Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Discussions autour d'un verre ou deux |Pv Colombe Siria|

 
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Discussions autour d'un verre ou deux |Pv Colombe Siria| - Jeu 30 Aoû 2012 - 12:09
Une chope divine, deux chopes divines, trois chopes divines...

Être le directeur d'une académie, étais-ce vraiment ce que je voulais faire ? Rester ? A guider de simples brebis qui redoutaient la vie, qui redoutent à présent leurs morts, leurs places tout simplement. Étais-ce là le distinct qui m'était convié de faire ? Je ne savais vraiment pas, certaines questions attendaient toujours des réponses. Lors de ma vie, j'étais professeur soulignons le, je trouvais celle-ci d'une monotonie extrême, toujours le même parcours, le chemin emprunté, comme si c'était régler aux millimètres près. En passant l'au-delà et recevant cette révélation, ce statut de Directeur, j'étais chamboulé, ainsi que toutes mes convictions mais au fil du temps, la même monotonie que je subissais dans le monde humain s'installais. Et c'est ainsi que je me retrouvais au comptoir de ce bar, cette pièce secrète que peu de personnes connaissaient pour le moment. Peut-être certains professeurs si je me souvenais bien de ce que j'avais noter sur mon bloc-note. Le vent soufflait délicatement sur l'Académie, la nuit allait pointer le bout de son nez, c'était certain. La montre sur mon poignée indiquait huit heures moins le quart. Bonne horaire pour boire un petit coup n'est-ce pas ?

Mais de toutes les questions je me posais, certaines étaient plus importantes que les autres. Nous étions à présent deux Directeurs, le troisième ayant été rétrogradé, sans doute le souhait de Deus, et le truc, c'est que n'avais jamais rencontré la première choisie par Deus, Colombe Siria. C'était étonnant, je le sais, mais nous avions eut pas de travail et le temps de se croiser l'un et l'autre n'était pas suffisant. De plus, nos bureaux n'étaient pas vraiment cote à cote, sans compter que nos horaires étaient un peu en décalés, elle, s'était le jour, tandis que les miens tendaient plus vers la nuit. Bref, je dis signe silencieusement à la serveuse qui tenait cette pièce secrète de me servir un whisky. Elle fit avec comme seul accompagnement, son sourire figé sur le visage. Effrayante. La cigarette accompagnait la délicate liqueur dont la première gorgée me réchauffait la gorge. La place était confortable, cela ne m'aurait pas gêné de rester là pendant de longues heures. Mais bref, j'avais déposé une lettre sur le bureau de cette chère collègue afin d'avoir, peut-être et enfin, un première rencontre.

Le lieu n'était peu-être pas propice pour elle mais pour moi, c'était un excellent lieu pour les discussions entre adultes. Accompagné de quelques verres et cela aurait pus me rendre nostalgique de mes soirées entre amis que j'avais dans le monde des humains. Cette lettre, que j'avais déposé, n'avait pas vraiment de but précis, je souhaitais juste la rencontrer afin de faire la discussion, de faire également le point de la situation de l'Académie. Je vidais mon premier verre pour en redemander un autre à la serveuse. Celle-ci refit le même geste que tout à l'heure, toujours avec le même sourire, incrusté et figée comme seul façade à son visage. Angoissante.

Donc, il ne me fallait plus qu'attendre cette chère Colombe et notre discussion pourrait s'engager tranquillement, entre un verre ou deux...
♠ Petits messages : 1682
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Discussions autour d'un verre ou deux |Pv Colombe Siria| - Jeu 30 Aoû 2012 - 14:20
Discussions autour d'un verre ou deux



Etre directrice n'était pas vraiment de tout repos, je devais gérer les chambres, les nouveaux arrivés, les surveiller, leur expliquer le principe de la Deus Académia... Des questions qui revenaient souvent comme pourquoi ai-je été choisi, pourquoi avoir créé cette académie de dieux et pourquoi Deus voudrait transformer des pauvres humains en des divinités.
Mais que voulez-vous que je réponde à cela, moi qui avais passé ma vie dans les champs à traire les vaches, je me rends compte au fil des semaines passées dans cette académie depuis son ouverture que je n'en sais pas gère plus que les élèves eux-même.

