Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Château obscur réserve surprises. [+18]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
2206/6000  (2206/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Château obscur réserve surprises. [+18] - Sam 4 Oct 2014 - 21:53


Quelques part en Poméranie du nord, pardon, en Pologne maintenant, on peut trouver un château en ruine, et bien c'est dans cette direction qu'un chevalier Teutonique se dirigeait. Ce chevalier était en fait un relique du passé se dirigeant donc vers une autre relique, dans un besoin de se ressourcer au calme, loin de l'agitation de l'académie ou bien même des immenses villes de ce nouveau monde.
Après des salutations et quelques minutes de marche il finit par arriver devant le château, qui, comme il s'y attendait était en ruine, bien que très partiellement entretenu. Il prit soigneusement le temps de faire le tour, nostalgique, il s'agissait bien là d'un des châteaux qu'il avait parcourut dans sa vie, et en frottant sa main sur les briques, il sourit paisiblement.

Doucement il finit par rentrer, et bien que toutes les décorations aient disparut, il arrivait instinctivement à se guider dans le dédale que formait les couloirs des châteaux de son ordre pour finir par arriver dans la salle des adoubements. Il trouva donc une petite pierre et s'assit silencieusement. C'était ici qu'il avait reçu son titre de chevalier et qu'il avait formulé ses vœux.


- Alors ils ont tout de même encore un peu conservé ce château, cela me réchauffe le coeur.

Il passa alors la journée à observer les visiteurs du château, certains se promenant sans vraiment grande attention, pour cet édifie plein d'histoire. D'autres venait et montrait un peu de curiosité, il y a aussi eu un groupe de jeunes personnes venant pour un cours sur l'histoire de cette forteresse, preuve qu'il semblait encore y avoir un peu d’intérêt pour son ordre, même si certains élèves et leurs manque de respect aurait bien mérité de finir en nourriture pour bête sauvage …
Au travers de l'unique vitre légèrement vieillit de cette pièce, la lumière commençait doucement à décroitre, et dans la pénombre un homme vint alors allumer nombre de bougies dans la pièces, qui contrairement au autres n'avait pas eut l'installation d'un éclairage électrique, il semblait avoir voulut conservé le coté traditionnel, et devant ce spectacle, le chevalier eut les yeux qui s'illuminaient de joie.
Alors que la court période de visite nocturne commençait à prendre fin, Alexander alla se mettre à genoux devant l'autel, à l'endroit même où il s'était fait promettre chevalier. Il ferma les yeux et prit une grande inspiration avant de soupirer. Dieu que cela lui faisait du bien de repenser aux moments fort de sa vie, pour son époque cela représentait tant de travail.
Il se redressa, faisant toujours face à l'immense vitre ternie et à l'autel, il eut une franc sourire.


- *Mon ordre ne peut pas être tombé complétement, son héritage doit rester encore dans les mémoires, il n'est pas complétement mort. Je n'aurais pas du devenir fou lorsque cet autre château m'a révélé plus une monument au mort, ici ils semblent vouloir conservé un peu, je dois pouvoir garder espoir.*

Le professeur s'inclina devant l'autel, remerciant ainsi tout ce qu'il représentait pour lui, ainsi que ceux qui continuait de travailler pour son ordre, en quelques sortes. Il déposa ainsi une pièce d'or sur l'autel et s'arrêta à la porte pour le regarder une dernière fois. Il était resté ici si longtemps que les grilles extérieurs venait d'être fermées, et la pleine lune éclairait de son doux halo la forteresse symbole.






Dernière édition par Alexander Urmanis le Mar 4 Nov 2014 - 0:35, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Dim 5 Oct 2014 - 15:48

La débauche, ce que c'était bien, mais à force de faire n'importe quoi, on pouvait devenir une vraie épave, l'ombre de soi-même. C'est un peu ce que notre chère et choupinette Dame Noire était devenue, l'ombre d'elle-même. L'alcool coulait toujours à flot dans son sang, heureusement elle n'avait pas encore découvert la dureté des drogues qui faisait ravage dans le monde des humains. Après tout, elle venait d'un temps si ancien que personne ne pourrait la blamer. Son esprit était vraiment des plus dépravés et on pouvait dire que ses tendances psychopathiques augmentaient à vu d'oeil. Rien qu'à son changement total de look, loin le costume sérieux de la tyrannique enseignante, bonjour les tenues légères et facilement malléable lors d'un combat, tout droit sortit d'un vrai anime d'action de cette époque. Il ne fallait pas oublier non plus qu'elle venait à peine d'accoucher, il y avait quoi, une semaine ? Deux ? Après tout, on s'en foutait, le petit était bien mieux là où il était, issu de deux monstres assoiffés de sang. Oui, c'était mieux ainsi que de finir comme son beau-frère littéralement mangé par sa mère ... Kym.

*Un ... Deux ... T'es mort morveux !*
*...*
*Trois ... Quatre ... Hop, plus de pattes !*

Naviguant à travers les rues sombres de la Capitale d'Ukraine, notre charmante donzelle s'excitait à cette guerre qui faisait rage profitant au passage de faire danser sa lame transperçant certains jusqu'au coeur, d'autres, leur retirant un membre de leur corps. C'était si facile de se fondre dans la masse, d'attiser cette haine entre deux camps. Après tout, l'Académie n'avait pas refait l'histoire, loin de là. Même si l'évolution s'est faite entre les êtres, il n'en est pas moins que l'esprit, l'évolution de l'âme ne s'est jamais faite. Si on regarde un peu plus près l'intérieur de notre enseignante déchue, on pouvait clairement comprendre qu'elle se nourrissait de cette peur. Oui, elle avait clairement changé. Pourquoi ? Qui sait ... Même le démon enfermé dans son âme ne pourrait y répondre. Vous l'avez compris, la Renégate avait réussi à prendre le dessus d'Arklès, vile humain de son temps qui lui avait fait connaître les pires erreurs. Kym recréait ce monde de terreur pour son plus grand bonheur. La ligne avait été franchie, quel régal, quel délice, de la voir enfin ainsi aussi épanouie !

"- Cette petite balade m'a épuisée ... Allons voir ailleurs si on y est, ok Arklès ?" - Se parlait-elle toute seule. Même si en réalité elle discutait simplement avec la chose scellée dans son esprit. Après tout, elle passait déjà pour une folle rien qu'en regardant son regard jaunâtre, autant l'être jusqu'au bout des ongles !

"- Ce serait bien d'aller voir si le travail a pu être terminé comme il se doit en Pologne. L'autre équipe a dû commencer à chercher des victimes pour leur test."

Se dirigeant comme tout bon humain se respectable vers le premier aéroport ouvert de la région, elle s'envola pour la Pologne, un des pays touché par une mission des plus importantes. Autant avoir du temps à perdre, autant voir si tout le monde fait correctement son job. Arrivée à destination, elle se rendit dans un campagne un peu plus écartée en direction d'un vieux château en ruine. Source d'énergie d'un temps qui fut jadis similaire au sien. Les grilles étaient déjà fermées, la nuit tombée ... Pourquoi tout se déroulait vite et pourtant ... Semblait incroyablement lent. Un regard à droite, un regard à gauche, la Renégate franchit les barrières et s'aventura dans le pseudo parc du château. Elle vit une ombre qui se tenait debout devant la lueur de la lune. Une silhouette que l'on pouvait qualifier de familière. C'était peu dire ...

"- A ... Alex ... Putain qu'est-ce que tu fous ici ... Vas-t-en ..." - Se murmurait-elle à elle-même pensant qu'il entendrait et s'éloignerait au plus vite. Elle ne voulait pas le mêler à tout ça même si ... Cette vision était un choc pour elle, comme une amnésique qui retrouvait d'un seul coup la mémoire. Sa poitrine se mit à battre très fort, ironique pour une morte bien morte.

