Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Qu'est-ce que.... What ???

Aller à la page : 1, 2  Suivant
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Qu'est-ce que.... What ??? - Mer 19 Nov 2014 - 15:52





Qu'est-ce que... What ???
Surprise !


Il était tard, Jace venait de finir sa journée de cours et il était temps que ça se finisse, alors qu'il marchait il s'étirait en même temps, c'est qu'il était épuisé par ses propres cours, ou plutôt par certains de ses élèves. Surtout depuis qu'il avait appris qu'il allait bientôt être père... il allait devoir élever un gosse qui allait finir aussi turbulent ? Une pensée qui venait de lui traverser l'esprit avant de s'écrier intérieurement "Jamais.", oh ça non, il ne veut pas d'un enfant aussi perturbateur et épuisant sur la durée.

Au fur et à mesure qu'il avancé dans le couloir cette pensée le tracassait encore plus, le stress du père avant de l'être ? Il se posait trop de questions, il n'avait pas l'habitude de ça en fait, se poser des questions sur son avenir, qu'est-ce qu'il allait devoir faire, qu'allait-il devoir changer dans son quotidien, tout pleins de choses qu'un homme ne penserait même pas. C'est là que ses pensées s'évaporaient en entendant un drôle de bruit venant du couloir, il voyait une petite chose bouger mais il n'avait aucune idée de ce que ça pouvait bien être.

- Kirara ?


Fit-il dans un espoir que ce soit bien le petit animal d'Aby, mais que ferait-elle ici d'ailleurs ? Elle ne se sépare quasiment jamais de sa maîtresse et s'aventure encore moins seule dans toute l'académie. Il s'approcha donc, et finit par constater que ce n'était pas Kirara mais une chose gluante, et... visqueuse ? Qu'est-ce que c'était que ce machin ? Un animal ? Un déchet ? Il décida donc de d'attraper cette chose, mais chose à laquelle il s'attendait pas, cette masse bondit sur lui, lui arrachant des cheveux au passage et envoyant un jurons au passage étant donné la douleur. Il ne put même pas entamer une possible poursuite, la chose avait déjà disparu de son champs de vision. Il se massa donc la tête tout en se dirigeant vers sa chambre.

Une fois à l'intérieur il poussa un soupir de soulagement et d’essoufflement, pas de bruit ou de signe de vie ? Aby devait sans doute être partie promener Kirara alors, enfin, c'était une supposition comme une autre, ou alors Aby n'était toujours pas sortis de cours, bizarre qu'il n'y avait personne dans la chambre quand même. Il balança son pull sur le lit en regardant dans la direction de la salle de bain et s'arrêta net lorsque les bruits de pleure d'un enfant l'interpella... des cris bien trop proches... il se retourna et souleva son pull pour voir ce qu'il y avait en-dessous, et surprise ! Un bambin ! Jace fut pri de panique pendant l'espace de quelques secondes, que faisait ce bébé ici ?? A qui était-il ?? Sûrement pas à lui, c'était impossible, ça ne faisait pas 9 mois quand même et il aurait sans doute était prévenu avant quand même non ? Mais s'il n'était pas de lui... et qu'Aby rentrait au même moment ?? Il y allait sûrement y avoir un malentendu. Il faisait les cents pas pendant que le bébé pleurait encore et encore...

*Que faire, que faire, que faire ?! L'emmener à l'infirmerie ? Non, ils ne comprendraient pas... le donner a un professeur ? Non plus... L'emmener chez le directeur ? Mmmh... Mauvaise idée... Le jeter par la fenêtre ? Ridicule ! Reprends-toi et pense à quelque chose de cohérent...*


Décidément il n'y arrivait pas, il pris l'enfant dans ses bras pour tenter de calmer les pleures, mais pas moyen de le faire taire, c'est à ce moment qu'il entendit la porte s'ouvrir, c'était sa femme, sans aucun doute, qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir dire ? Il se dirigea vers elle, le bébé dans les bras, un air d’incompréhension en lui tellement il ne comprenait pas la situation actuelle.

- Je... je peux tout expliquer, ou pas en fait. je ne sais pas d'où viens cet enfant et il refuse de taire je ne sais pas quoi faire. Il était là avant que je n'entre dans la chambre je ne comprends rien.
Fit-il d'un air plus ou moins paniqué... ah les enfants, ça a le dont de mettre en panique n'importe qui.

Invité
avatar
Invité
Re: Qu'est-ce que.... What ??? - Mer 19 Nov 2014 - 20:35
Enceinte. Maman. Bébé. Des mots qui ne cessaient de résonner en échos dans les méandres de l'esprit de la jeune mariée depuis cette annonce qui l'avait complètement prise au dépourvu. Ce qu'elle en pensait encore aujourd'hui, elle n'en était pas vraiment certaine. Dans un sens, cet enfant, elle ne l'avait pas demandé. C'était un imprévu, une surprise. mais d'un autre côté, elle n'arrivait pas à considérer cela comme une mauvaise chose. Après tout, si ce petit être en devenir était là, c'était bien parce que ses parents s'aimaient. Parent. Un autre mot qui commençait à faire partie de son vocabulaire. Comme un autre qui la renvoyait à des souvenirs anciens et révolus, doux et mélancoliques à la fois.

Famille. Oui, elle aussi avait eu une famille. Un père, une mère, une sœur jumelle et toute une tribu autour d'elle. Mais aujourd'hui, il ne restait de ce passé que de vagues traces peu flatteuses dans les livres d'Histoire. Oui, elle n'aurait rien à offrir à cet enfant qu'une culture désuète et dépassée, un monde définitivement obsolète et une mémoire des temps anciens. Ainsi que sa propre incompréhension du monde présent. Décidément, était-ce réellement une bonne idée? Qu'elle devienne mère dans de telles conditions?

Un soupir et le ronronnement de Kirara qui la fait quitter ses pensées. Perdue dans ses questions, assise à son bureau du Conseil des élèves, elle n'avait pas vu le temps passé. Il était plus que temps de cessé de travailler pour aujourd'hui. Même si elle en profitait encore tant que Jace la laissait encore faire. Elle avait promis d'y aller doucement, elle le ferait. Mais elle avait encore un peu de temps. Son ventre commençait à peine à s'arrondir et encore ils étaient à le voir car seuls à le savoir. Mais c'était bien la preuve que le temps continuait sa course inéluctable.

Prenant tranquillement la direction de la chambre de son mari, elle gardait l'esprit un peu ailleurs jusqu’à ce que Kirara ne commence à se manifester. Et en effet, alors qu'elle entrouvrait la porte, un son étrange résonna à ses oreilles, la faisant accélérer le mouvement pour découvrir avec stupeur Jace debout dans leur chambre, avec un poupon en pleurs dans les bras. Son regard d'abord complètement absorbé par le bébé finit par croiser celui de son époux, on ne peut plus perdu et désemparé.

- Je... je peux tout expliquer, ou pas en fait. je ne sais pas d'où viens cet enfant et il refuse de taire je ne sais pas quoi faire. Il était là avant que je n'entre dans la chambre je ne comprends rien.

Première chose à faire, fermer la porte. Mais maintenant? L'enfant ne semblait pas vouloir se taire et le pauvre Jace était parfaitement débordé. Bon, essayons de raisonner logiquement. Il a peut-être faim. Ou peur. Et ce ne serait pas comme ça qu'il se calmerait. Alors, elle s'avança avant de venir prendre le bébé des bras de Jace.

"- Si tu ne te calmes pas, il continuera lui aussi à hurler. Ça ne sert à rien de s'énerver. On va d'abord essayer de voir ce qui ne va pas pour lui et une fois qu'il aura cesser de pleurer, on avisera de la suite."

Voilà, il suffisait de rester logique. Les enfants, ça ne devait pas être si éloigné que ça des bébés animaux et ça, elle maîtrisait alors, pas de panique. C'est avec quelques hésitations et un manque d'aisance flagrant qu'elle prit l'enfant dans ses bras mais une fois ce dernier bien caler contre elle, la future maman commença à le bercer lentement, en murmurant des mots apaisants dans sa langue maternelle. Elle alla s'asseoir sur le bord du lit et, tandis qu'elle terminait de rassurer le bébé qui cessait de hurler pour se contenter de sangloter doucement, elle sentit un léger sourire naître sur le coin de ses lèvres.

"- Ça ressemblerait bien à une blague, cette histoire. Peut-être un coup de l'infirmière. Ou bien encore Deus, qui s'amuse un peu à nos dépens. Remarque, au pire, ça nous fera un peu d'exercice. Parce que, vu les circonstances, on échappera à ce genre de moments d'ici quelques mois."
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qu'est-ce que.... What ??? - Sam 22 Nov 2014 - 21:23





Qu'est-ce que... What ???
Surprise !


