Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Retour aux sources déracinées (PV Lelouch)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mer 20 Mai 2015 - 10:42
La jeune fille s' interrogea sur ma façon de faire . Avec raison car ma langue avait dis quelque chose d'absurde un digestif au début de repas ...ce qui ne fallait pas entendre  . Le serveur cependant ne semblait pas perturbé par demande et compris ce que je demandais vraiment .Je ne relevais donc pas mon erreur, pourtant cela m'avais un peu touché car malgré tout mon travail et les recherches que j'avais fais sur le monde des humains je faisais encore des erreurs.Puis la jeune femme argumenta sur le fait que les alcools de Bordeaux étaient les "meilleurs":

"Vous savez sans doute que je suis née dans cette région il y a plusieurs siècles, sieur Lelouch. Je n'ai aucun doute quant à la qualité des vins. Ce sont eux et l'accès portuaire qui ont fait, les premiers, la renommée de Bordeaux, et même Burdigala dans l'Antiquité. Pour les autres alcools nous verrons bien. J'espère que vous serez à la hauteur."

Que je serais à la hauteur ? Que voulais t'elle dire par là ? On discutait de moi ou de vin ? De plus la jeune reine me lançais des sourires amusés lorsque le serveur fit un compliment .
"Et maintenant elle se joue de moi....pensais je avec un soupir, Décidément cette jeune femme n'était pas de tout repos.
Mes yeux se penchèrent sur le menu , histoire de savoir ce que j'allais manger , et remarquais un plat de viande accompagné de fritures . Cette journée m'avais affamé j'étais donc prêt à manger n'importe quoi pour me rassasier .La jeune femme une fois rassurée me montra un plat que je m'empressais de mémoriser afin de le dire au serveur .Celui revint, un grand sourire sur les lèvres,  équipé d'un calepin et nous demanda si nous avions fais notre choix.
Après lui avoir demandé nos différents plats il s'en alla aux cuisines transférer notre commande.

-Bien, étant donne le monde qu'il y avais devant, nous risquons d'attendre quelque peu . Ce cadre vous convient t'il ? Puis après sa réponse je lui demandais

-De quoi voulez vous parler Ma Dame?



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Sam 23 Mai 2015 - 11:22
De façon étonnante, Elione semblait plus à l'aise que son vis-à-vis. L'espèce de complicité du serveur y était-elle pour quelque chose ? Ou bien les gestes taquins de la belle le déstabilisaient plus qu'il ne voulait bien le croire ? Elle se plaisait à cultiver l'ambiguïté instaurée dès leurs premiers pas dans le lieu, l'apprenti-dieu ne sachant comment gérer les messages implicites qu'on leur faisait parvenir.

La commande passée, la souveraine s'autorisa à s'alanguir quelque peu contre le dos de son siège. L'absence d'accoudoirs aurait dû depuis longtemps lui être familière, mais par moments cela lui manquait toujours un peu. L'habitude des trônes, des longues séances d'audiences de pauvres gens emplis de doléances et en conflit avec leurs voisins. Petits seigneurs, marauds du bas peuple, comtes, barons, serfs, pages, écuyers, chevaliers, tous défilaient devant elle, féaux, avec le plus grand respect pour leur Dame de Guyenne, fille d'Aénor et Guillaume X le Troubadour, fils de Guillaume IX le Conquérant. Bien droite, le port noble en toutes circonstances, il lui sembla qu'elle intimidait grandement Lelouch.


"Je préfère les grandes salles de banquet, parées des draperies rouges et dorées de l'Angleterre, les immenses tables accueillant cent convives côtes à côtes dans l'allégresse et la musique des troubadours venus chanter les louanges des plus grands, les bouffons et les jongleurs défilant entre les rangs déclenchant les éclats de rire tonitruants des bonnes gens, les cracheurs de feu, les danseuses, les discrets échansons qui veillent à ce que jamais coupe ne soit vide... mais ce restaurant me convient aussi. Il y a quelque chose de plus intime, je ne saurais dire quoi."

Elle s'interrompit à l'arrivée d'un maître de salle qui alluma la bougie de leur chandelier, leur souhaitant un bon appétit et leur précisant que l'attente ne devrait pas être bien longue, une vingtaine de minutes tout au plus. Une fois retiré, elle n'eut pas besoin de réfléchir à un sujet de conversation. Son regard bleu se planta droit dans celui de son hôte et c'est avec calme qu'elle demanda :

"Vous m'avez déclaré être noble, sire Lelouch. De quelle époque venez-nous ? Je n'arrive pas à déceler en vos manières d'indice suffisant pour le deviner. J'imagine que vous faites partie de ces apprentis qui perdent leurs racines bien vite après leur incarnation pour s'adapter à cette ère. Depuis combien de temps avez-vous ressuscité ?"
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Sam 23 Mai 2015 - 16:35

"Je préfère les grandes salles de banquet, parées des draperies rouges et dorées de l'Angleterre, les immenses tables accueillant cent convives côtes à côtes dans l'allégresse et la musique des troubadours venus chanter les louanges des plus grands, les bouffons et les jongleurs défilant entre les rangs déclenchant les éclats de rire tonitruants des bonnes gens, les cracheurs de feu, les danseuses, les discrets échansons qui veillent à ce que jamais coupe ne soit vide... mais ce restaurant me convient aussi. Il y a quelque chose de plus intime, je ne saurais dire quoi."

