Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! ] - Mer 21 Oct 2015 - 18:33


La ligne d'arrivé, les élèves passaient cette dernière les un après les autres, et l'avatar divin du professeur exécutait méthodiquement sa tâche, chacun avait son temps à la second près, les deux professeurs se tenaient l'un à coté de l'autre en observant les derniers qui arrivaient, piquant un ultime sprint, alors qu'il était clairement mort de fatigue.
Reprenant le bloc note, le professeur convertit rapidement les temps en un note, l'écrivant juste à coté du temps.


- Allez tout le monde se rassemble.

Personne ne le savait, mais Alexander avait gracieusement offert un point à chaque élève à cause d'un souci, d'un différence qu'il avait remarqué pendant la course. Il était surement le seul à l'avoir vu car il l'avait testé avant, mais le passage du marais avait été plus long que prévus et le terrain clairement plus difficile, quasiment que de la boue sur une bonne hauteur ! Les félicitant pour leurs efforts, le professeur annula la magie de la salle d'un bref geste, le gymnase reprit immédiatement forme, toutes les traces du terrains restant sur les chaussures s'envolait, ce qui ne fut pas le cas de la fatigue et de la sueur. Puis enfin il nomma chacun, donnant son temps et la note.

-Harry Crow, 65 minutes, 10
[…]
Elione d'Elande, 49 minutes, 14
James Klein, 0
[…]
Léna de sivifer, 60 minutes, 11
Soniya Siankov, 67 minutes, 9,5
[...]


L'énumération dura plusieurs longues minutes, le professeur regarda ensuite rapidement l'heure, il était maintenant un peu en avance sur ses prévisions, c'était parfait. Du coup le professeur rangea rapidement ce qu'il avait dans les mains avant de prendre la parole.

-Vous êtes en grande partie autour de la moyenne, je suppose que les lueurs vous ont bien aidé et motivé ! Quelques personnes ce sont détachées, en bien où en mal, mais globalement ce n'est pas mauvais. Étirez vous un peu les jambes et vous pourrez rejoindre les vestiaires, nous sommes un peu en avance, mais je vous libère maintenant, vous le méritez bien. En cas de besoin de serais dans le vestiaire des professeurs dans quelques minutes.

La plupart des élèves n'ont pas attendu leurs restes pour partir se jeter sous les douches, se changer et courir au réfectoire. En attendant le chevalier était rester quelques minutes de plus dans le gymnase, se prenant clairement la tête sur le panneau de contrôle de ce dernier avant de partir, le regard blasé de celui qui n'avait rien comprit de ce qu'il venait de lire sur le visage. Le chronomètre posé avec la feuille de note sur la table, il se dirigea vers son casier pour sortir une serviette qu'il accrocha  à l'entrée des douches réservées aux profs. C'était étrange d'en faire une similaire aux élèves alors que le professeur était bien souvent seul … Mais bon. Ensuite il resta à l'entrée des vestiaires saluant les élèves qui partaient en leur souhaitant la bonne appétit. Il ne restait plus beaucoup d'élève, alors le professeur ferma la porte sans la verrouiller et se permit enfin d'aller passer sous l'eau.

- Et les collègues demandent pourquoi je n'apprécie guère toutes ses choses magiques et électrique … Il y a, a chaque fois, des soucis avec … C'est frustrant !






Dernière édition par Alexander le Mer 13 Jan 2016 - 17:36, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ] - Mer 21 Oct 2015 - 20:46
Pour une fois, le cours s'était déroulé sans accrocs et dans un terrible ennui. L'ancienne souveraine ne serait pas de ceux qui s'en plaindraient, d'autant qu'elle était arrivée dans le peloton de tête avec une avance suffisante pour pouvoir prendre sa douche sans être l'objet des regards des autres filles. Elle en ressortit quand le chevalier alla en direction de son vestiaire, non sans avoir salué les bienheureux qui partaient plus tôt que prévu.

La salle "en plein air" avait disparu, de même que tout ce qui en provenait, à part les pauvres élèves exténués et leur fatigue. Elle observa le professeur partir dans son vestiaire avec nonchalance, réfléchissant à comment elle allait l'aborder après ce qu'elle considérait comme une traîtrise de sa part.

Il disparut un moment, pendant lequel tous les élèves d'en furent sous prétexte d'étudier, simplement désireux de cesser la torture musculaire. La jeune femme, elle, attendit. Et voyant qu'il n'arrivait toujours pas, elle entra à l'intérieur et entendit le bruit de l'eau couler. Quel culot de prendre une douche alors qu'il avait simplement marché tout du long ! Elle se posta près de l'entrée des douches, dos à celles-ci car elle ne souhaitait pas espionner, mais suffisamment proche pour que l'écho répercute ses paroles.


"Vous avez omis de mentionner que vous étiez un professeur, chevalier. Voilà un comportement fort peu convenable pour un guerrier saint !"

L'agacement pointait dans sa voix et elle guetta la moindre réaction de son interlocuteur.