Pourtant comme paralysée, elle tenta de faire demi-tour et de s'en aller, mais son corps ne bougea pas d'un poil de pubis. Non, ils devaient se revoir, c'était écrit. Kym avait pensé pouvoir avoir plus de temps devant elle pour s'y préparer. Elle réussit tout de même à faire un pas en arrière, faisant ainsi craquer une branche sous sa botte ...
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
2206/6000  (2206/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Dim 5 Oct 2014 - 22:15


Sortant de cette presque grotte où il se trouvait, Alexander observait la lune surplombant la toiture du château depuis le bord du parc intérieur, il souriait, de se sourire niait, car dans cette magnifique image il lui manquait bien une chose importante, les compagnons d'armes, ses camarades avec lesquelles il avait vu tout de ce dont son époque pouvait lui offrir, ou presque en tout cas.
Au combien il aurait aimé être ici avec certaines personnes pour leur montrer qu'il pouvait se montrer heureux et pas tout le temps sévère ou indifférent. Mais voila, ceux à qui il aurait volontiers fais cette démonstration, n'était plus, lui ayant laissé pour seul compagnie que d'agréable souvenir qui lui pinçait le cœur. La réalité était bien que ce qu'il aimait disparaissait. Adossé au mur, malgré tout serein, il avait fermé les yeux, repensant simplement à son passé, lorsqu'il était en vie, ses erreurs, ses réussite, les moments fort de sa vie, tant d'entre eux pouvaient être relié à cette endroit.


*C'est si calme ...*

Et chaque nuit à son époque était aussi calme, ce lieux, loin de la ville avait visiblement toujours conservé ce calme nocturne, plusieurs fois de son vivant il avait fait ce qu'il faisait en ce moment. Mais autrefois il n'avait pas eut cette surprise, pas de craquement lui faisant soudainement ouvrir les yeux pour chercher quelque chose dans un réflexe.
Il balaya du regard dans un premier temps le parc, et ce fut visiblement la meilleur chose à faire, une silhouette se distinguait Malheureusement la lune lui faisant face il n'arrivait pas à voir de détails pouvant lui indiquer de qui il pouvait s'agir si tard dans la journée. Il ne distinguait qu'une silhouette sombre.

Il hésitait à aller voir ou non, mais la silhouette ne bougeait pas, il se demandait toujours si elle l'avait vu ou non. Mais à pareil heure, sachant qu'aucun humain ne devrait pouvoir le voir de part ses pouvoirs, il s'avança doucement vers cette ombre, intrigué, mais n'en oubliant pour autant pas la prudence.

Pas après pas, mètre après mètre, il s'approchait, lentement des détails se dessinaient au regard du chevalier, il s'agissait d'une femme, dans une tenue plutôt limite provocatrice. Il plissa un instant les yeux, elle lui semblait familière, il en était certains. Et lentement les yeux du chevalier finir de s'habituer à la pénombre. Il distingua donc enfin la personne qu'il voyait, bien qu'elle ai un peu changé de sa façon de s'habiller, il sera le poing et les dents.


- Kym ... Mäss

Évidemment son moment de calme venait de se terminer avec son apparition, il avait après tout devant elle celle qui fut la cause de nombre des mots de sa descendante, notamment le plus humiliant de tous. Il restait crispé, il ne pouvait dignement pas reperdre la raison, encore moins dans un endroit représentant tant d'histoire pour lui !

- Je ne m'attendais pas a te voir ici ... Pas alors que je m'apaise ici ...




Invité
avatar
Invité
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Dim 5 Oct 2014 - 22:44

C'était un véritable choc de le voir, en fait, cela faisait un moment qu'elle n'avait plus vu une personne de l'Académie toujours en activité si ce n'est les poivrots du Bar. Mais là encore, c'était différent. Quelle réaction avoir ? Une partie de notre Dame Noire voulait courir vers lui, l'enlacer un long moment, les paupières fermées, pensant que tout ça n'était qu'un rêve, toutes ces histoires passées il y a maintenant quoi ... Deux ans ? Non, les choses avaient changé, lui également ... Sûrement ... Ou pas. L'homme s'était retourné et analysait scrupuleusement ce fantôme surgissant du passé interrompant ainsi sa quiétude. Son visage s'éclairait peu à peu à la lueur de la lune, les pupilles s'habituant gentiment à la pénombre.

*Un ... Deux ... Je te tue ?*
*... Ne fait pas ça ...*
*Trois ... Quatre ... Le pied dans le plâtre !*

La part d'ombre de notre enseignante déchue avait repris le dessus, le sourire au coin d'un brin machiavélique, ses poils retombèrent, la confiance était de nouveau présente. Scrutant avec minutie ce blondinet qui était chevalier jadis, notre Tylf se battait contre ses souvenirs. Les poings de cet désormais étranger étaient serrés, comme son visage totalement crispé. On pouvait d'ailleurs entendre dans le ton de ses mots qu'il n'était guère content sans forcément être en colère de cette vision qui s'offrait à lui. Oui mais que faire ? Se laisser submerger par ces souvenirs si bons d'un autre temps ? Comme lors de cette Cérémonie, un bon gueuleton sous la dent avant de boire une bonne Vodka présentée par ce cher Yuri ... Yuri ... Qu'était-il devenu ? L'homme ? Ou son fils ? Le fils de qui d'ailleurs ?

"- Alex ! Enfin, si je puis encore t'appeler par ton surnom ..." - S'exclama-t-elle enfin comme si de rien n'était. Elle fit un pas en avant avant de reprendre la parole. "- J'avoue que c'est une surprise pour moi également."

Non, cette situation n'avait rien de facile. Son artefact était toujours rangée dans son dos, mais Kym ne semblait pas vouloir le sortir pour le moment. La nuit était si belle, ce serait dommage de ne pas en profiter. Puis bon après tout, elle était ici pour une raison bien précise. Inutile d'ailleurs d'embêter ce pauvre professeur pour le moment avec ces idioties. Quoique ...

*Cercle fluide sur ta paume contre ma peau ...*
*... Tu fais flipper Kym ...*
*Te transpercera !*

"- Navrée de te déranger dans ce moment si solennelle à tes yeux, que viens-tu faire par ici ? Te remémorer de bons souvenirs ?" - Reprit-elle laissant échapper un petit rire compréhensif avant de baisser son visage en direction du sol. L'herbe était presque brûlée par le soleil de la journée. On pouvait voir qu'elle respirait à nouveau durant cette nuit bien dégagée. "- Je ne te dérangeais pas pourtant autrefois ..." - Termina-t-elle enfin, levant son regard en sa direction.

La posture de son corps était en confiance, sur la défensive prête à bondir telle un féline si besoin est. Pourtant, son regard semblait triste, fatigué de cette vie, que dis-je, de cette mort éternelle. Même s'ils combattaient là maintenant, ils auraient beaux s'auto-tuer, ils reviendraient à nouveau à la vie pour combattre encore. Pourquoi s'embêter avec ces broutilles ? Vengeance ? Haine ? Regret ? ...
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
2206/6000  (2206/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Dim 5 Oct 2014 - 23:39


Elle semblait étrangement familière avec lui … Il est vrai qu'ils ont été de bon collègues de travail à l'académie, avant qu'elle ne décide de trahir, mais si il n'y avait que cela il ne serait pas si soudainement sur les nerfs, si seulement il n'y avait que cela …
Elle semblait d'ailleurs l'avoir clairement comprit, en tout cas d'avoir remarqué qu'il était un peu sur les nerfs, mais vraiment juste un peu hein …
Pourtant le chevalier restait fixe, la dévisageant presque, mais il ne faisait pour le moment rien, le temps de bien mettre en place dans sa tête tout ce qui se passait. D'ailleurs pour une renégate qui avait fait preuve de tant de volonté lors de la rébellion elle semblait bien affectée.


