Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Elles me tomberons toutes dans les bras! [Event secondaire - Aod et Léa]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Invité
avatar
Invité
Re: Elles me tomberons toutes dans les bras! [Event secondaire - Aod et Léa] - Mer 2 Jan 2013 - 22:13
    Léa avait fait un pas mal bon résumé de comment les clubs fonctionnaient dans cette école... Ils existaient, ça on ne pouvait le nier, mais pour le reste, il fallait s'occuper de tout soi-même. Le conseil, par-exemple, avait pour tâche d'amuser un minimum les étudiants, histoire qu'ils n'aient pas trop l'impression que leur vie dans cette académie est fade et ennuyeuse. Les professeurs, pour leur part, devaient plutôt s'assurer de préparer les étudiants à leur futur tâches en tant que Dieu ainsi qu'aux dangers qu'ils pouvaient rencontrer durant leur périples. Voilà pourquoi ils s'amusaient constamment à lancer miles et unes missions pour leurs élèves, leur faisant braver les dangers pour les préparer à nulle ne sait quelle guerre à venir. C'est ce genre d'information qui manquait au jeune homme, il ne comprennait pas le but de tout ceci... S'ils avaient étés choisis pour devenir dieux, pourquoi leur faire passer tout ces tests et ces missions? Depuis quand un Dieu doit-il se battre?

    «C'est pas mal ça oui, les clubs sont la pour socialiser, le reste on se démerde pour le créer... Je suis d'ailleurs étonné que l'académie ait même organisé ce petit bal, les connaissant ils nous auraient plutôt envoyer se battre contre des créatures quelconques juste pour passer Halloween apeurés.»

    Aedan avait comment dire... Une plutôt mauvaise estime de la direction de cette académie, les voyant comme des simples pantins d'un mécanisme qui le dépassait. Lui qui avait toujours été curieux de comprendre comment fonctionnait les rouages de toute cette histoire d'apprentis-Dieux, il avait rapidement comprit qu'il frapperait un mur en essayant de chercher plus loin. Il avait donc joint le conseil des élèves, espérant y voir une façon de mieux comprendre les rouages, mais encore là sans effet... Qu'est-ce que ce Deus voulait? En invitant ainsi des centaines d'âmes perdues, certaines héroïques, certaines normales, pour les transformer en une armée de Dieux...

    Ce n'était certainement pas le bon moment pour penser à ça, un petit air sérieux s'étant afficher sur son visage, mais la vision de l'académie toute illuminée lui rappelait son principal but dans cette seconde vie. Il voulait comprendre... Ce qu'il ferait de toute cette connaissance ne concernait que lui, mais pour le moment, toute cette histoire de clubs lui rappelait à quel point rien ne faisait du sens. Toutefois, afin de le sortir de ses pensées sombre en ce heures festives, Léa répondit à sa question posée précédemment... Visiblement elle portait un certain intérêt envers le clubs de l'académie, mais elle ne voulait pas non plus perdre son indépendance et son temps libre pour autant... C'est drôle, de quel pays venait-elle? Aod se souvenait bien qu'à son époque, les clubs étaient surtout de petits cercles de gens qui partagent une passion et qui sa rassemblent quand ça leur chante, rien de très important ou symbolique.

    «Je doute fort que les clubs ici soient aussi sévère, c'est surtout des groupes de personnes qui discutent de temps à autres de leur passions communes, si tu ne veux pas y aller tout le temps, rien ne t'y force. Je crois que si tu veux essayer de visiter de temps à autres, ça serait parfais pour toi.»

    Affichant un petit sourire pour se remettre dans la discutions, s'accotant sur le bord du balcon, pour observer la vue, prenant toutefois le temps de regarder Léa quand il lui parlait, histoire de rester polis. Celle-ci demandât alors s'il y avait un club de combat... Aedan devait avouer qu'il n'avait aucune idée de quels clubs existaient au sein de l'académie, malgré son poste assez privilégié... Mais connaissant les capacités de combat générales de certains étudiants, il doutait fort que ce genre de clubs n'existe pas. Au contraire, il savait que certaines personnes, comme Léa, ne voulaient que s'entraîner à devenir plus fort et ne trouvaient pas vraiment le bon moment pour le faire, les cours n'étant pas toujours adaptés à leurs besoins.

    «J'imagine que ça doit exister... Faudrait que je prenne le temps de faire quelques recherches pour trouver ça.»

    Cependant, un petit détail fit titiller le garçon, pourquoi voulait-elle joindre le club de combat? C'était assez étrange qu'une fille aussi "douce" qu'elle souhaite ainsi vouloir savoir se battre. Haussant légèrement un sourcil, affichant toutefois malgré tout son habituel sourire, il croisât les bras en observant la jeune fille.

    «Mais pourquoi un club de combat? Tu veux apprendre à te battre?»
Invité
avatar
Invité
Re: Elles me tomberons toutes dans les bras! [Event secondaire - Aod et Léa] - Jeu 3 Jan 2013 - 11:15
Spoiler:
 

Les clubs étaient sûrement pratiques pour découvrir de nouvelles personnes avec des centres d'intérêt proches des siens. Mais bon si ça n'apportait aucun fun... à quoi bon ? Remarque pour Léa ça aurait l'avantage de lui permettre de travailler sa résistance aux pensées des autres sans pour autant craindre une remontrance d'un professeur, ni être bloquée à un endroit. Elle pouvait probablement se barrer d'un coup sans trop de problèmes. Sauf si c'était aussi strict que de son vivant. Mais bon dans tous les cas, à part dans un club utile comme de combat, elle ne se voyait pas capable de faire des efforts aussi importants. D'accord ça lui manquait d'avoir quelques amis, mais il y avait des limites. Ses journées passées à l'infirmerie à cause des migraines ne valaient pas encore le coup. Elle préférait se contenter d'Aedan et dans une certaine mesure de Ion pour le moment.

Le bal... Léa avait sa petite idée sur la chose. Elle avait bien repéré Isanagi qui roucoulait avec Kym, entre autres professeurs et employés qui se tournaient autour en picolant.

- J'crois qu'ils l'ont fait plus pour eux que pour nous. Tu as bien dû remarquer les couples parmi les professeurs et les autres. Et puisque c'était prévu, autant nous en donner un peu j'suppose.

Elle fit la grimace. Se faire encore envoyer en mission pour combattre des créatures... ouais non elle préférait largement le bal. D'autant que s'il n'y avait pas eu Aedan, elle se serait simplement reposée dans sa chambre désertée, au calme. C'était bien mieux que n'importe quelle sortie en compagnie d'un prof, ou, pire encore, du directeur.

- Chut, leur donne pas d'idées, ils pourraient t'entendre !

Il faut croire que le sujet était plus important qu'il n'en avait l'air, à en juger par l'air concentré de son cavalier. Il donnait l'impression de ne guère avoir d'estimer pour les directeurs et le personnel de l'académie. Remarque ce n'était pas Léa qui allait le faire changer d'opinion, elle-même en avait une exécrable sur le directeur, et elle supposait que son homologue féminin ne valait pas mieux. Il était préférable de rester loin d'eux autant que possible. Le reste... elle s'était déjà posée des questions sur l'intérêt et le pourquoi de tout ça. Elle qui n'était qu'une simple humaine parmi tant d'autres, stupidement écrasée par un chauffard à l'aube de sa vie, pourquoi se retrouvait-elle ici, à tenter de devenir une déesse ? D'ailleurs, comment pouvaient-ils être certains que tous les élèves partageaient cette volonté ? Peut-être qu'il y avait des âmes désireuses de créer le chaos ou de voler des pouvoirs ou allez savoir quoi encore. Brrr.