"Je me sens en quelque sorte trahie... Nous étions proches et voilà que soudain les positions s'inversent : je ne suis plus la reine mais l'élève, et vous le chevalier devenez l'autorité la plus haute. Je pensais que cela m'indifférait mais en vérité j'aurais préféré pouvoir m'y préparer. Pourquoi n'avoir rien dit ? Vous pensiez que c'était là le genre d'information qui ne changeait rien ?"
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ] - Mer 21 Oct 2015 - 21:57


Laisser couler de l'eau fraiche sur sa tête, c'est incroyable ce que cela pouvait faire du bien. Il ne s'attendait pas à ce que maintenir son avatar divin aussi longtemps soit si éprouvant en fait … L'eau sur sa tête depuis maintenant quelques minutes, les mains sur les parois il regardait le sol, méditant toujours sur le souci de la salle, ce n'était pas faute de tenter de comprendre mais il n'y arrivait pas ...

- Vous avez omis de mentionner que vous étiez un professeur, chevalier. Voilà un comportement fort peu convenable pour un guerrier saint ! Je me sens en quelque sorte trahie... Nous étions proches et voilà que soudain les positions s'inversent : je ne suis plus la reine mais l'élève, et vous le chevalier devenez l'autorité la plus haute. Je pensais que cela m'indifférait mais en vérité j'aurais préféré pouvoir m'y préparer. Pourquoi n'avoir rien dit ? Vous pensiez que c'était là le genre d'information qui ne changeait rien ?

Le chevalier haussa un sourcil il reconnaissait cette voix, il s'agissait de celle d'Elione. Il était vrai que dit comme cela il lui avait en quelque sorte mentit, avait trahit la confiance de la reine. Malgré tout il ne s'attendait pas à une réaction si forte, enfin forte, il percevait bien l'agacement dans les propos de la jeune femme.
Il finit par couper long après un instant de silence et essora rapidement ses cheveux.


- Il est vrai que je n'ai jamais parlé de mon statut dans l'académie, cependant je n'ai jamais affirmé être élève, ou autres. Il est vrai que j'escomptais en parler, j'aurais pu le faire avant ce cours si j'avais su que vous y seriez.

Le professeur s'approcha de la sortie, marchant dans l'eau qui finissait de s'évacuer dans un bruit reconnaissable et saisit la serviette pour commencer à s'essuyer, à commencer par les cheveux évidemment.

- En revanche je sais que cela change les choses, je l'ai vu à plusieurs reprises dans cette école.

Il lia ensuite la serviette autour de ses hanches avant de sortir tranquillement, s'arrêtant un instant sur le seuil des douches pour regarder Elione qui attendait adossée au mur. Quelle perçoive cela comme un trahison le gênait, il n'avait jamais voulut la trahir. A ces yeux une trahison était plutôt un mensonge, quelque chose visant à nuire, finalement il choisit de ne pas trop parler dans l'immédiat, il se dirigea vers son casier et se stoppa devant.

- Mes intentions n'étaient nullement de la trahison, mais à cet époque les professeurs sont autrement considérés que de ce que je me consacrais à avoir comme lien de mon vivant.

Il se tourna vers elle, droit comme un chevalier se devait de se tenir, les mains posé sur ses hanches, son regard planté dans celui de la blonde.

- En vous annonçant mon statut auriez vous accepté d'être proche de moi ? N'auriez vous pas agit différemment en dehors des cours ? Car c'est comme ça ici, le regard des élèves, leurs actions, tout change avec votre statut.




Invité
avatar
Invité
Re: Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ] - Jeu 22 Oct 2015 - 19:10
La duchesse ne cilla pas en voyant l'homme sortir de la douche presque nu. De ce qu'elle avait déjà pu constater de lui, la pudeur n'était pas la valeur qui l'étreignait le plus, bien au contraire. Elle resta cependant de glace, habituée à contrôler ses émotions et à ne pas se laisser submerger pour si peu.

"Vous oubliez une chose Alexander. Depuis le début je sais l'époque de laquelle vous venez et votre statut de chevalier. Si en tant que reine j'ai accepté de vous fréquenter, pourquoi en tant qu'élève face à un professeur aurais-je eu la démarche inverse ? Je vous apprécie pour les choses qui nous rapprochent, pas pour vos omissions. C'est en me cachant cet état de fait que vous me conduisez à agir différemment. Y a-t-il autre chose ? Si vous souhaitez que vous continuions nos promenades dominicales et nos quelques entraînements en commun, mieux vaut que vous en veniez aux faits maintenant."

Elle le dévisagea d'un regard ferme, suivant du regard sans s'en rendre compte le cheminement d'une goutte sur son torse élancé.

"Et si vous avez des raisons de me cacher d'autres choses, expliquez-les-moi. Je suis à même d'écouter ce que l'on me dit et de me forger mon propre avis je crois ! Vous n'aurez qu'à venir me voir quand vous aurez confiance en moi !"