"- Navrée de te déranger dans ce moment si solennelle à tes yeux, que viens-tu faire par ici ? Te remémorer de bons souvenirs ? Je ne te dérangeais pas pourtant autrefois ..."

Il haussa un sourcil, elle ressemblait plus à une coquille vide, en baissant les yeux de cette façons. Que lui était-il arrivé ? Voila qu'il se surprenait à s'intéresser à elle maintenant ?! Surement un reste de ses habitudes de chevalier, l'homme qui aide volontiers les personnes, en même temps la situation où il se trouvait devait plutôt l'aider.
Il leva un peu les main et se frotta la tempes en soupirant fermant très brièvement les yeux.


- Effectivement je suis venu me ressourcer là où j'ai passé le plus de temps dans ma vie, là où j'ai prononcé mes vœux de chevaliers, et là où j'ai eu l'honneur et le privilège de me faire adouber chevalier Teutonique.

Il leva ensuite rapidement la main et pointa du doigt cette femme aux cheveux vert, cette femme qui était devenu un de ses seuls objectifs pour le moment, il se voulait assez inquisiteur, et dans un château, un chevalier qui avait défendu ce dernier ne pouvait que l'être.

- Tu ne me dérangeais pas, tu m'étais même fortement sympathique, mais il y a eut cette rébellion, tu as choisis les renégats, mais ceci je n'en ai cure, tu as fait ton choix et suivit ce que tu croyais, je n'aime pas les traitres, je ne trahirais pas, mais je n'ai jamais nourrit de haine particulière envers eux, le problème c'est bien qu'il y a un autres souci ! Et par le moindre !

Il s'approcha encore de quelques pas vers elle, il voulait clairement voir son regard, voir si elle admettait ces actions, et surtout si elle en était fière ou non ! Du coup la distance entre eux venait de radicalement diminuer.

- Le problème c'est que à deux reprises tu as blessé une descendante de ma famille, tu te souviens peut être de Kate ? Cette jeune fille à laquelle tu as crevé un œil et offert en pâture à un immonde homme qui a abusé d'elle et de sa pureté ? A moins que tu ne compte le nier ?

Il était dur, très dur, surtout envers quelqu'un qui semblait déjà vide, mais vu qu'elle ne semblait pas agressive, plutôt encline à parler, alors soit, mais elle allait répondre de ses actes ! On ne touchais pas à sa famille sans subir le courroux de l'Urmanis qu'il était, quand bien même des dizaines de générations le séparais de la personnes en question.



Invité
avatar
Invité
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 6 Oct 2014 - 0:36

Ce preux Chevalier avait l'air étrange, du moins, différent de ses souvenirs. Très serviable à son habitude, le visage dur mais doux. Pourtant, ce n'était pas cette façade de lui qu'il renvoyait. Que s'était-il passé ? Deux ans ... Deux ans s'étaient écoulés, voilà ce qu'il s'était passé. Et alors ? Il avait déposé sa paume sur sa tempe, son esprit devait sûrement se battre avec ses souvenirs, compréhensible en entendant ses prochaines paroles. Alexander avait beaucoup de chance de retrouver une Terre connue même si elle avait pris bien des siècles en pleine figure. Certes, une source d'énergie colossale pour lui, et ensuite ? Son ton était toujours des plus accusateurs, encore et encore, où voulait-il en venir ? Notre enseignante déchue devait-elle le craindre ou ... le plaindre ?

*Tic ... Tac ... Les secondes passent.*
*...*
*Tu seras ma prochaine proie, Tic ... Tac ...*

Son interlocuteur prit à nouveau la parole histoire de rendre ce flou total bien plus clair. Il parlait de trahison, de ce choix qu'elle aurait pris puis ... Que cela ne le touchait guère plus que ça. De quelle trahison pouvait-il parler ? Personne n'avait à lui forcer de servir une personne plutôt qu'une autre. Kym n'avait demandé à personne de renaître dans le monde des morts et ainsi être loyale envers un Dieu qui n'était pas le sien. La seule trahison c'était envers elle-même et ses principes. Mais comment se battre avec sa vision des choses alors que celle-ci n'existait plus ! C'est vraiment se foutre de la gueule du monde ...

Le prof s'approcha un peu plus de son ancienne collègue reprenant ses mots qui commençaient enfin à avoir du sens, quoique. De qui parlait-il ? Kate ... Une fillette, une descendante ? Comment pouvait-elle se rappeler d'un truc aussi lointain. Son regard toujours plongé dans le sien, semblait s'illuminer à nouveau. Une onde de choc s'invita dans l'esprit de notre Renégate, une vague de souvenirs jaillirent à nouveau. Ses yeux écarquillés, notre Tylf se prit la tête entre ses mains comme si c'était trop douloureux pour s'en rappeler relevant au passage sa frange dévoilant deux trous mal cicatrisés. Les chocs électriques reçus avaient bien aidé à la rendre dans cet état, en même temps, elle en avait fait des choses par amour à l'époque. Kate ... Oui ... Son élève, elle s'en rappelait maintenant. Son élève préférée ... Ses mots qu'elle lui avait prononcés avant sa sentence ... Un humain mérite-t-il de vivre en infligeant sa propre contrainte ? Deus nous dicte comme des pantins, est-ce vraiment ça la liberté ? Pauvre idiote ...

"- Voilà que tu te dévoiles enfin, dommage que ces retrouvailles ne puissent être plus cocasses." - Chuchota-t-elle à peine juste de quoi être audible. Sa tête à nouveau relevée, son regard toujours aussi vide, elle fit un pas en avant. Elle pouvait presque sentir sa respiration sur elle. "- Cette fillette, Kate, je ne savais pas qu'elle était de ta famille ... Si j'avais su ..."

*Je lui aurais transpercé les deux yeux !*
*... Kym ...*
*Tic ... Tac ... Ton temps est compté ...*

Notre possédée fit encore un pas en avant, le dernier, juste assez pour sentir son souffle au creux de son coup. Délicatement, elle leva sa paume, ne quittant pas du regard son ancien collègue et la déposa sur sa joue. Un nouveau frisson parcouru le long de son dos, elle était si froide. En même temps, il faisait froid la nuit en cette période de l'année. Kym était peu vêtue, mais ses membres étaient tellement endoloris et sa tolérance à la souffrance tant augmentée qu'elle s'en foutait. A ce moment précis, son regard changea montrant un peu plus d'émotion, de la compassion, de la compréhension. Une fine larme vint s'écouler le long de son visage pour terminer morte, à terre.

"- Kate ... Elle était ma meilleure élève. Je ..." - S'arrêta-t-elle un court instant, retirant sa paume de son hôte. Le visage à nouveau baissé, elle reprit. "- Elle aurait pu faire de belles choses, de grandes choses. Elle était si jeune ..."

Sa main se figea le long de son corps et son poing se forma signe d'une colère qui sommeil en elle. Notre déchue tentait de contrôler cette pagaille dans sa tête. Un large soupir s'invita entre ses lèvres avant que sa tête ne se relève une fois de plus en direction d'Alex. Elle était revenue, cette chose froide, cette enveloppe corporelle de glace. Le sourire au coin des lèvres, telle son propre pantin, elle continua la conversation qui semblait tout à fait normale pour une personne lambda qui passait par là.

