Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Sing to the rain

♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Sing to the rain - Dim 15 Juin 2014 - 21:26
Je n'ai jamais vraiment aimé être très entouré, non pas que je me souvienne de quoi que ce soit mais plutôt parce que je tenais a la tranquillité qu'apportait un endroit comme celui ci . Ce jour là, il pleuvait des cordes et cela ne semblait jamais vouloir s’arrêter, contre toute attente j'étais très heureux qu'il fasse un temps pareil. Bizarre,étrange ? Moi même j'étais sceptique sur le fait que j'étais aussi joyeux en regardant un temps aussi maussade . J'avais envie de sortir ce que je fis, armé juste d'un manteau contre la pluie . Plus je me baladais et plus je me sentais bien c'était enivrant même, je comprenais petit a petit pourquoi . Pour moi la pluie était synonyme de vie, étrange ? Pas tant que ça … A vrai dire voir les gens courir s'abriter, se rapprocher entre eux, et puis rester seul à marcher sous la pluie me procurait une sensation de vivre intense .Dans cet univers il ne reste que toi le bruit de la pluie qui étouffe tout les autres sons remplaçant elle même le silence. J'en avais même des frissons rien qu'à y repenser... Il n'y avait plus un chat dans les rues mais je continuais à déambuler , seul, au gré de mes envie et c'est la que j’aperçois une petite enseigne que je peine a lire tant il pleut . « Parc aux abricots »

« Tiens ça pourrait être une bonne idée ça »pensais je avec un sourire « allons voir ces fameux abricots ».

Je poussais le portillon, qui grinça comme tout les portillons en fer,et rentrais dans le parc. Il était immense avec plein d'arbustes qui étaient disposés en rangés et taillés souvent a ce que je pouvais en dire . Le lieu devait attirer des visiteurs car ils avaient disposés des banc sous les abricotiers les plus grands pour que l'on puisse se reposer a l'ombre des arbres . Je décidais donc de m'y installer pour me reposer, j'ai fait quand même une petite trotte et j'étais fatigué . Je n'étais pas encore remis tout a fait de ...ma mort en fait . La rééducation avançait mais j'avais retrouvé environ 70 % de mes capacités physique, je m'asseyais donc et levais la tête pour voir les gouttes tomber du grand arbre, écouter le bruit de l'eau … Quand soudain un abricot me tomba dessus sans que je m'y attende, avec un réflexe j'attrapais le petit fruit . Je fermais les yeux pour profiter de l'instant et je jonglais avec l'abricot un instant puis je le posais a coté de moi sur le banc déjà criblé de gouttelettes qui perlaient a la surface . Je ne sentais ni le froid ni le fait que j'étais mouillé j'étais juste bien c'est un bon début . J'essayais de me rappeler les moments ou comme ça j'avais pris du plaisir mais ma mémoire flanchait. Les lieux se ressemblaient tous les visages étaient effacés, les sensations et les sentiments aussi, rien de très concluant...

« Peut être que je ne veut pas me rappeler »
pensais je en m'interrogeant mais bien sur personne ne répondait à ces questions comme si elles avaient été rhétoriques

Une gouttelette perla sur ma joue me ramenant à la réalité, tout cela n'avais pas d'importance j'étais la maintenant ce que j'avais pu faire ne comptait plus ici c'était ma nouvelle vie et je comptais bien la réussir cette fois .



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Sing to the rain - Lun 16 Juin 2014 - 22:10

It's raining men, hallelujah


 
Musique de fond parce que c'est joli.

La pluie. Quelle belle mélodie. C'est surement mon temps préféré. Pourquoi ? Déjà, de par sa mélodie de plics et plocs infinis, que aucun instrument ne peut reproduire, elle à des effets appaisants immédiats, en tout cas, sur moi. De deux, la plupart des gens ne sortent pas quand il pleut. Ce qui fait que les parcs et autres lieux qui sont en extérieurs sont déserts, et parfaitement calmes. Oui, je ne suis pas quelqu'un de très sociable, c'est vrai.. Me voilà donc, à la sortie du grand hall, regardant la pluie tomber juste devant mes pieds. Je relève mes mains vers mon col, et attrape la capuche de ma veste heureusement imperméable, pour la rabattre sur ma tête. Avant je n'aurais sans doutes jamais porté ce genre de vestes, qui font un peu.. adulte sérieux. Mais bon. Maintenant que je suis professeur, il faudrait pas qu'on me confonde avec une élève. Je tends les mains devant moi en souriant, sentant la pluie ruisseler entre mes doigts. C'est alors que je me décide à sortir.

