Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Quête] Rouge Tomate

♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 47

Feuille de personnage
Niveau:
2/30  (2/30)
Expériences :
1430/1000  (1430/1000)
Votre domaine: La Puissance démoniaque
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
[Quête] Rouge Tomate - Jeu 16 Juin 2016 - 6:06
Tenshi
"Repeindre le sol de ton jus de tomates"
Hors Série II

   

Trouver le sommeil est souvent une pratique assez compliquée, surtout quand le mal nous ronge... Ça ne faisait pas longtemps que j'étais arrivé à l'académie et je ne m'étais jamais senti aussi seul qu'à présent... Je revoyais ces images barbares de mes hommes à terre, dans le sang, la sueur et la pisse de leur peur de mourir... Je les voyais tous, me suppliant de les aider, mais je ne pouvais rien faire... Je combattais encore, encore, encore et encore, mais rien n'y faisait, je n'arrivais à rien face à ces monstres... Ikarus me suppliait de le libérer pour enfin dominer mon monde en échange de sauver tout le monde... J'aurais dû le laisser faire, tu penses mon amour ? Parfois, j'essaie d'esquiver l'idée que tu pourrais être... Non, je dois me concentrer.

Je me réveille tout à coup... Tout ça n'était qu'un affreux cauchemar dont je ne me remettrais sans doute jamais. Tu sais, j'ai toujours eu envie de revenir, mais ce n'était pas encore l'heure, je devais encore gagner en puissance pour devenir bien plus puissant que n'importe qui dans notre monde. Certains élèves et professeur prétendent qu'un jour, grâce à l'entraînement de Deus je pourrais à mon tour devenir un dieu comme Balin... Je pourrais être le bras armé de la justice, de la vengeance, de la guerre... Je me battais alors tous les jours pour obtenir se pouvoir de combattre enfin cette race qui nous a tous démolis... Ma mère me manque, mon père me manque, toi aussi, tu me manques... Je t'aime.

Il faisait encore nuit, mais c'était le matin. Je pouvais entendre les petits oiseaux chanter leur chansonnette habituelle... Je me regardais dans le miroir... J'avais perdu du poids, je mangeais que trop peu. Je n'avais aucun ami en plus... Fermant les yeux de douleur par rapport à ma vie à ce moment. Je me dirigeais alors simplement vers la salle de bain, faisant le point comme chaque matin. Aujourd'hui, je devais reposer mes muscles pour faire en sorte qu'ils tiennent encore la route... Je n'arrêtais pas de m'entraîner et je n'avais pas encore fait connaissance avec les habitants de cette gigantesque académie et je n'avais pas du tout explorer les lieux... Je me demandais si je serais si bien accueillit que ça ici... C'était vraiment étrange, cet endroit, ça me rappelait vraiment quelque chose. Cette place avec cette fontaine, cette sorte de monument où les gens viennent prier Deus... Tout me rappelait quelque chose, comme une sorte de petit souvenir, malgré le fait que je ne sois jamais venu ici avant.

Les autres élèves disent qu'ils sont ici, car ils sont morts, je le suis aussi, je suppose...? Ce n'est pas vraiment grave, je sais que je pourrais revenir, ce Deus nous donne simplement une seconde chance... Même si ce n'est pas mon dieu, je dois avouer qu'il est bienveillant et qu'il pense que j'ai encore à faire. Je sortais alors de ma chambre, me dirigeant vers la bibliothèque pour commencer a étudier comme je le faisais autrefois... Je voulais découvrir tout ici ! Le nom des lieux, le nom des grands du monde des Humains. J'ai passé bien quatre heures, là-dedans, découvrant la Russie, la France, l'Egypte grâce à quelques livres... Bien entendu, il me faudrait beaucoup trop de temps pour comprendre les cultures différentes, le fait qu'il y ait plusieurs langages... Les Humains ne sont pas si différents de nous, Arcétiens. Nous faisons l'amour, la guerre... Nous nous chamaillons tous pour rien d'important et au final, on en paie tous le prix... Je sais qu'en revanche, dans notre monde mon amour, nous ne parlons qu'une seule langue et nous ne sommes qu'un seul peuple "sociable" Je referme les bouquins, tout ça m'ayant creusé un peu l'appétit.. Je frémis en regardant un groupe d'élèves ensemble... Ils semblaient heureux et moi... Toujours pas. Je me sentais seul, affreusement seul avec... Lui. Ikarus. Je sens que de jour en jour, il me ronge de plus en plus de l'intérieur... Comme une sorte de paquet d'aiguilles me piquant petit à petit.