Agacée par les questions incessantes des élèves auxquelles je n'avais pas la réponse, je me cachais souvent dans mon bureau ou dans les pièces secrètes que peu d'apprentis-dieux connaissaient. L'alcool était entièrement gratuit, pour mon plus grand plaisir et je pouvais trouver les meilleurs liqueurs de ce monde.

Ce jour-là, je me rendais donc au bar suite à une lettre fort bien présentée et assez inattendue de mon collègue directeur Isanagi, si je ne me trompe pas, qui m'invitait à nous rencontrer autour d'un verre.
Aussi loin que je me souvienne, je n'avais jamais eu l'occasion de le rencontrer. Nous travaillons pourtant ensemble, chacun faisant la moitié du travail suite au départ de Sigmund. Cependant, nous étions tellement bien organisé que jamais je n'eux l'occasion de le croiser au temple ou dans son bureau. Il était maintenant nécessaire que je connaisse au moins le visage de mon confrère directeur et de me faire un avis sur lui.

Deus l'avait choisi pour être directeur et dès le départ un dieu, ce poste spécial avait surement été donné à une personne très religieuse, profondément gentille et douce. Peut-être était-il un prêtre qui avait sauvé du démon une multitude de personnes de son vivant, ou le défendeur d'une grande cause comme la pauvreté.

C'est donc avec le sourire aux lèvres et curieuse que je poussais la porte du bar pour me dirigeait vers le comptoir. La salle était pratiquement vide, seul un homme aux cheveux noirs était déjà assis et buvait un verre.


* Il s'agit certainement de mon collègue, pas de doute ! *

Je m'approchai alors de ce jeune homme et m'assis à côté de lui en disant :

" Bonjour, vous devez être Isanagi le directeur je suppose ? Je suis Colombe, déesse des cultures enchantée de vous connaitre !
Mais vous semblez bien jeune, quel âge avez-vous ? Est-ce que vous arrivez à tenir votre rôle correctement ?
Je vous coule sous mes questions, je m'en excuse mais c'est bien rare de vous voir. En tant que directrice, je sais ce que c'est les questions incessantes des élèves... "
Puis je m'adressai au barman et commandai :


" Mon cher, une liqueur je vous pris, la meilleure que vous avez !"



« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: Discussions autour d'un verre ou deux |Pv Colombe Siria| - Dim 2 Sep 2012 - 10:37
Un verre, deux verres, trois verres...

J'entendis le tintement de la cloche d'entrée mais pourtant, je n'osais daigner me retourner. Je m'en doutais bien que c'était elle, Colombe, mais je ruminais un peu ma monotonie en buvant le deuxième verre que l'on m'avait donné. Elle se posa alors comme une fleur, silencieuse également, sur le tabouret à coté de moi. Maintenant que mon deuxième verre était fini, je me tournais vers elle afin de tendre à une conversation. Ce fut elle qui commença la première.

- Bonjour, vous devez être Isanagi le directeur je suppose ? Je suis Colombe, déesse des cultures enchantée de vous connaitre ! Mais vous semblez bien jeune, quel âge avez-vous ? Est-ce que vous arrivez à tenir votre rôle correctement ?
Je vous coule sous mes questions, je m'en excuse mais c'est bien rare de vous voir. En tant que directrice, je sais ce que c'est les questions incessantes des élèves...
Cette façon de m'aborder n'était pas pour me déplaire. Très spontanée en tout cas et direct comme je n'avais jamais vu de personnes le faire jusqu'ici. Lui jetant un coup d'oeil rapide, je fus impressionné par sa prestance et surtout ces drôles de cheveux d'un rose tout à fait particulier.Rapidement, elle me posa tout un cas de questions sans même que je n'eu le temps de répondre. Je fis signe de la main à serveuse, qui arriva faire sa besogne. Mon âge ? Je dois avouer que c'était assez flatteur ce qu'elle disait, "jeune" en ayant dépassant la trentaine, c'était déjà élogieux ! Je lui répondis, comme le devait un collègue bien entendu :

" Et bien, pour tenir ce discours j'en déduis que vous êtes plus vieille que moi ? Pourtant, on vous donnera l'âge de certains nos étudiants. Mais nous allons dire que je dépasse la trentaine d'années. Et j'imagine que pour la question numéro, j'arrive à tenir mon rôle bien que des fois, l'envie d'un "break" se fait ressentir, du coup, je me balade et vais jusqu'au parc des abricots, un lieu très charmant je dois dire !"