Enfin ça ne servait à rien de trop réfléchir. Et surtout pas ce soir. De toute façon, ce n'était pas eux qui risquaient de changer la donne, quelle qu'elle soit. Sauf peut-être Aedan, s'il arrivait à annuler tous les pouvoirs sans limite. Le sujet des clubs était plus sympathique à suivre. Apparemment ça fonctionnait de façon un peu plus libre ici. Elle avait donc peut-être une chance en terme de défense, s'il en existait un basé sur le combat. Puisque les professeurs ne semblaient avoir en tête que de l'aider à mourir une seconde fois...

- Ca a l'air plus sympa ici. Reste à trouver où ils se cachent. T'as les moyens de savoir ce genre de trucs ? Ce serait pratique, et pas que pour moi. Après tout ya sûrement d'autres élèves qui s'interrogent.

Léa s'était faite avoir une fois, pas deux. Toujours accrochée à Aedan, survie oblige, elle resta agrippée lorsqu'il croisa les bras. Il n'allait pas l'exposer encore une fois à toutes les pensées du coin, ça non ! Elle avait beau papoter, elle n'oubliait jamais complètement son "petit" soucis personnel. Bon c'est sûr que se retrouver autant collée à quelqu'un était un peu gênant, elle rosit sur les bords, mais c'était toujours mieux qu'affronter les idées des autres, alors elle se cramponna ! Elle haussa les épaules, autant en réponse à la question que pour garder contenance.

- C'est plus une question de survie que d'envie d'apprendre. Je suis un boulet monstrueux dans un groupe, et ça me plait pas. J'ai fini en morceaux à la fin de plus d'une mission, c'pas super agréable, surtout avec un bras à moitié arraché. J'ai rien pour me défendre, alors je cherche un moyen pour que ça change, c'tout.

Elle se rappela la mission avec Drake Ula, l'ancien président du conseil des élèves - à croire qu'elle fréquente toujours ceux qui sont à ce poste - pendant laquelle il avait morflé lui aussi. Seul, il aurait sûrement moins subi de dégâts, et quelque chose lui disait qu'en plus d'être un boulet inutile elle l'avait gêné dans sa propre défense. Un peu morose en y repensant, elle secoua la tête, et plusieurs mèches bleues parvinrent à s'échapper de sa coiffure, liiiibres !
Invité
avatar
Invité
Re: Elles me tomberons toutes dans les bras! [Event secondaire - Aod et Léa] - Dim 6 Jan 2013 - 6:46
Spoiler:
 

    Léa amenait un point considérable à la discutions, il était vrai que les enseignants semblaient plus occupés à se draguer entres eux qu'autre chose, faisant presque croire que toute cette histoire de bal n'était qu'une mauvaise excuses pour se fondre dans la foule et s'en donner à coeur joie. D'ailleurs, sa cavalière n'avait pas été la seule à dévisager quelques instants les directeur et la prof toujours saoule qui s'embrassaient dans un coin, c'était bien beau toute cette déferlante d'amour, mais ça leur disaient pas d'avoir une petite gêne? Soupirant, notre jeune homme affichant un petit sourire à sa cavalière en laissant s'échapper un petit rire. Visiblement ils avaient tous la phobie des missions et des combats contres les créatures monstrueuses qui polluent les forêts environnantes.

    «Clairement, à voir comment certains directeurs flirt par-ci, par-là, faut croire qu'ils en ont au final rien à foutre des belles relations entre leurs étudiants. Comme tu dis, c'est probablement parce que ça aurait fait étrange de nous faire peur pendant qu'ils profitent de la soirée.»

    Le garçon gardait son petit sourire en coin, il trouvait toutes ces vacheries contre le personnel de l'école assez amusant... Enfin, regardez autour de vous, élèves et professeurs profitaient de la magie du bal pour s'assurer une nuit accompagnée ce soir, c'était pas mal la norme ici, pas seulement le personnel. En réalité, il faut avouer qu'en regardant les autres couples qui profitaient des balcons pour se draguer, ou pire encore, dans le silence, Aedan avait l'impression qu'ils étaient les seuls à prendre cette soirée un peu trop à la légère. Retournant son regard vers la jeune femme qui l'accompagnait, il ne put qu'avoir quelques mauvaises pensées en tête, chassant rapidement le tout pour ne pas laisser la gène ou le stress apparaître, il ne pouvait toutefois s'empêcher de trouver que c'était, d'une certaine façon, une occasion perdue.

    «Le personnel sont pas les seuls à se faire plaisir ce soir en plus, vas y avoir beaucoup de nuits regrettées ou appréciées demain matin...»

    D'ailleurs, ça pouvait quasiment ce voir dans son visage pendant un court instant, lui qui n'avait jamais été trop poussé sur les histoire d'amour et de drague, croyant que ce genre de choses arrivent d'elles-même, il ne pouvait s'empêcher de se rappeler que ce bal était mis en place pour les couples en cours ou en devenir et qu'ils étaient là, tous plus beaux qu'à l'accoutumée, discutant de clubs. C'est ce qu'on appelle être au mauvais endroit au mauvais moment... Non pas qu'il regrettait sa décision, au contraire, il vivant sa vie en regrettant le moins de choses possibles et cette soirée lui avait permit de voir Léa, une déjà très belle fille, sous un angle qu'il ne l'avait jamais vu. Retenant un petit soupir, il reprit le cours de la discutions, ne laissant aucune transition entre ses pensées et ses paroles. Heureusement que Léa était resté collé au pauvre petit bras de notre Aedan quand il avait croisés les bras de réflexe car ses pensées auraient put la déprimée.

    «Je peux facilement obtenir ce genre d'informations, je crois que ces nous qui gèrent les clubs de toute façon. Si tu veux je peux te faire une petite liste et tu pourra aller t'informer.»

    Il décroisât alors soudainement ses bras remarquant que la jeune fille devait avoir toute la misère du monde à lui tenir la main dans cette position. Il n'était pas très habitué à tenir la main d'une fille, c'était pour lui comme la première fois qu'on sort chez quelqu'un, on essaie de se faire aux habitudes de la place, mais nos propres tics ressortent par moments. Ensuite, la discutions se tournât rapidement vers la réponse à la question du jeune homme, alors elle était "traumatisée" après quelques missions qui avaient mal tournées? Pas mal normal. Aedan avait toujours été assez combatif et imaginatif, étant capable de se sortir des pires situations et évitant au plus possible que lui ou ses alliés soient blessés... Visiblement, Léa avait pas mal eu la vie dure après certaines mission, c'est compréhensible qu'elle souhaite s’améliorer.

    «Ouai je comprends, c'est sûr qu'avec un bras coupé... Tu vas pas loin. Mais personnellement, je crois que la première étape pour être utile dans un groupe c'est de se dire qu'on l'est. Si tu te démoralise toujours à te traiter de boulet, alors oui tu ralentis le groupe... Je sais que c'est cruel dit comme ça, mais se dire qu'on est capable d'aider c'est 50% du travail d'accompli.»

    Souriant pour réconforter la jeune fille, il continuât ensuite avec une proposition toute simple.

    «Je peux pas te promettre qu'un club de combat existe, mais si ce n'est pas le cas, je veux bien t'aider à le mettre en place et devenir membre, je sais quand même bien me battre, je pourrais être utile.»


