Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Un peu plus près des étoiles...

♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 338

Feuille de personnage
Niveau:
2/30  (2/30)
Expériences :
3031/1000  (3031/1000)
Votre domaine: L'Emotion
avatar
Le Manieur du Chaos
Le Manieur du Chaos
Voir le profil de l'utilisateur
Un peu plus près des étoiles... - Mer 13 Aoû 2014 - 23:16
Nuit belle nuit...






La nuit commençait tout juste à tomber donnant au ciel des couleurs rougeoyantes. Il était temps pour Ethan de rejoindre son ami sur le toit de l’horloge. La journée était passée très vite, le jeune homme ne s’en était même pas rendu compte. Cependant il était inquiet, sa douleur à l’abdomen avait disparu mais il savait que pour Tenshi c’était une toute autre paire de manche. Ses blessures étaient bien plus graves. Mais bon ils se trouvaient tous les deux dans la Deus Academia, le repaire des apprentis dieu, alors peut-être que les miracles pouvaient exister ici.

Ethan sortit de sa chambre d’un pas lent, il se posait toujours autant de question. Son combat contre le griffon n’avait pas changé grand-chose à sa situation. Au contraire il savait maintenant que sa nouvelle vie serrait remplie de créatures surnaturelles. C’était vrai il avait maintenant une nouvelle vie, une occasion de corriger ses travers humains maintenant qu’il était devenu apprenti dieu. Mais allait-il y parvenir ? Est-ce que dans cette vie il se ferait plus d’ami que dans la précédente ? Allait-il réellement changer ? Ethan était tout bonnement incapable de répondre à ses questions. Son intelligence lui avait permis de survivre à l’épreuve d’aujourd’hui et de réussir à protéger son ami, mais il était possible que cela ne marche pas tout le temps. Il n’avait aucune force brute et son domaine divin ne l’aidait en rien. Lire les émotions c’était une bonne chose dans la vie de tous les jours il en avait conscience, mais en quoi cela allait-il l’aider à combattre ses monstres qui se cachent dans les placards ou sous les lits ? De toute évidence sa réflexion menait toujours à la même conclusion, c’était un être faible qui devrait toujours compter sur les autres. Une telle évidence le mina quelque peu, même dans ce corps d’apprenti dieu il restait un humain fragile et pleurnichard.

Pourquoi il ne ta pas choisi Emma ? Tu étais bien meilleur que moi.

Il avait dit cela dans un souffle mais il le pensait réellement. Celle qui l’avait toujours soutenu qu’il avait toujours aimé, qui possédait toute les qualités humaines que l’on pouvait rêver, cet être qu’il voyait comme parfait n’avait pas été choisi pour devenir une déesse. Le destin était cruel mais il en était ainsi. Il ne pouvait certainement rien faire pour qu’Emma devienne une apprentie déesse. Deus l’avait soit disant choisi lui et personne d’autre. C’était soit disant un honneur que d’être ici. Pourtant à Ethan cela lui semblait n’être qu’une blague de mauvais goût. Une personne comme lui qui avait toujours fui l’humanité ne pouvait pas devenir le défenseur de l’humanité, il y avait quelque chose de totalement illogique là-dedans.

Ses pas l’avaient conduit tout naturellement au pied de l’horloge. Il décida alors de mettre ses pensées en stand-by. Il ne savait pas si Tenshi était arrivé mais il avait hâte de le voir, et surtout hâte de connaître son état. L’ascension fut longue mais d’une simplicité enfantine. Ethan ne put s’empêcher de faire la comparaison avec big ben, la célèbre horloge de Londres. Il l’avait d’ailleurs toujours trouvé très belle. Il se rappelait enfant qu’il aimait regarder la nuit par la fenêtre et voir les aiguilles tourner sur le cadran illuminé.

Arrivé en haut, la vue lui coupa le souffle. Ici on semblait si proche du ciel, quand le soleil aurait fini de descendre il n’y avait aucun doute que l’on se sentirait comme faisant partit des étoiles. Tenshi était là également, il attendait son ami une glace à la main. Lorsqu’Ethan posa ses pupilles écarlates il ressentit aussitôt la joie de son camarade. Ainsi Tenshi était heureux mais le jeune apprenti dieu ne savait pas pourquoi et puis il avait toujours autant de mal à discerner les émotions qui pouvait animer un être vivant. Car oui il avait appris depuis peu que son don s’étendait à tous ce qui était capable de ressentir des émotions. Il avait fait le test avec un écureuil étrange qu’il avait croisé dans les jardins de l’académie.

