Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Allons narguer les fantômes. [libre]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
avatar
Invité
Allons narguer les fantômes. [libre] - Dim 15 Fév 2015 - 17:42



Allons narguer les fantômes



Crac. Ma tête pivota, offrant un large panorama. Rien. Personne ne se trouvait derrière moi. Et pourtant, le craquement n'était pas le premier. J'avais l'impression d'être suivi et ça commençait à m'agacer sérieusement. Était-ce un animal que je me devais de terrasser ? Je n'étais pas de bonne humeur de toute manière. Un peu comme tous les jours. Être coincé ici, dans cet académie me rendait folle. Et puis toutes ces choses étranges ! J'avais dans la poche cette espèce d'engin de forme rectangle. Il faisait un barouf d'enfer parfois. Le pire c'était que tous les matins, il se déclenchait par je ne sais quel moyen et à six-heure trente précise, il semblait prendre vie. Ou laisser échapper une abomination de son corps. Le plus étrange dans l'histoire, c'est que tous les gens de cet académie se trimbalaient avec ces horreurs. J'avais donc pris soin de le garder sur moi, dans ma poche. Peut-être était-ce une arme secrète ? Une épée magique qui lors d'un éventuel danger sortirait à tout instant pour m'aider ?

Passant mes doigts contre ma poche de « jean » -encore une invention étrange , depuis quand les femmes ne portaient plus de toges ou de robes?-, je sentis l'objet de dégoût. Dégainant l'engin, je me mis à taper dessus avec le bout de mon doigt. Rien, il était noir et le restait. Une abomination des enfers. Comment-diable fonctionnait-il ? J'approchais l'outil de mon oreille.

- Parle-moi. Je t'ordonne de me parler »


Rien, nada. Mais pourtant, cette chose répondait à l'appel des demi-dieux lorsqu'ils s'adressaient à lui, non ? Je ne comprenais décidément rien à cet académie. Ni à cette époque. De mon temps, tout était tellement plus facile. On se restreignait aux choses essentielles. Et puis ses vêtements .. J'avais l'impression d'étouffer avec cette chose sous mon pull, qui me compressait la poitrine. Et ce pantalon serré. Je regrettais mes robes. Relevant le menton, mon regard se posa sur l'ensemble du paysage. Perdue dans mes pensées, je n'avais pas vraiment fait attention à l'endroit où je me rendais. N'était-ce pas la direction du temple maudit ? Mes sourcils se froncèrent légèrement. Bon, au moins, j'allais peut-être louper des cours. Ce ne serait pas une grande perte, en soit. Je n'aimais pas les lieux trop académiques. Avais-je seulement été dans un tel endroit lors de ma vie passée ? Je ne m'en rappelais guère. Beaucoup d'épisode avait été effacé de ma mémoire, je ne retenais que les 10 dernières années. Ou du moins, les choses importantes.

Mes pas se stoppèrent à quelques mètres d'un vieux bâtiment. Il ne faisait pas miteux et se dressait fièrement vers le ciel. Le dernier temple que j'avais vu, c'était celui d'Athéna. Rien qu'à cette pensée, un vilain rictus naquit sur mes lèvres.

- ... Morue  »


Comme un défi, je repris mes pas là où je les avais arrêté pour me diriger vers le temple. Crac. Sans me retourner, je me sentis énervée d'autant plus. Il y avait bien quelqu'un derrière... Je fis alors volte face, brandis le téléphone qui se trouvait dans ma main et le balança en direction du bruit. Le portable, tel un projectile vint percuter mon assaillant.

Un écureuil. Un écureuil se prit mon portable en pleine tête. Il avait tenté de s'esquiver, mais fut trop lent. La pauvre bête, à moitié assommé tituba et partit en zigzaguant, comme s'il était complètement bourré.

- Imbécile .. »


Bon. Distraction éloignée. A nous deux le temple.. Détournant mon regard de l'écureuil, je regardais de nouveau le temple, délaissant mon téléphone portable sur le sol. Ce n'état tellement pas une grande perte pour moi que j'avais déjà oublié sa présence.
© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Euh... Chou. J'suis un homme.
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 379

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
7455/1000  (7455/1000)
Votre domaine: Les Ombres
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Allons narguer les fantômes. [libre] - Sam 28 Fév 2015 - 15:14

❆ Ghostbusters


« Who you're gonna call? GHOSTBUSTERS! ~ ♫ »


Ou est-ce qu'il était encore atterri? A quoi est-ce qu'il a pensé en venant par ici? C'est vrai il n'avait un peu rien à faire et il voulait explorer les lieux, d'ailleurs, il était apparemment déconseillé ou interdit de passer le portail, comme quoi ce serait dangereux en dehors de l'académie. Jack n'avait pas vraiment peur, Il avait son katana sur le dos, après tout. S'il y a vraiment des monstres du genre gobelin la-dehors, il n'aurait qu'à les découper... et s'il y a plus gros que ça, il n'aura qu'à se faire discret. De toute façon, un peu d'adrénaline, c'est plutôt bien. Heh.

Habillé de son gilet noir avec un t-shirt gris en dessous et d'un jean et de chaussures de couleur plutôt sombre également, il n'aura pas vraiment de mal à se faire discret en cas de pépin. Son entraînement d'assassin pourrait également lui être très utile, aussi bien en combat qu'en discrétion.
Enfin, Jack avait passé les portes du portail, il pourrait y avoir des lieux magnifique la dehors aussi, non?

Et bien à vrai dire, Jack avait prit le mauvais chemin, si on peut dire ça comme ça, atterrissant dans une sorte de forêt lugubre, silencieuse. Jack avait l'impression d'être dans un mauvais film d'horreur, à entendre quelques craquements de branches de temps en temps derrière lui, autour de lui. Un bon vieux film d'horreur de série B. Bientôt il allait y avoir un gros monstre tentaculaire ou avec des milliers de dents qui allait apparaître en face de lui. Cette idée amusait Jack. Manquerait plus que ça arrive vraiment. Enfin Jack restait tout de même sur ses gardes, des gobelins ou l'on ne sait quel monstre connu pourrait quand même apparaître... même si il n'a rien vu de tel jusque maintenant. Au moins il n'aurait pas de mal à retrouver son chemin jusqu'à l'académie, si jamais tout ça devenait ennuyeux... Il poussa un soupir en se grattant l'arrière de la tête, regardant autour de lui.


C'était quoi cette idée d'exploration...


Il finit par repérer un vieux bâtiment, ou en tout cas ce qui semblait être un temple. Vu l'état des lieux il était abandonné. Ouais ça finissait vraiment en film d'horreur de série B, bientôt il allait croiser un mauvais acteur qui est censé faire comme s'il avait peur mais foire complétement. Enfin, haussant les épaules, il se rapprocha du temple.

-Imbécile...


En entendant cette voix, Jack se rapprocha un peu plus de l'entrée du temple, croisant un écureuil qui semblait bien sonné, titubant et zigzagant en tendant de s'éloigner de Jack. Il vit un téléphone par terre, il s'abaissa pour le récupérer, levant le regard pour remarquer une femme juste en face de l'entrée du temple. C'était le sien? Elle avait lancé ce téléphone sur l'écureuil? Elle devait être agacée... Il se rapprocha un peu, gardant une distance raisonnable pour ne pas la gêner.


Hem. Bonjour. Ce téléphone est à toi, j'imagine?


Il leva un peu le téléphone pour lui montrer, restant ensuite silencieux quelques secondes.


Et bien, je suis pas le seul qui a voulu sortir de l'académie pour une fois on dirait...


Il tentait un sourire amical, lui tendant ensuite le téléphone pour qu'elle le récupère....


© Ethan
Invité
avatar
Invité
Re: Allons narguer les fantômes. [libre] - Dim 1 Mar 2015 - 0:14



Allons narguer les fantômes!



