Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Mr Morgen & DALIDA

 
Invité
avatar
Invité
Mr Morgen & DALIDA - Mer 24 Juin 2015 - 22:16
Rue Mouffetard, Paris

11h30. Nous avions réglé par Messages privés les détails d'horaire et de lieu, l'inconnu monsieur Morgen et moi-même. Assise sur une table reculée, je regardais les gens entrer et sortir, à l’affût. Heuresement que j'étais arrivée en avance, car les tables étaient hautes, alors pour monter sur les chaises adaptées, j'avais un peu galéré, à me hisser la haut. Je comprenais mieux pourquoi à l'entrée, on avait regarder d'un oeil intrigué mon arrivée. Peut-être les gens avaient-ils eu peur que je m'offusque de ce genre de chose car j'avais une petite taille ? Verre de diabolo grenadine sur la table, je guettais, sirotant à travers la paille. Un homme d'un mètre quatre vingt deux. Des chaussettes blanches et une boucle d'oreille. C'est peut être les seules choses que j'avais retenue. Au pire, lui me retrouverait, j'en était sûre ! Je lui avais donné assez d'information pour qu'il devine ma personne. Ou peut-être en avais-je oublier certaines importante ? ( comme le fait que tu as des cheveux longs et blancs ainsi que ton air enfantin ?) Mes épaules se haussèrent, non, il n'y avait rien d'important d'oublié.

A chaque entrée, mon regard scrutait les gens,s’arrêtant tour à tour sur les oreilles, et les chaussettes des gens. Trop petit. Chaussettes noires, écarteurs sur les oreilles ... Pour le troisième cas, je levais instinctivement la carte des boissons pour me cacher. Car pour dire vrai, j'avais peur de ce genre de personnage, avec leur oreilles troué de la sorte, leur cheveux en crête ou leur accent de manouche... Le serveur revint à moi, avec un bol de cacahuète en main qu'il déposa. Il avait à l'oreille une boucle, des chaussette blanche et une dentition correcte. C'était donc lui ?


- "Dalida vous observe. Avez-vous des infos pour elle ?"

Questionnais-je alors, d'un air on ne peut plus sérieux le serveur, avec une main devant ma bouche, comme pour dire un secret. Le serveur plissa les sourcils.

(serveur) - "Je ne fais plus affaires avec la drogues, c'est fini. Dites aux fournisseurs de cesser de me harceler !"


Ce fut mon tour, de plisser les sourcils. De quoi parlait-il cet abruti ? Était-ce un message codé pour dire qu'il ne voulait plus traiter avec moi sur le sujet ? Avais-je fais le déplacement pour rien ?


- "Non mais en plus, envoyer des enfants pour me filer de la drogue, c'est pas croyable !"


Le serveur me tourna le dos énervé. Quant à moi, je le regardais, battant des cils bêtement. Alors c'est tout, notre entretiens s’arrêtait ici ? Je pris dans le bol des cacahuète pour les fourrer dans mon bec. Je finirais ce bol avant de partir, et je ne consommerais plus de boisson. Vengeance, vous aller perdre une quantité inestimable de denrée. Je causerais votre perte !
Invité
avatar
Invité
Re: Mr Morgen & DALIDA - Jeu 25 Juin 2015 - 18:50


Il était un peu avant midi lorsqu’Eren se mit en route pour le Fifth Bar. C’était là qu’il avait rendez-vous avec la très mystréieuse* DALIDA, une dame avec laquelle il avait échangé via l’internet mondial quelques jours auparavant. Leur conversation avait principalement tourné autour d’un événement particulièrement étrange qu’elle clamait avoir vécu. En effet, DALIDA prétendait avoir vu son esprit transféré dans le corps d’un autre homme. Une histoire aussi abracadabrantesque avait bien évidemment eu l’effet d’une bombe sur notre blondin qui lui avait immédiatement proposé une rencontre pour pouvoir parler un peu plus en détails de ce qu’elle avait vécu. Sa proposition acceptée, Eren avait écourté son voyage en Transylvanie – d’où il avait entendu des rumeurs à propos d’êtres immortels qui se nourrissaient du sang des humains- pour pouvoir être de retour à temps dans la capitale française pour son rendez-vous.


