Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins

Aller à la page : 1, 2  Suivant
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 334

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
[Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins - Mar 14 Juil 2015 - 19:57
<>
Tête à tête avec les gobelins
Ft. Lelouch Kokoro
Inari lambinait sur un des bancs de la Place de l’Horloge, en s’amusant à solidifier des petites parties de son corps. Bien que cet entrainement la fatiguât quelque peu, elle ne pouvait s’empêcher de jouer avec son domaine divin. Elle aimait le maitriser, ressentir cette sensation qui la réconfortait : son pouvoir lui donnait l’impression d’être capable de tout contrôler, même si elle savait que c’était loin d’être le cas. Néanmoins, elle se sentait moins fatiguée et elle n’avait plus besoin d’autant de temps pour que son pouvoir s’active. Malheureusement, elle n’était pas capable de tenir très longtemps et d’après sa feuille divine,  elle n’en serait pas apte tout de suite.

Inari soupira avant de reprendre une position assise sur le banc. C’est qu’être couchée sur le dos, à la vue de tous sur un banc public la mettait un peu mal à l’aise. Ce n’était pas vraiment que le regard des autres la perturbait, mais il y avait aussi des professeurs qui passaient dans le coin de temps en temps. Elle se releva en s’étirant et décida d’aller dans les jardins, comme souvent. Là, il n’y avait personne pour la déranger, tandis qu’ici, elle entendait fréquemment des petits groupes d’élèves discuter. Oh, ça ne la dérangeait pas vraiment, elle était curieuse de nature, et en bonne fille qu’elle était, elle adorait écouter les derniers potins. Cependant, afin d’être concentrée au mieux, et surtout, afin de laisser divaguer tranquillement ses souvenirs, elle préférait la verdure et l’espace des jardins.
Mains en poche, elle marcha tranquillement jusque la grille qui délimitait le domaine de la Deus Academia. Elle s’ouvrit dans son grincement habituel et Inari grimaça. Elle savait qu’elle n’avait pas vraiment le droit de s’y aventurer, même si elle ne s’éloignait pas beaucoup, et du coup, elle aurait préféré que la grille s’ouvre avec un minimum de discrétion.

La jeune fille se dirigea vers les jardins, mais un mouvement furtif attira son attention de l’autre côté. Elle se retourna rapidement et scruta l’horizon. Elle n’avait jamais visité ce côté, que le commun des habitants divins qualifiaient de « terres inexplorées », ce qui en fait, voulait tout dire… Peut-être qu’un élève se baladait par là ? Pourtant, l’endroit était réputé comme étant habité de monstres en tous genres, qu’Inari n’avait pas vraiment envie de rencontrer. Bien que sa petite voix de personne sage lui soufflât de faire demi tour, elle s’avança plus loin, détaillant les environs, à travers les diverses broussailles. De plus, plus elle continuait, plus la végétation se densifiait et bientôt, même en se retournant, elle ne vit plus la grille derrière elle. Cette prise de conscience la convainquit de rebrousser chemin, après avoir demandé un petit « Y’a quelqu’un ? » auquel elle n’obtint pas de réponses.
C’est en revenant sur ses pas qu’elle aperçut de la fumée, qu’elle n’avait pas vue auparavant.

- Bon… Allez, je vais juste voir ce que c’est et je rentre…

Elle entendit alors du bruit ou plutôt des cris, des sortes de gazouillements  incompréhensibles. Furtivement, abaissée afin de ne pas être vue, elle s’avança prudemment et écarta les feuilles d’un buisson touffu, qui lui permettait de rester cachée. Devant elle, un effroyable spectacle se dessinait : trois petites créatures brunâtres s’agitaient autour de leur « camp » improvisé, au centre duquel trônait le feu, source de la fumée aperçue.

Inari fit deux pas en arrière afin de partir en toute discrétion. Elle ne s’imaginait pas que de telles créatures se promenaient si près de l’académie. Abaissée en deux, elle reculait, tout en regardant toujours les créatures. Alors qu’elle pensait être suffisamment loin pour se relever quelque peu et se mettre à marcher plus vite, elle sentit quelque chose entourer sa cheville. Ne comprenant pas ce qui lui arrivait, un cri lui échappa, tandis qu’elle se retrouvait la tête en bas.

by Epilucial







Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins - Mar 14 Juil 2015 - 23:10

Promenons nous dans les bois ...
❝ ...Pendant que les gobelins n'y sont pas. ❞

Présentation brève du personnage •Jeune homme introverti possédant une carrure moyenne et également un grand charisme, Lelouch a toujours su tirer son épingle du jeu. Se fiant a son propre sens de la justice n’écoutant que sa raison afin d'agir en conséquence. Amnésique depuis son arrivée à l'académie il reprends de plus en plus du poil de la bête et ses souvenirs, bien qu'apparaissant aléatoirement sous la forme de flash, font surface et font revenir sa personnalité passée. D'un naturel plutôt calme et patient il reste cependant hors du monde de la société préférant la lecture sereine des nouveautés de ce monde.  

Résumé du post • Escapade !







Présentation brève du personnage • Auuuuuucune idée de qui cela peut t'il etre!


❝ Laisse-moi raconter ❞

Le temps etait clement aujourd'hui ou devrais je dire comme a son habitude? Ce la faisait des semaines que l'on avait pas eu de pluie et cela me manquait énormément. L’atmosphère était rapidement devenue irrespirable avec les vagues de chaleurs éveillant agacement, anxiété et autres sentiments de la part des élèves. On relevaient une recrudescence de sèches, bagarres et autre altercation du type duel au sein de l’établissement que je laissais le soin à mes collègues du conseil de se charger. Je n'aimais pas trop les règlements de comptes surtout en face de beaucoup d’élèves et puis j'avais d'autres plans en tete comme lire tranquille  le livre que je n'avais pas réussir à finir par exemple. je passais alors devant un groupe de fille ,qui n'ayant pas senti ma présence, avait une discussion animée sur un nouvel élève. Bon outre le fait que ce qu'elles pouvaient dire n’était pas vraiment très courtois envers cette jeune fille, car il semblerait que le nouvel élève soit de sexe féminin, ce qui vient retint toute mon attention:

-De toute façon elle peut très bien se la jouer avec son pouvoir mais de la a partir dans la foret...Elle s'y croit vraiment trop.


Mon regard devint sérieux :"La foret ? mais qu'est ce qu'elle ferais dans cette foret ?" pensais je avec stupeur. Cette zone était formellement interdite ! Pourquoi ne l'on t'elles pas arrêtée ? Ce n'est quand même pas un animal qui suit un papillon, si? Je ne savais même plus quoi penser tant j'avais eu la preuve que je pouvais découvrir de nouvelles personnes bizarre chaque jour... Enfin depuis que j'ai vu un dragon plus rien ne m’étonne mais bon. Cette fille était complétement inconsciente! Elle venait a peine d'arriver et si elle tombait sur des créatures telles que nous en avions croisés avec Clarke elle y laissera une nouvelle fois sa peau! Sans demander mon reste je me précipitais vers la foret, c'est vrai que j'aurais pu demander de l'aide ou même une indication pour la retrouver mais chaque secondes comptait, je ne voulais pas a avoir un corps a ramener a l’académie sous aucun prétexte.

•Ta pas intérêt a mourir,murmurais je en courant, ces nouveaux sont vraiment tous pareils...


Je m'enfonçais alors dans la foret espérant trouver la demoiselle avant que le grand méchant loup ne la trouve avant moi.
© Halloween




Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 334

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins - Mer 15 Juil 2015 - 18:24


<>
Tête à tête avec les gobelins
Ft. Lelouch Kokoro
- Aaaaaah…

Inari passa une main sur sa tête qui n’avait pas aimé se retrouver vers le bas en une demi-seconde. Sa jambe attachée la faisait également souffrir, car ses articulations la tiraient et elle n’avait jamais été très souple, à son grand regret.

