Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Quête : Petit animal perdu] Entre deux murs

♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 334

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
4435/1000  (4435/1000)
Votre domaine: La Protection
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
[Quête : Petit animal perdu] Entre deux murs - Jeu 25 Juin 2015 - 21:29
<>
Entre deux murs
Quête solo
Au Japon, les mois de juillet étaient souvent très chauds, parfois même insoutenables et irrespirables, et la ventilation était la bienvenue, voire indispensable, notamment à la capitale. Grâce au lac Biwa, au Nord de la préfecture de Kyoto, la température, toute aussi chaude, était régulièrement agrémentée de vent et de brises agréables, permettant de vivre plus facilement à l’extérieur en ces mois d’été.

A la Deus Academia, le climat était beaucoup plus changeant, et Inari s’étant souvent demandée ce qui le façonnait. Cependant, il y avait souvent un souffle léger de l’air, qui lui rappelait Fushimi. Ainsi, elle aimait le matin s’entrainer seule, tant que la chaleur était supportable, malgré l’effort, tandis que, après les cours, elle se documentait sur la stratégie, afin d’exploiter au mieux son pouvoir, la Protection. C’était donc tout naturellement qu’elle se dirigeait vers la Grande Bibliothèque. Elle aimait déambuler entre les énormes bâtiments de pierre, ainsi que dans les couloirs sinueux et parfois mystérieux du complexe, en laissant divaguer ses souvenirs. La Deus Academia était d’une toute autre architecture que l’université japonaise dans laquelle elle suivait ses cours, mais pourtant, elle la lui rappelait. Sans doute le fait de suivre des cours avec d’autres élèves lui permettait de se sentir quelque peu attachée à sa vie antérieure et terrienne.

Elle s’apprêtait à pénétrer dans le hall du bâtiment principal, en descendant les marches de marbre de l’escalier central monumental, lorsqu’un jeune garçon vint à sa rencontre, l’air affolé. Inari sortit de sa rêverie à son approche, et s’arrêta une fois à son niveau. Elle ne le connaissait pas, mais il avait l’air d’être encore un adolescent. Il est mort jeune, pensa-t-elle en ressentant une certaine peine pour cet inconnu.

- Je peux t’aider ? demanda-t-elle gentiment.
- Ou… Oui, répondit l’élève, hésitant. J’ai un familier, un chien gris, avec des poils assez courts. Il s’appelle Max.

Il marqua une petite pause, afin de voir si Inari comprendrait où il voulait en venir. Mais la jeune fille attendait la suite, n’étant pas encore tout à fait sûre de comprendre. Cependant, à son air paniqué et par ce début d’explication, elle redoutait déjà la suite.

- Je l’ai perdu de vue, par négligence de ma part c’est vrai… Mais il est très peureux, il risque de vraiment s’enfuir et de se blesser, ou pire… On ne sait pas ce qui traine au-delà du portail.

Inari hocha la tête. Elle aimait s’entrainer dans les Jardins, de l’autre côté de la grille, mais ne s’aventurait jamais très loin. Comme il venait de le dire, rien n’était sûr hors des murs de l’académie… Et à vrai dire, elle n’était pas sûre non plus d’être en sécurité à la Deus Academia, quand on racontait que des Renégats infiltrés se promenaient parmi eux.

- Ne t’inquiète pas, sourit-elle, je suis sûre que tu vas le retrouver ton Max ! Il n’a pas pu aller bien loin !
- Mais euh… Il est un peu spécial, lui aussi. Il peut passer à travers les murs.
- Ahaaa…

Inari partit d’un rire nerveux. Evidemment, si les animaux étaient normaux, pourquoi se trouveraient-ils ici ? Et puis bien sûr, ce ne serait pas drôle sinon. Elle soupira en passant sa main dans ses cheveux argentés, comme elle en avait l’habitude, lorsqu’elle ne savait comment réagir. Elle avait l’impression que depuis qu’elle était morte, elle ne faisait que se mettre dans des situations abracadabrantes. Cela devait être une caractéristique qui s’était ajoutée à sa nature en décédant. Elle s’en serait bien passée.

- Bon j’ai compris. Je vais tâcher de t’aider. C’est pas un dragon non plus, ça devrait le faire.

Elle avait tenté de parler avec un ton assuré afin de rendre le sourire à l’autre apprenti-dieu, mais elle devait bien avouer qu’elle ne pensait pas elle-même rassurer quiconque en marmonnant cette phrase passe-partout.

- Oh merci ! Au fait, je m’appelle Luke.
- Enchantée Luke, moi c’est Inari. Bon, c’est dans ce bâtiment que tu l’as perdu ?

Luke hocha la tête affirmativement. Bon, si la bestiole pouvait vraiment traverser les murs - ce qui n’étonnait même plus la jeune japonaise- alors il n’était peut-être même plus dans les parages. Elle réfléchit un instant, en posant sa main sous son menton et en fixant le plafond.

