Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Shopping & Surprises...

 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
avatar
Invité
Shopping & Surprises... - Mar 2 Déc 2014 - 19:53


Pour la première fois depuis plusieurs semaines, le soleil brillait haut dans le ciel, et les températures douces avaient enfin un goût d'été. C'était une journée banale, sans événements rocambolesques à signaler ce qui, il fallait bien l'admettre, était une chose plutôt rare dans la vie d'Eren ces derniers temps. Pas de rencontres loufoques ni de révélations à couper le souffle, non, rien. A vrai dire, c'en était presque ennuyeux. Depuis qu'il avait quitté le Centre, le blondin avait cherché à réintégrer la société, à se fondre dans la masse des gens normaux. Et si onze des douze derniers mois avaient été des échecs cuisants en la matière, cela faisait désormais quelques semaines que chaque jour qu'il vivait avait son lot d'aventures. Il avait finalement fait la connaissance de personnes avec qui il s'était un minimum lié, qui ne l'avait pas rejeté ou pris pour un fou au premier contact. Cela pouvait paraître anodin, mais pour quelqu'un qui a passé le plus clair de son enfance en compagnie d'assassins, c'était un progrès non négligeable. 


Ainsi, le garçon à la crinière d'or ne s'était pas ennuyé depuis un certain temps, et en ce jour fade son hyperactivité infantile l'avait fait ruminer pendant plusieurs heures alors qu'il était cloîtré dans sa petite chambre d’hôtel. Eren avait passé la matinée à cogiter sur ce qu'il avait vécu ces derniers jours, allant des révélations de Tobias quant à la possible existence d’êtres tels que les Dieux -chose qu'il avait toujours du mal à envisager- jusqu'à l'étrange sensation qui l'accompagnait désormais quotidiennement, d'autant plus depuis sa rencontre avec Angela. Cela faisait beaucoup de choses à considérer et son pauvre esprit peu entraîné à subir ce genre de travail de réflexion avait bien vite abandonné l'idée d'en tirer quelque conclusion. Aussi Eren s'était décidé, après avoir jeté un œil à sa chemise, qui n'avait vraisemblablement pas apprécié la tempête bavaroise, à sortir dans l'après-midi, profitant de la météo plutôt clémente pour aller faire un coup de shopping. Il n'appréciait pas spécialement cette activité, mais dans l'état il ne pouvait pas décemment porter sa tenue habituelle. Et il avait bien besoin de se changer les idées. Le blondin s'était donc mis en route vers le centre ville, à la recherche d'un magasin vendant des costumes. 


Le premier qu'il trouva s'avéra être un commerce plutôt chic, dont la clientèle était essentiellement constituée de vieilles bourgeoises retraitées. Après quelques minutes passées à errer à l'intérieur, Eren jeta son dévolu sur une chemise quasiment identique à celle qu'il avait actuellement. Sur les conseils d'une vendeuse plus qu'étonnée de voir un client si atypique dans son magasin, il l'enfila mais fut bien rapidement gêné par la coupe. Le garçon aux cheveux d'or avait l'impression que ses mouvements étaient perclus et que sa gorge était serrée. Après quelques tentatives désespérées de bouger de manière convenable, il acheta finalement la chemise, non sans l'avoir sortie du pantalon, ouvert deux boutons et relevé son col, tenue qu'il trouvait bien plus confortable bien que moins présentable, ce qui était le cadet de ses soucis. Le blondin quitta donc l'enseigne sous le regard sidéré de la vendeuse qui l'avait conseillé, et décida de continuer son périple, plus par curiosité que par réelle envie de faire du shopping.


Le jeune homme à la chevelure dorée déambula ainsi pendant une bonne partie de l'après-midi au beau milieu d'un centre commercial bondé de gens à l'allure pressée et aux bras chargés de sac remplis de choses plus inutiles les unes que les autres. Il s'arrêta de temps à autre devant une vitrine pour observer les objets qu'il ne connaissait pas de ses yeux émeraude. Après avoir acheté tout ce qu'il trouvait intéressant, l'ancien assassin se retrouva à son tour lesté par des emballages en tout genre. Finalement, il décida d'aller déguster une énorme glace sur un banc, dévisageant les passants un à un de son regard ingénu et naïf, un monticule de sachets à ses pieds. C'était définitivement une journée sans remous, reposante, et au final cela ne lui déplaisait pas tant que ça...



Dernière édition par Eren Morgan le Dim 7 Déc 2014 - 20:14, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Shopping & Surprises... - Dim 7 Déc 2014 - 11:40
Une journée. Oui, voilà le temps que j'ai tenu à faire semblant d'être une jeune fille bien élevée, sage et prête à remplir le rôle que Deus lui a octroyé. Franchement, entre ces demeurés d’apprentis qui ne font que chouiner pour une mini égratignure, les professeurs qui sont pas beaucoup mieux, les repentis qui ne sont que des petits joueurs et dont on ne peut rien tirer, je ne trouva pas mon bonheur par ici. Les dirlos ont l'air assez sympa, enfin celui qui m'avait souhaité la bienvenue en tout cas. Le genre de type dingue des femmes que je sais manipuler comme personne mais voilà, il est aux abonnés absents. La rousse crétine, je préfère ne pas en parler, elle est irrécupérable celle-là, à se demander comment elle est devenue directrice elle. Enfin non, c’est plutôt évident en soi. Promotion canapé, ça ne peut être que ça. Et le troisième, il a tout simplement oublier que le monde n'était plus à l'ère Edo quoi.  

Enfin, tout ça pour vous dire que je me fais déjà chier ici, et pas qu'un peu. Alors aujourd'hui, je vais aller faire un petit tour ailleurs. L’avantage d'être un chat à temps partiel c'est que je peux laisser traîner mes oreilles un peu partout et j'ai appris deux trois trucs très intéressants. Comme l'existence de ce port, celui qui permet de retourner dans le monde des Humains. Ça, c'est un truc qui me botte et pas qu'un peu. Après tout, j'aimerais bien voir ce qu'est devenu la Terre depuis ma dernière mort. Bon, elle ne remonte pas à si loin que cela mais beaucoup de choses peuvent changer en une vingtaine d'années. Je suis d'ailleurs bien placée pour le savoir alors, la curiosité étant un vilain défaut, je compte bien allez satisfaire cette dernière.

Une tenue passe-partout, un sac avec deux trois affaires histoire de parer au plus pressé et puis le tour est joué. Maintenant, il ne reste plus qu'à se rendre sur Terre. J'ai laissé mes armes dans ma chambre, je ne veux pas risquer de les perdre et puis, là-bas, il me suffira de me changer en chat et tout problème sera ainsi réglé. Alors, voyons voir à quoi ressemble ce bateau. Hum, il a la classe quand même, là ils ont pas fait les choses à moitié. Je monte avec assurance, souriante en saluant tout le monde et en moins de cinq minutes, j'ai tout l'équipage dans ma poche. Eh ouais, on a la classe ou on l'a pas. Du coup, je suis traitée comme une véritable princesse et je ne vais pas vous cacher que j'adore ça.

Le bateau décolle enfin et ça, c'est vraiment l'extase. La brise sur ma peau, le sol qui disparais, le monde entier qui s'efface pour ne laisser place qu'à cette immensité blanche et bleue dont je suis l'unique maîtresse à cet instant. Oui, ici, je suis à ma place. Reine, toute puissante. Et un jour, ce sera le cas partout. Je serais la seule et unique, la tête pensante, la force et le charme. Tout à la fois et bien plus encore, votre pire cauchemar et vos fantasmes inavoué. Oh oui, j'en frémis d'impatience, lâchant des ronronnement profonds accompagnés d'un sourire sadique. Un jour. Bientôt....

Et me voilà arrivée sur Terre. Finalement, je ne me sens pas vraiment dépaysée, les choses sont restées sensiblement les mêmes depuis ma dernière disparition. Tant mieux, comme ça, je n'aurais pas de temps d'adaptation. Je me promène tranquillement dans les grandes avenues, profitant du temps encore clément pour la saison. Mais bon, je ne suis pas là pour faire simplement de la reconnaissance, j'ai envie de jouer moi. Alors, quel sera mon prochain terrain d'attaque? Am stram gram... C'est toi. Un joli centre commercial. Alors, voyons voir ce que tu as dans le ventre toi.

Du monde, des paquets, des achats, de la joie. Beurk, ça dégouline de condescendance tout ça. Enfin, avec un brin d'imagination, je trouverais rapidement mon bonheur. Dévalisé une boutique? Non, trop simple. Alors, déclenché l'alarme incendie? Pff, à la portée du premier crétin venu. Nan, il me faut du plus subtil, du plus intéressant. Alors, trouvez une proie. Le chat cherche sa souris. Et je n'ai pas besoin de très longtemps pour le repérer. Un gamin, blond et à l'air complètement paumé. Mangeant une glace avec des tas de paquets à ses pieds. La tête de la parfaite future victime. Ce sera toi, donc.

