Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Quête - Némésis] Double dame blanche. Lord + Némésis

♦ Rose ou chou ? : chou blanc
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1090

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
1835/2000  (1835/2000)
Votre domaine: La discrétion
avatar
Le héros noir et blanc
Le héros noir et blanc
Voir le profil de l'utilisateur
[Quête - Némésis] Double dame blanche. Lord + Némésis - Lun 22 Juin 2015 - 15:02
Ed et Némésis

Mi-juillet, Lord Vlad ayant fini une mission de repérage, qui consistait à vérifier que les abris prévus pour le conseil sur terre étaient bien aussi vides qu'ils avaient été laissés par feu les précédents membres du conseil. Il avait littéralement fait un tour accéléré du monde, en s'infiltrant dans divers moyens de transport, selon un horaire bien précis et particulièrement bien arrangé grâce à l'aide d'un apprenti ayant travaillé dans la logistique des transports de troupes, après un passage à Paris où il avait revu Morphée et enfin, après un trajet plutôt long où il avait rédigé son rapport. Il était passé le déposer dans le bureau du conseil, puis, il fit un crochet par la cafétéria pour se préparer un thé qu'il n'avait pas eu l'occasion de boire plus tôt. En buvant, à la paille, le breuvage, il se rappela quelques souvenirs. Arcoss Yoshida l'avait suivi là dans une situation similaire, et il avait été surpris par le chef cuisinier, Cicéron. Il avait raconté n'importe quoi pour légitimer sa présence... L'association des masqués de la Deus Académia, sérieusement...


Enfin, après plusieurs jours sur terre, il avait droit à un peu de calme. Il prit la direction de sa chambre. Faire partie du conseil n'allait pas être de tout repos. Avant ça, il avait quelque chose à faire. Maintenant qu'il était dans le conseil, il pouvait savoir quel élève était dans quelle chambre et surtout y entrer. Il avait regardé dans quelle chambre était supposé être Ed et comme elle était déserte à cette heure de la journée, il entra et fouilla les environs de ce qu'il pensait être son lit. Il y trouva, dans la housse de l'oreiller, un cheveux court, ce qui était plus que suffisant pour refaire un corps à l'apprenti.


À l'infirmerie, donc, il donna le cheveu et put sans aucun problème ordonner que l'on en fasse un corps entier, ce qui se passa étrangement vite, une heure à peine. Il lui fut demandé également d'apporter des vêtements s'il ne voulait pas que son protégé doive sortir de là nu comme un vers.




Il revint donc à la chambre prendre quelques affaires. La chambre était toujours aussi déserte. Elle avait même l'air inoccupée, en fait. Il y avait au sol, une fine couche de poussière qui se soulevait quand on marchait. Les occupants devaient tous avoir disparu, et pour une raison quelconque, n'avaient pas été remplacés. Il le signalerait. Il fouilla les meubles à la recherches de vêtements qui n'avaient pas l'air d'être d'anciennes reliques maudites. Il s'arrêta devant un miroir, innocemment placé contre le mur. Son reflet était légèrement décalé. Au départ, il crut à une hallucination, il crut que ce n'était qu'une impression, mais plus il regardait son reflet, plus il avait le témoignage que son reflet faisait tout comme lui, mais avec une demi-seconde, si pas plus, de décalage. Il réfléchit un instant et finit par déduire que ce miroir devait être magique, probablement maudit, sachant qu'il était dans la chambre de Ed et que ce dernier était le futur dieu des malédictions et qu'il avait plein d'objets maudis avec lui, même sous sa forme la plus pitoyable. Ce miroir devait être inefficace de par le retardement qu'il avait. Peu importait, de toutes manières, il n'avait pas encore mis la main sur une tenue correcte. Il prit un grand manteau qui était accroché au mur et un pantalon qui traînait sous le lit, ainsi qu'un t-shirt qui traînait au dessus de la commode presque vide. Soudain, il eut une drôle d'impression, comme s'il n'était plus tout à fait seul dans la pièce et il se retourna, portant la main à son arme, dans son veston. Oh, c'était juste son reflet... C'était lui, devant la porte, portant la main à son arme dans son veston, d'une stature virile et fière. Son dérangeant masque était étrangement éclairé par la lumière de la pièce, comme si... Une seconde, le miroir était ailleurs, contre un mur, pas près de la porte. Le reflet ayant deviné qu'il avait compris, profita de l'effet de surprise pour détaler, ouvrant la porte, passant puis la fermant avec brusquerie, puis courant sans un regard en arrière. Vlad s'élança à sa poursuite, mais son pouvoir devait cacher sa proie qui s'était évaporée dès le moment où elle avait passé la porte.