Coucou Tenshi, alors ils ont réussi à te « réparer » ?

Question idiote mais Ethan voulait le taquiner un peu. Après tout cette soirée était placé sous le signe de la bonne humeur non ? Le jeune homme se posta à côté de Tenshi et se mit à admirer les aiguilles de l’horloge qui tournait mollement juste en dessous de lui. Le temps continuait sa course même ici, la vie continuait ici même au-delà de la mort…








J'effeuille un Chrysanthème pour connaître mon amour de l'humanité.~Fiche ~ Ma couleur : #3d696c ~  Theme ~
Invité
avatar
Invité
Re: Un peu plus près des étoiles... - Jeu 14 Aoû 2014 - 18:54
Hors-Série VII



La journée avait été particulièrement épuisante... Mon bras était dans un plâtre, une énorme pansement recouvrait mon torse à peine nettoyé, j'avais un pansement en guise de cache-œil... Ce soir, je comptais passer le début de soirée avec Ethan, un très bon ami maintenant, on peut le dire... Et dire que j'avais été la première personne sur qui il était tombé. Il y a une semaine, je ne l'aurais pas cru si on m'avait dit qu'il aurait combattu héroïquement une griffon qui moi-même m'avait mit K.O. Pour preuve, j'étais brisé de partout, je sentais même mes jambes me demander de dormir tellement elles me faisaient souffrir. Je regardais alors l'horizon, inquiet de ma situation... Je me sentais toujours aussi mal qu'avant mais aujourd'hui ça avait changé... Simplement parce que ma vie prenait une autre tournure... J'avais un véritable but, un challenge. Même si c'était malheureux... Je me complaisais au final dans l'obtention du pouvoir suprême... Celui de devenir un dieu. J'avais remarqué un groupe d'enfants disant qu'en obtenant un tel pouvoir, on pouvait se balader dans une autre dimension pour y être un dieu. Je me voyais déjà régner sur mon royaume... Sur le notre mais en tant que dieu...


Je pensais à toute les batailles que je pourrais gagner avec mon pouvoir. À l'honneur que je pourrais obtenir rien qu'en claquant des doigts... C'était plus clair que de l'eau de roche. Je devais obtenir se pouvoir pour te retrouver... Je demande ça plus que tout au moins, reprendre tes mains dans les miennes, poser mes lèvres sur les tiennes et vivre vieux en aidant les autres... Je baissais la tête, pensant à tout ça dans ma tête... Je me sentais vraiment bizarre ce soir là mais aucun problème... J'allais passer un bon moment avec un ami et ça, ça n'a pas de prix.


Je l'entendais qui arrivait. Les bruits de pas l'avait trahit, même si le son du vent soufflant sur nous pouvait obstruer mon ouïe, je l'avais entendu. Je me retournais légèrement. Il entama la discussion.


Coucou Tenshi, alors ils ont réussi à te « réparer » ?


Je lui souriais naturellement pour enfin lui répondre.


"Quoi ? Tu rigoles, je suis incassable comme mec moi. Et simplement parce que tout était prévu ! Ils m'ont juste fait quelques pansement et un plâtre que je vais devoir garder un petit moment... Le pire c'est que ça me gratte maintenant ! Il va falloir que je pique une fourchette au restaurant de ramen..."


Je laissais un léger rire dépasser mes paroles en mettant le bout de ma glace dans ma bouche, la tenant avec les dents. J’attrapais avec ma seul main de libre une autre glace de même couleur, cyan. Je posais cette glace juste à côté de moi. C'était pour Ethan... Je comptais le récompenser de cette façon... Je crois.


"Je t'en ai pris une. C'est... à l'eau de mer. Mi-salée, mi-sucré. Je ne savais pas vraiment ce que tu aimais donc... Je me suis dis que de toute manière, avec la chaleur qu'il fait, ça te ferrait du bien."


Je commençais alors machinalement a lécher tranquillement ma glace pour commencer a discuter gentillement...


"Alors...? Tu te plais toujours ici finalement ? Entre les combats de titans et les petits discours qui ferraient perdre les moyens à un griffons de pierre ? Tu sais, tu m'as vraiment impressionné là-bas... Tu as été vraiment courageux et c'est vraiment admirable. D'où je viens, on récolte l'honneur par des faits d'armes... Et j'ose à peine y croire que tu as battu ce griffon avec la paix des gens de ton peuple... C'est vraiment incroyable. Je me demande bien qui tu étais dans ta vie d'avant... J'ai lu un truc sur le Dalai Lama... Tu es... lui ?"


