Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Château obscur réserve surprises. [+18]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Invité
avatar
Invité
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 3 Nov 2014 - 2:09

Les deux personnages jouaient à un jeu dangereux, chasse-moi si tu peux tout en s'adonnant à leur passion : le combat. Chacun avait sa propre technique, l'une n'était pas forcément meilleure que l'autre, une fois, le dessus pouvait relativement facilement être pris tandis que l'autre reviendrait à la charge tôt ou tard. Même en le sachant pertinemment, avec un niveau presque comparable, nos compagnons se donnaient à coeur joie. On pouvait très bien le comprendre en regardant le visage si radieux de notre charmante jeune femme, de même que les éclats de rire assourdis sous le casque du blondinet. Tous deux adultes, consentants, autant en profiter. De toute façon, ils étaient immortels, voués à se croiser à nouveau qui sait pour vivre une fois de plus ce combat éternel.

*Ce métal est si froid ...*
*Besoin de chaleur ?*
*J'en veux encore plus !*

La pluie continuait d'offrir sa couleur et sa douce mélodie sur l'armure de son compère. Celui-ci s'en amusait même, la prenant par le poignet qui tenait sa fine lame, elle sentit une pression à son dos qui la força à s'approcher de son hôte. Ses yeux étaient enfin visibles. Ils brillaient aussi, Alex l'aurait beau caché, mais il semblait très content de la voir même si ce n'est que pour un échange d'acier. L'enseignante déchue lui sourit à nouveau, fermant même ses paupières quand elle sentit ce froid se presser sur son torse se perdre entre ses seins. Un autre moment qui pourrait sembler futile venait de lui être volé, elle le garderait à jamais dans sa mémoire, ces petits instants devenaient si rare dans ce monde. Ce monde voué de toute façon à l'échec, se battre était une chose, prendre du plaisir en était une autre qui se mariait, cela dit, très bien avec la première. Le sourire toujours aux lèvres, la Tylf buvait les paroles de son invité qui répondait à sa question.

"- Prétentieux qui plus est !" - Riposta-t-elle aussitôt sa lame ayant terminé son parcours sur elle. Genre, le mec il croit que c'est lui la meilleure des choses, cachée sous ses tonnes d'acier ? Mais bien sûr. Elle avait tellement plus à offrir, une mort par exemple. Ils pourraient ainsi se donner à nouveau rendez-vous pour vivre à nouveau un sacrifice. Une fois ce serait l'un, une fois l'autre !

Son regard était de plus en plus intense, elle lui souriait écoutant ses dernières paroles. Que croyait-il ? Qu'en choisissant un camp les besoins primaires allaient tout bonnement disparaître ? Au contraire, cela n'avait qu'accentué l'envie et le désire chez notre ancienne professeure. La frustration, l'envie de la difficulté, cela n'avait fait qu'envenimer les choses, après tout, pourquoi avait-elle attisé la colère de son collègue ? Avec du recul, quand on regarde ces curieux personnages, on aurait pu croire juste à de bons vieux amis qui se retrouvent. Oui ... On sentait que même dans ce combat, la confiance en l'un régnait. Même si celui-ci allait peut-être enfoncer sa lame d'une traite dans le ventre de l'autre, une confiance et un respect envoûtaient ces deux êtres ... Alors pourquoi tant de haine ? La haine n'était qu'un amour meurtrit, l'amour d'une personne qu'on apprécie, pas loyauté peut-être ?

"- Mon désire, n'est autre que de savoir, de comprendre ce que je t'ai fait. Tu sembles m'accuser d'actes pour lesquels je n'en ai connaissance. Mon crime t'a pourtant déjà été avoué ..." - D'un brin déçue que l'homme campait sur ses positions, elle profita de la pluie pour glisser sa main de l'étreinte du personnage, se redressant avant de se relever. "- Je te l'ai dit tout à l'heure, son oeil fut transpercé pour lui apprendre de ne pas baisser sa garde, de ne pas mêler ses émotions en combat." - Elle stoppa un court instant, le regard en direction du ciel.

Son artefact se mit à nouveau à changer en une grande hache. En l'air, debout au-dessus du blondinet, la jeune femme tenait sa belle arme entre ses deux mains, prête à s'en servir.

"- Maintenant, tu vas me dire de quoi tu m'accuses !" - Termina-t-elle avant d'abattre sa hache juste à côté du casque du Chevalier. Son regard était à nouveau plongé dans le sien, cherchant une réponse, une réponse qui la satisfasse enfin !
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 3 Nov 2014 - 2:57


Prétentieux ? Peut être un peu pour le coup, mais elle l'avait cherché en le provoquant de la sorte … Les deux qui se combattaient souriaient ensemble, vous parler d'une ironie … A croire que ce n'était pas un vrai combat, que ce n'était là qu'une salutation amicale entre deux professeurs, c'était risible quand on songeait à ce qui animait le professeur.