Mains dans les poches, yeux tantôt rivés sur le sol puis le ciel nuageux, les minutes s'écoulent sans mesure dans mon esprit. Je ne sais même pas à quelle heure je suis sortie. Alors que ma petite balade continuait, je me suis vite rendue compte que j'étais dans le fameux parc aux abricots de l'académie. Le lieu idéal pour une balade tranquille, autrement dit. D'ailleurs, des bancs avaient étés installés. Preuve que cet endroit est fait dans un certain sens pour se relaxer. Après plusieurs minutes à errer dans le parc, je me choisis un banc, en dessous d'un arbre, histoire de ne pas être mouillée malgré ma veste. Néanmoins, je garde la capuche. Je lâche un soupir, apaisée. La vue du parc vide, le silence.. c'est vraiment calmant, relaxant et... bref. Vous m'avez compris, on ne va pas épiloguer. Les yeux fermés, je me laisse aller, somnolant presque, la derrière de ma tête appuyé contre le tronc. C'est alors que je perçus.. quelque chose. Un petit rien, une petite sensation. Certes, ce n'était pas dérangeant, mais cela ne venait pas de moi. Alors ça m'intriguait. C'est à peine si je le sentais. J'ai appris en arrivant ici que mon.. domaine divinatoire, était lié à tout ce qui est mental, l'esprit, en quelque sorte. Peut être c'est ça ? J'hausse des épaules. Ca doit juste être moi. J'ai toujours des sensations bizarres depuis que je suis ici. Je me redresse, en entendant une respiration. Qui ? Je me lève doucement, et songe directement à regarder derrière l'arbre. Un garçon apparement, assit sur un banc juste derrière l'imposant arbre où j'étais. Comment je n'avais a pas pu le voir ? Peut importe. D'un ton amical, tout en restant dans la juste politesse, je demande.


Tu n'es pas en cours ?

Si c'était un jeune qui séchait, j'allais être obligée de le renvoyer en cours. Pff, j'aime pas jouer les flics comme ça. Pour moi les enfants se démerdent bien comme ils veulent, mais bon, ça fait pas très professionel de dire ça.

HRP :  //


© Great Thief sur Epicode
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Sing to the rain - Mar 17 Juin 2014 - 21:50
Sing to the rain
Avec Lya Baskerville

J'avais la sensation d’être perdu au paradis . Mes yeux devenaient lourds à force d’être bercés par cet opéra aqueux , j'allais sombrer dans un profond sommeil … Un sommeil éternel si je le pouvais me reposer pour ...l’éternité …
Un bruit de pas qui marchait sur le sol trempé me fit reprendre conscience que tout ça... n’existait pas … Tout ça n'était que qu’illusion et que ma mort officielle n'était toujours pas arrivée .
Que je n'était rien , non moins que rien, dans ce monde et que ma vie se jouais là sous cette pluie .
Les pas provenaient d'une jeune fille encapuchonnée qui semblait être ici depuis un moment . Elle était trempée et sûrement morte de froid à la voir grelotter sous sa capuche ou peut être était-ce moi?

- Tu n'es pas en cours ?
demanda t'elle en me fixant droit dans les yeux

Pendant quelques minutes nous nous regardâmes incapable de dire le moindre mot, la pluie était trop forte, imposante, assourdissante même qu'elle remplaçait le silence lui même . Je lui tendais mon parapluie fermé oubliant mon confort pour elle .C'était plus un réflexe que un quelconque esprit de galanterie . En lui tendant je mettais ma tête sur le coté intrigué par ce nouveau mot ou concept :

- C'est quoi un cours ?

J'étais très sincère quand je lui avait posé cette question mais en y repensant elle pouvais très bien prendre ma phrase comme une moquerie ou bien de l'ironie ...Une bourrasque de vent mis fin a mon débat intérieur , l'intensité de cette pluie ne cessait d'augmenter et je remarquais aux gouttelettes qui perlaient des pointes de mes cheveux que j'étais trempé jusqu'à l'os . Je regardais l'heure sur ma montre (on m'avais expliqué l'utilisation que je trouvait en soi même très ingénieux ) pour voir enfin que j'étais resté plus de trois heure sur ce banc,

" Ce sont mes absences "pensais je avec peur

Ces absences avaient commencés à progresser depuis que je m'étais rétabli, cela durait en général quelques minutes mais la 3 heures. Une peur s’instillait en moi je me demandais même si je n'allait pas m'effacer comme mes souvenirs . L'eau me balayait le visage j'étais trempé et le froid me mordait ardemment ma peau . Je reprenais le petit abricot et recommençais a jongler avec .
Sans avoir a la regarder je savais qu'elle n'étais pas très contente que je me « sacrifie » avec le parapluie pour elle . Elle devait me trouver bizarre de ne pas parler comme tout le monde, de sourire mais cela m'étais impossible . Le fait que je n'avais pas de souvenirs peut être ... ?

