Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio

Aller à la page : 1, 2  Suivant
♦ Rose ou chou ? : Coquelicot
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 76

Feuille de personnage
Niveau:
3/30  (3/30)
Expériences :
1310/1000  (1310/1000)
Votre domaine: La Survie
avatar
Jardinière
Jardinière
Voir le profil de l'utilisateur
Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio - Sam 12 Déc 2015 - 20:41





C'était fini, cet interminable combat avait enfin trouvé son terme, on n'en voyait plus l'issue... Terminé, achevé le vilain poisson. L'adversaire avait été coriace, saleté de poiscaille, une Reine Sirène, le premier monstre auquel Fio eut à faire en tant que Repentie de la Deus Academia. Classé mauvais souvenir, définitivement à oublier dans sa carrière de survivante. Elle avait été trop ambitieuse, la petite humaine de niveau 1, et elle en fut balayée. Il fallait dire qu'elle s'était accrochée, même bien défendue, elle manquait terriblement de chance surtout. Et puis l'adaptation ne s'était pas correctement faite. A peine débarquée, fraîchement ressuscitée, elle rencontra d'abord ce drôle de bonhomme bicolore et qui l'emmena bon gré malgré dans cette aventure inattendue. Lord Vlad, lui, avait eu de la chance, le veinard. Mais il avait surtout usé de son calme et de sa réflexion, c'était vrai, il était fort.
Ça avait été une tâche houleuse et agitée, là-bas, à l'eau, elle avait été saisie et broyée dans la grosse main de la Sirène. Elle avait eu peur. Elle en fut ravie, elle ne s'ennuyait pas, au moins. Mais elle avait un peu mal. D'autres auraient tressaillis de douleur.

Comment avait-elle pu oublier quelque chose d'aussi essentiel pour survivre, nager? Elle réapprendrait, oui. Elle en avait le temps après tout, maintenant, même l'éternité...et surtout la nécessité. La question était, avec qui, ce n'était pas trop une technique qui pouvait s'élaborer seule, elle avait eu son père autrefois. Elle y réfléchirait, pour sûr.

Sa fierté avait été durement atteinte. Quel humiliant et décevant premier combat...Qu'un étranger lui sauve la vie...argh.
Des hommes étaient venus les secourir Lord Vlad et elle. Alors qu'elle grelottait dans ses habits légers et non encombrants, ne pensant à plus rien, elle les voyait, tous s'agiter et les questionner tels des paparazzis. Elle restait muette, ne daignant même pas les regarder. L'air pensif et triste, elle regardait le sol, renfermée sur elle même.

Elle ne se le cachait pas, elle avait été nulle et plus encombrante qu'autre chose. Comment devait-il la voir, Lord Vlad? Elle avait si honte.
Depuis qu'il eurent débarqués sur terre, elle boudait, dans son coin, gênée, la mine déconfite par la désolation. Elle essayait de faire bonne figure auprès de son hôte. Elle n'eut même pas le temps de comprendre là où elle était, plongée dans sa réflexion et tourmentée.  Elle n'était pas fatiguée, loin de là, elle était endurante à ce niveau. Elle avait juste besoin de se poser.

Elle accordait à présent une moindre confiance à Lord Vlad, qui avait tout de même plongé pour la sortir de l'emprise du monstre, sous l'eau. Elle ressentait une profonde gratitude pour cela. Mais elle se sentait redevable, à présent, elle n'aimait pas ça.
Elle le suivit jusqu'à un appartement.



I know my faults Can't live with them
#99cc66 - Code by Joy


Dernière édition par Fio Chucharan le Mer 3 Fév 2016 - 19:39, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : chou blanc
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1090

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
4355/2000  (4355/2000)
Votre domaine: La discrétion
avatar
Le héros noir et blanc
Le héros noir et blanc
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio - Mar 15 Déc 2015 - 14:35
Oh sweet hot water



Vlad n'était pas fatigué. On ne peut pas dire que cette aventure ne soit rien pour lui, mais il aurait pu sans peine continuer sa journée jusqu'à la fin et se reposer à une heure normale le soir. Cependant, le bain forcé l'avait un peu calmé, ou du moins avait calmé ses ardeurs et même les vêtements mouillés et en conséquence, plutôt révélateurs de la fille qui l'accompagnait le laissait pour l'instant plutôt froid. Il y avait dans l'appartement quelques tenues diverses, pas les siennes, mais qui feraient l'affaire le temps qu'il lave sa tenue si particulière.



L'appartement était plutôt luxueux, plutôt grand... Mais si Vlad se souvenait bien, l'académie l'avait récupéré d'un homme qu'ils avaient dû éliminer car il coopérait énormément avec les renégats, donc il ne coûtait pas bien cher.