Mon visage s'assombrit soudain et mon regard devint glacial lorsque elle parla de cela .Cela me rappelait trop de mauvais souvenirs, ou bien plaignais je les gens perdant ce qui leur restent de dignité pour juste pouvoir survivre aux cours des rois bien trop riches pour se soucier des autres ? Les "bouffons " sont des humains et ce terme ne convient pas à un humain, les humains ne sont pas des bêtes ou des instruments de foire . Ni des jouets pour les gens "trop" importants qui ,entre deux guerres qu'ils ne mènent que par leur blason , amusent la galerie. L'homme à déjà soumis l'homme par l'esclavagisme ce dont elle parle n'est qu'une préquelle de la création de cet acte impardonnable. Sous la table je serrais le poing en me parlant à moi même :

"Du calme, soit courtois, cette époque est révolue. Elle est encore dans son petit monde laisse lui le temps ."

Mon poing se desserra doucement pendant que jeje me contrôlais . Je l'écoutait attentivement, prenant plus ses phrases comme du savoir plus que son point de vue :

"Vous m'avez déclaré être noble, sire Lelouch. De quelle époque venez-nous ? Je n'arrive pas à déceler en vos manières d'indice suffisant pour le deviner. J'imagine que vous faites partie de ces apprentis qui perdent leurs racines bien vite après leur incarnation pour s'adapter à cette ère. Depuis combien de temps avez-vous ressuscité ?"

-Je ne puis vous répondre, ma Dame, car moi même je n'ai presque aucun souvenir de mon passé ,répliquais je calmement à la souveraine , et je suis ressuscité depuis presque un an déjà. Mais je vous retourne la question, éclairez moi au sujet de vos origine ...Ne vous inquiétez pas je ne cherche qu'à m'instruire au plus haut point.

Le serveur revint et alluma la chandelle en nous priant de patienter jusqu'à l'arrivée de nos plats respectifs . Je repensais à ce que l'académie m'avais donné pour cacher mon oeil écarlate , j'espérais qu'elle tienne en place . Elle avait été créé magiquement pour ressembler à la couleur de mon oeil . Il était donc impossible que quelqu'un remarque cela , évitons donc de gâcher la soirée .

On nous apporta deux verres et le vin et on nous servit . En prenant mon verre délicatement je le présentais élégamment à la jeune femme :

-Trinquons ? Demandais je

"A une soirée sans encombre " finissais je dans ma tête



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Dim 24 Mai 2015 - 12:06
La souveraine remarqua l'ombre passer sur le visage de Lelouch à mesure qu'elle se remémorait cette petite part de son passé. Pourquoi ? Elle l'ignorait, et préféra ne rien demander. Certaines choses ne méritaient pas qu'on les détaille. Il arborait ce genre de regard que crée l'injustice et qui demande réparation dans le sang et la vengeance. Qu'avait-elle bien pu dire pour déclencher cette sourde colère ? Pourtant c'était bien lui qui avait demandé son avis, à quoi s'attendait-il au juste ?

Ce fut à son tour de se sentir contrarié. Ne pas se souvenir de ses racines dans un monde tel que celui-ci était, selon elle, une grosse erreur. Celle qui avait changé un fier chevalier tel qu'Alexander en agneau docile au service d'un Deus absent. Celle qui poussait nombre de dieux à se complaire dans leur condition d'immortel sans chercher à comprendre le pourquoi de leur résurrection. Et la reine ne comptait pas s'y laisser prendre. Le but de ce voyage sur Terre touchait justement à cette question : savoir si l'Homme méritait qu'on le guide, et vers où. Deus pouvait bien la tuer de nouveau si son insoumission ne lui convenait pas, après tout elle n'avait pas pu demander ou refuser, elle n'avait pas eu le choix.

Elle fronça les sourcils sans se cacher, une lueur féroce dans le regard. La lionne aquitaine refusait tout net cette allégeance forcée et n'essayait même pas de le cacher.


"Eh bien, ne saviez-vous pas qui je suis en fin de compte ? J'arrive du XIIe siècle. Je sais tout de la chevalerie et de l'amour courtois. J'aime les arts, le vin, les différents plaisirs de la vie. Et j'ai été l'une des seules femmes à participer aux Saintes Croisades."

