Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ? [Pv Lelouch]

Aller à la page : Précédent  1, 2
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ? [Pv Lelouch] - Jeu 16 Avr 2015 - 12:12
Son regard changeais du tout au tout lorsqu'elle me parlais de sa ville natale . Le premier regard était un regard presque nostalgique ses yeux brillaient lorsqu'elle en parlais, le second quand à lui était un regard truste dépité par la progression des technologies elle pensais que ces structures rendaient tout immonde que ne pouvais pas la contredire car à part quelques petites maisons et le château de ma famille dont je ne me souvenais plus très bien je n'avais aucun souvenir de mon temps . Elle parlais aussi de la technologie mot que je ne visualisais pas très bien encore. Cela devait être terrible pour qu'elle en parle de cette façon il faudra être prudent si j'en rencontre un jour. Je restais silencieux , bras croisés entrain d'écouter son récit et je ne fis aucun commentaire .

- Et toi tu viens de l'Antiquité
Aussi ?

Mon regard devint sombre et je ne répondis pas tout d'abord à sa question . Que lui répondre ? Oui Non ?

-Je ne m'en souviens pas.

J'eus lâche cette phrase dans la grotte et l'écho ambiant fut résonner ma voix presque beaucoup trop pour cette phrase vide de tout intérêt pour la fille sans doute. Mais pour ma part les souvenirs que je possédaient étaient bien suffisant pour me donner mon but .Tuer tous les tyrans et m'assurer que il n'y est plus de morts inutiles .Plus jamais .
Le silence s' était installé dans la caverne et les seuls sons perceptibles étaient les goutes ruissellant du plafond et le ent et la pluie qui étaient les maîtres de dehorsPourtant la seule question qui me m 'occupait l'esprit c'est :étais je suffisamment assez fort ou avais je assez de sagesse pour parvenir à mes fins ? Étais je assez fort pour protéger ceux qui m'étais cher ?
La réponse s'imposait d'elle même : Je ferais tout pour arriver à mon but même s'il me fallait massacrer jusqu'au dernier humain ou apprenti - dieux ou renégat sur ma route . Mais pour l'instant je n'étais pas assez fort il fallait que je cache qui j'étais et que je joue l'amnésie encore un temps .Il est vrai qu'il y a un vide immense dans ma mémoire mais tout était bon pour que mes ennemis me sous estimé ou me croie dans leur camp . J'observais le plafond de la grotte jouant avec une pierre je la rattrapais une fois lancée et je pensais : "Connais ton ennemi comme toi même ."
En l'occurrence tout le monde mais il me fallais trouver des alliés manipulable au besoin . Il me fallais donc plus de temps .

- Quel est ton pouvoir Clarke ? Demandais je à voix haute

Commencer par connaître tes potentiels alliés .C'est noté



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 359

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1855/2000  (1855/2000)
Votre domaine: La Vision
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ? [Pv Lelouch] - Ven 17 Avr 2015 - 0:00



Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ?



L'académicien qui n'avait auparavant pas sa langue dans sa poche semblait bien peu bavard tout d'un coup. Peut-être avait-il trop parlé et du coup se sentait nouille. Il aait peut-être un quota de mot à dépasser ? J'avais connu par le passé des gens, quelques peu dérangé qui avaient ce genre de tique. De compter les mots qu'ils prononçaient et ne devaient pas en dire plus qu'un tel chiffre pendant une période donnée. Ou alors, la seconde option, la bipolarité. On change du tout au tout d'un moment, sans prévenir. Je te souris puis je te colle un pain. Enfin. Disons que c'est ce que je faisais en général, mais je ne souriais pas de bienveillance, au contraire. J'aimais sentir la crainte des autres, cet instant où dans leur tête, ils savent, ils comprennent qu'il ne leur reste pas grand chose à faire, mis à part peut-être prier, avant de se faire avoir par mon courroux. Je ne savais si on pouvait qualifier mon attitude comme du sadisme, mais quoi qu'il en soit, c'était ainsi et pas autrement. Je devais me réjouir de sentir la peur dans les yeux de ceux qui m'ont rejeté.

Froid. Un silence pesant prend place autour de nous sans crier gare. Peut-être était-ce à cause de sa réponse détaché. Il ne se souvenais de rien ? Pas même de sa propre mort ? Si il y avait bien un souvenir qui me hantait, c'était bien celui-ci. Il m'arrivait parfois encore de me réveiller pendant la nuit, en ayant l'impression de sentir le métal froid se glisser entre ma chair, pour décoller ma tête de mon cou. Ce genre de .. de "rêve" était bien déplaisant. Se réveiller en sueur avec une douleur imaginaire, quo ide plus agréable pou débuter une nouvelle journée ? Je préférai de loin les sommeils lourds et sans rêves que j'avais l'occasion d'avoir, de temps à autre.

Comme une envie de chier qui s'impose sans prévenir, l'apprentie me demande quels sont mes pouvoirs. Étonnée, interloquée ? Tout était bon pour décrire mon état d'esprit. Je ne comprenais pas comment il passait d'une réflexion à une autre dans sa tête et quel était son cheminement pour en arriver là. Quoi qu'il en soit, on en était là.

- Mon pouvoir ? Pourquoi t'en parlerais-je, alors que tu ne fais que dévier mes questions ?»


Rétorquais-je, en haussant les épaules. Pourquoi diable devrais-je lui parler de ma vision quand lui même ne semblait pas vouloir m'en révéler plus sur lui ? De nature méfiante, je ne me voyais pas lui expliquer comment je devais procéder pour lancer une attaque. Il fallait probablement être foutrement con pour le dire à des inconnus (ou bien naïfs, je vous l'accorde) ou être vraiment sur de soit, et donc estimer qu'on pourrait régler son compte à cette personne, si ennemi elle était.

