Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Virée dans des commerces. [ PV Akiah Exria]

 
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 235

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3260/1000  (3260/1000)
Votre domaine: La Vengeance
avatar
Vengeur Pourpre
Vengeur Pourpre
Voir le profil de l'utilisateur
Virée dans des commerces. [ PV Akiah Exria] - Mer 13 Jan 2016 - 14:57

Manteau Memento


« ...Ville. »


Blake, habillé d'un costume aujourd'hui, voulait essayer de trouver un tailleur ou peu importe qui pourrait peut-être l'aider avec son manteau rouge. Oui, il est dans un sale état, et même si Blake a encore une profonde haine envers les humains- ce manteau, c'est sa mère qui lui a offert. Cela et le bandeau lui ceignant le front sont probablement les seuls souvenirs qu'il peut avoir de sa mère. La visiter? Mauvaise idée. Il a probablement été annoncé comme mort au combat. Il ne vaudrait mieux pas donner une crise cardiaque à la seule- enfin, une des seules personnes envers qui il éprouve une certaine affection, les seules personnes dont il pourrait peut-être vraiment s'inquiéter.... peut-être.

Dans tous les cas, il voulait trouver un tailleur dans cette ville sur terre, mais ne la connaissant pas tant que ça, il était en train de marcher un peu comme s'il n'avait aucun but, regardant autour avec son manteau... dans une sorte de sac, oui... Son bras gauche évidemment camouflé comme un bras tout à fait normal aux yeux des humains. Il errait dans les rues des différents commerces de cette ville- c'était quoi son nom déjà? Bah Il n'en avait pas vraiment quoi que ce soit à faire, il savait juste que les gens ici parlaient anglais et c'était tant mieux pour lui.

Il s'arrêta un instant, ayant eu l'impression d'avoir repéré quelqu'un qu'il connaissait lorsqu'il était encore à l'académie- pendant très peu de temps il était dans cet académie, mais il peut bien se rappeler d'un ou deux visages au hasard... peut-être. C'était probablement aussi simplement son imagination. Il lâcha un léger soupire, une mèche de sa chevelure noire cachant son oeil gauche. Bien décoiffé, le Blake. IL marchait simplement, regardant aux alentours. Espérons qu'il trouve un tailleur.

J'aurais peut-être dû demander Charles ou Azuris s'ils connaissent un tailleur...




© Ethan (modifié à partir du codage original fait pour Jack Winter)
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 81

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3235/1000  (3235/1000)
Votre domaine: Les Sons
avatar
La Dame Parpaing
La Dame Parpaing
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Virée dans des commerces. [ PV Akiah Exria] - Lun 25 Jan 2016 - 0:06
-Ah! Mes lunettes!

Un bruit de verre brisé se fit entendre alors que je m'arrêtais dans la rue. Je venais d'être bousculée par une femme et mes lunettes étaient malencontreusement tombées par terre. Je me baissais donc pour les récupérer et je constatais les dégâts: un verre s'était brisé sous le choc créé lorsque la paire était tombée au sol. Celle qui m'avais bousculée était très embarrassée et s'excusait en anglais. Je ramassais donc les débris en lui répondant que ce n'était rien, après tout je n'avais pas envie d'être remarquée dans la rue, surtout de cette manière. Il me fallait donc aller faire changer le verre cassé chez un opticien, ça allait prendre du temps et surtout c'était ma seule paire de lunettes.
Je repris mon chemin dans la rue en quête trouver le magasin nécessaire à la réparation de la paire.

Seulement, être myope n'aide pas à lire les enseignes des boutiques et je ne parvenais pas à voir correctement  les objets à environs deux mètres de moi, je restais donc presque collée aux vitrines pour pouvoir trouver ce que je cherchais. Et comme si je n'avais pas déjà assez de malchance comme ça, je venais de me perdre. Je soupirais fortement, laissant paraître mon désarrois face à cette situation. Je ne savais même plus pour qu'elle raison je m'étais rendue dans cette ville. Cela ne devait pas avoir de grande importance si je l'avais oublié. Je regardais le ciel en plissant des yeux.

