Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Event secondaire - Lilith & Léo] Comment faire son premier pas dans la société

Invité
avatar
Invité
[Event secondaire - Lilith & Léo] Comment faire son premier pas dans la société - Dim 9 Sep 2012 - 22:51
... Que lui était-il passé par la tête par le grand Deus?! Proposer une invitation à une jeune fille qui semblait franchement mieux prisée que lui. Tant pis, il faut dire qu'en vérité ça ne lui faisait ni chaud ni froid. Le seul problème était que lui et la société faisaient deux choses tout à fait nées dans des mondes différents, bien qu'ils soient liés d'une quelconque manière. Léo savait très bien qu'il irait par instinct et prendrait ses exemple sur les autres. Il n'était pas non plus un incapable, un incompétent. Il savait s'adapter cependant, risquerait-il de faire honte à la demoiselle? Il se dit que non puisque les Starinski était une famille assez huppée dans la froide Russie. Bien que par ses origines il avait amené la honte sur leur nom, Léo avait continué à vivre comme un noble. Il avait beau être resté enfermé dans sa chambre, il se rappelait fort bien des quelques grands cours de la noblesse qu'on avait bien voulu lui donner. Il savait quoi faire et de toute façon, il n'allait certainement pas faire le bouffon si cela n'était pas dans ses gongs. Comme prévu, il allait par contre prendre exemple des grandes discussions sur les autres. Léo s'accouda aux rebords de la fenêtre, les bras croisés, il ne la connaissait pas tant que ça, il lui avait parlé une fois, c'était tout. Elle paraissait effectivement assez noble... peut-être plus que lui. Une noble de sang pur sans doute. Pas comme lui... dont la famille avait travaillé sang et eaux pour se faire un nom que lui, Léo, avait massacré de sa naissance. Le jeune Russe regarda dans les vêtements qu'il avait emportés. Il y trouva ce dont il cherchait et sans presse, avec sa constante placidité s'habilla de ses grands habits du soir, ceux de la cour de Saint-Pétersbourg. Il porta ses yeux gris-bleu sans expression sur Cantarella, l'emmener avec lui risquerait de l'encombrer s'il comptait faire danser la jeune demoiselle. Il se résigna à laisser sa gardienne loin de son flanc puis, sans plus de cérémonie - car non il n'était pas décoiffé, il avait pris une douche et était frais comme une rose - se dirigea vers la grande salle de bal. Il n'oublia pas de prendre son invitation. Il remonta ses manches aux bords dentellés et regarda la petite montre à son poignet (le seul objet qui ne semblait pas conforme à ses habits). Voyant qu'il était d'au moins une demi-heure à l'avance, il prit son temps en se dirigeant vers le bâtiment principal. Il ouvrit la porte de l'autre extrêmité et pénétra dans la grande bâtisse. Il longea le long couloir en levant les yeux, contemplant la grandeur et la beauté de cet édifice qui semblait proportionné à l'image de Deus. il s'arrêta devant l'une des fenêtres et observa l'aile du bâtiment se trouvant à l'opposé de là où il était. Heureusement qu'il avait songé à repérer les lieux bien avant. Un gentleman se devait d'être présent pour accueillir sa cavalière et vous vous rendez compte si celle-ci arrivait et apprenait que son partenaire s'était perdu? Léo avait donc pris la précaution deux journées à l'avance de venir et inspecter les lieux... à l'insu de tous, se faufilant tel un ninja afin qu'on ne le prenne pas sous le fait. Eh oui, vous ne le saviez pas mais c'était une des caractéristique de Léo de se faufiler incognito quelque part... Léo continua d'arpenter le corridor, s'arrêtant ici et là, contemplant un petit détail, se perdant dans ses pensées et ainsi, laissa le temps filer. Un second regard à sa montre, dix minutes d'écouler. Il reprit sa marche et se dirigea directement vers la salle de bal. Soudain, plus sa présence s'approchait de cet endroit, plus il sentait cette peur constante remonter à la surface. Plus il avait envie de fuir. Les gens, ces gens avait oublié de lui montré ce qu'est la philantropie. Allait-il faire peur à sa cavalière? Peut-être ferait-il mieux de repartir? Non. Ce serait se défiler et il ferait honte à sa partenaire... comme il leur avait fait honte. Il s'arrêta. Il était rendu et il présenta son invitation aux hôtes se tenant à l'entrée, vérifiant que toutes ces personnalités chics étaient bel et bien invitées. Lorsqu'il passa et fut accepté, Léo leva derechef les yeux et contempla la salle, décorer et orner de ses plus beaux atours. Telle Aphrodite incarnée dans la plus belle sculpture, la salle rayonnait et bientôt, elle illuminerait le monde par toutes ces présences qui viendraient peu à peu remplir ce grand espace.

«Pourvu que je n'entache cette soirée par ma présence. Dire que j'ai raté tout ceci antérieurement... peut-être était-ce pour le mieux.»