Dernière édition par Aedan "Aod" Klyde le Mer 16 Jan 2013 - 3:52, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Elles me tomberons toutes dans les bras! [Event secondaire - Aod et Léa] - Dim 6 Jan 2013 - 13:44
Spoiler:
 

Léa hocha la tête aux commentaires d'Aedan sur les professeurs. Remarque vu le sadisme du directeur, ça ne l'aurait presque pas étonnée qu'ils soient tous là à faire la fête pendant que les élèves morfleraient ailleurs. Ca irait bien avec le personnage ! Si Aedan voulait critiquer Isanagi, il avait trouvé la parfaite compagne pour ça. Elle ne le détestait pas, non, pas encore - ça ne saurait tarder vu la prochaine mission qu'elle effectuera avec lui dans un futur plus ou moins proche - mais c'était toujours agréable de révéler sa nature de psychopathe sadique au monde.

La jeune fille avait remarqué le personnel de l'établissement, mais pour ce qui était des élèves... elle se doutait bien que ça copinait plus ou moins intimement dans les coins, c'était prévisible sur la soirée, mais elle ne se voyait pas à leur place. Discuter tranquillement lui convenait parfaitement. Elle n'espérait même pas pouvoir venir au bal, alors elle ne risquait pas d'avoir eu des projets plus poussés envers la gente masculine. Repartir avec ce qui se rapprochait le plus d'un ami était déjà une victoire énorme qu'elle n'aurait jamais soupçonné d'obtenir. Alors penser à plus, aucune chance. Elle haussa les épaules et fronça un peu les sourcils en observant son cavalier.

Est-ce qu'il avait songé à plus lui ? Amusant comme la question ne lui avait même pas traversé l'esprit. Il faut dire que, même si elle était facilement paranoïaque avec son domaine divinatoire, elle restait naïve par moments. Aedan lui avait dit qu'il l'avait invitée pour qu'elle puisse profiter de son propre pouvoir afin de survivre au bal et de passer une soirée normale. Elle n'était pas allée chercher plus loin que la justification du gentleman des temps anciens. Mais, même si ce fut très bref, elle eut l'impression qu'il regrettait. Et cela confirmait l'idée première de Léa qui songeait qu'il se serait bien plus amusé avec une autre fille. Il aurait sûrement eu plus de chances avec, ainsi que la possibilité de regretter ou d'apprécier les conséquences le lendemain, comme il le disait si bien.

Peu désireuse de creuser le sujet - elle venait à peine de se faire un ami, elle ne comptait pas prendre le moindre risque de le perdre, on ne sait jamais - Léa ne fit pas de commentaires là-dessus. Elle appréciait grandement de ne pas pouvoir écouter les pensées des autres. Quelque chose lui disait que ça n'aurait pas été très réjouissant. A moins qu'elle se fasse des idées, ce qui était tout aussi possible après tout. Mais elle restait convaincue dans tous les cas qu'Aedan aurait été mieux avec quelqu'un d'autre, et elle ne risquait pas de démordre de cette idée. Elle préféra réorienter les siennes sur les clubs, comme le fit si bien son cavalier.

Le Conseil les gérait ? C'était pratique ça, elle hocha la tête à l'idée de la liste. Elle doutait de s'inscrire dans un groupe s'il ne s'agissait pas de combat, mais après tout ça ne coûtait rien de se renseigner.

- Je veux bien si ça te dérange pas. Et ça serait pratique que tu gardes ta liste sous la main pour les autres, yen a sûrement plein à qui ça serait utile.

Léa grimaça un peu quand il décroisa les bras, il avait la bougeotte ou quoi ? Bon c'était mieux comme ça cela dit, être autant collée à quelqu'un était un peu trop gênant, même pour elle. Et associer cette idée au fait qu'Aedan pouvait avoir espérer plus du bal rendait le tout assez bizarre. Allez savoir pourquoi. Elle secoua la tête pour regarder ailleurs et se cacher dans les mèches qui s'étaient libérées de sa coiffure. Elle n'aimait pas trop ce genre de situation étrange, mais heureusement son cavalier restait sur les sujets normaux, alors nul besoin de dévier, c'était très bien comme ça. Elle rigola un peu.

- Non en effet, on va pas loin, je confirme. Je sais que je peux être un peu utile, mais c'est au détriment du groupe. Ca fait un peu cercle vicieux. Alors c'est pas évident de se convaincre qu'on est pas un boulet.

Elle pouvait repérer d'éventuels ennemis et aider à esquiver leurs coups en lisant leurs pensées. Mais ça lui mangeait son énergie et elle finissait vite affublée d'une migraine monstrueuse. Incapable de se défendre seule. Alors forcément ça limitait méchamment la petite utilité qu'elle s'était trouvée. Enfin, elle gardait le conseil dans un coin de sa tête, même si elle doutait d'arriver facilement à ne plus se traiter de boulet tant qu'elle ne maîtriserait pas mieux son pouvoir. Elle sourit un peu en réponse à son cavalier qui faisait de son mieux pour améliorer la situation. Créer un club de combat ? Déjà qu'elle ne se voyait pas très bien dans un groupe, alors le faire naître et probablement le gérer... difficile d'imaginer ça.

- Tu sais vraiment te battre ? Au point de pouvoir donner des sortes de cours ? Ca serait bien... Cela dit, j'me vois mal gérer un club de ce genre quand je sais même pas me défendre. Ca devrait plutôt être le contraire, tu le crées et je t'aide ! Tu t'y connais mieux dans ce domaine j'pense.

Ca lui paraissait plus logique. Ca serait bizarre mais ça pourrait être instructif, en supposant qu'il n'y ait pas déjà un club de ce genre. Et puis ça leur ferait une activité commune, on faisait ça entre amis non ? Sans compter que s'ils étaient ensemble dans un groupe de combat, il pourrait l'aider à se concentrer davantage sans être perturbée par son pouvoir. L'idée lui plaisait, même si ça l'effrayait un peu aussi. Est-ce qu'un club de ce genre avait du succès ? S'ils le formaient, est-ce qu'il y aurait du monde ? Beaucoup ? Trop de membres signifierait des difficultés méchantes pour elle, et même avec Aedan elle ne pouvait pas toujours s'en sortir. Elle devait arriver à survivre sans le coller perpétuellement, autant pour son confort à lui que son indépendance à elle.

Enfin... ça faisait beaucoup de pensées sans réelles réponses à l'heure actuelle. Et en parlant d'heure, elle tournait vite. Léa n'était pas habituée à faire la fête jusqu'à l'aube, et puis elle se dit qu'Aedan pourrait vouloir profiter réellement du bal sans l'avoir dans les pattes. Après tout, il y avait des couples partout certes, mais certains ne restaient pas toujours ensemble pour différentes raisons. Il pouvait très bien trouver une agréable compagnie avec qui finir sa nuit. C'était bizarre comme pensée, mais bon elle n'avait pas envie de forcer son cavalier à se sacrifier pour elle du début à la fin. Il avait bien le droit de s'amuser lui aussi comme il l'entendait.

- Enfin on verra bien quand tu auras ta liste, si ça se trouve ya déjà plein de clubs de combat et yaura pas besoin de s'en occuper. En attendant, je vais rentrer profiter du calme d'un internat désert sans te monopoliser. Tu pourras continuer la nuit ici tranquillement comme ça !

Veillant à garder un contact avec Aedan, la jeune fille fit glisser sa veste de ses épaules pour l'attraper avec un bras et lui tendre. Elle n'allait pas lui piquer une moitié de son costard quand même !
Invité
avatar
Invité
Re: Elles me tomberons toutes dans les bras! [Event secondaire - Aod et Léa] - Mer 16 Jan 2013 - 5:23
Spoiler:
 

    «Elle doit être quelque part dans mon bureau, faudrait juste que je cherche un peu.»

