Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Ready for the next battle !

Invité
avatar
Invité
Ready for the next battle ! - Sam 9 Aoû 2014 - 2:31
Hors-Série V
Acte I




Theme


Je devais m’entraîner ce matin là. On avait entrainement avec un professeur et on devait s'affronter. C'était pour ne pas perdre le rythme bien que la semaine dernière j'avais gardé celui-ci. A aider les gens à droite et à gauche tu sais... Je ne voyais pas vraiment le but d'y aller mais je devais néanmoins me dépêcher d'y aller car c'est tout ce qui m’atteins assez à l'éprit pour ne pas trop penser à toi mon amour. L'écriture c'est tout ce qui me reste pour exprimer haut et fort ma détresse. Tu me manques, je pense que je te le dis assez mais je me transforme ces derniers temps en un monstre différent du Prince que tu aimes. Je me sens parfois des ailes pousser dans le dos mais... rien. Il n'y a rien à part le souffle chaud de l'été. J'essaie vraiment de ne pas vraiment penser à toi mais tu sais, c'est bien compliqué. Si c'était moi au final, j'aurais préféré mourir au lieu de me retrouver ici... Mais bon, vu que c'est fait à présent, je préfère me donner à fond pour protéger ce monde et tout ceux que je pourrais protéger du mal. Toute la nuit tu sais, l'eau est tombé sur le domaine de Deus. Je suis resté toute la nuit sous l'eau tombant sur ma chevelure noire. Je pensais à toi. Si tu étais là, on serait bien au chaud, dans notre lit a écouter la pluie tapoter contre la fenêtre en se regardant sans expression, comme des poupées de chiffons. Sans rien se dire, on comprendrait qu'on se dit "je t'aime" continuellement. Tu sais, parfois je rêve de toi... Je veux dire. Toutes les nuits. J'imagine ton visage s'approcher du mien, m'embrasser puis celui-ci se poser sur mon torse. Cette nuit, je n'ai fais qu'y penser. J'étais là. Recroquevillés en regardant le ciel, les nuages et le monde pleurer pour moi. Au final... je laissais tout de même quelques larmes couler à ton honneur... A ton amour. A toi. Mon amour.


Le jour s'est levé relativement vite. Très tôt le matin alors je pouvais observer la pluie s'arrêter petit à petit. Le cri des oiseaux résonnaient déjà. J'étais mouillé et donc j'avais attrapé un rhume. J'éternuais sans discrétion en reniflant un bon coup. J'avais gagné... j'étais malade. Je me relevais pour rejoindre ma chambre pour me déshabiller et me changer en vitesse après une bonne douche chaude. Je prenais ma tenue de combat bien évidement en plus de mon épée et de mon revolver. Je partais vers l'arène de combat en reniflant tous les deux mètres et en réajustant mon épée tous le temps. La journée était donc très mal parti, en plus d'être fatigué, les combats allaient être dur a gérer mais bon... J'allais tomber sans doute sur des enfants, ça n'allait sans doute pas être si compliqué que ça. Mon âge ne me gênait pas en classe mais... en travaux pratiques en revanche, j'avais un peu plus de mal a frapper sur des plus jeunes et le pire, sur des jeunes filles. Tu connais ma culture et mon éducation... La galanterie avant tout. Je croisais alors plusieurs visages familiés. Rozaline passait par là mais ne m'avait pas vu. Pareil pour les commerçants et pour la jeune fille au chaton. Tous le monde avait l'air d'aller bien et la ville commençait a se remplir petit à petit. Je souriais naturellement de voir cette paix s'installer dans cette ville. J'étais vraiment heureux d'avoir participer au fait de gérer la sécurité de la ville.


Je rentrais dans l'arène alors. Je découvrais une gigantesque plaine de sable fin. Je rentrais comme dans une autre atmosphère. Il faisait encore plus chaud ici et mon manteau noir me gênait déjà. Je m'essuyais le front avec un mouchoir que je balançais dans une poubelle pour m’avancer au centre de l'arène. Chaque pas me faisait frissonner. Je me sentais incroyablement bien mais... observer. Ça devait être le fait d'être au centre de l'arène qui me faisait ça. Je soupirais alors en croisant les bras. Visiblement j'étais le premier sur les lieux... Faut dire que j'étais partis plutôt tôt. Il était à peine 10 heures du matin. J'attendais alors sagement les gens en observant le ciel bleu que nous offrait aujourd'hui Mère Nature.
Invité
avatar
Invité
Re: Ready for the next battle ! - Sam 9 Aoû 2014 - 2:49
Mais qu'est-ce que je faisais là? J'errais sans but à travers le complexe de l'académie à la recherche d'une indication quelconque quand je vis un jeune homme. Doucement, il partit dans un bâtiment. Après plusieurs minutes, Aaron marcha est rentra dans le même bâtiment que l'homme de devant. Il arriva lui aussi sur une plage de sable fin et Aaron crut y voir le reflet de sa propre âme, il n'y avait rien et pourtant cela respirait la pureté.

