Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Chapitre II : Vivant.

Invité
avatar
Invité
Chapitre II : Vivant. - Mer 24 Déc 2014 - 18:14
Vivant.
   Solo
« Je suis vivant. » Tenshi Fukkatsu

Chapitre II



Ca y est. Je l'avais enfin trouvé... Ce bug dans un jeu vidéo. Ce nez en pleins milieu de la figure... Il était là. Juste devant moi. C'était juste une grosse pierre blanche, une écharpe rouge autour de celle-ci recouverte de neige blanche, glaciale et pure. Ca n'avait pas été facile de trouver cette pierre... Pas plus que de s’entraîner a combattre comme un soldat pour gagner l'amour de son père, pas plus de faire bonne figure pour la famille et gagner l'amour de sa mère et... pas plus dur pour un homme que de trouver celle pour qui il doit être là, toujours présent, toujours pour gagner l'amour d'une femme.


Cette histoire commence il y a déjà plus d'une semaine. Des choses m'étaient arrivés tout au long de l'année et enfin les vacances débutaient. Pas de cours de pouvoirs, de sport ou même de combats. J'avais pu acheter un cadeau à Ethan pour Noël prochain... A vrai dire, je ne savais pas bien quoi prendre alors j'avais pris simplement un lot de bracelet que j'allais distribuer aux personnes m'ayant vraiment aidé cette année... Malheureusement ou heureusement, il était peut être bien le seul à qui j'avais véritablement envie d'offrir quelque chose... Peut être simplement parce que je trouvais ça gênant d'être proche avec quelqu'un de ce monde mais peut être aussi car je n'avais été important que pour lui et pour personne d'autre. C'est vrai, je n'étais qu'un simple être parmi tant d'autres a passer ici, chez la Deus Académia. Je n'avais rien d'important parmi de grand talent et certainement de grands héros défenseurs de la Terre.


J'étais en route pour aller à la chambre d'Ethan pour lui proposer d'aller manger une glace sur le toit de l'académie. Le soleil était encore là, comme un jour d'été et faisait fondre la neige grâce à ses rayons puissants mais lointain. C'est alors que dans les couloirs et par simple curiosité, j'ai jeté un coup d’œil au plan de l'académie. Je ne l'avais jamais vu à cet emplacement et étant donc un tantinet curieux, j'ai regardé... Et je voyais qu'il y avait un mémorial des anciens héros de guerres de l'académie... Encore une fois, par simple curiosité et par une idée qui m'a traversé l'esprit, je m'y suis rendu comme ça. Pour rien. Je sentais juste que ma place ce jour-là était là-bas. Les fêtes de famille approchaient et dans mon monde, quand ce genre d’événement arrive, chacun des citoyens doit aller de préférence, rendre hommage aux disparus. Je m'y suis rendu avec mon uniforme avec lequel j suis arrivé pour poursuivre au mieux les traditions de mon monde et plus particulièrement de ma famille. Arme à feu chargée et nettoyée, épée bien ajustée dans mon dos. Je levais la main gauche pour la poser sur mon épaule droite en fixant le ciel de cette merveilleuse journée et tout ça, devant cette gigantesque pierre noir avec cette grande plaque en or aux noms gravés dessus. J'avais fait le salue que ma famille m'obligeait à faire à toute les fêtes de bon cœur. C'était la première année où ça arrivait.


Après les vingts-secondes écoulées dans cette position, je lisais les différents noms de ce qui aurait pu totalement être des camarades de classes si leur sort en avait été décidé autrement. Dan Yoshimichi, Akimoto Kaï, Sarah Debond, Daniel Anderson et... "Ritsu Kay". Ce nom. Je l'avais déjà entendu auparavant mais différemment... Comme si j'avais été lié intimement avec cette personne. Un garçon, une fille ? Je n'en savais rien... A vrai dire, j'avais lu des trucs sur le prénom Ritsu. Comme quoi c'est un nom de fille mais au fond de moi, j'entendais presque quelqu'un m'hurler dans les oreilles... "MAIS NON C'EST UN PRENOM MIXTE DABORD ! OKAY ? ... buh." C'est en mettant mes mains derrière la tête à mon habitude que j'ai souris, me faisant rire seul avec cette pensée sans... vraiment savoir pourquoi je riais.

