Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Deuxième tête à tête (Pv Nelsha)

 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
♦ Rose ou chou ? : Chou rose ?
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 139

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
4960/1000  (4960/1000)
Votre domaine: Les Illusions
avatar
The Mask
The Mask
Voir le profil de l'utilisateur
Deuxième tête à tête (Pv Nelsha) - Dim 18 Jan 2015 - 21:29


Reality or Illusion ?







Deuxieme tete à tete






Mysto rentrait tout juste de sa mission. Il était partit chercher une potion avec une autre élève nommée Solène et un professeur connu sous le nom d'Ethan. Cependant, la mission tourna au drame et le jeune homme masqué n'eut d'autre choix que de les éliminer et les laisser pour mort dans le désert tous les deux. Évidemment, pour se débarrasser d'eux, il n'a suffit d'un simple claquement de doigt non non, il a bien faillit claquer par contre oui. Heureusement, une nouvelle fois les coups bas du jeune homme lui ont sauvé la vie au prix de plusieurs blessures. Il était gravement blessé, une dague coincée dans la côte, le ventre remplit de sang, la plaie cachée par un morceau de son haut. Le reste de ses vêtements étaient tacheté de rouge, son masque remplit de sang aussi et d’égratignures. Bref, il était réellement mal en point et s'il ne se faisait pas très vite soigner il risquerait d'y passer.

Mysto avait réussit à se relever et rentrer à l'académie. Le voilà enfin arrivé après tant d'effort, il longeait les arbres en direction du portail. A chaque pas, il manquait de peu de se casser la gueule.. Si cela arrivait, il ne pourrait surement pas se relever à nouveau. Et pourtant, même dans cet état, alors qu'une jeune fille s'approchait de lui pour l'aider il ne put s'empêcher de se moquer d'elle et lui faire peur.

" L’autographe, ce sera plus tard.. *tousse* Dégage ou jte bute. "

La jeune fille insista pour tenter de l'aider mais l'homme masqué, après plusieurs mise en garde, lui posa sa lame sous la gorge en se tenant contre un arbre. Elle ne tenta pas d'insister encore plus et partit en courant. S'aidant à nouveau de son arme en s'appuyant dessus pour avancer, Mysto continua son chemin et entra dans la cour de l'établissement. Il n'avait pas l'air d'y avoir grand monde, en même temps il était dans les environs de midi, tout le monde était en train de manger surement.. Il espérait seulement que l'infirmière, elle, serait là. Du moins, pour l'instant car il ne se souvenait plus de qui était l'infirmière.. S'il le savait je pense qu'il aurait préféré crever. Il rentra dans le bâtiment principal et monta, après une vingtaine de minute de galère les escaliers pour arriver au deuxième étages. Plus qu'une grand couloir et enfin, il serait arrivé. Il longea le mur et avança, à chaque pas, sa vision se troublait et sa tête tournait.. Il commençait à perdre connaissance mais malgré la douleur, il continua son effort et arriva enfin devant la porte. Seulement, comme par hasard, la porte était fermée à clé, il n'avait pas l'air d'y avoir une quelconque infirmière dans la pièce derrière la porte.. Réessayant d'ouvrir, et commençant à s'énerver, il tentait de forcer la porte et finit par s'évanouir sur le sol devant l'infirmerie. Les murs du couloirs étaient repeints de rouge tout comme le sol d'ailleurs. Plus discret, ça n'existe pas !









Je parle en #ff0000






Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Deuxième tête à tête (Pv Nelsha) - Dim 18 Jan 2015 - 22:05
Une journée de plus à l'Académie ou rien de spécial n'était prévu. pas de cours de sport aux emplois du temps, ni de combat quelconque. Voilà qui promettait un calme relatif au moins jusqu'à midi. Après, évidemment, il y aurait sûrement le défilé des habitués qui ont mal à la tête, au ventre, règles douloureuses et autres conneries pour se permettre d'arriver en retard ou se faire dispenser. Tout ça, je le laissais à ma chère assistante mais ma blondasse préférée était absente aujourd'hui, ayant une mission à remplir sur Terre. Genre les Directeurs ont des choses plus urgentes à confier à MON assistante que moi? Bah ouais, faire tout le sale boulot à ma place, c'est ultra important mine de rien. Surtout pour moi mais ça, ce n'est qu'un détail.

Enfin, je me pointée à l'heure devant la porte de ma geôle personnelle, je suis entrée et j'ai pris soin de fermer à clef derrière moi. Puis, devenue minette, je suis allée m’installer sur un des lits proche de la fenêtre pour profiter des bienfaits des rayons du soleil durant ma sieste matinale. Oui, j'ai passé ma nuit à cavaler à travers l'horloge géante et j'ai du sommeil à rattraper. Mais ça en valait la peine. J'ai choppé un loir et trois loriots, le tout sans même déplacé un rouage et pourtant, y avait des coins sacrément acrobatiques. De quoi m'aider à garder la forme et une silhouette aussi divine que diabolique. Enfin, c'est l'heure de dormir et je ne vais pas me faire prier pour ça.

Il doit être pas loin de midi lorsque j'ai entendu les coups résonner à la porte. Bon, qu'est-ce que je fais? Je me lève ou pas? J'ai déjà éviter un certain nombre de cas débiles ce matin, car j'ai entendu nombre d'élèves passer sous les vitres et répéter mon absence à leurs copains qui semblaient déçus. Quel dommage, ils vont être obligés de faire leur taff et pas moi. J'adore l'ironie du sort. Enfin, là le souci, c'est que j'irais bien manger un bout mais pour ça, je dois sortir. Utiliser la porte donc. Ou quelqu'un vient de toquer à nouveau Ou d forcer la porte? Ouais carrément en fait. Et merde, je vais être obligée de m'y mettre. Donc, je me lève, me change et m'habille avant de me décider à ouvrir. Je n'ai qu'à régler ce problème en deux temps trois mouvements et l'affaire sera réglée. Rien de plus facile.

Et là, surprise. Colis spécial déposé juste pour moi sur le seuil de l'infirmerie. Mon homme masqué chez qui je squatte à temps partiel est étendu à mes pieds, baignant dans son sang. Hum, t'as pas l'air en grande forme toi. Et surtout, tu m'as dégueulassé l'entrée. Tu mériterais que je te laisse crever là mais bon, vu que y a des témoins, tu auras la vie sauve, pour cette fois. Je siffle 3 apprentis un peu plus loin qui accourent m'aider à transporter le semi-cadavre et à l'allonger sur un des lits. Je les remercie et les fait sortir avant de me pencher sur le cas de ce cher Mysto. Oui, je me rappelle de son nom, même si The Mask lui va bien mieux.

Bon alors. pour commencer, retirer la lame. Avec délicatesse, ça me fera moins à réparer après. S'occuper du ventre et là, y a du boulot. Pendant la majeure partie de l'opération, j'ai plus la sensation de jouer à la couturière qu'à l'infirmière mais il aura de la chance dans son malheur, je maîtrise parfaitement les sutures. Les siennes ne se verront même pas. Pour ses fringues, il ira se faire foutre par contre. J'ai découper et déchirer dedans, elles iront d'office à la poubelle. Et son masque me fait chier. Tant pis pour sa gueule, je peux pas l'enlever bah je lui soignerais pas cette partie-là. Faut pas abuser non plus. N'empêche, je sais pas dans quel merdier il est allé se fourrer mais il en a prit pour son grade. Ça reste du travail d'amateur cependant, j'aurais bien pire mais bon, il a plutôt bien morflé sur ce coup-là.

Enfin, mon boulot de rafistolage terminée et assurée qu'il comatera encore un bon moment sans crever pour autant, je l'abandonne là le temps d'aller me chercher un plateau bien garni à la Cafétéria avant de revenir. Je m'installe sur le lit qui lui fait face, allongée la tête dans sa direction, appuyée sur mes coudes, et je déguste mon déjeuner en ronronnant doucement. Toi, blessé ou pas, ne crois pas que tu échapperas au nettoyage de ton sang sur les marches de l'entrée. Alors, combien de temps mettras-tu à émerger? Tic, tac, tic, tac....
♦ Rose ou chou ? : Chou rose ?
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 139

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
4960/1000  (4960/1000)
Votre domaine: Les Illusions
avatar
The Mask
The Mask
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Deuxième tête à tête (Pv Nelsha) - Dim 18 Jan 2015 - 22:37


Reality or Illusion ?







Deuxieme tete à tete






Il était là, allongé sur le sol après avoir tenté, avec ses dernières forces de forcer la porte mais rien n'a faire, celle-ci était fermée à clé. Quelques secondes après, le voilà qui c'était évanouie sur le seuil de la porte laissant le sang repeindre une petite partie du couloir. Mais heureusement, une voir deux minutes plus tard, la porte s'ouvrit, le jeune homme n'était plus conscient à ce moment mais il fut transporter à l'intérieur de l'infirmerie et la jeune infirmière s'occupa de lui. Après s'être amusée à le rafistoler, elle partit chercher de quoi manger à la cantine puis revient manger sur le lit en face de celui de l'homme masqué.

Pendant ce temps, l'évanoui lui était dans un rêve profond. Il avait un genre de révélation. Il était allongé sur une table, dans une sorte de pièce sombre. Une voix lui parlait lui disant qu'il n'était pas réellement lui même, d'après elle, il n'avait pas encore finit sa mission. Aussi, s'il voulait revoir, pour la première fois depuis sa mort, son visage à nouveau il devait finir cette "mission". Mais quelle était-elle ?! Qu'est ce qu'il n'avait pas finit sur Terre qui pourrait l'empêcher de voir son visage ? Une chose qui le touche au plus profond de lui mais pourtant, malgré toute ces révélations, il n'arrivait pas à ce souvenir de quoi il pouvait bien s'agir. Enfin, le mystère n'allait plus durée, la voix était décidée à lui dire de quoi il s'agissait. Mais avant qu'elle n'ai le temps de lui avouer, il sortit de son sommeil.

Ses yeux s'ouvrirent, il fixa le plafond, restant immobile pendant plusieurs minutes. Il toussa un grand coup et tenta de se redresser.. La douleur était bien trop intense pour pouvoir bouger pour le moment, il renonça alors à se redresser et resta allongé. Mais, avant toute chose, il se demanda où il était. Regardant autour de lui, il découvrit qu'il était à l'infirmerie. On lui avait finalement ouvert ! En balayant la pièce du regard, il découvrit une jeune femme en face de lui. Sur le moment, il ne fit pas attention à qui était en face mais après avoir regardé de plus près il soupira un grand coup.

" J'suis mort c'est ça ? Même dans la mort tu viens me faire chier ? "


Il n'avait pas l'air de se souvenir qu'elle était infirmière à l'académie. Il retenta à se redresser et s'assit sur le lit en se tenant la tête. La douleur était toujours présente mais déjà moins qu'avant. Il regarda son corps, les vêtements étaient dans un sale état et plusieurs plaies étaient refermées. C'est à ce moment qu'il sut qu'il n'était pas encore mort.

" Toujours vivant hein.. Et toi ? Tu fais quoi ici ? En plus de squatter ma chambre tu veux me prendre ce lit ? "

Il chercha son arme et la découvrit au fond de la salle. Il se rappela qu'il venait survivre à une bataille contre un professeur. Il avait eu énormément de chance de ne pas être mort mais la prochaine chose à faire était de l'avouer sans ce faire virer.. Évidemment, il n'allait pas tout avouer et allait surement changer quelques morceaux de l'histoire pour ne pas se faire virer. D'abord il fallait rencontrer l'infirmière pour la prévenir en première, et surtout ne pas changer de version entre chaque personnes sinon, il risquerait de se faire virer voir pire.. Tuer. Il ne voulait pas que l'on sache qu'il est une future menace pour l'académie car pour l'instant, il n'avait pas encore le niveau pour se débarrasser de tout le monde. Et puis, avant de pouvoir le faire il devait en finir avec les renégats pour être le seul restant de tous.
Enfin, ce n'était pas le moment de rêvasser, il tourna à nouveau la tête vers la jeune fille et attendit une réponse de sa part. Le suivait-elle depuis le début ? Peut-être que c'est elle qui l'avait sauvé au final même si pour lui c'était très peu probable.. Il ne savait pas qu'il allait devoir raconter ce qui c'était passer à une personne qui pourrait très vite, le foutre dans la merde.