Je laissais un petit sourire accompagner ma question. Je le trouvais changé aujourd'hui. Comme... Plus confiant, j'étais vraiment fier de ce qu'il était devenu aujourd'hui. Je continuais ma glace en m'appliquant, balançant mes pieds dans le vide pour me détendre et surtout pour soulager mes pauvres jambes...


♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 338

Feuille de personnage
Niveau:
2/30  (2/30)
Expériences :
3031/1000  (3031/1000)
Votre domaine: L'Emotion
avatar
Le Manieur du Chaos
Le Manieur du Chaos
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu plus près des étoiles... - Ven 15 Aoû 2014 - 18:18
Révélation







Ethan était ravi de voir Tenshi si heureux, il lui avait pourtant paru froid le jour de leur rencontre. Cela lui semblait si lointain avec les épreuves qu’ils venaient tous les deux de traverser aujourd’hui, et pourtant sur le papier cela ne faisait qu’une petite semaine. Alors que le jeune anglais lui avait demandé comment il se portait, Tenshi ne se pria pas pour faire un peu d’humour.

Quoi ? Tu rigoles, je suis incassable comme mec moi. Et simplement parce que tout était prévu ! Ils m’ont juste fait quelques pansement et un plâtre que je vais devoir garder un petit moment… Le pire c’est que ça me gratte maintenant ! Il va falloir que je pique une fourchette au restaurant de ramen…

Tout en regardent son ami Ethan se demandait ce qui pour lui aurait été des blessures graves. Car après tout il était à l’heure actuelle plus proche de la momie que de l’être humain. Cependant il ne montra pas son inquiétude et il se mit à sourire en guise de réponse. Tenshi lui proposa alors une glace à l’eau de mer, mi-salée, mi-sucré. C’était la première fois qu’il entendait parler d’une telle glace et s’en saisit avec curiosité. Il était vrai qu’il avait fait assez chaud aujourd’hui et que ça lui ferait du bien.
Son camarade lança rapidement la discussion, tout en léchant machinalement sa glace. Ethan en fit autant et trouva celle-ci très bonne. Il avait toujours aimé les drôles de mélange mais n’avait jamais essayé celui-ci. Il prêta tout de même une oreille attentive à son ami.

Alors… ? Tu te plais toujours ici finalement ? Entre les combats de titans et les petits discours qui ferraient perdre les moyens à un griffon de pierre ? Tu sais, tu m’as vraiment impressionné là-bas… Tu as été vraiment courageux et c’est vraiment admirable. D’où je viens, on récolte l’honneur par des faits d’armes… Et j’ose à peine y croire que tu as battu ce griffon avec la paix des gens de ton peuple… C’est vraiment incroyable. Je me demande bien qui tu étais dans ta vie d’avant… J’ai lu un truc sur le Dalai Lama… Tu es… lui ?

Ethan regarda alors Tenshi qui lui souriait toujours et balançait ses pieds dans le vide. Il était surpris par les sentiments que lui portait son ami, il était fier de lui, c’était nouveau pour lui. Même ses parents n’avaient jamais été fiere de leur enfant, alors entendre ses paroles dans la bouche d’un inconnu c’était encore plus surprenant. Cependant quand son camarade prononça sa dernière question, le jeune homme ne put se retenir de rire. Lui être le Dailai Lama ? Plus il y pensait plus il se mettait à rire, au point de devoir se tenir l’estomac qui lui donnait des crampes.
Son ami semblait d’ailleurs plus que surprit par sa réaction mais il attendit avec patience ne comprenant sans doute pas vraiment pourquoi Ethan était en train de rire. Lorsque celui-ci eu reprit un peu de son calme il plongea son regard au loin, là où le soleil était en train de terminer sa course. Il entrait comme en transe et sa voix prenait alors un ton rêveur et plus sérieux que jamais.

Désolé d’avoir rie, mais je ne suis pas le Dalai Lama, c’est un vieille homme Tibétain et je suis d’origine anglaise, nous ne sommes pas du même pays. D’ailleurs le Dalai Lama est le chef d’une religion, il est très spirituelle et n’aime pas forcément la guerre, mais je suis loin de tenir la comparaison.

Il se massa le bras dans un geste de stress automatique, mais son regard portait toujours vers le lointain.