Désormais tournée vers le temps, je me mis en marche. Plus d'écureuil voyeur, je venais de m'en débarrasser. Désormais, il n'y avait plus que lui, et moi. La bas m'attendait un paquet. Pour dire vrai, je ne me rendais dans ce lieu juste par envie de m'isoler des autres. J'avais quelque chose a récupérer. Un objet censé m'aider dans ma recherche d'apprenti-dieu susceptible de devenir renégat. Mais a quoi il ressemblait, je ne le savais pas. Je savais juste qu'un petit paquet était disposé dans le temple et qu'il m'attendait.

Une fois retentit dans mon dos, me sortant de mes pensées alors que je franchissais le seuil du temple. Tournant la tête, je viens un jeune homme aux cheveux blanc s'approcher. Mes sourcils se plissèrent. Avait il dans ses mains cet engin du diable ? Ah, ça semblait être le mien, en plus … Tiens. Plus ses pas approchaient, plus je me rendais compte que je le connaissais, en fait. Suis-je bête. Nous avions certains cours ensemble, Jack. Pour un garçon, il était gentil. Mais bon, il restait comme tous ses hypocrites verreux, il cachait ses réelles envies et se cachait sous une identité conviviale.  Je tendis la main pendant qu'il approchait, afin qu'il ne dépose mon téléphone dans ma main..
- Je.. Merci c'est très gentil !

Un grand sourire étira mes lèvres alors que je faisais un signe de tête faussement emballé. La pire des hypocrites. Mais bon, qui le remarquerait ? Personne, j'étais visiblement bien trop douée à ce jeu là. Téléphone désormais en main, mon regard se posa sur l'écran toujours intact. Eh bien, il était résistant le bougre. Même en ayant été jeté une dizaine de fois, celui-ci semblait résister au choc. Il avait du être conçu pour moi. Après avoir rangé l'engin dans ma poche, mon regard se posa sur l'apprenti-deu. Sa présence ici n'allait ps me faciliter la tache.
- Non en effet , je voulais sortir un peu mais-  ..

Un cri déchirant sembla jaillir de l'intérieur du temple. Tournant la tête vers le temple, mon regard revint vite vers celui de l'apprenti dieu. Je fis mine d'attrapper son bras tout en passant derrière lui en lâchant un petit cri, comme la cruche que j'étais censé être. A vrai dire, cela me donnait plus envie de voir ce que c'était, mais il fallait que j'éloigne Jack du temple, pour ne pas qu'il trouve le paquet.
On devrait faire demi tour ! Je ne sais pas ce qu'il se passe, mais cela ne me dis rien qui vaille !


© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Euh... Chou. J'suis un homme.
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 379

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
7455/1000  (7455/1000)
Votre domaine: Les Ombres
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Allons narguer les fantômes. [libre] - Dim 1 Mar 2015 - 1:22

❆ Film de série B


« Les films d'horreurs moisis et qui font pas peur sont la meilleure comédie. »


Quand il vit la femme se retourner, il eût l'impression de la connaître... ah mais oui, évidemment, c'était Clarke Griffin, il avait certains cours dans la même classe qu'elle. Elle semblait parfois un peu  ennuyée voir agacée par les cours, mais bon qui ne l'est pas. Elle semblait bien heureuse d'avoir récupéré son téléphone, et qu'il soit également intact. Alors pourquoi l'a-t-elle jeté sur l'écureuil? Jack ne fit que lâcher un petit sourire, hochant la tête pour répondre au grand sourire qu'elle arborait. Elle semblait tout de même être du genre sacrément joyeuse, la majorité du temps. Ou en tout cas bien excitée, peut-être qu'elle s'agace plutôt facilement malgré sa bonne humeur. Il la connaissait juste un peu après tout. Il n'allait pas l'analyser en long en large et en travers. Elle avait reposé son regard sur lui après avoir rangé son téléphone. Jack garda un sourire amical au visage. Il le fallait bien.

- Non en effet , je voulais sortir un peu mais-  ..


Un cri digne de film d'horreur s'échappa du temple, Jack perdit son sourire, fronçant les sourcils en levant le regard vers le temple, ayant prit une position de défense, main ayant déjà empoigné le manche de son katana, restant silencieux un instant, il lâcha un petit rire. C'était vraiment devenu un film d'horreur moisi, toute cette histoire. Clarke s'était cachée derrière lui, ayant bien pris le soin de lâcher un petit cri de. Et bien, Jack ne croyait pas forcément qu'elle était comme cela, mais il ne la connaissait pas après tout. Ou pas beaucoup. Elle avait attrape son bras. Jack l'observa un instant.

On devrait faire demi tour ! Je ne sais pas ce qu'il se passe, mais cela ne me dis rien qui vaille !


Partir? Jack sourit en coin, tournant à nouveau la tête vers le temple, non, ça devenait bien trop intéressant, même amusant toute cette histoire. Il y avait un fantôme la dedans? Voir plus? IL n'y avait qu'un moyen de le découvrir après tout. Et qui sait ce n'est peut-être pas un fantôme mais une autre personne en danger. Dégainant son katana, par précaution, il se rapprocha de l'entrée du temple.

Non... ça devient trop intéressant tout ça... d'ailleurs....


Il tourna la tête vers Clarke, lâchant un petit sourire. Non l'adrénaline qu'il pourrait ressentir ici, ça lui ferait un peu du bien, de se lâcher, ce n'est pas un  combat, mais enfin quelque chose d'excitant qui arrive. Et Clarke, elle ne pouvait tout de même pas être aussi peureuse, non?

Tu n'est pas curieuse de savoir ce qu'il y a dedans? Tu n'est d'ailleurs pas aussi peureuse que ça, tout de même... Je ne t'imaginais pas comme ça.


Il se rapprocha encore de l'entrée du temple, observant l'infrastructure.

Je préférerais être accompagné durant cette parodie de film d'horreur, ce serait amusant, mais si tu veux partir, tu peux...


Il tourna à nouveau la tête vers Clarke, lui souriant.



© Ethan
Invité
avatar
Invité
Re: Allons narguer les fantômes. [libre] - Dim 1 Mar 2015 - 11:48



Allons narguer les fantômes!



J'étais à la fois tiraillé par l'envie de lui dire de partir, de le convaincre de rentrer à l'académie avec moi, mai aussi de rentrer dans le temple tel un aventurier. Ce genre d’événement n'avait pas lieu tous les jours, et à vrai dire, j'étais bien tenté par l'idée de découvrir ce qu'il se passait mais … Jack étira un sourire sur ses lèvres laissant clairement deviner ses intentions. Il voulait s'y rendre et découvrir le mystère, tel le grand détective Scooby-doo. -J'avais eu l'occasion de voir l'une de ses enquête alors qu'il avait été capturé par l'engin électronique « télévision », et il s'était révélé être un bon détective, bien qu'il fut un chien.-

Jack reprit la parole , me questionnant si je n'étais pas intriguée à mon tour. Je voulais hocher de la tête d'envie, pour li dire à quel point je voulais y aller. Mais au lieu de ca, le rôle de la niaise repris, me laissant faire un petit non de la tête. Mais cela n’empêcha pas le nouveau détective de s'avancer vers le temple, me laissant seule derrière. Bien que cela ne me posait aucuns soucis, je ne voulais en aucuns cas qu'il ne s'y rende sans moi. Mon colis était dedans, il me revenait. Je fis une mine semi-terrifiée, comme si l'idée de le suivre m'était presque impossible. Puis je fis un pas lent, puis deux, pour revenir à sa hauteur.
- Hors de question de rester seule dehors ! Et si la personne sortait avec un chandelier brandit pour m’assommer ? Mon pauvre visage ..