"- Ne me dis pas que tu m'as cherchée tout ce temps pour ça ? Nous sommes immortels, à quoi bon, l'histoire se répète, encore et encore." - Le silence s'invita avant d'être à nouveau rompu. "- Et maintenant, que vas-tu faire ? Me faire subir ses mêmes supplices ?" - Elle rigola de plus belle avant de terminer sur ces quelques mots. "- Fais-toi plaisir, je ne demande que ça !"
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
2206/6000  (2206/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 6 Oct 2014 - 1:37


Oui, plus il la fixait, plus elle semblait avoir changé, c'est assez étrange, il ne pensait pas qu'elle aurait pu changer tant que cela, dans ses souvenirs elle semblait bien plus impressionnante. Pourtant l'espace d'un instant il s'imaginait à sa place, aurait-il la même expression si il avait perdu tout espoir ? Après tout la dernière chose qui le faisait s'accrocher était devant lui et semblait être devenu l'ombre d'elle même …

Il semblait l'avoir affectée par ses propos, étonnamment d'ailleurs, car elle semblait arborer des remords, des regrets ? Elle semblait bien expressive, d'ailleurs il se demandait bien l’intérêt de cette remarque, que lui aurait apporté le fait de la savoir ? Elle ne lui aurait rien fait ? Cela semblait difficile a croire, mais le poings du chevalier se desserra, l'incompréhension recommençait à le gagner.

Le chevalier ne vacilla pas du tout lorsqu'elle posa sa main contre sa joue, non, il continuait de la fixer. Il avait vu lui aussi le potentiel de Kate, mais maintenant il était perdu, il avait disparu, certains lui parlait même d'une mort qu'il se refusait d'accepter. Et même quand Kym se rapprocha encore d'avantage il ne sourcilla pas bien que la larme l'atteignit intérieurement en heurtant le sol après avoir longé sa joue, ce qu'il détestait voir une femme pleurer … Il mettrait ça presque au même niveau que des attaques envers ce qu'il aime et chérit ...


"- Ne me dis pas que tu m'as cherchée tout ce temps pour ça ? Nous sommes immortels, à quoi bon, l'histoire se répète, encore et encore."

Il y eut un petit silence, pourquoi il faisait cela depuis 2 années ? Très certainement car il n'avait maintenant plus que cela à faire, qu'en tant que chevalier il avançait toujours vers son objectif, celui là même qu'il avait sous les yeux. Sauf qu'il ne savait même pas quoi faire devant maintenant ...

"- Et maintenant, que vas-tu faire ? Me faire subir ses mêmes supplices ? Fais-toi plaisir, je ne demande que ça !"

Il prit une inspiration et posa sa main sur le cou de son ancienne collègue, il était clairement moins énervé, il le voyait à sa main qui ne se fermait pas sous le coups de la rage qui bouillonnait encore un peu en lui ...

- Oui, j'ai perdu tout ce que je chérissais si rapidement, le seul objectif que je me suis fixé me restant est celui de venger ma descendante disparue … Mais quand je te vois … Je me demande si cela en vaut la peine en fait !

Il se colla contre elle, tenant toujours son cou entre ses doigts, collant son torse contre le sien, l'air frais de son pays natal le revigorais plus qu'il ne pouvait affecter son énergie en mal, il approcha son visage de celui de Kym, plongeant son regard dans le sien.

- Dis moi plutôt ce qu'est devenue cette collègue que j'ai connu ! Cette collègue énergique et motivé ! Je pensais au moins retrouvé cette jeune femme énergique que je respectais à mon arrivé, mais voila que je tombe sur une coquille vide, une ombre qui ne semble plus que vouloir trouvé un homme pour assouvir un si primitif besoin ! Et dire qu'au fond de moi je m'attendais à un combat avec une combattante fière de ces idéaux !

Il desserra un peu sa prise qui n'était déjà pas très forte et soupira. Elle avait changé, dans sa façons de s'habiller, de se comporter, elle avait des cicatrices supplémentaires, mais pire, elle n'avait plus de motivation, et avec elle venait de partir la dernière du chevalier.

- En fin de compte tu n'en valais donc pas la peine ...




Invité
avatar
Invité
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 6 Oct 2014 - 15:08

Le passé ne peut dans tous les cas être changé, autant vivre avec, aller de l'avant, peu importe dans quel état. Hélas, Kym était totalement rongée par tous ces événements. Non pas de remords ou de regrets, elle n'aurait sûrement pas changé quoique ce soit à ses choix. Merde à la fin, personne n'avait choisi d'être ici et maintenant on vient lui reprocher qu'elle est une brebis égarée ?! Mais c'est qui qui se fout de qui sérieux ! Ce Dieu n'est qu'un égoïste, là où le monde penserait que c'est un miracle, une deuxième chance qu'on pourrait accorder à une personne, notre enseignante déchue voyait très bien le réel enjeux derrière et elle ne voulait de loin pas faire partie de cette mascarade, de ce jeu macabre mené entre deux entités assoiffées de pouvoirs, de puissance. L'un dans l'autre, l'Académie ou les rebelles sont perdants et simplement victimes d'un sort non désiré, d'une malédiction ...

*Respire ... Expire ... Respire ... Expire ...*
*... Essaie de retenir ton souffle histoire de mourir une fois de plus ce serait sympa ...*
*Inspire ... Souffle ... Inspire ... Souffle ...*

Le Chevalier semblait que faire de ses paroles et enchérit posant sa main sur le coup de son hôtesse continuant à prononcer des mots qui ne faisaient que résonner dans la tête de notre Dame Noire. Il avait tout perdu ? Bien ... Tout ce temps il courait après un fantôme, un fantôme qu'il avait mis sur un piédestal pensant chaque minute de sa pauvre existence à ce moment précis qu'ils étaient en train de vivre. Quel courage pour un homme de son rang ! Pourtant, il n'en fit rien que des monologues et un regard perçant. Peut-être pour essayer de casser cette coquille dans les yeux de cette chère Tylf. Mais il n'en était toujours rien. Même le contact de sa paume sur son coup ne la fit pas sourciller, comme si elle attendait une mort certaine qui de toute manière, ne la ferait que renaître dans un lieu froid, humide. Pendant une fraction de secondes, elle penserait sûrement que tout ça n'était qu'un mauvais cauchemar avant de voir Johken lui gueuler dessus car elle faisait encore une grâce matinée. Tous les souvenirs reviendraient et l'histoire commencerait à nouveau.

Ecoutant tout de même les paroles de son compagnon de fortune, la jeune femme n'en avait que faire de ses désillusions, Mäss ne s'était jamais auto-proclamée motivée du mois ou encore, super woman énergique de l'année. Chaque chose en son temps et chaque temps à sa chose, non ? Maintenant qu'il avait réussi à atteindre son objectif de revoir son ancienne collègue, qu'allait-il faire ? Le visage toujours aussi vide, Kym se redressa sur elle-même, basculant sa tête sur le côté et répondit.

"- Maintenant que tu m'as trouvée, quel sera ton objectif ? Quand toute envie de te battre s'évapore de ton corps, sans monnaie de sortie, ne crois-tu pas qu'un être ne puisse devenir qu'une simple enveloppe corporelle ?" - Murmurait-elle s'écartant peu à peu de cet étranger à ses yeux. Toujours en le fixant du regard, elle reprit."- Qu'aurais-tu fais pour la femme que tu aimes ? Ne me dis pas que tu n'aurais jamais déplacé des châteaux pour elle, que tu ne l'aurais jamais suivie sachant qu'en plus elle portait ton enfant, que tu n'aurais pas supporté bon nombre de supplices et de tortures à sa place pour la protéger ?" - On pouvait sentir quelques sanglots dans sa voix.