*On est en été, hein! En juillet si je ne me trompe pas. Ça aussi je l'avais oublié.... je dois me faire vieille...*

En effet le ciel était dégagé et d'un bleu azur magnifique. Je continuais ma route tranquillement jusqu'à ce que, je remarque, à une dizaine de mètres de moi, une silhouette qui m'étais étrangement familière, a la distance où j'étais de cette personne, je ne pouvais distinguer son visage, bien trop flou. Qui étais-ce? Quelqu'un que j'ai connu à l’académie?  Peu importe. Je continuais ma route droit devant, sans y faire attention.
Quel est ce proverbe déjà? Ah oui! «Jamais deux sans trois» le retour de ma maladresse habituelle, j'ai trébuché et essayé de me rattraper au costume de l'homme qui passait tranquillement à côté de moi tout en lâchant un léger cris de surprise dans ma chute. Même en me retenant j'avais finis par terre sans réellement comprendre ce qu'il venait tout juste de se passer. Mon genou saignait un peu, une simple égratignure. Je levais la tête vers l'homme au costume, c'était cette personne qui me donnait une impression de déjà-vu? Je crois bien que oui lorsque, quand je le dévisagea, j'écarquillais les yeux.

-V-vous... je vous... connais. Vous êtes Blake Charon n'est-ce pas?

Aucun doute possible. C'était ce professeur à l'académie, un collègue. Ça faisait un moment que je ne l'avais vu là bas, je n'y avais pas vraiment fait attention. Mais que faisait-il ici?


~Fiche D'Akiah~
Akiah parle en #008686
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 235

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3260/1000  (3260/1000)
Votre domaine: La Vengeance
avatar
Vengeur Pourpre
Vengeur Pourpre
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Virée dans des commerces. [ PV Akiah Exria] - Jeu 28 Jan 2016 - 15:02

Connaissances


« Je te connais toi... »


La personne qu'il pensait reconnaitre comme quelqu'un de l'académie finit par s'approcher, Blake gardait un regard neutre, essayant de simplement l'ignorer alors que son regard passait ailleurs, observant encore les vitrines des boutiques, lâchant un soupir alors qu'il ne semblait pas vraiment trouver un quelconque tailleur. Bon, c'est vrai que dans cette époque, les tailleurs sont maintenant.. plus rares.

Le regard de Blake repassa sur la femme qui passait à ce moment à côté de lui, son espèce de cri de détresse ayant attiré son attention. Elle avait essayé de se rattraper sur son costume, tirant un peu Blake par sa cravate, qui lâcha un " Ngh...!" en se penchant un peu, libérant sa cravate de la main de la femme, ne se concentrant plus vraiment sur elle, mais plutôt sur le fait de desserrer sa cravate qui l'étranglait, les yeux fermés, respirant un bon coup, avant de poser son regard sur le sac dans lequel se trouvait son manteau, tombé à terre, il se pencha pour le ramasser, avant d'entendre quelque chose qui le fit figer sur place un instant, alors qu'il venait de ramasser le sac de sa main gauche.

-V-vous... je vous... connais. Vous êtes Blake Charon n'est-ce pas?


Blake bougea légèrement la tête vers la voix féminine, revoyant une nouvelle fois un visage qu'il semblait reconnaître. Maintenant qu'il la voit de plus près... C'est une prof, non? Comment elle s'appelle déjà? Axel Epriah...? Non c'est pas ça... Akiah Etriah? Presque. Akiah Exria, voila, c'est une prof de musique à la deus académ- Une minute...

Blake se remit droit quasi instantanément, regardant Akiah de haut quelques secondes, l'observant... elle ne semble pas vraiment savoir qu'il a quitté. l'académie. Ils n'ont toujours pas assumé Blake comme étant Renégat. Surprenant. Il mit le sac portant le manteau sur son épaule gauche, la regardant.

Oui. Je suis Blake Charon. Akiah, c'est ça?


Il la regardait alors qu'elle était encore à terre, remarquant son genou... Ah oui, il l'a vue trébucher plusieurs fois dans les couloirs quand il était encore dans l'académie, voila. Il poussa un soupir, se penchant un peu en lui tendant la main droite pour l'aider à se relever. Même si elle sait qu'il est désormais renégat, ce qui ne semble pas être le cas pour l'instant, elle ne pourrait pas simplement déclencher un combat au milieu de la ville et de ces mortels... bien trop... dangereux, n'est-ce pas? Enfin bon.

Étrange de vous croiser ici, en tout cas. Pourquoi être venue ici, si je peux le demander?




© Ethan (modifié à partir du codage original fait pour Jack Winter)
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 81

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3235/1000  (3235/1000)
Votre domaine: Les Sons
avatar
La Dame Parpaing
La Dame Parpaing
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Virée dans des commerces. [ PV Akiah Exria] - Dim 31 Jan 2016 - 1:24
Je fixais toujours le visage de l'autre professeur, pensive quand je remarquais que lui essayait de retirer ma main qui tirait encore sur sa cravate. Il avait l'air d'étouffer sous le coup mais une fois la cravate desserrée il respira un coup avant de reprendre son sac puis se figea lorsqu'il entendit ma précédente phrase.
Il avait l'air surprit que je l'ait reconnu comme quelqu'un qui était pris en plein délit. Il me regardait avec une certaine insistance, debout puis sortit un manteau de son sac avant de le mettre sur son épaule et me répondit:

-Oui. Je suis Blake Charon. Akiah, c'est ça?

