Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Avec ou sans sucre ?

 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 53

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
2240/1000  (2240/1000)
Votre domaine: La Musique
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Avec ou sans sucre ? - Jeu 28 Jan 2016 - 2:34






L
a grande porte s’ouvrit légèrement pour laisser apparaître une immense salle d’où s’échappa aussitôt une odeur sucrée. Tout en repoussant distraitement le battant derrière elle, Sona huma l’air en s’avançant prudemment vers les comptoirs. Elle se frotta les yeux d’une main et s’étira pour chasser la fatigue qui embrumait son esprit. Son regard balaya ensuite de droite à gauche et un soupir de soulagement lui échappa à la vue de l’endroit presque désert. Heureusement que l’idée de se lever tôt pour profiter de la vie n’avait pas gagné en popularité même après la mort.

La jeune déesse s’arrêta face au comptoir et commanda un grand chocolat chaud accompagné d’un croissant. Après avoir gratifié le cuisinier d’un sourire à peine visible, elle coinça la pâtisserie entre ses dents afin de pouvoir laisser ses mains gelées profiter pleinement de la chaleur qui émanait de la tasse.

Elle pivota ensuite légèrement sur elle-même et ses yeux sillonnèrent rapidement à nouveau la salle non pas à la recherche d’une place vide mais de compagnie ou plus exactement d’un endroit-pas-trop-proche-des-autres-mais-pas-complètement-isolé-non-plus-parce-qu-elle-se-sentait-seule-au-fond.

Après quelques secondes, elle sourit intérieurement. Trouvé.

La jeune fille s’avança discrètement vers une personne installée dans le fond, elle déposa ensuite délicatement la tasse sur la table et s’installa le plus silencieusement possible.

Tout en grignotant distraitement son croissant, le regard figé sur le nuage de vapeur qui dansait hors de sa tasse, la jeune fille profita du léger bruit de fond pour se remémorer les journées qu’elle passait avec ses amies à discuter de tout et de rien autour d’un chocolat chaud. Elle soupira.

Elles lui manquaient horriblement.
Ses parents aussi.
Son lit également et même son vélo.
En fait, sa vie entière lui manquait terriblement.

Ses yeux s’embuèrent légèrement mais plusieurs battements de cils suffirent à chasser les larmes. Elle mima un bâillement pour se distraire et força un sourire sur son visage fatigué. Il valait mieux se concentrer sur les choses positives comme… ce délicieux chocolat qui refroidissait. Ses doigts saisirent délicatement la hanse et portèrent doucement le bord de la tasse à ses lèvres. Elle ferma les yeux au moment où le liquide sucré glissa contre le verre et-

« BORDEL FAIS ATTENTION OÙ TU VAS ! »

- faillit tout recracher.

Toutes les personnes présentes dans la salle furent également tirées de leur torpeur par cette voix excessivement élevée. Irritée, Sona se retourna en essuyant le lait qui perlait ses lèvres. De là où elle se situait, elle ne pu distinguer que vaguement une immense silhouette hurler et taper du pied en pointant ses vêtements d’un doigt accusateur. La jeune fille leva les yeux au ciel et se retourna à nouveau pour faire face à sa tasse. Pourquoi se sentait-il obligé de faire un tel scandale alors que la journée venait à peine de commencer ?

Inspiration. Expiration. Faire le vide. Sona ferma les yeux dans l’espoir de retrouver la quiétude dont elle avait tant besoin après toutes ces nuits d’insomnie. Inspiration. Expiration. Concentration. Ses mains saisirent fermement la tasse et la soulevèrent délicatement.

Tout allait bien se passer.

Aujourd’hui allait être

« MAIS MERDE Y EN A PARTOUT ! »

une belle

« T'AS INTÉRÊT À ME REMBOURSER ! »

journée.

« ET J’ARRIVE PAS À CROIRE QU- »

« LA FERME ! » hurla-t-elle mentalement en reposant violemment la tasse sur la table.

Contre toute attente, ces deux mots prirent automatiquement vie à un niveau sonore excessivement élevé à l’intérieur même de sa tête. La jeune déesse se releva brusquement en plaquant instinctivement ses mains contre ses oreilles dans l’espoir d’atténuer le son mais en vain.

Avec une expression de douleur, elle se retourna vers la salle et remarqua que le colosse qui quelques minutes auparavant s’époumonait au milieu de la cafétéria était désormais muet et figé dans la même position de défense qu’elle.

Ah. Bon. Zut ?


« Qui ? »

Demain.

« QUI. A. FAIT. ÇA. ? » Demanda-t-il en jetant un regard menaçant vers l’audience

Demain à coup sûr sera une belle journée.