- Bon, va voir les premiers et deuxièmes étages. Il n’a pas l’air d’être ici, je vais voir les couloirs et pièces des étages supérieurs.
- Oui… Mais euh…

Inari s’était déjà retournée, prête à gravir les marches de l’escalier central. Elle avait bien eu l’impression que Luke avait tenté de lui fournir un dernier détail, mais dans son élan, elle avait décidé de ne pas se retourner, et de foncer vers les étages supérieurs. De toute façon, plus vite elle se serait mise à sa recherche, plus vite elle le trouverait et retournerait à son travail.

Parvenue au troisième étage, elle se mit à marcher plus calmement en scrutant les moindres recoins sombres dans lesquels Max aurait pu se cacher, effrayé. Tout en avançant, elle sifflotait et criait le nom de l’animal, dans l’espoir qu’il se montrerait de lui-même. Elle avait de sérieux doutes à ce sujet, car s’il ne répondait même pas à son maître, il ne risquait théoriquement pas de réagir à la voix d’une inconnue.

Elle croisa quelques élèves et leur demanda s’ils ne l’avaient pas vu, mais le chien, en plus de savoir passer à travers les murs, semblait être un fantôme aux yeux de tous. Enfin, Inari entendit un faible bruit qui attira néanmoins son attention. Cela semblait venir de la salle d’étude. Sans bruit, la jeune fille s’y glissa et inspecta la pièce du regard, jusqu’à l’apercevoir. Elle s’avança vers lui en douceur, mais évidemment, l’animal la sentit arriver. Il releva brusquement la tête et sans hésitation, se mit à courir.

- Oh non, non, reviens !

Elle se lança à sa poursuite sans temps morts, mais rapide, il parvient à lui filer entre les doigts. Elle se retourna instantanément et se remit à courir. Max fonçait vers le mur de gauche. Inari tenta de l’empêcher de passer à travers, mais elle arriva trop tard, et elle ne dût qu’à ses anciens réflexes de karatéka l’esquive du mur contre lequel elle manqua de peu de s’écraser.

- Merde, maugréa-t-elle en sortant de la salle d’étude.

En toute logique, en ouvrant la pièce à la gauche de celle-ci, il lui serait possible de retomber sur Max sans trop de problèmes, en espérant du moins qu’il ne court pas ainsi jusqu’au bout du couloir. Quoi que, il serait alors forcé de prendre les escaliers pour accéder au deuxième étage, et avec un peu de chance, Luke s’y trouverait.

Sans vérifier l’écriteau qui trônait sur la porte, elle l’ouvrit d’un coup sec, et elle se retrouva nez à nez avec un homme beaucoup plus âgé qu’elle, qui était sur le point de sortir.

- Oh désolée, s’excusa-t-elle, tout en détaillant la pièce qu’elle voyait sur le côté. Oh…

Le rouge lui monta aux joues et elle fit quelques pas de côté afin de le laisser passer. Un bref coup d’œil sur l’écriteau de la porte lui confirma ce qu’elle venait de voir : il s’agissait des toilettes pour homme. D’ailleurs, celui qui s’apprêtait à sortir la dévisageait d’un œil mauvais et interrogateur.

- Aha, je cherche un petit chien, fit-elle en essayant de se rattraper, comme ça, en mimant la taille de l’animal, vous l’auriez pas vu ?

Elle n’eut pas le temps d’attendre la réponse de l’homme- ce qui n’était sans doute pas plus mal, vu la manière dont il la toisait- car Max sortit du mur et se dirigea droit vers les escaliers. Inari détala derrière l’animal sans demander son reste. Mais il la distança vite, et Inari se rendit compte qu’il était vraiment rapide pour une petite boule de poils. C’était sûrement ce que Luke avait voulu rajouter, se remémora-t-elle, qu’il était trop rapide pour être attrapé aussi facilement. A bout de souffle, la jeune fille ralentit sa course en se tenant les côtes. Son endurance n’avait jamais été très bonne lorsqu’elle était mortelle, et visiblement, sa nouvelle nature d’apprentie déesse n’avait rien arrangé. Bon, de toute façon, il ne lui serait pas possible de le poursuivre. Certes, la bête finirait elle aussi par s’épuiser, mais Inari ne voulait pas tester cette faculté canine. Il faudrait l’avoir par une stratégie.

- Après tout, même si Max a des pouvoirs un peu bizarres, ça reste un chien… Murmura-t-elle, tout en descendant les escaliers.

