Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Le guerrier à la carotte contre les petites tomates ! [Terminé]

♦ Rose ou chou ? : Choucroute! J’aime pas La choucroute...
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 89

Feuille de personnage
Niveau:
2/30  (2/30)
Expériences :
745/1000  (745/1000)
Votre domaine: L'Imagination
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Le guerrier à la carotte contre les petites tomates ! [Terminé] - Dim 6 Mar 2016 - 2:57

Les tomates sont

rouges


Alors, je vous résume ma situation. Je suis mort on est bien d'accord, car j'ai bien senti ce coup sur la tête et j'ai surtout ressenti cette douleur dans tout mon corps qui m'a fait donner mon dernier souffle. Donc je devrais normalement être mort, mais je me suis réveillé avec un vieux en face de moi et qui me donne une feuille avant de disparaître, me laissant là par terre. De plus il m'a menacé de m'envoyer devant son bureau si je fais une bêtise...



Sans savoir où aller je suis sortis du temple qui m'abritait. Dehors, plusieurs grands bâtiments. Les lieux avaient un bon cachet à mon goût.

*C’est donc comme ça le paradis*





J'avais faim, apparemment la montée au ciel n'empêchait pas le besoin de se nourrir... je me divaguais sur les chemins pour voir si quelqu'un pouvait me renseigner. Par malchance je ne trouvais personne...

*Mais! C’est qu’il n’y a personne ici ?!*





Personne à l'horizon... Par contre, je vis pas mal d'oiseaux qui chantaient par-ci par là sur les arbres qui entouraient les bâtiments. Mais avec seulement moi dans les parages, cela rendait l'endroit triste. Je soupirais à l'idée que je doive me retrouver à manger seul dans cet endroit. Cependant ! Une femme sortie de nulle part avec un air paniquée et cherchait désespérément quelqu'un. En me voyant elle se précipita sur moi !

Toi là! Pourquoi n’es-tu pas en cours ?

Moi?! Euh.. Je suis ...

Bon, tu sais quoi, puisque tu es là, tu va devoir m’aider avant la fin de l’heure, sinon je t’emmène dans le bureau du directeur.

Euh... Oui madame! *dans le bureau du vieux !?*

Suit-moi, avant que quelqu’un nous remarque .

Puis elle me guida vers un gigantesque jardin en vérifiant plusieur fois de suite que je ne fasse aucun détour.

Alors je t’explique, le cuisinier est parti voir ses nouvelles tomates spéciales, mais cela fait un moment qu’il n’est pas revenu alors je te demande d’aller le chercher !

*le cuisinier? C’est une occasion pour manger!*
Je le ferai avec plaisir!


En me souhaitant bonne chance, elle partit. Quant à moi, je partais à l'aventure dans ce jardin aux proportions démesurés.

Ce n'était pas une jungle, c'était même drôlement bien rangé, d'un côté tout plein de chou et d'un autre des patates et cela continuait sur plusieurs parcelles. Je me demandais vraiment pourquoi la dame n'était pas partie chercher le cuisinier toute seule.... A part le ciel bleu et les quantités incroyables de légumes je ne voyais rien d'autre.... Peut-être qu'elle avait la flemme de le chercher.

Au bout d'un moment de marche je fus surpris par les carottes. Elles étaient énormes! Elles faisaient ma taille et en plus elles avaient l'air très propre, comme si on les avait déjà nettoyés.

*Je pourrais les manger sur place*





Je dois dire que j'aime manger les carottes crues. De mon vivant, j'en mangeai souvent et avec un peu de vinaigrette cela complète une simple salade de carotte râpé. Rien que d'y penser mon ventre me rappelait que je devais le nourrir. Une des carottes était plus petite que les autres. Elle était assez fine pour la prendre en une main. Je l'extirpais du sol. On aurait dit un grand bâton orange, car malgré sa finesse, elle était assez résistante.

Sur la parcelle des tomates, le cuisinier s'y trouvait. Il avait l'air d'observer les tomates, mais je ne voyais pas assez bien pour vraiment savoir ce qu'il manigançait. En me dirigeant vers lui, j'entendis un bruit venant de mes pieds. En baissant la tête et en levant le pied, j'avais écrasé une tomate qui venait de tomber. C'est alors que ses congénères ont tous ouvert leur bouche pour crier. Elles étaient petites et leurs cris n'étaient pas très fort. Puis l’une d’entre elle se jeta sur moi pour me mordre. J'étais surpris et je tombais par terre esquivant la première tomate, mais une deuxième me mordit la jambe. Sa morsure ne faisait pas mal du tout. J'en ai ris sur le coup, mais ensuite toutes les tomates se sont jetées sur moi. En voyant ça j'écrasais celle sur mon pied, mais en faisant ça, elle explosa avec toutes les autres.