Elle se sentait idiote d’être tombée dans un piège aussi stupide et simple. Vraiment, ça n’existait pas seulement dans les films ce genre de chose ? Il était pourtant vrai qu’elle n’avait pas du tout pensé à cette éventualité et elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même. Et puis, elle savait bien qu’il y avait un risque à s’aventurer sur ces terres inexplorées, mais tout de même, des gobelins qui rôdaient si près de l’académie… Ne fallait-il pas en informer les directeurs ? Oh, certainement que si, mais il faudrait d’abord qu’elle sorte de ce pétrin.

Inari força sur ses abdos pour tenter d’atteindre la corde accrochée à sa jambe. Malheureusement, elle ne pouvait rester très longtemps dans cette position et ses membres tremblaient dès qu’elle forçait trop longtemps. Elle se relança pour la troisième fois, mais ses doigts manquèrent de peu la corde et elle retomba lourdement, tête en bas. Une douleur fulgurante s’empara une nouvelle fois de sa jambe attachée et elle sentit des larmes lui picoter le coin des yeux. Quand bien même elle réussirait à s’évader, elle ne serait pas apte à courir dans l’immédiat.

Elle ferma les yeux un bref instant, le temps de réfléchir à une meilleure stratégie… Mais les possibilités n’étaient pas nombreuses. Des bruits de pas et des ricanements la sortirent de sa rêverie : un gobelin l’observait, tout sourire. Même à l’envers, il révulsait Inari, avec ses gros yeux blancs globuleux, piqués de veines de sang. La créature était petite et arrivait à sa tête. Il s’approcha, un sourire mauvais sur le visage. Evidemment, ils avaient entendu qu’une proie avait été prise, sinon quel intérêt de mettre un piège ? Au moins, il était venu seul pour admirer son butin. Néanmoins, Inari n’avait aucun doute quant à un appel futur à ses camarades, restés près du feu.

- Salut…

Les méninges de la jeune fille roulaient à toute vitesse, mais elle ne pouvait que gagner du temps avant de trouver une solution.

A sa voix, le gobelin émit un grognement inaudible et pencha sa tête sur le côté, signe de son incompréhension. Sur un chien, ce geste aurait été mignon… Sur le gobelin… On repassera pour l’adorabilité. Il se mit alors à crier, en direction du camp et Inari comprit qu’il appelait les autres. Rapidement, un deuxième gobelin sortit des buissons en sautillant. Sans doute comptaient-ils l’assommer – ou déjà la tuer ? – afin de la faire cuire en guise de repas. Sauf que cette option n’était absolument pas envisageable. Inari était décidée à s’en sortir, elle avait trop de projets pour mourir maintenant, surtout de cette manière. Bon, elle avait hérité d’un pouvoir, il était temps de s’en servir en situation réelle. Que lui avait conseillé Jacob, le professeur de combat rapproché déjà ? Ah oui, utiliser son pouvoir de manière offensive. Et ben c’était parti.

Inari se concentra un maximum sur son poing droit, elle sentit d’abord la chair se solidifier, puis ses os devenir durs comme de la pierre. Lorsque le premier gobelin s’avança vers elle, tête penchée pour la renifler, elle brandit son poing et lui donna un coup en plein milieu de la figure. Au moment de l’impact, elle sentit qu’elle le brisait aussi facilement qu’un couteau glissant sur du beurre. Elle entendit les cartilages de son nez allongé se fracturer dans un sinistre craquement. La créature eut un mouvement de recul, mais ne tomba pas pour autant. Dans un hurlement, il plaqua ses mains sur sa figure, pleine de sang. L’autre vint à sa rescousse et sembla lui demander s’il allait bien. Il tourna alors un regard emplit de haine vers Inari. Celle-ci aurait voulu lui porter le même coup, mais elle sentait déjà que sa main se vidait de cette sensation de plomb. Après tout, c’était la première fois qu’elle utilisait réellement son pouvoir contre un obstacle, il ne fallait pas s’étonner si elle n’était pas encore capable de tenir une durée plus longue. Elle relâcha sa main afin de ne pas trop se fatiguer. Qu’allait-elle faire, maintenant ? Le troisième allait sans doute se rappliquer et elle ne serait pas capable de frapper aussi fort dans l’immédiat. De plus, dans cette position très désagréable, sa jambe continuait de la faire souffrir : s’enfuir ne serait décidément pas une option. Avec un peu de chance, un élève percevrait le raffut et viendrait l’aider… Elle ne pouvait plus que compter sur la chance, désormais.


by Epilucial







Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins - Ven 17 Juil 2015 - 0:13

Office du tourisme bonjour !
❝ On va faire un tour? ❞

Présentation brève du personnage •Jeune homme introverti possédant une carrure moyenne et également un grand charisme, Lelouch a toujours su tirer son épingle du jeu. Se fiant a son propre sens de la justice n’écoutant que sa raison afin d'agir en conséquence. Amnésique depuis son arrivée à l'académie il reprends de plus en plus du poil de la bête et ses souvenirs, bien qu'apparaissant aléatoirement sous la forme de flash, font surface et font revenir sa personnalité passée. D'un naturel plutôt calme et patient il reste cependant hors du monde de la société préférant la lecture sereine des nouveautés de ce monde.  

Résumé du post • Escapade se transformant en traque . A la seigneur des anneaux.







Présentation brève du personnage • Auuuuuucune idée de qui cela peut t'il être mais en tout cas elle s'est fait avoir


❝ Laisse-moi raconter ❞

Je ralentissais, le souffle court, et m'appuyait sur un arbre histoire de reprendre quelques peu mon souffle. J’étais un imbécile, se précipiter comme cela n'avais jamais apporté quoi que ce soit de bon ! Il me fallait être calme et clarifier mes pensées. Je ne savais pas ou elle pouvait être donc pas question de me précipiter et passer à cote d'indices qui auraient pu me mener a elle beaucoup plus rapidement. J'observais la zone mais a part des arbres, des feuilles et buissons rien n'indiquait que qui que ce soit ce soit aventuré de ce coté de la foret.

Soudain quelque chose a attiré mon attention, je ne saurais dire comme il a atterri la mais un morceau de tissu blanc immaculé allait de pair avec le vent, ondulant  comme ci ce morceau de tissu ne faisait plus qu'un avec l'arbre sur lequel il était accroché. Je me rapprochais éloignant les branches et autres feuillage me barrant la route, un peu comme si j'essayais d'atteindre un endroit en ayant de l'au jusqu'au genoux. Je me rapprochais enfin de ce tissu et après l'avoir retourné dans mes mains il s’agissait bien d'un morceau de kimono. Les filles de tout a l'heure en avaient parlés non ? Un kimono blanc:ce devait être elle. Quelle idée de se balader dans cette foret vêtue ainsi ? Rectification : Quelle idée de se balader dans cette foret de toute manière ?

Après un moment d'observation j'observais le sol et en effet il y avait des empreintes de pas un peu partout dans la terre. Des traces fines certes mais des traces quand même je peux en déduire que ce sont celle de la jeune fille. « Bon essayons de les suivre du mieux que je peux » pensais je en scrutant le sol. La jeune fille s'enfonçait de plus en plus loin de la foret, de prime abord on aurait pu penser que l’académie était proche a cause de la foret mais en fait nous en étions a plus d'une heure de marche. C'est le danger dans les forets du monde entier, croire qu'on est proche, de la sortie qu'on peut tout à fait retrouver son chemin seul mais en fait on est déjà perdus et bien loin de notre point d'entrée. Les traces s’arrêtaient soudain les traces se joignirent à quelques gouttes de sang . Enfin il semblait y avoir deux sortes de sang l'un rouge vif et l'autre plus sombre. Les monstres avaient donc attrapé la jeune fille avant moi…
Elle semblait être blessée mais avait elle aussi blessé un ennemi ? Tant mieux au moins l’entraînement a du lui servir par contre maintenant les monstres doivent être un peu énerves et ils on dus la traîner sur le chemin comme en déduisent les traces sur le sol .
Bon le seul point positif c'est qu'il ne sont pas assez fort pour la porter donc elle ralentie leur progression, de plus grâce aux diverses traces je pus déterminer leur progression de plus d'ici je pouvais apercevoir les restes d'un camp . Le feu n’était pas encore était ils étaient partis dans la précipitation mais ils sont ralentis . Une heure de plus que moi a tout casser donc si je cours vers le nord tout devrais bien se passer et je devrais pouvoir les rattraper en rien de temps.
La vraie question maintenant est de savoir si je retrouverais la jeune femme en vie ou si les monstres qui l'accompagne auront perdus patience avant ….


