Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Y a comme une erreur de redirection...

 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
avatar
Invité
Y a comme une erreur de redirection... - Ven 12 Sep 2014 - 21:43
La douleur n’a pas duré. Un instant l’agonie, la suivante plus rien. Vraiment plus rien, plus aucune sensation, plus aucune pensée, même qualifier cela de noir serait faux, puisque cela reviendrait encore à qualifier… 

Plus d’Ashe, plus de sentiments, plus d’avenir, plus de passé, plus rien.

Puis la lumière, au bout d’un moment, infini moment, infime moment. Une source de clarté, légère mais aveuglante pour la pauvre âme égarée. Un frémissement dans tout le corps, une soudaine perception de limites finies dans la chair.

Puis l’esprit qui revient, enfin. Timide d’abord, vagues éclairs d’idées aussi vite étouffés… Puis plus tenace. Des pensées cohérentes commencent à se former. Est-ce cela la renaissance alors ? Va-t-il se retrouver dans les bras d’Yliandre, devenir son enfant, téter à son sein ? 

Ses yeux s’ouvrent sur une clarté aveuglante. Il passe immédiatement une main sur son cou, réflexe nouveau, et si la chair est parfaitement propre, sa morphologie le laisse pantois. Lorsque sa vue se stabilise, il lève les bras devant lui, observant leur taille adulte, puis baisse le regard vers son corps. Son torse est toujours parfaitement musclé, totalement nu. Ses jambes sont enfermées dans son pantalon noir en peau, sur lequel des croutes sanglantes demeurent, résultat probable de son égorgement. Il peut sentir le poids rassurant du collier d’os autour de sa gorge, mais la panique vite grimpe.

Pourquoi ?!

Pourquoi est-il ici, même s’il ne sait pas où est ici, et pas dans le corps du nouveau né ? Est-ce que toute son existence n’est qu’un vaste mensonge, ou bien l’enfant n’était-il vraiment pas de lui ? 

Il n’a le temps de se poser plus de questions qu’une ombre s’approche de lui. 

- Un petit nouveau, c'est super, c'est super hihi !

Avant qu’il ne puisse bouger, un être visiblement féminin lui a sauté au cou et semble lui porter une marque d’affection, puis se campe face à lui en souriant, commençant à déblatérer un discours auquel il n’entend goutte.

- Deus t'a choisi pour apprendre à devenir un dieu, c'est super pas vrai ? Oh moi c'est Colombe, je suis directrice de l'académie où tu vas pouvoir apprendre à maîtriser tes pouvoirs et plein d'autres trucs encore ! Tiens tu as tous les détails sur cette feuille.

Il prend l’objet qu’elle lui tend sans comprendre de quoi il retourne, observant les divers symboles plus ou moins alignés dessus. Puis, elle lui donne un autre objet qu’il observe avec circonspection. Le bout en est rond, enfermé dans un truc plein de couleurs et très fin, et de là sort une longue tige blanche trouée en son centre.

- Tiens, cadeau de bienvenue hihi ! On se reverra plus tard, je dois filer, j'ai le poisson-plante à nourrir. Amuse-toi bien et fais pas trop de bêtises sinon tu n'auras plus de sucettes !

Et elle disparait aussi vite qu’elle est apparue, le laissant pantelant, le coeur battant d’avoir affronté de si près une représentante du sexe féminin. Mais cette interlude n’a pas suffi à le tirer de ses pensées moroses, et avec difficulté il se relève, les deux objets confiés dans une main, l’autre époussetant son pantalon. Sa longue chevelure caresse agréablement sa peau nue. 

Un rapide tour d’horizon lui apprend qu’il est dans ce qui semble être un bâtiment, mais beaucoup plus élaboré que tout ce qu’il a pu connaître, et apparemment beaucoup plus solide aussi. Ashe effectue quelques pas raides, puis s’arrête à nouveau, soupirant longuement. 


Mais qu’est-ce qu’il va bien pouvoir faire ici ?
Invité
avatar
Invité
Re: Y a comme une erreur de redirection... - Sam 13 Sep 2014 - 21:58
Y a comme une erreur de redirection….

"- Pompon, Pompon!!! Allez, dis-moi où tu t'es caché. Pompon!!!!"

Mince, je savais pas que ça courrait aussi vite un hérisson. En plus il est blessé mon pauvre petit Pompon alors il faut absolument que je le retrouve. Bon, au moins maintenant, je saurais que le laisser seul le temps d'aller chercher des biscuits à la cafétéria, c'est pas une bonne idée. Pourtant, quand je lui avais dit de pas bouger, il a remué la tête. Si, si, j'en suis certaine, je l'ai vu acquiescer. Mais apparemment, soit il a pas bien compris, soit il avait les pattes qui le démangeait parce qu'il est parti quand même. Du coup, ça fait presque une heure que je le cherche dans chaque petit buisson, chaque fourré, regardant au pied de chaque arbuste pour lui remettre la main dessus.

J'ai des miettes qui on du tomber de ma main parce qu'il y a pleins d'oiseaux qui me suivent, à quelques pas derrière moi. Mince, faut pas que j'écrase tout. Je presque arrivée devant le Temple maintenant et c'est là, au pied de la porte entrouverte, qu je repère une forme étrange. Plaine de piquants. Et avec un bout de tissu rouge vif noué autour d'une patte arrière. C'est mon Pompon, je peux pas me tromper. Youpi, je l'ai retrouvé, ça y est. Un grand sourire sur le visage, je cavale et monte les marches du perron quatre à quatre avant que bim! Je me retrouve face contre terre. Aïe, j'ai raté une marche on dirait. J'ai le coude égratigné, le visage tout sale et des éraflures sur les jambes mais je m'en moque. je me relève, en grimaçant un peu et je pousse les portes pour entrer dans le Temple.

"- Pompon!!! Faut pas partir comme ça. Tu m'auras fait courir toit, hein? Tiens, regarde. C'est des sablé à la pomme, tu vas adorer ça."


Hop, je saisis doucement mon petit fuyard et lui donne un des gâteaux en souriant avant d'essayer de lui caresser le ventre. Mais il met encore ses picots devant et je réussi juste à me piquer dessus. C'est en portant mon doigt à ma bouche que je réalise qu'en fait, y a quelqu'un dans le Temple. Je l'avais ni vu ni entendu alors je suis un peu surprise. En tout cas, je garde Pompon contre moi pour le protéger avant de m'adresser au nouveau venu.

"- Bonjour. Tu as l'air d'être nouveau, je t'ai encore jamais vu. Je peux te demander comment tu t'appelles? Tu as besoin de quelque chose?"
Invité
avatar
Invité
Re: Y a comme une erreur de redirection... - Sam 13 Sep 2014 - 22:40
Il en est là de ses réflexions lorsqu’un bruit de chute retentit à l’extérieur. Relevant soudain le regard, il pose ses yeux bleus sur les portes qui pivotent violemment sur leurs gonds, laissant place à une petite demoiselle guère âgée en train de baragouinait dans sa barbe. Un rapide coup d’oeil lui indique que c’est probablement elle qui est tombée, en témoignent les quelques contusions qu’il aperçoit sur sa peau. 

