Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Défaite sur défaite. [Pv Red Fang]

 
Invité
avatar
Invité
Défaite sur défaite. [Pv Red Fang] - Dim 22 Mar 2015 - 23:09

Défaite sur défaite.




« En une vie, combien de fois un homme pleure ? En une année, combien de fois une prostitué s'offre à un inconnu ? Et en un seul mois, combien de fois une mère s'inquiète pour son fils ? En une semaine, combien de fois les hommes implorent dieu ?  Et durant le peu de temps qui me reste à vivre, combien de fois vais-je encore perdre ?
Je me le demande... »



À sa sortie d'infirmerie, les nuages gris avaient disparu laissant place au soleil. On pouvait encore déceler de l'humidité. Au loin, le mauvais temps s'en allait et les cieux commençaient à éblouir le monde de son éclat. Près de ce bâtiment là-bas, un arc-en-ciel venait de faire son apparition. Les oiseaux ne tardaient pas à siffloter en chœur. Les fleurs encore toutes humides, laissaient les dernières gouttes s'échapper du bout de leurs pétales. Les flaques d'eau au sol bien que peu nombreuses reflétaient tous les cieux. C'était comme si les dieux avaient décidé d'éloigner le mauvais temps à sa présence. Comme pour inaugurer sa sortie, un vent s'élevait faisant valser le bas de sa veste. Alors les vieilles bottines trouées de Miles cessaient de marcher un instant et le jeune homme se mit à regarder le ciel d'un air intrigué avant de lâcher un soupir forcé et d'afficher un air blasé. La douleur à son épaule fit ramener ses esprits sur terre..

Son affrontement avec cette bête était la pire de toute. Ce n'était pas les séquelles du combat qui le faisait plus mal, c'était surtout au cœur qu'il était le plus atteint. Sa fierté en avait pris un coup. Le ciel avait beau être clair et d'un bleu éclatant, rien au monde n'aurait pu éclairer son visage assombri et meurtri de honte. Enchaînant défaite sur défaite, avec un dernier échec pour le moins cuisant, la voix des sans voix désespérait. C'était comme si une malédiction l'avait frappé. Qu'importent les obstacles qui se trouvaient sur son chemin, l'apprenti-dieu était incapable de les franchir. Qu'importent les chemins que le jeune homme avait empruntés, car au final, le résultat restait toujours le même : l'homme aux yeux bleus échouait. Lui ? Un héros ? Tracey était un héros ce que Pâris était un guerrier brave et robuste. Lui qui rêvait de marcher sur les traces d'Achille, des héros comme Hector ou encore Hercules était loin du compte.

Alors il déprimait. L'élève vagabondait sans trop savoir où aller. Tel un spectre qui errait, l'ex-étudiant marchait sans trop réfléchir, se laissant guider par ses pas. Ses pas les avaient conduits devant une fontaine. L'intrépide s'arrêtait devant et il regardait son reflet. Avec son pansement sur sa tempe et son plâtre qui maintenait son épaule en place, le brun avait l'allure d'un perdant. D'un gars voué à l'échec. Miles fouillait dans sa poche et il en sortit une pièce de monnaie. La voix des sans voix se perdait dans ses pensées, cherchant un vœu à réaliser. Tracey finissait par la jeter dans la fontaine, d'une simple pichenette du pouce. C'était à cet instant qu'il distinguait à côté, non loin de là une silhouette masculine. De l'autre bout de cette fontaine, un jeune homme munit d'un bonnet. L'inconnu semblait être de sa génération, à quelques années près. Il semblait nouveau. Comme à son habitude, Miles l'accueillait avec toujours autant de tact.

- « Quoi ? Tu veux ma photo ? »


Froid, lunatique et direct. Tel était Miles.




Dernière édition par Miles Tracey le Mar 24 Mar 2015 - 23:51, édité 4 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Défaite sur défaite. [Pv Red Fang] - Lun 23 Mar 2015 - 16:33

