Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Retour aux sources déracinées (PV Lelouch)

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
avatar
Invité
Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mer 15 Avr 2015 - 20:01
Et voilà elle avait osé ! Avec l'autorisation d'Alexander, l'apprentie-déesse avait enfin passé les portes de la Deus Academia pour se retrouver dans le monde des humains, son ancien monde ! Un souhait, lui avait-on dit, et le portail vous emmenait à la destination voulue en quelques secondes. C'est ainsi que l'ancienne souveraine d'Aquitaine se retrouva dans sa région natale, en plein Bordeaux. Pas d'arme, lui avait-on également rappelé, et ne pas montrer sa présence aux humains ordinaires. C'est pourquoi elle avait pensé à laisser son épée dans sa chambre et à activer ce pouvoir d'invisibilité qu'on lui avait enseigné avant de partir.

Et quelle surprise ce fut... Pas de charrettes, plus de remparts, de hauts bâtiments blancs et durs, avec des fenêtres de verre. Bon d'accord, en vérité pendant ses années d'errance comme fantôme, elle avait déjà vu tout cela, même si elle n'en comprenait que peu, et ses nombreux mois d'Académie avaient achevé de la former aux principes les plus élémentaires de la vie courante. Mais tout de même... Cela faisait de nouveau un choc, d'y être vraiment, en chair et en os.

A présent qu'elle était là, que faire ? Elle était venue pour tenter de trouver une raison de guider les humains de ce temps, en tant que déesse, une raison d'être leur lumière à la place de Dieu, avec les dieux. Elle se concentra de nouveau, observa les vêtements des personnes autour d'elle. La métamorphose. Elle devait en être capable, comme tous les apprentis-dieux. Seulement, il fallait apparaître pour se regarder dans une vitre ou un miroir. Elle ne pouvait pas le faire en pleine rue, subitement. La reine se dirigea vers le fleuve, que l'on voyait d'assez loin. De la place des Quinconces, elle traversa une route passante en imitant les humains qui traversaient aux passages piétons, lorsque le feu était vert. Elle atteignit une vaste place que l'on avait légèrement creusée et remplie d'eau, qui formait comme un miroir dans lequel se voir. Restait à trouver un endroit où réapparaître. Par chance, quelques arbres à une centaine de mètres. Elle alla près d'eux, s'y adossa nonchalamment et, vérifiant que personne ne regardait, se défit de son invisibilité. Grâce à sa métamorphose, elle raccourcit un peu ses cheveux, se para d'un jean, d'un débardeur rouge et d'une chemise légère blanche. Le soleil s'y prêtait agréablement.
Elle retourna vers le miroir d'eau et s'y mira, appréciant le résultat.

Enfin, à quelques pas, le fleuve. Le niveau en était assez bas, et des barrières empêchaient de s'y baigner, mais elle s'approcha tout de même pour retrouver cette bonne vieille Garonne.


"Toujours là, Port de la Lune..."
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Lun 20 Avr 2015 - 0:29
Ces temps ci on me donnais des missions toutes plus ardues les une que les autres " pensais je avec ironie alors que je prenais le portail de teleportation.
L'academie me chargeais de missions peu banales surtout, de protection rapprochée. Pourquoi ? Aucune idee peut etre avais je une tete de chaperon mais considerant mon pouvoir je pouvais facilement faire oublier aux humains ce qu'ils n'étaient pas sensés voir.Aujoirdhui encore j'étais de surveillance, un professeur etait meme venu me voir personellement pour aue je suive son éleve durant sa premierre permission . Une tache louable certes mais je ne comprenais pas pourquoi c'étais moi qui devait m'en charger . Techniquement j'étais aussi un eleve ...Ne devrais-ce pas etre ce prof' qui devais s'en charger ? De plus j'etais aussi a la recherche d'un professeur qui pouvais m'aider avec mon don, le dernier avait disparu et personne ne semblais s'en soucier. La France ,pays des libertés , était ma destination . Je devais suivre et protéger la déesse qui était noble avant dans ce pays . Cela , je ne le cachais pas , ne me plaisais guère ... A tout les coups c'était une fille sans cervelle que je devais sauver des qu'elle allais se faire tuer. On m'avais dis qu'elle avait le sang noble de France dans ces veines donc des problèmes sont à prévoir .
Sûrement qu'elle avait eu des centaines de valets et de serviteurs à sa botte elle ne connaissais vrai semble ment rien à la jungle urbaine qu'était la France du 21 ème siècle.
Unefois sur place ma filature commença et comme de par hasard tout s'accordait à mes dires.Sans le remarquer la jeune fille à été la cible d'un homme extrêmement bizarre qui l'avait pris en place mais avant qu'il ne l'embarque je l'avais mis ko et mis dans un coin à l'abri des regards . La jeune n'a bien sûr rien vu comme quoi moi au moins je faisais bien mon travail. De plus celui ci me permettait de voir du paysage. Ici la France que j'admirais entre deux trois coups d'oeils vers la jeune fille.Sur le toit d'une bâtisse je la regardais avec attention aussi enfin ...Plus avec envie qu'autre chose. Ce doit faire quelque chose quand même de se souvenir sa gloire passée ou ...tout simplement se souvenir de qui on était . Le vent se leva et mon regard se porta vers l'horizon , j'étais déterminé à la retrouver mais pour l'instant concentrons nous sur la mission.



