Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

C'est la vie....

Aller à la page : Précédent  1, 2
♦ Rose ou chou ? : Chou rose ?
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 139

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
4960/1000  (4960/1000)
Votre domaine: Les Illusions
avatar
The Mask
The Mask
Voir le profil de l'utilisateur
Re: C'est la vie.... - Lun 1 Déc 2014 - 18:48




Reality or Illusion ?






C'est la vie....






Bon, il fallait trouver où elle comptait aller.. Question débile non ? Elle venait à peine d’atterrir ici, comment pouvait elle savoir où aller. Un peu débile comme à son habitude ce cher Mysto. Mais elle n'hésita pas à lui faire remarquer en, encore une fois, se moquant de lui.

" Je commencerais bien par un bowling avant d’enchaîner avec un ciné puis une tournée des bars et une bonne discothèque pour finir, t'en dis quoi?"

Bizarrement, sa réponse avait faire rire l'homme masqué.. Cette fois il ne l'avait pas mal prit étant donné qu'il se rendit compte que sa question était conne. Il la regardait, son sourire apparut à nouveau sur son visage puis elle reprit.


" Sérieusement, comment je suis censée savoir où je dois aller? Je sais même pas ce que sais que cet endroit. Enfin, on dirait un Temple mais sinon, le reste, j'en sais fichtrement rien. Tout comme toi quand t'as débarqué ici. T'as pas de cervelle ou quoi?"


C'est vrai qu'à son arrivé il était tout aussi pommé.. Et, encore un point commun, il avait bien fait chier celle qui l'avait recueilli.. Certes pas autant mais pas mal quand même. Il avait l'impression de se revoir, mais différemment. Elle reprit de nouveau son papier pour lire plus attentivement ce qui était noté dessus.

" Vu que je suis infirmière, je suppose qu'il doit bien y avoir une infirmerie quelque part. Alors autant commencé par là. Après, il est question d'une chambre dans le quartier des repentis mais ça, c'est trop personnel pour qui j'y invite un inconnu le premier soir. Je ne suis pas une fille facile non plus, faut pas croire."


Comment ça infirmière ?! Sérieusement ?! Cette.. Ce machin la une infirmière ? Le but n'était pas de soigner les élèves normalement ? Elle serait excellente dans le rôle de la mort mais la c'était plus qu'abuser.. Mysto ne comprenait vraiment pas ce fameux Deus. Enfin, ce n'était pas son problème, il devait juste éviter de se rendre à l'infirmerie pour ne plus la croiser et pourrait reprendre sa vie normalement comme s'il ne l'avait jamais connue.

La voilà qui renvoie un pic en le voyant un peu fatigué.. Elle ne s'arrête jamais celle-la n'est pas. Il ne prit pas la peine de noter cette nouvelle moquerie.

" Mais si tu es trop fatigué pour m'accompagner jusqu'à mon lieu de travail, j'irais seule. Seulement, je dirais aux gens de voir avec toi pour l'état de mes vêtements."

En plus d'un pic, la voilà qui se met à faire du chantage. Le jeune homme soupira et lui répondit d'un air blasé.

" J'avais pour but de t'accompagner jusqu'à l'infirmerie.. Mais tu sais, ton chantage ne sert pas à grand chose, après tout.. Personne ne m'apprécie ici alors que t'en rajoute ou non j'men balance totalement. Pas que ça à foutre. L'académie c'est le grand bâtiment à ta droite une fois sortie. "


Muni de sa canne, il sortit de nouveau du temple, certes il ne voulait pas que sa réputation empire mais si c'était le seule moyen de s'en débarrasser alors autant le faire. Après tout, qu'est ce qu'il y perd ? Depuis son arrivé, il a toujours été seul et pour le moment ça a très bien marché comme ça. Les seuls fois où il était avec des personnes c'était pour des missions et pour dire vrai, il préférait que les choses se déroulent ainsi plutôt que de se coltiner des "amis" qui n'hésiterons pas la moindre seconde à te poignarder. Déjà qu'il n'a pas confiance en ses propres amis, il ne se voyait surement pas faire confiance à cette jeune fille qui en plus.. était l'infirmière de l'académie. Si les gens le voyaient avec elle ils pourraient penser des choses totalement débile.. Décidément, elle ne lui attire que des ennuies, il pensait réellement qu'il aurait mieux fait de rester dans son plupart à s'emmerder tranquillement.

Il sortit de l'académie et descendit les marches du temple. Il c'était enfin débarrassé de Nelsha, il se sentait de nouveau libre.. Mais ce n'était surement pas encore fini et bizarrement au fond de lui il le savait et encore plus con.. L'espérait car, pour une fois depuis longtemps il s'amusait malgré qu'elle le faisait chier.