"- Mon désire, n'est autre que de savoir, de comprendre ce que je t'ai fait. Tu sembles m'accuser d'actes pour lesquels je n'en ai connaissance. Mon crime t'a pourtant déjà été avoué … Je te l'ai dit tout à l'heure, son œil fut transpercé pour lui apprendre de ne pas baisser sa garde, de ne pas mêler ses émotions en combat."

I la fixa tandis qu'elle se relevait, laissant la lame laisser quelques jolie marque sur les traces de tissu, mais aussi une belle griffure bien droite sur son ventre. C'était jolie a regarder, qui pourrait le nier ? Mais tout en se rinçant un peu l’œil, il ne comprenait pas, elle affirmait de nouveau n'avoir que crevé un des yeux de Kate pour lui enseigner quelque chose, elle ne parlait toujours pas de ce dont lui avait parlé sa descendante …
Il resta au sol, détachant son regard de la vue en contre plongée qu'il avait sur Kym pour regarder le ciel et l'eau qui lui tombait dessus un instant soupirant, quand il allait prendre la parole il vit la hache s'abattre tandis que instinctivement il avait fait une roulade sur le coté. Le bruit de la hache se plantant dans la masse boueuse où ils pataugeaient le fit se retourner de nouveau, il vit dans la hache son reflet , son casque avec les deux cornes symboles de son rang de chevalier Teutonique, et il se releva pour se retourner vers Kym, son regard avait changé, il se voulait dur, mais elle ne pouvait maintenant plus le voir, sa lame pendait en direction du sol tandis qu'il revoyait dans son esprit la dernière fois où il avait parlé à Kate, une dispute ...


- Je ne comprends pas comment tu ne peux l'admettre ...

Pour lui c'était impensable de nier une pareille infamie ! Mais elle annonçait avoir oublié ? C'était vraiment trop facile à son goût là ...

- Il y a trois de mois de cela, Kate est revenue à l'académie d'une fugue sur Terre. Elle m'a tout raconté ce qu'elle avait subit alors qu'elle allait te rejoindre ! Profitant qu'elle ne se souvienne pas de tout, tu as poussé un autre renégat à abuser d'elle !

Il posa alors la pointe de son épée sur le menton de Kym et appuya pour la faire reculer, reculer jusqu'au mur de la chapelle, à coté de la porte. Il laissa glisser la pointe en suivant la peau jusqu'à la zone ou devrait se trouver son cœur, mais vu qu'au yeux du chevalier elle n'en avait pas ...

- Elle m'est revenue détruite, porteuse de l'enfant de ... Il n'arriva même pas à trouver un mot pour le décrire, il était innommable ! Et tu es celle qui à causé tout ceci ! C'est à se demander si il se trouve un cœur dans ce corps ! Si tu l'appréciais, comment peux tu lui avoir fait pareil chose hein ?

Il appuya légèrement sur sa lame, laissant suinter une goutte de sang complètement diluée dans la pluie la seconde suivante.

- Et ensuite elle a disparue ! La seule chose restante qui me faisait me battre ! Et je t'en tiens responsable Kym Mäss !

Il n'avait peut être plus aucun objectif et tournait simplement à la vengeance, mais c'était tout ce qui lui restait, il avait quoi à perdre ? Absolument plus rien, alors il se lâchait … En fait en racontant cela pour la première fois, il en versa des larmes tandis que sa voix restait dur, clairement agressive envers celle qu'il tient pour responsable du maux qui le torturait.




Invité
avatar
Invité
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 3 Nov 2014 - 13:49

La nuit était vraiment magnifique, une chose était sûre, avec la pluie qui tombait, le froid qui s'installait, demain présageait d'une bonne crève surtout pour l'une de nos combattantes. Et alors ? Elle s'en foutait royalement, elle pouvait même crever tout de suite que cela ne changerait rien. Peut-être juste ces quelques secondes avant qu'elle ne se réveillerait à la guilde, plongée dans ses songes, ces petites poignées lui ferait encore croire qu'elle n'était pas morte, que l'Académie n'était qu'un leurre, que tout ça ne serait qu'un cauchemar, un cauchemar qui durait déjà trois ans. Le réveil est vraiment bien long ... Trop long ... Jusqu'à ce moment où elle verrait entrer dans la pièce une chevelure verte aux attitudes moqueurs mais tout aussi attachants. Notre Renégate comprendrait à ce moment-là que tout est en fait bien réel comme Johken, penché sur son lit pour la réveiller, lui donnant ainsi une nouvelle mission à accomplir. Peut-être que Kym cherchait à fuir une certaine monotonie, ce n'est pas pour autant qu'elle n'était pas en harmonie avec ses convictions, ses choix.

