Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

La rencontre [Pv voisine chérie]

Invité
avatar
Invité
La rencontre [Pv voisine chérie] - Lun 20 Aoû 2012 - 22:02
Il devait être près de 7h00 et Bree était déjà debout. En fait, elle avait quitté son lit depuis un bon moment et elle était déjà passée sous la douche. Elle avait visité et revisité sa chambre en arpentant celle-ci comme s’il n’existait aucune sortie et ce tout en se brossant tranquillement les dents. C’était une manie qu’avait la jeune femme. Il lui était littéralement impossible de se brosser les dents en demeurant sur place. C’est pourquoi la jeune femme passait son temps à explorer sa chambre, malgré qu’elle en connaisse déjà les moindres recoins. Elle n'y était que depuis très peu de temps, mais avait bien vite comprise que la Blue Key lui offrait littéralement tout ce dont elle avait besoin. Des vêtements en passant par ses accessoirs de toilette. Une fois son hygiène buccale assurée, la jeune demoiselle avait attrapé son séchoir à cheveux ainsi qu’une brosse et c’était sagement assise à même le sol, près de son lit, là ou se trouvait une prise électrique, pourquoi sinon se serait-elle assise là? Alors qu’elle séchait la mer noire qui descendait joliment en cascade afin de venir rebondir sur ses épaules, Bree trouva ce matin bien calme. Elle se serait presque crût chez elle! En fait, elle adorait! Sans doute n’avait-elle pas dépasser le stade ou l’on accepte mal sa captivité et complètement fait le deuil de sa vie terrestre en s’accrochant à chaque petit détail pouvant lui rappeler celle-ci.
Bree adorait sa chambre, bien qu'elle soit impatiente de la partager. Tout chez la Blue Key lui plaisait. tout. Les couleurs, les meubles, l'aura qu'elle dégageait.... L'apprenti déesse avait , en quelque sorte, l'impression d'être tombée sur une âme soeur. Son être tout entier pétillait de joie lorsqu'elle passait la porte de la pièce. Comme si une dépendence malsaine la reliait à la sécurité et l'exile qu'offrait la chambre...

Une fois coiffée, bon d’accord, après avoir séché et brossé ses cheveux, Breena pris soin de s’habiller avant de sortir. Quoi qu’elle n’aurait pas détesté porter son pyjama toute la journée. Il est tellement confortable! Mais bon, non seulement il finissait toujours par lui rappeler sa mort, mais de surcroit il n’était pas la tenue la plus adaptée pour affronter toutes les bizarreries qui pouvaient s’offrirent à elle dans sa toute nouvelle demeure et école. C’est donc vêtue d’un pull violet bien trop grand, s’arrêtant à ses genoux, ainsi que d’un leggings noir, tout comme ses petite ballerines, que Bree s’était armé d’une petite trousse bleue à poids blanc pour pénétrer dnas la salle de bain.

Près des lavabos, un hideux bando noir sur la tête afin de retenir ses mèches vers l'arrière, sa trousse ouverte et le contenu renversé sur le comptoire, elle était prête. Une fois les mains lavées, elle se saisit d'un petit flacon vert et applica une fine couche de la texture qui s'y trouvait sur son visage. On aurait dit qu'elle portait un masque et ça l'amusait. Devant attendre avec cette mixture sur sa peau, la demoiselle décida de passer le temps... Elle se pencha vers l'avant afin de grossir son reflet et se mit à... Devinez.. Faire des grimaces! Eh oui...Les lèvres retroussées, déformée de laideur et les yeux exorbités. Maltraitants ses muscles faciaux, la jeune demoiselle offrit de drôle d'image à cette glace. Lorsqu'elle vit que la crème sur son visage commença à lézarder, elle ouvrit le robinet et reccueillit de l'eau avec ses mains. De celle-ci elle s'aspergea le visage pour se rincer de cette crème et frotta de façon circulaire pour enlever les dernières parcelles. Ceci étant fait, la jeune femme retira son bendeau et remis tout son fouillit dans sa trousse colorée.

*Qu'est-ce qu'ils font les gens ici pour passer le temps quand ils ne sont pas en classe? Il doit bien y avoir des planchers cirés ici, non? Sinon, je trouverai bien une rampe d'escaliers de la bonne taille....*

Sur cette pensée, la demoiselle referma sa trousse et fit dmi-tour en replassant ses cheveux. Il fallait encore qu'elle regagne son lit pour y poser ses affaires avant de pouvoir aller flânner dans sa nouvelle école. Lorsqu'elle ouvrit la porte et voulu quitté la salle de bain... Bree connu le malheur, qu'elle avait pourtant déjà vécu à plusiseurs reprise, qu'était celui de ce cogner violement la plus affreuse des parties du corps sur le bord de la porte...En clair, elle s'était éclater le petit orteil sur cette fichue porte! Aussi tôt, elle serra les dents et grogna longuement pour ensuite se mettre à sautiller sur l'autre pied en étouffant ses jurons. Bondissant maladroitement vers son lit.

Personne n'aurait pu comprendre ce qu'elle disait, pour la simple et bonne raison que la jeune femme jurait tout en mordant ses phalangues de la main droite. Ses grands yeux bleus était humides et plissés. Plus elle sautillait pour rejoindre une zone de chute confortable, plus elle déviait sur la droite et ce jusqu'à ce qu'elle se heurte contre le mur.