L'enseignante déchue s'était reculée de quelques centimètres. Pointant du doigt son ancien acolyte pour appuyer ses mots, elle continua sur sa lancée.

"- Alors maintenant dis-moi, comment aurais-tu réagi si tout cet espoir s'était éteint à cause de cette soif de puissance, de pouvoir ? Cette personne que tu aimes, chérissait tant, devienne toute autre, te laissant le sale boulot ? Qu'en rentrant cette personne te demande comment s'est passé ta soirée si les femmes que tu as rencontrées étaient bonnes ?" - Elle stoppa un court instant. Un pas à nouveau en avant vers le preux Chevalier, notre femme opta pour un ton plus colérique. "- Bordel Alex, ouvre les yeux ! Nous ne sommes pas faits pour ce monde, on nous a forcé à venir et servir un mec qu'on ne connait même pas ! Nous sommes totalement perdus ... Et que dois-je dire ? Mon peuple a été décimé par ces maudits humains, comment veux-tu que je vienne les protéger en retour ?!!"

Lentement, elle leva une fois de plus sa main et toucha de son index le bout du nez du blondinet. Ce n'était pas du tout son genre, la Renégate préférait largement les beaux ténébreux méchants assoiffés de sang ...

"- Autant donc profiter de ces humains en jouant avec eux, telle une mante religieuse !" - termina-t-elle en lui adressant un clin d'oeil.

*Une mort arrive, un être naît*
*...*
*Un être naît avant que sa mort n'arrive*

Un sourire au coin, elle attrapa de force les mains du professeur pour les amener à son propre cou, si fin si froid. Les mains de l'enseignant étaient maintenant posées de force sur le cou de sa comparse alors que celle-ci lui forçait de serrer, de l'étrangler. Le regard toujours sans émotion était fixé dans celui de son invité.

"- Sache que j'ai pris un réel plaisir de transpercer l'oeil de Kate ! C'est comme ça que j'enseigne, c'est comme ça qu'on apprend !" - L'étreinte était de plus en plus forte à son coup, la respiration de plus en plus dur.

C'est à cet instant précis que les yeux jaunes de Kym s'illuminaient, comme si elle avait besoin de sentir sa vie s'enfuir pour laisser place à son véritable être. Pour la première fois de cette rencontre, elle prononça ce mot en toute sincérité et compassion, comme si c'était un appel à l'aide ...

"- Alex ..."
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
2206/6000  (2206/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 6 Oct 2014 - 16:20


Donc voila, c'était bien cela, elle était devenue une coquille vide, trahie et détruite, cependant elle lui posait des questions auxquelles il se trouvait dans l'incapacité de répondre, simplement car avancer simplement sans but était impensable pour lui, et que maintenant qu'il l'avait trouvé, qu'il se trouvait incapable de la tuer, et bien son dernier objectif envolé, il ne savait plus quoi faire. Néanmoins sa volonté de se battre, il ne concevait pas de la perdre, il était un soldat, un guerrier, tôt ou tard il trouverait une raison, mais pour lui et son équilibre psychologique il voudrait mieux qu'il trouve rapidement une réponse.

Le plus dur était cette notion d'amour, quand enfin il avait commencé à se dire que l'amour de sa vie n'était pas nécessairement al chevalerie, qu'il lui fallait quelqu'un pour le partager, et quand enfin il avait trouvé, ce fut la disparition. Et tandis qu'elle commençait à presque l’engueuler il baissa un instant les yeux, elle imaginait une situation si détaillé lui demandant comment il réagirait, la dernière fois que quelqu'un lui avait fait la même chose il avait apprit plus tard qu'elle lui était arrivé, alors il se dit qu'il en allait de même pour Kym.

Pourtant il ne pouvait pas partager une seule chose qu'elle disait, autant il comprenait ce désir de ne pas les protéger, après tout c'est les humains qui ont trahit et détruit son ordre de ce que raconte les livres. Mais autant ce désir de jouer avec les humains, il ne le comprenait pas du tout, à ces yeux il n'y avait que deux options laisser vivre ou tuer, en aucun cas jouer avec pour son propre plaisir. Et voila qu'elle l'amena a tenir son cou de ses deux mains, le poussant même à serrer.


"- Sache que j'ai pris un réel plaisir de transpercer l'oeil de Kate ! C'est comme ça que j'enseigne, c'est comme ça qu'on apprend !"

A ces mots il commença soudainement à serrer un peu, de la laissant pas contrôler ce qui se passait complétement, alors elle en était fière hein, comment peut elle dire qu'il s'agit là d'une façon d'enseigner que de blesser ! Puis soudain il se revit, l'immense coupure dans le dos après son combat, c'était ce qui avait déclenché chez lui cette dévotion à la chevalerie alors qu'il le faisait sans but autre que d'écouter son père. Et pour rajouter à cette pensé qu'il avait eut le droit à cet enseignement sans s'en rendre compte, le regard de sa camarade changea, tandis qu'elle lui parlait, ils se fixaient mutuellement des yeux.

"- Alex ..."

- Kym ...

Il relâcha sa prise, desserrant d'un coup ses mains, elle était comme lui, cependant il lui était arrivé plus tôt ce qui lui arrivait maintenant en fin de compte ...

- Autrefois, je t'aurais répondu que mon amour était mon ordre, et que pour lui je ferais tout, maintenant il n'existe plus, mais je sais que par amour je ferais tout ce que je peux, cependant je le ferait tant qu'il existerait une compréhension mutuel, je ne m'imposerais rien pour ce qui me dénigre !

En fin de compte ayant tout perdu elle avait trouvé une sorte de réconfort dans le fait de jouer avec les faibles n'est-ce-pas ? Aurait-il fait pareil ? Il avait juré de protéger les faibles, mais cela s'applique t-il à des faibles qui ont détruit une de ses raisons d'exister et ramener dans ce monde sans elle ?

- En fin de compte tu me ressemble bien plus que je ne le pensais, tu as perdu ce qui faisait ta personne de ton vivant, je l'ai personnellement découvert en revenant de la mort contre mon gré, oui, ce monde n'est plus le nombre, mais tout raser ne ramènera pas notre passé, tu dois bien le savoir

Il eut un petit rire nerveux,ses pensées s’emmêlaient entre compassion et colère, il glissa ses mains sur les épaules de Kym et les serra un peu, voilà qu'il avait envie de lui remonter le moral maintenant ? Il s'approcha d'avantage d'elle et prit une faible inspiration avant de murmurer.

- Une résurrection sans soumission, n'est-ce-pas une seconde vie ? Une chance de faire ce que l'on a pas pu faire de son vivant ?

Il recula légèrement son visage en la fixant.

- Maintenant que je n'ai plus rien à faire, si je repense à mon passé je me suis entièrement dévoué à mon ordre ici même, je ne me suis jamais accordé de repos ou autre chose, je pense que le moment serait donc venu pour moi de simplement chercher la tranquillité, peut être une femme qui ne disparaitra pas, et détruire simplement les problèmes sur ce chemin, et toi, que penses tu de ça ?




Invité
avatar
Invité
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Dim 2 Nov 2014 - 20:53

On pouvait lire dans sa prestance mais surtout dans sa gestuelle qu'il en avait lourd sur le coeur, le Chevalier courait après un fantôme, après une illusion qu'il s'était forgée au fil du temps, une haine grandissante pour au final, se rendre compte que leur passé d'un temps jadis totalement perdu continuait à vivre en eux. Une autre époque, une autre éducation, une autre culture. En rien notre enseignante déchue pensait à mal dans cet acte lors de sa traîtrise auprès de l'Académie. Non, elle a toujours été ainsi, loyale à ses convictions et une redoutable guerrière quand un obstacle se positionnait en travers de sa route, voilà tout. Même vidée de son âme émotionnelle, elle ne faisait que profiter de ce fardeau que ce Deus lui-même lui avait offert, un beau cadeau empoisonné ...