Il s'approcha de l'homme au centre de l'arène prenant bien soin de ne pas rentrer en contact avec lui. --Monsieur? Qui suis-je? On ne savait jamais, il me connaissait peut-être

-Et on est où?

Sans attendre la réponse, je m'assis dans le sable faisant des ronds dedans avec mes mains.

-Vous êtes étrange monsieur, lui dis-je encore, puis l'instant d'après je reprenais plus ou moins mes esprits.

La plage était immense et mon regard errait à travers l'étendue de sable à la recherche du moindre changement de paysages. Je n'étais plus à vrai dire capable de retrouver la porte par laquelle j'étais rentrée ici. La chaleur étant plus forte ici, je mis ma capuche sur mon visage afin de me protéger. Vraiment quel curieux endroit.


Dernière édition par Aaron Ghost le Lun 1 Sep 2014 - 17:36, édité 1 fois (Raison : Ma signature n'apparaissait pas)
♦ Rose ou chou ? : Chou rose ?
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 139

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
4960/1000  (4960/1000)
Votre domaine: Les Illusions
avatar
The Mask
The Mask
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Ready for the next battle ! - Sam 9 Aoû 2014 - 14:04




Reality or Illusion ?






Ready for the next battle !






Cinq heure du matin. Le réveil de Mysto retentit. Le jeune homme galère un peu à se réveiller mais après une bonne dizaine de minutes le voilà debout, allant dans la salle de bain prendre une douche. Rien de mieux pour se réveiller et commencer la journée.




Il ressort de la salle de bain tout habillé, récupère sa canne qui est appuyé contre le mur et sort de sa chambre en refermant la porte à clef. Ne sachant pas vraiment quoi faire il se dirigea vers la sortit. Cela fait très peu de temps que Mysto était arrivé dans l'établissement et ne connaissait pratiquement aucun endroit pour le moment. Il sortit donc par le grand portail et marcha dans une direction aléatoire.




De loin, voilà qu'il aperçoit une sorte d'arène géante. Surement là où ce passe les combats entre élève ou contre des monstres don-t-il avait entendu parler. Il décida donc de s'y rendre pour contempler l'endroit de près. Après quelques minutes de marche, le voilà à l'intérieur de l'arène. Une arène immense entourée de gradin et avec plusieurs portes géantes surement par là où l'on fait rentrer les monstres. Mysto monta dans les gradins et s'assit les mains posées sur sa canne et le menton sur les main, il ferma les yeux laissant le vent caresser son masque et le bruit du sable en mouvement le bercer. Il commençait d'ailleurs à s'endormir mais voilà qu'il entendit des bruits de pas, et en ouvrant les yeux, il aperçut un jeune homme qui entrait dans l'arène. Après celui-ci, voici un autre garçon qui le suit et qui entame une discussion mais Mysto était un peu trop loin pour pouvoir écouter la conversation. Il commença donc à descendre les gradins pour se retrouver au milieu de l'arène avec les deux arrivants. Il s'approcha d'eux sans parler, les regardant juste avec ses yeux rouge et jaune qui traversant son masque.









Je parle en #ff0000






Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Une simple orchidée.
♠ Petits messages : 427
avatar
Personnage non-jouable
Personnage non-jouable
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Ready for the next battle ! - Sam 16 Aoû 2014 - 4:54
J’avais passé la nuit à m’occuper des animaux à l’animalerie et à l’arène. Bien qu’ils soient de la chair à canon, mes petits protégés de l’arène devaient être en pleine forme pour ces apprentis, sinon, comment pourraient-ils espérer être d’un quelconque défi à ces dieux à en devenir? Je les choyais, les nourrissait, aidé par les repentis, mais il n’y avait que moi qui avait l’autorisation de les border et les soigner. Moi seule pouvais y arriver.