Il chercha dans la lingère une tenue quelconque qui lui irait plus ou moins. Il trouva une chemise un peu trop grande et un pantalon en jeans un peu large, qu'il accompagna d'une ceinture avec une boucle "I love Staline" d'une certaine ironie. Au passage, il pris des vêtements pour la pauvre fille aussi trempée que lui. Elle serait en jupe longue, avec un débardeur au décolté apparent, mais sous, si elle le voulait, un pull à col roulé. Et bien sûr, il y avait des sous-vêtements en suffisance pour tout le monde.



Bien sûr, ils ne pouvaient pas se changer dans la même pièce, puis, il avait besoin d'un bain, ou du moins, il en avait envie... Oh, et de plus, il y avait du sel dans son masque, ça lui donnait une très désagréable impression et il ne s'en débarrasserait que par dissolution. Il expliqua à Fio :



Je vais prendre un bain, profites-en pour te changer, si tu veux, tu pourras en prendre un ensuite... ou il y a une cabine de douche, mais elle est juste à côté de la baignoire. Bref, en attendant, met des vêtements secs, tant qu'à faire, autant éviter un trajet pour t'emmener à l'infirmerie si tu attrapes une pneumonie. Laisse tes vêtements là-bas, je les laverai dès que j'ai fini. Je te laisse visiter, c'est le plus souvent ici que tu resterais si tu acceptes mon offre.



Il ouvrit la porte de la salle de bain, déposa la pile de vêtements, puis réalisa qu'il n'avait pas fini de donner le programme de la journée à Fio. Il rouvrit la porte pour lui parler en face, et déjà, elle était en sous-vêtement, n'ayant pas perdu une seconde hors de son champ de vision pour se changer. Il décida en un éclair de faire comme si de rien n'était, ça n'avait que des avantages. Il était fort possible qu'elle suppose qu'il n'avait même rien vu, elle lui en voudrait moins. Avec un peu d'imagination, elle pouvait aussi se dire qu'il était en fait asexué, que le sexe et les choses de l'amour lui étaient inconnues, auquel cas, il y avait des chances qu'elle agisse dès lors en fonction, oubliant sa pudeur. De fait, elle pouvait même se dire qu'il était un automate très bien fait, au stade actuel des choses. Il ferma les yeux, elle n'en saurait rien, pour se faciliter la tâche, car il sentait bien qu'il aurait du mal à garder un ton neutre s'il avait les yeux fixés sur un beau corps de jeune femme comme celui-là, tout dévoilé, mais pas trop, ces hanches, ce ventre, ces... Il fit sa meilleure expression neutre pour Informer Fio :



Plus tard, je te montrerai les endroits sympathiques de cette ville, ça dépendra de l'heure. Il se peut que je te fasse un mémo si je dois repartir avant d'avoir pu.



Il ferma ensuite la porte comme si de rien était, sans la claquer, mais avec surtout l'idée en tête que si elle voulait lui lancer quelque chose, le temps qu'il parle, elle s'en serait saisi, mais elle n'aurait pas le temps de le lancer sur autre chose que sur la porte fermée. Son cœur battait à cent à l'heure de surprise et de peur, il avait bien géré la situation, sur le moment, mais sans son masque, il aurait été grillé. Il se demandais même si son masque ne rougissait pas tout de même un peu. C'était assommant pour lui l'effet que pouvait avoir l'érotisme des humaines, étrange même. Il y a peu, il n'avait rien à faire de ce bout de chair, mais à peine la peau sortait-elle de son imagination et il était troublé. Ou peut-être était-ce les sous-vêtements de Fio, mouillés, collants, plus obscènes encore que sa nudité complète, qu'il imaginait.



Alors il se dit qu'il devrait probablement s'excuser de l'avoir interrompu, ou de ne pas avoir frappé, ou autre. Il l'avait sauvée et ce serait de l'effort perdu si elle lui en voulait tout de suite après. En fait, peut-être espérait-il la revoir encore un peu, peut-être la voir encore, cette fois complètement nue. Il ouvrit la porte sans trop y réfléchir. Et il fut surpris de la voir toute habillée, calmement assise sur le lit, surprise de le voir rouvrir la porte... ou ouvrir une première fois... Vlad était confus, est-ce qu'elle venait de finir de se changer en quelque instants ? ou est-ce qu'il n'avait jamais ouvert cette porte et qu'elle avait en fait bien eu le temps quand il était dans son délire ?