Je fis mine de poser ma main sur ma joue. En plus d'être conne, mon rôle incluait la partie la plus désagréable, être un peu narcissique. Il m'arrivait même de me prendre au jeu bien plus que je ne le devrais, parfois. Je soupçonne le colonel Moutarde, avec le chandelier, dans le grand salon ! L'un des nouveaux jeu encore étrange de cette époque que j'avais réussis à comprendre. Pas mal non ? Nous entrâmes dans le temple. Il était grand, mais lugubre et sombre. Les décorations anciennes semblaient avoir subis le poids des années. Cela ressemblait fort à une futur scène de crime. Tournant la tête de droite à gauche, je cherchais du regard ce qui m'était destiné. Le colis n'était pas plus grand qu'une boite de biscuit emballé dans un chiffon noir. Mes sourcils se plissèrent. Ou diable pouvait-il se trouver cet affreux ? Et pendant que je regardais, Jack s'était avancé. Je le rejoignis en deux petite foulée, faisant mine d'être un peu effrayé.
- Nous devrions peut-être nous séparer ? Je ne dirais pas que je n'ai pas peur, mais plus vite ou fouillera, plus vite ou trouvera d’où vient ce cri... Qu'en pense-tu ?

Questionnais-je alors, dans l'optique de pouvoir faire mes fouilles de mon côté. Un sombre murmure vibra dans nos oreilles. Je croisais alors mes deux bras, tenant entre mes deux mains chacun de mes avants bras, comme le geste que l'on fait lorsque l'on avait froid.
- Plus vite on sera débarrassé. Br.

© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Euh... Chou. J'suis un homme.
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 379

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
7455/1000  (7455/1000)
Votre domaine: Les Ombres
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Allons narguer les fantômes. [libre] - Dim 1 Mar 2015 - 12:59

❆ L'enquête commence.


« Scooby Scooby-doo, where are you ~ ♫ »


Continuant de s'approcher du temple, il entendit Clarke paniquer un peu, se rapprochant avec une mine à moitié terrifiée. Quelqu'un sortirait de la dedans pour l'assommer avec un chandelier? En voila une pensée plutôt farfelue. Voir même assez amusante, si on laisse de côté le fait que Clarke serait blessée et évanouie voir kidnappée ou l'on ne sait quoi encore... oui en fait c'était pas drôle du tout, chasse ces pensées de ta tête, Jack. Le petit non qu'elle fit de la tête à sa question semblait hésitant. Cela fit un peu sourire Jack.

En tout cas elle semblait vraiment tenir à son visage. Ah, c'est vrai, elle était un peu narcissique. Enfin temps que cela ne dépassait pas un certain point, ce n'était peut-être pas si dérangeant que ça. Enfin, elle semblait enfin décidée à entrer dans le temple avec lui. Tant mieux plus on est de fous plus on rit.

Entrant donc dans le temple, Jack regardait autour, marchant lentement en faisant en sorte de ne pas trop s'éloigner de Clarke. Si elle paniquait encore, ce serait la cata. Ce temple était en très mauvais état, en même temps c'était un temple abandonné et probablement hanté oui, pas vraiment de surprise. Des racines qui montait aux rochers, et cetera... Clarke semblait s'être un peu éloignée, derrière, sans que Jack le sache. Elle l'avait rejoint assez rapidement par contre. Elle semblait chercher quelque chose du regard... c'était peut-être juste l'imagination ou une fausse piste de l'instinct d'assassin de Jack, mais il semblerait qu'elle soit venue récupérer quelque chose. ESt-ce qu'elle serait un fantôme de l'endroit qui visite l'académie, en fait?.. Nan, quand même pas.

- Nous devrions peut-être nous séparer ? Je ne dirais pas que je n'ai pas peur, mais plus vite ou fouillera, plus vite ou trouvera d’où vient ce cri... Qu'en pense-tu ? - Plus vite on sera débarrassé. Br.


Comment? elle voulait qu'ils se séparent? Jack pencha la tête de côté, pourtant avant d'entrer dans le temple elle préférerait qu'ils restent ensemble, elle avait peur de se faire agresser. Et ces murmures, cet air glacial qu'ils venaient de ressentir ne lui disait rien qui vaille. Se séparer, en aucun cas, c'est toujours la fausse bonne idée dans les films d'horreurs. Il entendra ensuite un hurlement et il retrouvera plus Clarke nulle part, le classique. Jack se retourna complétement vers elle, se grattant l'arrière de la tête. Elle avait peur mais voulait simplement en finir le plus vite possible. Ah, c'est donc ça la raison. C'était tout de même une mauvaise idée...

Vaudrait mieux pas. C'est toujours la fausse bonne idée dans les films d'horreurs, et vu que apparemment on est dans un temple hanté, on est en plein films d'horreur.. vaudrait mieux rester ensemble.


Il lâcha un petit sourire, croisant les bras en l'observant. Il allait tenter la carte du bluff, observant et analysant minutieusement les réactions de Clarke.

Et peu importe ce que tu as perdu ou cherche ici, je ne dirais rien si jamais on le trouve.


Il garda son regard sur Clarke, pour pouvoir observer ses réactions. Le mystère est quand même passionnant également, et cet endroit il était bourré de mystères. Cette journée devenait de plus en plus intéressante. Adrénaline et mystère.



© Ethan
Invité
avatar
Invité
Re: Allons narguer les fantômes. [libre] - Dim 1 Mar 2015 - 17:05



Allons narguer les fantômes!



Finalement, ça avait un avantage, de ne pas être de cette époque. Tout ce qui était cinéma n'était en aucun cas mon domaine.Je n'y comprenais rien et pensais encore que des ménestrels lilliputiens se tenaient dans l'étrange caisse de m étal. Mais cet avantage de ne pas connaître épargnait diverses peurs saugrenues que beaucoup de personne pouvaient avoir. Entre, ce qu'ils appellent, les clowns, les films macabres de meurtres sanglants, sévices glauques, et autres exorcismes. Je ne connaissais pas, alors je ne pouvais en avoir peur. C'est pourquoi les paroles de l'apprenti-dieux n'eurent comme effet que d’étirer un mince sourire sur mes lèvres. Lui visiblement, il avait du en voir beaucoup, et des pas très rassurant.

Je fis un pas en avant, pour tenter de décider d’une direction à opter. Il n'y avait pas d'escalier, le temple étant uniquement constitué d’un rez de chaussé. Néanmoins, la phrase de l'apprenti-dieu me surpris. Comment diable savait-il que je cherchais quelque chose ?
- A vrai dire, si je dois être totalement honnête, l'une de mes amies m'a lancé un pari … »

Mes yeux se fermèrent dans un soupire pendant que j'inventais un mensonge aussi naturellement que ce soit.
- Elle m'a dit que je n'étais pas capable de venir seule ici. Alors j'ai pris le challenge pour moi. Pour prouver ma venue, je dois trouver un petit paquet, mais je ne sais même pas à quoi il ressemble.. Elle l'a caché quelque part dans le temple.. »

Je fis une grimace en regardant autour de moi, comme si l'idée de mettre les mains dans les toiles d'araignées et la mousse me posait problème. Je fis mine de remonter mes manches, comme un grand aventurier qui se déciderait de partir dans une quête. Je n'avais pas pris mon Kopis, quelle connerie. Avec mon arme, je ne risquais pas grand chose. Alors que là, je me baladais à découvert. Un léger bruit attira mon attention. Redressant la tête tout aussi rapidement, mon regard se posa sur l'apprenti-dieu pendant que mon bras se tendait légèrement, désignant une direction, sur la droite, derrière les espèces de colonnes anciennes.. Plus loin, il y avait une sorte de coffre. A tous les coup, il devait y avoir les armes des croyants passés ici. Ne posait-on pas les armes à l'entrée d'un lieu de culte ? Je fis quelque pas, et avec grand peine, j'en sortis une sorte de fourreau. La chance tournait de mon côté ! Puis, je revins vers le jeune homme qui avait déjà avancé prudemment. Nous n'étions plus qu'a quelques pas de l'endroit ou le bruit c'était déclaré...