Mais, après de longues heures à m’occuper des animaux, mythique ou non, je dû me rendre à l’évidence. J’avais une bataille à arbitrer. Et par arbitrer, je devais m’assurer simplement du bon déroulement de cette escarmouche, organisée par un professeur de combat de l’académie. À mes yeux, rien de bien important, mais je me devais d’être là. Après tout, n’étais-je pas la maitresse de l’arène et de l’antre? Oui! Alors j’agirai comme tel. J’instaurerai des règles, j’enverrai peut être même des monstres, je tenterai de m’amuser autant que possible et si le prof se plaignait, au diable, je l’expulserai de mon terrain de jeu! C’est mon domaine, c’est mes règles et surtout, c’est moi qui décide qui reste ou non.

Alors, je m’installe calmement dans mon siège et j’observe, un sourire narquois aux lèvres, les trois apprentis qui discutent. Étrange, même le professeur semble surpris de les voir. Comme si certains n’avaient pas leur place là. Qu’importe, je fis fermer les portes. Toutes les portes et toutes les ouvertures de l’antre, se fermèrent d’un coup, excepté une seule, à l’autre extrémité de l’arène. De là, l’équipe adverse devait sortir. C’était un 3 vs 3, comme au bon vieux temps. Pas d’apprentis venant faire du mal à MES animaux, pas de prof démolissant MES griffons, pas de membres du conseil tuant MON dragon. Non, maintenant, c’était trois apprentis, qui tapaient sur trois autres apprentis… Je me demande si j’aurai l’autorisation de rire lorsque l’un d’eux se retrouvera au sol. Non, mes animaux ne seront pas blessés, je veux qu’ils se reposent, tant qu’ils le peuvent.

Je tapai des mains et lentement, le sol s’ouvrit à certains endroits, laissant des râteliers d’armes sortir du sol. Je me levai et me raclai la gorge, attendant que les apprentis se tournent vers moi. J’avais perdu mon sourire, j’avais maintenant un visage neutre, si ce n’est de mes yeux, où on voyait mon excitation face à ce combat.

Messieurs, je vous présente vos adversaires.

Je tournai la tête, tandis qu’à l’autre extrémité de l’antre, un genre de sas s’ouvrait, laissant entrevoir trois silhouettes fines.

La première avait les yeux rouges et les cheveux rouges, elle était grande, plus ou moins 1m80, et fine, pourtant, son regard était dur. Elle sortit du sas, encadrée par deux autres silhouettes. Elle était la chef de ce petit groupe, Stéphanie, manipulatrice du feu, l’écolière aux vêtements noirs et rouges, aux bottes de cuir noir, ses deux dagues étincelant à la lumière de l’arène.

A sa droite, semblant à la fois inquiète et confiante, une fille aux cheveux bleu, aux yeux bleu et au sourire angélique, 1m75 de formes et de beauté, Jessica, manipulatrice de l’eau, l’écolière a la tenue blanche et bleue, qui faisait trembler les hommes avec son fouet.

A sa gauche… Qu’est-ce que c’était que ça? Une petite fille, toute petite, pas plus de 1m58, un… costume de… Pikachu sur le dos? Mais qu’est-ce que c’était que cette connerie? Des cheveux blonds et des yeux bleus, deux grandes oreilles jaune et noire sur la tête, un énorme sourire aux lèvres, elle était… Ayumi, la petite groupie du club des nymphes.

Ce n’était pas la première fois que je voyais le club des nymphes, quatre filles, contrôlant les quatre éléments et ce n’était pas la première fois qu’Ayumi se trouvait dans la même pièce qu’elles… Mais qu’elle se trouve sur le terrain, avec Stéphanie et Jessica, je ne pus réprimer un rire à la simple idée de voir ça en action. D’un côté l’équipe des garçons, de véritables bras cassés à première vue, de l’autre, un semblant d’équipe… Finalement, j’étais heureuse d’avoir accepté ce combat.

Je posai mon dos contre le siège de mon fauteuil et je croisai les jambes, tandis que les belligérants s’immobilisaient à quelques mètres l’un de l’autre. Ce fut Stéphanie qui prit la parole en premier.

Bon, on commence bientôt? J’ai rendez-vous dans trente minutes, j’voudrais pouvoir me nettoyer de votre sang avant d’y aller, donc… Dans quinze minutes, ça devrait être terminé.

Un roulement de mes yeux accompagna sa remarque. Seigneur, elle ne changerait jamais. Mais bon. Elle dirigeait la petite troupe. Elle pouvait se permettre ça. Parce que, malgré leur apparence singulière, le club des nymphes (outre Ayumi, qui n’est pas vraiment membre du club d’ailleurs) est un groupe très aptes à se défendre et à combattre…

D’ailleurs, les deux habituées sont déjà en position de combat, on voit les muscles tendus sur leur corps, tandis qu’Ayumi… tente tant bien que mal d’imiter ses ainées. Le combat est prêt à commencer. Souriante, j’observe le professeur qui me sourit à son tour. C’est donc officiel, je peux commencer. Je saisi alors une télécommande et j’entre une série de chiffre et lentement, l’environnement change. Désormais, ce n’est plus un semblant d’arène, tel un colisée, c’est une ville complètement ravagée, digne d’un scénario post-apocalyptique. Des voitures en flammes, des trous dans les immeubles, des conduites d’eau qui fuient, bref, tant d’obstacles.

