Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Une âme égarée

 
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Une âme égarée - Mer 22 Oct 2014 - 0:57





Une âme égarée
Elle doit retrouver le chemin


Pour changer Yan étant encore une fois à l'infirmerie. Le regard sombre, regardant son état pitoyable et son corps meurtris par les blessures à travers le miroir qui était à sa droite. La fenêtre à gauche, il contempla le temps qui était tout aussi pluvieux qu'à cet instant là où il n'était qu'à moitié conscient, quand Maya l'avait encore sauvé. Qu'est-ce qu'il se passait dans sa tête ? Ses pensées ne cessaient de se tourner vers elle, il s'en voulait tellement de l'avoir attaquée, et elle n'avait fait qu'accentuer ses remords quand elle lui avait dit qu'un seul coup sur la tête, et hop... Maya oubliée... dans un sens c'était vrai, mais ce n'était pas seulement elle, c'était un tout qu'il avait oublié. Il était entrain de pester intérieurement, frappant avec rage le mur derrière lui, laissant une trace au passage, et se faisant mal dans un même temps. Il venait de se souvenir qu'il était terriblement affaiblis, mais comme un dragon nain, il avait foncé avant d'agir, Yan se tenait sa main droite avec l'autre tellement la douleur était intense, comme s'il avait besoin de ça actuellement.

Si son maître le voyait dans cet état... elle... ne dirait probablement rien, en fait c'était tellement une habitude qu'il n'y avait plus de quoi être surpris ou interrogatif. Enfin, de mémoire, Rain était aussi abonnée à l'infirmerie. Puis l'infirmière vint lui amener son déjeuner, ah... le déjeuner... il aurait préféré aller à la cantine plutôt que de manger cette... chose qu'ils qualifiaient de nourriture, toujours des trucs et des machins à base de sorte de légume et autres bêtises qui étaient censé faire du bien au corps, sauf que le palais en prenait un bon coup sur la tronche. Mais il devait se résigner à manger, c'était pour son "bien". C'est alors qu'en regardant par la fenêtre du 3éme étage, il était sûr et certain d'avoir vu Maya de haut, il reconnaîtrait entre mille.

- Maya ! Cria-t-il à travers la fenêtre, mais rien n'y faisait, elle ne pouvait pas entendre, et pourtant il insista encore. Maya !!


Il écarta son repas pour le mettre sur la table de chevet non loin de son lit et se mis à courir, il voulait la voir, lui dire ce qu'il pensait, qu'elle n'avait pas à croire ce qu'elle pensait être, c'était une personne gentille, qui méritait d'avoir l'affection, qui méritait d'avoir des personnes amicales à ses côtés. Il la sentait tellement seule, et triste, comme si son nom était un poids pour elle, c'était son ressentis. Il ne pouvait pas la laisser penser ça.
L'infirmière qui était assise bien tranquillement sur son bureau vis le jeune au cheveux orangés courir à travers le couloir, reconnaissant immédiatement son patient, elle le poursuivit entre lui criant dessus, étant blessé ses blessures pouvaient se ré-ouvrir, quel inconscient pensait-elle...
Une fois dehors, il regarda partout, à droite, à gauche, devant... non... elle était là, il n'y avait même pas deux minutes elle était juste là. Puis il s'agenouilla brutalement, ce tenant la hanche, sa blessure venait de se ré-ouvrir, il avait du sang plein les mains, il frappa le sol brutalement activant son domaine divin par la même occasion, faisant ressortir quelques blocs de terre autour de lui.

- Tu n'est pas celle que tu crois être.... Merde ! Pensait-il haut et fort, peut-être même trop.


- Monsieur Lando ! Qu'est-ce qui vous passe par la tê... Commença-t-elle avant de voir le sang couler sur le côté. Votre blessure ! Espèce d'inconscient ! A quoi pensiez-vous en faisant ça hein ?! Continua-t-elle en le réprimandant comme il se devait.


A quoi pensait-il ? A rien, ou en tout cas pas à lui si c'est ce qu'elle voulait entendre, mais Yan pensait que ce genre de réponse ne lui aurait pas vraiment plu... Il dû se relever tant bien que mal avec l'aide de l'infirmière, devant laisser tomber Maya pour aujourd'hui, encore une fois il l'a laissera seule.
Il remonta donc péniblement les marche qu'il avait dévalé à vitesse grand V, le retour était beaucoup moins rapide que l'allé c'est sur et certain, il mettait bien trois à cinq secondes pour monter marche par marche. Il donnait du travail à l'infirmière qui n'était pas là pour aider les inconscients dans son genre, mais elle ne pouvait pas se résigner à laisser un blesser se débrouiller seul tout de même. Une fois arrivé à l'étage, avant de l'emmener à son lit, elle lui enleva ces vêtements et fit une toilettes avant de lui mettre des nouveaux bandages et de lui donner des nouvelles affaires pour qu'il puisse mettre des vêtements propres. Tout ceci fait, elle le raccompagna jusqu'à son lit et l'y installa.

