Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Début de l'enfer

♦ Rose ou chou ? : Serpent à sonnette
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 174
avatar
Guardian Angel
Guardian Angel
Voir le profil de l'utilisateur
Début de l'enfer - Dim 1 Fév 2015 - 23:48
Un corps. Pas un cadavre, loin de là. Non, un corps bien vivant, celui d’une personne qu’il aime. Elle avance lentement, en souriant. Il lui rend son sourire et tend la main. Elle l’attrape et il sent, leur corps, se faire de plus en plus chaud. Il sent des papillons tourner et tourner et tourner, encore et encore, dans son ventre. Leurs regards se croisent et ils s’approchent l’un de l’autre encore un peu. Leurs mains se séparent et, lentement, elle commence à retirer sa robe de chambre et, au moment où il parvient enfin à voir ce qu’il désire…

Le grand blond se réveilla en sursaut, pleurant en silence, secoué de spasme. Il se releva prestement, encore dans les vapes et rapidement, il court partout dans l’appartement. Même s’il sait que c’est inutile.  Non… Non… Non… Encore ce rêve. Encore cette torture mentale. Il s’arrêta dans la chambre, désormais désespérant vide, de Kathleen et, prenant bien soin de refermer la porte pour ne pas réveiller Yuri, il éclata en sanglot, les larmes coulant sans relâche. Il y passa la nuit, roulé en boule dans ces draps qui l’avaient si longtemps accueilli, lui permettant de dormir dans les bras de celle qu’il aimait tant. Qu’est ce qui a bien pu se passer? Pourquoi lui? Pourquoi elle?

Deux semaines plus tôt, il était parti se balader avec Yuri dans un parc, prenant un peu l’air et allant pique-niquer avec des amis. Kathleen avait décidé de rester à l’appartement pour réviser une dernière fois avant son examen du lendemain. Ils avaient passé la journée à rire et à s’amuser, les filles en extases devant Yuri, tandis que les garçons s’amusaient avec des cerfs-volants, des ballons ou un Frisbee. C’était une fête d’enfant… Avec des étudiants de 20 à 25 ans. Normal. À peu près deux heures après le début du pique-nique, Jason reçu un texto. Il sortit son téléphone et il sourit en voyant le nom de Kathleen apparaitre à l’écran.

Je vais marcher. Pour pas que tu t’inquiètes si jamais je suis pas là à ton retour.
Pas de souci. Je rentre dans une heure environ.

Pas de réponse. Le grand blond trouva ca étrange. Était-elle fâchée? Est-ce qu’elle lui en voulait? Pourquoi lui en voudrait-elle? Il resta impassible un moment, avant de soupirer. Il prit Yuri dans ses bras et le remit dans le carrosse. Il expliqua à ses amis qu’il devait y aller, que Kathleen ne semblait pas bien aller. Tout le monde lui dit au revoir, excepté Marco qui décida de l’accompagner.

Ils marchèrent une vingtaine de minutes, avant d’arriver à l’appartement. À une centaine de mètres de chez lui, Jason sentit Marco devenir de plus en plus tendu, comme s’il cherchait quelque chose du regard.

Ca va ? Tu sembles distrait…
Hmmm? Euh oui, c’est… C’est rien…

Et plus ils avançaient, plus Marco se faisait tendu, stressé, mal à l’aise. Il donnait l’impression d’être un animal traqué, qui cherchait, dans l’ombre, la personne qui devait l’attaquer. Puis tout à coup, l’attaque eut vraiment lieu. Mais d’un lieu qui surprit tout le monde.

De l’autre côté de la rue, un homme et une femme apparurent, en plein milieu de la rue. Tout le monde figea, étonné de cette apparition étonnante. Un tour de magie? Peut-être… Mais le tour de magie virait rapidement au cauchemar, lorsque l’homme pointa sa canne sur la porte du building d’appartement de Jason. Celle-ci sembla être défoncée par un énorme coup de vent et, tout à coup, il commença à courir, vers la porte qu’il venait de défoncer. Immobile un instant, Jason fut repoussé par Marco, qui n’avait pas quitté la femme des yeux. Celle-ci tourna la tête et sourit, non pas en voyant Jason, non pas en voyant Marco, mais en voyant le garçon qui, paisiblement, dormait dans son carrosse. Voyant cela, Marco se mit devant le carrosse et Jason, le regard ferme.

Recule. Je ne laisserai personne faire de mal aux personnes qui me sont chères.

De… Quoi Marco parlait-il? Incertain, Jason resta immobile, jusqu’à ce que Marco ne tourne la tête et lui hurle de foutre le camp. Au même moment, une paire d’ailes apparurent dans le dos de la femme, qui tenta de s’envoler. Mais, sous le regard médusé de Jason, Marco leva une main et la femme s’écrasa au sol, comme si un poids était tombé sur ses épaules.

