Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Promenade en terre inexplorée.

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Promenade en terre inexplorée. - Ven 12 Juin 2015 - 19:27


Le soleil ne se montre pas encore, mais sa lumière, lentement, illumine le ciel avec de plus en plus d'éclat et déjà un professeur est au pied d’œuvre, habillé, les bottes enfilées, la gourde d'eau d'un coté de la ceinture, son arme magique de l'autre, le voila prêt à partir s'entrainer à l'aurore.
Son regard avait peut être changé depuis le mariage qui a viré au cauchemars, mais il s'entrainait toujours sans se laisser de repos, c'était à peu son rituel à lui. Du coup il marcha dans les couloirs et quitta les dortoirs avant de rejoindre brièvement son étalon qui après quelques petits mots et caresses partit de son coté à son tour, lui aussi suivait un peu son propriétaire et s'entrainait.
En traversant l'académie, le professeur jeta instinctivement quelques regards par ci et par là, comme pour vérifier qu'il était bien seul de si bon matin. Il fit une petite pause devant le portail, fixant ce dernier silencieusement avant de doucement y porter les mains et l'ouvrir tranquillement. Le blond prit même la peine de refermer ce dernier derrière lui et contempla l'horizon. Le soleil commençait alors à se lever, déjà, il avait donc un peu trainé quelque part ! N'ayant pas de temps à perdre le chevalier se mit donc à courir, s'enfonçant dans les terres inexploré, enfin, elle le devienne qu'à un très lointaine distance, les abords restent tout de même un minimum connu, les ruines éparses, le jardin sauvage, d'ailleurs il y passe pour le plaisir de son nez, mais il faut faire attention à certaines plantes qui sont un peu plus dangereuses. Habitué il se faufile à travers des chemins un peu plus sort et ressort de l'autre coté, là où commence vraiment ces terres plus sauvage, là où danger et surprises se trouvent partout. On boit une petite gorgée d'eau, il n'est pas particulièrement pressé, il ne donne pas cours de la journée, il a tout son temps libre, alors autant errer ici en ce demandant sur quoi il va bien pouvoir tombé en premier, sauf si quelque chose lui tombe dessus avant cependant.


- Alors  ? Je miserais bien sur des gobelins en ce petit matin.

Pari lancé, maintenant il n'y a plus qu'à courir et voir ce qui pourrait bien arrivé. Dans tout les cas il n'y a plus de chemin depuis longtemps, pour bien se repérer mieux vaut avancer toujours dans la même direction et faire une marque au sol de temps en temps. Quelques arbres, une rivière, il continue de courir jusqu'à se stopper un peu, prenant enfin un brève pause, se posant sur un rocher sortant du sol, il continue à fixer l'horizon et réfléchit tranquillement.
Une chose est certaine pourtant, il n'a toujours rien croisé jusque maintenant. Si il continue à s'enfoncer plus loin ça risque de devenir vraiment dangereux maintenant. Du coup il se questionne lui même pour savoir si il tente ou non, mais dans son propre intérêt il vaudrait mieux qu'il soit capable de revenir à l'académie en cas de souci … Enfin Arès tourne dans le ciel et le guette toujours un peu, en cas d'urgence il sera là.


- Et donc ...

Un petit bruit le met soudainement sur ses gardes, il n'était pas assez attentif pour entendre sa provenance, mais il y a quelque chose, il en est certain !




Invité
avatar
Invité
Re: Promenade en terre inexplorée. - Ven 12 Juin 2015 - 22:13

Promenade en terre inexplorée.



Kaoru n’était pas vraiment du genre matinale, loin de là pourtant ce matin était une exception. Elle s’était réveillée en sursaut suite à un mauvais rêve, ou un bon cauchemar ; à vous de voir ; et après avoir tourné pendant près d’une heure dans son lit sans trouver le sommeil, celle-ci décida alors d’aller faire un tour à l’extérieur de l’académie.

La jeune femme alla donc au-delà du grand portail qui ornait l’entrée de cette gigantesque école, et commença à se promener.
Après s’être suffisamment éloigner, elle se décida d’essayer ses, enfin son, nouveau pouvoir ; celui de devenir une « vraie » renarde. Elle se concentra quelque instant avant de ressentir son corps entier se transformer en cet animal qui la caractérisait tant.
Une fois transformé, Kaoru devenait une renarde à queue double au pelage noir, plus petite que les renards communs surement dû à son âge peu prononcé. L’un des petits plus de la transformation était qu’elle pouvait toujours communiquer normalement si elle le souhaitait ; sous sa forme animale, la jeune femme était également plus rapide et plus agile que sous sa forme semi-humaine.



C’est donc à ça que ressemble une vie de kitsune ? … enfin une partie du moins.


Notre renarde noire profita alors de son état pour se promener en courant dans les herbes hautes (mode goupix activé), profitant de la liberté totale qu’offrait cette forme ; car elle avait beaucoup moins de chance de se faire repérer en renard qu’en « humaine » si elle gambadait dans les champs. De plus … bah … en fait … j’ai pas d’autre exemple … c’était mieux POINT.
Kaoru se promena un long moment avant de remarquer un jeune homme blond qui semblait lui aussi se promener en dehors de l’académie. Elle s’approcha alors lentement de lui au fur et à mesure où celui-ci avançait jusqu’au moment où elle fit craquer accidentellement une petite branche morte sous ses petites patounes noires.

L’homme s’était mis sur ses gardes et la renarde alla se réfugier derrière l’arbre le plus proche en espérant que le blond ne la suivrait pas, avant de se retransformer en femme-renarde.




Kaoru ♥
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Promenade en terre inexplorée. - Dim 14 Juin 2015 - 16:42


Bon, un bruit dans une zone dangereuse, en théorie le chevalier s'attendait plus à voir une bulette lui foncer dessus, où en tout cas une créature l'attaquer, mais pourtant, malgré tout, et bien il ne se passait rien.
Le professeur rangea donc sa gourde, toujours avec un œil sur le cotés qui observait les alentours, mais il ne se passa vraiment rien. Au final il devenait vraiment prudent, trop prudent, il fallait qu'il se ressaisissent. Deux petites tapes sur ses joues, le voila qui se redresse et s'éloigne de la pierre où il trônait en direction de l'arbre le plus proche, mais surtout de la forêt se trouvant loin derrière. Le blond repartit en trottinant tranquillement, rien ne valait un peu d'exercice, mais il ne faut pas trop forcer hein ?
Il passa tout aussi sereinement l'arbre mais se stoppa net à son niveau, distinguant une silhouette, par instinct il fit un pas sur el coté en se retournant pour lui faire face et un petit saut en arrière pour mettre une distance de sécurité avant de se concentrer sur cette dernière.