- Les chefs de guerre ne dévoilent leur stratégie qu'à des gens de confiance.»


Déclarais-je en étirant un sourire sur mes lèvres. Je ne l'invitais pas à se casser d'ici, mais juste lui faire comprendre que ca allait dans les deux sens. Je n’enlèverais pas ce genre d'information à une personne que je connais peu ou pas, cela me semblait logique. Ça serait comme d'écrire sa faiblesse sur son propre front avant d'aller affronter son pire ennemi.

- Donnerais-tu ton point faible à un inconnu toi ?»


Le relançais-je alors, en tournant légèrement la tête dans sa direction.
© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ? [Pv Lelouch] - Mer 6 Mai 2015 - 11:47
(Hrp:désolé pour l'attente )
-Jamais.

J'avais répondu du tac au tac et avec détermination à la jeune fille à l'air étonné . Devait elle me considérer en ami ou en ennemi ? Et moi ? Qu'elle question ! Tout ceux qui se mettaient en travers de ma route seront mes ennemis . Pas besoin d'une autre ligne à suivre question morale. Les humains on toujours été les meilleurs pour tout détruire non? Alors un apprenti dieu devait être tout autant dangereux.

-Tu as raison je dévie tes questions et tu l'as remarqué ,dis je en soupirant , il faudra que je travaille mieux mes pirouettes n'est ce pas ?

Cette fin de phrase je l'avais dis avec un léger sourire et bizarrement c'était un vrai sourire. Étais je devenu si vieux et si rouillé que j'en avait perdu l'art de parler ?
C'était peut être vraiment grave finalement cette résurrection ....

-Bon et bien ... soit je n'ai pas le choix que de répondre à tes interrogations . J'essaierais de répondre à tes questions ...je me rends ! Dis d'un air amusé et baissant un peu la tête pour montrer mon "entière soumission".
J'attendais une bonne réaction peut être même la faire rire de la situation et détendre l'atmosphère qui setait refroidie quelque peu .Au dehors la pluie continuait de couler dans les sillon forme par nos trace de pas et effaçant toute trace nous ralliant à l'académie ce qui me rendait plutôt heureux. Le sentiment de liberté de n'avoir aucune attache ...enfin presque. Mais de juste aller la ou bon nous semble peu importe où .
Je remarquais aussi que l'orageavait perdu en intensité. peut être que cette pluie allais s'arrêter finalement .Mais il n'en n'était rien la pluie continuais, constante, tombant sans cesse dans cette terre inconnue des mortels .J'avais de la chance d'être un demi dieu mais j'étais assez lucide pour voir ce que cela impliquait . Comment conduire un peuple sans être aux commandes ? Depuis des milliers d'années rien n'a jamais changé l'homme alors pourquoi maintenant ?
Je m'adossais à une des parois puis la regardant dans les yeux avec volonté je lui demandais :

-Que veux tu savoir?



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 359

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1855/2000  (1855/2000)
Votre domaine: La Vision
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ? [Pv Lelouch] - Dim 10 Mai 2015 - 16:27



Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ?



Me prenait-il pour une imbécile? Ma tête se pencha sur le côté en observant l'académicien, tant j'essayais de le sonder. J'avais du mal à cerner la personne. De sa phrase presque ironique sur les pirouette à son petit sourire. Il faut être bien niais pour ne pas voir qu'il ne répondait pas aux questions, alors soit j’étais la première personne un tant soit peu réfléchis qu'il ai croisé jusqu'ici, soit il me prenait pour un simplet. Et pourtant, il se contraint à répondre à mes questions. Enfin, c'est ce qu'il semblait me dire, en baissant la tête. Je ne pus contenir d'étirer un sourire sur mes lèvres. Se rendait-il ?

- Que voudrais-je savoir ..»


Répétais-je, dans une question qui se voulait sans réponses. Je ne le savais guère, en fait. Tout ce détour avait amenuisé ma curiosité. Je voulais rentrer maintenant. Le temps ne s'était pas amélioré mais qu'importe. J'avais dorénavant une idée sur le sujet "Lelouch". Il avait un point de vue étrangement similaire au mien sur beaucoup de choses, et pourtant, il était encore là chez les académiciens. Devrais-je le pousser du mauvais côté?

- Nous devrions rentrer, tant pis pour la pluie. Il se peut que le temps aille en se dégradant, ça serait dommage de mourir de faim ici. »


Je me remis alors sur pieds en ramassant mes affaires pour être à la même hauteur que le jeune homme. Puis, tournant la tête, mon regard dériva sur les cordes qui tombaient du ciel pour s'écraser au sol. Nez retroussé, je m’avançais. Il ne fallut que très peu de temps pour que les gouttes d'eau incessantes ne viennent tremper entièrement mes vêtements. Mais qu'importe finalement.

- Et si tu me racontais le reste des tes souvenirs humains, sur le trajet ?»


