Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Une lecture paisible ? [PV Asrael]

♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 18

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
0/1000  (0/1000)
Votre domaine: L'Assassinat
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Une lecture paisible ? [PV Asrael] - Dim 13 Nov 2016 - 18:27

Cela ne faisait que quelques heures que Valafar était arrivé à l’académie de Deus. On lui fit visiter sa chambre ainsi que les différentes parties du bâtiments du complexe. Apparemment ses cours ne commenceraient pas tout de suite, Valafar étant arrivé en période de vacances.
Le jeune homme avait repéré deux lieux qui l’intéressait tout particulièrement. Le parc ainsi que la bibliothèque. Une fois la visite terminée, le nouvel élève se dirigea vers la bibliothèque, espérant trouver des ouvrages qui lui permettraient d'en apprendre un peu plus sur ce monde et sur l’académie.

Valafar se rendit donc à la bibliothèque pour enquêter et comprendre ce qui s’était passé. Il se souvenait encore de la sensation de la dague lui perforant le poumon, le froid et le silence. Cependant il n’avait plus mal et les couleurs tout comme les sons étaient de retour, c’était à n’y rien comprendre.

*Cet endroit, qu’est-ce donc réellement ? Une sorte de … paradis ?* Un sourire apparut son visage. *Ha ha ! Non, pas moyen que j’ai pu atterrir dans un pareil endroit.*

Le jeune homme se dirigea vers la section historique et un ouvrage en particulier attira son attention : “L’histoire de l’académie”. Le livre était relié par une couverture en cuir et une gemme ressemblant à une émeraude ornait le centre de celle-ci.

*Hum … essayons avec celui-là.*

Après avoir terminée la procédure d’emprunt, Valafar se dirigea vers le parc afin de lire son livre tranquillement sous les arbres.
Il croisa quelques élèves sur le chemin, leur jetant des regards méfiant. Il avait encore du mal à faire confiance aux autres et sa vie d’assassin lui avait appris à toujours être sur ses gardes.
Après un bon quart d’heure de marche, il arriva au parc. Le soleil brillait dans le ciel et une légère brise soufflait entre les arbres. Valafar s’adossa à l’un d'eux et entama la lecture de l'ouvrage.
Malheureusement ce livre ne lui apportant aucune réponse pertinente. C’était même pire qu’avant. Plus il avançait et plus le nombres de questions qu’il se posait augmentaient.
Il posa le livre sur un petit rocher à sa droite et ferma les yeux. Ses interrogations ne cessaient de croître.

*Comment Deus nous choisit-il ? Pourquoi moi ? Comment puis-je être ici alors que je suis mort une année différente de celle-ci ?!*

Cette dernière était la question qui le taraudait le plus. Comme si le temps et l’espace n’avaient pas la même définition en ce monde.
Il ne cessait de ressasser ces questions, mais n'y trouvait aucune réponse. Il décida donc de faire une pause, histoire de ne pas devenir fou.
Alors qu’il commençait à s’assoupir, il entendit des bruits de pas avançant dans sa direction. Instinctivement le jeune homme grimpa dans l’arbre à toute vitesse et se cacha dans les feuillages avant de remarquer que son livre était toujours au sol.

*Et mer** ! C'est pas le moment de faire ce genre de bourde ...*

Il attendis que la mystérieuse silhouette soit à sa portée avant de se laisser tomber discrètement derrière lui.

Tu cherches quelque chose ?

Le jeune homme se tenait derrière la nouvel arrivant, le regard méfiant, examinant l'élève de la tête au pieds.


Dernière édition par Valafar Lamesang le Lun 21 Nov 2016 - 19:09, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : Choucroute! J’aime pas La choucroute...
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 88

Feuille de personnage
Niveau:
2/30  (2/30)
Expériences :
745/1000  (745/1000)
Votre domaine: L'Imagination
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une lecture paisible ? [PV Asrael] - Mar 15 Nov 2016 - 16:16

Recherche

D'occupation

Jambes croisées, sur un fauteuil, depuis le balcon de ma chambre, je regardais l’extérieur. Ô qu’il faisait chaud et Ô que je m’ennuyais… J’avais cherché de quoi m’occuper mais il ne restait que des corvées et je ne m’y connaissais pas assez en vie extérieur pour faire quoi que ce soit et je n’avais pas d’ami pour combler le tout ! Quoi que j’avais mon fidèle camarade de chambre, le gentiltableau Naldo.