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Lun 20 Avr 2015 - 11:39
Depuis un moment, une drôle de sensation l'avait saisie. Comme si quelqu'un l'observait. Non... Comme si quelqu'un hors du commun l'observait. Y avait-il un autre apprenti-dieu dans les parages ? Les dieux se reconnaissaient-ils entre eux ? C'était une question qu'elle ne s'était jamais posée, avant que son instructeur d'avant-départ ne lui parle du don d'Aura. Chaque personne avait une énergie marquée d'une signature propre. Une sorte de carte d'identité inconsciente gravée dans chacune de ses cellules. C'était en partie grâce à cela que l'on pouvait ressusciter un dieu à partir d'un ongle ou d'une mèche de cheveux quand le corps de celui-ci était trop abîmé. Et les dieux et apprentis-dieux, contrairement aux mortels, avaient la capacité naturelle de détecter ces auras quand elles se trouvaient suffisamment proches. Elione ne connaissait pas la portée de ce pouvoir particulier mais son instinct lui disait que la sensation avait un rapport avec. Elle attendit donc un moment de voir ce que "l'autre" allait faire. Mais il ne fit rien. Peut-être avait-il les même appréhensions à aller rencontrer l'un de ses pairs en public ?

**Puisque tu ne veux pas venir, je vais te faire visiter un peu la ville... Nous verrons si tu restes terré longtemps.**

L'air de rien, elle quitta son accoudoir, les sens aux aguets, pour se diriger vers le tout nouveau pont Chaban-Delmas, d'une modernité à toute épreuve. Même de loin, on pouvait admirer sa structure innovatrice, son centre relevé de plusieurs dizaine de mètres pour permettre le passage d'un navire pour le moins atypique, tout en voiles et on mâts comme on n'en voyait plus. Elle adopta intentionnellement une démarche lente et décontractée, pour vérifier si son poursuivant était patient ou non. Le jeu commençait.
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mer 6 Mai 2015 - 18:13
La jeune fille avait soudain changée de gestuelle et d'attitude . De prime abord elle commença par ralentir son pas, prenant son temps pour fouiller chaque recoin de la jolie ville française .Pour une raison inconnue je la trouvais changée en quoi je ne le savais pas mais son regard et son pas semblait...malicieux.
"Au moins un apprenti dieu ayant un peu de joie de vivre cela fait plaisir à voir, peu descendent sur terre uniquement pour se promener . Évitons que sa jolie balade finisse en couloir de la mort au moins ... pensais je en soupirant .

Suivant la jeune fille deambulant de par en part la ville nous nous retrouvâmes, sur une structure banales mais ...étrange. Un simple pont de métal mais il avait quelque chose de plus .Lorsque tout à coup, je m'arretais quelques instant pour assister a une scene incroyable. Je ne comprenais pas ce qui se passais mais je restais derrière un debut de foule qui se pressait sur les cotes du pont .Me faisant discret et ayant toujours à l'oeil la jeune fille qui attendait devant, je suivais le mouvement .
Un énorme bruit de mécanisme parvint à mes oreilles et ...Le pont s' ouvrit en deux . Des mécanismes ouvraient le pont métallique massif au dessus du vide et de l'eau . Puis lorsque la machinerie s' arrêta un bateau immense passa entre les deux ponts et rejoignit le port un peu plus loin . Cela m'avais comme assumé tellement j'étais surpris .La technologie a vraiment ...tout changé.
Le pont par le même mécanisme se referma et lespectacle fut terminé. Les gens avaient l'air pressés et me poussaient vers l'avant croyant ainsi faire avancer la queue devant moi. Au fur et à mesure de mon avancée forcée je fus juste derrière la jeune fille un peu gêné car la foule nous faisaient nous coller les uns aux autres et je fus quasiment au contact de la jeune fille blonde . Mais je me tenais solidement sur mes jambes retenant je pouvais la marrée humaine derrière moi . Une fois le pont passé les gens se disperserent et je passais dans un petit regroupement qui s'était arrete a la sortie du pont .La fille s'etait arreté croyant surprendre quelqu'un puis remarquant que personne ne la suivait repris sa route. Elle n'était pas idiote elle savais que j'étais là mais elle n'arrivait probablement pas a me reperer avec tous ces gens et je m'étais assez "camouflé " pour que je reste incognito.
J'avais lancé une illusion sur le groupe ou j'étais pour qu'ils ne me remarque pas . Ne vous inquietez pas ils n'auront aucune sequelle enfin a part un effet de deja vu et quelques absences dans les prochaines semaines . Rien de bien important .

"Bon continuons..." pensais je en suivant la jeune fille .



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mar 12 Mai 2015 - 9:42
"L'évènement" de la levée du pont était quelque chose de si étrange pour les apprentis-dieux qu'Elione avait complètement oublié la notion du temps, tandis qu'elle observait la structure se scinder pour laisser passer le navire. Sens aux aguets, elle finit néanmoins par ressentir la présence de son suiveur quelque part dans la foule. Appréciait-il le spectacle ?

Trois bonnes heures plus tard, le pont revenu à son état d'origine, les piétons furent autorisés à poursuivre, puis la circulation routière à reprendre. Le soleil avait décrit un important arc-de-cercle et les premières couleurs rosées du crépuscule pointaient le bout de leur nez. Elle n'avait pas prévu une petite chose : l'endroit où elle allait dormir, et manger. Après tout, pour elle c'était l'évidence même, toutes les baronnies lui devaient vassalité et allégeance. Sauf qu'il n'y avait plus de baronnies, donc plus de barons, plus de féaux. Elle voulut se retourner, rencontrer son suiveur pour enfin faire connaissance et lui demander s'il avait un lieu de halte où s'arrêter pour la nuit, mais les piétons défilaient devant elle sans qu'aucun n'ait d'aura particulière.