Le garçon avait pris bien soin de respecter à la lettre la description qu’il avait fournie à DALIDA. Il portait donc un costume noir accompagné d’une chemise blanche et d’une cravate orange. Comme d’habitude en fait. Et comme d’habitude, le tout était complètement sens dessus dessous, la chemise à moitié dans le pantalon et le nœud de cravate aussi serré qu’un Creusois dans un bus en heures creuses (amis de la Creuse, je m’excuse pour cette comparaison plus que douteuse. Les autres, je m’excuse juste pour la répétition du mot « creuse »). Toujours était-il qu’au moins, Eren était fidèle à la description qu’il avait donnée. Non sans s'être perdu à plusieurs reprises et après avoir demandé son chemin à un passant, celui-ci finit par arriver rue Mouffetard, et entra dans l'enseigne en jetant un coup d’œil aux clients déjà attablés à l'affût de ladite dame. Cette première recherche s'avéra infructueuse, aussi le garçon alla s'installer à une table, sans oublier de se pavaner au milieu des personnes assises et sous leurs regards médusés, histoire d'exhiber sa tenue à qui voudrait la voir. N'obtenant pas de résultat de cette manière là non plus, il finit par s'asseoir en observant la foule du coin de l’œil.


La première à attirer son attention fut une une petite fille non loin de là, qui avait probablement raté sa superbe entrée parce qu'elle était occupée à interpeller un pauvre serveur qui passait. Elle parvint à capter son regard lorsqu'elle prononça le mot « Dalida », Graal parmi les Graal pour le garçon qui espérait bien ne pas avoir fait le voyage pour rien. Ce dernier attendit que l'échange se termine, visiblement sur un échec vu l'air outré du serveur, avant de se lever et d'aller voir la demoiselle d'un pas hésitant. Bien qu'il fut encore un peu tôt pour le déjeuner, celle-ci devait être affamée puisqu'elle venait d'engloutir une bonne partie du bol de cacahuètes reçu quelques minutes auparavant. Arrivé à sa hauteur, Eren se pencha à sa hauteur, une main grattant l'arrière de son crâne en signe de timidité.


- Euuuuh... Bonjour, excusez-moi de vous déranger mais euh... Je vous ai entendu parler d'une « Dalida ». Je cherche une personne portant ce nom, savez-vous qui elle est ? Ou bien où elle se trouve ? Elle doit être grande, svelte, avoir des yeux dorés et un chemisier blanc.

Aux yeux de l'ancien assassin, il était impossible que Marie-Madeleine se trouve être la fameuse DALIDA. Elle n'était ni grande, ni fine, et avait tout au plus une dizaine d'années, soit beaucoup moins que les trente ans qu'elle lui avait assuré avoir (nope).
Invité
avatar
Invité
Re: Mr Morgen & DALIDA - Jeu 25 Juin 2015 - 21:54
Le nez baissé sur les cacahuètes, je ne vis pas approcher le jeune homme. Ou disons, je vis son pantalon en premier, avant de lever la tête pour le regarder un peu mieux. Je cessais alors de mastiquer le met pour regarder de nouveau cet homme. Je n'avais jamais vu  si belle créature. Ses cheveux blonds chatoyants, ses belles prunelles, cette façon de s'habiller si sexy avec cette chemise .. Qui diable avait donc mis ce bel Apollon dans mon champs de vision ? Était-ce Lucifer m'envoyant un émissaire pour me tenter de la sorte ? Sa voix de velours sorti de ses lèvres assurées, tel un homme fort de caractère, sur de lui. Secouant la tête légèrement pour revenir sur terre, je pris soin d'écouter ses paroles.