Scene 3: Red and Blue, a clash of colors





Red avait amené un peu de matos avec lui aujourd'hui, pas grand chose hein! Juste un peu de minéral d'argent, quelques dizaines de grammes tout au plus, et de quoi faire du travail de précision dessus. Un couteau, une aiguille en titane et un peu de papier abrasif, pas de quoi casser trois pattes à un canard. Il était décidé à se remettre dans le bain, commençant par de petits ouvrages le temps qu'il trouve un endroit où poser au moins de façon temporaire un véritable atelier. La collecte de matériel avançait bien en soit, il avait trouvé de quoi improviser des cuves pour stocker divers liquides pour la trempe ou le traitement des lames, deux ou trois bocaux de divers éléments chimiques en poudre, un gros bout d'acier qu'il pourra improviser en enclume ainsi qu'un maillet en bois. C'était pas la joie mais ça suffirait un temps, il lui faudra bien plus d'argent pour réaliser son projet et malheureusement il ne possédait pas encore assez de moyens pour faire des rentrées d'argent constantes avec ses ouvrages. Bah au moins il obtiendrait quelques petits divis avec cette pièce, les gars du marché semblait très friands de ce genre de petites choses et c'était avec plaisir qu'ils acceptaient qu'on renfloue leurs stocks.

Red s'était installé sur le rebord de la grande fontaine qu'il avait repéré il y a quelques temps déjà. Il faisait beau, le coin était calme et dégagé, sans oublier que la présence du point d'eau allait s'avérer vitale pour plusieurs phases du travail de ce bout d'argent qu'il trimbalait avec lui. Ainsi il posa son petit cul sur la pierre blanche et chaude qui constituait le contour de l'édifice, puis il considéra l'individu minéral qu'il tenait entre ses mains. Il l'examina sous toutes les coutures, devant comprendre au mieux sa structure avant de le chauffer à blanc. Red ferma son poing, puis ses yeux, et se concentra de toutes ses forces. Au bout de quelques minutes le tour fut joué, et il put commencer à travailler. Tout d'abord il modela grossièrement la forme qu'il désirait obtenir de ses doigts, la chaleur dégagée par le métal chatouillant légèrement la paume de sa main. Une fois satisfait, il trempa brièvement le bloc d'argent dans l'eau de la fontaine et le ressortit immédiatement, enlevant les écailles formées à la surface de son ouvrage actuel avec ses ongles. Red souffla sur le bout de métal pour enlever les quelques poussière formées lors de cette opération, puis il trempa la chose pour de bon cette fois, fixant la forme qu'il avait modelé.

Un peu de vapeur s'éleva du point d'eau.

Red quand à lui commença à sculpter la forme qu'il avait en tête à l'aide du couteau et de l'aiguille en titane, prenant tout son temps et s'appliquant méticuleusement sur chaque petit détail. Ce qui au départ n'était qu'un vulgaire bloc d'argent fondu pour avoir vaguement la forme d'un serpent commençait à présent à avoir de la gueule. Un petit dragon je dirais, du beau travail en tout cas. Faut avoir le compas dans l’œil pour faire un truc aussi minutieux quand même, et être au calme est une donnée essentielle. Calme qui semblait à présent bien loin maintenant que ce gars se rapprochait de la fontaine. L'avantage quand on a la gueule de Red, les gens réfléchissent à deux fois avant de risquer de vous déranger, en fait ils évitent en général de s'approcher tout court quelles que soient les circonstances mais je m'égare. Ce gars là s'approchait donc, pas mal amoché au passage le morceau, tel un putain de zombie à la recherche d'une cervelle fraîche à croquer. Red plissa des yeux en le voyant approcher, à la fois un poil emmerdé de voir quelqu'un se ramener ici mais surtout car il avait sérieusement envie d'aller lui secouer le cocotier à celui là. Ok, il avait peut-être ses raisons, d'accord. Mais se ramener ainsi comme si toute la misère du monde venait de vous arriver sur le coin de la gueule tout en réussissant à garder un air hautain et autosuffisant, ça fallait le faire!

Clairement pas le genre de personne avec laquelle Red s'entendrait ça, il pouvait le sentir à 3km


Enfin bon, s'il faisait pas trop de grabuge ça passerait encore. On avait donc ce jeune freluquet pale comme un cul qui s'approchait de la fontaine. Il avait les yeux bleu l'engin, une assez belle couleur qui allait assez bien avec le reste de sa personne. Red le regardait faire ses petites affaires du coin de l’œil, priant pour que ce mec se barre sans le remarquer. Et puis de toute façon il faisait quoi à sortir dans un état pareil ce gars?! Non car le plâtre qui maintenait l'épaule du gars en place semblait récent hein. Ben après il fait comme il veut mais bon, faire un vœu au niveau d'une fontaine ça presse pas à la minute quand même. Il envoya une pièce valdinguer dans la fontaine

*plouf*

Voilàààààààà, maintenant par pitié casse toi et ne remarque pas le géant qui se tient de l'autre cô.....