Elle soupira. Ce n'était pas le moment d'appeler quelqu'un dans le vide, on la prendrait assurément pour une folle. Elle prit le parti de remonter la berge en sens inverse. Ici, plus de quais, moins de commerces. Des entreprises privées dont les locaux s'agglutinaient en une zone peu fréquentée. Les gens se déplaçaient beaucoup à vélos, donnant envie à la jeune femme d'apprendre. Elle se retournait de temps en temps pour vérifier si l'autre apprenti décidait enfin de se montrer, et toujours rien. La reine ne se découragerait pas.

Ils arrivèrent en vue du Pont de pierres, dont le style plus ancien plut à la jeune femme sans tarder. De vieilles pierres bien solides, résistant au temps et à l'usure. Un peu comme elle. Une cohorte de passants se dirigeait sur sa gauche et elle tourna la tête pour découvrir un immense bâtiment orné de l'inscription MEGARAMA. De prime abord le lieu semblait fermé par de grandes grilles de métal à plaques de métal, puis en continuant un peu, elle vit qu'une série de portes et une façade de verre attendaient le visiteur obstiné. Dans les coins de chaque côté des entrés, des affiches qui faisaient sensation. Elle s'y fraya un chemin pour découvrir les synopsis des dernières sorties.

**Qu'est-ce qu'un synopsis exactement... ? Et un film ? Je me demande ce que diront ces personnes si je leur demande. Mieux vaut ne pas trop attirer l'attention.**

Elle écouta patiemment ce que se disaient les autres autour d'elle, n'y comprit strictement rien et s'attela à lire les résumés devant elle.

**Fichtre ! Je n'entends même plus le françois ! A l'académie tout me semblait pourtant clair !**

La magie divine avait certainement fait son œuvre, déduisit-elle, et un profond sentiment de vide l'envahit soudain. Incapable de lire la langue de son pays natal, perdue dans une foule qui ne la remarquait pas, elle se serait presque résignée à pleurer si sa fierté ne l'avait pas rappelée à sa fonction de reine. Elle inspira profondément, revint quelques pas en arrière et décida de s'asseoir sur les marches devant le cinéma, le temps de se calmer.


"Euh... Excusez-moi, vous auriez pas du feu ?"

Elione releva la tête pour découvrir un jeune homme, cigarette éteinte en bouche, qui la regardait fixement.

"Comment ?
-Du feu. Pour ma cigarette. Vous auriez un briquet ?
-Je... Je ne sais pas ce que c'est..."

Entre vingt-cinq et trente ans, le visage aimable, cheveux brun et yeux bleus, le jeune homme eut un instant de flottement. Il la considéra avec un mélange de surprise, de pitié puis de compassion.

"Vous avez l'air bien perdu vous. Ca va ?
-Sans doute.
-Okay, bouge pas. Je peux te tutoyer ?"

Elle hocha péniblement la tête, ne sachant plus si c'était lui son suiveur, si elle avait envie de crier ou de pleurer son impuissance. Ce monde paraissait la rejeter. L'objet le plus simple du monde, à en croire l'expression qu'avait affichée le jeune homme, était d'une totale obscurité pour elle. La belle blonde le suivit des yeux, qui demandait un briquet à d'autres personnes. Une fois sa cigarette allumée, il consulta sa montre, revint vers la souveraine et se permit de s'asseoir près d'elle.

"T'es étrangère ? Tu viens d'un pays pauvre ? Sans vouloir te vexer, hein.
-J'habitais ici il y a fort longtemps. Je suis partie... à la campagne ! Et tout a tellement changé... Et je ne suis pas... "vexée"."

L'inconnu considéra son jean, plutôt actuel, ses traits jeunes et la tristesse pendant sans âge de ses yeux. Si on lui avait demandé, il aurait plutôt dit qu'elle venait d'une île lointaine où elle avait vécu en ermite depuis sa plus tendre enfance. Ou dans les montagnes plutôt, compte tenu de son absence quasi-totale de bronzage.

"Okay. Euh... j'ai fait un Erasmus l'an passé, je vois à peu près comment tu te sens. Enfin je crois. Si tu veux, je peux te donner quelques billes en français pour t'y retrouver. Moi c'est François. Et toi, comment tu t'appelles ?"

Un silence gêné s'installa tandis que la déesse Lumière s'acharnait à essayer de comprendre la moitié de la phrase qu'il venait d'énoncer. Le jeune homme se racla la gorge, embarrassé à son tour de ce qui lui semblait pourtant simple à assimiler. Peut-être qu'elle venait d'un pays étranger ET de la campagne. Une campagne très TRES isolée du reste du monde.

"Elione.
-Pardon ?
-Je m'appelle Elione.
-Ah ! C'est pas courant. Mais très joli. Est-ce qu'il y a un film qui te plairait ? La plupart des séances vont commencer dans 20 minutes, je t'invite pour te remonter le moral."

Voyant la détresse qui se peignait sur le visage de la jeune femme, encore une fois ne saisissant pas le sens de ses paroles, il éclata de rire, posa une main qu'il voulait rassurante sur son épaule.

"Okay, je vois. Je vais te raconter plusieurs histoires, tu me dis laquelle tu préfères et on va voir le film. Évite de crier dans la salle par contre."