-
Je vois bien que tu t’ennuies à la façon dont tu regardes le ciel avec ces yeux de poisson mort ! Quel PauVre JeuNe Homme ! Monsieur s’ennuie tellement qu’il regarde je n’sais où avec la bouche grande ouverte ! On croirait que sa salive en dégoulinerait, mais heureusement ce n’est pas le cas… Ne m’offre pas ce spectacle sinon je vais en rire ! Hé hé…



Face à ce commentaire, je me redressais brusquement et essuyais mes yeux de « poisson mort », comme il le dit et je lui lançais un regard noir

-Ce n’est pas comme si je devais ranger TOUT les affaires de l’ancien occupant ! Laisse-moi me reposer un peu et F L Â N E R dans mon coin ! En plus j’ai envie de sortir, mais j’sais pas quoi faire…



-Si tu es en manque d’idée, pourquoi ne pas aller voir la jardinière ? Comment elle se nommait déjà… Fio si je ne m’abuse…



C’est vrai que je n’avais pas pensé à elle… Je suis tellement navré de l’avoir oublié ! Cependant ! Maintenant que tout était dit, j’allais me préparer pour sortir, petit t-shirt blanc et short noir. Comme d’habitude ces vêtements provenaient des tas de linge que je nettoyais… Y en avait tellement que j’entreposais le tout dans une des chambres inoccupées de l’appartement… C’était le « Placard » et dedans j’avais TOUTES les tenus dont j’avais et j’aurais besoin.

Sortir de l’appart me fera des plus grand bien… Et je préfère ça plutôt que d’écouter Naldo se moquer de moi…

Comme à chaque fois mon tableau me fit un au revoir en agitant sa main et moi je claquais la porte et fermais à clé. Si je ne me trompais pas, Fio m’avait prévenu que si je voulais la trouver je devais me diriger vers le Parc aux abricots. C’EST DOMMAGE QUE PERSONNE NE M’AI JAMAIS FAIT VISITER L’ACADEMIE (Comme je t’envie Valafar)

Heureusement que ce parc était le premier endroit que j’avais visité lors de mon arrivé… Ah moins que c’était la cafétéria… Je ne m’en souviens plus trop… MAIS ne nous prenons pas la tête et continuant.

Mais dans les poches, le dos droit et le sourire aux lèvres je gambadais jusqu’au parc. Une fois en face. Je me remémorais ce moment où les tomates m’avaient humilié avec leur sauce tomate…. Cependant je n’allais pas m’aventurer là où les jardiniers plantaient leur culture d’abominable tomate mutante qui j’en suis sûr, en ont attaqué plus d’un. Non j’allais commencer dans la zone « safe » où tout le monde aime aller et si Fio ne s’y trouvait pas… J’allais devoir abandonner et rentrer la bonne humeur dans les chaussettes. D’ailleurs je trouvais qu’il y avait trop de monde… Et je me sentais un peu seul à côté d’eux.

Donc je cherchais une zone presque vide avec beaucoup de plante et justement après quelques minutes de repérage intensif, j’avais trouvé un petit coin assez à l’écart avec un bon arrangement de plante et de rocher et un arbre au milieu ! Un bon coin pour s’aérer l’esprit ! Je m’y dirigeais en espérant trouver Fio et si elle n’était pas là j’aurais regardais plus loin. Cependant j’avais bien trouvé quelque chose ! Un livre… Il gisait au sol et quelqu’un semblait l’avoir entamé… Bien qu’il l’ait oublié ici. D’un rapide regard aux alentours, il n’y avait personne à qui ce livre préoccupait… Donc je le ramassais d’une main pour commencer à le feuilleter. Sauf qu’une voix bien grave m’avait interrompu

- Tu cherches quelque chose ?