Je sais que je vais bien m’amuser.

Que les hostilités commencent. Que la meilleure équipe, gagne!

Déjà, les nymphes se séparent, cherchant à prendre l’avantage dans les différents recoins de la zone. Au tour des garçons de jouer. Voyons voir de quoi ils sont capables.
Invité
avatar
Invité
Re: Ready for the next battle ! - Dim 17 Aoû 2014 - 19:38
Acte II




L'art du combat... J'avais vécu dedans avec mon père, je savais ce que c'était alors de combattre pour le challenge ou alors pour la mort... Je n'étais jamais à l'aise avec les combats en définitive quand on devait m'évaluer... Je pense que tu te rappelle de mes crises d'angoisse avant les combats que Père organisait quand j'étais plus jeune pour comparer tels et tels enfants du royaume... J'avais toujours peur, même si l'adversaire en face paraissait plus faible, j'avais peur... Peur de perdre, d'être le plus nul et surtout ne pas être le plus fort. C'est ce qui plaisait à mon père, le fait que j'avais hérité de cette saleté de mentalité débile qui me demandait de me surpasser tous le temps, d'être toujours le meilleur dans tous les domaines et surtout dans celui que j’excéllais autrefois, le combat.


Je regardais petit à petit mon groupe de combat se former, un jeune homme blond vint alors vers moi, il semblait... S'être perdu. Je le regardais étonné, me demandant dans quel lieu nous étions... Je décroisais mes bras, fronçant les sourcils, un air aussi froid que d'habitude... Peut être un peu plus à cause du stresse. J'allais pour répondre, mais je voyais le dernier membre de mon groupe arriver. Je remarquais directement sa canne et son masque souriant... Je me sentais vraiment déstabiliser... Il n'y avait pas vraiment grand monde et je commençais a m’inquiéter. Après nous avoir rejoins, je ne répondais toujours pas à cet enfant qui me disait fortement quelque chose... J'avais beau me demander où j'avais vu son visage mais non... Je regardais autour de nous... Il n'y avait vraiment rien à part du sable. Je me penchais, ramassant une bonne poignée, la regardant d'un air nostalgique. J'entendis par al suite un énorme boum. Je me retournais, laissant le sable s'échapper de la paume de ma main. La grille gigantesque par laquelle le mystérieux individus au masque était arrivé, était à présent fermée. Mon cœur battait atrocement fort... Le stress montait énormément... Le combat allait commencer au final ? J'entendis par la suite, une voix féminine qui résonna dans toute l'arène...


Messieurs, je vous présente vos adversaires.


Je regardais alors devant nous... Trois jeunes femmes s'avançaient avec chacun un style bien différent. Je remarquais directement celle qui semblait la leader du groupe d'en face. Elle avait des cheveux rouge sang et des vêtements d'écolières. Elle semblait relativement dangereuse... surtout accompagnée de deux filles, l'une pouvant être comparée à une banane sur patte et l'autre semblant vraiment sage et douce... Je m'avançais à mon tour sans attendre mes camarades me plaçant à peu près en face de la jeune femme aux look lolita pour tenir tête à une sorte de jeu de regard. Mon épée dans mon dos bien ajustée, la main sur mon revolver à la ceinture. Je remarquais à quelques mètres de ma position, des armes mise à disposition... Je négligeais directement alors la possibilités de m'en servir pour le moment. J'avais mon épée, mon revolver... Cela suffirait. Je comprenais alors qu'il s'agissait d'un combat femmes contre hommes... Je voyais déjà les crieurs de notre royaume se faire de la publicité sur le sujet... C'est vrai, je me sentais comme chez moi... Le même stresse, la même ambiance entre combattant...


Bon, on commence bientôt? J’ai rendez-vous dans trente minutes, j’voudrais pouvoir me nettoyer de votre sang avant d’y aller, donc… Dans quinze minutes, ça devrait être terminé.