Elle ne semble pas l’avoir aperçu encore, occupée à courir après ce qui semble être un hérisson, et il demeure donc immobile, la détaillant paisiblement, inquiet un peu de ce qui pourrait lui arriver, mais prêt à courir si les choses tournent mal.

Enfin, elle relève le regard en portant le doigt à sa bouche, et resserre la sale bestiole contre elle tout en lui adressant la parole.

"- Bonjour. Tu as l'air d'être nouveau, je t'ai encore jamais vu. Je peux te demander comment tu t'appelles? Tu as besoin de quelque chose?"

Il s’incline alors rapidement face à elle en une révérence qu’il a appris à réserver aux dames, avant de se redresser d’un geste souple. La demoiselle n’a pas l’air très dangereuse, il soupçonne même qu’elle ne soit qu’une gamine encore stupide, mais il n’a jamais baissé sa garde face à aucune représentante du beau sexe, et ne commencera sûrement pas aujourd’hui. Alors, il s’adoucit, ne devenant que miel et douceur en s’adressant à elle d’une voix un peu enrouée. 

- Bonjour damoiselle. Je me nomme Ashe, et j’ignore quel est ce lieu. Pourriez-vous m’en enquérir, s’il vous plait ?

Il est des sauvages qui ont pourtant acquis de remarquables qualités linguistiques et un certain vocabulaire. Hors de question qu’il prenne le moindre risque en territoire inconnu. Qui sait si tout cela n’est pas un test pour lui permettre de se réincarner enfin dans le corps de l’enfant. Mais la demoiselle en face de lui serait-elle alors l’une des trois Soeurs ? Laquelle donc.. Sûrement pas la Sage. Peut être la Belle. Ou la Pure… Oui ce doit être ça, quoi de mieux qu’une jeune fille pour représenter la Pure ? 

Il redouble alors de politesse, n’osant pas la regarder dans les yeux, mais s’avance vers elle, jusqu’à ne se trouver qu’à deux pas environ. Ceci fait, il lui tend dans une main l’objet plat recouvert de symboles, le tenant par le haut, enfin, par un côté tout du moins, et présentant la face recouverte de symboles à son regard, et dans l’autre, tenant l’objet par le bout rond, la tige vers le haut.

- Auriez-vous également l’obligeance de me dire ce que sont ces choses ? La dame qui me les a laissés semblait les trouver importantes, mais je n’ai jamais vu pareilles bizarreries…


L’autre demoiselle était-elle alors la Belle ? Il est vrai que ses traits étaient plaisants, mais tout de même… Il l’imaginait plus… Voluptueuse. S’il parvenait à les contenter toutes trois, peut-être aurait-il droit à sa réincarnation ? Ne restait qu’à trouver la Sage…
Invité
avatar
Invité
Re: Y a comme une erreur de redirection... - Sam 13 Sep 2014 - 23:08
Y a comme une erreur de redirection….

- Bonjour damoiselle. Je me nomme Ashe, et j’ignore quel est ce lieu. Pourriez-vous m’en enquérir, s’il vous plait ?

"- Euh... Oui, bien sûr. Ici, c'est le Grand Temple de Deus. C'est là que tous les morts choisis par Deus renaisse. Moi aussi, je suis arrivée ici"

Oh, il a fait une révérence, comme la Princesse de la vidéo d'Enora. Du coup, j'essaye de faire la même chose mais c'est moins jolie, je suis pas très douée et en plus, j'ai Pompon dans les bras alors c'est pas pratique. Mais je le poserais pas sinon je vais encore le perdre et je dois surveiller que sa patte se soigne bien. Ashe s'avance vers moi mais sans me regarder et s'arrête à peu près à deux devant moi. Je le voyais pas aussi grand de loin. Enfin, je sais que je suis petite mais quand même, j'ai l'impression d'avoir rapetissée là.

- Auriez-vous également l’obligeance de me dire ce que sont ces choses ? La dame qui me les a laissés semblait les trouver importantes, mais je n’ai jamais vu pareilles bizarreries…

"- La Dame? Alors tu as vu la Directrice de l'Académie. C'est Madame Colombe Siria. Tu en as de la chance, elle ne sort quasiment jamais de son bureau. C'est un honneur qu'elle soit venue t’accueillir en personne."

Bon alors, c'est quoi les objets dont il me parle? En parlant de langage d'ailleurs, je trouve que le sien est étrange. Je veux dire, je comprends ce qu'il raconte mais j'ai l'impression que les mots sont trop compliqués pour moi. Ça devait être quelqu'un de très important et de très cultivé sans doute. Cela expliquerait que la Directrice soit venue lui souhaiter la bienvenue. J'en ai de la chance, c'est moi la première à l'accueillir du coup. Il faut que je me montre à la hauteur donc je vais bien m'appliquer. Alors, voyons voir tout ça. Ah, ça va, je connais. Je commence donc par tendre mon doigt en direction de la feuille de papier.

"- Ça, c'est ta feuille divine. Dessus, il y a marqué les informations importantes pour que tu puisses t'habituer à ta nouvelle vie. Y a ton nom, ton âge, le pouvoir que Deus il t'a offert en te ramenant à la vie ici. Toi tu as... La séduction. Je connais pas ça mais je suis certaine que tu t'en sortiras très bien avec. Et puis, il y a ton emploi du temps, pour aller en cours. Mais ça, tu as le temps encore. Et un plan, pour pas se perdre. C'est drôlement pratique."

Par contre, j'avoue que je suis surprise par le deuxième objet qu'il me montre parce que je me souviens pas avoir jamais vu quelqu'un en avoir un. peut-être parce que c'était Colombe? Oui, sans doute, ça doit être ça. Enfin, c'est pas dur à expliquer. Je recale bien Pompon dans ma main, en faisant attention aux piquants et je pointe donc le deuxième objet.

"- Ça, c'est un sucette. une sorte de bonbon. Ça se mange. C'est très sucré et très bon. Vu la couleur, celle-là, elle doit être à la fraise. Elle est toute rouge."
Invité
avatar
Invité
Re: Y a comme une erreur de redirection... - Dim 14 Sep 2014 - 14:41
La révérence dont elle le gratifie est assez comique, mais son amusement ne transparaît à aucun instant dans ses traits. Il est hors de question qu’il se le permette. Ce qu’elle lui dit ensuite le rend perplexe en revanche. 

Deus ? Temple ? Colombe, Directrice de l’Académie ? La dame n’était alors pas la Belle ? A moins que ce ne soit le lieu du test ultime. Deus alors serait-il la Sage ? De la chance qu’elle soit venue l’accueillir donc ? Il n’a rien fait pour mériter un tel honneur. Quel est ce lieu, qu’est-ce qu’une… Académie ? 

Il n’a le temps de se poser plus de questions qu’elle lui explique les objets qu’il a reçus.

 « - Ça, c'est ta feuille divine. Dessus, il y a marqué les informations importantes pour que tu puisses t'habituer à ta nouvelle vie. Y a ton nom, ton âge, le pouvoir que Deus il t'a offert en te ramenant à la vie ici. Toi tu as... La séduction. Je connais pas ça mais je suis certaine que tu t'en sortiras très bien avec. Et puis, il y a ton emploi du temps, pour aller en cours. Mais ça, tu as le temps encore. Et un plan, pour pas se perdre. C'est drôlement pratique."