    Et ouai, la liste des clubs était probablement dans son bureau quelque part, en dessous de très nombreux papiers sur de nombreux dossiers auxquels Aedan n'a jamais vraiment porté une très grande importance. Il pourrait aisément la ressortir de la poussière, la mettre à jour et la passer à tous les étudiants pour mettre en valeur les clubs et leurs activités. C'était une des choses qu'il avait voulu faire au conseil, faire remonter les clubs dans l'esprit des gens, ramener un peu de vie dans cette académie totalement mort par moments. D'ailleurs, seulement dans ce bal il avait pu voir trois possibilités de clubs... Le club de combat, le club de drague et le club de danse, juste à voir les propositions de Léa, la capacité assez limité de certains danseurs et l'amour pour la drague de nombreux étudiants présents ici aujourd’hui.

    De son côté, Léa semblait vraiment croire qu'elle ne pouvait pas être utile au groupe, comme si essayer de servir à quelque chose allait automatiquement se retourner contre le groupe. Dans la vraie vie, ceux qui croient qu'ils ne serons toujours que de simples boulets pour les autres ne pourrons jamais aller nul-part... C'est triste, mais c'est la réalité. Si on veut réellement servir à quelque chose dans ce monde, il faut travailler fort pour arriver à un résultat, mais surtout ne jamais se dévaloriser. Aedan avait vu trop de bon potentiels se croire inutiles à cause de mauvaises expériences alors que c'était parfaitement normal d'être plus faible que les autres au début. En réalité, Aod ne verrait pas réellement un club classique de combat, mais plutôt un club qui entraînerait les étudiants en même temps de leur donner l’expérience nécessaire pour qu'ils puissent atteindre le niveau de ceux qui l'ont naturellement.

    Finalement, Léa annonçât qu'elle préférait rester en retrait dans ce genre de clubs, disant qu'elle n'était pas très bonne dans le domaine de la gestion. C'est compréhensible, ce n'était pas tout le monde qui avait les capacités de gérer un club et Aedan avait déjà de l'expérience dans le domaine, alors pourquoi pas? Il ne pourrait pas prétendre savoir entraîner correctement des étudiants, mais il pouvait au moins essayer de leur apprendre à se battre correctement et surtout, à survivre dans le monde réel.

    «Je peux bien prendre le présidence, s'ils me le permettent malgré mon poste dans le conseil. Et oui, je sais bien me battre, peut-être pas au point de pouvoir entraîner des soldats, mais je devrais être capable de faire passer quelques étudiants au niveau de combat nécessaire pour être utile.

    Notre jeune homme affichât un beau petit sourire, il espérait que ça lui suffirait, Aod n'était pas un professeur, il n'avait ni le niveau ni l'étoffe d'un enseignant de l'académie. Notre jeune homme ne pouvait même pas prétendre savoir comment entraîner des étudiants, mais il ferait son possible et croyait personnellement que de l'expérience en milieu réel était ben mieux que s'entraîner seul dans un petit dojo sombre. Enfin c'était sa vision de choses, il verrait une fois la liste obtenu s'il n'y avait vraiment aucun club de combat et si c'était le cas, alors il considérait cette possibilité. Autrement, la jeune fille lui tendit soudainement son manteau, annonçant qu'elle préférait partir plutôt que de continuer à lui bouffer sa soirée... Avait-elle lu ses pensées en relâchant sa main sans qu'il s'en rende compte ou avait-elle simplement comprit le léger regret qui habitait notre jeune homme?

    Peu importe ce qu'elle avait cru comprendre, Aedan ne souhaitait pas la voir partir, loin de là, s'il avait eu à inviter quelqu'un pour d'autre raisons qu'être simplement galant, elle aurait été quelque part dans la liste des possible invitées. Croyait-elle vraiment qu'il voyait cette invitation comme un sacrifice? Comme un simple acte de pure gentillesse durant lequel il se forcerait volontairement à passer une mauvaise soirée pour que elle soit heureuse? Elle le connaissait mal.. Aedan n'était pas du genre à faire quelque chose si ça le faisait chier, ça c'était connu, alors il y avait peu de chance qu'il soit venu à un bal qui le faisait chier de base avec quelqu'un par simple pitié ou bonté d'âme, ce n'était pas son genre. Peut-être regrettait-il le fait qu'il ne puisse passer une soirée main dans la main, pour d'autre raisons qu'une annulation de pouvoir, avec une fille pour ensuite peut-être finir cette soirée royalement, mais jamais il ne s'était fait chier durant cette soirée.

    «Si tu veux partir, alors je viendrai avec toi... Si je t'ai inviter ici, ce n'est pas parce que je voulais une raison pour venir, c'est parce que j'avais envie d'y aller avec toi et que tu puisse avoir une belle soirée sans ton pouvoir qui veut te tuer. Tu me connaît, je ne fais jamais rien qui n'est que négatif pour moi... Alors si tu veux repartir, je vais pas m'éterniser ici à voir des couples faire des folies pendant que je bois au bar, je préfère de loin aller discuter avec toi à l'internât.»

    Affichant un sourire rassurant, Aedan se permit d'ajouter quelques phrases à son discours, les prononçant toutefois sur un ton plus doux, gardant un sourire au visage.

    «Tu n'as pas à culpabiliser pour me monopoliser ce soir, c'est vrai que je dois avouer que voir tous ces couples se draguer ça me fait regretter de ne pas avoir inviter une fille ici pour autre chose que discuter, mais c'est pas pour autant que je regrette de t'y avoir inviter. Je passe une très belle soirée et, personnellement, je pourrais pas rêver être mieux accompagner ce soir que je le suis avec toi, alors tu n'as pas à te sentir coupable de me monopoliser.»
Invité
avatar
Invité
Re: Elles me tomberons toutes dans les bras! [Event secondaire - Aod et Léa] - Jeu 17 Jan 2013 - 11:14
Spoiler:
 

La liste des clubs existait déjà apparemment. Tant mieux, Aedan ne perdrait pas de temps à la faire lui-même. C'était toujours ça de gagné. Est-ce qu'elle serait vraiment capable de faire partie de l'un d'eux ? Elle avait du mal à s'imaginer dans un groupe régulier, même si l'idée avait son charme, tout en étant un peu effrayante. Combien de personnes constituaient ces clubs ? Et sur le nombre, combien seraient agressives si elles connaissaient son domaine divinatoire ? Faire partie d'une bande, même infime ou simple, comportait des risques, et ce n'était pas parce qu'on pouvait s'amuser avec les autres qu'ils accepteraient qu'elle lise dans leur tête. Mais bon... ça ne servait à rien de trop se torturer l'esprit avec ce genre de questions. Une chose à la fois : d'abord se renseigner. Ca n'engageait à rien après tout.

Apparemment Aedan était d'accord pour gérer un éventuel club de combat, s'il n'en existait pas déjà, ce qui était très bien. Elle avait quand même un peu de mal à l'imaginer se battre correctement, se rappelant leur belle défaite dans la simulation des Etats-Unis. Certes, elle était mal placée pour critiquer, elle n'avait absolument pas fait mieux, bien au contraire, et la situation n'avait pas été très équilibrée, mais elle avait tout de même quelques difficultés à l'imaginer en plein milieu d'une bataille, à enchaîner des coups et des morts avec la grâce d'un acteur de cinéma.

- J'ai hâte de voir ce que ça donnerait s'il n'y a pas déjà de club pour ce genre de trucs. De toute façon, présider ne veut pas forcément dire donner toutes les leçons. On doit bien pouvoir trouver des gens qui savent se battre dans certains domaines et partager leurs connaissances. Ca serait bien, comme ça on pourrait apprendre ce qu'on veut.