Après quelque minute d'hésitation, seul sur le toit de l'académie avec ma glace que je me suis décider a aller enquêter sur ce fameux Ritsu Kay... Sérieusement ? Qui était cette personne ? Après quelques heures de recherches dans la gigantesque bibliothèque avec la vieille libraire avec son air déprimé, blasé et voulant me tuer avec ses yeux mais tout de même vêtue d'un mignon petit bonet rouge avec une clochette au bout de celui-ci, je découvrais que Ritsu était un jeune homme. Un jeune garçon ayant disparu il y a quelque années qui avait sombré du côté des Renégats. Personne n'a su véritablement ce qui s'est passé pour le jeune homme... Certains disent ou... plutôt ont témoignés après des enquêtes sur la disparition du jeune homme, que celui-ci s'était réfugié sa mère dans sa vie humaine... A vrai dire. Je n'ai jamais trouvé qui avait été sa mère. Même si j'ai cherché pendant toute la semaine encore, encore, encore et encore mais... sans résultat... Toute la semaine mon amour, il a neigé. Vraiment. Je n'avais jamais vu de la neige auparavant sauf dans les illusions et toute la magie de la Dame Serah, tu sais notre nounou qui nous racontait ces contes de fées avec ces tableaux qu'elle peignait...


Cette année a été dur mon amour. Tout ce dont j'ai envie en écrivant ces quelques mots c'est de te serrer dans mes bras, te réchauffer parce que tu te plains qu'il fait froid... Tout ce dont j'ai besoin c'est toi et ça même si j'ai essayer véritablement de faire les choses bien mais bon... tu sais bien comme je suis. Je t'aime. Bref... Reprenons.


"Un gosse comme ça ? Ouais ! Il y a vraiment un paquet de temps, vous êtes en retard mon petit vieux... ! La dernière fois que je l'ai vu c'était vers la campagne. Il avait vraiment une sale dégaine, rien ne lui est arrivé si ?"


Un patron de fastfood sur une route...


"Je vous le jure ! Je me rappelle de chaque trogne que je croise ici mon bon monsieur ! Il est partie vers les vieilles ruines de la famille étrangère !"


Puis un sans abris qui manqua de me vomir dessus et à deux reprises...


"Le petit garçon ? Oh oui... avec mon amie on passe très souvent ici, c'est notre pub préféré ! On y va pour les anniversaires, les enterrements de vie de jeunes filles... oh la dernière fois quand on a fait celle de l'autre là... tu te souviens nan ?"

"De Stéphanie ou de Daphnée ?"

"Mais non de l'autre là... bon 'fin bref. Oui, il y a deux ans il était assis au bar ici ! Il était frigorifié le pauvre jeunot... Mais il est sortie pour aller vers les vieilles ruines à trois pâtés de maisons."


Et j'y suis allé après que les deux filles m'ont racontés leur vie et des chiffres sur un bout de papier... J'y étais. Les ruines de la famille étrangères et bizarre celons les dires des habitants de la petite commune. C'est là que je l'ai trouvé... Cette pierre devant laquelle je me tenais. Une assez grosse pierre pour être une tombe humaine entourée fermement par une écharpe rouge semblant usée par le temps et la météo des jours passants... Je me suis mis à genoux devant cette pierre, débarrassant la neige sur celle-ci pour y découvrir une surface bien blanche et pure... Comme la neige. Comme un flocon parmi tant d'autre comme cette personne qui était un flocon parmi tant d'autres... Des plus beaux, plus grands, plus résistants... plus talentueux. Je me suis redressé et je me suis aperçut qu'à côté de moi il y avait la fille que j'avais vu dans mes rêves après la soirée avec Ethan sur cet énorme bateau de croisière. Je n'ai pas sursauté. C'était pas la première fois depuis les rêves que je la croisais. Elle avait les larmes aux yeux.


"Pourquoi vous pleurez ?"


Elle posa alors sa tête sur mon épaule et réajusta mon épée dans mon dos avant de me répondre après avoir renifler un bon coup.


"Parce qu'il pleure, Tenshi."

"Qui ? Mais... c'est une tombe. Ce jeune homme est... mort non ?"