© Halloween




Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 334

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins - Sam 25 Juil 2015 - 22:06
<>
Tête à tête avec les gobelins
Ft. Lelouch Kokoro
Tandis que le premier gobelin continuait de se maintenir ce qui lui restait de nez en tâchant d’arrêter l’écoulement de sang, le second lui parlait, comme s’il lui expliquait son plan. Voyant que l’autre ne bronchait pas à ses dires, trop occupé par sa blessure, il lui donna une tape dans le dos et tous deux commencèrent à se crier dessus dans des grognements incompréhensibles. Inari soupira en les regardant se disputer. Ces bestioles étaient vraiment stupides. Et elle-même se sentait encore plus stupide d’être tombée dans leur piège.

Les cris des deux gobelins attirèrent sans doute l’attention du troisième, car celui-ci ne tarda pas à les retrouver, un lourd bout de bois dans les mains. Il les dévisagea l’œil mauvais, puis scruta Inari en se relèchant les babines. Ce gobelin semblait être le chef. En tout cas, d’un grognement sourd, il les fit taire en un rien de temps, les menaçant de son gourdin de fortune. Les deux gobelins se séparèrent en couinant, puis désignèrent leur proie, satisfaits. Le chef s’avança vers Inari. Elle le dévisagea, essayant tant bien que mal de comprendre, de saisir une quelconque idée qui pouvait passer par la tête de la créature, mais ce fut sans succès. Dans tous les cas, il semblait affamé et l’idée qu’elle le mettait en appétit la répugnait.

Le chef leur fit un bref signe en désignant du menton la corde qui retenait la jeune fille prisonnière. Inari se débattit comme elle pouvait, en les repoussant, afin qu’ils ne l’emmènent pas, mais le gobelin armé en avait décidé autrement. Elle eut juste le temps de le voir brandir son bout de bois, puis ce fut le trou noir.

***

Des bruits de feuilles sous les pas. Une odeur de pin qui flottait dans l’air. Des grognements inaudibles accompagnés de ricanements. Et une horrible douleur qui lui lançait à la tête et à la jambe. C’est dans ce contexte et cet état qu’Inari se réveilla. Elle ouvrit les yeux avec peine et se rendit compte qu’elle glissait sur le sol. Les gobelins, à deux, la tiraient entre les arbres. Ils la soutenaient par les bras, une position des plus désagréables. Une pierre avait écorché son genou droit, et un morceau de son pantalon de kimono s’était déchiré. Elle l’avait enfilé ce matin en passant que ce serait plus facile pour s’entrainer au combat dans la journée. Elle n’avait pas pensé que ça impliquerait trois gobelins parmi les Terres inexplorées.

Les créatures n’avaient pas pris la peine de lui lier les pieds, pensant certainement que l’assommer était suffisant. Vu l’état dans lequel elle se trouvait, c’était presque vrai. Néanmoins, elle devait réussir à trouver un plan et profiter de la situation. Le point positif est qu’ils n’avaient pas vu qu’elle était réveillée. Mais elle ne voyait pas le troisième et il pouvait être n’importe où, afin d’empêcher une quelconque évasion. Quoique… Elle avait pu voir que ces bestioles n’étaient pas très intelligentes.

Soudain, ils s’arrêtèrent et un des deux gobelins lâcha son bras. Elle ferma les yeux afin de paraitre toujours endormie. Elle entendit le dernier gobelin discuter avec les deux autres, et elle sut que c’était maintenant où jamais. De bonnes minutes étaient passées, son pouvoir pouvait de nouveau être opérationnel. Il lui suffisait de porter le bon coup au bon moment… Plus facile à dire qu’à faire, pensa-t-elle en grimaçant. Discrètement, elle prit appui sur son bras libéré et ramena ses jambes vers elle. Ensuite, d’un coup sec, elle se releva en tordant son bras emprisonné par les pattes du gobelin, afin que celui-ci lâche prise. Son plan fonctionna, et bien vite, elle se retrouva face aux deux gobelins. Elle ne vit pas de trace du troisième, celui qu’elle avait blessé.

Inari prit appui sur ses deux jambes et se mit en garde. Les muscles de sa jambe, tendus à l’extrême, n’avaient pas fini de la faire souffrir. Fuir maintenant serait une pure perte.

- Prêts, les gars ? Sourit-elle en fermant un peu plus fortement son poing avant.

Elle essayait de les impressionner, mais se doutait bien que ce ne serait pas un succès. De plus, ils ne semblaient pas comprendre le moindre mot de ce qu’elle leur disait.

Alors qu’elle s’apprêtait à livrer bataille, elle entendit des bruits de pas rapides dans son dos. Quelqu’un approchait dans sa direction à toute vitesse. Le troisième gobelin ?


by Epilucial







Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins - Mar 25 Aoû 2015 - 16:54
(Désolé pour le retard Inari :/)

Office du tourisme bonjour !
❝ On va faire un tour? ❞

Présentation brève du personnage •Jeune homme introverti possédant une carrure moyenne et également un grand charisme, Lelouch a toujours su tirer son épingle du jeu. Se fiant a son propre sens de la justice n’écoutant que sa raison afin d'agir en conséquence. Amnésique depuis son arrivée à l'académie il reprends de plus en plus du poil de la bête et ses souvenirs, bien qu'apparaissant aléatoirement sous la forme de flash, font surface et font revenir sa personnalité passée. D'un naturel plutôt calme et patient il reste cependant hors du monde de la société préférant la lecture sereine des nouveautés de ce monde.  

Résumé du post • Escapade se transformant en traque . A la seigneur des anneaux.







Présentation brève du personnage • Auuuuuucune idée de qui cela peut t'il être mais en tout cas elle s'est fait avoir ...Mais elle se defend bien la bougresse


❝ Laisse-moi raconter ❞


Je m'élançais rapidement d'entre les fourés, je les avaient retrouvés . Pas très malin de leur part de laisser autant de traces car ces traces c'étaient transformés en un chemin que je n'eut aucun mal à suivre malgré la visibilité sachant que leurs traces étaient visible comme le nez au milieu de la figure.
Puis je n'avait qu'à attendre que les gobelins soient surpris par la jeune fille, prête à se battre comme une vraie tigresses toutes griffes sorties.
Un miracle constatant les bleus les coupures que ses agresseurs lui avait infligé .Je bondis alors arme d'une dague accrochée à ma ceinture et me mettant en travers de la route du troisième gobelin, qui arrivait en fourbe dans l'angle mort de la jeune fille , je lui donnais un violent coup de pied suivi par un coup de dague au travers de la gorge. Le gobelin n'avait pu réagir tant il était surpris et sonné par le coup et se tenait la gorge . Mais ses doigts furent bientôt imbibés d'un liquide poisseux qui dégoulinant entre ses doigts .Il tombait à genoux puis s'effondra au sol, mort dans une flaque de sang.Un peu de sang avait giclé et une traînée de sang m'avait tâché. Un goutte coulait sur mon visage et je souriais .Je n'était plus le même homme que dans l'arène je les tuerais tous pour sauver l'étudiant . Je n'eus pas le temps d'analyser la situation que le deuxième armée d'une massue se jeta sur moi .Bien sûr je pouvais esquiver compte tenu de la lenteur de ses coups mais si il me touchait je risquait d'avoir très mal .L'étudiante quant à elle était en face à face face au dernier gobelin et il n'était pas question de faire volte  face à moins de vouloir la perdre ...la face je veux dire(hihi). Je ne pouvais rien pour elle pour le moment et il s'avérait qu'elle avait déjà résisté à son adversaire car il avait une blessure au nez .