Trop tard, il ne le rattraperait pas de sitôt, et il devait en parler à Ed. Il revint à l'infirmerie avec la tenue qu'il avait trouvé. Et repartit immédiatement, chercher Ed, toujours, mais plus pour longtemps dans un corps de rat, dans la bibliothèque, où il lisait avec ses petits yeux de rongeur, aussi étonnant que ça puisse paraître. Après de brèves explications, c'est avec un rat bondissant de joie qu'il rouvrit la porte de l'infirmerie. Dès qu'il fut assez proche du corps reconstitué, il tua d'une balle le corps de rat de son ami qui fut immédiatement transféré dans son corps humain. Tout d'abord, il eu un peu de mal à tenir debout et même à respirer, il n'avait plus l'habitude d'être bipède. Puis, quand au bout de seulement quelques minutes, il eu retrouvé l'usage de la plupart de ses fonctions motrices, il fait un chaleureux câlin à Vlad en le remerciant en larmes.


Vlad l'invita à le suivre jusque dans sa chambre. Une fois qu'ils y furent, après avoir remercié également le personnel médical de l'académie et récupéré ses objets maudits, Edward décida qu'il allait porter un masque, comme son sauveur, qui était un mec cool. Il avait un masque maudit qui donnait les yeux jaunes et les rendait sensibles à la lumière du soleil. Après l'avoir mit, il se regarda dans le miroir, puis regarda le miroir d'un air insistant.


Tu n'as pas tourné le dos à ce miroir par hasard ? Tu sais, en venant ici me chercher des vêtements ou autre chose...

Oui, je voulais t'en parler, il y a ce reflet de moi qui semble être sorti et qui s'est enfuit. Je ne l'ai remarqué que quand il a été trop tard. Il doit rôder quelque part dans l'académie.

Vlad, tu dois le rattraper au plus vite, dans deux heures, ton âme prendra sa place dans le miroir le plus proche et ton corps sera sien... enfin, moins de deux heures, tu l'as fait il y a quelques minutes, déjà. Il a le même esprit que toi, actuellement, donc, pour toi, il doit être simple à localiser, pour toi.

Et je fais quoi, je le tue ? Ça me ferait bizarre de me tuer moi-même.

C'est une solution, mais tu mourais aussi, alors ne le fais qu'en dernier recours. Non, il faut le toucher avec un miroir, n'importe quel miroir, sachant qu'il les fuira comme la peste. Tout coup qu'il se prend, tu le subiras aussi, donc préserve-le au maximum. Il vaut mieux que je te donne un coup de main pour l'attraper. Et il vaut mieux qu'on se dépêche, parce que tant qu'il sera dehors, il va essayer de te nuire un maximum et de faire le mal autour de lui.

Il fouilla dans une armoire et en sortit deux miroirs de poche, le genre qu'utilisent les filles pour se remaquiller un brin au milieu de la journée. Vlad pensa à ce qu'il ferait s'il voulait à la fois se cacher et se nuire à lui-même. Tous deux sortirent de la chambre en parlant d'un plan. Vlad était très inquiet que pour lui nuire, son double se contente de parler, il avait trop de secrets sur les épaules pour le permettre, et il éliminerait tous les témoins s'il le fallait.


_______

Pendant ce temps, son Némésis, profitant de son peu de temps d'action, avait parcouru un peu les couloirs, était rentré dans la chambre presque noire, avait éteint toutes les bougies qu'il avait pu et avait frappé à la porte d'Ealia. Dès que cette dernière eut ouvert, il entra dans sa pièce privée presque comme un souffle de vent, et lui demanda d'une voix sérieuse :


Je peux fermer la porte ? Il faut qu'on parle de quelque chose d'important... Voilà, Ealia, j'ai jamais osé te le dire, mais je t'aime, Je suppose qu'Aleana l'a deviné et que c'est pour ça qu'elle me hait, mais je ne peux plus me taire, te regarder tendrement, mais en silence... Je t'aime, j'ai envie qu'il se passe quelque chose entre nous, qu'on soit enfin plus que des amis...