Dernière édition par Sona Rune le Ven 12 Fév 2016 - 16:41, édité 2 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Avec ou sans sucre ? - Jeu 28 Jan 2016 - 11:28


LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
___Haaa, le matin. Doux moment où personne ne vient t’emmerder plus que d’habitude. Aujourd’hui, tu as prévu ta journée comme toutes les autres. Sortir de ton lit, humer l’odeur de mort qui envahissait celle-ci, puis sortir sans que personne ne te remarque, manger avant tout le monde, aller à une seule heure de cours et partir errer ensuite, en espérant ne croiser personne, à part peut-être quelqu’un que tu connais et qui t’es sympathique.
___Autant dire personne.
___Voilà des jours que cette monotonie se prolonge, sans accrocs, sans problème particulier, sans redescente de ton état mental, ou en tout cas pas plus que d’habitude. Des jours presque heureux s’écoulent. En gros, qu’est-ce qu’on s’emmerde putain. ___Franchement, francheeeeement. Rien à se mettre sous la dent, que d’ennui, ennui, ennui !
___J’aurais aimé recroiser Blake, au moins, mais il reste introuvable, malheureusement. Quand à Vlad, une malédiction semble peser sur vous et le croiser est presque impossible. Il est tellement occupé, il n’a pas le temps pour toi, tu le sais bien, tu l’acceptes. C’est normal après tout.

___Le soleil est à peine levé quand tu quitte la chambre, vêtue d’un kimono long de couleur rose et brodé de fleur de lys blanche. Les manches couvrent tous tes bras jusqu’au bout des doigts, et tes pieds disparaissent dans un flot de tissu lourd. Tu as faim, ce matin, et tu es même un peu en retard, car en chemin, plongée dans tes pensées, tu suis un ridicule oiseau hivernal qui passait par là. Le temps que tu arrives à la cafétéria, tu n’es pas la première comme à ton habitude. Ho non, c’est même loin d’être le cas. Dommage pour toi, petite poupée, tu vas devoir faire attention. Tu prends un plateau et laisses les cuisiniers poser ce qu’il faut dessus. Ils ont l’habitude les bougres, il y en a même un qui te fait la remarque sur ton retard. Mais tu te contentes d’hausser les épaules. Ce n’est pas si grave, tant qu’il ne se passe rien de spécial.
___Haha, moi je souhaite le contraire, oui.
___Parce que franchement, on s’ennuie, même toi ! Plus personne veut t’emmerder, pas un gros con qui a pris la grosse tête pour se moquer de toi. Tu baisses la tête, je fais resurgir de mauvais souvenirs. Quelle fragile tu es, Ealia, tu me fais pitié. Tu espères seulement pouvoir manger rapidement, seule dans un coin pour enfin pouvoir aller te balader dans l’air froid de l’hiver.
___Mais c’était sans compter l’énorme masse qui se trouvait sur ton chemin. Et qui s’y trouve d’ailleurs toujours. Si bien que tu lui rentres dedans, petite chose que tu es. Tu renverses ton plateau contre toi, le chocolat chaud se déverse sur ton beau kimono. Hé ben merde, voilà que t’as l’air conne, c’est bien ça. Félicitation.

« BORDEL FAIS ATTENTION OÙ TU VAS ! »


___Oups. On dirait que tu n’es pas la seule à avoir perdu de la cargaison dans le tas. Tu relèves la tête, munie d’une expression totalement neutre, comme toujours. L’armoire à glace a renversé tout son plateau sur le sol, et sa boisson a trempé son pantalon. Ahahah, on dirait qu’il s’est pissé dessus, le con. Tu fais un pas à arrière. Faudrait peut-être t’excuser. Non remarque, ça ne changera sûrement rien.

« MAIS MERDE Y EN A PARTOUT ! »


___Tu déconnes ? Quel génie ce type.

« T'AS INTÉRÊT À ME REMBOURSER ! »


___Hilarant vraiment, je pense que t’es en négatif sur ton compte en fait. Puis quoi, nous aussi on est trempé hé. Qu’il aie se faire foutre hein ! Et non Ealia, tu es forte, tu ne ploies pas devant les putois qui gueulent. Même s’ils le font très très fort et qu’ils te font mal au crâne. Tu hausses les épaules. Il fait de gros yeux. Ah bah oui, moi aussi j’appelle ça de la provocation mademoiselle.
___On va se faire tabasser encore hein, et personne voudra nous aider parce que personne ne nous aime. Peut-être les cuisiniers ? Faut prier. Sinon Kaithrynn va se ramener et ici c’est pas une bonne idée. Allez quoi.