Questionnais-je, en tournant la tête vers Lelouch. J'attendis que ce dernier ne me rejoigne, réticent ou non à l'idée de se mouiller les plumes avant de me remettre à marcher par le chemin que nous avions emprunté précédemment. Je ne faisais pas que meubler le silence qui aurait pu s'imposer, seulement si celui-ci avait décidé d'être honnête en vers moi, autant poser les bases. Je pouvais lui répondre, mais il devait me rendre la pareil. Un peu comme dans un match de ping pong (sport très étonnant par ailleurs). Deal, je te parle de moi, tu me parle de toi ? Pieds nus, je continuais d'avancer, prenant garde a ne pas marcher sur quelque chose qui pourrait me faire mal à la voûte plantaire. Plissant les eux, je scrutais les environs. Était-ce une impression ou la forêt me semblait plus ombre ... Pire. Tournant la tête vers l’arrière, je plissais les sourcils. Avais-je réellement vu les buissons bouger? Sale impression d'être observé.

Mes pas ralentirent... Trois lyncheurs sortirent tour à tour de leur endroit d'observation. Une forêt, pieds nus, avec si peu de place pour les mouvements, nous ne pouvions les affronter aussi facilement que cela. Il nous fallait déguerpir, trouver un autre endroit... Basculant lentement la tête vers Lelouch, je gardais du coin de l'oeil les trois bêtes.

- J'espère que tu es prêt à te faire la malle...»


Il avait du les entendre lui-aussi, car son attitude avait changé. D'un hochement de tête commun, nous nous élancions. Je ne vis pas ce qu'il se passa alors pour le jeune homme, occupée à sprinter, sauter et éviter toute sorte d'obstacles. Les lyncheurs n'étaient pas débiles, déjà ils s’élançaient à nos trousses. En affronter un seul était probablement faisable. Mais trois ? Je ne m'en sentais pas encore réellement capable. C'était trop tôt, et je ne connaissais pas la force de Lelouch. Si c'était un boulet, je ne pourrais combattre à sa place. Mais pour l'instant, fuyons.

© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ? [Pv Lelouch] - Mar 12 Mai 2015 - 10:34
Plus question de la sous-estimer . Cette fille était intelligente il fallait l'avouer, il fallait donc que je prenne un à deux coups d'avance sur elle a partir de ce moment . De plus on aurais dis qu'elle prenait un malin plaisir à me faire remarquer que je n'avais pas réussi à la berner comme les autres. Avec un sourire elle appuyait le fait qu'elle pouvait me demander ce qu'elle voulais . Puis constatant la pluie elle préféra me conseiller de rentrer avec elle vu le mauvais temps. On risquait de passer un moment dans cette grotte si on attendais que la pluie cesse . Elle était pied nus dans l'herbe et pourtant cela n'avais pas l'air de la deranger plus que ça malgré les flaques que la pluie avait créé . Elle me demanda finalement de lui raconter ce que je me rappelais de ma vie passée enfin de ce que je me souvenais . C'était faisable, je ne pensais pas tout lui raconter mais les grandes lignes au moins j'espérais ainsi gagner un peu de confiance de sa part . J'espérais qu'elle fasse la même chose du moins de façon général .
J'aimerais en savoir plus sur elle si il fallait me méfier ou...lui faire plus ou moins confiance. Puis l'atmosphère devint lourde, quelqu'un nous observait . "Non, ils sont plusieurs "pensais je .Elle l'avais remarqué aussi, son expression avait changé du tout au tout et après m'avoir prévenu elle a commencé à courir à une vitesse élevé . Trois monstres bondirent des fourés et se précipitèrent sur nous. Deux restèrent pour m'attaquer préférant uneproie plus aisément "attrapable ". Les bêtes se rapprochaient de moi et se préparerent à bondir sur moi.Je ne bougeais pas, non pas par peur mais parce que je devais me concentrer . J'allais essayer de lancer une illusion sur les deux monstres et deux illusions à la fois allait être d'une difficulté certaine . Les bêtes se stoperent elles faisaient face désormais non pas un seul humain mais bien 3 humains qui se séparèrent en courant . Les bêtes hésiterent ce qui me laissa la temps de courir vers la jeune fille déjà loin mais qui se faisait rattraper par l'autre bête. De plus l'illusion m'avait fatigué et je courais moins vite qu'eux . Tout ce que je pouvais faire c'était regarder la bête donner des coups de mâchoires à quelques centimètre du postérieur de la jeune fille. Je passais sous un arbre à la ramure basse et regarda à nouveau cette fois ci la bête voulais croquer le mollet de Clarke. Un autre problème survint rapidement mais pour moi cette fois ci. Une des bêtes que j'avais leuré à eu la bonne idée d'utiliser son flair pour me traquer et l'arbre que je venais dépasser venais de se fendre en deux sous les coups de griffes de la bête .Une situation ...compliquée .



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 359

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1855/2000  (1855/2000)
Votre domaine: La Vision
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ? [Pv Lelouch] - Jeu 14 Mai 2015 - 17:04



Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ?



Je suis en retard, J'ai un rendez-vous quelque part, Je n'ai pas le temps de dire au revoir, Je suis en retard, en retard, en retard. Je suis sorti beaucoup trop tard du lit. Et au moment où je partais, Le téléphone sonnait.

Pourquoi diable est-ce dans les moments les moins probables que des musiques incongrues nous viennes en tête ? J'avais entendu cette chanson une fois, avec un lapin humanisé qui courrait partout, une montre à la main. A ma manière, je faisais comme lui, je courrais pour fuir quelque chose. Lui essayait de rattraper le temps perdu, moi j'essayais de retrouver ma liberté. Je ne savais où était mon compagnon d'infortune, mais je n'entend ainsi hurlement, ni gémissement de douleur, alors probablement était il encore entier. Courir est une action sportive demandant du souffle et une régularité des mouvements. Courir avec dans chaque main, une chaussures était encore faisable. Mais l'arme accrochée à ma ceinture, qui me battait la cuisse était la pire. De fréquence peu régulière, elle venait me marteler la chair alors que j'esquivais racines et trous par-ci par-là. J'avais beau courir le plus vite que je pouvais, je me savais en difficultés. Esquivant un tronc d'arbre, ma tête pivota légèrement pour regarder en arrière. Du coin de l’œil, je vis la bête. Près, trop près. Mais elle était seule, les autres ayant décidé de s'attaquer à Lelouch. Aubaine ?