Je restais alors relativement calme malgré qu'au fond de moi, j'avais envie de partir, d'abandonner même si j'allais devoir payer ça en pénalité pendant mes cours... Je n'aimais pas les concours, les combats... Tout ça, si il n'y avait pas la vie en jeu, je trouvais ça inutile... Et comme je te disais, la peur de perdre me tuait et au final, me déprimait si elle arrivait. J'entendis alors une seconde fois la jeune femme parler. Je restais alors calme... J'essayais de contenir mon stresse en fermant les yeux, détendant mes bras et mes jambes.


Que les hostilités commencent. Que la meilleure équipe, gagne!


J'ouvrais les yeux, pleins de colère à revendre... A vrai dire je détestais mon père sur ce point ! Je le détestais à un tel point que je lui en voulait plus que tout de m'avoir fait subir les combats quand j'étais plus jeune ! Je lui en voulais pour m'avoir collé ce stresse dans ma peau ! Je lui en voulais pour m'avoir donné ce don de combattre... Et aujourd'hui, j'allais m'en venger sur ces filles... Elles se déployaient alors à toute vitesse. Un peu surpris je dégainais lentement mon épée, laissant la lame frotter contre son fourreau, laissant alors un son strident s'évaporer sur le champ de bataille qui venait de se créer... Je me trouvais maintenant avec mes nouveaux camarades dans une sorte de ville noble comme il y avait rarement à Akkatsu dans notre monde. J'analysais la situation... On était donc bien évidement dans une mauvaise posture... Je me sentais vraiment bizarre... Comme un mal de crâne mais... en plus physique... Le souffle du vent ici était calme mais bouillant... Je voyais au loin des véhicules brûler. Je me retournais pour commencer a courir vers des ruines, je prévenais alors mes camarades.


"On devrait partir d'ici vite avant qu'elle nous repère, on a pas l'avantage et on ne sait pas de quoi elles sont capable ! Il ne faut pas les sous estimer."


Je gardais les pierres sur terre... Après avoir vu Rozaline à l'oeuvre en dévorant une forêt de ses flammes, je me méfiais des jeunes filles particulièrement mignonnes de la Deus Académia. Je rentrais dans les ruines d'un énorme bâtiment... Il était foutu, quelques braises brûlaient encore d'ailleurs... Je rentrais alors, mon épée en garde dans le bâtiment, faisant signe à mes camardes de me suivre avec un signe de la tête... On devait faire silence radio maintenant, je ne voulais pas que le groupe de filles nous attrapent... Je n'avais jamais vu l'homme au masque et le jeune homem blond venait d'arriver... Drôle de premier jour pour lui mais... j'espérais qu'il savait se battre. Je regardais alors une assez grande pièce à notre disposition... Il y avait quelques entrées que je m'empressais de bloquer avec des meubles fracassés... Je posais ma ceinture de chargeur sur le comptoir au fond de la pièce. On aurait dit que c'était une sorte de taverne à une certaine époque ici...


"Si vous avez des armes type magnum, mes balles pourront vous servir, je garde deux chargeurs il en reste quatre, servez vous."


Je parlais relativement à voix basse, bloquant ainsi la porte de derrière avec un tonneau relativement lourd... Je supposais alors bloquer cette porte avec un tonneau remplit de bière... Je bloquais la porte des cuisines avec une poutre tombé... Je la tirais alors de toute mes forces pour la placer en biais de la porte... Je me posais contre le mur, regardant mes camarades en étant essoufflé. J'allais alors à côté de la porte, dos au mur en rangeant mon épée et sortant mon arme à feu ayant une vue sur la rue principale. Je demandais ensuite à voix basses, les compétences dont on disposait.


"Vous savez faire quoi ? De mon côté de peut porter au maximum deux ou trois coups vraiment puissant... Mais je pense pas tenir longtemps avec l'atmosphère dans laquelle on est. Toi avec le masque, tu peux... te battre ? Et toi aussi gamin tu as une armes ?"


Invité
avatar
Invité
Re: Ready for the next battle ! - Mar 19 Aoû 2014 - 20:48
Je ne comprenais plus rien à ce qu'il se passait ici. Pourquoi les gens parlaient-ils de combat? Moi j'étais rentré là simplement parce que ça avait l'air intéressant comme bâtiment.
Puis un homme avec un masque étrange était rentré puis des jeunes filles, et là, les portes c'étaient fermées sur nous, nous enfermant face à face. Et là, les cris d'une inconnue que je n'avais pas vu avant dans les gradins.
 