La liqueur que j'avalais ne brûlait même plus la gorge. Sympa. Colombe pris une liqueur, en fait je paraissais surpris mais bon, cette pièce était faite pour boire et se détendre alors même la directrice de l'établissement pouvait passer commande. Quoi de plus normal je dois dire.Concernant la question sur les actions incessantes des élèves, je n'avais franchement pas envie d'y répondre. Il ne fallait pas gâcher ce moment de peu de liberté. Je la regardais encore une fois, toujours surpris par l'étrange lueur qui animait ses yeux et lui demandait :

" Je ne permettrais pas de vous demander votre âge, le faire ne serait pas galant. Toutefois, pourriez-vous répondre à celle-ci ? Croyez vous que Deus a bien fait de nous choisir ? Je veux dire, nous avons étés affectés à cette "tache" tout de suite après notre mort, souvent les élèves nous posent des questions mais nous-même n'en savons pas les réponses. "
Quelqu'un d'autre rentra dans le bar. Je ne m'en souciais mais cet individu faisait un sacré brouhaha. Avec des rires joyeux et une grande gueule bien ouverte. Tellement ouverte qu'elle me rappelait quelqu'un !? Mais pour le moment, je n'osais me détourner de la discussion avec cette chère Colombe. En espérant qu'elle aussi puisse avoir quelques réponses à mes questions. Même si j'en doutais fort...
♠ Petits messages : 1682
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Discussions autour d'un verre ou deux |Pv Colombe Siria| - Dim 2 Sep 2012 - 14:40


Il ne se fâcha pas que je le coule ainsi sous mes questions, bien au contraire il prit soin de me répondre très gentiment :

" Et bien, pour tenir ce discours j'en déduis que vous êtes plus vieille que moi ? Pourtant, on vous donnera l'âge de certains nos étudiants. Mais nous allons dire que je dépasse la trentaine d'années. Et j'imagine que pour la question numéro, j'arrive à tenir mon rôle bien que des fois, l'envie d'un "break" se fait ressentir, du coup, je me balade et vais jusqu'au parc des abricots, un lieu très charmant je dois dire !"
Il était donc plus vieux que moi mais de peu, lui que j'imaginais vieux et avec une longue barbe blanche. Il semblait assez calme, posé, presque rêveur. Après tout, Deus ne l'avait pas choisi pour rien.
La serveuse vint nous apporter un verre à chacun, j'avais reçu une liqueur de poire que je me dépêchais d'avaler avec un grand plaisir, avant d'en redemander une. J'avais l'habitude de beaucoup boire et manger, malgré le fait que j'avais l'alcool tellement mauvais que j'en venais parfois à gifler mes élèves dans ma folie.
Cette fois-ci, devant mon collègue, je me promis de ne boire que 4 ou 5 verres maximum et de ne pas toucher au saucisson qui enrobait la salle de sa délicieuse odeur.

Puis Isanagi continua de parler :

" Je ne permettrais pas de vous demander votre âge, le faire ne serait pas galant. Toutefois, pourriez-vous répondre à celle-ci ? Croyez vous que Deus a bien fait de nous choisir ? Je veux dire, nous avons étés affectés à cette "tache" tout de suite après notre mort, souvent les élèves nous posent des questions mais nous-même n'en savons pas les réponses. "

Il ne voulait pas savoir mon âge ? Peut-être qu'il pensait me vexer en le demandant. Pourtant je n'étais pas bien vieille du haut de mes 26 années et je ressemblais plus à une enfant qu'à un adulte sage et correct.
Il semblait se poser des questions sur lui, sur Deus, comme tout le monde ici depuis la création de l'académie. Je regardai alors le plafond quelques minutes avant de répondre :


