Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Qui aime bien châtie bien... Hahaha.

Invité
avatar
Invité
Qui aime bien châtie bien... Hahaha. - Mer 8 Aoû 2012 - 18:46
J'aurais du prendre un manteau. Même dans cet univers décalé, le temps est pourri. Ma veste est déjà trempée alors que ça fait que cinq minutes que je suis sortie de l'internat. Ma belle veste Queen ! Et mes docks toutes propres ! Pleines de boue. Ça m'apprendra à vouloir sortir pour marcher. Mais quelle idée stupide. En même temps, aujourd'hui, j'ai plus grand chose à faire. Depuis que je suis dans ce monde en fait. Enfin si, tellement de trucs à découvrir que je sature parfois. Le seul jour où on peut se reposer est trop calme. Y'a plus rien d'intéressant ! On peut pas s'entraîner ; pas déconner comme dans l'ancien monde ; juste apprendre ou voir des gens. Et ces deux trucs sont pas pour moi. Le mélange des deux encore moins : apprendre à sympathiser ? Hahaha la bonne blague. J'ai pas vraiment le côte ici. Normal après tout. Je pète des câbles pour un rien : les seules choses dont j'ai droit c'est... De la binouze et des clopes. Et encore, j'ai galéré pour avoir ces privilèges. C'est ça le monde des Dieux : ils sont tous cleans ces cons. Z'auriez pas pu être aussi dévergondés que les grecs ? Nan ? Pourtant ce sont les pionniers de la sagesse... Apparemment.

Perdue dans mes pensées, je marchais toujours sous la flotte à la recherche de quelque chose à me mettre sous la dent. À force de ruminer en sachant pas quoi faire, le temps passe à la fois trop vite et trop lentement ; l'heure semble jouer avec ma patience à me rappeler que j'ai encore besoin de manger malgré ma nouvelle vie. J'suis presque immortelle quoi. C'est fou. Mais effrayant. Moi qui me disait dans mes derniers mois que je n'étais qu'une vieille merde ignare, je me retrouve là, face à des puissances qui dépassent toute l'imagination humaine. D'en savoir un peu plus me perturbe. D'accord, des divinités existent, mais où, comment, et surtout pourquoi moi ? Eux ? Et pas ma grand-mère ?

Hum hum hum. Tout un tas de questions sans réponses qui vont me poursuivre un bout de temps. Mais pour l'instant j'ai la dalle. Il est dix-sept heures. MANGER. Mon esprit est vide, juste peuplé par l'image d'un buffet plein de délicieux gâteaux à la crème... 

Enfin la pluie s'est arrêtée. J'ai levé la tête histoire de m'assurer que c'était pas encore un coup de celui qui contrôle le temps - ça doit bien être ça. Non, le ciel était aussi bleu que mon caleçon. Un frisson me fit bouger et je me remis en marche. Le seul bruit que je percevais était celui de mes bottes s'enfonçant dans la terre mouillée. Et la pierre, ils connaissent pas ? Par chance, le parc que je cherchais est tout proche ; encore quelques enjambées et j'y suis ! Je sais pas vraiment pourquoi je vais là bas. Mon but était de sortir pour pas imploser, histoire de me vider la tête de tout ce bordel. Mais mon appétit a repris le dessus... 

Parfois je peux être débile quand même. Mais bien sur. Y'a des abricots dans ce foutu parc ! Je les ai jamais goûtés. Je les vois de loin, au fond, derrière le grand sentier de graviers blancs qui traverse tout le terrain. Ces abricots me rappellent vaguement une histoire qui tournait dans l'académie... Dommage, je me souviens plus ce que c'est. Ça devait pas être important. J'ai trop faim et ce sont que des putains de fruits. Je continuais à avancer mais au bout d'un moment, je me suis rendue compte que malgré moi et ma flemme légendaire, je courrai presque jusqu'aux arbres. L'instinct de survie est puissant. Haha. Et en plus c'est que je peux courir vite ! J'y suis déjà. Mes docks sont définitivement foutues : j'ai d'la terre jusqu'aux chevilles, mon baggy est taché ; la loose quoi. J'étais en train d'observer mes chaussures avec une expression dégoûtée - et peinée, à côté d'un des arbres fruitiers, quand un bruit de pas me fit sursauter. J'avais oublié que j'étais pas seule ici. L'oeil hargneux, les lèvres pincées, je me retournais vers celui où celle qui me dérangeait alors que j'étais enfin sur le point de déguster l'un des fruits. Je m'adossais donc à l'arbre derrière moi. Mettant mes mains dans les poches de mon pantalon, j'attendis que l'intrus ne se montre juste après avoir gueulé un beau « Y'a des gens, ici, putain. »