Je parle en #ff0000






Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Deuxième tête à tête (Pv Nelsha) - Dim 18 Jan 2015 - 23:12
Le temps s'étire lentement et j'ai eu tout le temps de finir mon repas et même de me faire une bonne sieste digestive avant que le crétin du lit d'en face ne daigne commencer à émerger. Visiblement, il doit rêver parce que ses doigts remuent légèrement, comme ses paupières. mais ce n'est pas encore assez. Alors je patiente, sage et dévouée. Enfin, je fais genre. J'ai rempli son dossier en attendant, ça m'a occupé et appris deux/trois petites choses sur son compte au passage. Et finalement, la Belle au Bois Dormant daigne enfin ouvrir les yeux.

Évidemment, sa première réaction va être d'essayer de se redresser. Je pourrais l'en dissuader d'avance mais je ne prends pas cette peine. Il s'en rendra vite compte, que son corps n'est pas apte à faire ce genre de mouvements. Bingo, qu'est-ce que je disais. Le voilà qui se laisse retomber aussitôt sur son oreiller. C'est bien, gentil garçon. mais il continue à observer les alentours et, fatalement, il croise mon regard. Je me contente de lui offrir un ravissant sourire auquel il commence par répondre par un profond soupir.

" J'suis mort c'est ça ? Même dans la mort tu viens me faire chier ? " 

"- Moi aussi, je suis ravie de te revoir. Ça faisait longtemps."

Oui, je remue un peu le couteau dans la plaie. Car je l'avais quitté quoi? 3 jours plus tôt. Et je comptais bien continuer à venir squatter régulièrement sa piaule. il avait eu le malheur de me laisser entrer une fois, maintenant il allait devoir faire avec. Il s'en remettra, il a la tête dure. La preuve, il recommence à essayer de bouger, comme s'il avait pas compris que les fils demandaient juste à ce qu'il se tienne tranquille. Enfin, tans qu'il se contente de s'asseoir, je laisse passer. S'il tente de se mettre debout, c'est moi qui le crève.

" Toujours vivant hein.. Et toi ? Tu fais quoi ici ? En plus de squatter ma chambre tu veux me prendre ce lit ? "

"- On dirait bien. Tu n'es même pas assez bon pour la mort, c'est un comble quand même, elle te refuse sa porte. Quant au lit où tu te trouve, il m'appartiens déjà puisque l'infirmière, c'est MOI. Pour ta plus grande joie, tu vas donc encore devoir me supporter. Tu en as de la chance dis donc."

Je me fous ouvertement de se gueule, c'est une évidence. Pour le moment, je suis restée allongée tranquillement sur mon propre lit mais à présent, je me redresse, m'étire dans tous les sens, profitant qu'il soit ainsi diminué pour moi faire jouer tous mes muscles sous ses yeux. Ce n'est pas drôle sinon, voyons. Puis, je me lève et m'approche de lui. Toujours avec mon sourire un brin sadique, je me contente de procéder aux tests d'usages: relevé de température, écoute du cœur, vérification du bon avancement de la cicatrisation, etc... Je prends le tout en note et le consigne dans un calepin prévu à cet effet avant de venir m'asseoir avec sur le bord de son lit, à la hauteur de sa taille.

"- Alors, les questions de routine: que t'est-il arrivé? Comment as-tu fait pour te retrouver dans cet état? Et juste pour ta gouverne, je te déconseille de me mentir car vois-tu, grâce à ce poste j'ai accès à de nombreuses informations bloquées à vous autres. Il faut bien que mon poste ai quelques avantages en soi. Sur ce, je t'en prie, balance ton histoire. Je suis toute ouïe."

Le nombre de fois ou des gamins sont venus nous baratiner avec des récit tous plus impossibles les uns que les autres, maintenant je prévois le coup d'avance. Et lui, il serait bien du genre à raconter des trucs tordus. Pourquoi il se retrouverait avec un masque collé sur la gueule si il était du genre à toujours dire la vérité? Nan, je n'y crois pas une seconde. Alors maintenant, j'attends de voir à quel jeu il va préféré jouer. La réalité est si facilement modifiable après tout, ce n'en est que plus tentant de jouer avec.
♦ Rose ou chou ? : Chou rose ?
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 139

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
4960/1000  (4960/1000)
Votre domaine: Les Illusions
avatar
The Mask
The Mask
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Deuxième tête à tête (Pv Nelsha) - Lun 19 Jan 2015 - 21:33


Reality or Illusion ?







Deuxieme tete à tete







Le cauchemar reprenait.. On pourrait croire que l'histoire c'était mise lors de leur première rencontre et qu'elle venait de reprendre son cour. Mysto n'était pas tout à fait apte à faire le rebelle, tenter de la semer cette fois c'était totalement impossible il n'avait d'autre choix que de rester là, à la regarder et à l'écouter puis à lui répondre.

" Moi aussi, je suis ravie de te revoir. Ça faisait longtemps."


Bizarrement, il n'en doutait pas une seconde. Après tout, elle ne louperait pas la moindre occasion pour venir faire chier son monde. Mais contrairement à ce qu'il pouvait dire, revoir sa tête lui permit de se sentir un peu soulagé malgré ce qu'il faisait paraitre. Pourquoi ? Aucune idée, certes il n'aime pas être proche d'elle, il sait très bien qu'elle n'hésiterait pas à le faire souffrir juste pour arriver à ses fins mais on dirait bien que c'est cette facette de la jeune fille qui fait qu'il l'apprécie même s'il la déteste plus que tout. Bizarre hein ?

" On dirait bien. Tu n'es même pas assez bon pour la mort, c'est un comble quand même, elle te refuse sa porte. Quant au lit où tu te trouve, il m'appartiens déjà puisque l'infirmière, c'est MOI. Pour ta plus grande joie, tu vas donc encore devoir me supporter. Tu en as de la chance dis donc."

Et voilà, cette nouvelle l'acheva mentalement.. Sa vie était donc belle et bien entre les mains de cette demoiselle qui était parfaitement capable de lui empirer son cas pour atteindre son but.. Après tout, elle c'est incrustée dans sa chambre et la squatte après seulement quelques heure de la première rencontre ! Faut dire, elle est très forte ! Et en ce qui concerne la mort, ce n'est pas elle qui ne veut pas de lui mais plutôt lui qui ne veut pas la rejoindre. Même s'il était réellement mort, il trouverait le moyen pour l'esquiver et revenir à la vie.. Après tout, il n'a toujours pas réaliser son but ici et ne comptait surement pas mourir avant de découvrir ce qui pouvait ce cacher derrière ce masque. Masque qui lui empêche de découvrir son identité car depuis le temps, il n'a pratiquement plus aucune souvenir de son visage qu'il avait sur terre. Ça peut paraitre bête mais c'est la seule chose qui lui tiens à cœur en plus bien sur d'éliminer tout les membres de l'académie et ainsi devenir le Dieu de cet endroit mais, ce n'est pas demain la veille que ça ce passera. De toute façon, cette histoire d'infirmière il n'y croyait pas, comment pouvait elle être infirmière alors qu'elle est plutôt bonne pour tuer les gens.
Puis, voilà qui confirme ce qu'il pensait, la jeune fille prend un malin plaisir à s'étirer autant qu'elle le peut, Mysto lui, la voyant faire ressent immédiatement le besoin de s'étirer à son tour sauf que, à peine les bras levés que la douleur au niveau du ventre se fit ressentir. Il comprit alors qu'elle le faisait exprès et que malgré la journée très difficile de la veille, celle-ci qui devait être une journée de repos pourrait finalement devenir encore pire que l'autre. Mais ses doutes se dissipèrent lorsqu'il vit la jeune demoiselle s'approcher de lui et commencer à l'examiner. Relevé de température, écoute du cœur, etc..
Des choses que seules ou presque les médecins peuvent faire. Il n'y avait donc aucun doute, Nelsha était bien infirmière dans cet établissement.. Il nota dans sa tête qu'il ne devait plus jamais remettre les pieds ici, peut importe les circonstances. Après avoir noté toutes les informations nécessaires, elle s'assit sur lit et le regarda.

" Alors, les questions de routine: que t'est-il arrivé? Comment as-tu fait pour te retrouver dans cet état? Et juste pour ta gouverne, je te déconseille de me mentir car vois-tu, grâce à ce poste j'ai accès à de nombreuses informations bloquées à vous autres. Il faut bien que mon poste ai quelques avantages en soi. Sur ce, je t'en prie, balance ton histoire. Je suis toute ouïe."


Mensonges ? Vérités ? Peut-être qu'ils avaient été suivis lors de la mission pour être sur que tout ce passe bien ? Non, impossible, sinon ils auraient surement réagit avant même qu'il ne tue le professeur et la jeune fille. Donc, elle ne pouvait savoir ce qui c'était réellement passé mais impossible de raconter de gros bobards au risque de se faire cramer suite à une histoire qui ne tient pas la route. Et surtout, ne pas changer de version et ne pas hésiter dans les paroles, si toutes ces conditions sont réunies, il pouvait encore s'en sortir sans trop de problème mais encore fallait-il réussir. Voyons voir ce que vaut le maitre des mensonges, des illusions.

" Bon, j'ai pas trop le choix je suppose. Alors, tout d'abord, secret médical il t'est donc interdit de dire quoi que ce soit sous peine de te faire virer mais je n'ai aucun doute sur le fait que tu n'en a strictement rien à foutre et que malgré ça, si pour me foutre dans la merde tu devais tout dévoiler tu le ferais. M'enfin bon, je n'ai rien à cacher de toute façon. Je vais tout te dire dans les moindres détails.
Pour commencer, l'histoire c'est passée hier, dès le matin, j'ai croisé une jeune fille dans les couloirs, elle s'appelait Solène pour son nom de famille j'ai pas demandé et je m'en balance. Elle avait l'air stressée et comme je suis aussi casse bonbon que toi je me suis dis que la ralentir pourrait être marrant. Sauf qu'en commençant à lui parler, elle m'avoua qu'elle devait partir en mission et qu'elle n'avait pas le temps de discuter. Elle était munie d'un chapeau au passage, important pour la suite. Donc, étant donné que j'me faisais particulièrement chier je me suis dis que j'allais la rejoindre.. Bien sur, elle n'a pas acceptée tout de suite mais après avoir un peu forcé, la violer etc.. Elle finit par accepter et évidemment je déconne, je saute pas aussi facilement. Elle m'a donc donner rendez vous au port pour aller sur terre. Une fois là bas, elle est arrivée accompagnée d'un professeur, vous devez surement connaitre tout le personnel, c'était le professeur Ethan. La mission consistait à aller sur terre récupérer une fiole dans le désert qui permettrait à Solène de voir ses cheveux repousser puisqu'elle les avaient perdus pour je ne sais plus qu'elle raison mais de toute façon ça aussi j'men foutait. On est donc partit, pendant le voyage, je sentais bien que Ethan n'avait pas du tout confiance en moi comme personne d'ailleurs hein, qui pourrait faire confiance à un masqué qui ne fait que mentir ? Donc on arriva dans le désert. On marchait, on a eu à faire à quelques énigmes qu'on a pu régler assez rapidement. Jusqu'à ce qu'on tombe sur une armée de scorpion et c'est alors que malgré qu'on s'en soit tiré le professeur se fit piquer par l'un deux et donc empoissonné. Il n'avait rien sentit sur le coup mais l'effet lui se propageait petit à petit. Ensuite on est tombé sur un scorpion géant, truc bien bizarre, dégueulasse qui gueule fort mais qui ne fait pas grand chose d'autre au final. Pendant le combat, Ethan a commencé à s'en prendre à moi à plusieurs reprises. Bref on l'a éliminé et on a continué notre route malgré les tensions. Puis, à la fin on a du combattre un dragon, le boss en gros. Le professeur a remarqué qu'il avait une marque sur l'arrière de la tête, on a donc demandé à Solène de préparer une attaque pour l'immobiliser et je devais me charger de briser la marque qu'il possédait sauf que lorsqu'elle à immobilisé le dragon, je l'ai bel et bien détruit ce dragon mais de l'autre côté Ethan lui à éliminer la jeune fille. Il était comme possédé surement à cause du poison. Il a ensuite essayé de s'en prendre à moi mais j'ai réussi à le tuer même si je n'en suis pas sortit indemne. Voilà, tu sais tout. "


