Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Parks... Malena Parks! [Fini si ce n'est l'image de brune pas encore retouchée]

♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 4

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
1000/1000  (1000/1000)
Votre domaine:
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur
Parks... Malena Parks! [Fini si ce n'est l'image de brune pas encore retouchée] - Mar 5 Juil 2016 - 14:23
MA PRÉSENTATION
❝ IT'S MY LIFE, IT'S NOW OR NEVER ♫ ♪ ❝

Prénom et Nom : Malena Parks
Sexe : Féminin
Âge : 24 ans
Race : Humaine, Mortel.
Occupation (élève, professeur,...) : GodSlayer (à savoir que si vous préférez d'abord me faire commencer humaine lambda et que je le devienne par la suite des rps pour que vous puissiez en juger, je n'y vois pas de problème.)
Métier (pour les humains) : Auteur

Provenance de votre avatar : Ilya Kuvshinov
Objets ou armes possédés : Mes vêtements, ça parait logique okay mais faut préciser! Un taser à main. Bah quoi, faut bien pouvoir se défendre! Oh et un pique à glace, étrangement...
DESCRIPTION PHYSIQUE ET MENTALE
(10 lignes minimum)

Malena n'est ni grande, ni forte. Mesurant 1m67 pour 53kilo, c'est plutôt le genre de femme qu'on regarde avec compassion qu'avec crainte. Pour bonifier le tableau, sa chevelure blanche, sa peau pâle, sa faible capacité physique et ses yeux gris ont tendance à lui donner un air malade pour certains. Oui, on lui a déjà demandée si ce n'était pas trop dur dans la rue. Trop dur de quoi, pensez-vous automatiquement... même elle ne le sait pas encore, mais visiblement pour la personne demandant cela avait du sens. Son visage en forme d'un léger ovale est composée de lèvre relativement fine, d'un petit nez en légère trompette, de deux yeux long en amende sur-lignés par deux sourcils élancés et épilés. Ses yeux sont souvent les seules à être maquillée par ailleurs. Ils forment un regard curieux et perçant, déplaisant pour beaucoup, agréable pour le reste. Encadré par des cheveux mi-long, je vais le re-dire, mais blancs, elle donne souvent l'impression d'être froide aux premiers abords.

Mais la jeune femme aime sourire. D'ailleurs, elle aime les gens en général, la vie, s'amuser, boire, lire, évidemment écrire. En fait rien ne la préparait à croire ou même à devoir se joindre à un monde Divin. Athée, elle n'a jamais crue en un ou plusieurs Dieux. Pour elle, et dans la majorité de ses écrits, si les Dieux sont présents, ils sont uniquement le fruit catalysé de l'ignorance des hommes et leur besoin de croire en quelque chose. C'est aussi comme ça qu'elle voyait le monde. Les hommes s'inventent des divinités pour excuser leurs actes malveillants ou encourager au contraire les bonnes oeuvres. C'est amusant à imaginer. Elle n'était pas paranoïaque avant, elle n'avait pas souvent peur, si ce n'est des araignées, nan ça elle en a peur depuis qu'elle est enfant. Et les serpents aussi.. Brrrr. Elle pouvait déjà être colérique et bornée par contre. Mais revenons à la paranoïa, trait récent de sa personnalité... En fait ce n'est pas tant ça que de la peur constante de vivre dans un Univers qui lui semblait stable et régit par des lois physiques et humaines, mais qui finalement est aussi dictée par des Lois Divines, que l'appréhension récente de l'existence des Dieux et du fait qu'ils n'étaient pas bienveillant. Elle ne se doute pas qu'un Dieu peut l'être, car le seul qu'elle est croisée... ne l'était pas. Depuis, car c'est encore récent, c'est ce monde totalement inconnu qui est venu bouleverser sa vie qui l'effraie.

HISTOIRE
(10 lignes minimum)



"You'd be so proud of what we made."