*Kate ...*
*...*
*Aurait-elle trouvé le moyen de mourir ... Définitivement ?*

L'ancienne professeure avait beaucoup de reconnaissance, même de gratitude envers son comparse. Si l'on regarde le début de leur rencontre, elle n'était qu'une machine à tuer, s'avançant et se foutant grandement des obstacles qui se mettaient en travers de sa route, pourtant, depuis le début de ces retrouvailles, elle prenait un réel plaisir, non pas à se faire découper la chaire ni même à se faire engueuler pour une chose qu'elle n'avait faite, mais tout simplement car ce combo lui faisait prendre conscience que malgré tout ce qui se passe, elle pouvait encore avoir du désire, du plaisir dans un combat, dans un échange avec un autre être, peu importe sa race, peu importe l'intérêt qu'il pourrait avoir. Se faire saigner est la preuve que même dans l'immortalité, la douleur était profonde ce qui nous rendait un peu vivant dans un sens. Si la douleur n'existait plus, la Dame Noire serait réellement un déchet à l'heure actuelle !

Son sang perlait au niveau de son ventre, son haut lacé tenait encore quelque peu juste de quoi cacher l'essentiel, le liquide se diluait dans la pluie glissant sur l'armure de son invité. La pointe de la lame sur son menton, notre Tylf ne bougeait pas, d'arborait même pas une quelconque peur, elle savourait tout simplement ce moment, le sourire au coin qui remontait jusqu'à sa pommette, elle écoutait patiemment son interlocuteur qui dessinait du bout de son arme sur son corps avant de s'arrêter au niveau de son coeur. Son discours n'avait en effet aucun sens ... Comment pouvait-il croire à une chose pareil ? Et pourquoi Kate lui aurait menti en accusant à tord une enseignante qu'elle appréciait tout autant malgré son message qui avait eu du mal à passer à l'époque. Alex s'était perdu dans les mots, le ton de sa voix était toujours aussi dur, il y croyait, comment pouvait-il douter de la parole de sa descendante ?

"- Navrée pour toi mon cher Alex. Je n'ai jamais revu Kate depuis notre départ de l'Académie." - Lanca-t-elle, rassurante, son regard n'était que plus sincère. "- Il y a quatre mois je me suis terrée dans une forêt à l'abri des regards pour accoucher en paix, loin de l'agitation des villes et des missions. D'ailleurs, c'était l'époque où la Guilde était sur un grand coup, il n'y avait personne au repère, sauf deux ..." - elle s'interrompit un court instant avant que son visage ne change. Bouche bée tout d'un coup, ses yeux s'écarquillèrent, non ils n'auraient pas osé ? "- ... Dont un qui a le pouvoir de métamorphose ..." - finit-elle, tout autant choquée par cette révélation.

La jeune femme n'avait même pas fait attention à l'épée qui se frayait gentiment un chemin en direction de son coeur, les larmes de sang y perlait. Sa paume se déposant sur l'acier de son hôte. Caressant délicatement la lame, elle s'arrêta à son bout pour sentir la pression sur elle. En douceur, elle retira l'étreinte du Chevalier pour voir son bras pendant le long de son corps, arme en main. L'artefact de la belle reprit sa forme originale, une longue épée forgée dans un acier sacré. Kym chercha un appui sur le corps de son collègue pour tenter de la faire basculer à son tour contre la porte de la chapelle. Elle se trouvait maintenant devant lui, d'une première gifle, elle le secoua avant de finir par ôter son casque à corne. La chevelure blonde de son invité se détacha, peu humide encore protégée par l'avant-porte qui les couvrait un peu. La Tylf aperçut une goutte au niveau de sa joue, de son index, elle l'attrapa pour la porter à sa bouche. C'était salé, une larme ... Il était en train de pleurer ? Bon sang ...

"- ALEX, REGARDE-MOI, regarde-moi Alex ! Tu le sais très bien, tu me connais, des violes, des tortures, des meurtres et bien d'autres abominations j'en ai fait plus que tu ne peux l'imaginer dans ma vie, même antérieure, mais crois-tu vraiment que je te mentirai sur ce point ?" - Dure, d'un brin froide, elle continuait dans sa lancée, déterminée à le faire raisonner ! "- SOLDAT ! Vous le savez tout aussi bien que moi, la loyauté est importante dans nos rangs, aucune trahison de la troupe ne saurait être tolérée !" - L'enseignante déchue s'arrêta à nouveau, cherchant d'une main dans sa sacoche, une petite dague toute bête qu'elle porta jusqu'à la joue de son vieil ami. La lame, tout de même bien aiguisée, s'amusait sur la chaire qui cédait quelque peu à son passage pleurant à son tour d'une couleur rouge.

S'avançant contre le métal froid et humide de son hôte, elle se plaqua dessus, elle pouvait sentir le souffle du Chevalier contre son visage, elle le forçait à la regarder, pour qu'il voit dans son regard que ce n'était que pure vérité, quel serait son intérêt de mentir ? Aucun ...