- La prochaine fois, ne comptez pas sur moi ! Ce sera quelqu'un d'autre, et cette personne sera beaucoup moins douce que moi. Vous êtes prévenus. Me suis-je bien fait comprendre ?


- Fort et clair... Fit-il en détournant la tête vers la fenêtre.


- Si vous avez la force de faire de l'humour, vous aurez donc la force de finir vôtre repas. Mangez, avant que ce ne soit froid. Répliqua-t-elle en tournant les talons.


Il pris donc son "repas" et mangea donc à son rythme, lentement, mais sûrement. Cette blessure le faisait souffrir, mais c'est tout ce qu'il méritait. Il mis la main à son épaule, cette blessure ne s'était pas ré-ouverte, mais il pouvait encore sentir le doigt de Maya, son index plongeant dans le trou causé par la balle et lui faire subir ce qu'il voulait subir, la souffrance. Seulement, à défaut d'avoir du plombs dans le corps, cette action lu en avait mis dans la tête, et surtout son discours, il n'était pas le plus malheureux au final, loin de là, peut-être pas le plus heureux, mais pas le plus malheureux.
Il aurait voulu lui dire qu'on pouvait choisir qui on voulait être, mais qu'on ne pouvait choisir nos origines. Tout comme une fleur décidera de fleurir, elle ne pourra décider du champs où elle poussera, seulement Maya était Maya, et personne d'autre, pour l'assimiler à une personne alors qu'elle n'a commis aucun acte malhonnête ? A-t-elle tenté de détruire l'académie ? Pas qu'il sache en tout cas. Il aurait voulu non seulement la convaincre de ça, mais aussi tout les autres qui pensaient le contraire, le faire rentrer dans la tête à coup de bloc de terre qu'ils n'avaient pas le droit de juger quelqu'un à cause de son nom et de ses origines. C'était quelque chose qui l’énerva tellement qu'il du se rallonger immédiatement après avoir sentis une violente douleur à la hanche...

*Tsss... encore....*


Et oui, encore cette blessure qui le faisait souffrir, décidément il ne pouvait strictement rien faire, même pas s'énerver un peu. Il était épuisé, fatigué, exténué... tout autre synonyme pouvant qualifier son état lamentable. Il ne put s'empêcher de résister à l'appel du sommeil, peut-être que ça lui fera du bien.

____________________________

Yan était en classe, depuis quand était-il là ? Aucune idée, il ne savait même pas en quel cours il était exactement, autour de lui c'était des élèves qu'il ne connaissait même pas. Il en reconnaissait que quelques uns et encore. Il pu voir Rain Sinclaire dans un coin de la pièce, observant la salle, il reconnu également l'actuelle présidente du conseil, que faisait-elle ici ? Elle était accompagné par un autre homme au cheveux noir, il était sûr de l'avoir déjà vu quelque part, mais pas moyen de s'en souvenir, en se retournant il pu également apercevoir des élèves du cours donné il y a longtemps par son maître, Saya Park... et cette autre personne... Leiko... quelque chose. Il y avait une jeune blonde dont le nom lui avait complètement échappé, accompagné de l'enseignant Yskaliv, mais quel était ce rassemblement ?? Tout ceci n'avait aucun sens. Il y avait au moins une dizaine d'enseignant dans la salle, il n'y avait pas besoin d'autant de personne pour un cours, si ?

C'est alors qu'il vit bien en face de lui, Maya, depuis quand était-elle là ? Il ne l'avait même pas remarqué, pourtant il avait bien regardé tout autour de lui. Elle se tenait droite, devant toutes ces personnes qui la regardait d'un mauvais oeil. Il voulait se lever et l'appeler, pour pouvoir enfin lui parler, lui dire ce qu'il avait sur le coeur et surtout la remercier pour ce qu'elle avait, mais il n'y eu ni mouvements, ni paroles. Il ne put rien faire qu'entendre les premières paroles qui étaient donnée par Rain...


- Trahison...


- Disgrâce...


- L'esprit du mal est marqué sur sa face
- Trahison ~ quel outrage !
- Disgrâce ~ et violence !
- Elle n'est que nuisance depuis de sa naissance...
- Trahison ~ déception !
~ Elle ne peut changer
- Disgrâce ~ et violence !
~ Car elle n'est qu'une étrangère
- L'esprit du mal est marqué sur sa face
~ Tu es menteuse, Déesse de malheur
- Trahison ~ quel outrage !
~ Laisse-nous donc tranquille
- Disgrâce ~ et violence !
~ Les trâitres battent en retraite
- Elle n'est que nuisance depuis de sa naissance...
~ Tu es menteuse, Déesse de malheur


Qu'est-ce qu'ils disaient ?? Non... pourquoi disaient-ils tous des choses comme ça, non ! C'était Maya qu'il y avait en face d'eux, pas ce Isanagi dont il avait entendu bien des histoires ! Même trop ! Elle n'avait rien à voir avec lui, ils n'avaient pas le droit. Et alors qu'elle était entrain de se sauver par la fenêtre, Yan tenta de la rattraper, mais il fut retenu par deux élèves. Qu'est-ce qu'ils voulaient ????