Un rire sombre se fit entendre, il avait dit la stricte vérité enfin presque, la fin était changée un peu, le professeur n'a jamais tué qui que ce soit et les deux morts ont été tué tous les deux par le jeune homme masqué. M'enfin bon, rien ne sert de connaitre la vérité puisqu'un jour ou l'autre tout le monde recevra le même sort. Quoi que, plus le temps passe et plus cette petite plaisait à Mysto même si son comportement laissait à désirer elle pouvait devenir une personne digne de confiance. Impossible ? Comment ça ? Qui peut mieux vous connaitre que votre ennemis lui même ? Se détester implique forcément de se connaitre, on ne peut pas détester une personne juste comme ça. C'est sur pour le moment il ne la connaissait pas plus que ça, mais le peu qu'il connaissait il l'a détestait énormément.








Je parle en #ff0000






Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Deuxième tête à tête (Pv Nelsha) - Lun 19 Jan 2015 - 22:42
" Bon, j'ai pas trop le choix je suppose. Alors, tout d'abord, secret médical il t'est donc interdit de dire quoi que ce soit sous peine de te faire virer mais je n'ai aucun doute sur le fait que tu n'en a strictement rien à foutre et que malgré ça, si pour me foutre dans la merde tu devais tout dévoiler tu le ferais. M'enfin bon, je n'ai rien à cacher de toute façon. Je vais tout te dire dans les moindres détails."

Bien, si déjà il avait compris ça, il était moins con qu'il n'en avait l'air derrière ce morceau de plâtre collé de façon éternelle sur sa tronche. Il devait vraiment être moche pour que Deus choisisse de l'obliger à porter ce truc. A moins qu'il n'ai fait une vraie connerie qui mérite qu'il devienne méconnaissable. Nan, il ne peut pas avoir fait pire que moi, je gagne le pompon et de loin à ce sujet. Enfin, s'il est décidé à parler, autant le laisser me raconter ses petites aventures. J'avoue que oui, je suis d nature curieuse et je n'aime pas bosser pour rien. Alors j'espère qu'il y aura du croustillant dans son récit. Qu'il ne me fasse pas perdre doublement mon temps sinon, je l'envoie de vie à trépas juste pour le plaisir.
 
"Pour commencer, l'histoire c'est passée hier, dès le matin, j'ai croisé une jeune fille dans les couloirs, elle s'appelait Solène pour son nom de famille j'ai pas demandé et je m'en balance. Elle avait l'air stressée et comme je suis aussi casse bonbon que toi je me suis dis que la ralentir pourrait être marrant. Sauf qu'en commençant à lui parler, elle m'avoua qu'elle devait partir en mission et qu'elle n'avait pas le temps de discuter. Elle était munie d'un chapeau au passage, important pour la suite. Donc, étant donné que j'me faisais particulièrement chier je me suis dis que j'allais la rejoindre.. Bien sur, elle n'a pas acceptée tout de suite mais après avoir un peu forcé, la violer etc.. Elle finit par accepter et évidemment je déconne, je saute pas aussi facilement."

Oh, mais c'est qu'il essaierait de faire de l'humour dis donc. Je e contente de sourire, de façon sardonique. Quelque part, il a tort de pas sauter aussi facilement comme il dit parce qu'avec sa tronche actuelle, il risque de faire quéquette un moment comme le dit si bien l'autre black perdu dans sa cambrousse entre deux couplets. Enfin, c'est son problème après tout, qui suis-je pour juger? Juste moi, c'est bien pour ça que je me le permets d'ailleurs.

"Elle m'a donc donner rendez vous au port pour aller sur terre. Une fois là bas, elle est arrivée accompagnée d'un professeur, vous devez sûrement connaître tout le personnel, c'était le professeur Ethan. La mission consistait à aller sur terre récupérer une fiole dans le désert qui permettrait à Solène de voir ses cheveux repousser puisqu'elle les avaient perdus pour je ne sais plus qu'elle raison mais de toute façon ça aussi j'men foutait. On est donc partit, pendant le voyage, je sentais bien que Ethan n'avait pas du tout confiance en moi comme personne d'ailleurs hein, qui pourrait faire confiance à un masqué qui ne fait que mentir ?"

J'adore sa dernière phrase. Ça y est, tu as cerné tout le problème mon grand. Et le pire, c'est que tu es conscient de ne faire que mentir à tous et à toutes. Sans doute te mens-tu même à toi-même. C'est pour cela que j'ai hâte que tu en viennes enfin au lus intéressant. Pour le professeur, il doit parler de celui de philosophie, Ethan Rheme. Celui qu'est toujours accompagnée d'une gamine.  

"Donc on arriva dans le désert. On marchait, on a eu à faire à quelques énigmes qu'on a pu régler assez rapidement. Jusqu'à ce qu'on tombe sur une armée de scorpion et c'est alors que malgré qu'on s'en soit tiré le professeur se fit piquer par l'un deux et donc empoissonné. Il n'avait rien sentit sur le coup mais l'effet lui se propageait petit à petit. Ensuite on est tombé sur un scorpion géant, truc bien bizarre, dégueulasse qui gueule fort mais qui ne fait pas grand chose d'autre au final. Pendant le combat, Ethan a commencé à s'en prendre à moi à plusieurs reprises. Bref on l'a éliminé et on a continué notre route malgré les tensions."

Le coup des scorpions, de la piqûre qui n'a pas été senti et tous le reste, je commence à trouver ça un peu gros mais bon, je veux bien lu laisser le bénéfice du doute. Après tout, je n'y étais pas et puis, ça doit être marrant de commencer à vois ses alliés retourner leur veste au moment ou on aurait le plus besoin d'eux. J'imagine l'ambiance lourde qui à dû suivre par la suite en tout cas.

"Puis, à la fin on a du combattre un dragon, le boss en gros. Le professeur a remarqué qu'il avait une marque sur l'arrière de la tête, on a donc demandé à Solène de préparer une attaque pour l'immobiliser et je devais me charger de briser la marque qu'il possédait sauf que lorsqu'elle à immobilisé le dragon, je l'ai bel et bien détruit ce dragon mais de l'autre côté Ethan lui à éliminer la jeune fille. Il était comme possédé sûrement à cause du poison. Il a ensuite essayé de s'en prendre à moi mais j'ai réussi à le tuer même si je n'en suis pas sortit indemne. Voilà, tu sais tout. "

Ouais, c'est ça, j'y crois à ton baratin tient. Le Prof à d'abord attendu que le gros méchant monstre soit tué pour s'en prendre à la pauvre petite fille sans défenses avant de chercher à attaquer le vrai danger? J'y crois pas une seule seconde. Certes, il était arrivé dans un état passablement lamentable mais il n'empêche que tout ne corrobore pas. Et puis, il aurait été si simple pour lui d ramener un doigt, une phalange, un bout d'oreille ou que sais-je plutôt que de les laisser disparaître purement et simplement. S'il a fait ça, c'est qu'il ne veut pas qu'on sache, il dissimule son crime. Ses crimes. Menteur et meurtrier. Décidément, tu as tout pour plaire, mon cher.

J'ai pris soin de consigner chaque mot de sa déposition dans mon carnet, sans y insérer le moindre commentaires, gardant le tout en mon âme en conscience. Comme ça, je reste seule avec mes conclusions. Non pas pour le protéger, je serais ravie de l’enfoncer d toutes les façons possibles mais je réfère garder mes armes dissimulées pour frapper avec subtilité, au moment ou on 'attend le moins pour faire le plus de dégâts possibles.

"- Bien, merci pour la petite histoire, c'était bien sympa. Personnellement, je t'avouerais bien que je n'y crois qu'à moitié mais ça, tu dois déjà le savoir."

Je me relève et m'en vais ranger tout mon matériel à sa place avant de revenir tranquillement avec un plateau sur lequel trône une pomme, un verre d'eau, un morceau de pain ainsi qu'un morceau de fromage. oui, c'est frugal, parce que je n'aime pas stocker trop d bouffe à l'infirmerie déjà car j'ai l'odorat délicat et surtout parce qu'après des blessures importantes, faut laisser le temps au corps de se remettre un peu avant de lui demander à nouveau de bosser correctement. Alors on va y aller mollo.

"- Maintenant, tu manges ça pour reprendre des forces. Comme ça, plus vite tu seras sur pied et plus vite tu pourras sortir d'ici et fuir ma compagnie. Tu vois, je suis sympa. Je m'occupe même de ton petit confort."


Je reviens m'asseoir à a place précédente, histoire de bien rester juste à côté de lui. ouais, je suis ici chez moi alors je peux faire tout ce que je veux. Et il n'est même pas en état de râler alors je vais pas me priver de le faire chier. C'est tellement facile avec lui, ça en perdrait presque tout son intérêt. Enfin, je le laisse peiner avec son repas, c'est sa corvée pas la mienne, tandis que je l'observe avec un sourire mutin.

"- N'empêche, tu vois maintenant à quoi ça te mène d'aider les gens. A leur mort et quasiment à la tienne. Quoique, au final, tu les as tués quand même. Nan, c'est vrai, tu as laissés les créatures s'en occuper pour toi, c'est encore pire dans un sens. Préméditation. Et tu oses penser que suis un monstre après ça? Laisse-moi rire. Au final, tu es comme moi."

Un sourire, mauvais mais ravi. Oui, je m'éclate. Non, il est loin d'être comme moi, il ne m'arrive même pas à la cheville mais il fait partie de la même catégorie de personne que moi. Les supérieurs. les vainqueurs. Ceux que rien n'arrête. Pas même le sang sur les mains. Encore moins, le sang sur nos mains....  
♦ Rose ou chou ? : Chou rose ?
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 139

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
4960/1000  (4960/1000)
Votre domaine: Les Illusions
avatar
The Mask
The Mask
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Deuxième tête à tête (Pv Nelsha) - Mar 20 Jan 2015 - 19:55


Reality or Illusion ?







Deuxieme tete à tete






Nelsha connaissait désormais l'histoire ou du moins, une version de la véritable histoire qui c'est passée dans le désert. Mais comme dit juste avant, comment faire confiance à un homme masqué qui en plus ne fait que mentir à longueur de journée ? M'enfin, ce n'est qu'un détail qui ne gêne absolument pas le jeune homme. Que les gens le croient ou non il s'en fou et en plus, même s'il disait la vérité les gens ne le croiraient surement pas. Alors même si ce qu'il dit est vrai, il serait prit pour un gros mytho.
La jeune femme elle, notait tout dans un carnet sans le couper dans son discours. Ce n'est qu'une fois la fin de l'histoire arrivée qu'elle prit la parole.