Tu sais Tenshi j’ai lu beaucoup depuis mon arrivé et je n’ai appris que depuis peu qu’il y avait d’autre monde comme le tien. Là d’où je viens, les humains habitent la planète Terre et non jamais trouvé de leur semblable, on se sent alors un peu seul dans l’univers. Il est dur de trouver sa place dans un monde comme celui-là. La paix est un concept connu mais pas pour autant partagé, on se fait souvent la guerre pour un rien. Je pense que c’est le propre de l’homme. Je ne suis pas vraiment surpris que tu vienne d’un autre monde et au contraire je serais très curieux de pouvoir le visiter un jour.

Les yeux du jeune homme reflétaient une lueur de rêverie, oui il aurait bien aimé explorer le monde. Quelle ironie du sort tout de même, ce n’était qu’une fois mort qu’il réalisait toutes les possibilités qui s’ouvraient devant lui. Un faible sourire se fit sur ses lèvres.

C’est drôle que tu m’admire autant alors que je te trouve beaucoup plus courageux que moi. J’ai utilisé la seul arme que j’avais : mes paroles. Mais tu sais dans mon ancienne vie je n’étais rien, j’étais un pauvre garçon abandonné de ses parents et qui n’osait même plus aller à l’école car ses camarades se moquaient de lui. J’avais un boulot minable qui me servait juste à payer ma chambre. Une vie moins poétique que celle du Dalai Lama. Ce n’est pas mon histoire qui serra compté dans les livres.

Il se mit à avoir un petit rire nerveux et lança un regard à sa glace qui était en train de fondre. Il se précipita de la lécher pour ne pas qu’elle s’écrase au sol. Il tourna alors son visage bouffis vers Tenshi et avala tout rond.

Je ne sais pas comment on voit les suicide dans ton monde, mais chez moi c’est un phénomène assez courant. Je suppose que chez toi on les voit comme des lâches étant donné que les faits d’armes ont beaucoup d’importance… Quand j’ai perdu celle que j’aimais en secret, je… me suis moi-même donné la mort.

Il soupira et fixa son regard au loin, afin de ne pas voir la réaction de son ami. Cela lui ferrait trop de mal de voir et sentir sa déception. Lui qui venait de lui avouer son admiration il venait sans doute de la briser en quelques minutes.

Je suis vraiment loin d’être courageux, mais j’aimerais réussir ma mort plus que je n’ai réussi ma vie.

Il soupira de nouveau et attrapa une mèche de ses cheveux corbeaux qui était venu se glisser devant son regard. Il la repoussa un peu plus loin dans sa tignasse indomptée.

Tenshi c’est à ton tour de me parler de toi. Apprend moi tout de ton monde je suis très curieux tu sais.

Il se retourna alors vers son ami avec un sourire ravi. Ethan ne voulait pas s’encombrer de sa mauvaise humeur ou des souvenirs de sa vie passait. Maintenant il était ici sur ce toit avec Tenshi, loin de Londres, loin de l’Angleterre, loin de son monde… Il ne comptait à cet instant que le moment présent et rien d’autre. Sa dernière phrase avait d’ailleurs été faite avec son ton habituel et non celui bien trop sérieux pour lui. Si seulement tout pouvait rester ainsi, que sa mort soit paisible et souriante, mais le jeune savait qu’il affronterait bien d’autre créature que des griffons. La vie était cruelle mais la mort l’était autant.



HRP : En mode déballage de life o/




J'effeuille un Chrysanthème pour connaître mon amour de l'humanité.~Fiche ~ Ma couleur : #3d696c ~  Theme ~
Invité
avatar
Invité
Re: Un peu plus près des étoiles... - Sam 16 Aoû 2014 - 1:32
Acte II



Le temps s'assombrissait lentement mais surement pendant que mon ami lâcha un rire du diable littéralement ! Je n'avais jamais vu une personne autant rigoler... C'était sans doute par rapport à ce que je lui avais dis ? Mon teint devint rouge, une moue se dessina sur mes lèvres... J'avais encore foiré. Je mangeais alors ma glace tranquillement pendant que j'espérais que mon ami à mes côtés s'étouffe avec sa glace. Amicalement bien entendu ! Ensuite... Il m'expliqua tout ensuite, je le regardais, attentif à chaque parole.


Désolé d’avoir rie, mais je ne suis pas le Dalai Lama, c’est un vieille homme Tibétain et je suis d’origine anglaise, nous ne sommes pas du même pays. D’ailleurs le Dalai Lama est le chef d’une religion, il est très spirituelle et n’aime pas forcément la guerre, mais je suis loin de tenir la comparaison.