Me retournant brusquement, j’étais face à un homme, mais genre un vrai ! Du genre bien virile et tout…. Là mon cœur je ne le sentais plus trop… Enfin si, mais il battait tellement vite…. Cette frayeur que j’avais eu me fit bien redresser avec les poils tout aussi tendus. Je soufflais un grand coup en fermant les yeux… C’était mieux de faire ça au lieu de faire de l’hyperventilation… Puis reprenant ma respiration normale je dis bien bas et timidement :

- Moi ? Je passais juste par là en cherchant de quoi m’occuper...





Je regardais l’homme les yeux grands ouvert… Sauf que ce je n’étais pas dans une posture appropriée et après l’avoir regardé j’avais l’impression qu’il était aveugle, mais vu comment il bougeait ses yeux, je n’étais pas sûr… Mais cette idée me calmait un peu l’esprit. Je me frottais le visage avec ma main comme pour effacer ma timidité ou ma surprise et je lui tendais le livre que j’avais ramassé.

-*tousse* Ce livre… Il est à vous ?




Spoiler:
 


Journal - Fiche - Ma couleur Darkviolet


Dernière édition par Asrael Madregal le Jeu 1 Déc 2016 - 12:01, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 18

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
0/1000  (0/1000)
Votre domaine: L'Assassinat
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une lecture paisible ? [PV Asrael] - Lun 21 Nov 2016 - 19:09



Valafar se retint tant bien que mal de rire face à la réaction du nouvel arrivant. Il voulait lui faire peur certes mais pas à ce point. Alors qu’il regardait le jeune homme avec amusement, ce dernier lui répondit qu’il était là par hasard, ne sachant que faire pour s’occuper. L’assassin remarqua le petit soupçon de l’intrus, intrigué par ses yeux. L’homme manqua de peu d’éclater de rire face à cette réaction. Tous ceux qui le voyaient pour la première fois avaient le même réflexe, vérifier que son regard suivait les mouvements.


Pour information, je vois très bien, je ne suis pas aveugle.” Dit-il avec un léger sourire en coin.


Alors que le jeune homme tendis le livre vers Valafar, ce dernier sembla d’une une humeur plus sérieux, le sourire moqueur qui s’était glissé sur le coin de ses lèvres venait de disparaître. Il n’était pas énervé pour autant mais la vu du livre lui renvoya toutes ses questions au visage. Il tendis la main vers le livre avant de répondre d’une voix calme.


“Non, il n’est pas vraiment à moi, je l’ai emprunté à la bibliothèque de l’académie.” Il marqua une courte pause sous la forme d’un soupire avant de reprendre. “J'espérais y trouver quelques réponses sur ce monde et la raison de ma présence ici. Finalement, il n’y a rien de bien utile là-dedans.


Le jeune assassin se souvenait encore de la façon dont il était mort et en moins d’une journée, il était devenu élève dans un étrange établissement, n’importe qui serait troublé à sa place pensait-il.
Il reprit le livre des mains du jeune homme avant de s'asseoir dos à l’arbre, posant l’ouvrage sur la pierre qu’il utilisait plus tôt.


Il essayait de se montrer calme et rassurant, ne voulant pas effrayer plus que nécessaire son invité mais ces questions ne cessaient de traverser son esprit. L’ancien assassin avait certes eu le droit à une visite de l’endroit, plus par chance qu’autre chose d’ailleurs, étant arrivé durant les vacances, le personnel pouvait se permettre de lui faire visiter. Mais à chacune de ses questions, leurs réponses étaient vagues. Il n’avait pas eu la moindre réponse précise excepté quand ils parlaient du fonctionnement des cours ou de problèmes administratifs. Valafar l’invita à s’asseoir à son tour, cela le perturbait de parler à quelqu’un qui était debout quand lui ne l’était pas. Il pris la parole et sa voix était hésitante mais il se lança tout de même.