Sur ces mots elle se détourna et se dirigea vers la sortie sans se soucier de quelle tenue on le verrait porter, si par hasard un élève était revenu sur ses pas ou si un autre professeur entrait dans la salle. Quand à sa demande, cela attendrait sans doute qu'elle trouve une personne plus fiable. Peut-être avait-elle eu tort de s'attacher si vite à lui simplement à cause de leur époque...
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ] - Jeu 22 Oct 2015 - 23:42


Fixant la porte de son casier le resta muet, mais elle avait raison sur un point, si en tant que reine et chevalier elle avait été capable de se rapprocher de lui, pourquoi pas dans le sens inverse ? Mais justement si le rapport de force s'inverse soudainement, une personne qui a l'habitude d'être supérieur peut elle vraiment accepter si facilement ce fait ?
Alors quelle continuait ses reproches, le chevalier lui restait immobile, réfléchissant intensément à ce qu'il se passait.
Et pourtant lorsqu'il entendit les pas de la reine s'éloignant, le toisant qu'il n'avait visiblement pas confiance en elle, qu'il cachait probablement d'autres choses et ces propos lui firent bien plus mal qu'il ne l'aurait cru, la confiance,le mensonge, il n'aimait pas cela, pourtant là il ne l'avait pas fait volontairement ...


"Et si vous avez des raisons de me cacher d'autres choses, expliquez-les-moi. Je suis à même d'écouter ce que l'on me dit et de me forger mon propre avis je crois ! Vous n'aurez qu'à venir me voir quand vous aurez confiance en moi !"

Il ne resta pas immobile longtemps à ces mots, ils sonnaient comme une fin, la fin de quelque chose, et il était incapable de pouvoir accepter cela une fois de plus, il avait eut bien assez de perte de son entourage …
Il tourna des talons et marcha très rapidement vers Elione pour poser une main sur l'épaule de la reine, la stoppant avant qu'elle ne passe la seuil de la porte ouverte. Un élève allait passer et entendit donc la porte se refermer alors que le chevalier avait légérement tirer sur l'épaule de la souveraine pour l'amener à entrer de nouveau.


- J'ai confiance en vous certainement même plus que nombres de mes élèves !

Il la fixait dans les yeux, puis relâcha la prise sur l'épaule d'Elione, d'abord par respect, ensuite car il ne comptait pas la bloquer si elle désirait vraiment partir. Le blond détourna ensuite le regard pour aller s'asseoir et soupirer.

- La raison est pourtant bien simple, bien que je n'aime point l'admettre ...

Il croisa les bras en baissant la tête avant de se redresser, on aurait crut qu'il venait de réciter une petite prière dans sa tête, et c'était le cas, il en avait appelé le nom d'anciens camarades, des chefs de son ordre.

- … Ce nouveau monde m'a petit a petit changé, j'ai perdu certaines de mes vertus, mais je n'ai pas eu le choix … certains événements ne laisse pas de place aux anciens.

Il se redressa et alla à nouveau à son casier qu'il ouvrit, commençant à sortir ce qu'il avait rentré un peu plus tôt.

- Mon esprit n'est plus autant en ordre que celui du chevalier que je fus. Je ne sais pas si vous pourrez le comprendre, mais remettre en question certaines choses insinue en nous un chaos auquel je ne m'attendais pas. Comprenez bien que certaines choses je n'en parles pas car elle me sont insupportables, d'autres je le fais probablement sans même m'en rendre compte à cause de cette époque ...

Il fixa son pendentif Teuton qu'il tenait entre ses doigts, se demandant bien ce qu'en penserait messire Von Salza. Le considérerait-il comme un bon soldat ? Probablement pas, un bon soldat n'a pas à réfléchir autant, il doit agir comme on le lui a dit. Mais en devient-il un traitre dans ce cas ? Son pouce glissait doucement la médaillon, il recherchait peut être l'apaisement en lui ? Ça avait fonctionné à ses début dans l'académie ...




Invité
avatar
Invité
Re: Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ] - Sam 24 Oct 2015 - 12:04
Bien qu'elle n'aimait pas provoquer pas provoquer la souffrance chez les autres, souveraine fut touchée du geste d'Alexander. Il l'aimait donc assez pour souffrir de la voir partir et aller la retenir. Elle se laissa ramener à l'intérieur et l'observa soupirer, prier. Un lueur de compassion naquit dans son regard, mais elle ne pouvait encore y succomber. Le chevalier avait des erreurs à accomplir, des leçons à tirer.

"Nous avons déjà eu cette conversation, vous savez ce que je pense de tout cela, et mon idée n'a pas changé. Il est temps que vous choisissiez entre votre passé et votre présent, Alexander. Soit vous vous tenez à ce que vous fûtes jadis, soit vous acceptez de ne plus être le même, mais ne venez pas prétendre que vous vous inquiétez des apparences et du statut quand vous jouez de ceux-ci."

Elle s'approcha doucement et vint poser la tête sur son épaule sans le gêner dans son rangement.

"J'avais une faveur à vous demander, mais j'ai l'impression que le moment est fort mal choisi... Je vais vous laisser vous rhabiller et attendre dehors."

Elle se retourna, prête à repartir, mais lui glissa encore à l'oreille :

"Gardez courage, chevalier."