Je m'approche donc, d'un pas nonchalant, le regard se perdant sur les vitrines, regardant partout sauf dans sa direction à lui. Je sais parfaitement ou il se trouve, et comment je compte l'aborder. Un groupe de touristes qui sortent d'un magasin, je me fonds dans le mouvement, me laissant emporter par le flot humain et arriver à sa hauteur, me décale légèrement. Juste assez pour laisser voir aux gens que j'ai été bousculée et mes pieds frappent les paquets, me déséquilibrant avant de me laisser tomber sur le banc, sur ma victime du moment. Et voilà, proie abordée. Le jeu va pouvoir commencé. Surtout que dans mon élan, le reste de glace dans sa main lui échappe avant de venir s'étaler sur mes affaires. Parfait, le décor est en place. C'est maintenant que l'on va rire.
Invité
avatar
Invité
Re: Shopping & Surprises... - Dim 7 Déc 2014 - 20:14


Les yeux un peu perdus dans le vague, portant toujours la marque de l'absence d'émotion qui le caractérisait tant, Eren profitait toujours de cette oisiveté devenue si rare ces derniers temps. La glace qu'il s'était offerte avait le bon goût de le rafraîchir allègrement, ce qui était une véritable bénédiction pour celui qui portait toujours une chemise à manches longues malgré la météo plus que clémente. Le blondin la lapait de manière régulière, tout en observant la population du centre commercial.


Eren s'était trouvé un nouveau jeu il y avait de cela quelques temps ; il essayait d'imaginer la vie des gens qu'il voyait autour de lui. Étant données ses aspirations, à savoir réintégrer la société et mener une vie normale, il avait commencé à réfléchir au genre d'activité professionnelle qu'il pourrait mener. Bien évidemment, son manque d'expérience et de connaissances en la matière lui faisait défaut, l'empêchant de concevoir tous les chemins qui s'offraient à lui. Alors pour compenser, le garçon inventait des vies aux autres, comme s'il espérait ainsi trouver sa voie. Ici une avocate, là un professeur des écoles, et ce gros monsieur avec des tatouages était sans doute un camionneur... Cette distraction avait au moins l'avantage d'amuser notre jeune homme, à défaut de le faire vraiment avancer dans sa quête de normalité.


Il fut cependant bien rapidement tiré de ses rêveries, alors qu'une demoiselle aux cheveux châtains venait troubler le hameau de paix qu'il avait réussi à trouver. Toute la scène se déroula très vite, sous le regard stupéfait des passants qui virent ladite jeune femme se prendre les pieds dans l'amas de sacs posés aux pieds d'Eren avant de s'étaler de tout son long sur ce dernier. Alerté au dernier moment par ses instincts toujours vif d'assassin, le blondin parvint à éviter la collision de justesse. Malheureusement, son cornet de glace n'eut pas cette chance et en lieu et place de la bouche d'Eren, celui-ci termina son aventure en plein sur les vêtements de Nelsha, laissant une jolie tâche qu'elle aurait probablement du mal à récupérer après cela... S'étant décalé in extremis au bout du banc pour ne pas se retrouver avec la nouvelle arrivante sur les genoux, le jeune homme à la crinière d'or resta ainsi sans bouger pendant q]uelques secondes, ses paupières battant à vive allure, un peu secoué par l'attaque qu'il venait de subir.


Il posa ensuite un regard dépité aux restes de sa boule chocolat, puis sur son agresseuse qui semblait en piteux état. D'apparence un peu plus vieille que lui, elle avait une coupe au carré châtain clair, un corps fin et élancé -le genre qui fait tomber les mecs- et de longues jambes qui firent se demander à Eren si elle n'était pas plus grande que lui. Celui-ci se dit qu'en temps normal, ce devait être quelqu'un de très gracieux, même si pour l'heure ce n'était pas vraiment l'adjectif que l'on utiliserait au premier abord, étalée ainsi les quatre fers en l'air sur un banc à la vue de tous dans un centre commercial. Le spectacle était d'ailleurs plutôt cocasse pour un observateur extérieur, soit dit en passant. Mais à aucun moment, Eren ne se prit à sourire. Non, il avait conservé son calme à faire froid dans le dos.


-Vous devriez faire attention où vous mettez les pieds. Vous voyez, il désigna l'énorme tâche sur les vêtements de Nelsha, maintenant vous avez une grosse trace sur vos affaires.

Que ce soit dans le timbre de sa voix ou dans le vide émotionnel de son regard émeraude, rien ne pouvait laisser présumer qu'il était désolé d'avoir laissé traîner ses cabas en plan. Chez une personne normalement constituée, il y avait plusieurs réactions envisageables à une telle scène : le fou rire, l'embarras, les plates excuses... Eren, quant à lui, avait conservé une neutralité absolue. Il fixait Nelsha de ses yeux de jade et de son faciès totalement inexpressif, battant un peu trop rapidement des paupières. Le blondin aurait pu lui porter secours, mais au lieu de ça il se contentait de la regarder sans rien faire, attendant patiemment que la nouvelle arrivante libère la place qu'elle occupait sur son banc.

Invité
avatar
Invité
Re: Shopping & Surprises... - Dim 7 Déc 2014 - 20:52
Oh, mais c'est qu'il a de sacrés réflexes celui-là. même en étant complètement perdus dans des pensées lointaines, il a réussi à se décaler assez pour que je ne tombe que sur le banc et pas sur lui? Intéressant. Pour le coup, j'en oublierais presque de me vexer parce qu'il m'a évité car ça, c'est bien plus important. On dirait bien que j'ai choisi un oiseau rare, celui qui vaut son pesant de cacahuètes. Génial, j'adore cette idée. Et cela suffit à me faire parachever mon numéro, en rajoutant le petit "Aïe" qui va bien, suffisant pour que les gens nous remarque mais pas assez pour qu'ils s'en inquiètent vraiment.

Je me contente de relever le regard, passant sur mes vêtements tâchés de boule de glace au chocolat avant de venir croiser son regard. Ses paupières battent à si vive allure qu'on dirait qu'il va s'envoler ce con. Il a peut-être des putains de réflexes mais il a plus l'air d'un débile profond que d'autre chose par contre. Surtout avec cet air parfaitement détaché collé sur sa tronche. Dommage, il pourrait avoir une belle gueule autrement mais visiblement, je devrais me contenter de ce que j'ai sous la main. Alors, qu'elle sera ta première réaction?

-Vous devriez faire attention où vous mettez les pieds. Vous voyez, maintenant vous avez une grosse trace sur vos affaires.

"- Je... Je vois oui. Enfin, je suis désolée. Je ne voulais pas... vous importuner mais ces gens... m'ont poussés et... maintenant voilà le résultat..."

La voix qui tremblote légèrement, le corps légèrement tendu, l'air un peur apeurée de celle qui a sait ce que sait que de connaitre les réactions violentes et souvent démesurées. Si lui ne réagit pas, car il ressemble encore plus à un automate que l'autre avec son masque de la Deus de la dernière fois, les gens alentours ne manqueront pas de le faire eux. Les regards insistants, lourds de reproches. le pas qui va ralentir pour s'assurer qu'il ne m'arrivera rien et que finalement, la pauvre jeune fille que je suis sera entre de bonnes mains. Tout se met en place doucement.

Je reviens à mes affaires et je tente d'éponger un peu la tâche qui s'étale toujours davantage sur mon haut. Il est fichu mais en fait, je jubile. Tu n'as pas encore réagit mais pour la suite, je sens que moi, je vais bien rire en tout cas. Je garde cet allure de jeune fille limite désespérée avant de m'adresser à nouveau à lui. Ma voix est saccadée et je joue nerveusement avec mes mains. Comme une artiste, je suis en pleine représentation, mon rôle parfaitement rodé et mon art en route vers la consécration qui lui est dû. César, Oscar et autres Molières, j'arrive.

"- Je ne peux pas me promener comme ça. Comment vais-je faire? Mon entretien... Si je le rate, je n'aurais jamais cet emploi... J'en ai tellement besoin."

Le menton qui tressaute, les yeux qui brillent légèrement. Oui, le coup des larmes, ça marche à tous les coups. Et si il reste insensible même à ça, je trouverais autre chose. Chaque homme à son point faible et le sien ne sera pas plus dur qu'un autre à trouver. L'avantage de mon âge, je connais toutes les ficelles de mon art et je le maîtrise à la perfection. Alors, pour la suite, je vais attaquer sous l'angle de la naïveté vu qu'il semble complètement à côté de la plaque. Cela n'en sera que plus drôle à suivre.