« ET J’ARRIVE PAS À CROIRE QU- »


___Ho mais. Tu détournes les yeux pour poser ceux-ci vers une demoiselle qui s'est levée. Elle a l’air fâchée. Elle te défend ! penses-tu. Mais non, en fait. Elle doit juste en avoir marre que ce gros con gueule si tôt le matin alors que tout le monde aimerait juste manger tranquillement et sortir du sommeil qui les enveloppe toujours. Ou elle veut quitter l'endroit, genre très brusquement. En tout cas ça a pas l'air de plaire au gros tas. Dingue. Je me demande pourquoi c'est bizarre.
___Il se tourne vers la même personne. Une ouverture ! Il faut fuir !
___Comment ça, fuir ? Hé ho, enfin de l’action, ferme la Ealia, on ne fuit pas. On fait empirer la situation, c’est mieux.
___Regarde le, dos à toi, il t’a oublié, il veut juste aller péter la gueule, ou simplement crier sur celle qui t’a évité une gifle, ou du racket. Allez, je vais un peu t’orienter. Il est dos à toi, tout près. Il y a vraiment moyen de le ridiculiser encore plus, petite gentille. Penses un peu comme une vilaine personne ! Un tout petit peu !
___Tu souris en coin.
___Hé ben voilà, c’est ça que je voulais.
___Il s’avance vers l’autre élève.

« REPETE UN PEU CE QUE TU VIENS DE DIRE ESPECE DE…»


___Tu lui fais un croche pied. Il bascule en arrière. Mais ce n’est peut-être pas suffisant. Du coup, tu le pousses un peu dans le dos, et le liquide renversé par terre fait le reste. Il s’écrase au sol. Des rires s’élèvent dans la salle. Bien fait pour lui.
___Maintenant, on est vraiment dans la merde. Tu te rappelles que le chocolat était brûlant, et qu’il colle à ta peau douloureusement. Repli stratégique !
___Tu trottines rapidement et vas te cacher derrière celle qui a crié, comme un chien se cacher derrière son maître après avoir mordu quelqu’un. Ton visage est redevenu neutre, après cet élan de méchanceté que j’ai provoqué, moi, la petite voix dans ta tête.
___On va rigoler !


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING


Dernière édition par Ealia Vaylond le Jeu 28 Jan 2016 - 19:20, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : Euh... Chou. J'suis un homme.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 381

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
7455/1000  (7455/1000)
Votre domaine: Les Ombres
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Avec ou sans sucre ? - Jeu 28 Jan 2016 - 16:19

❆ Bully


« Couché, le pitbull! »


« Faim. Bordel, J'ai faim ! » Voila les premières pensées de Jack lorsqu'il s'est réveillé, tout de même assez tôt, ce matin.... ou en tout cas, l'une de ses pensées. Même si il a probablement bien mangé il n'y a pas si longtemps que ça.. environ 8 heures auparavant, Le Jack un peu goinfre a finit par ressurgir ce matin, en se réveillant avec un beau gargouillement dans son ventre. Bon. C'était le moment d'aller prendre le petit-déjeuner, hein. L'habituel du matin : Douche rapide, légèrement donc rapidement se coiffer la chevelure argentée, sécher, s'habiller d'un gilet noir, pantalon bleu marine et de simples chaussures, prendre les clés de sa chambre, et hop, on s'en va à la cafeteria.

Rien de bien spécial n'allait probablement se passer durant cette journée. Juste une simple journée de cours ennuyante, comme d'habitude. Au moins la cafeteria faisait d'excellents croissants. Et gâteaux... et... bon sang rien que d'y penser ça donne encore plus faim à Jack. C'est surtout de la gourmandise, mais bon ! Jack marchait tranquillement en direction de la cafeteria, se demandant bien ce qu'il allait manger, se disant que sa journée allait probablement ne pas être bien intéressante de toute façon, à moins de retourner faire une petite exploration au-delà des murs, qui sait... hmm.. croissants.

Jack se fit tirer de ses pensées en entendant des hurlements venant... justement de la cafeteria. Ah tiens. Mais qu'est-e qui s'est passé encore ? Cela semblait surtout être la voix d'un seul homme, en plus. L'ex-assassin se gratta l'arrière du crâne, marchant un peu plus rapidement vers la porte, avant d'entendre tout d'un coup une sorte de fracas de l'autre côté de la porte. Jack lâcha un léger soupir, avant de rentrer dans la cafeteria... et de baisser le regard, voyant un grand bonhomme à terre, grognant comme un chien enragé. IL semblerait qu'il ait fait une chute. Jack releva un peu la tête, voyant ensuite une jeune fille semblant s'enfuir du gros gaillard. Hmm. On dirait bien qu'il y a eu un accident et que ce bonhomme n'est pas vraiment du genre... sympathique, disons. Jack pencha un peu la tête en voyant la jeune fille se cacher derrière une autre, qui lui semblait familière... Ah oui ! Sona Rune, la nouvelle qu'il a croisé.