Cette fois la duchesse ne lui laissa pas le temps de la rattraper et referma la porte derrière elle tandis qu'elle allait s'asseoir sur un banc en patientant. Comment pouvait-elle l'aider à se sentir plus à l'aise dans cette époque alors qu'elle-même n'avait pas trouvé de réponse à ses questions ? Ce fut son tour de soupirer, mais elle fit bonne figure quand la porte se rouvrit. Une promenade leur ferait sans doute du bien et leur permettrait de parler dans un cadre un peu plus personnel. Leur relation demeurerait sans doute ainsi : publiquement courtoise et amicale, ce qui déjà en soi la différenciait des autres élèves aux yeux du Teuton, et en privée plus profonde, rapprochés qu'ils étaient par les souvenirs de leur époque, les maladresses de leur nouvelle existence, leur difficulté à s'y intégrer comme les plus jeunes âmes.
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ] - Sam 24 Oct 2015 - 18:16


Elle n'avait pas tord, il ne pouvait rester indéfiniment sur les deux pentes, fallait-il changer ou s'acharner à rester le même coute que coute ?
Mais chaque solution avait son lot de problèmes, si jamais il choisissait la voie du changement, serait-il encore digne de cette croix qu'il tenait entre les mains ? Pourrait-il vraiment encore honorer son ordre, ses camarades et compagnons d'armes ? Il avait fait des concessions qui lui avait déjà couté en fierté et honneur …
Si encore tout se limitait à ça, il aurait choisit de changer, mais c'est son entêtement à ne pas changer qui a été la cause de plusieurs grande pertes dans son entourage, la raison qui a faillit le conduire à la rébellion en découvrant certaines choses …
Le voix d'Elione retentit alors à proximité de son oreille, il s'immobilisa instinctivement un instant avant de poursuivre ce qu'il effectuait.


"J'avais une faveur à vous demander, mais j'ai l'impression que le moment est fort mal choisi... Je vais vous laisser vous rhabiller et attendre dehors. Gardez courage, chevalier."

Elle venait de partir, il la regarda s'éloigner en souriant, la façon dont elle venait de le nommer lui avait fait un plaisir fou, bien que ce sentiment ne le rende un peu nostalgique. Se faire nommer chevalier avait un petit quelque chose qui le ramenait à son passé et faisait un bien énorme. Alors qu'elle sortit il prit donc la peine de remettre ses vêtements, redonner encore un coup pour sécher au mieux ses cheveux, glissa dans sa poche les notes des élèves et ressortit enfin.
Il se demandait bien ce que pouvait être ce fameux service ! Mais en attendant il passa un instant devant Elione pour aller vérifier chaque vestiaire si rien n'avait été dégradé ou oublier et les referma en voyant qu'il ne restait maintenant plus d'élève dans le bâtiment mis à part la souveraine. Il lui tendit alors la main pour l'aider à se relever du banc, bien que fondamentalement elle n'en aurait pas besoin de cette aide, mais en tant que chevalier et souveraine, ça lui semblait plutôt idéal.


- Vous avez bien raison, je vais devoir choisir, mais je crains que cela ne me prenne du temps, chaque coté m'ayant déja causé des difficultés ...

Il saisit ensuite sa main pour la remettre sur ses pieds et hocha la tête.

- Enfin, je suppose que nous avons tous nos soucis et choses que nous dissimulons !

Il commença ensuite à marcher, peut être allait il falloir manger ? Enfin il n'était pas particulièrement pressé, il ne donnait pas cours de l'après midi et n'avait convié aucun élève à des cours particulier.

- Alors, vous vouliez me demander une faveur, je ne sais pas si je peux être la personne idéal pour, mais je peux toujours faire de mon mieux dans la mesure de mes capacités.

Il était toujours étrangement à l'aise avec Elione, et en repensant à ce choix qu'il allait devoir faire, il ne pu s'empêcher d'imaginer qu'au vu de sa relation avec Elione, un drame similaire à ses précédents ne se reproduise. Changer causerait nécessairement un malaise, mais ne pas changer ses racines pourrait de nouveau le conduire à une confrontation … Alors qu'il réfléchissait à cela il fixait la blonde sans vraiment s'en rendre compte, avant de finalement regarder devant lui, marchant dans le couloir, le bruit de leurs pas étant les seuls y raisonnant à un rythme régulier.

- Dîtes m'en donc d'avantage.




Invité
avatar
Invité
Re: Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ] - Dim 25 Oct 2015 - 9:00
Les quelques mots lui annonçant qu'il avait pris la résolution de se décider enfin amenèrent un soulagement inattendu chez la souveraine. Elle se rendait compte à chaque entrevue avec lui qu'elle tenait un peu plus à cet homme, vestige d'un temps lointain où elle était grande parmi les grands.

Visiblement, la mention d'une faveur lui permettait aussi d'occulter ses questions pour le moment, afin de se concentrer sur le présent et de reprendre un rôle un peu plus maître de sa situation. Elle prit sa main avec un certain plaisir, se laissant relever sans en avoir besoin pour cheminer au milieu d'un silence religieux.