Deus « il » lui a offert ? C’est donc un homme ? Cela compromet sévèrement son hypothèse… Si Deus est un mâle, existe-t-il néanmoins une Sage ? Cela ne semble pas vraiment coller avec l’idée qu’il se faisait des Trois Soeurs, mais peut être que… 

Mon bon Ashe, rend toi à l’évidence, les choses ont sérieusement changé de direction ! Tu es perdu quelque part avec des gens étranges qui veulent de toi quelque chose que tu ne comprends pas…

Bref, reprenant son analyse des mots de la jeune femme, il réfléchit. Le pouvoir de la Séduction… Quelle ironie, lui qui préfèrerait rester loin des dames à jamais désormais… Il est hors de question qu’il en touche une de nouveau. Où qu’il soit, quel que soit cet endroit, il tient à garder sa gorge intacte le plus longtemps possible cette fois ! 

Bon, cela lui servira peut être quand même. Il faudra qu’il trouve quelqu’un pour lui déchiffrer l’intégralité des inscriptions sur cette « feuille divine ». Qui sait s’il ne pourra pas y trouver des informations intéressantes. 

Bon, emploi du temps, cours, plan… Il semblerait qu’il doive désormais subir une toute nouvelle forme d’éducation. Qu’à cela ne tienne, il est doué pour apprendre, et n’aura aucun problème pour toutes les éblouir. Pourvu que les dames enseignantes soient gentilles… Pieux espoir.

La demoiselle en face de lui attire de nouveau son regard en remettant son hérisson en place dans ses bras, puis se focalise sur l’autre objet.

"- Ça, c'est un sucette. une sorte de bonbon. Ça se mange. C'est très sucré et très bon. Vu la couleur, celle-là, elle doit être à la fraise. Elle est toute rouge."

Il reporte son attention sur la sucette en grimaçant. Ça, une douceur ? Elle ne lui donne guère envie. La demoiselle en face de lui semble apprécier cela, peut être est-ce une bonne occasion pour obtenir ses faveurs ? 

Il laisse la sucette tomber dans le plat de sa main qu’il abaisse au niveau de la jeune femme en face de lui. 

- La désirez-vous ? Si elle vous plait, je vous la donne avec plaisir.

Son autre main plie la feuille divine de ses longs doigts experts, puis la passe dans son pantalon, contre la peau de son ventre, la laissant dépasser largement. Bon, cette demoiselle semble décider à l’aider, et ne parait pas hostile pour l’heure. Même s’il n’est guère rassuré, il est temps de mettre tous les atouts de son côté pour s’en sortir ici et comprendre où il est, ce qu’il doit y faire, et comment vivre tout cela au mieux. 

Il pose son regard sur le visage innocent de la demoiselle, plongeant dans ses yeux d’ambre. 

- Puis-je savoir à quel doux prénom répond ce joli minois ?

Il grimace intérieurement, espérant n’en pas faire trop. Qui sait si les dames d’ici sont sensibles à ce genre d’attention ? Bah, elle a eu l’air d’apprécier la révérence, il l’a lu dans son regard émerveillé, alors autant poursuivre sur cette voie…

Sa main se relève, effleurant sa joue sans la toucher, sans paraître nullement agressif. 

- Et puis nous devrions aller nettoyer votre visage et soigner ces plaies que je discerne sur vos genoux. Une dame ne devrait pas souffrir ainsi…


Et pendant ce temps là, il aura l’occasion d’en apprendre beaucoup plus sur l’endroit où il est, et sur ce qu’il doit faire. Allez, laisse-toi prendre jolie petite biche…
Invité
avatar
Invité
Re: Y a comme une erreur de redirection... - Dim 14 Sep 2014 - 15:37
Y a comme une erreur de redirection….

- La désirez-vous ? Si elle vous plait, je vous la donne avec plaisir.

"- C'est gentil mais.. Tu es sur que tu en voudras pas? "

Je voudrais pas qu'il regrette après de me l'avoir donné mais il a l'air sur de lui. Alors, je viens la prendre doucement avant de la glisser dans ma poche. Avec Pompon dans les bras, ce n'est pas très pratique alors je la mangerais tout à l'heure. Je le remercie et lui fait un grand sourire en tout cas. Il est impressionnant parce qu'il est très grand mais il est drôlement gentil, lui. En tout cas, moi je l'aime bien.

- Puis-je savoir à quel doux prénom répond ce joli minois ?

"- Ah! J'ai oublié de me présenter, c'est vrai. Désolée. Moi, je m'appelle Soniya. Enchantée Ashe."

Ca me fait bizarre quand il me fixe comme ça. D'habitude, les gens sont pas aussi gentils avec moi alors du coup, je sais pas trop comment réagir. Mais je suis contente, pour une fois que je risque rien. Pompon a fini son biscuit alors je lui en propose un autre et il se jette presque dessus. Ah, je savais que tu avais faim toi. Ça me fait rire un peu, ça chatouille ma main mais je dois faire attention aux picots par contre.

- Et puis nous devrions aller nettoyer votre visage et soigner ces plaies que je discerne sur vos genoux. Une dame ne devrait pas souffrir ainsi…

Alors là, quand sa main a frôlé ma peau, par réflexe, j'ai fermé les yeux et je me suis toute crispée. Oui, c'est bête mais c'était plus fort que moi. Alors, quand j'ai compris sa phrase, j'ai ouvert de grands yeux surpris. Je crois que je m'attendais en fait un peu à tout sauf à ça. Il me proposait de me soigner? Pour de vrai? Je repose mon regard sur Ashe et je dois bien admettre qu'il a l'air sérieux.

"- Oh, ça?... C'est pas grave... Trois fois rien... Je suis maladroite alors... J'ai l'habitude et puis... j'ai déjà vu bien pire...."

Pour le coup, je me sens obligée de détourner le regard, mes yeux fixant mes pieds alors que je sens mes joues chauffées un peu. Pourquoi je bégaie d'abord? Et pourquoi je rougis moi, au fait? J'ai rien fait de mal. Non, je crois juste que je suis tellement surprise par la proposition de Ashe que j'en ai perdu tous mes moyens. Allez Sonou, on se reprend. Une grande respiration, on se redresse et on sourit en le regardant cette fois et voilà, tout ira bien.

"- Il y a une fontaine, un peu plus loin dehors. Ça devrait suffire parce que bon, je ne suis pas très blessée non plus. Viens, je vais te montrer où elle est. Elle très belle et l'eau est toujours claire et fraiche."

Je lui aurais bien tendu la main mais avec Pompon, ce ne serait pas malin alors je l'invite à me suivre en souriant, avançant gaiement. Arrivée à la porte, je l'ouvre et attends pour laisser le temps à Ashe de se faire à la luminosité du jour, bien plus forte que dans le Temple. Puis, elle lui montra du doigt la direction de la Fontaine que l'on entendait couler au loin tout en apercevant sa silhouette fine se dessiner sur le bleu pâle du ciel.
Invité
avatar
Invité
Re: Y a comme une erreur de redirection... - Dim 14 Sep 2014 - 16:54
"- Ah! J'ai oublié de me présenter, c'est vrai. Désolée. Moi, je m'appelle Soniya. Enchantée Ashe. »

Soniya ? Clairement pas un prénom de chez lui. Elle se crispe soudain sous son esquisse de caresse, fermant les yeux très fort comme si elle avait peur qu’il la frappe, ou qu’il tente d’abuser d’elle… Existe-t-il des hommes qui oseraient pareilles choses envers une dame ? Il est un peu désarçonné par sa réaction, d’autant plus lorsque l’instant suivant, elle rouvre son grand regard sur lui, visiblement surprise.