Comme le tir par exemple. Léa n'était pas vraiment sûre de savoir quel style de combat elle aimerait maîtriser, mais les flingues lui semblaient assez bien. Attaquer à distance pouvait être très pratique. Cela dit, ça ne serait pas sa priorité : il lui fallait impérativement pouvoir s'en sortir au corps-à-corps. Parce que taper de loin, ok c'est bien, mais si dès que l'ennemi est proche on ne peut plus rien faire, ça craint un max. Mais tout ça, elle le verrait bien plus tard. Pour l'heure, il était grand temps de filer, telle une Cendrillon prise en faute. Ou pas. D'ailleurs le Prince Charmant, si je puis m'exprimer ainsi, n'avait pas l'air décidé à profiter de sa soirée avec une meilleure compagnie. Pourtant ce n'était pas les jolies et sympathiques filles qui manquaient ici, et certaines étaient également seules, soit par choix soit par abandon de leur cavalier pour une raison ou une autre.

Cela dit, même si Aedan était gentil, il ne la ferait pas changer d'avis. Elle savait bien qu'il n'était pas du genre à agir sans le vouloir vraiment, qu'il ne faisait rien qui puisse l'enquiquiner, mais ça ne signifiait pas pour autant qu'il réalisait ce qu'il souhaitait faire. La jeune fille avait une mauvaise opinion d'elle-même en combat, certes, mais pas que. Elle savait très bien qu'en terme de compagnie et de relation sociale c'était pas terrible, et pas uniquement à cause de son pouvoir. Elle était déjà de nature solitaire de son vivant, peu encline à sortir tout le temps avec les autres, juste occasionnellement, et pas vraiment du genre à discuter de choses passionnantes. Alors elle considérait que beaucoup d'autres filles valaient mieux qu'elle.

- C'est gentil, mais ça t'empêche pas pour autant de profiter de la soirée comme tu l'entends maintenant que tu as fait ta bonne action du jour. Je ne m'en plains pas, loin de là, je t'en remercie même, mais...

Elle cherchait ses mots. C'était pas évident, il la perturbait avec ses grandes phrases et ses sourires. A l'entendre, ses propres raisons étaient futiles, voire stupides, pourtant elle les considérait tout à fait valables. En plus il la faisait rougir le fourbe. Comment le convaincre de profiter du reste de sa soirée quand il disait des trucs pareils hein ? Tsss il lui facilitait pas la tâche.

- Tu peux très bien aller parler aux filles qui sont seules au lieu de picoler au bar. Avec un peu de chance, tu tomberas sur quelqu'un d'agréable avec qui tu pourras finir la nuit de façon plus... intéressante on va dire. Tu n'auras aucun mal à leur plaire. Pour ma part, j'ai juste envie de calme et de repos, rien de bien passionnant.

Léa fit un petit sourire en secouant la tête, histoire de chasser son fard naturel. Elle savait bien qu'il ne mentait pas, c'était trop fatiguant d'inventer des excuses, mais ça ne l'empêchait pas de trouver cela ridicule. Elle, de bonne compagnie, voire meilleure ? Quelle idée. Il disait sûrement cela pour lui faire plaisir, c'est tout. Et il pouvait bien chanter ses louanges sur le toit de l'Académie, ça ne changerait rien. Ca serait certes drôle à voir, mais ça ne l'empêcherait pas de se considérer comme une gêne. Il y avait des filles bien plus belles et charmantes qu'elle, qui seraient mieux pour Aedan. Ce n'était qu'un juste retour des choses : il l'avait permis de profiter d'une petite soirée où elle n'aurait jamais pu aller seule, c'était donc normal qu'il en profite à fond lui aussi, et sans regret.

- Tu le dis toi-même : même si la soirée a été très bien, tu regrettes de ne pas avoir plus. Alors vas-y, profite ! C'est fait pour ça, la nuit est loin d'être finie. Enfin je suis obligée de te retenir encore un peu, au moins le temps de traverser la salle et d'en sortir, mais après je te libère.

La jeune fille jeta un coup d'oeil vers la salle et frissonna un peu à l'idée horrible de traverser tout ça seule. Aucune chance qu'elle y survive. Brrrr.
Invité
avatar
Invité
Re: Elles me tomberons toutes dans les bras! [Event secondaire - Aod et Léa] - Mar 22 Jan 2013 - 3:58
Spoiler:
 

    C'était bien vrai, présider un tel club ne voulait pas nécessairement dire qu'il devait s'occuper de tout ce qui touchait aux cours et autres ateliers. En réalité, il n'avait pas vraiment besoin d'enseigner quoi que ce soit, s'il arrivait à trouver des gens pour s'occuper de l'enseignement à sa place, il n'avait qu'à organiser les différents cours et ateliers et faire la lien avec le conseil des élèves, donc il était accessoirement membre. Ce serait un travail assez facile quand on y pense, il pourrait faire la paperasse directement au bureau du conseil des élèves puis squatter la salle de club pour superviser des entraînement qu'il n'aurait probablement pas à faire totalement. Vu comme ça, sa tâche baissait d'un bon cran et il avait quasiment envie de s'occuper de toute cette histoire, de toute façon, lui aussi trouvait que les cours laissaient plutôt à désirer et il avait une certaine envie de se battre par moments, considérant que la quantité de délinquants avait baissé ces derniers jours.

    Aedan n'avait toutefois jamais été un grand fan de l'apprentissage en groupe, où tout le monde contribue au cours sans jamais ne donner de matière précise. Il préférait de loin l'ancienne méthode où un enseignant désigné pour ses compétences élevés dans une matière s'occupait de donner les cours et où les autres écoutaient calmement. Il était possible de donner plusieurs leçon différentes selon la journée et les personnes disponibles, mais Aedan préférait que les leçons soient désignés d'avance. Mais bon, ce n'était pas vraiment le temps de penser à ça considérant l'enjeu de cette soirée, il s'occuperait de concevoir tout ceci si jamais cette idée de club voyait le jour, ce qui en soit était déjà un très gros si.

    «Tu as raison, ça m'enlève du travail sur les épaules de savoir que d'autres pourraient aussi enseigner... J'avais pas vu les choses sous cet angle. J'imagine que toi aussi tu aimerais sûrement enseigner quelque chose, non?»

    Sautons toutefois directement au vif du sujet actuel, car Léa semblait vouloir définitivement quitter la salle, chose qu'Aedan essayait d'empêcher. Il ne saurait pas trop l'expliquer, mais il préférait rester avec cette fille manquant cruellement d'estime personnelle plutôt que tenter d'aller draguer une des filles inconnues du coin qui n'avaient probablement rien de mieux à dire que Léa. Si elle partait, il partirait avec elle, ça c'était totalement sûr dans sa tête, bien qu'il regrettait ne pas pouvoir aller plus loin avec une fille en cette soirée qui servait quasiment qu'à la formation de nouveaux couples, il n'avait pas vraiment envie de faire quoi que ce soit avec qui que ce soit ce soir. C'est un sentiment qu'il ne comprenait pas totalement, comme si sa nouvelle amitié avec cette fille qui ne se voyait que comme bon action du jour était plus important que tout possible petite amourette pour le plaisir d'avoir une amourette. En réalité, il se disait intérieurement qu'il ne s'agissait probablement ici que de son esprit vieux-jeu qui préférait éviter ce genre de courte relation, cherchant plutôt à former un couple durable baser sur autre chose que le sexe.