"Espérons que cela se tasse..."
essayais je de me rassurer tant que je pouvait

- Mon nom est Lelouch , quel est le tien ?

Je lui avais demandé avec sincérité, cela m’intéressais vraiment , pour une fois .




Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Sing to the rain - Ven 27 Juin 2014 - 18:18

It's raining men, hallelujah


 
Musique de fond parce que c'est joli.

Pendant de longues secondes, voire minutes, il me fixait. Pendant ce temps, j'eu le temps de constater que ses yeux étaient bien violets, et non pas que ma vue défaillait ou quoique se soit d'autre. Pourquoi il ne parle pas ? Je fais pas si peur que ça quand même ? T'es muet ? T'as mal à la gorge ? Tu vas m'ignonrer pour me faire chier ?..

C'est quoi un cours ?

Il me dit ça, tout en me tendant son parapluie, avec un air intrigué. Mon dieu, sur quel boulet je suis tombé. Je fixe le parapluie, sans le prendre ni bouger. Non merci ça va aller, j'suis pas en sucre, j'peux encore supporter quelques goutelettes. Je me retiens de lui dire, arce que pour l'instant, il à l'air d'être sympa. Je continue de le fixer, sans qu'aucune expression se dégage de mon visage.

Sérieusement ?

Je pense alors qu'il vient peut être d'une époque antérieure à la mienne, plus ancienne. Mais, les cours, enfin, l'enseignement se faisait quand même, non ? Bon, j'suis pas vraiment une experte sur l'histoire, l'antiquité et comment ça se passait avant. Je vais me contenter d'essayer de lui expliquer, brièvement parce que j'suis pas venue ici pour donner des cours, j'suis en pause là nan mais.

Un cours, c'est quand tu es sous l'autorité d'un adulte.. un professeur, plutôt. Il t'enseigne une matière comme je sais pas, les maths ou le français, et tu dois être à son écoute.

J'espère que c'était assez clair, parce que si j'arrive même pas à expliquer la notion de cours à un élève, la résistance magique, qu'est-ce que ça va être. Je continue de le fixer de mes yeux azur, avant de lâcher, intriguée.

Tu viens de quelle époque ? 

Si ça se trouve, il vient de l'époque des.. Romains, ou des Gaulois. Ahahah-herm. Enfin, maintenant que j'y pense, je viens de quelle époque moi ? Je veux dire par là, est-ce que le jour de ma naissance est déjà passé depuis des centaines d'années par rapport à maintenant, aujourd'hui ? On à bien des chevaliers qui viennent du Moyen Âge, après tout, à l'académie.

Mon nom est Lelouch , quel est le tiens ?

Je gravais ce prénom sur son visage dans ma mémoire, bien qu'il ne m'intéréssait pas plus que cela. C'est juste que j'ai une bonne mémoire, et que j'ai l'habitude d'enregistrer tout ce que j'entend et vois.

Lya Baskerville. 

J'ai pas casé le "madame" devant, parce que perso, j'ai toujours pas l'habitude. Et puis j'suis pas une vieille moi, hein.




HRP :  du caca en boîte, sorry.


© Great Thief sur Epicode
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Sing to the rain - Dim 29 Juin 2014 - 20:26
Sing to the rain
Avec Lya Baskerville



- Sérieusement ? me demanda la jeune fille avec un air presque choqué par par ma demande

Je restais là à lui tendre le parapluie, parapluie qu'elle n'osait prendre, et penchais la tête avec un air interrogateur .je la regardais attentivement c'était une jeune fille au cheveux noirs, portant une veste a capuche , et elle semblait vraiment perturbée par ma demande . Ses yeux bleus s'agitaient lorsqu'elle réfléchissait, c'était attendrissant ...Sensation, assez étrange d'ailleurs pour un "Dieu" amnésique .