"- Je suis navrée de vous demander cela mais... Est-ce que vous pourriez m'aider? Il faut absolument que je me trouve une tenue correcte pour mon entretien... Et j'ai si peu de temps devant moi. Je vous en prie. S'il vous plait..."

Regard larmoyant, la voix qui se casse d'elle-même. Le corps dans une attitude suppliante pour bien faire ressortir le côté tragique de la scène. Les gens alentours ont tendance à ralentir un peu, comme s'ils cherchaient à suivre le feuilleton que mon manège a engendré. Ne vous en faites pas, vous n'en aurez peut-être pas pour votre argent mais moi, je vais m'éclater, je le sens.
Invité
avatar
Invité
Re: Shopping & Surprises... - Lun 8 Déc 2014 - 13:21


Son regard olive inerte toujours fixé sur l'importune, Eren attendait tranquillement qu'elle débarrasse le plancher. Ce n'était pas qu'il voulait absolument la faire fuir, mais à ses yeux l'incident était clos. Elle était tombée, gâchant ainsi une partie non négligeable de son délice sucré, et avait désormais une énorme trace marron sur son haut, trace qui s'étalait un peu plus chaque fois qu'elle s'évertuait à essayer de l'éponger, voilà tout. Nelsha n'était visiblement pas blessée malgré le petit couinement qui était venu ponctuer sa chute, et Eren quant à lui avait évité le choc. Pas de quoi en faire tout un plat donc.


Pourtant, la repentie n'avait pas l'air de l'entendre de cette oreille. Elle semblait dans tous ses états, sa voix tremblant à l'instar de son menton, allant jusqu'à s'excuser de l'avoir dérangé, geste qu'Eren trouva très surfait. Ses sens aiguisés l'avertirent d'un mouvement de foule dans les alentours, et un bref coup d’œil autour de lui lui apprit que leur petite scène avait attiré l'attention de la plupart des passants. Certains les regardaient avec curiosité, d'autres avec une pointe plus marquée de méfiance, comme s'ils s'attendaient à ce que le blondin agresse la pauvre demoiselle en détresse qui semblait pourtant déjà si mal en point. Sans le savoir, Eren était déjà pris dans les mailles du piège de Nelsha. Ses prochaines actions pouvaient lui apporter la désapprobation de la foule, ce qu'il ne voulait surtout pas.


-Euh... Eh bien j'imagine que ce n'est pas grave.

Si son attitude n'en laissait rien transparaître, le garçon commençait à se sentir un peu mal à l'aise. Ce sentiment s'accentua alors que Nelsha se mettait à se lamenter sur son sort, expliquant qu'elle avait un entretien et qu'elle ne devait absolument pas le rater. Bien qu'il ne comprit pas le rapport avec la situation, Eren ne put s'empêcher de sentir une pointe de pitié pour cette pauvre créature. Le jeu d'acteur de celle-ci était vraiment très bon, et même un être d'ordinaire dénué de sentiments tel que lui fondait devant cette bouille larmoyante. C'est alors qu'elle se mit à l'implorer de l'aider à trouver une tenue pour son entretien. S'il y avait une chose à laquelle le jeune homme ne s'attendait pas, c'était bien celle-là.


-Euh... Vous voulez de l'argent ?

Contrairement à ce qu'on pouvait penser, cette proposition n'avait rien de condescendant venant de la part d'Eren. C'était simplement qu'on lui avait toujours appris à tout régler avec de la bonne monnaie sonnante et trébuchante. Lors de son passé au Centre, c'était comme ça qu'il faisait : il tuait des gens pour la solde du gouvernement, on le récompensait en le payant. Pour lui, cela n'avait rien de malsain. Un service se voyait systématiquement gratifié d'une compensation financière. Cependant, la réaction suscitée par cette offre chez les badauds le fit perdre un peu plus pied. Visiblement, ce n'était pas la bonne chose à faire, et les regards lourds de reproches des passants qu'il percevait dans son dos le fit tergiverser.


*Qu'est-ce que je dois faire ? L'accompagner dans un magasin, lui offrir ma chemise ?*

C'était la première fois qu'Eren se retrouvait dans une situation pareille, à devoir faire face à quelqu'un d'aussi démunie que paraissait l'être Nelsha en cet instant. Il n'avait absolument aucune idée de l'action à entreprendre, et l'attention toujours insistante de la foule l'empêchait de réfléchir sereinement. Eh oui bonhomme, la pression sociale c'est pas joli, joli. Son manque d'expérience en terme de relations humaines lui faisait gravement défaut à ce moment précis. Le blondin tenta finalement une autre approche, alors qu'une boule se formait dans son ventre, lui vrillant l'estomac.


-Euh... Je peux vous prêter une chemise le temps que vous alliez à votre entretien, si vous voulez. Sinon, si vous tenez à aller acheter une nouvelle tenue, eh bien... j'imagine que... que je n'ai rien d'autre à faire de l'après-midi, je pourrais vous accompagner si vous le désirez.

Ni la première, ni la seconde proposition n'avaient réellement de sens, mais c'était tout ce qu'Eren avait trouvé. Sa voix était devenue aussi hésitante que celle de Nelsha, il avait beaucoup de mal à trouver ses mots et on pouvait sentir aisément le désarrois qui s'était emparé de lui.

Invité
avatar
Invité
Re: Shopping & Surprises... - Lun 8 Déc 2014 - 19:05
-Euh... Eh bien j'imagine que ce n'est pas grave.

Mon pauvre petit, si seulement tu savais. En effet, vu comme ça, ce n'est absolument pas grave, ou si peu. Mais en réalité, tu ne le sais pas encore mais tu es déjà prisonnier des fils de ma toile et tu ne pourras t'en délivrer que lorsque j'en jugerais le moment opportun et pas avant. Oui, je suis telle la veuve noire ou la mante religieuse. Ma proie ne m'échappe jamais. Même si contrairement à elles, je ne les tues pas systématiquement. Il est tellement plus drôle de retrouver ses vieilles amours et de les manipuler de nouveau, avec la même aisance qu'au premier jour.

Enfin, je lui sors mon numéro des grands jours et tout le monde tombe dans le panneau. Je peux sentir la foule électrisée autour de nous, ralentir pour mieux savoir ce qu'il va se passer. Elle est à l'écoute, elle aussi veut sa part du festin dans un sens, avide de connaitre le dénouement de cet épisode aussi incongru qu'intéressant. la vie est tellement triste et linéaire, pour une fois que je leur offre un spectacle d'une telle qualité, ils ne peuvent qu'être captivé, c'est normal. Et oui, gloire à moi!

-Euh... Vous voulez de l'argent ?

Je n'ai même pas besoin de répondre, la foule s'en charge à ma place. Une onde de mépris parcourt les personnes déjà présente, donnant l'impression que l'air est devenu plus lourd soudainement. Et avec mon regard éberlué, à moitié noyé de larmes et ma tenue complètement repeinte et inutilisable, je leur donne tout le loisir de ce faire tous les films qu'ils veulent. Sans compter que son expression de benêt béat ne fait rien pour lui servir, il fut dire la vérité. Ah, rien que pour ça, je ne remercierais jamais assez mes bourreaux. Eux doivent encore se faire chier aux enfers alors que moi, je m'éclate entre la Terre et le ciel. Joyeuse ironie du sort.

-Euh... Je peux vous prêter une chemise le temps que vous alliez à votre entretien, si vous voulez. Sinon, si vous tenez à aller acheter une nouvelle tenue, eh bien... j'imagine que... que je n'ai rien d'autre à faire de l'après-midi, je pourrais vous accompagner si vous le désirez.

"- Mais quel crétin!!!"

L'exclamation détourne un instant les regards de notre direction pour venir se poser sur un jeune homme, style bikers en moins classe. La 20 aine, qui se prend pour un dur alors que je suis certaine qu'il n'a rien dans le pantalon. Enfin, monsieur tout de cuir vêtu, bandana sur le front et queue de cheval au vent vient traverser la foule présente pour venir se placer juste à côté de ma proie du moment. Toujours dans mon jeu, je l'observe avec un air surpris et un peu apeuré tandis que ce dernier me sourit gentiment.

"- Il faut excuser mon demi-frère, mademoiselle. Il a eu un accident récemment et il ne s'est pas encore remis tout à fait du choc qu'il a reçu. Alors parfois, il a besoin d'un coup de main, pour se souvenir des bonnes manières."