Je parle en #ff0000






Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: C'est la vie.... - Lun 1 Déc 2014 - 20:33
" J'avais pour but de t'accompagner jusqu'à l'infirmerie.. Mais tu sais, ton chantage ne sert pas à grand chose, après tout.. Personne ne m'apprécie ici alors que t'en rajoute ou non j'men balance totalement. Pas que ça à foutre. L'académie c'est le grand bâtiment à ta droite une fois sortie. "

Nous disions donc: un solitaire, clairement asocial vu sa façon d'être et pas aidé par son apparence de masque faussement rieur. Ensuite, un banal humain qui croit qu'il suffit de me considérer comme une simple gamine et de se détourner de moi pour que je cherche plus intéressant ailleurs. Le problème, c'est que je suis loin d'être une pauvre gosse pourrie gâtée - enfin, je l'ai été fut un temps mais c'est tellement lointain tout ça, ça ne compte plus - et surtout, ce à quoi personne ne s'attend de ma part, c'est que plus on essaye de me chasser et plus je m'accroche. Pire qu'une sangsue.

Je suis un véritable boomerang en fait. Qu'il s'éloigne encore un peu et il verra que mon retour n'en sera que plus terrible pour lui. Car il n'a pas le charisme nécessaire pour me rattraper. Que voulez-vous, 2,5 millénaires d'existence, ça se mérite et je ne suis pas peu fière de mon parcours. Alors, je le laisse ouvrir la porte et s'en aller. Je prends un air faussement choquée sur le coup mais surtout, je balaye l'horizon du regard. Personne, ce n'est vraiment pas de veine. Il va me falloir trouver quelque chose d'autre.

Non parce que, décemment, pour ma réputation, je ne peux pas le laisser s'en aller de la sorte. Et puis, on ne me me traite pas comme ça. Ça. Chat. Souris. Oh, mais en voilà une bonne idée. Et je sais déjà comment je vais la mettre en oeuvre tien. J'en connais un qui va regretter de m'avoir tourné le dos, ne serait-ce qu'une seconde. D'ailleurs, c'est un comble pour un type qui se promène armé de baisser ainsi sa garde. Je m'en vais de ce pas le lui rappeler. A ma manière, bien évidemment.

Un ronronnement de contentement, un sourire sadique tandis que déjà, je redeviens féline. Et là, je me précipite dans son dos. Sans un bruit, pareil à une ombre invisible. Je cible ma proie, je la visualise, je prévois mon coup à la perfection. Encore trois marches. Deux, une. Et au sol, ce léger temps de latence car changement d'orientation de son katana dissimulé. Le moment propice pour mon coup d'éclat.

D'un bond agile et parfaitement calculé, mes griffes viennent entailler la peau de sa main. Réflexe purement normal du corps humain, la poigne se relâche. Et là, ma gueule est en parfaite position pour réceptionner son colis. Et hop, c'est dans la poche. Je prends garde à ne pas me couper mais il ne m'aura pas deux fois à ce jeu. Et je rends déjà 50 bon mètres d’avance, sans lui laisser le temps d réagir. Par contre, je prend un plaisir malsain à déposer une seconde l'objet de mon délit au sol, une patte triomphante dessus et un regard plein de malice entièrement dédié à Mysto.

"- Désolée, je ne t'ai autorisée à t'en aller de la sorte. Alors pour la peine, tu vas jouer encore un peu avec moi. Et pour le coup, c'est toi le chat. Alors, si tu veux retrouver ta chère Kane-tana, t'as intérêt à t'y mettre sérieusement..."

Oui, des menaces. Qu'il sente que je suis réellement capable de me débarrasser de cet objet car il ne représente rien pour moi, contrairement à lui. Je reprend mon trophée entre mes babines et, avec un rire clair et malicieux, je me remet à courir, vers les fourrés et les buissons. Les couloirs, cela attendra. J'ai tout le temps de semer la merde puisque l'éternité m'attend.
♦ Rose ou chou ? : Chou rose ?
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 139

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
4960/1000  (4960/1000)
Votre domaine: Les Illusions
avatar
The Mask
The Mask
Voir le profil de l'utilisateur
Re: C'est la vie.... - Mar 2 Déc 2014 - 21:45




Reality or Illusion ?






C'est la vie....






Il partait réellement. Il en avait plus qu'assez que de se prendre des pics à longueurs de journée. De toute façon il savait très bien que, quoi qu'il fasse elle lui ferait la misère. Même s'il l'aidait, la servait comme un toutou elle ne le laisserait jamais tranquille. Pourtant, malgré qu'elle le fasse vraiment chier, sous son masque, la même expression que celui-ci, c'est à dire un énorme sourire. Il s'amusait vraiment, pour la première fois depuis son arrivée il souriait sous ce foutu masque. Il sentait l'envie de la fracasser, tête contre l'escalier et devoir se retenir était tellement dur et en même temps plaisant ! Il en avait tellement envie de la découper en deux mais il savait qu'il ne pouvait pas.. Pourquoi ? Aucune idée, non pas par peur des conséquences de l'académie ou de leur soit disant Deus ( déjà ça s'écrit deux puis ensuite y a trois...) mais quelque chose l'en empêchait.

Il descendait les escaliers du temple, une fois arrivé en bas, il s'arrêta un moment. Retourner à l'académie ? Et si elle le suivait ? T'façon, qu'elle fasse ce qu'elle veut, il se mit en chemin de l'enceinte mais avant même de faire un pas que sa canne tomba sur le sol. Il baissa la tête pour regarder ce qu'il se passait et ce ne fut qu'en voyant la blessure qu'il commençait à sentir la douleur. Elle n'était pas non plus intense mais il sentait quand même un pique-ment désagréable qui l'empêchait d'utiliser sa main à cent pour cent. Son regard scruta la zone, Mysto découvrit que son arme n'était plus là. Regardant un peu plus loin, il découvrit la jeune fille retransformée en chat avec sa canne dans la gueule. Elle la déposa sur le sol et posa sa patte dessus.. Une sorte de provocation, le jeune homme s'approcha en marchant vers elle.