"Vous êtes la personne la plus appropriée de ce temps, du moins. En fait il y a deux choses. Tout d'abord je souhaiterais l'autorisation de pouvoir me rendre sur Terre afin de retrouver mes vieilles provinces et peut-être au-delà, mais surtout afin d'essayer de trouver les réponses qui me font défaut. Les réponses que vous attendez pour vous, moi je veux les chercher."

L'apprentie eut un petit rire en songeant qu'il y avait plus dramatique comme entrée en matière. On lui avait bien signalé qu'il fallait l'autorisation d'un professeur pour se rendre sur Terre, mais qu'ils n'étaient généralement pas bien difficiles quant à l'acceptation des demandes. Cela aurait au moins le mérite de détendre Alexander en vue de la suite.

La belle blonde resta muette un moment cherchant comment formuler son vœu.


"La seconde affaire va vous paraître quelque moins joyeuse je le crains."

Elle inspira un grand coup, arrêta leur marche en se plantant devant lui au détour d'un couloir. Elle s'empara d'une mèche blonde, sortit son épée de son fourreau sur une dizaine de centimètres, puis coupa ladite mèche. Ensuite, détachant un mince fil de soie doré dont elle avait paré ses cheveux, elle fit un nœud autour de l'échantillon sectionné et le tendit vers le Teuton.

"Jusque-là ce n'étaient que des cours, mais j'ai frôlé la mort trop de fois à mon goût depuis que je me suis réincarnée à l'Académie. S'il m'arrivait sur Terre un accident qui empêche que l'on récupère mon corps pour le soigner ici, je voudrais que quelqu'un soit en mesure de me ramener... Vous vous dites sûrement que c'est une attitude étrange venant d'une personne qui ne croit pas encore à son immortalité, et pis encore, qui ne la souhaite plus depuis des siècles. Toutefois j'ai rencontré des personnes, comme vous, qui me font aimer encore les plaisirs simples de la vie. Et c'est à une personne comme vous que je veux confier ma dernière chance, si besoin."

Elle garda le bras tendu jusqu'à sa réponse, redoutant l'abattement du chevalier dans ses sombres pensées quand elle voulait se faire lumière pour le guider.

"Autrefois vous protégiez le Saint-Empire Romain et les intérêts de la Chrétienté... Aujourd'hui je vous demande de prêter allégeance à ce qu'il reste de ma royauté et je placerai en vous ma foi. Qu'en pensez-vous, Alexander von Urmanis, chevalier de l'Ordre de Sainte-Marie des Teutoniques ? Acceptez-vous cette faveur que je vous demande, cette mission que je vous confie ?"
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ] - Lun 26 Oct 2015 - 17:33


Une autorisation pour descendre sur terre ? Ah oui, il parait qu'il faut la demander … Si peu d'élève prennent la peine de la demander que cela en avait surprit le professeur, pourtant que c'était lui qui lui avait signifié cette règle.
Quand à la raison pour ce voyage il surprit dans un sens le chevalier, mais pas le meilleur, il l'avait déjà lui aussi pour cette raison, mais remontait a chaque fois avec plus de questions, ou pire … Pourtant il ne comptait pas le lui interdire cette demande, mais il ne manquerait pas de lui signifier que ce n'était pas la meilleur solution et qu'il fallait être prudent. Il répondit aussitôt la fin de l'argumentation de la demande, juste après l'explication des recherche de réponse.


- Je ne vois pas de raison de vous le refuser, mais soyez prudente, le monde a bien changé, et surtout nous n'en remontons pas le plus souvent avec des réponses. Enfin tentez, si vous avez plus de chance que moi, les réponses viendront peut être à vous, ce ne fut pas mon cas, mais je prie pour que ce soit le vôtre.

Voila, il en était dit concernant ce voyage qu'elle allait entreprendre, en ce qui concerne la suite, et bien il l'écouta soigneusement alors qu'elle se planta devant, stoppant ainsi leurs marche. Il ne comprit pas pourquoi couper une mèche de cheveux et la lui tendre, mais la justification ne tarda pas et le laissa d'autant plus songeur. Dans un sens c'était agréable de savoir qu'elle lui faisait confiance au point de lui confier sa dernière chance de survie en cas de problème, mais la signification au fond était qu'elle redoutait d'avoir des soucis sur terre. Pourtant il leva la main et l'approcha, légérement hésitant, de cette main tendu, se stoppant alors qu'elle formulait sa demande dans une forme qui ne pouvait le laisser de marbre.

Autrefois vous protégiez le Saint-Empire Romain et les intérêts de la Chrétienté... Aujourd'hui je vous demande de prêter allégeance à ce qu'il reste de ma royauté et je placerai en vous ma foi. Qu'en pensez-vous, Alexander von Urmanis, chevalier de l'Ordre de Sainte-Marie des Teutoniques ? Acceptez-vous cette faveur que je vous demande, cette mission que je vous confie ?

Silencieux quelques instant il la fixa droit dans les yeux et se saisit alors de la méche, gardant le bras cependant tendu après avoir observer cette méche qui se tenait entre ses doigts maintenant.

- Comment un chevalier pourrait refuser une demande formulée d'une si belle façon ?

Il replia ensuite le bras, amenant ce dernier le long de son corps, sa main libre alla ensuite frapper son torse alors qu'il prenait une posture militaire.