"Quoi ? Tu veux ma photo ?"

Et merde

Red se figea alors qu'il ne commençait à limer et lustrer le futur pendentif sur lequel il travaillait. Il soupira, et se retourna lentement en direction du gars sans quitter son siège.

"Pour en faire quoi? Les toilettes de l'académie ne sont pourtant pas à court de PQ que je sache?" dit Red avant de retourner à son travail, tournant ainsi le dos à cet inconnu

Ouais, cette histoire n'allait clairement pas bien se finir avec deux protagonistes pareils. Aussi aimables l'un que l'autre, chacun pour des raisons personnelles, certes, mais le résultat promettait d'être explosif si l'inconnu décidait de rester. Et vu que Red sentait encore un regard se poser sur son dos, c'était clair qu'il n'allait pas partir tout de suite. Bordel, trop demandé de vouloir bosser sérieusement en paix dans cette académie ou quoi? Red soupira.

"Dégage mec, j'ai pas le temps ni le luxe de parler avec toi. Ni l'envie d'ailleurs, en fait je dirais même surtout l'envie au final"

Et le voilà qui rajoutait de l'huile sur le feu! Red avait beau avoir un fond gentil et un cœur en or....quand il avait décidé de se comporter comme un trou du cul et de vous balancer de la merde il ne se retenait aucunement! Et autant dire qu'il s'échauffait là, tout comme son humeur d'ailleurs, et qu'il était à mon humble avis très hasardeux voire risqué de lui répondre dans ces conditions. Il a beau ne pas aimer la violence, quand il y a marre, yen a marre. Et puis quelque chose l'énervait au plus haut point chaque fois qu'il fixait ce mec, impossible de savoir quoi cependant.
Invité
avatar
Invité
Re: Défaite sur défaite. [Pv Red Fang] - Mar 24 Mar 2015 - 23:35


Défaite sur défaite.





Dans ce genre de situations, en fonction de la mentalité des gens, plusieurs solutions étaient plausibles. La plupart des gens répondaient à une provocation en l'ignorant tout simplement ou en faisant mine de n'avoir rien entendu. D'autres encore, ceux ayant plus de courage auraient pris leur courage à deux mains pour répondre calmement, au risque d'envenimer davantage la situation. Mais en réalité, rares étaient ceux qui répondaient à une pique par une autre. Lorsque ce gaillard lui avait répondu, Miles fut ébahi. Dans un premier temps, la voix des sans voix ne sut que dire. Habituellement, c'était parce qu'il se montrait grossier avec son entourage que chaque conversation s'en suivait d'une rixe. Mais c'était bien la première fois que le jeune homme se trouvait dans la position inverse. On pouvait presque dire que sur ce coup, Tracey s'était fait moucher. Quelqu'un l'avait remis à sa place et ce sentiment le déplaisait. Le justicier ne le connaissait pas, il ne savait pas d'où cet individu provenait... Cependant, le brun le détestait déjà.

- « Dégage mec, j'ai pas le temps ni le luxe de parler avec toi. Ni l'envie d'ailleurs, en fait je dirais même surtout l'envie au final »


L'intrépide se décidait de lui faire face pile au moment où ce dernier lui tournait le dos. C'était quoi cette arrogance ? L'élève se sentait frustré. Non pas parce qu'il avait trouvé quelqu'un qui parlait couramment la langue des idiots, mais parce que cet homme l'avait pris de haut avant lui. C'était surtout la manière dont ça été fait qui le dérangeait. C'était comme s'il considérait Miles comme une véritable sous merde. Était-ce à cause de son plâtre ou à cause de son gaze sur sa tempe ? Ou peut-être que les gens avaient trop parlé de sa défaite cuisante. Du coup, plus personne ne le respectait. Alors c'était donc cela, il le pensait faible. Tracey fit une grimace agacée. Il était froissé. Lui qui avait fait preuve d'un calme olympien jusque-là décida de passer à l'acte. Le brun allait le mêler, faire de lui une grosse victime. Le jeune homme laissait exploser son côté versatile, son côté instable. Délicatement, l'apprenti-dieu ôtait son plâtre. Son prédateur le loup-garou ne l'avait pas raté et la douleur à son épaule était encore vive. Mais si l'intrépide laissait passer ce genre d’attitude, il se ferait écraser par le premier venu. Et ça, le brun ne pouvait l'accepter.