Je fis un signe de la tête afin de confirmer sa question, un peu gênée de cet incident. Qu'on le croit ou pas j'ai beaucoup de respect pour mes collègues pour une raison que même moi j'ignore, alors que mes élèves c'était une tout autre affaire. Je détournais un instant mon regard sur les passants qui marchaient sur le trottoir. Ils ne semblaient pas nous porter une intention particulière et continuaient leur chemin sans se soucier de rien. C'était bien mieux ainsi, je n'aimais pas me faire remarquer en pleine rue.
Mon attention se reporta de nouveau sur mon interlocuteur qui me tendis sa main afin de m'aider à me relever, main que je saisissais aussitôt en lâchant un faible «merci». Un léger filet sanguin continuait de dégouliner de la plaie sur mon genou, ça piquait un peu mais je devais faire avec car je n'avais rien pour essuyer le sang qui coulait et aucun pansement à apposer sur ma blessure. Je décidais donc de ne plus y porter d’intérêt .

-Étrange de vous croiser ici, en tout cas. Pourquoi être venue ici, si je peux le demander?

Me demanda soudainement Blake. Ne sachant pas ce qu'il avait en tête, je mis une main dans l'une des poches de ma jupe, cherchant quelque chose au fond. J'en sortis la monture avec les verres qui s'étaient brisés plus tôt dans la journée et les montrais en signe de réponse.

-Ma seule paire de lunette est tombée et les verres se sont cassés. Moi qui suis myope comme une taupe, c'est plutôt dérangeant je cherchais donc une boutique pour réparer cela. N'arrivant pas à lire les panneaux indiquant le nom des rues, je me suis perdue et c'est comme cela que je suis tombée sur vous si c'est cela que vous me demandez. Je suis désolée d'avoir tiré aussi fort sur la cravate, j'espère que ça va aller.

Je rangeais rapidement mes lunettes dans la poche en regardant le professeur sérieusement.

-Et vous? Qu'est-ce qui vous amène ici, et que devenez-vous depuis tout ce temps? Ça fait un moment que je ne vous ait pas vu à l’académie, j'ai presque commencé à m'inquiéter.

A ce moment je repris un air plus détendu puis frottais mes yeux, un peu douloureux à force de regarder des objets situés à une distance «lointaine» de moi.


~Fiche D'Akiah~
Akiah parle en #008686
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 235

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3260/1000  (3260/1000)
Votre domaine: La Vengeance
avatar
Vengeur Pourpre
Vengeur Pourpre
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Virée dans des commerces. [ PV Akiah Exria] - Dim 31 Jan 2016 - 23:01

Broken glasses


« Hmm. Je vois. »


Bon, on dirait bien que Blake ne s'était pas trompé sur le nom de sa .. " Collègue", au moins ça. Il remarqua tout de même du coin de l'oeil, alors que la dénommée Akiah se relevait, qu'elle s'était ouvert le genou, et qu'il commençait à saigner. Hm... Elle devait y être habituée, si elle est toujours aussi maladroite à tomber comme cela. Enfin bon. Blake gardait son manteau par-dessus l'épaule, alors qu'Akiah sortit de sa poche une paire de lunettes... cassée. Ah oui, il s'en rappelle: Elle porte des lunettes en fait, et elle est myope, comme elle venait si bien de le dire.

A sa question au sujet de la cravate qui a failli l'étrangler, Blake arrangea simplement sa cravate à nouveau avant de hocher la tête en réponse, pour dire que oui, ça va aller. Son regard passa à nouveau aux alentours, essayant de regarder plus loin, pour repérer un tailleur de malheur pour son manteau...


-Et vous? Qu'est-ce qui vous amène ici, et que devenez-vous depuis tout ce temps? Ça fait un moment que je ne vous ait pas vu à l’académie, j'ai presque commencé à m'inquiéter.


Le vengeur reposa son regard sur son ancienne collègue- ou collègue tout court vu qu'elle croit qu'il est toujours professeur à l'académie. IL haussa les épaules, lui montrant ensuite son manteau, déchiré et brûlé ici et la.


Je cherche un tailleur. Ce manteau a une.. valeur sentimentale pour moi, du coup je veux juste.. l'entretenir un peu, j'imagine.