C'est ainsi qu'il se mit à raconter le programme du cinéma en gesticulant pour donner un peu de vie aux synopsis affichés. Le suiveur ? Si c'était bien lui, Elione chercherait un cadeau à lui offrir une fois de retour à la Deus Academia.
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mar 12 Mai 2015 - 11:37
La filature se poursuivait sans accroc malgré le fait que l'apprentie déesse essayait de me repérer tant bien que mal. Elle eus presque réussi une fois où de justesse j'ai pu rentrer dans une boutique de nourriture au moment où elle tournais le regard vers moi. Je commençais à en avoir assez de la suivre sans son accord, elle semblait autant perdue que moi peut être que le fait de rester ensemble nous aidera à comprendre ce monde . Peut être aurais je pu la renseigner grâce à mes maigres mais néanmoins compétences et connaissance du monde actuel . Un rayon de soleil vint me stopper dans ma réflexion , m'éblouissant et me forçant à mettre une main devant mon front pour constater le temps . Le soleil était fort mais commençait à descendre vers l'est . La nuit approchait et l'académie m'avais donne de l'argent humain pour trouver une chambre dans un hôtel afin que la jeune fille et moi puissions passer la nuit sans encombre. Quel complication que l'argent de ce temps ! Des pièces et des morceaux de papiers !Il est loin le temps de la bourse...
Je suivais la jeune fille sur un pont "normal" fait de pierres taillés extrêmement solides . Soulage de ne plus être confronté au "miracles" de la science humaine je suivais Elionne avec peine . Elle s' arrêta devant un bâtiment étrange un "cinéma" je crois . Je m'apprêtais à la rejoindre lorsqu'une énorme cohue m'emporta loin d'elle .Nous nous rapprochons d'un centre ville ou quoi? Ma tête me lançais de plus en plus au fur et à mesure denotre progression. L'illusion lancée plis tôt m'avais autant épuisé que cela ? Une fois que j'eus réussi à m'extirper de mes ravisseurs j'étais perdu . J'aurais pu me libérer plus rapidement avec violence mais je devais rester discret pas forcément pour Elionne mais pour ma propre image . Je recherchais mon chemin luttant pour trouver le fameux cinéma , une jeune fille m'adressa même la parole me voyant perdu ainsi . Avec moultes pirouettes j'arrivais à lui demander où se trouvais le dit cinéma puis ainsi informé je la remerciais me demandant intérieurement comment j'avais réussi à dériver aussi loin .
Je tournais me pressant un peu pour m'assurer que Elionne allais bien . Mais je la reperais de loin , les gens étaient moins nombreux et désormais quasiment seul la ou j'étais j'étais facilement repérable .
Elionne discutait avec un jeune homme , au vu de la tête d'Elionne je pensais que cet homme l'importunais mais je n'intervenais pas .
L'homme n'avait encore rien fais ce qui m'interdis ait le droit d'intervenir . Je sortis de ma poche mon téléphone , me calant contre un mur , mimant le fait d'être appelé gardant un oeil sur les deux .
L'homme semblait lui demander de venir au cinéma avec lui . Je trouvais cela très étrange soit cet homme était fou ou ...Cet homme courtisait la jeune femme .mon regard s' était durci l'espace d'une seconde. Je n'aimais pas la tournure des événements mais j'étais bien obligé de rester observateur. Je les voyais discuter , avec une certainemélancolie . A quoi bon s'attacher à quelqu'un de mortel nous qui ne le sommes pas ? La douleur de voir dépérir des êtres chers alors que moi je resterais le même me fit frissonner .



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mer 13 Mai 2015 - 9:18
De l'avis de la souveraine, François était un homme agréable. Bien qu'elle ne comprenait pas tout ce qu'il disait, elle ne l'interrompit pas dans son discours, trop heureuse d'avoir rencontré une personne attentive et généreuse. Cependant, et cette pensée alla en grandissant à chacun des mots qu'il prononçait, elle n'était pas là pour se détendre, mais bien pour vérifier qu'elle aurait des raisons de guider les humains vers la lumière, avec sa Lumière. Lorsqu'il en eut terminé, elle l'observa un instant puis lui offrit son premier sourire de la soirée.

"Je vous remercie de votre patience, mais...
-Tu peux me tutoyer hein.
-... mais je ne puis accepter. Ce n'est pas bienséant de... enfin, ce n'est pas correct. Vous...
-Tu penses que je te drague ? Alors là rassure-toi c'est pas mon intention. Mais je comprends, c'est normal de se sentir mal à l'aise, on se connaît pas, tout ça... Tu es sûre de toi ?
-Oui. Merci de votre patience. Merci de votre temps. Vous devriez y aller, les films vont commencer."

Il sourit à son tour, l'imita quand elle se leva.

"Pas la peine que je te laisse mon numéro de téléphone en cas de besoin, pas vrai ? Non seulement tu ne le voudras pas mais tu ne sauras pas t'en servir, c'est ça ?
-C'est ça.
-Bon ben... bon courage pour la suite alors. Et si je peux me permettre avant de se quitter, tu es une jeune femme charmante."

L'ancienne rosit légèrement puis répondit à son signe de main avant de le voir se retourner. Elle manqua de faire une révérence avant de se rappeler que ce n'était absolument plus l'usage actuel, et se contenta donc de rester droite et de le regarder franchir les portes.

**Que Dieu vous garde...**

Désormais elle fit partie des dieux. Émue par son désintéressement, bien qu'il ait tout de même montré quelques signes de déception de ne pas avoir pu la convaincre, elle soupira. Il n'y avait plus personne devant le cinéma, tous étant rentrés à l'intérieur pour leur séance, mais parmi la foule du soir tombant il y avait eu un être qui en avait remarqué un autre, seul. Cela valait-il la peine d'être défendu ?