Dis moi, que sais-tu sur cet endroit ? Quand sommes-nous et comment nous choisissent-ils ? Je n’ai pas eu le droit à une réponse de mon côté, même ce livre semble complètement à côté du sujet …


Il prit de nouveau le livre dans ses mains, jouant avec la gemme incrustée dans la couverture pour se calmer les nerfs avant de plonger son regard de celui du jeune homme, attendant une réponse de sa part. Il espérait que ce dernier ai plus d’informations que lui.

Spoiler:
 


♦ Rose ou chou ? : Choucroute! J’aime pas La choucroute...
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 88

Feuille de personnage
Niveau:
2/30  (2/30)
Expériences :
745/1000  (745/1000)
Votre domaine: L'Imagination
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une lecture paisible ? [PV Asrael] - Jeu 1 Déc 2016 - 14:06

*Il y avait une bibliothèque ici ?! HA Ah …… Rien de plus normal puisque c’est une académie géante avec, j’en suis sûr, plein de lauréats ! Sauf que moi, je n’arrivais pas à croire que je n’y avais pas pensé plus tôt… VISITER LA BIBLIOTHEQUE… Bon en même temps comment j’aurais pu le savoir si je ne savais même pas qu’elle existait… On dirait que je ne sors pas assez souvent…*


C’était fou à quel point je me sentais seul et abandonné à cet instant... Cependant le géant à 5 mètres-près m’invitait à m’asseoir…. ET je m’asseyais sans tarder
(Je dois dire que j’ai pris 5 minutes à chercher entre Asseoir et Assoir lequel des deux était le mieux x.x )

Il demandait des renseignements, en quels années et comment nous étions choisis pour être des élèves… Faces à ses questions… Je n’en savais pas plus… J’étais trop occuper à être émerveillé ou de vivre mon aventure dans l’académie que pour le coup je n’avais pas vraiment pensé à ces choses importantes… D’ailleurs je le suis encore ! Mais même si je ne savais pas quelques idées me venaient déjà à l’esprit

- Pour tout vous dire, je ne sais pas… Quelle année ? Où somme nous ? Comment nous sommes choisis ? Je ne sais pas… Mais je pense quand même pouvoir t’aider... Enfin plus précisément je te partage mes quelques idées, ce ne sont que des idées donc ça peut être vrais tout comme ça peut être n’importe quoi !


Je m’étais exclamé avec le sourire, une façon de socialiser entre autres. Donc d’abord je rassemblais mes premières informations venons de mon arrivé lorsque j’étais à cette réunion assez marquante de moi en t-shirt blanc tachés de sauce tomate.

-Premièrement, je pense que comme tu as pu le remarquer ou aurait pu, nous nous trouvons dans une académie, mais pas n’importe lequel, une académie de dieu ! Enfin une académie d’apprentie dieu…


Bon j’avais dit que je ne savais pas mais c’était sur le coup…. Maintenant que je me souvenais qu’être dans une académie de dieu était fondé je me retenais de le dire et de garder ma honte en moi bien profond dans ma tête… Dans le pire des cas je partirais me morfondre dans mon lit plus tard …….
Mais je devais me justifier

- Ce qui me fait dire ça, c’est les discutions que j’écoute à tout va ! Ici tout le monde parle comme si de rien n’était, donc forcément, facile d’écouter les discutions ha ha!
Ensuite je pense que la façon de nous choisir est aléatoire à différentes époques et dimension !


Je me rappelais de ce que Fio m’avait dit…. Enfin je me souvenais que lorsque l’on parlait de la façon dont on était mort elle avait mentionné des zombies… Hors dans le monde des d’où je venais les zombies c’était que dans les films d’horreurs… Quoi qu’il y eût aussi des films romantiques dessus…

- - Ce que je veux dire c’est que notre différence d’ethnie est trop grande, un coup on parle d’un gars venons d’un monde post-apocalyptique et d’un coup on parle homme futuriste qui était en guerre [color:9e1a=#black](petit clin d’œil à quelqu’un hé hé !) Mmmm pour le coup je ne sais pas moi-même en quel années nous somme mais une chose est en commun la mort ! Je pense que peu importe l’époque d’où tu viens et l’âge que tu as, dès que tu meurs tu te retrouves ici. Enfin nous sommes des cas particuliers parce que si tous les venaient ici je pense que l’on aurait un dieu pour chaque chose qui existe au monde et que je verrais sûrement le père de ma mère que …. Je divague... désolé ...