"- Oh, ça?... C'est pas grave... Trois fois rien... Je suis maladroite alors... J'ai l'habitude et puis... j'ai déjà vu bien pire…. »

Mais, c’est qu’elle rougit la demoiselle ?! Pas de doute, elle est gênée, à tel point qu’elle fuit son regard pour se concentrer sur ses pieds. Voilà qui est inhabituel… Il n’a fait que la gratifier des marques de respect normalement dues à une femme. Se pourrait-il qu’elle n’y soit pas habituée ? Il est perplexe, mais cela laisse le temps à Soniya de se ressaisir et de retrouver contenance. Elle lui offre même un beau sourire.

"- Il y a une fontaine, un peu plus loin dehors. Ça devrait suffire parce que bon, je ne suis pas très blessée non plus. Viens, je vais te montrer où elle est. Elle très belle et l'eau est toujours claire et fraiche. »

Elle prend joyeusement le chemin de la sortie, l’invitant à la suivre par sa bonne humeur et sa spontanéité, et il lui emboite le pas sans vraiment se poser de question. La compagnie est agréable, et il se sent étonnamment vivant, alors il ne voit pas pourquoi il s’inquièterait outre mesure pour l’heure. Il aura toujours le temps de voir venir les ennuis. Pour l’heure, soigner Soniya et continuer à marquer des points dans son estime seront déjà des activités suffisantes.

Lorsqu’elle ouvre la porte, il s’arrête un instant, plissant les yeux et levant la main pour les abriter de la luminosité soudaine. Pendant quelques secondes, sa vue est éblouie, ne lui laissant entrevoir que des ombres mouvantes autour de lui, mais peu à peu, son regard s’habitue, et il peut enfin discerner ce qu’elle lui désigne. 

L’extérieur semble calme et inoffensif. Bien loin de ce à quoi il est habitué toutefois. Les allées sont pavées de pierre, la verdure entretenue et coupée droit, et de grands bâtiments sont discernables au loin. Il fait quelques pas, descendant les marches avec souplesse avant de se retourner pour prendre la mesure de l’endroit duquel il sort. Il est obligé de reculer encore un peu pour en apercevoir le sommet, et demeure sans voix. Une telle immensité faite de pierres et qui tient debout… Les gens d’ici doivent être des génies ! Les quelques habitations qu’il a essayé de construire se sont toutes effondrées sans annonce aucune… 

Se ressaisissant vite néanmoins, il reporte son regard sur la demoiselle qui l’accompagne, revenant rapidement vers elle. Inclinant de nouveau poliment la tête, il lui sourit enfin, inconscient de l’étrange pouvoir qui est désormais le sien lors de ce geste, puis détourne le regard vers la fontaine. 

- Et bien allons-y !

Et sans l’attendre, il se dirige vers l’édifice cristallin d’un bon pas. La construction semble avoir apprivoisé l’eau, la faisant couler selon ses propres directives vers une vasque de grande taille. Il observe le lieu avec émerveillement, détaillant les quelques statues qui ornent la Fontaine avec admiration, puis se penche pour déchirer un morceau de tissu de son pantalon, regrettant un peu déjà sa peau de bête, mais le plonge dans l’eau pour le nettoyer, et l’en ressort humide. Il se tourne alors vers la demoiselle.

- Venez par ici que je m’occupe de ça.


Et il s’agenouille, prêt à soigner ses genoux et son coude.
Invité
avatar
Invité
Re: Y a comme une erreur de redirection... - Dim 14 Sep 2014 - 18:49
Y a comme une erreur de redirection….

- Et bien allons-y !

Bon, là, ça va. C'est pas compliqué de le suivre jusqu'à la Fontaine. En tout cas, j'ai bien vu qu'il avait regardé le Temple avec de grands yeux, comme s'il était impressionné. C'est vrai que c'est drôlement joli la première fois que l'on voit de tels bâtiments, moi aussi j'avais été surprise. Du coup, je le laisse mener la marche, comme ça si il veut avoir plus de temps pour observer les alentours, il pourra.

Finalement, les constructions ne semblent pas l’intéresser plus que ça parce qu'il s'est déjà remis en marche. Et il m'a salué encore une fois, comme si j'étais une Princesse. Ça me fait bizarre mais du coup, je lui souris en retour. Lui au moins, c'est vraiment quelqu'un de très gentil. Je suis drôlement contente de l'avoir rencontré. J'espère qu'on pourra devenir amis tous les deux.

Bien sûr, comme il est plus grand que moi, il arrive en premier à la Fontaine et déjà, il arrache un morceau de ses vêtements qu'il trempe dans l'eau. Pour le coup, je me sens un peu embêtée parce que je me doute qu'il fait ça pour moi. J'aurais voulu lui dire que ce n'est pas la peine mais il parle avant moi.

- Venez par ici que je m’occupe de ça.

"- Euh oui... D'accord."

Je le rejoins donc et viens m'asseoir sur le rebord de la fontaine. Je fais bien attention à Pompon, de ne pas l'écraser mais aussi de ne pas le lâcher. Je lui ai assez couru après pour aujourd'hui. Et je fais attention à être bien en équilibre pour ne pas risquer de tomber dans le bassin parce que ça, c'est le genre de truc dont je me sais parfaitement capable. Une fois assise comme il faut, je dois juste attendre parce que Ashe il commence déjà à nettoyer mes genoux.

"- Tu me fais penser à ma Tanya, tu es aussi gentil qu'elle. Ma sœur aussi, elle prend soin de moi. Même quand ont étaient vivantes, c'était toujours elle qui me protégeait."

C'est vrai. Quelque part, il me fait beaucoup penser à ma jumelle. Bon, c'est un garçon et il me ressemble pas du tout mais à part ça, je trouve qu'ils sont un peu pareil. Rassurants, attentionnés, protecteurs... Avec moi en tout cas. Je ne bouge pas pour ne pas compliquer la tâche de Ashe tandis qu'il me soigne mais j'ai tout un tas de questions qui commencent à tourner dans ma tête. Bon, je vais toutes les poser d'un coup mais peut-être que si je lui en pose qu'une ou deux, il voudra bien me répondre.

"- Dis Ashe, tu viens d'où? Je veux dire, quand tu étais vivant, sur Terre, tu avais une famille, des amis? Tu faisais quoi?
Enfin, si je suis trop curieuse, tu as le droit de pas répondre, hein?"
Invité
avatar
Invité
Re: Y a comme une erreur de redirection... - Dim 14 Sep 2014 - 20:05
"- Euh oui... D’accord. »

La demoiselle s’assoit sans faire d’histoire sur le bord de la fontaine. Il s’approche d’elle et commence à nettoyer ses genoux, enlevant la terre et déposant la fraîcheur du tissu sur les plaies. Il y met beaucoup de douceur, même si en effet, comme elle l’a dit, les blessures sont vraiment bénignes. 