" Désolée, je ne t'ai autorisée à t'en aller de la sorte. Alors pour la peine, tu vas jouer encore un peu avec moi. Et pour le coup, c'est toi le chat. Alors, si tu veux retrouver ta chère Kane-tana, t'as intérêt à t'y mettre sérieusement..."

Hmm.. Elle l'aurait donc mal prit au final ? Serait-ce, pour la première fois un signe de faiblesse ? Elle n'avait pas l'air d'apprécier que l'homme masqué l'ignore ainsi. Mais pour le moment, pas le temps de penser à ça, il fallait d'abord récupérer, une nouvelle fois la canne. Elle serait capable de s'en débarrasser. Il ne voulait pas perdre cet objet.. La seule chose qu'il a de son ancienne vie même s'il peut vivre sans, il voulait le garder le plus longtemps possible à ses côtés.

Elle reprit l'arme dans sa gueule et s'enfuit en ricanant bêtement. Elle s'enfonça dans les buissons, Mysto se précipita aussitôt pour tenter de la rattraper. Cependant, plus il avançait et plus les arbres se faisaient nombreux.. En plus de ça, elle pouvait très bien se cacher dans les branches ou carrément sous un buisson.. C'est comme trouver une aiguille dans une botte de foin.. Il savait très bien qu'il n'avait pratiquement aucune chance mais il fallait pourtant la récupérer coute que coute. Il ferma les yeux pour tenter de la retrouver grâce aux bruits mais après plusieurs minutes resté figé sur place, aucun son à part celui du vent et des oiseaux. Bon.. L'ouïe n'était pas la bonne méthode.. Il fallait déjà chercher en hauteur, il commença à regarder au dessus de lui et essayer de la trouver mais rien n'y fait, il ne la retrouvait pas.

" Hey ! C'est bon ta gagnée ! J'temmenerais à l'infirmerie et t'aiderais à trouver ta chambre alors rend moi ma canne ! Sans ça j'peux pas marcher "


Il ricana, il venait de courir sans mais, il disait tout de même en avoir besoin pour marcher.. Même s'il venait de perdre, il voulait montrer que son morale n'en était pas plus affecté que ce que l'on pourrait penser.






Je parle en #ff0000






Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: C'est la vie.... - Mer 3 Déc 2014 - 19:29
Je me faufile rapidement sous les buissons bas, récupère le premier bâton qui passe ressemblant à peu près à l'objet que je suis censée être en train de dérober avant de le laisser lui, à l'abri du végétal en question et je reprend ma course. Mais pas pour très longtemps. Je préfère de loin le regarder me chercher désespérément et pour cela, il y a une place parfaite. Celle que j'affectionne tout particulièrement et que je ne laisserais à personne et pour rien au monde. La place de l'ombre.

Sérieusement, vous avez déjà observé un chat courir après une souris? Alors vous savez très bien que s'il y a une chose qu'il ne fait, c'est regarder derrière lui. Alors, la meilleure cachette, c'est de rester dans le dos du chasseur. Ainsi, la proie devient meneuse et c'est tellement plus drôle. Enfin, pour moi évidemment parce que lui, comme tout bon humain qui se respecte, doublé d'un mâle à l'égo sensiblement déjà vexé, je sens qu'il ne va pas apprécier. Mais bon, comme si ça pouvait me gêner.

Je le suis, gardant un œil de loin sur mon trophée toujours dissimulé à tous les regards. Tiens, il ne court déjà plus? Et le voilà qui s'arête. Il semble chercher quelque chose. Il teste peut-être le sens du vent. En tout cas, il prend son temps et moi, simplement allongée sur un lit de feuilles, parfaitement immobiles, je reste invisible à ses yeux tout comme à ses oreilles. Et vraisemblablement, son essai de me repérer n'a pas fonctionner vu le soupir qu'il pousse. Tu n'as pas encore compris que tu ne m'arrivais pas à la cheville?

Son regard monte alors, vers les cimes. Oui, une bonne idée. Mais pourquoi se fatiguer à grimper alors que j'ai dix fois plus de marge de manœuvre en bas? Décidément, ils ne comprendront jamais rien. Enfin, je ne vais pas me plaindre. Quoi que, je commence sérieusement à me lasser de ce jeu qui tourne au simple jeu de la statue. Alors s'il ne se décide pas à bouger très bientôt, c'est moi vais relancer la partie, à ces risques et périls.