" Bien, merci pour la petite histoire, c'était bien sympa. Personnellement, je t'avouerais bien que je n'y crois qu'à moitié mais ça, tu dois déjà le savoir."


Effectivement, il ne s'attendait pas à ce qu'elle le croit mais au final, qu'est ce que ça change hein ? Et puis qui dit qu'il ne fait pas exprès de toujours mettre le doute dans l'esprit des gens. Seul lui et Deus le savent. L'infirmière se leva ensuite et posa les objets quelle tenait dans les mains puis revint avec un plateau sur lequel figurait une pomme, un verre d'eau, un bout de pain et du fromage. Elle lui posa le plateau sur le lit.

" Maintenant, tu manges ça pour reprendre des forces. Comme ça, plus vite tu seras sur pied et plus vite tu pourras sortir d'ici et fuir ma compagnie. Tu vois, je suis sympa. Je m'occupe même de ton petit confort."

Elle se rassit ensuite à côté de lui et le regarda. Mysto fixait le plateau, comment pouvait-il manger ce genre de chose alors que d'habitude il ne mange que des choses liquides. Pratiquement rien ne peut passer par ce masque. Il prit alors le verre d'eau et le bu puis décala le plateau de nourriture sur le côté.

" ça ira, merci. Et puis, tu sais, te fuir n'est pas mon but mais tu es tellement chiante que je préfère t'éviter car même si je survis à de grave blessure je pense que toi tu peux me tuer rien qu'avec des paroles. Donc oui, plus vite je m'en irais mieux ce sera.. De toute façon je sais très bien que malgré le fait que je t'évite je te retrouverais lorsque je m'y attendrais le moins. Comme dans ma chambre lorsque je pense pouvoir me reposer par exemple. "


La jeune fille continue de sourire, elle n'avait pas l'air d'être affectée par ces paroles, en même temps, la connaissant il en faut bien plus que ça pour lui faire seulement froncer un sourcil. Alors la rendre mal à l'aise.. C'est surement impossible. Mais c'est justement ce petit sentiment de défi que Mysto aimait le plus chez elle. Il savait bien qu'elle pouvait le rendre dingue, alors que lui n'en avait aucune chance et aimerait tellement inverser la donne. Mais ce n'est surement pas demain que cela arriverait.

" N'empêche, tu vois maintenant à quoi ça te mène d'aider les gens. A leur mort et quasiment à la tienne. Quoique, au final, tu les as tués quand même. Nan, c'est vrai, tu as laissés les créatures s'en occuper pour toi, c'est encore pire dans un sens. Préméditation. Et tu oses penser que suis un monstre après ça? Laisse-moi rire. Au final, tu es comme moi. "


Un nouveau sourire ce dessine sur le visage de Nelsha. Pareil qu'elle ? Elle qui est toujours en train de se vanter comme étant la personne la plus cruelle, la plus mauvaise de toute se met désormais au même niveau que lui ? Nan, seulement du foutage de gueule, rien d'autre.

" Je suis d'accord avec toi tout en étant totalement en désaccord. Tu es bien pire que moi et puis, je ne vois pas de quoi tu parles, je t'ai donné ma version des faits, je n'ai fait que me défendre mais je t'avouerais que le sang sur mes mains ne m'empêche pas de dormir. Le fait de savoir que tu peux me faire vivre un cauchemar en allant raconter n'importe quoi ne me fait pas plus peur que ça non plus d'ailleurs. Vivre en étant traqué serait plus un divertissement qu'autre chose pour moi et tu sais, si cela arrivait je continuerai quand même à venir dormir dans ma chambre. Donc oui, je suis comme toi sur ce point, mais toi tu es pire comme je te l'ai dis, je suis sur qu'en neuf vie tu as du faire plus que ça non ? Une dernière chose aussi, tu dis que la mort ne veut pas de moi mais c'est juste que comparer à toi je ne suis pas un faible MOI. Et oui, je suis serte mort une fois mais toi tu es morte neuf fois non ? Allons, au moins, tu peux te venter de bien la connaitre la mort, tu as surement du devenir bon amis avec elle pour qu'elle te laisse encore une chance non ? Héhé tu as besoin de ça pour survivre. "

Pourquoi provoquer ? Mysto est comme Nelsha, ils aiment tous les deux faire chier leur monde. Et puis, ce message voulait simplement dire qu'il était plus fort qu'elle même si au fond il savait qu'elle avait en avait vu plus que lui. C'est un genre de guerre qui se passe entre les deux, non pas à celui qui tuera l'autre non non, mais plutôt à celui qui fera pire que l'autre sans y passer. Le seul conseil que je pourrais donner serait de ne pas croiser ces deux personnes lorsqu'elles sont ensemble car malgré le fait qu'ils ne s'aiment pas, cette équipe pourrait plier n'importe qui. Même Deus lui même.

" Sinon, merci pour les soins et la nourriture. C'est gentille.. Madame l'infirmière. "

Il ricana et passa sa main sur la joue de la jeune fille. Sincère ? Peut-être, allez savoir.. Mensonge ou Vérité, Illusion ou Réalité, avec lui, rien n'est jamais sur.








Je parle en #ff0000






Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Deuxième tête à tête (Pv Nelsha) - Mar 20 Jan 2015 - 21:38
" ça ira, merci. Et puis, tu sais, te fuir n'est pas mon but mais tu es tellement chiante que je préfère t'éviter car même si je survis à de grave blessure je pense que toi tu peux me tuer rien qu'avec des paroles. Donc oui, plus vite je m'en irais mieux ce sera.. De toute façon je sais très bien que malgré le fait que je t'évite je te retrouverais lorsque je m'y attendrais le moins. Comme dans ma chambre lorsque je pense pouvoir me reposer par exemple. "

Un grand sourire se dessine sur mon visage angélique. C'est bien, si déjà tu as compris ça, au moins tu auras une chance de surie. Infime mais bon, c'est toujours mieux que rien. J'aime beaucoup l'exemple de sa chambre car en effet, il est parfaitement représentatif. Tu espères tranquillement pouvoir te reposer et tadam, c'est moi que voilà. Enfin, je ne suis pas peu fière de mon effet et je prends son discours comme un compliment. J'aime qu'on me brosse dans le sens du poil.

Alors, maintenant, par curiosité, je le regarde manger. Parce que oui, j'ai hâte de savoir comment il va se débrouiller avec la nourriture. Et comme je l'avais pensé, mis à part l'eau, il ne touche à rien de ce que je lui ai présenté. Alors, il peut ne pas avoir faim ou craindre que je tente de l'empoisonner, ce qui n'est pas idiot en soi, mais je pense surtout que c'est parce qu'il ne peut pas avaler ce genre d'aliment dur à travers le masque ancré sur sa peau. Quelle dommage, il ne peux lus profiter de ce si simple plaisir qu'est de manger. Pour un peu je le plaindrais. Mais pour cela, il faudrait que j'ai un cœur. Est-ce que j'en ai un?

" Je suis d'accord avec toi tout en étant totalement en désaccord. Tu es bien pire que moi et puis, je ne vois pas de quoi tu parles, je t'ai donné ma version des faits, je n'ai fait que me défendre mais je t'avouerais que le sang sur mes mains ne m'empêche pas de dormir. Le fait de savoir que tu peux me faire vivre un cauchemar en allant raconter n'importe quoi ne me fait pas plus peur que ça non plus d'ailleurs. Vivre en étant traqué serait plus un divertissement qu'autre chose pour moi et tu sais, si cela arrivait je continuerai quand même à venir dormir dans ma chambre. Donc oui, je suis comme toi sur ce point, mais toi tu es pire comme je te l'ai dis, je suis sur qu'en neuf vie tu as du faire plus que ça non ? Une dernière chose aussi, tu dis que la mort ne veut pas de moi mais c'est juste que comparer à toi je ne suis pas un faible MOI. Et oui, je suis serte mort une fois mais toi tu es morte neuf fois non ? Allons, au moins, tu peux te venter de bien la connaitre la mort, tu as surement du devenir bon amis avec elle pour qu'elle te laisse encore une chance non ? Héhé tu as besoin de ça pour survivre. "

Oh oui, tu n'as pas idée à quel point je suis pire que toi. mais c'est déjà bien de le reconnaître. Finalement, le fait d'avoir perdu ta tronche t'as peut-être fait gagner un peu de cervelle en échange. Mais il demeure des éléments de similitudes entre nous, qui ne peuvent être niés de personne. Le jeu, le sang couvrant nos mains, la traque. Enfin, pas au même niveau évidemment. Tu as parfaitement saisi le fossé qui nous sépare et quoi que tu fasses, il ne fait que se creuser davantage à chaque instant. Car encore tout de suite, c'est moi qui ai le dessus, le droit de vie et de mort sur ta personne.

Je me retiens d'éclater de rire. Toi, pas un faible? Qui est venu se vautré à mes pieds en réclamant assistance? J'aurais préférée crever que d'accepter ce genre d'aide. jamais je ne me suis abaissé à une telle bassesse. D'ailleurs, ma dernière vie, je me la suis prise moi-même, en toute connaissance d cause. Alors tu n'es rien de plus qu'un petit joueur, un roquet qui aboie pour oublier qu'il a tellement peur que pour un peu, il se pisserait dessus. Moi, la mort me craint. Toi, elle te rejette. Tout est dans la nuance. Mais tu n'es pas capable de le comprendre. Alors complais-toi dans ton erreur, tu ne tombera que de plus haut et la chute n'en sera que lus douloureuse. Et moi, je serais là pour réparer les pots cassés.

" Sinon, merci pour les soins et la nourriture. C'est gentille.. Madame l'infirmière. "

Ses doigts ont à peine effleurer ma peau que je viens le mordre à sang, le forçant à retirer sa main de ma portée. Je me lèche les babines, les quelques gouttes de sang volées ne méritant pas d'être perdue bien qu'elles n'aient aucun gout particulier. Puis, je me relève et m'étire de nouveau avant de le fixer avec un sourire radieux.

"- Pas de familiarités entre nous. A qui as-tu demandé la permission? Tu le sais pourtant, que je suis dangereuse. Tu me déçois tu me croire ainsi à ta portée, mon cher homme au Masque de Fer."

Je récupère le plateau puisqu'il ne semble nullement l'intéresser avant de m'en retourner au bureau ou je feuillette rapidement quelques papiers. Bon, l'après-midi est plutôt pas mal entamé, s'il continue à se reposer, il sera sortit au mieux en fin de soirée, début de nuit. Mais ça, il ne le sait pas. Alors, je vais le garder un peu plus. Juste pour le plaisir de le faire chier. Et puis, afin de prouver que je sais aussi prendre mon rôle au sérieux. je vais prendre soin de lui. Toute la nuit.

"- Vu ton état, je vais devoir te garder sous surveillance toute la nuit et cette nuit, comme de par hasard, c'est moi qui suis d'astreinte. Donc, tu auras tout le loisir de me supporter jusqu'à demain matin. Tu devrais être content. pour une fois, c'est toi qui va passer la nuit en squattant chez moi. Comme quoi, les rôles peuvent s'inverser parfois. Je trouve cette situation fort cocasse, pas toi, The Mask?"

Oui, je me fous ouvertement de sa gueule. Je sais qu'il n'a pas la moindre envie de rester mais là, il n'a pas le choix. Il est comme un moucheron empêtré dans les fils de la toile que j'ai tissé. Et je savoure mon triomphe en venant reprendre ma place sur mon lit face à lui, m'installant le plus à mon aise possible.