Une douce nuit de printemps, dans une ville quelconque d'Angleterre, un couple fort heureux, je vous le dis mes ami(e)s, firent un peu trop la fête. De cette fête résulte un échange langoureux. Et de cet échange un enfant. Ce n'est pas parce qu'elle fut conçue sous ivresse que cette enfant n'eut pas l'amour de ses parents bien au contraire, mais ils étaient jeunes et durent se résoudre à laisser la petite aux parents du père, riche famille anglaise, les premières années. Mais même ainsi, ils virent les premiers pas d'une enfant curieuse, entendirent les premiers mots de cette même enfant amusée par le vocabulaire. Ses grands-parents eux-mêmes l'aimaient de tout leur coeur. Non rien ne préparait cette enfant à autre chose qu'une vie de bonheur.

Et c'est ce qu'elle eut. Retournant auprès de ses parents dès l'âge de 5 ans, elle fut surprenamment intelligente, curieuse, logique pour son âge, fut envoyée dans les meilleures écoles, recevant la meilleure éducation possible. Elle apprit à parler le français et le chinois, et son parcours scolaire fut celui d'une enfant précoce, sautant une classe très rapidement. Cependant cette intelligence avait un coup : il apparut très rapidement qu'elle était assez fragile, d'une faible constitution. Elle avait beau être agile, possédée de la dextérité, elle tombait souvent malade, n'avait pas vraiment une grande force physique et n'a jamais été grande. Il était donc difficile pour elle d'apprécier le sport, dont elle n'en fit que très peu.

Ce fut aussi dès le collège qu'elle se révéla être talentueuse dans l'écriture, le monde de l'imaginaire, l'appréciation d'un monde qu'on ne voit pas. Faisant de la philosophie à son niveau, des romans ou des nouvelles très tôt, elle se fit remarquée. Mais la consécration vient au lycée. Envoyant pour la première fois une de ses oeuvre à un éditeur, elle dut forcée pour le faire publier. Ce qui fut largement apprécié par l'éditeur, une hargne dans un petit corps. Ce premier roman fut lui aussi apprécier, par l'Angleterre tout du moins. Rapidement, ses écrits prenaient un certain ampleur national, si bien qu'à la fin de son A-level, ses 5 romans édité commençait à traverser la manche, s'étendre en Europe. Mais elle ne s'arrêta pas là.

Avec l'argent de sa famille, elle put faire des études sans travailler à côté, atteignant le Master de Psycho, se spécialisant plus particulièrement sur la détection des expressions, micro expression et de la voix, tout en continuant d'écrire à côté. Rapidement son nom atteignit les Etats-Unis d'Amérique. Mais elle ne faisait plus seulement des romans, mais aussi des écrits philosophiques, s'intéressant légèrement à la science et se posant comme une des grandes intellectuelles contemporaine à venir, lui manquant encore l'âge, l'expérience. Trop souvent campée sur ses positions, elle était une parfaite négatrice, oratrice, mais pas obligatoirement diplomate ou participante à des débats. Loin d'être idiote, elle reconnaît quand elle a tort, là n'est pas le problème. Mais elle ne reconnaît pas quand les autres peuvent se tromper.

Habitant aux Etats-Unis dès la fin de ses études, soit depuis deux ans, elle se plaça rapidement dans les têtes d'affiche d'un mouvement essayant d'éluder la question d'anti-religion, malgré sa virulence envers toutes possibilités d'entité cosmique toute puissante. Il n'est pas bon de ne pas paraître laïc quand on se veut juste humaniste extrême. Elle donnait des conférences sur le sujet parfois, rarement en vérité. Elle essayait de faire comprendre son point de vue : si Dieu créer l'Homme à son Image, c'est que dieu est Homme, et donc que l'Homme est Dieu. Si des Dieux ont besoin qu'ont les vénèrent, c'est que comme les tyrans, ils ont plus besoin des Hommes que les Hommes ont besoin de soi-disant Dieux.

"For the sinners to play as saints."