Dalida. Il cherchait dalida ? La description qu'il me sortait était exactement celle que j'avais donné à l'inconnu, sur internet. Plissant les paupières, je le détaillais de nouveau. Blond, grand, air faussement étranger, et dents alignés. C'était lui, je le reconnaîtrais à partir de cette description entre mille ! Mais lui, ne me reconnaissait-il donc pas ? Ne voyait-il pas la grande et svelte femme au chemisier blanc ? Certes, il était un peu froissé, remarquais-je, en passant mes mains dessus pour enlever les plis apparents. Je remuais alors la tête pour répondre a sa question. Evidemment que je savais qui elle était puisque c'était moi. J'ouvris alors grand mes yeux, pour que l'homme les regarde. Qu'il comprenne enfin ! Je lui tendis alors la main pour la lui serrer.


- "Monsieur Morgen, je présume ? Je suis Dalida."


Ma voix avais prit un ton presque trop sérieux pour le si petit âge que j'avais. C'était comme un jeu d'agent secret, mais en même temps, je ne voulais pas paraître ridicule devant cet être si parfait.  

- "Asseyez vous, je vous prie. Je propose que l'on parle à tour de rôle. Vous racontez une expérience paranormale, et si je juge que ca équivaut la mienne, je vous parlerais de cette dernière. Deal ?"


Mes petits yeux se plissèrent, tel un vautour voulant cerner sa proie. Je serais implacable sur le sujet, car je voulais moi aussi du croustillant. Je voulais savoir notamment si lui aussi, s'était déjà retrouvé face à ce genre de situation, avec des Ange. Qu'aurait-il à me raconter de plus ? Pourrait-il confirmer ce que je savais déjà ? Je me redressais alors sur ma chaise avant de percuter la chose.

- "J'en oublie les bonnes manière. Voulez-vous des cacahuètes ? "


Proposais-je alors, en tendant le bol presque vide vers mr  Morgen.
Invité
avatar
Invité
Re: Mr Morgen & DALIDA - Ven 26 Juin 2015 - 13:49


La jeune fille mit quelques instants avant de remarquer l'intervention d'Eren, qui attendit patiemment qu'elle lève la tête pour lui répondre. Cependant, le silence continua à régner pendant plusieurs secondes alors que Marie-Madeleine semblait comme fascinée par son apparition. Le blondin resta inerte tant que celle-ci n'avait pas pris la parole. A mesure qu'il se faisait décortiqué visuellement, sa tête s'inclinait de plus en plus pour finir quasiment à l'horizontal. Beaucoup de gens auraient été gênés, ou du moins décontenancés, devant une telle attention, mais cela n'était pas le genre de la maison. Non, Eren lui n'avait même pas tiqué devant l'intensité du regard de la petite humaine, il attendait simplement qu'elle lui donne un signe quelconque qu'il avait frappé à la bonne porte.


Ce signe finit par arriver, sous la forme d'une main tendue et de deux yeux dorés grands ouverts. Se pourrait-il que… ? C'est alors que la fille aux cheveux couleur neige ouvrit finalement les lèvres pour interpeller le blondin pour la première fois. Et en effet, la pensée qui venait de traverser son esprit se confirma. Il se trouvait bel et bien en face de la fameuse Dalida. Ce fut son tour d’examiner son interlocutrice, alors que ses yeux se plissaient et qu’il tentait de se rappeler la description qu’il avait eue de celle-ci.


- vous êtes moins grande que je l’imaginais.

Cette pique, lancée sur le ton badin de la conversation, quoiqu’avec une pointe de surprise, n’avait rien d’un reproche ou d’une attaque. C’était un simple constat, comme si Eren pensait à voix haute. Cela faisait partie de ses habitudes de balancer tout ce qui lui passait par la tête, sans se soucier du potentiel agressif de ses paroles. Il s’était ainsi retrouvé plusieurs fois à se faire insulter ou à prendre une gifle parce qu’il avait dit quelque chose de blessant sans s’en rendre compte. Marie-Madeleine l’invita alors à s’asseoir, ce qu’il fit sans un mot. Maintenant que le blondin s’était fait à l’idée qu’il parlait bien à la bonne personne, une lueur familière de curiosité s’était allumée au fond de son regard. Dalida avait bien des choses à lui raconter, et sa soif insatiable d’histoires croustillantes avait repris le dessus sur sa surprise. Celle-ci lui proposa alors un marché : Eren devait lui raconter une histoire et en échange elle lui conterait ses aventures. Il hocha brièvement les épaules avant de lui adresser un grand sourire.