*Sueur ... Sang ...*
*...*
*Sang ... Sueur ...*

Son lien se serait à nouveau autour de son cou, c'était si agréable de se sentir désirée, de sentir que quelqu'un en voulait à votre vie et profiter de ce moment pour voir votre dernier souffle se faufiler entre vos lèvres. Hélas, ce fut de courte durée, le blondinet stoppa sa lancée puis vient se serrer contre sa proie comme pour lui remonter le moral avant de reprendre parole. Wow wow wow, arrêt sur l'image, qu'est-ce qu'il était en train d'insinuer le petit là ? Maintenant il parle de trouver une femme pour terminer sa vie pépère, genre avoir une villa, un chien et quatre enfants tant qu'on y est ? Ca pas question ! La Dame Noire fit un mouvement de recul et une belle grimace s'invita sur son visage, non mais pour qui il se prenait celui-là, il n'y a pas une minute il voulait la tuer tel un chien agonisant au bord du trottoir ...

"- Tu ne vas pas un peu vite en besogne dis-moi ?" - Reprit-elle avant de se retourner pour regarder le ciel toujours aussi sombre. La tête dès lors baissée, elle tourna les talons en direction des ruines. Sa paume posée sur l'une de ses vieilles roches, elle pouvait sentir toute l'énergie et de cette histoire passée. "- C'était donc ta région ici ? Crois-tu vraiment que revenir sur tes anciennes terres te feront connaître l'amour et la paix éternels ?" - Termina-t-elle par s'exclamer ...

Bien des choses s'étaient passées, traîtres ou pas, elle avait choisit sa destinée, chacun était libre de faire ce qu'il voulait, alors pourquoi lui jeter la première pierre ? Son regard à nouveau tourné vers son ancien collègue, elle s'avança près de lui pour venir lui caresser le haut de l'épaule, pour faufiler sa paume proche de son cou. L'ancienne prof jouait de ses doigts sur la peau clair de son hôte d'un soir, elle vint les glisser derrière son oreille droite avant de descendre vers sa bouche. Un pas en avant, elle pouvait sentir son torse contre le sien. Le souffle était lourd, son coeur semblait se remettre en marche, palpitant dans sa prison. Son index s'invita au creux des lèvres de l'académicien. Un instant volé, que personne ne pourra lui reprendre. S’élevant de la pointe de ses pieds, elle approcha son visage vers son oreille, le caressant du bout de son nez avant de le goûter avec sa langue. Quel délice, un met de choix ...

"- Que veux-tu réellement ?" - Lui chuchota-t-elle avant de le mordre jusqu'au sang dans le lobe. Une dague dague portée à l'arrière de sa nuque grâce à son autre main de libre auparavant prise dans sa botte.

Quel doux nectar ce liquide vermillon, elle le sentait se glisser dans sa gorge, la chatouiller, lui redonner l'énergie d'antan. C'était son chemin, ils auraient pu s'entendre oui, ils avaient que des points en commun. Mais sa voie n'était pas à l'Académie mais contre les humains. Elle ... Lui ... impensable ... impossible ... Sa dague toujours posée contre sa nuque, la jeune femme la retira d'une traite faisant un bon en arrière. Elle attendait patiemment la réponse de son invité, le sourire aux lèvres, léchant sur ses propres lèvres une goutte de sang qui voulait s'échapper.

"- Bien alors, Preux Chevalier, qu'attendez-vous pour vous délecter de ma chaire ... Fraîche ! Ha ha" - La dague en main, Kym la jeta à l'attention de son vieux collègue de toujours ...

*Seule la mort peut survivre ...*
*...*
*Dans cette mort perpétuelle ...*

Le ciel s'était définitivement assombri, une fine larme s'invita dans les hostilités, cherchant peut-être à commenter ce futur combat dans l'issue serait sûrement des plus imprévues ...
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
2206/6000  (2206/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Dim 2 Nov 2014 - 22:01


Elle recula en grimaçant, lui annonçant qu'il allait vite en besogne, il ne comprenait vraiment pas ce coup-ci ? Il avait pourtant bien le droit de rêver à du calme ? Une vie tranquille comme certains arrive à la connaitre non ? Bon, pour quelqu'un comme lui se serait surement un supplice plus qu'une récompense, il ne tiendrait pas, il n'arriverait surement pas à se passer d'actions. Il était un soldat pur et dur, l'inaction aurait raison de son être. Mais bon, il faisait bon se bercer de rêve, surtout que dans l'immédiat il n'avait pas grand chose de plus. Elle sembla soudain reporter ses propos vers le château.

"- C'était donc ta région ici ? Crois-tu vraiment que revenir sur tes anciennes terres te feront connaître l'amour et la paix éternels ?"

A dire vrai, il savait très bien que ce ne serais pas l'effet qui se produirais, il y avait crut, mais réaliste il savait que cela le rendait trop vulnérable, nostalgique … Il lâcha alors un soupir, long et profond avant de lui répondre.

- J'y crois sans y croire, je le fais simplement pour ne pas oublier mon passé. Quelque chose de disparut ne peut m'apaiser !

Pourtant voila qu'elle vint se coller contre lui, lui faire une caresse, le .. lécher, mettant son doigts sur ses lèvres, surprit il ne sut quoi faire, ce n'était visiblement pas un mouvement menaçant, mais … Elle était son ennemie non ? Pourquoi n'arrivait-il pas à dégainer tout de suite pour perforer le ventre de cette … sorcière ? (même si veuve noire est un meilleur surnom) Il sentit alors une dague se coller contre sa nuque tendit que juste après lui avoir demander ce qu'il voulait vraiment il le mordit un peu trop faire à l'oreille, étrangement il ne grimaça pas, un frisson le parcouru des pieds à la tête, maintenant elle était visiblement menaçante.
Ce qu'il voulait vraiment ? Il n'en savait plus rien, et c'est ce qui le terrorisait intérieurement, dés qu'il y réfléchissait, il se perdait lui même, comme la dernière fois, si à ce moment là il n'y avait pas eu Rain … Il ne savait pas ce qu'il serait en train de faire en ce moment … Son regard se planta sur Kym tendit qu'elle léchait une goutte de sang sur ses lèvres, le blond lui porta sa main a son oreille et amena son gant sous se yeux, une tâche rouge se trouvait dessus, elle n'y était pas aller de main morte !


"- Bien alors, Preux Chevalier, qu'attendez-vous pour vous délecter de ma chaire ... Fraîche ! Ha ha"

Elle lança la dague, instinctivement il fit apparaitre son armure et leva son bouclier pour stopper ce projectile. Après le bruit signifiant bien que l'impact était passé il abaissa sa protection, et sortit lentement de son fourreau son épée dans un raclement de métal avant de pointé l’extrémité vers Kym.

-Je suis bien incapable de dire ce que je désire vraiment pour le futur, mon rêve étant vouer à être une chimére, je suis incapable de ne rien faire. Cependant, je m'étais voulu compréhensif, je suis capable de comprendre l'enseignement par les plaies, mais je ne puis pardonner d'avoir abusé et poussé ma famille à porter le fruit d'une crapule ! Mon épée saura se délecter de ta chaire ! Tu vas subir ma colère et ma rage … collègue ...