*SALETÉE DE PORTE!!!! Ça fait tellement mal!!!!!!*

Alors qu'elle chignait mentalement, les oreilles de la demoiselle captère un rire. Quelqu'un était dans la chambre?
Invité
avatar
Invité
Re: La rencontre [Pv voisine chérie] - Mer 22 Aoû 2012 - 22:52
Exténuée ou plutôt morte, oui c'était le bon mot pour qualifier mon état bien que cet adjectif soit ironique et fortement exagéré. La petite soirée de la veille... Pardon ? Bon... La grosse soirée de la veille allons nous dire simplement était tout simplement magistrale. Le règlement stipulait bien qu'aucun élève ne devait sortir de son dortoir après le couvre feu mais ce sentiment jouissif, de braver l'interdit et détourner les règles était plus fort que moi. J'étais sortie en dehors de l'académie pour assister à cette partie et je dois vous avouer que je le regrette pas, même maintenant alors que mon état pitoyable serait plus rapproché du mort-vivant qu'autre chose...

Bouger comme une folle, et le mot est faible, et boire toute la nuit, croyez-moi, le résultat n'est pas fameux, surtout sur moi. On dit que je deviens violente d'ailleurs lorsque je bois trop et que mes pulsions meurtrières ressortent plus facilement... Foutaises ! Je suis toujours comme ça, je frappe quand je veux, qui je veux et comme je veux. Et bien sur, je décide s'il doit continuer de vivre ou pas. Aaah... Quelle bonheur de savoir que l'on détient la vie d'une personne plus ou moins innocente entre ses mains et de décider si oui ou non, on doit lui ôter sa petite vie merdique. Je revoyais les yeux écarquillés de mes victimes, cela me rendait tellement heureuse à chaque fois que je les voyais...

Je déambulais tant bien que mal dans les couloirs tanguant et trébuchant quelques fois au sein de l'académie à la recherche de mon dortoir. Je ne savais pas qui était l'imbécile qui avait changé de place les dortoirs mais cette blague était de très mauvais goût et je mis plus de temps à trouver ma chambre me jurant à moi-même de trouver le coupable.
Je me cognais à la porte, loupant plusieurs fois la serrure et par bonheur et surtout au bout d'une bonne demie-heure, je parvins à l'ouvrir. Je pénétra sans bruit dans la chambre, trébuchant sur une marche, lui lançant un "Chuuuuuut" en plaçant mon index plus ou moins au niveau de ma bouche et m'assis sur mon lit...

J'ai dû rester un bon quart d'heure dans la même position à regarder les aiguilles de la petite horloge accrochée au mur bouger. Je me levais et enleva mon haut et mon short me retrouvant en sous-vêtements, sans attendre je me couchais et me blottissais dans mes draps. Enfin je pouvais dormir... Mais 2h plus tard, du bruit se fit entendre, je pestais dans mes draps, râlant des mots incompréhensibles en gesticulant dans mon lit.
J'arrivais à creuser une petite galerie dans ma couverture pour m permettre de voir par un petit trou qui était l'auteur de tout ce bruit. Et c'est alors que je vis pour la première fois ma voisine de lit.

Elle avait un style vestimentaire spécial d'après ce que j'en voyais par mon trou de couverture. Des cheveux noirs corbeaux, lisses encadrant un superbe visage au maquillage peu commun mais très voyant, elle semblait imposante et cela me plaisait. Peut être que finalement j'allais bien m'entendre avec la nouvelle arrivante... Sinon je pourrai toujours m'amuser avec elle à ma façon. Je ricanais intérieurement, prévoyant tout ce que je pourrai lui faire subir à longueur de journée mais je pus retenir un fou rire lorsque je la vis se cogner l'orteil du pied à la porte. Ah cette fameuse porte, Je pensais à mon orteil qui avait aussi fait la connaissance avec cette fameuse porte.

Lorsque je m'aperçus qu'elle m'avait entendu, je sortie ma tête des couvertures emportant mes cheveux devant la figure au passage. Je lui fis un rapide signe de main en guise de salut et hocha la tête en regardant son pied.


- Moi aussi j'ai connu ce malheur avec cette porte... On devrait lui faire payer d'ailleurs, à croire qu'elle le fait exprès.

Je souris à moitié en croisant mes jambes en tailleur sur mon lit, je jetais un rapide coup d’œil dans le dortoir comme pour trouver une pièce secrète que je n'avais pas encore vu et que je pourrai lui faire visiter, car les conversations n'étaient pas mon fort.

- T'es arrivée quand ?

C'était difficile pour moi de me présenter, puisque habituellement je ne trouve pas ça utile si c'était pour au final, étriper mon voisin de lit parce qu'il me pompait l'air... Enfin, j’espérais que celle là ne me casserait pas les pieds ou pas trop.
♠ Petits messages : 1681
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: La rencontre [Pv voisine chérie] - Jeu 3 Jan 2013 - 18:18
Rp abandonné, je clôture.

Harmonia : 70 xps


« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
La rencontre [Pv voisine chérie]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Salut, je suis la nouvelle voisine! [PV Yoru]
» [TERMINE] Au secours ! Ma voisine ne parle pas. [Zack]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» MAP DEMANDE DE CONSEILS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Dortoirs :: Chambres des élèves-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page