"Mais roh... pas toi c'est... oh la flemme de t'expliquer, laisse tomber."


Cette fille... Elle était vraiment mystérieuse. Tu sais parfois, je me demande si elle ne te ressemble pas un petit peu quand même. C'est vrai ça... Tous le temps a affronter des problèmes vraiment embêtant sans broncher mais à se plaindre sur des détails infimes. A me dire que je suis bête mais à être proche de moi... Je me demande encore qui est cette fille... Elle continua de me parler.


"Pourquoi tu es là Tenshi ? A vrai dire, je ne pensais pas te trouver ici."

"Pourquoi je ne serais pas ici ? C'est interdit ?"

"Légalement et humainement oui mais... Tu as l'air d'être là comme pour faire une sorte de deuil."



Je prenais une grande inspiration pour finalement soupirer... J'allais pour lui répondre non mais au fond c'est vrai... Qu'est-ce que je faisais là. A cet endroit où je me sentais bien mais très mal à la fois. Comme une sorte de bonheur de retrouver un endroit alors que je ne l'avais jamais visité mais extrêmement triste car il me rappelais un moment heureux que je ne pourrais jamais, jamais retrouver... Je lui ai donc répondu que...


"C'est peut être parce que je viens faire ce genre de choses...? Je ne sais pas bien pourquoi je suis là. Je ne sais pas bien pourquoi tu es là non plus par ailleurs... Mais je me sens... bien et mal..."

"Tu devrais alors partir d'ici. A vrai dire. La raison pour laquelle tu es ici et pourquoi je suis là ne te concerne pas du tout."


Elle n'était vraiment pas clair... Je ne comprenais rien avec elle mais soit. Peut être que c'est vrai. Elle était là pour une raison qui ne me concernait pas. Peut être que j'étais devant cette pierre ridicule pour aucunes raisons en particulier... Je ne savais même pas qui était Ritsu Kay. Je ne savais même pas si au final il avait servi à quoi que ce soit à la Deus Académia... Peut être qu'il n'avait pas sombré mais qu'il s'était uniquement épanouit avec eux ? Ou alors il avait sans doute des problèmes que personne ne pouvait comprendre et mourir était alors la seule solution pour l'aider... Tout à coup, je me montre peut être compréhensif mais mourir parfois est la seule solution aux problèmes qu'on a. Personne veut l'admettre mais parfois c'est vrai... Juste disparaître peut faire du bien à la seule personne concerné. Personnellement je n'ai jamais pensé à ces choses même si ça allait mal. Peut être à l'heure à laquelle j'écris ces nombreuses lettres pour te conter plus tard mes aventures mon amour ne servent à rien car peut être que notre monde a disparu lui aussi et que je suis le seul survivant Archétien... Mais je n'abandonne pas pour autant. Pas comme lui car je n'ai pas eu son éducation, ses problèmes, ses faiblesses...


Je sentais alors quelque chose couler sur ma joue... Quelque chose de chaud, pleins de vie... Une larme. J'étais triste... Ce n'est pas pour autant que je l'ai arrêtée. Elle a continuer de couler pendant que je reprenais ma pause, main gauche sur épaule droite pendant les vingt secondes suivantes pour saluer ce jeune homme qui sans doute du au final subir de ces choses... Mais je n'ai pas eu bien le temps de me détendre après tout ça pour repartir gentillement avec la jeune femme qui était à mes côtés depuis ce fameux soir avec le rêve et Ethan... Une fois avoir arrêté ces quelques secondes de silence j'ai regardé à ma droite.. A l'extérieur des ruines avançaient un gigantesque monstre entouré d'une aura verdâtre... On aurait pu dire que c'était un loup géant.. Sa textures semblait gluantes...


"Il est là pour toi Tenshi.".

"Je sais."

"Utilise la ke..."