Mais toutes ses choses, toutes ses fondations s'écroulent il y'a de ça... hmm... 4 mois. Alors qu'elle était avec ses parents au restaurant, un problème eut lieu. Les médias firent passer ça pour un acte terroriste. Les témoins. Il n'y en avait qu'un nombre réduit a 6 survivants. La vérité, non seulement elle le vit de ses propres yeux, mais en prime elle dut se résoudre à faire partie de ce monde : les Divins existent. Et ils ne sont pas bon, ils ne sont pas aimant. Elle ne sait comment réellement tout a commencée ce soir-là, une chose est sûre, d'abord elle sentie le souffle d'une explosion la projeter en arrière, cherchant à attraper la main d'un de ses parents. Frappant le mur avec violence, elle faillit perdre conscience. C'est alors qu'elle le vit, au milieu du seul, ensanglanté, haletant. Elle ne saurait dire pourquoi, mais ce Dieu était à l'agonie, il saignait et semblait mortel. Plus important encore, il venait de tuer cinquante personnes. Dont ses parents. Et alors que quelqu'un l'approchait pour l'aider, l'homme étant au sol, il la repoussa avec une si grande violence qu'elle percuta le mur à s'en rompre la colonne. Mais ça semblait être ses dernières forces, son bras retombant comme sans vie au sol.

Les yeux embrumés de rage, la peur au ventre, elle se traîna jusqu'à cet être qui semblait n'avoir aucune méfiance. Elle avait saisie la première arme sur le chemin, un pique à glace. Arrivé à sa hauteur, il avait dû la sentir, car il tourna son regard vers elle... alors qu'elle frappait. Plusieurs fois. C'était comme frapper un bloc de roche. Mais lui ne bougeait pas, il ne semblait plus en avoir la force. Il était tombé du ciel, comme Lucifer dans les récits bibliques. Et il ne devait pas être arrivé ici seul vu son état. Frappant encore et encore, elle ne réfléchissait plus, ne se demandant pas comment son corps pouvait supporter le dard solide d'un pique, mais juste à attendre de mourir elle aussi, ou de le voir cesser d'exister. C'est pour ça qu'elle ne se rendit pas comptes qu'elle avait déjà réussit à le tuer. Qu'elle ne se rendit pas compte que le regard tourné vers elle était vide, et que le corps disparaissait lentement. Au bout d'un moment, elle frappa le sol, s'écroulant, épuisée.

C'est à l'hôpital qu'elle apprit la nouvelle. Elle était à peine blessée, sa faible constitution ayant été capable d'encaisser le choc. Mais en vérité elle le sentait. Quelque chose avait changée. Elle avait l'impression de savoir certaines choses qu'elle ignorait, de savoir qu'elle était capable de faire plus qu'avant. En sortant de l'hôpital, elle se plongea dans un mutisme médiatique, refusant d'être vue, aperçue ou de voir ses amis. Elle affirmait parfois que les Dieux pouvaient exister et qu'il fallait s'en méfier, et non les aimer. Elle se découvrit aussi capable de choses étonnantes. Premièrement, lorsque que quelque chose l'effraie, une lance apparaît dans sa main droite. La lance est légère pour elle, sa lame semble pouvoir fendre la plupart des matériaux humains, sauf certains métaux trop solides. Petit à petit, elle essaya de contrôler son apparition. Ensuite, elle ressentait les ondes avec plus de précision, capable de comprendre leur sens, de reconnaître les différences entre une onde sonore, une onde électrique ou encore une onde lumineuse. Et lorsqu'elle porte sa lance, elle sait instinctivement concentrée les ondes cinétiques autour, ce qui à pour effet de ne pas être très discret car la lame semble siffler de manière très aiguë.

"So I'm asking from above: can I trust what I'm given."