"- Tu me fais penser à ma Tanya, tu es aussi gentil qu'elle. Ma sœur aussi, elle prend soin de moi. Même quand on était vivantes, c'était toujours elle qui me protégeait. »

Il acquiesce sans vraiment répondre, l’esprit dérivant sur des pensées en tous genres. Ainsi, la demoiselle a une soeur qui prend soin d’elle. Ca doit être plaisant d’avoir une fratrie proche… Il repense à Yliandre, puis s’ébroue, la repoussant vite dans un coin de son esprit. Non, pas ce genre de proximité. Ca n’avait pas grand chose de plaisant d’ailleurs au final. Enfin, peu importe. 

Donc, ils sont morts, elle le confirme. Morts, mais ici, à l’Académie de Deus. Il n’y comprend toujours pas plus, mais il ne doit pas importuner les dames avec trop de questions… Une chose à la fois. 

"- Dis Ashe, tu viens d'où? Je veux dire, quand tu étais vivant, sur Terre, tu avais une famille, des amis? Tu faisais quoi?
Enfin, si je suis trop curieuse, tu as le droit de pas répondre, hein? »


Il esquisse une moue un peu contrariée, lui attrapant doucement le bras pour commencer à nettoyer son coude. Que lui répondre ? Que risque-t-il ? Est-ce encore un test ? Il soupire finalement, acceptant de se lancer. 

- J’avais une mère oui, plusieurs soeurs, dont une est devenue ma femme. Et un enfant aussi, enfin je crois… Nous n’avons fait que nous croiser sur Terre, comme vous dites.

C’est vrai ça. Et si l’enfant est mort à la naissance ? Peut-être est-ce là son maléfice ! C’est peut être pour ça qu’il a atterri ici en fin de compte ! Bah, peu importe tout ça ! Il se secoue rapidement, enchaînant sans lui laisser le temps de répondre.

- J’étais très important pour mon clan. Un esprit très vieux, résultat de dizaines d’années de sacrifices. Je portais l’âme de mon père, et de son père, et du sien, et ainsi de suite sur plusieurs générations… Alors, le plus important, c’était que je donne un enfant à Yliandre pour que mon âme puisse entrer en lui à son tour… Mais me voilà ici…

Il est un peu gêné désormais. Il en a dit beaucoup à cette demoiselle, plus qu’il n’en avait prévu… Mais elle lui plait. Elle est sympathique avec lui, et le trouve gentil, et surtout, elle le lui dit, ce qu’aucune femme n’avait jamais fait. Alors même s’il fait tout pour qu’elle le trouve plaisant, cela lui réchauffe le coeur que certaines dames puissent l’apprécier simplement et le dire. 

Il replonge le morceau de tissu dans la fontaine à côté d’elle, approchant son torse du sien, et leurs visages au passage sans mauvaise intention, puis se redresse, afin d’attraper son menton pour lui nettoyer le visage avec douceur.
Invité
avatar
Invité
Re: Y a comme une erreur de redirection... - Dim 14 Sep 2014 - 21:22
Y a comme une erreur de redirection….

- J’avais une mère oui, plusieurs soeurs, dont une est devenue ma femme. Et un enfant aussi, enfin je crois… Nous n’avons fait que nous croiser sur Terre, comme vous dites.

Oh, il avait eu un enfant. Je ne sais pas pourquoi mais ça m'a fait sourire. Je le voyais bien papa. Vu comment il s'occupait de moi, je suis certaine qu'il aurait été un père formidable. Au final, je suis déçue qu'il soit mort avant d'avoir pu le connaitre. Moi aussi, je n'ai pas connu mes parents alors je m'imagine très bien ce que cet enfant pourra ressentir, ce vide qu'il gardera à vie. Mais je ne sais pas, il ne me semble pas approprié d'en parler. Surtout qu'en plus, Ashe enchaine déjà alors je l'écoute attentivement.

- J’étais très important pour mon clan. Un esprit très vieux, résultat de dizaines d’années de sacrifices. Je portais l’âme de mon père, et de son père, et du sien, et ainsi de suite sur plusieurs générations… Alors, le plus important, c’était que je donne un enfant à Yliandre pour que mon âme puisse entrer en lui à son tour… Mais me voilà ici…

Je réalise seulement qu'en fait, s'être réveillé ici pour lui, ce serait une sorte d'échec en fait. Moi, j'avais eu peur mais en découvrant ma Tanya, je m'étais simplement sentie heureuse. Du coup, je ne m'attendais pas à ça. Souvent, les gens étaient perdus mais pas triste comme si ils avaient ruinés des années de sacrifice comme il a dit. Alors, je cherche les mots pour le rassurer un peu. Et puis, pour lui expliquer aussi. Je ne sais pas mentir alors je ne raconterais pas de mensonges, je veux être la plus juste possible.

"- Tu sais, les gens que choisi Deus pour les réveiller ici, ce sont que des gens importants. Tout le monde ne vient pas ici. On est un peu comme des élus. Nous, on a tous été choisi par lui pour l'aider. On est tous différents mais il croit en nous, c'est pour ça qu'on est là. "

Enfin, après il y a moi, l'exception qui confirme la règle. parce que je n'ai vraiment rien d'important du tout. Mais ça, je le garde pour moi. Pendant que je discutais, Ashe avait fini avec mes genoux et mon coude et maintenant, il venait me nettoyer le visage. Ces gestes me rappellent de lointains souvenirs, dans l'orphelinat, quand ma Tatoune venait me soigner ou simplement passer du temps avec moi. Ça me parait si loin à présent.

"- Je suis certaine que ton enfant va bien. Qu'il sera grand et fort comme toi. Et qui sait, peut-être qu'un jour, tu pourras le revoir."

Si c'est ce qu'il souhaite, alors j'espère qu'il le pourra. moi, je serre Pompon contre mon coeur, un peu triste à présent. J'ai les yeux qui brillent doucement mais je baisse la tête, en espérant que ça se verra pas trop. Avec un peu de chance, cette larme qui m'a échappé passera pour de l'eau du tissu. Je respire un grand coup avant de lâcher, presque par erreur, les mots que je pensais mais que je ne voulais pas voir franchir mes lèvres.

"- Je n'ai jamais eu de parents mais si j'avais eu un papa, j'aurais aimé qu'il ressemble."
Invité
avatar
Invité
Re: Y a comme une erreur de redirection... - Dim 14 Sep 2014 - 22:35
"- Tu sais, les gens que choisit Deus pour les réveiller ici, ce sont que des gens importants. Tout le monde ne vient pas ici. On est un peu comme des élus. Nous, on a tous été choisis par lui pour l'aider. On est tous différents mais il croit en nous, c'est pour ça qu'on est là. » 

Il sourit pauvrement, touché de la réelle compassion qu’il sent dans les mots de la demoiselle. Cette jeune fille est décidément bien différente de ce qu’il a connu jusqu’alors, et même s’il ignore tout d’elle, ou presque, il y est déjà singulièrement attaché, attendri tout autant qu’amusé par son innocence. 