Elle se retourna pour reprendre sa route. Elle avait l'intention de se diriger vers cette petite place attenante au Pont de pierres qu'elle avait vue en longeant la rive, quand soudain son regard se posa sur un jeune homme seul, apparemment adossé à un mur, un étrange appareil collé à l'oreille. Incapable de dire comment, elle sut que c'était lui, l'apprenti-dieu qui la suivait depuis le début. Seul, il était aisé de voir autour de lui le léger manteau de magie. La belle blonde resta interdite un moment. Depuis des heures il ne s'était jamais avancé pour se présenter. Pourquoi irait-elle le voir la première alors qu'elle ne connaissait pas ses intentions ?


"Je veux savoir pourquoi tu m'observes."

Sans hésiter plus, elle vérifia qu'aucune voiture n'arrivait puis traversa la route, la petite place et la seconde route qui le séparaient d'elle.
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mer 13 Mai 2015 - 11:00
La jeune femme m'avais vu apparemment et elle se rapprochait de moi avec un regard noir.

"Inutile de continuer cette comédie je suppose " pensais je en refermant mon téléphone et le rangeant dans ma poche.

Le soleil diffusait ses derniers rayons avant de se coucher . J'adorais ces rayons car je trouvais que c'était la plus belle lumière qu'il m'est été donné de voir. Même la jeune reine semblait divine avec ces rayons sublimant la jeune femme. Je me sentais un peu mal à l'aise soit parce que je semblait faire tâche dans le décor ou parce que j'avais peut être interrompu quelque chose d'important pour la jeune femme .
Elle se planta devant moi l'air noir sans parler mais, au vu de son expression, son air était assez explicite . Sans plus tarder je commençais :

- Belle soirée non? Dis je à la fameuse Elionne , mon nom est Lelouch enchanté .

Sachant son statut je pris l'initiative de m'incliner légèrement afin de montrer mon respect même si techniquement nous avions le même statut social dans la féodalité .

-Je suppose à votre air que je vous ai courroucé et pour cela je m'excuse de ne pas m'être montré avant . J'espère ne rien avoir interrompu avec le jeune homme ma Dame . dis je humblement et très respectueusement.

Pour une fois je n'avais jamais aucune idée derrière la tête . D'un certain côté je me mettais à sa place et je n'aurais pas apprécié qu'on me fasse suivre dans mon accord.

-On m'a envoyé ici pour sécuriser votre séjour en cas de problème . Mais à vraidire que vous savez tout à fait vous débrouiller seule et pour cela je n'ai pas eu à intervenir .

La jeune fille me dévisageais toujours de son regard de fauve .J'avais été franc avec elle , la moindre des choses vous me direz, mais elle avais eu la bonne idée de me faire visiter cette ville plutôt sympathique au lieu de m'attaquer alors...

-J'ai une proposition à vous faire : pour me faire pardonner je vous emmène manger dans un restaurant ,n'importe lequel , de cette ville . Puis , vous voyant vous intéresser à ce cinéma , j'ai pensé à vous inviter à une séance . Vous ne devez pas être vraiment formé à ces "coutumes" de cette époque donc je me propose de vous aider à mieux comprendre . Qu'en dites vous ?

Bizarrement j'avais de la sympathie pour elle . Ce monde était vraiment différent de celui que l'on connaissait j'étais toujours un peu perdu même si j'avais été formé aux généralités .La preuve en est avec l'histoire du pont ouvrant j'en étais encore tout retourné ... Des l'apparition du crépuscule la vile avait complètement changée d'ambiance . Les gens venaient en groupe d'amis , poussant les lourdes de portes du cinéma ou rentrant dans une petite échoppe en petit comité .Le soir était synonyme de regroupement alors

"Espérons que la jeune lionne ne me transformera pas en grillade .pensais je en souriant



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mer 13 Mai 2015 - 15:06
Curieusement, à peine arrivée devant lui, ce fut le jeune homme qui prit la parole premier et s'excusa pour sa conduite. La souveraine afficha une expression étonnée, plus encore lorsqu'il inclina la tête respectueusement vers elle. Avait-elle l'air si irrité ? Peut-être était-ce le fait qu'elle s'était avancée vivement vers lui, de peur de le voir s'enfuir à nouveau.

La suite la laissa perplexe et son visage se ferma en une indéchiffrable absence d'expression. Ses yeux d'azur le scrutèrent longuement et à l'aide de ses pouvoirs, elle sondait autant que possible les siens.

Restaurant ? Cinéma ? Visiblement lui comprenait le langage de l'autre jeune homme et le parlait comme si de rien n'était. Peut-être... oui peut-être qu'il pourrait...


"Vous ne devez pas être vraiment formée à ces "coutumes" de cette époque donc je me propose de vous aider à mieux comprendre. Qu'en dites-vous ?"

Elle fit des des yeux ronds comme des billes. Lisait-il dans ses pensées ?! Elle se refusa à accepter tout de suite. Elle n'était pas un chat errant auquel on tendait de la pâtée et sa dignité lui interdisait de céder aussi facilement. Elle croisa les bras calmement puis parla à son tour :

"Vous en savez visiblement beaucoup sur moi alors que j'ignore tout de vous. Je n'ai donc aucun besoin de me présenter, sans doute connaissez-vous déjà mon nom et ma position, sieur Lelouch."

Ah, qu'il était bon de ne pas avoir à surveiller ses manières !