Son histoire pue le mensonge à plein nez mais je trouve son intervention tellement cocasse que je fais comme si j'y croyais. Après tout, le plus mal à l'aise dans cet histoire avec l'arrivée de ce timbré habillé limite en maso, ce sera forcément ma victime. Alors si les autres peuvent l'aider à s'enfoncer sans que je n'ai rien à faire, je ne vais pas me plaindre. Profitons-en. Décidément, les humains sont vraiment de pathétiques créatures.

"- Ce que mon frangin voulait dire c'est que, pour vous évitez d'avoir des problèmes inutiles, il va réparer la casse et vous offrir de quoi pouvoir passer sereinement votre entretien. N'est-ce pas, frérot?"

La Vox Populi autour de nous acquiesce et le voilà maintenant pris dans une mélasse dont je ne suis même pas la créatrice. Comme quoi ces abrutis n'ont pas besoin de moi pour se mettre dans le pétrin. Mon regard s'illumine, mon visage traduisant un soulagement parfaitement feint mais dont personne ne doute et alors que je remercie chaleureusement mes deux sauveteurs, monsieur Vache Qui Rit reprend les devant. Il me fait décidément beaucoup rire celui-là, dommage qu'il soit aussi crétin.

"- Bon, c'est pas tout ça mais faudrait pas vous mettre en retard. Alors il faut y aller maintenant. venez, je vais vous montrer une super boutique. Je suis certain que tu pourras trouver de quoi remplacer ton haut, ma beauté. C'est quoi ton petit nom, au fait?"

"- Nelsha. Oh, encore merci, merci beaucoup. Je vous en serais éternellement reconnaissante."

Oui, éternellement reconnaissante pour ce merdier dans lequel tu enlises à chaque seconde davantage ce parfait inconnu que tu crois aider en lui donnant une leçon de drague qui ne vaut rien du tout.
Invité
avatar
Invité
Re: Shopping & Surprises... - Lun 8 Déc 2014 - 22:22


Complètement à la ramasse. Il n'y avait pas d'autres mots pour décrire l'état d'Eren à ce moment-là. Il était absolument incapable de trouver le comportement à adopter, sentait les regards méprisants et hautains des passants sur sa nuque comme s'il étaient des cure-dents qu'on lui plantait dans l'épiderme pour voir à quel moment il allait craquer. Ses neurones tournaient à plein régime, cherchant le meilleur moyen de se soustraire à l'attention de ce public fortuit dont il se serait bien passé. Fort heureusement pour lui -du moins pensa-t-il, un nouvel individu fit son apparition et lui vola la vedette, ce dont il lui sut gré sur l'instant.


Le phénomène en question avait une allure plus qu'atypique, même aux yeux d'un extraterrestre comme Eren. Une vingtaine d'années, un blouson de cuir et un bandana, tel était l’attirail du nouveau venu, qui affichait un air supérieur plein d'assurance et un sourire cajoleur en direction de Nelsha. Sans qu'il ne sache vraiment pourquoi, le blondin sentit ses poils se hérisser à la vue du crétin en question. Il lui tapait déjà sur le système, avant même d'avoir parlé. Décidément, pour un type qui se targuait d'être d'un sang-froid à toute épreuve, cela faisait déjà deux fois aujourd'hui qu'il perdait les pédales. Il se força à se ressaisir, cherchant à se rassembler, mais la première intervention du biker ne l'aida pas dans cette tâche, alors que ce dernier l'insultait ouvertement, parachevant l’œuvre combinée de la repentie et d'Eren de ficher celui-ci aux yeux de tous.


Le jeune homme à la queue de cheval enchaîna sans laisser le temps à l'ancien assassin de réagir, en expliquant que son demi-frère avait eu un accident et qu'il ne s'en était toujours pas remis. Eren fut subitement pris d'un doute. Mais de qui parlait-il ? Le blondin avait la ferme impression que ce discours était à son sujet, pourtant ils ne se connaissaient ni d'Eve, ni d'Adam et jusqu'à preuve du contraire, il n'avait pas eu d'accident depuis bien longtemps. Afin d'en avoir le cœur net, Eren se retourna pour chercher de ses yeux verts si quelqu'un dans la foule se sentait concerné, mais fut bien obligé de se rendre à l'évidence : ce type parlait bel et bien de lui. Les paupières battant encore plus vite, il reporta son attention sur le type vêtu de cuir, un sourcil arqué et l'index pointé sur sa propre poitrine.


-Demi... frère ? Monsieur je...

Une fois encore, Eren n'eut même pas l'occasion d'en placer une, interrompu par une nouvelle allocution sur le fait qu'il allait devoir offrir à Nelsha un nouvel accoutrement. Cette fois-ci, le doute n'était plus permis, ce biker était bel et bien persuadé qu'ils étaient de la même famille. Complètement éberlué, notre petite tête blonde ne put qu'observer la scène, trop abasourdi pour faire quoi que ce soit. L'échange qui suivit lui passa royalement au dessus de la tête, alors qu'il regardait ses deux rencontres du jour se complimenter mutuellement, comme pétrifié.


*Mais c'est quoi ces gens ? Je voulais juste profiter de ma journée tranquillement, pour une fois. Je ne comprends rien à ce qu'il se passe, c'est qui cet homme qui me prend pour son frère ?*

Ses pensées s'interrompirent alors que le couple improvisé se mettait en marche vers un des magasins du centre commercial. L'espace d'un instant, Eren resta au milieu de la place sans bouger, ne sachant que faire. Et puis Nelsha se retourna et il comprit qu'ils l'attendaient. Le regard à nouveau vide, comme lobotomisé, le garçon à la chevelure d'or se mit à son tour en route, leur emboîtant le pas sans conviction. Lorsque le trio passa le pas de la porte dudit magasin, il sembla finalement reprendre conscience. Ici au moins, il pouvait échapper aux regards désapprobateurs de la foule. Ses épaules s'affaissèrent sous le soulagement. C'était déjà un problème en moins. Plus qu'un à régler. Ou plutôt deux. A la réflexion, l'intervention du biker avait eut du bon : au moins maintenant Eren savait qu'il devait simplement repayer un ensemble à Nelsha et il serait sorti de ce mauvais pas -du moins pensait-il. Il réalisa une partie de son erreur en voyant le regard médusé de la vendeuse qui vint les accueillir... Les trois compagnons d'infortune s'étaient retrouvés dans le magasin où il avait acheté ses chemises quelques heures plus tôt. Il ne manquait plus que ça, une vendeuse qui le prenait pour un fou.

Eren tenta tant bien que mal de ne pas la regarder, ne voulant pas attirer l'attention sur lui une fois de plus. Il se tourna vers Nelsha et le type dont il ignorait toujours le nom, ce qui lui rappela qu'il ne s'était pas encore présenté non plus.


-Je suis désolé si je vous ai causé du tort, madame. Je ne suis pas habitué aux foules. Pour me faire pardonner, prenez ce qu'il vous plaira dans ce magasin. Quant à vous, il se tourna vers le type au bandana, je ne vous connais pas et j'aimerais bien savoir ce qui vous fait croire que nous sommes liés d'une quelconque manière.

Et paf, bien joué l'araignée ! Sans le savoir, Eren venait encore d'appeler une demoiselle « madame », ce dont elles avaient horreur en règle générale, et de ruiner le semblant de couverture que l'inconnu lui avait offert en se portant à son secours à sa manière. D'une pierre deux coups, comme dirait l'autre.

Invité
avatar
Invité
Re: Shopping & Surprises... - Mar 9 Déc 2014 - 17:43
-Demi... frère ? Monsieur je...

Et hop, même pas le temps d'en placer une que déjà l'autre rigolo s'occupait de lui faire fermer son caquet. Franchement, c'est tout simplement jouissif, je m'éclate devant ce scénario que je n'aurais même pas imaginé moi-même. Ils font encore mieux que ce que j'espérais alors je ne vais certainement pas me plaindre. En plus, la foule est avec moi donc maintenant, ces deux-là ne sont plus que des mouches collés dans les fils de ma toile. Dès que je m'en lasserais, je n'aurais plus qu'à m'en séparer. Mais pour le moment, ils m'amusent beaucoup.

Alors entre monsieur le faux bikers et l'autre aux yeux de merlans frits - il doit détenir le record du monde du nombre de battements de paupières en une minute celui-là -, j'avoue que je suis tombée sur un sacré duo. Mais ce n'est que pour en profiter davantage. Et puis, je n'ai plus rien à faire, les choses avancent d'elles-mêmes sans que je n'ai à lever le petite doigt. Comme quoi, je sais parfaitement planter mon décor puisqu'ils sont tombés dedans sans même se poser de questions à ce sujet. Je suis trop forte, y a pas à dire.