Bon pas vraiment le temps de dire bonjour pour l'instant, le gros vient de se lever d'un bond et en bavant. Urgh. C'est vraiment un gros chien, en fait ? Il continuait de grogner un peu, ses yeux semblant être fixés vers les deux filles.

SALES PETITES MERDES ! JE VAIS VOUS TUER !


Ouh la. Sacré langage tout d'un coup. Jack se gratta un peu l'arrière de la tête, soupirant un nouveau coup avant de finir par courir vers ce gros gaillard qui allait déjà faire une charge vers les deux filles. Non non non, il veut manger son petit-déjeuner !... Et aider Sona et son amie, aussi. Il se mit rapidement derrière le bolosse, euh colosse, et attrapa un de ses bras, le tirant derrière son dos, avant de donner un coup dans son tibia, le faisant fléchir, et de placer son pied sur son dos pour le  forcer à avoir le visage contre le sol...  Bon, maintenant qu'il est un peu plus près du bestiau, il vient de remarquer qu'il est... sacrément poilu. Et a une tête de chien. Une vraie de tête de chien.

TU VEUX TY METTRE  TOI AUSSI ? ELLE DOIT ME REMBOURSER LA PETITE PESTE LA !


Oui Oui on sait bien, l'histoire de l'accident,  tout ça, mais faut pas non plus hurler comme ça... Bordel Ce mec est fort en plus, Jack a du mal à le garder contre le sol ce gros toutou. Il poussa un peu plus du pied, devant aussi également se servir d'un pouvoir de contrôles de limites pour le garder à terre, alors qu'il grognait et gigotait dans tous les sens essayant de s'échapper.

Vu que tu n'allais probablement pas te calmer si je te l'avais simplement hurlé, je me suis dis que je te bloquerais avant de te le demander... Veux-tu bien te calmer ? J'ai faim. Je veux un ptit déj tranq-


PAS AVANT DE ME FAIRE REMBOURSER !


Bordel mais arrête de hurler. Jack inspira un bon coup, lâchant son bras une seconde pour sortir un peu d'argent et... le foutre dans la bouche du costaud.

Par pitié, ferme la, tu me donnes une migraine, prends l'argent, achète-toi autre chose à bouffer et fout juste la paix au monde ici...


Un grognement venant de la part du gaillard semblait pas vraiment l’emballer par l'idée. Il abandonne pas, celui la. Jack se pencha un peu, pas trop loin de son oreille, parlant à voix basse.

Sinon je te castre. A coup de lame rouillée.


Plus de gigotements. Ah, il y tiens, à ses parties on dirait. Jack finit par relâcher la pression de son pied, le laissant se relever.. Ah, le calme. Par contre le gros toutou lâcha un autre grognement, en sortant de la cafeteria. Il allait peut-être se changer, vu ses vêtements trempés.

Jack fit un  simple coucou de la main à Sona, avant d'aller s'acheter quelque chose à manger lui aussi.. il a faim, bordel... et il a envie de pleins de choses... deux chocolats chauds, deux croissants, une part de gâteau qu'on a gardé pour lui, deux pain au chocolat, tiens encore un autre croissant... Les cuisiniers ici ont probablement l'habitude de l'estomac de Jack... même si ils se demandent toujours comment il n'est pas malade avec tout ça.. et comment il reste.. assez mince. Il finit par tout de même rejoindre assez rapidement les deux filles, s'asseyant en face de Sona, avec son tableau bien rempli.

Désolé pour ce spectacle. Ça va ?


Son regard se posa ensuite sur la jeune fille qui s'était cachée derrière Sona juste avant... elle semblait s'être renversé du chocolat chaud sur son kimono. Aie.

Ah, ça va, tu t'est pas brûlée ? J'imagine que tu est une amie à Sona.. Jack... Jack Winter, enchanté.


Il lâcha un léger sourire, avant de se gratter l'arrière de la tête, un peu gêné... Drôle de matin, c'est sûr.



© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 53

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
2240/1000  (2240/1000)
Votre domaine: La Musique
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Avec ou sans sucre ? - Ven 29 Jan 2016 - 0:57






S
ona écarquilla les yeux en voyant une frêle jeune fille apparaître derrière le colosse qui gisait désormais à terre au milieu du lait et des différentes pâtisseries écrasées.

C’était tout ?

Apparemment non étant donné le petit sprint que la jeune fille en kimono fit pour venir se cacher derrière elle. Était-ce un subtil message pour lui demander de prendre les coups à sa place ? Sona leva timidement les yeux vers son adversaire et après avoir découvert que celui-ci ressemblait à un gros mur affublé d’une tête de chien, elle ressentit également le besoin d’aller se cacher derrière quelqu’un.

Et puis zut !

Dans un élan d’héroïsme (ou de folie), Sona se redressa en position de défense. Avec un peu de chance elle allait pouvoir rendre quelques coups si monsieur Le Pitbull avait la délicatesse de ne pas la mettre KO en un coup.