    Elle cherchait ses mots, elle aussi semblait assez troublée par la situation actuelle... Pourtant, dans une telle soirée elle devrait être aux anges de se retrouver aussi en bonne compagnie et de recevoir une aussi grande quantité de compliments. Aedan ne comprenait vraiment rien aux filles, un jours elle pleuraient parce qu'on ne les voit pas assez comme ils sont et le lendemain elles rejettent des compliments... Aod ne savait plus quoi faire, il ne voulait pas en rajouter pour ne pas lui sembler insistant, faire croire qu'il ne disait tout ça que pour lui faire plaisir. Pourtant, sa philosophie l’empêchait presque de flatter les gens sans raisons, trouvant chiant de devoir ensuite faire suivre de tels faux compliments pour ne pas paraître insultant... Aedan était direct, ne disant jamais plus ou moins, il croyait que vivre ainsi l'empêchait de s'embarquer dans des montagnes de mensonges et de faux semblants.

    «Je crois avoir profiter au max de ma soirée pour le temps qu'il me reste, si tu veux partir, alors je part avec toi. Je n’essaierai pas de continuer à te convaincre que ma soirée est bien plus passionnante en ta compagnie qu'en compagnie d'une greluche superficielle, ça serait qu'insister pour rien. Je saurais pas vraiment expliquer pourquoi, mais même si j'aurais envie de sortir d'ici avec une fille au bras, pour le moment je préfère partir plutôt qu'essayer de draguer une pauvre fille délaissée.»

    Affichant un beau sourire, Léa lui fit signe qu'il devait toutefois l'accompagner jusqu'à la porte pour ne pas qu'elle meurt à cause du poids des pensées de tous ces danseurs amoureux. Il se mit donc directement en direction de la porte, prenant un détour pour éviter la poste de danse, ne laissant pas trop le choix à la jeune fille de le suivre.

    «Aller, j'ai décidé que je partais, je part avec toi. De toute façon, avec le temps qu'il me reste, j'arriverai jamais à trouver la bonne fille parmi ceux qui sont seules, alors autre boire comme un trou, il ne me reste plus rien à faire ici. Je vais te raccompagner jusqu'à la chambre, ça te donnera du calme jusque là, pour ma part je vais probablement aller profiter du beau temps sur les balcons..»


Dernière édition par Aedan "Aod" Klyde le Mar 5 Mar 2013 - 2:16, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Elles me tomberons toutes dans les bras! [Event secondaire - Aod et Léa] - Mar 22 Jan 2013 - 10:58
Spoiler:
 

Si elle avait été en train de boire quelque chose, Léa aurait sûrement tout recraché d'un coup. Elle, enseigner quelque chose dans un club de combat ? Ce n'était pas pour jouer à la professeure qu'elle voulait entrer dans ce genre de trucs, non, mais bel et bien pour apprendre à se défendre. Elle n'y connaissait rien dans tous ces machins. Le seul truc qu'elle pouvait enseigner aux autres était de grimper aux arbres. Rien de bien utile donc, d'autant qu'avec des pouvoirs comme le contrôle des limites c'était un jeu d'enfant, même pas besoin d'avoir un cours là-dessus. Elle rigola un peu en secouant la tête, quelle drôle d'idée.

- Pas du tout. Déjà que j'ai du mal à suivre un cours en tant qu'élève, t'imagines en tant que prof ? Et j'ai absolument rien à apprendre à d'autres, à part peut-être l'art de fuir.

Sur ce point c'est vrai qu'elle s'en sortait bien. Elle courrait vite, avait une bonne endurance pour filer à toute vitesse, et trouvait souvent facilement une bonne planque. Mais bon ça craignait un peu quand même. Il suffisait d'avoir un bon instinct de survie pour gérer une fuite. Et être un minimum intelligent pour savoir reconnaître quand c'est nécessaire. Mais bon ce n'était pas le plus important ce soir en effet, et si ça se trouve il y aurait déjà des clubs de ce genre, donc inutile de trop tergiverser là-dessus. Elle devait surtout arriver à convaincre Aedan de profiter vraiment de sa soirée.

La jeune fille ne put s'empêcher de rigoler avant de secouer la tête pour virer quelques mèches. Sa coiffure tenait de moins en moins, mais bon c'était prévisible. Ses cheveux étaient trop lisses et trop habitués à leur indépendance pour rester prisonniers comme ça aussi longtemps. Son cavalier avait une vision des filles assez restreinte. S'imaginait-il qu'elles étaient toutes stupides et superficielles ? Il n'avait pas dû parler à beaucoup de demoiselles alors. Ok Léa non plus, mais la plupart qu'elle avait rencontré étaient tout à fait correct. Il y avait Agathe... la psychopathe, mauvais exemple. Ion, un peu timide mais très gentille tiens. Une certaine Etsuna, qui avait semblé tout à fait correct. Sans compter les autres élèves en cours, et même les professeurs. Quoi que, non, eux c'était trop risqué, ils avaient l'air tous psychopathes ou alcooliques.

- T'es vraiment bizarre. Ya pas que des greluches superficielles comme tu dis. Tu vas finir vieux garçon si tu penses ça de toutes les filles tu sais ?

L'apprentie déesse veilla à rester bien accrochée au bras d'Aedan quand il se mit en mouvement, une petite peur au ventre l'espace d'un instant. Dehors encore ça pouvait passer, il y avait moins de monde, mais ça restait un paquet de pensées à affronter. Elle avait eu sa dose tout à l'heure, merci. Retraversant la grande salle, elle jeta quelques coups d'oeil autour. Le directeur et sa belle avaient disparu, pour le pire ou le meilleur ? Allez savoir. D'ailleurs elle ne voulait pas les détails. Tant qu'Isanagi n'était plus dans la même pièce qu'elle, c'était très bien. Il restait tout de même encore pas mal de couples qui semblaient déterminés à profiter jusqu'à l'aube. Brrr, elle était bien incapable de tenir aussi longtemps, et pas qu'à cause de son domaine divinatoire.

Cela dit, elle n'avait pas terminé sa mission, qui tendait dangereusement vers l'échec. C'est qu'il pouvait être têtu ce fichu Aedan ! Bon elle n'était pas capable de l'attacher dans un coin pour le forcer à rester, mais elle trouvait quand même dommage qu'il ne profite pas autant du bal.

- T'es un vrai casse-pied en fait, tu caches bien ton jeu ! Enfin j'ai pas de corde pour t'attacher à une jolie fille avant de partir, alors tu t'en sors pour cette fois.

Quittant la salle au bras de son cavalier, Léa inspira un bon coup, puis relâcha doucement son souffle. Ca faisait du bien. Même sans le chaos des pensées des autres, tout ce monde faisait un sacré boucan en fait. Le calme du couloir était agréable, surtout après la traversée. Ne restait plus qu'à retourner à la chambre. Remarque avec un peu de chance Aedan croiserait une autre fille profitant des balcons de l'internat, qui sait ?

- C'est gentil en tout cas, merci. Pour tout.

D'ailleurs la jeune fille se dit qu'il serait plus juste qu'elle fasse quelque chose pour lui en retour. Après tout, elle le stalkait souvent, lui bouffait son espace vital et le forçait à supporter des rumeurs stupides sur son compte. Il méritait bien une compensation, mais quoi ça... techniquement elle ne savait pas grand chose de ses goûts, juste qu'il n'aimait pas se prendre la tête et faire compliqué. Ca n'aidait pas spécialement. Il avait parlé de cuisine tout à l'heure, lui faire un petit plat ? Mais Léa n'était pas un cordon bleu, même si elle pouvait se débrouiller tout à fait honorablement. Ou un vêtement ? Trop risqué, et même si elle avait eu un bon aperçu de sa taille en portant sa veste, il y avait toujours un risque de ne pas avoir les bonnes dimensions. Et accessoirement elle n'avait rien à échanger.

