Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Quête] Un monument qui tombe [Terminé]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 359

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1855/2000  (1855/2000)
Votre domaine: La Vision
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
[Quête] Un monument qui tombe [Terminé] - Mer 29 Avr 2015 - 1:21



Un monument qui tombe




" - Toi et tes idées. Un jour, tu en subiras les conséquences. Tu le sais ? Mais bon. Les visionnaires, on aime ça. Trouve toi trois partenaires et allez-y. Un seul mot d'ordre: fous la merde."


Parfois, nous pouvions finalement être sur la même longueur d'onde, pensais-je, en tournant les talons. Remontant mon téléphone dans ma main, je regardais l'heure affichée. Départ dans une heure. Mais d'ici là, je dois passer voir les techniciens pour récupérer du matos et trouver trois personnes pour m'accompagner. Grâce à ma dernière mission, nous avions un hélicoptère à disposition. Parfait. Il me fallait trouver un pilote, un co-pilote et un homme fort. J'avais bien pensé à Aaron, mon larbin personnel attitré qui ne me refusait jamais rien. Mais vu la mission, je ne souhaitais pas le mettre en danger. Un larbin mort est un larbin inutile. Pour l'homme fort, beaucoup était déjà en mission. Mais je avais qui serait parfait dans ce rôle. Après avoir négocié un sandwich au poulet, Blake accepta de venir avec moi. Tant mieux car il me faudrait supporter deux autres imbéciles heureux. Au moins Blake, lui resterait d'un calme absolu. Et qui sait, leur exploserait peut-être la tête avant que moi-même je le fasse. Les deux autres accompagnateurs étaient tout vu. Rico, le porc-épic et John, l'homme acier. Enfin. Deux beaux surnoms pour définir des pouvoirs peu commun. Les instructions données à mes trois partenaires, je leur laissais la dernière demie-heure pour se préparer. Je me rendis à mon tour dans ma chambre, pour faire mes préparatifs. J'avais pris soin de prendre ma boucle d'oreille, qui, intégrant en son sein un radar, détecterait les ennemis. Mais aussi mon bracelet pour respirer sous l'eau (sait on jamais, au cas ou je déciderais de me suicider en essayant de nager) ainsi que mon second bracelet, celui qui comportait plusieurs tenues. J'avais déjà un plan en tête, alors je me contentais d’intégrer trois tenues dans le bracelet, dont une assez "particulière". Je pris également un sac à main. Horreur à mes yeux, inutile, très peu pratique et surtout encombrant. Mais j'y étais contrainte. Je mis dedans mon dea-portable, une brique et d'autres cochonneries, dont un magasine dit "people".

Après être passé auprès des techniciens, ceux-ci me filèrent une malle. Une malle assez lourde, difficilement transportable d'une main, pour une femme. Libérée du sac à main que je calais sur mon épaule, je pris de mes deux mains la malle et la transportais comme je le pouvais. Ma besogne s'acheva lorsque je pus rejoindre le point de rendez-vous, sur le petit terrain à côté de la base. J'étais la première, comme escomptée. J'avais prévue de venir en avance, de toute manière. Je pris mes aises et montais dans l'hélicoptère. Après tout, j'avais déjà les clefs, puisque j'avais plus ou moins demandé une mission de ce genre. Assise à l'arrière, j'ouvris le sac à main après avoir calée la mallette entre mes jambes. Un carnet de voyage se trouvait dedans. Un guide touristique, pour être exacte. Je le regardais, intimement avant de jeter mon dévolu sur l'une des pages. Un sourire s'étira sur mes lèvres alors que je la dévorais des yeux. Je venais tout juste de trouver là ou nous allions faire escale.

Quelques minutes à peine s'écoulèrent avant que débarquent mes trois compagnons d'infortunes. Une fois tous montés et attachés, nous partîmes. Le bruit ambiant empêchait toute conversation de plus de dix mots, alors je me contentais d'ouvrir et de regarder ce qu'on pouvait lire sur "elle". Je pu saisir, toute les informations nécessaires à sa personnes. Grâce au Dea-portable, j'avais même eu l'occasion regarder sur "internet" avec l'aide de Rico, je pu même regarder des "video" de cette femme. Répugnante, aberrante. Elle méritait le sort que je lui réservais.

Nous arrivâmes, après quelques bonnes heures. J'avais, au préalable, refilé à mes compagnons des tenues plus adéquates. Des costards-cravates qui leur donnait un aspect de garde du corps. Ils pouvaient se changer dans l'hélicoptère, ou une fois atterrit , au choix. Mais nous risquions fort de ne pas passer inaperçu. Une fois atterrit, j'attendis que les hélices ne s’arrêtent pour mettre au point notre plan. Il faisait encore jour, le début d'après midi était à son comble. Nous étions au centre même du Vatican désormais. Les autorités, prévenues au préalables par l'un des membres de l'organisations que j'avais soudoyé, acceptèrent que nous nous posions ici, mais à certains endroits précis. Chose que nous respectâmes , en toute bonne foi.

" - Compagnon. Nous ne pouvons faire sauter le monument ainsi, en plein jour. Nous allons avant tout faire du repérage."


Pas de coupable = attaque terroriste. Terroriste = méfiance des états. Méfiance des états = tensions. Et bien sur, qui dit tensions, dis risque de guerre. Nous n'en étions pas encore là. Mais ce monument, cette relique représentait un morceau du patrimoine, mais avant tout, un bâtiment religieux. Et qui s'attaque à la chrétienneté obtient la discorde de tous.

" - Je propose que nous nous divisions en trois. Je vais distraire l'attention de tous, et pendant ce temps là, un restera avec moi, un autre surveillera hélicoptère et le dernier fera du repérage dans le bâtiment. Primo, trouver l'emplacement idéal pour placer la bombe. Deuxio, trouver un moyen, une porte dérobée, un pan de mur fissuré pour que ce soir, nous puissions revenir. Si il y a des systèmes de surveillance, trouvez les tous. Mais ne les désactivez pas tout de suite. Nous ferons notre show devant les caméra."


J'attendis le consentement de mes trois coéquipiers avant de me lever. Nous nous étions posé dans un coin reculé, pas trop visible. Une fois mes deux coéquipiers m''ayant rejoins, j'activais mon bracelet. Celui ci m'habilla d'un mini short, d'un T-shirt moulant et moitié transparent. Puis, tout en commençant à marcher, mon corps se transforma. Il muta en tout autre chose. Un corps, dégueulasse à mes yeux remplaça le mien. Désormais, les passants me regardaient, murmuraient un prénom. "Kim Kardashian". Avec son nom et sa "notoriété", si je ne m'abuse, nous avions droit à certains privilèges. J'allais détruire son image.

Levant les yeux vers la basilique blindée de visiteur, un sourire fendit mes lèvres.

" - Allons-y, compagnons. "Honorons" comme il se doit la Basilique Saint Pierre."


Je fis un signe à Blake et à Rico, puisque John était resté près de l'hélico. Chacun allait décider de leur rôle, m'escorter ou faire le tour du bâtiment. Ce n'était pas bien grand en soit. Comme escompté, les regards se braquaient sur moi, laissant l'opportunité à mon complice de se faufiler, de regarder sans être lui même regardé. Le second homme, à mes côté ne me lâchais pas d'une semelle, et dans son rôle de faux garde du corps, repoussait les intrépides qui décidaient de s'approcher de trop près.
© Ethan


Dernière édition par Clarke Griffin le Jeu 14 Mai 2015 - 20:01, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 230

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3160/1000  (3160/1000)
Votre domaine: La Vengeance
avatar
Vengeur Pourpre
Vengeur Pourpre
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Un monument qui tombe [Terminé] - Mer 29 Avr 2015 - 19:25

Bodyguard


« Hey, j'avais faim... »


Un attentat dans un déguisement de Kim Kardashian.. quelle sublime idée pour provoquer confusion et panique. Mais tout de même, pourquoi et comment a-t-il fini par participer dans cette opération, avec Clarke, John et... l'autre porc-épic, la... Rico, voila... voyons...

Blake n'avait rien mangé depuis un moment, son estomac criait famine, et il n'arrivait pas à trouver de la nourriture nulle part. Il n'aurait probablement pas dû sauter autant de repas. En plus de ça il n'a pas pensé à garder de l'argent quelconque... encore mieux. En plus il avait une atroce envie de poulet.. Pourquoi de poulet spécifiquement? C'était l'effet de la faim? Du bon poulet...

...Et bien évidemment pile à ce moment, Clarke était venue lui demander de l'accompagner pour cette mission... Blake avait répondu " Pas maintenant" ... mais au moment ou elle a commencé à négocier un sandwich au poulet, sa réponse s'est changée en " Ok, J'ai la dalle. On part quand?"

...Ah oui. C'était comme ça qu'il est atterri dans cet Hélico en direction du Vatican. Blake restait silencieux, bras croisés et yeux fermés, dans son accoutrement habituel, entendant John et Rico essayer de communiquer entre eux... avec le bruit que fait cet hélico? Bon courage, surtout sans casque adéquat, abruti de Rico. Blake était assis à l'arrière, face à Clarke qui semblait feuilleter un magazine. Probablement pour avoir plus de facilitée à se transformer par la suite... Oui c'est vrai, cette femme avait le don de se métamorphoser. Ce sera utile pour la suite. En arrivant à destination, Clarke a refilé aux trois hommes des costumes... Blake cligna des yeux, avant de simplement lever sa griffe. Mais avant de dire quoi que ce soit, il vit une sorte de gant en cuir spécial attaché à l’accoutrement qui lui était destiné. Bien, il va devoir se séparer de son gantelet, c'est pas grave, mais au moins il pourra passer plus "incognito" avec ce gant.

Blake ne se gêna pas vraiment, alors que l'hélico était encore en plein vol, en phase d’atterrissage donc, il se déshabilla, retira son gantelet, révélant sur le coup son bras gauche de couleur sombre et griffu, avant d'enfiler le costume-cravate, enfilant également l'espèce de gant, doucement- c'était du cuir quand même, et même si il semblait être "spécial", Blake n'aurait probablement pas trop de mal à déchirer le tissu avec ses griffes, s'il ne fait pas attention. Noeud de cravate... on pose le manteau... il avait un élastique dans la poche... pour s'attacher les cheveux? Mnh.. Non, il va les garder lâchés. Ensuite... des lunettes de soleil? Probablement pour toutes les photos que les "fans" et journalistes pourraient prendre. Ce serait le comble de se faire aveugler par ce genre de saletés. Bon, enfin prêt.