Suite à cela, il remit le manteau sur son épaule, se retournant et regardant autour. Réfléchissant encore à ce qu'il pourrait dire. Regard neutre comme d'habitude.

Et.. on ne s'est simplement jamais croisés à l'académie.Et je viens souvent dans le monde des humains. il y a.. plus d'espace.


C'était déjà quelque chose. Blake se retourna vers Akia, soupirant et lui faisant signe de le suivre, disant par la suite " Bon on va chercher ensemble, un opticien pour vous et un tailleur pour moi, on se séparera quand on aura fini ce qu'on a à faire ici..." Et juste ensuite, il recommença à marcher, cherchant dans les parages.



© Ethan (modifié à partir du codage original fait pour Jack Winter)
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 81

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3235/1000  (3235/1000)
Votre domaine: Les Sons
avatar
La Dame Parpaing
La Dame Parpaing
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Virée dans des commerces. [ PV Akiah Exria] - Sam 11 Juin 2016 - 22:55
Blake fixait les alentours, cherchant quelque chose, une boutique peut être puis reposa son regard sur moi suite à ma précédente question et haussa les épaules avant de saisir son manteau qu’il avait placé sur l’une de ces mêmes épaules puis me le montra. Un beau manteau rouge pensais-je, c’était triste qu’il soit dans un si mauvais état, couvert de brûlures et de déchirures par endroits, mon collègue devait tenir à ce manteau comme moi je tiens à ma petite broche d’or qui était le dernier cadeau de mes défunts parents pour mes onze ans, cadeau que j’avais découvert bien après leur mort ce qui explique que je la portais presque tout le temps.

Je jetais un rapide coup d’œil au bijou sur mon tailleur, touchant du bout des doigts le métal chauffé par le soleil, brillant d’un éclat doré, pas une seule rayure de visible puis revenait sur le manteau de l’autre professeur. Je me souvenais que le peu de temps où je l’avais vu à l’académie, il le portait alors je supposais que ce manteau était un présent d’une personne importante pour lui. Blake se mit soudainement à parler :

-Je cherche un tailleur. Ce manteau a une… valeur sentimentale pour moi, du coup je veux juste… l’entretenir un peu, j’imagine.

J’avais vu juste concernant le fait qu’il tenait à son manteau mais je doutais que le tailleur puisse y faire quelque chose pour le réparer, je le trouvais bien trop abîmé mais peut-être avais-je tord qui sait ? C’est alors que je me mis à trouver cela bizarre toutes ces traces de brûlures et ces déchirures, s’était-il battu récemment pour que son manteau soit dans cet état ? Si oui, contre qui et pourquoi ?
Je chassais rapidement ces idées de ma tête et n’en faisais rien, c’est mauvais de ruminer ce genre de chose, ça vous hante pendant longtemps. Blake remit son manteau sur son épaule puis sembla réfléchir avant de reprendre :

-Et… on ne s’est simplement jamais croisés à l’académie. Et je viens souvent dans le monde des humains. Il y a… plus d’espace.

Je hochais de la tête comme pour dire un « d’accord », lui me faisant signe de le suivre tout en m’invitant à chercher les boutiques désirées puis à se séparer une fois nos quêtes accomplies. Alors j’obéissais, restant près de lui afin de ne pas le perdre de vue, ça serait bête. Toujours en marchant, mon regard se reposa sur le manteau disposé sur son épaule et quelques questions me revinrent en tête alors j’en posais quelques-unes.

-Vous avez dit tout à l’heure que votre manteau avait une valeur sentimentale pour vous, si je puis me permettre, c’est surement quelqu’un à qui vous tenez énormément qui vous l’a offert c’est pour cela qu’il a autant de valeur mais dans ce cas, comment se fait-il qu’il soit dans cet état-là ?

Je montrais alors du doigt et d’assez loin une brûlure qui était apparente sur le manteau tout en continuant de marcher. Quelques temps après on entra dans une autre rue, légèrement plus animée que les autres et, en marchant le long des boutiques, nous dépassons ce qui semble être le magasin d’un tailleur. Je m’arrêtai et tirai donc sur le costume de mon collègue en lui disant :

-Cette boutique là où plein de gens passent devant, je pense que c’est un tailleur, je vous attends à l’extérieur si vous voulez bien.


