Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 
anipassion.com

Comment j'ai su que j'avais un voyeur chez moi

♦ Rose ou chou ? : Choucroute! J’aime pas La choucroute...
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 88

Feuille de personnage
Niveau:
2/30  (2/30)
Expériences :
745/1000  (745/1000)
Votre domaine: L'Imagination
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Comment j'ai su que j'avais un voyeur chez moi - Mar 8 Nov 2016 - 13:52

Par la fenêtre


Une chaude journée dans ma chambre à chercher de quoi m'occuper

Fouillant de droite à gauche à la recherche du moindre objet ou outil pouvant me servir et surtout que je puisse utiliser ! Parce que trouver des objets utiliser dans des temps que je ne pourrais dater, je ne pense pas que je puisse en trouver quelconque utilité.

Pour l'instant le fruit de mes recherches était :
- Des vêtement, que j'avais entassé dans un coin, je me demandais d'ailleurs si je ne devais pas en brûler... ou les revendre pour pas cher... mais lorsque j'en ai parlé à Naldo il m'a répondu bêtement : " Fait comme tu veux, mais si l'appartement entier prend feu, je ne pense pas que tu auras une autre " donc l'idée de les vendre était à garder en tête... J'allais pas les brûler dans l'appartement si c'est ce qu'il pensait !

- Des armures qu'il faudrait que je pense à jeter par la fenêtre pour voir le résultat. En réalité je les ais plutôt rangés, sinon se serait du gâchis de les jetées... Et pas si drôle de les voir tomber sur quelqu'un... Par contre je dois avouer qu'il me faudrait plus de muscle avant de pouvoir les utiliser correctement.

- et pour terminer, des cadres de tableau... et plusieurs en plus ! à chaque fois que j'en sortais un, monsieur le « tableau parlant » me sortait une remarque du genre " Ah ça fait longtemps que je ne l'avais pas revu celui-là " L'ancien propriétaire devait vraiment permettre à Naldo de se déplacer librement dans toute la chambre ! Beaucoup de ces tableaux étaient déjà installés à ne plus savoir quoi en faire ! Et j'en retrouve encore dessous les piles d'affaires...

- Ne t’en fait pas tu vas bientôt trouver quelque chose qui va t'occuper



Et d'un ton pessimiste je lui répondais
-De quoi m’occuper ? Je trouve que chercher dans ces affaires, qui ne sont pas les miennes, m'occupe déjà beaucoup....



- Ha ! Tu sais, moi, depuis que mon maitre à disparut, les dizaines de tableaux qui se sont retrouvés un peu éparpillé m’ont empêché de beaucoup me balader et contrairement à toi je ne peux pas sortir de cette chambre… Sois plus indulgent et reconnais la chance que tu as !


- C’est vrai que je suis un chanceux, mais tu devrais plutôt être reconnaissant que qu'un magicien puissant ou non t’ai donné vie hein? Si tu dois te plaindre c'est à lui que tu dois tout blâmer pour t’avoir permis d’être bloqué dans des peintures et de ne pas avoir des jambes magiques ou autre chose de plus mystique !



- Jeune homme ! Ce n’est pas une façon de parler à un gentilhomme hé hé ! Et puis, je suis peut-être bloqué dans des peintures, mais quand je vous vois toi et les anciennes personnes que j’avais connu, j’ai l’impression d’être quelqu’un de bien heureux dans ses tableaux. A l’abri des soucis et des problèmes de la vie….


- C’est vrai que de temps en temps j’aimerais bien qu’aucun problème me tombe dessus….



-C’est ce qui s’appelle la vie ! Et la vie dure comme elle est, c’est ce qui fait tout son amusement. Regarde les personnes âgées, lorsqu’elles radotent le bon vieux temps on voit bien leur joie ou leur tristesse lorsqu’ils se remémorent les temps passés et tout ce qu’ils font…. Tu el fera toi aussi ! *Ricane*


- … Pas faux, je dois avouer que je le faisais déjà avec mes amis (bien que je sois mort maintenant !), Mais ce rire c’était pour te moquer de moi parce que je vieilli et pas toi ? Pfff, moi je n’ai pas besoin de quelqu’un pour se nettoyer


- Je n’ai pas besoin de quelqu’un pour me nettoyer ! J’ai besoin que l’on entretienne mes cadres, vois-tu c’est important d’être agréablement vu et d’entretenir l’appartement ! Oui, c’est très bien d’avoir un bon cachet et de vivre dans une maison propre. En plus je pense que tu as besoin de te faire du muscle, donc du nettoyage par ci par là, ne te fera pas de mal !


Je ne répondais pas à cette provocation, la fouille des objets était déjà assez éprouvant pour moi alors la discussion qui commençais à m’agacer, cela devenait un peu trop pour moi… A la fin j’avais terminé mon « ménage » dans le salon et la salle de bain. La nuit était déjà tombée, mais la chambre semblait déjà plus propre ! Sauf qu’il n’y avait que la poussière qui recouvrait tout le planché… Je m’en occuperais demain ! Pour l’instant je vais juste accrocher la petite pile de grand cadre. Naldo m’indiquait où je devais les accrocher et un détail me dérangeais.