« SALES PETITES MERDES ! JE VAIS VOUS TUER ! »

Décidément, quelle journée pourrie.

Alors que monsieur Colère chargeait à pleine vitesse vers elles, Sona fit en sorte de paraître le plus effrayant possible et-

BOUM

Le Géant tomba à terre…

…révélant un Jack plein d’assurance planté tel un héros sur son dos et dont le pied écrasait la masse en dessous à la manière d'une terre conquise. Sona dû se retenir d’applaudir, elle se contenta simplement d'observer le bref échange qu'il y eu entre eux avant que cette histoire ne se conclut par un « Tout est bien qui finit bien ».

Sans surprise, une fois l’action terminée, les spectateurs qui avaient observé d’un œil amusé la scène se mirent le plus naturellement du monde à finir leur repas. Jack quant à lui se retourna vers Sona pour lui faire un coucou avant d’aller chercher son petit déjeuner.

Voilà... un début de journée tout à fait normal à la Deus Academia.

La déesse soupira et se retourna pour enfin découvrir le visage de la jeune fille qui l’avait presque fait tuer.

Petite et frêle, des traits délicats, une peau laiteuse presque translucide contrastée par de longs cheveux de jais soyeux et épais. On aurait dit une adorable poupée mais qui semblait malheureusement être aussi fatiguée qu’elle avec ses grands yeux écarlates à demi fermés.

« Désolé pour ce spectacle. Ça va ? »

Sona se tourna vers Jack et lui sourit. Quel timing tout de même, se pouvait-il que Jack possède un détecteur à damoiselle en détresse ?

« Ah, ça va, tu t'est pas brûlée ? J'imagine que tu est une amie à Sona.. Jack... Jack Winter, enchanté. »

Brûlée ?

Sona se retourna à nouveau vers sa protégée et sans vraiment réfléchir, allongea sa manche afin d'essuyer la minuscule éclaboussure de chocolat qu'elle venait de remarquer sur son menton. Il lui fallu tout de même un instant supplémentaire avant de se rendre compte que ce n’était pas de cette petite tâche dont il parlait mais plutôt de celles qui salissaient son magnifique kimono rose pastel.

Vite !

Il fallait l’enlever avant qu’elle ne se brûle !

Sona saisit précipitamment le col du vêtement et tira d’un coup sec des deux côtés sans y accorder plus de réflexion.

Il n’y avait rien en dessous.

Ah.

Après quelques secondes de méditation intense, ses deux mains remontèrent lentement le tissu à leur place initiale avec l’espoir que personne n’ait vu ce qu’elle avait fait, y compris la propriétaire dudit kimono.

Bravo.

Si seulement ce colosse avait été plus rapide, elle serait certainement en train de dormir sur le sol en ce moment au lieu d’harceler sexuellement une fille plus petite qu’elle.




Dernière édition par Sona Rune le Sam 14 Mai 2016 - 15:44, édité 2 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Avec ou sans sucre ? - Lun 8 Fév 2016 - 14:01


LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
___Putain, j’ai rien compris. Enfin, si, j’ai compris, on a tous compris ! Tu t’es réfugiée derrière une frêle jeune fille qui n’avait probablement pas plus de chance que toi de réussir à repousser cette bête. Car oui, en fait, c’est vraiment une bête ! Peut-être un domaine sur les loups, les chiens, ou les canidés. Je ne sais pas. Mais en tout cas, il avait définitivement une gueule de cabot. Il allait vous trucider, nous trucider !
___Et puis le prince charmant qui vient… Alala, j’ai rit moi. Il tombait à pic, quand même, il l’a renversé - encore - l’a menacé, sûrement, très sûrement. Impossible qu’il en soit autrement, il n’a pu que le menacer ! Sinon il n’aurait pas genre déguerpi comme si on venait de lui retirer son pantalon et que tout le monde était en train de se foutre allègrement de sa gueule.
___Puis voilà que le prince charmant s’est avancé, vous a demandé si tout allait bien, puis t’as prise pour l’amie de l’autre meuf que t’as utilisé en leurre. Ha ha ! J’ai envie de rire. Toi, pas du tout. Ça te rappelle que t’as sûrement qu’un ami et qu’il te prend plus pour un animal de compagnie.
___Il t’aime, en fait, sinon hein.
___Non non, ça va, j’ai rien dit. De toute manière tu veux rien entendre la dessus. Tu es plutôt concentrée sur la - trop forte - chaleur de ton chocolat chaud. Enfin, trop forte, ça va, le tissu le refroidit de plus en plus. Bien que ça brûle, le mal est fait, tant pis pour toi. Tu te secoues, ça donne chaud on peut le dire ! ___Heureusement, la plupart, si pas la totalité des élèves sont revenus à leurs occupations normales. Faut dire, ça n’a rien d’extraordinaire, au final. Cette académie est rempli de cas sociaux, comme toi, de dégénérés, de grosses têtes, de grands gentils, de petites teignes, de héros en herbe, d’aspirants leaders.
___Et d’un côté, heureusement, qu’ils ne regardent plus.