Je voulais m'excuser pour quelque chose, mais je ne suis plus très sûr... Bref, je vais prendre mon bain, ça me remettra les idées en place.



Et il disparu dans la salle de bain, fermant une dernière fois la porte, avant de se déshabiller de son costume mouillé et de faire couler de l'eau... et d'attendre en inspectant son corps pour d'éventuelles blessures, que l'eau remplisse suffisamment la baignoire.






[

Je parle en SILVER, j'ai un Journal de bord et un masque.


Dernière édition par Lord Vlad le Jeu 7 Jan 2016 - 20:47, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : Coquelicot
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 76

Feuille de personnage
Niveau:
3/30  (3/30)
Expériences :
1310/1000  (1310/1000)
Votre domaine: La Survie
avatar
Jardinière
Jardinière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio - Dim 20 Déc 2015 - 19:28



Au bain masqué oéoé ♪


L'eau salée brûlait la peau sensible de Fio, et causait de terribles démangeaisons. Elle se grattait partout. Elle prendrait une douche après. Non, peut être prendrait-elle un bain, tout comme monsieur Vlad, après cette mésaventure, elle ressentait un grand besoin de confort, et quoi de plus bon qu'une bonne trempette dans de l'eau chaude et ses vapeurs? Elle hésitait entre le côté pratique ou le côté agréable. Une douche rapide et efficace pour rincer cette eau de mer et vite se revêtir, ou prendre le temps de se relaxer au chaud et en sécurité, c'était si rare. Elle verrait quand ce serait à son tour.
Lord Vlad était allé chercher du linge, et il avait pensé à elle aussi. Il lui tendit des vêtements secs. Elle aurait préféré attendre enroulée dans une serviette, ça aurait évité de mouiller déjà les habits qu'elle allait porter après le rinçage, et après tout, les serviettes servaient à cet usage. Tans pis, elle ferait avec.


-Je vais prendre un bain, profites-en pour te changer, si tu veux, tu pourras en prendre un ensuite... ou il y a une cabine de douche, mais elle est juste à côté de la baignoire. Bref, en attendant, met des vêtements secs, tant qu'à faire, autant éviter un trajet pour t'emmener à l'infirmerie si tu attrapes une pneumonie. Laisse tes vêtements là-bas, je les laverai dès que j'ai fini. Je te laisse visiter, c'est le plus souvent ici que tu resterais si tu acceptes mon offre.


Elle l'avait regardé sans réaction, elle n'avait rien écouté. Elle avait deviné qu'il partait prendre un bain, disparaissant dans la salle à côté. Dés que l'homme masqué eut fermé la porte, Fio sortit de son état passif pour s'activer et se changer en vitesse. Elle enleva son sac à dos et le déposa à côté, défit sa ceinture et laissa tomber à ses pieds son short de trop grande taille. Son tee-shirt en fut libéré, elle leva les bras pour le retirer difficilement, avec l'eau qui commençait à sécher et à coller contre son corps. Elle le jeta et se mit alors à se gratter frénétiquement, mais arrêta aussitôt quand elle vit que c'était jusqu'au sang. Elle voulait éviter les infections, après le broiement, la noyade et la pneumonie...De plus, le sel brûlait déjà douloureusement les petites plaies du combat, causée par les morceaux de verres qu'elle avait fait voler en éclats, et qui l'avaient écorchée de toutes parts.
Elle était pressée que Vlad finisse, pour y aller elle aussi. La petite brune s'empressa de se saisir du débardeur. Elle tenta de l'enfiler. Sa peau collait encore, laissant le haut bloqué au dessus de sa poitrine.
C'est alors que la porte se rouvrit. C'était encore le Lord Vlad, toujours masqué. Il parla normalement:


-Plus tard, je te montrerai les endroits sympathiques de cette ville, ça dépendra de l'heure. Il se peut que je te fasse un mémo si je dois repartir avant d'avoir pu.