Elle accéléra le pas, descendit les dernières marches, et sortit du bâtiment principal. Son mal de côte étant plus ou moins passé, elle se remit à courir, avec une allure plus modérée cependant. Sa destination était la cafétéria, un petit bâtiment circulaire entouré de feuillus en tout genre. Elle pénétra dans le bâtiment, vide à cette heure de l’après-midi. Elle engloba du regard la salle et aperçut la cuisinière, qui semblait être au fourneau. Inari l’appela, après s’être excusée de la déranger. Elle lui expliqua la situation, et bien que la repentie la relookât d’un drôle d’air, elle accepta sa requête en murmurant quelques paroles inaudibles, qui n’étaient de toute façon, pas très agréables à entendre. La cuisinière s’absenta une ou deux minutes, et revint avec la demande tant convoitée : une tranche de jambon. Inari la remercia et s’empara du jambon. Un chien qui passait les murs était un chien. Donc, Max serait forcément attiré par le jambon. Il ne lui restait plus qu’à le retrouver, tout comme Luke, par la même occasion. Par chance, elle le trouva assis sur les marches du hall, la tête enfouie dans ses mains.

- Hé ! Luke, tu as arrêté les recherches ?
- Pas vraiment, on m’a dit qu’il était au premier étage dans une salle de classe.
- Mais pourquoi ne vas-tu pas le chercher alors ?
- Mais, c’est tellement un trouillard, il est sûrement dans un tel état qu’il aura même peur de moi et…

Luke s’arrêta en apercevant la tranche de jambon dans les mains d’Inari. Il sembla comprendre où elle voulait en venir et elle lui sourit.

- J’ai cru comprendre que je n’arriverais pas à le poursuivre, donc je me suis dit que j’allais le piéger. Rassure-moi, Max mange bien du jambon et pas des bouts de métal ?

Luke rigola.

- Non, non, c’est parfait ! Je n’y avais pas pensé, mais lorsqu’il mangera je pourrais sans doute me rapprocher de lui. Quand il mange, il ne fait attention à rien d’autre !

Oui, comme tous les animaux domestiques
, pensa Inari en se rappelant les deux chats qui vivaient au temple de Fushimi. Ils étaient d’une nature sauvage, mais dès qu’ils mangeaient, vous pouviez les approcher et les caresser sans aucun problème.

Inari suivit alors Luke qui la guida jusqu’à la salle de classe, dont il lui avait parlé un peu plus tôt auparavant. Elle ouvrit la porte légèrement, et déposa la tranche juste devant. Elle espérait que Max était doté d’un bon odorat, et qu’alléché, il s’approcherait suffisamment pour que Luke s’avance et le prenne dans ses bras.

Les deux élèves étaient plaqués contre le mur, de part et d’autre de la porte, afin que le chien ne les remarque pas tout en repérant le jambon. Ils attendirent cinq bonnes minutes pour que Max daigne montrer le bout de sa truffe. Le plan marcha alors à la perfection : lorsque le canidé eût mangé la moitié du jambon, Luke s’abaissa pour le caresser, tandis qu’Inari se penchait pour fermer la porte. Ce qui, elle s’en rendit compte, était complètement inutile, puisqu’il pouvait passer à travers. Luke lui murmura des paroles rassurantes, et le porta dans ses bras. Max ne tenta pas de fuir son maître, mais eut un mouvement de recul face à Inari. Celle-ci s’abaissa, prit le reste de la tranche, et lui tendit un petit morceau en souriant. Le chien le prit hors de ses doigts, et ne lui prêta plus la moindre attention.

- Merci Inari, sourit Luke, sans toi, je n’aurais jamais réussi à le rattraper.
- De rien, Luke. Mais tu sais, je n’ai fait que le piéger, rien de plus, se défendit-elle. Essaie de mieux le tenir à l’avenir.

Le garçon hocha la tête, et Inari prit congé. Bon, c’était pas tout ça, mais elle avait encore du travail. La Bibliothèque l’attendait depuis un moment.

by Epilucial







Histoire*Couleur#ff6600
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 830

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête : Petit animal perdu] Entre deux murs - Mer 8 Juil 2015 - 20:02

Et un chien attrapé sans être blessé, un !
Au final, Inari a eu énormément de chance : Max aurait pu rester dans les toilettes des hommes… et là, la demoiselle aurait été bien embêtée ! Ou alors, le chien aurait pu ne pas aimer le jambon… ou encore, il aurait pu rester sur ses gardes, même en mangeant. Des animaux qui grognent quand on s’approche de leur gamelle, ça n’est pas rare non plus. Mais c’était un gentil chien bien dressé, juste peureux… alors, ça n’est peut-être pas tant de la chance que de l’observation !

Un très bon RP comme on les aime, très joli avec peu de fautes, vraiment rien à dire !
Quête validée !

Inari Kitsune : 230 xps + 200 xps bonus quête

Xps attribués : Yep ^^
[Quête : Petit animal perdu] Entre deux murs
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Discution entre deux Gryffondor [pv : Judicaelle]
» conflit entre deux [PV WildStorm] [Dé]
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» Pique nique entre deux chemins...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Couloirs-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page