Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Une chance de croiser un démon en ces lieux ? [PV: Kayne]

Invité
avatar
Invité
Une chance de croiser un démon en ces lieux ? [PV: Kayne] - Lun 6 Aoû 2012 - 15:13
*Bravo ! Non honnêtement... Mieux que toi et tes conneries, il n'y a pas mieux...* Je déambulais en ces terres inconnues sans vraiment savoir ce qui pouvait me tomber dessus et où j'allais me retrouver. En réalité je m'en fichais, je voulais juste retrouver le bon chemin du retour... Et dire qu'à la base je voulais un lieu calme et isolé, me voila généreusement servie.
Je levais les yeux au ciel, marmonnant des sermons à moi-même, butant quelques fois contre des racines d'arbres plutôt impressionnantes, lâchant un juron bien pensé à chaque fois. Faisant rouler mes yeux de gauche à droite sur ce décor imposant, je ne trouvais rien qui pouvait m'indiquer ne serait ce qu'un peu ma route. Je m'assis finalement en tailleur sur le premier rocher disponible dans mon champ de vision et passa ma main sur mon visage.


- Qu'est ce que t'es venue foutre ici au fait ? Tu voulais du calme ? De la solitude ? Ou tu voulais un endroit pour te calmer à cause de l'autre enfoiré qui t'as cassé les burnes ?

Je me rongeais les ongles dans l'espoir de me calmer, qu'est ce que ça me faisait chier d'être coincée là. Maintenant il va se passer quoi ? Si je crève ici, je revivrai et reviendrai dans le temple comme avant ? Je saisit une pierre et racla mon siège avec, gravant d'étranges symboles dessus. D'une certaine manière, ma colère retomba progressivement mais cela ne m'empêcha pas de me promettre d'éclater la figure à l'autre abruti avec la pierre. Je lançais cette dernière en l'air, cherchant en même temps un rayon de soleil qui aurait pu réussir à se glisser entre les feuillages de tout ces arbres. Je pris appuie sur mon rocher pour me relever voulant continuer ma route.

C'est alors que je l'entendis. Une bruit léger derrière moi qui balayait toutes mes réflexions en un instant. Un piétinement sur des branches. Quelqu'un ou quelque chose la suivait ou l'observait. Depuis combien de temps ? Depuis son entrée dans ces terres ? Avant ? Je frissonnais légèrement, tournant à peine la tête. Je tenais fermement la pierre dans mes mains, prête à me défendre. Ma concentration était au maximum, faisant attention au moindre son, au moindre mouvement...
Je tournais finalement la tête, brandissant ma pierre...
Invité
avatar
Invité
Re: Une chance de croiser un démon en ces lieux ? [PV: Kayne] - Mar 7 Aoû 2012 - 1:13
- Bzzzzt.
*CLAC*
-Bzzzzt.
*CLAC*
- Ah cette fois je t'ai eue saloperie.

Observant le cadavre de moustique/mouche/insecte chiant écrasé sur sa main, notre jeune professeur ne put s'empêcher de cracher un soupire d’exaspération, pour une fois qu'il pouvait dormir, celui-ci était interrompu par une saloperie d'insecte volant. L'enfer lui manquait, cela se voyait un peu plus chaque jour de chaque semaines. Le jeune homme s'avançait maintenant en direction de la salle de bain de sa chambre, pour se mettre un peu d'eau sur le visage. Il sortit ensuite de la salle de bain, un regard en direction du réveil de sa table de nuit. 6h30, l'heure ou le jour commençait à se montrer et envoyer ses délicats rayons ridiculement éblouissants entre les carreaux des fenêtres. Qu'a cela ne tienne, notre héros sortit de sa chambre dans l'espoir d'une promenade après avoir mis seulement un pantalon, pensant que personne à cette heure-ci ne serait réveille pour le voir dans ce simple vêtement.

