Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter]

♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 334

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter] - Ven 24 Juin 2016 - 15:31
<>
Toc toc, c'est la psy
Ft. Jack Winter
Ces derniers jours, Inari avait beaucoup entendu parler d’une certaine « Hel Caedes », une apprentie déesse membre de l’Académie. On racontait qu’elle était morte. Certains affirmaient qu’elle s’était suicidée, d’un coup de couteau dans le ventre, d’autres disaient qu’elle s’était empoisonnée. À dire vrai, Inari ne se préoccupait pas de ce genre de rumeurs, elle avait bien mieux à faire au sein de l’Académie. Cette histoire l’avait plutôt poussée à se demander ce que devenait un apprenti dieu mort. Y’avait-il une sorte de paradis propre à ces derniers ou bien n’y avaient-ils donc rien, comme si jamais Deus ne les avait choisis… Et même, les divinités accomplies, elles pouvaient mourir elles aussi, étaient-elles conscientes après la mort ? Peut-être rejoignaient-elles Deus…

Plus Inari passait du temps entre les murailles de l’Académie et plus de nouvelles questions plus complexes les unes que les autres fleurissaient dans son esprit. Au final, elles la décourageaient et la jeune apprentie essayait de ne plus y penser et de se consacrer à son seul et ultime but : devenir plus puissante pour protéger les humains.

Mais le nom de « Jack Winter » était aussi sur toutes les lèvres. Le nom accompagnait bien souvent celui de la jeune apprentie décédée et, au cours de quelques discussions, Inari avait prêté discrètement l’oreille pour en savoir un peu plus. Ce qu’elle apprit lui serra le cœur : apparemment, Hel Caedes n’était autre que la petite amie de Jack. Le pauvre devait avoir du mal à s’en remettre... Puis elle pensa à son caractère taciturne et sombre et se dit qu’elle ne l’imaginait pas avoir une copine. En fait, cette idée ne lui avait jamais traversé l’esprit depuis qu’elle était morte. Quel était l’intérêt de vivre en couple alors qu’on était mort ? Et de plus, il n’y avait aucun moyen de construire une famille dans ce monde céleste, alors à quoi bon ?

Enfin, elle décida d’aller toquer à la porte de la chambre de Jack pour lui demander des nouvelles. Il était surement du genre à se morfondre dans sa chambre ténébreuse. Oh, et cette fenêtre qui neigeait sans cesse, elle devait le déprimer encore davantage. On ne pouvait pas vraiment dire qu’Inari et Jack étaient proches, mais il s’était déjà confié à elle par le passé et voir un peu du monde lui ferait sans doute du bien… Du moins, elle l’espérait.

Lorsqu’elle s’apprêta à toquer à la porte, elle s’arrêta quelques secondes, son poing gardé en l’air en face de la porte. Oui, c’était bien beau tout ça, mais qu’est-ce qu’elle allait lui dire ? De son vivant, Inari n’avait jamais été douée pour rassurer des personnes, même des amis, alors maintenant qu’elle était morte, ça ne devait pas être beaucoup mieux. Pesant le pour et le contre, Inari pensait sérieusement à faire demi-tour quand la porte s’ouvrit d’un coup sur elle. Jack se tenait devant, le regard sombre comme à son habitude. Leurs yeux se croisèrent et la jeune apprentie fit deux pas en arrière, prise par surprise.

- Oh, salut…

Elle aurait pu enchainer sur un « comment tu vas ? », mais vu la situation, ce n’était pas vraiment de circonstances.

- J’ai cru comprendre que tu sortais pas beaucoup ces jours-ci alors… Si on allait place de l’Horloge discuter un peu ? Il fait super beau dehors.


by Epilucial








Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Euh... Chou. J'suis un homme.
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 379

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
7355/1000  (7355/1000)
Votre domaine: Les Ombres
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter] - Ven 24 Juin 2016 - 23:32

❆ Fresh air


« ...Bien. »






Cela fait déjà plusieurs jours. Plusieurs jours que Hel est morte. Jack était assis au bord de son lit, ses mains plongées dans ses cheveux, massant son crâne. La pluie continuait de s'abattre contre sa fenêtre, indiquant bien l'humeur «  différente » de Jack. Cela ressemblait à un véritable déluge. Jack était resté plongé dans ses pensées. Sans cesse, des pensées au sujet de Hel revenaient. La première nuit après la mort de Hel, il n'arrivait pas à dormir, ne sachant toujours que penser au sujet de cela. Complètement perdu, pas habitué à ce genre.. d'émotion. De douleur. C'est bien pire que les petites déprimes qu'il pouvait avoir de temps à autre. Cela.. restait. Il restait amer, son regard revenant sur Nox. Ce jour la il s'est promis de ne pas oublier, mais aussi de regarder vers l'avant. Ne pas continuer de se morfondre.

Pourquoi c'est aussi difficile, alors ? Pour son père... Il a pourtant pu avoir une vie plutôt normale malgré la tristesse et la douleur. Pourquoi cela l'atteignait tant que cela ? Jack grogna un peu, se levant, faisant les cent pas. Quelle heure il était ? Quel jour était-on ? Il n'en savait rien. Jack avait des cernes sous les yeux, n'avait encore jamais vraiment eu faim, malgré que ce soit un véritable goinfre. Il n'est pas habitué à ces émotions, à ces douleurs. Il se le répétait. Pourquoi n'arrivait-il pas à regarder vers l'avant ? Est-ce que le suicide de Hel l'a marqué à ce point ? Il... Il n'avait pas besoin d'aide. Il réussirait à se tirer de la tout seul.

Qu'est-ce que les professeurs à la noix et les élèves pourraient faire pour lui de toute façon ? D'autres pensées virevoltaient dans sa tête, revenant, repartant, toujours les mêmes. Jack se tourna vers Nox, l'épée noire. Il la prit, l'observant un instant...

Il n'oublierait pas, mais il devait tourner la page... Bordel, pourquoi c'était si dur de faire comme Hel le voulait ?!? Il posa L'épée de nouveau sur le présentoir... Inspirant un coup.. Il avait besoin d'air frais. Il devait sortir. Il était resté dans cette chambre bien trop longtemps. Et le bruit de la pluie incessante contre la vitre de cette espèce de fenêtre magique allait finir par le rendre fou. Sans vraiment penser à sa tenue actuelle, il se dirigea vers la porte, l'ouvrant soudainement... voyant quelqu'un face à lui, main levée sur le point de toquer à sa porte. Il la reconnaissait...