Il a fait beau ce jour-là, on aurait dit un temps semblable à notre royaume. Tout le monde suait, moi, je me sentais plutôt à l'aise pour une première fois. Je traversais alors la grande place, apercevant que quasiment tout le monde se baladait en maillot de bain, sauf moi... Je trouvais ça assez gênant dans l'optique où j'étais facilement repérable, surtout avec ma grosse épée dans le dos. J'avais l'impression que les regards sur moi voulaient m'assassiner... Assez gêné, je me précipitais vers un petit café non loin d'ici... L'homme semblait assez embêté... Je m'approchais alors de lui, voulant me sociabiliser un minimum aujourd'hui...

"Bonjour, vous semblez assez soucieux, il y a un souci ?"

"Oh, si tu savais mec, mon vieux père est introuvable et lui seul sait faire marcher la machine à glace et aujourd'hui, on a vraiment besoin de lui vue cette chaleur étouffante... Tu pourrais aller le chercher dans le potager... Je... j'ai un peu peur d'y aller."


Le potager... Dans cet endroit, on y fait pousser toute sorte de choses. J'avais lu dans un livre à la bibliothèque qu'il y avait certains monstres dangereux... Cet homme avait donc peur des... Plantes géantes ? Moi, je n'avais peur de rien et j'allais le prouver en aidant cet habitant. Je devais commencer à me faire des amis, pourquoi ne pas commencer aujourd'hui ? J'inspirais alors un bon coup avant de me mettre en route. Je laissais une pièce sur la table de l'homme en souriant.

"Je m'en charge, gardez moi une glace de côté okay ?"

Je laissais un clin d'œil avant de mettre les mains dans les poches, me déplaçant jusqu'au potager, l'air serein... Je me demandais vraiment ce qui avait pu arriver au père. Il était chef de cuisine apparemment et effectivement, ça allait devenir assez embêtant à la longue. Je sautais alors par-dessus le grillage, mettant les pieds dans le potager...


J'entendais déjà des bruits si étranges. Je plissais les yeux, dégainant mon revolver pour vérifier que mon chargeur était plein. J'avançais alors tranquillement, sans vraiment avoir peur... Je savais ce que j'affrontais et ça, c'était un net avantage. Dommage qu'Ikarus n'ait pas de pouvoir utilisant le feu, j'aurais pu finir cette tâche en deux-trois mouvements. Le monde de Deus était étrange, je pouvais découvrir des papillons géants, des fourmis lumineuses... C'était vraiment incroyable de voir tout ce que Deus avait pu créer comme magnificence, mais aussi comme désastres... Ces plantes mutantes par exemple, elles étaient vraiment dangereuses mais particulièrement fragiles. Ça n'allait pas être très compliqué.

Tout à coup, un cri se fit entendre dans le champ... Un homme, vieux. C'était le type que je recherchais. Il était bel et bien coincé. Je me mettais alors à courir dans sa direction avant de m'arrêter net devant le spectacle... Une sorte de tomate gigantesque, dormant avec ses bébés... J'allais pour m'avancer, régler ce problème.

"NON ! Elle pourrait vous voir si vous marchez sur elles... On doit partir, sur le champ, mais je me suis foulé la cheville... Je peux pas enjamber ces monstres. Aidez-moi, je vous en prie..."

Je comprenais alors... C'était donc ça, la particularité de ces monstres. Je pouvais crier autant que je voulais, les tomates mutantes ne pouvaient pas m'entendre, ni me sentir... Elles ne pouvaient juste détecter ma présence qu'avec un contact physique. L'homme avait dû l'échapper belle. Je déglutissais, mon ventre gargouillant. J'avais vraiment faim. Je passais alors délicatement entre les racines de chaque tomate. Certaines pouvaient semblablement utiliser les racines pour se déplacer avec la terre, mais d'autres étaient déjà détachés, une chance. Je pouvais en compter à peu près une vingtaine... La chaleur se faisait de plus en plus forte. Tout était donc contre moi aujourd'hui, car même dans mon monde, je ne pouvais pas trouver des chaleurs aussi abusées... Je me rapprochais du vielle homme. Il était petit et semblait léger. Je le portais alors sur mon dos, inquiet pour lui.

"Tout va bien ?"

"A présent oui, merci mon garçon..."


Je serrais alors les dents, traversantes de nouveau entre les racines... Je suais, le stress grimpait et sans faire attention, je trébuchais sur une racine... Laissant tomber l'homme hors du champ. Je regardais alors la plus grosse tomate se réveillant petit à petit. Mon souffle se coupa alors, sentant déjà les autres tomates se réveiller elles aussi. J'avais foiré. Je fixais alors le chef de cuisine, l'air paniqué.