~Fiche D'Akiah~
Akiah parle en #008686
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 235

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3260/1000  (3260/1000)
Votre domaine: La Vengeance
avatar
Vengeur Pourpre
Vengeur Pourpre
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Virée dans des commerces. [ PV Akiah Exria] - Lun 13 Juin 2016 - 1:01

Memories


« ...My Mother. My Mother gave it to me. »





La marche fût plutôt silencieuse pendant un moment, Blake étant passé un peu à l'avant, son manteau toujours sur son épaule, garant tout de même une oreille attentive, tout de même un peu suspicieux à l'égard d'Akiah. Qu'il ne soit pas encore catégorisé comme renégat auprès de l'académie était tout de même étrange, surtout après ses... dernières actions. En même temps, c'est vrai qu'il n0a jamais exactement été découvert par qui que ce soit, c'est peut-être normal qu'il n'en savent encore rien- mais- même comme ça, il est absent de l 'académie depuis tout de même pas mal de temps, non? Hmm...

Les pensées de Blake furent interrompues par la voix de son ancienne "collègue". Il tourna légèrement la tête pour écouter ce qu'elle avait à dire.

-Vous avez dit tout à l’heure que votre manteau avait une valeur sentimentale pour vous, si je puis me permettre, c’est surement quelqu’un à qui vous tenez énormément qui vous l’a offert c’est pour cela qu’il a autant de valeur mais dans ce cas, comment se fait-il qu’il soit dans cet état-là ?


Blake baissa un peu la tête, lâchant un soupir, marchant un peu plus lentement sur le moment. Hm. Des souvenirs venaient de surgir. Il se rappela du jour ou sa mère lui a offert ce manteau ainsi que le bandeau qui lui ceigne normalement le front. Et aussi des mauvaises nouvelles qu'on lui a donné ce jour la.. c'est... c'est étrange. C'est comme si ces souvenirs étaient restés dissimulés au fin fond de sa mémoire... exprès. Mais il réussit à s'en rappeler. Comme si ces souvenirs auraient pu.. l'attendrir un peu à l'égard des humains? Le vengeur fronça un peu les sourcils, regardant son bras gauche un instant... Non, non il devient juste paranoïaque. Il finit enfin par répondre à Akiah- De toute façon ce n'est pas non plus des informations qu'il doit dissimuler.

Ma mère. Ma mère me l'a offert. Et il est aussi endommagé parce que je l'ai porté pendant très longtemps- avant de "mourir" également. Ma vie de mercenaire, en somme. Cette trace de brûlure vient peut-être d'une grenade incendiaire que j'ai esquivé de peu, je ne m'en rappelle pas.


Le reste de la marche restait un peu silencieuse encore un moment, même si ils venaient d'entrer dans une rue plutôt animée. Blake tiqua un peu. Si il y avait des mortels avec des.. capacités extrasensorielles dans le tas, ils pourraient voir son bras gauche au-delà du camouflage. Il mit sa main gauche dans sa poche, s'assurant que sa manche cachait bien le reste de son bras. Blake lâcha un " Hm?" en sentant quelque chose agripper son costume. IL se retourna, voyant que c'est Akiah, une nouvelle fois.

-Cette boutique là où plein de gens passent devant, je pense que c’est un tailleur, je vous attends à l’extérieur si vous voulez bien.


Blake hocha simplement la tête, avant de poser son regard sur la main qui agrippait son costume. Il bougea un peu pour s'en défaire, avant d'entrer dans la boutique qu'Akiah indiquait- oui, c'est bien un tailleur. Le vieil homme au comptoir semblait avoir fini d'arranger un costume pour quelqu'un. Blake s'approcha de l'homme, déposant le manteau sur le comptoir en regardant l'homme.

...Bon..jour. Il faudrait que vous arriviez à me.. réparer ça. Je ne veux pas de remplacement- Je veux ce manteau, il a une.. valeur sentimentale pour moi, dirons nous.


Le vieil homme sourit amicalement à Blake, qui n'en fit rien, visage impassible, le vieil homme fit disparaître son sourire en semblant commencer à être gêné. Hm. Blake attendait, alors que le vieil homme prit le manteau, et écarquilla les yeux en l'examinant de plus près, observant les déchirures et traces de brûlures ici et la. Il se gratta le bouc, puis l'arrière de la tête, semblant réfléchir. Blake croisa les bras, tapotant un peu du pied.

Il faudrait me.. l'arranger aussi vite que possible.


Le vieil homme reposa son regard sur Blake, haussant les épaules et secouant un peu la tête en semblant lâcher un soupir agaçé. Blake le fixait d'un regard froid, et reprit avant que le tailleur ne puisse prendre la parole.

Si c'est aussi problématique que ça, je payerais un peu plus qu'il faut. Ah. Et essayez de ne pas faire une gourde avec ce manteau. Je risque d'être... très énervé.