- Oh, salut…


Tu veux quoi?


Il marqua une pause en l'écoutant. Oui.. Inari, celle qui s'était trompé de chambre. C'était ça, son nom.


- J’ai cru comprendre que tu sortais pas beaucoup ces jours-ci alors… Si on allait place de l’Horloge discuter un peu ? Il fait super beau dehors.


Jack fronça un peu les sourcils, avant de regarder vers le bas... remarquant enfin qu'il était torse nu, ses dizaines de cicatrices de son ancienne « vie » bien visibles, il portait juste un pantalon noir, et avait les cheveux complètement ébouriffés, en bataille. Il tiqua un peu. Il se disait justement qu'il devait sortir. Autant accepter l'offre. Il faisait beau.. mouais.

Ok.


Il se retourna, laissant la porte grande ouverte, allant chercher un t-shirt, ou quelque chose, fouillant dans son armoire, attrapant la première chose à portée de main, un débardeur blanc. Hmm. Il l'enfilla, son « look » semblant plus negligé que d'habitude. Il prit la clé de sa chambre, fermant celle-ci, avant de mettre ses mains dans les poches de son pantalon, son regard vers le bas, dos voûté, il lança un rapide regard fatigué, sombre vers Inari.

On y va.


Suite à cela, il prit les devants, toujours plongé dans ses pensées dès qu'il commença à marcher. Il essayait de faire pas très attention à elle, à vrai dire...




© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 334

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter] - Lun 4 Juil 2016 - 15:02
<>
Toc toc, c'est la psy
Ft. Jack Winter
Jack étant torse-nu, il fit demi-tour en plantant Inari devant la porte de sa chambre. Elle se dit que tomber sur des apprentis dieux dévêtus commençait à devenir une habitude et qu’il faudrait y remédier d’une manière ou d’une autre. Elle était suffisamment timide d’ordinaire, ce n’était pas la peine d’en rajouter une couche. Sur le corps de son camarade, de multiples cicatrices parsemaient ses muscles et sa peau pâle. Des mauvais souvenirs de son ancienne vie, sans aucun doute. C’était dingue, quand même. Deus les ramenait dans son Académie, les dotait de pouvoirs, mais il les laissait intacts. Les apprentis débarquaient dans ce nouveau monde, comme s’il n’y avait aucune transition. Hormis la mort. Mais qu’était-ce la mort, quand on devenait une divinité ?

Lorsque Jack revint quelques minutes plus tard, il était déjà un peu plus présentable et sortable, si du moins, on faisait abstraction de sa mine affreuse. Après avoir pris soin de fermer sa chambre à clef, il entreprit de prendre la tête de la marche, après un sec « on y va ». Inari déglutit et lui emboita le pas. Bon, il allait de toute façon sortir de lui-même de sa chambre, peut-être avait-il prévu de se promener dès le départ ? Torse-nu, ça m’étonnerait… Mais la tête négligée de Jack indiquait qu’il dormait mal et qu’il avait l’esprit ailleurs. Au fond, il était bien capable de sortir de cette manière sans s’en rendre compte.

L’apprentie déesse fit quelques enjambées pour se mettre à la hauteur de son camarade. Il n’était pas beaucoup plus grand qu’elle, mais pourtant, elle avait du mal à le suivre. Plongé dans ses pensées, les mains enfoncées dans les poches, son regard était vide et sa démarche avait quelque chose de mécanique. Avancer un pas, puis l’autre. Sans voir le monde qui l’entourait. Inari n’osa pas le déranger avant d’atteindre la place de l’Horloge. Le vent chaud sur sa peau lui fit du bien, mais Jack lui, semblait ne pas l’avoir remarqué. Tout devait rester bien froid, autour de lui.

La jeune fille s’apprêtait à lui proposer de s’asseoir sur le dernier banc de libre, quand un autre de leur condisciple, plongé dans un livre vraisemblablement passionnant, fonça droit dans Jack. Inari arriva à temps pour pousser son ami sur le côté, afin que le choc soit moins important. Le bouquin tomba sur le sol, alors qu’un « oh ! » franchissait les lèvres du lecteur.

- Voilà ce qui arrive quand on ne regarde pas devant soi, fit-elle sur un ton qui se voulait légèrement moralisateur.

En vérité, Inari s’adressait autant à Jack qu’à l’autre apprenti. Elle s’abaissa pour ramasser le bouquin et l’épousseta afin de l’en défaire d’éventuelles crasses.

- « Maitrise de soi pour les débutants », lut-elle à haute voix en le rendant à son propriétaire. Intéressant.

Puis, se retournant vers Jack, elle ajouta :

- Ça va ?


by Epilucial








Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Euh... Chou. J'suis un homme.
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 379

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
7355/1000  (7355/1000)
Votre domaine: Les Ombres
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter] - Jeu 14 Juil 2016 - 12:49
[Désolé sil a réponse est pas terrible, j'ai une sacrée panne d'inspi ce mois-ci jsais pas pourquoi … ^^' ]



❆ Clocktower


« ... »






Même lors de la marche en direction de la place de l'horloge, L'ex-assassin était plongé dans ses pensées- ou plutôt dans ses souvenirs, dirons-nous. Le choc du suicide Hel semblait pousser les souvenirs à son sujet à revenir, encore et encore, rappelant à chaque seconde: Hel est morte. Jack avait encore du mal à s'en remettre. Mais cela ne faisait que quelques jours. Il arriverait à s'en remettre tout seul à un moment. Non? Oui? Ah.. Peu importe.

Jack se fit tirer de ses pensées- par un choc. Un choc contre lui, comme lorsque l'on se fait bousculer. Il cligna quelques fois des yeux, regardant autour, ne remarquant uniquement maintenant qu'ils étaient déjà arrivés sur la place de l'horloge. Il faisait chaud. Ciel bleu. Vent léger. Cela changeait du froid morbide qu'offrait sa chambre, ces derniers jours... Il reposa son regard sur la source de ce qui l'avait poussé, qui était.. Inari. Et un autre étudiant.. Apprenti.. peu importe, qui avait fait tomber un livre. Qu'il lisait, peut-être. Ou c'était Inari qui le lisait? Eh.