"Courez, vite."

Sans discuter, il se mit à courir. Je plissais les yeux, me relevant, affrontant alors mon épée, dégainant ma grosse épée, écrasant l'une des tomates qui s'apprêtait à me sauter dessus avec. Je dégainais ensuite mon flingue, tirant sur une tomate, peignant le sol de son sang... Ou de son ketchup, à méditer. Je sentais que ça n'allait pas être si simple que ça, une chance, leur corps n'est qu'en fait de la flotte et avec une chaleur pareil, de la flotte, elles allaient en avoir besoin, J'esquivais alors un coup puis un autre, sautant en arrière, observant la scène... À peine, les pieds sur terre, je me prenais en plein visage une tomate qui, si je l'avais laissé faire, m'aurait bouffé les yeux. Je balançais donc ce légume géant pour m'attaquer directement à la source de tout ce mal... Le plus gros. Ça marche toujours comme ça avec les groupes de bandits, tu flingues le plus gros, les plus petits se tirent. J'arrivais alors à ça hauteur en un simple saut, tirant directement dans sa gueule plusieurs fois, rebondissant sur le sommet de sa tête. Dans les airs, je pouvais observer que je n'avais fait que l'énerver encore plus.

Ce truc-là était quand même vachement résistant... Je devais alors l'attaquer plus efficacement. Je chargeais ma main de mon énergie négative qu'Ikarus pouvait me fournir avant de retomber lourdement vers le monstre grâce à la force de la gravité... Je laissais aller mon être, criant ma puissance !

"Balin's PUNCH!"

Je fus totalement surpris, observant que je me faisais juste engloutir sans lui avoir fait un seul dégât... Je ne comprenais pas et me voilà à présent dans ce qui semblait être l'intérieur de la bête... Il faisait vraiment une chaleur étouffante pour le coup et je devais sortir au plus vite... Je prenais une grande inspiration, chargeant mon épée de l'énergie d'Ikarus pour simplement tourner sur moi-même, mon épée découpant en deux cette immense tomate. Je sautais hors du monstre au milieu des autres tomates pour en découper cinq en posant un pied à terre... C'était limite cette fois, je sentais ma tenue fumer tellement il faisait chaud dans cette énorme tomate... J'étais maintenant tranquille. Le reste des tomates fuyaient alors. Je rengainais mes armes, me dirigeant vers la sortie.

Je retournais alors au petit café, regardant une accolade entre le père et son fils... J'étais encore essoufflé, rien que ce combat m'avait vraiment buté. Tout le monde semblait heureux après quelques minutes, quand le chef est revenu. Glaces gratuites pour tout le monde. Je n'étais pas du genre à profiter de ce genre de bons moments, l'important, c'était que tout le monde était sain et saufs... Je laissais alors ma pièce au café, me dirigeant vers ma chambre, ma journée était terminée alors qu'il n'était qu'à peine midi. Je me sentais mal. Ikarus gagnait du terrain en moi, je pouvais le sentir. Combien de temps ça prendrait alors, avant que je ne fasse du mal à qui que ce soit... Qu'est-ce que je fous ici moi ? Dans cette académie...
FICHE PAR FALLEN SWALLOW



♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 336

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Rouge Tomate - Jeu 14 Juil 2016 - 14:48
Notation du RP

Un rp sympa à lire, avec beaucoup de pensées intéressantes du perso, son ressenti, ses souvenirs... Bref, on en apprend pas mal sur Tenshi, ça le rend attachant je trouve ^^
Concernant la quête en elle-même, normalement tu viens en aide au chef cuistot de la cafétéria de l'Académie, pas à des propriétaires d'un café x) De plus, t'es vachement armé pour te promener : ton épée, ok, mais que vient faire l'arme à feu ? Un attirail qui me semble non nécessaire en dehors de cours ou entrainement. Ah et aussi, le pauvre homme a la cheville foulée, mais il parvient quand même à courir quand tu lui demandes, un peu illogique pour le coup ^^ Hormis ça, bah c'était sympa de voir Tenshi faire du Ketchup ! J'ai cru que la tomate allait le manger... j'ai ri :P La question est maintenant de savoir si Tenshi sera toujours capable d'en manger en salade :P

Tenshi Fukkatsu : 400 xps (200 + 200)

Xps attribués : Yep




Histoire*Couleur#ff6600
[Quête] Rouge Tomate
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] [Quête] Rouge tomate
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» Carton rouge...
» Bouge ton boule, c'est pour moi qu'on déroule le tapis rouge... >>Libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Parc aux abricots-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page