- Un cours, c'est quand tu es sous l'autorité d'un adulte.. un professeur, plutôt. Il t'enseigne une matière comme je sais pas, les maths ou le français, et tu dois être à son écoute.
expliquait-elle enfin après quelques instants.

Elle me tutoyais déjà ? Elle n'avais pas l'air très à l'aise avec ce genre de choses et pourtant ...Je sentais dans sa voix un air agacé presque... Comme de la colère.Donc j'écoutais sans dire un seul mot, j'apprenais et pourtant c'est comme si je l'avais toujours su mais que je ...l'avais oublié . Non content d'effacer ma vie ma mort a effacé mes connaissances les plus élémentaires ...

- Tu viens de quelle époque ?
demanda t'elle en haussant les sourcils

- Je ...je ne sais pas.
Avouais-je en regardant devant moi, les yeux dans le vague.

Elle me regarda avec un air interrogateur, lorsque je lui demandais son nom...Elle restais là, immobile sous la pluie qui s'intensifiait encore, son regard azur posé sur moi et elle lâcha son nom :

- Lya Baskerville.

Je me levais, les yeux toujours dans le vide, agissant comme un robot et j'enlevais ma veste pour lui mettre sur les épaules. Je n'en avait pas besoin et mon attitude lui avait clairement comprendre qu'elle n'avais pas le choix de la garder. Je l'invitais à s'assoir avec moi sur le banc. Puisqu'elle semblait apprécier ce temps au moins autant que moi je n'avais aucune raison de ne pas l'inviter . Et puis, je pense que j'aurais moins d’absences si il y a quelqu'un a qui parler juste a coté de moi. Le présence de la jeune femme me faisait penser au temps qu'il faisait : incroyablement relaxante.





Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Sing to the rain - Ven 18 Juil 2014 - 18:45

dont touch me again or i fucking slap u


 
Je ...je ne sais pas.

Il avait l'air constament dans le vague. Wohoo, j'suis là, moi aussi. N'empêche c'est bien embêtant tout ça. Je croise les bras, en pleine réflexion. Peut-être il à pas été éduqué petit ? Qu'il vivait dans une grotte ? Merde à la fin, hein. Il se décida à se lever, toujours dans le vague. Euh, si tu commences à partir en m'ignorant, tu vas te prendre une rouste hein, ALORS TU RESTES LA. Hum. Il retire sa veste, et la pose sur mes épaules. Mes muscles se contractent, habitués à un contact douloureux, et je me retiens fortement de ne pas lui envoyer mon poing dans la figure. Non mais il se prend pour qui lui ? J'en ai pas besoin de sa veste, j'suis pas une petite nature moi bon sang. Il s'assit de nouveau sur le banc, et m'invita d'un geste de la main à m'asseoir. Je le regardais, méfiante. Il est vraiment louche ce type. Je retire sa veste et la lui "pose" sur ses jambes -en fait je lui jette presque-, avant de m'asseoir, à distance raisonnable.

J'te remercie, mais je n'ai pas besoin de ta veste, gardes la. 

Je croise mes jambes, et regarde devant moi, un élève se précipiter vers l'intérieur du bâtiment en s'abritant sous un cahier. Ahah, t'as pas l'air con toi. Je retourne mon attention vers le dénommé Lelouch. Ce jeune homme m'intrigue quelque peu, de par un quelque chose qui le rend mystérieux. Et je n'ai jamais aimé les gens trop mystérieux. Enfin, ils procurent un peu de joie quand tu réussis finalement à les cerner, mais sans plus. Bref, triste vie. 

Sinon quel est ton domaine divinatoire ? Enfin si tu vois c'que c'est.

Non parce qu’apparemment il à l'air d'être un touriste ici, alors on va pas trop s'avancer. 


HRP :  Beaucoup de retard, désoléeeee


© Great Thief sur Epicode
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Sing to the rain - Lun 25 Aoû 2014 - 20:31
Sing to the rain
Avec Lya Baskerville


- J'te remercie, mais je n'ai pas besoin de ta veste, gardes la.

Une fois qu'elle eut fini de parler elle me lança ma veste sur les genoux avant de s'asseoir a coté de moi .Elle avait l'air furieuse, pourtant j'avais le sentiment de ne rien avoir fait de mal . Elle croisait les bras et semblait faire la moue en évitant soigneusement mon regard sous cette pluie qui semblait vouloir continuer jusqu’à la fin de la journée . Puis regardant devant elle se ferma complétement. Les émotions que j'avais fait naitre, malgré moi , avaient tout bonnement disparues de son visage et elle redevint la fille au regard froid que j'avais abordée il y a quelques instants . Et je ne sait pas ce qui se passait à ce moment la mais ...je me sentais bizarre . Peut être était-ce la pluie ou autre chose mais je la trouvais excessivement belle et je me sentais assez bizarre.Mon cœur ...Je le sentais cognant a tout rompre dans ma poitrine .