Ma course cessa, lorsque dans ma foulée, je repérais un arbre assez épais. Il me servirait d’arrêt. Arrivée à côté de lui, plutôt que de continuer tout droit comme la direction que je prenais depuis le début, mon bras gauche se tendit vers l'arbre afin d'utiliser celui-i pour faire pivoter mon corps. Le lyncheur, pris au dépourvu fit un léger dérapage, les pattes glissant sur l'herbe mouillée. Relâchant l'arbre, j'en profitais pour lui coller un coup de genoux dans le museau. Il recula, secoua la tête et se mit à gronder. Durant ce laps de temps, j'en avais profité pour sortir mon arme en la dégageant de la ceinture. Elle me serait plus utile en main qu'a battre mes jambes. Le lyncheur ne se fit pas attendre et s’élança avant de faire un bon dans ma direction. J'en fis de même, mais plutôt que de sauter, je me servais du sol trempé pour me laisser glisser, comme l'aurait fait un de ces hommes étrange qui courrait derrière un ballon et qui voulait tacler un autre homme en lui fauchant les jambes. Mais la je ne fauchais personne, seulement l'air. Mon but étant de passer sous le lyncheur. Son bond fut suffisamment puissant pour me laisser cette opportunité, plantant dans un même temps, ma lame dans son ventre. Au contact de sa chair, la lame s'empourpra de fluide rougeâtre alors que tombait sur moi ce même liquide.La bête ré-attérit sur ses pattes avant de s'écrouler. Les fesses au sol, je me remis sur mes jambes avant de me diriger vers le lyncheur. La lame, bien plantée dans son estomac semblait lui fait un mal de chien. Il était là, allongé, à tenter de la retirer en donnant des coups de crocs sous son ventre. En quelques pas, je le rejoins. Le lyncheur se redressa alors, tentant de se remettre sur ses pattes. Je n'aimais pas la violence gratuite. Coup de pied dans le ventre. Le lyncheur s'étala sur le sol, respiration saccadé, lourde. Je m'abaissais alors pour poser ma main sur la lame de mon kopis, bien enfoncé dans sa chair. Le lyncheur mis un coup de pattes en avant, patte que je n'esquivait pas, pour me concentrer à extraire la lame. Il me déchira une partie de mon haut, sur le bas du ventre, donnant une couleur rouge à ce dernier. Mais aucunes plainte ne sortit de mes lèvres. Mon regard était terne, sans saveur. Tuer ce genre de bestiole n'était pas mon plaisir. Main posée sur le manche de mon arme, je la tirais en arrière. Le lyncheur émit un hurlement. Mauvais. D'autres allait rappliqué si ils le trouvaient ici, en plus. Ma lame s'écrasa de nouveau dans le poitrail de la bête. Souffrance achevée. Je ne devais pas traîner ici. Les autres allaient débarquer. Je repris ma route. Lelouch ? Il me rejoindrait à l'académie, je suppose.

La marche continua quelques temps, avant que furtivement, je me plaque contre un arbre. J'entendais quelque chose approcher, de nouveau. Ça courrait ? Remontant mon arme, j'attendis que la présence ne me rejoigne pour sortir de ma "cachette" et pointer mon arme dessus.. Lyncheur, Lelouch, ours ? ..

- Quelle heureuse surprise .. »


Mon arme ne s'abaissa pas pour autant.

© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ? [Pv Lelouch] - Lun 18 Mai 2015 - 15:53
Une branche m'avais fouettée le visage me faisant perdre la jeune femme des yeux . Et puis j'avais aussi un autre problème : L'animal juste derriere moi qui essayait tanr bien que mal de me bouffer .Je commençais à fatiguer à force d'esquiver de plus la bête hurlait de façon croissante au fur et à mesure qu'il se rapprochait. Soudain la bête ,qui percevait mon ralentissement comme une faiblesse , se jeta avec toute sa force sur moi .
J'avais perçu ce changement d'attitude et avait bondi au dessus de la bête et ,la chevauchant malgré moi ,m'accrochait à la bête qui ne pouvait pas changer sa trajectoire .Elle heurta violemment l'arbre en face de moi se rompant le cou et mourut sur le coup . Pour ma part ? J'avais été projeté dans l'arbre et commençais à tomber lentement , ralenti par les épais feuillages de l'arbre .

"Franchement ...que pouvais t'il m'arriver de pire ? Me faire pourchasser par une bête sauvage et failli me faire boulotter 5 fois au moins ..."

Comme si on avais répondu un " Ne parles pas trop vite ce n'est pas fini " les branches qui me tenaient de facon stable ...cederent sous mon poids.
Je tombais brutalement et pourtant ...cette chute n'étais pas banale . J'étais tombé sur quelque chose de moins dur que je pensais, quelque chose de mou et de chaud . "Attends ...de chaud ?"pensais je
J'ouvrais les yeux, toujours un peu assomé , constant de ma nouvelle infortune. La jeune fille ...j'étais tombe dessus literralement ! J'avais l'air de l'avoir aussi sonnéecar elle mit du temps à réagir . "Avais telle amorti ma chute ? Intentionnellement ? Pensais je, Non impossible elle m'avais laisse seul avec ces monstruosités. "
Ma position était aussi bizarre que la chute car ...j'étais vraiment à quelques centimètres d'elle remarquant sa poitrine se soulever au rythme de sa respiration .