Fio s'immobilisa, laissant un temps avant de se tourner vers lui. Elle n'avait pas écouté les quelques précisions qu'il semblait avoir oublié de lui informer avant son interruption. Elle douta fort que ce fut le fruit du hasard. Mais à son ton de voix, il n'avait transmis aucune réaction, il était habituel, indifférent. Elle ne s'en était pas rendue compte, mais elle avait rougit, après qu'il eut refermé une seconde fois la porte calmement. Ce fut bien la première fois qu'on la voyait dénudée ainsi. L'humaine s'en ficha pas mal, si cela se trouvait, il avait mal vu avec son truc sur la tête, ou était-il non intéressé par les filles. Elle avait été préoccupée par tout autre chose, en revoyant ce masque noir et blanc. Fio rigola doucement et innocemment, telle une enfant, amusée par ce qu'elle avait imaginé.
Lord Vlad portait-il son masque sous la douche? C'était d'un ridicule, pourquoi un homme ferait-il une chose si étrange, s'était-elle dit. Elle était curieuse maintenant. Elle voulut alors à son tour ouvrir la porte et apercevoir Monsieur Vlad, dans le bain, encore et toujours masqué, se tournant vers elle au calme. Elle avait froid, et passa vite à son bien être avant tout autre chose. Elle finit alors de se vêtir. Elle lâcha un petit cri d'étonnement mécontent, quand elle vit le décolleté du débardeur que le Lord lui avait donné. Elle mit aussi la longue jupe en guise de bas... Elle était entièrement nue sous sa tenue, ayant enlevé minutieusement ses sous-vêtements en dessous des habits déjà mis, pour éviter une autre surprise...Gênée, elle les cacha bien dans ses habits mouillés qu'il allait lui laver. Donner sa petite culotte à un homme n'était pas anodin... Elle regarda alors autour d'elle et fut contente de trouver un petit pull, qu'elle ne tarda pas à mettre par dessus. Qu'est-ce que cet homme lui avait donné comme tenue...Elle fut pressée de retrouver ses bons vieux habits de scoot.

Elle s'installa tranquillement sur le lit, en attendant, ne pensant à rien.

Lord Vlad pointa de nouveau le bout de son nez (fallait-il déjà qu'on le voit pour être sûr qu'il en ait un...) car oui, ce fut encore ce masque que Fio aperçut. Elle commençait sérieusement à se poser des questions. Il devait surement avoir une blessure, ou une vilaine cicatrice pour vouloir à ce point cacher son visage. Ou Lord Vlad était vraiment moche.


-Je voulais m'excuser pour quelque chose, mais je ne suis plus très sûr... Bref, je vais prendre mon bain, ça me remettra les idées en place.


Pour une fois que ce qu'il dit ne fut pas si important, Fio l'avait écouté. Il était vraiment bizarre ce monsieur.
En attendant, elle fit le tour de l'appartement, grand et luxueux...
Elle tira la langue et son visage se crispa dans une grimace.


-Aaargh...! C'est salé! De l'eau...


Elle avait crié soudainement. Elle alla alors se désaltérer longuement au robinet, ne prenant même pas le temps de se servir un verre. Elle avait bu la tasse, là-bas à la mer. Elle s'était trempée de nouveau.
Elle cria encore. Elle en avait marre, ça lui démangeait trop, et le sel qui rencontrait ses plaies piquait, la faisant trop souffrir. Elle ne pouvait pas attendre que monsieur Lord Vlad daigne bien finir son bain et sortir, ce n'était même pas envisageable. Elle se précipita alors les larmes aux yeux et ouvrit la porte timidement, balayant la salle du regard. Elle la referma en la claquant. Elle ôta rapidement les vêtements qu'elle avait mis plus tôt, sans trop de mal cette fois, sans réfléchir, puis elle la rouvrit et se mit à trottiner à travers la salle de bain, toute découverte, jusqu'à la cabine de douche, baissant la tête et cachant son visage rougit sous ses cheveux sombres.

Elle était là, dans la cabine de douche, pendant que le Lord Vlad pataugeait dans son bain. On pouvait deviner son corps nu féminin à travers la vitrine floutée. Elle avait peu de poitrine, mais là, on pouvait voir ses courbes, ses hanches et ses cuisses aux formes développées. Il y eut un grand silence. Le coeur de Fio battait la chamade, elle se demanda même si lui n'entendait pas les échos de ses battements, de là où il était, et si il la regardait, qu'est-ce qu'il pouvait bien penser. Elle n'avait jamais eu à faire avec ce genre de situation, là-bas, avec les zombies. Elle lui tournait le dos. Elle se retrouvait à se doucher, à côté d'un homme surement nu, un inconnu avant tout. Elle n'arrivait pas à penser, crispée, elle se tenait de ses mains. Il faisait chaud et humide...L'humaine gardait les yeux fermés, mais fut trop tentée de regarder le Lord Vlad. Elle avait allumé l'eau chaude, la laissant coulée sur sa peau et soulager ses maux. Elle tourna la tête vers lui, avec gêne, puis la retourna vivement. Il avait encore son masque, même dans le bain. Elle s'adressa à lui:




-Qu'est-ce que vous cachez sous votre masque? Vous êtes blessé?






