Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Quête]Renouer avec le passé

♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 26

Feuille de personnage
Niveau:
421/30  (421/30)
Expériences :
450/1000  (450/1000)
Votre domaine: Le Hasard
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
[Quête]Renouer avec le passé - Ven 8 Avr 2016 - 13:29
Une première journée venait de s'écouler dans cette étrange école. On m'avait accueillie dans cette étrange école. On m'a tout raconté. Tout. Comment ma misérable vie s'est terminée. Le camion. Celui même qui faisait un détour sur son itinéraire, et auquel je n'avais pas prêté la moindre attention. L'accident ensuite. Puis finalement, après une dizaine de secondes d'agonie, ma mort. Cependant, on m'avait aussi expliqué le fonctionnement de l'au delà. Certaines âmes sont choisies pour devenir des divinités. Et je faisais partie de ces âmes. J'étais donc devenue une déesse, une déesse prisonnière de cette école, sans aucune chance de retrouver mes proches, pour leur expliquer que tout va bien pour moi. Je devais les laisser à leurs souffrances. Mes parents. Mon frère et ma soeur. Jake ... J'étais forcée de vivre loin d'eux. De suivre des cours dont je me moque éperdument. De ne jamais interférer avec les humains avant la fin de mon enseignement. Comble de l'ironie ... Même si mon corps astral est dénué de la moindre tare, mes yeux sont toujours aussi morts que depuis le début de ma vie. Il m'a fallu un moment pour daigner accéder aux classes, mais finalement, j'ai participé au dernier cours de la journée. Je me souviens m'être isolée pour le repas du soir, mangeant lentement ce que contenait mon plateau. Les abricots de mon dessert avait une odeur étrange, et je soupçonnais bien qu'ils n'étaient pas frais, mais, peu désireuse de faire une scène, j'avais mangé. A présent, seule dans mon lit, je regrette amèrement ce choix. Mon estomac semble vouloir sortir de mon ventre, et ma tête me tourne. Je me sens sur le point de vomir à tout instant, mais totalement incapable de me lever. Une pensée étrange me traverse. Un dieu peut il mourir d'une intoxication ? J'ai froid, et pourtant, je sue abondamment de chaque pore de ma peau. Je sais qu'il me sera totalement impossible de dormir dans ces conditions, et pourtant, après une demi heure de lutte contre mon corps, je finis par sombrer dans le sommeil.

Je rêve. Le rêve, je sais qu'il l'est, puisque pour la première fois je vois. Je vois quelque chose, moi qui n'ai jamais rien pu voir. Je vois pour la première fois des visages, de nombreux visages, mais je suis incapable de leur attribuer les noms qui leurs correspondent. J'apprécie beaucoup ce rêve, jusqu'à ce que les visages s'estompent, laissant de nouveau place aux ténèbres. Je veux hurler, forcer les visages à rester, mais rien n'y fait, et, peu à peu, tout disparait.

Dans un hurlement, je me redresse. Un rêve. Il n'avait s'agit que d'un rêve. Très réaliste, mais un rêve. Je sentis une légère brise caresser mon visage. Etrange, n'avais je pas fermé ma fenêtre ? Je me lève lentement, sentant sous mes doigts l'herbe tendre. Je m'arrète. De l'herbe ? Dans ma chambre ? Quelque chose était arrivé. Je tatonne autour de moi. De l'herbe. Encore de l'herbe. Et une étrange odeur. Une odeur familière. Je cherche le contact d'un appui, et trouve un arbre. Non, pas un arbre. L'arbre. Celui sur lequel je m'appuie depuis mon entrée dans cette école. J'allais m'interroger à voix haute lorsque quelqu'un interrompt mes pensées.

-Alors c'est là que tu étais ...

Je tressaillis. Cette voix, je la connais. Jake. Je me tourne vers sa voix. Sans le voir. Je sens son regard me transpercer.

-Je pensais bien que tu serais ici, comme souvent. Tu sais, j'ai quelque chose à te dire Alma ...