"- Donne-moi une bonne raison ... De continuer à croire un peu en toi !" - Finit-elle par chuchoter ...
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 3 Nov 2014 - 14:55


Ne pas avoir revu Kate depuis la rébellion ? Pire elle s'était mise à l'écart pour une raison personnelle au moment du fait ? Et maintenant, il devait croire qui ? Sa respectable collègue qui suivait elle aussi la voie du guerrier ? Sa descendante qui n'avait cesser de lui demander de ne rien faire et d'oublier l'affront ? Mais il ne pouvait pas, alors maintenant, que pouvait-il faire ? Il n'avait aucun moyen de savoir laquelle des versions était exacte, impossible de savoir ou poser sa confiance, il n'avait pas même un indice pour le guider, non, juste l'affrontement de deux paroles …
Il ne réagit pas le moins du monde lorsqu'elle retourna la situation, le collant contre le mur afin de se placer devant, il était complétement ruiné et ne savait plus vers où et qui se tourner. Une première gifle frappa son casque, faisant légèrement pivoter le casque sans qu'il ne réagisse plus que cela, mais au moment où elle retira ce symbole de son ordre, il lâcha son épée qui percutant un rocher dans sa chute, faisant raisonner le métal dans un bruit hautement symbolique, la chute ...


"- ALEX, REGARDE-MOI, regarde-moi Alex ! Tu le sais très bien, tu me connais, des violes, des tortures, des meurtres et bien d'autres abominations j'en ai fait plus que tu ne peux l'imaginer dans ma vie, même antérieure, mais crois-tu vraiment que je te mentirai sur ce point ? SOLDAT ! Vous le savez tout aussi bien que moi, la loyauté est importante dans nos rangs, aucune trahison de la troupe ne saurait être tolérée !"

Des choses immondes il en avait fait lui aussi, tortures, meurtres, il connaissait, mais les violes il avait toujours laisser ça de côté. Pourquoi elle dirait la vérité ? Pourquoi elle dirait un mensonge ? Il n'y avait bien qu'elle pour le savoir, mais quelque part on lui mentait ouvertement, dans un domaine qui le rendait particulièrement nerveux. Savoir qui, était un défi maintenant … un défi dont il ne se sentait pas le courage de le relever dans l'immédiat.
Voila qu'elle jouait avec une lame, faisant de fine entaille dans sa joue, il la regarda droit dans les yeux, elle l'avait appeler soldat … Il se mit à arborer un minuscule sourire, dans le fond elle était une bonne personne, il en était convaincu, mais comment pouvoir être vraiment certains alors qu'elle suivait un homme qu'il ne saurais vaincre pour le moment … Si il n'avait pas été là, peut être que …
Puis se fut un dernier chuchotement, les yeux du chevalier s'ouvrir d'avantage de surprise.


"- Donne-moi une bonne raison ... De continuer à croire un peu en toi !"

Il saisit la dague qu'elle tenait et la jeta plus loin et la poussa aussi à lâcher son épée, il suffit, il ne voulait pas perdre sa joue, ses bras passèrent autour de Kym tandis qu'il l'entrainait à l'intérieur du bâtiment, la où les chevaliers se faisaient adouber, il la laissa ensuite au milieu de la pièce, stoppant le câlin qu'il lui avait fait pour se diriger vers l'autel et le caresser de sa main.

- Si je choisis de te croire, alors ma famille m'aurait possiblement dit la vérité, et ce serait fait tromper elle même, d'ailleurs, toi aussi ...

Il se retourna et tomba assis au sol, adossé contre l'autel en fixant Kym droit dans le regard.

- Tu es comme moi, un soldat trahit, une personne qui a perdu tout ce pour quoi elle se battait de son vivant, ressuscité par une divinité inconnue, et nous sommes adversaire … C'est ridicule !

Il leva une main au ciel, enfin, vers le plafond, jadis cet endroit était tellement resplendissant, il n'y avait plus rien. Quelques infimes traces de peinture, l'eau arrivait même a légérement s'infiltrer entre les pierres de la bâtisse, il ferma juste les yeux.

- En fait je ne sais que croire, comment peux tu me demander de te dire pourquoi croire un chevalier perdu … Je n'ai pas de réponse à t'accorder, je n'ai que des questions ...




Invité
avatar
Invité
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 3 Nov 2014 - 16:15

Contre toute attente, son adversaire baissa les armes et força sa vieille amie de faire de même. Il l'enlaça dans un mouvement intense, la serrant fort comme pour chercher une source de réconfort, une source de réponse à ses interrogations. Il entraîna la Tylf à l'intérieur de la chapelle avant de la laisser au milieu de la pièce pour se rendre vers l'autel. Sa paume était posée sur la pierre qui devait renfermer bien des histoires, du sang par barrique avait du couler à son époque, beaucoup, toujours trop, même à notre ère actuel les guerres bien qu'évoluées, ne cessaient de faire des victimes, pourquoi donc lutter pour quelque chose qui était perdu d'avance ? La pièce avait sans doute gardé une âme de son époque, les roches étaient toujours à vif, quelques gouttes s'écoulaient le long des parois alors que deux torches accrochées au mur jouaient de leur lumière comme pour guider ces deux esprits perdus dans une boucle infinie.