- Et moi qui pensait tomber rapidement sur des gobelins par ici ...

Effectivement, devant lui, ce qu'il voyait n'avait en aucun des allure de gobelin, pas de peau verte mais une jolie teinte pâle, par d'armure improvisée, en fait pas d'armure ou de vêtements du tout. Dans sa tête défilait les images de toutes les créatures qu'il connaissait, et lentement une s'imposa à ses yeux, le mutant, bon plutôt une mutante à en juger par les attributs généreux qu'elle expose sous son regard intrigué. Bien que soudain il sentit l'aura de cette femme et réalisa qu'il y avait une divinité en face de lui, pas une créature sauvage aux atouts enviables ! Du coup il baissa sa garde et regarda autour de lui pour vérifier l'absence de danger immédiat.

-Une déesse ici ? Ce n'est pas commun, vous êtes perdue ?

Le chevalier détacha sa cape et s'approcha pour la tendre à la demoiselle dénudée, il ne semblait pas perturbé par la situation du tout. C'était comme cela qu'il devait être, et qu'il sera toujours. En attendant elle avait des oreilles touffues et deux queues noirs derrière elle, et cela le faisait réfléchir puis soudain l'illumination arriva à son cerveau !

- vous êtes une de ses divinités partiellement animal ! Vous me faites penser à une femme louve que j'ai connu il y a quelques temps !

Étrangement ça ne lui ressemblait pourtant pas tellement de tendre aussi vite sa cape dans ce genre de situation, comme quoi certaines choses ont changée depuis la guerre avec les renégats. Pourtant ses yeux suivait soigneusement les mouvements des queux derrière le corps dénudé, comme un pendule hypnotiserait, le fait qu'il y en ai deux qui s'agitent sans lien visible piquait sa curiosité au plus haut point ! Pourtant juste devant il y avait plus intéressant à regarder, ce qu'il faut là où il faut, des hanches fines qui suivent des jambes allongées, pas une seule trace de tissu, même les pieds touchaient directement le sol ! Mais non, ses yeux suivaient les touffeux fouets dans le dos de l'apprentie, un coup sur la droite, un coup sur al gauche, et lorsqu'une se trouvait de chaque coté, il fixait le milieu pour les conserver dans sa ligne de vue. Pitié qu'elle prenne la cape, l'action le perturbe bien trop, il a l'impression d'être une marionnette immobile ! Et c'était ce qu'il était pourtant, immobile, à attendre quelle se décide alors que le ballet des appendices qu'elle arbore semble lentement lui ruiner la raison à mesure que les balancements ont lieux.

*Mince ! Y en a deux ! Y en a deux !*

En fait il était déjà inerte et au fond là … Il fallait que quelque chose le fasse réagir !




Invité
avatar
Invité
Re: Promenade en terre inexplorée. - Dim 14 Juin 2015 - 23:03

Promenade en terre inexplorée



Et voilà notre petite Kaoru dans le plus simple appareil et face à un homme qu’elle connait a peine, enfin pas du tout même.
Sa réaction ?… bonne question parce qu’il lui fallut un petit moment avant de se rendre compte de la situation ; n’ayant jamais essayé son pouvoir jusqu’à présent, la jeune femme ne se doutait évidemment pas dans quel état elle allait être en sortant de sa transformation, ni même si ses vêtements allaient la suivre ou non.
Donc, reprenons. Kaoru s’était métamorphosée en renarde noire, elle avait parcouru une certaine distance jusqu’à tomber sur un jeune homme, qui après l’avoir remarqué ; celle-ci décida de se revenir à son état initial. Nous en étions donc là.

L’air frais parcourait le corps dénudé de la jeune femme, qui mit un certain temps avant de se rendre compte de la situation dans laquelle elle venait de s’embarquer ; elle était donc seule, nue qui plus ai, face à un homme, qui lui était habillé. HEUREUSEMENT ! Sinon … ça aurait été carrément louche et totalement hors contexte !



Une déesse ici ? Ce n'est pas commun, vous êtes perdue ?


Kaoru se rendit alors compte de sa tenue d’Eve et immédiatement, saisit la cape que lui offrait l’inconnu qui ne semblait pour autant pas détacher son regard du corps de la renarde.
Elle qui avait pourtant suivit une éducation stricte et qui fut obligé d’épouser son frère pour la prospérité de sa famille (vous savez tous comment hein ? Pas besoin de dessin), celle-ci ne s’était jamais découverte devant un homme de cette façon (mis à part son frère si vous avez bien évidement suivit et encore pas dans cette situation).
Le visage de notre petite protéger s’empourpra immédiatement et commença à cacher sa nudité tant bien que mal avec la cape du preux chevalier, qui n’était pas pour autant affoler de la situation au vu de ses remarques.



]
Vous êtes une de ses divinités partiellement animales ! Vous me faites penser à une femme louve que j'ai connu il y a quelques temps !


C’est tout ce qu’il avait à lui dire après l’avoir vu dans cette tenue ?
Qui était-il pour avoir ce genre de réaction ? Un homme habitué des « red light district» où de nombreuses prostitués parcouraient les rues à la recherche d’homme pouvant partager leurs nuits contre quelques kobans (monnaie de la période Edo). En tout cas une chose et sur ce n’était pas avec notre renarde qu’il allait se produire quelque chose.

De honte, Kaoru voulu prendre la fuite mais n’ayant pas vraiment été bien ajusté sur le corps de la renarde, celle-ci était donc trop longue, ce qui se résultat par enmêlage de pattes dans le tissu suivit d’une magnifique gamelle sur notre ami le blondinet.
Bien évidemment, la jeune femme se retrouva au-dessus de notre homme, toujours habillée de sa plus légère des tenues. Autant dire que la situation en plus d’être affreusement embarrassante pour notre pauvre enfant et carrément cliché, ne pouvait pas être pire. D’un autre côté oui c’est cliché et alors ! Qui va s’en plaindre ? Vous les lecteurs ? Il n’y aura surement que deux ou trois personnes qui liront ceci alors si je veux faire dans le cliché, je ferais dans le cliché !

Se retrouvant maintenant dans une situation plus que gênante, Kaoru ne savait plus où se mettre et ses paroles furent en total accord avec la scène qui était en train de se dérouler.