« Désolé pour ce spectacle. Ça va ? Ah, ça va, tu t'es pas brûlée ? J'imagine que tu es une amie à Sona.. Jack... Jack Winter, enchanté. »


___Ça fait beaucoup d’informations. Tu esquisses un hochement de tête, tu n’as pas l’air d’aller mal quand même, bien que la chaleur te donne un teint de peau presque normal ! Et ça c’est extraordinaire il faut se le dire. Mais en gros, à part peut-être le fait que ton kimono fume un peu, tu apparais comme bien. Après, si tu pouvais grimacer, gémir et te plaindre, nul doute que tu le ferais. Si je le sais ! Je suis dans ta tête, tu as beau faire comme si tout allait bien pour ne déranger personne, j’entends et je sens tes émotions, donc tu ne peux pas me tromper, moi. Ahahah.
___Et visiblement tu ne peux pas tromper l’autre meuf-bouclier humain.
___Ou alors elle te trouve particulièrement à ton goût.. Haha. Ahahahah !
___Putain j’aurais jamais cru qu’elle te déshabillerait comme une furie en manque de sexe pour… Pour quoi ? Pour voir tes mââââgnifiques sous-vêtements noirs plus-banal-que-ça-tu-meurs ? Pour admirer ton corps chétif de gamine ?
___Ou alors pour te libérer de ce vêtement brûlant.
___Mais ce qui devient brûlant là tout de suite c’est plutôt ton visage qui devient rouge comme une tomate. Tiens la honte ! On a jamais expérimenté ça. Visiblement ça n’a pas l’air de te rendre instable, tant mieux. En tout cas, les secondes où tu te retrouves dénudée paraissent des heures, tu as l’impression que tout le monde regarde dans ta direction. Qu’ils rient de toi, dans leur tête, qu’ils chuchotent, qu’ils te jugent et se moquent. Pourtant, je pense que la plupart s’en fichent, ou n’ont pas le temps de comprendre avant que ton bourreau ex bouclier humain ne remettent tout en place, l’air de rien, comme si elle ne venait pas de déclencher une tempête d’émotion honteuse et horrible dans ton esprit C’est d’ailleurs pas mal dérangeant hein ! Tu inspires grandement, fais un peu en arrière Que faire, que faire ? Crier à plein poumons comme une lycéenne japonaise dans les animés de même nationalités ? Faire comme si de rien était - impossible pour toi ? Ou plutôt, te cacher sous la table comme un chien apeuré en espérant disparaître alors qu’en fait, c’est complètement illogique et bizarre ?
___Je ne sais même pas pourquoi je prends la peine de demander. Bien sûr que tu vas faire une chose complètement bizarre et illogique !
___C’est ça, va te cacher sous la table, rouge comme une pivoine, et rêve que ça ne se soit jamais passé. Ça sert à rien ! Rien je te dis !
___Ho bon, fais comme tu veux.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
♦ Rose ou chou ? : Euh... Chou. J'suis un homme.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 381

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
7455/1000  (7455/1000)
Votre domaine: Les Ombres
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Avec ou sans sucre ? - Lun 8 Fév 2016 - 21:05

❆ Why...?


« Non, mais.. tu... »






Elle... ne venait tout de même pas de vraiment faire cela? Jack ne fit que voir Sona soudainement se retourner vers la jeune fille à côté d'elle, et poser ses mains sur le haut de son kimono. Oh non. Non Non. Il ne fit que voir le début de la scène: Sona qui baissait le Kimono de la pauvre jeune fille. Il baissa le regard immédiatement, les joues rougissant, regard sur toutes les pâtisseries sur son plateau, en prenant une tasse de chocolat chaud et en buvant une gorgée. Aucun commentaire. Aucun commentaire ne venait d'autour d'eux. Est-ce que qui que ce soit a vu cette scène? IL vaudrait mieux pas. Jack dévora un pain au chocolat, les joues encore rouge, il gardait son regard sur son plateau pour ne rien voir. C'était gênant, vraiment gênant.

Sona..:Tu... Pourquoi... ? C'est.. Kimono... eh...


Bien sûr, Jack n'avait aucune idée de quoi dire. Son regard restait sur son plateau. Aucun son, rien du tout. Pas de cri, rien, ne semblait venir de la jeune fille. N'était-elle pas gênée par la situation ? Il voulait relever la tête, mais en même temps non. Elle était peut-être encore euh... dénudée. Il entendit un bruit et vit du coin de l'oeil quelque chose, ou quelqu'un, se faufiler en-dessous de la table.  Par réflexe, Jack se pencha un peu pour regarder sous la table, pour voir la jeune fille- heureusement, elle avait son kimono à nouveau. Ouf.

