Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Quand le futur rencontre le passé : Acte 1 [PV Erox]

Invité
avatar
Invité
Quand le futur rencontre le passé : Acte 1 [PV Erox] - Ven 5 Oct 2012 - 20:20
Je suis au comble du bonheur, je suis avec Victoria, enfin, je me sens léger comme une plume, je vois le bon côté de la vie, vous mettre pas à chanter le "Always see good side of life" merci de votre attention.
Je me sens tellement heureux que je me balade sans me rencontre où je vais, je dépasse un portail et je revient soudainement à la réalité vrai, je me suis égaré, et bien sûr, j'ai fait aucun repérage de l'académie, me voilà paumé mais comme il faut.
Je ne sais pas où aller, si je vais tout droit, je retourne sur mes pas ou je m'éloigne ? Pareil pour les autres directions, choix cruel, je te hais.
J'ai pris à gauche et je me suis perdu dans cette *bip* de forêt, me perdant encore plus et bien qu'il le faut déjà, me laissant bercer par les bruit de la forêt, les insectes, le coulis de la rivière berçant mes oreilles mais cherchant toujours l'académie.
Je finis par tomber sur des grottes et j'ai attendu devant, m’allongeant sur l'herbe et fermant mes yeux, écoutant les bruits de la forêt, quelle douce mélodie, je m'assoupi et m'endormis, je rêvais de Victoria mais mon rêve à perturbé par un bruit venu des buissons, je me suis mis en positions de combat, armure complète activé, Desert Eagle prêt à faire feu.
J'ai vidé le chargeur sur la zone d'où vient le bruit, rechargeant en attente d'une éventuelle réponse.
Invité
avatar
Invité
Re: Quand le futur rencontre le passé : Acte 1 [PV Erox] - Sam 20 Oct 2012 - 19:36

Après ma rencontre avec Raven, autant dire que je me sens de nouveau en forme pour mes explorations de l'académie ! Parfaitement reposer et dispos, je me dirigeais, curieux, vers l'extérieur de l'académie pour essayer de savoir ce qu'il y avait au-delà des murs, autant dire que la surprise fut assez surprenante, une forêt un peu épaisse, couplé à une montagne ainsi qu'une rivière, un vrai paysage paisible et très reposant... Trop reposante à mon goût...

Après quelque minute d'errance, des petites branches sur le gilet et des feuilles dans les cheveux, visiblement, cette forêt était dangereuse... Un vrai petit labyrinthe si on ne prend pas ces précautions de repérage. De plus, la plupart des endroits de la montagne avait des grottes, que j'aurais eu le loisir d'explorer, si une racine fourbe n'était pas présente pour me faire tomber dans un buisson.

Alors que je me préparais à me relever, je sentais quelque chose... Ou plusieurs choses, fusée au-dessus de moi. Aussitôt, mes souvenirs de champ de bataille fit surface et en mettant mon masque, faisant apparaître deux dagues de combats dans mes mains, je me mis en position et bondis sur mon adversaire pour lui asséné un coup, puis, reculer face à l'ennemi qui était... Qu'elle était cette chose d'ailleurs ?

C'était une sorte d'entité de taille humaine, avec un corps métallique noire avec des lumières, comme de la lave, sur le corps et au visage... D'ailleurs, le visage n'était pas visible, on y voyait un masque qui recouvrait la totalité du visage, une croix au niveau de ce qui semblait être les yeux de la même couleur que les lumières sur le corps, aillant dans les mains une arme qui m'étais inconnue... Que pouvait bien être cette chose ou homme en armure ? Quoi que ce soit, il m'avait attaqué, je restais en position de garde pour esquiver, au cas ou il me ré-attaquerais. Après, il se peut que je lui avais fait peur, qui pourrait être une raison pour laquelle il m'avait attaqué.