Une fois que sa compagne fut rentrée, elle ferma aussitôt la porte, comprenant sans doute l'urgence dans laquelle se trouvait Jace, il ne savait vraiment pas quoi faire pour le calmer. Il avait avoir tout essayer, enfin tout... non sûrement pas en fait, sinon il se serait déjà arrêté de pleurer. Il avait beaucoup de chose à apprendre si c'était le cas. En attendant Aby avait pris les devants et cala le nourrisson dans ses bras, avec un peu de difficulté au passage.

" - Si tu ne te calmes pas, il continuera lui aussi à hurler. Ça ne sert à rien de s'énerver. On va d'abord essayer de voir ce qui ne va pas pour lui et une fois qu'il aura cesser de pleurer, on avisera de la suite."


Une fois le petit bien mis comme il le fallait, elle le berça de manière douce et paisible, elle prononça également quelques mots dont il ne comprenait pas réellement le sens, il se doutait que ce langage datait un peu, d'au moins 200 ans, c'est-à-dire lorsque sa compagne vivait encore sur terre. Un instant où ils ne se connaissaient même pas, et qu'ils n'imagineraient jamais qu'après la mort, ils fonderaient tout deux une famille.

" - Ça ressemblerait bien à une blague, cette histoire. Peut-être un coup de l'infirmière. Ou bien encore Deus, qui s'amuse un peu à nos dépens. Remarque, au pire, ça nous fera un peu d'exercice. Parce que, vu les circonstances, on échappera à ce genre de moments d'ici quelques mois."


Un léger soupir alors qu'il se posa sur son fauteuil, suivis d'un petit rire, en effet, ils ne pourraient pas y échapper, il se demandait pour le coup s'il aurait le même plus tard, ça ne faisait pas longtemps qu'il avait ce petit bout d'humain dans la pièce, qu'il en était déjà épuisé. C'est là qu'il avait compris que ce ne serait pas de toute repos, enfin, il le savait déjà, mais vraiment pas à un tel point.

- Je ne sais pas si c'est une blague, mais c'est surprenant de voir un enfant quand on ne s'y attends pas...
Dit-il avec le sourire tout de même.

Seulement ils n'allaient pas pouvoir le garder en cachette toute leur... vie ? Ils ne pourraient pas tout le temps le cacher, surtout aux yeux des directeurs de l'académie, à vrai dire tout se savait un jour ou un autre, comme leur relation qu'ils essayaient de cacher au tout début. Au final ils ont organisé un mariage et maintenant c'était compliqué de le cacher. Mais leur état d'esprit avait changé entre avant et maintenant, désormais ils s'en fichaient, mais là il fallait dire que tout allait vite. Le mariage, la nouvelle d'Aby qui était enceinte, qui sous-entendait donc qu'ils être parents, et maintenant un enfant sortit tout droit d'on ne savait où. Il essayait de trouver une explication logique à tout ça, mais il ne trouvait pas.

- Mais qu'est-ce qu'on va bien pouvoir faire de cet enfant ? On va le garder ? Il doit bien appartenir à quelqu'un non ? Il ne sort pas de la cuisse de Deus même. Si ?


Invité
avatar
Invité
Re: Qu'est-ce que.... What ??? - Dim 23 Nov 2014 - 10:31
- Je ne sais pas si c'est une blague, mais c'est surprenant de voir un enfant quand on ne s'y attends pas...

Là-dessus, elle ne pouvait que lui donner raison. Déjà que le simple fait d'apprendre qu'elle était enceinte l'avait laissé passablement secouée alors se retrouver là, en cet instant, avec un bébé parfaitement inconnu dans les bras, avouez que cela faisait beaucoup en très peu de temps pour la jeune fille devenue Déesse depuis peu. Mais au final, les choses semblaient se calmer tranquillement et c'était le principal. Maintenant que Jace n'avait plus le bébé, il paraissait plus calme et l'enfant dans ses bras finissait de sangloter au rythme des mouvements de ses bras. Voilà, c'est bien.

- Mais qu'est-ce qu'on va bien pouvoir faire de cet enfant ? On va le garder ? Il doit bien appartenir à quelqu'un non ? Il ne sort pas de la cuisse de Deus même. Si ?

"- Pour cette nuit, il ne servira à rien de courir l'Académie pour savoir à qui il appartient. Mais un bébé, ça ne se perd pas comme ça. Alors dès demain, il nous suffira de prévenir les Directeurs et d'écouter les rumeurs de couloir. Nous finirons bien par trouver un indice sur lui."

Oui, il ne servirait à rien de commencer par hurler dans les couloirs à qui voudrait d'un bébé ou qui en aurait perdu un par inadvertance. Et puis, quelque part, maintenant qu'il était là, bien calé contre sa poitrine et respirant au rythme qu'elle, elle ne pouvait pas nier que ce contact lui était doux et agréable. Une première ébauche de ce qu'elle vivrait d'ici quelques mois. Finalement, cette surprise imprévue n'était peut-être pas tant une mauvaise chose que cela. Une fois passée les premières minutes de stupeur, elle réalisait que ce n'était pas si terrible en fin de compte.

"- On ne peut pas le garder mais si personne ne se manifeste ou si nous ne trouvons aucun indice sur lui, au moins, nous lui trouverons une famille digne de ce nom. En attendant, je crois qu'il va être temps de le mettre au lit celui-là."

Non, le garder était impossible, impensable même. Elle allait déjà avoir un enfant à elle, elle ne se voyait pas du coup en assumer un autre, encore moins sorti ainsi de nulle part. Même si elle avait vaguement la sensation de le connaitre, comme si il ne lui était pas aussi inconnu que cela. Même Kirara semblait le tolérer, ce qui était plutôt étrange, qu'il se montre aussi doux avec un parfait étrange. Peut-être du fait qu'il s'agisse d'un bébé? Qui sait.

Enfin, le bâillement démesuré du bébé dans ses bras vint confirmer ses dires. Le petit bout dans blotti contre elle commençait à fatiguer et il allait être temps pour lui de dormir. Ce qui ne serait pas une mauvaise idée pour eux aussi. Mais où allait-ils le mettre? Car autant l'avouer, la chambre n'était pas vraiment préparée à accueillir ce genre d'invité surprise. Alors, après avoir jeté un coup d’œil détaillé sur la pièce, elle finit par arriver à la seule conclusion qui lui paraissait logique.

"- Bon, je crois que pour cette nuit en tout cas, on devra partager le lit avec notre petit inconnu. Parce qu'il est épuisé et après ma journée, j'avoue être aussi relativement fatiguée."

Attention, la jeune précolombienne qui acceptait de reconnaître qu'elle était fatiguée? Alors là, c'était une nouvelle surprise. Mais le bâillement est toujours contagieux et cette fois, c'est à son tour. Un nouveau murmure en direction du bébé qui sourit un peu, émettant un son proche du gazouillis alors que déjà, ses paupières se font lourdes. Oui, dors petit homme.

La Présidente du Conseil des élèves vient s'installer un peu plus confortablement dans le lit, a moitié allongée et berçant toujours doucement cet étrange petit être. Le regard un peu vague et un léger sourire sur le visage, elle s'imagine un instant d'ici quelques mois. Et soudain, cette perspective ne lui fait plus si peur.
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qu'est-ce que.... What ??? - Jeu 27 Nov 2014 - 0:30





Qu'est-ce que... What ???
Surprise !


"- Pour cette nuit, il ne servira à rien de courir l'Académie pour savoir à qui il appartient. Mais un bébé, ça ne se perd pas comme ça. Alors dès demain, il nous suffira de prévenir les Directeurs et d'écouter les rumeurs de couloir. Nous finirons bien par trouver un indice sur lui."


Oui c'est vrai, elle n'avait tord, Jace acquiesça d'un signe de tête pour lui faire signe qu'il était bien d'accord, ça ne servait à rien de crier dans tout les couloirs qu'il y avait un bébé abandonné et qu'il fallait que le ou la propriétaire le récupère au plus vite. Ils auraient sans doute les infos qu'ils veulent en temps utile après tout.

"- On ne peut pas le garder mais si personne ne se manifeste ou si nous ne trouvons aucun indice sur lui, au moins, nous lui trouverons une famille digne de ce nom. En attendant, je crois qu'il va être temps de le mettre au lit celui-là."


Oui, et il n'y avait pas que lui à mettre au lit. Jace aussi était en pleine fatigue, et le bâillement du nourrisson n'arrangeait rien à la situation, lui arrachant lui aussi un cri de fatigue en plus de s'étirer. Si ça continuait ils allaient devoir aller dans le monde des humains pour le donner à une famille qui saura bien l'accueillir comme sa compagne venait de le dire. Mais ça ils verront en temps utile, car le temps actuelle était celui du repos et bien mérité.

"- Bon, je crois que pour cette nuit en tout cas, on devra partager le lit avec notre petit inconnu. Parce qu'il est épuisé et après ma journée, j'avoue être aussi relativement fatiguée."
Dit-il avec le sourire tout de même.