Je repensais ensuite à ce que disait la charmante Déléguée qui m’avait gentiment raccompagné à la porte, mais au moins elle avait répondu à une partie de mes questions… J’aimerais bien la revoir…

-Mais le plus important c’est qu’en tant qu’apprentie dieu, nous obtenons tous un pouvoir ! Cependant je n’ai toujours pas eu l’occasion de le voir se manifester… Je trouve ça triste pour moi… Mais je garde espoir ! parce qu’on m’a dit que ça arrive comme ça ! Pouf !


Je m’allongeais en reprenant une petite inspiration d’air fraie… Parler autant ça ne m’était pas arrivé depuis un moment surtout lorsqu’il s’agissait de partager des idées toutes farfelu les uns que les autres… Mais je continuais de les partager encore

-Apparemment il y a aussi des monstres… Et je dois dire que même à l’académie il peut y en avoir… Je dis ça parce que j’en ai rencontré tu sais ?


Je me souvenais lorsque j’étais confronté à ces tomates… Leurs têtes me marquaient encore l’esprit…. Je me redressais de plus belle pour pouvoir parler aux géants à 5 mètres-près en face à face.

-Bon à ce qui parait il y en a de beaucoup pires derrière les murs de l’académie… Mais je ne sais pas de quoi il en retourne, ici les gens en parle vaguement… Mais il me semble avoir entendu dire que c’était à cause de ça que les professeurs uniquement avaient le droit de sortir et de faire sortir les élèves, donc je suppose qu’il vaut mieux prendre tous ces rumeurs aux sérieux…


Disais-je avec un air sombre…. Mais bon maintenant que je lui avais dit ce qui me passais par la tête, on ne s’était pas correctement présenté !

-Phiou… Parler autant ça ne m’était pas arriver il y a … Un moment… Mais j'espère avoir pu t'aider un minimum... Sinon mon nom est Asrael, Asrael Madregal, et toi ?




Je regardais droit dans ses yeux neiges… J’essayais d’être sérieux, mais avoir des yeux blancs comme ça je trouvais ça cool dans les mangas, mais dans la vrais vie… ça me perturbait au plus haut point ! Je regardais ses yeux et cela me torturait petit à petit l’esprit l’idée de penser qu’il n’était pas aveugle !!! Donc après qu’il se sera présenter, je regarderais sûrement légèrement à droite de lui. Puis d’une question indiscrète je lui demandais comment avait-il rejoins l’académie, sachant que l’on devait tous mourir, d’après ce que m’avait dit Fio, pour pouvoir venir ici.


Journal - Fiche - Ma couleur Darkviolet


Dernière édition par Asrael Madregal le Dim 18 Déc 2016 - 20:02, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 18

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
0/1000  (0/1000)
Votre domaine: L'Assassinat
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une lecture paisible ? [PV Asrael] - Dim 18 Déc 2016 - 16:37


Le jeune homme s’assit à côté de Valafar. Lui non plus ne semblait pas savoir grand chose sur cet endroit, que ce soit l’année, le lieux ou même la raison de notre présence.
Lorsqu’il annonça avoir quelques théories, l’homme tendit attentivement l’oreille, sa nature curieuse prenant le dessus.

* Hum … Voyons ce qu’il propose, on ne sait jamais, ça pourrait probablement me faire avancer. *

Il lui parlait de l’académie, qu’il s’agissait d’une académie pour les futurs dieux et qu’ils en faisaient justement partis. Alors que le jeune homme continuait de parler de sa théorie, une de ses phrases en particulier retint l’attention de l’assassin. En effet, son interlocuteur semblait savoir comment récupérer des informations et cela pourrait lui être utile à l’avenir. Valafar avait peut-être trouvé son futur informateur. Il verrait bien selon la façon dont les choses avances.