Après un mois complet de mutisme, sans voir personne, à découvrir, comprendre ses nouvelles capacités, elle engagea ses frais dans un voyage solitaire, cherchant à réfléchir plus proprement à ce qu'elle savait. Il lui arrivait aussi parfois, dans la rue, durant son voyage, en croisant des gens, de ressentir quelque chose. Elle ne comprit pas tout de suite qu'il s'agissait de l'aura de ces fameux "Dieux". La peur et la colère continuait de guider ses pas : elle ne se voulait pas protectrice des hommes ou fléau des Dieux, non. Elle essaierait juste de survivre, et malheureusement, tous les dieux sont pour elle une menace. Et son voyage ne fit que le confirmer, cherchant de manière "maniaque" toutes traces pouvant relier des événements majeurs et ayant coûté la vie de plusieurs humains aux Dieux. Mais en se faisant, elle continuait d'écrire, plus virulente encore envers la religion qu'avant.

Le mois suivant, elle retourna chez elle, son nouveau livre près. Dans ce livre, elle avait recensée toutes les religions dans une seule, dans un univers fictif, où les Dieux n'étaient autres que les mêmes démons qu'ils forçaient les hommes à combattre. Ils avaient tous leur part de haine de l'homme, de mépris pour leur faiblesse. Certains activistes religieux, chrétien, musulman, taoïste ou même hindouiste, vinrent la menacer publiquement, chose dont elle se fichait éperdument. Elle n'avait plus peur des humains, mais uniquement des Dieux. Et comme n'importe quel défi que l'Homme eut dut relever, elle prouverait qu'encore une fois, l'humain s'adaptera à cette menace pour la vaincre. Elle consacra donc un petit moment de sa vie à essayer de trouver des gens comme elle, mais il semblait qu'elle était seule, ou alors que si d'autres comme elle existait, ils préféraient se cacher... peut être certains même, en pensant qu'il puisse il y'en avoir d'autres, était du côté de ces "Dieux".

Aujourd'hui, cependant, elle décida de repartir en voyage. Seule encore une fois. Certains affirment l'avoir vu s'entraîner à se battre à la lance pendant ses temps libres, d'autres encore avoir préparée un genre de sac de survie. Pour elle il était clair et net qu'elle était faible, mais qu'elle s'adapterait à sa faiblesse. Le monde n'avait pas besoin d'elle, ni des Dieux. Mais elle n'avait pas besoin de ce Monde, ni mêmes des Dieux, juste de s'adapter. Il fallait qu'elle le fasse, sa bonté naturelle lui commandait d'éviter que d'autres souffrent comme elle, mais son égoïsme lui aussi avait sa part là dedans : elle avait peur, et elle ne voulait plus jamais avoir peur. Jamais. Et c'est donc la peur qui guiderait ses pas, le temps que plus aucunes raisons n'existent pour lui faire peur.

Premier Sceau

Le Domaine Divin du Dieu vaincu est la Lumière sous toutes formes.

Pouvoir commun primaire Arme : Lyktier : De base il s'agit d'une simple lanterne ancienne, en fer forgé, dont chaque arête est hérissée de pointe, le sommet supérieur possède un crochet et le sommet inférieur est terminé par une pointe de 15cm. Elle la porte en général accrochée sur son sac à dos ou bouclé avec sa ceinture.

Sous sa forme active, le crochet se relie à une chaîne, qui mesure à peu près 1m10, pour former un fléau chaîné sans manche, la lanterne garde sa forme mais pas son apparence, semblant plus massif, les pointes grandissant un peu et sa lumière s'active, une lueur magique en son centre.

Non activé : Pouvoir commun secondaire Armure : Drivhusia : Son bras gauche est recouvert d'une armure solide allant jusqu'à son cou, pouvant arrêter les lames et les balles, mais guère résistante contre les attaques contondante et inefficace contre les attaques magiques. Les doigts du gant se finissent en forme de serre de rapace, assez solide s'accrocher à des matériaux très durs.

Palier I Arme : Lysstyrke : Malena utilise sa puissance pour faire briller la lanterne constamment, lui permettant de n'être jamais dans le noir complet. Si elle se concentre plus sur cette lumière, elle peut l'amplifier pour dissiper les ombres créer par magie. Sous sa forme offensive, elle peut aussi, au moment de frapper, déclencher une puissante lumière pouvant aveugler son adversaire quand elle touche.

