Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Si seulement j'avais pu prévoir [Midô]

Invité
avatar
Invité
Si seulement j'avais pu prévoir [Midô] - Mer 28 Jan 2015 - 20:33
La journée avait été longue. Mais pas assez. Elle n'avait pas eu le temps de terminer sa leçon et cela l'avait contrariée au plus haut point. Devoir aller se coucher au beau milieu d'un énoncé. Elle devrait commencer tôt demain et elle avait encore tant à faire pour la semaine prochaine. Les choses étaient mal faites. Très mal faites. Avec un peu d'organisation on pouvait certes faire des miracles. On le sait, tout le monde le sait. Mais non. On se retrouve toujours avec des choses en trop quand il ne faut pas, et des choses en moins quand on a déjà terminé. Elle y avait songé, et avait même envoyé une lettre à l'école pour pouvoir disposer du programme entier avant le début de l'année pour pouvoir le travailler à son rythme. On la laissa sans réponse, elle ne prit pas la peine de pousser plus loin. De toute façon, sa vie ne serait pas faite de grands combat, mais seulement de grands calculs. Ou du moins, c'est ce qu'elle pensait.

La nuit fut agitée. Après la crainte d'un devoir non préparé, elle dut subir la vision d'un être bien trop « consistant »  pour un être éthéré qui lui parla de choses plus ou moins mystiques. Une vague histoire de divinité. Il lui remit même un petit papier. Elle ne dit pas un seul mot. Médusée. Pourquoi, comment ? Elle ne s'en souciait que peu, elle avait beaucoup à faire dans la journée et il était déjà tard. Ou tôt. Selon le point de vue. Elle se força plus ou moins à se réveiller. Ne réalisant pas tout de suite, elle se contenta de grommeler en s'étirant.

« Mon Dieu que ce lit est dur. Il est vraiment temps de changer le matelas, ce n'est plus possible. »

Elle ne se rendit compte de la température qu'une fois ses articulations en place. Elle se recroquevilla instantanément. Son pyjama était plutôt léger. Un survet' bleu clair et un débardeur noir. Elle frissonna.

« Mais qu'est ce que.. »

Persuadée d'être encore endormie, elle se pinça plusieurs fois, espérant se réveiller rapidement. Le temps tournait mais ne l'attendait pas. Rien ne se passait. Elle n'était pas du tout dans sa chambre. Après un profond soupir, elle se décida à tenter tout de même quelque chose. Après tout, tant qu'à être assoupie, autant profiter. Tout avait l'air si réel que pour la science, ce pourrait être quelque chose d'exploitable. Elle se leva et marcha jusqu'à la lumière. Le papier était dans sa poche gauche. Mais la seule chose qui la troubla fut la violence de la lumière à l'extérieur. Elle fit demi-tour instantanément.

« Un rêve dans un rêve. C'est fantastique. Si seulement j'avais de quoi noter.  Hallucination liée au stress ? Mise en Abyme onirique ? Tellement de possibilités. Et je suis assez consciente pour en profiter. C'est une aubaine !»
Invité
avatar
Invité
Re: Si seulement j'avais pu prévoir [Midô] - Jeu 29 Jan 2015 - 0:33

On dit souvent que plus haut nous montons, plus dure sera la chute. Ce proverbe était totalement à appliquer pour moi. Fichu avion qui ne voulu jamais revenir sur sa décision de se crasher. N'y avait-il vraiment aucune autre possibilité ? Faut croire. Il me laissa pas vraiment le choix je crois. Mais la chance et le destin sont deux choses qu'on tient à notre naissance, elle nous est immuable, et quand le malheur nous approche, ils finissent toujours par nous remettre sur la pente ascendante aussi vite que possible. Alors imaginez ma mort. Ce cruel destin, que pensez vous que le destin et ma chance m’offrait comme remboursement à cette fin ? Le paradis ? Entouré de nymphes et autres bonnes choses faites pour apaiser la douleur de notre trépas ?

Ridicule ! Je ne tolérerais jamais de vivre pour l'éternité dans un endroit dénué de toute ambition. Je ne le supporterais pas. Être considéré au même niveau que quiconque ne sera pas tolérable. Je suis au dessus de certains. C'est une condition immuable à ma mort, et je ne tolérerais pas qu'elle soit bafouée. La chance l'avait bien compris cela. Et me donna ce que je désirais. Mort ? Qu'importe ! Je venais d’atterrir dans un coin de paradis à mes yeux. En tout cas, c'est ce que semblait m'avoir dis cet homme, qui me quittait lentement.

- ...Un apprenti dieu ? Hé attendez !

Même pas le temps d'avoir des réponses à mes questions. Quel goujat. Un peu de diplomatie lui aurait bouffer la voix ? Me relevant lentement, et me dépoussiérant, je commençai à avancer sur quelques mètres en lisant ce formulaire qu'il venait de me présenter. Un peu basique pour un formulaire d'un domaine divin. Après m'être arrêté pour me poser sur le banc. J'étais plutôt tranquille. Quand un son vint triturer mon oreille. Si cela avait été celui d'un quelconque roturier, je l'aurais laissé couler, mais cette voix m'était... Familière. Pire, elle m'était presque une hantise. Je la connaissais cette voix, bien mieux que n'importe laquelle dans ce monde, et même ce demi paradis ne pourrait me la faire oublier. Relevant la tête pour tenter de localiser l'origine de cette voix. La terreur et l'envie de hurler me prit lorsque je remarqua d'où venait.