Voilà ce qui arrive quand on ne regarde pas devant soi


Jack regarda ailleurs, silencieux. Elle s'adressait à lui ? Bah. L'ex-assassin l'entendit ensuite lire le tire du livre à haute voix. Maitrise de soi... Un livre dont il aurait peut-être besoin, ces jours ci. Qu'est-ce qu'il pensait ? Non, il n'avait pas besoin d'aide.. il réussirait à s'en tirer par lui même, pas besoin d'aide d'un livre...

ça va ?


Jack reposa son regard sur Inari, qui s'était tournée vers lui. Si.. ça allait. Jack fronça les sourcils. Jack ne savait pas si sur le coup elle parlait plutôt du choc à l'instant, ou plutôt en général. Il se frotta un peu un œil, sur le coup de la fatigue, dirons-nous.


...Je survivrais.. Ça va.


Il lâcha par la suite un soupir. Il lâcha un regard vers l'apprenti qui venait de le bousculer, qui époussetait encore un peu son livre. Il finit par lever le regard vers Jack. Apparemment la mine de l'ex-assassin rendit le visage de l'apprenti face à lui bien pâle. Il s'excusa rapidement avant de continuer sa route. Jack lâcha un simple grognement, avant de regarder Inari.

....Et toi, ça va ?


Rien d'autre à dire, apparemment. Jack dit cela en ayant le regard ailleurs, précisément sur l'horloge. Bras ballants, il n'écoutait qu'à moitié la réponse d'Inari. L'argenté posa son regard sur un banc libre. Assez marché, si c'est juste pour bousculer des gens... Il s'y rendit- peut-être au beau milieu d'un discours d'Inari, il ne faisait pas attention- pour s'y asseoir, lâchant un soupir en balançant sa tête vers l'arrière, fixant le ciel en silence. De retour dans ses pensées. Un peu d'air frais... Peut-être que ça aiderait à le sortir de cette.. situation.



© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 334

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter] - Mar 26 Juil 2016 - 15:37
<>
Toc toc, c'est la psy
Ft. Jack Winter
Inari avait craint que la confrontation ne rende Jack encore plus irritable, mais le garçon resta blasé. C’était comme s’il était dans sa bulle et que rien de ce qui l’entourait ne pouvait l’atteindre. Elle en particulier. Inari lui parlait, mais elle voyait que le regard de son camarade était perdu dans le vide, alors qu’il répondait mécaniquement et sans recherche. Il survivrait, c’était ses mots… Franchement, ce n’était pas réjouissant. Il fallait que Jack retrouve de quoi lui rendre le sourire, aussi pâle soit-il. Bien sûr, il n’y parviendrait pas après si peu de jour, le temps soignerait ses blessures et ferait son travail. Mais il était possible que jamais il ne sorte de cette situation infernale. Pire, il n’en avait peut-être pas envie. Moi-même je ne le veux pas, pensa Inari en fixant son compagnon s’asseoir sur le banc convoité un peu plus tôt. Mais si moi je suis un cas désespéré, lui ne l’est peut-être pas.

Elle lui répondait que ça allait, sans grande conviction. À quoi bon ? Il n’écoutait quand même pas. Elle se sentait impuissante et si bête d’avoir cru qu’elle pourrait l’aider ou lui rendre un quelconque service. Ils n’étaient même pas vraiment amis. La situation était complexe, parce que bon, l’ex-assassin l’intimidait encore un peu, et elle avait peur de le blesser ou de l’énerver. Enfin, elle ne voulait pas l’avoir sur le dos. Elle n’était pas certaine de pouvoir contenir le pouvoir et la colère de Jack si ce dernier craquait.

Sa meilleure amie la taquinait toujours en disant qu’elle ferait une très mauvaise psy. Mais Masami s’était malgré tout, toujours confiée à elle, et ça l’avait mise en confiance. « Pourquoi tu te confies à moi ? » lui avait un jour demandé Inari, pleine de doutes et d’incompréhension. « Parce que je sais que tu m’écouteras et que tu ne te moqueras pas. » « Ah » avait été la seule réponse de la jeune apprentie déesse. En même temps, c’était ce que faisaient les amis, non ? Mais d’après Masami, ce n’était pas évident pour tout le monde. Ceux qui se disaient être vos amis, n’étaient pas forcément vos bons confidents. Ils étaient présents pour faire la fête… Mais quand la fête était finie, tout le monde rentrait chez soi.

- Alors, que vas-tu faire demain ? Je ne te vois pas beaucoup à la salle d’entrainement, tu ne pratiques jamais ton pouvoir ?

L’idée n’était pas vraiment de changer de sujet. Plutôt, Inari voulait amener Jack à se confier de lui-même. S’il ne le faisait pas, ce n’était pas grave. Peut-être qu’elle ne serait pas sa confidente. D’ailleurs, ce ne serait pas juste, elle-même aurait du mal à se confier à lui. Et à toute autre personne. Mais si jamais il avait besoin d’une oreille attentive, alors elle serait là pour lui.


by Epilucial








Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Euh... Chou. J'suis un homme.
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 379

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
7355/1000  (7355/1000)
Votre domaine: Les Ombres
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter] - Mer 27 Juil 2016 - 3:26

❆ Training


« I... forgot. »






Jack était encore plongé dans ses pensées, à se souvenir de choses dont il ne devrait pas se souvenir- Ou en tout cas, pas en ce moment, pas ces derniers jours. Cela se répétait tout le temps- les souvenirs semblaient surgir soudainement d'eux même, voulant bien rappeler à Jack que Hel était morte- et à chaque fois que Jack avait l'impression qu'il commençait à doucement sortir de ce cycle infernal, cela recommençait. Des souvenirs revenant, brisant le mental de Jack pour le faire revenir à la « case départ ». Brisé, n'arrivant pas à se concentrer sur autre chose. C'était une blessure qui.. ne semblait pas vouloir se refermer, pas aussi tôt. Elle refusait d'elle-même de se refermer. Jack n'arrivait pas à comprendre...

...Mais il se fit, une nouvelle fois, tirer de ses pensées, sentant enfin la brise fraîche sur sa peau après s'être fait tiré de dites pensées. Inari venait de s'adresser à lui. L'ex-assassin semblait avoir oublié également qu'il était assise

- Alors, que vas-tu faire demain ? Je ne te vois pas beaucoup à la salle d’entrainement, tu ne pratiques jamais ton pouvoir ?