"Votre offre attendra quelques éclaircissements de votre part. Venez donc."

D'un geste délicat, elle saisit son bras sous l'épaule et entraîna l'apprenti-dieu en direction du fleuve à nouveau, s'asseyant sur un banc près de la rive pour admirer la Place de la Bourse plus loin sur leur droite, sur la rive opposée*.

"Qui vous a envoyé me surveiller ? Comment savez-vous toutes ces choses sur moi ? Pourquoi accepter de vous montrer maintenant alors que des heures durant vous m'avez suivie en vous dissimulant du mieux possible ? Et pourquoi me proposer tout à coup de combler mes lacunes au sujet des drôleries de cette époque ? Je sais que vous n'escomptez pas me faire du mal, autrement vous auriez agi bien plus tôt, les occasions ne manquèrent pas. Alors que signifie tout ceci ?"



*Note : j'ai pas trouvé d'image de jour de la Place de Bourse qui ait suffisamment de recul. En gros tu as le fleuve, très large, le miroir d'eau qui reflète le ciel et les bâtiments, et la grande place que j'ai linkée juste derrière. La distance directe en ligne droite doit être environ de... allez 800 mètres ? peut-être un peu plus. Mais c'est une place qu'on voit de très loin puisque ouverte directement face à la Garonne.
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mer 13 Mai 2015 - 18:25
"Qui vous a envoyé me surveiller ? Comment savez-vous toutes ces choses sur moi ? Pourquoi accepter de vous montrer maintenant alors que des heures durant vous m'avez suivie en vous dissimulant du mieux possible ? Et pourquoi me proposer tout à coup de combler mes lacunes au sujet des drôleries de cette époque ? Je sais que vous n'escomptez pas me faire du mal, autrement vous auriez agi bien plus tôt, les occasions ne manquèrent pas. Alors que signifie tout ceci ?"

Alors que nous nous dirigeons vers la "Place de la bourse" comme l'indiquait les panneaux les questions de la jolie reine s'enchaînaient sans que je puisse en placer une . En un sens je la comprends cela devais la soulager de parler à un pair et je ne serais pas rassuré d'être espionné de la sorte . Bizarrement je me sentais bien aux côtés d'une personne qui pouvait comprendre ce qu'on ressentait lorsque le monde que l'on a connu ... à disparu. De plus j'avais l'impression qu'elle ressentait aussi le besoin d'une certaine proximité car sans que je le demande elle me saisit le bras . Une fois sur le banc, nos deux regards perdu dans ce monde à l'endroit à l'envers que nous offrait le reflet des bâtiments et de la lumière sur l'eau d'huile.

-Je regrette ma Dame, je ne puis vous répondre sur le fait de qui m'a envoyé vous surveiller. Ma mission est de faire en sorte qu'il ne vous arrive rien rien de plus . Et je ne voulais pas m'imposer lors de votre balade . Il me paraissait bien impoli de vous priver d'un peu deliberté bien mérité . Ma proposition l'avais prise au dépourvu . Et d'un côté c'était un peu mon intention , elle me ressemblait et moi aussi j'avais été suivi mais j'aurais aimé que mon observateur se montre comme je suis entrain de le faire avec la jeune reine .

-Pour être tout à fait honnête avec toi je n'aurais pas du , en tant normal, me montrer à toi mais tu me rappelle qui j'étais il y a quelques temps ... Donc j'ai décidé de t'aider du mieux que je pouvais .Disons simplement que j'ai de l'empathie et de la sympathie envers vous . Je suis issu du sang noble moi aussi je comprends ce que vous traversez voilà tout.

Puis je poursuivais :
- Autre chose ? Ma proposition tiens toujours vous savez.



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Jeu 14 Mai 2015 - 10:24
Bien peu de réponses pour tant de questions. Tout ce qu'elle put obtenir fut que son interlocuteur était noble, et sans doute pas de cette époque étant donnée la manière dont il présentait les choses, et qu'il avait autrefois été surveillé tout comme elle à cet instant.

Elle soupira de dépit. La patience était une des qualités qui lui faisaient défaut le plus souvent, et présentement, après tout ce temps de marche et l'impact émotionnel qu'avait eu le mortel sur elle, cette même patience lui manquait. L'apprenti à ses côtés avait mentionné le fait de manger, proposition ô combien intéressante pour la souveraine qui ne souhaitait plus qu'un peu de repos et la sensation d'un bain brûlant sur sa peau.


"Sic fiat. Je ne pourrai rien tirer d'autre de vous ce soir, mais je vous préviens, je suis particulièrement tenace quand je veux quelque chose et je n'ai pas l'habitude d'être mécontentée."

Ainsi c'était clair, qu'il s'attende à un interrogatoire poussé ! Ils profitèrent du banc et de la vue un moment, jusqu'à ce que les lumières des réverbères s'allument successivement. Toute la rive opposée des quais se couvrit de lumières roses, vertes et parfois blanches, le miroir d'eau reflétait l'ensemble ainsi que les étoiles un temps, puis semblait fumer d'un magnifique brouillard artificiel. Le Pont de pierres arborait ses traditionnelles lanternes jaunes reprises en cadence par les phares des voitures, en deux longues files, rouge et blanche. Une péniche passa sur le fleuve paresseusement, ajoutant à la magie du Port de la Lune. Le tramway fendait l'ensemble régulièrement, silhouette serpentant presque en silence entre les trottoirs pavés de blanc et de beige.