I know my faults Can't live with them
#99cc66 - Code by Joy
♦ Rose ou chou ? : chou blanc
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1090

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
4355/2000  (4355/2000)
Votre domaine: La discrétion
avatar
Le héros noir et blanc
Le héros noir et blanc
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio - Dim 27 Déc 2015 - 23:32
Ah, ouais, quand-même

Malgré que le temps avait déjà un peu passé et que ses vêtements doucement mais sûrement, étaient drainés de leur eau par cette force sérieuse que l'on appelle la gravité, il était toujours relativement, par rapport, donc, à quand il était sec, mouillé. D'ailleurs, dans le même repère relativiste, ses vêtements étaient difficile à retirer et il mit un certain temps à se dénuder, si bien qu'il hésita quelques instants, ce qui est de fait, très peu de temps, puisqu'un instant est une fraction immensurable de seconde, à se mettre dans l'eau chaude avec son costume à moitié enlevé. C'est que c'est déjà difficile à retirer de base, ces choses-là, alors mouillé. Enfin, ça n'est pas pire qu'une combinaison en cuir, pouvait-il se réconforter s'il y pensait, puis sur un homme, ça donnait tout de même très bien, contrairement à la combinaison en cuir, pour laquelle il refusait même de se l'évoquer.

Il eut plus tôt fait de se débarrasser de sa tenue que l'eau ne se remplisse d'oxyde de dihydrogène à forte agitation moléculaire. Il dut donc attendre que cette opération, réalisée par une pompe installée quelque part entre deux étages de l'immeuble à appartement, se servant des principe de base de mécanique des fluides pour faire couler ledit liquide dans le récipient de lavage de personne. Pour s'occuper, il inspecta son anatomie à la recherche d'éventuelles plaies qu'il n'aurait pas remarqué qu'il se serait fait lors du combat précédent de peu ce bain.

Ce qui pouvait être dit en deux ligne vient de l'être en deux paragraphes. Ah, ouais, quand-même...

Vlad rentra donc avec volupté dans un bain bien mérité par une victoire durement remportée. Oh, peut-être Fio en aurait plus besoin que lui, elle avait tout de même été assez malmenée, mais il venait de lui sauver la vie, elle n'avait pas grand-chose à dire contre ça. L'eau chaude embrassait le moindre recoin de son corps, le brûlant délicieusement au passage, car c'était trop chaud, mais ça lui convenait. Restait son masque. Il se fit légèrement couler pour qu'il se remplisse d'eau tout en fermant tout ce qui pouvait l'être et soufflant doucement du nez. Il réussit ainsi à faire voyager l'eau un petit coup dans l'étrange appendice. Il avait l'impression que s'il ne faisait pas particulièrement attention à rester un minimum concentré sur son corps, il fondrait ou se transformerait. Il se concentra donc sur son corps, puisqu'il n'avait rien de mieux à faire.

À travers la porte, il entendit Fio s'exclamer quelque chose. Il verrait bien ce que c'est plus tard, rien ne pressait. Au pire, elle s'était cassé la figure quelque part, ça lui apprendrait à farfouiller toute seule.

Il se produit alors quelque chose d'abérant, d’inattendu, d'excitant. La porte s'ouvrit, Fio entra, ne traîna pas à se déshabiller une nouvelle fois, totalement, sous ses yeux ébahis et nue, pressé, gênée, elle traversa la pièce jusqu'à la cabine de douche dont le verre ne cachait en fait pas grand-chose. Ah, ouais quand-même. Il avait bien précisé qu'il y avait une douche, mais il ne s'attendait pas du tout à ce qu'elle ose.

Elle alluma l'eau chaude, c'est pour ça qu'elle était venue, après tout. Dommage, ça aurait été plus drôle qu'elle eut voulu s'incruster dans son bain. Ou juste continuer à être là, aussi nue que lui, à un masque près. C'est d'ailleurs du masque qu'elle parla. Elle semblait intriguée, qui ne serait pas intrigué par un tel objet déjà seul, posé sur une table, alors constamment porté, c'était encore autre chose.

Qu'est-ce que vous cachez sous votre masque ? Vous êtes blessé ?

Il rigola un peu, elle n'avait toujours pas compris qu'il ne le retirait jamais par obligation. Oh, qu'il aimerait s'en défaire et la dévorer de ses lèvres enfin libres. Une délicieuse humaine musclée comme il faut par la survie, mais pas trop par la relativement courte durée de celle-ci. En plus, il pouvait presque la peser du regard, à travers cette vitre. La sentir entre ses doigts.

