Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

La stratègie, la lumière et le hasard - PV ElionexAlma

Invité
avatar
Invité
La stratègie, la lumière et le hasard - PV ElionexAlma - Mer 20 Avr 2016 - 13:49

Maleluna avait longuement réfléchit. Elle avait envie de proposer quelque chose de particulier à ses élèves. Sa curiosité et son envie d’en faire plus la surpassait, si bien qu’elle ne put retenir son entrain plus longtemps. Elle attrapa la liste de ses élèves et plissa les yeux. D’un mouvement de tête, elle rejeta une mèche flamboyante en arrière afin de se dégager la vue, et entama sa recherche. Elle voulait les faire s’affronter. Oui, un réel combat, quelque chose qui les stimulerait. Et pour un premier essai, elle devait choisir les candidats avec soin. Elle attrapa le marqueur vert à sa droite, et surligna deux noms. Un sourire étira ses lèvres, visiblement fière d’elle. Et sans plus tarder, elle attrapa son carnet de note et se dirigea vers les salles d’entrainements. C’était sans doute la meilleure idée qu’elle est eu depuis son arrivé au sein de l’académie.

La professeure arriva dans une grande salle vide aux murs blancs. Son carnet sous le bras, un café dans l’autre main, elle se dirigea vers les escaliers. En effet, la salle était aussi grande qu’un gymnase. Les murs ainsi que le sol étaient maculés de carrelage blanc. Mais à droite de l’entrée principale se trouvait un petit escalier qui permettait à un petit public d’admirer le combat. Le petit balcon en hauteur permettait ainsi à la mademoiselle Deka de voir le terrain dans son ensemble. Devant elle se trouvait plusieurs écran, dont l’un ou s’affichait une carte du terrain en trois dimension.

« Bien ! »

Elle s’installa sur la chaise et sortit son carnet. Il était temps de donner à cette salle sa vraie fonction. En effet le terrain qu’elle avait choisi semblait pour le moment bien ennuyeux. Mais son plus grand intérêt résidait en sa fonction modulable. A l’aide des deux écrans face à elle, du clavier, et de ses croquis qu’elle avait au préalable imaginé, Maleluna se mit à créer le terrain de ses rêves.

Après de longues heures de patience et de prise en main, le résultat était satisfaisant, voire même très satisfaisant. Devant elle s’étalait une véritable jungle. Des arbres, des feuillages denses, un sol boueux presque marécageux. La végétation était presque infranchissable, et une odeur boisée flottait dans l’air. Dire que tout cela n’existait pas il y a quelques heures était impensables. Les pins semblaient centenaires, les racines s’encraient dans le sol avec une dureté impressionnante. Il y a avait même quelques buissons fruitiers et arbustes fleuris. Au milieu de cette forêt trônait un petit escalier de roche menant à une sorte d’autel. Sur ce dernier lévitait une pierre luminescente, d’un rouge rappelant celui de la chevelure de la déesse du charme. L’artefact brillait si fort qu’il était la seule source de lumière de cette jungle luxuriante. Enfin aux extrémités de chaque terrain se trouvait un petit balconnet semblable au sien. C’est ici que se posterait les deux attaquants, ainsi ils surplomberaient la forêt. Ils disposeraient d’un écran afin d’avoir un aperçu de la carte et de leurs soldats. Car oui, là était la partie la plus compliqué du travail nocturne de Maleluna. Elle avait fourni à chaque attaquant un lot de soldats. 3 guerriers, 3 défenseurs, et 2 soigneurs.  Les 16 soldats attendaient patiemment sous chaque balcon. Ils n’avaient pas de visage, il s’agissait simplement de pion de marbre auquel elle avait donné vie. Au final, ce n’était que des programmes. Mais l’enseignante avait hâte de voir naitre la surprise chez ses étudiants.