Dernière édition par Agatha Bowers le Mar 4 Sep 2012 - 20:30, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: Qui aime bien châtie bien... Hahaha. - Sam 1 Sep 2012 - 0:26
La grossièreté est un vilain défaut

Il pleut aujourd'hui dis donc. Telle était la pensée du directeur lorsqu'il pointa son nez dehors Dans un premier temps, renfrogné par la pluie fine et transcendante, il hésita à partir en ballade; puis dans un deuxième temps, après que cette même pluie put ralentir sa cadence, il saisis l'opportunité. Prenant sur le porte-manteau, un imperméable uniquement et propre à son style vestimentaire, il tourna la poignée de son bureau et fila comme le vent. La douce et infiltrée fumée le suivait comme son ombre, en effet l'unique cigarette qu'il fumait était sa compagne la plus idolâtrée. Elle était infini et lui tenait compagnie quand tout allait mal, comme lorsque tout allait bien soit-dit en passant. Mais bref, ayant filer hors de son bureau, laissant derrière lui moult documents et de nouveaux arrivants, il avait bien besoin d'un petit break.

Et quoi de mieux d'aller manger quelques abricots hallucinogènes du parc ? C'était quelque chose qui avait découvert il y à peu et qui était devenu un bon petit hobby. En effet, pour les humains, ces abricots auraient eut l'effet de drogue diverses tels que l'opium, l'Ecstasy, le cannabis et tant d'autres substances illicites. Pour les apprentis-Dieux, c'était assez différent, les effets étaient presque les mêmes, mais en amoindri, toutefois, il y à avait un effet de paranoïa accrue pour les apprentis qui en mangeait. Pour les Dieux, toutefois, c'était une drogue banale, qui permettait de "planer" comme le cannabis du monde humain. Là était la principale différences entre les trois groupes. Bien entendu, cela ne se remarquait que si on y prêtais une attention toute particulière et il fallait aussi faire des expériences sur ces abricots.Pour les humains, rien de bien compliqué que de faire tomber un abricot, et le résultat fut particulier. En effet, un jeune crut bon de croire qu'il avait la possibilité de tuer n'importe quelles personnes en l'écrivant dans un cahier. Quelle bonne farce de l'abricot, l'humain, complètement perdu dans la paranoïa, finit par mourir sous les coups de feu des policiers.

Pour les apprentis-Dieux, Isanagi avait pus s'en rendre compte en observant deux élèves qui avaient tentés l'expériences. Ils voyaient dans l'un et l'autre, des monstres de pures fictions, ou même simplement des décors qui n'existaient même pas. Toutefois, l'issue fut assez étrange car tout deux sont tombés, peut-être sans le savoir amoureux l'un de l'autre. Ensuite, pour le test sur les Dieux, rien de bien compliqué car le cher directeur l'avait essayé directement.Mais bref, maintenant, il était temps de se rendre dans ce fameux parc et pour lui, de planer, même avec un temps comme celui-ci.Si il en mangeait un ou deux, il en oublierais aussitôt cette pluie perçante.Il passa la grille du portail, sans faire gaffe aux autres personnes qui pouvaient être présentes. Mais d'un seul coup, il entendit une personne gueulais son mécontentement.

« Y'a des gens, ici, putain. »


Quelle grossièreté, surtout en présence de l'un des Directeurs de l'académie.Isanagi passa alors d'un tour, deux tours, cherchant qui avait balancer cette phrase par mégarde. Si jamais il trouvait cette élève, elle allait voir de quel bois il se chaufferait !


♠ Petits messages : 1681
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qui aime bien châtie bien... Hahaha. - Dim 30 Déc 2012 - 13:33
Rp abandonné, je clôture.

Isanagi : 50 xps
Agatha : 50 xps


« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
Qui aime bien châtie bien... Hahaha.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Qui aime bien châtie bien... Hahaha.
» Victoria Adams ~« Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir. »~
» [Windows 10] Bien, ou pas bien ?
» Qui aime bien, châtie bien. C'est mon ex qui me l'a apprit ! - Thierry & Rosario
» « Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Parc aux abricots-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page