Palier II Arme : Brannsår : Grâce à sa concentration, la Lanterne s'enflamme, permettant d'embraser les cibles qu'elle touche. De plus, si elle fait tournoyer la lanterne autour d'elle, un cercle de flamme l'entoure pendant 1.5 secondes après la fin de la rotation. Les brûlures provoqués sont mineurs, la flamme ne pouvant faire plus que cloquer la peau de sa victime.

Palier III Arme : Innflytelse : La chaîne se rétracte, permettant à Malena de tenir la lanterne par le crochet sans être gênée. Dans cette position, elle peut décider d'envoyer un éclair de lumière pure, brûlant fortement à la manière d'un puissant laser. Le rayon lui demande une bonne concentration et elle ne peut pas bouger tant qu'elle tir.

Palier IV Armure : Refleksjon : Drivhusia se met à briller et devient capable de refléter une attaque magique, annulant son effet avant de la renvoyer. Une fois qu'une attaque a été renvoyé, le gantelet ne peut recommencer avant plusieurs secondes, voire minutes suivant la puissance de l'attaque. 20 Secondes pour une attaque faible.

Palier V Arme : Sol : Sa concentration s'intensifie, transformant la lanterne en mini-soleil blanc, la chaîne devenant un lien magique entre l'orbe et sa main. Sous cette forme, toutes les attaques qu'elle lance sont amplifiés par la puissance du Soleil. Les brûlures deviennent puissantes, pouvant provoqué la mort si elle frappe à certains points vitaux, son rayon devient plus brûlant encore et la lumière de la lanterne annihile toutes ombres. Cette forme ne peut durer que 5 minutes, et elle ne peut pas la réactiver sans risquer sa propre vie avant d'avoir pris une bonne nuit de repos.

CODAGE PAR PUPPY SUR LG



Dernière édition par Malena Parks le Mer 15 Nov 2017 - 19:52, édité 9 fois
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 4

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
1000/1000  (1000/1000)
Votre domaine:
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Parks... Malena Parks! [Fini si ce n'est l'image de brune pas encore retouchée] - Mer 13 Juil 2016 - 23:23
Je penses avoir fini, même si j'ai pas encore retouchée l'image de brune!
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 28
♠ Petits messages : 227
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Parks... Malena Parks! [Fini si ce n'est l'image de brune pas encore retouchée] - Mer 20 Juil 2016 - 21:35
Hello !

Tout ça m’a l’air bien sympathique ! :c
Donc oui, pas de problème, tu pourras être GodSlayer dès le départ,

En règle générale, il reste pas mal de fautes par-ci par-là (« son nouveau livre près » au lieu de « prêt », « elle avait recensée » au lieu de « recensé », etc.), je ne sais pas si tu peux en recorriger, mais un petit passage pour tout bien revérifier pourrait être suffisant pour corriger la plupart.

Je valide les descriptions sans problème.

Pour l’histoire, je ne comprends pas pourquoi Malena attaque le dieu dans le restaurant. Quand j’imagine la scène, une explosion, elle est projetée… elle voit un type blessé au milieu du restaurant et elle sait que c’est lui le coupable ? Comment est-ce qu’elle sait qu’il s’agit d’un dieu, et pas d’un terroriste lambda ? Et pourquoi ce serait lui, et pas juste un autre survivant ?
Peut-être que ça s’explique ensuite, quand il projette la personne qui veut l’aider, mais dans ce cas, on préférerait qu’elle comprenne tout après qu’il a projeté la personne, pas directement. Il faudrait peut-être revoir l’organisation de ce passage, en plus du fait que non, le corps du dieu ne va pas disparaître, mais rester là (sauf si les restes sont insuffisants… mais dans ce cas, Malena ne deviendra pas godslayer).