-Bien évidemment que j'accepte de porter le fardeau de votre survie en cas de problème, ce sera même avec plaisir que je sauverais votre vie ! Mais je ne peux le faire pour votre statut royale, je le fais en mon nom et pour le votre, en honneur à mes principes et ma dévotion en ceux-ci.

Il s'inclina alors formellement, restant baisser quelques instants avant de se redresser pour observer Elione avant d'ajouter alors calmement.

- Bien que prudente, cette demande laisse admettre que vous pourriez mourir dans de bien dangereuses circonstances, j’espère n'avoir jamais le besoin de recourir à ce procédé pour vous.

Le blond fit ensuite un petit pas en avant, ajoutant comme pour vouloir ne rien ajouter sur le sujet qu'il venait d'aborder une remarque visant a détourner la conversation de celle-ci.


- Puis-je vous demandez ne me plus mettre "Von" dans mon nom ? Bien que de racines noble je n'ai jamais voulu les afficher, et encore aujourd'hui cela n'a pas changé.




Invité
avatar
Invité
Re: Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ] - Mar 27 Oct 2015 - 9:07
Un sourire éblouissant s'épanouit sur les traits de l'ancienne reine. Tant amusée que soulagée, elle ne pouvait plus cacher sa reconnaissance et la joie qu'elle avait de partager un peu de son quotidien avec cet homme devant elle. Ils ne s'étaient pas rencontrés de leur vivant, ou peut-être croisés sans s'apercevoir, elle aux côtés de Richard pendant sa dernière Croisade, lui occupé à se battre ou à soigner les innombrables blessés et à creuser les fosses communes dans le sol brûlant des terres tenues par Saladin. Était-ce le destin que de se retrouver ici ensemble ? Était-ce un forfait perpétré par la toute-puissance de Dieu, ou Deus ?

Le Teuton parut surpris, puis sa conviction renforcée, et malgré quelques réserves -les mêmes qu'elle-, il s'inclina de bonne grâce. Les voilà donc liés par un serment féodal, sans les formes ni les cérémonies d'usage, mais pas moins puissant et fondé sur une confiance réciproque. Puis, comme pour alléger le tour grave et solennel qu'avait pris la conversation, le chevalier signifia vouloir taire ses racines nobles.


"Entendu, je me tairai. Songez bien cependant que quiconque se renseignera sur notre époque saura qu'un chevalier ne qu'être un noble de sang, ou un valeureux guerrier ayant gagné ses éperons par l'accomplissement d'un fait d'armes reconnu. Considérant qu'il n'existe plus d'éperons d'or de nos jours, je crains que vos origines ne soient connues tôt ou tard."

Elle fit un pas à son tour et déposa un baiser sur sa joue du bout des lèvres avant de se détourner.

"Je vais devoir me rendre à mon prochain cours. Prenez soin de vous, "professeur". Et à bientôt."
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ] - Ven 6 Nov 2015 - 20:08


Il sentait encore dans sa main les cheveux de la souveraine, qui se trouve aussi être une de ses élèves maintenant, il écouta alors la remarque qu'elle lui fit concernant son titre de noblesse, il ne réussit pas à réprimer un petit sourire, elle n'avait peut être pas bien saisit ses propos ? Ou alors il s'était mal exprimé ? Ou tout simplement il n'avait pas été assez minutieux dans les détails qu'il avait fournit ? Qu'importe, il pouvait toujours en reparler avec plus de sens du détail dans quelques instants, ça ne serait pas plus mal que d'être sur d'être bien comprit.
Enfin elle ne semblait pas vouloir s'attarder d'avantage dans ce couloir, elle le salua, d'une façon d'ailleurs bien particulière qui ne manqua pas de surprendre le chevalier. Fallait-il y comprendre quelque chose de précis ? Ce n'est pas quelque chose de banal ! Mais étrangement cela le toucha, il médita sur ce sujet mais pas trop longtemps alors qu'elle semblait vraiment décidée à partir.
Il glissa sa main libre dans ses poches, sortant un sandwich classique, comme on en aurait vu au moyen âge et prit la parole et le tendant en avant.


- Une reine devrait bien se nourrir, avec tout cela vous n'aurez pas eut le temps de prendre votre repas, je me trompe ?

Une fois qu'elle le prit, car le regard du professeur était clairement insistant pour qu'elle le prenne il se décida à revenir sur le sujet du titre de noblesse et reprit la parole.

- Que cela soit connu m'importe guère, je désire juste ne pas l'afficher de manière si forte, je me plais à savoir que je ne suis supérieur par mon rang, d'ailleurs j'ai toujours demandé à mes écuyers de s'adresser à moi comme à leur égal en dehors des lieux pieux et des entrainements.

Il n'aimait pas écraser les autres sous son statut, il aimait se mettre à être leur égal, pour se rapprocher d'eux, il en avait fait son cheval de bataille pour ses entrainements, et tous ceux à qui il avait enseigné la chevalerie le lui avait bien rendu.

- Elione, où comptez vous aller dans le monde des humains ?