Et sous son masque aux couleurs inverses de celui de l'original, par réflection, il souriait béatement et diaboliquement à la fois. Lord Vlad n'avait plus la situation en main, ce n'était rien de le dire.





[

Je parle en SILVER, j'ai un Journal de bord et un masque.
Invité
avatar
Invité
Re: [Quête - Némésis] Double dame blanche. Lord + Némésis - Jeu 25 Juin 2015 - 10:56


LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
___C’est hilarant, sérieusement, qu’est-ce que je ris ! Je m’y attendais pas, toi non plus. Tu t’amusais à t'entraîner à lire quasiment dans le noir, pour ne pas avoir à allumer quoique ce soit. Et puis il a débarqué, il a lâché ce que tout le monde savait, sauf toi, comme ça ! Ahaha, ce que je me marre, putain ! Olala, mon dieu… Tu tournes la tête, pour le regarder. Ta bouche s’ouvre, se ferme. Bien sûr, tu n’aurais rien compris à ce qu’il disait, avant. Car tu ne pouvais pas absorber Aleana, mais maintenant que tu as fait ce pont entre vous deux et que tu es devenue l'âme dominante, celle qui peut prendre ce qu’elle veut d’Aleana quand tout va bien, c’est totalement autre chose. Cette annonce est comme un coup de marteau, violent. Ton coeur a fait boum boum boum. Des papillons dans le ventre, la bouche ouverte, incapable de dire quelque chose, seulement un regard bordeaux parsemés de paillettes vertes le fixent. Lui, amoureux de toi ? Comment est-ce possible ? Il ne l’avait jamais dit avant - si, en fait, petite imbécile - pourquoi tout à coup, comme cela ?
___Non, ce n’est pas possible. Tu dois rêver, c’est la seule solution. Tu glisses de ta chaise. Il faut le toucher, voilà ce qu’il faut. Tu t’approches. Aucune raison de le croire, s’il s’agit d’une réminiscence des moments où Kaithrynn vient te déloger de la réalité. Parfois, ça fait très vrai, oui, je sais. Alors tu feras quoi si c’est le cas, là, maintenant ?
___Tu t’approches, et quelque chose te frappe enfin.
___Il y a un problème de couleur, là, non ?
___Mais si, le blanc n’est plus blanc, et le noir n’est plus blanc ! En fait, le blanc est maintenant noir, et le noir blanc, ou le blanc a pris la place du noir, et inversement ? Tu secoues la tête en arrêtant ta main qui était en train de se diriger vers son masque. C’est pas le bon !
___Imposteur !
___Tu recules en balbutiant quelques mots.

« V-v-vous n’êtes pas… pas Vla...Vlad..! »


___J’admire tes efforts de langage, tu sais. Mais, je suis d’accord avec toi. C’est un homme qui a pris son apparence en faisant d’ailleurs une énorme faute de couleur.  Voilà.
___Mais ce n’est pas pour autant qu’il a tord, si ? Ah, tu crois ? Bon, et bien, ok, ne le crois pas. Tu saisis le trident qui trône dans ta chambre depuis votre escapade sous-marine et le pointe devant lui. Il est lourd, le trident ? On dirait, vu comme tu le tiens.

« S-sortez d’ici.. S’il vous… plait… »


___Très intimidant, bravo.
___En tout cas. Tu le pousses vers la sortie, n’écoutant absolument pas ce qu’il dit, si il dit quelque chose, il essaie simplement de te duper, rien de plus ! Te faire douter. Essayer de briser la relation que tu as avec le Lord, rien de plus. Quel homme méprisant. Ou serait-ce un monstre ? Peu importe, en tout cas. L’important est qu’il finisse dehors.




CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
♦ Rose ou chou ? : chou blanc
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1090

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
1835/2000  (1835/2000)
Votre domaine: La discrétion
avatar
Le héros noir et blanc
Le héros noir et blanc
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête - Némésis] Double dame blanche. Lord + Némésis - Dim 28 Juin 2015 - 14:17
Vlad contre lui-même

Elle n'eut pas l'air de croire ce que lui racontait le némésis, était-ce parce qu'elle ne voulait pas de ses sentiments ou parce qu'elle n'y avait pas accès, peu importait, il sentait qu'il avait raté. Peut-être aussi, car elle pointait un trident sur lui, ce qui est un signe assez manifeste d'un échec cuisant. Après s'être un peu approchée, elle a remarqué le problème de couleur, dommage.  Enfin, c'est vrai que c'était plutôt évident, ce n'est pas comme si ce n'était pas une image renversée de l'original, quiconque le connais un minimum devrait le remarquer en quelques secondes. Elle n'a pas l'air de savoir se servir du trident, il lui suffirait d'un coup de couteau pour lui arracher des mains, seulement, se battre avec elle serait bien peu productif. L'ayant détecté comme imposteur, elle ne changerait probablement pas son avis du vrai.


S-sortez d’ici.. S’il vous… plait…

Ouais, on a vu mieux comme menace. En tous cas, c'était déjà son intention et il n'opposa pas de résistance, il recula jusqu'à la porte, d'un pas presque dansé, sans prendre la peine de dégainer une arme. Il lança quand même au passage, histoire d'essayer jusqu'au bout :


Tu as raison, je ne suis pas le vrai Vlad, mais ce que je t'ai dis compte pour moi comme pour lui, si tu ne me crois pas, tu devrais simplement le tester, quoi que je dise, ça ne trompera pas.

Puis il rouvrit la porte et s'engouffra dans la pièce commune comme un souffle, avant de s'enfuir à travers les couloirs. Il n'y avait pas de temps à perdre, il fallait bouger tant que possible.


_______


Ils avaient décidé de se séparer, Ed et lui, c'était ce qu'il y avait de mieux à faire, car il suffisait de le toucher avec le miroir pour que le problème soit réglé, et à deux, ils auraient plus facile de le trouver. Ed était parti en direction du portail, au cas où il aurait eu l'idée de se cacher en dehors de l'académie, ce qu'il considérait en fait comme une excellente idée, puisqu'il aurait gagné dans deux heures, au coucher du soleil, s'il n'était pas capturé. Lord Vlad, quant à lui, il se dirigea vers sa chambre, pour vérifier qu'il n'y causait pas de trouble. Le pire qu'il puisse se faire à lui-même étant peut-être de se compliquer la vie avec Ealia. Et il arriva seulement pour voir son double s'enfuir à grandes enjambées. Mince. Il couru à sa poursuite, mais il ne pouvait pas aller plus vite... que lui-même. Ils gardaient une distance constante et même s'il n'avait pas été vu au départ, il finit par repérer Vlad et la course poursuite n'en fut que plus rapide, les deux s'épuisèrent assez rapidement, à force de se courser dans les couloirs de l'internat. En arrivant dans une chambre, dont la porte était restée entrouverte, il ne put que constater qu'il avait disparu. Il n'était pas dans l'entrée, du moins. Il ouvrit la première porte dont la poignée lui tombait sous la main, pour se retrouver en pleine lumière, en face d'une fille qui séchait les activités hors cours, et son corps dénudé, après un bon bain. Il s'excusa avant de fermer la porte précipitamment... Le dos appuyé à la porte, il se rendit soudain compte qu'il connaissait cette fille... c'était Noémie. Oh NON.


_______



Le némésis, n'avait pas ouvert la même porte et était en fait entrain de passer de balcons en balcons et de s'enfuir par une autre chambre. Dans une chambre où il y avait une grande fresque solaire, il se retrouva en fait coincé, mais c'était tant mieux, il n'avait aucune chance de se trouver.


_______


Elle ne suivait plus les cours, ou plus les bons, Noémie, elle ne savait plus quoi faire, sans doute, depuis que Vlad était entré au conseil et qu'il était en conséquence, bien plus libre et dur à suivre partout. Mais peu importait, il se fichait de ce qu'elle faisait de sa vie, elle pouvait bien crever. Après avoir vérifié la pièce commune, il sortit de la chambre, par la porte. Il avait encore une heure, ou peu de temps en plus et il avait perdu la trace de son némésis, totalement. Il ne lui restait plus qu'à espérer un miracle, ou une imprudence de son double.


_______


La chambre était calme et vide, quand la porte s'ouvrit, d'un tour de clef. Mince. Il se rendit invisible et avant que le jeune homme qui ouvrait vit qui il était, et puisse en conséquence, guider Vlad s'il lui parlait, il le poussa violemment à terre et s'enfuit. Il couru encore quelque foulées avant de s'appuyer contre le coin d'un couloir pour reprendre son souffle. Quelqu'un passa dans le couloir en lui lançant un regard un peu réprobateur qui l'énerva singulièrement. Alors que déjà il lui, tournait le dos, le némésis dégaina et lui tira deux balles dans les omoplates.