"- Alors, et si pour tuer le temps, nous continuions à deviser gaiement? Je suis certaine que tu as des tas de choses intéressantes à me raconter. Comme le temps de ton vivant par exemple."
♦ Rose ou chou ? : Chou rose ?
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 139

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
4960/1000  (4960/1000)
Votre domaine: Les Illusions
avatar
The Mask
The Mask
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Deuxième tête à tête (Pv Nelsha) - Mar 20 Jan 2015 - 23:33


Reality or Illusion ?







Deuxieme tete à tete








L'amour fou n'est ce pas ? Chacun balance ses piques en attendant la réaction de l'autre et en espérant qu'il fasse mieux. Pourquoi ? Simplement pour s'amuser et voir qui cèdera le premier mentalement.
A peine Mysto avait touché la peau de la jeune fille qu'il se fit morde le doigt jusqu'au sang. Par réflexe, il la retira de suite et regarda sa main. Il soupira en nettoyant son doigt sur le drap du lit pour nettoyer le sang qui coulait. On ne pouvait pas dire qu'il le salissait vu la couleur qu'il avait déjà, des grosses traces de sang un peu partout alors une en plus ou en moins ça ne changeait rien.
Nelsha se leva et s'étira devant le jeune homme.

" Pas de familiarités entre nous. A qui as-tu demandé la permission? Tu le sais pourtant, que je suis dangereuse. Tu me déçois tu me croire ainsi à ta portée, mon cher homme au Masque de Fer. "

Comment ça ? Pas de familiarité ? Elle qui vient se poser sur l'épaule de Mysto sous sa forme de chat, qui c'est collée à lui alors qu'elle était nue, qui squatte sa chambre sans permission et même, son lit ! Nan, y a pas à dire, pour se foutre de la gueule du monde c'était la meilleure de toute. Mais le jeune homme n'avait pas répondu et laissa couler. Il s'allongea, les mains derrière la tête puis ferma les yeux.
Pendant ce temps, la jeune féline elle récupéra le plateau et l'emmener plus loin.

" Vu ton état, je vais devoir te garder sous surveillance toute la nuit et cette nuit, comme de par hasard, c'est moi qui suis d'astreinte. Donc, tu auras tout le loisir de me supporter jusqu'à demain matin. Tu devrais être content. pour une fois, c'est toi qui va passer la nuit en squattant chez moi. Comme quoi, les rôles peuvent s'inverser parfois. Je trouve cette situation fort cocasse, pas toi, The Mask?"


On commence à s'y faire hein ? Je parle des surnoms, on s'habitue vite à ne plus être touché par ce genre de chose. Mais, elle n'est pas bête à ce point, elle le sait mais continue juste pour le fun. Alors comme ça, il allait devoir passer la nuit dans la même pièce que cette jeune fille.. Il soupira un grand coup, il comptait faire une chose toute simple, garder les yeux fermés et s'endormir pour que le matin arrive plus vite. Il ne faut pas rêver, elle n'allait pas le laisser se reposer alors qu'elle pouvait le faire chier pendant toute une nuit ! Une occasion en or, pas moyen de la rater pour elle je suppose. Mysto ré-ouvrit les yeux, Nelsha était retournée sur son lit en face, se mettant à son aise.

" Alors, et si pour tuer le temps, nous continuions à deviser gaiement? Je suis certaine que tu as des tas de choses intéressantes à me raconter. Comme le temps de ton vivant par exemple."


Pour passer le temps ? Il avait simplement l'intention de dormir.. On dirait qu'il y avait un changement de programme et que de toute façon elle ne le laisserait pas dormir aussi facilement tant qu'elle ne le décidera pas.
Alors comme ça, elle voulait en savoir plus sur lui. Surement pour se foutre encore plus de sa gueule, trouver de nouvelles choses pour l'enfoncer dans la merde ou simplement tenter de trouver des points faible pour ensuite mieux le rabaisser. Mais pourtant, sachant cela Mysto ne fut pas réellement dérangé.

" Tu veux parler, en savoir plus sur mon passé ? Si tu veux. "

Le jeune homme masqué ferma les yeux et commença à repenser à ce qui c'était passé lorsqu'il était encore sur terre.

" Je suis issu d'une famille de meurtrier, des personnes qui ont vécu dans le crime et le vol, ni ma mère, mon père ou mon frère n'étaient un exemple pour moi. J'ai donc finis par plonger moi aussi dans les "ténèbres" si on peut dire, je me suis mis à voler, mentir et même une fois, tuer une personne par accident. Surement pour ça que j'ai ce comportement maintenant, mon style a du rester puisqu'il est impossible de me faire confiance. Avant de continuer je voulais simplement te dire que tout cela n'est que connerie. Je ne vois pas pourquoi je te parlerais de ma vie, tu ne veux qu'une chose depuis le début c'est me faire chier, si tu veux en savoir plus et qu'on a tout notre temps, je te laisse commencer. Je pense que mon histoire de tout à l'heure est déjà un bon début donc, à ton tour. Je te raconterais mon passé ensuite. Tiens, par exemple parle moi de ta vie avant ta toute première mort. "

Elle commençait, pour la première fois à l'intéresser, en connaitre plus sur sa vie lui permettrait de comprendre son comportement. Et puis, prendre des informations sur son adversaire n'est jamais de refus. Quant à lui, donner des informations sur son passé ne le dérangeait pas du tout, au contraire connaitre les points faible du jeune homme augmentera la difficulté de leur petit jeu. Il voulait voir s'il n'avait vraiment plus de cœur ou si des sentiments qu'il ignorait lui même étaient toujours là à se balader. En gros, sans s'en apercevoir, il était prêt à lui parler de son passé. Il avait totalement confiance en elle. Comment ? ça vous choque ? Ah, bein pourtant, il était sur à cent pour cent qu'elle pourrait trouver de quoi foutre encore plus la merde une fois le passé du jeune homme connu.
Sans s'en apercevoir, il allait parler de sa vie, chose qu'il n'avait jamais fait depuis son arrivé. Leur relation était réellement particulière et bizarre. A suivre.

(HRP : Désolé, pas trop d'inspi sur ce coup la )









Je parle en #ff0000






Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Deuxième tête à tête (Pv Nelsha) - Mer 21 Jan 2015 - 9:27
" Tu veux parler, en savoir plus sur mon passé ? Si tu veux. " 

Quoi, il ne ronchonne même pas? Pas le moindre signe de résistance? Pour le coup, je suis carrément déçue de sa part mais après tout, il a peut-être fini par comprendre que quoi qu'il fasse, j'aurais inlassablement le dessus sur le lui? Non, j'y crois pas une seconde. S'il cède avec une telle facilité, c'est qu'il a autre chose en tête, j'en suis persuadée. Alors, je me contente de lui sourire comme je sais si bien le faire, l'encourageant simplement d'un signe de tête à y aller quand il serait prêt. De toute façon, j'ai tout mon temps. Et au pire, si vraiment il m'ennuie, je n'aurais qu'à le planter et sortir m'amuser. Alors, que vas-tu me sortir de beau cette fois-ci?

" Je suis issu d'une famille de meurtrier, des personnes qui ont vécu dans le crime et le vol, ni ma mère, mon père ou mon frère n'étaient un exemple pour moi. J'ai donc finis par plonger moi aussi dans les "ténèbres" si on peut dire, je me suis mis à voler, mentir et même une fois, tuer une personne par accident. Surement pour ça que j'ai ce comportement maintenant, mon style a du rester puisqu'il est impossible de me faire confiance. Avant de continuer je voulais simplement te dire que tout cela n'est que connerie. Je ne vois pas pourquoi je te parlerais de ma vie, tu ne veux qu'une chose depuis le début c'est me faire chier, si tu veux en savoir plus et qu'on a tout notre temps, je te laisse commencer. Je pense que mon histoire de tout à l'heure est déjà un bon début donc, à ton tour. Je te raconterais mon passé ensuite. Tiens, par exemple parle moi de ta vie avant ta toute première mort. " 

Ah! Là je le reconnais, mon mystérieux homme masqué. Bon, son histoire ne tenait pas debout pour 2 sous dès le départ, du moins, pas du point de vue d'une mythomane professionnelle, alors j'étais curieuse d'entendre la fin de son discours. Ça y est, nous y voilà. Il a cru qu'il avait réussi à me balader et maintenant, le voilà qui exigeait quelque chose de moi en échange. Comme si il était en mesure de m'obliger à à quoi que ce soit. Je me suis permise de rire, gaiement et joyeusement, sans retenue. Oui, décidément, tu es très drôle mon petit. Mais c'est aussi ce que j'aime chez toi dans un sens. Ta ténacité. Le jeu n'aurait aucun goût sans cela.

"- Genre, tu te crois en capacité de poser tes conditions? Tu dois être plus atteint que je ne le croyais. Mais cela n'a pas la moindre importance. De toute façon, je peux te raconter tout ce que je désire, tu n'auras pas la moindre certitude quant à la véracité de mes dires. "

Je laisse le silence s'installer tandis que mon regard vient croiser le sien. Oui, tu le sais, que je peux te raconter tout et n'importe quoi mais tu veux prendre le risque quand même, essayer de savoir. Comme c'est mignon, cette vaine tentative d trouver un semblant d'ascendant sur ma personne. Pour le coup, j'ai bien envie de lui raconter pour de vrai ce qu'il demande. Juste pour voir s'il y croit et surtout, ce que cela donnera dans son esprit torturé. De toute façon, je n'ai rien à cacher. J'ai mené ma vie comme je l'ai toujours souhaitée et j'en suis plus que fière. Personne ne peux me battre sur ce terrain-là. Alors, roulez jeunesse.

"- Tu veux savoir mon histoire première, c'est ça? Eh bien, tu as de la chance, je vais te la raconter. Mais ouvre bien grand tes oreilles car tu n'y auras droit qu'une seule fois. Après, à toi de voir ce que tu en gardes ou pas, ce qui est réel ou modifier. Car je ne te promets certainement pas un point de vue objectif. Faut pas rêver, ce ne serait pas drôle sinon."


Voilà, le décor est planté. A présent, j'ai toute liberté d'action pour mettre en scène ce chef d'oeuvre qu'à été mon existence, orchestrée par une main de maître qu'était la mienne. Je prend tous mes aises sur le lit qui me fait face, prenant le temps de m'installer au mieux avant de revenir porter mon attention sur mon patient du moment. Alors, tu veux connaitre mon histoire, tu vas être servi mon petit. J'espère que tu n'as pas peur. Quoi que, au contraire, ça pourrait être drôle aussi, de te voir paniquer, bien que je n'y crois nullement.

"- Je te pose le décor pour commencer. Les profondeurs des plans infernaux, tu vois vaguement à quoi ça ressemble? Les pires raclures de l'univers, les plus puissants des démons aux commandes d'un monde cent fois plus vaste que votre pauvre petite Terre. Je viens de là. Une très grande famille, le Top 3 de chez nous, la crème de la crème. J'ai eu droit à une éducation des plus parfaite et polyvalente. Apprendre à jouer les pures et chastes demoiselle tout en devenant à la fois stratège et assassin. Le plus gros problème, c'est que j'ai très vite dépassé toutes les espérances placées en moi, qui n'était que la X-millième sur la route du trône. Une fois les bases acquises, on m'a simplement abandonné à mon sort, destinée à rester une parmi tant d'autre. Mais j'avais déjà d'autres aspirations, tu dois t'en douter."

Je prends mon temps, je savoure. Ce récit, je le connais par cœur. je revois mes professeurs, mes frères et sœurs, ma famille, mes amis, mes prétendants, tous ces gens qui n'ont fait que passer dans ma vie afin de servir un dessein dont ils n'avaient aucunement conscience. Le mien. Tout était calculé, du plus simple sourire au plus précis des meurtres aussi bien commandité qu'effectuer de ma main. Et rien que d'y repenser, un frisson de triomphe m'arrache un ronronnement profond de bien-être.