Jack a baissé la tête par la suite, secouant un peu la tête, reprenant ses esprits- Oui, c'est vrai. Inari est la aussi. La fatigue commençait apparemment à commencer à vraiment l'affecter, après plusieurs jours... Bon, qu'est-ce qu'elle avait dit à l'instant? Jack bougeait un peu la tête de gauche à droite, de haut en bas, semblant encore reprendre ses esprits, il prit un moment avant de répondre enfin. Ce qu'il allait faire demain? Qu'il n'était pas beaucoup à la salle d’entraînement ces derniers temps? Hmmm.... Il finit par arrêter de balancer sa tête comme ça, regardant droit devant lui, avec sa mine pâle.

Demain... Je sais pas...


Il tourna un peu la tête pour ensuite regarder Inari, avec ses yeux fatigués avec d'énormes cernes.

Je m’entraînais parfois...Contre des griffons, ou d'autres trucs rapides... La j'ai d'autres choses auquel penser.


Il baissa par la suite la tête, se massant le crâne. Oui, d'autres choses auquel penser, auquel il ne veut pas vraiment penser à vrai dire, mais son subconscient ne semble pas le laisser sortir de cette situation. Il releva la te^te par la suite, son regard se fixant cette fois sur l'horloge. Il murmura ensuite d'autres mots

...J'arrive pas vraiment à penser à autre chose, aussi.


Il se remit dos contre le banc, lâchant un soupir, se frottant les yeux, fatigué, déprimé, constamment. Il se le répéta une nouvelle fois : Il arrivera à se tirer de cette situation. Il y arrivera. Cette douleur s'en ira. Tout ira bien. Il lâcha un léger grognement avant de regarder Inari à nouveau. Autre chose. Penser à autre chose. C'est l'occasion. Il est dehors. À l'air frais. Avec une personne qu'il connaît- plus ou moins. Il devait écouter, ou en tout cas essayer de l'écouter, se concentrer sur ses paroles. Ne penser à rien d'autre. D'un regard fatigué, et d'un visage neutre, voir inquiétant, il finit par reprendre la parole.

Et de ton côté ? Quoi de nouveau depuis... depuis notre rencontre ? Et quoi de prévu ?


Il essaya de se concentrer sur les paroles d'Inari. De ne pas avoir de mauvaises pensées, de se sortir de la autant qu'il pouvait- même si certains souvenirs, certaines paroles d'une certaines lettres voulaient toujours revenir dans ses pensées. Il essaya de se concentrer sur autre chose. Il essayait.




© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 334

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter] - Dim 14 Aoû 2016 - 14:34
<>
Toc toc, c'est la psy
Ft. Jack Winter
Lorsque Jack lui annonça qu’il avait du mal à penser à autre chose, Inari hocha la tête simplement. Un signe de compréhension, de sollicitude également. Mais elle était là pour lui parler, justement pour aider son esprit sinistre à s’évader, le temps de quelques secondes, de quelques minutes à peine. Un moment bien bref, mais qui pouvait se révéler bénéfique pour le jeune apprenti dieu. Ce dernier n’était d’ailleurs pas complètement fermé à la discussion, puisqu’il renchérit, même si Inari voyait la force et l’effort que cela lui demandait. Était-ce par simple politesse ou par réel désir de changer de sujet qu’il menait à présent leur bavardage amical ? La déesse japonaise penchait plutôt pour la première proposition, mais la seconde n’était pas exclue pour autant.

- Oh, j’ai dû me battre contre des tomates monstrueuses dans le parc aux abricots, l’autre jour ! Tu en as déjà vu ? Le pauvre cuisinier de la cafétéria a failli se faire déchiqueter par ces bestioles. Je me demande pourquoi on les garde ici, c’est dangereux !

Cette histoire avait marqué l’apprentie déesse, il faut dire que les souvenirs étaient encore frais dans sa tête. Elle en avait tués beaucoup, de ces légumes carnivores, mais elle pensait que d’autres poussaient encore dans le sol terreux du potager. Peut-être que ces tomates, bien que dangereuses, étaient comestibles ? Ou bien, c’était encore une épreuve au sein de l’Académie, mise en place par Deus lui-même. Il semblait à Inari que cette divinité toute puissante se jouait bien souvent – du moins, trop à son goût- de ses petits protégés ressuscités.

À la suite de la réponse de Jack sur ces mystérieuses tomates, la jeune fille lui parla de la dernière rencontre intéressante qu’elle avait faite, au gymnase.

- Un garçon qui s’appelle Tenshi Fukkatsu, tu connais ? Une sorte de prince d’un autre monde que celui de la Terre, Atlantica un truc du genre.

En réalité, elle n’avait jamais bien compris son histoire, à ce Tenshi. Il faut dire qu’elle était occupée à parer et porter des coups pendant qu’il lui contait son histoire. Du moins une partie. N’empêche, ça l’intriguait que des personnes d’autres mondes atterrissent ici. Inari était obligée d’accepter que tout pouvait exister. Et ce tout, choisi par Deus, se rassemblait dans la prestigieuse académie. Accepter cet ensemble de possibilités n’était pas si compliqué une fois qu’on faisait partie du tout et qu’on y côtoyait toutes sortes de bizarreries, comme Tenshi ou le Tigre, Izumi. Mais Inari se rendait compte également que ces mondes existaient. Pas seulement parce qu’elle était morte, mais bien avant son décès prématuré et tragique, des mondes- ou des planètes peut-être ?- vivent ensemble, séparés par des temps différents, des années lumières de distance, ou peut-être par d’autres séparations inconnues jusqu’alors. Si jamais les humains venaient à découvrir ces vérités, le monde, enfin, la Terre, serait bouleversée. Il était possible que les Renégats tentent d’en informer certains humains facilement manipulables. Cette question était à creuser.

- Tu le connais ? demanda Inari, avant d’ajouter, fièrement : en tout cas, je l’ai battu ! Mais il a une force de fou, y’a une sorte de monstre en lui, ou je sais pas quoi. C’est fou les pouvoirs de certains, hein ?

Attendant patiemment, Inari fixait les moindres réactions de Jack. Avec un peu de chance, elle avait réussi à capter son attention. Ou alors, il était retombé dans ses pensées morbides alors qu’elle lui déclamait ses dernières aventures.


by Epilucial








Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Euh... Chou. J'suis un homme.
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 379

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
7355/1000  (7355/1000)
Votre domaine: Les Ombres
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter] - Mer 17 Aoû 2016 - 18:14

❆ Life


« Maybe it's still worth living... ? »






- Oh, j’ai dû me battre contre des tomates monstrueuses dans le parc aux abricots, l’autre jour ! Tu en as déjà vu ? Le pauvre cuisinier de la cafétéria a failli se faire déchiqueter par ces bestioles. Je me demande pourquoi on les garde ici, c’est dangereux !