Il se décida enfin a ranger dans la poche intérieur de sa veste la mèche de cheveux, la seule poche intérieur, au niveau de son cœur, puis saisit une main de la blonde pour la retenir encore un peu ici, pour ne pas couper de la sorte cette entrevue qui ne faisait que lui remémorer une autre qui a malheureusement mal finie ...

- Je ne comptes pas vous accompagner, ni vous l'interdire, je l'ai déjà dit,mais laissez moi savoir où vous serez, que je puisse aller vérifier sur place ce qu'il en est si vous ne revenez plus me voir, je ne veux pas avoir à subir une nouvelle disparition ...

Il venait un peu de s'ouvrir malgré lui, l’inquiétude et la peur d'un nouveau drame sont visiblement influent sur lui et son esprit vacillant en ce moment.




Invité
avatar
Invité
Re: Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ] - Sam 7 Nov 2015 - 12:00
Sur le point de partir, la souveraine fut retenue d'une bien étrange manière. Il lui proposait de se restaurer alors qu'elle venait de lui annoncer qu'elle avait cours ? La tentative un peu maladroite attisa sa curiosité, bien plus que l'attrait du sandwich, qu'elle prit tout de même afin de ne pas le vexer. En fin de compte, elle pouvait bien sauter un cours, il avait l'air de demander de la compagnie.

Elle refit un pas vers lui et écouta alors les craintes sourdes de son cœur, à travers les mots qu'il lui adressait : la peur de soumettre, la solitude, des regrets ou des remords. Son âme chantait le besoin d'être proche de quelqu'un, de le protéger sans l'étouffer. Comme un père s'inquiétant pour son enfant ou un mari pour son épouse. Cela troubla la souveraine qui le dévisagea longuement. Elle connaissait ce besoin, trop bien même.

D'un regard empli de compassion, la duchesse le rassura : elle ne partirait pas maintenant. Elle glissa sa main libre sur celle du chevalier qui tenait la sienne, son sandwich glissé dans sa propre poche, raffermissant leur proximité pour un moment.


"N'ayez crainte, je n'ai pas l'intention de mourir. Et même si c'était le cas, vous possédez maintenant le moyen d'empêcher que cela ne dure."

Devait-elle profiter de sa fragilité pour essayer d'en savoir plus ? Sonder son passé et ses tourments pour mieux les comprendre et les partager ? Non, c'était trop tôt encore. Elle lui faisait confiance bien sûr, mais lui demander de s'ouvrir signifiait qu'à un moment ou l'autre elle serait amenée elle aussi à lécher ses blessures. Et ce n'était pas envisageable tant qu'elle n'aurait pas trouvé quelques réponses sur lesquelles s'appuyer.

"Je me rends dans mes anciennes provinces d'Aquitaine, puis à Paris. Je ne sais si je parcourrais d'autres destinations pour ce voyage-ci."

Elle sourit.

"Allons manger ensemble dans un endroit plus approprié voulez-vous ?"
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ] - Mer 11 Nov 2015 - 16:41


Il la regardais alors qu'elle prenait le fruit de sa proposition en main et la glissa dans une poche de son vêtement. Leurs mains ne s'étant pas lâchées pour autant, non, elle amena même son autre main, englobant sa main habituée à empoigner la garde de son arme dans une douceur qui eut un certains effet de détente sur elle qui se propagea ensuite à tout l'être du chevalier. Elle était clairement rassurante pas sa présence, par ses mots qui indiquait clairement sa volonté de vivre, de redécouvrir ses contrées d'autrefois. Et il lui sourit franchement alors qu'elle lui adressait un sourire. Le chevalier se sentait bien souvent bien en la présence de la souveraine, cette sensation de confiance, de compréhension mutuelle provenant certainement de leurs origines communes lui faisait un bien fou.

"Allons manger ensemble dans un endroit plus approprié voulez-vous ?"

Il reporta son regard vers une horloge, lui offrant l'heure qu'il se faisait en cet instant précis, puis il regarda de nouveau la blonde en souriant, il venait de placer sa seconde main sur les trois mains déjà en contact. L'offre était si attrayante, il ne pouvait pas ne pas y accéder.

- Bien sur que je le souhaites ! Mais à cette heure si al cafétéria se trouve en train de se fermer, nous pourrons au mieux demander un repas que nous ne pourrons manger dans la salle ...

D'un pouce il caressait lentement une des mains d'Elione regardant le paquet de leurs mains. Puis une idée émergea dans son esprit, après tout le repas pouvait s'emporter, ils auraient alors une liberté totale sur le lieux où manger ensemble.

- Mais quémandons un repas sans les couverts , quelques victuailles simples, nous pourrons alors manger où nous le désirerons, le parc, nos chambres, n'importe où où le cœur nous le dira !

Qui sait, peut être accepterait elle cette proposition aussi, et aurait un lieu en tête pour le repas ? Le chevalier en voyait beaucoup, et choisir ne serait pas le plus facile. Le jardin est aussi un peu lieu pour un repas tranquille entre eux. Oui nombre de lieu pouvaient se prêter à ce jeu, même en dehors de l'académie ...