Elione n'en dit pas plus, curieuse de voir si le jeune homme était épris de la même soif de savoir qu'elle ou non. Elle s'empara du verre qu'on lui tendait avec distinction, huma l'arôme du vin, en étudia la couleur et la tenue.

"Hum... Il a l'air fameux. Aux plaisirs !"

Elle fit tinter son verre contre le sien avant de savourer lentement la première gorgée. Son palais s'emplit du goût un peu sucré et un sourire naquit sur son visage.
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mar 26 Mai 2015 - 10:44
"Eh bien, ne saviez-vous pas qui je suis en fin de compte ? J'arrive du XIIe siècle. Je sais tout de la chevalerie et de l'amour courtois. J'aime les arts, le vin, les différents plaisirs de la vie. Et j'ai été l'une des seules femmes à participer aux Saintes Croisades."

-Je sais qui vous êtes ma Dame, mais votre passé ne regarde que vous ne croyez pas ? Répondis je à la souveraine . Je vais peut être passer pour un ignorant mais que sont les croisades ?
Je focalisais mon attention sur le savoir qu'elle pourrait m'apporter et de surcroît se faire instruire par une si jolie créature n'était pas déplaisant. Bon ma petite hausse d'humeur était passée et la jeune reine ne semblait pas s' en être rendue compte lorsque nous discutions. Après avoir fait tinter nos verre je mis un moment avant de boire une gorgée , pensant au fait que j'avais vraiment eu de la chance d'être ressuscité pour à nouveau profiter des choses simples mais je pensais aussi à ceux qui n'avais pas pu avoir cette chance, puis je posais mon verre sur mes lèvres et le liquide couleur sang coula dans ma gorgé. Le vin était délicieux et je l'avais humé suffisamment pendant que nous parlions.

-Chaud devant . Dis le serveur en arrivant avec un petit chariot sur lequel des plats était disposés. Le serveur nous servis rapidement et après avoir fait la causette et d'autres chose pour attirer l'attention de ma convive il s'en alla .

-Bon appétit . Dis je à la jeune femme en prenant un bouchée de mon plat



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mer 27 Mai 2015 - 12:05
"Je sais qui vous êtes ma Dame, mais votre passé ne regarde que vous, vous ne croyez pas ? Répondis-je à la souveraine. Je vais peut-être passer pour un ignorant mais que sont les Croisades ?"

La souveraine se figea, son expression passant de l'offense à l'agacement.

"Vous me demandez de vous conter mes origines mais vous n'avez que faire de mon passé, vous prétendez savoir qui je suis mais ignorez ce que sont les Croisades alors qu'elles ont bouleversé le monde de mon temps. Vous moqueriez-vous de moi, sire ? Si vous souhaitez que je vous raconte la grande Histoire et non MON histoire, faites au moins l'effort de le dire avec courtoisie. Que voilà une attitude déplaisante de la part d'un noble damoiseau ! Et de surcroît si palabrer avec moi vous indiffère tant, allez descouvrir la bibliothèque. Les manuscrits ne vous interrompront pas, eux."

Comme pour mettre fin à l'ire naissante de la reine, le serveur arriva alors et disposa les plats, quand tout à coup le noir complet tomba sur le restaurant, l'électricité coupée, suivi de près par une alarme stridente et une soudaine et improbable pluie. Tous les invités sans exception se mirent à crier de stupeur, méthodiquement trempés par l'alarme incendie qui venait de se déclencher et déstabilisés par le disjoncteur coupé. Les chiens en laisse se mirent à aboyer les uns les autres pour compléter le chaos naissant. On entendit dans la cuisine les cris du chef cuisinier qui sermonnait férocement l'un de ses seconds tandis qu'il déchainait l'extincteur sur la gazinière en feu. Les serveurs firent tout leur possible pour calmer la salle tout en se prenant des coins de table, de chaises ou de portes dans les jambes au milieu du noir total.

Toujours à sa place, la souveraine avait fini par croiser les bras et soupira bruyamment.


"J'ose espérer que ce ne sont là pas les us habituels des restaurants. La farce serait de bien mauvais goût."
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mer 27 Mai 2015 - 14:54
 
"Vous me demandez de vous conter mes origines mais vous n'avez que faire de mon passé, vous prétendez savoir qui je suis mais ignorez ce que sont les Croisades alors qu'elles ont bouleversé le monde de mon temps. Vous moqueriez-vous de moi, sire ? Si vous souhaitez que je vous raconte la grande Histoire et non MON histoire, faites au moins l'effort de le dire avec courtoisie. Que voilà une attitude déplaisante de la part d'un noble damoiseau ! Et de surcroît si palabrer avec moi vous indiffère tant, allez descouvrir la bibliothèque. Les manuscrits ne vous interrompront pas, eux."