Jack hocha simplement la tête en l'écoutant, autant qu'il pouvait. Il avait bien l'impression que la fatigue lui embrouillait l'esprit plus qu'il ne le pensait... Elle venait de parler de tomates? Elle s'est battue contre... des tomates? En... En cuisine? Non Non, dans le parc des abricots. Jack se gratta un peu la tête en réfléchissant. Des tomates.. mutantes, c'est ça? Il ne se rappelle pas être tombé sur quoi que ce soit de ce genre...

Des... Des tomates, tu dis ? Non, je n'en ai.. pas encore croisées ou combattues.


C'était... drôle, tout de même. Sur le coup, il ne pensait plus vraiment à Hel, après avoir entendu cela. Il y a même des tomates qui peuvent décider de vous mordiller la jambe, par ici ? Oui c'était... c'était vraiment drôle en fait.
...Malheureusement Jack n'a pas esquissé de sourire, ni rien du tout sur le coup, se grattant encore la tête en réfléchissant. Ses pensées ont dérivé quelques secondes des tomates, vers le parc des abricots... C'était... l'endroit ou il a rencontré Hel pour la première fois.

Le parc aux abricots, hein...


Il baissa la tête en lâchant un soupir. Revoilà encore ce sentiment plus que désagréable qui revient. Il se massa un peu le crâne, fermant les yeux en essayant plutôt de se concentrer sur ce qu'Inari était en train de lui raconter.

-...-Tenshi Fukkatsu, tu connais ? Une sorte de prince d’un autre monde que celui de la Terre, Atlantica un truc du genre.


Une nouvelle fois, Jack hocha la tête. Pensant, réfléchissant à ce qu'elle venait de dire, pour ne pas laisser ses penser … dériver vers des souvenirs de Hel, ou même revenir vers le souvenir de sa lettre d'adieu.

Un prince d'un autre monde... Tenshi Fukkatsu. Cela réussit à rendre Jack curieux. Il existait donc bel et bien d'autres mondes ? Mais.. par monde, parle-t-on de dimensions, ou de planètes lointaines ? Atlantica... Cela ne lui disait rien en fait- même si le nom ressemblait un peu à celui d'une légende sur Terre, une ville qui a coulé dans l'océan, quelque chose du genre. Inari continua ensuite de parler, dans une voix plutôt fier

-...-en tout cas, je l’ai battu ! Mais il a une force de fou, y’a une sorte de monstre en lui, ou je sais pas quoi. C’est fou les pouvoirs de certains, hein ?


Un monstre ? Il aurait donc.. une sorte de malédiction, comme un loup-garou, ou un vampire, mais.. pas exactement ? Mais Jack acquiesça lorsqu'elle parla des pouvoirs que certains avaient. C'est vrai, il avait croisé des apprentis, des divinités qui n'avaient aucune expérience au combat, et avaient des pouvoirs pourtant... incroyables. Cela, ou bien il a juste lu un livre à la bibliothèque qui parlait de certains Domaines qui étaient recensés- comment certaines personnes utilisaient ce don, ce domaine. Parfois c'était impressionnant. Il y avait apparemment un dragon, quelque part dans l'académie... qui était un prof ?
Tout de même, cette académie acceptait à peu près tout et n'importe quoi en temps qu'apprenti dieu apparemment, peu importe leur origine ou.. espèce ? Qui sait, peut-être que le prochain dieu qu'il va rencontrer sera un canard, apprenti de... du... de la nage ?

...Jack était plongé dans ses pensées depuis au moins une dizaine de secondes, mais cette pensée, qui avait, pouvait-on dire, surgit de nulle part, le fit lâcher un léger rire. C'est.. ça fait du bien, de rire. C'est agréable. Haha... Jack rit encore un peu, un léger rire, plus nerveux, se rendant compte qu'il avait oublié à quel point cela faisait du bien de sourire. De rire. C'était... c'était pathétique ! Il était pathétique. Le dernier vœux de Hel était que l'ex-assassin vive sa vie, soit heureux... Pas qu'il se morfonde comme cela !

Il cligna un peu des yeux... levant la tête vers Inari. Pour la première fois depuis plusieurs jours... il lâcha un sourire. Certes, encore bien léger, voir un peu forcé, mais un sourire tout de même.

...Merci.


Le ton de ce remerciement, par contre... s’avéra sincère. Il se gratta l'arrière de la tête, comme il avait l'habitude de le faire, lorsqu'il était gêné. Ses pensées revinrent ensuite vers Hel, mais... ce sentiment, qui le tourmentait tellement... n'était plus aussi.. puissant ? Il inspira un coup, fermant les yeux, quelques secondes, avant de les ouvrir pour regarder Inari.

Heh... C'est parce que t'as appris pour ma pet- pour... Hel.. que tu est venue me parler c'est ça... ?


Il baissa ensuite la tête, fermant les yeux, se serrant la poitrine avec la main, la ou se trouve son cœur. Cela.. piquait encore un peu. Mais.. Mais il réussira à aller de l'avant. Il le devait.

J'suis pathétique quand même, non ? Son dernier vœux était que je vive et sois heureux.. et me voilà, en train de me morfondre tout le temps, à ne pas dormir...


Il se gratta l'arrière de la tête, perdant son sourire en repensant à Hel. Ainsi qu'à son épée, Nox, qu'il gardait dans sa chambre- il ne s'en débarrassera pas, bien sûr. Peu importe si cela lui rappelle Hel ou non... c'était ce qu'elle lui avait donné.. en.. héritage, pouvait-on dire. En plus pour le fan de lames qu'il était, une lame aussi belle ne pouvait pas simplement être jetée... même si elle risquait de vous faire rappeler de mauvais souvenirs.

Cette épée serait un simple memento, pour faire rappeler à Jack qu'il devait être heureux- pour honorer le vœu de Hel Caedes.

...Bref. Se sortant de ses pensées, il tourna à nouveau la tête vers Inari. Un autre léger sourire apparu sur ses lèvres. Moins forcé que le précédent.

Dans tous les cas... merci encore d'avoir voulu m'aider...




© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 334

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter] - Dim 28 Aoû 2016 - 14:51
<>
Toc toc c'est la psy
Ft. Jack Winter
Visiblement, Jack n’avait jamais eu affaire aux tomates carnivores, une chance pour lui ! Lorsqu’on en parlait après coup, l’histoire pouvait s’avérer être cocasse, mais le regard de l’ex assassin restait sombre, malgré tout. Le parc aux abricots devait avoir une signification spéciale pour lui, un symbole qui échappait à Inari. Celle-ci se mordit la lèvre, regrettant d’avoir rappeler de mauvais souvenirs à son camarade. Faut dire que lorsqu’on ne connaissait pas si bien son interlocuteur, on avait d’autant plus de chances de mettre les pieds dans le plat. Néanmoins, parler de Tenshi semblait avoir éveillé sa curiosité, bien qu’il n’en parlât pas. Mais il était plongé dans une sorte de réflexion intense et la jeune apprentie déesse attendait une quelconque réponse de la part de Jack. C’est un rire qui franchit pourtant les lèvres de ce dernier. Le rire se fit plus nerveux et Inari arqua un sourcil. Bon, elle n’imaginait pas le faire rire, c’était une bonne nouvelle ? Elle ne savait pas vraiment. Parfois, lorsqu’on riait nerveusement, les larmes n’étaient pas loin et la Japonaise ne pourrait gérer cette situation. Elle n’avait même pas de mouchoirs en papier dans une poche.

Heureusement pour elle, ce ne sont pas des larmes qui suivirent cet éclat de rire soudain, mais un simple « merci ». Pour la première fois depuis le début de leur conversation, il avait l’air sincère. Inari se contenta de lui sourire en retour. Elle crut un instant qu’elle avait réussi à lui rendre une partie de son moral, mais elle se trompait.

- T’es bête, soupira-t-elle en l’écoutant dire combien il était pathétique. Bien sûr que tu dois être heureux, mais ça veut pas dire que tu dois l’oublier en un claquement de doigts. Son vœu doit te permettre d’aller de l’avant. Mais pour pouvoir aller de l’avant, il te faut une base solide, et c’est ce que tu construis en ce moment-même. Il faut accepter ce qu’il s’est passé, mais cela peut prendre du temps. L’important c’est d’y arriver et de lui rendre justice, de faire ce qu’elle désirait.

Inari marqua une pause. Était-elle convaincante ? Elle déblatérait à Jack des principes qu’elle était incapable de mettre en pratique. Et ce n’était pas parce qu’elle ne le pouvait, elle ne le voulait tout simplement pas. Elle était incapable de tourner la page, simplement parce qu’elle sentait qu’elle ne devait pas le faire. Sinon quoi ? Elle oublierait ce qu’elle a vécu auparavant et devrait s’acclimater à cette nouvelle vie, ces nouvelles conditions ? Pas question, elle trouverait une solution. Elle en était certaine.

- En tout cas, si jamais t’as encore besoin de te changer les idées, tu sais que tu peux compter sur moi ! lui dit-elle en lui donnant un léger coup de coude. L’état dans lequel tu es est tout à fait normal, je suis sûre que Hel comprendrait.


by Epilucial








Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Euh... Chou. J'suis un homme.
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 379

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
7355/1000  (7355/1000)
Votre domaine: Les Ombres
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter] - Mer 31 Aoû 2016 - 21:44

❆ Keep on Living


« Everything's okay. »






- T’es bête. Bien sûr que tu dois être heureux, mais ça veut pas dire que tu dois l’oublier en un claquement de doigts. Son vœu doit te permettre d’aller de l’avant. Mais pour pouvoir aller de l’avant, il te faut une base solide, et c’est ce que tu construis en ce moment-même. Il faut accepter ce qu’il s’est passé, mais cela peut prendre du temps. L’important c’est d’y arriver et de lui rendre justice, de faire ce qu’elle désirait. 


Jack baissa un peu la tête, hochant doucement la tête en écoutant attentivement les paroles d'Inari. Après tout, c'est vrai- il ne pouvait pas l'oublier en un claquement de doigts, il aura besoin d'un peu de temps- Il arrivait déjà à... Pas l'oublier, mais... être de meilleur humeur, peut-être ? Quelque chose comme ça, grâce à un peu d'air frais et l'intervention d'Inari. Tiens.. en parlant d'Inari... Jack leva le regard à nouveau vers elle, se grattant l'arrière de la tête.

C'est vrai... Ah. Et Euh. Encore désolé, lors de notre première rencontre, les accusations, tout ça.


Il se frotta un peu les yeux, la fatigue commençant à vraiment lui peser, surtout maintenant que ses pensées sont un peu moins sombre en permanence. Il devait exaucer le dernier vœux de Hel : Être Heureux, reprendre le cours de sa vie. Sachant de qui ce vœux venait, Jack ne pouvait pas simplement l'ignorer. Il lâcha un léger soupir en se rappelant une nouvelle fois de l'épée noire de Hel, Nox, qui se trouvait désormais dans sa chambre. Il lâcha un léger sourire- Il était fan de lames, c'était certain. Mais il ne pensait pas qu'il allait.. utiliser cette arme-la, peut-être pas... tout de suite.

Jack sentit ensuite un coup de coude sur son épaule, et tourna la tête à nouveau vers Inari, ce léger sourire aux lèvres.

- En tout cas, si jamais t’as encore besoin de te changer les idées, tu sais que tu peux compter sur moi ! L’état dans lequel tu es est tout à fait normal, je suis sûre que Hel comprendrait. 


Jack posa son regard sur ses mains, son sourire disparaissant une seconde... se remémorant encore de Hel, Oui... Oui c'est vrai qu'elle comprendrait sûrement. Son sourire revint, et il hocha la tête en relevant le regard vers Inari.

Oui, J'en suis sûr aussi. Merci encore, Inari.


Il posa son dos contre le banc, observant désormais le ciel, alors qu'il se remémorait la première rencontre avec Inari... puis il posa son regard sur celle-ci, et lâcha un léger rire.

Honnêtement, ça me semble marrant que celle que j'ai accusée de fouiller dans ma chambre puis interrogée vienne me réconforter... ça me gêne vraiment maintenant, je me sens mal.


Même avec ses paroles, il lâcha un autre rire. Il posa sa main contre son torse un sourire aux lèvres. Haha. Cela faisait du bien de rire. Il avait bine envie de lâcher un gros rire dans l'air, mais, en regardant autour, puis reposant son regard sur l'apprentie, il se dit que ce serait probablement un peu trop gênant. Du coup il laissa tomber l'idée. Il s'étira un peu, essayant de ne pas s'endormir sur le banc sur la place de l'horloge.