" Hey ! C'est bon ta gagnée ! J'temmenerais à l'infirmerie et t'aiderais à trouver ta chambre alors rend moi ma canne ! Sans ça j'peux pas marcher "

Et voilà. Abandon. Victoire par forfait de ma part et en un temps record. Applaudissez la star. Enfin, je ne vais pas lui faire le plaisir de mettre fin au jeu tout d suite non plus. Genre il ne peux pas marcher sans sa canne. Et il a fait quoi en courant après l'autre Arlequin déplumé? Il va vraiment finir par passer tout seul pour un demeuré, pas étonnant que les autres ne s'approchent pas de lui. Mais maintenant qu'il a admit sa défaite, j'accepte de me dévoiler. Mais pas n'importe comment, je veux qu'il ait la haine jusqu'au bout. Alors, je me glisse à pattes de velours entre ses pieds, juste dans son ombre, encore invisible et inaudible pour lui.

"- Pour le coup, franchement je suis déçue. je n'étais vraiment pas loin mais même ça, il semblerait que ce soit trop compliqué pour toi. Quel dommage. Parce que je ne me suis pas assez amusée, cela ne vaut pas suffisamment pour que tu récupères déjà ton bien."

Je me déplace et viens bondir sur une branche basse me permettant de grimper à hauteur de son visage. J'aime fixer ce masque pour en deviner les ressentis qui se cachent derrière ce faux semblant. Je lui souris adorablement en même temps avant de reprendre la parole.

"- Ta Kane-tana est cachée quelque part. A toi de la retrouver. Je te guiderais en te disant chaud ou froid. C'est à prendre ou à laisser mais sache que je ne donne aucune seconde chance. Alors réfléchis bien avant de répondre."


Que son joujou demeure ici ad vitam aeternam, je m'en contrefous, mais ce n'est pas son cas. Alors, autant le forcer à devoir être entièrement dépendant de moi, puisque je l'insupporte, cela n'en sera que plus drôle. Sans lui laisser le temps de répondre, je profite de ma hauteur pour venir sauter sur son épaule et m'y caler. Oui, il me faut un point d'observatoire correct sinon, je ne pourrais jamais retrouver ma cachette. Ce serait tellement dommage. Et puis, je sais d'avance qu'il va dire oui, il n'y a pas de secret, alors autant y aller carrément. On a la classe, ou on ne l'a pas.

"- Et c'est parti mon Ikki!"
♦ Rose ou chou ? : Chou rose ?
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 139

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
4960/1000  (4960/1000)
Votre domaine: Les Illusions
avatar
The Mask
The Mask
Voir le profil de l'utilisateur
Re: C'est la vie.... - Sam 6 Déc 2014 - 13:31




Reality or Illusion ?






C'est la vie....






Le cache cache venait à peine de commencer que Mysto en avait déjà marre. Après avoir cherché quelques minutes, le jeune homme masqué abandonna. Après tout, c'était le moyen le plus rapide de récupérer l'arme, s'excuser et lui donner la victoire sans trop chercher à lui tenir tête.. C'est comme les enfants, quand ils veulent un bonbon et que vous ne leur donnez pas, ils chialent à en faire trembler les murs mais dès que vous leur donner ce putain de bonbon bein ils la bouclent à en entendre les mouches voler. Et bien cette fois ci, Mysto avait pour idée d'utiliser cette méthode, simple et efficace pour récupérer sa canne et enfin pouvoir rentrer à l'académie après cette rencontre plutôt.. Spéciale !
Mais, il ne faut pas rêver, une emmerdeuse comme ça, il est impossible de s'en débarrasser aussi facilement.

" Pour le coup, franchement je suis déçue. je n'étais vraiment pas loin mais même ça, il semblerait que ce soit trop compliqué pour toi. Quel dommage. Parce que je ne me suis pas assez amusée, cela ne vaut pas suffisamment pour que tu récupères déjà ton bien."

L'homme masqué baissa la tête et regarda l'animal posé entre ses jambes, dans son ombre. Il haussa les épaules, de façon à montrer qu'il s'en foutait un peu qu'il soit "nul" pour elle. Le chat sauta sur une branche et se retrouva à la hauteur du masque de l'homme. Elle le fixait et lui la fixait avec un énorme sourire invisible caché par ce masque.

" Ta Kane-tana est cachée quelque part. A toi de la retrouver. Je te guiderais en te disant chaud ou froid. C'est à prendre ou à laisser mais sache que je ne donne aucune seconde chance. Alors réfléchis bien avant de répondre."

La voilà qu'elle saute sur l'épaule du jeune homme pour s'y caler. Elle ne donne pas de seconde chance ? Pourtant elle venait de le faire.. Enfin bon, Mysto venait d'abandonner un jeu débile pour en recommencer un autre. Il soupira un grand coup et répondit à la chatte posée sur son épaule.

" Bon.. Bein c'est partit. "

Ils étaient synchronisés, lui avait sortit cette phrase pendant qu'elle en disait une autre.

" Et c'est parti mon Ikki!"

Il se frotta la tête et regarda les alentours.. Bon, tout d'abord il fallait trouver la direction dans laquelle se trouve le katana.. Il jetait un coup d’œil autour de lui et prit une direction aléatoire. Il avançait, attendant qu'elle lui dise si il s'en rapprochait ou au contraire s'en éloignait. Elle allait vraiment devoir attendre longtemps puisque Mysto n'était vraiment pas très futé pour ce genre de chose.. Même si elle lui disait chaud, il serait capable de faire demi-tour pour tenter de trouver un autre endroit.. C'est ce qu'on appel l'art d'être.. CON ! Et c'était l'un des plus fort à ce jeu la !