Bon, en tout cas avec ce changement, il pût deviner la sexualité de John, vu les joues rouges et le saignement de nez qu'il a eu. Qu'est-ce qu'il a à mater? Blake soupira, l'ignorant sur le coup, écoutant plutôt ce que Clarke avait à dire. Du repérage? Trois groupes? Oui logique. Blake hocha simplement la tête, suivant donc Clarke qui changeait désormais de forme pour ressembler à Kim Kardashian, dans une tenue évidemment plutôt provocante. Blake ne réagit pas vraiment, voyant juste plusieurs personnes déjà voir "Kim" et s'approcher. Il enfila ses lunettes, cachant du coup ses pupilles rouge sang.

Rico. Va faire le repérage quand tu vois l'opportunité. Je m'occupe du rôle de garde du corps.


En réponse il hocha simplement la tête, allant donc profiter que tous les regards soient braqués sur Clarke pour observer les environs. Blake lui soupira, se rapprochant de bien plus près de Clarke, éloignant les personnes s'approchant de trop près. Il aurait pensé juste devoir repousser et supporter des fans et journalistes collants, Mais il y en a eu un qui a essayé d'attraper la poitrine de Clarke. Bordel, les pervers sont rapidement arrivés. Blake eût le réflexe de lui donner un coup de poing, puis de le bousculer alors qu'il était encore assommé, restant près de "Kim" en gardant son rôle de garde du corps. Heureusement, pas encore de photos ou de vidéos à ce moment, c'est juste après que ça a commencé avec tous les flashs, alors que Blake suivait de près Clarke tout en empêchant les gens trop collants de les déranger. Oh bordel, il avait une atroce envie de tous les découper. Calme Blake, Calme. Dis-leur juste de s'éloigner au moins juste un peu. On manque d'air la.


Tch. Laissez passer, et on ne touche pas, surtout.


Dit-il en faisant référence à l'autre pervers qui a bien failli agripper la poitrine de "Kim". Blake jeta un coup d'oeil discret à Rico, qui était déjà plutôt loin en train d'observer les environs, avant de se rencontrer sur son boulot de garde du corps. Bordel tous ces gens qui sont après Kim Kardashian, c'est pas possible.. Il avait hâte que l'on ruine sa réputation.

Allez, laissez au moins un peu d'air pour respirer!




© Ethan (modifié à partir du codage original fait pour Jack Winter)
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 359

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1855/2000  (1855/2000)
Votre domaine: La Vision
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Un monument qui tombe [Terminé] - Jeu 30 Avr 2015 - 0:54



Un monument qui tombe



Je crois que cet homme, le pervers pouvait bénir les dieux, à sa manière. Enfin, son dieu, puisqu'il devait être un de ses nombreux chrétiens touristes à faire son pèlerinage. Si Blake ne l'avait pas stoppé, peau de Kardashian ou nom, je lui aurait fait bien pire. Il devait être béni des dieux pour échapper à sa mort prématurée. Car oui, c'est probablement ce qui lui serait arrivée. Toucher une femme d'une telle manière, nous n'étions pas en Rome antique, tout de même ! Tournant la tête vers mon coéquipier, je lui fis un hochement de tête en guise de remerciement avant de reprendre mon chemin.

Nous reprîmes notre chemin, me laissant découvrir la "beauté" des lieux. Bien trop chargé à mon gout, je préférais les choses plutôt simples et épurées, mais bon. Levant le nez, je regardais les vitraux colorés. Bien que les motifs soient affreux, il y avait dans cette technique quelque chose d'admirable. Très vite, un homme, vêtu d'une tunique blanche représentative du fait qu'il était un homme de dieu vint nous voir. Il était encore jeune, me semble-t-il, une trentaine d'année peut-être. Il se présenta à nous comme étant un vicaire de la basilique. Dans ma tête, les mots prenaient place petit à petit sur les textes que j'avais lu, les vicaires étant des hommes de dieux, des prêtres qui assistaient le recteur, prêtre chargé de la direction de la basilique. L'homme tenta de ne pas sourire, de rester neutre, pourtant je lisais en lui comme dans un livre ouvert. Il devait connaitre cette femme, cette Kim Kardashian car dans sa voix, je sentais un léger, un très léger timbre timide, hésitant. Il nous proposa de nous faire visiter la coupole, à mon garde du corps et moi-même pour nous montrer la vue dégagée, avant de nous rendre dans la nécropole, sous la basilique. Voilà qui me semblait nettement intéressant. D'un hochement de tête, je suivais notre homme qui m'expliquait, car à vrai dire, il n'avait de yeux que pour ma paire de hanche immense et non pas les beaux yeux de Blake, l'histoire de la basilique.

Il nous racontait que dans la nécropole, beaucoup de personne étaient enterré. Mais pas de simple croyants non, des rois, des reines et des religieux. Saint Pierre par exemple, était le plus connu. La Basilique elle-meme ne portait donc pas son nom pour rien. Le vicaire fit de nous des personnes privilégiés et nous amena vers un ascenseur. Il avait proposé de nous montrer en premier lieu la coupole. Bon choix, ainsi, nous pourrions étudier notre entrée de ce soir. Je pris place dans l'ascenseur et attendit. Notre homme, bien que généreux de compliments m'expliqua qu'il allait nous rejoindre en haut mais qu'il devait monter les escaliers lui. Une tradition, peut etre. Néanmoins, il avait bloqué l'ascenseur aux visiteurs pour que nous puissions monter, tel un coup file. Nous nous retrouvâmes Blake et moi, ensemble, dans l'ascenseur.. En entrant, j'avais regardé les quatre coins de la petites pièces. Nous pouvions être mis sur écoute, méfiance.

" - Pour la fête de ce soir, je pense que les invités pourraient passé par la baie vitrée, non ?"


Tournant la tête, mon regard se posa sur le renégat. En cas de surveillance, je parlais de manière détournée, disons. Par la baie vitrée, j'entendais la coupole. Et la fête... Elle gardait bien son nom, celle-ci !

" - Ainsi les invités pourraient y venir avec leur jet ou à pieds, s'il ont la foi de monter la cote."


Pareil pour cette phrase... Mis à part monter la côte qui se révélait être de l'escalade pour monter sur le toit, le reste me semblait compréhensible. Enfin, je crois. La porte de l'ascenseur s'entrouvrit lorsque le renégat acheva sa phrase. Parfait timming. Dodelinant de la tête, mon regard se posa sur le vicaire qui venait de monter les marches, un peu essoufflé. Il nous désigna alors un autre escalier. Avec cet affreux corps, je les sentis passer, les 250 marches en colimaçon... Étrangement, mon réflexe premier fut de m'assurer que le renégat puisse me suivre. Après un signe entendu de tête pour me dire que ça irait pour lui, nous commencions notre ascension. C'était étroit, vraiment. Mais l'épreuve en valait la chandelle, constatais-je, en arrivant en haut de l’édifice. Magnifique vue d'ici, je l'accorde. Du coin de l’œil, j'observais les détails, les choses qui nous permettrait de rentrer quasi incognito, la nuit tombée.

Des gens, déjà présents sur le toit nous dévisagèrent. Mais c'est leur fille, un môme de cinq ans ou moins qui attira mon attention lorsqu'elle se vaudra sur les jambe du renégat. Arquant un sourcil, je me demandais comment mon coéquipier allait réagir avec un enfant. Tiens, en avait-il eu de son vivant ? Je l'aurais bien questionné sur le sujet, mais cela n'aurait pas collé à mon image. C'est pourquoi, je sortis mon déa portable et fis mine de me prendre en photo avec Blake sur le côté avec ses lunettes noirs, occupé à parler à un gosse et la vue de Rome en fond. Magnifique photo que voilà.

" - Il faudrait faire déplacer ces affreuses décorations, elles font taches sur ma photo


Déclarai-je en faisant la moue, avec l'air stupide d'une Kardashian qui pense dire quelque chose d'intelligent en parlant de déplacer des sculpture aussi belle que vieille.
© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 230

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3160/1000  (3160/1000)
Votre domaine: La Vengeance
avatar
Vengeur Pourpre
Vengeur Pourpre
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Un monument qui tombe [Terminé] - Jeu 30 Avr 2015 - 22:26

Visite des lieux


« Une belle occasion »


Clarke était reconnaissante d'avoir frappé le pervers donc... tant mieux, lui aussi a bien apprécié d'avoir frappé ce déjanté. Passons. Le "garde du corps" Blake Charon escortait donc "Kim Kardashian" à travers cet endroit. Bordel il avait envie de frapper dans un autre de ces imbéciles. Oh parfait, un autre pervers, celui-la s'est pris un sacré de coup... Il a l'air d'être évanoui. Bon, les gens ne vont pas vraiment faire attention pour l'instant, non? Ils sont trop zombifiés par la présence de cette "star" que Kim Kardashian. Bah, bande d'idiots.

Enfin, quelqu'un en tunique blanche, apparemment un vicaire de la basilique, vint à leur rencontre pour leur proposer une visite de la coupole, puis la nécropole. Tiens, c'était une belle occasion pour pouvoir mieux observer les lieux. Blake avait perdu Rico de vue, il devait probablement déjà être en train de faire son travail de son côté. Clarke avait bien compris que c'était une occasion en or et a donc accepté la visite, pouvant donc s'éloigner de tous les fans collants, encore escorté par Blake bien évidemment.

Blake n'écoutait qu'à moitié les explications du vicaire, regardant autour de lui, "admirant" donc l'endroit ancien, gardant son rôle de garde du corps, restant près de Clarke déguisée et du vicaire... qui lançait beaucoup de fois son regard sur les hanches de celle-ci. Blake soupira en remarquant cela, ne disant rien sur le coup. Le vicaire finit tout de même par leur proposer de prendre l’ascenseur, alors que lui prendrait les escaliers. Bon et bien Blake finit donc tout seul dans cet ascenseur avec Clarke. Il croisa les bras, dos contre une des parois de l'ascenseur...


" - Pour la fête de ce soir, je pense que les invités pourraient passé par la baie vitrée, non ?"


Blake releva le regard vers Clarke, réfléchissant juste une seconde, puis comprenant qu'elle pensait qu'il y avait une caméra ou peut-être un micro quelque part dans cet ascenseur. Il hocha simplement la tête, ne disant encore rien à cela. Ils passeraient donc par la baie vitrée. Ce serait une idée. Ils pourront discuter tout cela une autre fois, mais c'est bien de déjà prendre certaines idées.