- En effet
fit-il avec le sourire.

Sa compagne venait de s'installer dans le lit, elle berçait l'enfant comme s'il s'agissait du sien. Il vint replacer un peu ses cheveux et embrassa Aby sur le front, la bordant également, il était temps pour lui d'aller se coucher également, assez d'aventure comme ça pour aujourd'hui, il en avait bien assez eu... il se mit donc dans le lit, en essayant de ne pas prendre trop de place avant de partir vers le pays des songes. Un pays qu'il avait visité bon nombre de fois, d'ailleurs il rêva de cet enfant, ou du sien... il ne savait pas vraiment pour le coup, jusqu'à entendre des "- 'a'a ". Il était dans un état de semi-rêve, semi-réveillé. Il pensait qu'il était encore dans son rêve jusqu'à sentir une présence sur lui...

- Laissez-moi... dormir... encore une peu...


- 'a'a


- Laisse papa tranq... PAPA ?!
S'écria-t-il d'un coup en se relevant brusquement, il balaya le lit du regard avant de tomber, non pas sur un nourrisson, mais un bébé qui avait bien la taille d'un petit d'environ deux ou trois ans. Il le pris dans ses bras et le regarda sous toute les coutures... Il regarda Aby, puis le reste de toute la pièce... on dirait qu'il s'agissait bien du même petit qu'hier, mais là tout lui échappait, il n'avait pas dormis aussi longtemps quand même. Comment avait-il fait pour grandir aussi vite ?? Et pourquoi est-ce qu'il lui ressemblait quand il était plus jeune, rien ne collait, cet enfant n'était pas de lui et pourtant il avait même traits que lui.

- Chérie... je crois que là, nous avons un problème.


Et pour cause, cet enfant n'avait rien de normal, et à ce rythme là il allait atteindre leurs âge respectif assez rapidement. Voir même devenir plus vieux qui sait ? Enfin, était-ce possible ? Il ne savait pas, mais ce qui l'intriguait c'était cette ressemblance assez frappante. Il posa l'enfant devant lui qui se mit à 4 pattes pour venir le rejoindre afin qu'il le prenne dans ses bras. Décidément il n'était vraiment pas fan de ce genre de situation... c'était un peu embarrassant il fallait dire pour lui. Il n'en avait pas du tout l'habitude.

- Qu'est-ce que tu es...
lâcha-t-il d'une voix assez basse.

Invité
avatar
Invité
Re: Qu'est-ce que.... What ??? - Jeu 27 Nov 2014 - 10:19
- En effet

Simplement calée contre le montant du lit, attendant que le petit bout d'homme dans ses bras finisse par céder aux appels répétés de Morphée, elle ne put retenir un sourire lorsque son mari vint remettre ses cheveux en place avant de l'embrasser sur le front. Finalement, si c'était ça être parents, ce ne serait peut-être pas aussi terrifiant qu'elle le craignait tant. Même Kirara semblait relativement calme, restant sagement aux pieds du lit, montant la garde autant sur sa maîtresse que sur le précieux début de vie entre ses bras. Qui avait ainsi pu le laisser seul, abandonné? Voilà une question qui lui tourna un moment dans l'esprit.

Mais déjà, le bébé s'était endormi et Jace faisait de même. De son côté, elle les laissa un instant tous les deux seuls, le temps de se changer et de se doucher, demandant à Kirara de veiller sur eux pour elle. Et en revenant, de trouver le bébé tourner vers son mari, tous deux endormis l'un contre l'autre, apaisés et calmes, elle sentit un instant son cœur se pincer. Oui, ce genre de moments, elle espérait en revoir bien d'autres, et avec un autre enfant. Le leur. Ses mains passèrent sur son ventre avant qu'à son tour, elle ne se glisse sous les draps, leur souhaitant dans un souffle une bonne nuit à tous les deux.

Les nuits de la future maman n'étaient pas forcément aussi reposante qu'elle le voudrait mais cet nuit-là, elle avait eu un sommeil lourd et sans rêve. Profond. Aussi, lorsque le jour se leva, elle eut du mal à se réveiller bel et bien. Sans doute même s'était-elle rendormi car de loin lui parvenait des voix un peu étouffées et déformées par le coton du sommeil l'enveloppant encore.

- Laissez-moi... dormir... encore une peu...

- 'a'a

- Laisse papa tranq... PAPA ?!

Le cri de Jace fut le déclic qu'il lui manquait pour finir par se réveiller comme il le fallait. Mais l'esprit encore perdu entre rêve et réalité, sur le coup, elle ne comprit pas du tout ce qui avait poussé son mari à crier de la sorte. Elle jeta un coup d’œil sur la chambre et ne trouva rien de changé. même Kirara était là et elle n'était pas du tout inquiète. Alors, pourquoi tout ce remue-ménage de bon matin?

- Chérie... je crois que là, nous avons un problème.

Un problème? Elle ne voyait toujours pas lequel. Et puis, les événements de la veille lui revinrent en mémoire. Le bébé qu'ils avaient gardés afin de rechercher sa famille. Ou était-il d'ailleurs? Et puis, son regard qui tombe sur l'enfant dans les bras de Jace. Et là, la surprise qui se lit sur son visage.

"- Mais comment? Ce n'est pas possible. Que..."

Oui, aucun doute possible. Cet enfant d'environ 2 ans, ça ne pouvait être que le nourrisson qui s'était endormi avec eux la veille au soir. Mais aucun être humain ne pouvait vieillir aussi vite. Ce n'était pas concevable. L'enfant d'Apprentis Dieux peut-être? Ou carrément de véritables Dieux? Peut-être que c'était le fait de vivre à la Deus depuis sa naissance avait eu ce genre d'impact sur le petit? Non, concrètement, elle ne savait pas et elle n'y comprenait rien.

- Qu'est-ce que tu es...

"- Voilà une bonne question. Et tu as remarqué? Il te ressemble beaucoup et te semble très attaché. Il t'a déjà appelé Papa..."

Quelque part, au fond de la jeune indienne, un léger pincement au cœur. Pourquoi lui ressemblait-il autant? Et ce mot, papa, cela lui faisait bizarre. Sans compter que Jace lui-même paraissait complètement désemparé, perdu par ce qui était en train d'arriver. En tout cas, le problème restait le même au final. Qu'allait-il faire de cet enfant maintenant?

"- Je ne suis plus si sure qu'en parler aux Directeurs soit une bonne idée. Un enfant qui grandit en accéléré. Et qui en plus est ton portrait craché même à cet âge. Mais je ne vois pas trop lui chercher une famille non plus."

Non, elle ne pouvait pas se résoudre à s'en séparer d'elle-même. Car si elle le faisait, ce serait comme si elle se séparait de Jace. Et ça, elle n'en était tout simplement pas capable. Elle aurait trop l'impression en laissant cet enfant d'abandonner une part de son amour et si dans son état habituel, elle aurait su laisser la logique garder le dessus, aujourd'hui, elle en était incapable. Et oui, les hormones font leur travail de leurs côtés.

"- Et si on le gardait avec nous? Juste le temps qu'il soit assez grand pour nous dire qui il est, où est sa famille et ce genre de choses. Vu sa vitesse de croissance, d'ici 3/4, ce sera chose faite et après, tout rentrera dans l'ordre. Tu ne crois pas? "

Il semblait tellement heureux dans les bras de Jace, rayonnant et gazouillant à cœur joie. Cela lui faisait mal au cœur de l'imaginer devoir s'en séparer de la sorte. Mais là, elle avait besoin de l'avis de Jace car elle sentait bien qu'elle n'était pas objective.Du moins, pas autant qu'elle voudrait l'être.
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qu'est-ce que.... What ??? - Mer 3 Déc 2014 - 0:04





Qu'est-ce que... What ???
Surprise !




Sa compagne était aussi surprise que lui, et il y avait de quoi fallait dire. Se retrouver d'un nourrisson de quelques jours à un bambin de 2 ans d'âge minimum, ce n'était pas tout les jours qu'on voyait ça... quand au fait qu'il s'agisse potentiellement d'une blague, ça il n'y croyait plus vraiment à vrai dire désormais.

"- Voilà une bonne question. Et tu as remarqué? Il te ressemble beaucoup et te semble très attaché. Il t'a déjà appelé Papa..."


"- Il me ressemble un peu trop à mon goût même... et je me demande bien pourquoi à vrai dire."


Il essayait de chercher quelque chose de logique dans tout ça, un truc qui lui aurait échappé, comment cela se faisait-il que ce... mini-Jace ? Vois pas trop comment on pourrait appeler ce truc autrement, lui ressemblait à tel point qu'il se voyait lui en photo ayant le même âge. Était-ce un clone ? C'était une possibilité dans un sens après tout, à la Deus Academia tout ce qui est illogique est logique...