Il finit tout de même par répondre, non sans un brin d'humour :

En fait, je suis juste un maniaque des masques, je trouve les visages humains repoussants, c'est pourquoi je me suis collé un masque au visage, ainsi, j’atteins à tout instant la perfection de cette œuvre... Non, je blague, c'est une sorte de malédiction, je ne peux pas l'enlever, il est indestructible et il fait partie de mon squelette.
Il précisa quand-même, au cas où.
Interdiction d'essayer de l'enlever, je l'ai déjà assez fait et ça m'énerve qu'on le tripote comme s'il y avait la moindre espoir de le retirer.

En disant cela, il s'était un peu levé, s'était savonné et s'était replongé dans l'eau, probablement sous le regard inquisiteur de Fio, derrière sa vitre, qui voyait aussi peu que lui. S'il avait eu des cheveux à laver, c'est à ce moment qu'il l'aurait fait, mais il n'en avait pas, donc il avait fini. Il prit d'ailleurs soin de demander à Fio :

Vous avez du savon ? Je peux vous en passer s'il faut.


♦ Rose ou chou ? : Coquelicot
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 76

Feuille de personnage
Niveau:
3/30  (3/30)
Expériences :
1310/1000  (1310/1000)
Votre domaine: La Survie
avatar
Jardinière
Jardinière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio - Lun 25 Jan 2016 - 22:13



La Bête et Le Dragon





En fait, je suis juste un maniaque des masques, je trouve les visages humains repoussants, c'est pourquoi je me suis collé un masque au visage, ainsi, j’atteins à tout instant la perfection de cette œuvre... Non, je blague, c'est une sorte de malédiction, je ne peux pas l'enlever, il est indestructible et il fait partie de mon squelette.
Il précisa quand-même, au cas où.
Interdiction d'essayer de l'enlever, je l'ai déjà assez fait et ça m'énerve qu'on le tripote comme s'il y avait la moindre espoir de le retirer.


L'humour de Lord Vlad était tout aussi tordu que le reste, chez lui. Ça n'amusa pas Fio, qui en déduit que cette touche d'ironie n'était pas censée faire rire qui que ce soit d'autre que Lord Vlad lui même. Ce personnage représentait à lui tout seul l'étrangeté à son paroxysme. Elle s'était contentée de continuer à écouter ses explications avec intérêt, chose rare chez Fio.
Après un petit moment de réflexion, Fio était comme rentrée en transe, elle s'imaginait des scénarios insoupçonnés, derrière un visage immobile et absent, et tentait de refaire le cours de la vie de Monsieur Vlad. Elle s'imaginait s'amuser à prendre un marteau et frapper violemment le masque du Lord, et voir crouler en petits morceaux le masque noir et blanc.




D'accord, je n'y toucherais pas.


finis t-elle par admettre, toujours aussi impassible. Elle aurait jurer qu'une longue ombre au sourire démoniaque pouvait s'étendre dans son dos.


Les deux reprirent leur petite toilette tranquillement, chacun de son côté, comme si tout se déroulait dans le meilleur des mondes. Lord Vlad lui semblait tout à fait correct, contrairement à tous les psychopathes qu'elle avait rencontré autrefois, à la simple vu de son corps nu, il n'avait rien fait, rien laisser paraître, et avait gardé le plus plat des calmes. Une telle neutralité et maintenance était respectable aux yeux de l'humaine, dévoilée sous le regard de cet inconnu. Cela l'apaisait, elle était à l'aise avec quelqu'un de ce genre. Ce n'étaient que des fesses, après tout, rien de bien terrible, il y avait vraiment pas de quoi en faire des tonnes. Elle avait, depuis les sombres jours, toujours bénit ce corps relativement peu féminin, qui pouvait sous des habits facilement devenir hermaphrodite. Elle n'était pas trop sexuée, c'était parfait. Le sexe, la reproduction et toutes ces conneries la dépassaient.La Survie de l'espèce? Rien à battre. Les autres se démerdent. Et si ils meurent, ce n'est que bénéfique pour la jeune survivante, l'humanité est un danger. De toute manière, vu sa santé et ses modes de vie extrêmes suivis durant sa vie entière, elle devait surement être stérile. Quand on a vu le côté bestial et tyrannique de la chose, on ne peut que la haïr.
Lord Vlad sortit, d'un ton si neutre, cette chose banale, presque amicalement :



Vous avez du savon ? Je peux vous en passer s'il faut.


Fio avait rarement eu ce luxe, se laver avec du savon moisi devait être très nocif, c'est pourquoi elle n'eut jamais l'idée d'en chercher et de s'en servir. Le retour aux sources naturelles notamment, nous apprends à quel point les produits chimiques sont une horreur, fuit comme du poison par tout êtres censés. Elle avait découvert que le savon n'était pas si nécessaire qu'on ne le croyait, les mains faisaient du bon travail. En se frottant bien la peau, on enlève les peaux mortes et le gros des saletés par la même occasion. Largement suffisant pour éviter toutes infections ou garder un minimum d'hygiène. C'est vivable, entre autre.