C’est alors qu’il lui apprit que tous ne venait pas ici une fois mort. C’est donc qu’il y avait bien un choix de fait lors de leur mort mais l’époque ne semblait pas compter, le jeune homme avait indiqué que certaines des personnes ici venaient d’endroits beaucoup plus avancés que lui. Même si il ne le notifia pas, l’assassin compris que son interlocuteur, tout comme lui, était orphelin.

Alors que l’homme essayait de mettre les idées en ordre dans sa tête, il lui parlait de pouvoirs et de monstres qui rodent aux alentours de l’académie et encore pire hors des murs. Il indiquait même en avoir rencontré dans le passé.

*Si c’est monstres existent vraiment, voilà qui risque de poser de sérieux problèmes … et ces fameux pouvoirs, il va falloir voir ça de plus près.*

C’est alors que le jeune homme lui donna son nom : Asrael Madregal. Cependant il lui demanda comme Valafar était arrivé ici. L’homme ne savait quoi répondre, son passé quelque peu particulier ne serait pas forcément accepté par Asrael. Cependant le jeune homme avait été sincère avec lui et avait fait de son mieux pour lui répondre, il devait en faire de même de son côté, surtout s’il comptait s’en faire un allié.

Comment je suis arrivé ici hein … Je me souviens très bien, malheureusement. Avant toute chose, sache que tout comme toi, je suis orphelin, je n’ai presque pas connu mes parents et ai grandis dans les bas-fonds de Chrigras.

Valafar marqua une pause avant de noter qu’Asrael n’avait peut être jamais entendu parler de cette ville et qu’elle avait même potentiellement été détruite avant même sa naissance.
Après tout tu n’en a probablement jamais entendu parler à moins d’avoir vécu à mon époque … Tout étant qu’une chose en entraînant une autre j’ai finis par rejoindre les ‘Plumes de l’ombre’, une guilde d’assassin.

Après avoir finis sa phrase, l’homme marqua à nouveau une pause, le regard vide, fixant la paume de main qu’il fermait et ouvrait dans le vide. Il reprit alors avec une voix plus sombre, triste.

J’y ai passé plusieurs années de ma vie, je vivais en prenant des vies jusqu’à ce fameu jour … Le jour on l'on m’a envoyé tuer la seule femme que j’ai aimé … Au moment de porter le coup fatal, c’est le sien que j’ai pris dans le poumon.. Au moins elle est encore en vie quelque part .. probablement. Au fait, je ne me suis toujours pas présenté, Valafar Lamesang, enchanté.

Alors qu’il avait finit sa phrase, une larme coulait le long de sa joue. Ce souvenir lui était encore douloureux. Il essuya cette dernière puis repris, la voix quelque peu tremblante.

Je suppose qu’une personne comme moi doit faire peur et je ne t’en voudrais pas. Après tout, je suis un meurtrier. Mais avant de t’enfuir, si l’idée t’es venue, comment es-tu arrivé ici ?

L’homme ne regardait plus son interlocuteur dans les yeux, ayant honte de son passé d’assassin.

♦ Rose ou chou ? : Choucroute! J’aime pas La choucroute...
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 88

Feuille de personnage
Niveau:
2/30  (2/30)
Expériences :
745/1000  (745/1000)
Votre domaine: L'Imagination
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une lecture paisible ? [PV Asrael] - Ven 20 Jan 2017 - 11:26

- "être orphelin" a-il dit ? Il y a erreurs sur la marchandise monsieur ! il a peut-être compris de travers ce que je venais de dire... Mais n'en disant rien ! cela arrive souvent qu'on me comprenne de travers... Et des fois c'est l'inverse... J'avoue que je n'ai pas trop envie d'en parler parce que j'ai un peu peur du malaise que ça provoquerai.

- Un assassin dit-il ? En voila quelque chose qu'on entend pas tous les jours ! Enfin ce ne sont que des mots, cela ne me fait ni chaud ni froid ou bien c'est ce que j'essaie de montrer... Tant que je ne le voit pas à l’œuvre je ne le crains pas ! Euh... Tout était relatif bien entendu ! S'il me menaçait de mort avec un couteau en main, je fuirais au galop !