Plus il parlait, plus je comprenais certaines similitude... On avait aussi un vieille homme comme ça chez nous... En revanche, ne me demande absolument pas de te traduire "Tibétain" et "anglaise". Je ne comprenais absolument rien à ces mots mais... Ce qui disait était... En fait je ne savais pas trop comment je devais le prendre. J'avais l'impression de retourner en cours pour les plus jeunes, m'expliquant qui était qui. C'était gênant pour moi, le Prince de Pandorica. Je continuais de manger tranquillement ma glace, le teint rouge revenu et la moue se redessinant.


Tu sais Tenshi j’ai lu beaucoup depuis mon arrivé et je n’ai appris que depuis peu qu’il y avait d’autre monde comme le tien. Là d’où je viens, les humains habitent la planète Terre et non jamais trouvé de leur semblable, on se sent alors un peu seul dans l’univers. Il est dur de trouver sa place dans un monde comme celui-là. La paix est un concept connu mais pas pour autant partagé, on se fait souvent la guerre pour un rien. Je pense que c’est le propre de l’homme. Je ne suis pas vraiment surpris que tu vienne d’un autre monde et au contraire je serais très curieux de pouvoir le visiter un jour.


Je m'arrêtais de manger, comme mon ami il y a quelques minutes. Je laissais mon regard se balader vers le sol si loin de la position où on se trouvait. Je trouvais Ethan tout à coup mélancholique et désespéré. Il trouvait la vie tellement moche sur sa Terre qu'il pensait qu'à Pandorica ça pourrait peut être, être mieux... Je passais dans ma tête, tout ces moments où mon père avait passé en ridicule tout ces pacifistes qui voulaient simplement écrire un traité de paix avec les Jags... C'était la principale cause de cette soirée où je suis mort... Si seulement Ethan savait.. Il ne serait pas si curieux. Je continuais simplement a l'écouter.


C’est drôle que tu m’admire autant alors que je te trouve beaucoup plus courageux que moi. J’ai utilisé la seul arme que j’avais : mes paroles. Mais tu sais dans mon ancienne vie je n’étais rien, j’étais un pauvre garçon abandonné de ses parents et qui n’osait même plus aller à l’école car ses camarades se moquaient de lui. J’avais un boulot minable qui me servait juste à payer ma chambre. Une vie moins poétique que celle du Dalai Lama. Ce n’est pas mon histoire qui serra compté dans les livres.

Je le laissais toujours poursuivre, venant voir la fin pas vraiment belle...


Je ne sais pas comment on voit les suicide dans ton monde, mais chez moi c’est un phénomène assez courant. Je suppose que chez toi on les voit comme des lâches étant donné que les faits d’armes ont beaucoup d’importance… Quand j’ai perdu celle que j’aimais en secret, je… me suis moi-même donné la mort.


J'écarquillais les yeux pour le fixer à mon tour. Je n'en croyais pas mes oreilles... Il s'était suicidé au final. Dans notre monde, non ce n'était pas bien vu...


Je suis vraiment loin d’être courageux, mais j’aimerais réussir ma mort plus que je n’ai réussi ma vie.


Mon regard, regagnais le ciel orangé devenant de plus en plus bleu...


Tenshi c’est à ton tour de me parler de toi. Apprend moi tout de ton monde je suis très curieux tu sais.


Je baissais la tête, pendant que mon ami était à l'écoute. Je prenais rapidement un air triste en laissant un sourire en coin puis... j'entamais l'explication...