" Il ne faut pas trop se poser de questions, sinon on devient fou..."
Puis, me tournant vers lui, je continuai :

" Etes-vous religieux ? Moi je ne l'étais pas de mon vivant mais pourtant, maintenant je crois au destin, je crois que Deus ne nous a pas choisi par hasard. Il a vu en nous quelque chose qui l'a poussé à nous choisir, tous les deux. Certes nous ne savons que peu de choses mais Deus viendra éclairer notre chemin le temps voulu, j'en suis persuadée."
Avec mes discourts religieux et ma philosophie, je devais bien lui faire peur. Mais je n'avais pas la réponse qu'il attendait, alors j'essayais de lui donner une lueur d'espoir à laquelle il puisse se raccrocher, le destin.



« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: Discussions autour d'un verre ou deux |Pv Colombe Siria| - Mer 5 Sep 2012 - 11:42
Une coupe, deux coupes, un saucisson...

Cette chère Colombe m'avait conseiller de ne pas trop se poser de questions. C'était sur, surtout pour des questions théoriques mais bon, une curiosité envoûtante était difficile à réprimer. Je repris un autre verre après avoir aussitôt liquider le précédent. La descente que j'avais était forte agréable et la chaleur qui s'emparait de mon corps l'était tout autant. Ce qui était bien, c'est que l'effet alcoolique était vraiment minime sur les Dieux, enfin, pour ma part mais je ne sais pas si c'est le hasard ou la condition physique. De mon temps passé dans le monde humain, je supportais assez bien la boisson, peut-être que ça venait de là ! Puis ma charmante collègue me posa une question toute intéressante :
Etes-vous religieux ? Moi je ne l'étais pas de mon vivant mais pourtant, maintenant je crois au destin, je crois que Deus ne nous a pas choisi par hasard. Il a vu en nous quelque chose qui l'a poussé à nous choisir, tous les deux. Certes nous ne savons que peu de choses mais Deus viendra éclairer notre chemin le temps voulu, j'en suis persuadée.
J'étais obligé de rétorquer de suite une réponse, tant cela était intéressant :

" Et bien, en fait, du temps où j'étais simple mortel, je faisais prof de philosophie et je dois dire que la religion ne m'intéressait vraiment peu tant le principe était flou et tous relié ainsi que similaire. Toutefois le bouddhisme était certainement la religion que je préférais, surtout le principe de réincarnation, où d'après nos actes passés, nous pourrions renaître sous une "meilleure" enveloppe. Si c'est exact, alors nos actes passés n'ont pas étés vains et nous avons reçu ce cadeau par gratitude ou dédommagement."

Bien entendu, ce que j'avais dis était un peu particulier. Cette possibilité, celle que Deus nous aurait récompenser de nos fait passés en nous donnant une académie et ce statut de divinité était grotesque. De mon temps, je ne faisais que penser à une monotonie, à cette vie si ennuyante que je vivais. Peut-être que dans le cas de Colombe, ce serait plus juste, je ne savais pas trop.Puis pour détendre un peu l'atmosphère et enchaîner un peu de discussion, moins sérieuse, je lui demandai :

"Bref, passons sur ces questions rhétoriques, détendons nous un peu. Je voulais vous demander comment c'était passer votre cérémonie d'accueil ? Tout s'était bien passé !? Et, entre nous, quels sont vos élèves préférés ?"

Drôle de façon de changer de sujet mais bon, c'était sans doute spontané chez moi et je n'aimais, ni savais, comment m'y prendre. Derrière nous, j'entendais la souriante Esther discutait avec un client avec un voix très reconnaissante. Je me demandais qui c'était tant la voix me disait quelque chose, mais je ne pouvais dériver mon regard de Colombe, ce serait impoli de ma part.


- Vot'saucisson s'il vous plait, m'demoiselle ainsi qu'une chope de bière. J'en ai bien besoin après le boulot que je viens d'me coltiner !