Je restais face à cette chose, le toisant du regard, bien que ce n'était pas visible, derrière les yeux de rubis de mon masque. Le défiant du regard d'essayer de m'attaquer.
Invité
avatar
Invité
Quand le futur rencontre le passé : Acte 1 [PV Erox] - Sam 20 Oct 2012 - 20:53
J'ai ma cible à portée, contre toutes attentes, c'était un homme, un jeune homme, 20 ans je crois, de longs cheveux bleu, qui lui arrive à la fin du cou, un jeune homme vigoureux, bien d'un style d'époque, je voyais dans ces mains, deux dagues, a voir leur apparence, elle datent, sa tenue me rappelle le Moyen-Age, peut-être vient il de cette époque, allez savoir ?
Son visage est caché par un masque, au yeux de rubis, un beau masque, j'espère pour toi qu'il est solide ton masque, lui et son écharpe qui vole au vent. Je sens que derrière son masque, se cache un visage qui veut me défier, bien bien, voyons ce que vaut le passé contre le futur.
Avant qu'il ai eu le temps de réagir, je lui ai mis un coup de poing dans le ventre, le faisant cracher de la salive et le faire attérir dans un buisson, j'en profité pour recharger mais il est revenu très vite, par chance, je parra ces deux lames et lui asséna un coup de boule, j'espère que tu as le crâne solide mon gars.
Il était vif, très vif et agile, j'ai du mal à croire qu'il vient du Moyen Age, mais je mène la danse, j'était lent mais mes coups sont puissants, les siens sont rapides et faibles.
Je finis par l'éjecter contre un tronc d'arbre et je l'ai regardé :

Mes pruneaux, tu les digéres ?

Dans la forêt, on pu entendre 7 coups de feu.
Invité
avatar
Invité
Re: Quand le futur rencontre le passé : Acte 1 [PV Erox] - Lun 22 Oct 2012 - 19:05

Autant dire que le combat commençais en apothéose, il avait beau être lent, il frappait fort ! Cela me rappelait mes entraînements avec mon chef de caserne. Lui aussi cognais fort, un coup comme ça m'aurais fait cracher du sang, mais avec une bonne endurance, il me fit seulement cracher de la salive. Je sens que atterrissait dans un buisson, sans perdre de temps, je sortie aussitôt pour lui porter des attaques avec mes dagues, mais mes coups ricochaient ou faisait pas grand-chose sur l'armure de métal de cette entité.

Alors que j'essayais de l'attaquer à nouveau, il contrat une de mes lames avec son arme, attrapât l'autre avec son gantelet et m'assénât un coup de tête sur mon masque. Heureusement il n'étais pas cassé ou autre, mais le choc, bien qu'atténuer, me blessât quand même un peu, un petit filet de sang coulât du front, passant à côté du nez pour arriver au menton, légèrement sonné. Je me ressaisie rapidement pour éviter un coup et lui en porter un autre, mais mes lames glissait sur le métal, la griffant à peine. Je me pris ensuite un nouveau coup qui m'envoyât contre un arbre et l'entité pris la parole en dirigeant son arme vers moi :

Mes pruneaux, tu les digéres ?

J'eus... De la chance ? Ou presque, avec mes dagues, j'ai pu dévier trois de ces choses qu'il tirait, faisant un bruit du diable, en esquiver deux autres, malheureusement, je me fis toucher par deux d'entre elle, une à la jambe, l'autre au niveau de l'épaule gauche. La douleur était très vif et faisait très mal. Un peu comme si on cuisait ma peau au fer blanc. Puis, je riposte de mon bras valide pour planter la dague qui atterrie par chance dans son épaule droit entre deux plaque de métal, je vis un peu de sang gicler lorsque je retire la dague pour la planter à nouveau au niveau du bassin, entre deux plaques de métal, entre le ventre et la ceinture, la retirant à nouveau pour m'éloigner. Profitant de cet instant de pause, je réfléchie aux informations 'récolter'... Pour totalement refaire mon idée de l'adversaire :

Certes, c'était un homme de métal, mais... Il parlait ma langue et surtout, il saignait du sang. Ces gestes était humain, certes bourrin, mais calculé et très fort. C'est alors que je me souviens d'une information que j'avais oublié... Victoria et Raven étaient toutes deux d'époques différentes... Du moins, pour Victoria, j'en étais sûr, ces vêtements, son comportement et son arme n'était pas de mon époque... Et si cet homme était un être comme moi ? Quelqu'un choisi pour être un apprenti-dieu ?