Le premier homme, celui qui était rentré avant moi, avait dégainé une lame et c'était préparé à combattre. Les jeunes femmes aussi visiblement. Quoi qu'il se passe ensuite, ça allait être du sale, du pas propre. Repérant un râtelier d'armes proche de moi, je ne pus m'empêcher de contempler un fusil longue portée avec optique de visée. Je le caressais comme on caresserait un objet fidèle. J'avais déjà vu cette chose avant, j'en étais sûr, pourtant cela ne me rappelait rien. Cela semblait provenir d'un autre monde, du monde des hommes. Un couteau me fit le même effet sur le râtelier. J'étais tenté de les prendre mais je ne voulais en rien blesser quelqu'un.
 
Dans quel monde étais-je finalement? Je m'étais réveillé dans un temple antique puis je me retrouver ici dans une arène pour je crois me battre ou je ne sais quelle autre raison obscure. Je haïssais me battre, vraiment, je haïssais ça sans savoir pourquoi.
 
L'homme criait dans son coin, et il semblait vouloir prendre la tête de nos forces. Aussi quand il m'hurla de le suivre, je ne me fis pas vraiment prié. Cependant, je ne pouvais quitter le fusil et le couteau et les pris au vol, suivant ensuite l'homme vers une zone abritée. A l'instant où ma main toucha le fusil, une lueur rouge embrasa mes yeux ; une lumière de cruauté pure. Puis elle disparu l'instant d'après, comme si elle n'avait jamais existé. Personne je le crois ne l'avait remarqué. Je courus, je courus tant que celui que je suivais ne s'arrêtait pas.
 
Je commençais à fatiguer lorsqu'une ruine apparut dans mon champ de vision ; visiblement c'est là que nous allions trouver refuge. Une fois entré dans les ruines, ce que je pensais ce confirma, le jeune homme prit une position guerrière, de celle qui inspire le respect. Il allait essayer de prendre la tête des opérations.
 
Il ferma l'ensemble des sorties, nous coupant toute retraite puis sortit des balles de son pistolet avant de nous adresser la parole.
 
L'autre n'avait pas quitté son masque, il avait suivi comme moi et attendait sans doute quelque chose. Je crois qu'on avait tous à participer si une bataille allait s'engager. Et maintenant c'était sûr, il y allait avoir de la casse. Pourquoi me sentais-je si à l'aise dans cette environnement? Pourquoi étais-je prêt à me battre alors que ce n'était pas dans mon intention quelques minutes avant. Pourquoi avais-je d'ailleurs pris ce couteau de combat et ce fusil?
 
Puis l'homme me demanda mes compétences? Faisait-il référence à mon étrange pouvoir?
 
-Je ne dois pas vous toucher, ne pas avoir de contacts avec vous. Sinon, vous allez souffrir.
 
C'est alors que cela se produisit : mes yeux devinrent rouges, complètement rouges. Comment je le sais? Parce que ma vision avait pris une teinte rougeâtre. Je crois qu'une étrange aura émanait de moi, une aura qui devait glacer le sang. Mes mains firent alors des gestes sans que je ne le décide avec ma tête. Mes gestes étaient précis : je fis glisser l'entrée de la culasse du fusil laissant apparaître une balle, deux autres étaient accrochées le long de la crosse. J'engageai simplement la balle en tirant, sur la tirette sur le côté comme si le geste était quelque chose d'habituel pour moi. Je fis de même pour déplier le stabilisateur et le mettre en position.
 
J'ouvris la bouche pour parler mais ce fut plutôt un hurlement qui en sortit :
-Trois balles, trois têtes ce sera suffisant si je les touche. Par contre, on ne devrait pas s'enfermer ainsi : nous n'avons aucunes nouvelles de l'extérieur et en cas d'incendie, nous serons tous intoxiqués par la fumée. Il faut bouger. Je dois trouver une position de vue et de tir convenable.
 
Mes yeux reprirent une teinte normale et je me sentis perdu. Cela n'avait aucun sens. J'avais l'air hagard. 
 
-Je suis désolé, je crois que je ne suis pas moi-même. Il se passe quelque chose que je ne comprends pas. Remarque, je ne comprends rien ici.
 
Je ressentis une douleur et je rendis le peu de chose que j'avais dans l'estomac à se moment-là, avant de me redresser et d'essuyer un peu de bile resté collé à ma bouche.


Dernière édition par Aaron Ghost le Lun 1 Sep 2014 - 17:35, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : Chou rose ?
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 139

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expériences :
4960/1000  (4960/1000)
Votre domaine: Les Illusions
avatar
The Mask
The Mask
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Ready for the next battle ! - Mer 20 Aoû 2014 - 17:31




Reality or Illusion ?






Ready for the next battle !






A peine au centre de l'arène que les portes se ferment. Les trois garçons se retrouvèrent coincés dans ce cercle immense. L'une des portes restait encore ouverte. Une voix venant des gradins se fit entendre.