Pour le domaine divin maintenant, je te mets un lien vers le sujet des godslayer (refondu il y a peu) : http://www.deus-academia.com/t6245-06-mode-de-jeu-godslayer-0-5. En fait, tu ne peux pas avoir l’arme et l’armure directement, tu auras le second seulement quand tu auras acquis un palier concernant cet objet. Dans ton cas, tu n’auras l’armure qu’au palier IV donc. Dans ton histoire, d’ailleurs, tu fais référence aux deux, alors qu’en principe, Malena n’aura accès qu’à l’arme dans un premier temps.

Les remarques palier par palier maintenant :

Palier I : il faudrait plus de précision. Que signifie « rarement puissante, si ce n'est en contact direct avec la cible » (très puissant du coup ? Quels dégâts est-ce que cela fait ?), que veut dire « En se concentrant un peu plus » (est-ce qu’on parle de durée de concentration ? De concentration pure ?) ⇒ dans tous les cas, il faudrait préciser ces temps de concentration, ainsi que les limites dans le nombre d’utilisations de ce pouvoir par jour/heure (et faire la même chose pour tous les paliers)
Et changer ce « Linia » venu de nulle part :c

Palier II : ça va. (rajouter le nombre d’utilisations par heure/jour, fatigue provoquée, etc.)

Palier III : que veux-tu dire par « percer la plupart des défenses » ? Sachant que l’arme est déjà capable de trancher la plupart des matériaux, qu’est-ce que ce palier fait de plus ? Quelle est l’intensité de cette lumière ? Est-ce qu’elle aveugle ? (rajouter le nombre d’utilisations par heure/jour, fatigue provoquée, etc.)

Palier IV : donc, c’est à partir de là que tu as accès à l’armure normalement. Concernant la fin, Malena va pouvoir créer une fontaine électrique autour d'elle pour pouvoir se protéger, mais je ne vois pas pourquoi/comment elle pourrait créer une telle chose autour de sa cible. Sachant que le pouvoir vient de l’armure, il doit rester autour de l’armure, donc autour de Malena. Sinon, pour la douleur, j’associe ça à la douleur qu’on ressent quand on se fait taser, c’est à peu près ça ?
Encore une fois, il me faut des durées pour ce point, ce sera plus parlant. (et rajouter le nombre d’utilisations par heure/jour, fatigue provoquée, etc.)

Palier V : le fait que ce soit arme & armure, ça ne va pas, c’est soit l’un, soit l’autre. A toi de choisir !

Si tu choisis l’arme : « Les ondes lumineuses peuvent être utilisées pour dévier les rayons qu'elle renvoie et ainsi apparaître à un autre endroit. Cependant ce n'est pas une illusion, et l'image se calque sur ses mouvements. Elle perd la possibilité de voir sa cible au "centre" de son regard, et doit donc utiliser sa vision périphérique. » ⇒ je ne comprends trop pas ce passage. Dévier les rayons qu’elle envoie ? Est-ce qu’on doit comprendre que le rayon part de sa lance jusqu’à mi-chemin, puis disparaît et réapparaît autre part ? Un peu comme après avoir traversé un portail ? Je pense que ça m’irait si c’est bien ça. Par contre, que l’image se calque sur ses mouvements, ou qu’elle ne puisse plus voir sa cible au centre, là, je ne vois pas trop, pourrais-tu me réexpliquer ?

Si tu choisis l’armure, ça me va !


Voilà pour ce premier jet, n’hésite pas à poser des questions, à me faire des câlins ou tout ce que tu voudras ! Je reste à disposition !



Kit créé avec amour par ma liée ♥️
Fiche de Celes Warren - Profil
Contenu sponsorisé
Re: Parks... Malena Parks! [Fini si ce n'est l'image de brune pas encore retouchée] -
Parks... Malena Parks! [Fini si ce n'est l'image de brune pas encore retouchée]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mirage Parks • [Finit]
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Avant toute chose :: Présentations :: Créer votre personnage-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page