- Tu n'as rien ? Lui demandais je me relevant et essayant de la relever aussi .

Je remarquais que son arme était sortie , encore tâchée par une couleur rougeâtre , non loin de nous . "Elle avait tuée cette bête ? Seule ? Intéressant ." pensais je en la regardant . Elle n'était pas comme tout le monde ...un apprenti dieu aurait eu beaucoup plus de mal à venir à bout d'une créature pareille , seul et surtout non préparé.
Un son dans la forêt se diffusait dans la forêt, un hurlement strident , le dernier monstre flairait notre piste . J'avais réussi à l'occuper un temps mais je ne pensais pas pouvoir l'embobiner comme cela éternellement .

-On reste ou on fuit ? Demandais je à la jeune fille d'un regard écarlate.



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 359

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1855/2000  (1855/2000)
Votre domaine: La Vision
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ? [Pv Lelouch] - Mar 19 Mai 2015 - 19:59



Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ?



[ Le fait que Lelouch tombe sur Clarke ne colle pas du tout à mon rp précédent, mais why not, je m'adapte x) ]

Arme relevée, je pointais le lyncheur qui gisait à terre. Il semblait assez mal en point, était-il seulement conscient ? J'en doutais fort. Son poil ne se levait avec ce qui normalement du être sa respiration; qui aurait du soulever sa poitrine... Non, il était simplement au sol, probablement mort. Comment il s'était tué, c'était une autre histoire.. Les animaux pouvaient-ils avoir envie de mettre fin à leur jour, tout comme un humain pourrait avoir envie de suicide ? J'avais cru comprendre que certains oiseaux, les inséparables, une fois en couple vivaient toute leur vie ensemble. Mais si l'un d'eux mourrait, le second déciderait de se laisser mourir. C'était dans un sens une belle preuve d'amour, bien qu'un peu excessive à mon gout. Me tuer par amour ? Non, c’était pas une chose à laquelle je me sentais concerné.

Par contre, me faire tomber, c'était bien possible. Je n'eu pas le temps de relever la tête que je sentis une masse me tomber dessus. Je perdis pieds sous le choc, car mes jambes ne purent contenir une telle pression, si soudaine, et tombais à mon tour, par terre. J'avais servi d'amortisseur à cette chose. Était-ce un lyncheur ? Un peu sonnée, je rouvrais les yeux. Si c'était un ennemi, je ne devais m'attarder sur une quelconque faiblesse, même si je me sentais pas de me relever d'une traite. Plissant les sourcils, je n'eus même pas la force de pousser l'apprenti, ressentant dans mon épaule une vive douleur due à la chute. Déjà que la brûlure de mon bras droit m'handicapait quelque peu, mais avec en plus le bras gauche diminué, ca devenait compliqué. Lelouch se redressa et tenta de m'aider également, chose que je ne repoussais pas, ne me sentant pas au meilleur de moi-même. Si c'était un boulet en combat, il venait de perdre probablement tout espoir de rentrer sain et sauf, en m’abîmant le bras gauche, même non intentionnellement.

- Rentrons. Je ne me vois pas assurer la sécurité de deux individus avec un bras brûle et le second endommagé..»


De nouveau sur pieds, mon regard se reporta aussitôt sur le sol, afin de récupérer mon Kopis. Il n'était pas bien loin, je l'avais juste lâché pendant ma chute. Avant de partir, je pris soin de le récupérer et d'en essuyer la lame avec le tissus de mon haut. Ressembler à une souillon ne me posait guère de soucis. Avoir une arme souillé et rouillé m’embêtait d'avantage.

- Les méthodes d'approches de ton époque son drôlement singulière. Vos compagnes devaient avoir le corps et une mentalité d'acier. »


Déclarais-je, en essayant de relativiser la chose. Le blâmer ne me servirait  rien, mis à part attirer l'attention des habitants de ces bois. Dans le meilleur des cas, nous aurions le temps de parcourir suffisamment de chemin pour qu'ils lâchent l'affaire. Dans le pire des cas, nous pourrions tenter de courir ou de les affronter si ils revenaient à nous. Mais j'avais oublié que le troisième lyncheur n'était pas forcement stupides comme ses frères, car déjà, il bondissait hors des buissons, babines retroussés.

Je ne pouvais réellement l'attaquer, mes deux bras étant plus faible que prévu. Je pouvais en revanche le bloquer pendant que l'apprenti l’achèverais ? Lelouch regardant dans ma direction, je lui lançais mon Kopis , pour qu'il le réceptionne. Puis de nouveau, mon regard se tourna sur la bête qui ne savait par qui commencer. La femelle aux cheveux roses ou l'hommes aux yeux couleur sang ? Glissant deux doigts entre mes lèvres, j'émis un sifflement. Suffisamment aiguë pour agacer l'animal qui opta pour commencer par moi. Son arrière train s'abaissa, assez pour se donner de l'impulsion en se mit à courir dans ma direction. Mon regard chercha le sien. Encore quelques secondes avant qu'il ne m'atteigne. Bingo. Ses iris jaune se braquèrent dans ma direction, me laissant activer mon domaine divin. Sa patte arrière cessa alors de lui répondre, paralysée. Le lyncheur, surpris senti le bas de son corps d'affaisser. C'était le moment pour Lelouch de faire son intervention, car le lyncheur, même avec sa patte arrière en moins se mit à bondir, m'obligeant à reculer.
© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ? [Pv Lelouch] - Mer 20 Mai 2015 - 11:49
Hrp:( C'est fait exprès x) histoire de faire en sorte que Clarke ,malgré le fait qu'elle sous estime Lelouch , Lelouch lui même brisé ses croyances en la rattrapant et en ...tombant sur elle malgré le fait qu'elle l'attendait la ou elle s' attendait à le voir déjà mort ^^. C'était pour pimenter le rp mais si tu veux que je change le rp je peux toujours :) )