"Je suis peut être atteint d'une maladie... ou quelque chose de pire encore ! "pensais je avec peur

Elle coupa court à toutes ces pensées en me demandant :

- Sinon quel est ton domaine divinatoire ? Enfin si tu vois c'que c'est.

Sur le coup je fus surpris qu'elle me tutoies assez vite et puis je ne pus réprimer un rire, elle avait un petit accent qui était adorable. L’espèce d'accent qu'ont les paysans perdus dans la cambrousse...Je pensais à tout ça mais je n'avais aucune idée de ce que c'était un paysan ni de ce qu'était une cambrousse mais j'avais ris instinctivement. Bizarrement j'ais aussi l'impression que la demoiselle allait se mettre en colère mais qu'importe j'avais le sentiment que je n'avais pas ris comme ça depuis ... depuis des lustres en fait.

- Excuse moi, dis je finalement après avoir ris un bon coup, je suis du domaine de l'esprit enfin c'est ce qui était écris sur la feuille ...

J'avais dis ça en mettant mon bras derrière ma tête presque gêné d'avoir ris aussi intensément, Bon sang que m'arrive t'il aujourd’hui ?




Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Sing to the rain - Dim 31 Aoû 2014 - 19:38

why ur laughing ? u stupid


 
Quand je lui demanda son domaine divinatoire, il se mit aussitôt à rire. Euh, d'accord ? Je le fixe, en haussant un sourcil, dubitative et légèrement énervée. Étrangement, ma main est attirée par sa face, comme un aimant, mais je me retiens. Malheureusement, frapper les élèves est interdit. C'est bien dommage.

Pourquoi tu ris ? Tu te paies ma tête ou quoi ?

Je vais vraiment finir par le prendre mal et m'énerver. Je croise mes bras, en continuant à le fixer, attendant une explication à son fou rire soudain. Quand il sembla se calmer, il me répondit enfin, en frottant l'arrière de sa tête, avec un air gêné. Et encore heureux qu'il ai l'air gêné, parce que j'étais à deux doigts de lui en coller une.

Excuse moi, je suis du domaine de l'esprit enfin c'est ce qui était écris sur la feuille ...

Domaine de l'esprit ? Intéressant, tiens. Je me demande si c'est comme le mien.. Peut être bien aussi qu'il y a d'autres apprentis dieux qui ont ce domaine divinatoire la.. La fierté que j'avais en pensant être la seule avec ce domaine se froisse quelque peu, mais peut importe. Oubliant l'affront d'avant, je décroise mes bras, et un léger sourire étire mes lèvres.

Domaine de l'esprit ? Sérieusement ? Moi c'est le mental, je pense que ça doit se ressembler, à quelques détails près, je fais une petite pause, avant de reprendre, as-tu déjà pris des cours pour apprendre à l'utiliser ou pas ?

S’entraîner avec lui pourrait être intéressant, vraiment intéressant.. Étant donné que l'ont partage le même domaine divinatoire, l'utiliser en duel serait probablement inutile.. Je commence déjà à préparer dans ma tête des stratégies, tellement je suis excitée à l'idée de pouvoir me battre avec quelqu'un qui donnerait sûrement un beau et combat, et me défouler un peu aussi, c'est vrai. Depuis ma mort, je ne me suis pas beaucoup entraînée, physiquement parlant, je crois bien même que j'ai perdu un peu de muscle.. Enfin bref. Je reviens à la réalité, et attend patiemment la réponse de Lelouch. C'est vrai aussi que si il ne s'est pas entraîné du tout, ça fout un peu mes plans à l'eau.. Mais bon.

HRP :  //


© Great Thief sur Epicode
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 207

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
1715/1000  (1715/1000)
Votre domaine: L'Esprit
avatar
Chargé(e) de Discipline
Chargé(e) de Discipline
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Sing to the rain - Sam 11 Oct 2014 - 12:46
Sing to the rain
Avec Lya Baskerville


"La pluie ne cesserais donc de tomber ?"pensais je en regardant devant moi. Cette phrase tournée comme un reproche n'en n'était pas un, loin de là.Ici il sentais juste en sécurité ,à sa place, dans ce parc rempli d'abricot avec elle.