"Bah. .. elle se débrouillera elle est forte. Enfin elle a déjà survécu jusqu'ici donc..." Pensais je avant de me baisser pour esquiver un coup .

Je me propulsais alors vers la jambe de mon adversaire lui entaillant le mollet. Mais à cause la douleur il swingua avec plus de force et plus rapidement dans mon flanc me faisant voltiger plusieurs mettre et me faisant m'écraser contre un arbre . Toute la scène oscillait autour de moi tant le coup était puissant , heureusement j'avais prévu l'impact et je ne m'était cassé qu'une côte ou deux . La douleur était insupportable mais je pus me relever . Le gobelin se traînait et m'envoya un violent coup de massue , je suivait le coup et lui planta la dague dans l’œil . Il y eut un hurlement strident puis le monstre s' affaissa.
Je boitais, en arrachant la dague de l’œil de l’engeance , il fallait que je m'assure que la fille allait bien .

"Espérons qu'elle ne fasse pas attraper une deuxième fois..." pensais je en me tenant le flanc.

© Halloween




Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 334

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins - Sam 29 Aoû 2015 - 14:00
<>
Tête à tête avec les gobelins
Ft. Lelouch Kokoro
Toute la scène se déroula très vite. On était bien loin des actions qui défilent au ralenti dans les films. Inari n’eut pas le temps de comprendre tout de suite ce qui lui arrivait. Le bruit qu’elle avait entendu ne venait pas du troisième gobelin, mais d’un garçon. Ce dernier avait l’air assez jeune, grand avec des cheveux tr ès sombres. Ce furent les seuls détails qu’elle pu remarquer avant que le combat reprenne. Le garçon avait surpris le dernier des gobelins et engagea rapidement la bataille. Inari le vit lui porter un violent coup de pied, puis fut malheureusement forcée de s’occuper de son propre gobelin, qui bondissait sur elle. Au contraire, le chef s’élança à la rescousse de l’autre, qui, vu les cris étranglés qu’Inari percevait, se faisait massacrer par son sauveur.

La jeune fille esquiva de côté l’attaque du monstre, qui la manqua de peu. Elle pivota sur sa jambe valide et retrouva une position stable, refermant sa garde afin de laisser le moins d’ouvertures possibles. Le gobelin grogna, mais rapide se retourna vers elle, prêt à bondir une seconde fois. Inari n’avait pas le choix, elle allait devoir lui porter un coup, comme elle l’avait fait auparavant. Elle n’était cependant pas sûre que son pouvoir serait suffisamment performant… Et puis, n’avait-elle pas lu quelque part qu’elle pouvait subir diverses blessures si elle l’utilisait trop souvent ? Bah, dans tous les cas, des blessures elle en aurait, alors autant qu’elle s’en sorte vivante. Bien vite, la sensation de plomb envahit sa main droite, lui redonnant un peu d’espoir. Au moins, ça avait l’air de fonctionner. Lorsque le gobelin fonça de nouveau tête baissée, toutes griffes dehors, Inari ne tenta pas de l’éviter. De son avant bras gauche, elle se protégea du mieux qu’elle pouvait, et sentit ce dernier se faire lacérer. La douleur se propagea de son bras dans tout son corps, au moment où déjà, son poing s’écrasait sur la face du monstre. Encore une fois, elle sentit ses os et cartilages craquer. Malheureusement, ils ne furent pas les seuls. Une vive douleur s’empara de sa main droite, et Inari se retira vivement du monstre, qui chancelait sous le coup. Alors les voila ces effets secondaires : son corps ne pouvait supporter son pouvoir trop souvent. Sa main n’était pas entièrement cassée, mais une ou deux phalanges auraient besoin de soins médicaux. Quant à son avant bras, il faudrait surtout le désinfecter, mais la blessure était moins grave qu’elle ne le pensait.
Au même moment, elle entendait un crac, et vit le jeune garçon s’effondrer contre un arbre. Le chef au bout de bois semblait avoir pris l’avantage. Cependant, bien qu’un peu sonné, le garçon riposta et elle le vit empaler l’œil du gobelin avec une dague. Dans un hurlement à vous glacer le sang, le monstre tomba, comme désarticuler.

- Sympa, murmura Inari, tout en reportant son attention sur son gobelin.

Maintenant, ils étaient deux contre un, et tous les trois étaient amochés. Ca devrait le faire, non ?

- Sauf que je suis complètement hors d’état…  Si seulement j’étais plus forte, j’aurais pu protéger mon bras gauche tout en frappant…

Du coin de l’œil, elle vit le garçon s’avancer vers eux, se tenant les côtes. Il marchait en boitant un peu et semblait souffrir. C’est que s’écraser contre un arbre n’était pas non plus très bénéfique.
Inari profita de la faiblesse du gobelin pour reculer. Elle boitait, elle aussi et ne pouvait pas aller bien loin. Elle n’était pas capable de le tuer, elle n’avait pas d’arme, mais le garçon oui. Il suffisait qu’il parvienne jusqu’à eux rapidement, et il lui réglerait son compte comme il venait de le faire.

Le gobelin se tenait toujours la tête ensanglantée, mais ne semblait pas fuir. Il n’avait pas vu que le combat entre son chef et le garçon était terminé, et Inari comprit rapidement qu’il fallait bénéficier de cet effet de surprise. Elle se positionna de façon à ce que le gobelin ne le voit pas arriver, et se remit en garde. Du moins, si on pouvait appeler ça une garde : elle n’était plus capable de fermer sa main droite, et le bras gauche, tremblant, ruisselait de sang.

- Je vais me choper le tétanos avec ce truc.

Elle réfléchit quelques secondes, puis poursuivit en criant :

- Dommage que je n’aie pas de dague sous la main, je ne peux pas tuer ce monstre… Si quelqu’un pouvait me sauver, ce serait chouette !

Inari espérait que son sauveur comprendrait qu’elle avait épuisé toutes ses cartes, et qu’une fois de plus, elle devait compter sur lui. Sa fierté en prenait un coup, mais elle s’en occuperait plus tard. Au fond, elle ne s’était pas si mal débrouillée jusque là, si ?


by Epilucial







Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins - Dim 27 Sep 2015 - 16:50

Office du tourisme bonjour !
❝ On va faire un tour? ❞

Présentation brève du personnage •Jeune homme introverti possédant une carrure moyenne et également un grand charisme, Lelouch a toujours su tirer son épingle du jeu. Se fiant a son propre sens de la justice n’écoutant que sa raison afin d'agir en conséquence. Amnésique depuis son arrivée à l'académie il reprends de plus en plus du poil de la bête et ses souvenirs, bien qu'apparaissant aléatoirement sous la forme de flash, font surface et font revenir sa personnalité passée. D'un naturel plutôt calme et patient il reste cependant hors du monde de la société préférant la lecture sereine des nouveautés de ce monde.  

Résumé du post • Escapade se transformant en traque . A la seigneur des anneaux.







Présentation brève du personnage • Auuuuuucune idée de qui cela peut t'il être mais en tout cas elle s'est fait avoir ...Mais elle se defend bien la bougresse


❝ Laisse-moi raconter ❞

(hrp : desolé pour le retard)
Malgré que nous avions tué la plupart des ennemis il en restait un et a cause de mon combat je n'ai rien pu faire a part boiter vers elle. Si je ne fia sais rien elle allais mourir ! Réagit ! Bouge mon corps j'allais faillir a ma mission ! Je ne pouvais pas … Enfin c'est que je penserais si j'avais été un jour dans la situation actuelle. Mon pouvoir m'avais été très utile tout compte fait j'avais même réussi a tous les tromper . Un simple contact avais réussi a les duper et ce qu'il prenait pour moi était un vulgaire tronc d'arbre depuis le début et plongés dans mon illusion ils avaient tous cru que je m’étais pris le coup de l'autre gobelin. Alors quelle ne fus pas la surprise du dernier gobelin de se retrouver une lame dans la gorge et de voir mon sourire dans ces derniers instants .