E-euh …. Je …


Mais quelle aisance !
Si elle était incapable de redresser la situation (pas d’allusions perverses à insérer ici. Merci de votre compréhension), il fallait que son interlocuteur trouve quelque chose et vite pour mettre fin à se moment gênant.



Kaoru ♥
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Promenade en terre inexplorée. - Lun 15 Juin 2015 - 0:51


Baisse ta garde, c’est une déesse, il ne peut rien arriver, tu as regardé autour. Tu parles le résultats semble définitivement clair à chaque fois ! Il se passe une chose car il baisse sa garde ! Il le sait, il ne devrait plus le faire, mais il finit toujours pas le faire, c'est surement dans sa nature ?
Enfin la situation est ce qu'elle est, le chevalier n'ayant plus les pieds aussi fermement posés au sol, et bien la plaqueuse aux deux queues hypnotisante n'aura pas eut de mal à le faire partir en arrière et lui tomber dessus, le pauvre chevalier n'aura eut que le temps de mettre une main devant lui dans un réflexe de protection pas particulièrement utile pour garder l'équilibre. Oui, il y a une autre conséquence à ce si petit mouvement, mais la réalisation de cette dernière n'est pas encore à l'ordre du jour dans son esprit embrumé par l'hypnose … et un petit choc à la tête ...


- E-euh …. Je …

Le chevalier la fixa, le choc avait au moins l'avantage de l'avoir sorti de sa léthargie, mais du coup il était un peu perdu, ne se souvenant plus comment il avait pu tomber ici … Enfin peut importe il plaça d'abord sa main gauche au sol avant de réaliser la place de sa main gauche, posée directement sur un sein, mais il n'en réagit pas plus que cela, son regard qui avait découvert la scène se sépara aussi tranquillement de cette dernière que la main qui se décida  à retourner au sol afin qu'il se relève un peu. Ni vu, ni connu n'est ce pas ? Dans cette situation il faudrait ajouté ni sentit mais bon. Allonger des pieds au hanches avant que son buste ne se redresse partiellement grâce à l’appui des coudes sur le sol, le chevalier ne semblait pas plus intimidé que cela, forcément, ce serait plutôt la demoiselle qui devrait l'être non ?

- Et donc … Que faites vous ici ?

Ouais, il ne trouva rien de mieux à dire que de poser cette question. Ben dans le fond ce n'était pas le plus important que de savoir pourquoi elle était ici plutôt que pourquoi elle était dénudée sur lui, et si proche que leurs corps frottaient littéralement un à l'autre ? D'ailleurs en parlant de proximité, à travers ses vêtements il sentait parfaitement chaque courbe de Kaoru, même cette cuisse posée entre ses propres cuisses. Nombre d'homme aurait surement tenté des choses dans cette situation, alors que leurs visages sont si proche et que leurs souffles se mélangent, mais le professeur ne bougeait pas, attendant simplement qu'elle se décide à se relever. Il n'était pas question de la pousser pour l'éloigner de lui, pas que la chose était désagréable, mais il préférais, par galanterie, laisser la femme se décider d'elle même sans jamais la bousculer.
Ce n'est pas comme si elle allait attenter  à sa vie, surtout qu'il lui faudrait déjà une arme pour ce faire, et avoir une arme pour dans son état … ce serait complexe ! Du coup ne se sentant pas en danger, il n'avait pas de raison de réagir avec violence. En plus il n'est pas en cours, il n'a pas de raison d'être autoritaire, donc on patiente, on ne bouge pas, on attends simplement que la demoiselle réagisse d'elle même et on avisera.


*Elle semble complétement perdue en tout cas, j'ai tout intérêt à la laisser faire à son rythme et de ne pas la brusquer*

Bon, c'est bien beau de se dire ça, mais du coup il est coincé sous elle jusqu'à ce qu'elle se décide sur quoi faire ou même à lui parler. Il fallait prendre les bons cotés de la chose, certains annonceraient en premier qu'ils sont en voie de conclure avec une belle femme, ou en tout cas on une touche, le blond lui voit que sa position est un bon moyen de faire travailler ses abdominaux en la maintenant aussi longtemps qu'elle restera là où elle se trouve. Il est partit s'entrainer, tout est bon pour non ?




Invité
avatar
Invité
Re: Promenade en terre inexplorée. - Mar 16 Juin 2015 - 1:11

Promenade en terre inexplorée



Les deux jeunes gens étaient donc toujours dans la même position, enfin presque car l’homme s’était légèrement relever à l’aide de la main qui l’avait tripoté juste avant, créant ainsi chez la renarde une seconde vague d’embarrât et donc la renaissance de la tomate.
La situation n’avait donc guère évolué et les réactions du grand blond n’aidaient pas vraiment à améliorer la situation.



Et donc … Que faites-vous ici ?


Que voulait-il dire par là ? Que faisait-elle sur lui ? Bah elle était tombée sur lui alors qu’elle voulait s’échapper c’est tout, elle n’avait pas choisi d’être dans cette position, et encore moins dans cette tenue, parce qu’autant se retrouver au-dessus d’un homme habillé, même si ça reste gênant, ça va ; mais NUE !…
Finalement après avoir « retrouver ses esprits », Kaoru se releva afin de se remettre à genoux se couvrant la poitrine et commença alors à paniquer tout en détournant le regard tant elle était embarrassé. OUI ENFIN UNE REACTION NORMALE !


J-je suis désolée ! Je ne voulais pas …. C-comment dire …. Tomber sur toi comme ça. Enfin non pas que je voulais tomber sur toi, mais dans cette tenue …


Alors pour expliquer les choses en catastrophe on oubliera la renarde, ce sera préférable pour la suite je pense.
Donc nous avons un pervers, une jeune femme cachant son corps dénudé comme elle le pouvait de ce pervers, une forêt sans grande population et … bah … je crois que c’est tout. Kaoru resta donc là à chercher du regard la cape qui était tombé non loin de là lors de sa chute, mais qui en y réfléchissant n’était peut-être pas la meilleures d’aller la chercher sachant que cela signifiait se relever totalement et donc de dévoiler entièrement (et une nouvelle fois) son corps dans le plus simple appareil à l’homme, qui était rappelons-le encore un PARFAIT INCONNU et qui ne semblait pas dire non à cette situation ; mais qui ne montrait pas non plus grand intérêt.


T-tu pourrais faire que chose nan ? Tu ne vas pas me laisser comme ça sans rien faire !