Peace's Theme


"Le courage n'est qu'un des nombreux outils d'un guerrier chez moi. Certains ont la force... D'autres la résistance et moi j'ai le courage. A vrai dire... Tout ça est compliqué... Je ne pourrais évidement pas tout te raconter sur mon peuple, sur mon... euh le royaume. A vrai dire, mon monde est dirigé par un roi. Celui-ci est de la race Arcétien, comme moi, c'est... semblable à un humain il me semble, je ne connais pas vraiment tous les détails de ta... race. Nous sommes trois races sur mon monde, les Arcétiens, les Jags qui sont des sortent de... Euh... comment t'expliquer... un croisement entre des humains et des... chats ? Je crois que c'est ça. On a aussi les Nebuls. Ce sont ceux qui nous ont donnés la vie. Ce sont des sortent de... méduse mais dans les airs. Ca peut parraitre fou, je comprendrais si tu... ne comprendrais pas. Mais elles nous ont donnés une vie, un souffle. Elles ont été apporté par Balin et Golwhac, nos dieux. Je vais pas m'étaler sur eux, on perdrait vraiment trop de temps... Mais en gros, c'est... des dieux. Avec l'aide de Balin, les Nebuls ont créer la technologie pour nous, Arcétiens qui commençait a naître tout doucement en compagnie de Golwhac. Les légendes décrivent Golwhac comme une femme aux cheveux ébènes très, très longs et à la peau aussi blanches et pur qu'un nuage. Elle est la figure maternel en gros que tous les Arcétiens rêvent. Après ça, quatre hommes et quatre femmes ont réussi a vivre plainement, quatre famille. La famille Akkatsu, Nikkatsu, Mokkatsu et la mienne, Fukkatsu. On est divisé dans un royaume sous forme d'un grand réctagle coupés en quatre région. Seulement... Il y a une centaine d'année, les Jags, une race qui s'est développée seule et jalouse de l'amour porté de Balin et Golwhac à notre égard, on envahit deux régions, Akkatsu et Nikkatsu. Et une guerre fait rage depuis... bientôt cinquante ans entre les régions Jags et Arcétiens... Donc... Je suis désolé, mais même la guerre habite à Pandorica... Les régions Mokka et Fukka se sont confondu et à vrai dire... Je ne l'ai pas vraiment avoué mais... Mon père est le roi de Pandorica Arcétien. Et... Comme je suis son fils, j'étais le Prince de Pandorica. Pandorica quand j'étais jeune, c'était... magnifique. Le soleil se levait tôt et se couchait tard. Je crois... Que tu peux considérer que Pandorica est un peu comme l'Egypte de la Terre mais en plus.. technologique."


Je marquais une pause dans mon monologue pour lever la tête vers le ciel et en finir avec mon histoire.


"Je suis le Prince Tenshi Fukkatsu du royaume de Pandorica, je suis mort il y a quelques mois pendant que je protégeais mon peuple, mon royaume de l'assaut de ses monstres... Bien que je les détestent tous, je ne désire qu'une chose. Devenir fort pour retourner chez moi. On dit, qu'une fois qu'un apprenti ici devient un dieu, il peut demeurer dieu d'une dimension, d'un domaine divin ou alors rester ici pour faire devenir puissant, de jeunes apprentis comme toi et moi. Même si j'ai ma colère m'envahit souvent, je ne désire que devenir fort ici pour rentrer chez moi et faire respecter la paix... Séparer les deux races des batailles, séparer les deux races des enfants qui voient leur avenir tracés en tant que soldat. Au début... je pensais rentrer et massacrer avec cette force les Jags mais au final tu sais..."


Je laissais mon regard croiser le sien.


"Grâce à toi, je pense faire régner la paix... Mais avec des mots."


Je laissais un faible sourire, mon œil se fermer pour replacer mon visage en face de moi, mangeant ma glace.


"Tu n'as peut être pas de courage comme tu le pense. Mais on a toujours un pouvoir, le tiens c'est de faire prendre la bonne direction à des gens perdus, comme moi. Je te remercie... Mon ami."


Je sentais mon cœur s'accélérer... Je n'avais jamais autant déballé de chose à qui que ce soit ici... Ethan était un très bon ami. Le meilleur que j'avais jamais eu.
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 338

Feuille de personnage
Niveau:
2/30  (2/30)
Expériences :
3031/1000  (3031/1000)
Votre domaine: L'Emotion
avatar
Le Manieur du Chaos
Le Manieur du Chaos
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu plus près des étoiles... - Sam 16 Aoû 2014 - 12:53
Nouveau Monde




Night Vision by Lindsey Stirling on Grooveshark




Ethan écoutait attentivement son ami commencer son histoire, tout en essayant de s’imaginer chacune des choses. Il trouvait d’ailleurs que la voix de Tenshi était idéale pour conter une histoire.