Les explosions en chaînes m'avaient recouvert de sauce tomate. J'avais eu super peur, je sentais mon coeur qui battait à cent à l'heure! La sensation était comme éclater plusieur ballon de baudruche à côté de soi, mais ce n'était pas ce qui allait m'arrêter! Par contre, je me trouvais gluant et salé. Ces monstro tomates sont remplies de sauce tomate alors que cela ne devrait pas être possible. La sauce  je m'en servais que dans les oeufs au plat ou les omelettes, mais en avoir autant sur moi me rendait tout frêle. Le pire m'attendait, car ces petits n'étaient qu'une entrée.

Je me dirigeais vers le cuisinier qui était assis entourer de tomate. Contrairement à lui, moi j'étais recouvert de sauce.

*Mais comment a-t-il fait*





Je continuais mon chemin en regardant bien au sol qu'aucune tomate ne soit vivante, mais d'un coup, sur une racine sur lequel j'ai marché, une grosse tomate toute ronde en sortie. Elle n'était pas plus grande que mes jambes et n'avait pas de gueule comme ceux rencontrés précédemment, mais elle avait deux grands yeux tout rond et tout mignon et on se fixait. Elle avait un regard pénétrant...

Serais-ce ce qu’on appelle le grand amour?






Puis c'est dans un élan d'amour que, au ralentie, la tomate explosa me projetant trois mètres en arrière.

J'avais l'impression de voler. Du moins jusqu'à ce que j'atterrisse au sol.

Les morceaux de tomates tombaient encore.... moi j'avais super mal aux fesses et j'avais de la sauce de partout, j'étais dégoûté de la texture qu'avait la sauce sur mes doigts, ma tête et tout le reste du corps.

Je me déplaçais en tâtonnant le sol avec la carotte que j'avais prise. Les tomates qui sautaient sur moi, je les frappais en plein vol ou les écrasait sur moi. Chaque coup se passait dans une explosion de sauce avec un bruit désagréable à entendre. Dans ma tête, je me surnommais le guerrier à la carotte ! Bon de temps en temps je me prenais une grosse tomate et cela enlevait tout le fantastique de mon titre.

J'arrivais enfin en face du cuisinier. La première réaction qu'il eût en me voyant fût de me jeter une petite tomate sur la figure, puis un grand silence s'installa.

... Il y a des gens qui m’ont demandé de vous ramener

Euh.... ehm, si c’est le cas veuillez m’excuser de ce qui vien de se passer...

... Vous savez quoi, oublions cette histoire et allons manger.


Sur le chemin il m'expliqua qu'il devait administrer une substance chimique dont j'ai oublié le nom dans une plante malade.

Au final je l'ai raccompagné à la cantine et je pus manger à l'oeil, par contre j'étais couvert de sauce et mes vêtements étaient fichus. Heureusement j'ai mangé en premier, car tous les élèves sont entrés pendant que moi j'avais fini et il faut dire qu'avec mes habits j'aurais été mort de honte.



Quant à ma carotte, elle fut utilisée pour être dans mon plat. Elle avait légèrement un goût de tomate, mais pour une bonne salade, je ne dis pas non...





Journal - Fiche - Ma couleur Darkviolet
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6529

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Le guerrier à la carotte contre les petites tomates ! [Terminé] - Ven 6 Mai 2016 - 3:37
Pauvre Asrael, il ne sait pas dans quoi il s'est fourré en acceptant ce service de la part de cette inconnue :c
Fais attention avec l'utilisation du temps, quand tu conjugues ; parfois tu utilises le présent, et parfois le passé simple/l'imparfait !
Sinon rien à signaler, je pourrais me plaindre d'une éventuelle absence de rebondissements, mais le scénario de la quête n'en est pas riche alors ce n'est pas grave, du moment que c'est cohérent :p
Pour la prochaine fois, n'aie pas peur de "t'écarter" un peu pour nous surprendre, nous lecteurs !

Asrael : 100 + 200 xps Bonus de Quête

Xps attribués : Yep



Kit fait par mon Lié adoré ♥️

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Le guerrier à la carotte contre les petites tomates ! [Terminé]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Blonde contre Brune, Serpent contre Lion... [PV Alice/Terminé]
» Echange d'un Gruikui contre un autre Pokemon. [Terminé]
» Chevalier d'Andromède contre Guerrier divin de Zeta Prime
» Tactique gobelins contre nains
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Parc aux abricots-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page