"- Il y a eu une série de disparitions, de morts inexplicables qui ont commencées à se manifester. Jamais trop près de moi mais tournant beaucoup autour de notre arbre de valeur. Lentement, j'ai grimpé dans la hiérarchie jusqu'à devenir l'une des âmes les plus en vogue dans nos contrées. Tout le monde me voulait mais tu commences à me connaitre, que tu as compris qu'une place de bibelot dans un salon ne m'intéressera jamais. Alors, j'ai cherché un autre moyen de gagner du pouvoir, encore et toujours davantage. Et j'ai réussi à mettre la main sur ce qu'il me manquais. Ma quête à été longue, mais j'ai atteint mon objectif."

Un silence. Ma voix s'est faite profonde, mon regard brillant de méchanceté. Oh oui, j'avais réussi au-delà de toutes les espérances. Et pourtant, il fallu qu'IL vienne tout gâcher. Enfin, j'aurais au moins eu la plaisir d'avoir toucher mon but, même si ce n'était que du bout des doigts. Car le comble, c'est que maintenant j'ai l'éternité pour terminer ce que j'avais déjà plus que bien entamé. J'ai hâte d'aller leur refaire un petit coucou, prochainement.

"- Et puis, il y a eu ce petit grain de sable qui est venu faire dérailler ma mécanique parfaitement huilée. j'avoue que je n'ai guère apprécier sur l'instant mais maintenant, je crois que je le remercierais presque. Car sans lui, j'aurais raté tellement de choses..."
♦ Rose ou chou ? : Chou rose ?
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 139

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
4960/1000  (4960/1000)
Votre domaine: Les Illusions
avatar
The Mask
The Mask
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Deuxième tête à tête (Pv Nelsha) - Mer 21 Jan 2015 - 19:26


Reality or Illusion ?







Deuxieme tete à tete







Mysto n'attendait vraiment pas à ce que la jeune fille lui raconte son histoire alors que lui ne l'avait pas fait. Mais qui sait, peut-être allait -elle accepter pour une quelconque raison. De toute façon, il fallait faire quelque chose pour que le temps passe plus vite sinon, ils allaient s'envoyer des pics pendant toute la nuit sans s'arrêter.

" Genre, tu te crois en capacité de poser tes conditions? Tu dois être plus atteint que je ne le croyais. Mais cela n'a pas la moindre importance. De toute façon, je peux te raconter tout ce que je désire, tu n'auras pas la moindre certitude quant à la véracité de mes dires. "


Il est vrai que tout comme lui, elle doit surement savoir mentir. Et puis, c'est bien son caractère que de lui faire croire des choses pour tenter de le déstabiliser. Mais même si l'histoire n'était pas vrai, Mysto voulait seulement faire passer le temps donc pourquoi ne pas l'écouter malgré que ça puisse être des mensonges. Il n'avait pas trop le choix, il était dans tous les cas coincé ici.


" Tu veux savoir mon histoire première, c'est ça? Eh bien, tu as de la chance, je vais te la raconter. Mais ouvre bien grand tes oreilles car tu n'y auras droit qu'une seule fois. Après, à toi de voir ce que tu en gardes ou pas, ce qui est réel ou modifier. Car je ne te promets certainement pas un point de vue objectif. Faut pas rêver, ce ne serait pas drôle sinon."


Les yeux du jeune homme se posèrent sur Nelsha. Il était, pour la première fois, attentif à ce qu'elle allait lui dire. Il était intéressé car malgré leur relation assez froide, il s'amuse beaucoup à ses côtés même si elle doit encore plus s'amuser que Mysto.

" Je te pose le décor pour commencer. Les profondeurs des plans infernaux, tu vois vaguement à quoi ça ressemble? Les pires raclures de l'univers, les plus puissants des démons aux commandes d'un monde cent fois plus vaste que votre pauvre petite Terre. Je viens de là. Une très grande famille, le Top 3 de chez nous, la crème de la crème. J'ai eu droit à une éducation des plus parfaite et polyvalente. Apprendre à jouer les pures et chastes demoiselle tout en devenant à la fois stratège et assassin. Le plus gros problème, c'est que j'ai très vite dépassé toutes les espérances placées en moi, qui n'était que la X-millième sur la route du trône. Une fois les bases acquises, on m'a simplement abandonné à mon sort, destinée à rester une parmi tant d'autre. Mais j'avais déjà d'autres aspirations, tu dois t'en douter. "

Comme à son habitude, elle se plaçait toujours au dessus des autres. Pourquoi préciser le fait que son monde est cent fois plus vaste ? Que les démons là bas sont les plus puissants ? Mysto n'aimerait qu'une chose, faire un tour dans ce monde pour lui prouver que malgré ce qu'elle dit, leur démons ne sont rien d'autre que de la daube face à lui. Enfin, elle ne s'était pas laissée abattre alors qu'elle fut abandonnée. Là où plusieurs aurait surement continué leur vie normalement, elle a voulue devenir encore plus fort. Ce n'était que de simple supposition de la part de l'homme masqué mais, pour lui Nelsha était bien la personne la plus forte qu'il avait rencontré jusqu'ici.


" Il y a eu une série de disparitions, de morts inexplicables qui ont commencées à se manifester. Jamais trop près de moi mais tournant beaucoup autour de notre arbre de valeur. Lentement, j'ai grimpé dans la hiérarchie jusqu'à devenir l'une des âmes les plus en vogue dans nos contrées. Tout le monde me voulait mais tu commences à me connaitre, que tu as compris qu'une place de bibelot dans un salon ne m'intéressera jamais. Alors, j'ai cherché un autre moyen de gagner du pouvoir, encore et toujours davantage. Et j'ai réussi à mettre la main sur ce qu'il me manquais. Ma quête à été longue, mais j'ai atteint mon objectif."

Des morts inexplicables ? La première chose qui passa par la tête de Mysto était qu'elle était l'assassin. Une stratège et assassin qu'elle avait dit plus tôt, et maintenant elle précise jamais trop près d'elle mais tournant autour de son arbre. Et puis, grâce à ses morts elle a pu monter dans la hiérarchie. Profiter des morts et prendre leur place après s'en être occupé.. Et elle ose dire que Mysto est un meurtrier ? Lui au moins, n'a rien eut à en tirer alors qu'elle, a pu prendre de la valeur grâce à ses meurtres. Encore une fois, ce ne sont que des suppositions de la part de l'homme masqué même s'il était presque sur de ce qu'il pensait.

" Et puis, il y a eu ce petit grain de sable qui est venu faire dérailler ma mécanique parfaitement huilée. j'avoue que je n'ai guère apprécier sur l'instant mais maintenant, je crois que je le remercierais presque. Car sans lui, j'aurais raté tellement de choses..."

Lui ? La personne qui lui a ôté sa première vie peut-être ? Aucune idée. En tout cas, son histoire était très alléchante, pour Mysto, Nelsha disait la vérité. Impossible de réellement savoir si c'est le cas ou non mais si ça ne l'est pas, félicitation à elle pour avoir inventée une telle histoire en si peu de temps de réflexions. Mais quelque chose l'intriguait, non pas ce grain de sable qui à tout fait foiré d'après elle mais plutôt, son "monde". Il voulait tellement aller le visiter, ça devait surement être un excellent endroit pour s'entrainer et augmenter en puissance.

" Alors, franchement je t'avouerais que je serais prêt à mettre ma main au feu en disant que tous ce que tu viens de dire était la vérité. J'y crois.. Je ne sais pas si j'ai raison ou pas mais en tout cas pour la première fois, je te fais confiance sur ce que tu dis. Mais, j'aimerais savoir quelque chose. Ton soit disant monde, tu peux me le détailler un peu plus ? Est ce qu'on peut, même si l'on est pas de là bas, entrer dedans et ainsi le visiter ? Non, parce que je t'avouerais que si dans ton histoire il y a bien une chose qui m'intrigue, c'est bien ça. Je kiff déjà ton monde avant même de l'avoir vu. Bien sur, j'imagine que je ne pourrais y aller tout seul et que tu ne me donnera pas une carte en me disant " C'est ici. ". Ce serait trop simple, surtout venant de ta part. Alors, si il y a bien un moyen pour moi d'y aller je serais prêt à accepter un quelconque contrat avec toi pour pouvoir y parvenir. Je sens que je vais le regretter un jour ou l'autre mais, je ne vie qu'au jour le jour. Ce qui arrivera demain, je n'aurais qu'à le surmonter. "

Peut-être faut-il obligatoirement un membre de ce monde pour pouvoir y aller dans quel cas, il sera obligé de se la coltiner jusqu'à là bas si elle accepte de l'y emmener. Mais, il ne doutait pas vraiment de ça mais plutôt du contrat qu'il avait proposé. Lui laisser le choix n'était peut-être pas la meilleure solution.. Enfin, sur le coup Mysto n'avait pas vraiment eu de meilleur idée que celle-ci. La fin de journée commençait très bien entre les deux, entre les pics, les mensonges et les histoires tout ça avec le sourire et le rire.. Ouai, l'ambiance dans la chambre était particulièrement froide, on pourrait croire qu'un meurtre s'y préparait. Si une personne entrait, elle ressortirait surement aussi tôt sans chercher à comprendre ce qu'il se passe. Finalement, Mysto l'aimait énormément cette jeune fille, l'envie de la tuer devenait de plus en plus grande, lui fermer sa grande gueule une bonne fois pour toute et pourtant être dans l'impossibilité de le faire pour plusieurs raisons. Elle était forte, vraiment très forte, une chose était sur, il ne comptait pas la laisser mourir, il donnerait sa vie pour elle.. Ou plutôt pour pouvoir l'éliminer de ses propres mains.

" Et sinon, je suppose que tu ne me raconterais pas ta seconde vie aussi facilement hein ? "

Si sa première vie était aussi intéressante, ça voulait surement dire que les huit autres l'étaient aussi. Elle était vraiment très intéressante cette jeune fille au finale.











Je parle en #ff0000






Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Deuxième tête à tête (Pv Nelsha) - Mer 21 Jan 2015 - 22:50
" Alors, franchement je t'avouerais que je serais prêt à mettre ma main au feu en disant que tous ce que tu viens de dire était la vérité. J'y crois.. Je ne sais pas si j'ai raison ou pas mais en tout cas pour la première fois, je te fais confiance sur ce que tu dis. Mais, j'aimerais savoir quelque chose. Ton soit disant monde, tu peux me le détailler un peu plus ? Est ce qu'on peut, même si l'on est pas de là bas, entrer dedans et ainsi le visiter ? Non, parce que je t'avouerais que si dans ton histoire il y a bien une chose qui m'intrigue, c'est bien ça. Je kiff déjà ton monde avant même de l'avoir vu. Bien sur, j'imagine que je ne pourrais y aller tout seul et que tu ne me donnera pas une carte en me disant " C'est ici. ". Ce serait trop simple, surtout venant de ta part. Alors, si il y a bien un moyen pour moi d'y aller je serais prêt à accepter un quelconque contrat avec toi pour pouvoir y parvenir. Je sens que je vais le regretter un jour ou l'autre mais, je ne vie qu'au jour le jour. Ce qui arrivera demain, je n'aurais qu'à le surmonter. "

Il me fait confiance. Du moins il croit mon discours. Voilà sa première véritable erreur dans son parcours pour le moment pas trop mauvais par rapport à beaucoup d'autre. Il m'avoue en face qu'il accepte ce que je lui ai dit pour argent comptant. Certes, je n'ai que très eu modifier la réalité, à peine arrondi quelques bords tandis que je brossait un résumé très succinct de la situation mais ce qu'il vient de faire est propre à l'être humain. Il veut m'amadouer et pour cela, il est prêt à tout, même à m'encenser. C'est bon à savoir pour moi. Mais un très mauvais point pour lui, cela ne le rends que plus vulnérable à mon égard.