Incarnant le rôle de la nana complètement conne, je pris les devants et fis le tour de la colonne. Main sur la garde de l'arme que j'avais trouvé, je la dégainai en gueulant.
- Rend toi, misérable mécréant !

L'arme, aussi vieille que pourrie sortie de son fourreau dans un vieux crissement. La lame, brisée en deux lui donnait l'aspect d'un poignard ridicule...
© Ethan
Invité
avatar
Invité
Re: Allons narguer les fantômes. [libre] - Dim 1 Mar 2015 - 17:18

Sauvetage... ou pas



Eros marchait maintenant depuis une bonne heure dans ce foutu temple maudit. Il n’avait pas cessé de courir et de crier à travers chacun des couloirs… hantés. Car oui l’apprenti divinité de l’amour avait eu l’occasion de voir des ombres étranges et d’entendre des bruits et des cris. De toute évidence il n’était pas le seul à s’époumoner, mais ce n’était sans doute pas pour les mêmes raisons. Si lui criait de terreur l’autre être semblait crier de rage.
L’apprenti divinité de l’amour était terrifié. Il était revenu à l’entrée du temple à présent. Il avait littéralement tourné en rond comme un idiot. Tout ça à cause d’un foutu miroir.
Il entendit des bruits de pas. Il se cacha derrière l’une des colonnes du temple tout en priant pour que ce qu’il entendait ne soit pas un monstre hideux, tentaculaire et baveux. Il tremblait comme une feuille à cette idée tandis que les bruits de pas se faisaient de plus en plus près. Il distinguait deux marches bien distinctes. Il pria d’autant plus pour que ce ne soit pas deux monstres cette fois, sans doute des gobelins ou un truc si approchant. La bouche pleine de crocs et la peau verdâtre avec un film de mucus. Immonde, tout bonnement immonde et inconcevable. Il retint sa respiration le plus possible essayant de passer totalement inaperçu. Peine perdu pour lui, son visage était en train de virer au rouge et il fut obligé de reprendre une grande goulée d’air de manière peut discrète.

- Rend toi, misérable mécréant !



Une voix de femme vint à résonner sous l’enceinte du temple. Elle était forte et semblait déterminé. Loin d’une voix de gobelin en tout cas. Eros passa discrètement la tête sur le côté de la colonne pour voir qu’elle créature pouvait se trouvé là.
Quelle ne fut pas sa surprise de trouver une femme devant lui brandissant un… une… un semblant d’arme ? Oui sans doute, un truc pointu à moitié fendu. Et juste à côté comme entouré d’un halo lumineux grâce à sa chevelure le doux visage de Jack Winter.
Eros sortit donc directement de sa cachette et se jeta dans les bras de l’apprenti dieu des ombres. Il passa bien entendu à côté de la femme au cure-dent mais sa rapidité due à sa peur était assez impressionnante. En plus de cela voir sortir de l’ombre un être vêtue entièrement de rouge avait de quoi surprendre plus d’une personne.

- Oh je suis si content de te voir Jack !! Si tu savais !!! Tu es venu me secourir ? On a avertis la direction que je m’étais perdu ici c’est ça ?! Oh Jack je suis si content de te voir.


Eros en avait littéralement les larmes aux yeux et il étreignait son sauveur comme s’il n’avait plus vu personne depuis des mois. Il avait l’impression que c’était le cas or cela ne faisait qu’une heure qu’il était dans le temple à errer et tourner en rond. Il était si heureux de voir enfin un visage amical après avoir parcouru tant de salle diverse et varié rempli de choses atroces.
Il lâcha tout de même Jack pour le laisser respirer et se décida à se présenter à la jeune femme qui faisait partit de son duo de sauveteur.

- Hum. Bonjour je suis Eros Lussuris, l’apprenti perdu. Merci d’être venu à ma recherche cet endroit est…


Il n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’une crie déchirant vint résonner dans le temple. L’apprenti dieu se glissa naturellement derrière le dos de Jack pour que ce protège. Inutile de faire un dessin ils l’avaient tous compris les lieux étaient déjà occupé par quelqu’un ou quelque chose…

© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Euh... Chou. J'suis un homme.
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 379

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
7455/1000  (7455/1000)
Votre domaine: Les Ombres
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Allons narguer les fantômes. [libre] - Dim 1 Mar 2015 - 23:21

❆ Un rouge que l'on connait


« Un dieu de l'amour dans un endroit hanté, comme quoi... »


Jack écouta attentivement Clarke, pour répondre à son petit bluff, elle sembla tout d'abord observer les lieux un peu plus, avant d'avouer à l'apprenti-dieu des ombres qu'elle avait apparemment fait un pari avec une amie. Vraiment? C'était cela la raison? Enfin, c'était très bine possible, on peut faire des paris sur tout et n'importe quoi, même des trucs dangereux. Son bluff semblait avoir marché, en tout cas.

Son amie serait venue ici pour cacher un objet, comme ça Clarke pourrait prouver qu'elle est bien venue ici en ramenant ce fameux colis avec elle en sortant d'ici. Et pendant tout ce temps il y avait encore des hurlements et des murmures autour d'eux. Ce temple avait uniquement un rez-de-chaussé, mais était tout de même plutôt grand en fait...

Trouver un petit colis ici, c'est pas gagné en tout cas. Clarke semblait avoir posé ses yeux sur quelque chose d’intéressant. Tiens, elle aurait déjà trouvé son fameux colis? En fait non, Elle était simplement aller chercher ce qui semblait être une lame de cérémonie dans un coffre, encore dans son fourreau. Bonne idée, s'il y a un danger, au moins elle pourrait se défendre toute seule.
Il y avait eu un bruit derrière une des colonnes du temple, Manche du katana en main, il s'avança vers le bruit, Clarke prenant les devants. Sa peur semblait s'être dissipée, mais elle n'était pas prudente en tout cas.

Rends-toi, misérable Mécréant!


Cria-t-elle, dégainant sa lame.. brisée, et atrocement rouillée. Jack failli lâcher un petit rire... jusqu'au moment ou il vit la personne qui était caché derrière la colonne. Son regard s'assombrit, c'était Eros. Ce dieu de l'amour à la noix qui a foutu une espèce de philtre d'amour dans le gâteau dans l'atelier de pâtisserie. Jack était un peu en colère contre Lui à cause de cette histoire, juste un peu. De toute façon c'était évident que c'est le dieu de l'AMOUR qui a foutu un philtre d'AMOUR dans le gâteau. C'est lui qui... bref.

Il s'était rué sur Jack pour le prendre dans ses bras, qui grinça un peu des dents, se retenant de dégainer son katana et de l’assommer avec le pommeau, franchement foutre un philtre d'amour comme ça.. Il devait rester calme. Il se devait de rester calme, son regard restait impassible, inexpressif, posant son regard sur lui.

Lâche moi...


Il n'eut pas vraiment besoin de le dire, étant donné que l'apprenti-dieu habillé de rouge s'était retourné vers Clarke pour se présenter, Jack prit une inspiration, fermant les yeux avant de mettre ses deux mains dans les poches., le laissant se présenter, tout de même. Le sauver? Pas vraiment non, en fait... il reprit la parole après la fin des présentations, ignorant un peu le cri qui venait de résonner dans la salle, il s'était retourné vers Eros, lui lançant un regard non pas amical, plutôt d'un genre froid, sombre.

Je suis pas venu te secourir, dieu de l'amour à la noix... On a rien eu comme info de la direction. Je voulais simplement explorer, et je suis tombé sur Clarke, ici présente qui veut gagner un pari en trouvant un colis ici.