J'avais blessé la jeune fille dans ma chute. Je l'examinais donc , pour constater ces blessures , elle semblait s' être brûlée sur un de ses bras et j'avais sûrement du lui faire une contracture . Je me sentais coupable de l'avoir ainsi diminuée.Elle proposa que l'on rentre ce à quoi je répondis :
-Tu n'a pas à le faire seule . Je vais m'occuper de toi .

- Les méthodes d'approches de ton époque son drôlement singulière. Vos compagnes devaient avoir le corps et une mentalité d'acier. »

Je n'eut pas le temps d'en dire plus . La bête nous avait retrouvée et se léchait les babines rien que de nous voir si proche d'elle . La jeune femme siffla en s'éloignant de moi puis elle me lança son arme . Une diversion ? Elle prenait trop de risques.
La bête rendu folle par la mort de ses confrères ne me laissa pas le temps de tergiverser . Je le lançais en courant vers la bête , arme à la main .La bête avait changé de comportement comme si elle avait été blessée dans sa course . Ce qui ne l'empêcha guère de se jeter sur la jeune fille . L'adrénaline faisant effet je réfléchissais à des centaines de scénarios pour la sauver à chaque seconde.Puis de toutes mes forces je lançais la lame vers la bête tandis que je m'élançais vers la jeune fille . Malgré le fait que la bête eut été diminuée maintenant qu'elle avait bondi elle représentais une masse énorme qui ne pourrait pas s' arrêter.Même si je la tuais sa trajectoire ne changerais pas et soit moi ou soit la jeune fille serait écrasé par la masse de la bête . La lame s' enfonçait alors dans le flanc de la bête j'avais visé précisément . La lame s' enfonçait dans le poumon de la bête , la mort ne serait pas immédiate mais la bête allait y laisser la vie .Pourquoi j'avais couru vers la jeune fille ? Que je ne l'avais pas laissé esquiver tout simplement ? Car au moment où elle avais commencé à reculé elle avais rencontré le tronc imposant d'un grand arbre .Elle allais être brisée si je ne faisais rien, alors j'avais bondi aussi vers elle et la prenant dans mes bras et nous projetant sur le côté utilisant mon dos pour amortir ce mouvement .Le sol m'avais lacéré le dos mais je ne dis rien . La bête furieuse et hurlait des sons guturaux horribles suite à mon attaque s' écrasa sur l'arbre avec un bruit sourd . Le silence revint , tenant la tête de la jeune fille dans mon mouvement protecteur je la libérait pour voir si elle n'avait rien . L'adrénaline s' en était allé me laissant sans force sur le dos la jeune fille sur moi, sa tête montait et descendais au fur et à mesure de ma respiration . Je pense que j'ai dû rester un moment dans cette position profitant pleinement de l'acalmie. Je ne comprenais toujours pas pourquoi elle avais pris autant de risques pour venir à bout de cette chose . Elle m'avais fait confiance ...

-Ça va ? Tu n'est pas blessée? Demandais je ne bougeant pas regardant le ciel sombre .



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 359

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1855/2000  (1855/2000)
Votre domaine: La Vision
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ? [Pv Lelouch] - Mer 20 Mai 2015 - 23:51



Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ?



[ Pas de soucis! En revanche, rappel, la brulure du bras droit, elle l'avait déjà au début du rp, d'ou le fait qu'elle s’entraînait du bras gauche ;] ]

Avais-je le choix ? Si le lyncheur venait  à moi, je n'aurais pu lui mettre de coup conséquent!; Miser sur l'apprenti était la solution la plus raisonnée qu'il me restait. Si il ne se barrait pas en courant pendant que mon corps servirait de casse croûte à la bête, évidement. Mes yeux ne quittèrent ceux de l'animal, attendant une quelconque faiblesse de sa par. Dans son flan, je vis mon Kopis enfin arriver, transperçant la chair de sa lame affûtée. Il me faudrait encore le nettoyer, pensais-je, un peu las.

Mauvais calcul. Pourquoi diable mon talon venait-il de rencontrer un obstacle ? Je ne pouvais plus reculer. Bon, sauter sur le coté pour m'écarter ? Me baisser ? Pas besoin de réfléchir plus, mon corps bascula, entraîné sur le coté par le poids de Lelouch. C'était la seconde fois qu'on se percutait en moins de dix minutes, quelles drôles de manies il avait !

Étrangement, le choc ne me paru pas si rude, cette fois, amorti par l'apprenti. Il me rendait la pareille de m'avoir pris pour un matelas tout à l'heure ? Je n'aurais su dire, mais je devais le remercier, je suppose. Il m'évitait le tête à tête avec le lyncheur énervé. Rebutée par un quelconque contact physique, je me redressais vivement, pour ne plus avoir à sentir le battement, aussi apaisant soit-il, de l'apprenti. A quatre patte, je me fis basculer sur les fesses, à côté.