Directement après ses mots il chargea droit sur cette femme aux cheveux vert, c'était bien dommage d'en venir à cela alors qu'ils se ressemblaient tant, d'autant plus qu’après ce qui se passera il aura changé, peu importe la tournure que prendrons les événements ... Il l'avait bien appeler collègue, pour lui cette rébellion n'avait simplement aucun sens.




Invité
avatar
Invité
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Dim 2 Nov 2014 - 22:50

Ho, regardez-le, on le titille et Môssieur sort son épée et son bouclier sans oublier son armure. L'aurait-elle vexée ? La dague vint se cogner contre le métal faisant raisonner ainsi un magnifique bruit avant de revenir au creux de la main de sa propriétaire de plus en plus radieuse. Ces retrouvailles commençaient vraiment à être intéressantes ! Le Chevalier pointa sa lame en direction de notre enseignante déchue récitant des paroles sans sens, de quoi pouvait-il bien parlé ? Kym s'était enterrée dans le monde des humains depuis si longtemps, elle n'avait pas revu Kate depuis des lustres ni même faire un ordre quelque que soit. M'enfin, un peu de baston, cela faisait toujours du bien. C'était dans leur culture, dans leur sang, un vrai combat comme dans la vraie vie, leur vraie vie, leur propre réalité. L'homme se mit à charger tandis que notre Renégate rangea d'une main sa dague dans sa botte et de l'autre, sortit sa fidèle épée dormant jusqu'à lors à son dos.

*Dans ma belle, danse ...*
*...*
*Que le sang soit en transe ...*

Le sourire, toujours au coin de ses lèvres, la Dame Noire fit un bond sur le côté pour éviter son hôte avant d'entendre ce son si particulier de deux métaux purs, sacrés qui s'entre-choc ! Les yeux de notre jeune femme se mirent soudain à respirer de la vie, à jubiler, à ... s'étinceler de leur jaune presque transparent. Comme une délivrance, ce combat entre deux soldats réputés de leur temps était un pu régal ! Sa lame dansait au milieu des gouttes qui perlait sur l'acier familial, elle avait toujours des gestes fluides et précis. Son jeu de jambes était toujours aussi imprévisible et sa souplesse se débloquait peu à peu au fil du combat. Son déplacement félin était à nouveau au top. Deux êtres maudits, enchaînés dans une bataille sous la fine pluie qui s'offrait à eux. Ha ha, ça c'était vivre, une bonne dose d'adrénaline et de la baise à souhait ! Bondissant à nouveau sur le côté, notre prof bascula sur le flan droit avant de se glisser derrière sa proie.

"- Mon cher Alex, épargne-moi tes discours et avoue que ..." - Lui chuchota-t-elle en direction de sa nuque sentant son souffle l'effleurer avant de venir l'embrasser au niveau des cervicales. "- Tu me désires !" - Avant de reculer pour se trouver à nouveau devant lui, son artefact pointé devant elle, juste au niveau de l'entre-jambe de notre cher ami. Bien qu'il ait une armure, le message était clair, elle voulait s'amuser, quit à saigner, quit à mourir, c'était ça aussi l'éternité !

Après tout, Deus aurait pu le prédire à force d'inviter dans son Royaume tant de monde issu d'un siècle différent, des races aussi différentes voire même ennemies dans leur réalité. Une communauté aussi grande ne pouvait vivre en paix ni en harmonie pour toujours. L'esprit des uns et des autres a toujours été fourbe, a toujours été la faiblesse de tous, alors pourquoi se forcer à faire quelque chose qui n'est pas dans notre sang ? Kym a été persécutée par ces humains, sa race a été décimée à cause d'eux, et elle devrait les protéger ? Comme une deuxième chance pour les pardonner ? Mon cul ouais, allez dire ça aux gosses du village qui sont morts ce soir-là, d'une mort que l'on souhaiterait à personne. Oui, Alex était le seul à pouvoir la comprendre, mais il souhaitait donner une chance à ce cadeau qui lui avait été offert. Toutefois, au fond de lui, il est et restera un Chevalier dans le bon comme dans le mauvais sens du terme. Qui pourrait le supporter ?

"- Bien mon cher collègue, êtes-vous partant pour passer à la phase supérieure ?" - Finit-elle avant de se mettre à nouveau en position d'attaque.
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
2206/6000  (2206/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Dim 2 Nov 2014 - 23:45


La pluie se mit doucement à tomber tandis que le bruit des aciers se percutant raisonna, aussitôt se bruit des deux épées s'affrontant raisonna que le chevalier eut un sourire, le combat, la chose qui lui effaçait tout ses doutes, tout ce qui le tracassait, il venait de débuter ici même, en plein cœur du domaine de ce qui a été sa vie. Il n'avait jamais combattu à l'intérieur de cette édifice qui était sacré pour lui, il n'avait même jamais osé y songer, à l'époque il se battait pour que cet endroit soit l'endroit le plus a l’abri des guerres de son ordres, pour que cet zone se trouve être le centre d'une puissante nation, la nation Teutonique ! C'était là la désir du grand commandant, et celui là même qu'il avait embrassé autrefois !
Elle était très agile, l'inverse de lui en somme, en revanche elle était un fétue de paille comparé au chevalier, si jamais il l'a touchait, elle le sentirait bien plus qu'elle ne le pensait. Passant sur la droite, il la rata de peu, et elle s'était déja glisser dans son dos se mettant à lui chuchoter quelques mots à nouveau.


"- Mon cher Alex, épargne-moi tes discours et avoue que … Tu me désires !"

Le chevalier se redressa d'un coup, se retournant en donnant un coup circulaire, mais elle s'était déjà éloignée de lui, et il se faisait face, tandis qu'à son tour elle tendait une épée droit vers lui.
Elle était une belle femme, nombre d'homme devait forcément la désirer, elle était une excellente combattante, et en plus elle était comme lui. Nul doute que si il n'y avait que cela dans son esprit, il aurait pu répondre dans la positive, mais il ne pouvait pas, simplement car le fait d'avoir humilié sa descendante était une chose qu'il ne pourra jamais pardonner. Ce simple acte ne pouvait que transformer tout éventuelle attirance en une haine pour elle.
La pluie qui s'abattait sur lui raisonnait doucement sur le métal de son armure, se glissant lentement après avoir attendu suffisamment pour gonfler une belle goutte s'insinuant entre les plaques, traversant doucement la maille avant d'atteindre sa peau. Du cotés de son casque, rien ne passait tout gouttait simplement devant lui, sauf quelques gouttes de sang, qui se noyait dans l'eau au niveau du cou. Passer à la phase supérieur ? Ses yeux brillèrent à travers les fentes de son casques, il se mit à sourire de plus belle, rien ne valait cette adrénaline du combat, à moins que … Non, inutile d'y penser. Il avança vers elle avant de frapper verticalement de son épée, un coup si classique qu'elle n'aurait aucun mal à le stopper, mais il conservait grâce à cela une proximité en maintenant la pression.


- Je te ferais avouer le seul péché dont je te tiens rigueur dans cette phase que tu me propose ma foi, tandis que tu n'obtiendras rien !

Si elle pensait que l'agilité était un gros avantage contre un chevalier en armure elle avait partiellement raison. Cela aurait bien fonctionné contre n'importe quelle chevalier orientale, ceux qui ne connaissaient que des adversaires du même genre. Mais les Teutons ont eut le droit à d'autres adversaires, les païens de l'Est utilisait un style plus souple, et les teutoniques ont apprit à s'y adapter en adaptant mieux leurs défense et leurs mouvements. Comme par exemple ce si simple mouvement, son pied gauche vint s'appuyer sur le pied droit de Kym afin de réduire sa mobilité. Bon ça restait une tenue vachement légère qu'elle portait ...