Il regardait le chat sur son épaule et avançait en même temps. Il voulait savoir s'il était plutôt froid ou chaud par ici.

" Ici ? "

Même si d'après ses paroles il avait l'air blasé, au fond de lui il en rigolait.. Cette situation le faisait plutôt marrer et lui plaisait particulièrement bien. Il savait très bien qu'il allait récupérer son arme mais s'amuser autant, ça ne lui était pas arrivé depuis un bon moment.. Il voulait en profiter un maximum car on ne peut pas savoir ce que nous prédis l'avenir peut-être que c'était la dernière fois qu'il pourrait s'amuser autant alors fallait en profiter.





Je parle en #ff0000






Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: C'est la vie.... - Dim 7 Déc 2014 - 11:05
" Bon.. Bein c'est partit. "

Oh, comme il avait l'air motivé, c'en était vraiment impressionnant. mais il lui en faudrait bien plus pour se débarrasser de moi. Après tout, j'ai toute l'éternité devant moi alors je suis loin d'être pressée. Vu que même la mort ne veut pas de moi, je n'ai plus qu'à passé mon existence immortelle à emmerder le monde. J'avoue que cette perspective m'est plutôt sympathique en soi; En plus, je peux continuer à faire mumuse en changeant de forme à volonté alors je ne vais certainement pas me plaindre. Il y a bien plus malheureux que moi ici bas, comme ce pauvre Mysto par exemple. Lui, il a vraiment touché le gros lot en e tombant dessus dès mon arrivée. Mais bon, une fois bien dressée, il ne pourra plus se passer de moi. Ce n'est qu'une question de temps et il est plutôt réceptif ce petit, ça viendra vite.

D'ailleurs, de mon point d'observation, je l'observe se promener à l'allure d'une tortue tétraplégique à la recherche de son arme. Eh bien, il ne doit pas y tenir tant que ça. Si j'avais su, j'aurais compliqué encore davantage les choses. Remarque, je peux aussi l'induire volontairement en erreur mais je préfère me garder ça pour une autre fois. Laissons un semblant de confiance s'installer avant de mieux le prendre à revers, ça n'en sera que bien plus jouissif. Enfin, pour le moment, je me laisse tout simplement balader, confortablement installée sur l'épaule de mon perchoir du moment.

" Ici ? "

"- C'est froid. Désolé, cherche ailleurs."

Et ce petit jeu à durer un sacré bout de temps. Il faut dire qu'il y mettait tellement de bonne volonté que j'ai presque cru qu'il le faisait exprès. Enfin, en y réfléchissant bien, le pire, c'est que je suis persuadée qu'il était simplement naturel. Autant dire qu'il a niveau de débilattitude assez phénoménale. Et un sens de l'orientation proche du zéro absolu également. Mais bon, moi je m'en tape, je me contente de me laisser transporter tranquillement, alors si ça doit prendre 3 heures, 2 jours ou un mois, je ne verrais aucune différence. A part peut-être que si je suis trop lassée, je récupérerais son arme pour aller la vendre, histoire qu'elle serve à quelque chose. Mais le voilà enfin arrivé quasiment devant.

"- Ah, tu es très chaud. Bouillant même. Quel dommage que ce ne soit qu'une expression par contre, car tu ne fais aucunement un bon radiateur."

Bah ouais quoi. Son masque ne dégage aucune chaleur, ce n'est pas drôle. Enfin, s'il lui reste assez de neurones connectés, il devrait arrivé à trouver son joujou, simplement caché sous le buisson qui se trouve droit devant lui. Après, s'il le rate, eh bien... Je pense que je devais prendre les mesures qui s'imposent. Une arme abandonnée appartient par la suite à celui qui la trouve. Et comme je serais première à mettre la patte dessus, je ferais valoir mon droit de propriété dessus. Juste pour l'emmerder encore un peu plus.

Ma queue se balance nonchalamment, s'amusant à caresser ce masque collé à son visage. Il ne sent rien, c'est évident mais moi, j'aime dessiné les pourtour d ce sourire machiavélique. Je le connais bien celui-là, j'ai le même. Mais le mien est de loin le pire de tous.
♦ Rose ou chou ? : Chou rose ?
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 139

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
4960/1000  (4960/1000)
Votre domaine: Les Illusions
avatar
The Mask
The Mask
Voir le profil de l'utilisateur
Re: C'est la vie.... - Dim 7 Déc 2014 - 22:14




Reality or Illusion ?






C'est la vie....






Il commençait les recherches pour trouver sa cane. Certes il avait une énorme flemme de s'y mettre à fond mais il voulait à tout prix récupérer son arme.. Elle lui tenait à cœur puisque c'est un cadeau obtenue par son grand père. Enfin, il n'était pas non plus attacher au point de donner sa vie pour la récupérer non plus mais comme dit précédemment plus longtemps il pourrait la garder plus il le ferait.
La jeune chatte était toujours postée sur l'épaule du jeune homme, se reposant et attendant de prendre la parole pour lui dire s'il était plutôt sur la bonne voie ou au contraire totalement perdu.

Sa première destination fut un coin remplit de hautes herbes, il tourna la tête vers la Nelsha et, après un soupire lui demanda si l'objet était dans les environs.