J'arrachais ma dague de sa trachée afin de ne pas risquer d’être complètement trempé de sang, quelle chance que mon illusion est marché sinon nous serions morts tout les deux.
La jeune fille avait l'air aussi surprise que le gobelin, la dague en moins :

-La cavalerie est arrivée je suppose ? Dis je en tendant la main vers la jeune fille qui ne pouvait tenir debout


Une arrivée héroïque ou un massacre qui s'est bien terminé ? Je ne saurais le dire tout ce que je pouvais dire c'est que la jeune fille semblait à la fois stupéfaite et soulagée de me voir . Et j’étais plutôt soulagé de la voir, pas en très bonne santé mais plutôt en seul morceau . « J’espère qu'il ne lui on rien fait de mal » pensais en la scrutant quelques instants mais après avoir regardé il lui on infligé des blessures mineures et n'ont rien tenté d'autre. Les gobelins on le chic pour violer leur proie et de les manger. Une façon répugnante de donner la mort que je préférais lui épargner. Je ne fis aucun commentaire et me baissait dos a elle en lui faisant signe :

-Ça ne me plaît pas mais tu ne pourra pas marcher donc monte sur mon dos. Je te porterais jusqu’à l'academie . Puis orientant ma tete sur la gauche : Tu veux bien ?

La lune etait pleine donc nous aurions un peu de luminosité et je doute qu'autre chose ne l’atteigne avant que je la ramène.



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 334

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins - Dim 4 Oct 2015 - 21:09


<>
Tête à tête avec les gobelins
Ft. Lelouch Kokoro
Inari n’avait pas compris. Bon, il était vrai que dans ce nouveau monde, de nombreux événements ou faits lui échappaient complètement, mais elle aurait préféré que ça ne devienne pas une habitude. Et pourtant, alors qu’elle fixait le dernier gobelin qui semblait lui grogner des injures à la figure, elle vit ses yeux s’écarquiller et une lame fine s’enfoncer dans sa gorge. Son sauveur, qui semblait en pleine forme, venait de tuer la dernière bestiole nuisible en un seul coup de couteau. Elle ne l’avait pas vu arriver. Vu le coup qu’il avait pris, il n’aurait pas dû être capable de la rejoindre aussi rapidement. Mais pourtant, il se tenait bien là, arrachant son arme de la gorge du monstre. Dans un gargouillis quelque peu répugnant, celui-ci tomba, raide mort. Tout cela était donc terminé.

Dans un soupir de soulagement, Inari se laisse tomber sur le sol. Maintenant que toute cette peur et cette tension retombait, ses jambes ne risquaient plus de la soutenir. Elle avait besoin de se reposer et de soigner ses quelques blessures. L’apprenti dieu se retourna vers elle, un sourire sur les lèvres. Il lui tendit la main pour se relever. Inari la saisit lentement, légèrement tremblotante. Le garçon l’aida à se relever avec force et elle fut de nouveau sur ses deux pieds, cependant moins solidement qu’elle ne l’aurait voulu. Il n’ajouta rien, mais voyant sans doute son état de fatigue, il se pencha en avant, lui tournant le dos. Il lui proposa gentiment de monter sur son dos, afin de la ramener saine et sauf à l’Académie.

Inari haussa les épaules. Cette idée ne lui plaisait pas vraiment, à vrai dire. Ce garçon lui avait semblé tout aussi effrayant que les gobelins, mais il avait au moins le mérite de l’avoir sauvée. Inari pesa le pour et le contre et décida qu’elle pouvait bien lui faire confiance. De toute façon, il était tard, et Deus seul savait ce qui rôdait encore dans les « Terres inexplorées », au-delà des murailles réconfortantes de l’Académie.

- Et bien, merci à toi, dit-elle en s’accrochant à lui.

Elle passa ses mains sur ses épaules et elle sentit ses bras se replier sous ses jambes, afin de la maintenir sur son dos. Elle espérait qu’il aurait suffisamment d’énergie pour rentrer. Ce n’était pas qu’elle était spécialement lourde, mais tout de même, 50 kg jusque là, ce n’était pas rien.

Le garçon se mit à marcher d’un bon pas en rebroussant chemin. Il avait l’air de savoir par où il fallait aller, ce qui rassura Inari. Le voyage se faisait en silence, et la jeune apprentie se sentait mal à l’aise. Elle ne savait que lui dire et il ne semblait pas décidé à engager la conversation. Aurait-elle des problèmes pour s’être aventurée dans les Terres ? Est-ce qu’elle en avait créé à ce jeune inconnu ? Elle chassa cette idée de son esprit et décida de casser le silence pesant qui s’était établi entre eux deux.

- Je ne pensais pas qu’il y avait des créatures si près de l’Académie… Je ferai plus attention la prochaine fois, sourit-elle.

Elle se rendit alors compte qu’elle ne savait toujours pas qui l’avait sauvée. Hormis le fait qu’il semblait s’agir d’un apprenti dieu, tout comme elle, et qu’il maitrisait une sorte d’illusion- à moins que ce soit elle qui ait rêvé-  elle ne savait vraiment rien de lui.

- Je m’appelle Inari au fait… Je suis assez nouvelle, dans le coin… Et toi ? J’aimerais savoir qui m’a sauvée, ajouta-t-elle en rigolant doucement.


by Epilucial







Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins - Dim 11 Oct 2015 - 2:16

Office du tourisme bonjour !
❝ On va faire un tour? ❞

Présentation brève du personnage •Jeune homme introverti possédant une carrure moyenne et également un grand charisme, Lelouch a toujours su tirer son épingle du jeu. Se fiant a son propre sens de la justice n’écoutant que sa raison afin d'agir en conséquence. Amnésique depuis son arrivée à l'académie il reprends de plus en plus du poil de la bête et ses souvenirs, bien qu'apparaissant aléatoirement sous la forme de flash, font surface et font revenir sa personnalité passée. D'un naturel plutôt calme et patient il reste cependant hors du monde de la société préférant la lecture sereine des nouveautés de ce monde.  

Résumé du post • Escapade se transformant en traque . A la seigneur des anneaux.







Présentation brève du personnage • Auuuuuucune idée de qui cela peut t'il être mais en tout cas elle s'est fait avoir


❝ Laisse-moi raconter ❞


Je me renfrognais en parlant de ces événements tout en essayant de lui répondre :

-Il est vrai que c'est inquiétant il y a peu aucun monstre ne serais allé aussi près de l’académie mais depuis peu ils ne cessent de s'approcher toujours plus près de ce coté des terres inexplorées. Je ne sais pas ce qu'il manigance et je tiens a m'excuser de ne pas être intervenu plus tôt . Par ma faute et mon inattention tu a été blessée.