-Cela me semble être un marché honnête.

Marie-Madeleine lui proposa ensuite de taper dans son apéritif, ce qu’il accepta de bon cœur, finissant le bol d’une poignée généreuse. Le blondin se mit ensuite à gober les cacahuètes une par une, les avalant tout rond sans même croquer (c’est ce qui arrive quand on a pas l’habitude de prendre l’apéro…). Au même moment, le serveur avec lequel la petite fille avait discuté quelques minutes plus tôt revint à leur table, non sans jeter un regard méfiant vers cette dernière, pour prendre la commande d’Eren, qui se résuma en un grand verre d’eau. Le jeune homme tourna ensuite à nouveau son attention vers sa partenaire du jour, en gobant une nouvelle cacahuète.


- Souhaitez-vous que je commence ?
Invité
avatar
Invité
Re: Mr Morgen & DALIDA - Mar 30 Juin 2015 - 13:14
Ma tête se pencha sur le côté, lorsque mr Morgen avoua me trouver moins grande que dans ses pensées. Pourquoi m'imaginer plus grande ? Je n'avais pas fait mention de taille dans la description, me semblait-il.. Pourtant, je n'en fus pas plus offusqué que cela. Sa remarque ne semblait pas être une pique ou un reproche, alors peut-être le faisait-il remarqué dans le bon sens. Qu'il soit content que je ne sois pas une grande perche ! Il devait préféré les personne de petite taille, probablement. Avec mes un mètre trente-quatre, il devait être servi. Du coin de l’œil, je l'observais tout de même, lorsqu'il prit entre ses doigts la maigre poignée de denrées. Il semblait affamé, j'avais bien fait de lui proposer mes supers cacahuètes, finalement. Le jeune internaute approuva mon idée, mais dut s'interrompre çà cause de la venue du serveur de tout à l'heure. Il plissait les sourcils en me regardant. Qu'y avait-il de louche en la présence de deux inconnus rencontré sur le net, avec presque dix ans d'âge, à la recherche de l'ultime vérité ? Pour toute commande, je pris soin de regarder le menu, et de le décortiquer méticuleusement, même si je le connaissais déjà par cœur à force de le lire et le relire. Un croque-madame. C'est ce que je venais de commander. Avec un jus d'orange, s'il vous plait. Il fallait bien que mon argent de poche passe quelque part, non ?

Puisque le serveur reprenait son chemin, je repris dans mon bec la paille et acquiesça d'un hochement de tête pour inviter le jeune homme à reprendre.


- "Je suis rassurée que vous ne me preniez pas pour une menteuse. Sur le forum, j'ai reçu beaucoup de message privé venant de croyants pur et dur. Comprenez que je suis moi-même catholique alors je cherche des réponses à ces événements. Peut-être est-ce un message envoyé par le seigneur, simplement. Mais cela m'intrigue. Je souhaite savoir de quoi il en retourne."


Les choses mises au clair, j'attendis que le jeune homme assimile. Il avait une bonne tête. Je ne le voyais pas dénigrer ce en quoi les autres pouvaient croire. Et de toute manière, même si il n'y croyait pas un seul instant et qu'il voulait cracher sur le bon Jésus, cela ne me regarderais pas. Nous sommes tous libre de choisir nos croyances -mêmes si beaucoup restent alors des brebis égarés..-.