Elle descendit de ses gradins et attendit devant la porte d’entrée, impatiente. Ses bras croisées sur sa poitrine et ses trait durs tentaient de camouflés l’enthousiasme qui la ravageait. Elle qui était bien connu pour sa rigidité et sa froideur, sa fierté face à a ce projet manquait de la trahir. Elle ne pouvait réprimer un léger sourire sur ses lèvres charnues.


HRP : Je vous laisse faire un petit post pour votre arrivée, et ensuite j'expliquerai les regles dans mon prochain post :3
Invité
avatar
Invité
Re: La stratègie, la lumière et le hasard - PV ElionexAlma - Mer 20 Avr 2016 - 16:27
Stratégie. Un nom qui semblait doux aux oreilles de la souveraine déchue. Combien de fois avait-elle avancé ses pions sur la carte de France ? Combien de fois avait-elle observé Richard en faire autant à Chypre, en Sicile, sur le rivage d'Acre, à Jérusalem... Le cours l'avait tout de suite attirée et elle s'y était inscrite dans le lot des 10 premiers. Toutefois, en se rappelant ses précédents cours, elle eut un moment de doute. L'équipée dans la jungle qui lui avait coûté un bras. Les affrontements dans le Colisée liés à la provocation de l'ancien empereur romain et la mort qui en avait résulté. Et puis il y avait eu la réalité, pire encore. La jumelle qu'elle avait dû affronter. L'attaque de l'Académie pendant laquelle même certains professeurs s'étaient retrouvés totalement démunis face aux dragons. Ce jour-là dans sa mémoire, ne ressemblait même plus à de la stratégie, mais à de la survie, une véritable guerre entre les idéaux humains -divins- et les colosses de la nature.

Prévenue que dans cette académie de fous furieux tout pouvait arriver, vraiment TOUT et SURTOUT en cours, elle emporta son épée, une dague, se présenta en tenue de combat et le regard farouche. Que celui qui voulait encore la tuer se montre !

C'est ainsi qu'elle se retrouva devant cet horrible gymnase modifiable, prête à rencontrer n'importe quelle créature, n'importe quel psychopathe enseignant et n'importe climat délirant.


"Encore de la jungle... ? Pardieu ! Les maîtres de ce temps n'ont guère d'imagination. Tant qu'il n'y a pas de Lespidos ou d'Archius au moins..."

Elle se tourna vers la seule personne présente, vraisemblablement l'enseignante, et ne se gêna pas pour la détailler du regard. L’œil barré d'une cicatrice, la crinière flamboyante, l'expression déjà jubilatoire... Cette femme était une teigne. C'est ce qu'Elione décréta dans son esprit dès qu'elle la vit.

"Bonjour professeur. Je suis Elione d'Elande. Auriez-vous l'obligeance de m'indiquer combien nous devons attendre de personnes avant de commencer... l'épreuve ?"
Invité
avatar
Invité
Re: La stratègie, la lumière et le hasard - PV ElionexAlma - Jeu 21 Avr 2016 - 21:43
Pour un deuxième jour, voila qu'on me convoquait déjà pour un cours spécial ! Je suis pas certaine de m'en réjouir, sérieusement, un cours particulier de stratégie ? De stratégie ? Cette prof n'a t'elle pas remarqué que moi, je n'y voyais rien, et que donc sa stratégie ... Bon, soit ... De toutes façons, c'est obligatoire, donc autant y aller .. J'arpentais les couloirs, ruminant ma rancune. Si c'était dans le seul but de m'humilier, me demander de lire le tableau avant de sortir aurait été moins chiant. Je marchais néanmoins, une main contre le mur à ma gauche, suivant les indications distraites de quelques élèves. Finalement, après un long moment, je finis par atterrir dans une jungle. Une jungle. Au milieu de l'école. Enfin je crois que c'est une jungle ... En tout cas, une plante m'arrive à la tête, et l'odeur d'humidité et la température laissaient songer que oui, c'était bien une jungle. Ah tiens, une nana vient de beugler que c'est encore une jungle. Encore ? Sérieux, c'est pas toujours le cas ? Je soupirais, posant une main sur mon front. Décidemment, cet endroit est bizarre. Trop bizarre. Je m'arrète à côté de cette fille, je sais pas trop à quelle distance, avant de remarquer son parfum. C'est le même que celui de la chambre. Peut être est elle ma colocataire ? Je tourne la tête vers elle, sans la voir. Elle demande à quelqu'un, la professeur visiblement, combien de personnes il faut attendre. Je tourne la tête dans la direction de la dite professeur.