" Messieurs, je vous présente vos adversaires. "


Mysto n'était pas venu ici pour se battre et pourtant il allait être entrainé dans cette histoire sans le vouloir. De la porte arrivèrent trois jeunes filles dont une qui tapait dans l’œil de l'homme masqué. C'était la petite, avec un costume de pikachu. Il n'était pas venu pour se battre et donc aurait aimer être seul face à la gamine mais .. Le combat allait surement se dérouler en trois contre trois et non pas chacun de son côté. Quel dommage !
Après que la dirigeante des filles fit son caprice, Mysto s'avança vers les armes mis à disposition. Il passa sa main sur plusieurs d'entre elles, puis récupéra au final seulement trois morceau de pierre poser là. Il les plaça dans sa poche extérieur de sa chemise au niveau du torse et s'éloigna du râtelier. Pourquoi des pierres et pas autre chose ? Aucune idée.

Après s'être servie, le lieux changea, les voilà maintenant dans une ville totalement délabrée. Des maisons et des voitures détruites et en feu, des arbres couchés sur le sol, des incendies un peu partout. Un vrai champs de bataille. Les trois jeunes filles n'étaient plus là et le "chef" du groupe des garçons demanda à ses compagnons de le suivre. Mysto et son partenaire s’exécutèrent. Ils avaient l'air paniqués, Mysto, lui était plutôt lassé, pourquoi se cacher ? Autant en finir rapidement non ? Bref, il suivait sans trop se dépêcher. Ils arrivèrent dans une maison en ruine, le jeune excité qui avait prit les commandes bloqua tout les issues pour que personne ne puisse entrer. Mais pourquoi ? Il comptait dormir là sans se battre et attendre qu'elles abandonnent ? Qui sait. Il prit ensuite la parole.

" Si vous avez des armes type magnum, mes balles pourront vous servir, je garde deux chargeurs il en reste quatre, servez vous. "

Il parlait à voix basse pour ne pas se faire repérer. Les armes à feu n'étaient pas vraiment le point fort de l'homme masqué et donc ne se sentait pas visé avec cette remarque.

" Vous savez faire quoi ? De mon côté de peut porter au maximum deux ou trois coups vraiment puissant... Mais je pense pas tenir longtemps avec l'atmosphère dans laquelle on est. Toi avec le masque, tu peux... te battre ? Et toi aussi gamin tu as une armes ? "


Mysto le regarda avec ses yeux rouge, tellement rouge que la couleur de ses yeux traversaient le masque. L'autre jeune homme, le blond répondit à sa question avant que Mysto ne le fasse.

" Je ne dois pas vous toucher, ne pas avoir de contacts avec vous. Sinon, vous allez souffrir. "


Le voilà qu'il prépare son arme mais en le regardant, on s'aperçoit qu'il n'est pas vraiment lui même. Comme si son corps était possédé.

" Trois balles, trois têtes ce sera suffisant si je les touche. Par contre, on ne devrait pas s'enfermer ainsi : nous n'avons aucunes nouvelles de l'extérieur et en cas d'incendie, nous serons tous intoxiqués par la fumée. Il faut bouger. Je dois trouver une position de vue et de tir convenable. "


Après ses paroles, il reprit ses esprits. Que c'était-il passé ? Avait-il perdu le contrôle de lui même pendant un moment ? Si c'est le cas, ce serait risquer de se battre à ses côtés.

" Je suis désolé, je crois que je ne suis pas moi-même. Il se passe quelque chose que je ne comprends pas. Remarque, je ne comprends rien ici. "

Sans attendre, Mysto répondit à son tour à la question de tout à l'heure.

" Je peux donner des coups avec ma canne. Je ne suis pas fait pour combattre donc laissez moi la petite s'il vous plais elle a l'air d'être la moins puissante du groupe. "

Évidemment, il sait se battre mais comme à son habitude, il ne voulait pas dévoiler ses capacités. Ils le verront eux même ou pas d'ailleurs.
Voilà que le jeune blond vomissait.. Il n'avait pas l'air bien, ça promettait d'être assez .. comique ce combat.

Mysto s'assit sur un carton posé contre un mur, les mains sur sa canne et son menton posé sur ses mains. Il attendait que ça bouge. Il regardait le jeune homme qui avait prit les directives et profita du calme pour lui poser quelques questions.