Quand même, l'étreinte qu'Eros avait faite l'avait un peu étouffé, heureusement qu'il l'avait lâché, sinon il lui aurait donné un coup de genou... il a beau rester calme la majorité du temps, il a aussi ses limites, tout de même. Jack soupira, se grattant l'arrière de la tête. Il avait beau être en colère contre lui, il ne devait pas devenir fou... Il regarda donc autour, sourcils froncés, un visage moins " amical" que d'habitude, plus sérieux, ou plutôt inexpressif.

En tout cas, trouvons ce paquet que Clarke cherche, et sortons d'ici. Si c'est vraiment un fantôme qui hante ces lieux, je crois pas que de simples armes pourraient le blesser. Peut-être une dague d'ombre, vu qu'on peut considérer ça comme des dégâts magiques, mais ça ne le tuerait pas... D'ailleurs le bannir serait peut-être une mauvaise idée. Il ne fait peut-être que garder les lieux également. Donc trouvons ton colis et partons.


Dit-il en regardant Clarke et Eros à nouveau, gardant un regard sérieux. Il ne devait pas rester en colère contre Eros trop longtemps, mais on va dire que c'était un peu difficile, vu que les événements sont... récents.



© Ethan
Invité
avatar
Invité
Re: Allons narguer les fantômes. [libre] - Lun 2 Mar 2015 - 0:19



Allons narguer les fantômes!



Mon misérable arme en main, voilà que je pensais tenir en joug le terrible troll qui faisait un boucan du diable. Ou peut-être un cyclope ? Je n'en avais point vue depuis des années déjà ! Le dernier que j'avais vu... Il avait essayé de me manger non ? Moi qui l'avait trouvé sympathique. Qu'il aille voir Hades, comme tous les autres ! Mais le troll, ou la troll... la trollesse ? Ne semblait pas en être un, à mieux regarder. Avec son espèce de veste roue. Ses cheveux rouges... La trollesse qui n'en était pas une se jeta dans les bras de Jack. Ébahis. Pardon ? Que.. Ils se connaissaient ? Je clignais des yeux bêtement en observant la scène. Ils avaient l'air très proche, du point de vue de cheveux rouges. Et pourtant, si … lointain. Jack semblait ne pas apprécier une telle approche. Poignée en main, je rengainais mon arme de fortune, jetant un coup d’œil tour à tour aux deux compères.

L'un disait qu'il s'était perdu, l'autre voulait en aucun cas lui dire qu'il s'en inquietait. A croire qu'il y avait un malaise. L'apprenti se tourna vers moi pour se présenter. Eros.. ero... erotique ? Je ne pus m’empêcher de sourire à l'évocation de son prénom. Un cri retentit. Je fis mine de lâcher un petit cri apeurée tandis qu'eros se faufilait dans le dos de Jack. Désormais, deux tapettes dans le lot. Pas mal.

Sans perdre son sang-froid, Jack reprit. Il semblait s'y connaître en spectre à l'instar de ma propre personne. Ce n'était en aucun cas mon domaine. Je fis un hochement de tête. Je pris un air un peu niais, comme j'avais tendance à en adopter dans la vie de tous les jours à l'académie et attrapa le bras d'Eros. Elle, ou il, je ne savait vraiment était mignonne. Contrairement à tous ces sagouins d'hommes, je pouvais l'approcher sans en avoir beaucoup de répugnance.
- Tu as croisé des fantômes ? Comment t'es tu retrouvé ici ?»

Questionnais-je alors le jeune homme aux cheveux rouges, tout en reprenant la marche. Attraper un bras ? Moi , Méduse ? Cela me faisait penser à une grosse blague. Et pourtant .. Je le relâchais néanmoins plus loin, lui laissant le loisir de ne pas être ankylosé.

Plus besoin de dégainer, je me contentais de garder le fourreau dans ma main gauche et d’assommer quiconque s'approcherait. Nous arrivâmes devant une pièce d’où des murmures semblaient s’échapper. Foncer dedans aurait été la chose la plus normal a faire pour moi. Mais enfermée dans mon rôle, je laissais Jack s'y aventurer le premier, prête a faire semblant de crier si une araignée géante nous tombait dessus.
- Jack, si il y'a un monstre. Offre-lui ton corps comme un preux chevalier. Eros et moi, on partira en courant et on contera tes prouesses et ton courage pour preserver ton nom ! »

© Ethan
Invité
avatar
Invité
Re: Allons narguer les fantômes. [libre] - Mar 3 Mar 2015 - 10:17

Murmure



- Je suis pas venu te secourir, dieu de l'amour à la noix... On a rien eu comme info de la direction. Je voulais simplement explorer, et je suis tombé sur Clarke, ici présente qui veut gagner un pari en trouvant un colis ici.


Jack semblait énervé sans qu’Eros ne comprenne véritablement pourquoi. Il fallait dire que l’apprenti divinité était bien trop préoccupé par l’origine du bruit que pour véritablement prêter attention à son camarade. Il saisit cependant que l’académie n’avait pas signalé sa disparition et que donc il ne devait pas tourner en rond dans le temple depuis assez longtemps pour cela. Il retint également le nom de la jeune femme et le fait que cette dernière cherchait elle aussi quelque chose au sein du temple. Cela pouvait-il être la même chose que lui ? Non, elle parlait d’un colis, pas d’un miroir.
Jack avait remplacé son visage amicale par un air glacial rappelant d’autant plus qu’il aurait dut être une divinité des glaces et non des ombres. Eros était quelque peu vexé de son comportement et fit quelque peu la moue sans savoir pourquoi. Il ne savait pas ce qui c’était passé dans le crâne de l’apprenti divinité des ombres mais il ne supportait pas sa mauvaise humeur ou son manque d’expression faciale.

- En tout cas, trouvons ce paquet que Clarke cherche, et sortons d'ici. Si c'est vraiment un fantôme qui hante ces lieux, je crois pas que de simples armes pourraient le blesser. Peut-être une dague d'ombre, vu qu'on peut considérer ça comme des dégâts magiques, mais ça ne le tuerait pas... D'ailleurs le bannir serait peut-être une mauvaise idée. Il ne fait peut-être que garder les lieux également. Donc trouvons ton colis et partons.


Eros cligna des paupières un moment face au discours si sérieux de Jack. Décidément il avait pris du poil de la bête depuis leur dernière rencontre. Il semblait si connaître en spectre et c’était tant mieux. Il fallait bien avouer que l’apprenti dieu était loin d’être rassuré. Il savait se défendre au besoin mais son premier réflexe était plus la fuite qu’une quelconque contre-attaque.
Clarke – si c’était bien son nom – vint s’accrocher à Eros et en reprenant la marche dans le temple menaçant elle se mit à le questionner :

- Tu as croisé des fantômes ? Comment t'es tu retrouvé ici ?


- Euh… Je n’ai pas véritablement croisé de fantôme c’est juste qu’il y a une légende comme quoi un apprenti mort, habite les lieux et chercherais à ce qu’on le remplace dans son service fantomique. Vue les cris je pense que c’est vrais. Sinon je cherche aussi quelque chose…


Eros ne savait pas s’il devait parler ou non du miroir. Peut-être que le colis de la demoiselle et ce qu’il cherchait était la même chose. Premier arrivé premier servis et l’apprenti dieu comptait bien repartir avec son due. On l’obligeait à reprendre les couloirs du temple alors qu’il souhaitait en sortir il fallait donc une compensation non ?

Ils arrivèrent dans près d’une pièce ou d’étrange murmure si échappait. Eros n’avait pas osé la visiter celle-là. Trop effrayant. Clarke qui lui avait lâché le bras quelques mètres plus tôt – lui enlevant le maigre sentiment de sécurité que cela lui apportait – ne s’approcha pas plus que lui de l’entrée. De toute évidence elle était un peu comme lui.