Et puis même si quelqu'un me voyait j'en aurais strictement rien à carrer faut dire. Dans un demi-sommeil j'avançait dans les couloirs de cette académie devenue ma maison, puis dans la cour, puis un portail attira mon attention, aucune idée de combien de temps j'eus marché mais j'étais bien en face de ce portail aux reflets bleus luisants qui ne demandait qu'a ce que je le franchisse.

*J'espère au moins que tu te rappelles la dernière fois que t'as eu envie de batifoler avec un portail?*
*Même ce jour là, ça c'est plutôt bien passé non?*
*C'est pas faux*

Au delà du dit portail qui me laissait une impression d'engourdissement dans tout le corps, s'élevait une forêt sauvage, inexplorée, qui semblait dopée avec je ne sais qu'elle substance car son arbre le plus petit approchait les trente mètres de haut, et les cinq mètres de diamètres a vue de nez. C'était donc avec une réjouissance non contenue que je m'avançait en son sein, elle qui me rappelait tellement la Forêt des Âmes du troisième cercle des enfers, ou j'avais passé une partie de mon adolescence.

Intense réfection, MAIS NOM DE LUCIFER JE SUIS BIEN EN ENFER.

Comment est-ce que j'ai pu atterrir en enfer en empruntant un simple portail? Il me fallait canaliser une énergie de dingue rien que pour accéder au premier cercle, une énergie que je ne pouvais nullement acquérir tout seul. Et là, pouf, la forêt des âmes, comme ça c'est la fête, j'aurais quelque questions a poser aux directeurs une fois rentré.

Puis une voix attira l'attention du jeune homme, pas très éloignée, loin d'être contente selon l'intonation, une femme en tout cas, et humaine à l'odeur.

*Une humaine dans la forêt des âmes?*
*Il existe des fous partout Nécro, tu le sais bien.*

S'approchant de la jeune demoiselle qui devenait de plus en plus précise dans son champ de vision, notre héros ne put s'empêcher de faire craquer quelque feuilles et branches sous ses pas. Personne n'est discret dans la forêt des âmes, tout le monde vous voit et vous voyez tout le monde.

Arrivé à la hauteur de la femme, j'interceptait avec un petit sourire sa main chargée d'une pierre qui tentait certainement un geste agressif. Cette gamine avait une odeur intéressante, avec une pointe indescriptible, comme essayer de deviner une couleur que l'on avais jamais vu auparavant. Il était quand même de mise de savoir qu'elle sentait aussi les fruits du parc que j'avais aussi dû passer auparavant, elle venait du même endroit que moi, donc elle était sûrement perdue. Un repas gratuit.

*T'as sérieusement encore faim??*
*Non pas trop, mais un peu plus un peu moins...*

- Imagine si tu m'avais tué avec ta caillasse, tu serais sûrement bien plus perdue que tu ne l'es actuellement tu crois pas?
Sourire ironiquement méchant.
- Je peux demander tout de même ce que fout une nana de ton âge dans le troisième cercle des enfers?


Dernière édition par Kayne Kaiser le Ven 10 Aoû 2012 - 22:57, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Une chance de croiser un démon en ces lieux ? [PV: Kayne] - Mar 7 Aoû 2012 - 16:59
Un visage qui m'étais inconnu mais surtout un étrange sourire qui paralysa mon bras. J'analysais l'inconnu faisant pivoter mes yeux de haut en bas gardant mon bras en l'air avant de finalement le baisser, surprise par cette apparition. Grand, un visage fin encadré d'une chevelure noire mettant en valeur de superbes yeux écarlates... Un visage peu commun qui se moquait royalement de moi. Un sourire ironique qui me fit frissonner mais qui m'amusait beaucoup. Commencer une rencontre par une provocation, quoi de plus amusant ?

- Te tuer avec une caillasse ? Tu m'as l'air bien douillé, toi...