Elle pencha la tête hors de la cabine en direction du Lord Vlad et tendit la main, enjouée, elle voulait tester cette sensation de grande propreté de nouveau.

Elle se lava rapidement, elle avait la main sur le shampoing et nettoya enfin ses cheveux bruns, puis parcouru de ses mains en savonnant, son corps de la tête aux pieds, à toute vitesse.
Le sentiment de gêne s'était totalement envolé. Elle oublia presque la présence de Lord Vlad dans la salle, et se mit à raconter à haute voix :



Et je vis une bête monter de la mer, Et ils adorèrent le Dragon parce qu'il avait donné l'autorité à la Bête. Qui est semblable à la Bête? Et qui peut combattre contre elle?.


Elle ricana. C'était nerveux, elle se répétait cette phrase, souvent, et cela l'angoissait toujours, sentant un point dans sa poitrine se resserrer fortement.

Elle saigna légèrement du nez. Séquelles du combats, folie, souvenir de la mort, quelle cause, mais quelle cause? L'eau allait vite évacuer cela, et rien n'aura été vu.
Elle étira ses bras bien haut et se laissa glisser dos contre la vitre, pour finir doucement assise par terre, dans la douche, le jet d'eau chaude éclaboussant sa frimousse et faisant tomber en cascade ses épais cheveux courts sur son visage. Ses bras levés au dessus de sa tête, contre le vitrage, elle bredouilla, quelque peu assommée par la chaleur.


J'aimerais savoir...comment vous êtes mort, Lord Vlad...Pourquoi vous êtes maudit...?


A ces mots, elle se leva en fermant le courant d'eau, sortit de la cabine et s'accroupit face au Lord, le fixant droit dans les trou de son masque, nue et mouillée ;



Etes-vous un Dragon...


Au dessus du bord de la baignoire, en se rapprochant, elle finit par chuchoter;

Ou bien une Bête?



I know my faults Can't live with them
#99cc66 - Code by Joy
♦ Rose ou chou ? : chou blanc
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1090

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
4355/2000  (4355/2000)
Votre domaine: La discrétion
avatar
Le héros noir et blanc
Le héros noir et blanc
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio - Ven 29 Jan 2016 - 19:28
D-shield

Une fois qu'il eut fini son explication, il s'attendit presque à ce qu'elle proteste, qu'elle veuille absolument qu'il enlève ce masque si énigmatique pour elle. Mais non, elle ne fit qu'approuver faiblement :

D'accord, je n'y toucherais pas.

Il proposa du savon à la jeune fille, comme évoqué précédemment. Elle accepta sans trop de problème, et Vlad lui tendit le pain de savon, comme s'il lui avait offert une friandise...
Oui cette comparaison est volontairement pleine d'un double sens. Après tout, Vlad était avec une fille naïve et vulnérable dont il avait suffisamment gagné la confiance en quelques heures pour qu'elle reste nue dans la même pièce que lui pour plus qu'une poignée de secondes.

Puisqu'il n'y avait plus le risque de faire attendre Fio, Vlad se dit qu'il resterait bien un peu plus longtemps dans son bain, il appréciait cette sensation et l'eau n'était presque pas salie, juste un peu salée. Il hésita à remettre un peu d'eau chaude, mais la chaleur était toujours acceptable et Fio se retrouverait peut-être avec de l'eau glacée. Pas quelque chose à faire pour garder de bonnes relations, ce qu'il comptait faire le plus longtemps possible.

Pendant qu'elle se lavait, elle raconta quelque chose d’extrêmement obscur pour Vlad, si seulement elle racontait, peut-être délirait-elle, peut-être étais-ce une citation, ou une parole extrêmement sage. Pour Vlad, elle tarabiscotait :

Et je vis une bête monter de la mer, Et ils adorèrent le Dragon parce qu'il avait donné l'autorité à la Bête. Qui est semblable à la Bête? Et qui peut combattre contre elle?

Et en plus, elle rit, c'était à s'en demander si elle ne disait pas n'importe quoi juste pour se moquer de son incompréhension... non, ça c'est quelque chose qu'il ferait, mais qu'il doutait qu'elle fasse, il en doutait même fortement. Ce qu'elle disait devait avoir un certain sens. Il pensa de suite à un sens biblique, il n'y a pas de Dragon, cependant dans la Bible, pas à ce qu'il sache. Il savait par contre que le Diable était la Bête dans pas mal de textes et de parties. Il comprit donc le Dragon comme une sorte d'ange, un être opposé, mais semblable à la bête, et qui pouvait la combattre, mais qui en même temps en était la source, ce qui lui rappelait l'histoire de Lucifer, que ses ennemis avaient tendance à adorer.