Queue de cheval me tend la main, tel un gentleman parce que franchement, il a pas la dégaine qui va avec et je la saisis pour faire bonne figure. un petit sacrifice pour le bien de mon jeu, je peux y consentir. Je le suis avec un sourire ravissant et un visage illuminé. La foule se disperse maintenant que notre épisode de Plus Belle La Vie touche à sa fin mais c'est ma proie que je manque de perdre. Allez, suis-mon regard. Aie confiance, comme dirait l'autre serpent. Enfin, il se lève et vient avec nous.

Plus ça va, plus il ressemble à une coquille vide. Enfin, il avait presque l'air humain lorsqu'il avait réussi à m'éviter et tout le reste mais là, un robot serait plus expressif que lui. Ou un mur. Je suis presque étonnée qu'il ne s'en soit pas mangé un d'ailleurs. Mais bon, je suis docilement mon type tout de cuir vêtu avant d'entrer en sa compagnie dans un magasin ma fois relativement chic. Il a peut-être sale goût pour ses fringues mais là, c'est plutôt bien joué mon pote. Et c'est à ce moment-là que le Blondinet sembla émergé de sa transe.

-Je suis désolé si je vous ai causé du tort, madame. Je ne suis pas habitué aux foules. Pour me faire pardonner, prenez ce qu'il vous plaira dans ce magasin. Quant à vous, je ne vous connais pas et j'aimerais bien savoir ce qui vous fait croire que nous sommes liés d'une quelconque manière.

Une quinte de toux simulée de la part de Cuir Center avant qu'il colle un coup de coude dans les côtes de Blondin. Son regard crie clairement "Mais t'es vraiment le roi des imbéciles, toi!" Mais je fais comme si je ne voyais rien, je me contente de les regarder, l'air un peu perdue de jeune vierge effarouchée comme si je ne comprenais pas. Le fouille-merde pousse alors un soupir profond en se passant la main sur le visage avant de se tourner vers moi, l'air un peu désolé.

"- On n'a pas de liens de sang mais on est tous de la même famille dans un sens. Et puis, t'étais sur le point de te faire lyncher par la foule, fallait bien que je te file un petit coup de main."
Un clin d'oeil pour le blond, histoire de bien lui faire comprendre qu'il serait temps qu'il arrête de s'enfoncer alors que l'autre se démène pour lui sauver la mise. ils sont trop mignons, j'adore les humains. Décidément, rien n'a changé depuis mon dernier passage sur Terre.

"- Enfin, je m'excuse mais je vais devoir vous abandonner. Princesse, ce fut un honneur."

Et il s'y croit en plus. Yes, j'ai vraiment tiré le pompon sur ce coup-là. Et au moment de partir, le voilà qui se tourne vers ma proie aux yeux papillonnants. Une main sur l'épaule avec un sourire, en signe de grand-frère protecteur, rassurant. Et un "Vas-y, c'est dans la boite. Elle est à toi, mec." qui ne ma nullement échappé. Décidément, les mâles n'ont toujours rien compris. Et il faudra bien plus qu'un peu de poudre aux yeux pour m’attraper.

Enfin, ça y est, nous sommes débarrassés de l'autre gêneur. Maintenant, je vais pouvoir en revenir à Mister œil de biche. Je le laisse digérer les derniers gestes et paroles de l'autre importun avant de le regarder avec un sourire un peu gêner.

"- Je... euh. Merci... de me permettre de me racheter quelque chose. Je ne compte pas dévaliser le magasin, rassure-toi. Et euh... sinon, tu t’appelles comment?"
Invité
avatar
Invité
Re: Shopping & Surprises... - Mer 10 Déc 2014 - 1:25


A peine avait-il terminé sa phrase qu'Eren recevait un violent coup de coude dans les côtes, lui coupant net le souffle tandis qu'il expirait l'air de ses poumons dans un râle de douleur et de surprise. Nan mais décidément, c'était quoi son problème à ce type ? Il débarquait avec ses gros sabots, l'insultait à plusieurs reprises, se faisait passer pour quelqu'un qu'il n'était pas et voilà qu'il se mettait à le frapper. Le blondin avait beau savoir qu'il ne connaissait pas grand chose à la vie sociétale, il était à peu près sûr que ce n'était pas un comportement normal. Le biker se mit à sortir une excuse complètement aberrante sur le fait qu'ils faisaient tous partie de la même famille et qu'il lui avait rendu service. Nan mais fallait qu'il lui dise merci en plus ? Quelle arrogance. A moins que... Voulait-il dire par là qu'il avait menti exprès ? Qu'il avait inventé toute cette histoire pour excuser son comportement marginal ? Eren aurait bien écarquillé les yeux en comprenant cela s'il n'avait pas déjà été occupé à récupérer son souffle.


Mais quand bien même... A la réflexion, l'intervention du type au bandana l'avait fait passer du statut d'un handicapé des relations doublé d'un goujat à un handicapé tout court. L'un dans l'autre... Pas si certain qu'il y gagnait tant que ça. Cependant, le garçon aux cheveux dorés n'eut pas l'opportunité d'avoir le fin mot de cette histoire puisque leur compagnon décidait de les abandonner là, quittant l'échoppe non sans laissé un dernier message à Eren appuyé d'un clin d’œil outrageux, que celui-ci ne comprit bien évidemment pas. A... lui ? Qu'est-ce que cela pouvait bien dire ? Un sourcil arqué en signe de réflexion, il regarda l'étrange personnage quitter les lieux avec une pointe d'interrogation dans le regard. Abandonnant une nouvelle fois l'idée de trouver un sens à cette allusion, le blondin reporta son attention sur Nelsha, qui le fixait toujours avec ce regard de chien battu qui le déstabilisait au plus haut point. Elle le remercia, le rassurant quant à ses velléités d'achat et lui demanda quel était son nom.


L'espace d'un instant, Eren resta coi, pris de court par cette requête. Pour le moment, il pensait avoir enchaîné les boulettes et ne doutait pas un seul instant que la repentie le détestait, ou au moins le prenait pour un débile profond. Cette tentative d'approche venait contredire cette déduction, comme si la demoiselle le trouvait finalement sympathique, ou en tout cas digne d'intérêt. Finalement, après plusieurs secondes inerte, le visage d'Eren s'illumina d'un grand sourire. Ce sourire était le symbole de l'apparition de la deuxième partie de sa personnalité : l'enfant qui sommeillait en lui, qui n'avait jamais eu le temps de grandir, le bambin joyeux et rieur bourré d'enthousiasme.


-Je m'appelle Eren, Eren Morgan. Ne vous en faites pas, ajouta-t-il en la prenant par le bras, choisissez tout ce qui vous plaît. L'argent n'est pas un problème. Peut-être que cet ensemble vous irait bien ? A moins que vous ne préfériez cette... chose.

Tout en continuant à parler, le blondin entraîna Nelsha dans les rayons de la boutique, lui désignant tout et n'importe quoi -révélant ainsi son absence totale de goût- et l'incitant à l'acheter. Ce revirement dans son comportement pouvait paraître surprenant, voire déroutant, mais il faudrait faire avec. C'était ainsi. Lorsque le garçon n'était pas plongé dans sa léthargie amorphe, il débordait d'énergie et devenait un gamin hyperactif impossible à calmer. Sous les yeux outrés de la vendeuse qu'il avait déjà offusquée plus tôt dans la journée, le blondin était en train de mettre gaiement la boutique sens dessus dessous, entraînant avec lui celle qu'il prenait désormais pour sa nouvelle copine.

Invité
avatar
Invité
Re: Shopping & Surprises... - Dim 14 Déc 2014 - 11:03
Bon, premier bon point, l'élément extérieur rapporté à cette histoire, à savoir monsieur le cuir c'est la vie, venait enfin de se faire la belle. Bon, je n'irais pas me plaindre de son intervention car je dois bien avouer qu'il m'a plus que singulièrement facilité mes choses vu le temps de réaction digne d'un huître cuite du blondinet face à moi. Mais bon, c'était lui mon jouet pas l'autre type symbole de la firme vache qui rit. Alors, le fait de me retrouver enfin de nouveau seule à lui me plaisait beaucoup plus que l’intervention de l'autre crétin. Et en plus, il se croyait discret avec son conseil à Blondie? Remarque, vu la réaction de ce dernier, je pense que je suis vraiment tombé sur un numéro sacrément gratiné.

Enfin, maintenant de nouveau seuls face à ma proie, je décide me la jouer douce et attentive. Et à nouveau, le voilà qui semble complètement buguer. On dirait un robot qui ne cesse de se réinitialiser à chaque nouvelle information. A croire qu'il ne connait rien à la vie celui-là. Mais bon, après une nouvelle démonstration de ses paupières clignant à l'allure des ailes d'un oiseau-mouche, le voilà soudain qui semble s'animer. Non mais pour de vrai en plus. Avec une expression sur le visage et tout, comme si ça y est, les neurones avaient enfin réussis à se connecter entre eux. Hallelouia, il n'est pas complètement dépourvu de cerveau.