Je tremblais. Je me souvenais de cette scène. Bientôt, il serait interrompu par la sonnerie, et il remettra à demain sa déclaration. Il ira m'acheter une fleur de lys, comme celle dans mon corsage. Et un collier, comme celui autour de mon cou. Je sens ses doigts effleurer ma joue et ma nuque.

-C'est un joli collier ... Qui te l'a offert ?

Je déglutis. Comment le lui dire ?

-Je ... C'est ...

Je sens des larmes couler sur mes joues. Je dois le faire. Si je le fais, il ne souffrira pas. Je sais que le destin est immuable, et que ce camion me heurtera, mais, au moins, Jake n'en souffrira pas autant.

-C'est .. Mon petit ami.

Ce n'est pas vraiment un mensonge, pourtant, prononcer ces mots me fait l'effet d'un coup de poignard. Je sens sa main quitter ma joue. Il doit être en peine. Je m'apprête à partir. Le laisser à sa peine légère, lorsque je sens sa main sur la mienne.

Tu mens Alma ... Lorsque tu mens, tes joues rosissent de manière prononcé ... Et c'est ce qui t'arrive maintenant ... Je ne sais pas ce que tu me caches, mais je ne te forcerais pas à en parler ... En tout cas je voulais te dire que ...
La sonnerie. Enfin. Sauvée par le gong. J'avais encore une chance de le faire renoncer à cette idée. Le protéger. Le préserver. J'allais courir, mais sa main me retint. Non. Ne fais pas ça Jake ... Pitié ...

-Jake je ...

-Chut ... Ce que je dois dire ne peut attendre ...


Sa main effleure mes cheveux. Pourquoi ? Pourquoi à présent continue t'il son discours, malgré la sonnerie ?

-Déjà hier j'ai été interrompu par la sonnerie ...

Hier ? Mais alors ... Je me trompe de date ? Je ... C'est aujourd'hui que je vais mourir ? Je tremble e plus belle. J'essaie de me dégager.

-Jake je vais ... On va être en retard ...
-Je m'en fiche, écoute moi.


Sa réponse m'arrête net. Mon regard vide se pose sur lui, sans le voir. Je sens sa présence, son souffle, son contact sur ma main.

-Alma écoute .. Je sais que tu me vois comme un ami mais ... Pas moi. Je te vois comme bien plus qu'une amie, et j'aimerais que ce soit réciproque.
-Jake je ...
-Non attend. Je n'ai pas terminé. Ecoute moi jusqu'au bout. Ce midi, je serais un peu en retard pour notre rendez vous, parce que je vais t'apporter une surprise. Promet moi de retirer ton collier et cette fleur, car je vais t'en apporter. Je chercherais un vendeur de fleurs, et je t'en trouverais une parfaite. Parce que je t'aime Alma.


Je tressaillis. Je ne me souviens pas avoir vécu cette situation auparavant. Ai je développé le pouvoir de voyager dans le temps avec mon élévation au rang de déesse ? Je tremble de plus belle lorsque nos lèvres se rencontrent. Une nouvelle fois, je sens l'électricité entre nous, la faiblesse dans mes bras, la chaleur dans mes joues. Je romps doucement le baiser. Trop tard pour le sauver ...

-Jake je ... Je vais en classe. Retrouvons nous ce midi, comme d'habitude. Je t'attendrais.

Après quoi je suis partie. J'ai rejoins ma classe, en retard, comme souvent. On ne m'en a jamais tenu rigueur. Il n'est pas facile de se déplacer sans y voir. Je cache mon collier et ma fleur dans mon soutien gorge, attendant avec impatience l'heure du midi. Lorsque celle ci arrive, je me rend sur le lieu de rendez vous. J'attend, patiemment, qu'il arrive. La scène suivante, je la connais, mais je n'ai pas le courage de l'empêcher, de le raisonner, ou de le protéger. Je sais ce qui arrivera dans deux heures. Pourtant je le laisse faire. Je le laisse m'embrasser. Je le laisse apprécier le contact de nos lèvres, de nos peaux. Lorsque retentit la sonnerie, je ne peux m'empêcher de baisser la tête.