Je pris le même air que lui en haussant un sourcil, affichant une expression supérieure. Je ne le connaissais pas du tout mais il était intéressant, effrayant, ironique... Fascinant était le mot idéal. La plupart des gens de cette académie ne commençaient pas une discussion par une provocation mais lui, si. Cependant mon visage semblait presque se décomposer lorsqu'il mentionna le mot "enfer" dans la question qu'il me posa tout de suite après. Je regardais autour de moi, ne voyant qu'une forêt dense. Je pointais mon doigt en direction de celle-ci sans montrer un point précis, le déplaçant de gauche à droite.

- Ça c'est l'enfer ? Le troisième cercle... C'est le plus profond de l'enfer ?

Je n'en revenais pas... Moi ? Dans l'enfer ? Impossible, je l'aurai remarqué, enfin y aurait eu quelques chose, un signe... Ou alors il se moquait de moi encore une fois... Je le regardais d'un air mélangé entre la méfiance et l'ahurissement, attendant plus de détails de sa part bien que cela ne m'étonnerai pas qu'il me laisse dans le suspense pour son petit plaisir.

- Tu m'en apprends des belles... Sinon pour répondre à ta question "qu'est ce que je fous là ?", tu l'as compris tout seul, je me suis perdue.

Je haussais les épaules comme si la réponse était une évidence avant d'enchainer calmement.

- Et toi ? Qu'est ce qui t’amènes ici ?

Sans attendre une quelconque réponse de sa part, je me retournais analysant les lieux. D'après ce que j'en savais, l'enfer était un lieu où les âmes des morts souffraient infiniment pour cause de pêchés graves... Cette pensée me fit frissonner, si ça s'trouve ma punition était arrivée, j'allais payer pour mon crime, qui sait ? Mais le paysage n'avait rien d'un enfer... Je me retournais finalement.

- Qu'est ce que t'en sais que c'est l'enfer ?



Invité
avatar
Invité
Re: Une chance de croiser un démon en ces lieux ? [PV: Kayne] - Mar 7 Aoû 2012 - 18:37
Une question puis une autre, puis encore une. De toute évidence cette fillette aimait s'entendre parler. Je pris le temps d'analyser la dernière question, il était vrai que l'on pourrait très bien se trouver dans une forêt semblable à celle de mon passé. Mais trouver une forêt aux même reflets violacés et menaçants, sans parler de leur taille plus qu'imposante et de l'ambiance glauque qui y régnait, j'en serais quand même vachement surpris. Je relâchait la main de la demoiselle, avec douceur avant de prendre un air légèrement blasé.

- Si tu poses une question, tu attend qu'on y répond, sauf si c'est une question rhétorique auquel cas la réponse est évidente... Mais comme je suis quelqu'un de gentil *sourire ironique* je vais te répondre.

- Oui, Non, Peu importe, et pour finir je serais très surpris de ne pas me trouver en enfer, ma terre natale.
Regard démoniaque.
- Maintenant à moins que tu n'aime vraiment le son de ta voix, tout en supposant que nous nous trouvons bien là ou je pense que nous nous trouvons, j'aimerais beaucoup que tu évite de faire du bruit au maximum.

Le jeune professeur sortit une montre en argent de sa poche et la régla minutieusement pour une raison bien précise, le temps passé en enfer ne représente absolument rien sur terre, on pourrait passer toute une vie en bas sans qu'une seconde ne se soit écoulé en haut. Et en général, plus on passe de temps en bas plus toute la faune locale vous repère avec précision, mais tout cela notre prof s'en foutais seul la femelle était en danger ici.

A peine dix minutes s'étaient écoulées avant mon entrée ici, ce qui veut dire que l'on devrait avoir de la visite de courtoisie dans l'heure qui suit. Heureusement d'ailleurs que l'on se trouvait dans le troisième cercle, là ou les monstres sont bien moins puissants, je n'aurais rien pu faire après le quatrième, si mes calculs sont exacts, en comptant aussi le fait que ma propre puissance subissait une croissance ici. Je baissait le ton de quelque décibels pour m'adresser à la donzelle, qui paradoxalement avait peut-être eu de la chance de tomber sur moi, mais tout est relatif.