La duchesse finit par se relever sans un mot, le regard baigné de toutes ces lueurs. Avec l'obscurité, elle avait laissé tombé son pouvoir de métamorphose, ses cheveux reprenant leur longueur normale, ses vêtements se faisant plus à l'image d'un jeu vidéo fantasy qu'une jeune adulte du XXIe siècle.


"Je vais me laisser tenter par la découverte. Où allons-nous ?"
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Lun 18 Mai 2015 - 20:44
"Sic fiat. Je ne pourrai rien tirer d'autre de vous ce soir, mais je vous préviens, je suis particulièrement tenace quand je veux quelque chose et je n'ai pas l'habitude d'être mécontentée."

- Je n'en doute pas ma Dame . Je ferais mon possible pour que vous me pardonniez pour mon manque d'élégance et de clarté .dis je en déposant un baiser sur la main de jeune femme .

Je ne savais pas vraiment pourquoi je faisais tout ça .Je ne lui devais rien strictement rien et pourtant je faisais tout pour cette fille. Je n'avais pas l'habitude des courbettes mais j'avais vraiment un sentiment d'obligation d'être sympathique avec cette fille . Un allié de choix peut être pour mes futurs "projets" ? Nous verrons ça en temps voulu pour le moment là jeune et moi même examinons les étranges lumières émanant des reflets de l'eau . Avec attention j'observais la métamorphose de la jeune fille vers sa véritable forme . Ces vêtements étaient bien plus commun pour moi que les vêtements de ce temps . Ma cape elle n'était visible que par les dieux je n'avais aucun contrôle sur son apparition. Me tirant de mes pensées ,la jeune fille me lança un regard aussi beau que la vue qui s' offrait à nous. Les lumières se reflétaient aussi dans ses yeux peut être en était-ce la cause ?

Je vais me laisser tenter par la découverte. Où allons-nous ?"

Je me levais, comprenant que la jeune reine voulait bouger . Et avec un sourire je l'invitais à me suivre d'un mouvement de tête et avançant mains dans les pochesj'empruntais un chemin . On m'avais indiqué un restaurant" très à la mode" ces temps ci . On m'avait dis de donner une seule pièce une pièce spéciale et d'attendre la suite.
"Simple et efficace je suppose?" pensais je en jouant avec la pièce dans ma poche. Il nous fait un peu de marché pour y arriver mais ...Au final nous apercevons le bâtiment au loin. Un restaurant simple , aux belles armatures de bois , style "anglais comme ils le décrivent dans les livres.
Je poussais la porte, après ce qui semble être un jeune couple et remarquant la foule qu'il y avait je soupirais qu'on ne puisse point trouver de table tranquille disponible . Le serveur vint jusqu'à nous et nous demanda :

-Vous avez réservés?

-Oui, pour deux personnes tenez .dis je en lui tendant la pièce

L'homme se figea en recevant la dite pièce et nous attira dans un couloir dernière la salle où il y avait les clients. Il nous conduisit dans une petite pièce sans porte disposant une table pour deux à l'abri des regards indiscrets .La nappe de la table était violette, couverte par un ensemble de couverts et d'assiettes, deux menus pourpres, d'une salière et poivrière et enfin d'un chandelier à une bougie.On nous installa et on nous dis de commencer à choisir .Le serveur s'éclipsa nous laissant nous décider .

-Ma Dame à vous l'honneur. Dis je en donnant le menu à la jeune fille déconfite . Et surtout "Bon appetit".



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mar 19 Mai 2015 - 10:44
Ce fut avec un mélange de lassitude et de curiosité que la reine accepta de suivre son nouveau guide. Elle profita de la marche pour admirer la métamorphose de la ville et son activité nocturne. Les longs des quais, nombre de bars et de restaurants de toutes sortes s'éclairaient. On voyait les gens se réunir en masse grouillante, les serveurs qui déambulaient entre eux, alternant entre terrasses et salles dans cette soirée à la douce température.

L'endroit dans lequel Lelouch l'emmena avait une architecture plutôt à l'anglaise, bien qu'elle ait évolué pendant tout ce temps d'absence du monde connu d'Elione. On pouvait y reconnaître un petit quelque chose typique qui la mit tout de suite à l'aise.

Ils furent reçus après quelques minutes et l'apprentie-déesse ne dit rien, mais releva tout de même les mots de l'espion avec étonnement. Une fois installés, elle ne put s'empêcher de sourire malicieusement, posa les coudes sur la table, les mains jointes, le menton posé dessus.


"Un souper aux chandelles ? Seriez-vous tenté de me courtiser ? De plus, si j'ai bien ouï l'échanson, vous aviez réservé pour deux personnes ? J'en déduis donc que vous vous seriez montré à moi tôt ou tard. Étrange façon de tenir son rôle d'espion."

L'embarras flotta un instant entre eux, quand le jeune homme lui tendit ce qui ressemblait à un livre, extrêmement fin et doté d'un cuir de qualité moindre. Intriguée, elle l'ouvrit et redécouvrit cette écriture qu'elle déchiffrait encore difficilement, dans ce français pas toujours distinct pour ses vieilles habitudes.

"Plaît-il ? Que dois-je en faire ?"

La réponse la plus évidente qui lui vint à l'esprit fut de lire, pour comprendre ce qu'il lui voulait. Elle posa alors le menu à plat sur la table pour sortir de l'un de ses brassard une feuille pliée en quatre. Une fois dépliée, on pouvait y voir la transcription des lettres carolines et gothiques auxquelles elle était habituée en Times New Roman, qu'elle ne maîtrisait que peu étant donné que l'Académie fonctionnait avec un système de lettres universelles que tous pouvaient lire sans se poser de questions.