A ce que je peux voir, Valafar avait honte de lui... On aurait dit moi il y a quelque temps... Sauf que maintenant, l'atmosphère qui venait de s'installer me gênais un peu... D'après ce qu'il me dit ce n'était pas une vie très génial qu'il avait... Quand je pense que j'étais bien, là où je vivais, peinard et ne se souciant de rien. Je vivais agréablement. Lorsque je vois Valafar je me dis que tous mes malheurs ne sont rien comparé à ce qu'il a vécu ...

La conversation que j'imaginais n'était pas aussi triste ! Cependant je suppose que vu que nous somme tous mort pour venir dans cette académie de folie il se peut que TOUS les occupants aient une histoire sombre caché derrière leur masque, a moins que certains sois déjà dévoilés et que je ne m'en étais jamais aperçu...

Cependant j'avais peut être l'occasion d'éclaircir ce nuage qui se faisait sentir au dessus de nous.


Pour rajouter plus de sensation je décrivais le tout avec mes mains...(bon courage pour tout imaginer :p)

- *prend une grande inspiration* Alors en faaaite.... Imagine toi un enfant en plein orage, il s'amusait a.... a des jeux dont tu ne connais pas l'existence mais je passe. Doooonc, il s'amusait et à l’abri de tout les dangers... cet enfant s'amusait calmement malgré l'orage qui tapait à sa fenêtre. Le bruit ne le dérangeait pas puisque le doux son d'une guitare était seul à se faire entendre dans la pièce. D'une certaine façon ses amis étaient là et jouaient avec lui. Mais l'enfant imprudent était sortis de son foyer et s'était dirigé vers la forêt... et quand d'un coup... BOUM ! Là Une lueur blanche qui fondait les cieux avec toute la puissance qu'elle avait et que tu ne peux imaginer ! Elle venais de frapper le pauvre garçon qui n'avait rien demandé... un éclair de dieu ! Puis cet enfant s'était réveillé défiguré et désemparé de sa nouvelle vie !


Mon regard se tournais de nouveau vers lui, le géant a 5 mètres-près-qui-porte-une-lame-de-sang-dans-son-nom et dans un rire, cachant la honte que je ressentais dans la façon dont j'étais mort, je dis nettement avec une larme a l’œil et une mains contre la poitrine

- V-O-I-L-A comment je suis mort avec un éclair sortie de nul part anéantissant toute ma jeunesse heureuse....


Bon maintenant que tout est dit je pense que je dois me sauver dans ma chambre écrire tout ce qui s'est passé ici dans mon journal. Pourquoi je dois fuir ? Parce que quand je regarde le parc au abricot les souvenirs que j'essaie d’enfouir refond surface et... Ma fierté blessé me chatouille les narines... La deuxième raison et que j'ai envie d'aller aux toilettes et bien que je suis un homme se serait hyper irrespectueux de le faire en publique même si c'est très discrètement dans un coin où personne ne regarde... Et bizarrement je me sens observé donc je me sens extrêmement froid pour tenter.

Je me levais doucement en regardant une dernière fois derrière moi.

- Désolé de couper court notre discussion mais j'ai une chose a faire... Ne pense pas que je fuis ok ? Je voudrais qu'on se revoie un de ses jours... Mais pas besoin de se donner rendez-vous, ici c'est grand mais on aura surement l'occasion de se recroiser... Si tu me vois viens tout de suite me dire "salut" ou quelque chose.... Bon j'y vais !


Lui faisant un derniers signe de main je partais en marche rapide mais "droit" avec un seul but dans la tête

* TOILETTE TOILETTE TOILEEEEEEETTE*







Journal - Fiche - Ma couleur Darkviolet
Une lecture paisible ? [PV Asrael]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une lecture paisible ? [PV Asrael]
» 8061 participants recoivent leur certificat de lecture et d’écriture en créole
» La fin d'une lecture calme [ Sue ]
» Quelle est votre lecture du moment ?
» Vos avis sur la lecture de fantastique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Parc aux abricots-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page