- Légère douleurs aux bras. Mais rien de conséquent, ne t'en fais pas. Et toi ?»


Questionnais-je, en soupirant. Bilan des choses, trois bêtes en moins. Espérons juste qu'il n'y ai pas maman et papa lyncheur dans les parages, prêt à venir venger leurs petits ou leurs frères. Les lyncheurs, ne traînaient-ils pas en meute? Trois, n'était pas ce que je qualifiait ainsi .. Les autres ne devaient pas être loin, j'étais persuadé qu'ils n'étaient que des éclaireurs. Il ne fallait donc pas s'attarder trop longtemps. Levant le nez, mon attention se reporta sur les gouttes de pluies, qui n'avaient pas cesser de nous tomber dessus. Purificatrice ? J'en doute, mais au moins elle nettoierais un peu mes vêtements, pensais-je, en regardant leur état. Mes deux mains se posèrent au sol pour le prendre comme appui. Puis, d'un mouvement, je me hissais dessus et me remis debout avec légère difficulté. Ne pas forcer dessus. Mais bon, heureusement que ce n'était que les bras et pas les jambes ! Une fois debout, je fis quelques pas dans l'herbe mouillée et me pencha près du lyncheur qui gisait sur place. Il n'était pas mort mais semblait souffrir. Pauvre ami. Mes doigts se refermèrent sur le manche et d'un coup sec, j'enlevais la lame planté dans l'abdomen de la bête. Un grognement lui racla la gorge. Je m'accroupis devant la bête et posa ma main sur ses deux paupières. Il eu un mouvement de pattes, comme pour m'en mettre une, mais cessa de gesticuler lorsque je fis couler de sa gorge un filet de sang. L'eau de la pluie se mélangeait avec, laissant les poils de la bête rosirent d'autant plus. Je venais de lui entailler la gorge, simple, net et efficace, pour abréger ses souffrances. Je me redressais de nouveau, et essuyais la lame de l'arme sur mes vêtements. Bien que douloureux, je tendis la main à l'apprenti pour l'aider à se relever, si il le désirait.

- Merci.»


Une fois l'apprenti debout, nous nous remîmes en marche, pour ne pas trop tarder. Au cas où ..

- Rien de mieux qu'un affrontement pour connaitre en profondeur les autres .. »


Déclarais-je, un peu à moi même.. Les agissements, réactions, solo, en équipe, ça en disait long..
© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ? [Pv Lelouch] - Jeu 21 Mai 2015 - 12:30
Les nuages se reformaient au dessus de nous et bientôt de nouvelles gouttes de pluie venaient s'inscrire sur mon visage. Le calme était revenu et le vent s' était tari enfin si bien que seul le bruit de la pluie était audible . La jeune fille resta quelques instant sur moi puis je ressentais un frisson et elle fit basculer son fessier sur le côté .Je restais là, inerte, essayant de reprendre mes esprits et de me calmer...Ce qui n'étais pas une mince affaire . Mon oeil restait écarlate je le sentais bien, il faudra que je demande à l'académie quelque chose pour le cacher et si ce n'est pas dangereux. Il ne manquerais plus que mon pouvoir actif devienne passif et que j'illusionne le premier venu . La jeune fille se leva, extrêmement faible... Enfin au vu de sa démarche en tous cas . Elle se rapprocha de la bête à l'agonie , qui ne pouvais plus se défendre au vu de mon attaque . Je n'aimais pas voir souffrir inutilement les autres mais au vu de sa blessure il devait lui rester 1 ou 2 minutes à vivre. J'observais la scène ,silencieux, et surtout l'attitude de la jeune fille .De prime abord je pris son attitude pour de la pitié mais son visage exprima un mouvement de sourire contenu puis une expression froide en tranchant le cou de la créature . Je trouvais ça effrayant deux deux façons différente la premierre car son expression l'était et la deuxième car je n'osais pas imaginer le passé terrifiant de la jeune fille qui avais du le mener à ...ça.
Cependant elle se tourna vers moiet son visage s'adoucit immédiatement . Je devais l'avoir convaincue finalement et son "Merci" confirma mes dires.

- Rien de mieux qu'un affrontement pour connaitre en profondeur les autres .. »
Disait-elle alors que nous nous remettions en route . J'étais mitigé sur la véracité de ses propos à une échelle générale mais soit. Par contre la jeune fille ne marchait pas très bien droit, devait être elle épuisée mais sachant très bien que si je demandais je me risquais à la courroucer je m'abstint de tout commentaire restant simplement proche d'elle afin de m'assurer qu'elle ne tombe pas .Essayant de détendre l'atmosphère je relançais :

-Qu'es que tu insinue lorsque tu disait que nos compagne devait avoir un moral d'acier?

J'avais dis ça avec un clin d'oeil et l'air faussement outragé.
Et la pluie continuais de tomber .



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 359

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1855/2000  (1855/2000)
Votre domaine: La Vision
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ? [Pv Lelouch] - Ven 22 Mai 2015 - 17:02



Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ?



Je n'aurais su dire combien de temps nous avions marché avant qu'enfin, le chemin me semblait familier. Non pas que je reconnaissais chaque arbre et chaque emplacement de buissons, mais il me semblait me souvenir de certaines formes et de couleur. La forme de l'énorme pin notamment, qui possédait sur son tronc une assez grosse excroissance faisant penser à une verrue.  Ou la couleur de ces feuilles sur le sol, qui d'un beau dégradé tapissaient le sol. Orangé, rouge, jaune et parfois même un peu de vert. Délaissant ces endroits familier du regard , mon attention se reporta sur l'apprenti que je pouvais voir du coin de l'oeil. Il semblait prêt à agir, comme si il pensait que j'allais faire quelque chose. Mais quoi, c'était une grande question.