- T'es perdue donc t'as pas la moindre idée de comment on sort d'ici pas vrai?
Hochement de tête négatif.
- Bien, on va se débrouiller, va falloir trouver Cerbère et si t'as de la chance il te bouffera pas, tu aimes les animaux dis moi?

* Moi, je sens qu'on va bien se marrer. *
Invité
avatar
Invité
Re: Une chance de croiser un démon en ces lieux ? [PV: Kayne] - Ven 10 Aoû 2012 - 18:33
Il se moquait ouvertement de moi, me sermonnant de ne pas être patiente ou je ne sais quoi d'autres qui me fit hausser les épaules en faisant la moue. Son sourire m’horripilait intérieurement mais ne voulant pas céder à la colère et piquer une crise en pleine "nature", je détournais simplement le regard, prenant un air agacé. Habituellement je ne me gênais pas à me donner en spectacle juste pour le plaisir d'effrayer mes interlocuteurs mais face à lui, je sentais comme une concurrence, s'en était à la fois drôle et embêtant.

Je n'écoutais qu'à moitié ses parole, trop occupée à observer le paysage à la recherche d'un éventuel repère pour sortir de ce lieu infernal. Cependant même en écoutant qu'à moitié, j'avais pu entendre une partie de ses réponses qui m'obligea à le regarder dans les yeux, attiré soudainement tel un aimant. "Ma terre natale" c'était bien ce que j'avais entendue ou était ce mon imagination ? Je le toisais du regard, m'attardant sur son physique et plus particulièrement sur chaque détails pouvant se rapprocher à l'enfer. Il est vrai que n'importe qui pouvait dire qu'il sortait tout droit de l'enfer, même ses expressions avaient un air satanique.

Mon estomac se noua, j'inclinais la tête en avant prenant un air soudainement méfiant me préparant à tout ce qu'il était susceptible de me dire ou faire. Je m'apprêtais à répondre lorsqu'il me "conseilla" de me taire, sans trop comprendre pourquoi je m’exécutais et devins attentive aux sons qui nous entouraient, chose étonnante d’ailleurs il n'y en avait pas un seul, surprenant pour une foret. L'enfer est il aussi silencieux... ? Je le vis bricoler sa montre et même si ce geste pouvait être insignifiant et simple, je ressentais une grande angoisse.

Il s'adresse une nouvelle fois à moi, baissant le ton de sa voix, mon traque ne faisait qu'augmenter au fur et à mesure de ses gestes. Il avait raison, j'étais perdue et je n'avais aucune idée du chemin à suivre pour sortir de là et ce qu'il me dit ensuite m'angoissa encore plus. Cerbère ? Le chien dans les mythologies grecques ? Je le regardais ahurie.


- Cerbère... Tu veux dire, le chien qui garde les portes des...

Un bruit se fit entendre, je tournais vivement la tête en sa direction. Cette fois-ci je n'étais pas sur la défensive, si j'étais bien en enfer, une pierre ne suffirait pas à faire partir je ne sais quel monstre qui allait apparaitre... Cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti la peur ou plutôt la peur de l'inconnu. Même la personne la plus psychopathe sur terre ne pourrait garder son sang-froid dans une telle situation. Je me tournais à nouveau vers ma nouvelle rencontre.

- T'as l'intention de m'aider ou pas ?

Au fond j’espérais que oui, je ne voyais pas comment j'allais pouvoir me débrouiller sans l'aide de quelqu'un qui semblait connaitre plutôt bien le terrain. Je n'avais pas fait attention jusqu'à maintenant mais je tremblais, légèrement mais il suffisait d'y faire un peu attention pour le remarquer. Instinctivement je reculais ne pouvant qu'attendre l'entrée en scène de la créature.



