Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Problème de plantation ? [Fio]

♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 336

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Problème de plantation ? [Fio] - Dim 31 Jan 2016 - 18:27
<>
Un problème de plantation ?
Ft. Fio Chucharan
Perdue dans ses pensées, Inari avalait une bouchée supplémentaire. La cafeteria était bondée en plein temps de midi, mais elle avait pu se trouver une place dans un coin de la pièce. Sans grande conviction, elle enroula ses dernières pâtes autour de sa fourchette avant  de les engloutir. Manger alors qu’elle était morte, voilà une autre chose qui la perturbait. Les dieux ne se nourrissaient-ils pas seulement de nectar ? Inari but une gorgée d’eau et plaça ses couverts sur son assiette. Au moins, elle ne pouvait pas se plaindre de la qualité de la nourriture. Elle avait aussi appris à découvrir des plats qu’on ne trouvait pas forcément au Japon, mais ces découvertes culinaires restaient secondaires : Inari avait d’autres occupations ô combien plus importantes.

Après avoir débarrassé sa table, l’apprentie déesse s’étira sur le palier du bâtiment, profitant des quelques rayons de soleil. Tant que maintenant, le mois d’Août se révélait tout aussi chaud que son voisin. Inari avait prévu d’aller à la bibliothèque l’après-midi, mais après avoir mangé, elle se sentait fatiguée. La chaleur n’aidait en rien cet état de somnolence dans lequel elle se trouvait. Elle décida donc de passer par le parc afin de s’allonger un moment dans les herbes verdoyantes qui bordaient l’Académie. Heureusement, le lieu était plutôt calme ; au loin, quelques dieux mangeaient des sandwichs en plaisantant. Inari tourna la tête vers la gauche et aperçu la jardinière qui s’occupait d’arroser quelques fleurs disposées çà et là. Enfin, elle était plutôt en train de littéralement  noyer quelques espèces, tandis que d’autres n’avaient droit qu’à quelques gouttes. L’apprentie déesse ne dit rien et se contenta de fermer les yeux quelques minutes.

Un grognement suivi d’un léger bruit lui fit ouvrir un œil une dizaine de minutes plus tard. En baillant, Inari se releva et regarda en direction du bruit : la jardinière venait d’amener de nouvelles plantes et une venait malencontreusement de tomber par terre. Pas appliquée pour un sous, la repentie l’attrapa sans délicatesse afin de la planter à l’endroit voulu. Inutile de dire que la plante y perdit plusieurs feuilles et écopa également d’une branche cassée. Inari comprit assez rapidement qu’elle ne pourrait pas se reposer comme elle l’aurait voulu. Elle pensa un moment à changer simplement d’endroit, mais elle n’avait pas envie de perdre du temps et de finir trop tard à la bibliothèque. Aussi se leva-t-elle et interrompit-elle la jardinière.

- Bonjour…

Les repentis avaient tendance à l’effrayer quelque peu. Après tout, s’ils étaient repentis, c’est qu’il y avait une raison, et la jeune apprentie ne tenait pas à savoir tous leurs méfaits.

- Je ne veux pas vous offenser, mais vous êtes en train de les martyriser…

Inari s’arrêta quand elle se rendit compte qu’elle s’adressait à une fille plus jeune qu’elle. Avait-elle donc réellement commis d’affreux crimes ? Cela restait possible après tout. L’apprentie déesse lui offrit un sourire, attendant une quelconque réaction de sa part.


by Epilucial







Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Coquelicot
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 76

Feuille de personnage
Niveau:
3/30  (3/30)
Expériences :
580/1000  (580/1000)
Votre domaine: La Survie
avatar
Jardinière
Jardinière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Problème de plantation ? [Fio] - Dim 21 Fév 2016 - 1:10



La jeune pousse


C'était une belle journée, et Fio avait enfin été mise au parfum à propos de son travail ici, à la Deus Academia. Des supérieurs l'avaient surprise à flâner dans l'académie, à observer son environnement, d'une manière plutôt étrange, d'ailleurs, avaient-ils remarqué, tel un animal apeuré et constamment à l'affut d'un quelconque danger...Elle fut donc convoquée et informée de son travail. Elle était engagée comme jardinière, en tant que divinité repentie.
Rien de mieux qu'un bon rayon de soleil pour démarrer son nouveau job.
On lui avait donné comme instruction de commencer par le parc aux abricots, le lieu le plus fleuris, surement. Elle se dirigea dans un premier temps vers un petit cabanon au toit de taules transparentes, qui laisse parfaitement passer la lumière d'un éclairage doux et clair. Un petit endroit qui sent la terre, avec les outils et les équipements des jardiniers. Cependant, elle nota qu'elle était surement seule ici, à effectuer cette tâche, car tout semblait prendre la poussière, sans avoir été touché sérieusement depuis un moment.