*Se forcer n'a jamais été bon*
*...*
*Autant en profiter ...*

L'homme se laissa tomber à terre, s'asseyant contre l'autel pour fixer droit dans les yeux cette collègue qui lui ressemblait tant, par son vécu, par son histoire, par ses chemins empruntés. Ce n'est pas parce que notre ancienne professeure avait pris une route plutôt qu'une autre qu'ils devaient se battre pour toujours comptant les rounds gagnants. Kym était partie car ses convictions n'avaient rien à voir avec l'Académie, personne n'avait demandé expressément qu'elle devait tuer tous les membres de ce lieu Saint sans exception ! Au contraire, des personnes clés s'y trouvaient, plusieurs de leurs hommes y étaient infiltrés pour leur donner des informations primordiales pour une éventuelle prochaine attaque. Mais là encore, personne n'était forcé de trahir qui que ce soit s'il ne s'en sentait pas capable, tant qu'elle était en paix avec ses envies, ses désirs. La jeune femme se dirigea vers l'une des roches au mur, tournant ainsi le dos à son collègue. Elle vint caresser celle-ci comme pour s'imprégner de son histoire, pour comprendre encore plus ce qui motivait son comparse. Baissant délicatement sa tête, elle commença à répondre.

"- Personne nous a demandé à être adversaire ... Tu sais ..." - Disait-elle en douceur avant de se retourner, appuyée contre le mur, une jambe relevée, elle continua. "- Hélas, mon cher Chevalier, tu as couru après un fantôme, regarde-moi, je ne suis que l'ombre de moi-même. Je ne crains pouvoir te donner aucune réponse ... Si ce n'est ..." - Se retirant de son appui, elle s'avança un pas après l'autre vers le blondinet avant de s'accroupir pour être à sa hauteur, elle passa sa main sur sa joue à l'endroit où sa lame jouait il n'y a que quelques minutes auparavant. Son regard plongé dans le sien, elle reprit ... "- Etre la moitié officielle du Chef, cela attise bien des jalousies, certains ne m'ont jamais vraiment appréciée ..."

Elle se releva regardant l'autel s'imaginant les Cérémonies, les fêtes, les rires, les joies qui ont pu s'effectuer dans ce lieu si reposant. Délicatement, elle ferma ses paupières, cherchant des images qui n'existaient pourtant pas dans son esprit. Etre la femme d'un haut nom n'était pas une chose facile à gérer au quotidien, surtout quand celui-ci ne cessait de travailler dans son bureau, sans le savoir, Kym avait déjà perdu son bien-aimé depuis longtemps, mais elle voulait toujours y croire, lui aussi ... Mais quand dans un couple une seule personne fait un effort, celui-ci est voué à l'échec, pourquoi se battre alors ? Tout ça pour un sentiment même infime qui restait en elle ? L'enseignante avait beau tenté de regarder son reflet dans l'eau qui ruisselait sur la parois arrière, mais elle savait pertinemment qu'elle-même avait baissé les bras il y a longtemps. Son regard était à nouveau dirigé vers le preux Chevalier, un regard empli de compassion, de tendresse, pour la première fois, le sourire qui se dessinait sur le visage de notre guerrière était sincère. Elle s'avança à nouveau vers Alexender lui tendant sa main pour qu'il se relève. Elle déposa sa paume sur sa propre épaule, sa main sur la sienne, elle le força à descendre l'autre bretelle de son haut son regard toujours plongé dans le sien.

"- Penses-tu que c'est une offense ?" - Chuchota-t-elle avant de le forcer à glisser sa main sur le côté de son torse retirant ainsi son haut. La lueur des flammes dansait sur sa poitrine dénudée pendant que de son autre main elle glissa ses doigts dans la chevelure de son vieil ami. "- As-tu peur de jouer sur les terres d'Isanagi ?" - Elle lâcha la main de son hôte pour venir se joindre au niveau des reins de celui-ci pour l'approcher un peu plus d'elle avant de terminer par ces quelques mots. "- Que ferait-il s'il apprenait cette rencontre ?" - finissa-t-elle par murmurer ...
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 3 Nov 2014 - 17:24


Il se retourna pour rejoindre le mur, les ruines faisait toujours bien plus d'effet à ceux qui avait connu ce genre de chose à leurs apogée, Kym et Alexander faisait partie de ceux qui pouvait ressentir les lieux. Actuellement les hommes et les femmes y voyait juste de banale chose qui prouvaient qu'il y avait eut quelque chose, voire même trouver des ruines belles … Une ruine ne peut pas être belle, elle est la représentation de la chute de quelque chose … De la perte de ce qui pouvait faire sa beauté. Pourtant si il y avait des personnes qui leur ont demandés d'être adversaire, Colombe, Shindo, Lucian, Isanagi, et Johken. Voila les noms des responsables de cette position pour Alexander.
Elle était revenue vers lui, s'accroupissant pour lui caresser la joue en le regardant, la moitié du chef hein, il comprit immédiatement qu'elle parlait d'Isanagi, rien n'avait changé depuis la rébellion alors ? Pourtant elle semblait différente, il y avait quelque chose …

Le chevalier saisit la main qu'elle lui tendait pour se relever, le sourire de Kym, contagieux, le fit sourire à son tour, les muscles de son visage ne souriaient que si peu … Une femme qui sourit c'est tellement plus ravissant qu'une déprimé, avec ce sourire Kym rayonnait. Mais voila qu'une fois debout elle guidait la main que le chevalier lui avait donné vers l'épaule indemne, l'amenant a faire glisser la bretelle, il ne la quitta pas des yeux tandis qu'elle s'effectuait.