Alors rajoutons « je parle sans réfléchir » à la liste des choses que Kaoru sait faire le mieux, rejoignant ainsi le « j’ai tendance à me mettre dans des situations gênante » et le « il m’arrive de faire de belles gaffes ».



Kaoru ♥

♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Promenade en terre inexplorée. - Mar 16 Juin 2015 - 19:22


Elle finit par se redresser, se lever, lui exposant encore une fois toute sa personne puis se recroqueviller un peu plus loin. Et bien soit, l'entrainement prend fin, le professeur finit de se redresser et se met debout, lui ça ne le gêne pas, et même si il l'était ça ne changerait rien … probablement ?

J-je suis désolée ! Je ne voulais pas …. C-comment dire …. Tomber sur toi comme ça. Enfin non pas que je voulais tomber sur toi, mais dans cette tenue …

Le chevalier lui ne la quittait pas des yeux, pour faire plus claire comme explications, il ne fallait pas être une lumière, en gros elle voulait lui tombé dessus, mais avec des vêtement ca aurait été mieux ? Pourtant la finalité serait exactement la même, l'action identique, en quoi du tissu la changerai ? Songeur le chevalier restait planté là à se gratter le menton, se demandant si il avait bien tout saisit ou pas. Ne pas comprendre va si vite ~

T-tu pourrais faire que chose nan ? Tu ne vas pas me laisser comme ça sans rien faire !

Le chevalier commença enfin à agir du coup, se déplaçant vers sa cape un peu plus loin pour la récupérer et la secouer de sa poussière avant de venir se planter devant la kitsune une fois de plus, pliant les genoux pour se mettre approximativement à la même hauteur. Il lui saisit le menton pour qu'elle l'observe dans les yeux.

- Faire quelque chose ? Mais tu n'es pas blessée, en tout cas je n'ai pas vu de plaies, et tu ne sembles pas en difficulté, donc il n'y a plus beaucoup de choses à faire non ?

Il fallait bien le dire, les possibilités étaient particulièrement réduite, et il y en avait une qui lui trottinait dans la tête depuis un moment déja ! Alors il lâcha le menton de la jeune fille et se releva, son regard doit maintenant descendre pour la regarder (de loin ce serait presque indécent ! Et probablement pire selon l'angle de vue ~) et il passa alors derrière elle tranquillement avant de se rebaisser et de déposer sur les épaules de la demoiselle sa cape, bon, portée de cette façons elle ne masquerait que le dos, dommage qu'elle ne soit pas si large hein ~ et il retourna devant elle a nouveau avant de s'asseoir en faisant un petit signe au cheval volant qui descendait de plus en plus pour lui indiquer que tout allait bien et qu'il remonte.

- Bien maintenant que nous sommes installés, nous allons pouvoir passer aux choses sérieuses.

L'homme semblait clairement décidé et ne donnait pas signe d'un recul possible. Il ne faisait aucun doute que la jeune femme allait devoir suivre attentivement la suite des événements. Oui, il n'allait pas laisser de place aux négociations. Il avait d'ailleurs décidé de al tutoyer lui aussi, elle se le permettait aprés tout.

- J'aurais peut être enfin le droit à un nom et une explication sur ta situation maintenant ? Au passage, tu es une charmante jeune femme, très intriguant avec tes oreilles et tes queues, mais je ne vois pas de quoi tu pourrais avoir honte !

Non il ne le voyait pas ? En fait si, mais avec un peu de chance un compliment la mettrait à l'aise non ? D'ailleurs, vous ne pensiez pas qu'il allait faire autre chose hein ?



Invité
avatar
Invité
Re: Promenade en terre inexplorée. - Mar 16 Juin 2015 - 20:29

Promenade en Terre Inexplorée



La renarde était donc toujours plantée devant cet homme blond qui la força à le regarder en lui levant le menton, mais celle-ci préféra éviter détourner son regard encore bien empourpré.



Faire quelque chose ? Mais tu n'es pas blessée, en tout cas je n'ai pas vu de plaies, et tu ne sembles pas en difficulté, donc il n'y a plus beaucoup de choses à faire non ?


Comment ça « je n’ai pas vu de plaies » ? Venait-il de dire indirectement qu’il avait regardé sous toutes les coutures la jeune femme avant de pouvoir faire cette conclusion. Cet homme était bel et bien un pervers qui prenait du plaisir à voir Kaoru dans cette situation, il n’y avait pas d’autre solution.
L’hybride voulut lui répondre mais elle ne trouva pas les mots, comment répondre après un tel discours. Mais l’inconnu qui semblait prendre ses aises avec elle ne s’arrêta pas là ; il se releva et s’éloigna à quelques pas de notre « Eve », elle se donna le privilège de lâcher un léger soupire pensant que son calvaire était enfin fini, mais très vite, elle ressentit une présence dans son dos ; la même qui était en face d’elle un instant plus tôt. La kitsune commença alors à trembler, d’une part de peur, car il faut dire ce qu’il y est, ce genre de situation n’est guère rassurante et de l’autre de froid, car un petit air frais soufflait dans les branches des arbres de la forêt toute proche.
Sentant la présence se rapprocher de plus en plus d’elle, la jeune femme ferma les yeux en se recroquevillant un peu plus avant de sentir ce qu’il semblait être du tissu sur ses épaules ; elle releva alors timidement la tête vers son agresseur ( ?), qui une fois après avoir « rhabillé » la renarde, se reposta une nouvelle fois en face d’elle.



Bien maintenant que nous sommes installés, nous allons pouvoir passer aux choses sérieuses.


Quelles choses sérieuses ? Il ne voulait pas parlé de ses choses sérieuses là au moins ?
Kaoru n’en croyait pas ses oreilles de renarde ; comment pouvait-il dire ce genre de choses aussi facilement comme si de rien n’était ? Choquée par ce qu’elle venait d’entendre, elle baissa sa tête afin de cacher le plus possible son visage qui était semblait de plus en plus chaud à cause de l’embarras grandissant au fur et à mesure que l’action se déroulait.
Encore une fois elle voulut lui répondre, mais même intérieurement, elle était incapable de se concentrer pour réfléchir à quoi dire et quoi faire dans ce genre de situation.



J'aurais peut-être enfin le droit à un nom et une explication sur ta situation maintenant ? Au passage, tu es une charmante jeune femme, très intriguant avec tes oreilles et tes queues, mais je ne vois pas de quoi tu pourrais avoir honte !