Au moins, je serais sûr de dormir, ce soir... Heh.


Il gardait un léger sourire aux lèvres, même si ces souvenirs revenaient encore dans les pensées de Jack pour essayer de lui redonner sa «  Mauvaise humeur », cette fois, il restait positif. Il croisa les bras, regardant Inari.

...Et toi, quoi que ce soit de prévu dans le futur ? Moi à part dormir un bon moment pour rattraper le sommeil perdu, je n'ai rien qui me vient à l'esprit...




© Ethan


[ Vii vii je spam les musiques, chuuuuuut x)

ça me plairait de continuer le rp, mais si jamais tu veux le finir et cloturer ça me va aussi ! ^w^ ]
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 334

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter] - Jeu 8 Sep 2016 - 14:26
<>
Toc toc c'est la psy
Ft. Jack Winter
Inari fut surprise que Jack rappelle leur dernière rencontre qui avait débuté d’une manière plutôt catastrophique. Le voila qui s’excusait de l’avoir accusée d’être rentrée dans sa chambre. La jeune apprentie déesse fit un signe de main en hochant la tête de gauche à droite, lui signifiant que cette histoire était oubliée. Puis bon, c’était elle, qui, par une maladresse extraordinaire, s’était trompée de chambre et avait atterri dans celle de l’ex assassin. Bon, il était vrai qu’il aurait pu fermer la porte aussi, mais c’était du passé et on n’allait pas remettre ça sur le tapis.

En tout cas, Jack semblait aller un peu mieux depuis le début de leur discussion. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi Inari était venue vers lui –puisqu’il y avait cette histoire d’accusation- et elle-même ne savait pas vraiment non plus pourquoi elle avait agi de la sorte. La dernière fois, elle avait cru comprendre que l’apprenti dieu était quelqu’un de sensible et elle avait eu l’impression qu’ils s’entendaient plutôt bien. Elle n’avait pas vraiment d’ «amis » à l’Académie, mais peut-être pensait-elle qu’une amitié était possible avec Jack ? Quoiqu’il en soit, son rire était communicatif et la jeune Japonaise rigola calmement à ses côtés.

Cependant, le sourire d’Inari quitta rapidement ses lèvres quand Jack lui demanda ce qu’elle avait prévu pour le futur. Le garçon ne pensait pas à mal, lui-même y avait répondu d’une manière plaisante, une preuve qu’il allait peut-être réussir à passer au-dessus de cette terrible épreuve. Au moins, sa « mission » était accomplie, ou du moins, elle semblait bien partie pour l’être. Elle avait l’impression qu’elle devait être franche avec lui et qu’elle devait de toute façon lui répondre, afin de partir sur un autre sujet que Jack avait lancé de son propre chef. C’était, en quelque sorte, ce qu’elle avait désiré lorsqu’elle était allée le trouver quelques minutes plus tôt. Elle s’était livrée à une sorte de monologue, vu le peu d’attention qu’il lui avait accordée. Et maintenant que l’apprenti dieu était d’humeur à discuter, c’était elle qui était bloquée.

Dans un soupir, Inari répondit :

- Je veux devenir plus puissante pour aller sur Terre et protéger quelqu’un… J’aimerai avoir la permission de vivre là-bas en permanence. Et puis, avec les Renégats qui rôdent… Les humains ne sont plus à l’abri et on est là pour agir.

Inari se releva du banc et épousseta ses vêtements, afin de ne pas croiser le regard de Jack. Elle ne voulait pas parler du futur – si incertain- et préférait s’en aller. Lui dire clairement de changer de sujet ne serait pas très poli et Jack n’était pas encore dans de très bonnes dispositions.

- Désolée, je vais devoir y aller… Ca ira ? demanda-t-elle tout de même en fixant l’immense horloge.

Elle culpabilisait un peu de l’abandonner sur son banc.


by Epilucial








Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Euh... Chou. J'suis un homme.
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 379

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
7355/1000  (7355/1000)
Votre domaine: Les Ombres
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter] - Jeu 8 Sep 2016 - 15:24

❆ The rain stopped.


« The snow came back. »






Inari ne semblait pas très... enthousiaste, à l'idée de parler du futur, de ce que Jack avait pu voir de sa réaction après qu'il ait mentionné cela. A fatigue semblait un peu affecter Jack, c'était peut-être simplement son imagination, après tout. Dans tous les cas, le fait qu'elle soit venue tenter de le réconforter, même si cela surprenait pas mal Jack... Cela le fit plaisir. Le simple fait de l'avoir fait sortir de sa chambre l'a probablement déjà aidé à ce moment la. Son intervention était appréciée, très appréciée. Elle sera probablement une bonne amie...

Jack se fit tirer de ses pensées, rapidement, en entendant le soupir d'Inari.

- Je veux devenir plus puissante pour aller sur Terre et protéger quelqu’un… J’aimerai avoir la permission de vivre là-bas en permanence. Et puis, avec les Renégats qui rôdent… Les humains ne sont plus à l’abri et on est là pour agir.


Elle voulait protéger quelqu'un.. sur terre ? Cela rappelait une autre rencontre de Jack, quelqu'un qu'il a bousculé dans les couloirs par accident, quelqu'un souffrant de cécité... Son nom était.. Alma ? Oui, elle voulait retourner sur terre, mais était bien plus.. pressée. Jack était inquiet à ce moment-la qu'elle ne fasse quelque chose de risqué... Il aurait peut-être dû prévenir des surveillants, ou les directeurs ? Ah.. peu importe..

Jack reposa son attention sur Inari, Hochant la tête fronçant les sourcils, croisant les bras. La permission de vivre la bas... Est-ce que c'est possible lorsqu'on atteint le statut de divinité accomplie ? Dans tous les cas... Les renégats. Oui, C'est vrai. Ils existaient également. Jack, malgré son entraînement d'assassin, n'aurait pas de chances contre une autre divinité s'il ne s'informe pas plus sur... ce qu'elles seraient capables de faire. Une visite à la bibliothèque pourrait également le faire penser à autre chose... Mais pas maintenant. La fatigue est trop importante.