Elle était à présent munis de gants blancs brunis par la terre, d'un vieux tablier vert foncé, et d'un chapeau de paille tressée, troué et tout usé, avec des branches cassées qui partaient de tous les côtés.
Un arrosoir dans chaque main, sur les petits chemins du parc, elle marchait lentement, avec difficulté, en portant les deux lourdes charges à ses côtés. Elle avait perdu du muscle, avec le temps. Elle s'arrêta alors, posa les récipients d'eau au sol, et releva la tête au ciel, maintenant son chapeau d'une main et posant l'autre sur sa taille, pour contempler le large ciel bleu et illuminé du parc aux abricots, et par la même occasion, faire une courte pause. Après avoir pris connaissance des lieux, elle ferma les yeux et respira profondément.

C'était la toute première fois qu'elle pu exercer cette merveilleuse activité relaxante et admirable qu'était le jardinage.

C'était tranquille ici, il faisait bon, et l'endroit était joli, bien que peu entretenu. Il y avait quelques divinité qui venait se détendre là. Sa situation lui plaisait bien. Faire du jardin pour expier ses crimes passés, c'était du gâteau, se disait-elle. Elle préférait largement cela à devoir encore assister à des cours barbants comme une bonne élève. Cette pensée lui décrocha un sourire mesquin. Qui aurait cru qu'après la mort, si "Deus" daignait nous choisir pour divinité au sein de son académie, on eut encore affaire au schéma scolaire infernal, tant redouté sur Terre?
Enfin, peu importait. Elle avait tout de même du pain sur la planche, mine de rien.

Elle se rendit compte qu'elle avait perdu de son savoir faire ; Elle était empotée comme jamais, et arrosait inégalement les pauvres plantes du paysages, qui subissaient son mauvais traitement. Elle avait beaucoup à réapprendre...Et pas seulement. L'activité physique lui avait beaucoup manqué. Le temps avait passé après sa résurrection, et elle avait beaucoup reposé son corps. Elle n'avait pas trop mangé, mais elle avait repris des formes. Sa force s'atténuait. Il était temps qu'elle s'y remette.
Elle s'inquiéta d'abord, et ne fut pas rassurée en transportant des cagettes de petites pousses délicates et fraîches, traitées à ses yeux tels des joyaux. Elle creusa de ses mains gantées des trous peu profonds et espacés pour accueillir les bijoux verts.
Dans l'empressement, elle tremblait un peu. Elle s'impatienta et fit tomber un des bébés plantes.



Oh...! N...Non...AaaaAhrgh!


Elle se mit à grogner, et s'énerver contre elle même. Elle reprit la plante qu'elle venait de faire tomber maladroitement, embarrassée, et la planta malgré tout dans le petit trou prévu à cet effet.
Alors qu'elle se redressa dans un stress, retenant son souffle, elle essaya de se persuader qu'elle n'était pas si mauvaise que cela, et continua le carnage.
Soudain, sortit de nulle part, une divinité qui sommeillait non loin de là, vînt l'aborder. Fio ne l'avait pas remarquée.



-Bonjour...Je ne veux pas vous offenser, mais vous êtes en train de les martyriser…


Elle était un peu effrayée. Fio ne comprit pas pourquoi. Elle avait cela dit remarqué qu'elle effrayait souvent les gens, et que ses camarades repentis de l'académie, qu'elle voyait de loin, n'avaient pas très grande popularité auprès les autres divinités. Ils étaient souvent évité, ou traiter comme des larbins. L'ex survivante restait indifférente.
Elle ne sut comment réagir face à cette jeune femme aux longs cheveux. Elle le savait. Oh qu'elle le savait, qu'elle n'était pas douée. Elle la fixait. Celle-ci lui souri.

Fio se mit à rougir et de grosses gouttes commencèrent à perler aux coins de ses mirettes noisettes. Son visage se crispa pour afficher une mine fâchée. Elle s’efforça alors de ne pas s'emporter en face de cette aînée.




JE...J...je...Je suis apprentie jardinière!


Atteinte à la santé psychologique, provoque une instabilité émotionnelle, trouble la confiance en soi, dénonciation, sous-estimation, fierté attaquée, DANGER, où est mon couteau, tuer tuer tuer tuer...  