Je restais de marbre même si j'étais un peu étonné de se réaction . J'avoue que cela me dérangeais de parler d'elle pour la simple et unique raison que je ne supporte pas les souverains et autre forme de personne qui se voient inculquer un rôle de leader et qu'il aient la prétention de se dire envoyé de dieu pour justifier leurs actes . Un tyran est tyran point . Je n'en n'ai cure qu'elle ai participée aux croisades si noble son action est elle , elle s' est battu pour se voir accablée de prestige et à fait mourir des centaines ou des milliers d'homme pour défendre une religion qui est fausse de A à Z vu que nous même sommes des demis dieux . Je voulais juste éviter des sujets qui pourraient me décontenancer et me faire perdre mon calme.

- Ma Dame je vous prie de croire que la soif de savoir qui m'habite n'a en rien entamé mon intérêt pour vous. Car votre histoire est loin d'être finie et celasur . Pour connaître votre histoire il ne me faut que la vivre près de vous, dis je en restant inexpressif, mon but n'était pas de vous offenser loin là . Mais le mal est déjà fait je suppose donc je vous présente mes plus plates excuses pour mon comportement égoïste.

J'entendis des bruits de pas affolés et me levant pour voir ce qui se passais quand la lumière se coupa . Mon air devint sérieux quand les gens en salles crièrent avec stupeur, de plus de l'eau commençais à être envoyé du plafond . Je me mis en face de la porte dans le couloir quand je regardais discrètement .
Des hommes armés et cagoulés étaient rentrés dans le restaurant , il en voulaient à l'argent mais pas que

-Trouvez la fille . Elle doit être blindée de thunes . On en tirera un bon profit.

La fille ? Ma reine ? Comment avait t'ils...
Je n'eus pas le temps de réfléchir plus lontemps je me rapprochais rapidement de la reine et plaquant ma main sur sa bouche je lui fit un chut du doigt. Effectivement mon rapprochement avec elle était bien cavalier mais je la préférais en vie la reine .
Un homme cagoulé rentra dans le couloir en scrutant la sombre allée mais il ne trouva que le serveur terrifié , il décida d'aller plus en avant mais en le saisissant par le cou et donnant un coup fort bien placé , il s'écroula sans un bruit .

-Vous n'avez rien ? Demandais je à la reine, soucieux du fait que l'homme aurait pu la blesser de quelques matière que ce soit .

Elle me regardais avec un air sévère donc je deduisis que tout allais bien mais que ça allais se gâter pour moi . Je savais qu'elle savais se battre et que ce n'étais pas une faible femme mais je ne voulais que son bien ...
Les ennuis commençaient .



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mer 27 Mai 2015 - 15:52
Le désordre se poursuivait : pendant que les cuisiniers éteignaient le feu d'un côté, que les serveurs se rapprochaient du disjoncteur dans le noir à l'aide leurs portables en guise d'éclairage tout en rassurant les clients, Elione sentit du mouvement autour d'elle. Elle se fit aussi silencieuse qu'une chatte et sursauta lorsque Lelouch revint près d'elle. Ne voyant pas ses traits, elle mordit sa main aussitôt qu'il eut touché ses lèvres.

De brefs bruits de lutte, c'est tout ce qu'elle perçut. Elle se leva alors pour heurter un corps devant elle, sans doute un homme au vu de sa carrure. Un cri rauque plus tard et Lelouch put apercevoir en se retournant une lumière dorée dans la pièce. Ce n'était ni dû aux bougies, ni à l'éclairage toujours interrompu, mais à la jeune femme dont le pouvoir enveloppait son corps de son manteau d'énergie. Elle regarda Lelouch d'un air sévère et lui intima du regard de ne faire aucun commentaire quant à la position dans laquelle elle se trouvait.
De la main gauche, elle immobilisait le poignet d'un brigand d'une tête de plus qu'elle, la lame de son couteau brillant contre sa propre gorge. De la main droite, elle serrait énergiquement les bijoux de famille du malfrat qui avait les larmes aux yeux et couinait misérablement. Reposant un regard de glace sur le visage de son bourreau devenu victime, elle affermit sa prise et demanda d'une voix menaçante :


"J'espère que tu vas être docile mon tout beau, j'ai en sainte horreur les gens comme toi qui se permettent de poser leurs sales griffes sur mon corps délicat. Que me veux-tu ?
-On... voulait... vous enlever... pour... AAAH pitié ! Pitié !
-Continue ou je te châtre !
-... l'argent...
-Qui vous envoie ? Combien êtes-vous ?
-Tr-Trois... GNIII !"

D'un regard dédaigneux, la belle lionne vit l'homme tourner de l’œil et relâcha alors sa prise.