-Bonjour Madame. Je suis Alma Natura, et je ne comprend pas bien pourquoi vous m'avez convoquée.

Au moins, c'était clair, non ? Sérieusement, pourquoi ? Comment pourrais je seulement user de stratégie, sans voir le terrain de jeu ? Les profs d'ici sont vraiment bizarre, sérieusement ...
Invité
avatar
Invité
Re: La stratègie, la lumière et le hasard - PV ElionexAlma - Ven 22 Avr 2016 - 15:46


"Bonjour professeur. Je suis Elione d'Elande. Auriez-vous l'obligeance de m'indiquer combien nous devons attendre de personnes avant de commencer... l'épreuve ?"
Maleluna hocha la tête en guise de salutation. Le ton qu’avait employé la demoiselle était parfaitement celui auquel s’attendait la rouquine. Elle la toisa de son regard de braise et accentua un peu plus ses bras croisés. La jeune fille ne semblait pas se gêner pour la détailler. Soit, qu’elle fasse. Elle ne lui répondit pas de suite, étant donné que la deuxième élève arriva. Alma semblait si douce. Elle avait l’air aussi un peu maladroite, ce qui ne n’attendrit pas les traits de l’enseignante. Elle n’était pas là pour faire du favoritisme. La jeune aveugle demanda des explications, ce que la professeur s’empressa de donner.

« J’ai eu la merveilleuse idée d’une épreuve un peu particulière afin de juger les compétences de mes élèves. Vous avez tous des niveaux différents, des qualités comme des lacunes qu’il vous faut travailler. Il est plus facile pour moi de vous aider et de vous évaluer sur une épreuve comme celle-ci que sur un simple cours en classe entière. Vous comprenez ? »

Bien entendu, peu importait qu’elles comprennent au non. De toute manière elles n’avaient pas le choix. Et puis Maleluna voulait que l’exercice commence au plus vite. Elle appréhendait beaucoup ce premier essai. Elle s’avança près des demoiselles et attrapa la main d’Alma.

« Bien, tout d’abord installez-vous aux deux balcons. Elione, le tiens est celui à l’ouest. Alma, je t’amène vers celui de l’est. »

Elle ne doutait pas de la capacité de l’étudiante à se repérer malgré sa vue, mais elle préférait l’accompagner. Le chemin était parsemé d’escalier et de portes verrouillés. Elle plaça Alma à son balcon, et lui approcha la chaise. Puis l’enseignante se posta à son propre bureau, en hauteur lui aussi. Elle se pencha près du micro, et sa voix raisonna dans tout le gymnase.

« Vous allez participer à une épreuve particulière. Voyez cela comme un simple jeu de stratégie. Vous disposerez chacune de 8 pions répartis comme suivant : 3 guerriers, 3 défenseurs, et 2 soigneurs. Vous et votre équipe êtes postés chacune à l’extrémité du terrain. Au centre de celui-ci se trouve une pierre. Le but du jeu est de récupérer la pierre, et de la transporter jusqu’à la tour de l’ennemie. A vous de choisir quelle stratégie adopté : défensive, offensive, tournée vers les soigneurs, les pièges, ou la faune etc. »

Elle marqua une pause, leur laissant le temps de digérer les informations, puis reprit.