J'aurais voulu lui poser la question, mais au vue du combat, il semblait impossible de lui faire entendre raison. Lorsque j'avais reculé pour réfléchir, je sentais que j'étais gêné par les choses figées dans ma jambe et dans mon épaule. Les choses étant trop petite pour les attraper et les extraire, je pris un énorme risque : Je planta, avec ma main valide en étouffant, les dents serrées, la douleur que je ressentis, la dague au niveau de l'endroit touché de ma jambe pour trancher ma propre chair et provoqué une entaille plus grande, mais cela avais extrait la chose qui me gênais. Je fis de même pour l'épaule, avec plus de soin cette fois, pour éviter l'artère.

Une fois remit de mes mouvements, j'ai pu de nouveau bouger à mon aise, avec plus de lenteur certes, mais j'étais libéré de ces petites choses dorées. Sauf que maintenant, je n'avais plus le droit à l'erreur. J'avais essuyé suffisamment de blessures comme ça, les prochaines pourraient me faire perdre et tuer. Je devais finir ce combat afin d'interroger l'homme en face de moi.
Invité
avatar
Invité
Quand le futur rencontre le passé : Acte 1 [PV Erox] - Sam 22 Déc 2012 - 21:34
*Blessure détectée : bas du ventre et épaule*
*Activation du système de soins*
*Erreur, système défaillant, soins primaire sur une seule blessure, laquelle choisissez vous ?*


Galère, je me vide de mon sang et je peux soigner qu'une seule et unique blessure mais laquelle, ma vue défaillis déjà, je vois tout floue mais je me suis donné un coup sur le crâne pour reprendre mes esprits et donna cet ordre :

*Soin primaire de la blessure au bas ventre, préparation munition à tête explosif*
*Soin bas ventre enclenchée, préparation des munitions à tête explosifs prête*

Je fis apparaître un Browing HP et un Glock 20, j'ai retire les chargeurs, les culasses se mettant en arrière, je pris les manche pour faire en sort que les culasses soit en dessous afin d'avoir des armes de corps à corps et je mis en position de combat.
Je me suis élancé car je devais finir au plus vite ce combat, parant les deux dagues je lui mis un coup dans le torse et profitant de cet instant, je lui asséna une coup dans la figure suivi d'un autre dans l'épaule pour après joindre mes deux armes sous son menton et lui donné un coup qui lui fit perdre l'équilibre et une dent, je recula et j'attendis qu'il se releva.
Une fois qu'il fut debout, j'arriva en vitesse sur lui, sautant pour lui donné un coup dans le visage et l’enchaîné sur le torse, je l'envoya sur un arbre et je mis les chargeurs dans mes armes et les arma et je commença à tiré.
Je fus surpris, il esquivé avec quelques difficulté mais il bougé toujours aussi vite, même les explosions ne lui fit pas la moindre peur, comme si il était contre son pire adversaire qu'il allait affronter après des années d’entraînements et il se rapprochait de ^plus en plus vite de moi, je devais recharger mais il a sauté et a fendu sur moi, me remettant en position de combat corps à corps, ce fus un combat éprouvant.
Une fois sur moi, il lança ses attaques sans aucun répits de mouvements, allant même parfois de plus en plus vite, je ne sais pourquoi mais c'est comme si le démon était en lui, faisant des étincelles de plus en plus vite et de plus en plus violente et je vis dans ces yeux un feux brûlés comme si il venait d'affronter la pire de ses peurs mais je pris l'avantage car je me suis décalé sur la gauche lui partant un peu plus loin, je sortis les chargeurs et arma mes armes, tirant pour l'immobilisé, je le toucha deux fois, une fois à la jambe et une fois au bras.
Puis je fis quelque chose brillé, une de ces dagues traversé mon masque, toute vue coupé je dus l'enlever, le front légèrement en sang, une deuxième dague se planta dans mon épaule déjà blessé mais cette fois ci, elle s'enfonça jusqu'à la garde.
Une moi sur l'épaule et le souffle à bout, je ne sais pas combien de temps je tiendrai.
Invité
avatar
Invité
Re: Quand le futur rencontre le passé : Acte 1 [PV Erox] - Dim 30 Déc 2012 - 14:22


Un combat de valeur comme ceci...Autant d'intensité... Cela me fit sourire, ce démon de métal n'avais qu'à bien se tenir, après cette joute finale, je comptais lui parler, lui poser quelques questions. En attendant, je le vois faire apparaître, de la même manière que moi je fais apparaître mes armes deux des siennes, retirant quelque chose pour les prendre à la manière des anciens bâtons de combat médiévaux, me remettant en garde, prêt à combattre, il me fonce dessus sans prévenir, recommençant cette fameuse dualité.