-Tu gémis comme une femme ! Stupide mâle !"

De nouveaux pas retentirent et la lumière revint lentement dans les différentes pièces, révélant une Elione trempée de la tête aux pieds et plutôt rouge de colère. Elle tâcha de calmer son pouvoir au plus vite, se rappelant que l'usage de la magie devait être aussi discret que possible sur Terre.

"Sire Lelouch, je vous serai gré de ne rien dire de tout cela à qui que ce soit. Et de nous trouver un endroit où passer la nuit qui ne soit pas peuplé de badauds opportunistes attirés par la convoitise. Je vous en remercie par avance."

Subitement pâle, l'apprentie-déesse se rassit sur le siège le plus proche et ferma les yeux un moment. Cette journée n'avait décidément rien qui soit allé dans le sens de ses prévisions.
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Jeu 28 Mai 2015 - 11:43
(Hrp:je sais que Elionne n'est pas une faible femme mais j'espère que mon post tira quand même :) )

"Mais elle m'a mordue !"pensais je sentant la pression des dents de la reine contre la peau de ma main .
L'homme à terre commençais à bouger de nouveau mais un coup de pied bien placé le renvoya dans le monde des rêves .Lorsque je me retournais une faible lumière éclairait la pièce, aucune bougie allumée . La jeune reine était radieuse autant au premier degré et ironiquement au deuxième degré . Rouge de colère elle m'incita du regard de ne faire aucun commentaire et ...vu ce qu'elle faisait une sueur froide me coula dans le dos. Elle stoppais deux agresseurs en même temps le premier tenant un couteau que la reine lui mettais sous la gorge et l'autre ...
J'avais mal pour lui a tel point que je me promis de ne jamais mettre en colère Elionne . Elle tenais ce que je pense être le petit soldat de l'agresseur qui hurlait à la mort tant la douleur était forte et Elionne semblait y prendre ....un certain plaisir.
Sans attendre j'aiquais un coup de pied qui rencontra le visage de l'homme au couteau lui faisant perdre une bonne partie de ses dents . J'avais fais ça pour alléger le garde au d'Elionne qui lui pesait : la fatigue . Elle lâcha finalement l'homme inconscient avant de s'asseoir pour éviter de s'effondrer.

"Sire Lelouch, je vous serai gré de ne rien dire de tout cela à qui que ce soit. Et de nous trouver un endroit où passer la nuit qui ne soit pas peuplé de badauds opportunistes attirés par la convoitise. Je vous en remercie par avance."

Je vint près d'elle pourla soutenir . Elle était pâle et grelottais trempée de la tête au pieds sans lui demander son avis je fis apparaître ma cape et l'enroulait dedans afin qu'elle se réchauffe.

-Vous devriez être plus prudente ma Dame .Si vous utilisez votre pouvoir comme cela vous risquez beaucoup et cela me dépassera complètement .Vous avez de la chance que ce soit moi et pas un autre.
Attendez et réchauffez vous je vais nettoyer tout ça .

Je pris une bonne demi heure à modifier les souvenirs des témoins , y compris ceux des hommes masqués que je mis dans la benne à ordure derrière le restaurant. J'effaçais les vidéos des caméras et remis l'argent dans la caisse , tout devais être comme avant. Je pris la jeune reine dans les bras et agilement je sortis du bâtiment et je rejoignis un hôtel près d'ici . Je commençais à être épuisé moi aussi à cause des illusions lancées à la chaîne mais il me fallais être fort au moins jusqu'à la chambre. Le gardien me regarda d'une drôle de façon mais lorsque je lui donnais une autre pièce comme celle utilisée au restaurant il me donna ma clé et revint à ses occupations . La jeune reine ne devait pas être contente d'être portée tout le long mais il fallais que j'efface toutes les traces de notre passage et vu mon air je pense qu'elle ne s'opposera pas de plus je suis sur qu'elle a remarquée qu'elle avais fait une bourde en utilisant son pouvoir et je restais son observateur. Mon rapport devrait être objectif et je prenais des risque à la couvrir mais bon detoutes façons si quelqu'un lit dans mes pensées il saura tout il fallait donc être prudent.
J'ouvrais la porte du pied et alla poser la jeune fille sur le lit deux places et ,une fois les mains libres , refermais la porte et me plaça à côté d'une fenêtre pour scruter la rue afin de voir si nous avions été suivis ou non .
La chambre était spacieuse et était équipée d'un poêle norvégiens ( sorte de cheminée étrange ) que j'allumais pour réchauffer la pièce et mon corps .
Je laissais la chambre avec le lit à jeune reine j'allais dormir sur la canapé non loin de la fenêtre. Je n'allais pas beaucoup dormir de toutes façons .
Je m'avancais dans la chambre et d'un air sérieux je dis :

- Nous resterons là pour la nuit nous rentrerons demain. Dormez et essayez de récupérer, je monte la garde à côté .