♠ Petits messages : 1682
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Discussions autour d'un verre ou deux |Pv Colombe Siria| - Dim 30 Déc 2012 - 16:35

" Et bien, en fait, du temps où j'étais simple mortel, je faisais prof de philosophie et je dois dire que la religion ne m'intéressait vraiment peu tant le principe était flou et tous relié ainsi que similaire. Toutefois le bouddhisme était certainement la religion que je préférais, surtout le principe de réincarnation, où d'après nos actes passés, nous pourrions renaître sous une "meilleure" enveloppe. Si c'est exact, alors nos actes passés n'ont pas étés vains et nous avons reçu ce cadeau par gratitude ou dédommagement."
Lorsque j'étais en vie, j'avais vécu dans l'ère d'Edo. Nous étions tous bouddhiste et jamais nous n'avions eu de problème de guerre de religion car nous étions sages et tolérants. Pourtant, Dieu ne nous aidait pas beaucoup.
Maintenant, je me pose tant de questions... Je suis morte assassinée pour de l'argent, c'est tellement ridicule. Et pourtant j'ai été choisi comme directrice et mon assassin sera peut-être, un jour, repenti sous mes ordres. C'est le monde à l'envers.

Ne sachant que lui répondre, je continuais à boire mon verre d'alcool et je continuais à l'écouter.

"Bref, passons sur ces questions rhétoriques, détendons nous un peu. Je voulais vous demander comment c'était passer votre cérémonie d'accueil ? Tout s'était bien passé !? Et, entre nous, quels sont vos élèves préférés ?"
Voilà un sujet bien plus intéressant ! Ma cérémonie avait été assez délicate. J'avais du m'occuper de deux groupes différents parce que l'ancien directeur avait démissionné. J'alternais les discours, la remise des pouvoirs, les banquets et les déguisements pour occuper les élèves et leur faire découvrir leur capacité. Je prenais un certain plaisir à accueillir les élèves dans le temple, ils étaient tous perdus et ma présence leur semblait rassurante. Je me sentais alors comme une mère qui venait d'avoir un enfant et qu'elle allait voir grandir au fil du temps.

" Oui, la cérémonie s'est très bien passée. Il y a eu quelques imprévus et une dizaine de blessés lors des entraînements mais rien de bien grave. Je pense que les élèves se sont autant amusés que moi.
Je connais beaucoup d'élèves et de professeurs, Louis, Aedan, Nemuke et tant d'autre. Je trouve qu'ils sont tous de bonnes personnes qui méritent leur place ici. "
Soudain, un homme entra dans le bar et demanda :

- Vot'saucisson s'il vous plait, m'demoiselle ainsi qu'une chope de bière. J'en ai bien besoin après le boulot que je viens d'me coltiner !
Mon instinct de grande mangeuse se retrouvait coincé par mon rôle de directrice et la présence de mon collègue. Je me tordais dans tout les sens et mordait mes lèvres pour résister à l'envie de sauter sur cet homme et lui arracher son butin.
Des fois, j'aurai aimé être une simple élève.



« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: Discussions autour d'un verre ou deux |Pv Colombe Siria| - Dim 6 Jan 2013 - 20:44
Un saucisson, un homme, une directrice, FIGHT !

Finalement cette chère Colombe avait fait plus de connaissance que moi parmi élèves et professeurs. Ôtais-je donc à la traîne ? Peut-être cette jolie dame à la chevelure d'émeraude et au regard si envoûtant, quel était son nom déjà ? Ah oui, Kym Mäss. Il fallait que je retienne ce doux mélodieux. Bref, je recommandais un autre verre, du whisky dont la liqueur orangée allait ravir ma gorge et mon estomac d'une chaleur tout à fait incroyable. Un saucisson, cette voix si reconnaissable, il n'y en avait pas deux comme celle là. Garen ! Rapidement je me retournais, tournant mon tabouret en sa direction et de mon regard légèrement à l'ouest, je l'accostais.

