Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Achevez-moi. {Libre}

 
Invité
avatar
Invité
Achevez-moi. {Libre} - Dim 7 Aoû 2016 - 16:57
Bordel. Rien d’autre à dire, c’est le seul mot qui me vient à l’esprit. C’est comme si l’on venait de m’ôter toute raison de vivre, même si le mot est un peu mal choisi, comme si l’on m’avait arraché tout ce qui me constituait. Je suis mort, j’ai perdu mon titre et j’ai perdu la seul chose qui faisait ma fierté, ma virilité. La seule chose qui me maintenait encore debout lorsque j’étais sur Terre, qui m’incitait à continuer de me lever chaque matin. La fierté d’être le combattant le plus respecté, un modèle de masculinité et de puissance. J’aurais préféré disparaître pour de bon pour ne pas connaître toutes ces humiliations d’un coup. Non seulement je suis mort mais en plus de ça, je suis désormais une femme, plus vraie que nature, coincée dans une sorte de purgatoire ou une autre connerie du genre. Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça au juste ? C’est clair que je n’étais pas un saint mais j’ai toujours fait attention à ne pas m’en prendre à ça qui ne voulaient pas me combattre et à respecter mon code d’honneur, même si celui en face ne le faisait pas. Je n’ai pas déjà assez souffert comme ça ?! Je suis plus con que n’importe quel lambda, j’avais rien d’autre que cette vie de combat moi ! Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça au juste ?

- Ça va, tu tiens le choc ? C’est toujours assez troublant d’apprendre que l’on est mort.

L’infirmier, quel enfoiré de m’avoir balancé que j’étais mort sans prévenir, ça doit être le bon moyen pour éclater l’esprit de quelqu’un. Je me demande bien comment l’établissement dans lequel je me trouve a pu dégoter un abruti pareil.

- Si je suis mort, on est où ? Au purgatoire ? En enfer ? Au paradis ?
- Tout faux, tu es à Deus Academia, une école pour apprentis-dieux.

C’est officiel, je vais péter un câble. Je vais tout détruire. Je vais fracasser cet infirmier. Ça ne suffisait pas de me détruire, il fallait en plus qu’on m’envoie dans le lieu qui me rappelle mes pires souvenirs.

- Tu te fous de moi ?

Ma voix, qui m’irrite encore plus à chaque fois que je parle à cause de son timbre bien trop féminin, est chargée d’une certaine colère, faisant comprendre à mon interlocuteur que j’étais prêt à le frapper au moindre mot de travers cette fois.

- Aucunement. Vois les choses du bon côté, on t’a choisi pour être une déesse, ton ancienne vie est loin derrière t-

Comme prévenu, le poing est parti sans attendre, venant s’encastrer dans sa paire de lunettes qui se brisent sur le coup. Immédiatement, je quitte le lit sur lequel on m’avait allongé après qu’une énorme créature m’est balancée violemment sur le sol et claque fort la porte de l’infirmerie derrière moi.

Invité
avatar
Invité
Re: Achevez-moi. {Libre} - Ven 7 Oct 2016 - 20:50


Achevez-moi.

ft. Akio Saotome


Il fallait... Vraiment être stupide ou maudit pour se retrouver dans ma situation. Vraiment...
J'aurais volontiers fais l'impasse sur cette partie de ma vie, mais je pars du principe que chaque expérience vécue forge l'être et donc, se doit d'avoir une trace quelque part.

Je m'étais réveillé suite à un mauvais rêve dans la chambre qu'on m'avais attribué. Il était tard, ou plutôt très tôt. Je me baladais dans le campus après m'être habillé rapidement et entamait quelques réflexions. Je ne pouvais m'empêcher de repenser au passé, à tout ce que je ratais à me trouver ici. Mes amis que je ne pouvais plus aider ... Cette secte que j'aurais dû faire fermée ! Je n'avais même pas pu exposer mon classeur de preuves que j'étais mort, et Dyvra allait subsister. Je me sentais nul. Tout était nul jusqu'à ma mort. Tombé d'une fenêtre... Sérieusement ! On peut plus... Héroïque comme façon de périr. Et puis, je ratais encore tant ! Il y avait ce film qui allait sortir le lendemain et que je voulais voir. Ces livres que j'avais dans ma bibliothèque sans les avoir lu ! Mes projets, mes rêves inachevés ! Je voulais devenir chanteur et retourné au japon, là où se trouvaient mes origines. J'avais perdu tout ça... Gagner le rang d'apprenti dieu, c'était pas mal. Mais, en plus d'avoir un domaine divin compliqué et dont je n'étais pas sûr de comprendre toutes les capacités, j'avais perdu tout ce que la vie aurait pu m'offrir pour se faire pardonner du lot de malheur qu'elle m'avait servit sur un plateau d'argent.