Puis sortant de la chambre j'ajoutais :

-Bonne nuit(oyasuminasaï)

Me calant sur la fenêtre je repris ma garde.



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Jeu 28 Mai 2015 - 19:51
La demande formulée, Elione n'eut plus besoin de se soucier de quoi que ce soit. En tant qu'espion Lelouch fut d'une efficacité totale, allant même jusqu'à modifier la mémoire des pauvres humains qui s'étaient retrouvés dans cette pénible soirée. La souveraine ne dit mot et se contenta de le remercier d'un signe de tête lorsqu'il lui prêta sa cape puis l'emmena sans poser de questions.

Donnant le change aux passants qui les regardaient d'un air attendri, elle passa les bras autour de son cou et se pencha pour déposer un baiser sur sa joue puis murmurer à son oreille :


"Chance ou non j'ai n'ai fait que me défendre. J'en assumerai les conséquences."

Et puis, si on lui avait envoyé un garde c'était bien pour ce genre de cas non ? Qu'importe ce que diraient Deus ou les directeurs, vivre était une raison suffisante aux yeux de la damoiselle pour se défendre contre toutes les menaces qui pesaient sur elle. Elle avait appliqué ce principe de son vivant, battant des records de longévité pour son époque, elle en ferait de même pour son immortalité, la souffrance ne faisant pas partie de ses petits loisirs.

Une fois arrivés à l'hôtel et déposée sur le lit, Elione se redressa en position assise et suivit l'apprenti-dieu du regard un moment. Il avait l'air soucieux et ses gestes méthodiques montraient qu'il avait remis sa carapace de sérieux en place. Pendant qu'il scrutait par la fenêtre, la souveraine termina de se sécher près du poêle, ôta ses bottes et s'approcha de lui sans un bruit. Elle posa en douceur les mains de chaque côté de sa tête et lui massa les tempes un moment.


"Dormez aussi, messire. Vous avez pu constater que je sais me défendre et vous le pouvez aussi. Il n'y a que deux issues ici : la porte et la fenêtre. La première est fermée à double-tour, la seconde peut l'être si vous daignez abaisser le store... Nous entendrons arriver toute menace potentielle."

Elle n'insista pas, n'attendit pas de réponse. D'un geste gracieux elle fit demi-tour et retourna pieds nus vers le lit pour s'y allonger telle quel. Un profond soupir de délassement franchit ses lèvres avant qu'elle ne se tourne dos à lui pour trouver la position qui lui convenait le mieux.

Rentrer ? Pas question.
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Ven 29 Mai 2015 - 9:43
"Chance ou non j'ai n'ai fait que me défendre. J'en assumerai les conséquences."

Ces mots raisonnaient à mes oreilles depuis tout à l'heure . Elle avait raison et à la fois tort , raison car tout être à le droit de se protéger peut importe le prix mais dans ce monde rien n'est aussi manichéen. Les humains sont faibles et aisément manipulables , utiliser notre pouvoir ou notre force sur eux serait à l'image s' un enfant faisant griller des fourmis avec sa loupe une bête loi du plus fort. Je savais qu'elle n'était pas comme ça mais cette mentalité était approuvée par beaucoup d'extrémistes du côté apprenti dieu et partage et prôné par tout les renégats. Je me sentais obligé de faire quelque chose, que ce soit les deux camps une seule chose leur interdirait le moindre faux mouvement. Une dictature . J'y réfléchissais depuis quelques temps mais le seul moyen de contrôler ces deux entités c'est se mettre en situation d'ascendance des deux côtés . Comment y parvenir ? Encore un mystère . Le doux toucher des doigts fins de la reine me fit sortir de ma pensée , elle me massait le crâne et je ne pus m'empêcher d'apprécier le moment . La jeune reine avait du remarque mon changement d'attitude et s'inquiétait surement de mon état.

"Dormez aussi, messire. Vous avez pu constater que je sais me défendre et vous le pouvez aussi. Il n'y a que deux issues ici : la porte et la fenêtre. La première est fermée à double-tour, la seconde peut l'être si vous daignez abaisser le store... Nous entendrons arriver toute menace potentielle."