Et puis, il me fait marrer en plus. Sérieusement, on ne se connait ni d’Ève ni d'Adam et déjà, il croit que je vais tout gentiment lui en indiquer le chemin? Même pas en rêve. Même si je dois bien admettre que son histoire de contrat est plutôt très tentante au fond, voilà qui pourrait me permettre d'avoir un ascendant tellement puissant sur lui qu'il en deviendrait mon Humain de compagnie, contraint et forcé. L'idée n'est pas pour me déplaire mais voilà, je ne mange pas de ce pain-là. Il lui manque encore tellement de choses pour avoir ne serait-ce que la moindre chance d'atteindre les portes des Enfers. Après tout, c'est un monde à part, tout le monde ne peut se vanter de connaitre les Enfers. les vraies. Profondes et abyssales.

"- Mon chou, commence par avoir les pieds sur Terre. Petit un, tu te soignes. Petit deux, tu survis un minimum par ici. petit trois, tu deviens un Dieu. Un Vrai. Au moins avec des pouvoirs aitrisés et plus que ce pauvre tour de passe-passe avec ton arme. Et quand tu en seras arrivé là, alors seulement nous pourrons reprendre cette discussion sur ton Visa pour visiter ma patrie natale. Mais d'ici-là, ne te fais pas d'illusion. Tu n'as même pas le niveau pour simplement espérer avoir une chance de t'en approcher."

Tiens, déjà, reviens sur le plancher des vaches et descends de ton petit nuage. Tu veux aller t'amuser et tu devenir meilleur? mais là-bas tu n'as que les meilleurs, pour ne pas dire les pires d'ailleurs. Alors pourquoi crois-tu que tu commences par cette école à la noix? C'est pas pour faire joli, c'est pour t'offrir une chance de ne pas crever illico presto. Mais j'ai laissé volontairement la fin de ma phrase en suspens car il y a un détail que je souhaite rajouter avant de clôturer ce chapitre.

"- Pour ce qui est de l'idée du contrat, cela doit être faisable. Réfléchis-y bien avant malgré tout. Avec les démons, il n'y a aucun retour en arrière possible. Mais tu as encore du temps devant toi, vu ton niveau actuel."

Voilà, maintenant que les choses sont bien claires entre nous, je tourne la page et j'en reviens à des sujets plus légers. Je me déplace un peu sur mon lit, venant jouer langoureusement avec le drap et la couverture, pour m'occuper un temps et m'installer un peu mieux. Je bâille ostensiblement, car oui, dans le fond tout son bla-bla m'indiffère complètement. Il s'y croit tellement qu'il ne réalise même pas la frontière entre rêve et réalité. C'est pourtant là où réside toute a force. Je connais parfaitement les limites. Toutes, quelles qu'elles soient, et cela restera éternellement à mon avantage.

" Et sinon, je suppose que tu ne me raconterais pas ta seconde vie aussi facilement hein ? " 

"- Tu veux pas 20 balles et un Nuts nan, pendant que t'y es? "

Quand je vous dit qu'il n'a aucune notion des réalités de l'existence. Pauvre petit, il a du prendre un coup mal placé sur le crane et du coup le masque à dû lui vriller le cerveau. Ça doit faire mal remarque mais ça expliquerait la connerie maladive dont il fait preuve. A moins qu'il ne soit purement et simplement con. Ou les deux tiens, ça lui irait bien en fait. Mais trêve de divagation, revenons-en à notre mouton.

"- Je ne dirais pas un mot de plus à mon sujet. Du moins, pas tant que tu ne m'auras pas offert de quoi étancher ma curiosité à ton propre sujet. Ton histoire, ta vie, ton masque. Vas-y, fais-toi plaisir. Tu as un bon millénaire à remplir alors montre-toi intéressant si tu veux un jour avoir une chance de découvrir autre chose sur mon compte."

Voilà, il a toutes les cartes en main à présent. Mon regard brille de malice, mon sourire machiavélique dévoilant des crocs naissant à la lisière d mes lèvres. J'aime jouer mais si tu veux m'arracher plus d'information, il faudra m’appâter, et as qu'un peu. Alors c'est ton tour à présent. Vas-y, je t'attends.
♦ Rose ou chou ? : Chou rose ?
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 139

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
4960/1000  (4960/1000)
Votre domaine: Les Illusions
avatar
The Mask
The Mask
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Deuxième tête à tête (Pv Nelsha) - Sam 24 Jan 2015 - 16:38


Reality or Illusion ?







Deuxieme tete à tete





Comme il le pensait, Nelsha n'allait surement pas lui indiquer le chemin en lui servant de guide jusqu'à son monde puis, grâce à un simple remerciement repartir sans broncher. Non, Mysto savait bien que sa question n'allait pas être prise au sérieux plus que ça mais le "contrat", il savait que lui pourrait faire changer la donne. Non pas maintenant, mais pour plus tard.

" Mon chou, commence par avoir les pieds sur Terre. Petit un, tu te soignes. Petit deux, tu survis un minimum par ici. petit trois, tu deviens un Dieu. Un Vrai. Au moins avec des pouvoirs maitrisés et plus que ce pauvre tour de passe-passe avec ton arme. Et quand tu en seras arrivé là, alors seulement nous pourrons reprendre cette discussion sur ton Visa pour visiter ma patrie natale. Mais d'ici-là, ne te fais pas d'illusion. Tu n'as même pas le niveau pour simplement espérer avoir une chance de t'en approcher."


Comme d'habitude, il commence à avoir l'habitude de ce genre de discours avec elle. Personne n'est assez bon pour lui arriver à la cheville. Encore une fois, pour rejoindre son monde il faut être surpuissant, limite immortel. Non, le jeune homme n'avait vraiment pas tenu compte de ce qu'elle venait de dire, s'il pouvait y aller maintenant il n'hésiterait pas une seconde. Les humains ont toujours été sous estimés mais savez vous quelle est leur plus grande force ? Celle d'être faible. Oui oui, ils sont la race la plus faible, mais grâce à cela, ils ont puent développer une sagesse plus grande que les autres races. Cette sagesse leur a permit de traverser les âges, plus le temps passe, plus ils deviennent fort car leur faiblesse grandissent. Toujours sous estimé, ils réussissent ce qu'ils entreprennent. Non, ils ne sont pas les victorieux à chaque fois mais ils savent analyser leur défaite pour éviter de refaire les même conneries. Ne vous fiez pas aux apparences, car eux, contrairement aux autres races n'ont pas eux besoin de pouvoirs ou de magie pour survivre sur Terre. L'une des seuls races n'ayant pas de dons particuliers. Mais imaginez, en plus de cette sagesse, Deus offre à certains d'entre eux un pouvoir et la magie. Et oui, la race humaine, si Mysto avait eu le choix depuis sa naissance, n'aurait pas hésité une seule seconde. Mais, il n'a pas eu besoin de choisir, son créateur l'a fait pour lui.


" Pour ce qui est de l'idée du contrat, cela doit être faisable. Réfléchis-y bien avant malgré tout. Avec les démons, il n'y a aucun retour en arrière possible. Mais tu as encore du temps devant toi, vu ton niveau actuel."


" Avec les démons ". Encore une fois, elle mettait sa race en avant. Au fond de lui, le jeune homme riait, se croire aussi fort, se penser au dessus de tout le monde. C'est bien hein, mais le jour où l'on tombe, la chute fait encore plus mal. Il avait très bien réfléchit à la question, il n'avait aucune hésitation.
La jeune fille s'amuse sur son lit, passant le temps comme elle le peut, l'air de s'ennuyer. L'homme masqué pensait qu'elle allait le laisser s'endormir tellement elle se faisait chier mais finalement non. Elle se replaça puis posa son regard sur lui.

" Tu veux pas 20 balles et un Nuts nan, pendant que t'y es? "

Pour les 20 balles, ce n'aurait pas été de refus. Il connaissait la réponse, il commençait à la connaitre à force. Penser qu'elle allait gentiment lui raconter tout le reste de sa vie sans rien demander en retour. Il est vrai que sur ce coup, Mysto avait été un peu con. C'est ce qui faisait un peu son charme non ? A force de déblatérer des conneries, on ne pouvait même plus savoir s'il était ne serait-ce con ou s'il le faisait exprès.

" Je ne dirais pas un mot de plus à mon sujet. Du moins, pas tant que tu ne m'auras pas offert de quoi étancher ma curiosité à ton propre sujet. Ton histoire, ta vie, ton masque. Vas-y, fais-toi plaisir. Tu as un bon millénaire à remplir alors montre-toi intéressant si tu veux un jour avoir une chance de découvrir autre chose sur mon compte."

Son histoire ? Elle risquerait d'être déçue, Mysto avait eu une vie plutôt banale comme tout humain. Rien de bien extravagant, il avait vécu dans une petite ville jusqu'à ce que Deus vienne le chercher comme tout ceux ici.

" Mon histoire ? Ne t'attend pas à ce que je te raconte quelque chose d'extraordinaire, c'est vrai, après tout, comparé à toi je ne suis qu'un simple et faible humain. "

Un rire moqueur sortit du masque du jeune homme, il n'était pas atteint par toutes les idioties que les gens pouvaient lui dire, même si ceux de Nelsha peuvent à tout moment le toucher puisqu'ils sont bien placés. Cependant, il sait très bien qu'il est idiot et faible, c'est d'ailleurs ce qui fait sa force.

" Bon, alors, depuis tout petit j'ai vécu avec mes parents, une famille simple, des parents avec un métier qui rapporte assez pour pouvoir vivre. Bref, le strict minimum quoi. Une fois que j'ai grandis, j'ai trouvé un appartement et vécu seul jusqu'à avoir trouver une fiancée. Oui, moi, j'ai été en couple à une époque, quelqu'un a voulu de moi malgré ma débilité. Malgré sa, elle m'aimait et tu sais pourquoi ? Car même si j'ai beaucoup de mal à m'attacher, une fois que je le suis, rien ne peut arriver à cette personne tant que je suis en vie. Enfin, on a vécu ensemble, heureux jusqu'à ce qu'un jour, en rentrant à la maison avec ma fiancée on a trouvé notre appartement en train de brûler. Je suis rentrer quand même, j'ai réussi à sauver un bébé puis je suis ressortis. Sauf que, j'avais oublié quelque chose encore.. Donc j'y suis retourné et j'y ai laissé la vie. Depuis mon arrivé j'ai beaucoup changé, moins de pitié, non je ne me force pas à ne plus en avoir, je n'en ai réellement plus. J'aurais surement survécu si j'avais pris ce que je voulais sans sauver le gamin. C'est surement à cause de lui que j'ai perdu cette pitié. "

Une petite coupure, Mysto repensait à ce moment, s'il n'avait pas de masque il aurait surement le même sourire que celui-ci affiche.

" Maintenant, j'ai plusieurs but. De une, trouvé pourquoi je porte ce masque. De deux, buter ce gamin. Et enfin, aller dans ton monde. Voilà, tu connais ma vie, j'espère qu'elle ne t'aura pas trop fait chier car c'est sur que comparé à toi c'est rien du tout. "


Mysto s'allongea se redressa et tendit la main pour récupérer une bouteille d'eau pas loin de lui. Il l'ouvrir et versa l'eau directement dans sa bouche en prenant garde de ne pas en foutre partout puis reposa ses yeux sur Nelsha. Il fallait donc qu'il devienne plus "fort" pour rejoindre son monde. Mais elle, elle n'avait toujours pas montrée ses capacités, était elle réellement fort ou avait-elle survécu juste en donnant son derrière ? Telle est la question que le jeune homme se posait. En y pensant, il éclata de rire puis sans s'en rendre compte pensa à voix haute.