- Pourquoi tu ris ? Tu te paies ma tête ou quoi ?

Pourquoi? Pourquoi le seul mot,qui me venait quand je la regardais s’énerver et faire la moue pour un rien c'était ....Belle ?Était ce la pluie? Les abricots ? Le plus étrange c'est que ce mot ne me disait rien .Rien du tout, il n'avait pas la moindre signification pour moi, enfin j'avais du l'oublier comme tout le reste.Belle . Était ce possible? De qualifier quelqu'un sans pour autant savoir exactement la signification profonde du ou des mots qu'on emploie ? Je crois qu'il n'y a que les enfants qui peuvent de se vanter de pareille situation.Soupirant je lui répondais en détournant un peu la tête :

-C'est rien laisses tomber .

Je le pensais vraiment , je pense que pour l'instant dans ma situation actuelle lui dire n'aurait rien changé et puis cela l'aurait peut être troublée ou énervée . C'est pas ce que je voulais ,tout ce que je voulais moi c’était beaucoup de calme et que le monde me fiche la paix. Je ne savais pas pourquoi ni comment mais je le savais c'est tout . Et quand je repense a ce que j’étais ...Dieu de l'esprit moi? Enfin saperlipopette je sais même plus ce que signifie être un dieu alors comment je pourrait avoir un quelconque pouvoir et agir sur un monde dont je n'ai quasiment aucune connaissance ni expérience ? Je l'observait quelque peu et je remarquais qu'elle souriait, un léger sourire certes mais un sourire tout de même .

- Domaine de l'esprit ? Sérieusement ? Moi c'est le mental, je pense que ça doit se ressembler, à quelques détails près, as-tu déjà pris des cours pour apprendre à l'utiliser ou pas ?

- Non, je ne crois pas... réponds dis je

Parfois je me dis que j'ai de la chance et parfois je me dis que j'ai juste un destin exceptionnel. Cette fille dont j'ignore tout se trouvait la a cet instant et avait le "même" pouvoir que moi. C'est vraiment de la chance ?
A cet instant je ne savais pas trop quoi dire . Si j’étais content ? Heureux? Au final cela ne changeait pas grand chose à la situation.
Il y eu un énorme coup de vent qui souleva toute l'eau qui ruisselait sur le sol et nous trempa de la tête au pieds tout les deux. Le vent fut si fort qu'il nous plaqua au banc l'un et l'autre nous retrouvant vraiment très proches l'un de l'autre et complétement trempés. Le vent se dissipa au bout d'un moment et je constatais que nous étions tellement mouillés que on pouvait distinguer nettement ce qui ... se trouvait en dessous. Puis deux abricots, largement secoués par ce vent tombèrent sur chacune de nos têtes ...
La chance toujours ?



Spoiler:
 

Theme combat:
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 829

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Sing to the rain - Lun 23 Mar 2015 - 22:11

Il pleut, il pleut bergère… ♫
Rentre tes blancs moutons… ♪
Un cours, c’est également là où on apprend à draguer (ah bon ?). Mais… quand on décide de sécher les cours pour finalement se retrouver trempé sous une pluie torrentielle, en plein milieu d’une tempête… alors forcément : on finit par se prendre un vent ! Dommage, Lelouch ne semble pas être tombé sur la bonne personne… bien que celle-ci ait le même domaine divin que lui. Elle pensait au combat, à l’entraînement… alors que lui pensait à ce passé perdu. Ça finira par revenir, ça finit toujours par revenir… ou alors… il faut construire le présent plutôt que tenter de retrouver le passé !

Petite note sur le texte : le code est très beau, très propre, mais au niveau des dialogues, peut mieux faire. Dans certains posts, tu n’aides pas beaucoup ta partenaire, tu ne lui donnes pas beaucoup d’éléments pour continuer l’interaction, c’est dommage. Heureusement, tu combles avec des actions, mais il faut essayer de ne pas le faire tout le temps, développer un peu les paroles, les dialogues, etc.
Allez, c’est bien, bon courage pour la suite !

Lelouch Kokoro : 360 xps

Xps attribués : Yep
Sing to the rain
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Fiche de Rain Maniko
» MILLA ♣ set fire to the rain
» AZS Ҩ Nobody, not even the rain has such small hands
» 03. [Appartement Robertson] Let's sing together.
» Présentation de Blue Rain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Parc aux abricots-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page