" T'a l'air d'être un bon combattant et d'avoir l'habitude. T'a un plan pour la suite ? Si tu te cache je pense que c'est pour en mettre un au point enfin j'imagine.. Tu compte faire quoi ? Diviser le groupe en trois et faire trois combat chacun de son côté ou bien tous dans la même merde en trois contre trois ? "


Pour résumer, leur groupe était constitué d'un combattant aguerrie qui a l'air de s'y connaitre au niveau baston, donc on pourrait dire le gros bourrin entre autre. Ensuite, un jeune blondinet qui n'a pas l'air de se sentir très très bien mais à première vu, il a des connaissances en arme à feu, plus précisément à distance. Un bon support, toujours indispensable dans toute bonne équipe qui se respecte. Et pour finir un jeune homme masqué, qui ne montre pas encore ses talents, trois pierres dans sa poche, une canne dans les mains, et d'après lui, il est plutôt un homme de terrain. Loin d'être un bourrin mais plutôt du genre à gagner par coups bas donc attention aux apparences, son coup est déjà préparé il ne reste plus qu'à l’exécuter. Au final, partant de trois bras cassé plus ou moins bons, ils finissent avec une équipe pas si mal que ça, reste à voir ce qu'ils feront.







Je parle en #ff0000






Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Une simple orchidée.
♠ Petits messages : 427
avatar
Personnage non-jouable
Personnage non-jouable
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Ready for the next battle ! - Sam 18 Oct 2014 - 20:35
Des caméras partout, je me servis un thé en regardant les garçons partir de leur côté. Intéressant, ainsi le dénommé Tenshi se prenait pour le chef de groupe… Intéressant, voyons voir les autres. Aaron quand à lui… Avait choisi un sniper… Oh, joli choix. Ca transperce la peau et ça explose la cervelle si c’est bien visé.
Je souris en sentant un frisson parcourir mon échine et je ne pus retenir un rire en imaginant les têtes explosé à chaque tir… Oh, ce serait jouissif. Et, finalement, l’homme au masque. Comment se nommait-il déjà? Mystique? Anonymous? Ah oui, c’est vrai, Mysto. Il avait choisi de prendre trois petites pierres pour… Attend… Quoi? Je me redressai légèrement et j’observai attentivement les écrans de surveillance… Oui… Il avait bel et bien pris trois cailloux. Mais pourquoi?

Avec ce masque il doit manquer d’air et il a oublié de réfléchir… Cette pensée me fit rire doucement et le professeur me jeta un regard interrogateur, que je me contentai de d’ignorer avec le plus grand plaisir.

Allez mes petites, à l’assaut… Vous n’allez pas vous cacher comme le font ces pauvres garçons, non? Mais non, elles étaient un peu plus loin, à surveiller les garçons justement… Mais où diable se trouve donc Ay…umi…

Elle est devant le bâtiment des garçons et elle sourit… Mais qu’est ce qu’elle a en tête?

Les garçons, ouvrez moi ou sinon je vais souffler et votre maison s’envolera!!!

… Cette fille est stupide ou quoi? Elle sait que son pouvoir c’est l’électricité et non le vent? Et elle sait qu’elle n’est pas le grand méchant loup?

Je l’observai alors faire des grands mouvements de bras et là, je compris. Déflagrations… Tout à coup, une onde de choc quitta sa main vers la porte et je me levai lentement de sur mon siège, étonné de voir cette petite fille faire quelque chose d’utile… Jusqu’à ce que je vis l’effet de l’onde de choc. Rien, niet, nada. Je m’affalai sur mon siège en soupirant. La pauvre petite n’avait pas un pouvoir bien puissant… Au contraire, elle n’avait que le premier palier. Ca n’avait fait qu’un petit Toc contre la porte, rien de plus.

Lorsqu’elle vit l’effet que le pouvoir avait eu, elle fit le tour du bâtiment, cherchant je ne sais quoi. Je fis déplacer une des caméras et je la vit entrer par un trou du mur… Qu’est ce qu’elle faisait? Elle se mit à quatre pattes et elle entra dans le bâtiment, me forçant à changer de nouveau de caméra.

Espérait-elle les prendre par surprise? Surement, ça me semblait le plus probable. Je souris donc en la fixant, un grand sourire aux lèvres. Elle semblait plus débrouillarde que je ne




… Qu’avait elle fait? Oh… Non… Elle avait malencontreusement utilisé son pouvoir pour activer un disk jockey dans le bâtiment…

« Hum… Oups?

Pauvre gamine…
Contenu sponsorisé
Re: Ready for the next battle ! -
Ready for the next battle !
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ready for the next battle
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» Warhammer Battle
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» gobelins battle = grot's 40k ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Centre de sport et d'examens-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page