« L’arène est une simple jungle. Il vous faudra la traverser pour atteindre la pierre et la tour ennemie. Cependant, elle aussi comporte quelques pièges. Des monstres, des sables mouvants, ou des barbares peuvent s’y cacher. Cela peut vous faire perdre du temps et endommager la santé de votre équipe, mais si vous triomphez, cela peut vous apportez un bonus considérable. A vous de choisir quel chemin emprunté. »

Un sourire étira ses lèvres, puis elle appuya sur un bouton. La jungle devant elle fut soudain parsemé de lumière et un quadrillage lumineux apparu.

« Devant vous se trouve plusieurs écrans. L’un vous permet de voir votre camp, l’autre d’avoir la vision de votre équipe. Enfin le dernier est un écran tactile. Vous pouvez y voir la carte de la jungle. Elle est divisée à la manière d’un échiquier. Lorsque ce sera votre tour, il vous suffira de sélectionné le membre de votre équipe et de toucher la case que vous voulez qu’il atteigne. Certaines cases sont visibles : celles de votre camp, celle de l’autel ou repose la pierre. Celle qui sont grisés sont les cases de jungle dense où vous pourrez affronter des défis afin d’obtenir un bonus. Alma, ta carte est en relief de manière à ce que tu puisses la lire comme avec du braille. »

Elle s’éclaircit la gorge, puis reprit.

« Je tiens à préciser une chose. Votre équipe, votre armée, est composé de programme. Il s’agit donc d’intelligence artificielle. Elles agissent à vos ordres, vous obéissent. Mais néanmoins, prenez garde à votre formulation. Ils sont dotés d’un léger libre-arbitre. Il se peut que si vous envoyez un guerrier se suicider dans la jungle, il le refuse. Ou qu’un soigneur refuse de panser les plaies d’un défenseur qu’il n’apprécie pas. Une jaune de satisfaction pour chaque membre de votre équipe est affiché sur votre carte – toujours en relief pour toi Alma. Veillez à ce qu’elle soit haute pour chacun, afin que tout se déroule au mieux. Choisissez votre mode de jeu, soyez soit très autoritaire avec vos soldats, ou alors traitez les comme votre famille. Mais soyez vigilantes. »

Elle toussa, extenué d’avoir autant parler, puis ajouta.

« Enfin question pratique : tous vos soldats ont 2 vies, et se déplacent de 2 à 6 cases par tour. »

Elle s’adossa sur sa chaise, et ajouta dans le micro.

« Des questions ? »

HRP : j’espere avoir été un peu claire ? Sinon n’hésitez pas à me poser des questions en mp :D Le but c’est que vous soyez très libres, je vous laisse choisir vos déplacements, ce que vous trouvez dans la jungle, les pv perdu, l’attitude de vos soldats, etc. Si jamais vous avez besoin d’une idée ou d’une info, mp moi :D

+ petite carte faite main assez moche pour vous donner une idée:
 
Invité
avatar
Invité
Re: La stratègie, la lumière et le hasard - PV ElionexAlma - Sam 23 Avr 2016 - 11:57
(Elle a trop la classe ta carte ! XD)

L'entrée en matière fut assez rapide contrairement à ce à quoi s'attendait l'ancienne souveraine. Pour ce cours d'une nature plutôt différente des précédents, elles n'étaient que deux élèves et s'affronteraient de façon indirecte. Cela valait mieux pour l'aveugle au vu de son incertitude à se repérer dans cet environnement visiblement nouveau pour elle.

La duchesse écouta patiemment les explications avant de grimper à son balcon et de prendre possession des outils. La configuration de la salle prenait une tournure tout à coup bien plus intéressante et un sourire de satisfaction vint orner ses lèvres. Louis de France lui avait boudé ce plaisir, mais Henri s'y était laisser prendre, et parfois pendant des heures ils simulaient l'avancée de leurs troupes sur les féaux à mater ou sur les Français à intimider s'ils se permettaient de remettre en question leurs prérogatives.

En voyant sa petite équipe patienter sur l'écran, la belle Aliénor eut une idée.


"Tout est fait de magie..."