Nous ne parlions pas sur le chemin, nous ne faisions que murmurer pour éviter de se faire repérer par une autre engeance démoniaque qui pourrait roder dans le coin. Je sentais son souffle chaud sur ma nuque mais aussi ses plaintes émanant de son corps même . Elle était gravement amochée de plus un frisson me parcourut l’échine quand je sentis des gouttes de sang couler entre mes doigts et ainsi tomber sur le sol avec un ploc ploc régulier. Je décidais ,sous le coup de la peur de la voir mourir dans mes bras, d'abord d’être le plus doux possible dans ma démarche mais après un moment je la posais délicatement par terre en la mettant sur le ventre. Je déchirais ma chemise afin de faire des bandages de fortune me laissant torse nu sous mon manteau et ma cape. Puis essuyant le sang et appliquant un onguent que j'emportais avec moi lorsqu'il s'agissait de mesures exceptionnelles : très puissant et ayant un effet anti douleur immédiat. Je dégrafais son haut et ne tardais pas afin d'appliquer la substance un peu affolé par les blessures éclairées par la lumière de la lune . Mes doigts appliquaient avec délicatesse l'onguent , il est vrai que je n’étais pas médecin mais je connaissais la méthode pour appliquer les premiers soins et les onguents même si celui ci était spécial.je n'appliquais pas l'onguent que sur les coupures ou autres blessures superficielles je l’appliquait la ou il y avait des hématomes. Sans doute du a la capture ou le mauvais traitement de la part des gobelins histoire d’apaiser son corps endolori. Je ne remarquais pas ce que je faisais, d'abord plus préoccupé de sa santé qu'autre chose mais à force d'appliquer la pommade sur son corps de satin, je me rendais compte que j'avais dénudé la jeune fille outre mesure .
Il est vrai que dans la précipitation je ne lui avait même pas expliqué pourquoi je la dénudais et pourquoi je la maintenais avec force quand elle se débattait. Une fois que j'eus assez d'onguent je posais la petite boite a coté du visage de la jeune femme pour qu'elle se rende compte que je la soignais et pas d'autres choses tordues.
Non pas parce que je n'avais presque pas eu de relation avec les femmes mais plutôt parce même dans la nuit je ne pouvais rester tout a fait stoïque en constatant de la beauté de la jeune femme . Son corps était a vrai dire tout a fait bien proportionné et en appliquant sur sa dernière blessure un peu d'onguent je rougissait dans la nuit. Puis dans lui demander son avis je posais ma cape sur ces épaules, la nuit était glaciale je ne voulais pas qu'elle risque l'hypothermie pendant que je chercherais de quoi faire un feu.

-J'ai bandé tes blessures on verra pour celles qui sont sur ton torse plus tard . Évite de bouger si tu ne veux pas que tes blessures se ré ouvrent . Je pars chercher de quoi faire un feu .Ah et désolé de t'avoir maintenu a terre tes blessures allaient s'aggraver si tu bougeais trop.


Je me tournais fis trois pas en avant et ajouta:

-Mon nom est Lelouch Kokoro membre du conseil des élèves et chargé de discipline. Il est malheureux que notre rencontre ne se fasse dans pareil situation . Mais Yoloshku.(enchanté)


Puis je m'avançais dans la foret.

© Halloween




Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 334

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins - Jeu 15 Oct 2015 - 13:42
<>
Tête à tête avec les gobelins
Ft. Lelouch Kokoro
Le fait de rappeler à son sauveur que des créatures dangereuses rôdaient près de l’académie ne semblait pas l’enchanter. Il lui répondit sur un ton mécontent qu’il ne comprenait pas non plus pourquoi elles s’avançaient si près ces derniers jours. Visiblement, il avait l’air de croire que quelque chose se tramait parmi les monstres des Terres inexplorées. Ensuite, il s’excusa, prenant son rôle de sauveur très à cœur. Inari le rassura en lui disant que ce n’était pas sa faute. Elle était déjà soulagée qu’il soit venu l’aider, sans lui, elle n’était pas sûre d’être toujours en vie à l’heure actuelle.

Il avançait pas à pas en silence et regardait attentivement à droite et à gauche pour s’assurer qu’il n’y avait plus aucunes menaces. Il tentait aussi de faire le moins de bruit possible, tout en réalisant de grandes enjambées, afin de retrouver les murailles rassurantes de l’académie. Il était concentré, et c’était peut-être pour cette raison qu’il ne lui avait pas répondu. Elle ne savait donc toujours pas à qui elle avait affaire.

Bien qu’Inari ne soit pas capable de marcher, la position dans laquelle elle se trouvait n’était pas non plus très agréable. Son corps entier lui criait de se reposer, mais elle tentait de tenir bon, en se répétant mentalement « on est bientôt arrivés ». Quelques gouttes de sang dégoulinaient de ses méchantes éraflures de son bras, tombant par petits « plocs » sur le sol recouvert de feuilles et elle sentit une nouvelle douleur à l’épaule qui venait sans doute de se réveiller. Dans le feu de l’action, elle n’avait pas ressenti cette douleur, trop occupée à se battre pour sa vie. Maintenant, son corps et son esprit retrouvaient un état normal, et elle se rendait compte qu’elle était plus amochée qu’elle ne l’avait pensé aux premiers abords. L’apprenti dieu dû s’en rendre compte, car il s’arrêta sans dire un mot et la déposa sur le sol. Il déchira sa blouse et Inari réalisa qu’il confectionnait des bandages de fortune. Il s’agenouilla près d’elle, essuya le sang qui dégoulinait toujours et appliqua un onguent qu’elle ne connaissait pas. Lorsqu’il tenta de lui enlever son t-shirt, elle le repoussa par réflexe en grognant. Il était bien gentil le garçon, mais il ne fallait pas abuser non plus. Elle regarda le sang qui avait transpercé son vêtement au  niveau de l’épaule, l’onguent qu’il tenait toujours en main et soupira. Elle savait que c’était la meilleure chose à faire. De plus, cela fonctionnait assez bien, car son bras qui était alors endolori par la douleur, retrouvait déjà un peu de sa souplesse.

Le jeune garçon appliqua la pommade médicinale sur son épaule, ce qui calma presque automatiquement la douleur. Il avait l’air de connaître les gestes qu’il fallait appliquer, ce qui la détendit quelque peu. Du moins… Elle était détendue comme on peut l’être lorsque deux personnes inconnues se trouvent nez à nez, à moitié nu, dans une forêt au clair de lune. Dire que cette image aurait pu être romantique si des gobelins n’étaient pas intervenus, de même qu’un sauveur inconnu au bataillon et quelque peu brusque. Ledit inconnu posa sa cape sur les épaules d’Inari et elle se demanda comment il faisait pour ne pas avoir froid. Elle le remercia, remit son t-shirt et s’emmitoufla dans la cape, en guise de couverture.

Enfin, il brisa le silence et lui annonça ses intentions. Il avait raison : ses blessures se seraient ouvertes s’il ne l’avait pas déposée et fournit les premiers soins, néanmoins, il aurait pu lui demander avant. Enfin, bon, elle lui était reconnaissante et il n’y avait plus que désormais sa main droite qui lui faisait mal. Il faudrait plus qu’une pommade pour la soigner et Inari se réjouissait de rentrer afin d’être prise en charge. Contre toute attente, il répondit à la question qu’elle lui avait posée lorsqu’ils marchaient. Son nom était Lelouch Kokoro. Apparemment, il avait un rôle important au sein de l’académie, car il était membre d’un conseil des élèves. Inari n’en avait pas vraiment entendu parler jusqu’à maintenant, mais elle comprenait à présent pour quelle raison il s’était excusé au début : en tant que membre de ce conseil, Lelouch avait comme responsabilité le bien-être des autres élèves. Il semblait prendre très à cœur cette charge.

Une fois présenté, Lelouch s’éclipsa non loin, afin de prendre du bois et de faire un feu.


by Epilucial







Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins - Mar 20 Oct 2015 - 1:18

Office du tourisme bonjour !
❝ On va faire un tour? ❞

Présentation brève du personnage •Jeune homme introverti possédant une carrure moyenne et également un grand charisme, Lelouch a toujours su tirer son épingle du jeu. Se fiant a son propre sens de la justice n’écoutant que sa raison afin d'agir en conséquence. Amnésique depuis son arrivée à l'académie il reprends de plus en plus du poil de la bête et ses souvenirs, bien qu'apparaissant aléatoirement sous la forme de flash, font surface et font revenir sa personnalité passée. D'un naturel plutôt calme et patient il reste cependant hors du monde de la société préférant la lecture sereine des nouveautés de ce monde.  

Résumé du post • Escapade se transformant en traque . A la seigneur des anneaux.