En somme, je n'avais pas trop le moral et j'étais fatigué d'avoir mal dormi. Je marchais sans trop faire gaffe ni au temps qui passe ni au personnes que je pouvait croiser et qui commençaient à sortir de leur dortoirs, ce qui m'indiquais que le temps passait. Je me décidais à aller petit déjeuner, mangeant plutôt peu. Comme je me doutais que j'aurais encore faim, je prenais quelques petits gâteaux dans mes poches pour avoir de quoi grignoter. Puis je repartais en vadrouille. Je rêvassais. Comme je n'étais pas de très bonne humeur, j'évitais de m'adresser de trop aux gens et marchais sans réel but, juste pour marcher, pour m'occuper, penser. Rien de bien utile en tout cas. Puis, l'accident arriva. Je descendais les escalier quand quelqu'un de sûrement très pressé me bouscula, entrainant ma chute ! Je ne tombais que de quelques marches, mais la sensation de tomber me ramenait à ma mort et m'avais fait un immense bon au cœur. Je n'avais rien de grave, mais je m'étais tordu le poignet en me réceptionnant. Le responsable de ma chute courrais sans faire attention à moi, et au final c'était mieux pour lui, car je lui aurais probablement crié dessus et insulté de tous les noms en japonais.

Je me redressais en me tenant le poignet et me dirigeait vers .... En fait, j'avais songé à me diriger vers l'infirmerie. Puis je réalisais que, n'y ayant jamais mis les pieds, je n'avais pas la moindre idée de où cette dernière se trouvait. Je me devais alors de la rechercher. Tout ça pour une petite douleur au poignet... Je me perdait dans les quatre coins du bâtiment. Le temps que je la trouve, la douleur avait presque disparut et une jeune fille blonde en sortait en claquant la porte, me faisant sursauter. Je restais un moment figé, sans trop savoir que faire, à la dévisager. Finalement, par réflexe presque, je levais la main et affichait un sourire léger, moins grand et lumineux qu'il ne l'aurait été si j'avais été de meilleure humeur.

" Salut. Ça va pas ? "

Elle n'avait pas l'air de très bonne humeur non plus et je devais resté sur mes gardes. Le sentiment qui semblait la dominer, la colère, était dangereuse, j'étais bien placé pour le savoir. Combien de coups m'étais-je pris sous la colère d'un seul homme, frustré que j'ai les moyens de détruire absolument toute sa réputation et toute sa vie. Finalement, il ne m'en aura pas laissé l'opportunité ... J'avais gagné des coups et la mort... Mon existence n'avait pas servit à grand chose à bien y réfléchir.
Mais pour l'instant, je devais quitter mon mauvais esprit et me concentrer sur cette demoiselle. Une jeune blonde, plutôt jolie, qui le serait sûrement plus si elle souriait.


(c)Mellusa ~
Invité
avatar
Invité
Re: Achevez-moi. {Libre} - Dim 9 Oct 2016 - 22:10
- Bordel, non, ça ne va pas !

J’ai crié si fort que l’on peut sûrement m’entendre depuis les étages inférieurs mais je n’ai pu faire autrement. J’ai juste envie de tout détruire, tout frapper, de crever une bonne fois pour toute. Je pourrais frapper le pauvre gars face à moi qui ne voulait rien d’autre que s’assurer que j’allais bien. Je pourrais même prendre la porte derrière-moi et faire un carnage géant dans l’établissement. Mais non. La seule chose que je fais au final, c’est m’écrouler par terre, tombant sur mes genoux, retenant des larmes prêtes à tomber à flot au moindre relâchement de ma part. Pourquoi au juste je dois subir cela ?!

- Pourquoi il a fallu que je revienne à la vie, hein ?! Pourquoi je devrais endurer des années de souffrances encore une fois, hein ?! Pourquoi…

C’est parti tout seul, tous comme les larmes qui ont finies par prendre l’avantage sur mon visage, ruisselantes sur mes joues. Je ne suis même plus capable de contenir mon honneur d’homme… M’abaisser à pleurer devant un autre gars… Qu’est devenu l’héroïque Akio, celui qui ne faiblissait jamais, qui a survécu à des cinquantaines de combats de rue, hein ? Ah oui, c’est vrai, il est mort. Mort bordel. Et bien sûr, ce n’est pas tout ! Adieu tous ses muscles, son physique d’athlète, ses capacités sportives entraînées durant des années, dîtes bonjour à un corps faiblard, orné de deux masses à l’avant qui l’empêche de bouger comme il le veut ! Voilà à quoi ressemble désormais cette légende, ramené à la vie pour qu’il retourne à l’endroit qui l’a fait souffrir durant des années, là où il sera à nouveau traité comme un idiot, incapable de retenir ne serait-ce qu’une formule de maths… Bordel…

- Allez, dis-le moi… Qu’est-ce que je fous-ici ? Je veux disparaître… Crever à nouveau…

Mes ongles, plantés dans ma paume sous le coup de la colère, ont finis par la percer et faire couler le sang sur ma main tandis que tout mon corps tremble sous le coup de ce mélange de tristesse, de frustration et de colère. Sentiment qui découle d’une seule pensée qui se répète en boucle dans ma tête : Achevez-moi.
Invité
avatar
Invité
Re: Achevez-moi. {Libre} - Mar 11 Oct 2016 - 16:53


Achevez-moi.