De sa main tremblante elle tata ses vêtements pour s'assurer qu'elle portait bien son couteau de cuisine sur elle. Un miracle s'était produit, elle avait laissé consciemment son sac à dos de survie au cabanon de jardin, son taux de sécurité augmentant peu à peu.
Sa respiration s'était accélérée et la sueur coulait sur ses joues, elle luttait contre sa poussée meurtrière, quand elle se souvint qu'elle était tout comme ces jeunes pousses, une jeune divinité tout fraîchement arrivée. Elle était faible, terriblement faible. Les souvenirs de son premier combat refit surface. Elle se dit que tout comme elles, elle avait besoin d'un jardinier pour la planter délicatement, l'entretenir et la rendre plus grande, plus forte. Ce "jardinier", elle était déjà tombée dessus, il lui avait, comme elle, maladroitement fait tombé quelques unes de ses feuilles...
Si elle n'avait pas été la divinité de La Survie, elle aurait été celle des Plantes, se dit-elle.

Elle réussit alors à trouver son calme. Penser aux bébés plantes l'apaisa instantanément.

Elle regarda alors la divinité d'un regard différent, un regard profond et serein, puis retourna aux jeunes plants.



J'ai beaucoup à apprendre.


Elle se remit au travail avec beaucoup plus de minutie et de délicatesse, laissant la divinité qui, sans trop avoir dit ni fait, avait tout changé à la performance de Fio.
Comme quoi, la plus courte et insignifiante des rencontres pouvait beaucoup influencé le cours des choses.
Or cette rencontre n'allait pas se terminer là.

Sans se retourner, Fio adressa à la jeune femme, peut être déjà partie:

-Vous venez souvent ici?




I know my faults Can't live with them
#99cc66 - Code by Joy
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 336

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Problème de plantation ? [Fio] - Ven 4 Mar 2016 - 22:51
<>
Un problème de plantation ?
Ft. Fio Chucharan
Au début, Inari crût qu’elle avait vexée la jeune repentie. Une grimace s’afficha sur ses lèvres, des gouttes de sueur commencèrent à dégouliner de son front et elle entendit même son cœur s’emballer. Était-elle simplement énervée par sa remarque, son boulot de jardinière, ou bien se sentait-elle mal ?

Au moment où Inari s’apprêtait à lui prêter main forte, la jardinière lui apprit qu’elle était une apprentie, tout en bégayant quelque peu, sûrement dû à cet état instable dans lequel elle semblait se trouver. Pourtant, peu à peu, la repentie reprit son calme et finit par poser son regard sur celui d’Inari. Cette dernière n’avait toujours pas bougé le moindre petit doigt, ne sachant que faire, ni comment réagir. La jardinière détourna ensuite son regard et s’affaira de nouveau à sa tâche, tout en marmonnant qu’elle avait encore beaucoup à apprendre. Certes oui, elle n’était pas à l’Académie depuis très longtemps et Inari avait aisément deviné que la repentie n’avait pas été jardinière dans sa vie antérieure.

En tout cas, qu’Inari l’ait vexé ou non, sa remarque eut un effet positif sur son interlocutrice. En effet, elle s’était remise, mais avec plus de sérieux cette fois, à la plantation de ses jeunes plantes qui ne demandaient qu’à être mises en terre. Inari hocha la tête et sourit de nouveau. Elle n’aurait finalement pas à donner un coup de main à la jeune repentie. D’ailleurs, elle ne savait même pas si aider des repentis était permis. Après tout, ils étaient ici pour se racheter, prouver leur bonne foi à Deus et pas pour discuter avec les étudiants. Peut-être était-ce pour cette raison que la déesse de la Protection avait toujours évité cette catégorie de l’Académie, mais au fond ce n’était pas juste. Ce n’était pas en restant toujours reclus qu’ils se sentiraient mieux, pire, cela pouvait pousser certains à se détourner une fois de plus du droit chemin.

La repentie lui demanda si elle se promenait souvent dans le Parc aux abricots, ce qui sortit Inari de sa rêverie. Oh, si elle voulait discuter, pourquoi pas ? La jeune fille espérait juste ne pas la ralentir dans sa tâche, il ne fallait pas que Deus soit déçu par sa faute.