- Simplement que si pour les conquérir, vous leurs sauter dessus souvent, ca laisse des traces, je suppose. Il en faut de la volonté pour accepter ce genre de parade !»


Ma phrase s’estompa alors que je réfléchissais sur mes propres paroles. Sauter dessus.. Je pensais surtout à tomber physiquement sur quelqu'un, et non pas lui sauter dessus sexuellement parlant. Bien que si l'on considère que la personne de sexe féminin ne soit pas consentante cela relèverait d'un viol mais... Mes pensées virevoltaient ici et là, dans un déluge de raisonnement tout aussi tordu les uns que les autres. Rien que le fait de penser à des quelconque rapport physique me rebutait. Je fis la grimace, comme pour conclure la fin de cette spirale infernale de pensées étranges.

- Tu sais quoi, oublie ce que je viens de dire, c'est carrément tordu.»


Je fis un léger hochement de tête comme pour l'encourager à laisser tomber. Nous venions d'arriver à l'entrée du bois, constatais-je, lorsque petit à petit les arbres et les buissons disparaissaient pour laisser place à une verdoyante prairie. A partir de là, il ne nous restait pas beaucoup de chemin pour rentrer à l'académie. Ma première direction ? Le réfectoire. Non parce que franchement, j'avais vraiment très faim, en témoigne les légers bruits que mon ventre laissait échapper. Et ensuite, peut-être me rendrais-je à l'infirmerie, si j'y pense encore.. Ce qui était sur en revanche, c'est que nos chemins étaient probablement destinés à se recroiser, pensais-je, ne regardant l'apprenti du coin de l'oeil ..
© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ? [Pv Lelouch] - Sam 23 Mai 2015 - 16:57
- Simplement que si pour les conquérir, vous leurs sauter dessus souvent, ca laisse des traces, je suppose. Il en faut de la volonté pour accepter ce genre de parade !»

Je la regardais avec à la fois un regard interrogateur et amusé . Je voyais bien qu'elle pensais au fur et à mesure à des choses bien inavouables mais au fur et à mesure qu'elle se rendait compte que je m'en m'apercevais elle rougissait malgré elle .

-Ce qui veux dire ? demandais je avec un sourire amusé .

- Tu sais quoi, oublie ce que je viens de dire, c'est carrément tordu, répondais telle en détournant la tête .

Je commençais à rire aux éclats en constatant son attitude, définitivement je pense que ça fait longtemps que je n'avais pas autant ri qu'en sa présence . Elle devait me prendre pour un fou ou un idiot mais je pense que rien ne valais sa mine gênée . Le chemin je le reconnaissais des à présent et bientôt l'académie fut en vue . Une bonne douche et un repas me feront le plus grand bien mais je m'assurerais de soigner correctement la jeune fille , c'était de ma faute il me fallais l'assumer .

-Bon après t'avoir rafistolée on va manger un morceau ? Demandais je à la jeune fille en poussant les grilles d'entrée de la forêt .
Cette forêt qui les regardaient avec attention depuis un certain temps , il n'avaient pas remarqué que les lyncheurs les observaient rentrer chez eux et priaient ,en se lechant les babines, qu'eux et ses deux humains se retrouvent .
Quant à moi ? Moi j'étais juste contentde savoir que j'avais peut être trouvée une alliée de poids qui pourrait m'aider le moment venu
.Fin.



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 830

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ? [Pv Lelouch] - Ven 29 Mai 2015 - 20:07

Certaines personnes ont beau saigner, avoir les vêtements partiellement déchirés, trempés, ainsi que tâchés par le sang et la boue… non : ils préfèrent se rendre au réfectoire pour aller bouffer ! Les priorités ne sont plus ce qu’elles étaient… et pourtant, dans la Grèce antique, l’hygiène était très importante… très ancrée dans la culture. On se lavait, puis on mangeait, dans cet ordre. Les deux académiciens (ou devrais-je dire… « renégats dans l’âme ») devraient aller faire un tour aux bains publics pour se ressourcer. Ce qui ne les empêchera pas de se faire un festin ensuite !
Au menu : lyncheur bouilli !

Sinon… même engueulade que d’habitude : se relire avant de poster. =o
Les mots mots doubles, les lettrs mnquantes, dans mots les ordre bon le… c’est compliqué à déchiffrer, n’est-ce pas ? Une technique consisterait à écrire en regardant l’écran plutôt que le clavier… pour voir les fautes directement… mais bon. Tout le monde n’est pas forcément à l’aise. Pour Lelouch, une petite remarque supplémentaire : si possible, mettre au moins de la couleur pour les paroles, pour rendre le texte plus vivant ! Encore une fois, vous ne vous rendez pas compte que vous écrivez bien, que c’est très intéressant… mais parfois difficile à déchiffrer !

Et puis, on dit « faire partie »… les fautes dans les titres sont interdites !

Clarke Griffin : 1055 xps
Lelouch Kokoro : 990 xps

Xps attribués : Yep
Fais-tu partis de ces hypocrites d'apprentis ? [Pv Lelouch]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Le bloc Espoir contre des representants de partis au CEP
» Projet de loi qui limiterait le nombre de partis politiques a 4 ou 5
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Fais tes preuves... (PV Pix et Illu')
» Fais-moi peur [PV Julian Rollwers]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail :: Terres inexplorées-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page