Sans vraiment comprendre la fin de sa phrase à cause du fait qu'elle avait disparue, je me rapprochais du monstre géant... Pas à pas... Mes pieds résonnaient presque comme le son de chaque touche d'un piano. Le monstre s'approchait tout doucement aussi... Mais hurlait comme si il avait mal... C'est alors qu'une horde de monstre de son apparence s'invoquèrent mais en plus petite, largement plus petit... C'est alors que dans la neige blanche et pure, que des tâches noirs sous formes de monstres faisaient leurs apparitions... Plusieurs venaient à présent au pas de course... Je dégainais mon arme d'un coup, tirant sur les montres en abattant un ou deux... Les trois autres sautèrent sur moi mais j'esquivais le coup d'un grand saut dans les airs pour les achever avec quelques balles... Une fois à terre je chargeais mon armes pendant que d'autres me chargeaient. Dans un flash blanc, je ne me retrouvais plus dans la neige mais sur une plate-forme de verre aux dessins sur celle-ci... Elle ne représentait pas ma vie et je n'étais même pas le personnage principal sur cette peinture sur verre... C'était ce garçon... Ritsu. Je relevais la tête, devant moi quelques monstres du même types que ceux qui m'avaient déjà attaqués... Je dégainais ma grosse épée et je frappais d'un coup sec le sol pour tomber dans les ténèbres... Les monstres me suivirent en tombant aussi. Je me débattais pendant que l'un tentait de me dévorer les bras malgré ma peau résistante et l'autre avait les crocs bloqués dans mon épée... Je tournais alors sur moi même pour les faire lâcher ce qui fut un succès mais pour combien de temps... Une sorte d'humain vêtu d'une armure de la même texture que les monstres s'attaqua à moi en plein air... Les cheveux en pétard... comme Ritsu sauf qu'il avait un bâton. Nos armes s'entrechoquaient violemment comme si... Comme si ce monstre avait la ferme intention de gagner ce combat et par tous les moyens...


Pourquoi moi...? Pourquoi tout ça m'arrivait à moi ? Ces combats... Ces monstres... Je me prenais plusieurs coups dans la tête avec le bâton de mon adversaire... Sonné, il m’attrapa par le col   pour me fixer dans les yeux... Il semblait crier mais aucuns sons sortait de sa bouche... Il semblait tellement furieux... Il me balança vers une autre plate-forme sur laquelle je me suis complètement écrasé sur le dos... Je ne bougeais... Mon arme à feu était encore dans ma main et mon épée beaucoup trop loin... Le monstre humanoïde me frappa en même temps d'arriver sur la plate-forme... Je criais de douleur... Il se pencha vers moi et j'eus tout juste le réflexe de lui tirer dans la tête... Il recula... Choqué puis tomba d'un coup. Je me relevais rapidement alors pour récupérer mon épée et évaluer la situation... Mais à peine arrivé à mon arme en boitant que je me prenais un coup de rangers dans la tête... Un autre démon arriva à moi... Une forme féminine cette fois-ci. Cheveux mi-long n'arrivant même pas aux épaules et deux épées bien aiguisés dans les mains et surtout, le pire de tout, une autre rangers sur mon épée... Je ne pouvais plus la récupérer et j'étais faible... Relativement faible. Elle fonça sur moi en glissant sur le sol pour passer entre mes jambes et en se relevant j'ai eu le droit à un coup de pied retourné... Je glissais à mon tour sur le verre peint pour m'accrocher au bout de la plate-forme, manquant de tomber... Je reprenais petit à petit mes esprits en tirant en dessous de mon épée pour qu'elle tombe... Je lâchais alors le bord de la plate-forme pour tomber une fois de plus en rattrapant mon épée... Je tombais dans les ténèbres et elles semblaient éternelles...


La jeune femme monstre me rejoint rapidement... Je me mettais en position de défense le plus que possible n'était pas à l'aise dans les airs mais... Elle ne fit que s'approcher de moi pour me serrer dans ses bras. Je laissais mes joues rougir pour la voir s'éloigner en m'entourant de son écharpe d'un rouge éclatant et presque neuf... Je regardais alors vers le bas pour apercevoir une lumière éblouissante mais froide... Je tombais alors brusquement dans la neige, cassé de partout mais... Ayant toujours cette écharpe. Je me redressais... Le monstre me faisait toujours face mais sans ses chiens. J'étais cassé de partout... Je ne me sentais pas bien... A quelques mètres devant moi, plantée dans le sol blanc et froid, mon épée m'attendait pour tuer cette chose... C'est alors qu'en utilisant toute mes forces, je me ruais vers elle en fixant le gigantesque monstre qui se mettait lui aussi à courir à toute vitesse... Je n'allais avoir juste le temps d’attraper mon épée et sauter vers lui... Mon coup était bel et bien le dernier que j'allais tenter...