Le vieil homme sembla le toiser du regard un instant, avant de soupirer et de hocher la tête, disant simplement: " D'accord, mais cela va prendre un peu de temps...".

La discussion continua un instant, négociant le prix, Négociant combien de temps il va travailler dessus, Blake voulant absolument que ce soit finit aujourd’hui même... Le vieil homme finit par céder complétement aux exigences de Blake, probablement ennuyé et agacé. Mais même comme cela, la... réparation va prendre du temps. Blake confia son manteau au tailleur, finissant par sortir et rejoindre Akiah. Il avait bien intérêt à faire du bon travail sur le manteau, sinon Blake risquait de... bon, on ne va pas y aller par quatre chemins, il le buterais, quoi. Blake observa les alentours, puis reposa son regard sur Akiah.

Cela va prendre un peu de temps. Allons chercher votre opticien.


Main gauche de retour dans sa poche, il finit par continuer de marcher, observant les alentours.

J'ai négocié un prix. Également négocié pour qu'il termine aujourd’hui.


Continuant de marcher, il jeta un coup d'oeil ( rouge, aha.) vers Akiah.

Au fait. Je ne fais pas bien attention à ce qu'il se passe dans l'académie, vu que je passe plus de temps... ici. Quoi que ce soit d'important, que je devrais savoir?


Demander cela à La prof qui semblait plutôt maladroite quand Blake était la-haut, c'était peut-être un peu bête, mais s'il pouvait gagner une petite information en plus, ce serait pas mal.



© Ethan (modifié à partir du codage original fait pour Jack Winter)
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 81

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3235/1000  (3235/1000)
Votre domaine: Les Sons
avatar
La Dame Parpaing
La Dame Parpaing
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Virée dans des commerces. [ PV Akiah Exria] - Lun 13 Juin 2016 - 22:26
Durant le temps où nous marchions pour chercher les boutiques dont nous avions besoin, j’avais ressenti un étrange sentiment comme si Blake avait quelque chose à cacher, il semblait méfiant à mon égard… peut être même depuis le début, dès le moment où nous nous étions rencontrés dans la rue. Ce sentiment déclenchait en moi une sonnette d’alarme, un « Sois attentive Akiah et fais bien attention à toi, n’agit pas n’importe comment. »
Son excuse comme quoi on ne s’était simplement jamais croisés à l’académie sonnait de plus en plus fausse dans ma tête. Ne simplement pas s’être croisés dans l’académie pendant autant de temps relevait de l’absurde. En tant que collègues professeurs, nous aurions bien dû se croiser à un moment où à un autre, dans les salles des professeurs où dans les couloirs de l’internat par exemple. Non, il devait me mentir.
Je réfléchissais à tout cela, adossée au mur à l’extérieur de la boutique du tailleur après que mon collègue y soit rentré. Dans un premier temps, je fixais dans le vide en pensant, sans voir la foule qui circulait puis, je regardais à travers la vitrine du tailleur Blake et un vieil homme en train de discuter. L’homme semblait à la fois gêné et agacé par son client, je me demandais de quoi ils pouvaient discuter. Après un moment où ils continuèrent de parler, le tailleur sembla céder et prit le manteau pour aller le réparer, Blake sortit à cet instant alors j’essayais de paraître normale comme si je ne soupçonnais rien, avec tout de même la boule au ventre. Il me regarda puis m’adressa la parole :

-Cela va prendre un peu de temps. Allons chercher votre opticien.

J’acquiesçais d’un faible mouvement de la tête et recommença à le suivre, l’esprit agité. Je ne parlais pas, je l’écoutais simplement et il continuait à me parler.

-J’ai négocié un prix. Egalement négocié pour qu’il termine aujourd’hui.

Je lâchais un d’accord, de toute façon je comptais partir dès que j’aurais fait réparer mes lunettes histoire de ne pas trop m’attarder avec lui car je me sentais de plus en plus mal à l’aise à cause de lui. Il me jeta soudainement un coup d’œil et j’essayais de garder mon calme apparent, bouillonnant de l’intérieur. Il est rare que j’aie aussi peur.

-Au fait. Je ne fais pas bien attention à ce qu’il se passe dans l’académie, vu que je passe plus de temps… ici. Quoi que ce soit d’important, que je devrais savoir ?