" Garen ! Mon grand ami ! Toujours aussi fan de saucisson ? Fais gaffe, tu pourrais t'étouffer avec !"
Sa silhouette massive ainsi que sa barbe de rouquin me fit sourire. C'est ainsi que tout fier sa trouvaille, il se ramenait avec son saucisson dont l'odeur me fit faire un petit haut-le-coeur. Comment pouvait-on manger des choses aussi peu attirantes. Des boyaux séchés enroulés dans un film d'entrailles, beuh beuh beuh, j'en aurais dégluti mon déjeuner et pourtant, qu'elle ne fut pas ma surprise lorsque je me retournais vers Colombe afin de faire les présentations. Elle gigotait dans tout les sens, comme posséder par le démon, comme vous savez, le film "Exorciste" où le démon avait posséder une jeune fille du nom de Regan ? Là, c'était à peu près la même image que je me fis de la directrice, sans compter qu'elle se mangeait littéralement les doigts. L'alcool me fit raisonner étrangement. Saucisson + Alcool + Directrice possédée = Elle a faim. Tout simplement.

Salut mon pote ! Alors tu vas bien ? Oh je vois que tu es en bonne compagnie. Oh dame Colombe, comment allez-vous ? Nous ne connaissons pas vraiment n'est-ce pas ? Je me prénomme Garen, réparateur des bâtiments et apprentis-Dieu du combat rapproché !

Il se posa sur un tabouret proche de nous faisait tournoyer son gros morceau de saucisson dans les airs. Aye ! Peut-être était-il d'humeur taquine et qu'il voulait provoquer cette chère Colombe, quoique, je me faisais des films, il n'avait peut-être pas réussis à traduire aussi bien que moi le comportement animal de Colombe. Quoique, d'une voix légèrement hésitante,je demandais à Colombe

" Chère Colombe, vous allez bien !?"

♠ Petits messages : 1682
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Discussions autour d'un verre ou deux |Pv Colombe Siria| - Mar 26 Fév 2013 - 16:10
Je regardai mon butin, l'objet de toutes mes convoitises disparaître sous mes yeux, littéralement volé par un grand homme effrayant que je n'avais jamais vu auparavant. Il se présenta gentiment et j'appris qu'il s'appelait Garen. Il n'avait pas l'air d'être un mauvais garçon et je décidai de lui laisser MON saucisson, à contre cœur.


" Chère Colombe, vous allez bien !?"
Mon attitude enfantine inquiétait Isanagi et c'était tout ce que méritait mon appétit si vorace. Mon ventre gargouilla alors, je rougis, j'avais honte. Et pourtant, j'avais bien mangé ce matin, avant de partir au travail: j'avais commandé un petit déjeuné typique américain pour 5 personnes, avec sauce, boissons, pizza à la viande, hamburger taille XXL et surtout surtout une plaque de chocolat. Demain, j'en commanderai pour 8 personnes.

D'ailleurs, je me souviens du jour où le cuisinier avait changé de métier et qu'un petit nouveau avait pris sa place. Il était venu dans ma chambre avec le repas pour 4 personnes et s'était étonné en me voyant seule, à moitié endormie sur mon lit et encore en pyjama. Il m'avait demandé où étaient les autres, et moi, le plus naturellement du monde, je lui avais répondu que les 4 parts étaient pour moi. Le pauvre ! Ce jour là, il faillit bien tout renverser.

Enfin, je voyais bien que la conversation avec mon cher Isanagi allait devoir s'arrêter là. Les verres d'alcool m'avaient ouvert l'appétit, car l'une de mes mauvaises habitudes était d'accompagner mes liqueurs d'un gros jambon salé d'Italie. Je me levai alors et m'adressai à mon collègue :


« Mon cher, je crains devoir vous laisser, la faim se fait sentir. Je m'en excuse. Que diriez-vous de vous joindre à moi, à la cafétéria ? »



« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
♦ Rose ou chou ? : Mystère
♠ Petits messages : 1472
avatar
Personnage non-jouable
Personnage non-jouable
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Discussions autour d'un verre ou deux |Pv Colombe Siria| - Lun 4 Mar 2013 - 23:29
Vous m'avez donné fin ET soif ! Je vous hais *pars en courant* C'était sympa comme tout !

Isanagi : 200 xps
Colombe : 200 xps

Xps attribués : oui ~
Contenu sponsorisé
Re: Discussions autour d'un verre ou deux |Pv Colombe Siria| -
Discussions autour d'un verre ou deux |Pv Colombe Siria|
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Cafétéria-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page