- Jack, si il y'a un monstre. Offre-lui ton corps comme un preux chevalier. Eros et moi, on partira en courant et on contera tes prouesses et ton courage pour preserver ton nom !


Quelle merveilleuse idée non ? Non en fait non. Il y avait peu de chance que le monstre se contente de Jack. Ils préfèreraient sans doute tous les tuer et faire un bouillon avec leurs os respectifs. Eros sentit un frisson lui parcourir le corps et il vint se frotter les avants bras comme s’il avait froid. Il avait un mauvais pressentiment. Peut-être devrait-il sortir son arme ? Clarke avait son cure-dent et Jack pouvait apparemment invoquer des poignards d’ombres (chose incompréhensible pour Eros). Il se décida alors à faire appel à « Heart Strings ».

Une puissante lumière rouge vint à s’échapper de son corps au niveau de son corps lui valant des regards terrifiés par ses camarades ou tout du moins surpris. Au cœur de la lumière vint se matérialiser la forme d’un violon qu’Eros accueilli aux creux de ses mains. C’était ça son arme, son violon magique. La lumière cessa et il fit un grand sourire à ses camarades.

- Je suis prêt… Au cas où…

© Ethan

♦ Rose ou chou ? : Euh... Chou. J'suis un homme.
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 379

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
7455/1000  (7455/1000)
Votre domaine: Les Ombres
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Allons narguer les fantômes. [libre] - Mar 3 Mar 2015 - 14:56

❆ Find the ghost


« ...Before he finds you »


Jack pensait avait une expérience intéressante en visitant ces lieux, et les quelques légendes et justement, films d'horreurs qu'il connaissait pourraient bien être utiles pour tenter de contrer un Fantôme. Qu'est-ce qu'ils n'aime pas déjà? Les entités surnaturelles comme celle-ci sont censés ne pas apprécier le sel, c'est un peu ce qu'il a souvent vu, dans ce genre de films... d'ailleurs oui, il a pu voir quelques films tout de même  au long de sa vie. C'était déjà bien. Jack ne pensait pas tomber sur Eros ici. Regardant  à un moment Eros et Clarke, il vit Clarke s'accrocher au bras de l'apprenti de l'amour pendant quelques instants. Jack avait déjà pensé qu'il avait encore fait une farce à coup de philtre... En tout cas, d'après ses paroles, ce serait un ancien apprenti dieu qui serait coincé ici, à cause d'une malédiction sur l'endroit. Ils devraient donc tous faire en sorte de sortir. Avant que ce fameux apprenti dieu, lui, ne réussisse à sortir avant eux d'une manière ou d'une autre... il était déjà  mort une seconde fois de toute façon.

Secouant la tête, il continua simplement le chemin avec eux, arrivant face à une salle dont s'échappait de drôles de murmures. Merveilleux on dirait qu'ils ont déjà trouvé le lieu que le ou les fantômes qui pourraient habiter l'endroit hante(nt). Il restait planté la, devant la salle, observant l'entrée assez sombre, il finit par empoigner à nouveau le manche de son katana, méfiant de tous ces murmures. Si ce n'était pas un fantôme, il pourrait probablement le découper assez facilement.

- Jack, si il y'a un monstre. Offre-lui ton corps comme un preux chevalier. Eros et moi, on partira en courant et on contera tes prouesses et ton courage pour preserver ton nom !


Fronçant les sourcils, il poussa un soupir, avant de regarder à nouveau les deux boule- ses deux camarades. Offrir son corps comme un preux chevalier? C'est ça oui... jack fit tout de même une boulette en entendant cette phrase... il pensa à voix haute.

On m'enterre déjà avant même que je sois mort... Et je ne suis pas un chevalier, loin de la, mais un assassin. Ou plutôt, ex-assassin. Mon nom vaut pas la peine d'être acclamé.


Il n'eut pas vraiment le temps de se rendre compte qu'il venait d'avouer à ses deux camarades qu'il était, et bien, un tueur professionnel dans son ancienne vie, étant donné qu'une lumière rouge s’échappait soudainement  d'Eros. Il s'est fait posséder ou..? Il dégaina son katana, se retournant vers lui, prêt... avant de remarquer qu'il n'avait fait qu'invoquer un.. violon. Jack soupira, gardant tout de même le katana en main,  il s'adressa à Eros.

Préviens avant, ça m'a surpris, j'ai cru que tu t'est fait posséder et j'ai failli te transpercer. Cela aurait été moche.


Il se gratta l'arrière de la tête, se retournant à nouveau vers l'entrée, katana en main. Il était vraiment au milieu d'un mauvais film d'horreur. Il concentra à nouveau son regard sur la pièce sombre face à eux. D'où les murmures réchappaient. Ils ne résonnaient pas vraiment, comme dans certains films d'horreurs qu'il avait vu. Ils avaient l'air humains. Enfin plus ou moins. Il se gratta l'arrière de la tête, ayant déjà oublié la boulette qu'il venait de faire, il prit une inspiration, regardant Eros et Clarke du coin de l'oeil, il essaya, essaya c'est le cas de le dire vu son humeur à ce moment même, de lancer un sourire amical.

Enfin... Eros... Clarke, soyez prêts. Je vais pas me sacrifier pour rien, et personne ne va mourir ou rester coincé ici. On va sortir tous les trois d'ici.


Il  tourna à nouveau la tête complétement vers la salle, inspirant un coup en entrant en premier, restant prudent, il entendit les murmures s'intensifier alors qu'il s'approchait de ce qui semblait avoir été une table... au milieu des débris... Deux Gobelins. En train de ronfler et parler dans leur sommeil. C'est une mauvaise blague, c'était ça, les murmures? Jack tiqua, se retenant de les achever dans leur sommeil, il recula un peu, lentement pour ne pas les réveiller. Ils n'étaient que deux et ça aurait été facile de les tuer, mais ils devaient sortir de cet endroit... D'ailleurs qu'est-ce que des gobelins foutaient ici? Et comment ils arrivaient à dormir avec le boucan autour? Bah, il ne réfléchirait pas plus que ça. Regardant encore autour de lui, il fit d'abord signe à ses camarades de rester silencieux, montrant les gobelins du doigt.

Ne pas les réveiller...Je sais que j'aurais pu les tuer, mais pas besoin...


Il revint vers ses camarades, entendant un autre murmure... mais près de son oreille, se retournant vivement.. il ne vit rien. il fronça les sourcils, rangeant son katana dans son fourreau. Il y avait peut-être vraiment un fantôme par ici. Valait mieux rester ensemble, alors. Mais ou est ce colis de malheur? Jack soupira, croisant les bras en les observant.

Rien la-dedans à part deux-gobelins, apparemment.. il reste encore quelques salles à explorer, non?




© Ethan
Invité
avatar
Invité
Re: Allons narguer les fantômes. [libre] - Mar 3 Mar 2015 - 20:38



Allons narguer les fantômes!