Cette question était de trop, pour moi maintenant il était bien plus qu’étrange, il était dangereux. Normalement, même moi en ne faisant en général pas attention aux nouvelles et aux rumeurs, je savais ce qu’il se passait à l’académie en ce moment, même si moi aussi je me rendais souvent dans le monde des humains. Il ne devait plus du tout revenir à l’académie. Je fouillais dans ma mémoire essayant de me rappeler de quelque chose que j’avais appris il y a un moment et que j’avais oublié. Un professeur n’assurait plus ses cours, c’est ce que mes élèves avaient dit à un moment « On dirait qu’il a complètement disparu, il ne nous fait plus cours et personne ne sait où il est, il est peut-être définitivement mort qui sait ? » C’est ce que j’avais entendu. Peut-être parlaient-ils de Blake ? Surement parlaient-ils de lui. Je répondis à mon « collègue » d’un ton normal mais décidant de ne rien divulguer par méfiance.

-Non il n’y a rien de spécial, pourquoi, ça vous intéresse ? Normalement s’il y avait eu des choses importantes vous en auriez entendu parler même si vous passez plus de temps ici.

Je continuais encore à marcher et cette fois une boutique d’opticien avait enfin décidé de montrer le bout de son nez. Je m’arrêtais devant observant l’enseigne puis je me tournais vers Blake en lui disant :

-Attendez moi à l’extérieur, normalement je n’en ai pas pour longtemps.

Je rentrais ensuite dans le magasin, soulagée et me dirigeais vers l’un des comptoirs en regardant tout autour de moi. Des centaines de paires de lunettes de toutes couleurs et de toutes formes parsemaient les murs. J’y pensais alors soudainement en jetant un coup d’œil vers l’extérieur : j’avais entendu parler du fait que certaines personnes disparaissaient et allaient rejoindre un groupe de personnes que l’on appelait « renégats », on devait faire attention lorsque l’on allait chez les humains car l’on risquait de se faire attaquer. Et si Blake était un… renégat ? Cela expliquerait son comportement étrange et dans ce cas-là, j’étais vraiment en danger et j’avais de la chance qu’il ne m’ait pas sauté dessus, je me serais faite laminer par l’ancien mercenaire.
Arrêtée au comptoir devant la vendeuse, je lui adressais la parole tout en sortant les lunettes cassées de ma poche et en les posant sur le meuble et en lui demandant si elle pouvait changer les verres. Elle les prit dans les mains, les examina et les reposa puis me demanda quels verres il fallait, je lui répondis de tête, j’avais parfaitement mémorisé ce détail et, griffonnant sur une feuille elle me répondit qu’elle allait voir tout de suite s’il lui en restait dans l’arrière-boutique. Avant qu’elle ne parte, je lui demandais :

-Vous n’auriez pas de quoi écrire ? Un bout de papier et un stylo s’il vous plait ?

Elle me tendit un bout de feuille de la taille d’un post-it et un stylo noir puis partit chercher ce que je lui avais demandé. Moi, j’écrivis quelque chose sur la feuille et la mit discrètement dans la poche de ma jupe. Juste à ce moment, la femme revint avec une boite en me disant « vous avez de la chance, je n’en avais presque plus, je vais réparer vos lunettes de suite » et elle repartit en emportant mes lunettes. Quelques minutes après, elle revint satisfaite de son travail et me rendit mon bien puis, elle m’indiqua le montant de la réparation.
Par chance, j’avais assez d’argent sur moi pour la payer, ce que je fis immédiatement. Elle me fit un grand sourire et après avoir encaissé l’argent, me salua, je fis de même et sortis de la boutique en prenant le petit papier que j’avais plié et mis dans ma poche. Une fois dehors et près de Blake, je lui mis le papier dans m’une des poches de son pantalon de façon à ce qu’il ne le remarque pas immédiatement mais une fois que je sois partie et loin d’ici. Je le saluais donc :

-Et bien, je vais vous laisser ici, j’ai d’autres choses à faire. J’espère que nous nous croiserons à l’académie très bientôt.

Puis je partis rapidement à travers la foule en faisant en sorte de ne pas avoir été suivie par lui. Une fois assez éloignée pour être sûre d’être en sécurité, je m’arrêtais en repensant au message que je lui avais laissé : « Vous m’avez menti, hein ? Je viens de le réaliser mais, vous êtes un renégat, n’est-ce pas ? Pourquoi ne pas m’avoir attaqué alors, je sais que vous auriez eu la force de me vaincre facilement… »
Un sourire désolé se dessina sur mon visage et je me remis en route pour rentrer à l’académie tout en me demandant pourquoi il nous fallait nous battre contre des gens qui autrefois étaient des alliés. La prochaine fois que je rencontrerais Blake, nous serons surement des ennemis…


~Fiche D'Akiah~
Akiah parle en #008686
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 235