- "Vous savez, avant ma petite escapade dans le corps d'un autre, j'ai rencontré un... une entité, je crois. Enfin, plusieurs. Je ne sais pas réellement ce qu'ils sont, en fait. Mais celui-là m'a aidé lorsque j'en avais le plus besoin. Il est apparu comme un Ange.. Avec leur apparence humaine, il est difficile de les reconnaître des êtres humains, mais je cris que j'arrive à voir quelque chose, comme une aura.. Avez-vous rencontrer vous aussi ce genre d'entité ?"

Entité était peut-être le terme le plus adapté. Comment qualifier d'Ange, de démon ou de monstre ce que l'on ne connaissait pas ? La seule chose dont j'étais persuadée était la race du blond à la peau si pâle. Il était un Ange. J'en aurais mis ma main à couper, si je n'avais pas peur de ne plus pouvoir couper une pomme sans. Ce que e venais d'annoncer à l'internaute était probablement étrange, voir flippant à ses yeux, je n'en doutais pas. Qui aimerait entendre des histoires de la sorte ? Bien que... Il semblait intéressé, comme si il essayait de recouper dans sa tête des événements que lui-même avait vécu pour tenter de mes les compter. L'ange blond avait-il pour habitude de se rendre auprès des humains et de les aider ? L’internaute en avait-il déjà rencontré ? Avait-il simplement lui aussi rencontré lui aussi mon Ange ? ... Dodelinant la tête sur le côté, je relâchais la paille qui se trouvait entre mes lèvres pour repousser le verre désormais fini. Je croisais alors les bras, pour montrer tout mon intérêt à l’internaute qui avait fait le déplacement jusqu'à moi.
Invité
avatar
Invité
Re: Mr Morgen & DALIDA - Sam 4 Juil 2015 - 20:17


Un signe de tête fugace et Dalida reprenait la parole, lui racontant comment elle s'était faite traiter de menteuse sur la toile par ce qui passait aux yeux d'Eren comme des fanatiques religieux. La petite fille lui avoua qu'elle était elle-même catholique, ce qui ne tira même pas un soupçon de surprise au blondin. Depuis sa sortie du Centre, un peu plus d'un an auparavant, celui-ci avait beaucoup appris sur le monde et comment il fonctionnait. Il avait ainsi pris connaissance de la religion, et bien qu'à ses yeux c'était un concept plutôt terrifiant, l'idée qu'une entité supérieure puisse guider leurs actions, qu'ils n'étaient pas tout à fait maîtres de leurs actes le laissait sans voix, il l'avait accepté et ne jugeait pas ceux qui se revendiquaient religieux. D'autant plus après les événements qu'il avait vécu -ou cru vivre- et les conversations qu'il avait eues. Il y avait quelques semaines de cela, Eren avait notamment discuté de ce sujet avec Tobias, qui lui était un fervent croyant dont la foi avait trouvé écho à travers un certain nombre d'événements dont il avait eu vent dans la presse à l'époque.


- Je ne vois pas pourquoi je vous aurais prise pour une menteuse. Pour être tout à fait honnête... Le concept même du mensonge m'échappe un peu. Je ne vois pas pourquoi une personne mentirait.

Son intervention effectuée, il laissa le soin à Marie-Madeleine de lui conter plus en détail son aventure. Après tout, elle avait tout de même échangé de corps avec une autre personne, ce n'était pas anodin. Si jusqu'à présent une curiosité certaine s'était dégagée de son attitude, la lueur qui s'alluma dans ses yeux à ce moment-là indiquait un intérêt profond pour ce qu'il entendait. Un ange, disait-elle ? Ou même des anges... Voilà qui était surprenant. Il y avait quelques mois de cela, Eren avait fait un rêve. Un rêve dans lequel une Entité -comme le disait si bien son interlocutrice du jour- lui était apparue. Il en avait donné quasiment la même description à Tobias. Semblant soudain vraiment peu sûr de lui, le blondin prit une inspiration avant de s'essayer à répondre à la question qui lui avait été posée.