" - Ainsi les invités pourraient y venir avec leur jet ou à pieds, s'il ont la foi de monter la cote."


Blake se remit donc droit, arrangeant le gant qu'il portait sur son bras gauche, il avait l'impression que ses griffes étaient sur le point de transpercer le gant, il fallait faire gaffe avec ce truc, c'était pas son gantelet en métal doré, mais un gant en cuir... si on voit ses griffes, ce sera déjà la panique- un peu trop tôt pour ça, ce n'est pas l'heure de la fête.

Bien, donc soit ils pourraient littéralement foncer dans le tas avec l'hélico, ou bien... monter la côte? Donc.. grimper? C'est peut-être cela qu'elle voulait dire. En pleine nuit, avec l'hélico, au vatican... Ce serait rapide, mais bruyant. Mais bruyant serait bien... mais si ils se font chopper avant même de poser la bombe, ce n'était pas bon non plus. Blake finit par reposer son regard sur La renégate.

Les invités sauront sûrement monter la côte, il n'y a pas de problème. A moins évidemment qu'ils préféreraient être bruyants lorsqu'ils arrivent avec leur jet privé...


Il haussa les épaules, voyant la porte s'ouvrir au moment ou il finit sa phrase. Il remonta ses lunettes noires sur son nez, suivant donc Clarke hors de l'ascenseur. Le vicaire était arrivé peu après, essoufflé. Il essayait juste d’impressionner "Kim" ou quoi, à vouloir monter tous ces escaliers? Et bien mon vieux, désolé pour toi mais ça ne marchera probablement pas.

250 autres marches, tout de même. Clarke semblait concernée de savoir si Blake serait capable de suivre. Il hocha simplement la tête en guise de réponse. Évidemment qu'il pourra, il était peut-être un légume quand il était dans ce labo souterrain, mais il était quand même à l'armée... 250 marches c'est pas autant que ça... par contre Clarke semblait avoir du mal à monter toutes ses marches avec son.. apparence actuelle.

Arrivé en haut.. il y avait déjà des gens. Blake arriva donc après le vicaire et Clarke, regardant autour du coup, reposant son regard sur Clarke pendant une seconde, avant de sentir quelque chose se vautrer contre ses jambes, il vit une petite fille, désormais par terre, en train de le regarder. Tch. Elle aurait pu regarder ou elle allait, cette môme. Blake glissa sa main gauche dans sa poche, soupirant et se baissant pour aider la gamine à se relever.

" You should look we're you're going, kid."(Il faudrait regarder ou tu vas, gamine.)


La gamine le regardait avec des yeux ronds... ah oui. Le Vatican. De l'italien, et ce n'étaient apparemment pas des touristes qui parlaient anglais. Cette gamine en tout cas n'en parlait pas du tout. Merveilleux. Blake lui fit signe de s'éloigner, un peu agâcé par le sourire qu'elle avait maintenant. Bordel il savait pas s'occuper de gosses.

La gamine le regardait, puis se mit à ricaner. Blake tiqua, se retournant ensuite vers Clarke qui semblait avoir pris une photo lors qu'il était en train de... "discuter" avec la gamine. Il avait d'ailleurs fini par ignorer la gamine, qui continuait de le regarder. Elle était bien dans son rôle, à parler d'affreuses décorations alors que c'étaient des statues assez anciennes. Blake hocha simplement la tête, remarquant le regard dépité du vicaire alors qu'il voulait désormais les emmener plus loin.. probablement pour aller dans la nécropole, alors. Blake restait près de Clarke, plusieurs fans de "Kim Kardashian" venant essayer de s'approcher de trop près, encore une fois. La gamine les suivait. Blake la regarda, lui faisant signe d'enfin s'éloigner. Et enfin, les parents finirent par l'attraper. Cette gamine était d'une curiosité... agaçante, étant une humaine. Oui, faut pas oublier que Blake aime pas les humains, du coup si on met exactement le même genre de personne l'un à côté de l'autre... Un apprenti-dieu curieux et un humain curieux, il serait capable de moyennement apprécier l'apprenti-dieu mais de trouver l'humain agaçant.

Bref, ils étaient enfin arrivés dans un endroit un peu moins peuplé, Blake croisa les bras, observant les environs alors que le vicaire continuait de parler avec Clarke- enfin, Kim. Blablablabla, il se répétait, bordel.



© Ethan (modifié à partir du codage original fait pour Jack Winter)
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 359

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1855/2000  (1855/2000)
Votre domaine: La Vision
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Un monument qui tombe [Terminé] - Ven 1 Mai 2015 - 19:23



Un monument qui tombe



Située entre 5 et 12 mètres de profondeur, les conditions d'humidité et de température inhabituelle de la nécropole me provoquait quelques désagréments. Tout d'abord, avec un mini short de la sorte, je pouvais clairement sentir les petits courants d'air se faufiler entre mes jambes. Sans parler de la fraîcheur de l'endroit, avec un T-shirt pareil, autant dire que ce n'était pas le lieu de premier choix.  Si ca ne tenait qu'à moi, je n'aurais pas bronché, pas braillé pour autant. Le froid était coriace, mais supportable. Mais je n'étais pas "moi". Alors, je n’arrêtais pas de geindre, feignant la comédie pour rester dans la peau de mon personnage. " Qu'il fait froid ici !". " Ils ne prêtent pas de couverture chauffante à l'entrée ?" , "Sommes nous bientôt arrivé ?". Le vicaire tentait de me "rassurer", en disant que nous arrivions bientôt. Mais le plus drôle, si je puis dire, fut le regard qu'il lança à Blake, lorsque toujours dans mon délire je questionnais le garde du corps " Ne peut-on pas allumer les radiateurs dans cet endroit miteux ?".

Le vicaire reprit ses explications dans notre langue. Il n'était pas totalement bilingue mais se débrouillait très bien. Même si j'avoue, pour le tourmenter un peu, je feignais de ne pas comprendre tout ce qu'il racontait et posait des questions à côté de la plaque, comme si le jeune homme avait dit un mot à double sens. Il s'excusait alors et tentait de recommencer.

D'un point de vue humain, cette nécropole devait être quelque chose de sacré, d'encré dans leur passé. D'un oint de vue renégat, c'était un symbole qui en étant détruit, détruirait des convictions. C'était simple à comprendre. S'attaquer à cette chose perturberait fortement les humains. Et cette nécropole... Tellement bien située qu'elle me semblait parfaite. Poser une bombe ici détruirait ossements et reliques. Mais vu la profondeur de la chose, il nous faudrait en poser deux. Une ici et une plus haut. Car avec 5 mètres de profondeur, pas sur que la bombe ne détruise tout. Continuant d'inspecter les lieux, je me rendis compte que les visiteurs étaient par groupe. A tout casser, ils étaient une dizaine, et pas d'enfants. Probablement à cause des conditions.

Le Vicaire, trop fière de nous montrer les lieux où se trouvaient les tombes païennes et chrétiennes termina son petit numéro par nous présenter celle de l’apôtre Saint-Pierre. Une pierre rouge indiquait son emplacement. Prit dans son élan, le vicaire nous raconta que dans la tombe se trouvait plus que des ossements, conservés dans un tissu précieux de couleur pourpre et brodé d'or.. La beauté e la finesse d'une telle chose conservait forcement des restes d'un personnage illustre. Il nous raconta également que le défunt ne présentait pas de pieds. Probablement le avaient ils eu coupé. Après tout, les suppliciés mourraient la tête en bas... Je trouvais nos amis chrétiens de plus en plus glauque. A vrai dire, personne n'était vraiment sure que ces ossements soit vraiment ceux de l'apôtre. Cette remarque me fit tiquer. Dans la tombe de pierre gisait peut-être juste un simple pécheur, et personne n'en saurait rien. Ils sont bizarres, ces humains.

Nous pûmes enfin remonter à la surface, une fois que mon ami le vicaire eu fini de bavasser. Je sentais déjà mon ami renégat à moitié endormi. Le jour nous tapa la rétine, une fois remonté. Bien que collant à souhait, je parvins à faire disposer notre ami le religieux pour ne rester qu'avec Blake. Ou en tentant de regagner l'entrée, nous primes la grande allée. Levant les yeux, mon regard se braqua sur un pilier, la haut. Tout là haut. Il m'avait semblé voir quelqu'un, ou plutôt quelque chose, vu la vitesse ou elle était passé... Qu'était-c donc.. ? Je ne fis pas attention, et percuta légèrement un homme, ce qui en soit, me sorti de pensées. Tournant la tête, mon regard se posa sur le jeune homme qui s'empressa de bredouiller des excuses avant de repartir...

" - Blake.. Policier en civile..."


Un petit cache était dans son oreille, couleur chair... Grillé. Nous resortimes de là, avant de nous faire suivre par des fan ou je ne sais quelle personne bizarre. J'attendis de tourner dans une ruelle avant de reprendre mon apparence. Nous allions devoir attendre le soir désormais, avant de retourner dans la basilique. C'est pourquoi, après avoir changé mes affaires grâce au bracelet en une tenue plus adapté, Jean-chemise, je fis signe à Blake de me suivre pour qu'on se pose dans un café, en attendant Rico. Après avoir commandé une coupe de glace vanille-fraise, je posais mes deux coudes sur la able pour regarder Blake, sans parler trop fort.

" - Qu'elle horreur cette bonne femme. Dis mois, u as vu toute la sécurité ?  Entre les gardes suisses, les policiers en civiles, caméra et détecteurs de mouvements, je sens que ca va être particulièrement corsé. "


Arrêt pour réfléchir.

" - As-tu une idée de comment se débarrasser des éléments de détecteurs de mouvements ?.."


Le serveur débarqua, posa la coupe et la commande de Blake avant de repartir.
© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 230

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3160/1000  (3160/1000)
Votre domaine: La Vengeance
avatar
Vengeur Pourpre
Vengeur Pourpre
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Un monument qui tombe [Terminé] - Ven 1 Mai 2015 - 21:59

Café


« Gimme some coffee. »


Ennuyeux... juste.. tellement ennuyant... Ce vicaire ne s'en est peut-être pas rendu compte, mais il s’était répété quelques fois et ne semblait pas vraiment dire quoi que ce soit de bien nouveau. Il ne faisait que dire la même phrase sur un autre ton, ou d'inverser des mots... il ne voulait que parler, en fait. Enfin, en arrivant à la nécropole, il semblait avoir trouvé d'autres choses dont il pourrait parler. Les fans s'étaient dispersés également, il y en avait moins dans cet endroit, à ce moment on dirait. Tant mieux, il aura un peu d'air.