_______


Des coups de feu, ça ne peut pas être aussi facile, si ? Vlad descendit les escaliers et trouva un corps encore remuant juste devant lui, il se colla au mur et s'arrêta au coin. Il sortit le miroir de sa poche. Jetant un rapide coup d'oeil, son masque rencontra celui de son némésis, qui justement à ce moment-là, voulait également jeter un coup d'oeil. Vlad fut le premier à agir. Il lui attrapa le cou et avec force, le renversa. Il ressentit lui-même la douleur de la chute. Son double fit une roulade et visa... rien, il avait disparu, l'original, bien sûr, puisqu'il n'avait pas encore utilisé bêtement tout son pouvoir, lui. Il tira quand-même, mais ses balles ne rencontrèrent que le vide. Soudain, une main lui attrapa le poignet et le tordit avec force. Il lui arracha l'arme des mains. C'était Vlad, le vrai, qui s'était couché, sachant qu'il avait peut de chances de penser à quelque chose de si simple, en temps normal, et qu'il tirerai forcément trop haut. Il avait ensuite rampé jusqu'à son double pour le désarmer alors qu'il tirait dans le vide. Au passage, il lui arracha son gant droit, blanc.


_______


L'original l'avait presque à sa merci, mais il n'avait pas encore gagné, il avait toujours un atout dans sa manche. Donnant un coup de genou à cette enflure qui osait pourtant se faire appeler Lord Vlad, il réussit à se dégager et à se relever, mais l'autre fut aussi vite debout que lui et il avait son arme en main et le fatal miroir dans l'autre. Il dégaina la réplique du couteau d'os dont Lord Vlad s'était tant servi dans ses jours avec Tahara. Et il se menaça lui-même, plaçant la lame sur son propre coeur. Il mourrait, mais il l'emporterait avec lui.


_______


Plus le choix, il fallait à tout prix l'empêcher de se suicider, mais comment ? S'il tirait, il risquait autant de le tuer que s'il se poignardait comme il prévoyait de le faire. C'est à cet instant qu'il eut un éclair de génie et qu'il visa... le masque. Il tira d'un mètre de distance, directement sur le front de ce lui qui n'était pas lui et ce dernier fut propulsé en arrière, lâchant son couteau qui se planta dans le sol, laissant une magnifique entaille dans le plancher. Lui-même ressentit une forte douleur à la tête, mais il resta conscient et debout. Ce qu'avait involontairement fait Alberto Bianchi, il y a longtemps, lui s'en servait pour se mettre lui-même à terre. C'était parfait. Il se pencha, et toucha la main dégantée de son double qui fut comme absorbé par le miroir de poche.


En voilà un qui ne parlerait plus.





[

Je parle en SILVER, j'ai un Journal de bord et un masque.
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 338

Feuille de personnage
Niveau:
2/30  (2/30)
Expériences :
3031/1000  (3031/1000)
Votre domaine: L'Emotion
avatar
Le Manieur du Chaos
Le Manieur du Chaos
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête - Némésis] Double dame blanche. Lord + Némésis - Dim 2 Aoû 2015 - 14:25

J'ai beaucoup aimé ton Rp Vlad. Les interventions d'Ealia et de tes pnj sont les bienvenues et donne une autre dimension à la scène. Ton Némésis aime foutre le bordel et on imagine bien la suite des évènements s'il était resté plus longtemps dans les parages.

Quête validé ! Tu gagne au passage le merveilleux miroir du Némésis (usage unique et invocation de 5 minutes).

Lord Vlad : 480 xps
Ealia Vaylond : 70 xps

Xps attribués : Yep


J'effeuille un Chrysanthème pour connaître mon amour de l'humanité.~Fiche ~ Ma couleur : #3d696c ~  Theme ~
[Quête - Némésis] Double dame blanche. Lord + Némésis
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.
» LA COMMISSION SUR LA DOUBLE NATIONALITE MIEUX EFFECTIVE QUE CELLE DE L'ARMEE !
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» The lord of the ringard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Dortoirs :: Chambres des élèves-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page