- Une offense à quoi ? Il ne reste plus de Teutonique à offenser mis a part moi ...

tandis qu'il lui répondait, elle n'avait pas attendu la fin de sa réponse, ni même la réponse tout court pour le guider à achever de retiré ce haut qui tomba sur le sol. Les torches éclairait aléatoirement le peau de la Tylf qui lui caressa les cheveux avant de se serrer contre lui, l'enlaçant au niveau des hanches.Le chevalier écouta soigneusement ses deux dernières remarques.

"- As-tu peur de jouer sur les terres d'Isanagi ? Que ferait-il s'il apprenait cette rencontre ?"

Alexander avait de nouveau les mains libre, une alla donc dans les cheveux vert de sa collègue, l'autre posé sur la hanche de Kym remonta lentement sur le cotés, se stoppant juste avant de toucher un des seins qui s'illuminait par la lueur des torches lorsque celles-ci brillaient d'avantage pour un bref instant.

- Peur ? Ma seule peur est de perdre ce que j'apprécie, ma famille, mes amis proches … ou une femme … Isanagi n'en fait pas partie au même titre que tout le reste.

Il se sera un peu plus contre elle, il y avait bien sur une autre question à laquelle il devait répondre, ou pas en fait. Il approcha ses lèvres de l’oreille de la professeur et murmura.

- Tu es mieux placée que moi pour le savoir il me semble.

Il la caressa encore un peu, c'était bien dommage qu'il porte encore ses gantelets, lui ne sentait rien, le métal glaciale faisant obstacle à son sens du toucher. Cependant les respirations de la Tylf arrivait à atteindre sa peau, alors il se contentait de tout cela. Il avait volontairement contourné la poitrine, passant autour, l'effleurant, mais sans jamais la toucher vraiment, il avait parcourut le ventre et maintenant il s'agissait du dos.

- Ce lieux était très significatif pour moi à l'origine, c'est … étrange ...




Invité
avatar
Invité
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 3 Nov 2014 - 18:07

Certes, Isanagi n'en faisait pas partie, pourtant, qui à ce moment pourrait lui tenir tête en ayant les moyens pour le faire ? Il avait tellement bossé dans son bureau, il était sur plusieurs dossiers en même temps, de plus une découverte lui avait valu bien des nuits blanches. Des nuits ... Dans un lit vide, plusieurs mois s'étaient écoulés avant que notre charmante Dame Noire ne daigna quitter le lit conjugale pour rejoindre le dortoir de la guilde. Même Johken était des plus étonnés, le Chef n'avait rien remarqué, toujours rien, avait-il même pris le temps de se reposer un peu ? De dormir ? Ses inquiétudes ne la quittait pas, non ce n'était pas possible d'oublier des années de tendresses véritables comme ça, d'une traite. Elle avait trouvé une autre source de réconfort et a dû se retirer peu à peu pour mener à bien son accouchement. Etait-il seulement au courant qu'elle avait donné naissance à son fils ? Son fils, quelle ironie ... Qui pouvait le confirmer ? Le soir d'avant elle était dans les draps de Yuri après une soirée arrosée entre professeurs, même ce sacré Mordus en avait profité. Alors qui en est vraiment le géniteur ? Pour Isan cela ne faisait aucun doute que c'était lui, il connaissait la faiblesse et l'atout charme de sa bien-aimée, il ne lui en avait jamais tenue rigueur d'ailleurs, même ses autres coucheries depuis leur arrivée sur Terre. Alors pourquoi s'écarter maintenant ?

*Pourquoi ne pas tirer un trait ?*
*Vous êtes liés, que tu le veuilles ou non ...*
*Un lien de si peu de valeur ...*

La Guilde noire était sa deuxième famille, il y avait toute sorte de personnes, des bonnes, des mauvaises, des mystérieuses des sans intérêts. Elle faisait partie d'un petit groupe sympas qui aimait bien faire la fête et terroriser quelques humains dans la nuit. La vie nocturne n'avait plus de secret pour elle. Autant en profiter encore un peu, elle le sentait bien au regard de certains qu'une prochaine mission d'envergure allait se mettre en place, le fruit de bien des mois de travail du directeur déchu. Peut-être que oui, dans un sens, plusieurs personnes ont demandé à ce qu'ils soient adversaires, toutefois, Kym n'avait jamais proclamé être celle d'Alex ... Ni même de Kate ou encore celle de toutes ces personnes qu'elle appréciait et continue d'apprécier dans l'Académie, elle souhaite juste la mort de cette idéaliste de Colombe, que ce Dieu arrête de prendre les êtres pour des pantins et ainsi s'amuser à les envoyer sur Terre pour une guerre qui une fois de plus, serait perdue d'avance ...