Le courage n'est qu'un des nombreux outils d'un guerrier chez moi. Certains ont la force... D'autres la résistance et moi j'ai le courage. A vrai dire... Tout ça est compliqué... Je ne pourrais évidement pas tout te raconter sur mon peuple, sur mon... euh le royaume. A vrai dire, mon monde est dirigé par un roi. Celui-ci est de la race Arcétien, comme moi, c'est... semblable à un humain il me semble, je ne connais pas vraiment tous les détails de ta... race. Nous sommes trois races sur mon monde, les Arcétiens, les Jags qui sont des sortent de... Euh... comment t'expliquer... un croisement entre des humains et des... chats ? Je crois que c'est ça. On a aussi les Nebuls. Ce sont ceux qui nous ont donnés la vie. Ce sont des sortent de... méduse mais dans les airs. Ca peut parraitre fou, je comprendrais si tu... ne comprendrais pas. Mais elles nous ont donnés une vie, un souffle. Elles ont été apporté par Balin et Golwhac, nos dieux. Je vais pas m'étaler sur eux, on perdrait vraiment trop de temps... Mais en gros, c'est... des dieux. Avec l'aide de Balin, les Nebuls ont créer la technologie pour nous, Arcétiens qui commençait a naître tout doucement en compagnie de Golwhac. Les légendes décrivent Golwhac comme une femme aux cheveux ébènes très, très longs et à la peau aussi blanches et pur qu'un nuage. Elle est la figure maternel en gros que tous les Arcétiens rêvent. Après ça, quatre hommes et quatre femmes ont réussi a vivre plainement, quatre famille. La famille Akkatsu, Nikkatsu, Mokkatsu et la mienne, Fukkatsu. On est divisé dans un royaume sous forme d'un grand réctagle coupés en quatre région. Seulement... Il y a une centaine d'année, les Jags, une race qui s'est développée seule et jalouse de l'amour porté de Balin et Golwhac à notre égard, on envahit deux régions, Akkatsu et Nikkatsu. Et une guerre fait rage depuis... bientôt cinquante ans entre les régions Jags et Arcétiens... Donc... Je suis désolé, mais même la guerre habite à Pandorica... Les régions Mokka et Fukka se sont confondu et à vrai dire... Je ne l'ai pas vraiment avoué mais... Mon père est le roi de Pandorica Arcétien. Et... Comme je suis son fils, j'étais le Prince de Pandorica. Pandorica quand j'étais jeune, c'était... magnifique. Le soleil se levait tôt et se couchait tard. Je crois... Que tu peux considérer que Pandorica est un peu comme l'Egypte de la Terre mais en plus.. technologique.

Tenshi marqua une pause dans son discours, ce qui laissa à Ethan tout le temps d’enregistré la masse d’information que lui avait donné son ami. Ainsi le monde de son camarade était totalement différent de la Terre. Sur le monde terrien il n’y avait que les humains pour se combattre. Mais sur Pandorica il y avait trois races qui se partageaient la planète. C’était déployer beaucoup d’imagination pour Ethan que de s’imaginer vraiment tout cela, mais il aurait tant aimé voir tout cela de lui-même. Malheureusement la guerre avait l’air de faire rage également dans ce coin d’univers. Ainsi ce phénomène était donc universel. C’était quelque chose de bien triste.

Je suis le Prince Tenshi Fukkatsu du royaume de Pandorica, je suis mort il y a quelques mois pendant que je protégeais mon peuple, mon royaume de l'assaut de ses monstres... Bien que je les détestent tous, je ne désire qu'une chose. Devenir fort pour retourner chez moi. On dit, qu'une fois qu'un apprenti ici devient un dieu, il peut demeurer dieu d'une dimension, d'un domaine divin ou alors rester ici pour faire devenir puissant, de jeunes apprentis comme toi et moi. Même si j'ai ma colère m'envahit souvent, je ne désire que devenir fort ici pour rentrer chez moi et faire respecter la paix... Séparer les deux races des batailles, séparer les deux races des enfants qui voient leur avenir tracés en tant que soldat. Au début... je pensais rentrer et massacrer avec cette force les Jags mais au final tu sais...

Cette fin d’histoire fit sourire Ethan, il se doutait bien que son ami n’était pas n’importe qui dans son ancienne vie, mais il n’avait certainement pas imaginé autant de chose. Après tout il était devant l’ex héritier d’un monde tout entier. Il espérait d’ailleurs que Tenshi réussisse à devenir un Dieu pour pouvoir aider du mieux qu’il peut son ancien peuple. Ce serait une si belle fin à son histoire non ? Mort en héros devenu Dieu pour sauver une nouvelle fois ses camarades. Il y avait là quelque chose d’épique. Peut-être que son histoire serra raconter dans un livre ?
En tout cas Tenshi était désireux d’apporter la paix à son monde et en ça Ethan le trouvait admirable. Lui il ne savait toujours pas quoi faire avec ses pouvoirs. Peut-être qu’il aurait une illumination quand il verrait son don grandir en lui. Le fait de ressentir les émotions des autres pouvaient sans doute lui apporter une réponse sur l’humanité et sur ce qu’il pouvait lui apporté.