Qu'est-ce que peut bien aimer un type je-m'en-foutiste ? D'autant que, même si leurs époques de vie n'étaient pas si éloignées que ça, il y avait quand même eu beaucoup d'évolution entre leurs deux temps et par extension leurs loisirs tout comme les goûts.

- Qu'est-ce que tu aimes ?

Autant profiter du trajet jusqu'à l'internat pour le cuisiner. Après tout à quoi bon se torturer les neurones quand il suffit de demander ! Elle devrait peut-être préciser un peu, c'était vague comme question, et mis sur le tapis un peu n'importe comment. Mais bon elle n'avait jamais trouvé utile de tourner autour des pots.

- J'veux dire en général, qu'est-ce que t'aimes faire ou avoir, c'est quoi ta couleur préféré, ce genre de trucs...

Ouf elle n'avait pas rajouté le "stupides". Parce que mine de rien maintenant qu'elle le disait, ça lui semblait effectivement débile. Tu parles d'une question passionnante, "Quelle couleur tu préfères ?"... Remarque au moins elle lui prouvait qu'il aurait mieux fait de rester au bal et toc !
Invité
avatar
Invité
Re: Elles me tomberons toutes dans les bras! [Event secondaire - Aod et Léa] - Mar 5 Mar 2013 - 3:24
Spoiler:
 

    Léa avait eu le genre de réaction que les personnages de dessins animés ont quand ils sont surpris, vous savez, recracher la quasi entièreté de ce qu'ils ont bu quelques secondes auparavant? Ce genre de réaction. Visiblement, elle ne se voyait pas enseigner quoi que ce soit aux membre du clubs qui souhaiterait apprendre comment se battre, pourtant, elle était une grande adepte dans le domaine du contrôle de son propre pouvoir, elle arrivait à survivre malgré les immenses maux de tête que celui-ci lui causait elle elle pouvait même bloquer les pensées de autres pas moment, c'est pas rien ça! Souriant en retenant un petit rire, notre jeune home se permit un petit commentaire avant de clôturer la discutions, de toute façon, ce club ne se formerait pas immédiatement.

    «Pourtant, je te voyais bien enseigner le contrôle du domaine divinatoire... Tu as probablement un des pire à contrôler.»

    Elle rigolât légèrement en replaçant le peu de coiffure qui lui restait sur la tête, Aedan n'avait pas remarqué que cette dite belle coiffure s'était défaite au fil de la soirée et des mésaventures qu'ils avaient vécus, en partie à cause de sa faute, plus absorbé par la beauté générale de sa cavalière que par les artifices qu'elle s'était mise dans les cheveux. Certes, il faut dire qu'elle faisait très dame ce soir, notre jeune Président n'avait plus l'impression d'être au bal avec la même fille qu'il côtoyait malgré lui à tout les jours. Malheureusement, cette belle magie crée par ce bal s'estomperait une fois la journée passée, c'est triste, ils auraient probablement finit par réussir à devenir de vrais bons amis, pas seulement que deux personne qui s'endurent mutuellement en gardant une relation potable. Aedan avait bien tenté de changer cette relation ce soir, lui faisant comprendre qu'il la voyait comme une amie, mais bon, il ne pouvait pas être complétement sûre de ce qu'elle pensait, sachant que lui ne lisait pas dans les esprits.

    Lui? Bizarre? mais non, c'est tout a fait faux! Il ne se trouvait pas vraiment bizarre, mais faut dire que sa conception de la femme citadine était différente que celle des autres, lui qui venait de la profonde campagne. Faut dire qu'il était déjà pas mal vieux garçon, il rêvait déjà de sa petite famille, de rencontrer la fille parfaite, d'avoir un bon emploi... Les jeunes de son âge pensaient plutôt qu'au sexe et aux nouvelles technologies qui apparaissaient dans son temps, vous savez, ces ordinateurs personnels que tout le monde commence à avoir chez-soi. Souriant simplement, il répondit à cette question sur un ton assez neutre, semblant amusé.

    «Bof, si ça se trouve je le suis déjà. Je fais simplement parti des gens qui veulent connaître les gens avant de briser leur préjugés sur eux. Donc pour moi, en ce moment, toutes les filles sont superficielles!»

    Il mit un petit accent sur sa dernière phrase, rigolant sur le fait qu'il était totalement borné dans ses vielles idées préconçues. Un vilain défaut, Aedan avait tendance à toujours catégoriser les personnes qu'il ne connaissait pas dans des classes de gens prédéterminés sans se rendre comptes qu'il n'avaient que très rarement un lien avec ces fameuses classes. Ainsi, toute fille un minimum maquillée passait dans la classe de greluche superficielle, tout gars trop musclé rentrait dans la classe de gars macho et ainsi du suite. Il était très direct sur sa façon de catégoriser le gens, se basant principalement sur sa première impression, parait que c'est mal de faire ça, mais qu'est-ce que vous voulez, il agit ainsi depuis bien trop longtemps pour changer en quelques heures. Elle lui fit d’ailleurs remarqué qu'il était une vraie tête de cochon alors qu'ils quittaient la salle du bal et que Léa semblait avoir désespéré devant le fait qu'elle ne pouvait le convaincre de rester au bal pour se trouver une fille avec qui passer le reste de la nuit.

    «Qu'est-ce que tu veux, nous les vieux on est têtu! De toute façon, aurait-tu vraiment voulue que je revienne dans la chambre avec une fille au bras? En tout cas moi je préfère t'éviter ça... Surtout considérant que je recherche pas vraiment une fille juste pour passer la nuit avec.»

    C'est bien les jeunes ça, aucune sens de la vie amoureuse, préférant passer une belle nuit mouvementée puis passer à une autre... Aedan était plus romantique que ça, il recherchait une belle relation à long terme... Enfin, c'est ce que se disent tout les gars après 17 ans de solitude et de célibat, autant essayer de passer romantique, parait que c'est attirant! Souriant avant d'ouvrir les grandes portes de la salle du bal, il quittait cet endroit avec satisfaction, il avait passé une soirée agréable en compagnie de Léa et ne souhaitait pas aller plus loin, même si elle tentait très fortement de l'envoyer dans les bras d'une autre. C'était plutôt elle la bizarre, combien de fille qui avait un beau cavalier comme lui tentaient de l'envoyer dans les bras d'une autre? Très peu.

    Mais bon, Aedan préférait éviter de lancer un débat sur le sujet, elle devait avoir ses raisons pour agir ainsi et ce n'était pas à lui de tenter de les changer. D'ailleurs, elle le remerciât pour cette belle soirée qu'ils avaient passés, car il faut dire qu'elle n'avait arrivé qu'à y aller que grâce au jeune homme, c'était normal de le remercier. Aedan avait presque oublier qu'il était là plus par obligation qu'autre chose, sa soirée avait été suffisamment agréable pour qu'elle lui fasse oublier les circonstances de celle-ci, une bonne chose donc. Sortant de la grande salle, ils firent quelques pas durant lesquels Léa semblait se poser quelques questions mentales, Aod préférât ne rien dire et marcher tranquillement, il voulait aller passer un peu de temps sur le balcon avant que le temps change.

    Soudainement, comme ça, lancé totalement dans le vide, Léa lui demandât ses intérêts. Aedan ne savait pas trop quoi répondre devant cette très large question et même quand elle expliquât ce qu'elle voulait dire, il était quand même perdu dans l'immensité de choses qu'il pourrait potentiellement aimer. Mais pourquoi demander une telle question? On ne demandait pas les intérêts d'une personne sans réelle raison, généralement c'était pour apprendre à mieux la connaître en vue d'un changement de relation, mais il doutait que ce soit possible. Malgré tout, à la seule pensée de cette possibilité, son cœur de serrât légèrement, il n'aurait pas su expliquer pourquoi, mais il avait eu un petit pincement. Reprenant ses esprits, il tentât de répondre le plus clairement possible.