Il m'envoyât balader au sol d'un fameux coup double au menton, au visage et a l'épaule, en vue pour me relevât, quelque chose me gênais... En la crachant, je voyais une molaire, cette saloperie qui me gênait même avant ma mort... Je devrais le remercier quand j'aurais la possibilité ! Je croyais qu'une fois au sol ou en train de me relever, il allait m'achever, mais il attendit que je me relevais pour me ré-attaquer, hors je n'avais pas eu de répits, une fois acculé à un arbre, il remettait quelque chose dans ces armes et ce mit en position, la même que j'avais vue précédemment pour faire son boucan du diable, Au moment ou je cru à la fin en fermant les yeux, j'avais l'impression de sentir quelque chose.

En rouvrant les yeux, je sentais... Je pouvais arrêter ce combat, mais pas avant d'avoir pu le mettre au tapis ! Avant de lui laisser le temps d'attaquer, je fondis sur le côté avec difficultés à cause de mes blessures, les explosions qui suivaient les tirs ne me faisait pas peur... Je N'AVAIS PAS peur ! Lui fondant dessus comme un aigle, il eu le temps de remettre ces armes en position du corps à corps, mais je m'en fichais. Attaquant sans relâche, encore et encore, le poussant sur ces retranchements.

Il se décala au bout d'un moment pour m'envoyer un coup, en me reprenant, je sentie à mon grand désarroi quelque chose atterrir dans mon bras et ma jambe déjà blessée, je pouvais encore bouger, mais mon temps d'action n'était pas fini, je fis disparaître ma dague du bras blesser pour en faire apparaître une autre, mais plus accès dague de lancée et la jeta sur lui, profitant de la confusion du fait qu'elle ai traversé son masque au niveau des yeux, je courue, usant des dernières forces de ma jambe blessée pour sauter, prendre appuie sur un arbre et bondir pour lui retomber dessus en plantant jusqu'à la garde la dague de mon bras intact, m'éloignant ensuite pour rester acculé à un arbre, totalement épuisé... En voyant finalement, avec erreur que ce n'était pas un démon, une culpabilité me pris et je parlais, en retirant mon masque.

« Tu n'est point de la même époque que la mienne... A voir ta capacité, j'en conclue que tu est comme moi, Homme de métal... Quelqu'un ramené de la mort pour être apprenti-dieu... Je m'excuse de t'avoir attaqué sans avoir analysé ce que tu était réellement... Cessons ce combat inutile veux-tu... ? »

En preuve de ma bonne fois, je fis disparaître mes armes et laissât retomber mon bras blessée, restant appuyer contre l'arbre, espérant que ma manœuvre de négociation fonctionnerais...

Invité
avatar
Invité
Quand le futur rencontre le passé : Acte 1 [PV Erox] - Mer 2 Jan 2013 - 21:25
J'avais la vue trouble mais il semblerait que mon adversaire veuille abandonner, on est certes pas la même époque mais il est redoutable, un guerrier sans peur, voilà ce qu'il fallait à mon époque, je me suis approché de lui en tenant mon bras et m'assis à côté de lui.

On vient peut être pas de la même époque mais tu es un excellent combattant, de là d'ou je vient, on t'aurais considéré comme un surhomme comme moi mais toi à l'inverse de moi, tu n'as aucun implant robotique, ce qui prouve que t'es meilleur que moi.

Prenant quelques feuilles, je me fis un semblant de bandage sur mon épaule, certes ça ne soignait pas mais au mois, j'arrettais l’hémorragie, serrant fort et en poussant un petit cris de douleur, j'en tendis à mon "adversaire" pour que lui aussi se soigne, il le fit à merveille mais ses blessures sont plus profonde que les miennes lorsqu'il serra, il poussa un plus grand cri que moi mais bon voilà.

T’excuse pas va, c'est moi qui est commencé en te tirant dessus, j'ai pas réfléchit mais j'ai des tic qui me restent à cause de mon ancienne vie, la guerre et tout ça mais toi aussi tu dois connaitre cet enfer du combat.