Elle n'avais pas tout à fait tort mais d'un côté je me sentais responsable de ce qui était arrivé au restaurant . J'aurais du mieux observer lorsque que nous sommes rentrés à l'intérieur , je nous ai mis en danger par manque de rigueur.
Le doux toucher s' interrompit lentement et j'observais la jeune femme se diriger gracieusement vers le lit pour se détendre et essayer de dormir.
Je restais tout d'abord immobile m'assurant que personne ne viendrais troubler notre sommeil puis je me dirigeais vers le poêle pour remettre deux bûches pour la nuit . Puis observant que le salon ne possedais aucun canapé digne de ce nom je pris une chaise en bois et la plaçait à côté du lit. Puis je fermais les stores pour faire plaisir à la jeune femme , et la pièce fut plonge dans la pénombre .La seule lumière qui perçait le store était la lumière des rues . Je m'assieds sur la chaise et essayait de me calmer pour pouvoir m'endormir après avoir replacé la lentille dans son écrin dévoilant mon oeil rouge .
- Dormez je veille sur vous . Murmurait je à la reine en me penchant .



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Sam 30 Mai 2015 - 9:50
La nuit égrena ses heures sans qu'on les entende tomber sur le monde. Rien ne perturba le duo dans sa prise de repos, tant et si bien que même Lelouch avait fini par s'endormir malgré lui. La souveraine se réveilla une heure après l'aube, toujours habillée, les cheveux épars autour d'elle, comme une crinière sauvage et indomptée.

Redressée, elle se frotta les yeux un instant et, le temps de se rappeler où elle était, coula un regard vers son garde du corps endormi. Silencieuse, elle se leva pour remettre une bûche sur les braises du poêle, puis revint pour défaire une couverture et la poser aussi légèrement que possible sur les épaules de l'apprenti-dieu. Elle se rendit ensuite dans la salle de bain de la chambre pour mettre un peu d'ordre dans sa toilette, malgré l'absence de brosse pour ses cheveux et d'autres petits accessoires qu'elle aimait utiliser.

Au bout d'un moment, son reflet lui renvoya un regard indécis qui la surprit. Pourquoi affichait-elle un air pareil ? Les événements de la veille lui revinrent en mémoire, accentuant son trouble. Si on excluait Lelouch, la reine n'avait eu aucune réponse à ce qu'elle était venue chercher. Certains humains faisaient preuve d'empathie, de compassion. D'autres n'enviaient que la richesse et le contrôle d'une vie qui les dépassait. Et elle, déesse parmi les mortels, on attendait d'elle qu'elle guide les humains. Comment instaurer une équité entre des personnes aussi différentes ?

***Je dois en voir plus. Bien sûr de mon vivant il en était de même, il y avait des truands et des saints, des chevaliers et des félons... mais la vie a évolué, et si les Hommes n'ont pas fait de même, peut-être ne méritent-ils pas de recevoir de l'aide. Peut-être n'apprendront-ils jamais de leurs erreurs.***

Elle repassa dans la pièce principale.
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Lun 1 Juin 2015 - 15:32
La fatigue avait eu raison de moi cette fois ci, lancer autant d'illusion même sur des humains m'était très éreintant . Si bien que lorsque je regardais la jeune reine dormir je me suis endormi sans pouvoir opposer la moindre existence. Je n'avais pas fait de bruit , ni fais de gestes révélateurs mais j'avais cauchemardé la plupart de la nuit : à mes pieds des centaines de cadavres de gens qui me sont chers mais qui n'ont pas de visages et mes mains couvertes de sang et des voix horribles parlant un langage inconnu . Je ne reconnaissais que suzaku qui s'extirpait de cette pile de cadavres pour m'entraîner à l'intérieur .
La vision s effaçait soudain quand je sentis un contact contre mes épaules , mes yeux s' ouvrirent lentement et une goutte de sueur coulait sur ma tempe droite. Je faisais souvent des cauchemars tels que celui ci mais celui ci était le premier aussi net . Je me trouvais devant le lit comme la veille mais il était vide , au début je me posais la question de savoir où était Elionne mais du bruit dans la salle de bain m'indiquait qu'elle s' y trouvait .Je me levais sans un bruit et eu l'idée de faire à manger pour le petit déjeuner . Il était tôt mais j'avais faim et généralement j'allais être d'humeur massacrante jusqu'à ce que je mange. Dans le frigo ne se trouvais que des oeufs je decidais donc de faire des oeufs puisque il n'y avais que ça . Des oeufs.

"Bon allons y " pensais je avec volonté .

Lorsque la jeune fille entra dans le salon elle futConfrontée à un panache de fumée noire qui s'échappait de la poêle que j'utilisais .

"Je crois que j'ai perdu la main" pensais je en toussent la tête noire plongée dans la fumée . Moi qui voulais faire un truc bien j'avais juste réussi à me rendre ridicule ...bref maintenant il reste plus qu'à éviter de suffoquer...



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mar 2 Juin 2015 - 9:55
L'accueil qui attendait la jeune femme n'était pas exactement celui auquel elle s'attendait en passant la porte. Une odeur caractéristique la saisit au nez et à la gorge, de même qu'une vague de chaleur noirâtre qui lui irrita les yeux.

"Sire Lelouch ?! Par Merlin, quelle diablerie commettez-vous là !"