-On se retrouve demain matin Alma ...
-Oui ...

Je sens de nouveau sa main sur ma joue. Je le sens recueillir une larme sur ma joue.

-Que se passe t'il ?

Je sens la panique m'envahir. Je ne peux pas lui dire.

-Je ... J'ai peur que tu te lasses.

Ce n'est pas vraiment un mensonge en soi. Cependant, de nouveau, je sens l'étau glacial autour de mon cœur.

-Je ne me lasserais pas. Jamais. Rassure toi.

Ses mots me font l'effet d'un baume. Dans deux heures, je devrais dire adieu à tout cela. Je le quitte à regret, pour assister à mes deux heures de cours. Mes deux dernières heures de cours. Lorsque je sors, la tentation de trainer pour échapper à ce camion est grande. Mais je ne le peux. Le destin est immuable. J'avance, et attend sur le trottoir. Lorsque j'entend le camion, j'avance. Lentement. Mais sûrement. J'avance jusqu'à être sur la trajectoire. Puis je m'arrête. Je le sens me percuter. Je me sens m'élever du sol, et retomber beaucoup plus loin. Je sens la rudesse du sol, la déchirure le long de mon bras, la chaleur du sang coulant de ma tête. Mais, plus douloureux encore, cette fois, je l'entend. Un cri déchirant, brisant le fracas autour de moi. Une voix que je ne connais que trop. Une voix tant désirée qui crie.

-ALMA !



Je me redresse de nouveau. La sueur ruisselle sur mon front. Une légère brise caresse ma joue, à la manière de la main de cet être tant aimé. Je pose la main sur le mur. Je suis dans cette académie. Un rêve. Ce n'était qu'un rêve. Je me lève lentement. Mon estomac cesse de me tourmenter apparemment. J'arrive à la fenêtre avec une lenteur incroyable, et la referme lentement. Je regagne mon lit, essuyant mes joues, couvertes de sueurs et de larmes. Une nouvelle fois, il me faut un long moment avant de m'endormir. Et de nouveau je rêve. Je rêve de ce qui aurait pu arriver si j'avais décidé de trainer. De ne pas rentrer immédiatement. De rester un peu dans la classe. De parler avec Theodora de ce qui m'était arrivé. Je rêve, et je dors paisiblement.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6528

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête]Renouer avec le passé - Mer 11 Mai 2016 - 11:21
Ah, le petit bout de rêve dans un rêve, j'ai cru que t'avais oublié que le personnage ne doit pas s'en apercevoir avant la fin !

D'ailleurs, est-ce normal que tu n'aies pas fait mention de la fleur et du collier que Jake lui apporte le midi ? Tu y fais allusion tout le long du rp mais le passage où est censé se (re)produire la scène n'en parle pas, est-ce un oubli ?

La réaction de Jake m'a parue un peu bizarre aussi, on n'a pas vraiment l'impression qu'il est perturbé d'avoir trouvé sur Alma la même fleur et le même collier qu'il voulait lui offrir. Il dit qu'elle ment mais du coup, il en arrive à quelle conclusion de cette trouvaille ? =o

Et enfin, je trouve un peu dommage que Alma ne cherche pas à changer son destin en accélérant ou en changeant de trajet, ça aurait donné davantage de suspens à l'histoire. Mais bon, si c'est comme ça qu'elle doit réagir, c'est comme ça qu'elle réagit, pas de problème :c

Tout ça, ce sont des petits détails, pour le reste, je n'ai rien à redire. Exceptées quelques fautes d'inattention, le rp est agréable à lire dans l'ensemble, bien menée, bref, c'est une réussite !


Alma : 150 + 300 xps Bonus de quête

Xps attribués : Yep



Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

[Quête]Renouer avec le passé
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Journée shopping ou comment renouer des liens (PV Cassie)
» Sun Moon, la geante cherche a renouer avec la vie sauvage.
» Winter, une jument avec lourd passé ~
» [Quête]Un bond dans le passé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Périphérie :: Établissement scolaire-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page