Blake gardait sa main gauche en poche, observant les environs en écoutant à moitié la discussion, et un peu plus les plaintes que Clarke faisait. Elle savait très bien prendre le rôle de cette Kardashian. C'était amusant de savoir que c'était Clarke sous cette apparence, elle devait bien détester être dans cette tenue. Mais elle voulait bien foutre la merde- et donner la faute d'un attentat à une "star" comme Kim Kardashian, c'était un très bon moyen. Encore mieux, les paparazzi seront encore plus sur le dos de cette idiote, et sera sûrement poursuivie. Que c'est facile de tromper es humains avec ce genre de pouvoirs. Le vicaire lui lança un regard après une certaine remarque de Clarke déguisée en Kim, Blake haussa simplement les épaules, gardant son air stoïque au visage. Qu'ils continuent simplement la visite, il commençait à s'endormir.

Après avoir fini la visite de la nécropole et plus précisément les tombes et plus précisément encore la tombe de Saint-Pierre, ils finirent par enfin pouvoir sortir de cet endroit. Blake devait écouter le blabla du vicaire alors qu'il observait encore les alentours. Clarke finit par se faire percuter, l'homme s'était excusé avant de reprendre son chemin. Elle avait remarqué qu'il était un policier en civil. Mnh. Ils ne devraient pas être trop difficiles à repérer.

Enfin, Enfin ils étaient sortis. Après s'être enfin éloignés de l'endroit, Blake lâcha un bon bâillement, retirant ses lunettes de soleil- plus besoin, après que Clarke ait reprit son apparence et des vêtements plus adéquats.


Bordel, il ne faisait que se répéter ce gars...


Ils étaient désormais dans un café, un lieu de rendez-vous donné, Rico n'étant pas encore arrivés ils attendront simplement. Blake prit un simple café, pour se réveiller un peu de tout le blabla du vicaire, alors que Clarke prit une coupe de glace. Et bien, vu que c'est de la glace italienne, elle va adorer...

" - Qu'elle horreur cette bonne femme. Dis mois, u as vu toute la sécurité ? Entre les gardes suisses, les policiers en civiles, caméra et détecteurs de mouvements, je sens que ca va être particulièrement corsé.

- As-tu une idée de comment se débarrasser des éléments de détecteurs de mouvements ?.." "


Blake leva le regard, croisant donc le bras en réfléchissant. Avant-tout, confirmer ce qu'elle a dit au début. Il garda donc sa voix à bas volume, comme Clarke. C'était peut-être l'Italie, mais on parlait tout de même l'anglais, par ici- étant une langue très répandue.

Oui, Kardashian est une horreur... Pas pour rien qu'on va foutre sa vie en l'air.


Retour maintenant à la recherche d'un plan quelconque... Contrer un détecteur de mouvements? Difficile, ils pourraient déjà couper le courant, et chercher le générateur de secours- parce qu'ils en avaient sûrement un, au Vatican tout de même- pour ensuite le détruire. Ou encore, trouver quoi que ce soit qui court-circuiterait les détecteurs de mouvements à distance... C'était déjà un moyen, Blake proposa donc ses deux idées, après avoir prit une gorgée de son café, c'était probablement un boulot que l'un des deux autres devra faire... Blake n'avait pas trop envie d'être en compagnie d'un des boulets de service. L'un deux devra de toute façon attendre dans l'hélico pour qu'ils puissent se casser en vitesse...

Il reposa sa tasse de café, relevant ensuite ses pupilles rouges sang vers la renégate.

Pour les caméras.. peut-être que celui qui attendra dans l'hélico pourra pirater le système de sécurité et faire tourner en boucle des images... ensuite pour les gardes et policiers en civils, on peut les éliminer un par un, discrètement... Ou sinon, on sort les gros calibres et fonçons tête baissée. Vu notre nombre comparé à eux, ce serait une mauvaise idée.


Il reprit une gorgée de son café, puis vit Rico enfin venir. Il lui fit un léger signe de la main pour l'indiquer de s'approcher. Bon, il avait pas l'air complétement essoufflé ou blessé, donc il n'a pas été repéré, c'était déjà une bonne nouvelle, ils n'allaient pas prévoir plus de défenses normalement. Il s'installa donc à la table parlant assez rapidement de certains emplacements de caméras, systèmes de détection de mouvements et... ce qui semblait être un générateur. Ah, bien. Il connaissait donc l'endroit ou était le générateur. Il pourrait peut-être s'en occuper dans ce cas la...



© Ethan (modifié à partir du codage original fait pour Jack Winter)
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 359

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1855/2000  (1855/2000)
Votre domaine: La Vision
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Un monument qui tombe [Terminé] - Sam 2 Mai 2015 - 22:02



Un monument qui tombe



Je n'aurais jamais pu imaginer un jour penser de Rico qu'il était une chose bénéfique envoyé du ciel. Pourtant, c'est à cela que je l'associais, lorsque débarquant vers le café, il nous confia ses trouvailles. Je ne compris pas bien, tous les détails techniques, mais nous avions bien fait de l'envoyer lui. C'était une taupe, pire , une vraie fouine. Il avait, pendant que nous visitions pour trouver un endroit adéquat pour poser la bombe, eu le temps de trifouiller, ici et là afin de trouver les endroits sensibles, entre autre, celui ou était disposé le générateur. Il n'était pas dans la basilique non, ca serait bien trop facile. Il se trouvait à l'extérieur, dans une planque bien surveillé. Alors ca serait son rôle à lui, de la trouver. Tout en mangeant ma glace, j'intimais à Rico de poursuivre. Il avait sympathisé avec un homme sur place, un garde suisse qui n'avait apparemment pas sa langue dans sa poche. Le garde avait dit à Rico, au fil de la conversation alors que celui-ci faisait mine d'être impressionné et d'admirer les gardes spéciaux, le nombre de ronde et personne s'y trouvant. Que les humains pouvaient être naïfs. En tout, une dizaine d'homme sillonnaient le soir, pour surveiller la basilique. Certains soirs, les effectifs doublaient, c'était aléatoire. Espérons que ce soir, ca ne soit pas le double. Coupe entre les mains, mon regard se posa sur Blake.

" - Nous entrerons par la coupole, cela ne te dérangera pas, avec ton gantelet ?"


Blake et moi allions donc escalader pendant qu'au sol, Rico ou John ferait le guet. Puis une fois à mi parcours, il aurait pour tâche de nous laisser là et d'aller désactiver toutes ses choses. Dans mes souvenirs, il me semblait que John possédait aussi quelque compétence sur le sujet. Blake ayant émis l’hypothèse de mettre sur les vidéo de surveillance de fausses images, je soutenais désormais l'image. Je pris mon Dea portable et l'active, pour appeler John. Mis sur haut parleur au milieu de table, nous pouvions alors discuter ensemble, tous les quatre. Ce dernier confirma, qu'il pourrait truquer les images. Le hic, c'est qu'il avait besoin de craquer les commandes de surveillances, il devrait donc s'y atteler sur place. Nous n'aurions donc pas notre hélicoptère de secours prêt, en cas de pépin. Mais n'était-ce pas un risque à prendre pour le bien de la mission ?

John semblait partant, dans tous les cas. Il nous expliqua qu'au cas ou il lui arriverait quelque chose, il y avait au bord de l'hélicoptère un système d'assistant au pilotage. Nous pourrions donc, peut-être en faire usage, même si il ne savait réellement de quoi cela en retournait. Je fis la moue. Moi et ces engins, cela faisait deux. Espérons qu'il ne lui arrive rien, alors. L'homme d'acier nous informa qu'il allait se rendre sur les lieux, pour commencer à inspecter. Il raccrocha.

Je pris le Dea-portable dans ma poche après avoir raccroché. Nous avions largement le temps de faire un repérage des lieux, de nous retrouver et de nous concerter devant un repas. Entre temps, nous nous étions changé, pour passer incognito. Personnellement, j'avais opté pour m'attacher les cheveux en un chignon. John, qui nous avait rejoint portait un bandana sur sa tête, comme un vieux biker, avec son perfecto en cuir. Quand à Rico, il portait une casquette des Lakers. Mais tous, nous portions des lunettes de soleil. Le temps s'écoula, les heures également. Nous avions, pendant notre repas dans un restaurent italien, pu assister à un coucher de soleil. L'heure était désormais proche. L'homme d'acier avait rapporté de l'hélico, deux gros sac noirs. Il avait dit que tout le matos se trouvait la dedans. Tenues, grappins, cordes, même des pointes de diamants, pour fissurer le verre. C'est pourquoi, nous nous arrêtâmes dans une ruelle sombre pour dispatcher le matos. La seule chose qui nous relierait tous était l'oreillette, branchée sur un même canal que nous pouvions dès à présent glisser dans nos oreilles.

Rico fut le premier à partir. En fait, dans l'état actuel des choses, il devait se rendre au centre des commandes et tout désactiver. Alarmes, détecteurs et caméra. Ainsi, nous pouvions faire nos manœuvres tranquillement. Ce n'est qu'une fois les bombes posées, que nous pourrions rallumer les caméra pour que celles-ci, puissent voir Kim en plein attentat. La faute lui serait alors rejetée, comme prise sur les faits. Parfait. Nous nous changeâmes et nous équipâmes. Il y avait un sac pour deux, je me chargeais de pendre le notre que j'accrochait à mon dos. Nous disposions de deux bombes.

" - Blake, à ton avis, nous posons une bombe à la nécropole et une dans la basilique, ou les deux dans la basilique ? .. .A supposer qu'on prenne la première option, tu vas, ou je me rend dans la nécropole ? Il faudra faire vite, très vite."


Début de la manœuvre programmé à 22h45.

John nous fit signe de loin. La voix était libre. Dans un soupire, mon menton se leva pour regarder le haut de la basilique qui se dessinait. 136 mètres. Nous nous lancions dans une belle escalade, à l'arrière du bâtiment, là ou les visiteurs et les garde suisse s'aventuraient moins.... Il nous fallait nous hisser, de part les piliers avec une corde. Tel Mulan, l’héroïne de cet étrange film que j'avais vu récemment dans une boite métallique, je fis passer la corde que j'avais autour du pilier pour m'en servir d'aide. Ce fut un moment interminable. J'avais beau avoir gardé mon apparence, le sac plus cette technique d'escalade me parut très très longue. Je ne raconte pas non plus l'ascension, une fois en haut de la colonne pour nous hisser plus haut. Presque une heure et demie venait de s'écouler. Nous étions désormais sur le toit, à la base de la coupole. John s'était éclipsé, pour faire diversion alors qu'un garde suisse était venu, un peu trop près. Nous n'étions plus que deux, Blake et moi. Et désormais, il nous fallait ouvrir la coupole avec la pointe de diamant, une fois que Rico nous aurait donné le signal.


© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 230

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3160/1000  (3160/1000)
Votre domaine: La Vengeance
avatar
Vengeur Pourpre
Vengeur Pourpre
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Un monument qui tombe [Terminé] - Dim 3 Mai 2015 - 19:52

Infiltration


« It begins. »


Le double de gardes pendant certains jours... si ce soir était l'un des soirs ou la garde était doublée, c'était certain, cela allait compliquer les choses. Blake buvait tranquillement son café, le finissant au moment ou Clarke proposa donc un moyen d'entrer.

" - Nous entrerons par la coupole, cela ne te dérangera pas, avec ton gantelet ?"


Blake posa son regard sur son bras gauche au moment ou elle parla de son gantelet. Si grimper le bâtiment le dérangerait? Pas vraiment à vrai dire. Blake ne fit que faire un non de la tête, ne disant donc rien. Mais tout de même, Blake se souvint de la taille du bâtiment- cela prendra un bon moment de grimper rien que les colonnes de la basilique. Mais Clarke semblait avoir une idée pour pouvoir grimper les colonnes plus ou moins facilement. Blake lui fit donc confiance sur ce point la. John semblait avoir des connaissances en piratage- c'était donc parfait pour pouvoir passer discrètement du côté des caméras. Évidemment, le problème c'est qu'il ne pourra pas faire le piratage à distance. Du coup pas d'hélico prêt en cas de besoin. Un risque à prendre, tout de même.

Si John n'arrive pas à rejoindre l'hélico après tout cela... Clarke venant d'une autre époque et Rico semblant ne pas vraiment savoir conduire même une simple voiture électrique... Alors ce sera Blake qui devra piloter l'hélico? Il était peut-être à l'armée mais n'était jamais vraiment aux commandes d'un hélico. Un assistant au pilotage? C'était déjà une bonne nouvelle au moins...

Enfin, le groupe avait tout de même le temps de faire un repérage des lieux et d'ensuite se retrouver tous ensemble- le point de rendez-vous étant donc un restaurant Italien, ils allaient donc prendre un bon repas. Et bien c'était excellent pour Blake, qui avant de participer à tout ça était en train de crever la dalle. Un sandwich au poulet, un repas dans un restaurant italien... délicieux tout cela. Enfin évidemment ils ne pouvaient pas venir dans la même tenue- et Blake ne pouvait peut-être- probablement- pas venir avec son gantelet. Il garda donc le gant qu'il avait reçu, celui-ci s'étant d'ailleurs déjà pas mal usé, apparemment. Il restait discret, changeant de son espèce de costard de garde du corps à une chemise noire avec des motifs rouges et un jean- La chemise cachait déjà bien son bras. Chacun du groupe portait des lunettes de soleil.

Après ce resto, le groupe avait décidé de rapidement se préparer ce soir. John avait ramené deux sacs noirs avec tout ce qu'il faudrait pour l'opération... ainsi que le gantelet doré de Blake. Bien, il a eu la bonne idée de faire cela. Direction une ruelle sombre pour se préparer. Oreillette, gantelet et une autre tenue plus discrète pour l'infiltration dans le bâtiment- tout en noir, vu que c'est la nuit et que l’électricité sera coupée.

" - Blake, à ton avis, nous posons une bombe à la nécropole et une dans la basilique, ou les deux dans la basilique ? .. .A supposer qu'on prenne la première option, tu vas, ou je me rend dans la nécropole ? Il faudra faire vite, très vite."


Voyons... Kim Kardashian est censée faire cet attentat. Alors, la nécropole est un bon endroit pour poser une bombe, mais n'oublions pas que Cette femme est censée être... débile. Déjà qu'elle fait un attentat, elle ne penserait pas forcément aux points stratégiques. Alors je dirais que l'on devrait mettre deux bombes dans la Basilique même. Ainsi, nous ne perdrons pas trop de temps non plus.


Après avoir donc confirmé ce qu'ils feraient lorsqu'ils entreraient dans la Basilique, ils attendirent l'heure ou ils commenceraient: 22h45. Rico étant déjà parti en premier. Clarke et Blake devaient escalader cette Basilique... et cela leur avait pris 1h30. 1h30 d'escalade jusqu'à arriver à la coupole.

Patience, désormais. Il fallait espérer que Rico réussisse de son côté pour qu'ils puissent entrer dans la Basilique à partir de la coupole. Clarke avait vraiment envie de se trimballer ce sac elle-même, en tout cas... après qu'elle l'ait posé, Blake l'ouvrit immédiatement pour préparer les outils nécessaires. Il patientait donc avec Clarke que Rico donne le signal. Blake regardait la pointe en diamant, puis sa griffe, soupirant sur le coup- un sacré travail de précision, il avait donc proposé à Clarke de s'en charger, si elle le voulait bien. Pendant ce temps il attache les grappins aux cordes, faisant bien en sorte que ce soit bien attaché- manquerait plus qu'un des grappins lâche pendant qu'ils descendent.

Il semblait que cette nuit n'était pas une nuit avec une garde doublée, mais ils devaient rester sur leurs gardes- ils étaient peut-être encore tous à l'intérieur. Blake releva le regard en Entendant la voix de Rico dans son Oreillette. C'était bon. Il lança un regard à Clarke en hochant simplement la tête, observant les alentours au cas ou un garde quelconque aurait la bonne idée de faire une visite sur le toit... très peu probable, tout de même.



© Ethan (modifié à partir du codage original fait pour Jack Winter)
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 359

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1855/2000  (1855/2000)
Votre domaine: La Vision
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Un monument qui tombe [Terminé] - Lun 4 Mai 2015 - 12:55



Un monument qui tombe



Était-ce parce qu'il me trouvait trop gauche pour réaliser moi même ce genre de chose que le renégat s'était proposé d’emblée pour utiliser la pointe de diamant? Dans tous les cas, je préférais. Que  cela soit-dit, je lui laissais la tâche de bonne grâce, tout de même puisque ce genre d’exercice n'était pas dans mes compétences premières. Grésillement. L'oreillette émétait un drôle de bruit et pourtant, j'entendis un rire rauque à travers. Rico nous donnait son feu vert. Depuis notre coupole, nous avions attendu quoi, dix-quinze minutes?Quoi qu'il en soit, il avait fait sa part du boulot, à nous de faire la notre. Pas de nouvelles de John pour l'instant, il semblait pris dans son rôle.Au moins, nous ne serions pas déconcentrés Nous échangeâmes Blake et moi, un regard commun suivis d'un hochement de tête. Allons-y.

Le temps que Blake ne s'occupe de nous crée une entrée, à mon tour, je re-verifiais les grappins. Ils étaient bien accroché à deux énormes  "décoration". En toute logique, cela ne devrait se défaire. En toute logique, en descendant par la coupole, nous devrions arriver directement à la croisée du transept. Nous avions trouvé dans le sac contenant les engins explosifs non pas une, ni deux, mais trois dispositif. Et ce n'était pas plus mal car la Basilique se trouvait plus grande que ce que j'avais imaginé. Ainsi, Blake et moi pouvions aller déposer un explosif de chaque coté du transept, une sur chaque bras donc, ainsi que la troisième au centre, à la croisée des transepts. Il était inutile d'en poser dans la nef, car dans tous les cas, les reliques se trouvaient plus dans le coeur. Il y avait ben quelques statue et autre ornement religieux, mais rien de bien conséquent. Il nous fallait détruire le fond, avant tout. Nous nous étions mis d'accord, le ténébreux et moi même pour nous disperser. Une fois à l'intérieur, nous partirions chacun de notre coté pour poser notre engin, et nous nous retrouverions au centre, pour poser la dernière.

Relevant la tête, je vis Blake enlever la partie de verre dont il avait, avant d'entreprendre de la rayé, coller deux grosses ventouses. Après avoir extrait la partie en verre ayant la taille d'un adulte recourbé qu'il posa au sol, doucement, il me fis signe d'entrée. D'un hochement de tête, je raccrochais la sangle que j'avais enfilé et passa la corde accroché au grappin à travers le harnais. Nous disposions également d'un harnais bloqueur, mais celui-ci nous servirais probablement plus pour la remontée. Je pris soin de le conservé précieusement dans mes affaires. Une fois parée, mon ascension débuta. Dire que j'étais assurée serait mentir, c'était l'une de mes premières fois. Néanmoins, après avoir vérifier que personne ne se trouvait dans les parages, je me laissais descendre en faisant glisser la corde, prête à me stopper à tout moment. L'un des gardes me fit d'ailleurs une légère frayeur, lorsque tel une fouine, il sortit de l'ombre et passa en dessous de moi. Je n'avais alors plus bougé d'un seul cheveux. Arrivée au sol, j'avais donné le signal à Blake pour qu'il me rejoigne pendant que je fessais le guet, caché dans l'ombre du baldaquin du Bernin à colonnes torsadées réalisées en bronze. Sa dimension, 29 mètres de haut me procurait une assez bonne cachette.

Pendant que Blake descendait à son tour, mon regard s'attarda sur le décor.. Le marbre polychrome, les colonnes de type corinthien, tout ceci donnait à la basilique un aspect si singulier qu'il en était presque dommage de la détruire. Les hommes avaient su faire preuve d'un excellent travail, pour une fois. Pas sur qu'ils  parviennent de nouveau. Haussement d'épaule. Blake m'ayant rejoins, nous mimes ensemble les derniers détails au point. Nous avions réparti les explosifs et devions nous contacter une fois tout mis en place. Il ne fallait néanmoins pas trop s'éloigner, pour que les bombes ai une portée suffisamment proche pour tout faire péter ensemble. Ceci fait, nous partîmes à l'opposer l'un de l'autre, chacun dans son coté du transept.