Je repensais une dernière fois à toute ces choses... A tout mes efforts à mes amis à Pandora... Je devais y arriver ! Je devais le faire ! Pour chacun des citoyens, pour chacun des êtres que j'aime... pour Ethan ! Pour ce Ritsu... Pour toi ! Alors j’attrapais de mes dernières forces l'épée et je sautais vers le monstre qui ouvra la gueule en criant comme jamais il ne l'avait fait jusqu'à présent... Il chargeais une sorte de rayon mais trop tard, j'étais déjà engagé dans mon attaque... Comme derniers instincts de survie, je n'ai eu le temps que d'activer mon pouvoir pour charger mes mains tenant mon épée pour frapper à travers le rayon d'énergie que me balançait ce gros ennemi ! Et puis enfin ce flash blanc de nouveau... J'étais peut être mort une fois de plus et donc ramené à l'académie dans l'infirmerie...? Non... Je sentais mes jambes et mes bras... Je n'étais pas mort... Ce froid. C'était la neige tombé sur moi... Le monstre avait sans doute été vaincu mais alors moi aussi. Je me sentais pas bien comme... Complètement  abattu, fatigué... Je me redressais alors... M’apercevant que ma tenue était littéralement arrachée et en lambeaux. Je me suis relevé... Je me suis traîné, boitant comme pas possible jusqu'à la pierre blanche... La jeune femme était là. Elle souriait, m’accueillant avec un...


"Tiens, pas mort ?"




Elle plaisantait... Je m'agenouillais alors devant la pierre en étant complètement essouflé. Je savais qui était Ritsu Kay. Je ne sais pas bien comment mais ce n'était pas la seule chose que je savais... Je savais que dans chaque monde il y avait chaque héros et que ces héros sont liés par l'âme. Quand je voyais cette pierre qui me semblait si familière ce n'est pas parce qu'elle m'indiquait que c'était sans doute un grand héros qui trônait ici... Mais que c'était moi.Je restais, la larme à l’œil ici... Sachant que les lettres que j'écris depuis un petit moment à ton sujet mon amour ne sont pas vraiment des lettres adressés à quelqu'un... Je n'écris à personne car tu n'existes pas. Je ne pense à personne en combattant pour devenir plus fort car le peuple n’existe pas. Mon père n'existe pas, ma mère n'existe pas et... Pandorica, le monde de Pandora n'existe pas. Ma vie n'est qu'un tissu de mensonges... Le bon côté ? C'est que j'ai sans doute du monde a retrouver...


Je retirais l'écharpe usée par le temps et la météo des jours qui avaient passés. Alors tout haut. Tout seul. Je disais.


"Non. Je ne suis pas mort. Je suis bel et bien vivant."


Je m'écroulais à terre, souriant de savoir que je respirais, que j'avais froid.
© Gasmask    
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 830

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chapitre II : Vivant. - Dim 28 Déc 2014 - 14:51

« Ritsu Kay » !
Voilà, je donne deux mots-clés du RP pour attiser la curiosité des gens. Et tant que j’y suis… disons « vivant » et « combat ». Tout cela réuni dans ce petit RP qui fera sûrement avancer Tenshi, même si nous ne savons pas encore de quelle manière ! Tu aurais pu nous en dire plus au lieu de nous faire patienter jusqu’au chapitre III, voyons ! =3

Petite remarque que je suis obligée de faire : d’après la période actuelle du forum, les événements relatés dans les RPs doivent se situer entre les mois de mars et mai 2014 (comme indiqué en haut de la page d’accueil), Tenshi ne devrait donc pas penser à Noël. Enfin, pas encore… j’espère qu’il n’achète pas des cadeaux 8 mois à l’avance ! Fais attention à ce petit détail pour la prochaine fois !
:wink:

Tenshi Fukkatsu : 375 xps

Xps attribués : Yep
Chapitre II : Vivant.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Le ministre des Haïtiens vivant à l'Etranger reçoit la Commission OEA/CARICOM
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Haiti : Retrouvé vivant après 27 jours !
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Hors de la ville :: Campagne :: Les ruines-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page