"- Je suis certaine que ton enfant va bien. Qu'il sera grand et fort comme toi. Et qui sait, peut-être qu'un jour, tu pourras le revoir. »

Il sourit de nouveau, plus largement cette fois. S’il a envie de voir cet enfant ? Il l’ignore. Il n’a jamais envisagé que cet enfant put être quelqu’un d’autre que lui-même. Et puis… Il ne sait toujours pas s’il s’agit bien de son fils… Il ignore tant de choses au fond. Quand les choses ont-elles bien pu devenir aussi difficiles ? Un simple sacrifice… Une existence entière tournée simplement vers ce but, et voilà que même sa mort, il l’échoue. Stupide Ashe, stupide, stup…

Il est interrompu dans sa réflexion par la voix de la demoiselle qui s’élève de nouveau.

"- Je n'ai jamais eu de parents mais si j'avais eu un papa, j'aurais aimé qu'il te ressemble. »

La surprise lui fait relever un regard étonné sur elle. Ébahi, serait même le terme plus exact. La demoiselle est visiblement troublée, ses yeux brillent de manière suspecte. Elle l’apprécie à ce point ? 

Dans un élan qu’il ne maitrise pas, il lâche le morceau de tissu pour jeter les bras autour d’elle, l’enlaçant soudainement, presque violemment, et enfouissant son visage dans sa gorge pour se serrer contre elle. Ému. Ému et lui-même le regard embué désormais. Il sent les piquants du hérisson se planter dans son torse nu et trouer un peu sa peau mais il n’en a cure, trouvant pour la première fois de son existence du réconfort dans l’étreinte d’une femme. Enfin, en l’étreignant lui-même.

- Je suis là, désormais, Soniya, et je vous protègerai. Je ne peux me prétendre votre père, mais je puis être un grand frère si vous le souhaitez… Un ami, tout du moins…

Il se sent bizarre… Sentiment inconnu, étrange douceur. Il ferme les yeux, l’empêchant de quitter son étreinte même si elle le souhaite, l’empêchant de bouger, profitant du doux parfum qui lui chatouille le nez, et de la chaleur nouvelle d’un respect amical.

Sa voix se fait plus basse, un murmure, presqu’enjôleur.

- Ne pleurez pas, ma douce amie, Tanya et moi sommes là… pour vous.

Puis, soudain gêné, il la lâche, s’éloignant d’elle brusquement en essuyant de son avant bras ses yeux humides, et sort le papier de sa ceinture. Il plonge son regard dans les dessins en le rouvrant, changeant immédiatement de conversation.

- Vous accepteriez de m’expliquer tout ce qui est indiqué là-dessus ? Je ne connais pas ces symboles et ne saurais pas par où commencer… Vous me rendriez un fier service…

Minable Ashe, minable dégonflé, trouillard. Tu as peur de tes sentiments.
Invité
avatar
Invité
Re: Y a comme une erreur de redirection... - Lun 15 Sep 2014 - 9:37
Y a comme une erreur de redirection….

Le tissu sur mon visage s'est arrêté à mes paroles et sur le coup, je me suis dit que j'avais sans doute fait une bêtise. Je n'aurais pas du dire ça. Enfin, je le pense vraiment mais je le connais pas alors peut-être l'a t'il mal prit? Mais déjà, ses bras vienne m'enlacer et pour le coup, je crois que j'en retiens ma respiration. Wouah, il a de la force, lui. Je vacille un peu sur le bord de la fontaine mais il me tient bien fort et de coup, je ne risque pas de tomber. Mais je m'inquiète un peu car je sens Pompon dans le creux de mes paumes, complètement bloqué entre moi et Ashe. Il risque de se faire mal. Tous les deux d'ailleurs.

- Je suis là, désormais, Soniya, et je vous protègerai. Je ne peux me prétendre votre père, mais je puis être un grand frère si vous le souhaitez… Un ami, tout du moins…

Un grand frère, un ami. Je n'en demandais pas autant. Mais je souris, ce dernier s'étalant au moins jusqu'à mes oreilles. Un grand frère, je n'en ai jamais eu et comme ça, ça soulagera peut-être un peu ma Tanya. Et puis, si Ashe l'a proposé, c'est qu'il veut bien. Je crois que c'est ce qui me fait le plus plaisir. Lui qui semblait si mal à l'aise en arrivant, il veut bien être mon ami, ça me fait chaud au cœur. Et je veux y croire quand il me dit qu'il sera là pour moi et qu'il me protègera. Même si je le connais à peine, je lui fais confiance.

- Ne pleurez pas, ma douce amie, Tanya et moi sommes là… pour vous.

Moi, pleurer? Ah oui tiens, je n'avais même pas senti les larmes qui avaient doucement coulées sur mon visage. Mais je ne suis pas triste au contraire. Je n'ai jamais été seule, j'avais ma jumelle et à présent, je vais même avoir un grand frère. Je suis aux anges, tout simplement. Et puis, comme il m'a attrapé, il me relâche. Sans prévenir, presque soudainement. Je me raccroche de ma main libre au bord de la fontaine pour pas tomber dedans, jetant un coup d’œil à Pompon qui semble bougon mais qui va bien avant de revenir à Ashe. Il a les yeux un peu rougis mais secs maintenant.

- Vous accepteriez de m’expliquer tout ce qui est indiqué là-dessus ? Je ne connais pas ces symboles et ne saurais pas par où commencer… Vous me rendriez un fier service…

"- Ces symboles, ce sont des lettres. Ensemble, elle forment des mots et les mots mis côté à côté créé des phrases. Si tu veux, je pourrais t'apprendre à lire. Comme ça, après, tu n'auras plus besoin de moi et tu sauras te débrouiller tout seul. "

En attendant, je quitte mon siège improvisé pour venir me tenir à côté de Ashe, pour pouvoir lire ce qui est écrit dessus. j'espère qu'il n'y a pas de choses qu'il ne voudrait pas que je sache d'écrites parce que pour le coup, comme il ne sait pas lire, je dois bien le faire pour lui. Du bout du doigt, je montre la ligne que je lis avant de la réciter à voix haute.

"- Alors, il est écrit que tu t'appelles Ashe Harst. Tu es un garçon, tu as 20 ans, tu es Humain et ici, tu es un élève. Comme moi ça. Peut-être qu'on aura des cours en commun? Il y en a des vraiment sympas même si souvent, certains se révèlent un peu dangereux. "

Oups, c'était peut-être pas la meilleure chose à dire ça. Mais bon, c'est vrai quand même. Enfin, il aura tout le loisir de voir par lui-même après et de se faire sa propre opinion.

"- Après, il y a le règlement de la Deus, comme quoi on a pas le droit de sortir seul pour aller sur Terre ou dans les Terres inconnues, parce que c'est très dangereux, ou encore que les cours sont obligatoires et qu'il faut y être à l'heure. Ça, la feuille avec les dessins étranges, c'est un plan. Tu vois, nous on est ici, au niveau du rond, ça représente la Fontaine. Le Temple, c'était ce grand rectangle là. Si on continue sur le chemin, devant il y aura les dortoirs et les salles de classe alors qu si on va de l'autre côté, on trouva l’infirmerie où les gens sont soignés, et la cafétéria. C'est là où on peut manger."