- « … non mais... »

Sans le moindre scrupule, l'homme le plus électrisant du monde plantait son plâtre avec véhémence sur l'arrière du crâne de son interlocuteur. Le plâtre éclatait laissant retentir un bruit sourd comparable à un verre qui vient d'exploser en mille morceaux. L'apprenti dieu laissait tempêter sa rage. Miles était ce genre d'homme. Il valait mieux trouver les bons mots lorsqu'on s'adressait à ce dernier sous peine de sévices. Malheureusement pour cet homme, il n'avait pas su trouver les bons mots. L'autre partie du plâtre qu'il tenait encore dans ses mains s'émiettaient petit à petit avant de ne devenir qu'un vulgaire bloque de petits morceaux et de poudre blanche. Un vent s'élevait. La poudre emportée par le vent avait créé une sorte de fumée blanchâtre qui passait sous le nez de la voix du peuple. L'ex-étudiant en médecine avait l'air d'un spectre venu d'un autre monde. L'infirmière de l'établissement lui avait pourtant bien dit de ne pas l'enlever sous peine d'aggraver ses blessures. Mais Miles ne respectait aucune règle : le justicier l'homme qui se trouvait au-dessus des lois.

- « Non mais tu sais qui je suis connard ?! »

Le jeune homme agrippait la main droite à son épaule gauche. La douleur aurait dû l'arrêter mais la haine le pousser à continuer ses provocations. C'était plus fort que lui. Les yeux grands ouverts tel un psychopathe, il observait son adversaire d'un air hautain. Négligeant l'importance de sa blessure, l'homme aux yeux bleus levait la jambe de manière à placer la semelle de ses bottines sur les fesses de l'inconnu. À cet instant, Tracey envoyait un chassé qui fit passer l'inconnu par-dessus le rebord de la fontaine. Voilà un bon bain offert gratuitement par la voix des sans voix. Cela allait peut-être lui rafraîchir les idées et le faire redescendre les pieds sur terre. De plus la pluie venait tout juste de partir, l'eau devait être tout sauf chaude. L'intrépide grimaçait. Son épaule le tiraillait mais il fallait restaurer l'ordre. Il fallait remettre cet inconnu à sa place. Miles se devait le faire pour s'en servir d'exemple et ainsi, avertir les êtres infâmes de son existence. Qu'il était loin d'être comme eux, bien au contraire : le justicier était le futur de ce monde, un héros. Alors comme un dernier outrage, il grommelait.

- « Rien-à-foutre. Maintenant c'est toi qui dégage enc***. »

Miles ne tenait pas vraiment à cette endroit. Mais sa fierté l'aveuglait et elle le rendait idiot. Depuis ses multiples défaites, le brun était en quête de victoire. La voix des sans voix cherchait en vain un souvenir mémorable, un événement dont il pourrait être fier. L'homme au regard saphir était très pointilleux sur ça, c'était devenu pour lui quelque chose de tabou. Le brun cessait de regarder l'individu. L'ex-étudiant en médecine verrouillait ses pupilles sur son épaule gauche. Le jeune homme souffrait le martyr. Cela allait probablement lui coûter un tour direct à l'infirmerie. Lorsque la douleur s'intensifiait, sa mâchoire se crispa. L'être le plus électrisant au monde regrettait amèrement d'avoir agi si imprudemment. Tracey avait agi sous la colère, c'était là un acte délibéré. Mais être impulsif et agir de manière imprévisible, c'était sa plus grande force. Hélas pour lui, l'élève ne se doutait pas que celui qu'on nommait l'Apex Predator n'était pas le seul monstre dans la Deus Académia. Ce lieu regorgeait de monstre, tous aussi fort et dangereux les uns que les autres. Et cet inconnu là...

Il en faisait partie.