Mais loin d’être au bout de ses surprises, Jason recula rapidement en voyant le corps de Marco briller, tandis que, lentement, une armure de légionnaire romain apparaissait sur le corps de son ami, tandis que la femme se relevait. Puis ce fut une lance (ou plutôt un pilum) et un bouclier qui apparurent, parant l’assaut de la femme. Jason s’élança et courut à l’intérieur, voulant se réfugier dans son appartement, mais surtout pour protéger Yuri et, peut-être, Kathleen. Il entra dans son appartement, avant de s’immobiliser, voyant le massacre dans la pièce. Un saccage semblait avoir été commis, tandis que des cris étaient poussés près des chambres. Posant Yuri dans son parc, Jason s’élança, comprenant de qui étaient ces sons.

NON! KATH!

Il défonça la porte, avant de tomber face à face avec l’homme de tout à l’heure, un tuxedo blanc et sa canne toujours en main, tenant Kathleen de sa main libre. Jason s’élança pour le plaquer, comme un joueur de football américain, mais l’homme éclata de rire et disparut avec Kathleen. Tombant au sol, Jason resta immobile, incapable de réaliser ce qui se passait.

Après une dizaine de minutes, il se releva, chancelant et il se dirigea vers la fenêtre donnant sur la rue et, en bas, il vit Marco, sans armure et sans armes, assit, la tête entre les mains, secouées de spasmes. Il pleurait. Que se passait-il? Yuri semblait s’être rendormi (cet enfant à un self control à toute épreuve…) et l’appartement était vraiment dans un sale état. Jason sortit, se tenant contre les murs et les rampes d’escaliers.

Il descendit les trois étages sans courir, ayant même de la difficulté à se déplacer, tellement son cerveau peinait à fonctionner. Mais plus il approchait du rez de chaussé, de Marco, de toute cette histoire, plus son cerveau se remettait à fonctionner. Et plus la douleur, la colère se mettait à prendre le dessus sur son jugement. Marchant rapidement, empli de rage, Jason prit Marco par le col et le souleva, plongeant son regard dans le sien.

C’était quoi ça? Hein? C’ÉTAIT QUOI, CETTE PUTAIN, DE MERDE? Ils sont quoi? TOI t’es quoi? OÙ EST KATHLEEN?
J’en sais rien… Écoute… Un jour j’ai été attaqué par quelqu’un, avec une épée, tout près d’une bijouterie qui venait de se faire attaquer … J’ai voulu me défendre et je lui ai fendu le crane avec une barre de fer qui se trouvait là… Depuis ce temps-là, je… Je peux faire ça… Me demande pas pourquoi j’en sais rien, j’te le jure… Merde, si j’ai rien dit, c’est parce que j’étais sûr que personne me croirait… Franchement, si je t’avais dit que je pouvais faire ça, tu aurais réagi comment?

Jason le repoussa et serra les poings, observant la rue qui semblait ne rien avoir subi, quelques instants plus tôt, les affres de créatures humanoïdes, capable de faire des ondes de chocs, de disparaitre et d’apparaitre, de… Oh bordel… Kath lui avait dit que la mère de Yuri avait disparue juste après lui avoir donné le bambin… Est-ce qu’ils étaient venus pour lui?

Non… Ils n’auraient pas pris Kathleen alors… Le grand blond s’écroula au sol et pleura un moment, sous le regard désolé de Marco. Ils le savaient, tous les deux, que ça n’annonçait rien qui vaille…

Kathleen… Je te trouverai et je te sauverai… Quoi qu’il arrive
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6529

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Début de l'enfer - Mar 12 Jan 2016 - 0:30
Tout le long de la lecture du solo, je me suis posée une seule et même question :

« Mais c'est qui Yuri bordel ? »

Un chien, un chat... ah non, un bambin.
Faut dire que pour quelqu'un d'extérieur qui n'a pas bien suivi ta trame personnelle, une brève description n'aurait pas été de trop ! Parce que du coup, on est plongé dans un univers où... rien n'est expliqué au final. Et ça, c'est dommage, parce que ça empêche le lecteur d'éprouver de l'empathie pour les personnages.

(Bon, après recherches, je sais au moins qui est Yuri, je ne dormirai pas frustrée ce soir !)

Fais attention au temps que tu emploies ; lorsque tu commences à narrer le flash-back se déroulant deux semaines plus tôt, tu utilises du plus-que-parfait (ce qui est correct), mais bien vite tu l'abandonnes pour repasser au passé simple/imparfait.

Mis à part ça, le RP dans son ensemble est bon, même si j'attends de voir la suite pour voir comment toute cette scène de kidnapping peut être expliquée.

Jason : 90 divi

Xps attribués : Yep




Kit fait par mon Lié adoré ♥️

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Début de l'enfer
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Chine: Amérique, va en enfer
» L'enfer n'est jamais la fin [PV]
» Les Feux de l'Enfer
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Périphérie :: Lotissements-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page