" C'est froid. Désolé, cherche ailleurs."

Désolé ? Depuis quand elle s’excusait ? C'était pas dans son habitude, pour Mysto, cette phrase venait de lui prouver qu'elle n'était pas si méchante que ce qu'elle le faisait croire au finale. Ce n'était qu'une carapace qui, selon lui, cachait quelque chose enfouie au fond d'elle et qu'elle ne voulait pas faire part. Enfin, il n'est pas psychologue il peut se gourer totalement mais en tout cas, cette façon de s'excuser était intriguant.

Le petit jeu continua plusieurs minutes, Mysto essayait plusieurs coins, certains il était assez chaud et d'autre où il était totalement gelé ! Il parcourait toute la végétation à la recherche de son arme mais rien n'y fait, il avait beau se balader partout il n'arrivait pas à tomber dessus.. Jusqu'à ce que la jeune chatte, posée sur son épaule depuis un bout de temps ne lui fasse retrouver un peu d'espoir.


" Ah, tu es très chaud. Bouillant même. Quel dommage que ce ne soit qu'une expression par contre, car tu ne fais aucunement un bon radiateur."

Ah ! Elle se réveillait à nouveau. C'est repartit pour les blagues à deux balles tout droit sortie de son petit pois qui lui servait de cerveau. Il ne fit pas attention à sa vanne, elle était tellement nul qu'il n'avait même pas remarquer qu'elle était sensée l'atteindre ou autre. L'arme était droit devant lui, il ne le savait pas mais il sentait qu'elle n'était pas loin. Devant lui se trouvait un buisson, à sa droit un arbre écroulé sur le sol et à sa gauche des branches entassées les unes sur les autres. Il commença par sa droite, il fallait bien commencer quelque part non ? Il chercha en dessous de l'arbre mais rien n'y fait, il ne trouva rien à part quelques insectes qu'il avait réveillé. Se redressant, il se dirigea ensuite vers le milieu, là où se trouvait le buisson, sans s'en rendre compte il marcha dessus, pensant que ce n'était qu'une branche, il continua son chemin et se dirigea vers les branches entassées à gauche. Il les écartées les unes après les autres pour au final ne rien trouver.

" .. J'ai du le louper et je pense savoir où ! "


Il se tourna et retourna vers le buisson. C'est sur, il l'a loupé bêtement, plus con ça n'existe pas ! Mais au moins, il se doutait que le katana était la bas.. ça compensait un peu non ? Il enfonça son bras dans le buisson et, à son plus grand étonnement il ne le retrouva pas. Il ressortit simplement une branche qu'il envoya voler dans son dos. Il piétina alors le buisson pour mieux voir et lorsqu'il se rendit compte qu'il n'y avait rien ici il regarda le chat.

" Dis voir, t'es sur t'es pas en train de te foutre de ma gueule ? "

Il était bel et bien là auparavant mais en si peu de temps où a t-il pu passer ? Comment allaient-ils faire pour le retrouver ? Le vent l'a peut-être bouger ? Impossible, il n'y en avait pas, un animal ? Peu probable.. Un humain ? Il devait être vachement discret mais possible !







Je parle en #ff0000






Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: C'est la vie.... - Lun 8 Déc 2014 - 19:55
Ça y est, notre grand dadais daigne faire un effort de logique. C'est un minimum mais visiblement, il lui reste encore assez de matière grise pour réussir à aligner une idée convenable dans ce gruyère qui lui sert de cervelle. Alors, à gauche, en face ou à droite? Il décide de commencer par le tronc d'arbre fossilisé mais évidemment, il n'y trouve rien. C'est normal en même temps, vu que ce n'est pas la cachette que j'ai choisi. Mais ça, je me garderais bien de le lui dire. Faisons durer encore un peu le suspens.

Deuxième essai: le buisson. Mais là encore, c'est un échec. Un léger rictus se dessine sur mon visage car je sais qu'il vient de rater l'objet de sa recherche et cela me fait beaucoup rire. Je ne dis toujours rien, le laissant allez s'empêtrer dans le tas de branches mortes sans pour autant y trouver trace de ce qu'il recherche vainement. Et non, essaye encore. En tout cas, si je n'en était pas convaincue, maintenant j'en suis certaine. Ce type n'est définitivement pas une lumière, même ses doigts de pieds doivent être plus réfléchis que lui. Mais c'est aussi ce qui fait son charme, comme ça, j'en profiterais davantage.

" .. J'ai du le louper et je pense savoir où ! "

Tiens donc, mais c'est que son crâne de piaf serait capable de connaitre des éclats de lucidité? Il devrait faire attention, ça risque de surchauffer là-haut, il n'a pas l'air habitué. Enfin, pour un éclair de génie, il faudra repasser parce qu'il n'a clairement pas le niveau mais en même temps, ce n'est qu'un Humain, il ne faut pas trop lui en demander. En attendant, retour au buisson. Et les fouilles reprennent. Avec au final comme seul trophée un branche balancée au loin et un buisson parfaitement piétiné de part en part. Tiens, voilà un détail qui n'était pas prévu. L'arme s'est faite la malle. Pas grave, il me suffira d'improviser.