Décidément, il l’a prenait pour l’une de ses femmes de joies qui grâce à de simple compliments lui auraient déjà sauté au cou et plus si affinité. Certes sa tenue n’était pas forcement des plus formelles mais elle n’y pouvait rien.
Ne pas avoir honte, il était marrant notre petit pervers blond. On aimerait bien le voir dans cette situation, comment il réagirait hein ? Bien sûr qu’elle avait honte, d’autant plus que celui-ci semblait bien s’amuser à la voir dans cet état ; aggravant bien évidement la situation.

Kaoru, de honte et aussi de colère (légèrement) se releva rapidement et fit demi-tour, faisant ainsi tourné la cape de façon élégante (même si bon techniquement elle était toujours nue en dessous), avant de lâcher d’une voix presque inaudible.


K-K-Kaoru … je me prénomme Kaoru ….


Ça y est, elle avait enfin réussi à lui dire quelque chose, mais pas vraiment ce qu’on s’attend à entendre après tout ce qui s’était passé jusqu’à présent.
Puis en croisant les bras afin de cacher sa poitrine, tout en s’assurant de ne pas faire tomber la cape, s’adressa à l’homme d’une voix « plus assurée », presque hautaine, tout en gardant un visage encore bien empourpré :


Tu as intérêt de prendre tes responsabilités pour avoir déshonoré une Kitsune de la famille Murasaki !



Kaoru ♥

♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Promenade en terre inexplorée. - Mar 16 Juin 2015 - 21:46


Toujours assit à terre le chevalier le regarda se retournée, rouge comme cela, n'avait-elle pas de la fièvre ? Il faudrait qu'il vérifie cela ! Mais bon, pour le moment il se contenta de l'écouter parler, et enfin les propos étaient plus compréhensible !

K-K-Kaoru … je me prénomme Kaoru ….

Et bien voila, enfin il pouvait mettre un prénom sur ce visage, et ce corps avec ses formes arborant ce qu'il faut, là où il faut ~ Pourtant le ton sembla soudainement changer, comme si elle …. s'énervait ? En fait ça ne semblait pas être tout à fait cela, mais le timbre de la voix de Kaoru était complétement différent de la phrase juste avant.

Tu as intérêt de prendre tes responsabilités pour avoir déshonoré une Kitsune de la famille Murasaki !

Tiens, pour l'occasion elle donne aussi son nom de famille, Murasaki, consonance bien lointaine des noms de sa région, il ne faisait pas de doute qu'il n'allait pas encore pouvoir tout suivre. Oui, il fallait qu'il soit comme cela.
Du coup le professeur se redressa, décrochant sa gourde pour la poser à coté d'elle et enfin prendre la parole.


-Enchanté, je suis Alexander Urmanis.

toujours debout le professeur s'étira un peu les bras en prenant une bonne inspiration. Apparemment il l'avait déshonoré ? La logique chevaleresque lui indiquait qu'il ne pouvait laisser la chose dans cet état. Droit sur ses bottes il se tourna droit face à ce dos, désormais dissimulé, même si quelques traces touffues pointaient hors de la cape, et reprit la parole.

- Si je t'ai déshonoré, je prendrais les responsabilités bien évidemment, je m'engage à le faire aussi loin que mes principes le pourront.

En tout cas il n'y aurait que cela pour bloquer ce qu'il était capable de faire en théorie ! D'ailleurs il s'approcha de nouveau un peu, un peu plus gêné par contre cette fois, à en juger par son ton qui était un peu plus bas.

- Par contre, loin de moi l'idée de vouloir tourner en ridicule ton grade mais … A quoi correspond le titre de Kitesounai ?

Il est bien dans son rôle hein ? Il pourrait presque s'impressionner lui même ! Enfin ça devrait la détendre de voir que lui aussi n'était pas fière de certaines choses ? Toujours est-il qu'il était bien dommage que la vue soit à nouveau si réduite, s'était un plaisir pour les yeux ! Un de ses pieds était posé sur la cape, il ne s'en était pas rendu compte, mais tant qu'elle ne bougerait pas tout irait bien non ?




Invité
avatar
Invité
Re: Promenade en terre inexplorée. - Mer 17 Juin 2015 - 0:12

Promenade en Terre Inexplorée



Finalement après toutes ces péripéties et après s’être elle-même présenter, l’inconnu eu la gentillesse de lui donner son nom.



Enchanté, je suis Alexander Urmanis.


Ce prénom ne lui disait strictement rien, ce qui lui n’était pas une surprise en soi mais elle aurait pu avoir déjà entendu parler de ce jeune homme blond et pervers quelque part dans l’académie, alors que non, rien ne lui vint à l’esprit après avoir entendu son nom.
Kaoru regarda alors Alexander du coin de l’œil sans pour autant lui faire face, et gardant même une distance de sécurité entre eux deux ; il était préférable de ne pas tenter le diable une nouvelle fois, s’il ne lui avait rien fait pour le moment, rien ne garantissait qu’il n’aille pas finalement lui sauter dessus à un moment donné.
Néanmoins, Urmanis-kun ne chercha pas à se rapprocher de la jeune femme peut-être avait-il ressentit qu’elle n’était pas apte à un quelconque rapprochement pour le moment, où bien le fait qu’elle est haussée la voix lui a fait comprendre qu’elle n’était pas aussi passive qu’il le pensait. Toujours étant qu’il continua à parler.



Si je t'ai déshonoré, je prendrais les responsabilités bien évidemment, je m'engage à le faire aussi loin que mes principes le pourront.


Comprenait-il réellement ce que cela signifiait ? Pendant l’Ere Edo, lorsque cela arrivait il était rare que l’homme décide par son propre entendeur de « prendre ses responsabilités », il était généralement forcé par son père afin de ne pas déshonoré d’avantage sa famille, ainsi que celle de la jeune femme ainsi souillé.
Alors que la renarde s’apprêtait à lui répondre, Alexander continua de plus belle.



Par contre, loin de moi l'idée de vouloir tourner en ridicule ton grade mais … A quoi correspond le titre de Kitesounai ?


Que voulait-il dire par grade ? Et quel était cette prononciation bizarre ?… Après avoir réfléchit un bref accent, Kaoru se rappela qu’il n’était surement pas originaire du Japon et qu’il y avait donc peu de chance qu’il connaisse les prononciations ainsi que la culture de son pays.
Au début elle voulut lui hurler dessus pour bafouer le nom de son espèce, mais finalement en se rendant compte du ton gêné de son interlocuteur, la jeune femme ne put s’empêcher de pouffer de rire à s’en tenir l’estomac.


Ahahahah ! … *soupire* Pardonne moi, c’était plus fort que moi.