-Je m'appelle Eren, Eren Morgan. Ne vous en faites pas, choisissez tout ce qui vous plaît. L'argent n'est pas un problème. Peut-être que cet ensemble vous irait bien ? A moins que vous ne préfériez cette... chose.

Wouah, ça pour du changement, c'est changement radical. Je suis passée de la discussion face à un mur à la rencontre d'un gamin hyperactif. Pour le coup, c'est moi qui serait presque surprise, surtout par sa familiarité soudaine. Nan mais on a pas élevé les cochons ensemble, de quel droit tu me tiens comme ça, toi? Mais en même temps, je ne suis pas assez conne pour planter de moi-même le jeu que j'ai lancé. Alors, je me contente de sourire gentiment en suivant Tornado qui m'emmène à deux cent à l'heure faire le tour de tous les rayons.

Bon, niveau gout vestimentaire, il n'est clairement pas à jour. Parce que bon, pour faire simple, il me désigne un peu tout ce qui passe devant ses yeux. Le tout en m’entraînant gaiement à travers le magasin sans se soucier le moins du monde de ce que peuvent penser les gens autour d'eux. Ça, finalement, c’est pas forcément un mal parce que ça ne me rendra les choses qu'encore plus simple pour le faire tourner en bourrique. le comble, c'est qu'il ne se rendra même pas compte. oh oui, je sens qu'il va me plaire ce gosse. Mais pour le moment, revenir au souci du moment. A savoir, me trouver une nouvelle tenue.

Après un premier puis un deuxième tour dans le magasin, je finis par arriver à faire ralentir mon guide au niveau d'un rayon s'alignent des hauts plutôt raffinés et dont les formes et les motifs me plaisent beaucoup. Je ne me soucie pas du prix, comme il m'a dit de ne pas m'en occuper je ne vais certainement pas le faire, et commence à fouiller à travers les portants présents. Il y a vraiment des trucs sympa par ici, niveau mode, ils se sont améliorés ces dernières années les humains. Et je commence à faire mon choix, tout en m'assurant qu'Eren reste tout près de moi. Je vois bien les regards que nous lancent les gens, c'est rigolo. Je suis certaine qu'ils se font des tas d'histoires et j'avoue que cela m'arrange. pour la suite, cela ne pourra que me servir.

"- Dis-moi, tu veux bien m'aider à choisir? Il y en a beaucoup et... Et puis je pense que ton avis pourrait m'aider à ne pas me tromper. Et puis, comme c'est toi qui me l'offre, autant que ça te plaise un peu, nan?"

Oui, je joue à la perfection la greluche naïve et complètement dépendante. En même temps, c'est un rôle assez facile celui-là bien que 100% de composition pour une personne telle que moi. Je lui souris, avant de l'inviter à me rejoindre afin de finir d'affiner mon choix sur les différents hauts présentés sur les portants. Voyons voir, est-ce qu'il n'a réellement aucun gout ou bien est-ce qu'il le fait un peu exprès? Je miserais sur la première option mais bon, je ne perds rien à lui laisser une petite chance.
Invité
avatar
Invité
Re: Shopping & Surprises... - Mer 17 Déc 2014 - 13:33


Lancé tel une tornade à travers la boutique, Eren allait d'allée en allée, tirant derrière lui une Nelsha qui devait avoir du mal à comprendre ce qui lui arrivait. Le blondin prenait des vêtements sur les portiques un peu aléatoirement et les proposait à la jeune repentie, comme un gosse dans un magasin de bonbons. Il était désormais empli d'une énergie à couper le souffle, surtout si on la comparait à l'apathie qui le caractérisait encore quelques secondes plus tôt. Ses pas effrénés les entraînaient dans un ballet qui semblait sans fin. Bien vite, le garçon se retrouva les bras chargés de potentiels achats, ne prenant pas le temps de faire le tri lorsque Nelsha parvenait à lui indiquer entre deux propositions qu'elle n'aimait pas tel ou tel habit. Mais cela ne freina en rien son enthousiasme, comme rien ne semblait pouvoir le faire en fait.


Après quelques minutes de cette course déchaînée à travers le magasin, la demoiselle aux cheveux châtains parvint tout de même à le faire ralentir, alors qu'elle se penchait avec intérêt sur une série d'articles qui semblaient particulièrement lui plaire. Eren réduisit donc sa cadence pour se tourner et examiner lesdits articles d'un œil curieux, aidé d'un « oh ? » interrogateur et d'un haussement de sourcil. Il l'observa choisir un échantillon de hauts parmi ceux présentés sans rien dire, la laissant faire sa sélection. C'est alors qu'elle se tourna vers lui et... lui demanda son avis. Une nouvelle fois, le blondin ne percuta pas immédiatement que c'était bien à lui qu'elle s'adressait et manqua de se retourna pour chercher des yeux le destinataire de cette requête mais dut se rendre à l'évidence lorsque Nelsha affirma « comme c'est toi qui me l'offre ». En voilà une drôle de question. Eren se mit à nouveau à cligner des yeux pendant quelques secondes, puis sourit avec un air un peu gêné. Il envoya valser les vêtements qu'il avait présélectionnés dans un coin sans autre forme de procès et commença à examiner ceux que la repentie avait choisis.


-Oh, euh... Eh bien... J'imagine que je peux vous donner mon avis. Mais euh... je ne sais pas si je suis vraiment qualifié pour ce genre de choses. Personne ne m'a jamais demandé conseil en matière d'accoutrement. Ce n'est pas vraiment mon domaine, voyez-vous ?

Ce disant, il tenta tout de même de décider quelle tenue il préférait entre toutes celles que Nelsha avait triées. Cependant, il n'eut pas le temps de faire son choix car il fut interrompu par un violent, soudain, terrifiant...


-NAN MAIS VOUS VOUS CROYEZ OU ?!

Sursautant sous le coup de la surprise, Eren se retourna pour faire face à la source de ce vacarme : la vendeuse qu'il avait déjà importunée lors de son passage plus tôt dans la journée, qui fonçait vers lui en lui jetant des regards furibonds. Elle s'était visiblement elle aussi transformée en tornade, mais pas vraiment dans le même style... Cillant encore plus frénétiquement qu'à l'accoutumée, le blondin écarquilla les yeux, complètement abasourdi par l'arrivée de cette furie.


-Euh... Dans une boutique de vêtements pourquoi ? Ce n'est pas le cas ?

Une fois encore, Eren avait preuve d'un tact tout à fait discutable. Si sa surprise était réelle, les mots qu'il avait employés eurent l'effet d'une bombe sur la vendeuse qui vit rouge, pensant qu'il se moquait d'elle.


-Déjà tout à l'heure vous m'avez foutu un sacré bordel, vous allez pas vous y remettre ! C'est quoi votre problème ? ON N'EST PAS AU SOUC ICI !

Le jeune homme à la crinière dorée semblait complètement perdu, ne comprenant absolument pas la raison de l’ire de la vendeuse. L'idée que le fait d'avoir semé des vêtements un peu partout dans le magasin en faisant un boucan d'enfer soit un manque de respect total ne lui effleura même pas l'esprit. Il haussa les épaules en signe d'incompréhension et tenta de se justifier tant bien que mal.


-C'est que... Voyez-vous, j'ai involontairement tâché le chemisier de cette dame qui a un entretien qu'elle ne peut pas rater. Alors je l'aide en lui offrant une nouvelle tenue, voilà tout.

A nouveau complètement à côté de la plaque, le blondin ne faisait que s'enfoncer encore plus profondément dans la mélasse. Il allait avoir besoin d'un autre coup de main pour se sortir de cette situation. Restait à savoir si Nelsha allait le lui offrir...

Invité
avatar
Invité
Re: Shopping & Surprises... - Jeu 18 Déc 2014 - 12:32
Avec celui-là, j'ai vraiment tiré le gros lot. Un instant, je me retrouve avec le type le plus apathique de toute l'histoire de la Terre et la seconde d'après, une fois son intérêt capté, le voici devenu une véritable tornade. Pff, qu'est-ce que ça doit être fatiguant de le supporter à l'année. Heureusement que ce n'est qu'un jouet pour moi. N'empêche, il sait se montrer distrayant. La preuve, je n'ai rien à faire, à part essayer de lui comprendre que le bon goût n'est pas inné chez lui mais ça, je pense que ce ne sera pas aujourd'hui qu'il comprendra. Avantage: il me laisse choisir donc je pourrais m'en tirer sans aucune casse au final.