Elle posa les mains sur la partie tactile de la console et ferma les yeux, cherchant dans ses souvenirs les meilleurs combattants pour se joindre à cette partie.

"Revenez à la vie mes fidèles compagnons ! Nous allons gagner le Graal !"

Tout d'abord, quoi de mieux pour attaquer que les trois porteurs d'épées légendaires ? Elle insuffla dans le jeu sa lumière, et sous ses yeux les trois personnages prirent les visages de Loanna, armée de Marmiadoise, de Philippe de Falconbridge avec la puissante Excalibur, et de Godefroy, équipé de Durandal. Ils levèrent ensemble leurs lames vers le ciel et les joignirent dans une gerbe d'étincelles magnifiques, prêts à partir au combat.

En guise de soigneurs, la dernière prêtresse d'Avalon et Aristhophane Bec seraient tout indiqués, l'une pour ses dons naturels, l'autre pour sa connaissance des plantes les plus rares.

Et enfin, les défenseurs... La belle blonde réfléchit un moment. Jaufré Rudel fut désigné le premier et placé derrière sa femme, pour une vie et pour toutes les autres. Richard Cœur de Lion le suivait de près, tout aussi prompt à rugir qu'à protéger. Et le dernier...


"Bernard de Ventadour."

Avec satisfaction, elle contempla les profils de ses plus proches parents et amis lors de sa vie antérieure, tandis qu'Alma les siens en face d'elle. Une bouffée d'émotions la submergea mais ce fut un sourire qui demeura sur son visage. C'était si bon de les revoir en un sens, même si ce n'était qu'un jeu.

Le signal fut donné de commencer l'avancée et Elione redevint aussitôt sérieuse. Il s'agissait de ne pas envoyer ses amis au suicide.


"Bien, commençons. Loanna, je sais que tu n'attendras jamais si je te le demande. Avance de trois cases !"

La duchesse crut voir un instant la porteuse de Marmiadoise qui lui adressait une œillade complice, avant d'obéir et de s'éloigner à l'entrée de la jungle. Elle était à la frontière du territoire visible, où il n'y avait donc aucun ennemi pour l'heure. Mais ce n'était que le début.

Mémo a écrit:

Guerriers : Loanna, Philippe, Godefroy
Soigneurs : Eloïn, Aristophane
Défenseurs : Jaufré, Bernard, Richard

Toutes les vies sont au maximum.
Invité
avatar
Invité
Re: La stratègie, la lumière et le hasard - PV ElionexAlma - Sam 23 Avr 2016 - 14:49
(A la manière d'un échiquier, donc si je comprend bien, 4 cases entre un balcon et l'autel central ? Vu qu'un échiquier c'est 8x8 ? xD)

Une jungle, des soldats, une bataille ? La barbe ! Pourquoi fallait il que ça me tombe encore dessus ? Sérieusement, comment veut elle que je sois une bonne stratège, je ne vois même pas les pièges ! Je lâche un profond soupir. Bon, j'imagine qu'il est possible de modifier mes personnages au moins ... Je tâtonne un peu l'écran face à moi. La carte est assez grande, ça risque de prendre du temps. J'appuie sur le bouton pour prendre contact avec eux, et entend alors une voix.

-Nous écoutons vos instructions !

-Euh je ... Merci ? Bien donc euh ... Je ne vois pas le terrain, je vais avoir besoin de vos yeux. Travaillons ensembles, d'accord ?

Aucune réponse ne me parvient. Je viendrais pas juste de perdre le soutien de l'équipe des fois ? Bon, j'imagine que je peux les personnaliser. Les attaquants d'abord, commençons dans l'ordre. On est dans une jungle, il va me falloir quelqu'un d'habitué à cet environnement. Un nom se place dans mon esprit, et je décide qu'il sera le bon. Je choisi l'attaquant A, et lui insuffle l'essence de cet homme de fiction. Peu à peu, son armement disparait, remplacé par une lance primitive, avec une bâton assez long et une pierre taillée sur le haut. Ses vêtements disparaissent aussi, pour ne laisser qu'un pagne en peau de bête.