"- Je ne suis plus si sure qu'en parler aux Directeurs soit une bonne idée. Un enfant qui grandit en accéléré. Et qui en plus est ton portrait craché même à cet âge. Mais je ne vois pas trop lui chercher une famille non plus."


Jace approuva de la tête. Comment faire pour en parler aux directeurs déjà ? Du genre ils se pointent dans le bureau et disent "Bonjour ! Nous avons un bambin qui a pris 2 ans en une nuit ça vous intéresse ?" Ce serait tout simplement aberrant, et en ce qui concerne une nouvelle famille pour ce petit, à moins de voilour causer un infarctus général, c'était une très mauvaise idée de le laisser quelque part sur terre, puis qui sait, ce nouveau lui ne sera peut-être loué de bonnes intentions lorsqu'il aura atteint son âge. C'était son portrait craché mais peut-être pas la même éducation et le même état d'esprit. Puis c'est là qu'Aby émis l'hypothèse de finalement le garder avec nous. Pourquoi pas après tout... mais il doutait sérieusement que tout rentrerait dans l'ordre comme ça en un claquement doigt, ce bébé lui inspirait plus un mauvais pressentiment qu'autre chose.

- Je ne sais pas... oui, pourquoi pas.


Il regardait le bambin et les yeux d'Aby. C'est comme si elle s'était déjà attachée à ce petit bout d'humain, anormal soit-il, mais pas moins mignon aux yeux de sa compagne. D'ailleurs il avait peur que les choses puissent mal tourner à l'avenir, comment réagira-t-elle ? Jace voyait en face de lui un problème à résoudre et non un enfant à élever.

- Nous verrons bien ce que nous dira ce... mini-moi, dans les jours à venir. En attendant faisons comme si de rien n'était.


Il ne voulait pas voir le regard de sa femme s'assombrir, il y avait quelque chose dans ses yeux, comme une étoile qui brillait. Jace descendit donc du lit et mis le mini-Jace au sol, ce dernier semblait vouloir marcher d'ailleurs, il commença donc à faire... ses premiers pas en quelque sorte. Il avait vraiment l'air d'un bébé normal à première vue, on dirait presque la scène d'un père apprenant à son fils à marcher. Ce dernier s'en alla soudainement vers Aby, tombant deux fois au passage, mais sans broncher il se relevait à chaque fois pour tirer sur la couette où se trouver la jeune femme.

- Mama.
Dit-il soudainement en rigolant. Comme un enfant rigolerait de manière innocente.

Jace regardait attentivement la scène. Il se voyait lui dans les mois à venir, ou plutôt les années à venir en réalité. Car dans 9 mois leur enfant ne fera pas déjà cette taille tout de même. Il avait un sentiment qu'il ne s'expliquait pas lui-même, quand bien même il essayait de chercher. Peut-être que ce sentiment sera moins flou dans les jours à venir, pour le moment ils devaient se contenter de faire en sorte que ce petit bout ne s'échappe pas, et grandisse dans la bonne humeur, peut-être pourra-t-il leur en dire plus sur ses origines, du moins c'est ce que Jace espérait.

- Je pense qu'il t'apprécie également.
Fit-il avec le sourire pour masquer son sentiment qu'il ne s'expliquait pas.

Invité
avatar
Invité
Re: Qu'est-ce que.... What ??? - Mer 3 Déc 2014 - 10:09
- Il me ressemble un peu trop à mon goût même... et je me demande bien pourquoi à vrai dire.

Voilà une des nombreuses questions qui hantait également l'esprit de la jeune future maman. Après tout, quel genre d'enfant grandit à vitesse accélérée en ressemblant trait pour trait à une personne qui à première vue ne serait nullement de sa famille? Un nouveau mystère à la Deus, elle ne voyait que cela. Qui était-il vraiment? D’où venait-il? Que faisait-il ici? Non aucune réponse ne lui en vint mais le seule chose qui s'imposa à elle fut l'impossibilité de le déposer sur Terre. Un enfant grandissant à ce rythme ne pouvait pas être humain. Donc, il était forcément originaire de l'Académie. Mais cela ne les avançait as beaucoup plus.

Après avoir tenté de retourner le problème dans tous les sens, la seule conclusion logique à laquelle arriva la jeune femme fut que révéler existence de cet enfant n'était pas la meilleure des choses à faire. Trop d'inconnues dans cette équation. Et surtout, cette ressemblance avec Jace. un détail qu'elle ne pouvait passer sous silence. Abandonner cet être qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau, elle ne le pourrait pas. Heureusement que son mari partagea son avis car elle n'aurait vraiment pas pu se séparer maintenant de ce petit bout d'Homme. Elle si raisonnable risquait de voir sa réputation vite mise à mal si déjà elle cédait pour les yeux d'un bébé/enfant inconnu.

- Nous verrons bien ce que nous dira ce... mini-moi, dans les jours à venir. En attendant faisons comme si de rien n'était.

La Présidente du Conseil des Élèves ne pouvait ignorer que Jace n'était pas aussi ravi que cela de la situation dans laquelle ils se trouvaient. Dans ses paroles, dans son attitude, cela se sentait. il était mal à l'aise, encore plus qu'elle. A cause de cette étrange impression de voir un autre lieu sous ses yeux? Peut-être qui sait. En tout cas, de son côté, elle trouvait cela touchant de découvrir son époux avec cet enfant dans les bras, en train de s'occuper comme de son propre petit.

Le voilà qui pose l'enfant au sol en sa compagnie tandis que la jeune fille prend le temps de s'étirer et de finir de se réveiller comme il faut. Un regard pour son ventre. Réflexe idiot mais elle ne peut s'empêcher de se demander si le futur sien va bien, si elle sera une bonne maman pour lui et tout un tas de questions de ce genre. Elle chasse ces interrogations de son esprit tout en se demandant encore combien de temps sa grossesse restera invisible et secrète à l'Académie lorsque soudain, un mot prononcé d'une voix fluette attire son attention, la faisant revenir violemment sur Terre.

- Mama.

- Je pense qu'il t'apprécie également.

Pas de réponse, juste une expression complètement perdue. Surprise, la jeune mariée ne sait as comment réagir. Un sourire mais une pointe de tristesse aussi. Non, il ne faut pas se laisser aller comme ça. Alors, elle respire un grand coup avant de sortir des couvertures et de se pencher pour saisir le petit bout d'homme au pied du lit et le mettre sur ses genoux. Ses gazouillements et ses rires joyeux la font rayonner sans même qu'elle ne s'en rende compte. Oui, elle est sous le charme, à sa façon.

"- Je vais prévenir le reste du Conseil et l'Académie qu'aujourd'hui, je ne serais pas présente en cours. On ne peut pas le laisser seul ici, ce serait trop dangereux. Et l'emmener avec nous le serait pareillement. Alors...
Je vais le garder. Au moins pour aujourd'hui."


Avec tout ce qu'elle avait déjà fait pour la Deus, elle pouvait bien se prendre un jour de congé. En plus, quelque part, cela devrait faire plaisir à Jace puisqu'il était le premier à vouloir qu'elle se repose et qu'elle délègue une peu ses tâches. Comme ça, elle ferait d'une pierre deux coups. L'enfant sur ses genoux semblaient aux anges même si, déjà, elle avait l'impression vague qu'il avait légèrement grandit depuis son réveil. Mais ce n'était qu'une impression. Forcément.

"- Tu vas rester avec moi, d'accord? Papa Jace va aller au travail et ce soir, il rentrera avec nous."

S'adressant à l'enfant sur ses jambes, son sourire était rayonnant sans même qu'elle ne s'en rende compte. Au fond, ce n'était qu'un jeu. Oui, elle s'était déjà attachée et elle le savait très bien mais que faire d'autre? Et puis, le bambin réagissait à la moindre de ses sollicitations, rigolant et gazouillant, articulant des sons sans vrai sens pour le moment mais ressemblant à des semblants de phrases. Bientôt il parlerait, peut-être même avant la tombée de la nuit.

"- A moins que tu veuilles prendre ta journée aussi. Mais je sais que tu as des cours à donner alors, c'est comme tu veux."
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qu'est-ce que.... What ??? - Dim 7 Déc 2014 - 10:43





Qu'est-ce que... What ???
Surprise !


Sur le coup elle n'avait pas vraiment eu de réaction, ou du moins, elle restait stupéfaite, ou surprise, elle ne s'attendait sans doute pas à ce que bambin l'appelle maman, c'était trop hâtif comme situation, ni l'un ni l'autre n'avait eu le temps de se préparer à ce genre de situation, à ses mots, en tout cas pas encore, il n'était pas encore habitué au fait qu'il allait se faire appeler "Papa" à partir de maintenant. La nouvelle jeune maman donc, pris dans ses bras son enfant adoptif dans un sens, elle semblait si heureuse de l'avoir dans ses bras, ça lui faisait chaud au coeur de la voir comme ça, rayonnante et heureuse, après ce qu'il venait de se passer, ce genre de situation était rare à l'académie presque.