Quelle étrange équipe, pensais-je alors que Jack se mit à parler d'assassin. Vraiment, il avait été par le passé un assassin ? Je me demandais bien comment une personne de cette catégorie là pouvait être ramené à la vie, en guise d'apprenti-dieu. N'y avait-il donc point de justice, même les tueurs avaient le droit de revenir du monde d'Hades ? Moi la première, je n'avais par le passé, pas qu'accomplie de « bonnes actions ». J'avais su me montrer hostile et sans gênes pour ôter la vie de certains. Mes sourcils se haussèrent frénétiquement, sans pour autant laisser sortir de mots de ma bouche. Il faisait une drôle de tête, était-ce censé être un secret ? Je n'eus pas le temps de me poser plus de question que déjà, mon compagnie mi-homme mi-femme scintillait tel un homard dans une casserole. Eros sortait quelque chose de son propre corps, très étrange, je ne connaissais pas cet engin. Était-ce un instrument de torture ? Enfin, cette action ne sembla pas plaire à monsieur ronchon qui s'en plaint avant de rentrer dans la pièce. Il en ressortit, bredouille, nous indiquant qu'à l'intérieur dormait deux gobelins. Qu'était -ce, gobelin ? Des créateurs mythologique nordiques ? Des envoyés de Deus ? Étaient-ils amis ou ennemis ? Je ne me souvenais pas totalement du bestiaire qui m'avait été offert à mon arrivée. Je fis la moue, ne sachant que faire de plus. Si ça se trouve, mon colis était dedans ?

Tournant les talons, j'étais résolu à partir pour aller fouiner une autre salle. Il n'y e avait pas quarante, probablement six ou sept, je ne savais pas exactement. C'était déjà pas mal, à explorer, pensais-je, en me décidant à avancer. C'est alors que quelque chose de poilu vint se frotter contre ma jambe. J’eus un sursaut, amplifié par un petit cri apeuré. Que voulez-vous, on joue les connes ou non ? Pas en arrière, je tirais une mine épouvanté devant cette chose pelucheuse, à quatre pattes qui venait de se frotter à moi, queue en l'air. Était -il féroce ? Mangeait-il les humains ?Mes sourcils se froncèrent en regardant le chaton.
- Un.. un chaton ?»

Tout d'abord hésitante, je me penchais vers l'animal. Il n'était pas bien grand et le haut de son dos devais m'arriver au milieu du tibia. L'animal était .. finalement.. Trop mignon. Mes bras se tendirent tandis que toute confiante, je saisissais l'animal en le souvenant des deux côtés de son ventre pour le prendre dans mes bras. Dos calé contre mon avant bras, je l'avais positionné comme un gros bébé, ventre vers le plafond . Le minet ne bougea pas, tendant juste la patte pour essayer d'attraper mes doigts.
- Ooh regardez moi ce petit- …»

Je n'eus pas le temps de terminer ma phrase que les deux gobelins, mécontent d'avoir été réveillé par mon petit cri sortaient de la pièce en se grattant la tête, petite massue en main. Ma bouche resta en suspend, mi ouverte, mi fermée. J'eus une envie de rire terrible en voyant ces deux petits messieurs sortir, goguenards. Ils nous regardèrent, tour à tour avant de se jeter sur nous. Le chat, effrayé sauta de mes bras et parti en courant sur le côté. Surprise, je ne pus le retenir et me mis à lui courir après, laissant mes deux compères à la ramasse, avec les deux affreux...
- Reviens ici minet !»

© Ethan
Invité
avatar
Invité
Re: Allons narguer les fantômes. [libre] - Dim 8 Mar 2015 - 22:44

C'est toi le chat



Eros ne comprenait véritablement pas la mauvaise humeur de Jack et encore moins quand ce mit à rouspéter qu’il était un assassin et loin d’être un chevalier. Ne faisant pas véritablement attention à cette information lancée alors qu’il faisait apparaître son arme il se posait maintenant des questions sur la véracité des faits. Se pouvait-il que la beauté des glaces soit en fait un meurtrier ? Au nom de Deus c’était tout bonnement inimaginable et pourtant pourtant…

- Préviens avant, ça m'a surpris, j'ai cru que tu t'est fait posséder et j'ai failli te transpercer. Cela aurait été moche.


Eros fit la moue. Premièrement sa mort ne pouvait être que belle même s’il devait se faire transpercer par une tronçonneuse. Deuxièmement la mauvaise humeur de l’homme aux cheveux d’argent laissait penser qu’il pouvait bel et bien être un assassin. Quel effronté tout de même. L’apprenti divinité de l’amour croisa ses bras sur son torse tout en faisant gonfler ses joues tel un écureuil enragé. Jack leur fit une tirade aimable sur le fait qu’il ne se sacrifierait pas pour eux étant donné qu’ils allaient tous sortir vivants d’ici et pénétra dans la salle.
Eros ne dit rien à Clarke préférant attendre que Jack revienne. Il ne savait pas quoi dire à la jeune femme et la petite remontrance de leur camarade sur le fait de sortir son arme de son corps lui restait quelque peu au travers de la gorge. Ce n’était pas car il était de mauvaise humeur qu’il devait s’en prendre à lui et puis est-ce qu’on lui disait quelque chose à lui quand il dégainait et rengainait son… son…  couteau japonais ? Bref ce qui lui servait d’arme. Personne. Donc il n’avait aucune raison qu’on l’engueule. Etait-ce de sa faute si son violon était planqué dans son cœur ? Si quelqu’un y voyait à dire quelque chose il fallait porter plainte à Deus…

[Afin de ne pas insupporter le lecteur avec les pensées d’Eros qui ne sont qu’un enchevêtrement de question/réponse l’auteur a préféré couper ce passage.]

Jack les rejoignit peu de temps après son excursion. Eros avait bien voulu jeter un coup d’œil dans la pièce mais Jack lui avait intimé d’un geste simple l’ordre de se taire tout en disant quelque chose que le jeune homme ne comprit pas. Il fallait dire que l’ours polaire – nouveau surnom de Jack – parlait de façon beaucoup trop basse pour que l’on comprenne quoi que ce soit. L’apprenti divinité laissa tomber son idée d’observer les choses et attendit donc que Jack revienne de son excursion.

- Rien la-dedans à part deux-gobelins, apparemment.. il reste encore quelques salles à explorer, non?


Eros comprit enfin pourquoi Jack lui avait donné l’ordre de se taire. Ainsi il y avait deux gobelins dans la salle mais ils n’en avaient pas après eux pour une raison quelconque. Cela détendit quelque peu l’apprenti divinité de l’amour qui suivie Clarke qui avait décidé de continuer leur quête vers une autre salle.

Une boule noire vint se jeter dans les pieds de la jeune femme. Cette dernière se mit à sursauter et à pousser un petit cri apeuré qui vint se répercuter en écho dans le vieux temple. Autant dire que cela ne pouvait nullement passer inaperçu. Eros avait d’ailleurs sursauté lui aussi s’agrippant machinalement à Jack. Quand il vit cependant qu’il était à la limite de sauter dans les bras de l’ours polaire il s’excusa et fit comme si de rien était tandis que la jeune femme s’exclamait :

- Un.. un chaton ?


La boule de poil n’était donc qu’un animal banal, un chat qui plus ait. Eros en fut soulagé et se permit un soupire. Il vit cependant Clarke prendre le chaton dans ses bras et venir vers eux en souhaitant leur montrer sa trouvaille. L’apprenti divinité de l’amour même s’il trouvait le petit félin mignon et aurait eu envie naturellement de lui faire des câlins avait la tête ailleurs et regarda donc d’un drôle d’air la jeune femme et son nouvel ami.

La porte derrière eux se mit à grincer tandis que deux gobelins se mirent à en sortir tout en se grattant la tête. De toute évidence les créatures délaissés dans la salle récemment exploré venaient de se réveillé après tout se raffut. Il fallait espérer qu’elle soit les seules. Le chat de Clarke en profita pour s’échapper de ses bras protecteur et cette dernière se mit en tête de le poursuivre à coup de :

- Reviens ici minet !


Eros ne savait plus quoi faire soit il suivait la jeune femme soit il restait avec Jack pour combattre. C’était gênant de devoir abandonné l’un de ses camarades surtout qu’il s’avait que les lieux étaient un labyrinthe géant et surtout occupé. Se faisant la réflexion que lui et Jack avait une arme valide alors que la demoiselle était partit avec un cure dent il se décida à suivre la demoiselle non sans en informer Jack.