Par précaution, j'avais déclenché mon pouvoir de métamorphose et avais repris l'apparence de Madame Kardashian. Tel un vampire ne supportant pas la lumière de la lune, je me glissais sur le coté du "long couloir" pour marcher à l'ombre. Mon coeur se stoppa, lorsque sur ma droite surgit deux homme avec casquette sur la tête qui marchaient à ma rencontre. Une fois l'explosif  enclenché, il nous faudrait aller vite, et les éviter serait une perte de temps... J'attendis derrière ma colonne que les deux hommes passent à coté, qu'ils me dépassent avant de sortir furtivement de ma cachette. Le premier, ce fut un jeu d'enfant de m'en débarrasser. Un coup à l’arrière de la nuque et il tombe raide, à genoux avant de se laisser tomber au sol, inerte. Le second, alerté de ma présence tenta de m’asséner une droite que je n'esquivais pas, volontairement. J'avais quelque peu reculer, pour amortir l'impact, mais sans plus. Je fis une grimace de douleur avant d'attraper entre mes deux mains son poing. Instinctivement, il leva les yeux sur moi. D'un mouvement de tête, je lui collais un coup de boule, avant de lever mon genoux entre ses deux jambes. A son tour, il tomba à genoux. Je dus m'y reprendre à  deux coups dans la tempe pour le voir tomber dans les pommes. Le transept étant très grand, il  avait peu de chance pour que quelqu'un m'ai entendu. Néanmoins, il fallait rester sur nos gardes. C'est pourquoi je pris le temps de déplacer les corps, un à un sur le coté avant de reprendre ma route.

Accroupis, je mis la main sur l'oreillette. Quinze minutes avaient du s'écouler depuis que j'avais quitté mon partenaire et courru comme une dératé pour installer l'engin.

" - C'est bon pour moi, tu en es ou ?"


Questionnais-je alors l'oreillette, pour parler à Blake. 20 min seraient nécessaire pour faire demi-tour, installer la dernière bombe et remonter...  L'explosif ne devait donc pas etre trop voyant.

© Ethan


Dernière édition par Clarke Griffin le Lun 4 Mai 2015 - 23:47, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 230

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3160/1000  (3160/1000)
Votre domaine: La Vengeance
avatar
Vengeur Pourpre
Vengeur Pourpre
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Un monument qui tombe [Terminé] - Lun 4 Mai 2015 - 20:23

   
Bombes


« En touuuuuuuute discrétion »


   
Bien. Clarke venait donc de passer par le trou dans la baie vitrée que Blake venait de faire. Il était tout de même assez surpris de lui-même d'avoir réussi quelque chose de ce genre. En tout cas il avait dû prendre un peu son temps pour pouvoir bien découper le verre... enfin, après avoir vu Clarke donner le signal pour qu'il puisse descendre, il descendit à son tour, glissant le long de la corde- Heureusement, il avait bien attaché les cordes aux grappins, évidemment c'était ce qu'il fallait faire.

Arrivés en bas, Clarke et Blake s'étaient rapidement concertés pour la démarche à suivre- eux qui pensaient donc avoir deux bombes, au final ils en avaient trois à disposition. Du coup ils allaient pouvoirs faire encore plus de dégâts à cette Basilique. Clarke avait apparemment pris  son apparence de Kim Kardashian- bien, si elle ne se faisait que repérer un instant, au moins on donnerait la faute à Kim et non à la vraie Clarke. Après s'être répartis les deux dispositifs ils étaient partis dans deux directions différentes. Blake faisait confiance à Clarke- elle saura sûrement se débrouiller. Pour lui-même par contre, il devra bien essayer de ne pas faire trop de dégâts sanglants, si il croise des gardes, au risque de se faire facilement repérer ou rapidement déclencher une alerte dans la zone quand on repérera le sang.

Blake ne perdait donc pas de temps et essayait de traverser le bâtiment assez rapidement jusqu'à la position désignée pour la bombe qu'il avait sur lui. Il continuait son chemin en observant les environs,  cherchant un endroit assez discret pour pouvoir déposer la bombe.



Malheureusement, il a été imprudent. Il a été repéré par deux gardes suisses Alors qu'il s'était caché derrière une colonne en essayant de passer jusqu'à l'endroit désigné. Il s'était servi de son gantelet pour parer un coup de poing d'un des gardes- ça a dû lui faire bien mal a la main. Il donne un coup de pied dans son genou avant de le frapper plusieurs fois, tordant le bras du second garde avant qu'il ne prévienne qui que ce soit ou prévoie une quelconque contre-attaque. Il repoussa le second garde, brisant la nuque de celui déjà presque assommé alors qu'il se jeta immédiatement sur l'autre garde pour lui donner plusieurs coups de poing gauche (donc avec le gantelet) jusqu'à ce qu'il ne respire plus. Pas trop sanglant, ça va, non? Avant qu'il n'ait le temps de cacher les deux corps, Encore deux autres gardes étaient venus... vraiment...? Au moins Blake a eu le temps de se cacher pour les laisser s'approcher des corps et paniquer un peu, arrivant derrière un d'entre eux et lui brisant la nuque à son tour, le bruit alerta l'autre garde qui examinait les corps, il se retourna en donnant un sacré coup à Blake, qui recula, avant d'esquiver un autre coup pour se mettre derrière ce garde, l'attrapant et essayant d'effectuer la même action, mais celui-ci résistait un peu mieux. Et Clarke venait de lui parler dans l'oreillette...

" - C'est bon pour moi, tu en es ou ?"



   
Un peu... occupé la!


Le garde lui donna un coup de coude dans l'estomac, réussissant à faire lâcher prise au renégat, qui finit par simplement lui faire une autre prise, l'étranglant peu à peu alors qu'il se débattait... il cacha rapidement les corps, se dépêchant de rejoindre l'endroit désigné pour le dispositif, qui n'était heureusement pas trop loin, ne faisant pas attendre Clarke.

C'est bon, je suis prêt.


Il prit la bombe- heureusement elle n'a pas été endommagée dans tout ça- et se synchronisa avec Clarke pour poser les deux dispositifs, quand ils avaient tous les deux confirmés le placement du dispositif, Blake se dépêcha de rejoindre le troisième emplacement: le centre de la basilique, pour la troisième bombe. Avec la bonne distance, tout cela allait faire un sacré boum...

   


© Ethan (modifié à partir du codage original fait pour Jack Winter)
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 359

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1855/2000  (1855/2000)
Votre domaine: La Vision
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Un monument qui tombe [Terminé] - Lun 4 Mai 2015 - 23:38



Un monument qui tombe



Occupé ? Comment ça, occupé ? Était-il donc en train de tabasser quelqu'un ou de nettoyer une quelconque preuve? Sourcil arqué, je me trouvais accroupis, derrière une colonne. Au cas ou quelqu'un débarquerait, mieux valait-il encore être caché. Pendant qu'il terminait ses affaires, moi je me concentrais sur l'explosif. En soit, rien de compliqué. Il y avait un minuteur, il nous suffirait de l'activer en synchronisation.. De là, on se rejoins, on programme la dernière, on remonte à la corde et on se casse. L'engin, bien qu'artisanal était tout de même de bon calibre. L'oreille attentive, je terminais de mettre le minuteur. 30 minutes, après décision commune. Je n'avais pas peur, et pourtant, je sentais mon coeur s'emballer, battre la chamade. Était-ce de l'excitation face à une telle expérience ou bien la jubilation avancée de savoir que nous allions tout faire sauter ? Je n'aurais su le dire. P lus de garde en vue. Finalement, j'avais pris mon Kopis pour rien, il n'allait probablement pas servir, pensais-je, en lorgnant sur le sac ou il était rangé avec la dernière bombe. Mais ce n'était pas plus mal, le sang humain tachait et souillait l'acier.

L'oreillette grésilla. Message reçu. Dans un même mouvement, Blake et moi même lancions le minuteur. Le temps nous était désormais compté. Le tout enclenché, je me redressais et attrapais le sac dans mon élan. Plus une minute à perdre pensais-je, alors que je subissais les contraintes du corps de cette femme. Ce n'était pas une sportive, ça non, je pouvais dès à présent le démentir. Mon arrivée fut aussi magnifique qu'un joueur de tennis smashant avec sa raquette sans toucher la balle. Mais je ne chutais point. Je me laissais alors tomber à genoux pour enclencher la seconde bombe.
28 minutes.

" - Commence à monter, je te suis"


Déclarais-je à Blake qui venait de m'aider à sortir la bombe. Programmer la minuterie ne demandait pas des compétence hors normes, alors ça, je pouvais gérer seule. Au moins nous ne monterions pas en catastrophe. Bien que réticent, le renégat prit la corde pendant que je terminais l'installation. Ma tête pivota. Du coin de l'oeil, il m'avait semblé avoir entraperçut quelque chose, encore... Mais rien que la basilique vide. Très très étrange.. Je devais être fatiguée, pensais-je, en rebaissant le nez sur la minuterie. "Flap flap".... Pardon ? Troisième explosif enclenché.

" - Tu apprend à voler Blaki ? "


Questionnais-je, pensant que le renégat saoulé par son ascension remuait son long manteau comme pour imiter les ailes d'un oiseau. Son manteau.. Mais Blake n'avait pas pris un tel vêtement... Sourcils froncés je levais la tête. C'est alors que depuis ma position, je vis un être ailé, fendre l'air et se jeter sur Blake. Je me redressais vivement, pour rejoindre la corde et tenter de la stabiliser, mais il en fut autrement. Une masse me percuta pour me jeter violemment sur le côté. J’atterris, environs 3 mètres plus loin, vautrée. Allongé sur le sol, je pris ma tête entre mes mains et me redressais. Et ce ne fut que bien vue, car déjà la masse se jetais de nouveau sur moi. Je me remise droite et fis un bond au dernier moment, pour esquiver cette chose. Il me fallait mon kopis et vite. Mais entre lui et moi se trouvait cette horreur. J'aurais pu demander à Blake, mais il me semblait occupé lui aussi, avec la seconde "chose". Je parvins néanmoins à contourner la bête et me ruer sur le sac au sol ou j'entrepris de sortir mon arme. La chose avait reculée. Et celle de Blake aussi.. Côte à côte, les deux monstres nous regardaient. Leur gorge bougea, ca sentait mauvais.

Dans un élan de bon sens, je me redressais, saisissais la bombe et me jetais derrière l'un des pieds du baldaquin du bernin, situé au centre du transept alors que de leur gueule, un feu ardent semblait jaillir.