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3260/1000  (3260/1000)
Votre domaine: La Vengeance
avatar
Vengeur Pourpre
Vengeur Pourpre
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Virée dans des commerces. [ PV Akiah Exria] - Mar 14 Juin 2016 - 10:19

Renégat


« ... »


Blake était resté dos au mur, patientant simplement qu'Akiah sorte de chez l'opticien, se remémorant un peu ce qu'elle lui a dit quelques minutes plus tôt. Hm. Aucune info, hein. Assez surprenant, à vrai dire. Peut-être que Blake aurait dû dire quelque chose au lieu de rester silencieux, à ce moment la? Qui sait, et franchement, peu importe. Ils ont peu de chance de se recroiser, à moins que ce ne soit en combat, bien évidemment... Peut-être que s'il n'y avait pas tant de témoins dans les parages, il se serait débarrassé de cette prof...? Hm... Qui sait. Une nouvelle fois, il se fit tirer de ses pensées lorsqu'Akiah finit par sortir de chez l'opticien.

Elle sembla le saluer, vu qu'ils avaient tous les deux trouvé la boutique dont ils avaient besoin. Blake haussa les épaules. Bien, il ne sera pas resté trop longtemps avec elle.

-Et bien, je vais vous laisser ici, j’ai d’autres choses à faire. J’espère que nous nous croiserons à l’académie très bientôt.


Oui. Au revoir.


Blake s'éloigna du mur contre lequel il était, pour regarder l'heure et ensuite se diriger vers le tailleurs. Après une minute ou deux, il plongea sa main droite dans sa poche droite... POur y trouver un bout de papier. Blake s'arrêta, sortant le papier, une sorte de post-it, et lire ce qu'il y était inscrit: " Vous m’avez menti, hein ? Je viens de le réaliser mais, vous êtes un renégat, n’est-ce pas ? Pourquoi ne pas m’avoir attaqué alors, je sais que vous auriez eu la force de me vaincre facilement… " , Blake tiqua un peu, déchirant ce bout de papier et le jetant dans la poubelle la plus proche. Hm. Et bien, comme cela au moins il peut être sûr qu'il est maintenant considéré renégat à l'académie, et à 100%. Peu importe, il devait s'éloigner de la zone, Akiah préviendra peut-être des professeurs plus expérimentés, voir les directeurs. La marche de Blake devint plus rapide, entrant chez les tailleur plutôt rapidement, il vit le vieil homme penché sur son manteau, en train de finir de recoudre un pan du manteau. Il releva le regard vers lui pour ensuite lui dire qu'il avait bientôt terminé. Il ne lui restait que quelques réparations mineures à faire. "Mineures", hein? Alors c'est déjà très bien comme ça.

Finissez juste ce que vous êtes déjà en train de faire, Il me va déjà très bien comme ça.


Le vieil homme cligna des yeux, avant de hocher la tête pour simplement couper le fil, puis rendre le manteau à Blake, qui paya, puis sortit, à une vitesse qui sembla surprendre, voir inquiéter le vieil homme- Blake a eu de la chance qu'il n'ait rien demandé au sujet des brûlures et déchirures sur le manteau- Ah, des policiers semblent se diriger vers le tailleur. Peu importe, Il avait largement le temps de partir dans l'autre direction, et se mêler dans la foule.

Il devait s'éloigner de la zone- elle risque d'être dangereuse pour les renégats pendant quelques temps.



© Ethan (modifié à partir du codage original fait pour Jack Winter)
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 351

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4900/1000  (4900/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Virée dans des commerces. [ PV Akiah Exria] - Jeu 30 Juin 2016 - 15:47
Une rencontre intéressante, qui aurait pu tourner en bagarre générale xD Sympa à lire, quoique peut être un peu lent ? Pas évident en même temps comme rencontre ^^ Mais je me dis que c'est bizarre que l'Académie n'ait pas prévenu au sujet de Blake, mais bon je ne vais pas vous pénaliser pour ça, surtout que j'ai bien aimé ta réaction Akiah :)
Juste deux petites choses un peu illogiques : Akiah, tu dis voir une boutique de tailleur, mais en étant myope, tu ne sais pas très bien remarquer ça normalement x) Et je pense Blake que, vu l'état de ton manteau tel qu'il est décrit, c'était impossible pour ce pauvre homme de te refaire tout ça aussi vite xD Rien à redire hormis ça ^^

Blake Charon : 360 xps
Akiah Exria : 340 xps

Xps attribués : Yep




Histoire*Couleur#ff6600
Contenu sponsorisé
Re: Virée dans des commerces. [ PV Akiah Exria] -
Virée dans des commerces. [ PV Akiah Exria]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Au cœur de la ville :: Commerces-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page