-Tarzan à l'écoute, où doit on aller ?

Je souris un peu. Je ne pensais pas que ça marcherait vraiment. Bon, il me faut faire attention à présent. Tarzan connait bien la jungle, et sera à même de se prévenir des pièges, mais il va falloir que je dote les autres d'un minimum de possibilité. Je me concentre sur un autre attaquant. Lui, il sera plus axé sur l'attaque. Après tout, Tarzan est plutôt là pour le déplacement rapide. Je cherche dans mon esprit ce que je peux créer comme personnage. Déjà, l'arme au corps à corps est plutôt risquée, il faudrait s'approcher des unités de cette fille. J'opte pour un arc. Non, une arbalète. N'y a t'il pas un personnage, dans ce film que père aimait tant ? Comment s'appelait il encore ? Ca y est, ça me revient. Je concentre mon esprit sur le second attaquant.

Peu à peu, ses vêtements militaires disparaissent, tandis qu'un long manteau de voyage noir apparait sur ses épaules. Des gants de cuir noir et des bottes recouvrent respectivement ses mains et ses pieds, tandis qu'un pantalon et une espèce de bustier noir finissent de recouvrir son corps. Finalement, un large chapeau de cow boy noir recouvre sa tête où de longs cheveux noirs retombent.

-Gabriel Van Helsing va vaincre le mal qui ronge ce monde.

Bien ! A présent, il reste un attaquant à créer. Il faudrait qu'il soit plus axé corps à corps celui ci, au cas où. Quoi que, ne serait il pas plus judicieux de créer des défenseurs corps à corps plutôt ? Il me faut donc un autre personnage. Peut être un chasseur ? Un vrai chasseur cette fois, pas un chasseur de monstres. Il pourrait piéger la zone, et ainsi ralentir les ennemis ... Réfléchissons. Qui pourrait faire l'affaire ? Après tout, il sera peu armé, il vaut mieux qu'il soit capable de se débrouiller. Aucun personnage ne me vint à l'esprit, elle se décida donc à le créer de toutes pièces. J'imaginais bourru, assez large d'épaules. Un peu à l'image d'un bucheron. Je lui offris des filets, des cordes, et des poignards. De grosses bottes marrons vinrent compléter son attirail. Contrairement aux deux autres, il ne parla pas.

A présent, je devais m'occuper des défenseurs et des soigneurs. Pour les défenseurs, il me fallait quelqu'un de résistant, qui ne risquait pas de faillir ou s'enfuir. Je réfléchissais encore. A l'école, tout le monde parlait d'une espèce de jeu vidéo, où un personnage avec un immense bouclier servait de tank. Je tentais de me remémorer ce dont on en disait. Grand, très grand. Chauve. Une moustache rousse, et un énorme bouclier. Torse nu si on oublie son immense ceinture, ses poignets et son épaulière à droite. Un pantalon de toile épaisse. Finalement, un bouclier presque aussi grand que lui apparut dans ses mains. Le bouclier comportait deux défenses, et était fait d'un acier très lourd semble t'il.

-Le Coeur de Freljord va repousser ses ennemis !

Voila un qui était fait. Il restait donc quatre personnages. Deux défenseurs, deux soigneurs. Elle imagina de nouveau un personnage de son crû. Assez petit comparé au premier défenseur, il compense son absence de stature colossale par une armure immense. Des plaques d'acier hérissées, des gants lourds, des bottes de fer. Une épée vient compléter le tableau, lui offrant par là même une possibilité de contre attaque.

-Je suis à votre écoute.