Mais... c'était sa solution pour se défaire de cette gêne ? Jack cligna un peu des yeux, étant un peu surpris par cela.

Humm. Personne ne semble avoir.. euh.. regardé dans cette direction... C'est bon tu.. pas la peine de se cacher...


Suite à ça, il se remis droit, essayant de se défaire de sa propre gêne, posant son regard sur Sona, avant de lâcher un petit soupir, et de boire une autre gorgée de son chocolat chaud. Que faire ? Que dire ? Il ne savait pas trop. Il avait l'impression d'être le seul à vraiment parler en plus de cela- en même temps, Sona ne peut parler qu'avec l'aide de son pouvoir, et il semblerait que la jeune fille soit également un peu silencieuse... Que faire, que dire. Il se gratta la joue, regardant ailleurs... Pour être sûr que personne n'ait vraiment... .vu ce qu'il s'est passé, Jack regarda autour de lui, observant chaque personne qui était présent dans la cafétéria- pas tant que ça, mais tout de même. Son regard se posa ensuite sur Sona à nouveau.
O-on dirait que personne n'a.. regardé, au moins. C-c'était.. rah bordel !


Jack inspira un bon coup pour se calmer. C'est bon, il ne devait pas laisser sa timidité faire surface, il le savait très bien qu'il pouvait parler avec d'autres personnes sans vraiment de problème, ce n'était pas cette petite scène qui allait le laisser en mode «  Bégayement » sans raison !

Tu voulais pas qu'elle se brûle, mais retirer son kimono n'était pas une bonne idée, hein...ça a déjà dû refroidir, le... le chocolat chaud, tout ça..


Il lâcha un petit grognement timide en se replongeant dans ses pâtisseries, buvant une gorgée de son chocolat chaud- tout en gardant en mémoire qu'il en avait un deuxième qu'il peut boire ou offrir à la jeune fille- te dévorant le reste du premier pain au chocolat qu'il avait pris... Hé ben, sacré début de journée.




© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 53

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
2240/1000  (2240/1000)
Votre domaine: La Musique
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Avec ou sans sucre ? - Jeu 3 Mar 2016 - 23:04






C
’était comme voir une catastrophe se passer au ralenti, elle la voyait arriver mais impossible de l’arrêter.

La jeune fille en kimono rampa vers la table la plus proche et se réfugia entre deux chaises. Dans une situation aussi gênante, que fallait-il faire entre fuir, rire, s’excuser ou suivre l’exemple et aller se cacher sous une table voisine ?

« Sona..Tu... Pourquoi... ? C'est.. Kimono... eh... »

Elle se retourna vers Jack l’air paniqué, ses bras s’agitèrent dans tous les sens comme pour expliquer ce que sa voix ne pouvait exprimer.

« C’était un accident ! J’ai pas fait exprès ! Déshabiller des inconnus ne fait pas partie de mes hobbies ! »

Malheureusement, aucun son, aucune pensée n’arriva jusqu’au jeune homme, donnant simplement l’impression qu’elle essayait de chasser un moustique invisible. Qu’elle le dise ou non, cette journée était catastrophique, rien ne se passait comme elle le souhaitait. Pire encore, les éléments allaient contre elle.

Ses yeux s'embuèrent, bien plus qu’une semaine d’hibernation, ce dont elle avait cruellement besoin était certainement d’un câlin. Un bon gros câlin accompagné d’une épaule sur laquelle essuyer ses yeux de biche et la morve qui accompagnerait le spectacle.

D’ailleurs, pourquoi n’y avait-il pas de psychologue dans cette académie ? Certainement parce qu’il faudrait bien plus d’une vie ou deux de thérapie pour se remettre de tout ce stress et chamboulement existentiel. Et pendant ce temps qui irait chasser les méchants ? Elle qui se réjouissait à l’idée de vivre dans un monde onirique aux possibilités illimitées pourquoi se sentait-elle comme un vieux vêtement jeté à côté du panier à linge ? Elle devrait plutôt être en train de sautiller et gambader dans la campagne à augmenter ses XP et looter de l’équipement, que se passait-il ?

Eh bien…

Les cours. La solitude.

Et aussi son pouvoir.

Non mais sérieusement, tandis que ses voisins pouvaient commander aux forces de la nature et distordre l’espace temps, elle, elle se retrouvait avec une voix Siri dans sa tête. Au début, ce don l’avait tant excitée qu’elle n’avait pas pu dormir la première nuit mais maintenant, elle se sentait stupide, à quoi bon avoir un pouvoir de communication quand on a personne à qui parler ?