Délicatement, la jeune femme sentait les caresses que lui offrait son invité, même froide, la chaleur transperçait son armure lui donnant le frisson tant escompté. Il passa à l'arrière de son dos juste au-dessus de ses hanches avant de descendre sur le haut de ses pommettes dessinées avant ses fesses. Là même où, sous son short, se trouvait la marque, la marque de la guilde, ce signe qu'elle s'était faite tatoué sur la droite. Sa tête basculait contre celle de son bienfaiteur écoutant, buvant, ses paroles, le souffle contre le sien.

"- Autant subir une mort, une torture pour quelque chose qui en vaille la peine, tu ne trouves pas ?" - Lui murmurait-elle en réponse. Après tout, autant recevoir des supplices pour un plaisir qui fut intense qu'un simple baisé, ou une caresse volés.

C'est vrai que c'était bien étrange comme endroit, pourtant, il était tout désigné pour être le meilleur afin de se remémorer d'un temps jadis révolu, de retrouver de vieux souvenirs même si ceux-ci n'étaient pas partagés. C'était un lieu bizarre mais si respectueux de ses hôtes. Ils ne pouvaient que lui en être reconnaissant, non ? La Tylf se retira de cette étreinte un court instant, regardant le visage de cet homme, jamais elle n'aurait pensé qu'ils deviendraient si proche un jour, pourtant ... Elle vint poser ses mains sur ses gantelets pour l'aider à les lui retirer, il n'y avait aucune raison qu'elle ne soit seule à se dévêtir ...

"- Laisse-moi t'aider à t'alléger ... Laisse-moi t'aider à vider tous tes maux ..." - Continuant sur sa lancée, elle l'aida à retirer ses épaulières puis le plastron. Sa chevelure verte avait commencé plus ou moins à séché lui rendant un aspect quelque sauvage, la scène semblait si pure dans un moment pourtant si particulier. Avançant une fois de plus contre lui, elle se mit sur la pointe des pieds pour venir poser son front contre le sien, son regard admirant ses lèvres fraîches. "- Et l'Académie ? Que vont-ils dire ?" - Sa respiration était de plus en plus forte, son désir se glissait entre sa bouche, pourtant, elle se maîtrisait au mieux pour se retenir ... "- Aex, que vont-ils dire quand ils sauront que tu ne m'as pas porté le coup fatal ?"
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 3 Nov 2014 - 19:01


Cet affrontement prenait vraiment une tournure particulière, il avait tant de haine pour elle au début, et voila qu'il avait recommencé aussi rapidement à lui faire confiance, ou même pire, à être particulièrement proche d'elle. Vraiment très proche …
Son visage était si proche du sien, il n'arrivait plus à décoller son regard d'elle, ses pensées elles s'apaisaient, il se sentait étrangement calme et serein alors qu'une renégate se trouvait à ses cotés …
Elle finit par affirmé qu'il valait mieux subir pour quelque chose qui en valait la peine, elle disait donc que Isanagi allait attenter quelque chose contre lui ? Cet Isanagi dont plus personne n'entend parler ? Allons, d'autant plus que maintenant il se sentait largement capable de tenir tête à cet ancien directeur.


- Tu parle à un soldat, si ça en vaut la peine, je le pense.

elle rompit l'étreinte, pour lui retirer ses gantelets, il les laissait donc glisser loin de ses mains, se faire jeter plus loin par la dame.

"- Laisse-moi t'aider à t'alléger ... Laisse-moi t'aider à vider tous tes maux ..."

Voila qu'elle commençait à éplucher le chevalier, couche de métal après couche de métal, les plaques étaient parties, il lui restait pourtant encore la cottes de maille, toute la plaque des jambes, et bien sur, les vêtements, écrasés sous cette masse de fer qu'il portait toujours. CE n'était pas comme avec Trish, il se sentait même mieux ? Comme si … Pour Trish il avait instinctivement tué des militaires, même des gens qui la retenait prisonnière, il n'avait pas hésité, pour Kym, il ferait pareil, il en était convaincu. Elle revint rapidement placer son visage contre le sien, le chevalier replaça aussitôt ses mains dans le dos de la Tylf, sentant enfin le contact entre leurs peaux, cette chaleur qu'elle dégageait, et de nouveau il la caressa, descendant les mains toujours plus pour finalement les glisser complétement sur les fesses par dessous le tissu. Il s'arrêta là car voila qu'elle lui reparlait.