- Eh bien... Non, je n'ai pour ainsi dire jamais rencontré d'Entité de ce genre. Par contre... Cela va vous sembler bête... J'en ai rêvé. Il y a quelques mois de cela, j'ai rêvé qu'un... Ange venait me voir. Je sais, c'est stupide puisqu'il ne s'agit que d'un songe, mais dans mes souvenirs -un peu flous je dois l'avouer- il ressemblait exactement à la description que vous venez de me faire, à ceci près qu'il avait de grandes ailes de plumes. C'est pour ça que je me permets de le mentionner. Et maintenant que vous le dites... Oui, je crois me souvenir d'une sorte de halo.

Pour une fois, Eren qui d'ordinaire n'avait jamais peur de dire tout ce qui lui passait par la tête, paraissait soudainement comme gêné par ce qu'il disait. Marie-Madeleine lui parlait d'aventures extraordinaires qu'elle avait vécues et en retour il lui parlait d'un stupide rêve dont il se rappelait à moitié. Comme pour se justifier, le garçon reprit la parole tout en cherchant quelque chose de plus croustillant à raconter.


- Cela m'a semblé tellement réel... Pensez-vous que je suis stupide de comparer mes rêves avec vos histoires ?

Invité
avatar
Invité
Re: Mr Morgen & DALIDA - Ven 17 Juil 2015 - 22:54
Plus Monsieur Morgen parlait, plus je me redressais sur mes coudes, et plus ma bouche s'entrouvrait, comme happé par ses paroles. Il avait lui aussi vécu ce genre de chose.. Ce que je n'avais pas révélé, lors de mon changement de corps, c'est que je l'avais vécu comme un rêve. Mais j'avais eu des écho et certains choses me poussaient à croire que c'était plus que cela. Je savais par exemple à quoi ressemblait un sexe masculin sans en avoir jamais vu. Pire, je savais comment ça fonctionnait, et en comparant avec un petit garçon de mon âge à qui j'avais posé la question sur le ressenti lors de son “utilisation”, j'avais saisit exactement tous ses propos.. C'était plus qu'un signe pour moi ! Dans tous les cas, je n'avais en aucuns cas parlé de rêve avec le monsieur et pourtant lui .. Il avait sorti le terme exact. Coïncidence ? Je ne croyais pas à ce genre de chose. Ou du moins, dans ces circonstances, c'était très étrange ! Désormais à moitié sur la table, mes deux petits mains  pour saisir l'une des siennes, comme pour l'encourager à continuer.

- "Non mon cher monsieur ! Ce n'est pas stupide. Peut-être ces entités vous sont elles apparus simplement en rêve, mais qu'importe ? Dans la bible vous savez, les anges sont invisibles. Ils apparaissent uniquement dans les rêves et lors d'une vision.  Pourquoi moi les aurais-je vu éveillée ? C'est une autre question à laquelle je ne saurais répondre. "


J'avais lu quelque part que voir des anges était en réalité un symptôme qui révélait un désir de fuite , et que les voir en rêve était le constat d'une évolution intérieur d'une rencontre entre la conscience et d'un juste cheminement. Les personnes rêvant d'un ange se trouveraient donc dans un dialogue intérieur... Mais  moi, je voulais croire en une entité supérieur. Je voulais croire en cet homme blond, celui qui me donnait cette impression de confiance et de sérénité. Peu-être était-ce ce que l'on appelait une âme soeur ? Mais il est dur de juger dans un âge tel que le mien. A vrai dire, je ne savais même pas réellement ce qu'était l'amour, alors ca ? Non. Ça relevait du surnaturel, j'en étais sure. La grosse différence entre lui et moi, c'est qu'il avait vu des ailes, surtout. La femme aux cheveux roses , madame Clarke, et l'hommes aux cheveux blancs eux, étaient loin d'en avoir.. Ils étaient particulièrement … hostile ? Et pourtant, familier.. C'était très étrange. Je ne saurais l'expliquer.