"- Je vais prévenir le reste du Conseil et l'Académie qu'aujourd'hui, je ne serais pas présente en cours. On ne peut pas le laisser seul ici, ce serait trop dangereux. Et l'emmener avec nous le serait pareillement. Alors...
Je vais le garder. Au moins pour aujourd'hui."


- Oui... Et comme ça tu pourras te reposer, enfin, dans un certains sens.


Oui, dans un certain sens, car s'occuper d'un enfant était sûrement tout sauf du repos, mais ce n'était pas un épuisement mauvais au final, il n'y avait rien de dangereux à s'occuper d'un enfant au moins. Depuis que le couple avait appris pour la grossesse d'Aby, Jace appliquait un peu trop les conseils de l'infirmière, c'est-à-dire, se reposer,

"- Tu vas rester avec moi, d'accord? Papa Jace va aller au travail et ce soir, il rentrera avec nous."


Le "Papa" eut un sourire au moment où elle avait sortis cette phrase, pendant l'espace d'un instant il se croyait encore vivant dans un sens, le père allant au travail, sa femme s'occupant de leur petit pendant son temps de repos, bref, une vie de parents normale quoi, mais il n'en était rien.

"- A moins que tu veuilles prendre ta journée aussi. Mais je sais que tu as des cours à donner alors, c'est comme tu veux."


- Ce n'est pas que je n'ai pas envie de rester, mais je ne peux pas me défiler pour mon cours alors que je suis en pleine forme et que je n'ai pas besoin de repos.
Fit--il en souriant.

Il s'approcha de sa compagne et de son fils adoptif, lui ressemblant étrangement... mais passons pour le moment. Il mis la main sur la tête de ce dernier, un peu comme pour le rassurer, pour lui faire passer un message, comme quoi il reviendra ce soir, puis il déposa un baiser à sa moitié avant de se préparer et de sortir de leur chambre pour aller donner ses cours.

- Je ferais en sorte de finir un peu plus tôt que prévu quand même.


Puis il s'en alla donc, laissant la mère et le fils seul dans la chambre. Ceci étant dit... cet enfant l’intriguait toujours autant, il se demandait s'il ne devait pas aller faire un tour à la bibliothèque à tout hasard, peut-être qu'il obtiendrait certaines informations après tout, cet endroit était remplis de secret divers et variés que beaucoup de monde ignoraient encore, lui compris. Tout ce qui n'était pas logique pour la plupart des gens ici, lui compris encore une fois, avait quand même son petit lot d'explication logique à la bibliothèque... et si quelqu'un ne comprenait pas, il n'y avait qu'à lui dire "C'est magique." et effectivement, de ce point de vue là, tout devenait un poil plus clair. Mais l'heure était aux études et non à la recherche.

Invité
avatar
Invité
Re: Qu'est-ce que.... What ??? - Dim 7 Déc 2014 - 17:06
- Oui... Et comme ça tu pourras te reposer, enfin, dans un certains sens.

Et encore cette histoire de repos. Décidément, il n'allait pas en démordre. En même temps, pour une fois, la jeune mariée ne pouvait pas trop lui en vouloir. Elle reconnaissait, certes difficilement mais de façon de plus en plus certaine, que sa grossesse la fatiguait davantage et qu'elle avait du mal à tenir le même rythme qu'avant. Pourtant, il lui faudrait bien arrivé à assurer le reste de ses obligations pendant les mois à venir et même encore après, un fois que le bébé serait là. Enfin, elle aviserait en temps voulus, c'était encore bien trop tôt pour le moment.

- Ce n'est pas que je n'ai pas envie de rester, mais je ne peux pas me défiler pour mon cours alors que je suis en pleine forme et que je n'ai pas besoin de repos.

Quelque part, même si elle ne le dirait jamais, elle avait espéré qu'il reste également. Cet enfant n'était peut-être pas le leur mais au fond, pour le moment, c'était un peu ce qu'il représentait quand même. Et la perspective de rester toute seule avec lui l'inquiétait un peu. Mais ce n'était qu'une journée. Et puis, que craignait-elle vraiment? Elle était une déesse à présente, plus une apprentie. Elle était la Présidente du Conseil des élèves, une femme mariée et responsable. Alors il n'y avait pas de raisons qu'elle ne s'en sorte pas. Voilà, elle devait penser ainsi, rester positive. Kirara restait avec elle en plus, elle ne serait donc pas tout à fait seule.

- Je ferais en sorte de finir un peu plus tôt que prévu quand même.

"- Nous t'attendrons tranquillement ici. Passe une bonne journée de ton côté."

Un dernier baiser échangé, un geste doux et rassurant pour le petit et Jace quitta la chambre en direction des salles de cours, laissant la jeune précolombienne seule avec le mini-lui. Au départ, ce fut le silence qui régna, la jeune femme ne sachant malgré tout pas vraiment quoi faire ni comment se comporter avec un enfant. Et surtout, elle réalisa qu'il grandissait sous ses yeux. Lentement, ça ne se voyait pas vraiment mais elle s'en rendit compte lorsqu'il articula une phrase, presque correcte par rapport à ce qu'il avait prononcé plus tôt.

"- Dis maman, papa... va revenir?"

"- Oui, bien sur. Mais en attendant, c'est moi qui vais prendre soin de toi. Alors, pour commencer, que dirais-tu d'une bonne douche? Tu verras, tu te sentiras mieux après."

Un sourire de la part du bambin, le gamin qui vient se caler contre elle pour la câliner et un nouvel instant de stupeur avant que ses bras ne vienne le prendre doucement comme pour l'envelopper. Oui, elle devait le protéger. S'en occuper, comme elle le ferait pour le sien, bientôt. Alors, une fois leur étreinte terminée, direction la salle de bain. Et ce fut bien une des rares fois ou elle y passa tant de temps.

Entre les jeux d'eaux, les éclaboussures, la douche en tant que tel, l'habillage et tout le reste, le tout ponctués d'éclats de rires et de sourires radieux, elle ne vit même pas passer la matinée. Mais en revenant dans la chambre une fois cette tache terminée, elle ne pouvait pas ne pas voir que le petit n'avait pas grandi à nouveau. Il faisait presque la taille d'un enfant de 4 ans à présent et il n'était que l'heure du repas. D'ailleurs, ce furent leurs estomac respectifs qui le leur rappelèrent en grondant de concert. Heureusement que Jace n'était pas là, il n'aurait pas apprécié qu'elle manque un repas dans son état.

Mais pas question d'aller à la cafétéria avec le petit bout qu'elle gardait. Alors, elle donna une liste à Kirara qui alla la transmettre directement au chef cuisinier. Sous ordre de l'infirmière, elle avait besoin de repos et il devait donc amené le repas de ce midi à sa chambre. Voilà, problème résolu. Et tant pis si elle avait commandé pour 3 et que cela paraissait suspect, elle se débrouillerait plus tard avec ce genre de détail. De toute façon, sa grossesse ne passera pas inaperçue encore des années.

Le repas leur fut donc livrer par une serveuse un peu inquiète de son état mais rassuré en découvrant l'amérindienne à l'air certes un peu fatiguée mais visiblement en pleine forme. Sa livraison effectuée, elle les laissa seuls sans avoir noté la présence du mini Jace. Le repas se passa comme la douche, dans un air de fête. Un véritable moment festif et qui fit beaucoup de bien à la jeune femme. après les événements qui étaient survenus à son mariage, elle avait fait des cauchemars, regrettant même d'avoir prévu cette cérémonie qui avait tournée au drame. Là, elle se sentait bien, à l'abri, rassurée. Et la présence de cet enfant ressemblant tellement à Jace lui faisait du bien quelque part. Ainsi, il était toujours avec elle.

Après une bonne sieste en début d'après-midi, nouvelle surprise. l'enfant commençait à lire, ayant presque atteint le développement d'un enfant de 7 ans. A croire qu'il grandissait plus vite chaque fois qu'elle le quittait des yeux et qu'elle revenait vers lui. Mais plutôt que de s'en inquiéter, elle passa l'après-midi à lui lire des contes et des histoires, à l'aider à essayer de lire et même à apprendre à compter. Elle se sentait utile, vivante et tellement sereine dans ces moments-là. Tellement qu'elle pourrait presque en oublier que cet enfant n'était nullement le sien et que sa nature et son origine restait plus que mystérieuse.

L'après-midi se passa donc aussi calmement que le reste de la journée et bientôt, Jace reviendrait après sa journée de cours. C'était drôle mais elle avait hâte qu'il rentre, pour lui montrer qu'elle avait été capable de s'occuper de cet enfant et même de lui apprendre des choses. Dans l'espoir de se dire qu'au fond, elle serait peut-être capable d'être vraiment une bonne mère.
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qu'est-ce que.... What ??? - Sam 13 Déc 2014 - 1:59





Qu'est-ce que... What ???
Surprise !