" ça ne m'étonnerait même pas ! "









Je parle en #ff0000






Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Deuxième tête à tête (Pv Nelsha) - Sam 24 Jan 2015 - 18:31
" Mon histoire ? Ne t'attend pas à ce que je te raconte quelque chose d'extraordinaire, c'est vrai, après tout, comparé à toi je ne suis qu'un simple et faible humain. "

Je me fends d'un grand sourire à ses paroles, laissant échapper un très léger ronronnement, non perceptible pour lui. C'est bien, au moins tu es conscient de ta faiblesse, c'est le premier pas vers la force. Même s'il t'en reste encore beaucoup à faire derrière, il faut bien commencer un jour par quelque chose. Je le laisse rire, puisque visiblement, il se trouve assez drôle pour ça. Décidément, il lui en faut vraiment peu pour se satisfaire de son état. En tout cas, il devrait faire attention car s'il continue à se bidonner, il va faire sauter les points et je ne suis pas disposée à rejouer à la couturière tout de suite.

" Bon, alors, depuis tout petit j'ai vécu avec mes parents, une famille simple, des parents avec un métier qui rapporte assez pour pouvoir vivre. Bref, le strict minimum quoi. Une fois que j'ai grandis, j'ai trouvé un appartement et vécu seul jusqu'à avoir trouver une fiancée. Oui, moi, j'ai été en couple à une époque, quelqu'un a voulu de moi malgré ma débilité. Malgré sa, elle m'aimait et tu sais pourquoi ? Car même si j'ai beaucoup de mal à m'attacher, une fois que je le suis, rien ne peut arriver à cette personne tant que je suis en vie. Enfin, on a vécu ensemble, heureux jusqu'à ce qu'un jour, en rentrant à la maison avec ma fiancée on a trouvé notre appartement en train de brûler. Je suis rentrer quand même, j'ai réussi à sauver un bébé puis je suis ressortis. Sauf que, j'avais oublié quelque chose encore.. Donc j'y suis retourné et j'y ai laissé la vie. Depuis mon arrivé j'ai beaucoup changé, moins de pitié, non je ne me force pas à ne plus en avoir, je n'en ai réellement plus. J'aurais surement survécu si j'avais pris ce que je voulais sans sauver le gamin. C'est surement à cause de lui que j'ai perdu cette pitié. "

Son histoire de pitié m'arrache un bâillement peu discret. Si tu as perdu toute forme de pitié, ne cherche pas à mettre ça sur le dos de quelqu'un d'autre. C'est déjà à la base, t'en avais pas beaucoup. Ta propre mort t'as corrompu et fait ressortir tes mauvais alors assume-les au lieu de blâmer ce pauvre gosse. Non mais sérieux, ce gamin, il lui avait rien demandé. Qu'est-ce qui l'obligeait à le sauver au fond? Il a fait une connerie, il n'a qu'à s'en prendre à lui-même. Les gens qui ne savent que se plaindre ne servent à rien. Soit t'as le cran d'assumer, soit t'es un raté. Et là, t'es en train de passer du mauvais côté de la barrière, The Mask.

" Maintenant, j'ai plusieurs but. De une, trouvé pourquoi je porte ce masque. De deux, buter ce gamin. Et enfin, aller dans ton monde. Voilà, tu connais ma vie, j'espère qu'elle ne t'aura pas trop fait chier car c'est sur que comparé à toi c'est rien du tout."

"- Assouvir ta vengeance devrait pas être trop dur. Même si c'est franchement très con d'avoir sauvé quelqu'un pour ensuite vouloir le tuer. Pour ton masque, je te souhaite bonne chance. Et pour mon monde, si tu trouves un des rares portails par hasard, je te souhaite bien du plaisir. "

Oui, je laisse planer le doute un instant. Bien sur qu'il existe plusieurs voix de passages diverses. Et vers différents niveaux des abysses infernales également. Ce qu'il ne pourra trouver ne serait que les premiers niveaux, les plus softs bien que ce soit déjà du gratiné mais pour arriver chez moi, c'est une autre histoire. J'en étais là de mes réflexions lorsque je l'entends soudain se mettre à glousser tel une collégienne en chaleur devant son chanteur de rock préféré. J'avoue que cela m'interpelle un peu et j'attends d'en savoir plus.

" ça ne m'étonnerait même pas ! "

"- Moi non plus d'ailleurs."

Non, je n'ai aucune idée de ce à quoi il fait référence mais je m'en balance. De toute façon, ça ne m'intéresse même pas. Je le laisse boire avant de venir fermer les volets de la fenêtre. La nuit est doucement tombée et j'ai faim à présent. Alors, je vais aller faire un petit tour au réfectoire. Lui, il va rester bien sagement dans son lit et pour m'en assurer, je viens tout bonnement l'y attacher. Liens bien assez serrées pour ne prendre le risque qu'il s'échappe mais pas assez pour le marquer et m'incriminer. Je lui offre un ravissant sourire lorsqu'il reprend ses esprits. A oui parce que je l'avais gentiment assommer le temps de faire mon boulot.  

"- Tu m'excuseras, ce n'est qu'une simple précaution. Mais tu ne te serais pas laissé faire alors j'ai pris mes précautions. Je vais juste me chercher de quoi manger et je reviens. Ne tente rien de stupide, ce serait dommage."

Et sur, je disparais hors de la salle. Je refermer derrière moi et direction le réfectoire. Je me fais servir un repas digne d'une reine et j'en savoure chaque bouchée avant de me décider à mettre le reste sur plateau et de prendre le chemin qui me ramènera à l'infirmerie. Je rentre tranquillement et, comme prévu, Mysto n'a pas bougé de sa place. C'est bien, bon garçon. Je viens déposer la suite de mon repas sur une table à côté du lit que je squatte face au sien avant de ramasser son arme qui me faisait de l’œil depuis son arrivée.

"- Tu as l'air de beaucoup tenir à cette simple lame. Pourtant, elle n'a rien de spécial au premier abord. Et des armes, j'en ai utilisé. Alors, elle représente quoi pour toi? Tu me racontes? "
♦ Rose ou chou ? : Chou rose ?
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 139

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
4960/1000  (4960/1000)
Votre domaine: Les Illusions
avatar
The Mask
The Mask
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Deuxième tête à tête (Pv Nelsha) - Mer 28 Jan 2015 - 21:32


Reality or Illusion ?







Deuxieme tete à tete





Voilà, il avait, pour la première fois dévoilé son histoire depuis son arrivé ici. Non pas qu'il ne voulait pas en parler, il s'en foutait totalement mais juste que personne ne lui avait demandé. En même temps, les seuls fois où il avait parlé à des personnes c'était pour avoir des renseignements ou pour leur faire peur..

" Assouvir ta vengeance devrait pas être trop dur. Même si c'est franchement très con d'avoir sauvé quelqu'un pour ensuite vouloir le tuer. Pour ton masque, je te souhaite bonne chance. Et pour mon monde, si tu trouves un des rares portails par hasard, je te souhaite bien du plaisir. "


Elle n'avait pas totalement tord sur ce coup-ci. Pourquoi sauver une personne alors que maintenant il veut la tuer. Mais, le jour où ça c'est produit il ne s'attendait pas à mourir à cause de ça. Sauf que lorsqu'il y a laissé la vie et qu'il est réapparut ici, il avait changé, après tout, il était mort parce qu'il avait été trop sensible. Il ne voulait pas le tuer pour s'amuser mais juste pour confirmer le fait qu'il n'est plus le même qu'avant et que désormais, rien ne pouvait l'amadouer.
Pour ce qui est de son fameux monde, une nouvelle information donnée, surement fait exprès pour lui donner encore plus l'eau à la bouche. Pour l'atteindre, il y avait quelques portails cachés à découvrir pour rejoindre cet endroit que Mysto voulait tant visiter.

Enfin, cette fameuse discussion sur son monde reviendra surement sur le tapis puisqu'il ne comptait pas abandonner. Pendant qu'il était dans ses pensées, Nelsha elle, se leva de son lit et ferma les volets de la chambre puis s'approcha de lui et.. Trou noir. Elle luit avait mit un coup pour l'assommer et en profita pour l'attacher au lit. Après quelques minutes dans les vapes, le jeune homme reprit ses esprits et ouvrit à nouveau les yeux. En face de lui, la jeune fille lui adressait un énorme sourire.

" Tu m'excuseras, ce n'est qu'une simple précaution. Mais tu ne te serais pas laissé faire alors j'ai pris mes précautions. Je vais juste me chercher de quoi manger et je reviens. Ne tente rien de stupide, ce serait dommage."

A vrai dire, il n'aurait pas vraiment essayé de se débattre vu l'état de son corps. Elle pourrait demander avant d'agir.. M'enfin, il commençait à la connaitre, elle et son caractère. Sa ne l'avait même pas étonné qu'elle réagisse comme ça. Avant même qu'il n'eut le temps de lui répondre qu'elle c'était déjà éclipsée.
Mysto se retrouva tout seul pendant une dizaine de minutes, attaché sur son lit à patienter. Il ferma les yeux et laissa le temps s'écouler, attendant qu'elle revienne le détacher. Et en parlant du loup, après qu'elle est finit son petit tour et s'être bien remplie le ventre, la voilà de retour ! Elle rentra dans la pièce et déposa un plateau sur une table à côté de son lit. Elle n'avait pas tout à fait fini, même s'il pensait au départ qu'elle avait pensé pour la première fois à lui et qu'elle avait remmené la bouffe pour lui. Totalement l'opposé, en plus de s'en foutre de lui, elle lui prit son arme qui était déposé à côté.

" Tu as l'air de beaucoup tenir à cette simple lame. Pourtant, elle n'a rien de spécial au premier abord. Et des armes, j'en ai utilisé. Alors, elle représente quoi pour toi? Tu me racontes? "

Il est vrai qu'il y tenait un peu mais à vrai dire, qu'elle soit détruite ou non, cette lame était très spéciale à ses yeux. Prêt à donner sa vie pour la "protéger" mais si elle est détruite sans qu'il ne puisse rien faire, il n'en serait pas particulièrement touché et la changerait par une autre lame. Donc, oui il est attaché à son arme mais pas plus que ça à vrai dire.

" T'aurais pu m'emmener de quoi bouffer nan ? Une infirmière doit prendre soin de ses patients et pas les assommer en plus de ne pas les nourrir. "


Non il n'avait pas faim, il voulait seulement la faire réagir et essayer de la faire culpabiliser pour qu'elle le détache. Mais, malgré qu'il soit con il ne l'était pas totalement, il savait bien qu'elle ne le détacherait pas et qu'elle n'aurait aucune pitié envers lui.

" Heu, sinon pour cette arme, non elle n'a rien de spéciale. J'ai juste de l'expérience avec, je me suis toujours battu avec, je la connait par coeur. En plus de ça, elle est assez légère comparé à beaucoup d'autre mais non, je n'y tiens pas plus que ça. Enfin.. C'est plus compliqué que ça mais bon, si tu veux savoir ce qu'elle représente pour moi, raconte moi ta seconde vie. Sans vouloir te commander bien sur. "

Sa dernière phrase était ironique, comme s'il allait lui montrer le moindre signe de respect. Après tout, elle n'a jamais été ne serait-ce qu'une seconde sympa avec lui. Mais le plus flippant, sera justement ce jour où elle le sera.. Qui sait ce qu'elle aura à ce moment derrière la tête. Mais pour le moment, Mysto voulait surtout connaitre le reste de sa vie. Sa deuxième vie, était-elle aussi passionnante que sa première ?








Je parle en #ff0000






Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
Re: Deuxième tête à tête (Pv Nelsha) -
Deuxième tête à tête (Pv Nelsha)
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Infirmerie-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page