Invité
avatar
Invité
Re: Défaite sur défaite. [Pv Red Fang] - Dim 12 Avr 2015 - 15:02
Les chieurs sont toujours comme ça, à n'écouter que ce qui leur plait et à choisir le chemin qui mènera tôt ou tard à leur propre destruction. Que ce soit pour Red, ou cet allumé du bulbe qui avait décidé de venir l'emmerder. Le gars en question semblait assez mal en point mais Red l'avait cependant déjà remarqué, un habitué de la baston peut-être? Ou juste une grande gueule qui l'a ouverte une fois de trop? Personnellement il penchait plutôt pour la seconde solution vu l'air que se donnait ce drôle de numéro. Notre héro ne savait pas réellement pourquoi mais la simple présence de cette tache le mettait en rogne. Le fait qu'il soit concentré sur autre chose n'était qu'une partie de la réponse quand à son comportement actuel en effet, la réelle raison était bien plus profonde que ça. Il avait déjà rencontré ce type de tafiole par le passé, de petits roquets qui passaient leur temps à vous remplir les oreilles de merde avec leurs histoires qui pouvaient se révéler très intéressantes, voir touchantes, mais qui prononcées par leurs lèvres paraissaient simplement imbues d'elle mêmes et emplies d'une arrogances certaines quand aux achievements de leur protagoniste.

Les héros, quelle plaie. Des gars qui s'autoproclamaient ce titre il en avait rencontré des centaines, 9 fois sur 10 ils ne le méritaient aucunement. Sans doute que ce mec faisait partie de cette catégorie de vantard qu'il détestait tant. Le genre à vous rabâcher sans cesse leurs faits d'armes en omettant le fait qu'ils avaient laissé crever comme des merdes femmes et enfants pour se sauver la couenne. Vu la gueule qu'il tirait ce devait être une première pour lui de se faire rabattre ainsi le caquet de façon monumentale. Comme quoi il devait commencer à comprendre que c'était pas agréable de se faire soit même prendre de haut, il devait encore y avoir un semblant d'espoir pour rattraper cet indécrottable connard, ou pas. Il ne le connaissait pas assez pour pouvoir se prononcer après tout. Dans tous les cas Red ne put dissimuler un léger rictus de satisfaction en entendant ce silence gêné s'instaurer momentanément entre eux. Il se doutait cependant que l'autre con n'en resterait pas là, mais il n'avait que faire de vaines paroles qui n'arriveraient probablement pas à l'atteindre ou à le faire réagir autrement que de lever un doigt, que ce gars se carrera profondément dans le fondement avant de repartir comme il était venu: Seul comme un gland avec ses deux boules entre les jambes encore intactes.

Ainsi, Red fit la sourde oreille aux paroles de l'inconnu, appliquant son plan d'origine en l'ignorant quasi complètement et levant son doigt bien haut pile devant le tarin du gaillard. Puis il retourna à son ouvrage souriant et sifflotant de satisfaction à la vue de son avancée actuelle, ne prêtant aucunement attention à la catastrophe imminente qui allait s'abattre sur son crâne.

Ce fut la surprise totale et absolue pour Red

Tout d'un coup il sentit une horrible douleur s'emparer de son encéphale, un énorme choc venait de lui mettre à vif une partie de son cuir chevelu saignant allègrement. Sa main tenant l'aiguille ripa et il s'ouvrit légèrement son autre mimine dans la foulée. Il n'hurla point, pas assez de temps pour que les connections nerveuses fassent le lien entre tête en sang et bouche paralysée par la surprise. Un bruit sourd résonnait dans ses oreilles, sa vision était troublée et il avait à présent une migraine de tout les diables. Attaquer Red, ce fut la première erreur de ce mec, mais elle restait mineure devant la véritable victime de cette affaire. En effet, malgré son état actuel il put très rapidement remarqué que la pièce sur laquelle il avait travaillé durant des heures présentait à présent une vaste cicatrice, ruinant complètement tout espoir de rattraper la connerie et signifiant qu'il devrait tout recommencer à zéro. Red se figea ainsi malgré la douleur, tentant du mieux qu'il pouvait de contenir l'intense rage qui bouillonnait en lui. Telle fut la seconde erreur de cet idiot.

La voix de cet être n'atteignait pas les oreilles de Red, il était simplement outré de voir quelqu'un ruiner ainsi le travail d'un artisan. Une telle stupidité de la part de cet inconnu était affligeante, certes Red ne portait pas sur lui le fait qu'il était un forgeron, et techniquement, un artiste de talent quand il s'agissait de travailler le métal sous toutes ses formes mais quand même! Quand on voit un mec dans une activité demandant d'être minutieux ainsi qu'un certain doigté, on se doute en général que toucher à l'objet focalisant l'attention de la personne, même accidentellement ou indirectement, est une TRÈS mauvaise idée. Et pour empirer encore le grief, le gars venait de faire passer Red à la flotte pour lui rafraîchir les idées. C'était clairement la goutte de chlore qui faisait débordé la piscine.