Elle toussa quelque peu avant de s'élancer à sa rescousse. Elle fit l'erreur de vouloir s'emparer du manche de la poêle au niveau du métal. Un violent fracas accueillit sa démarche quand, quelques secondes plus tard, elle lâcha violemment l'ustensile au sol, la paume brûlée au trois quart. Elle échappa un cri de surprise et de douleur mêlées tout en s'éloignant de l'objet démoniaque. Il fallait préciser que, n'ayant jamais vu les cuisiniers de l'académie travailler, elle ignorait quelle était la fonction de la poêle et ce qu'essayait de faire Lelouch avec ses restes d’œufs noircis.

Sans perdre son sang-froid, elle s'empara d'une serviette de bain, ouvrit une fenêtre et éventa la fumée au-dehors avant qu'ils ne finissent asphyxiés.

Une bonne demi-heure plus tard, ils terminaient leur mésaventure dans le hall de l'hôtel, expliquant qu'une poignée de braises avaient jailli du poêle, prenant par surprise la belle blonde qui tentait de faire cuire les quelques œufs dans les placards, ce à quoi la réceptionniste répondit que la nourriture était interdite dans les chambres et que, probablement, une personne les avait apportés en cachette. Elle ajouta qu'elle ne comprenait pas l'intérêt de déroger à la règle puisque le petit-déjeuner était inclus dans toutes les formules de séjour, justement pour éviter les catastrophes.

Dépitée, la reine regardait Lelouch d'un air contrit tandis qu'on nettoyait sa plaie et apposait une compresse dessus. La vie devenait dangereuse au XXIe siècle...
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Ven 5 Juin 2015 - 9:30
"Sire Lelouch ?! Par Merlin, quelle diablerie commettez-vous là !"

La jeune blonde me trouvant ainsi s' élanca à ma rescousse avant de se brûler les ailes ...Literralement.
Pourquoi diable à telle saisi la poêle au niveau du fer et pas du manche ?
Un hurlement strident se fit, forcément , entendre quand le corps de la belle se rendis compte que la poêle c'est chaud. Moi? Je regardais la scène les yeux embrumés dans la fumée je ne faisait que tousser .

"Pourquoi, des que je prends des initiatives, tout fini ainsi ? "Pensais je en soupirant .

Nous avions dû laisser notre chambre le temps que toute la fumée s'échappe . Moi le visage noirci par la fumée et la reine, la larme à l'oeil, la main enroulée dans un bandage . Heureusement que nous guérissons plus vite que les humains si ce n'était pas le cas cela aurait été beaucoup plus problématique pour sa main.
J'appris après coup que le déjeuner était compris dans la formule , cet à dire qu'on nous apporta is la nourriture.
Je regardais avec un air gêné le menu que je n'avais pas suffisamment lu le menu .Un air désolé sur le visage un sourire gêné sur la bouche je vint m'excuser à la jeune femme qui me regardais l'air noir .
Plusieurs heures plus tard notre chambre fut de nouveau habitable et on nous pressa d'y remonter sans tarder en attendant le déjeuner .J'ouvrais la porte et laissant passer la jeune reine devant moi je me plaçais sur l'encadrure de la fenêtre, histoire de m'assurer de la sécurité du bâtiment . Biensur je ne pensais pas qu'on aurait retrouvé notre trace entre temps et je pensais plus à notre manière de rentrer à l'académie . Mais la reine ne semblait pas vouloir partir ...Je pouvais comprendre ses sentiments mais étant donné que c'était la première fois qu' elle descendais sur terre je penses que mes supérieurs et les siens s' attendent à ce que notre visite soit de courte durée . Je ne fis cependant aucune remarque et restant à mon poste, scrutant la rue et les passants , replaçait ma lentille sur mon oeil couleur vermeille .
Juste après l'incident j'avais lancé d'autres illusions sur le personnel afin que le petit incident de ce matin soit oublié . Personne ne souviendra de notre existence ni de notre descente dans cet hôtel .Le jeune femme était de dos je l'observais un moment afin de distinguer la couleur réele de ses cheveux sur lequel se reflétait le soleil faisant etinceler la chevelure de la jeune femme .

-Que voulez vous faire aujourd'hui ma Dame ? Demandais je en retournant à l'observation de la rue .

"D'ailleurs il faudrait que je prenne ma toilette car ressembler à un morceau de charbon ne me sied guerre "pensais je en constatant mon visage dans un faible reflet de la vitre



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) -
Retour aux sources déracinées (PV Lelouch)
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Retour aux sources déracinées (PV Lelouch)
» [FB 1623] Retour aux sources du savoir
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Nathou et Syb,retour aux sources{Choupinet'
» Petit retour aux sources [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Au cœur de la ville :: Monument historique-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page