" Dis voir, t'es sur t'es pas en train de te foutre de ma gueule ? "

"- Ah bon, ce n'est pas déjà ce que je suis en train de faire depuis que tu m'as rencontré dans ce Temple pourri? Sérieusement, je n'ai pas besoin de ça pour te mener en bateau et tu le sais très bien, Arlequin."

Non mais, autant remettre les points sur les i tout de suite. Je mène la danse, je le manipule, me joue de lui à tous les niveaux alors oui, évidemment que je fous de sa gueule. mais pour le coup, j'avoue être un peu chagrinée. Je n'aime quand des éléments extérieurs viennent perturber mes jeux et là, ce petit tour de passe-passe, très drôle certes, je n'y suis pour rien.

"- Mais une chose est certaine: ton joujou, je l'avais laissé ici. A peu près au niveau de cette branche que tu as si allègrement envoyée baladée au loin. Après, si la terre bouffe les armes ici, j'y suis pour rien, va te plaindre aux directeurs."

Non mais, je suis pas l'armée du salut non plus, faut pas abuser. Son truc, il avait qu'à en prendre soin. S'il l'a perdu c'est sa faute, point barre. Bon, je l'ai peut-être un peu aidé mais il l'a bien cherché, il n'a eu que ce qu'il méritait. Alors maintenant, je me demande bien comment il va réagir n'empêche. Oui, la curiosité est un vilain défaut mais je suis une vilaine fille après tout et je ne m'en cache pas.

"- Alors, tu comptes faire quoi maintenant, le Joker?"
♦ Rose ou chou ? : Chou rose ?
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 139

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
4960/1000  (4960/1000)
Votre domaine: Les Illusions
avatar
The Mask
The Mask
Voir le profil de l'utilisateur
Re: C'est la vie.... - Mer 10 Déc 2014 - 17:53




Reality or Illusion ?






C'est la vie....






Il l'avait enfin retrouvé.. Mais à peine il avait posé sa main dessus qu'il lui changea l'apparence pour lui donner celle d'une branche qu'il envoya valsé derrière lui. Pourquoi ? Tout simplement pour s'amuser à son tour ou plutôt continuer de s'amuser.. Depuis le début de ce jeu débile, Mysto s'amuse, il savait très bien où se trouvait son arme. L'énergie qu'il dépose dessus pour lui changer l'apparence il l'a ressentait, il savait très bien où il était, l'énergie a eu la même utilité qu'un fil accroché au katana avec l'autre bout relié au jeune homme. Enfin, le temps passait, il n'avait plus trop le temps de s'amuser.. Le soleil allait bientôt se coucher et malgré l'envie de continuer à se fendre la gueule en se mettant mutuellement des bâtons dans les roues, il devait songer à rentrer maintenant.

"- Ah bon, ce n'est pas déjà ce que je suis en train de faire depuis que tu m'as rencontré dans ce Temple pourri? Sérieusement, je n'ai pas besoin de ça pour te mener en bateau et tu le sais très bien, Arlequin."


Pas faux, il est vrai que depuis le début, à part se foutre royalement de l'homme masqué elle n'a pas fait grand chose d'autre.

"- Mais une chose est certaine: ton joujou, je l'avais laissé ici. A peu près au niveau de cette branche que tu as si allègrement envoyée baladée au loin. Après, si la terre bouffe les armes ici, j'y suis pour rien, va te plaindre aux directeurs."

C'était pas vraiment dans les gênes de Mysto de se plaindre envers d'autres gens.. Sauf pour les faire chier bien sur ! Même s'il l'avait vraiment perdu, qu'aurait il fait ? Surement demi tour, rentrer à l'académie et se poser dans son lit en attendant le levé du soleil sans broncher même si au fond un nouveau vide se ferait ressentir pour lui. Mais de toute façon, le vide est déjà présent en lui.. Un peu plus ou un peu moins ça ne l'affecterait pas plus que ça.

"- Alors, tu comptes faire quoi maintenant, le Joker?"

Un rire moqueur sortit du masque et les yeux rouges de Mysto se déposèrent sur le chat posté sur son épaule.

" Je compte simplement rentrer étant donné que, contrairement à ce que tu crois, depuis le début c'est moi qui m'amuse avec toi. "

Il fit demi tour, récupéra la branche lancée plus tôt et lui redonna sa véritable apparence. Le katana reprit sa forme. Comme à son habitude, Mysto s'en servit de canne et regarda à nouveau la jeune chatte.

" Merci de m'avoir distrait mais.. Même si j'ai bien aimé je dois avouer que t'es vraiment chiante donc j'espère.. A jamais. "

Il se dirigea vers l'académie en espérant que Nelsha descendrait de son épaule une fois arrivé dans l'établissement. Leur chemin allaient se séparer là bas, Mysto irait en direction de sa chambre et la jeune fille, normalement, en direction de l'infirmerie. Du moins c'est ce qu'il espérait. Redonnant à nouveau l'apparence d'une canne à son arme, il marcha silencieusement vers sa destination.



Ps: Je pense que ta réponse signera la fin, si jamais tu le suis jusqu'à sa chambre je t'autorise à "jouer" Mysto pour préciser qu'il est désespéré ou des choses comme ça !