    «Ce que j'aime? Vite comme ça je sais pas... Je dirais que ma couleur préféré c'est le jaune, sinon... J'aime bien la nature, je suis un peu sportif, j'ai fait un peu de boxe et de judo à l'école et j'aime bien jouer de la guitare. Sinon bah... J'aime passer du temps avec les gens et aider ceux qui en ont besoin... Je saurais pas quoi dire d'autre.»

    Se passant la main derrière la tête en prenant un air songeur, il ne savait pas trop quoi ajouter, Aedan était dans une impasse, il ne pouvait savoir la raison réelle d'une telle demande et ça le stressait.
Invité
avatar
Invité
Re: Elles me tomberons toutes dans les bras! [Event secondaire - Aod et Léa] - Jeu 21 Mar 2013 - 11:09
Léa secoua la tête. Enseigner le contrôle du domaine divinatoire ? D'où il sortait une idée pareille ? C'était justement le contraire à ses yeux, elle ne maîtrisait rien du tout ! Elle ne pouvait pas empêcher bien longtemps des pensées extérieures de s'insinuer dans les siennes, et elle ne tenait pas une minute dans une foule. Quel contrôle...

- Je sais pas si j'ai un des pires, mais en tout cas je risque pas de pouvoir enseigner un truc pareil. Je le contrôle pas plus que ça, au contraire.

Elle aurait bien pu développer, mais ça ne servait à rien. Elle avait bien assez parlé de ça à Aedan, il devait avoir largement compris ce qu'elle pensait d'elle-même et de son fichu pouvoir. Inutile de l'embêter encore plus avec ce sujet. Elle se concentra plutôt sur ce qu'il disait. Toutes les filles superficielles jusqu'à preuve du contraire ? C'était peut-être pour ça qu'il était toujours seul alors qu'il jouissait d'une bonne réputation. Et pas qu'à cause des rumeurs sur leur compte. On pouvait bien y croire non ? En tout cas, il devait vraiment venir d'une époque lointaine pour avoir cette mentalité. D'ailleurs il l'avoua lui-même en se traitant de vieux. Quant à son avis sur son retour accompagné...

- Tu fais ce que tu veux de ta vie, que je sache tu n'as pas de comptes à me rendre. Tant que tu fais pas trop de bruit...

Il était toujours aussi bizarre. Elle n'était pas sa petite amie, à peine une cavalière d'un soir, et encore, le contexte était assez particulier. Alors il faisait ce qu'il voulait. Il pouvait même ramener un garçon s'il préférait ! Ca serait étrange, mais bon... s'il en était content hein ! C'est sûr que ça ferait un peu tâche, le type qui a une fille pendant le bal et une autre après, mais bon... Léa se considérait trop comme un boulet pour imaginer jouer le rôle de l'après-fête. Et elle n'imaginait pas quelqu'un la voir comme autre chose qu'une fille taciturne. Une amie potentielle à la limite, comme l'avait laissé entendre Aedan, mais plus, ça elle doutait que ce fut possible. Une chose à la fois de toute façon. Déjà avoir un ami, c'était énorme à ses yeux et très précieux. Advienne que pourra.

Pour le moment, elle devait se concentrer sur ce qu'elle pouvait bien faire en échange des services d'Aedan. Apparemment la question des goûts était plus épineuse qu'il n'y paraissait. Remarque si on le lui demandait, la jeune fille aurait elle aussi du mal à répondre. Encore que... ce qu'elle aimerait par dessus tout, c'est maîtriser son fichu pouvoir. Mais ça, on l'avait sûrement compris, depuis le temps. Elle eut tout de même quelques réponses, mais côté piste... c'était pas évident. Le jaune... un bouquet de jonquilles géantes ? Ahah, ça serait presque drôle d'imaginer sa tête si elle lui offrait des fleurs. Mais non, c'était nul comme idée. La nature... pas terrible, bien trop vague. Boxe et judo ? Est-ce qu'elle saurait lui trouver un kimono ? Quel intérêt s'il n'avait personne avec qui en faire...

Aider les gens dans le besoin... elle n'avait pas la carrure pour traumatiser des gens exprès afin qu'il les aide. Et puis quelque chose lui disait que ce n'était pas un très bon plan. Finalement, le plus facile restait la guitare. Elle n'avait jamais touché un instrument de musique de sa vie, mais il lui semblait que c'en était un assez facile à trouver et pas trop cher. En arrivant à négocier, elle parviendrait peut-être à en échanger une. Elle ne se rappelait pas en avoir vu une dans la chambre, donc Aedan ne devait pas en avoir. Ca pourrait marcher. Et de toute façon elle n'avait absolument aucune autre piste valable.

- C'est déjà pas mal. Et si t'es sportif tu feras un bon prof de combat !

Léa était contente, elle avait une piste potable. Ca risquait d'être assez long, elle devrait trouver un bon vendeur, puis quelque chose de valable à échanger, mais ça lui faisait un projet sympathique à réaliser. Ca lui donnait quelque chose à faire qui n'avait rien à voir avec l'académie ou son pouvoir, et ça lui plaisait. Cela dit, sa question semblait avoir embêté Aedan, qui n'avait pas l'air aussi à l'aise qu'avant. Elle avait dit une bêtise ? C'était loin d'être le but. Elle ne voyait pas vraiment ce qui aurait pu l'agacer. Enfin de toute façon c'était bientôt fini, ils attaquaient le dernier couloir qui menait aux chambres. Mais ça l'enquiquinait quand même, elle ne voyait pas ce qu'elle avait pu dire ou faire de mal. Bon elle savait très bien qu'elle n'était pas des plus sociales, et loin d'être la meilleure cavalière du monde, mais elle avait quand même fait attention pour une fois.

- J'ai dit un truc qu'il fallait pas ?

Beaucoup de gens aiment se torturer l'esprit sans jamais rien demander, même sur des trucs très simples et souvent stupides. Pour l'apprentie déesse, c'était une attitude débile. Mieux valait poser la question et se satisfaire de la réponse, qu'elle soit vraie ou pas. Elle avait bien assez des questions existentielles des autres dans la tête pour ne pas rajouter les siennes.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6589

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Elles me tomberons toutes dans les bras! [Event secondaire - Aod et Léa] - Lun 5 Aoû 2013 - 21:08

RP trèèèèèès long à lire et aussi trèèèèès long à noter, pour au finir... ne pas savoir quoi en dire. C'était intéressant, meugnon, long, ah non j'ai déjà dit. Faut croire, y a tellement d'éléments qu'au final mon pauvre petit cerveau zappe tout xD Sinon, vous formez vraiment un joli couple tous les deux, un peu sérieux, comme ça, c'est pas courant.


Aedan : 1640 xps
Léa : 1670 xps

Xps attribués : Yep pour Léa. Aedan, pareil, envoie-moi un MP si tu veux tes xps ^^



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Contenu sponsorisé
Re: Elles me tomberons toutes dans les bras! [Event secondaire - Aod et Léa] -
Elles me tomberons toutes dans les bras! [Event secondaire - Aod et Léa]
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Elles me tomberons toutes dans les bras! [Event secondaire - Aod et Léa]
» Un long voyage jusque dans tes bras [Sarah - Terminé]
» J’aurai voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l’éternité m’aurait paru trop courte. ▬ Caëlyn
» On n'avait pas un truc à faire ? (pv Nicolaï) [terminé]
» Echapatoire... (suite) [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Amphithéâtre-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page