"-- Nous t'attendrons tranquillement ici. Passe une bonne journée de ton côté."


Un bref signe de tête, un dernier baiser et il était partis. Il aurait très bien pu rester et s'occuper du petit avec sa femme toute la journée, mais il voulait absolument passer par la bibliothèque sans éveiller les soupçons, ce petit, Abygaïl s'y était beaucoup attaché, beaucoup plus que lui pourrait s'y attacher, il y avait anguille sous roche et maintenant qu'il était à l'écart c'était le moment de se poser des questions, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.
Déjà en arrivant à son cours, il ordonna à ses élèves d'aller en salle d'entraînement, il voulait un cour où ils seraient en autonomie après une heure pour passer une autre heure à la bibliothèque. Pendant ce temps là un surveillant garderait les élèves à l’œil pour éviter que ça ne dégénère... pour une fois qu'il pouvait éviter d'emmener un blessé à l'infirmerie. C'est dire le miracle pour l'infirmerie qui allait se produire, d'ailleurs les infirmières trouveraient sans doute ça bizarre... Bref.

Notre protagoniste se dirigea vers la grande bibliothèque, en quête donc d'information susceptible de pouvoir le mettre sur une possible piste d'où provenait ce bébé, qui avait sans doute déjà grandit à l'heure où il feuilletait les pages. Comment était-ce possible qu'un être puisse grandir aussi vite et lui ressembler en même temps ? Il y avait forcément une explication "logique" quelque part dans l'un de ces livres... oui, sûrement.

- Bien... par où commencer ?


Oui, parce-que c'était une chose de savoir que la réponse se trouvait forcément dans la bibliothèque, mais savoir où était la réponse exactement, c'était une autre histoire ! Il devait déjà trouver le bon rayon et rien que ça déjà, c'était pas gagné d'avance. Cette bibliothèque était tellement immense qu'il ne savait même pas par où commencer, c'était tout simplement hallucinant. Cet être n'était pas normal... peut-être qu'il devrait commencer par là, dans la recherches de différentes créatures, mais est-ce que ça existait vraiment ? Il avait un sérieux doute sur cette question. Au final il ne put même pas avoir la réponse, trop de livre à ouvrir pour trop peu de temps qu'il s'était accordé. Il aura sa réponse plus tard, peut-être... du moins c'est ce qu'il espérait.

N'ayant eu aucune réponse, il retourna voir sa classe qui était dans un sacré bordel, le surveillant avait complètement était dépassé par les événements. D'ailleurs aucun élève n'avait remarqué son retour, ce qui lui permis de pousser une bonne gueulante ou tout le monde s'était stoppé net. Et dix séries de pompes ! Dix ! Ceci fait, l'enseignant lâcha ses élèves dans la nature, permission de sortir plus tôt après avoir souffert physiquement, de toute manière ils passeront le reste de la journée à dormir. Direction sa chambre, où sa femme et... son enfant en quelque sorte, attendent son retour.

C'est alors qu'il ouvrit la porte et à peine eu-t-il le temps d'ouvrir cette dernière, qu'il entendit un "Papa !" venant du fond de la pièce et de voir débouler un petit garçon de... de... 8 ans ? 9 Ans ?

- Ooooh... dit donc, tu as l'air bien en forme petit bonhomme
Fit-il en prenant le mini-Jace dans ses bras.
- Alors, qu'as-tu fais avec maman ?
Demanda-t-il en se dirigeant vers sa compagne et son portrait craché dans les mains.

- On s'est amusé à compter, à lire des histoire du renard, puis.... on a mangé.


Il posa l'enfant à terre ensuite le laissant rejoindre sa maman (en quelque sorte) qu'il agrippa à la jambe. Pour le coup il avait l'impression de ne pas avoir 20 ans mais beaucoup plus à voir l'âge du petit. Comme si psychologiquement il avait pris un coup de vieux. Décidément il avait encore du mal à comprendre ce qu'il se passait, comme si tout ceci était un mauvais rêve... ou un bon, c'est selon comment on voit la chose. Pour Jace ce n'était pas une mauvaise chose mais disons qu'il ne se sentait pas prêt pour le coup, il ne s'était pas préparé à s'occuper d'un enfant si vite.

Invité
avatar
Invité
Re: Qu'est-ce que.... What ??? - Sam 13 Déc 2014 - 22:56
Après avoir commencé par lui raconter des contes et des légendes de son peuple, elle était passée à des histoires plus traditionnelles dont, entre autre, le Roman de Renart. Visiblement, les péripéties et toutes les fourberies de ce satané canidé lui plaisaient beaucoup, même s'il plaignait le pauvre Isengrin qui se faisait à chaque fois par le rusé roublard. Au final, la jeune femme s'était tellement absorbée dans toutes ces histoires qu'elle ne faisait même plus attention à l'heure qui tournait inexorablement.

Et puis, il y eut un léger bruit à la porte. Celui reconnaissable entre mille d'une poignée que l'on tourne. Cela devait être Jace, qui devait en avoir terminé avec ses cours pour la journée. Le jeune amérindienne releva un instant ses yeux du livre ouvert devant elle et fut imitée par l'enfant à ses côtés qui s'écria "Papa" en le voyant entré avant de sauter à bas du lit ou tous deux s'étaient installés pour aller se jeter dans les bras de son mari. Une image qui la toucha plus que ne l'avouera jamais.

- Ooooh... dit donc, tu as l'air bien en forme petit bonhomme

Petit bonhomme. Ce n'est qu'à cet instant qu'elle réalisa qu'il y avait vraiment quelque chose de problématique avec ce petit être. Décemment, aucun être vivant ne peut grandir à une telle allure. Et surtout qu'en moins de 24h, il avait quasiment gagné 10 ans d'existence. Ce n'était pas rien. Pourtant, il lui suffisait de voir Jace prendre sa copie miniature dans ses bras pour en oublier ces questions aussi gênantes que sans solutions. Oui, ces courts instants de joie, elle ne pouvait se refuser à se les accorder. Après tout, eut-être les Dieux avaient-ils simplement jugés qu'il était temps pour eux aussi d'avoir droit à leur part de bonheur?

- Alors, qu'as-tu fais avec maman ?

- On s'est amusé à compter, à lire des histoire du renard, puis.... on a mangé.

Une fois le résumé de sa journée condensée exposée au jeune professeur propulsé papa pour l'occasion, l'enfant revint auprès de la jeune amérindienne. Un léger sourire demeura sur le visage de cette dernière, qui passa tendrement sa main dans ses cheveux ébènes et hirsutes, parfaitement semblables à ceux de son papa d'adoption. D'ailleurs, voilà juste une interrogation qui la gênait un peu. Oui, il ressemblait trait pour trait à son mari, c'était sans doute aussi ce qui faisait qu'elle s'y attachait d'autant plus facilement, mais il ne pouvait pas être lui. Alors qui était-il? Il était peut-être enfin temps de le lui demander.

D'un signe de la tête, sa main tapotant la place encore tiède à ses côtés, elle invita le petit garçon à revenir s'installer contre elle tandis que son regard tourné vers Jace, le priait de venir les rejoindre. oui, il était temps pour eux d'avoir une petite 'réunion de famille', si l'on pouvait appeler cela comme ça. Elle attendit que son époux soit venu s'installer avec eux, lui volant un baiser au passage, avant de prendre tranquillement la parole, s'adressant au garçon blotti contre elle avec douceur et de façon chaleureuse.

"- Au fait, je ne te l'ai pas demandé encore mais... Comment est-ce que tu t'appelles?"

- Bah, Jace bien sur!

Un instant, le jeune future maman ne sut pas du tout comment réagir. Son regard croisa celui de Jace, surprise et interloquée, avant de revenir se poser sur l'enfant. Elle ne pouvait pas lui dire que c'était impossible. La ressemblance entre eux était trop frappante mais il ne pouvait pas être lui non plus. Alors, elle essaya de poser d'autres questions, pour voir si elle pourrait en apprendre davantage sur ce drôle de phénomène qui était à la fois un parfait inconnu, la copie parfaite de l'homme de sa vie et son fils adoptif.

"- Tu as quel âge?"

- Je viens d'avoir 10 ans. Et bientôt, je serais aussi grand que papa.

"- Je n'en doute pas une seconde, tu es bien parti pour en plus. Tu seras peut-être même plus fort ou plus beau que lui, qui sait."

- Ça, c'est obligé. Je serais le meilleur, dans tous les domaines. Comme ça, tu seras fière de moi, maman.

Ses paroles restaient des mots d'enfants et pourtant, il y avait eu un instant au fond du regard de ce Jace en miniature un éclat mauvais, méchant et tellement sur de lui qu'elle manqua d'en laisser échapper un frisson. Elle aurait voulu rire de ces exclamations, les prendre à la légère mais au fond d'elle-même, elle n'y parvenait pas. Un léger froid était tombé l'espace de quelques instants mais déjà, il ne restait rien de cette impression désagréable qu'elle avait cru percevoir. Juste le sourire joyeux et amusé d'un enfant qui répond simplement aux questions qu'on lui pose, avec toute la candeur liée à son jeune âge.