- "Si ce n'est pas indiscret, pourriez vous me décrire votre ange ? Du moins, ce dont vous vous souvenez … "


Je pris soin de prendre mon sac à dos et d'y extraire un petit calepin. Trois page s étaient déjà écrites, décrivant les trois entités que je pensais avoir rencontré. Peut-être la description de son entité à lui correspondrait avec l'une des mienne ? Ou peut-être viendrait-il s'ajouter à mes fiches.

- "Taille, sexe, cheveux, yeux, capacités, tout ce dont vous pouvez vous souvenir.. Peut-être cela pourra nous faire avancer, car ils n'ont peut-être qu'une apparence humaine favorite ?"
Invité
avatar
Invité
Re: Mr Morgen & DALIDA - Lun 20 Juil 2015 - 23:20


Dans un geste encourageant, Marie-Madeleine ponctua la question d'Eren en lui prenant la main. Elle s'était avancée sur sa chaise et semblait porter une attention toute particulière à son discours. Les épaules du garçon s'affaissèrent imperceptiblement lorsqu'elle lui admit qu'il n'était pas stupide de comparer des rêves de la sorte à son histoire. Rassuré, le garçon se détendit légèrement et lui offrit un grand sourire en inclinant légèrement la tête sur le côté. Ainsi dans la bible les anges n'étaient que des visions ? Le blondin connaissait ce livre, mais n'avait pas encore eu l'occasion de le découvrir, n'ayant que récemment appris à lire. Alors ce songe avait peut-être un véritable sens ? Pendant quelques secondes le garçon resta sans rien dire, digérant tant bien que mal ces informations. Depuis des mois maintenant il cherchait des réponses, par le biais notamment de ses conversations avec Tobias -qu'il n'avait pas vu depuis un certain temps – et cette jeune fille semblait se poser les mêmes questions que lui. De plus, de son propre aveu cette dernière était une catholique pratiquante. Bien qu'Eren n'ait pas encore percé toutes les subtilités de ce que cela impliquait, il savait que de ce fait elle savait certaines choses à propos des Anges et par conséquent qu'elle pourrait l'aider.


- Eh bien... Je crois qu'il s'agissait plutôt d'une femme...elle ? Je ne sais pas trop comment on dit pour les Anges... Elle avait de grandes ailes blanches faites de plumes et savait voler. Pour le reste... C'est assez flou, alors j'ai peur de dire des bêtises. Il me semble que ses cheveux étaient rouges, tout comme ses yeux. Ça a été assez rapide donc bon... Par contre je me souviens très bien d'une chose : ce qu'elle m'a dit. Elle a dit « Il est l'heure d'aller à sa rencontre. Bonne chance... tu en auras besoin. ». Je dois vous avouer que le sens de ces mots m'échappe toujours... Je ne sais pas qui je dois rencontrer, ni pourquoi... Est-ce que la... blibe a un chapitre sur les messages que ces êtres nous envoient ?

Cela pouvait paraître étrange aux yeux d'une personne normale que Eren, un jeune homme de presque une vingtaine d'années, puisse demander des choses aussi simples à une petite fille qui avait plus ou moins la moitié de son âge. Pourtant le garçon ne semblait pas gêné le moins du monde par la situation. Il posait ses questions et attendait patiemment les réponses. Pire encore, discuter paranormal était devenu presque un quotidien pour lui, tant et si bien qu'il pourrait en parler à n'importe quel passant qu'il croiserait dans la rue, ce qui lui vaudrait sans aucun doute une sacrée déconvenue. Comme soudainement pris d'une intense réflexion, Eren plissa les yeux tout en dévisageant Marie-Madeleine du regard. Il reprit alors son discours un poil décousu sans vraiment attendre de réponse de celle-ci.


- Excusez-moi mais... D'où venez-vous ? C'est la première fois que je vois une telle couleur de yeux, je crois.

C'était une autre des spécialités d'Eren, changer de sujet comme de chemise sans aucune raison apparente. En dehors de certaines conditions bien spécifiques, le blondin avait de légers troubles de la concentration, mais il ne s'en émouvait pas plus que ça...