Elle s'appuya contre la vitre, il vit son dos glisser contre, et il se demanda si elle s'était évanouie, ou alors qu'elle essayait de ... impossible à dire. Il vit ses mains, elles en l'air, ce qui indiquait au moins qu'elle était consciente. Il admirait qu'elle réussisse sans doute à faire autant de choses étranges pour lui que lui pour elle. Elle ne continua pas, demandant quelque chose d'assez banal :

J'aimerais savoir...comment vous êtes mort, Lord Vlad...Pourquoi vous êtes maudit...?

Question simple et communément demandée, Vlad s’apprêta à répondre quand elle sortit sans gêne de la cabine, toujours aussi nue, mais plus mouillée cette fois, pour s'accroupir à côté de la baignoire, en demandant un truc étrange de plus, en se rapprochant dangereusement de son masque :

Etes-vous un Dragon...
Ou bien une Bête?




♦ Rose ou chou ? : Coquelicot
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 76

Feuille de personnage
Niveau:
3/30  (3/30)
Expériences :
1310/1000  (1310/1000)
Votre domaine: La Survie
avatar
Jardinière
Jardinière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio - Sam 30 Jan 2016 - 1:11



Ennemies with Benefits






I know my faults Can't live with them
#99cc66 - Code by Joy
♦ Rose ou chou ? : chou blanc
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1090

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
4355/2000  (4355/2000)
Votre domaine: La discrétion
avatar
Le héros noir et blanc
Le héros noir et blanc
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio - Dim 31 Jan 2016 - 22:19
LV&F : Partners in time




♦ Rose ou chou ? : Coquelicot
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 76

Feuille de personnage
Niveau:
3/30  (3/30)
Expériences :
1310/1000  (1310/1000)
Votre domaine: La Survie
avatar
Jardinière
Jardinière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio - Mer 3 Fév 2016 - 19:36



Jus de pêche et arbalette







I know my faults Can't live with them
#99cc66 - Code by Joy
♦ Rose ou chou ? : chou blanc
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1090

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
4355/2000  (4355/2000)
Votre domaine: La discrétion
avatar
Le héros noir et blanc
Le héros noir et blanc
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio - Jeu 4 Fév 2016 - 19:52
Abandon

♦ Rose ou chou ? : Coquelicot
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 76

Feuille de personnage
Niveau:
3/30  (3/30)
Expériences :
1310/1000  (1310/1000)
Votre domaine: La Survie
avatar
Jardinière
Jardinière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio - Sam 20 Fév 2016 - 1:55



Moe






I know my faults Can't live with them
#99cc66 - Code by Joy


Dernière édition par Fio Chucharan le Mer 24 Fév 2016 - 12:57, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : chou blanc
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1090

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
4355/2000  (4355/2000)
Votre domaine: La discrétion
avatar
Le héros noir et blanc
Le héros noir et blanc
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio - Mer 24 Fév 2016 - 11:56
Ouvrir la porte



[

Je parle en SILVER, j'ai un Journal de bord et un masque.
♦ Rose ou chou ? : Coquelicot
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 76

Feuille de personnage
Niveau:
3/30  (3/30)
Expériences :
1310/1000  (1310/1000)
Votre domaine: La Survie
avatar
Jardinière
Jardinière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio - Ven 26 Fév 2016 - 0:34



The Mask









I know my faults Can't live with them
#99cc66 - Code by Joy
♦ Rose ou chou ? : chou blanc
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1090

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
4355/2000  (4355/2000)
Votre domaine: La discrétion
avatar
Le héros noir et blanc
Le héros noir et blanc
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio - Sam 27 Fév 2016 - 0:27



[

Je parle en SILVER, j'ai un Journal de bord et un masque.
♦ Rose ou chou ? : Coquelicot
♦ Combien de rides ? : 17
♠ Petits messages : 76

Feuille de personnage
Niveau:
3/30  (3/30)
Expériences :
1310/1000  (1310/1000)
Votre domaine: La Survie
avatar
Jardinière
Jardinière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio - Dim 13 Mar 2016 - 16:15



Sweet or False Reflection?








I know my faults Can't live with them
#99cc66 - Code by Joy
Contenu sponsorisé
Re: Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio -
Welcome back to the human world Lord Vlad et Fio
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Au cœur de la ville-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page