Elle reprit finalement ses esprits et continua sur un ton un peu plus sérieux mais plus détendu que jusqu’à présent.


Comme tu peux le voir, je ne possède aucunes oreilles humaines, seulement des oreilles animales ainsi que ces deux queues. Je ne suis pas une vulg… une simple humaine comme vous, je suis une femme renarde. Dans mon pays on appelle cette espèce des KI-TSU-NE !


Kaoru insista sur la prononciation du mot Kitsune afin qu’Alexander n’ai plus à refaire la même erreur, sinon il risquait de recevoir les foudres de la jeune femme. Une fois passe encore mais deux fois.
Elle lui expliqua aussi quel était le rôle premier de ces Kitsune afin de lui faire comprendre qu’on ne devient pas un homme-renard, on l’es de naissance comme lui était né en tant que simple humain.

Après cette rapide description de son espèce, le ton de Kaoru devint plus sérieux encore, même ses mots était parfois hésitant ; même après ce petit moment de rigolade, elle n’en avait pas pourtant oublié le fait qu’il avait accepté de prendre ses responsabilités après ce qu’il avait fait.


T-tu te souviens que tu as dit vouloir prendre tes responsabilités envers moi ? Sais-tu au moins ce que cela signifie ? C-c’est …. Enfin comment dire … ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère tu sais ….


Nous y revoilà une petite femme renarde toute mignonne en train de rougir de nouveau. Même si intérieurement elle n’avait qu’une hâte s’était de trouver rapidement de quoi se rhabiller ; elle voulait que cette situation soi enfin mise au claire.


Kaoru ♥
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Promenade en terre inexplorée. - Mer 17 Juin 2015 - 2:30


Elle riait ? Alors tout semblait enfin s'arranger, elle allait mieux ! Enfin elle restait tout de même collée au sol et lui tournait le dos, mais on pouvait dire qu'il y avait eut un progrès non ? D'ailleurs après son petit rire et l'excuse, elle se lança dans une grande explication que le chevalier écouta soigneusement.

Comme tu peux le voir, je ne possède aucunes oreilles humaines, seulement des oreilles animales ainsi que ces deux queues. Je ne suis pas une vulg… une simple humaine comme vous, je suis une femme renarde. Dans mon pays on appelle cette espèce des KI-TSU-NE !

Il avait comprit qu'elle ne supportait pas les humains … Enfin en tout cas leurs jetait des pierres sans retenue, enfin bien quelle se soit retenue dans l'immédiat en fait. C'était souvent une caractéristique des êtres spéciaux qui venaient dans cette académie, c'était flagrant et répétitif en fait. Mais le ton changea à nouveau lorsqu'elle poursuivit la discussion, revenant sur l'histoire d'honneur.

T-tu te souviens que tu as dit vouloir prendre tes responsabilités envers moi ? Sais-tu au moins ce que cela signifie ? C-c’est …. Enfin comment dire … ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère tu sais ….

Haussant un sourcil le chevalier était encore sur le mini cours qu'il a eut. Il se rapprocha donc et décala les cheveux pour révéler là où devrait se trouver une oreille et effectivement ! Rien ! Il se redressa à nouveau et se mit à faire les cents pas dans le dos de la kitsune. Pas d'oreilles ! L'illustration même du démon pour un chevalier !

- A mon époque des personnes comme toi n'aurait pas été vénéré ! Mais plutôt traquée et tuée au nom de l’église en tant que démon ! C'est incroyable cette différence ! Enfin bon … Je ne fais plus attention à ce genre de chose dans tout les cas.

On ne s'attarde pas trop là dessus, le blond revient se planter devant elle en repensant à sa remarque sur les responsabilités en prenant soudain un air plus sévère.

- Je suis un homme d'honneur ! Sauf mes ennemis je ne compte pas salir celui des autres ! A moins que tu le perçoives différemment de moi ? Mais là il faudra donc m'expliquer cela clairement !

Il resta soudainement immobile, laissant un bref silence puis reprit d'un coup, comme si une pulsion le prenait.

- J'ai peux de limite, alors ces responsabilités impliquent quoi donc ? Je suis ouvert à toute les propositions, pour racheter mon erreur !

Toutes, et cela sans exception ! Elle ne saisissait probablement pas la profondeur de sa tirade, il n'était probablement que le seul à le comprendre, mais il accepterait probablement la requête, et cela lui faisait très peu de doute.




Invité
avatar
Invité
Re: Promenade en terre inexplorée. - Mer 17 Juin 2015 - 21:03

Promenade en Terre Inexplorée



A la fin de son petit monologue, Alex se rapprocha de Kaoru afin de lui toucher les cheveux ; faisant ainsi paniqué la renarde déjà bien bouleversée car, elle ne s’attendait pas à ce que son nouvel « ami » décide de faire le premier pas dans l’immédiat. Elle laissa alors s’échapper un petit cri, espérant que celui-ci n’était pas trop audible.



A mon époque des personnes comme toi n'aurait pas été vénéré ! Mais plutôt traquée et tuée au nom de l’église en tant que démon ! C'est incroyable cette différence ! Enfin bon … Je ne fais plus attention à ce genre de chose dans tous les cas.


Alexander semblait penser qu’au Japon les kitsune étaient vénérés, hors ce n’était pas le cas ; loin de là, ils étaient craint d’une part parce qu’ils (et souvent elles) étaient pour la plupart d’entre eux des messagers d’une déesse, qui cherchaient à dévier les hommes du droit chemin et parce qu’ils possédaient de nombreux puissant pouvoirs.
Cependant une partie de la réponse du pervers ne plaisait pas à la renarde « Mais plutôt traquée et tuée au nom de l’église en tant que démon ! », elle ne connaissait que trop bien ces mots, les mêmes qui lui valut de se retrouver ici.

*encore un de ses humains qui pensent être les êtres les plus puissants et donc que tout leur est permis*

Cela avait le don de l’énervée d’entendre ce genre de réflexion, elle qui avait pourtant promis à Inari d’essayer de bien s’entendre avec les humains ; avec ces remarques de « nous sommes le centre du monde donc on s’en fou du reste », ce n’était pas ça qui allait faire changer d’avis la renarde sur ce qu’elle pensait de cette espèce.
Cependant il n’y avait pas vraiment de retour en arrière possible non ? Elle lui avait dit de prendre ses responsabilités, et même si le fait que ce soit un humain la dérangeait … il était trop tard.