Présentation brève du personnage • Auuuuuucune idée de qui cela peut t'il être mais en tout cas elle s'est fait avoir


❝ Laisse-moi raconter ❞


Quelques minutes plus tard je revins les bras chargés de petit bois pour un feu peu voyant de loin mais assez chaud pour la demoiselle. Bizarrement je ne me souvenait pas avoir déjà confectionné un feu mais mes mains s’animèrent et comme par une sorte de mémoire tactile je commençais a disposer les branches. Je confectionnais une sorte d'amadou avec des plantes que j'avais trouvé dans le coin puis mettant le feu a cet amadou grâce au briquet que je gardais avec mon onguent (Oui il faut dire que je suis peut être un peu trop prévoyant) je pus allumer un  feu convenable. Chaud sans être trop visible, il tiendrait la jeune fille bien au sec cette nuit. Car oui nous allions camper la jusqu'au petit matin car dans l’état ou se retrouvais la jeune fille le moindre mouvement brusque pourrait aggraver et rouvrir ses plaies. De plus nous nous étions suffisamment éloignés du domaine d'action des monstres et aussi suffisamment rapprochés de l’académie pour n'avoir plus rien a craindre. De plus s'il le fallait je me battrais pour la protéger même si je n’étais pas aussi fort que certains dieux capables de déplacer des montagnes ma dague était affûtée et prêt a trancher des gorges a tout moment.
Je m'asseyais donc a coté du feu,muni d'une branche assez épaisse et humide je remuais le feu regardant parfois les flammes parfois la jeune fille avec un air mélancolique.
"Ca aurait pu etre dix fois pire." pensais je avec un frisson, " je ne me le serais jamais pardonné si il lui était arrivé quelque chose."

- Tu as des questions ? demandais je a voix basse.


Je lui posais cette question plus pour engager une conversation et la faire penser a autre chose que  la douleur qui devait lui lacérer le bras. Il est vrai que généralement je parlais peu, vraiment peu voir pas du tout . Mais la gêne et le fait que je voulais racheter mon image aux yeux de la jeune fille me forçait a parler malgré moi . Je l'avais dénudé et le cadre était devenu soudain romantique alors que innocemment j'essayais de l'aider, fichue lune…
mais je ne laissais rien paraître le regard absorbé par les braises rougeoyantes qui dansaient entre les branches du petit bois que j'avais ramassé.
Cette jeune fille répondait au nom d'Inari… J'avais lu un bref dossier a son sujet assez pour connaître ses forces et son pouvoir mais par respect de la personne je n’étais pas allé fouillé dans son passé la ou d'autres membres du conseil avait tout lu . Avais elle eu un passé sombre ? Joyeux ? Bien que je sache que personne n'aurais jamais pu avoir un passé similaire au mien une curiosité naissante me fis demander :

-Si tu me le permet j'aimerais t'en poser une : Tu viens d'une époque lointaine ou plutôt récente ? Enfin ...Je préfère juste être prudent les gens de certaines époques supportent mal les réalités de ce monde. Moi pour ma part mon époque est lointaine mais pas si lointaine que ça. Dans le siècle 17 je crois que les historiens l'appellent comme ça en fait.



Puis marquant une pause je continuais :

-Et c'est surtout que je ne voulais pas...Vous manquer de respect en appliquant les soins… dis je en rougissant . Je ne sais pas si j'ai très mal agi ou encore pire imaginez si vous etiez princesse …



Puis reprenant mes esprits et un air plus sérieux :

-En fait j'ai plus d'une question . Étant chargé de la discipline ici c'est moi qui gère les écarts de la part des demi dieux . Les directeurs se fient a mon jugement. Je peux donc savoir que faisiez vous dans cette foret sordide seule ? Les nouveaux doivent être accompagnés d'un tuteur s'il veulent sortir or ce n'est pas votre cas je me trompe ?



Je ne la regardais pas, le regard toujours plongé dans les braises . Je préférais régler ça moi même plutôt que dés ses premiers jours elle eu droit a des sanctions .Et puis il fallait vraiment que je parle moins ...j'avais mal a la gorge a force de dire des mots...

© Halloween




Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 334

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins - Dim 25 Oct 2015 - 16:03


<>
Tête à tête avec les gobelins
Ft. Lelouch Kokoro
Lelouch revint rapidement avec du bois afin de confectionner un feu. Inari le regarda faire, à moitié perdue dans ses pensées. Bien vite, les premières flammes vinrent lécher les branches sèches de la forêt, en crépitant. La chaleur enveloppa bientôt Inari, qui se laissa bercer par celle-ci. La fatigue s’emparait-elle et la chaleur l’aidait à se détendre. La jeune apprentie déesse scrutait un point parmi les flammes, cet endroit où les langues de feu changent de couleur pour une raison qu’elle ignore. Elle entendit à peine la question de Lelouch, et ne sachant que lui dire, ne fit que tourner la tête de droite à gauche, comme signe de négation. Des questions, elle en avait des tas, mais elle n’avait pas envie d’en parler maintenant, elle ne savait pas non plus à qui elle devait les poser. Elle ramena ses genoux près de sa poitrine et les entoura de ses bras, la cape de Lelouch toujours sur les épaules. Si sa main ne lui faisait pas si mal, elle aurait pu se laisser aller complètement et se sentir entièrement paisible, oubliant presque cette affreuse journée.

Lelouch avait pourtant l’air de tenir à une conversation, lui qui ne lui avait presque pas adressé la parole de tout le trajet. Lui aussi avait des questions à son sujet, il désirait savoir de quelle époque elle venait. Elle était nouvelle ici, de quelle époque pouvait-elle donc bien venir si ce n’est l’actuelle ? Elle soupira, ne sachant de toute façon pas comment Deus s’arrangeait pour les faire débarquer dans son académie.

L’apprenti dieu venait du 17 siècle. Voila donc qui expliquait son comportement étrange et déplacé, il n’avait pas conscience des manières actuelles, sans doute. Vivre dans ce monde qui réunissait toutes les époques et tous les univers possibles… Il était vrai que cela devait créer souvent des dissidents parmi les résidents de l’académie. Bref, il se rendait enfin compte de son comportement inapproprié. Inari pensait justement qu’un garçon qui avait vécu au 17ème siècle aurait eu tendance à être beaucoup plus pudique, mais elle ne savait pas d’où il venait, de quelle région, de quel pays… Encore une fois, elle se contenta de soupirer : elle n’avait décidément plus envie de réfléchir pour ce soir.

Avant qu’elle ne réponde, il enchaîna en en venant directement aux faits : qu’est-ce qu’une nouvelle apprentie faisait seule dans les Terres inexplorées ? Il lui apprit également qu’elle avait normalement besoin d’un tuteur pour y pénétrer, comme pour aller sur Terre, en somme. Décidément, elle allait finir par croire que cette académie tenait plus d’une prison que d’une école…

- Je viens de l’époque actuelle, dit-elle calmement. Je suis… j’étais une fille normale, avec une vie normale. Rien de bien folichon, tu vois ?

Elle marqua une pause, cherchant ses mots pour la seconde question. Elle était tombée sur un membre du conseil des élèves, ce qui signifiait qu’il pourrait soit l’aider en gardant cette histoire sous silence auprès de ses condisciples, ou que soit, il s’occuperait lui-même de sa sanction. Et Inari n’avait aucune envie de voir à quoi ressemblaient les sanctions dans une académie pour dieux.

- J’ai pris pour habitude de me retirer dans les Jardins de l’académie pour apprendre à étudier mon domaine divin. Je ne vais jamais loin, je garde la grille sous les yeux, mais c’est le seul endroit qui est assez calme par ici. Bref, quand j’ai voulu m’y rendre, quelque chose a attiré mon attention. Je me suis approchée pour aller voir de quoi il s’agissait, je pensais qu’un autre élève aimait aussi sortir de temps en temps pour trouver le calme. J’ai vu de la fumée et je suis tombée sur les trois bestioles. Tu connais la suite.