- Je pars à la poursuite de Clarke avec son arme elle va se faire tuer si je la récupère pas avant. Tâche de t’occuper des gobelins d’une manière ou d’une autre.


Eros se mit donc à essayer de rattraper Clarke qui essayait de rattraper le chat. Autant dire que tout cela avait l’air d’une blague faite par Deus lui-même. Le fait que les deux poursuivants et le félin arrivèrent dans une impasse. Eros était totalement essoufflé mais fut ravi de retrouver sa camarade. Cette dernière était en train d’essayer de convaincre l’animal de rejoindre ses bras. Cela semblait peine perdu car ce dernier était en train de feuler tout en faisant le dos rond. Autant dire que la boule de poil était loin d’être contente.

Un bruit étrange se fit soudainement entendre. Un bruit d’os qui craque. Un son à vous glacer le sang. L’adorable chaton était en train de… gonfler. Chose étrange et incompréhensible qui fit ouvrir les yeux d’Eros en grand ainsi que sa bouche le faisant ressembler à un poisson rouge. Les feulements de l’animal devinrent également beaucoup plus puissants et se transformèrent une plainte de rage et de désespoir. La peau semblait craquer sous une impulsion semblant venir de l’intérieur du corps de l’animal. Tout se mit à grossir et à enfler. Les pates minuscules de l’animal devinrent immenses tandis que ses dents se rallongèrent. Une autre créature était en train d’apparaître devant eux. Quelque chose d’immense et d’improbable qui passa du rose d’un nouveau née à un être de fourrure quelque peu zébré aux dents acérées. Un smilodon rien que ça. Le gentil petit chaton avait laissé la place à un monstre. N’y avait-il donc rien de mignon et innocent dans ce temple ?
Eros se reprit quelque peu et cala son violon sur son épaule. Il devait se tenir prêt au cas où l’animal attaquerait. C’était sans doute inévitable et ses flèches atteindraient leur cible mais il n’était pas certains que celle-ci parviennent à l’abattre.

© Ethan
♦ Rose ou chou ? : Euh... Chou. J'suis un homme.
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 379

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
7455/1000  (7455/1000)
Votre domaine: Les Ombres
avatar
Apprenti-dieu
Apprenti-dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Allons narguer les fantômes. [libre] - Lun 9 Mar 2015 - 19:55

❆ Little Gobelins~


« We're so sorry Gobelins, you're so misunderstood. ~ »


Le groupe de bras cassés était donc sur le point de continuer leur petite recherche, lorsque Jack entendit Clarke pousser un petit cri apeuré, Sur le coup il posa immédiatement son regard sur elle, alors que Eros s'était accroché à lui, probablement par peur, il tapota simplement sur son dos, continuant d'observer Clarke essayant de repérer la cause de son cri, avant de poser son regard à ses pieds... Il y avait une petite boule de poils à ses pieds. Un petit chaton. Il était adorable. La boule de poils fit lâcher un petit sourire et un rire à Jack. ERos s'était détaché de lui assez rapidement. Il avait probablement remarqué sa mauvaise humeur, mais cette petite boule de poils l'a fait sourire. C'était trop mignon... Pendant quelques secondes il oublia qu'il y avait deux gobelins qui s'étaient probablement réveillés avec le boucan hors de la salle. Se rendant compte de cela, il se retourna en entendant la porte de la salle s'ouvrir, voyant donc les deux gobelins avec leur petite massue en ressortir, bien grincheux d'avoir été réveillés. Le  chaton, qui était maintenant dans les bras de Clarke, semblait avoir détecté le danger et sauta de ses bras pour s'enfuir de l'autre côté. Jack ne prêta pas attention aux gobelins, voulant dire à Clarke de rester en groupe, mais il vit les gobelins lui sauter dessus du coin de l'oeil, il réussit à parer une attaque grâce à son katana, mais se reçut un coup de massue dans l'estomac, serrant les dents il donna un bon coup de pied retourné en plein visage du gobelin qui l'a touché, repoussant l'autre plus loin. Ses petits...machins l'ont surpris. Il doit se concentrer. Au moins, le gobelin ne l'avait pas vraiment frappé fort sur le coup...


Bordel...


Il se mit en position de combat, observant les deux Gobelins, alors que Eros commença à suivre Clarke qui avait prit en chasse le chaton,  prévenant Jack par la même occasion.

- Je pars à la poursuite de Clarke avec son arme elle va se faire tuer si je la récupère pas avant. Tâche de t’occuper des gobelins d’une manière ou d’une autre.


Jack lui lança un regard, un sourire confiant au visage en hochant la tête. Il allait donc avoir un petit combat contre deux gobelins, cela ne devrait pas être trop difficile. Ils n'avaient pas intérêt à mourir...

Bien.. Je vais m'occuper de ces petites bêtes. Soyez prudents, de votre côté.


Il se retourna vers les gobelins, un sourire en coin, alors qu'il entendait Eros s'éloigner en poursuivant Clarke. Bien, ce n'était plus que lui et ces deux gobelins. Celui à qui il avait fait un coup de pied retourné semblait avoir reprit ses esprits. Deux contre un alors? Pas un problème, ces petites bêtes ne devraient pas être difficiles à tuer. Elles ne semblent pas vraiment être très futées, en même temps. Il prit une position de contre-attaque, attendant patiemment l'attaque d'un des gobelins. Il attendait simplement que son ami reprenne ses esprits. Jack fit un sourire en coin.

Et bien alors, plus aussi grincheux qu'avant?


Les gobelins semblaient l'avoir  compris, puisque l'un des gobelins lui sauta dessus donnant un coup de massue de haut en bas, un coup vertical donc. Jack fit un pas de côté, profitant donc de l'esquive pour passer à côté de lui et faire une entaille sur le gobelin, alors que le deuxième gobelin se relevait à nouveau pour l'attaquer par derrière. Pas cette fois, Jack refit un coup de pied retourné, envoyant le gobelin contre un mur. Il est pas futé, ce gobelin. Le pauvre, il va se prendre pas mal de coup de pieds avant de mourir. Un peu d'adrénaline. C'était bien ce que Jack cherchait. L'autre gobelin, apparemment assez en colère que Jack ridiculise son colère, revint à la charge, Jack ne pût que parer l'attaque et repousser le gobelin d'un coup d'épaule. Ces petites massues pouvaient tout de même faire mal.

Je sais que vous n'êtes que deux, vous êtes un challenge en grand groupe, mais tout de même, les gars....


Le gobelin qu'il avait envoyé sur le mur semblait avoir déjà repris ses esprits, lui sautant dessus en tentant une attaque verticale à son tour. Encore une fois Jack tenta un pas de côté, mais se prit tout de même la massue sur son épaule.. Cela piquait un peu, c'est certain. Autant continuer avec les coup de pied, il donna un coup de pied dans son bras, reculant en se remettant en position de combat, observant les deux gobelins se préparer à une nouvelle charge.

L'ex-assassin se demandait tout de même comment se portaient ses deux partenaires, ils n'entendait plus de bruits de pas, Ils devaient être partis assez loin dans un couloir. Concentre-toi, Jack. Il va falloir achever ces gobelins, et tu pourras partir à leur recherche. Il fronça les sourcils, analysant les mouvements assez imprévisibles des gobelins pas futés futés...

Continuons cette danse, voulez vous?




© Ethan
Contenu sponsorisé
Re: Allons narguer les fantômes. [libre] -
Allons narguer les fantômes. [libre]
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Allons narguer les fantômes. [libre]
» Au bal des fantômes... [libre, 1 ou deux personne.]
» Lavanville, la ville fantôme [libre]
» Sans FAD'H, nous allons perdre cette guerre contre RD en moins de 24 h
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail :: Temple maudit-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page