Elles étaient deux. Deux gargouilles et ne semblaient pas contentes que l'on viennent les déloger de leur nid.
© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 230

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3160/1000  (3160/1000)
Votre domaine: La Vengeance
avatar
Vengeur Pourpre
Vengeur Pourpre
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Un monument qui tombe [Terminé] - Mer 6 Mai 2015 - 20:03

Imitation de statue


« Sont solides ces trucs en plus. »





Blake passait donc devant, commençant déjà à monter la corde installée pour sortir de cet endroit. Clarke pendant ce temps la s'occupait probablement de poser le dernier dispositif pour qu'ils puissent ensuite tout faire péter. En tout cas ce sera probablement un très beau spectacle. Un feu d'artifice improvisé comme on les aime. Arrivé vert environ le quart du chemin il entendit tout de même un drôle de bruit. Comme un battement d'ailes. Oh non, cela devait juste être le vent sur son mant- Attendez non il n'y a pas de vent ici et il ne portait pas son manteau. Blake s'arrêta en regardant autour de lui, juste pour  se faire heurter par un truc qui vole. Un GROS truc qui vole.

" - Tu apprends à voler Blaki ?


Un petit bruit de bip pût se faire entendre juste après. Troisième minuteur enclenché. Et cette espèce de grosse bestiole grise qu'il n'a pas eu le temps d'identifier qui  continue de l'attaquer. Restant accroché à la corde d'une seule main il essayait de dégager cette saleté à coups de griffe. Pas facile de toucher une cible mobiles... et volante en plus. Surtout quand on ne peut pas soi-même bouger.

Pas vraiment non!!


Heureusement Clarke avait essayé de stabiliser la position de Blake, alors que celui-ci commençait à redescendre. Ce n'était pas une bonne position pour se battre. Blake n'avait pas le temps de voir ce qui était arrivé à Clarke qui semblait avoir changé de position, mais il pût tout de même voir qu'une deuxième créature semblait avoir fait son apparition, et la première l'avait rejoint, laissant le temps au renégat de descendre au sol- un peu trop rapidement vu qu'il a bien failli complétement se vautrer, mais il eût le temps de vite se relever pour voir les deux créatures, semblant être des gargouilles, préparer quelque chose. Oh bordel c'était du feu. Blake entreprit de rapidement se mettre à l'abri, sentant tout de même encore la chaleur des flammes presque l'effleurer. Il réussit à voir Clarke, qui semblait avoir pu récupérer son arme, un kopis, ainsi que la bombe pour la mettre hors de portée de ces bestioles. Blake hocha la tête, arrangeant son gantelet alors qu'il tentait de jauger la distance qui séparait les gargouilles des deux renégats.

Il était un peu trop loin pour pouvoir lancer une attaque à portée améliorée... il devra donc se rapprocher. Peut-être lorsque ces gargouilles arrêteront leur attaque enflammée. Littéralement. Pas vraiment le temps de prévoir un autre plan comme faire le grand tour pour prendre les gargouilles par surprise. Les bombes avaient déjà étés amorcées, tout de même.

Blake vit une occasion de s'approcher, et son bras gauche commença déjà à s'entourer d'une aura démoniaque, préparant donc un coup de griffe plus puissant et à distance améliorée. Il sortit de sa couverture en fonçant vers les gargouilles, donnant donc un coup de griffe ayant la portée d'une lance, voir plus loin, effleurant une des gargouilles pour lui laisser une blessure assez simple alors qu'elles se séparaient et s'éloignaient de Blake, qui avait bien endommagé le sol de la Basilique, l'aura disparu alors qu'il se mettait dans une position de combat observant les gargouilles, l'une d'entre elles , dans les airs, tenta une attaque en piqué sur lui, Blake eût juste le temps de faire un pas de côté, bras gauche tendu pour lacérer le corps de la gargouille alors qu'elle recula, laissant quelques goûtes de sang derrière elle.

Ils étaient pressés bordel, il fallait vraiment qu'elles arrivent maintenant, au moment ou ils ont amorcé les bombes? Blake jeta un rapide coup d’œil à Clarke pour vérifier son état: elle semblait aller bien. Blake lança un regard à la gargouille la plus proche. AU moment ou il lança ce regard, il sentit quelque chose sur son épaule... Il saignait, et avait une belle traces de griffes à cet endroit. Ah tiens, elle a donc réussi à le toucher dans cette attaque? Blake releva le regard vers la créature.

Saleté... Tu vas voir ce que je vais faire de ta sale tête de vieille statue...




© Ethan (modifié à partir du codage original fait pour Jack Winter)
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 359

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1855/2000  (1855/2000)
Votre domaine: La Vision
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Un monument qui tombe [Terminé] - Ven 8 Mai 2015 - 15:05



Un monument qui tombe



Adossée à la colonne, mon regard se posa sur le minuteur de la bombe. Il nous fallait faire vite, très vite si l'on ne souhait pas mourir ici dans l'explosion des engins. Oreillette grésillante. J'entendis Rico parler sur le canal, il semblait prendre des nouvelle de John. Puis des notre, nous demandant combien de temps il devait tout garder éteint. Car cela, c'était facile. C'était de devoir réactiver les vidéo sans les alarmes qui s’avérerait compliqué. Je ne sus lui répondre, en lui expliquant que nous aurions un peu de retard, sans en expliquer la cause. Flap flap. Mes sourcils se froncèrent alors que je regardais de tous côtés. Aucunes trace de la gargouille...  Pourtant, j'avais l'impression que quelque chose... Basculant la tête, mon regard se braqua sur la coupole. J'eus à peine le temps de me  projeter sur le côté que la gargouille sautait à l'emplacement où j'étais assise au préalable. La bombe me gênait, clairement. Je la déposais alors sur le sol, contre un pilier pour être libre de mes deux mains et fis face à mon nouvel adversaire, mon kopis en main.  J'osais espéré qu'il ne me touche plus tellement, car j'avais dans l'épaule une vive douleur, dû à la projection dont j'avais été victime lorsque la gargouille m'avait percuté.

Si je prenais en compte les paramètres de combat et l’échelle de puissance de la bête, nous devrions pouvoir nous en débarrasser "facilement". Les mini-gargouilles n''étaient ni très puissante, ni très rapide. Leur résistance était également médiocre. Si je devais me méfier de quelque chose, c'était les attaques groupées. Mais elles n'étaient que deux, et Blake s'occupait de la seconde. D'ailleurs, il ne semblait pas très content, pensais-je, en l'entendant menacer la gargouille. Je ne saurais dire si celle-ci avait compris ses propos, mais elle poussa un léger cri rauque. Ne nous attardons pas, j'avais également mes propres soucis. Notamment la gargouille qui se jetait sur moi. Bien que plus petite en taille que moi, une fois sur ses pattes arrière, elle avait l'avantage d'avoir des ailes et de pouvoir s'en servir pour se donner de la puissance. Elle se projeta vers moi, griffes en avant pour essayer d'atteindre mon visage. Je pris alors appuis sur mes genoux en les fléchissant légèrement, calant ma jambe gauche en arrière pour tenter de retenir sa force. Kopis braqué en avant, je me servis du plat à de la lame pour bloquer la grosse patte de la gargouille. J'avais pour cela, pris entre ma main droite le manche et positionné ma main gauche contre le plat, vers la pointe de l'arme. Lors de l'impact, j'avais seulement glissé légèrement de quelques centimètres, mais rien de déstabilisant. La gargouille, de son autre bras cherchait à m'atteindre. Je pris le risque de détacher l'un de mes pieds du sol pour venir asséner un coup de rangers dans le ventre de la bestiole. Elle recula sous le choc alors qu d'emblée, je pointais mon arme enfin libérée pour lui lacérer le torse dans une diagonale partant de son épaule à son ventre. La bestiole se rua alors sur moi, gueule ouverte en poussant un léger râle. La seule chose que je trouvais à faire ? Lui coller une droite dans le visage, au niveau de son oeil. Elle n’apprécia guère. Fléchissant les genoux, la bête pris son envole, m'agrippant dans un même temps l'épaule et le bras. Voilà que je voilais, dés à présent. Mon bras gauche me faisais mal, tout mon poids reposait dessus, sans parler de ses vilaines griffes qui lui servait à m'agripper. Douloureux. Mais moins que l colonne dans la quelle je fut jeter. La gargouille, assez énervée fit un mouvement de balancier pour me jeter lors de son vol contre une colonne qui décorait la basilique. Je ne pus rien faire, mis à part me cogner et chuter ensuite sur le sol.  

Estimation des dégâts? Une ou deux cotes cassées. Bras gauche désaxé. Malgré l'arme de ma main droite, je parvins à poser mes doigts sur mon autre épaule . Mon bras gauche n'était plus à sa position initiale. J'avais beau tenter de le remettre en place en tapant mon dos contre la colonne, je ne parvenais à rien, sauf me faire mal. La gargouille se jeta de nouveau contre moi. A peine avais-je eu le temps de relâcher mon épaule que la vilaine vint face à moi, tentant de griffer ma personne. Ce qu'elle n'avait pas prévue, c'était de s'embrocher sur le kopis que je venais de tendre devant moi, pour me protéger. L'arme la transperça, faisant ressortir la pointe dans son dos après l'avoir perforée. La laisser filer? Non, c'était mort. La gargouille tenta de reculer, de s'extraire de mon arme. Je l'y aida, mais seulement pour replonger la lame sous sa gorge, laissant sur mes lèvres un mauvais sourire prendre forme. La gargouille s’effondra. Mais je ne pris pas le temps de vérifier son état et reporta mon attention sur Blake. J'avais besoin de lui.

" -Quand tu aura fini de t'amuser, tu pourras m'aider à me remettre l'épaule? "


Sans cela, je ne pouvais en aucuns cas remonter la corde rapidement.

23 minutes . Heureusement qu'il ne fallait pas en plus faire le ménage.

© Ethan


Dernière édition par Clarke Griffin le Sam 9 Mai 2015 - 0:38, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 230

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3160/1000  (3160/1000)
Votre domaine: La Vengeance
avatar
Vengeur Pourpre
Vengeur Pourpre
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Un monument qui tombe [Terminé] - Ven 8 Mai 2015 - 22:50

Time attack


« Tue, remets en place, et dégageons. »


Gargouilles à la noix. C'était le pire moment pour venir les attaquer, et les bruits que Blake entendait semblait indiquer que Clarke se battait avec l'autre Gargouille. Le renégat fonça sur la gargouille face à lui, celle-ci fit la même chose, griffes en avant. Ils n'avaient pas de temps à perdre avec ces monstres. Qu'elles se soient logés dans cette basilique était un problème, mais un problème qu'ils allaient régler. La gargouille et Blake étaient au même niveau, Blake attrapa un des bras de la gargouille alors que son autre griffe se planta à nouveau dans son épaule, Blake ne lui laissa pas le temps de le blesser plus que ça alors qu'il donna un coup de griffe au visage de la gargouille, lui crevant un œil, alors qu'elle bondit en arrière pour se préparer à voler à nouveau. Dans son vol elle s'est rapidement retournée pour essayer d'attraper Blake, sans grand succès mais lui lacérant son bras droit durant son vol. Blake grogna sur le coup, tentant de suivre cette bestiole du regard qui semblait plus vouloir faire un jeu sadique avec lui que de vraiment l'attaquer. Cette petite gargouille voulait faire ça? Mauvais plan, oh C'est un mauvais plan, saleté.