Je me concentre pour expliquer clairement et me montrer aussi précise que possible. Les bâtiments dont je lui ai parlé, je les ai montré sur le papier mais aussi en les désignant au loin du doigt, pour qu'il se repère un peu. Je ne suis pas la meilleure des guides, mais ça devrait être déjà mieux que rien.

"- Tu as peut-être faim? En se réveillant ici, ça arrive souvent? Sinon, si tu te sens fatigué, tu as une chambre qui t'attend, ou tu pourras te reposer. Tu n'as pas trop eu mal à cause de Pompon, ça va? Je suis désolée, il t'a blessé, c'était pas voulu. "
Invité
avatar
Invité
Re: Y a comme une erreur de redirection... - Lun 15 Sep 2014 - 17:40
"- Ces symboles, ce sont des lettres. Ensemble, elle forment des mots et les mots mis côté à côté créent des phrases. Si tu veux, je pourrais t'apprendre à lire. Comme ça, après, tu n'auras plus besoin de moi et tu sauras te débrouiller tout seul. « 

L’idée est bonne. Cela lui permettra de découvrir un peu plus par lui-même ce monde dans lequel il a atterri. Il doit y avoir des lettres un peu partout qui expliquent comment tout fonctionne ici, il lui suffit d’apprendre à lire, trouver l’endroit à lettres/mots/phrases et comprendre tout ce qu’il peut sur cet endroit. Il l’écoute religieusement, ne l’interrompant surtout pas dans ses explications, bien trop désireux d’en apprendre le plus possible.

"- Alors, il est écrit que tu t'appelles Ashe Harst. Tu es un garçon, tu as 20 ans, tu es Humain et ici, tu es un élève. Comme moi ça. Peut-être qu'on aura des cours en commun? Il y en a des vraiment sympas même si souvent, certains se révèlent un peu dangereux. »

Harst, le nom de son père, accolé à son propre nom ? Bah, ça doit être une habitude des lieux. Pourquoi pas après tout ? En revanche, la suite devient bien plus intéressante. Des cours dangereux, voilà qui peut s’avérer intéressant. Peut-être pourra-t-il perfectionner ses techniques de combat ? Parce qu’il a promis à Soniya de la protéger, mais il n’est guère équipé pour ce genre de tâche pour l’heure. Jouer les chevaliers servants est une chose, en avoir les moyens en est une toute autre, et bien plus lucide.

"- Après, il y a le règlement de la Deus, comme quoi on a pas le droit de sortir seul pour aller sur Terre ou dans les Terres inconnues, parce que c'est très dangereux, ou encore que les cours sont obligatoires et qu'il faut y être à l'heure. Ça, la feuille avec les dessins étranges, c'est un plan. Tu vois, nous on est ici, au niveau du rond, ça représente la Fontaine. Le Temple, c'était ce grand rectangle là. Si on continue sur le chemin, devant il y aura les dortoirs et les salles de classe alors que si on va de l'autre côté, on trouva l’infirmerie où les gens sont soignés, et la cafétéria. C'est là où on peut manger. »

Il note mentalement tout ce qu’elle lui explique. Pas le droit de quitter l’endroit où il est, obligation d’assister aux cours, d’être ponctuel. Plan des lieux. Il ne connait pas tous les mots qu’elle prononce, mais il imagine assez bien leur utilité grâce aux explications qu’elle lui fournit immédiatement et naturellement, semblant avoir compris qu’il ne connait rien de cet endroit. Il doit passer pour un imbécile, mais autant que ce soit devant Soniya, plutôt que devant quelqu’un d’autre. Avec elle, il est de toute façon déjà catalogué, et puis elle l’aime bien comme ça. D’autres seront peut être plus exigeants et moins facilement impressionnables… 

La demoiselle fait visiblement beaucoup d’efforts, lui montrant tour à tour le dessin sur le papier et les bâtiments au loin. Il tente d’en mémoriser le plus possible, ayant déjà un propre plan personnel créé dans son esprit. Lorsque l’on a vécu dans une forêt profonde, le sens de l’orientation est devenu une seconde nature, et même si les lieux sont totalement différents, il devrait réussir assez vite à se repérer. 

"- Tu as peut-être faim? En se réveillant ici, ça arrive souvent? Sinon, si tu te sens fatigué, tu as une chambre qui t'attend, ou tu pourras te reposer. Tu n'as pas trop eu mal à cause de Pompon, ça va? Je suis désolée, il t'a blessé, c'était pas voulu. » 

Maintenant qu’elle lui en parle… C’est vrai qu’il meurt de faim ! Il baisse le regard sur son torse blessé, surpris, et essuie le peu de sang qui a perlé du bout des doigts, ne réussissant qu’à l’étaler un peu plus sur son pectoral, mais il s’en moque bien. Il plonge alors sa main dans l’eau pour la nettoyer rapidement, puis en la ressortant fait claquer ses doigts pour asperger Soniya de gouttelettes d’eau, une mine rieuse aux lèvres, métamorphosé, regonflé à bloc, bien loin du morne Ashe qu’il était il y a encore peu.

- Et bien, ma douce, allons-y ! Vous allez me montrer comment on fait un repas digne de ce nom ici, puis j’irai essayer de trouver une chambre. Ne vous inquiétez pas pour cette égratignure, d’ici deux jours, il n’y paraîtra plus. C’est par là il me semble, non ?

Et ce faisant, il prend la direction de ce qu’elle lui a indiqué comme étant l’endroit où manger, la caféquelquechose. Son estomac gargouille bruyamment à l’idée d’être enfin rassasié, lui tirant un nouveau sourire amusé. Tandis qu’il se rapproche des lieux, sans même regarder si Soniya lui a emboité le pas, il ralentit peu à peu, admirant le dôme de pierre sous lequel des tables et mobiliers en tout genre sont alignés. L’odeur ici est délicieuse bien que totalement inconnue pour lui, et il s’arrête finalement, plus très sûr de lui tout à coup face à l’immensité de choix qu’il voit s’offrir à lui dans la nourriture, la devinant au loin dans des caisses au couvercle transparent. 


Une jolie demoiselle est affairée derrière les présentoirs, visiblement en charge des lieux. Ashe est intimidé maintenant, alors il attend Soniya pour qu’elle le guide dans cette caverne aux trésors.
Invité
avatar
Invité
Re: Y a comme une erreur de redirection... - Lun 15 Sep 2014 - 19:51
Y a comme une erreur de redirection….

- Et bien, ma douce, allons-y ! Vous allez me montrer comment on fait un repas digne de ce nom ici, puis j’irai essayer de trouver une chambre. Ne vous inquiétez pas pour cette égratignure, d’ici deux jours, il n’y paraîtra plus. C’est par là il me semble, non ?

Déjà, je suis rassurée. Au moins, il n'a pas trop mal. Il se nettoie et en effet, il ne reste déjà quasiment rien des petites blessures laissée par les piquants de Pompon. Et sans même m'attendre au final, il se met en marche en direction de la cafétéria. Oui, c'est un truc que j'ai remarqué avec tout le monde quand on revient à la vie ici: on meurt de faim. Du coup, je trottine derrière Ashe parce qu'il à de grandes jambes par rapport à moi et si au début j'ai du mal à tenir la distance, sur la fin, je le rattrape facilement, vu qu'il ralentit avant de s'arrêter carrément devant l'entrée. Il a l'air impressionné par les lieux et je peux le comprendre. Alors, je reprends mon rôle de guide.