Bon, c’est pas que j'en ai ma claque de lui courir après mais un peu quand même. alors, je finis par retenir son attention en lui désignant un coin avec pas mal de choix. Et surtout dans mes goûts. Ouais, c'est des trucs un peu plus classe et donc plus cher que dans ce qu'il a déjà tapé mais il me l'a dit tout à l'heure, l'argent n'était pas un souci alors je comptais bien me faire plaisir. Sans trop le dévaliser quand même, histoire de garder de la ressource pour la suite.

-Oh, euh... Eh bien... J'imagine que je peux vous donner mon avis. Mais euh... je ne sais pas si je suis vraiment qualifié pour ce genre de choses. Personne ne m'a jamais demandé conseil en matière d'accoutrement. Ce n'est pas vraiment mon domaine, voyez-vous ?

Les vêtements qu'il a envoyé voler joyeusement viennent s'étaler partout derrière lui et me laisse un sourire en coin. Ça, ça va pas passer. Mais il n'a décidément aucune notion de savoir vivre? Tant mieux, ça n'en sera que plus drôle. En tout cas, j'avais parfaitement remarqué qu'il n'était bon à rien en matière de mode mais pour le moment, je me concentre sur le décompte dans ma tête. 3. 2. 1...

-NAN MAIS VOUS VOUS CROYEZ OU ?!

Et voilà, la bombe est larguée. Le chien de garde s'est littéralement jeté sur le blondinet, véritablement horrifiée de son geste. Moi, je me bidonne intérieurement alors que mon expression elle ne reflète qu'une stupeur mêlée d'une crainte certaine. Elle ferait presque peur, Bulldog.

-Euh... Dans une boutique de vêtements pourquoi ? Ce n'est pas le cas ?

Et l'autre qui en rajoute une couche, non mais sérieusement. Quand je vous dis qu'il est impayable lui, je vous ai pas menti. Je sens la vendeuse faire effet cocote minute, se retenir de perdre son sang froid pour ne pas risquer de perdre sa place voir plus encore. Alors que l'autre continue  papillonner des yeux à vitesse grand V.

-Déjà tout à l'heure vous m'avez foutu un sacré bordel, vous allez pas vous y remettre ! C'est quoi votre problème ? ON N'EST PAS AU SOUC ICI !

Oh, mais parce qu'il n'en est pas à son coup d'essai? Je comprend mieux sa tronche lorsque Vache qui rit nous a fait débarquer ici. Le hasard fait bien les choses on dirait. Enfin, pour moi parce que lui, il va passer un sale quart d'heure.

-C'est que... Voyez-vous, j'ai involontairement tâché le chemisier de cette dame qui a un entretien qu'elle ne peut pas rater. Alors je l'aide en lui offrant une nouvelle tenue, voilà tout.

Pitbull se tourne dans ma direction et m'observe de la tête aux pieds. Je suis restée crispée, dans une attitude mi-inquiète mi-surprise tout du long de leur échange. Elle remarque en effet la tâche ornant mes affaires et pousse un profond soupir. oui, c'est une catastrophe ambulante ce type mais le pire maintenant, c'est qu'elle ne parvenait pas à lui en vouloir complètement. Après tout, il faisait cela pour moi. Et j'étais parfaitement étrangère à leur prise de bec. Du coup, elle s'avança dans ma direction avant de s'incliner poliment.

-Veuillez pardonner mon emportement. Rassurez-vous, vous restez les bienvenues dans notre boutique. Et en effet, il devient urgent de vous trouver un haut en meilleur état. Malheureusement, votre ami va être légèrement occupé pour les minutes à venir.
En effet, il va lui falloir ranger TOUT ce qu'il a sorti, en le remettant parfaitement à SA place! Suis-je claire?


Evidemment, les deux dernière phrases ne m'étaient nullement adressées et la référente du magasin s'était d'ailleurs retournée en direction d'Eren pour bien appuyer ses mots d'un regard lourd de sous-entendu. Il n'avait pas le choix, c'était comme ça et pas autrement. Déjà, la femme me dévisageait avant de jeter un œil sur les portants les plus proches puis de me sourire un peu.

-Pour un joli minois, il faut quelque chose de plus raffiné. Laissez-moi vous guider. Je suis certaine que vous trouverez votre bonheur par ici. Votre ami va s'atteler à sa tâche et dès qu'il aura fini, il pourra vous rejoindre.

"- Oh, eh bien... D'accord dans ce cas."

Ah, ce que les humains sont aisément manipulables. Un sourire adorable, une expression plus que naïve et hop, tout le monde me mange dans la main. C'est trop facile. Enfin, je suis déjà embarquée par Miss chien de chasse mais j'en profite pour me retourner vers ma proie principale. Bah oui, vu comment il est doué, je sais déjà comment je vais articuler la suite de mon plan. Et déjà, lui donner un point de rendez-vous, pour qu'il me rejoigne.

"- Eren, on se retrouve devant les cabines d'essayages? Comment ça, tu pourras me donner ton avis quand même. D'accord?"

Mais je n'ai pas le temps d'attendre sa réponse, il semblerait que la vendeuse est déjà une idée bien précise de ce qu'elle voudrait me faire essayer. Alors allons-y. Après tout, si elle a bon goût, ce qui devait être relativement le cas à la vu de sa tenue et de son job, je ne perdrais surement pas au change entre elle et mon blondinet pour cette partie de mon jeu.
Invité
avatar
Invité
Re: Shopping & Surprises... - Sam 20 Déc 2014 - 16:52


Suite aux explications bancales du blondin, l'employée sembla s'en désintéresser royalement pour se tourner vers celle qui l'accompagnait, ne pouvant que constater la véracité de ses dires. La tâche hideuse qui trônait au milieu du haut de Nelsha était une preuve irréfutable de la maladresse d'Eren et de la raison de leur présence ici, ne lui en déplaise. De harpie en furie, elle était passé à agneau docile, comme savent si bien le faire les vendeurs de carpettes. Et voilà qu'elle s'excusait maintenant... Eren n'en croyait pas ses yeux. Il s'était fait traiter comme un malpropre, lui. Pourquoi donc la repentie avait droit à ce traitement de faveur ? Les bras ballants, l'ancien assassin observait la scène qui se déroulait sous son regard médusé, la bouche étirée dans un « O » majestueux, comme s'il cherchait à se décrocher la mâchoire. Il était pourtant évident que lui et Nelsha étaient ensemble... Alors pourquoi, pourquoi la vendeuse s'adressait-elle à cette dernière avec autant de respect alors qu'elle le malmenait quelques secondes plus tôt ? C'était décidément la journée où tout le monde agissait bizarrement, en tout cas aux yeux du blondin. Bien évidemment, il était la seule personne hors norme ici, mais pour son pauvre cerveau dénué d'expérience, c'était une chose trop difficile à percevoir...


La vendeuse lui apporta un ersatz de réponse lorsqu'elle indiqua à sa camarade du jour qu'il allait être occupé pendant un moment à remettre en place tous les vêtements qu'il avait sortis. C'était donc ça ? Il n'aurait pas dû se saisir des pièces qu'il trouvait sympathiques ? Pourtant ils étaient dans un magasin, non ? N'était-ce pas là le but d'une boutique que les clients se servent ? Malgré un record déjà largement pulvérisé, Eren continuait à battre des paupières, incrédule. Apparemment, Nelsha ne trouvait pas la sanction démesurée. Peut-être qu'après tout, il était celui en tort sur ce coup. Observant les deux femmes partir à la recherche d'un nouvel ensemble pour la repentie, le jeune homme se résigna donc à mener à bien sa punition, s'attelant à la tâche sans être réellement convaincu d'avoir mal agi.


La corvée lui prit une bonne quinzaine de minutes. Il fallait admettre qu'il avait provoqué un sacré désordre. Le blondin sourit en ramassant un chemisier à fort décolleté. Il était vrai qu'il se laissait parfois emporter par son enthousiasme débordant, et il avait remarqué que cela dérangeait assez souvent les personnes autour de lui. Le garçon se promit intérieurement de faire plus attention à l'avenir. Visiblement, la retenue était une caractéristique commune de la société actuelle, alors s'il voulait en faire partie intégrante il n'avait d'autre choix que celui de se plier à cette règle. Lorsque, toujours perdu dans ses pensées, il eut accompli sa besogne, Eren admira son travail avec un sentiment de fierté non dissimulé. Tout ce qui traînait précédemment au sol avait été remis à sa place, rangé et plié à la perfection sur les étagères, servant un résultat presque plus propre qu'à leur arrivée. Le jeune homme ne connaissait peut-être pas grand chose à la vie, mais durant son enfance au Centre, il avait pour obligation de maintenir ses affaires en parfait état, y compris en ce qui concernait le rangement. Ceci expliquait d'ailleurs peut-être l'amour du désordre qu'il avait aujourd'hui. Une overdose de netteté, en quelque sorte.