Enfin, je m'attaquais au dernier défenseur. Je disposais d'un épéiste et d'un bouclier, il me fallait à présent les mains. J'imaginais un autre personnage. Encore plus frêle que le précédent, il était torse nu et vêtu d'un pantalon de toile vert kaki. Il se fondrait à moitié dans le décor. Elle lui créa un visage harmonieux, presque enfantin. Enfin, je lui offris une chevelure imposante, presque aussi longue que la mienne, même si la sienne était brune. Je ne lui fournis pas d'armes. Il n'en aurait pas besoin. A la place, je lui donnais plutôt la vitesse, pour surprendre ses ennemis, et les techniques de combat pour lui permettre de vaincre.

-J'entend et j'obéis.

Un peu servile, mais il ferait l'affaire. Il fallait à présent que je m'occupe des soigneurs. Deux soigneurs, il fallait que ce soient les meilleurs. Je m'attaquais rapidement au premier. Il ne me fallut pas longtemps pour mettre le doigt sur celui que je voulais.

Le premier soigneur commença à changer. Il vieillit assez rapidement, son crâne se dégarnissant à vue d'oeil. Il garda sur les côtés une touffe de cheveux blancs. Malgré tout, il paraissait au premier coup d'oeil qu'il s'agissait d'un homme débordant d'une énergie sans limites. Large d'épaules, un visage dur mais compatissant. Il gagna une arme dans la transformation, une petite arbalète, assez semblable à celle de Gabriel.

-Le Docteur Abraham Van Helsing, pour vous servir.

Il restait donc le dernier. Il allait être difficile de lui trouver une identité. Je réfléchis un long moment, avant de finalement m'arrêter sur une personne. Elle serait la seule à vivre encore, mais personne d'autre ne me venait en tête. Une longue blouse blanche apparut sur elle, témoignant de sa profession. Elle gagna aussi de longs cheveux blonds, ainsi qu'une seringue et une trousse de secours. Elle tourna la tête un peu partout, avant de lever celle ci vers le balcon.

-Alma ? Mais où est on ? Je te croyais morte .. Ca veut dire que moi aussi je suis morte ?
-Non Mademoiselle l'infirmière, ne vous inquiétez pas, tout ceci n'est qu'une simulation. Vous n'êtes pas vraiment là, et vous êtes toujours vivante.

Niveau tact, on avait fait mieux. Je passais mes doigts sur l'écran, touchant les reliefs de chaque personnage, m'imprégnant de leurs identités. Je pris une légère inspiration, avant de déclarer.

-Bien ! Tarzan, je veux qu'en bon connaisseur de la jungle, tu te serves de tes connaissances pour être éclaireur. De votre côté, je veux que vous fassiez deux groupes. Le premier sera composé du Coeur de Frejlord, du docteur Van Helsing et de Gabriel Van Helsing. L'autre groupe sera composé de notre chevalier, du combattant à mains nues, du trappeur et de l'infirmière. Je veux que dans chaque groupe, l'un de vous se désigne pour me faire le détail de ce que vous verrez !

Immédiatement, deux personnes s'avancèrent.

-Je serais l'émissaire de notre groupe Alma, tu peux compter sur moi !
-De mon côté, je m'en chargerais.

J'hochais la tête. Il fallait à présent décider d'une action.

-Bien ! Tarzan, tu pars en ligne droite vers l'autel central, avance de quatre cases, et fait attention à ne pas être remarqué. Groupe Frejlord, vous contournez le terrain. Descendez de deux cases, et avancez d'une case. Le but de votre mission est de traquer et de vaincre l'équipe ennemie. De votre côté, groupe Infirmière, vous suivez le même plan, en contournant par le haut. Allez y, et que la chance soit avec nous !

Je poussais un profond soupir après cette directive. Dominer des troupes, c'était pas mon truc ....

Mes troupes ::
 
Mon tour:
 
Contenu sponsorisé
Re: La stratègie, la lumière et le hasard - PV ElionexAlma -
La stratègie, la lumière et le hasard - PV ElionexAlma
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» Obélisque de lumière
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Le hasard n'existe pas
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Centre de sport et d'examens-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page