Alors qu'elle décida d'enfin revenir faire une attaque en piqué, le bras de Blake commençait déjà à s'entourer d'une aura dite démoniaque, des murmures revenant hanter les pensées de Blake. Les vêtements qu'il portait avaient absorbé une partie du sang qui coulait des blessures du renégat, et Il observait attentivement la gargouille... avant de faire un pas de côté au bon moment, faisant un coup de pied retourné pour renvoyer la gargouille à terre, alors qu'elle essayait de reprendre son vol, cette fois pour s'enfuir en voyant sa camarade apparemment morte. Blake donna un coup de griffe entouré de cette aura, augmentant la portée et la puissance, il l'agrippa pour la jeter à terre et planter ses griffes dans le corps de la gargouille, lacérant ses organes de l'intérieur. Il arracha sa griffe du corps de la créature plus aussi grise que cela, regardant désormais Clarke.

Combien de temps leur restait-il? Probablement plus beaucoup. Il se dépêcha donc de se rapprocher, tentant de se nettoyer du sang qu'il avait sur lui au moins un minimum, agrippant le bras et l'épaule de Clarke. Il se baissa un peu, soupirant pas le temps, mais il ne fallait pas non plus aller trop vite.



Serre les dents.


Il lui laissa deux secondes pour se préparer, avant de remettre son épaule en place, entendant un gros craquement et regardant désormais son épaule. Bon, c'était maintenant en place au moins. Il ne demanda pas vraiment l'avis de Clarke, il passa son bras autour de son épaule pour l'aider à se relever, passant par la gargouille contre lequel Clarke se battait... elle respirait encore. Difficilement, avec la gorgée tranchée, mais d'une façon ou d'une autre, elle respirait encore. Elle n'allait pas survivre avec ce genre de blessures, alors autant abréger ses souffrances. Blake soupira, fermant les yeux une seconde avant de donner un coup de pied assez violent contre la tête de la gargouille pour l'achever- ou en tout cas, elle semblait morte. Ils avaient pris soin de placer la dernière bombe à un endroit plus approprié avant de continuer vers la corde qui menait jusqu'au toit.

Une fois arrivé aux deux cordes encore attachées, il confirma simplement avec Clarke si elle pouvait remonter la corde, Il la laissa donc faire alors qu'il montait par la suite, vu les blessures cela avait prit légèrement plus de temps que prévu pour remonter, mais ils avaient encore le temps de quitter les lieux assez facilement... normalement. L'oreillette grésillait à nouveau. Rico venait reprendre des nouvelles. Ils pourront cette fois normalement le laisser re-activer les caméras, mais il fallait être prudent. IL laissa Clarke discuter avec Rico alors qu'il regardait autour, n'espérant pas retomber sur d'autres gargouilles- cette fois les lieux n'étaient pas fermés. Elles pourraient voler autour assez facilement.

Bon, il n'y avait plus de gargouilles autour, tant mieux. Blake se retourna donc vers Clarke. Hochant la tête en entendant qu'ils étaient donc près. Il restait désormais silencieux, mais voulait rapidement finir ce qu'ils avaient à faire et partir- Kim Kardashian devait maintenant simplement être vue ici...



© Ethan (modifié à partir du codage original fait pour Jack Winter)
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 359

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1855/2000  (1855/2000)
Votre domaine: La Vision
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Un monument qui tombe [Terminé] - Sam 9 Mai 2015 - 11:55



Un monument qui tombe



Dodelinant dela tête, mon regard se posa sur le renégat qui revenait vers moi. Avait-il fini sa tâche avec sa propre gargouille? Je n'avais pas tout vu dans la pénombre, mais dans tous les cas, je n'entendais pas de"flap flap" aux environs. Tout semblait si calme tout d'un coup, si l'on met à part les râles et les petits bruits "gargouilléins".  Un genou à terre, j'attendais le verdict de mon coéquipier. Serrer les dents? Je pris en compte son conseil, tentant tout de même de ne pas me mordre la langue où je ne sais quelle partie sensible. Mes paupières se fermèrent, attendant le moment fatidique. Comme si mon cerveau captait que bientôt, une vive douleur allait naître au niveau de mon épaule, ma respiration s’accéléra juste après les paroles de Blake. Je sentis mes mains se poser sur moi, puis mon os bouger de manière désagréable. Tellement désagréable que de mes lèvres sortie une légère plainte de douleur lorsque mon épaule fut remise en place.

Ma respiration reprit son cours normal, s'apaisant petit à petit. Je pouvais désormais réutiliser mon bras, mais cela m'infligerait quelques douleurs, mieux valait le solliciter le moins possible. Pour une fois, je ne m'opposais pas à de l'aide, laissant le renégat me soutenir mon autre épaule. Nous devions pas tarder, pensais-je, en accrochant mon harnais bloqueur à la corde ainsi qu'a celui que je portais en guise de ceinture. La remontée serait donc beaucoup plus facile ainsi, car je n'avais pas besoin de trop forcer sur mes deux bras. Il le fallait dans tous les cas, mais probablement moins que si je me hissais simplement avec ma seule force. J'avais transmit à nos deux compagnons d'infortunes notre avancée. Mais pas de réponses, ca captait moyen. Après avoir remis en vrac les affaires dans le sac, nous remontions. Quelques bonnes minutes s'écoulèrent, nous nous retrouvions enfin sur la coupole. Il ne nous restait plus qu'à nous dépêcher de descendre la façade.

Rico nous rappela. Il nous avoua telle une petite fouine qu'il avait bidouillé les caméras pour les remettre en route sans activer le détecteur depuis quelques minutes. Quant à John, il l'avait rejoint et avait braqué les images sur nous lors de notre ascension, comme si la personne qui avait piraté ces logiciels s'était planté et les avaient re-déclenché plus tôt. Mon sourcil se arqua. Sérieusement, ils avaient filmé notre médiocre ascension? Nos paroles furent mal interprétées. Et plutôt que de comprendre que nous étions encore sur le bâtiment, Rico compris que nous étions au sol. Il eu la merveilleuse idée de réactiver tout le système. Évidement, l'alarme se déclencha.  Nous avions à proprement parlé,12 minutes avant que les gardes suisses n'encerclent totalement le bâtiment, et environs 10, avant que le bâtiment n'explose. Gardant mon harnais, je pris le grappin et le changea de côté, sur l'une des statues afin de pouvoir descendre la façade arrière en rappel. Dans tous les cas, nous nous attendrions en bas, alors qui descendait le premier, nous nous en fichions un peu. Le rappel ? Ca ne nous pris pas plus de 5-6 minutes. Mais désormais, il ne nous restait pas plus de 4 minutes pour détaler, et déjà, certains gardes suisses accouraient à notre rencontre. Tournant mon regard vers Blake, je sortis mon arme de mon sac et m'élança à leur rencontre. Nous avions plutôt intérêt à fuir, plutôt que de rester ici. Mais je sentais déjà le corps de Kim me poser des soucis. Quelle horreur, n'avait-elle donc aucun souffle ?  Ils étaient trois, armés d'engins explosif braqué sur nous. Ils nous commandaient dans diverses langues de nous stopper maintenant. Je ne saurais dire pourquoi ils n'avaient pas tiré, peut-être était ce a cause de leur humanité et qu'ils voulaient nous laisser une chance de nous rendre ? Mais ce fut une grave erreur. Ma lame se planta dans le corps de l'un d'eux, le transperçant par l'impulsion que je lui avais donné. Rien de grave, il s'en sortirait. Mais des dommages internes se feraient sentir. Ils étaient trois. L'un désormais au sol, un autre qui se penchait sur lui et l'autre... Je le laissais à Blake, continuant ma course. Les gardes avaient pu voir mon visage, il ne fallait les tuer. Ou du moins, pas tous.

2 minutes. Avec tout ce qui restait de force à cette pauvre Kim, je fis le sprint le plus rapide de toute sa vie. Derrière, on pouvait entendre des voix d'hommes gueuler. Probablement avaient-ils découvert l'explosif ? Ils hurlaient de partir, de reculer au plus vite. Je présume que certains avaient eu pour idée de venir désamorcer les bombes, mais elles étaient trois, il fallait tenir le timming.  

" - Nous sortons actuellement du bâtiment, nous sous retrouverons à l'heure con- ..."


Mais "elle" détonna. Une explosion retentit alors dans notre dos, ne me laissant pas entendre la fin du message. L’oreillette grésilla. Plus de nouvelles de John et Rico. Son souffle balaya ce qui se trouvait aux horizons, projetant morceau de pierre, de verre et autres immondices. Nous n'étions pas assez loin, je le savais, et fus balayer comme un misérable insecte pour me rétamer plus loin. Rien de bien méchant, juste quelques débris qui m'avaient percutés. Mes oreilles semblaient avoir fait un bouchon à leur entrée car je n'entendais presque plus rien. Seulement des bruits sourds, comme si j'étais enfermée dans une pièce. Mais nous n'avions pas de temps à perdre. Mon apparence physique reprit le dessus, supprimant les monstrueuses hanches de cette abomination pour me rendre mon corps plus.. Normal, disons. Tournant la tête vers Blake, je regardais son état, si il pouvait encore marcher. Je ne sus lui parler, car je ne savais si lui aussi était privé de son ouïe, temporairement. Mai d'après son regard déterminé, il semblait près à continuer la route.

Il nous fallait retourner à l'helico. Tout en me redressant, je repris alors ma course, bien que mal assurée car l’ouïe en moins, c'était assez compliqué à gérer. Comme un chat à qui l'on couperait les moustaches. Nous dévalâmes rues et ruelles, poussant au passage les badauds du coin. Se changer ? Avions nous le temps? Non. Il nous fallait fuir, au plus vite pour retourner à l'hélicoptère.

Toujours pas de réponses de Rico et John.

© Ethan
[Quête] Un monument qui tombe [Terminé]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» [Quête] Un monument qui tombe [Terminé]
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» tombe du commandant PARQUIN à Doullens (SOMME)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Périphérie :: Lieu de culte-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page