Je suis un homme d'honneur ! Sauf mes ennemis je ne compte pas salir celui des autres ! A moins que tu le perçoives différemment de moi ? Mais là il faudra donc m'expliquer cela clairement !


Hein ? Qu’est-ce qu’il racontait ?
La renarde ne comprenant pas vraiment où le jeune homme voulait en venir pencha sa tête sur le côté et le regarda légèrement perdue. Finalement après une brève pause, il reprit.



J'ai peu de limite, alors ces responsabilités impliquent quoi donc ? Je suis ouvert à toutes les propositions, pour racheter mon erreur !


Ok cette fois c’était sûr, il ne savait pas du tout ce que cela signifiait de « prendre ses responsabilités » ou alors il était clairement dérangé ; ou les deux. Jamais quelqu’un n’aurait annoncé ça en étant vraiment déterminé à le faire vraiment.
Pourquoi fallait-il que ça tombe encore une fois sur elle ? Le sort s’acharnait beaucoup sur elle en une seule et même journée, il ne pouvait pas changer de cible maintenant.
Alors peut être que comme il venait de le dire, il était prêt à tout pour racheter son erreur, mais comment annoncé ça de façon à ce que ce soit … clair … et surtout non gênant à dire. Kaoru s’éclaircit alors la gorge, mais avait toujours ses joues légèrement rouges.


Au Japon … en tout cas à mon époque, lorsqu’un jeune homme posait ses mains sur une jeune fille, ou qu’il la voyait … sous son plus simple appareil … les deux jeunes gens devaient … comment dire ça … enfin tu vois ….


C’était bien trop difficile à dire pour la renarde, mais elle avait peur qu’en s’arrêtant là ; il y ait encore un malentendu et donc qu’Alexander poserai d’avantage de questions toujours plus embarrassante à dire les unes des autres.
Mais d’un autre côté elle ne se voyait pas dire ça de cette façon non plus … oui Kaoru possédait bien un petit côté kawaii quand elle le souhaitait, même si ce qu’elle souhaitait maintenant c’était des vêtements bien couvrant, pour couvrir à la fois son corps et sa honte.

Alors que la jeune femme s’apprêtait à dire finalement ce qui était le plus important dans tout son petit discours, elle décida de se taire et fit dos définitivement à Alexander avant de partir en courant tout en marmonnant ces quelques paroles.


Je ne suis qu’une idiote … essayer de faire comprendre ce genre de chose à quelqu’un qui ne connait en rien ma culture ….


D’un autre côté c’était surement une bonne chose de prendre la fuite, peut-être qu’Alex n’irait pas lui courir après et donc qu’elle n’aurait pas besoin de se retrouver à devoir côtoyer un nouvel humain de plus ; même si elle allait surement le revoir par la suite puisque si il était ici c’était parce qu’il faisait lui aussi partit de l’académie.


Kaoru ♥
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Promenade en terre inexplorée. - Mer 17 Juin 2015 - 23:52


Une tomate, voila avec quoi il discutait, elle ne perdait pour autant pas sa couleur rouge peu importe ce qu'il faisait ! A en croire que c'était foutu cette histoire !
D'ailleurs condamné serait peut être plus judicieux à dire, car avec la qualité des explications à venir ...


Au Japon … en tout cas à mon époque, lorsqu’un jeune homme posait ses mains sur une jeune fille, ou qu’il la voyait … sous son plus simple appareil … les deux jeunes gens devaient … comment dire ça … enfin tu vois ….

Oui, oui, il voit ! C'est l'évidence même hein ! C'était bien comme cela que tout devait se terminer ! Il avait rien comprit … Le chevalier avait le cerveau en mode analyse, mais rien, rien n'en ressortait ! L'ordre militaire c'est de dire directement … Enlever dix huit mots dans une phrase de dix, ca aurait un style c’est sur, mais celui en face, pour peu que ses principes soient différents, qu'il ne vienne pas de la même époque, jamais il ne pourra décrypter !

- Et bien … je pense que ….

Et la voila qui s'enfuit maintenant ! Le blond resta surprit un instant et se releva en allant  à sa poursuite. C'est pas que, mais là elle filait à l'anglaise avec sa cape ! Si encore elle avait annoncé la ramener ou même le lieu où la retrouver ! Mais non ! Rien. Rien de plus que quelques murmures incompréhensible !
Le professeur poursuivit donc la jeune femme sur une certaines distance avant d'enfin pouvoir lui poser une main ferme sur l'épaule, et donc la contraindre à se stopper. La suite logique fut qu'il la retourna afin qu'elle lui fasse face, la fixant droit dans les yeux le chevalier reprit alors la parole, il ne semblait pas tellement essoufflé pour avoir courut un petit sprint.


- Kaoru, tu crois que je ne ferait pas ce qu'il faut pour laver ton honneur c'est cela ? Je suis pourtant largement prêt à assumer ! Pourquoi es-tu si peu convaincue ? Hein ?

Un chevalier ça ne recule pas, et puis ici il en est encore moins question ! L'honneur d'une femme est en jeu ! Ainsi que la fuite d'une si belle peinture pour les yeux, ce serait bête de la laisser filer !
La poigne était ferme, elle ne pouvait plus faire le même coup cette fois-ci, bon, il ne regardait que les yeux noisettes de la femme alors qu'il y avait mieux en dessous, mais il fallait attendre son heure n'est-ce-pas ? Il se rapprocha un peu d'elle avant de se stopper.


- Alors faisons le ! J'ai crut comprendre qu'il s'agissait d'une action en duo ! Les questions d'honneur n'attendent pas ! Maintenant !

Oui, il ne le réalisait pas, d'ailleurs lui rien de cette scène ne le choquait, se qui semble être le contraire pour la kitsune depuis le tout début par contre …. Va t-elle encore reculer ? Enfin le mieux serait au moins de bien expliquer la tâche non ? Et plus se serait détaillé, plus l'homme prendrait soin de l'effectuer !




Invité
avatar
Invité
Re: Promenade en terre inexplorée. - Jeu 18 Juin 2015 - 1:53

Promenade en Terre Inexplorée



Kaoru qui pensait enfin être tranquille … c’était raté. Alexander lui avait couru après pour la rattraper ; on ne voit ça que dans les films nan ? Enfin toujours étant que le jeune homme ne semblait pas vouloir la voir partir.
Arriver à sa hauteur, il avait saisi la jeune femme par l’épaule et la força à lui faire face tout en maintenant sa prise afin qu’elle n’essaye pas de fuir une seconde fois. La renarde voulut s’en échapper mais la poigne d’Alexander était trop forte pour pouvoir s’en défaire.