Red resta quelques instants immobiles sous la surface de l'eau, elle avait beau être froide ce petit bain de fortune l'aida à calmer sa douleur et collecter ses pensées dirigées à l'heure actuelle sur une seule personne: L'idiot se tenant le bras qu'il entrapercevait à la surface. Son sang commença à colorer la fontaine d'une légère teinte rosée, notre héro quand à lui aurait pu faire bouillonnait tellement de rage qu'il était étonnant que l'eau ne s'évapore pas de par sa simple présence. Ses muscles se raidirent, ses articulations craquèrent et d'un seul mouvement, Red s'extirpa de l'eau se retrouvant quasi instantanément sur ses deux jambes. La gigantesque masse se tenait à présent au dessus de l'inconscient, le fixant de ses yeux flamboyants une seule et unique pensée lui traversant l'esprit à l'heure actuelle, clairement compréhensible et écrite en toute lettre si on s'attardait deux secondes sur son expression.

*Je vais t'éclater la gueule*


D'un seul mouvement, Red agrippa le melon du gars de ses deux gigantesques mains l'enserrant ainsi de toutes ses forces. Il serrait les dents, la rage l'habitait actuellement et aucune rationalisation de la situation n'arriverait à le faire changer d'avis ou se calmer. Il allait payer en nature ce mec, Red en faisait le serment. Rabattant sa tête en arrière et prenant une grande inspiration, l'esprit fit s'abattre son front contre le nez de l'inconnu. Red était habitué des rixes et avait déjà eu son lot de batailles de bar, vu la proportion de ses membres et de son crâne le coup de boule était une arme parfaite pour lui, qu'il maîtrisait avec une efficacité déconcertante. Viser le front ou les parties dures était une erreur, on se faisait aussi mal qu'à l'autre au final à moins d'avoir une caboche en adamentium. Le nez était donc une cible tout indiquée quand on utilisait ce type d'attaque: C'est facile à viser, ça amortit le choc, ça fait très mal en face, c'est fragile et ça vous désoriente un mec tout aussi efficacement que si l'on visait autre part. Parfait pour commencer un enchaînement donc.

"Première règle du business, ne pas emmerder un artisan quand il bosse" aboya Red sur un ton sec

Un deuxième coup partit alors, dirigé vers les couilles du gars sous la forme d'un genoux qui vint au contact de ses valseuses et de son tuyau d’arrosage. J'espère pour lui qu'il avait bien serré les dents car si tout s'était passé comme Red l'avait calculé, il devait avoir méchamment dégusté le mec.

"Deuxième règle, ne pas toucher à son travail" ajouta-t-il, la voix emplie de colère

Pour finir, Red abattit violemment et de toutes ses forces le visage du gars contre le rebord en marbre de la fontaine, reculant rapidement de quelques pas une fois sa tache accomplie pour garder une distance de sécurité acceptable entre lui et sa "victime". Probablement pas assez pour mettre KO le morceau malgré son état, l'endroit étant rempli de personnes sélectionnées pour devenir des divinités, ce qui expliquait le fait que Red choisit la solution de la sécurité plutôt que de prendre le moindre risque inconsidéré. Il avait beau être sérieusement en pétard, son instinct l'aidait à prendre des décisions en accord avec sa propre sécurité dans le cadre actuel. Il conclu son action avec une troisième et dernière prise de parole.

"Dernière règle, ne pas venir me faire chier ou toucher un innocent en ma présence. Tourne les talons tant que tu le peux mon gars, avant que je ne m'énerve vraiment. Après avoir brisé autant de tabou tu ne vaux pas mieux qu'un tas de fumier à mes yeux à présent."


Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 215

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
3924/1000  (3924/1000)
Votre domaine: Le Froid
avatar
Éleveur de patates
Éleveur de patates
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Défaite sur défaite. [Pv Red Fang] - Sam 16 Déc 2017 - 17:52
Notation du RP


Ce RP a été jugé abandonné par le Staff.

De ce fait, il est clôturé sans notation.

Merci de votre compréhension.


Makarov (Fairy Tail) "- Dans ce monde, il y a des gens qui préfèrent la solitude. Mais il n'y a personne qui puisse la supporter. "
- kit et codage by Rain ! ♥️

DC : Léo Snowhite ||Fiche Nineee ||  Papote en #0099ff
Contenu sponsorisé
Re: Défaite sur défaite. [Pv Red Fang] -
Défaite sur défaite. [Pv Red Fang]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment administratif :: Fontaine de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page