- Avec mon statut dans l'académie je peux nous faire faire un panier repas, qu'en pensez vous ?




Invité
avatar
Invité
Re: Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ] - Jeu 12 Nov 2015 - 16:18
"L'offre est fort alléchante j'en conviens. Alors c'est d'accord."

Il n'en fallut pas plus pour la convaincre, pas plus pour attiser son envie de rester proche de lui. Un courant déjà fort passait entre eux, sur lequel un vent de sympathie soufflait de plus en plus. Riant quelque peu, il fallut qu'elle démêle leurs mains pour être libre de marcher aux côtés du chevalier.

Ils se rendirent donc à la cafétéria où, comme promis, le chevalier fit apprêter pour eux deux paniers repas bien garnis qu'ils purent emporter. Malheureusement lorsqu'ils franchirent la porte, des nuages qui s'étaient amoncelés en grosses grappes cotonneuses crevèrent soudain, répandant une fine pluie sur l'Académie.


"Je vous aurais bien proposé de manger dehors, mais cela ne semble guère au goût du ciel. Allons dans votre chambre, la dernière fois nous avons partagé la mienne, et il me semble qu'elle est plus proche d'ici."

C'est ainsi que le duo médiéval se mit à courir sous la pluie, armé de paniers et de sourires complices. C'était une situation bête et totalement imprévue. La belle blonde essora quelque peu sa robe avant d'entrer dans les quartiers du chevalier, s'excusant par avance pour l'eau qu'elle répandrait dans son sillage, et s'attendant à découvrir une pièce désordonnée. Les hommes n'avaient jamais été, de son temps, les personnes les plus organisées, trop occupés à guerroyer et festoyer en compagnie de leur lige.
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ] - Ven 13 Nov 2015 - 18:27


Les cuisiniers avaient ce petit don pour faire découvrir au chevalier des mélanges d'ingrédients et de saveurs le surprenant à chaque fois qu'il demandait un panier repas, allez savoir si son statut de professeur lui donnait un avantage, mais chose certaines ils faisaient moins d'effort pour les élèves, un peu tout de même mais moins.
Lorsqu'ils eurent atteint la cafétéria le chevalier ne tarda pas à converser une peu avec les cuisiniers qui commençaient à ranger leurs outils. Après les quelques échanges de formalités entre collègues, les cuisinier disparurent quelques minutes avant de revenir avec deux petits sac contenant deux repas complet fait avec ce qui ne leur demandait pas trop d'effort, des restes, et des produits ne nécessitant pas un grand travail de préparation, mais toujours des mets on ne peut plus délicieux, en tout cas toujours largement supérieur à ses habitudes d'antan.
Quand il recut les plats le cuisinier lui annonça rapidement le contenu qui avait l'air plus que délicieux, cake au jambon, salade césar et quelques tartelettes aux fruits. Alexander le remercia avant de disparaitre avec Elione à l’extérieur, enfin, pour peu de temps, comme elle le signifia, les nuages venaient d'annoncer que l’extérieur n'était pas une bonne idée pour le repas.


- Effectivement, ma chambre est un peu plus proche, allons y.

Une petite course sous la pluie plus tard, les deux camarades d'un anciens monde finirent par atteindre la porte de la chambre du chevalier qui ne tarda pas à l'ouvrir afin d'y pénétrer visiblement sans prendre garde à l'eau qui ruisselait de lui jusqu'au sol.

- Entrez donc, ne faites pas tant d'attention par rapport à l'eau, ceci ne reste que de l'eau aprés tout.

Il prit la peine de retirer ses bottes à l'entrée et posa sur une petite table les deux repas. La chambre était particulièrement simple, les tenues toutes dissimulées dans un placard recouvrant tout un mur, donc en grande partie vide, un pièce plus étroite en guise de salle de bain, un grand lit et ses deux petites tables au abords, une des deux d'ailleurs exposaient plusieurs objets aux allures bien particulière, une corne dont sort d'innombrables petits objets orange et un crâne. En dehors de cela la chambre pourtant plutôt grande est vide, la seule décoration affichée est une prière teutonique, encadrée au dessus du lit.



- Mettez vous à vos aises.

Il retira la cape alourdie par l'eau qu'il portait à son dos et la posa à l'entrée de la salle de bain, cela le faisait paraitre déjà plus, sec ? Si l'on oubliait ses cheveux trempés d'humidité, dont certains collent à son visage et qu'il éloignait de temps à autre d'un mouvement de la main, mais aussi l'avant de sa chemise et de son pantalon, non protégés par la cape.

- Les cuisiniers ont préparés un repas qui ma foi semble rudement bon rien qu'en connaissant les noms des plats ! Avez déjà entendu parler de cake et de salade césar ?




Contenu sponsorisé
Re: Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ] -
Autre chose à déclarer ? [ / +18 ! \ ]
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]
» " - Mis à part ça, tu fais autre chose dans la vie ? "
» Je veux vivre autre chose que cette vie } Chelsea
» BELLE (+) Je veux vivre autre chose que cette vie.
» M. Gaillard prône autre chose que le consensus actuel...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Centre de sport et d'examens-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page