"- C'est grand hein? En même temps, on est nombreux alors il faut de la place pour tout le monde. Tu verras, c'est drôlement bien organisé ici. Viens, je vais te montrer!"

Je saisis sa main avec la mienne de libre avant de lui faire faire le tour des lieux, pour qu'il s'y habitue. J'en profite comme il n'y a personne, on sera tranquille comme ça. Je souris à Sarah, la serveuse qui est présente et je lui confie même Pompon. Je lui avais promis de le lui ramener, maintenant c'est fait. Bon, alors, revenons à ma visite.

"- Là, c'est les entrées. C'est surtout des légumes ou de la charcuterie, parfois des soupes aussi. Après, il y a les plats chauds comme les viandes et les poissons et, à côté, les garnitures. C'est sympa, du coup on peut faire les mélanges que l'on veut comme on veut. Et derrière, c'est les desserts. C'est du sucré en général. Des gâteaux, des fruits ou des préparations spéciales. Je les connais pas toutes, il y en a toujours des nouvelles. Du coup, on mange jamais la même chose. "

Il y a déjà de nombreux plats de mis en place et les odeurs se mêlent aux couleurs diverses pour créer un paysage que je trouve fascinant. Je m'approche d'un pile d'assiette et invite Ashe à me suivre. je ne sais pas comment c'était chez lui avant alors autant tout lui montrer. Moi, si y avait pas eu madame Park à mon arrivée, je n'aurais pas compris de suite l'utilité des plateaux.

"- Ici, c'est le matériel pour manger. On prend les couverts et les assiettes, le verre et après, on va se servir. A, j'ai oublié, il y a du pain et des viennoiseries aussi. C'est juste à côté des boissons. Y a de l'eau mais aussi des liquides bizarres colorés, avec des bulles, qui piquent ou qui sentent forts. De l'alcool aussi je crois mais moi, j'aime pas ça."

Je prends donc les diverses affaires dont j'ai besoin pour manger et j'attends que Ashe ait fait pareil avant de me déplacer jusqu'au premier stand, celui des entrées. D'autres élèves étaient arrivés entre temps et avaient commencés à se servir. comme ça, Ashe verrait comment faire.

"- Et maintenant, tu peux prendre ce que tu veux et autant de fois que tu veux. Alors, tu peux te faire plaisir. Après, on aura juste à aller s'asseoir et à déguster tout ça."
Invité
avatar
Invité
Re: Y a comme une erreur de redirection... - Mer 17 Sep 2014 - 16:53
 « - C'est grand hein? En même temps, on est nombreux alors il faut de la place pour tout le monde. Tu verras, c'est drôlement bien organisé ici. Viens, je vais te montrer! »

Elle le tire par la main vers les présentoirs, semblant parfaitement à l’aise dans cet environnement. Ashe observe tout avec curiosité, laissant son regard errer un moment sur la serveuse qui récupère le hérisson avec un soulagement visible. Puis se reconcentre sur ce que lui explique Soniya. 

"- Là, c'est les entrées. C'est surtout des légumes ou de la charcuterie, parfois des soupes aussi. Après, il y a les plats chauds comme les viandes et les poissons et, à côté, les garnitures. C'est sympa, du coup on peut faire les mélanges que l'on veut comme on veut. Et derrière, c'est les desserts. C'est du sucré en général. Des gâteaux, des fruits ou des préparations spéciales. Je les connais pas toutes, il y en a toujours des nouvelles. Du coup, on mange jamais la même chose. « 

Il est assez vite dépassé par ses explications. Bah, il n’y aura qu’à goûter après tout, s’il en croit ce que lui raconte Soniya, il est là pour un moment, et il va avoir l’occasion de découvrir de nombreuses subtilités culinaires. Des odeurs inconnues aguichent son estomac, le faisant gémir de plus belle, tandis que ses yeux dévorent déjà la moitié des aliments qu’il peut deviner. Mais la demoiselle déjà attire de nouveau son attention en le conduisant vers divers instruments. Il reconnait des couteaux et des assiettes, mais ne saisit pas ce que sont les instruments à quatre longues piques, ni les grands objets plats sur lesquels elle dépose tous les objets.

"- Ici, c'est le matériel pour manger. On prend les couverts et les assiettes, le verre et après, on va se servir. A, j'ai oublié, il y a du pain et des viennoiseries aussi. C'est juste à côté des boissons. Y a de l'eau mais aussi des liquides bizarres colorés, avec des bulles, qui piquent ou qui sentent forts. De l'alcool aussi je crois mais moi, j'aime pas ça. »

Il prend exemple sur elle, disposant les couverts, le verre, et l’assiette sur le grand objet plat, puis la suit vers le premier présentoir.

"- Et maintenant, tu peux prendre ce que tu veux et autant de fois que tu veux. Alors, tu peux te faire plaisir. Après, on aura juste à aller s'asseoir et à déguster tout ça. »

Alors, il obéit. Rapidement, sa première assiette déborde de mets, tandis qu’il pique dans de nombreux plats qui lui semblent prometteurs. Avançant, il dépasse le stand des entrées, dévalise les plats principaux, puis empile les desserts. Curieux, il aligne également trois verres remplis de boissons colorées, et la montagne de nourriture en équilibre précaire, il se dirige vers une table, non sans avoir offert un sourire dévastateur à la serveuse qui le regardait d’un air intrigué. La demoiselle en reste ébahie un instant, sous le charme de ce nouveau pouvoir en la possession de l’apprenti dieu, avant de retourner s’occuper d’autres clients.

Tirant une chaise d’un pied, il dépose son plateau surchargé sur le bois de la table, puis s’assoit, regardant avec appétit les mets empilés un peu partout. Déchargeant diverses assiettes, il commence à piocher à la main dans d’autres, s’aidant du couteau pour découper les morceaux un peu trop résistants. Son regard s’illumine tandis qu’il goûte une viande sauce au poivre, il grimace en avalant tout rond un morceau de chou, picore quelques feuilles de salade, dévore un éclair au chocolat, repousse après l’avoir reniflé une tapenade sombre, puis engloutit une meringue aérée. 

Reprenant enfin son souffle, il sourit enfin à Soniya.

- C’est super bon ces trucs ! Surtout ça, et ça là ! Ça par contre, c’est immangeable !

Il lui désigne les aliments en même temps, puis porte un verre de boisson pétillante à ses lèvres. Les bulles lui tirent un hoquet, et guère convaincu, il repose le tout, pour goûter à un autre liquide qui parait plus à son goût. Il croit discerner le goût d’un fruit, mais est incapable de mettre un nom dessus.


Haussant les épaules, il reprend alors sa dégustation, engloutissant en un temps limité une quantité impressionnante d’aliments, sans aucun égard ni pour sa fourchette, ni pour leur caractère d’entrée ou de dessert, choisissant au rythme de ses envies sa prochaine victime, une joie mal dissimulée sur ses traits.
Contenu sponsorisé
Re: Y a comme une erreur de redirection... -
Y a comme une erreur de redirection...
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page