Le regard de Tenshi se fixa soudainement dans les pupilles rouges d’Ethan. La conversation était en train de prendre un nouveau tournant.

Grâce à toi, je pense faire régner la paix... Mais avec des mots

Il ferma alors son œil valide et fit un sourire.

Tu n'as peut être pas de courage comme tu le pense. Mais on a toujours un pouvoir, le tiens c'est de faire prendre la bonne direction à des gens perdus, comme moi. Je te remercie... Mon ami.

Ethan était assez surpris, pourtant il ressentait la sincérité de Tenshi et sa profonde amitié. Cela le touchait énormément mais il ne se voyait certainement pas comme son ami le décrivait. Savoir guider les gens perdus alors qu’il ne savait même pas quoi faire de lui-même ? C’était une grosse pilule à avaler. Mais il était content que Tenshi ait trouvé sa voie, même s’il était persuadé de ne rien à voir là-dedans.

Tu me vois bien trop parfait ! Tu as trouvé ta voie mais je ne pense pas y être pour quelque chose. J’étais un humain minable et je suis maintenant un apprenti dieu passable. Je ne suis même pas certains de réussir à survivre ici, je ne pense pas pouvoir calmer toutes les créatures de l’académie juste en leur disant quelques mots gentils. Fait moi juste plaisir, si je ne parviens pas à devenir un dieu deviens-en un. Soit bon et généreux comme tu l’as été avec moi. Tu serra parfait petit prince, je n’ai aucun doute là-dessus.

Ethan lui fit un sourire radieux, et se rendit soudain compte qu’il avait délaissé totalement sa glace qui avait déjà fait quelques gouttes au sol. Il se dépêcha de la finir tout en savourant chaque bouché. Il se sentait bien ici, dans cette académie. C’était bien la première fois qu’il se faisait un ami comme Tenshi. Il était heureux de sa nouvelle vie. Il n’avait aucun regret, mais cependant il se posait beaucoup de question sur son avenir. Deviendrait-il un « bon » dieu ? Un être capable de clémence et de bonté envers l’humanité. Il n’était pas certain de tout ça. Il ne voyait pas trop comment il pouvait aider des humains alors qu’ils aimaient tant se faire la guerre. Peut-être que si le domaine de l’émotion était beaucoup plus développé chez lui il pourrait maîtriser ce sentiment qui obligeaient les gens à se battre. C’était une option qu’il envisageait. Mais il était déjà bien trop tôt, ses pouvoirs divins n’étaient rien et peut-être qu’il n’arriverait pas à les pousser plus loin.
Il poussa un soupire.

Être un apprenti dieu c’est difficile, savoir quoi faire de ses dons c’est quelques choses de dur à appréhender mais bon… J’espère que nous sauverons les mondes qui existent que nous parviendrons à faire notre travail convenablement.

Il lança le bâton de sa glace dans le vide et regarda sa longue chute vers les ténèbres. Il faisait nuit maintenant et seul la lune les éclairaient. Ethan se sentait comme ce bâton, il était perdu dans le noir et cherchait une solution à son existence. Il avait vécu sa vie d’humain comme le bâton avait contribué à sa fonction, et maintenant il était perdu dans ce nouveau monde. Tenshi semblait tellement sûr de lui, il aurait aimé être pareil, mais il n’avait jamais été un homme de décision.



HRP : Je vais devenir le Dalai Lama de la Deus Academia /SBAFF




J'effeuille un Chrysanthème pour connaître mon amour de l'humanité.~Fiche ~ Ma couleur : #3d696c ~  Theme ~
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2912

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu plus près des étoiles... - Ven 22 Aoû 2014 - 0:44
Un rp encore plus court que le précédent... Je trouve ça dommage les garçons, celui-ci aurait pu être continué...

En tout cas vos personnages sont émouvants et forment un joli duo. Pour le moment vous rencontrez Nasline mais quand j'aurai moins d'rps avec Topaze et fait avancer un peu Nasline, ce sera un plaisir de vous faire rencontrer ma gentille blonde. Je suis sûre qu'elle saura apaiser les craintes d'Ethan et le guider vers le bien x) Et puis si j'ai bien compris Tenshi ressemble à Ritsu ? Ça promet x)

Tenshi Fukkatsu : 195 xps
Ethan Abberline : 290 xps

Xps attribués : Yep



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
Re: Un peu plus près des étoiles... -
Un peu plus près des étoiles...
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un peu plus près des étoiles
» Un peu plus près des étoiles...
» Plus près des étoiles...
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Le papillon des étoiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page