"- Et l'Académie ? Que vont-ils dire ? Alex, que vont-ils dire quand ils sauront que tu ne m'as pas porté le coup fatal ?"

Il sourit et la plaqua contre lui, serrant ce qu'il avait en main, la regardant droit dans les yeux. Il n'avait déjà jamais fait attention à ce que l'académie pensait de lui, ce qui se passait ici n'allait rien y changer. Et si ça ne leurs plaisaient pas, ils n'avaient qu'à envoyer quelqu'un pour corriger ça, il n'était pas venu ici avec l'ordre de la tuer, il l'avait croisée par hasard. En plus personne ne savait pas la haine qu'il éprouvait avant cette rencontre, enfin il savait qu'il était haineux, mais il ne racontait pas contre qui et pourquoi.

- Ce qu'il vont dire ? Je n'y ai jamais prêté attention, la chose ne changera pas. Elle changera encore moins si je suis au coté d'une personne qui me comprend !

Il alla l'embrasser doucement, profitant des lèvres de sa collègue, lui caressant doucement la peau. Puis rapidement il rompit le baiser pour plonger son regard dans le sien.

- Pourquoi t'accrocher à Isanagi si sa présence te cause des soucis ?




Invité
avatar
Invité
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 3 Nov 2014 - 20:55


Dernière édition par Kym Mäss le Mar 4 Nov 2014 - 9:52, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 3 Nov 2014 - 21:55


Il n'y a pas à dire, mettre à nu un chevalier en armure, c'était une épreuve de patience, un défi que Kym semblait réaliser avec adresse ceci-dit. L'armure s'en était aller aux quartettes coins de la pièce, sa cape tombée derrière lui en en boudin de tissu. Il ne lui restait plus que les vêtements classique donc un déjà bien entamer dans son retrait.

"- Qui sait … Après tout, il n'est pas là, on s'en fiche, non ?"

Il pencha la tête pour la regarder faire, un frisson le parcouru. Tandis qu'il commença à lui répondre aussi simplement qu'il le pouvait tandis qu'il sentait monté en lui du désir.

- Pas complétement ...

Elle éludait la question, c'était évident, elle ne comptait pas en parler … Que faire si d'un coup elle décidait que non hein ? Il aurait aimé une réponse, mais visiblement il ne l'aurait pas … De toute façons maintenant reculer, il ne pouvait plus, tout d'abord par fierté, il ne reculait jamais, mais ensuite aussi par désir, celui là qu'elle faisait éveiller en lui avec ses assauts.

"- Mais toi, mon beau ténébreux et mystérieux ami, n'as-tu jamais rencontré quelqu'un depuis ce second souffle ? Ne me dis pas qu'une personne comme toi navigue seule ... Ton cœur a sûrement dû battre pour quelqu'un, un instant volé, partagé ?"

Il lui aurait bien tout de suite répondu, mais cette langue qui le parcouru le poussa à tendre la peau sur son passage, lui montrant bien le plaisir qu'il y prenait. Et quand la chose se calma, quand il s’apprêtait à nouveau à parler, il y eut ce baiser. Tout d'abord surprenant, mais il en profita pour retirer la sacoche de Kym vu la passion qu'elle y mettait il réussit même à prendre le temps de lui ôter son short et le sous vêtements, enfin, à les faire tomber sur ses bottes. Du coup ses mains sortirent de sous ses tissus, il les posa dans le dos de cette femme pour qu'elle ne s'éloigne pas. Et il finit par rompre ce baiser après un moment, il fallait bien qu'il lui réponde ! Il lui fit la même chose que ce qu'elle lui a fait, mais en sens inverse, descendant lentement le long de son cou, puis vers le torse, passant entre ses seins.

- Une unique personne, elle a disparut le lendemain du jour où elle m'a annoncé vouloir resté à mes cotés, je ne l'ai jamais revu ou eut de nouvelle, ça m'a fait désespérer, mais voila que je te trouve ...

Il était descendu jusqu'au nombril, et remonta soudainement en frottant contre elle pour la regarder droit dans les yeux avec un sourire.

- De mon vivant, avant sa rencontre, et après, oui j'ai navigué seule, cela me faisait moins mal, et quand la douleur d'être seul venait, je la noyais dans l'entrainement, je le faisait à tombé de fatigue, et je n'y pensais plus, une vraie façons de me vider l'esprit.




Invité
avatar
Invité
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 3 Nov 2014 - 22:31
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 3 Nov 2014 - 23:53



Invité
avatar
Invité
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Mar 4 Nov 2014 - 0:22
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Mar 4 Nov 2014 - 1:40



Invité
avatar
Invité
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Mar 4 Nov 2014 - 2:40
Contenu sponsorisé
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] -
Château obscur réserve surprises. [+18]
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Château obscur réserve surprises. [+18]
» La vie nous réserve des surprises
» Dans la vie Chaque chose a son temps , La vie nous réserve plein de surprise !
» Le château de Fougères
» Festin au château (suite)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Hors de la ville :: Campagne :: Le château-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page