Il vérifia sa montre, une dernière fois. Il était douze minute à l'avance. Le jeune Russe s'écarta vers le côtés afin de laisser place aux couples déjàs formés puis attendit, en restant piégé dans sa contemplation, celle qui avait accepté d'être sa cavalière. Une pensée lui traversa l'esprit. Il essaierait premièrement d'agir en étant fidèle à lui-même. Ensuite, le temps suivra le cours des choses et il espérait ne pas s'être trompé dans son choix de participer à ce bal. Lilith? Elle avait un nom original, peut-être serait-elle originale. Peu importe, il se forcerait de pouvoir être à sa hauteur.
Invité
avatar
Invité
Re: [Event secondaire - Lilith & Léo] Comment faire son premier pas dans la société - Dim 16 Sep 2012 - 0:28
Un énième regard vers la pendule… seulement une heure pour me préparer. J’avais trop trainé dans mon bain. S’était pourtant une nécessité. Pas grave, je serais probablement en retard, mais il était hors de question que j’arrive mal habillée et débraillée d’avoir couru. Pas avec le temps que j’avais pris pour me laver. Pas avec le soin que j’avais mis à me raser. Quelque que soit mon partenaire, je me dois d’être parfaite, toujours. Je suis une lady, une princesse, une femme de haut rang. Pas une vulgaire roturière ! Un vertige. C’est mauvais signe ça, je dois me calmer, c’est impératif. Hors de question de salir une seconde robe. Ou simplement de m’évanouir. S’était un bal important. Un bal entre étudient certes, mais il avait son importance. Et puis, faire honte à mon partenaire était une chose impossible. Pour le bien de ma réputation.

Lilith faisait les cent pas devant son lit, observant les robes étalées dessus. Elle en rangea trois, rapidement mais délicatement. Puis deux, puis quatre. Ainsi de suite, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus que deux. Cruel dilemme qu’elle résolue en vitesse, optant pour celle dont la couleur collait le mieux à l’idée de la soirée. Elle passa donc une robe rouge au haut moulant, qui épousait parfaitement ses courbes. Les manches étaient bouffantes, rayées de rouges et de noir, le haut lui couvrait le cou, le milieu portait un motif de losange noir et blanc, puis il y avait une rangée de tissu rouge avec le symbole du cœur. Le reste, ainsi que le dos, était dans un doux tissus rouge sang, plus foncé. Une ceinture noire marquée sa fine taille. Le jupon flottait légèrement jusqu’à ses genoux. Il était dans la même étoffe que le bustier, du même rouge aussi. Dessus il y avait un motif semblable à un tablier blanc, avec deux symboles, celui du sexe féminin dans un coin, le symbole oméga renversé de l’autre. Le bas était un motif de carreaux noirs et blancs.
Après un long moment à se regarder dans le miroir, Lilith hocha la tête, satisfaite. Elle avait assortie à sa robe des gants à rayure rouges et noires, ainsi que des chaussettes rayées blanches et noires qui remontait jusqu’au haut de ses cuisses. Ses bottes remontaient jusque sous ses genoux, maintenues serrées par de multiple sangle. Fier du résultat, elle sortit en trombe de sa chambre et fila droit vers la salle de bal, qu’elle avait pris soin de repérer à l’avance. Elle n’avait que cinq minutes de retard. Pour le moment.

Au fond d’elle, et malgré son apparence sûr, Lilith était légèrement paniqué. Il y avait très longtemps qu’elle n’avait pas participé à ce genre d’évènement, et elle connaissait peu son partenaire. Et si elle s’énervait ? Elle était capable de gâcher la fête de tout le monde à cause de ses humeurs, elle le savait parfaitement. Pourtant elle ne pouvait résister à cette envie de s’amuser. De se montrer un peu aussi… ses longs cheveux, qu’elle avait délicatement et soigneusement bouclés, dansaient délicatement sur ses épaules, au rythme de sa marches rapides et légèrement hésitante pas moment. C’est devant l’entrée qu’elle constata un petit souci : elle avait oublié son invitation. Il lui fallait faire demi-tour, la trouver, et revenir. Ses dix minutes de retard allaient en devenir vingt. Quelle honte.

Enfin, elle était dans la salle. Le souffle légèrement court, en retard, mais elle était là. La demoiselle chercha rapidement son partenaire, Layovia. Elle n’avait parlé qu’une fois avec lui, et pourtant elle avait accepté de venir avec lui à ce bal. Pourquoi ? Peut-être pour ne pas avoir l’air seule et ridicule… peut-être aussi parce qu’elle n’avait pas l’envie de le tuer dès qu’elle le voyait. Oui, s’était surement ça.
Son regard se perdit quelques instants dans la contemplation de la salle. Elle était vraiment très bien arrangée. Quand elle le vit enfin, Lilith se planta devant Layovia, les joues légèrement rougies. Elle semblait un peu embarrassée, se dandinant d’un pied sur l’autre comme une enfant. Après une gracieuse courbette, elle se pressa de parler.

« Je vous prie de pardonner mon lé… mon retard, j’avais omis de prendre mon invitation en partant, il m’a donc fallut retourner dans ma chambre la récupérer. »

Elle leva timidement son regard vers lui. Le peu de maquillage qu’elle avait mis lui donnait un regard sensuel, envoutant, faisant ressortir le vert de ses yeux, et elle dégageait une douce odeur de fleurs, de lilas. Elle le regarda de haut en bas.

Il semblait avoir fait un effort sur la tenue. Tant mieux. Ça m’éviterais d’avoir la moindre reproche à faire. Même si, je l’avoue, je suis assez mal placé pour reprocher quoi que ce soit à qui que ce soit. Surtout avec mon temps de retard. J’avais pourtant prévue tout mon programme à l’avance… alors que s’était-il passé ? Un accroc dut à un embarra soudain, qui ne m’avait d’ailleurs pas quitté, si bien que je n’osais pas regarder directement mon partenaire. Je préférais regarder les autres couples, voir quelles activités nous étaient proposées. Je me tenais droite, noble. Un peu plus sûr que je ne l’étais réellement.

Spoiler:
 
[Event secondaire - Lilith & Léo] Comment faire son premier pas dans la société
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Comment faire un escalier ?
» [TUTO] Comment faire des arbres
» comment faire une haie ?
» Comment faire un rp ?
» Comment faire une bourde [PV : RUBY]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Amphithéâtre-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page