- Oui, mais j’essaie d’éviter quand il y a trop de monde. Le Parc devient vite fort bruyant quand il y a des groupes de dieux dans tous les sens ! Mais se coucher dans l’herbe est agréable… Au fait, je m’appelle Inari ! Et toi ? Cela fait longtemps que tu es ici ? Moi c’est encore assez récent, je ne suis pas encore habituée à tout…

Inari passa une main dans ses cheveux argentés, l’air gêné. Si la repentie espérait obtenir des infos ou autres renseignements, ce n’était sans doute pas elle qui allait pouvoir l’aider.
by Epilucial







Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Coquelicot
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 76

Feuille de personnage
Niveau:
3/30  (3/30)
Expériences :
580/1000  (580/1000)
Votre domaine: La Survie
avatar
Jardinière
Jardinière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Problème de plantation ? [Fio] - Jeu 7 Avr 2016 - 21:27



Camarade du Parc




Oui, mais j’essaie d’éviter quand il y a trop de monde. Le Parc devient vite fort bruyant quand il y a des groupes de dieux dans tous les sens ! Mais se coucher dans l’herbe est agréable… Au fait, je m’appelle Inari ! Et toi ? Cela fait longtemps que tu es ici ? Moi c’est encore assez récent, je ne suis pas encore habituée à tout…


Le Parc devient vite bruyant et peuplé...Cela faisait mal à entendre, Fio grinça des dents. Elle devra alors affronter lors des beaux jours, des hordes de dieux. Bah, quelques jours devaient bien faire exception, comme celui ci.
Se coucher dans l'herbe? Elle n'avait que rarement expérimenté cela. Encore plus rarement à des fins relaxantes et agréables.



Inari...Je m'appelle Fio. Oh, moi, j'ai débarqué ici il n'y a pas longtemps, je suis nouvelle.


Fio ne souriait pas, elle affichait une mine plutôt impassible, cependant l'on pouvait reconnaitre une petite satisfaction sur le coin de ses lèvres, innocemment, avec une bouille de bébé.
Inari avait des cheveux argentés...C'était moins surprenant que blanc, mais argentés..quand même. Enfin, les têtes blanches se faisaient de moins en moins rares, à l'académie, avait-elle remarqué. Elle commençait à se sentir carrément naze avec ses cheveux sombres. Alors qu'elle, avec ses cheveux bruns communs d'humains, faisait tâche parmi une foule d'arc-en-ciel capillaire. Ne rencontrerait-elle jamais aucune divinité aux cheveux normaux, tout comme elle? Peu importait. Ces idées trottait dans sa tête, puis étaient vites oubliées. Le physique n'importait plus Fio depuis l'apocalypse. Son traumatisme adolescent datant d'avant était à présent une ombre de son passé.

Elle réfléchit un peu, et les deux jeunes filles restèrent silencieuses un cours instant. Fio n'avait jamais autant ressenti ce sentiment de camaraderie. Inari semblait un peu agitée et quelque peu effrayée, ou stressée. Mais elle était sympathique, d'agréable compagnie. Elle semblait aussi avoir un franc parlé. Ça c'est cool.
Malgré cette plaisance, Fio ne pouvait jamais rester trop longtemps en compagnie de quelqu'un sans avoir quelques pulsions ou névroses. Il fallait à présent qu'elles se quittent.



Tu peux revenir me voir ici quand tu veux Inari. On parlera encore, une prochaine fois, je préfère me concentrer maintenant sur ces petites plantes, pour éviter d'autre gaffes !


C'était peut être froid, mais c'était par précaution.
Elle se reverraient surement, de toutes manières.
Elle lui décrocha un grand sourire, bref, mais sincère.
C'était un petit lien qui venait de se former, avec peu de chose, simple et concret, et Fio appréciait cela.




I know my faults Can't live with them
#99cc66 - Code by Joy
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6598

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Problème de plantation ? [Fio] - Mer 11 Mai 2016 - 22:18
Pfff, c'est malin de faire des sujets aussi courts, je fais comment moi pour pondre mes pavés de commentaires sans donner l'impression de causer toute seule ? Comment ça c'est déjà le cas ?

Pourtant entre Fio avec son couteau de cuisine, et Inari avec ses pétages de plomb imprévisibles, y avait de quoi faire je trouve.

Bon niveau remarques, pas grand-chose à redire, sauf peut-être pour ce début de rp, Inari, où je ne sais pas si tu fais agir Fio toi-même ou si tu t'es arrangée avec elle au préalable. Si tu l'as fait toute seule, souviens-toi de ce que je t'ai dit dans mon dernier commentaire ! Si c'est vu avec elle, je te conseille d'ajouter la mention [Vu avec ***] en fin de RP, afin d'éviter tout malentendu.

Inari : 180 xps
Fio : 200 xps

Xps attribués : Yep



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Contenu sponsorisé
Re: Problème de plantation ? [Fio] -
Problème de plantation ? [Fio]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les mailles brunies du Rohan - problème de traduction
» [problème] fraps et adobe ne marche pas ensemble, normal ?
» Des Haïtiens tuent un second propriétaire de plantation
» Problème Ripway
» « Le problème d’Haïti ce n’est pas le tremblement de terre. Ce n’est pas l’argen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Parc aux abricots-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page