ft. Akio Saotome

Suite à ma question, la jeune femme me hurle dessus que non, elle n'allait pas bien. Son cri m'avait fait sursauté et je devais bien avouer que les hurlements de la sorte ne me mettaient pas à mon aise. Je ne savais pas trop que faire, et ce qui allait suivre allait d'autant plus me prendre de court. Si j'avais été fait pour gérer ce genre de crises, ça se saurait... Mais je suis supposé pouvoir tout gérer ! Cela faisait partit de mon rôle, de ma façade. Je devais être capable d'aider qui je voulais face à n'importe quelle situation comme de détruire qui je voulais. Là, j'avais envie d'aider, bien que j'aurais pu me défouler sur elle, elle me rappelait trop un ami à moi à qui je n'aurais jamais fais le moindre mal. Cette misère, ce désir d'en finir... S'il n'était pas aussi démonstratif qu'elle, il reste que leur sentiments face à la vie semblent lier. Ainsi, j'écoutais ses paroles, la voyant verser ses larmes et se planter les ongles dans la peau.
En ce sens, elle était mon parfait opposé. Jamais je ne me serais permis un tel acte de faiblesse que d'afficher si ouvertement mes sentiments, jamais je ne me montrerais si misérable aux yeux de qui que ce soit, et même aux yeux de personne. Je n'avais tout simplement pas le droit d'être faible. Cela aurait causé ma perte face à Lui. Et cela pourrait causer ma perte face à n'importe qui.

Mais, je pouvais comprendre. Les gens ne sont pas tous aussi fort qu'ils le voudraient et cette fille devait probablement être complètement désorientée, comme je l'avais été. J'avais été assez perdu pour me retrouver à mentir sur mon identité pour recueillir des informations, persuadé que sans cela on ne m'en donnerait pas. Assez stupide... Et bien, elle est assez désorienté pour se laisser autant aller, et je croyais bien comprendre que la vie lui semblait être la pire des tortures.

Prudemment, car la prudence est une chose clé pour survivre, je me mettais à son niveau, ayant un doux sourire, compréhensif.

" Je ne sais pas et ne veut pas nécessairement savoir ce que tu as vécu. Mais ici, tout est différent. Tu n'as rien à craindre. Tu vas avoir une chance incroyable ! Bon, je devrais faire les choses dans l'ordre, pour que tu comprenne mieux. "

Je réalisais que devenir un apprenti-dieu n'était peut-être pas une chance pour tout le monde. Ça l'était pour moi, car cela me rapprochait des êtres pour lesquels j'avais toujours prié. Mais, c'était sûrement différent pour elle qui voulait à nouveau mourir. Je commençais donc doucement à lui expliquer, un peu plus objectivement.

" Tu trouve dans un bâtiment qui s'appelle Deus Academia. Comme chacun d'entre nous, à ta mort, tu as été choisie pour devenir une apprentie déesse. Tout ce qui a pu te faire souffrir par le passé, tu ne devrais pas le retrouver ici, pas ailleurs que dans ta mémoire. "

Les bons moments de la vie partaient aussi avec les mauvais... Et toute la vie, entière ! Avec nos rêves... Mais, je me devais d'être optimiste, pour elle, pour lui remonter le moral.

" Mais, des souvenirs, tu pourras t'en créer des nouveaux. Et en plus, on gagne un super pouvoir en prime, c'est plutôt stylé ! "

Cela m'avait redonné un sourire plus vrai. En effet, il n'y avait pas que du mauvais dans tout ça et en consolant cette fille, je me consolait aussi un peu. J'avais l'habitude. Je n'avais toujours eu que moi-même pour me remonter le moral. En même temps... Je m'arrangeais toujours pour être le seul à savoir que j'allais mal.

Je fouillais dans mes poches et sortait un paquet de mouchoir. Je m'arrangeais toujours pour en avoir un, vieille habitude qu'on prend quand on a un ami dépressif ou un enrhumé. Je lui tendais, ne quittant pas mon sourire.

" Allez, essaie de te calmer. Je sais que c'est déroutant, mais je vais faire de mon mieux pour que tu comprenne ce qui t'arrive. "

Je disais cela... Mais je n'étais pas ici depuis beaucoup plus longtemps qu'elle et j'ignorais probablement encore plein de choses de cet endroit. Mais j'allais apprendre !



(c)Mellusa ~
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 215

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3924/1000  (3924/1000)
Votre domaine: Le Froid
avatar
Éleveur de patates
Éleveur de patates
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Achevez-moi. {Libre} - Sam 16 Déc 2017 - 17:50
Notation du RP


Ce RP a été jugé abandonné par le Staff.

De ce fait, il est clôturé sans notation.

Merci de votre compréhension.


Makarov (Fairy Tail) "- Dans ce monde, il y a des gens qui préfèrent la solitude. Mais il n'y a personne qui puisse la supporter. "
- kit et codage by Rain ! ♥️

DC : Léo Snowhite ||Fiche Nineee ||  Papote en #0099ff
Contenu sponsorisé
Re: Achevez-moi. {Libre} -
Achevez-moi. {Libre}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Infirmerie-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page