Que pouvait-elle dire d’autre ? C’était la stricte vérité et elle ne voyait pas ce qu’il y avait de mal dans cette histoire. Elle savait qu’elle était en tort pour avoir quitté l’enceinte de l’académie, mais elle espérait que Lelouch serait suffisamment compréhensif.


by Epilucial







Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins - Mar 24 Nov 2015 - 0:23
(desolé du retard jsuis debordé de boulot ces temps ci )

Office du tourisme bonjour !
❝ On va faire un tour? ❞

Présentation brève du personnage •Jeune homme introverti possédant une carrure moyenne et également un grand charisme, Lelouch a toujours su tirer son épingle du jeu. Se fiant a son propre sens de la justice n’écoutant que sa raison afin d'agir en conséquence. Amnésique depuis son arrivée à l'académie il reprends de plus en plus du poil de la bête et ses souvenirs, bien qu'apparaissant aléatoirement sous la forme de flash, font surface et font revenir sa personnalité passée. D'un naturel plutôt calme et patient il reste cependant hors du monde de la société préférant la lecture sereine des nouveautés de ce monde.  

Résumé du post • Escapade se transformant en traque . A la seigneur des anneaux.







Présentation brève du personnage • Auuuuuucune idée de qui cela peut t'il être mais en tout cas elle s'est fait avoir


❝ Laisse-moi raconter ❞


Elle grognais quand je lui posais les questions encore les batteries a sec de sa petite aventure chez papa et maman gobelin. Bien sur je me doutais qu'elle serait fatiguée mais être a ce point endormi et groggy de sa captivité...Ces gobelins étaient vraiment sans vergogne. Au vu de la tête quelle faisait ce que je lui disait ne l'interressait pas le moins du monde et me répondais encore par des grognements. Je soupirais et pensais au fond de moi que si je n'avais pas de réponse ce n’était pas grave mais surtout qu'elle avait le droit a un sommeil bien mérité. J'allais me détourner quand elle me dit , distinctement cette fois :

- Je viens de l’époque actuelle. Je suis… j’étais une fille normale, avec une vie normale. Rien de bien folichon, tu vois ?

Haussais un sourcil, une fille de l’époque actuelle ...normale ? Hmm c’est différents des histoires pompeuses des habitué de l’académie . Pas de vengeance, de gloire a la mort pas de meurtre de son propre clan. C’était une jeune fille ...banale.
Non je ne la croyais pas car il y a une chose au dessus qui choisi les nouveaux élèves de cette académie et c’est pour la même raison que nous sommes , elle et moi, revenu d'entre les morts. Une raison toute particulière, soit lié avec sa vie soit lié avec sa mort.
Je n'avais pas remarqué mais en pensant j'avais commencé a froncer les sourcils.

Elle marqua une pause puis essayant d'exprimer au mieux la seconde réponse elle me dis :

-J’ai pris pour habitude de me retirer dans les Jardins de l’académie pour apprendre à étudier mon domaine divin. Je ne vais jamais loin, je garde la grille sous les yeux, mais c’est le seul endroit qui est assez calme par ici. Bref, quand j’ai voulu m’y rendre, quelque chose a attiré mon attention. Je me suis approchée pour aller voir de quoi il s’agissait, je pensais qu’un autre élève aimait aussi sortir de temps en temps pour trouver le calme. J’ai vu de la fumée et je suis tombée sur les trois bestioles. Tu connais la suite.

"Inconsciente" pensais je avec colère . Je savais parfaitement qu'elle n'avais rien fait de mal mais au vu des récentes incursion des monstres...J'en avais vu des terriblement dangereux qui attiraient leur proie grâce a des hallucinations ou même l'hypnose.
Elle me regarda comme si elle s’attendait a une réponse de ma part mais je me contentais de froncer les sourcil et d'afficher un visage froid. Les élèves étaient donc devenus si insouciants de nos jours ? La vie en bas etait donc devenu si paisibles qu'ils en on oublié la peur ou la survie ?

-Reste tranquille, la pommade doit déjà faire effet repose toi je monte la garde.
dis je en détournant mon regard sur la voute céleste et la magnifique lune .



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 334

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins - Jeu 3 Déc 2015 - 12:40


<>
Tête à tête avec les gobelins
Ft. Lelouch Kokoro
Inari ne savait pas quelle réponse elle obtiendrait de la part de Lelouch. Soit elle serait positive, et il lui dirait de ne pas se faire de soucis pour toute cette histoire, soit elle serait négative et elle serait bonne pour la punition de sa vie – de sa mort- une fois rentrée à l’académie. Mais elle n’avait pas pensé à une troisième option : une réponse qui se faisait attendre et qui ne répondait pas du tout à ses attentes. Une sorte d’entre-deux qui la mettait mal à l’aise. N’avait-il donc pas encore pris de décision à son sujet ? Cela expliquait peut-être pourquoi son visage était devenu si froid et le ton rude qu’il venait d’employer.

Inari n’ajouta rien, fatiguée de cette journée. Elle aurait pourtant voulu protester, mais savait que pour l’instant, cela ne servirait à rien. Bien que sa main la faisait toujours souffrir, elle s’endormit rapidement, dans une sorte de demi-sommeil pas très reposant, comme si son esprit restait en alerte. Finalement, après ce qui lui sembla être une éternité, elle ouvrit les yeux. Il faisait toujours noir dans la forêt, la lune perçant par endroits les arbres épais qui les entouraient, par de fins rayons argentés. L’apprentie-déesse tourna la tête vers sa gauche. Lelouch était toujours bien éveillé, assis, il fixait les flammes. Parfois, il attisait quelque peu le feu, sans bruit. Elle tenta de se redresser et, pas tout à fait réveillée, elle s’appuya par habitude sur sa main blessée. Une douleur fulgurante lui transperça la main et le bras et elle bascula sur son dos en grimaçant. Quelle idiote elle faisait. Enfin, au moins, Lelouch savait qu’elle était réveillée maintenant. Inari s’appuya sur son autre bras pour se rasseoir.

- Hé…

Elle ne savait pas si elle devait ajouter quelque chose ou non. Elle aurait voulu savoir si le Soleil allait bientôt se lever. Il fallait qu’elle rentre maintenant, elle lui était bien sûre reconnaissante, mais la blessure de sa main devenait intolérable. C’était peut-être dangereux de rentrer, mais elle ne pensait pas avoir d’autres choix.

- J’ai vraiment mal à ma main. Il faut qu’on rentre. Je vois bien qu’il fait toujours nuit, mais j’ai besoin de soins. En plus, il me semble qu’on avait déjà pas mal progressé tout à l’heure. Maintenant, grâce à ton onguent, mes autres blessures ne risquent pas de se rouvrir. Alors, tu m’accompagnes jusque-là ? lui proposa-t-elle finalement avec un petit sourire.

Elle ne voyait pas pourquoi il refuserait, tout le monde pouvait voir à quelle point sa blessure était sérieuse, mais ce garçon était bizarre. En plus, il venait d’une autre époque, époque durant laquelle la médecine ne valait certainement pas tout ce qu’on avait découvert de nos jours.

Avant qu’il ne réponde quoi que ce soit, Inari testa son pouvoir sur sa main blessée. Peut-être qu’en la solidifiant, elle pourrait se guérir elle-même, ou du moins, la protéger le temps de rentrer ? Mais aucune de ces deux solutions, pourtant bienvenues, ne se présentèrent à elle. À vrai dire, rien ne se produisit. Lorsque ses os étaient cassés, son pouvoir ne fonctionnait pas. Voila qui était bon à savoir. Dépitée, elle releva les yeux vers Lelouch.

- Et en plus, je ne peux plus utiliser mon pouvoir sur ma main. C’est vraiment trop dangereux pour moi de rester ici.

S’il n’avait pas été convaincu jusqu’à présent, ce dernier point devrait être un argument décisif.


by Epilucial







Histoire*Couleur#ff6600
[Quête : enlevée par les gobelins] Tête à tête avec les gobelins
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Tactique gobelins contre nains
» Il y a des Raciste dans le Staff, des raciste des Gobelins!
» Listes et demandes de métiers Orques & Gobelins
» Régiment de Gnoblars ou de Gobelins ?
» Forum Orques et Gobelins.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail :: Terres inexplorées-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page