Je parle en #ff0000






Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: C'est la vie.... - Jeu 11 Déc 2014 - 19:28
" Je compte simplement rentrer étant donné que, contrairement à ce que tu crois, depuis le début c'est moi qui m'amuse avec toi. "

Ah ouais, vraiment? J'aimerais bien voir ça tiens. Remarque, ça me fait plutôt rire parce que, franchement, le seul à se faire complètement manipulé dans cette histoire, c'est lui. De A à Z. Après, s'il est encore trop con pour le reconnaître, ça c'est son problème, pas le mien. Du coup, je ne retiens nullement mon éclat de rire à ses paroles. Mon pauvre chéri, il t'en faudra bien plus pour arriver à t'amuser à mes dépens. Il n'empêche, je reste relativement de savoir que qui lui permet de se montrer aussi sur de lui.

Alors, notre pingouin fait demi-tour avant d'aller récupérer la branche qu'il a envoyé bouler un peu plus tôt. une fois cette dernière entre ses doigts, la voilà qui redevient l'objet que je connais si bien. Ah, c'était donc ça son tour de passe-passe? Et il croit sérieusement qu'en m'ayant fait croire que son joujou avait disparu, que je me sentirais coupable ou un truc du genre? En fait, je crois qu'il est encore pire que je ne le pensais. Mais il a le mérite d'avoir tenté quelque chose et ça, ça me plait. Dommage pour lui, ça me donne encore plus envie de continuer à l'embêter ce petit amuse gueule.

" Merci de m'avoir distrait mais.. Même si j'ai bien aimé je dois avouer que t'es vraiment chiante donc j'espère.. A jamais. "

"- L'espoir fait vivre, mon chou. Et comme t'as l'éternité devant toi, t'es sacrément mal barré."

Je le laisse prendre le chemin de l'Académie, me servant de mon poste d’observation du moment pour prendre quelques repères. Finalement, le plan, je ne vais même pas m'en servir, cette structure est on ne peut simple dans son organisation. Presque trop, ce n'est pas très drôle. Enfin, tant que ça me laisse profiter de mon perchoir, je ne vois aucune raison de me plaindre. Il a repris sa cane et marche en s'appuyant dessus, comme s'il en avait besoin. Je ne vois l'intérêt qu'il gagne à ça mais bon, chacun s'amuse comme il peut et tant qu'il n'empiète pas sur mes plates- bandes.

Arrivés devant un bâtiment circulaire, il me présente l'Infirmerie. Je me laisse glisser au sol , faisant mine de rentrer dedans tandis qu'il s'en va de son côté. Un sourire machiavélique sur les lèvres, je me lance à sa suite, tout en lui restant parfaitement invisible. Ainsi, je le suis à travers un certains nombres de couloirs avant que ce dernier ne s'arrête devant une porte portant son nom écrit sur un écriteau. Sa chambre. Parfait.

A peine a t'il entrebâillé la porte que je me glisse à l'intérieur telle une anguille. Il n'a même pas le temps de finir de rentrer que déjà, je suis sur le premier lit à ma portée. Les draps portent la même odeurs que celle de son masque alors je ne peux pas faire d'erreurs, il s'agit du sien. Je sens son désespoir de me retrouver mais aussi sa lucidité. Au lieu de polémiquer, il me traite d'une belle flopée de noms d'oiseaux avant de refermer et de faire comme si je n'étais pas là. Moi, je me contente de me rouler en boule sur le bout de son lit, la tête surélevée légèrement pour pouvoir me délecter du spectacle de sa profonde lassitude.

"- Oh, ça va. ne fais pas cette tête-là. Quoi que, c'est vrai que tu avoir du mal à en changer mais passons. Je suis certaine que je manquais déjà. Et puis, je n'aime pas dormir seule alors ce soir, je squatte ici. Si tu veux te débarrasser de moi, rien de plus simple: trouve-moi une piaule plus intéressante."

Je me marre doucement car je sais très bien que je mens. Mais lui, non. Et puis, je pourrais faire tellement pire, il ne va pas se plaindre. Enfin, pour le moment, je me contente de prendre mes aises sur cette couverture ma fois bien agréable. Je sens que je vais me plaire ici, à ses dépens évidemment.
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 854

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
14033/2000  (14033/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: C'est la vie.... - Mar 23 Déc 2014 - 18:21

Oui… pour Mysto, c’est très mal engagé ! Je crois même qu’il est bloqué dans quelque chose qui ressemble à une boucle infinie : il aide une chatte, qui prend ensuite la forme d’une jeune fille nue, qui lui demande des vêtements pour s’éloigner de lui… et dès qu’il tente de s’éloigner d’elle, l’humaine redevient chatte et le suit, laissant ses vêtements derrière elle…
Tout cela agrémenté de petits jeux pourris et d’insultes en continu.
Qu’est-ce qu’il compte faire, le Joker ? =3
Boarf, un petit viol et c’est plié !

Je suis sûre que cette petite histoire n’est pas terminée, alors, vivement la suite ! Je me ferai un plaisir de lire la revanche de l'homme masqué !
Et sans fautes de conjugaison ou d’orthographe svp !

Nelsha Tadjük : 970 xps
Mysto Hiruko : 915 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: C'est la vie.... -
C'est la vie....
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page