Invité
avatar
Invité
Re: Une chance de croiser un démon en ces lieux ? [PV: Kayne] - Dim 12 Aoû 2012 - 16:21
- T'as l'intention de m'aider ou pas ?
Un éclat de rire sincère, pour deux raisons.
- Alors comme ça notre tueuse d'humains a les foies? Tu es plutôt connue tu sais Harmonia K. Rozenblack, tous te redoutent, ils paieraient cher pour te voir dans cet état.
Regard amusé en direction de la jeune fille.
- Cependant... Je ne vois pas de quoi tu veux te faire aider.

Le prof saisit la pierre que la jeune fille eut lâché quelque minutes auparavant pour la jeter en direction du buisson pour voir une sorte de souris mutante en sortir a toute blinde comme si le diable était à ses trousses. Puis il rit aux éclats en voyant la tête que faisait la jeune femme, tout ceci l'amusait beaucoup. Il s'était maintenant passé seize minutes avant son arrivée ici, ils savait qu'ils ne devraient pas rester au même endroit pendant plus de temps, c'est donc avec une grande délicatesse qu'il prit le bras de la jeune fille pour la faire avancer peu importe la direction, le concept de boussole n'existe pas dans cette forêt, on entre et on sort, point.

Ouais et puis on avait beau y avoir passé des années, dans cette foutue forêt, elle ne se ressemblait jamais d'un jour à l'autre. J'avais fait passer la femme devant moi, non seulement car je ne lui faisais aucunement confiance et ensuite car je pourrais mieux couvrir mes arrières, et les siennes par corrélation, mais ce n'était pas mon but premier. Les arbres semblaient bouger, comme pour refermer le passage derrière nous. A moins que l'on se trouve dans une illusion, il n'y a aucun doute quand à notre position. C'est alors que je me sentit naître une petite humeur taquine, rien de bien méchant, juste pour emmerder.

- Alors, notre tueuse va arriver a ne pas tomber sur les racines?
Sourire taquin.
- Et ils se défendes comment en général, en te jetant des boules de neige? Ici ca n'a rien a...
BAM

Expulsé au sol comme un vulgaire moustique, quelle décadence. J’écarquillais les yeux, un Berserk ici dans la forêt des âmes, c'était au moins un monstre de rang 3 qu'on trouve seulement dans les trois dernière cercles, qu'est-ce qu'il foutait là. Pour faire un point culturel, les Berserk sont des pseudos démons que l'on à modifié et fusionné avec tout ce qui a un tempérament agressif, prévu spécialement pour assassiner les anges supérieurs. Ce n'étaient ni plus ni moins que des gros tas de muscles sans cervelle mais avec la force de mille hommes, je vis l'arbre défoncé a coté de lui qui l'eut fait dévier de sa course, une chance pour moi sinon je serais surement mort.

* Eh bien, dansons *
* Je pense que tu devrais prendre notre forme préférée a tout les deux. *
* Tsssk, aucun suspens. *

Il prit la forme la plus représentative de son pouvoir réel, une immense épée noire aussi tranchante qu'un scalpel. Je me retournais vers la jeune fille qui s'était éloignée.

- Si t'as pas l'intention de bouger tes fesses, au moins me gêne pas, pigé?

* Tu le sais qu'on a aucune chance hein? *
* T'inquiète va, ça va être amusant. *


*********************HRP*******************

Berserk :
Spoiler:
 

Necro :
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Une chance de croiser un démon en ces lieux ? [PV: Kayne] - Jeu 16 Aoû 2012 - 23:54
Le temps s'était comme arrêté en une fraction de seconde, en un instant toute mon inquiétude pour le monstre qui se tapissait dans l'ombre disparut pour laisser place à une autre angoisse. Mon nom, mon prénom... Il savait comme je m'appelais, pas que cela me dérangeais, au contraire, beaucoup de gens connaissaient ces informations mais il y avait quelque chose de différent... Le ton ! Oui, la manière calme mélangée avec une pointe d'ironie pour les prononcer, c'était la première fois que quelqu'un me parlait ainsi...