Elle mit quelques minutes à comprendre les premières lignes, se demandant pourquoi on lui parlait de tomates et d'oignons, de salades, de plats chauds ou encore de boisson sans verbe aucun.


"Je crains de ne pas saisir ce que cela signifie..."
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mar 19 Mai 2015 - 15:02
"Un souper aux chandelles ? Seriez-vous tenté de me courtiser ? De plus, si j'ai bien ouï l'échanson, vous aviez réservé pour deux personnes ? J'en déduis donc que vous vous seriez montré à moi tôt ou tard. Étrange façon de tenir son rôle d'espion."

La jeune femme me tenais ainsi en échec, la tête posée sur ses mains avec un sourire malicieux sur les lèvres .Moi ? La courtiser ? Non ...je suis déjà assez instable moi même que je ne suis même plus sur des sentiments que je viens d'avoir il y a quelques secondes .

- Qui sait ? Il est difficile de ne pas être sensible à votre charme ma Dame ,dis je avec un léger sourire , en effet je viens de réserver pour deux la pièce que j'ai donné au pauvre homme paiera tout ce que nous prenons donc ne vous retenez pas . Ne vous méprenez pas si je n'avais pas voulu me montrer vous ne m'auriez point vu . Et je ne suis pas un espion mais un apprenti dieu . Tout comme vous. Le jeune homme n'était pas prévenu que nous serions deux seulement que la table était réservée .

La jeune fille, une fois que je lui présentait le menu, me regardais d'un air perplexe . Elle ne savais pas quoi en faire car c'était encore une chose nouvelle pour elle .Je lui présentais ce qu'un menu était lui parlant de tout les sortes de plats que l'on pouvait prendre ici dans ce restaurant.La jeune reine, l'air complètement perdue , me regarda avec confusion avant de dire :

- Je crains de ne pas saisir ce que cela signifie...

-Ah c'est vrai vous ne lisez pas encoreles lettres de cette époque attendez je vais vous expliquer...

Prenant un air sérieux je lui expliquait le pourquoi du comment concernant tout les plats et essayant de savoir ce qu'elle voulait .Me serveur arriva et me voyant en pleine explication m'interrompis poliment avant de demander :

-Vous avez choisi ?

-Pas encore , répondis je avec un sourire, mais ramenez nous un assortiment de vins pour le digestif .

-Avec plaisir Monsieur , je reviens je vous laisse avec votre charmante compagnie .

Ces mots prononcés il disparut en coup de vent me laissant avec une expression d'incrédulité sur le visage . Si cela continue cet humain va faire croire je ne sais quoi à la reine et moi je serais dans de beaux draps ...

-Vous verrez majesté les vins de son temps on très bien vieillis et son d'un goût inestimable . Je crois qu'il y a d'autres alcools dans l'assortiment que j'ai choisi j'espère que cela ne vous déconvient pas ?



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) - Mar 19 Mai 2015 - 16:30
Lelouch était un jeune agaçant dans sa manière d'éluder toutes les questions. S'il n'avait pas voulu qu'elle le voie, il aurait surtout fallu qu'il ne la suive pas. Pour le reste, rien n'était moins sûr.

Les serveurs, s'ils les entendaient, devaient se demander qui étaient ces deux drôles de personnages. Avoir besoin d'un cours sur le menu d'un restaurant était particulièrement inhabituel, mais aucun ne fit montre de la moindre gêne. Bien au contraire, leurs nouveaux clients semblaient disposés à consommer, et bien.


"Un digestif ? En début de repas ? Êtes-vous bien sûr de votre fait ?"

L'apprenti-dieu parut embarrassé un moment. Était-ce le compliment du serveur à l'égard de la damoiselle ? Elle ne fit aucun commentaire, parfaitement habituée aux flatteries. A ses yeux il était normale qu'on la qualifie de charmante, non seulement de par son ancien rang, mais aussi parce qu'elle avait les arguments pour. Sa silhouette était svelte et musclée là où il le fallait, son teint de base blanc légèrement doré par le soleil, sa poitrine généreuse sans être outrageusement débordante et mis en valeur par un décolleté léger, sa crinière d'or encadrant à merveille un visage aux traits fins et ds yeux aussi bleus que l'azur sans nuage.

"Vous savez sans doute que je suis née dans cette région il y a plusieurs siècles, sieur Lelouch. Je n'ai aucun doute quant à la qualité des vins. Ce sont eux et l'accès portuaire qui ont fait, les premiers, la renommée de Bordeaux, et même Burdigala dans l'Antiquité. Pour les autres alcools nous verrons bien. J'espère que vous serez à la hauteur."

Elle le gratifia d'un petit clin d’œil avant de se repencher sur le menu. Son doigts s'arrêta sur une entrée de charcuterie typiquement anglaises, un copieux roastbeef accompagné de ses petits légumes et elle se réserva le dessert pour la fin, ne sachant pas encore si elle aurait l'estomac assez large. Autant faire honneur à la spécialité du restaurant et retrouver, peut-être, une part de son pays d'adoption l'espace d'un repas.
Contenu sponsorisé
Re: Retour aux sources déracinées (PV Lelouch) -
Retour aux sources déracinées (PV Lelouch)
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Retour aux sources déracinées (PV Lelouch)
» [FB 1623] Retour aux sources du savoir
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Nathou et Syb,retour aux sources{Choupinet'
» Petit retour aux sources [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Au cœur de la ville :: Monument historique-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page