- Tu n'as pas à avoir peur, je te protégerais.

"- Je te fais confiance pour ça. Tu es bien comme ton père pour ça. Lui aussi, m'a déjà protéger. De nombreuses fois même. Et il va continuer, n'est-ce pas Jace?"

En regardant bien la réalité en face, Jace avait même fait bien plus, il lui avait sauvé la vie. A plusieurs reprises. Le ton de sa voix lors de cette phrase traduisait toute la reconnaissance qu'elle avait à son égard et le regard qu'elle lui offrit accompagné d'un sourire bienveillant le remerciait à nouveau pour tout ce qu'il avait fait pour elle. Mais était-ce simplement le fruit de son imagination ou soudain, l'air était devenu un tout petit peu plus pesant, comme si cet aveu n'était pas apprécié par tout le monde?
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qu'est-ce que.... What ??? - Jeu 8 Jan 2015 - 0:01
Le jeune enseignant reposa "son enfant" à terre pour qu'il aille rejoindre sa mère, en quelque sorte. Il ne savait vraiment pas quoi penser de cette situation... il hésitait à lui demander d'où est-ce qu'il venait. Car c'était évident qu'il ne venait pas de la voie naturelle de la femme... enfin bref, vous m'avez compris, pas besoin d'expliquer plus en détail que ça et vous ne voulez pas plus de détail. C'est là que sa compagne l'emmena sur le canapé (pas lui mais le jeune lui), seulement, elle lui faisait comprendre qu'elle aimerait qu'il vienne les rejoindre, avait-elle l'intention de passer à table ? De jouer carte sur table ? Quoiqu'il en soit il vint sans faire d'histoire, déposant un baiser à sa moitié par la même occasion.

C'est à ce moment là, une fois qu'elle avait calé contre son corps le mini-Jace, qu'elle commença à lui demander son prénom, ça pourrait paraître étrange bien sûr, que les parents demandent comment s'appelle leur fils, mais il s'avérait qu'il n'était pas vraiment leur fils et qu'il venait d'on ne savait où, il haussa un sourcil quand il répondit Jace par la manière la plus naturelle au monde... Non seulement il lui ressemblait, mais en plus il avait le même nom que lui, sans compter qu'en même pas 2 jours il connaissait son âge, soit 10 ans. D'ailleurs comment pouvait-il affirmer avec exactitude son âge ? Ça restait un mystère... il disait aussi qu'il sera bientôt aussi grand que lui, ça il n'en doutait pas, et il n'était pas le seul apparemment.

"- Je n'en doute pas une seconde, tu es bien parti pour en plus. Tu seras peut-être même plus fort ou plus beau que lui, qui sait."

- Ça, c'est obligé. Je serais le meilleur, dans tous les domaines. Comme ça, tu seras fière de moi, maman.

C'était à la fois mignon et effrayant... venant de la bouche d'un enfant ça pourrait paraître normal de vouloir protéger sa mère plus que quiconque, mais le ton employé était tout sauf rassurant venant de la bouche d'un être censé être innocent. Il n'était pas le seul à penser ça, il le voyait dans le regard de sa compagne.

- Tu n'as pas à avoir peur, je te protégerais.

"- Je te fais confiance pour ça. Tu es bien comme ton père pour ça. Lui aussi, m'a déjà protéger. De nombreuses fois même. Et il va continuer, n'est-ce pas Jace ?"

Cette phrase lui faisait chaud au coeur en quelque sorte, il repensait à toutes ces épreuves qu'ils avaient tout deux traversés, beaucoup trop à son goût d'ailleurs... il était heureux, mais il était bien seul à être heureux ce que venait de dire sa compagne, il sentait un tension assez palpable dans l'air, le petit Jace ne semblait pas heureux de cette annonce, il le voyait, d'une manière ou d'une autre. Il tenta de poser la main sur l'épaule de son fils adoptif mais se sentit rejeter en quelque sorte, le petit Jace avait décalé son épaule, de quelques centimètres à peine, mais assez pour faire passer un message, le début de la crise d'adolescence ?

- Que t'arrives-t-il... Jace ? Demanda-t-il en ayant hésité quelques seconde à dire son nom, il avait encore du mal à croire qu'ils avaient le même prénom, ça ne lui viendrait même pas à l'idée de donner le même nom que lui à son enfant.

- Rien... Fit-il en prenant une moue boudeuse.

- Je suis bien placé pour voir qu'il n'y a pas "rien". Quelque chose te dérange ? Nous avons dit quelque chose de mal ?

- Moi je protégerais maman correctement ! D'abords !

- Que veux-tu dire par là... Fit Jace alors que la tension commençait sérieusement à monter. Jace était entrain de redouter une chose vis-à-vis de son fils, pourquoi disait-il ça ? N'était-il pas pas capable de la protéger comme il le fallait ? Il n'y avait qu'une seule et unique fois ou Abygaïl avait frôler la mort, c'était dans la forêt quand elle était prise au piège, à ce moment là, il ne savait pas encore que les morts pouvait "ressusciter" à l'infirmerie en quelque sorte. Dans un sens ils ont déjà vécu une résurrection.

- Que je ne laisserais pas maman se faire blesser ! Rétorqua-t-il alors que les craintes de Jace se confirmaient de plus en plus, il le tourna de force vers lui en mettant ses mains sur ses épaules.

- Pourquoi laisserais-je faire une chose pareil ?! Dit-il en haussant le ton sur un ton nerveux.

- Parce-que tu l'as déjà fait ! Fit-il en criant alors qu'il se débattit pour que Jace senior lâche l'emprise qu'il avait sur lui pour aller s'enfermer dans la chambre.

Il avait tout les souvenirs qu'il avait vécu... ce sentiment de faiblesse, ce sentiment de puissance qu'il voulait tant obtenir, protéger la personne qui lui était le plus chère. De son vivant il s'agissait de sa soeur et il était mort à cause de sa propre stupidité. Si ce Jace là était une version de lui avant sa mort, alors il allait sûrement devenir violent et incontrôlable, n'en faisant qu'à sa propre tête, il n'était pas vraiment fier de cette image qu'il avait de lui, mais tout c'était du passé... enfin, c'est ce qu'il croyait. Seulement ce petit enfant que tout le monde chérirait... était un danger potentiel pour lui, pendant l'espace d'un instant, il songea véritablement à s'en débarrasser, il serait bien capable d'aller sur terre pour tuer son lui encore vivant à ce jour, l'heure de sa mort était déjà prévu, à telle date et telle heure, pas avant. Si jamais cela arrivait, qui sait ce qui pourrait bien lui arriver ? Peut-être qu'il pourrait disparaître, renaître mais différemment, ne plus se souvenir d'Aby. Tant de possibilité qui l'effrayait.

- Pardonnes-moi chérie... Fit-il d'un air sombre et triste, la tête tournée vers la porte et non vers sa compagne. Il savait que ce qu'il allait dire ne lui plairait surement pas, mais il n'avait pas d'autres choix. Mais ce garçon deviendra dangereux. Finit-il par dire après quelques secondes de pauses.

Un petit de phrase où tout était dit, cette histoire de famille allait bientôt s'achever. Peut-être pas ce soir, mais il arrivera un moment où ils devront se séparer de cet enfant potentiellement dangereux, non seulement pour lui, mais pour leur couple, et leur futur enfant... est-il au courant de ça aussi ? Sûrement, mais peut-être qu'il n'y aura aucune "jalousie" envers ce petit, bien au contraire, du moins, c'est ce qu'il espérait.
Il savait qu'en disant ça, il blesserait sûrement sa femme, il le voyait bien dans son regard plus tôt dans la journée qu'elle était heureuse, radieuse plus que jamais... il allait effacer ce bonheur et se sourire sur ce visage qu'il aime tant.
Invité
avatar
Invité
Re: Qu'est-ce que.... What ??? - Jeu 8 Jan 2015 - 9:36
L'air de la salle avait soudain comme commencé à prendre consistance. Ce n'était pas étouffant ni insupportable mais bien assez présent pour ne pas pouvoir être ignoré. Et si durant une seconde la jeune amérindienne en chercha la cause, elle réalisa vite que cette sensation de malaise venait bel et bien de l'enfant assis entre elle et son époux. De ce fait, le sourire qui avait accompagné ses paroles avait disparu dans la foulée. Pourquoi toute cette dureté, ce poids soudain si puissant qui emplissait la chambre sans raison apparente? Son regard se posa doucement sur le petit être qu'elle câlinait légèrement et qui restait blotti contre elle malgré tout. En était-il vraiment responsable? Peut-être se faisait-elle des idées après tout.