C'est donc avec le sentiment du devoir accompli qu'Eren se mit à la recherche de Nelsha. Elle lui avait donné rendez-vous devant les cabines d'essayage, qu'il repéra sans mal à la file de gens qui attendaient pour tester leurs prochains achats. Le blondin s'y dirigea d'un pas décidé, mais une fois arrivé, il ne parvint pas à retrouver sa cible. Était-elle déjà en train de se changer ? Eren croisa le regard de la vendeuse qui l'avait agressé un peu plus tôt, à qui il adressa un grand sourire -une nouvelle preuve de sincérité qui pouvait passer pour du cynisme, puis se remit en quête de la repentie.


-Euh... Nelsha ? Où êtes-vous ?
Invité
avatar
Invité
Re: Shopping & Surprises... - Dim 21 Déc 2014 - 11:56
Non, je n'ai aucun scrupule à avoir abandonné Eren à son rangement. Après tout, pour le coup, je n'y suis strictement pour rien alors je ne vois pas pourquoi je devrais me sentir concernée. Oui, ça partait d'un bon sentiment, pour m'aider mais franchement, vu ses notions de vie sociale à celui-là, ça lui fera pas de mal de se faire remettre les idées dans le bon sens. Déjà que tout à l'heure, il a fallut l'intervention de Vache qui Rit pour lui faire comprendre les choses, cette fois, c'est Miss Pitbull qui prend le relais. Et moi, au milieu je n'en tire qu'un profond amusement et la compassion des gens que l'on croise. Si c'est pas merveilleux tout ça.

Enfin, pour l'instant, j'en suis à me promener tranquillement dans les allées en compagnie de la vendeuse qui commence à me poser des questions sur mes goûts vestimentaires, les couleurs et les formes que j'apprécie. Eh bien, elle prend son rôle à cœur celle-là. Quelque part, elle me rappelle le blondinet. Elle aussi elle passe d'un mode tornade à celui de toute gentille. Mais ils peuvent toujours essayer, ils ne m'arrivent même pas à la cheville ces deux-là. Un rayon, deux puis trois et finalement, elle me dégote ce qu'elle juge être le plus adapté pour moi.

Les bras à présents chargés d'un haut léger accompagné d'un gilet chaud assorti ainsi que d'un jean à la teinte pastel dans les mêmes tons que le reste et à la coupe très proche du corps, pour faire ressortir ma silhouette de rêve dixit la vendeuse -comme quoi elle à vraiment bon goût-, nous nous dirigeons vers les cabines d'essayage. Celles-ci sont prises d'assaut à cette heure mais ayant mon garde du corps personnel, j'obtiens le pass spécial qui me permets de doubler tout le monde. Eh ouais, on a la classe ou on ne l'a pas.

Alors, voyons voir ce que ça donne. Je me déshabille une fois seule dans ma cabine et essaye mes futurs nouveaux achats. Et je suis plutôt satisfaite du tout. Je ferais vraiment pauvre jeune fille sage et sans défense avec ça. C'est parfait, juste ce qu'il me faut.
Spoiler:
 

-Euh... Nelsha ? Où êtes-vous ?

Ah, voilà ma proie préférée qui es de retour. Juste au bon moment. Je lâche un léger ronronnement tandis que déjà, les idées fusent dans mon crane. Oui, j'ai encore envie de m'amuser et là, je viens d'avoir une idée fantastique. Un sourire machiavélique se dessine sur mes lèves tandis que je me transforme. Et hop, voilà un petit chat tout mimi qui va venir semer sa zizanie au milieu de tout ce beau travail bien réglé. Alors, attention les yeux, c'est parti mon Ikki.

J'escalade avec une agilité tout féline le mur de la cabine et me voilà en train de passer d'un bord à un autre. Me voici rendue à l'autre bout des cabines et j'hésite un instant. Je le fais, ou je ne le fais pas. Nan, c'est trop tentant.

"- Je suis là, Eren !"

Avec une magnifique invitation dans la voie pour l'encourager à venir. Est-ce qu'il tombera dans le panneau? En attendant, je retourne illico presto dans ma véritable cabine et déjà, je reviens humaines et me rhabille à vitesse grand V. Alors, est-il vraiment complètement débile ou pas? J'ai hâte de le savoir. Et je plains le pauvre type sur qui il tombera car oui, pour rendre la chose encore plus drôle, je l'ai appelé de la cabine d'un mec. Je ne suis pas un monstre pour rien.
Invité
avatar
Invité
Re: Shopping & Surprises... - Dim 21 Déc 2014 - 18:34


Perdu dans la masse de clients qui attendaient pour essayer des vêtements -principalement des femmes, d'ailleurs, Eren cherchait toujours ses yeux Nelsha, qui avait disparu depuis qu'il s'était attelé à la tâche de ranger le magasin. Au milieu de cette petite foule, le blondin ne se sentait pas vraiment à son aise. Il savait à quel point il était facile de passer inaperçu lorsqu'on était entouré de beaucoup de gens, et cela lui procurait un sentiment d'insécurité sans qu'il ne puisse réellement expliquer pourquoi. Heureusement pour lui, une voix lui parvint depuis l'autre extrémité des cabines d'essayage, lui indiquant la localisation de sa camarade. Non sans hâte, le garçon se dirigea vers l'origine de l'appel, trop heureux d'échapper à la foule.


Lorsqu'il arriva devant ce qui devait être l'endroit où se trouvait Nelsha, Eren s'apprêta à tirer le rideau pour s'y glisser, mais s'arrêta dans son geste, pris d'un doute. Etait-il vraiment censé la rejoindre ? De ce qu'il savait, ces cabines étaient faites pour que les clients aient un minimum d'intimité lorsqu'ils se changeaient. Bien que, dénué de toute forme de pudeur, le jeune homme à la crinière dorée ne comprenait pas vraiment ce qui poussait les gens à se cacher pour mettre des vêtements, il avait tout de même assimilé le fait que peu de personnes appréciaient qu'on vienne les déranger durant ce processus. Il resta donc ainsi quelques instants, la main pendue dans le vide entre lui et le rideau, hésitant quant à la marche à suivre.


Ce qui fit pencher la balance fut le souvenir de l'intonation dans la voix de Nelsha, qui ressemblait fort à une invitation dans sa tête. Bon, après, Eren n'était pas vraiment doué pour percevoir les sens cachés des discours, l'ironie étant quelque chose d'inconnu pour lui et son incapacité à percevoir les messages subliminaux ayant à maintes reprises provoqué des quiproquos assez cocasses, le plongeant à chaque fois dans des situations plus que gênantes. Fort de cette ignorance, le blondin décida que la repentie s'attendait à ce qu'il la rejoigne. Il tira donc légèrement le rideau et se glissa à l'intérieur de la cabine, prouvant une nouvelle fois qu'il était plus ou moins incapable de réfléchir au delà de sa maigre compréhension des choses.


Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il se retrouva nez-à-nez avec un homme. Celui-ci était en caleçon et semblait sur le point d'essayer une chemise. Les deux mâles s'observèrent pendant une bonne seconde, tout aussi ahuri l'un que l'autre, avant qu'Eren ne se décide à réagir. Visiblement, il s'était trompé de cabine. Le blondin était pourtant persuadé que la voix qu'il avait entendue auparavant provenait d'ici. Il tenta un sourire en se grattant l'arrière de la tête d'un air désolé.


-Euh... Excusez-moi, vous n'auriez pas vu une jeune femme ? Elle a les cheveux châtains et des yeux verrons.

La formidable mandale qu'il reçut pour toute réponse l'envoya voler hors de la cabine pour aller s'écraser sur un portique un peu plus loin qui se renversa dans un fracas épouvantable, sous les cris de surprise paniqués des clientes qui attendaient encore leur tour. A moitié sonné par le coup, Eren fit une grimace de douleur tout en se massant la mâchoire de sa main libre, l'autre tenant le rideau de la cabine qu'il avait arraché lors de son vol plané. Étonnamment, il n'eut cette fois-ci aucun mal à comprendre pourquoi il venait de se faire casser la gueule, ce qui lui tira une esquisse de sourire ironique, chose dont il n'avait pas l'habitude. Sourire qui disparut presque instantanément lorsqu'Eren entendit un « hiiiiiiiiiiii » horrifié un peu plus loin dans le magasin. Il n'eut même pas besoin de tourner son regard embrouillé pour savoir qu'il venait de sa grande copine la vendeuse.


-... Je vais encore devoir tout ranger.
Contenu sponsorisé
Re: Shopping & Surprises... -
Shopping & Surprises...
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Au cœur de la ville :: Commerces-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page