Cet homme était un démon, son caractère reflétait à lui seul tout le mal et toute l'ironie en ce monde et cela m’effrayais. Un moment d'ailleurs que je n'avais pas ressenti cela, j'avais apparemment trouvé plus fort que moi à ce petit jeu. Sans m'en rendre compte réellement compte, je laissais l'inconnu faire sortir de sa tanière le monstre qui nous observait. Enfin le "monstre", une créature étrange ayant de fortes ressemblances avec un rat, bien que l'on pouvait voir qu'il ne s'agissait pas d'une bête que l'on croise souvent à Deus Academia.
La dite créature était terrorisée et gesticulait dans tout les sens avant de s'enfuir...

Ma nouvelle rencontre éclata de rire et elle avait bien raison, même si cela m'exaspérais, j'éprouvais tout de même un soulagement, expirant doucement pour me calmer le mieux possible. Sans avoir le temps d'en placer une, il me saisit le bras avec une étonnante douceur et m'entraina dans cette forêt... Je me retrouvais contre mon grès devant avançant prudemment jetant des coups d’œils méfiants à droite à gauche...


- Alors, notre tueuse va arriver a ne pas tomber sur les racines?

Je fronçais les sourcils, évitant de répondre à sa provoque en me doutant bien que de toutes manières celui qui gagnera sera lui. Pourtant sa seconde provocation me fit vivement tourner vers lui mais alors que je m’apprêtais à répliquer, le démon qui m'accompagnait fut balayé par un monstre encore plus énorme et celui là semblait plus que dangereux. Je reculais doucement dans l'espoir qu'il ne me remarque pas tout de suite, les yeux exorbités ne pouvant se détacher de son aspect affreux.

Je jetais à présent un coup d’œil vers le démon, histoire de voir s'il était toujours en vie. Pas que je m'attachais à lui mais plutôt que je serai vraiment dedans jusqu'au cou s'il avait succombé au coup du monstre.A ma grande surprise, il s'en remettait plutôt bien et je pus assister à sa "transformation", dévoilant ainsi ses pouvoirs. Une grande épée, imposante et une allure plus que démoniaque...


- Si t'as pas l'intention de bouger tes fesses, au moins me gêne pas, pigé?

C'était dur à admettre mais je ne pouvais pas l'aider en quoi que ce soit, ne connaissant qu'à peine mes pouvoirs je savais que je ne ferai que gêner. Je reculais alors doucement ne lâchant pas la bête du regard mais c'était sans compter le fait que je trébucha sur une de ces grosses racines qui sortaient du sol. Me retrouvant soudainement à terre, le monstre se dressa vers moi, brandissant son poing. J'eus juste le temps de m'écarter pour éviter le pire bien que je fus propulsée quelques mètres plus loin.

- Sauve moi !!

J'avais honte de demander de l'aide comme ça à ce type qui me narguait depuis le début mais qu'est ce que je pouvais faire ? C'était déjà mieux que de fuir à grandes enjambées dans cette forêt qui devait abriter de nombreux monstres comme celui là, voire pires...
Invité
avatar
Invité
Re: Une chance de croiser un démon en ces lieux ? [PV: Kayne] - Jeu 8 Nov 2012 - 18:35
Comme Kayne est absent, je clôture.

Harmonia : 240 xps
Kayne : 190 xps

Xps attribués ~
Contenu sponsorisé
Re: Une chance de croiser un démon en ces lieux ? [PV: Kayne] -
Une chance de croiser un démon en ces lieux ? [PV: Kayne]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Se croiser par hasard [pv]
» [FB] Croiser le fer avec un pirate ça fait quoi ? Mal...
» On ne se serait pas déjà croiser quelques parts ? [Livre 1 - Terminé]
» Finn et Victoria, on va se croiser partout !
» FLOP mâle croisé caniche-yorkshire 2 ans SPA DOUAI 59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail :: Terres inexplorées-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page