Déesse maudite, déesse proscrite
Elle ne peut changer sa vie
Elle s'enfuit, loin d'ici
Et n'oubliez jamais son ignominie
Car elle n'est pas l'une des nôtres
elle ne sera jamais des nôtres
elle n'est pas comme nous, l'une de nous
La dup'rie est finie
Nous avons compris
Nous ne pouvons pardonner sa faute
C'est pourquoi elle ne sera jamais des nôtres


Elle était déjà loin, trop loin même, mais il voulait la rattraper quand même, mais pas moyen, à peine s'était-il débarrassé des deux élèves, que deux autres venaient lui faire face, et c'est alors que pour une raison inconnue il sortit :
- Elle n'est pas comme nous...
De la manière la plus triste qui soit. C'était venu comme ça, sans crier gare. Et il regrettait les paroles qu'il venait de lâcher, à tel point qu'il était prêt à en verser une larme.

- Trahison, Disgrâce...
- Trahison, Disgrâce...
- Trahison...


Un vague sursaut, il suffoqué presque, il était en panique... qu'est-ce que... un cauchemars ? Oui. Sans aucun doute, c'est la conclusion qu'il venait d'en tirer après avoir vu qu'il était dans une des chambres de l'infirmerie, la pluie elle, n'avait toujours pas cessée depuis tout à l'heure, ou plutôt depuis qu'il s'était endormis, combien de temps avait-il dormis d'ailleurs ?? Il n'y avait pas d'heure à porter de vue, mais il pouvait déjà remarquer qu'il faisait nuit, il avait dû dormir énormément, car c'était peu après midi qu'il s'était "installé" dans son lit, ou plutôt vers les treize-quatorze heures, mais tout de même... était-il exténué à ce point ? Ça ne prouvait qu'une seule chose, c'était qu'il avait vraiment besoin de repos, seulement il aimerait bien se reposer sans avoir à faire ce genre de cauchemars, la réalité le mettais déjà assez dans tout ses états comme ça, les rêves n'avaient pas besoin de s'en mêler.

Il s'adossa contre ses oreillers, il était à moitié assis, mettant sa main devant lui, elle tremblait, adrénaline ? Peur ? Stress ? Il n'avait strictement aucune idée de ce qui pouvait provoquer ces tremblements, tout ce qu'il savait c'était que c'était en partie dû à son cauchemars et qu'il allait devoir calmer son corps et son esprit. Il fallait dire que depuis la mort de Ritsu tout ceci n'avait fait qu'empirer, ou plutôt tout ceci l'avait entraîné dans une dure et longue chute. Ritsu, Kate, des personnes qu'il avait perdues à tout jamais, il n'arrivait même pas à se souvenirs du nombre exact de personne qu'il ne reverrait plus, il espérait seulement ne pas en rajouter d'autres à cette fameuse liste de disparus.

Pas l'une des leurs... il tapa du poing sur le lit pour éviter de se faire mal à nouveau, mais il n'y mettait pas moins de conviction, c'était justement tout le contraire de ce qu'il pensait, pourquoi avait-il fait un tel... cauchemars ? Ou rêve bizarre peu importe comment c'était interprété, il espérait seulement qu'il n'y avait aucune signification cachée derrière ce maudit rêve.

* Maya... où es-tu ? * Pensait-il en regardant ce ciel encore voilé où la lune peinait à montrer le bout de son nez.* Dis-moi que mon rêve n'avait rien de vrai... *






♣️ Veux-tu connaître mon histoire ? ♣️
♣️ Veux-tu voir mon journal ? ♣️
Code couleur ~ #EC9D01
♥️ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥️
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 881

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
15423/2000  (15423/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une âme égarée - Mar 11 Nov 2014 - 20:00

Trahison… Disgrâce... na, na na na, na na na sur ta face… ♪ *hum hum*
Dire que c'est Rain qui commence la chanson… à première vue, on n'aurait pas cru ça possible, venant d'elle (ni à seconde vue d'ailleurs) ! J'irai la voir. Personnellement. Bon, par contre, je note que monsieur se fait déshabiller et laver par l'infirmière… et qu'il ne termine pas son repas non plus, bravo, c'est du joli.

Autrement, c'est bien. Bien bien. Il y a du psychologique, il y a du questionnement, de la remise en question aussi… tous les ingrédients sont prêts pour une évolution du personnage. Je ne sais pas dire si ce sera en bien ou en mal, mais il y en aura une !

Sinon, c'est joli, bien écrit, beau code, beaux graphismes, il reste juste quelques fautes… si proche du but, n'est-ce pas ? Il suffit d'encore un peu de temps et de bonne volonté !
:wink:

Yan Lando : 250 xps

Xps attribués : Yep
Une âme égarée
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Infirmerie-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page