Invité
avatar
Invité
Re: Mr Morgen & DALIDA - Mer 22 Juil 2015 - 0:20
Les paupières clignèrent dans un même temps devant l'incongrue de la question. Les joues à moitié cramoisie, ma tête pivota de droite à gauche, cherchant à prendre du recul sur ce qu'il venait de dire. On y pense plus, bien que ce soit à mes yeux un compliment détourné. Lui avais-je tapé dans l'oeil ? Rien qu'à cette question, je sentis mes joues piquer de nouveau un far. Ma pauvre Marie-Madeleine.

- "Je euh.. De France ? … Et vous d'ailleurs, vous n'êtes pas d'ici ? J'ai cru desceller un petit accent.."

Réponse un rien stupide , sachant que nous étions actuellement en France. Pour ma part, ce n'était pas la première fis que je pouvais voir une couleur semblable à la mienne. Des yeux dorés...Exactement comme ceux de mon Ange Gabriel. C'était peut-être à cause de cela que je me sentais semblable à cet être ? Mon interlocuteur lui, avait les yeux vert. Un beau vert. A vrai dire, il aurait pu avoir les yeux vert-moche que j'aurais quand même pu les trouver beau, influencée par ce que javais cru ressentir en le voyant. Le jeune homme m'avait tiré de ma rêverie. Il m'avait semblé avoir vécu un rêve de ce genre, en réalité. Mais je l'avais pris pour une hallucination suite à une indigestion de bonbon crocodiles ingurgités devant la trilogie Shrek. Je l'avais vite mis de coté, aurais-je du ?

Avant même que mon inconnu du net ne reprenne la parole, le serveur revint avec le croque-madame et le verre de jus d'orange commandé tout à l'heure. Il les posa devant moi, puis sans un mot reparti en cuisine, comme si je lui foutais les pétoches. Satisfaite, je pris les couverts et en coupa un bout avant de le jeter dans mon bec.


- "Vous voyagez ch'ouvent, m'chieur Morgen ?"

Était-il comme mes parents, abandonnant leur seule et unique enfant pour aller voyager et travailler à travers le monde ? Délaissait-il sa femme et ses enfants pour le faire ? Il était abject en fait, ce monsieur ! Mignon, mais carrément odieux. Cette pensée me fit plisser le nez, alors que je me redressais, coude sur la table pour pointer l'inconnu du net de ma fourchette.

- "J'espère pour vous que vous n'abandonnez pas votre femme et vos enfants pour le faire. C'est irresponsable et criminel !"

Je repris une bouchée du plat, rabaissant ma fourchette pour ne pas paraître hostile. Mais néanmoins prête à lui planter ma fourchette dans la main si cela s’avérait vrai ! Marie-Madeleine, ou l'art de passer du coq à l'âne sur le jugement d'une personne. Non parce que voir cet être si éblouissant, si magnifique, et au final le comparer à mes odieux parents, il fallait le faire. Et j’espérais qu'il n'était pas comme eux. 'ailleurs, avait il seulement femme et enfant ? Je déglutis, avalant la bouchée que j'avais en bouche pou dévisager de nouveau, discrètement tant qu'à faire, le jeune homme. Jeune, oui, c'est le terme. Mais bon, il y a pleins  de jeune père irresponsable après hein !
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 215

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3924/1000  (3924/1000)
Votre domaine: Le Froid
avatar
Éleveur de patates
Éleveur de patates
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mr Morgen & DALIDA - Sam 16 Déc 2017 - 17:48
Notation du RP


Ce RP a été jugé abandonné par le Staff.

De ce fait, il est clôturé sans notation.

Merci de votre compréhension.


Makarov (Fairy Tail) "- Dans ce monde, il y a des gens qui préfèrent la solitude. Mais il n'y a personne qui puisse la supporter. "
- kit et codage by Rain ! ♥️

DC : Léo Snowhite ||Fiche Nineee ||  Papote en #0099ff
Contenu sponsorisé
Re: Mr Morgen & DALIDA -
Mr Morgen & DALIDA
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Au cœur de la ville :: Commerces-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page