- Naldo, pourquoi tous ces grands tableaux sont devants les fenêtres et d’autres sur le balcon ? Tu as déjà de petit cadre avec la même image de petites tables à café un peu partout, alors pour quoi en replacer des grandes ?


-Mmmm… Pourquoi ? Dis-toi que l’ancien propriétaire voyant que je ne faisais vraiment rien de mes journées il m’a offert ça !


Il me sortit d’un coup un télescope ! Un télescope de couleurs d’or avec plusieurs lentilles sur les cotées, le tout sur trois pieds pointues tout aussi en or que la tête, et la taille prenait deux tiers de celle de Naldo ! Je ne sais pas d’où il l’a sorti mais il l’a maintenant.

- Si tu savais à quel point c’était inconfortable d’essayer de l’utiliser dans un petit cadre déjà occupé par une table pour dîner…


-Pourtant quand je te vois boire du thé (je crois) tu as l’air ravie





-Je vois ! mais revenons à ce télescope. C’est l’ancien propriétaire qui me l’avais offert ! Enfin… Qui se l’ai fait peindre puis il plaça plusieurs cadres pour que je puisse avoir une multitude de point de vue !



-Ah… Et donc tu t’amuses à regarder ce qui se passe à l’extérieur ? Tu dois vraiment voire beaucoup de chose bien



-Pas qu’un peu ! Sauf qu’avant l’ancien propriétaire possédait lui aussi un télescope tel que le mien ! En fait je dois même dire que c’est la reproduction du sien, donc techniquement ce n’est que la reproduction de la vrais…


-N’empêche regarder les étoiles ensembles devait être bien…


- Les étoiles ? C’est vrai qu’il m’a parlé de certaine constellation, bien qu’il ne s’y connaissait pas trop et qu’il aimait bien leur donner des surnoms… Mais ce qui était intéressant était de regarder ce qui se passait à l’académie !



-Vous espionniez des personnes de l’académie !?




-Mais non, on veillait à leur sécurité et on guettait les petits incidents qui pouvaient arriver *ricane*


-Bref vous espionniez des gens





-C’est moins drôle dit comme ça… Soit plus créatif et tu verras.



Je me dirigeais dans la salle de bain, je sentais vraiment mauvais après tout ce rangement… Normalement je devais m’amuser, mais je m’étais plutôt occupé de ranger le bordel de l’ancien propriétaire… En plus il faisait déjà nuit alors je devais me dépêcher si je voulais avoir le temps de manger !


Mouais bon lorsque j’aurais trouvé LE télescope de ton ancien maitre je ferais mon propre point de vue
dit-je en attrapant du linge dans un des tiroirs


-Aaaah tu vois quand tu veux. Si tu essayes, je te garantis que c’est amusant de le faire, après tout, il se passe souvent des choses intéressantes à regarder, même la nuit !


Je terminais de prendre un bon bain et une fois fait, je me préparais à sortir. Un petit coup d’œil sur le côté pour voir ce que Naldo traficotait et il était déjà en train de faire mumuse avec son précieux… J’attrapais la veste que j’avais utilisé le soir où j’étais arrivé et je m’empressais de sortir tellement j’avais faim, mais avant que je ne claque la porte Naldo m’adressait une dernière pensé et j’avais pris un peu de temps pour l’écouter.

- Je t’observe par la fenêtre, alors je saurais tout tes faits et gestes ! A moins que ce que fait la jolie dame de la chambre d’en face sois plus intéressante…


Cette dernière phrase me perturbait un peu, mais je pense que je n’allais pas y faire attention et partir comme si de rien était. Je ne savais pas si Naldo savait que je l'avais écouté, mais en tout cas je n'allais pas m'en préoccuper... Pas pour le moment.


Journal - Fiche - Ma couleur Darkviolet
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 27
♠ Petits messages : 210
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Comment j'ai su que j'avais un voyeur chez moi - Jeu 9 Fév 2017 - 15:13
Notation du RP

Un dieu qui se laisse influencer par un tableau ? Qui sait, celui-ci a l’air intriguant à souhait… mais espionner l’académie depuis sa chambre risque de lui apporter des problèmes. À Asrael plutôt qu’au tableau lui-même d’ailleurs… puisque ce dernier ne risque pas grand-chose, mis à part d’être décroché. Mais il a l’air plutôt convaincant… alors, un message à son nouveau propriétaire : attention à ne pas tomber dans un piège !

C’est une bonne entrée en matière, une bonne introduction du tableau. J’espère qu’on en entendra encore parler, parce que ça m’intrigue un peu (surtout s’il arrive quelque chose de tragique… pardon). C’est assez dynamique, un peu court cependant… mais je suis persuadé que tout ça cache quelque chose ! Tu nous écris la suite ?
Asrael Madregal : 110 xps

Xps attribués : non



Kit créé avec amour par ma liée ♥
Fiche de Celes Warren - Profil
Comment j'ai su que j'avais un voyeur chez moi
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Commande Buy 4 Less
» CHARLIE ▲ Mais tu avais dit qu'on ferait des knackis ! mais Mimi, il est 10h.
» Comment contrer un mumak?
» comment peindre des orientaux
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Dortoirs :: Chambres des élèves-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page