- Que t'arrives-t-il... Jace ?

- Rien...

- Je suis bien placé pour voir qu'il n'y a pas "rien". Quelque chose te dérange ? Nous avons dit quelque chose de mal ?

- Moi je protégerais maman correctement ! D'abords !

- Que veux-tu dire par là...

Le ton commençait à monter légèrement entre les garçons mais la jeune femme fut tout simplement incapable de réagir. Protéger maman correctement, mais qu'est-ce qu'il entendait par là? L'enfant s'était légèrement dégagé de son étreinte mais plus dans le but d'éviter Jace que de vraiment se séparer d'elle. pourtant, en cet instant, quelque chose clochait. Profondément Et cela l'inquiétait un peu. Ce garçon, que savait-il réellement pour parler de ça? A moins qu'il ne fasse que des spéculations? Oui, il ne pouvait pas savoir ce qu'il s'était vraiment passé. Et si jamais il savait vraiment tout, il devait aussi avoir conscience du fait que jamais Jace n'avait cherché à lui faire le moindre mal. Non, tout cela n'avait aucun sens et doucement, elle sentait la panique venir s'insinuer au creux de son être.

- Que je ne laisserais pas maman se faire blesser !

- Pourquoi laisserais-je faire une chose pareil ?!

- Parce-que tu l'as déjà fait !

Le couperet venait de tomber, dur et implacable. Comme une sentence que l'on annonce et qui coupe court à toute discussion et même au plus vain espoir. Non, tout ce que cet enfant venait de dire était faux. Jace n'aurait jamais fait ça et elle le savait. il ne lui avait pas sauvé la vie pour la laisser se faire blesser. Elle avait été imprudente et à plusieurs reprises, elle en avait payé les frais mais il n'y était pour rien. Il n'avait pas le droit de déformer ainsi la réalité.

Pourtant, sur l'instant, elle ne sut pas ce qui lui fit le plus mal. Le ton employé par les deux garçons, les paroles froides et presque cruelles du petit garçon ou la porte qui claque violemment en la faisant sursauter. Comment en étaient-ils arrivés là? C'était ça, avoir un enfant? Soudain, tout un tas de questions se mettaient en marche dans son esprit et sa propre panique monta d'un cran. Non, elle devait respirer profondément, se calmer. Il ne se passerait rien, tout irait bien. Elle devait continuer à y croire mais ses mains venus se poser sur son ventre qui commençait doucement à s'arrondir traduisait bien le trouble dans lequel ces quelques mots l'avait plongé.

- Pardonnes-moi chérie... Mais ce garçon deviendra dangereux.

"- Ce n'est ... qu'un enfant... Il ne réalise pas... ce qu'il dit... Il ne sait même pas... de quoi il parle réellement..."

Oui, elle était bel et bien en train de prendre la défense de l'enfant. Pourquoi cela? Peut-être simplement parce que depuis qu'elle était enceinte, certaines choses lui devenaient plus compliquées à accepter. Elle qui était toujours tellement terre à terre et objective ne pouvait plus faire abstraction de ses sentiments et de ses émotions exacerbées. Même si elle voulait donner le change, Jace ne serait pas dupe. Alors, son regard restait posé sur ses doigts avec lesquels elle jouait un peu nerveusement.

"- Si nous faisons ce qu'il faut, il deviendra quelqu'un de bien. Comme toi. Il n'y a pas de raison pour qu'il devienne plus dangereux qu'un autre."

Elle ne voulait d'un affrontement avec celui qu'elle aimait tant mais oui, elle s'était démesurément attaché à ce petit garçon et à travers les paroles de Jace, le message était bien assez clair pour elle. il ne devait pas rester avec eux. ils ne pouvaient pas le garder. Mais qui serait alors à même de s'en occuper? Et comment pourrait-elle jamais plus se regarder dans une glace en sachant qu'elle avait volontairement abandonné 'Jace'? Non, cela lui était tout bonnement inconcevable.

"- Je t'en prie, laisse-lui une chance...."

Elle avait enfin lâché la contemplation de ses doigts pour venir se blottir contre son aimé. Il pouvait le sentir trembloter. Bien qu'elle tente de n'en rien montrer, toute cette histoire la chamboulait bien plus qu'elle ne le croyait. Elle avait peur sans savoir exactement de quoi. Les nerfs de la future maman commençait à être mis à rude épreuve alors qu'elle se faisait de plus en plus  fleur de peau. Elle se cala contre Jace, cherchant sa chaleur et sa présence rassurante. Non, ce soir, elle serait incapable de réfléchir posément. Elle avait besoin de temps pour mettre ses idées au clair.

"- Demain... Attendons demain... Et si vraiment cela se complique, nous prendrons une décision. C'est promis..."

Les deux derniers mots n'avaient été qu'un murmure mais il les avait forcément entendus. Et il la connaissait assez pour savoir ce que représentait le poids d'une promesse entre ses lèvres. Oui, demain. Encore une soirée et une nuit. Rien que quelques heures et alors, ils décideraient pour de bon. Repousser l'échéance n'était pas une bonne idée en soi, elle le savait. Mais se séparer d'un adolescent presque adulte serait peut-être plus facile que d'abandonner un enfant? Pourquoi la vie était-elle à ce point cruelle pour lui demander de faire ce genre de choix?
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qu'est-ce que.... What ??? - Jeu 15 Jan 2015 - 15:47
Jace écoutait attentivement ce que disait sa compagne, et quand bien même il aurait bien voulu la croire, lui faire plaisir, éviter de lui faire de la peine, c'était tout bonnement impossible. Il y avait quelque chose de louche, un truc qui ne collait pas. Aux yeux d'Aby c'était un enfant qui ne réalisait pas ce qu'il disait ou pensait, aux yeux de Jace, c'était quelque chose de dangereux qui à tout moment pouvait lui sauter à la gorge... aujourd'hui il pensait à protéger qu'une seule personne, Abygaïl, sa mère adoptive dans un sens, mais était-elle à l'abris de tout danger pour autant ? C'est une question que revenait en boucle dans la tête de l'enseignant. Est-ce que toute cette histoire ne devait pas avoir lieu loin du regards d'Aby ? Il ne voulait pas qu'elle s'en mêle plus que ça, ça lui ferait plus de mal que de bien...

"- Je t'en prie, laisse-lui une chance...."

Jace stoppa net toute pensée, il n'y avait plus qu'une seule chose à ce moment qui comptait, c'était de réconforter sa bien aimée... il pouvait la sentir trembler, comme si elle avait froid, mais il savait très bien que ce n'était pas à cause de la température qu'elle tremblait. Elle avait peur de la tournure que pouvait prendre ces événements là, et puis... elle était enceinte aussi, qui sait ce qui pouvait lui passer par la tête en ce moment, elle avait sans doute mille et une questions sans réponses au futur qui les attendait.

"- Demain... Attendons demain... Et si vraiment cela se complique, nous prendrons une décision. C'est promis..."

Il pris sa compagne dans ses bras, s'allongeant avec elle sur le canapé, cherchant à la rassurer du mieux qu'il le pouvait. Dans ce genre de situation les gestes comptent bien plus que les mots parfois, il fallait trouver une solution et rapidement, Jace ne supportait pas de la voir dans cet état. Il posa main rassurante sur le ventre de sa compagne, c'était à peine percevable mais il pouvait bien sentir que son ventre n'était plus le même qu'avant. Demain une décision sera prise, mais pour le moment ils devaient se reposer... toute cette fatigue, ce stress, ça ne faisait qu'altérer un peu plus leurs esprits qui avaient besoin d’éclaircissement justement.

- Dormons pour l'instant. Ne te poses plus de questions, nous verrons ça demain. Fit-il d'une voix qui se voulait rassurante.

La nuit passa, Jace avait trouvé difficilement le sommeil, en même temps il était sur un canapé et dormais avec Aby, étant donné la situation, ils n'allaient sûrement pas rentrer dans la chambre, ce serait mettre de l'huile sur le feu, autant faire en sorte que tout s'apaise et que la température redescende à la normale. Du moins, c'est ce qu'il espérait, voir Aby dans cet hier l'avait perturbé dans un sens, il voulait lui éviter tout stress et autres "mauvaises ondes". Il était devenu peut-être un peu trop protecteur depuis qu'il savait qu'il allait être papa. Il lança un regard sur la porte de la chambre et puis sur sa compagne qui semblait déjà réveillée. Avait-elle dormis au moins ?

- Allons le voir. Fit-il en lançant un regard inquiet. Toute ceci devenait mauvais, lui aussi aimerait bien croire les paroles d'Aby, malheureusement il n'était pas de nature optimiste. Seulement il y a quelque chose qui l'inquiétait, c'est qu'il n'entendait aucun bruit, dormait-il encore ? Possible après tout...

HRP:
 
Qu'est-ce que.... What ???
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Dortoirs :: Chambres des professeurs-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page