Sona renifla, inspirant sa dignité aussi fort qu’elle le pouvait en passant une main sur ses yeux humides. Elle s’avança vers la table où les provisions de Jack étaient étalées et s’installa en face de celui-ci.

« Tu voulais pas qu'elle se brûle, mais retirer son kimono n'était pas une bonne idée, hein...ça a déjà dû refroidir, le... le chocolat chaud, tout ça.. »

Sona ricana inconsciemment devant cette pauvre tentative de consolation. La tragédie d’une vie.
Si seulement tout pouvait disparaître.

Épuisée, elle s’avança légèrement et se laissa retomber sur la table. Sa joue gauche collée contre la surface solide, elle resta plusieurs secondes à écouter le bois, se contentant simplement d’observer un des pains au chocolat de Jack qui lui faisait clairement de l’oeil.

« Est-ce que tu pourrais t’excuser pour moi s’il te plait ? » pensa-t-elle cette fois-ci assez clairement pour que Jack puisse également l’entendre.


♦ Rose ou chou ? : Euh... Chou. J'suis un homme.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 381

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
7455/1000  (7455/1000)
Votre domaine: Les Ombres
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Avec ou sans sucre ? - Dim 23 Oct 2016 - 11:54
[Désolé pour le temps de réponse, j'ai... d'assez gros problèmes d'ordi en ce moment... et du coup ça va être une réponse aussi petite que possible sans être trop nul non plus... j'espère ^^' ]


❆ The girl that ran


« She got.. too flustered, I guess. »


Les bras de Sona gigotaient dans tous les sens, comme pour s'expliquer, expliquer son action de ... baisser le Kimono de l'autre jeune fille. Jack savait bien qu'elle voulait juste qu'elle ne se brûle pas, et peut-être qu'elle ne savait pas que généralement sous un kimono on ne porte pas de euh... Enfin bref.

La tentative de Jack de rassurer Sona, la tentative pour essayer de la faire sourire ne donna lieu qu'à un ricanement nerveux. Hoy hoyhoy.... Jack se gratta l'arrière de la tête, encore gêné par cette affaire.. Puis leva un peu le regard vers Sona lorsqu'elle lui demanda de s'excuser auprès d'Ealia de sa part.... la moitié du haut de son corps sur la table, joue collé contre dite table. Elle doit se dire qu'elle aura une réputation de perverse dans l'académie maintenant, même si personne ne semblait avoir remarqué la scène, heureusement d'ailleurs, sinon sans le contexte ils l'auraient vraiment pris pour une perverse...

Jack inspira un bon coup, puis se baissa à nouveau pour regarder sous la table... .et remarquer qu'Ealia n'est pas la. Il releva le regard après avoir entendu la porte s'ouvrir, la voyant ensuite se fermer toute seule. Elle s'est enfuie? Peut-être que la situation l'a un peu trop gênée? Qui sait, Mais bon, elle ne semblait pas du genre à crier tout ça sur les toits...

Dans tous les cas, Jack finit par se retourner vers Sona, lui disant que la jeune fille était partie, probablement trop gênée par la situation. Elle ne semblait pas vraiment contente de n'avoir pas vraiment pu s'excuser... Et aussi se morfondait encore plusieurs minutes, à cause de la... euh... petite... bêtise qu'elle a faite il y a quelques minutes. Jack finit par la rassurer autant qu'il peut, et ils se mirent à discuter un petit instant, de ce que Sona a déjà bien pu visiter dans le coin, ce qu'il y a de nouveau chez tous les deux, et cetera.... Puis ils se séparèrent, Sona sortant de la cafeteria... Et Jack s'empiffrant encore un peu. Ce goinfre... comment il fait pour encore avoir ce physique?



© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 28
♠ Petits messages : 266
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Avec ou sans sucre ? - Mar 1 Nov 2016 - 22:08
Notation du RP

Bien... bien bien... j'ai envie de dire, voilà une rencontre bien gênante... Ealia s'en est volatilisé de honte, c'est le cas de le dire.

Je n'ai pas grand-chose d'autre à dire... d'un côté, la seule personne qui parle vraiment dans ce RP, c'est Jack. Les autres ont un peu de mal à s'exprimer si j'ose dire. Mais il y avait de l'idée dans les agissements, dans les actions. Pas besoin de paroles, on sentait les émotions. Dommage qu'Ealia ait finalement quitté, qui sait ce que ça aurait pu donner. J'imagine qu'elle se serait venger, et qu'on aurait vu des... euh... Enfin bref, comme dirait Jack.

Au plaisir de vous lire, encore et encore, parce que vous écrivez bien !
Sona Rune : 280 xps
Jack Winter : 280 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Avec ou sans sucre ? -
Avec ou sans sucre ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Cafétéria-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page