C'est vrai ça, on pense que c'est juste un moment a passé durant une guerre mais non, voir tout ces morts, voir tous ce sang, voir ses camarades mourrirent devant soi mais on ne peut rien faire pour les sauver, voir ces femmes se battre et envoyé leurs enfants au combat à leur place, ce fus un cauchemar car rien n'égale cette horreur qui nous suit encore après, certains réussissent à les enfuir au fond de leurs mémoires mais la plupart deviennent fou à lier et on se retrouve obligé à en abattre une partie car il sont passé dans l'autre camps. Voir ses camarades consumé par la folie, cette guerre n'a rien d'amusant, c'est plus une punition mental qu'autre chose, voir tes capacités mentales a restisté à cette folie qui te consume petit à petit, c'est un cauchemar éternel.
Invité
avatar
Invité
Re: Quand le futur rencontre le passé : Acte 1 [PV Erox] - Lun 7 Jan 2013 - 14:09


Cet homme de métal me complimentait... ? Quelle erreur j'avais fait, avoir attaqué un frère d'arme était inacceptable de ma part... Pourtant, il me tendit des feuilles en guise de compresses pour que je puisse me faire un garrot histoire d'arrêter le sang, je lui souris et pris le nécessaire afin de me 'soigner', serrant les dents lorsqu'il fallait serrer, cela me faisait un mal de chien pas possible.. L'écoutant lorsqu'il me parlait de nouveau :

T’excuse pas va, c'est moi qui est commencé en te tirant dessus, j'ai pas réfléchit mais j'ai des tic qui me restent à cause de mon ancienne vie, la guerre et tout ça mais toi aussi tu dois connaitre cet enfer du combat.

« En effet... Il m'est possible de comprendre tes agissements... Je suis mort au cours d'une des dernières batailles de la guerre ou je participais pour sauver les miens... Bien que j'ignore si ma mort ai étais retranscrite... Je m'en fiche... Si je suis ici, c'est pour une raison... Mon devoir de Chevalier n'est point fini et l'on m'a rappeler d'entre les morts pour que je continue ma tâche... »

Puis, je me relève avec difficulté, m'appuyant contre un arbre en gémissant de douleur.. Je n'avais pas honte d'avoir mal, au contraire, la douleur était là pour apprendre. Apprendre que l'on est humain et que l'on doit se surpasser pour être plus fort, regardant ensuite l'homme de métal, je l'attrape d'une main pour le relever et lui offrir mon épaule.

« Par ma faute, tu a été blessé... Malgré tout, je suis en tord dans cette affaire... Je me sens obliger de t'aider... » puis, le regardant, je lui sourit « Je m'appelle Erox... Et en temps que Chevalier, il est de mon devoir d'aider un frère d'arme blesser... »

Après cette courte présentation, je me mis en route, marchant avec difficulté en soutenant Johnson... Car il me semble qu'il s'est présenté, mais je suis tellement concentré dans ma tâche afin de ne pas chuter à cause de la douleur que je n'ai guère fait attention à ce qu'il disait par la suite... Marchant comme je me pouvais, je me repérais grâce aux différentes marques que j'avais fait pour évite de me perdre.

On pourrait trouver ça puérile, d'avoir attaqué quelqu'un puis ensuite de l'aider par culpabilité, mais tel était les préceptes et le Code de Chevalerie, tous ici était des frères et des sœurs d'armes, je me devais par conséquents de leurs venir en aide s'ils étaient en danger ou leurs données un coup de main. Notre chemin continua jusqu'à arriver aux limites d'entrée à l'académie, où j'espérais trouver de l'aide, sentant que je ne tiendrais pas longtemps...


Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: Quand le futur rencontre le passé : Acte 1 [PV Erox] - Mer 9 Jan 2013 - 11:23
Tès court rp dis donc mais si vous faites la suite, ça peut être intéressant.
Johnson Streiker : 180 xps
Erox Lunis : 190 xps
Contenu sponsorisé
Re: Quand le futur rencontre le passé : Acte 1 [PV Erox] -
Quand le futur rencontre le passé : Acte 1 [PV Erox]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Echange "Futur et Passé"
» Quand s'entrechoquent le passé, le présent et le futur ☼
» Quand un souvenir du passé ressurgit [Pv Ange]
» Quand les fantômes du passé reviennent vous hanter.
» Blake-Ne revivez le passé que s’il vous sert à construire le futur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail :: Terres inexplorées-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page