- Pas possible...

Me relevant et allant à sa rencontre, un peu aliéné par sa vue mais gardant une certaine stature, je ne suis pas le dernier des gueux, j'ai un minimum d'orgueil. Arrivant près d'elle, elle ne m'avait pas encore remarqué, sachant que j'arrivais d'un coté où elle ne regardait pas, l'effet de surprise serait d'autant plus fort que je me délectais déjà du plaisir qu'elle prendrait à me revoir.

- Octa... C'est toi ? C'est vraiment toi ?

Si ma chance m'a accompagné jusqu'à un tel point, si c'est bien elle, je pense que mon destin sera définitivement plus radieux dans cette académie qu'il n'aurait pu l'être dans le monde des mortels alors que je la dévorais des yeux, heureux comme pas deux de la revoir.

- Comment se fait-il que tu te retrouves là ?
Invité
avatar
Invité
Re: Si seulement j'avais pu prévoir [Midô] - Jeu 5 Fév 2015 - 2:27
Octavie observait. Octavie ne s'émerveillait pas au sens premier, puisque rien n'était en ce bas monde sujet à un réel émerveillement, cependant au sens scientifique, ce qu'elle se pensait sur le point de découvrir avait de quoi rendre enthousiaste le plus grincheux des terre à terre. Elle s'était endormie dans son lit, et la douleur de son réveil avait clairement indiqué qu'elle se trouvait désormais sur une surface bien plus dure. La question était, est ce qu'elle pourrait mourir dans ce rêve ci ? Si la douleur était une notion palpable, la mort le serais-elle ? Et son humeur changerait-elle de la même manière ? Pourrait-elle y changer d'apparence ? Tant de questions sans réponses.

Elle commençait lentement à avoir froid. C'est en se frottant énergiquement le haut des bras qu'elle remarqua que quelque chose était tombé de sa poche. Elle s'était penchée pour le ramasser et entreprit de l'ouvrir quand une voix bien trop familière la déconcentra. Une voix qui connaissait son prénom. Saisie de stupeur, elle écarquilla les yeux et se retourna lentement. Très lentement. Ce n'est qu'après quelques secondes de mouvement rotatif hésitant qu'elle constata avec plus de stupeur encore de qui il était question. Elle se calma cependant bien vite et finit par sourire d'un air entendu.

« Mido...Et bien et bien et bien. De plus en plus intéressant. Pourquoi donc est ce que je peux bien en venir à rêver de toi.. »

Et surtout, elle était curieuse de savoir ce que ce Mido là pourrait bien lui raconter.

« Tu dois avoir un message pour moi, je présume. Allez, dis moi tout. »
Invité
avatar
Invité
Re: Si seulement j'avais pu prévoir [Midô] - Sam 7 Fév 2015 - 23:19


M'approchant d'elle, il semblait qu'elle n'est pas compris la grandeur de la situation. Cela me perturba, restant de longues secondes à me demander comme cela pouvait bien avoir pu arrivé. Aurait-elle perdu ces fonctions intellectuelles en arrivant ici ? Ah non ! Vous me faites pas ça les dieux. C'est un point très charmant de sa personnalité, si vous lui prenez, je vous tue. Elle n'avait vraiment pas compris ce qui se passait ? Elle parlait d'un rêve ? Elle se croyait dans un rêve ? Elle m'imaginait dans son rêve ?!

Mon visage rougit directement. Pourquoi aurait-elle envie de rêver de moi ? Dans tout les cas...

- Hein ? Euh... Et bah... Tu es morte ?

Je pensais pas que cela était déjà acquis pour elle, mais il semble que non, vu son attitude. C'était presque drôle. La vision de son visage lorsqu'elle ne comprend pas. Comme si le monde s'arrêtait. Je ne m'en lasse jamais.

- Ça va pas ? Tu as pas eu un type qui est venu te faire un speech juste avant ? *Regardant autour d'eux, mais même celui qui était venu pour lui avait disparu. Bon... Bah comme je te l'ai dis, tu dois être morte aussi, et tu es destinée à devenir une déesse à mes cotés dans le futur. Je sais pas trop si je dois me ravir de ta mort... En tout cas, je suis tout heureux de t'accueillir ici !

Effectivement, quiconque me connait sait que je suis loin d'être une personne joyeuse de nature. Au contraire, on me déteste pour mon arrogance. Alors que ce n'est rien d'autre qu'une vérité établie. Celle que j'adressais d'ailleurs à Octavie semblait aussi incongrue que irrationnelle. Mais tant que nous n'avions pas d'autre réponse, nous n'avons pas le choix que d'y croire.

- Donc voilà... Je suppose que tu es là comme moi, en tant qu'apprentie déesse. Cela te va ?

Je pense qu'elle va me faire une syncope avec une telle nouvelle à digérer... Mais je serais là pour la réveiller. N'est ce pas Octavie ?


Contenu sponsorisé
Re: Si seulement j'avais pu prévoir [Midô] -
Si seulement j'avais pu prévoir [Midô]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» site pas mal pour voir des films en direct ^^
» reportage de grand voir vient voir c est beau ..............
» Un des plus beaux gargant qu'il m'ait été donne de voir
» Viens voir sa mère {Agnès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page