Kaoru, tu crois que je ne ferais pas ce qu'il faut pour laver ton honneur c'est cela ? Je suis pourtant largement prêt à assumer ! Pourquoi es-tu si peu convaincue ? Hein ?



A ces mots, Kaoru fut surprise ; le jeune homme semblait tellement sérieux, il tenait tant que ça à réparer ses fautes ? Elle détourna alors le regard, honteuse d’avoir fui et se préparait à lui répondre lorsqu’il continua en s’approchant de plus en plus de la jeune femme.




Alors faisons-le ! J'ai cru comprendre qu'il s'agissait d'une action en duo ! Les questions d'honneur n'attendent pas ! Maintenant !




Kaoru regarda alors Alexander dans les yeux pour la première fois depuis le début de son périple et plongea ses yeux dans ceux de son interlocuteur, ils étaient bleu ciel et la renarde se perdit quelque instant dans ce regard avant de revenir à elle.



J-je ne doute pas de toi. Je …


Elle devait le lui dire, de toute façon elle n’avait plus trop le choix ; il la tenait et il n’allait surement pas la lâcher avant qu’elle n’ait enfin dit ce qu’il fallait pour laver son honneur.
Ce n’est pourtant pas chose simple à dire, encore plus à une personne que l’on connait à peine.
Ça y est le moment était enfin venu pour la jeune femme de vider son sac, elle prit alors une grande inspiration avant de se rendre compte que lui dire en face serai finalement trop difficile ; elle le repoussa alors pour se retourner tout en continuant de le regarder en coin, mais cette fois ci elle ne s’échappa pas. Kaoru prit une nouvelle fois une grande inspiration



Eh bien voilà … il se trouve que … enfin…


En fait ça ne sortait toujours pas.
Elle se ressaisit de nouveau de claqua les joues deux fois puis recommença.



Tu dois m’épouser.


Elle se retourna de nouveau vers Alexander avant de continuer d’une voix légèrement plus basse.



C’est le seul moyen que j’ai pour retrouver mon honneur …


Ça y est, elle avait enfin dit ce qu’elle devait lui dire depuis au moins … un bon moment (la flemme d’aller compter le nombre de post). La kitsune se sentait soulager d’avoir réussi à le lui dire, mais de l’autre elle était anxieuse, car même si il avait dit qu’il ferait tout pour réparer son erreur ; elle pensa néanmoins à l’éventuel refus qu’Alexander pourrait lui annoncer.
La renarde regarda alors Alex dans les yeux en attendant sa réponse, car il n’y avait plus que ça a faire maintenant : attendre.




Kaoru ♥
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Promenade en terre inexplorée. - Jeu 18 Juin 2015 - 18:43


Décidément annoncé la chose semblait être une épreuve pour elle, la chose était si insurmontable que cela ? Si difficile ? Il continuait à lui tenir les épaules, elle bafouillait déjà quand elle a prit la poudre d'escampette, donc la prudence s'imposait pour ne pas devoir courir une fois de plus derrière elle !
D'ailleurs c'était presque mignon de la voir galérer comme cela à lui adresser la parole ! Il la laissa lui tourner le dos pour continuer à hésiter dans ses propos, encore quelques tentatives et c'est bon ! Il aura sa réponse ! Il fallait y croire en tout cas ! Elle se tourna encore une fois pour lui refaire face, son visage semblait d'avantage déterminé que juste avant, le moment viendrait-il plus vite qu'il y songeait ?


Tu dois m’épouser. … C’est le seul moyen que j’ai pour retrouver mon honneur …

Le professeur la fixa, un de ses sourcils se leva puis reprit sa position initiale, cette façon de racheter son honneur était particulière, bien que presque prévisible si il prenait la peine d'y réfléchir !
Lentement le professeur fit quitter les épaules de la kitsune à ses mains et les croisa devant, perplexe, c'était une sorte de demande en mariage non ? Il se gratta alors le menton.


- Et bien je ne m'attendais pas à cette solution je dois bien l'admettre, plus à quelque chose comme une quête ou bien un combat.

Le blond posa alors genoux au sol devant elle et baissa la tête comme pour se faire pardonner. Et il reprit la parole alors.

- Une si belle fleur que vous ne mérite pas un chevalier comme moi. Je ne peux pas me prononcer sur une chose si importante si vite, je suis quelqu'un qui a fait bien des erreurs, mais si vous en êtes convaincue, que vous ne voyez inconvénient à cela éventuellement alors ...

Le chevalier se redressa alors lentement pour de nouveau lui faire face.

- Cela convient-il ? Cette époque est bien différente, les obligations et code aussi. Cependant j’admets que l'honneur m'est une notion de valeur, que je suis prêt à respecter de tout mon être.

Il posa lentement une main sur une joue de l'élève, plongeant profondément son regard dans le sien alors qu'il l'attirait lentement vers elle.

- Ne pensez vous pas que nous devrions apprendre à nous connaitre ? Partager des moments ensemble avant ?

Il ne l'attira pourtant pas jusqu'au bout, comme pour bloquer ce moment précis.

- Dans l'idéale il faudrait les accords des parents, non, des ancêtres ! Mais ce sera difficile, l'écart des temps, obtenir les droits de personnes n'existant probablement plus sera une épreuve, mais nous pourrions peut être la relever dans ce cas ? Ou bien songeons aux descendants ? Ah mais …. n'est-ce-pas preuve d'être … Non, il doit y avoir d'autres options … Mais d'abord apprenons de l'autre ! Reste donc ici, suis moi dans mon entrainement et juge mon mérite ! Je me trouve peu capable, je ne suis pas fort, j'échoue bien trop souvent à mon gout, alors juge, découvre moi.

Oui … Il avait tellement enchainé qu'il avait finit par lui même se perdre … Et ne savait même plus où il se trouvait dans son raisonnement … Son regard perdu en disait long ! Elle avait bien fait par rapport à lui, les phrases courtes ont plus de facilités à être comprises. Et donc du coup … Il en était où ? C'était quoi déjà la raison de ce soudain rapprochement de leurs visages ? Voila … Il a encore trop pensé ! Il ne sait même plus si il a dit oui, non, ou peut être !



Contenu sponsorisé
Re: Promenade en terre inexplorée. -
Promenade en terre inexplorée.
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Promenade en terre inexplorée.
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Un temple sous terre [PV Kusari]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail :: Terres inexplorées-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page