- Tu te bats toujours dans une pareille tenue ?




Invité
avatar
Invité
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 3 Nov 2014 - 0:44

Le combat était vraiment intéressant, soigné, d'un brin stratégique, la combinaison la plus belle que l'on pourrait espérer. Notre féline se donnait à coeur joie face au pauvre Chevalier dans sa lourde armure. Toutefois, elle savait très bien qu'il ne fallait pas se fier aux apparences ! Les lames continuèrent à danser, à s'embrasser, à s'embraser. La pluie donnait une magnifique couleur à cette nuit féerique. Ses cheveux se collaient contre sa peau, de même que le peu de tissu qu'elle portait, en même temps, sa vitesse elle l'avait beaucoup travaillée, c'était sa manière de palier le fait qu'elle ne vêtit que peu de chose. Pour être honnête, elle n'avait jamais aimé ces trucs trop encombrant dans lequel on transpire, les mouvements sont moins précis et le déplacement bien trop lent.

*Viens à moi ... Yokiru !*
*A votre service ...*
*Qu'il boit ton sang !*

Evitant avec facilité l'attaque frontale de son adversaire, notre Dame Noire avait pris soin de s'écarter juste ce qu'il fallait pour que le bout de sa lame vienne déchirer l'une de ses bretelles et la coupe quelque peu vers son épaule. Elle lâcha un petit oups moqueur sentant une pression à son pied. A ce même moment, l'artefact de notre jeune femme se transforma en une fine et courte épée. Sa main de libre vient se délecter du sang qui perlait à son bras pour le goûter, le lécher, le sucer goulûment le regard droit devant sa proie.

"- Que sais-tu de ce que je souhaiterais obtenir ? Ce que tu m'offres est déjà plus qu'espéré !" - Rétorqua-t-elle. "- Quel temps magnifique d'ailleurs, tu ne trouves pas ? Attention à ne pas rouiller ... Chevalier !" - Reprit-elle avant d'éclater de rire

La pluie continuait de plus belle, elle était fraîche, apaisante et ruisselait sur la douce peau de notre jeune femme prête à en découdre. Pourtant, elle se remémorait bien toutes les guerres qu'elle avait menées, une réelle cheffe, réputée, reconnue. Elle-même avait été humiliée bien plusieurs fois, et alors ? L'apprentissage par les plaies, c'est ainsi qu'elle avait été éduquée. Que voulait-il de plus ? Si ce n'est que ça qu'on lui reprochait, alors soit, allez-y. Mais cela ne servait à rien de lui mettre sur le dos tout le mauvais, toute la pourriture qu'il y avait en ce bas monde. La Renégate avait toujours grandement apprécié son élève et jamais elle ne lui aurait fait du mal gratuitement sans une leçon derrière. C'était comme si ... Comme si on l'accusait de quelque qu'elle n'avait pas commis. Après tout, elle s'en foutait, ce moment était si agréable, ce serait dommage d'en arrêter là, même sur un mal-entendu !

"- Ma tenue te dérangerait-elle ? Je peux m'en séparer si cela te déconcentre mon vieil ami !" - Termina-t-elle avant de poser tout son poids au niveau de ses jambes pour rouler sur la droite afin de se défaire de son étreinte.

A terre, dans la boue, elle venait d'emporter avec elle le preux Chevalier. Les deux compagnons de fortune se retrouvaient sous la pluie, elle sur lui, lui sous elle. Se redressant quelque peu, à califourchon sur ce métal glacial, la jeune femme tenta de percer son armure de son regard ...

"- Et toi, cela t'amuse de te cacher dans ta carapace ?" - Conclue-t-elle, ne daignant pas se retirer ...
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
2206/6000  (2206/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Château obscur réserve surprises. [+18] - Lun 3 Nov 2014 - 1:30


Il n'était pas passer loin avec une attaque si simple ? Non, ses mimiques laissaient deviner qu'elle l'avait fait volontairement, elle s'était volontairement laissé légérement blesser afin de surement couper une des deux bretelles de son propre chef, mais il s'en moquait bien, il pouvait bien ne rien porter cela n'en changerait pas le combat. Un affrontement se faisait entre deux adversaires ayant choisit leurs tenu respective, si elle choisissait d'être en tenue d'Eve avec une épée, cela lui indiquerait juste qu'elle pouvait se faire blesser partout, le chevalier lui comptait les zones sur les doigts de la mains.

"- Que sais-tu de ce que je souhaiterais obtenir ? Ce que tu m'offres est déjà plus qu'espéré ! Quel temps magnifique d'ailleurs, tu ne trouves pas ? Attention à ne pas rouiller ... Chevalier !"

Elle était encore plus bavarde que lui, mais il était évident quand voulant a tout prit qu'il admette la désirer, elle masquait son propre désir, qu'elle annonce avant ne vouloir que ça en était une autre preuve, elle ne s'en rendait même pas compte ! Son épée avait changé de forme, une rapière ? Non, ce n'était pas assez long mais fin comme …
Elle enchaina rapidement en lui proposant de se débarrasser du peu de tissu qu'elle avait, ce qui tira un rire intérieur au chevalier qui souriait sous son casque, elle était vraiment une fine provocatrice. Puis se fut la roulade, la chute du chevalier dans la boue, entrainer par miss Mäss et sa roulade, si seulement il n'y avait pas eu cette pluie, il n'aurait pas glissé et perdu ses appuis, il ne serait pas tombé si facilement ! Maintenant elle était au dessus de lui qui était allongé dans la boue sous une pluie qui ne cessait de tomber de plus en plus ...


"- Et toi, cela t'amuse de te cacher dans ta carapace ?"

Il se mit à rire, bien des chevaliers dans cette position aurait abandonné, bien des hommes aurait décidé qu'il était temps de faire autre chose que de se battre avec une si belle vue, peut être même Alexander. Mais non, l'avant bras où était accroché son bouclier se saisit de la main de Kym tenant l'arme, pas question de lui laisser ce jouet, ce serait trop facile de l'achever sinon, et c'est qu'il avait de la poigne le chevalier, merci ses entrainements constants ! Il releva ensuite un genoux, tapant le dos de cette combattante afin de la pousser à se pencher vers lui, qu'elle puisse bien voir son regard, son sourire à travers le peu d'espace qu'offrait son casque.

- Il faut croire que les meilleurs choses sont les mieux cachées et protégée !

Il disait cela alors que son épée qu'il n'avait pas lâché venait de glisser le long du corps de Kym, passant entre les seins pour frôler l'autre bretelle, non loin du cou. Il aurait pu lui aussi en finir vite, mais ce serait bête de mettre fin à ce combat maintenant non ? Il sentait le souffle de Kym sur lui malgré tout, alors que la belle Tylf ne devait sentir que du métal froid elle. Il fronça les sourcils légérement tandis que l'adrénaline du combat ne le quittait pas.

- Ce que tu désire, tu me le réclame depuis quelques minutes déjà, mais pour me faire céder, il te faudra bien plus que deux seins sous mes yeux !

Et dire qu'il lui suffirait d'un aveux, de l'annonce d'un regret pour qu'il cesse le combat, sinon même les jambes coupées il serait toujours à essayer de lui faire regretter son dernier geste contre sa famille !




Château obscur réserve surprises. [+18]
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Château obscur réserve surprises. [+18]
» La vie nous réserve des surprises
» Dans la vie Chaque chose a son temps , La vie nous réserve plein de surprise !
» Le château de Fougères
» Festin au château (suite)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Hors de la ville :: Campagne :: Le château-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page