Oui. Je comprends. Les renégats rôdent encore sur Terre, et probablement pendant encore longtemps. Je ne sais pas si... tu pourras y vivre en permanence, à moins d'être une divinité accomplie... mais- J'espère que cette personne que tu veux protéger restera en sécurité dans ce cas.


Il lâcha un léger sourire, avant de remarquer que le regard d'Inari était dirigé vers l'horloge... et qu'elle s'était levée. La fatigue semblait VRAIMENT affecter Jack. L'ex-assassin se gratta l'arrière de la tête.


- Désolée, je vais devoir y aller… Ca ira ?




Jack lâcha un petit sourire, hochant la tête, même si elle ne le regardait pas vraiment, avant de prendre la parole, se levant à son tour, en s'étirant. Bien que l'air frais lui fasse du bien... Il avait du sommeil à rattraper.


Oui, oui, ça ira, t'inquiètes pas.. Je veux pas prendre.. plus de ton temps. Je devrais déjà faire une.. sieste, après tout, enfin dormir. Merci encore, Inari. A une prochaine fois, j'espère !


Il lâcha un petit rire, bien que nerveux, tapotant l'épaule d'Inari, avant de se diriger vers les dortoirs en lui faisant un « bye » de la main.


Arrivant dans sa chambre, il lâcha un long bâillement, se grattant l'arrière de la tête. Son regard parcouru sa chambre, avant de se fixer deux fois sur quelque chose : La première fois, c'était Nox, l'épée de Hel. Jack ne fit que l'observer un instant, quelques souvenirs refaisant surface, mais il n'en fit rien. Il lâcha un léger sourire, puis un soupir, avant de tourner la te^te vers la fenêtre de sa chambre : Cette fenêtre qui semble un peu.. liée à Jack.

Il ne pleuvait plus. De la neige tombait doucement, malgré les quelques gouttes d'eau qui se mêlaient encore à la neige qui tombait.

Cette neige... semblait probablement représenter... l'état «  normal » de Jack... et elle revenait doucement.




© Ethan



[ Je ne sais pas si tu veux encore mettre une autre réponse après ce post-ci, tu as dit que peut-être tu en mettrais une autre, du coup je te laisse faire ? ^w^

Si tu veux clôturer ou faire une réponse pis clôturer, ytout ytout... vala valal

Oh. et Oui, je spam les musiques. Ssssssh.]
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 334

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter] - Jeu 29 Sep 2016 - 11:42
<>
Toc toc, c'est la psy
Ft. Jack Winter
Jack avait l’air d’être plus reposé, moins tiraillé du moins. Il lui assura que tout allait bien et qu’une sieste était même envisageable. Hé bien, s’il se sentait de nouveau capable de dormir un peu, c’était bon signe, non ? Inari lui offrit un sourire joyeux et lui tourna le dos en agitant sa main pour lui faire au revoir. Elle ne savait pas si elle aimerait le revoir plus tard. Bon, elle y serait sans doute amenée, entre les cours et les dortoirs, mais peut-être était-il préférable de garder ses distances avec lui ? Elle avait agi de la sorte pour deux raisons : l’une, parce qu’elle savait que Jack était bouleversé et elle avait voulu lui venir en aide, et de deux, parce qu’elle s’était dit qu’ils pourraient devenir amis. Mais le problème, lorsque l’on devenait ami avec quelqu’un, c’était qu’on devait s’y fier, lui confier certaines choses, des choses qui pouvaient lui sembler banales, mais qui ne le sont absolument pas.

Cette discussion lui avait permis de prendre une décision des plus importantes : le mieux était de continuer de garder ses distances avec les autres apprentis dieux. Elle avait été poussée vers eux afin de quitter sa solitude, mais paradoxalement, elle ne pouvait leur faire confiance, ni construire une relation sur de bonnes bases. Masami hantait ses pensées, elle avait la sensation bizarre de la trahir, de l’oublier. Si elle venait à la remplacer ? Mais non, elle était irremplaçable. Oui mais, et si ? Leurs mondes étaient différents désormais, elles ne pourraient plus se parler. Et puis, détail important, pour elle, Inari était morte. Si ça se trouve, elle l’avait déjà remplacée.

L’apprentie déesse secoua la tête afin de chasser ces pensées indésirables. Non, ce n’était pas possible. Masami se souviendrait toujours d’elle, mais elle irait simplement de l’avant. C’était ce qu’Inari devait faire aussi, et elle le savait. Mais c’était différent pour elle. Elle savait qu’elle n’était pas morte, elle savait qu’elle pourrait la revoir, lui faire un signe… Pour elle, il y avait encore de l’espoir. Et c’est à cet espoir qu’elle comptait s’accrocher désespérément.


by Epilucial





Hrp : pfiou, désolée pour le retard ! J'ai eu peu de temps ces derniers jours, mais enfin, j'ai pu clôturer le rp ! Merci :)




Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 27
♠ Petits messages : 210
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter] - Mar 1 Nov 2016 - 20:56
Notation du RP

Il aura suffit d'une discussion pour avoir le déclic, comme quoi, rester dans son coin n'est pas souvent la chose à faire... pour ne pas dire "jamais la chose à faire". Par contre, j'ignore si l'état de Jack est stable... peut-être aurait-il fallu un peu plus de temps ? Ou qu'Inari ne se sauve pas si brutalement ?

La fin du RP me laisse un peu sur ma fin : Inari dit qu'elle va devoir y aller... et finalement, c'est Jack qui part et Inari qui reste. Pourquoi et où devait-elle aller ? J'aurais aimé le savoir, puisque c'était tout de même une conversation importante. Si elle réconforte Jack et qu'elle le laisse finalement en plan... c'est dommage. Le raccompagner à sa chambre, ça aurait peut-être été mieux. On mettra ça sur le compte du personnage qui ne sait pas trop comment agir, j'espère qu'elle s'améliorera !

En tout cas, vous êtes prédestinés à vous recroiser. Hâte de lire comment ça se passera, et si Inari pourra aider Jack une nouvelle fois... ou si c'est lui qui lui apportera quelque chose en retour !
Inari Kitsune : 580 xps
Jack Winter : 510 xps

Xps attribués : Non



Kit créé avec amour par ma liée ♥️
Fiche de Celes Warren - Profil
Contenu sponsorisé
Re: Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter] -
Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Je suis désolée ! [PV Jack Winter]
» Toc, toc, c'est la psy [Jack Winter]
» Technique du Jeune Jack
» rescue Jack Russel
» Jack Skellington

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page