Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Faire bronzette.

♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
3/30  (3/30)
Expériences :
2750/1000  (2750/1000)
Votre domaine: La Maternité
avatar
Professeur de Physique/Chimie
Professeur de Physique/Chimie
Voir le profil de l'utilisateur
Faire bronzette. - Lun 2 Juin 2014 - 19:19
    Le soleil vient de poindre. En fait non, ça fait plusieurs jours qu’il se montre, me faisant un affreux doigt d’honneur au travers des vitres de ma salle de classe. Je suis persuadée que mes élèves seraient ravis de savoir que sous mon abominable ma charmante et non moins utile blouse de chimie je suis presque nue.

    Depuis que je suis arrivée à la DA j’ai comme l’impression que ma capacité de résistance à la chaleur c’est amoindrie. Enfin, c’est pas forcément lié à la DA, avant dès que le soleil revenait je pouvais aller me faire dorer la pilule au bord de la mer… Au vu de mon dernier séjour… C’est impossible. Je n’ai nullement envie de repartir sur terre.

    Alors j’ai patiemment guetté l’approche du week-end. D’ailleurs, ça m’énerve. On est censé être morts non ? On devrait tous les jours être en week-end ! Enfin. J’ai eu tôt fait de comprendre que ma mort serait comme ma vie. TREPIDENTE !

    A fond les ballons. Enfin, nous voilà samedi. Copies corrigées, cours préparés. Ambre solaire à la poche, serviette de plage sous le bras. Une ample chemise blanche qui me sert de robe a du mal à dissimuler mes intentions. Mon bikini noir, basique au possible ressort aux endroits où mes courbes repoussent le tissu. Oui j’le dis joliment pour ne pas dire « mes seins mon cul. » Je sais être sophistiquée, enfin.

    Je grimpe les escaliers de service d’un pas décidé. J’ai un moment envisagé d’aller m’étendre dans les jardins entortillés, mais j’ai un peu peur de me faire bouffer par l’une de leurs plantes diaboliques. Et encore, ça ne serait pas le pire, j’ai entendu dire que certains pollens vous envoyaient dans l’enfer de vos peur. Bref, c’est un endroit dangereux. Et là je ne veux pas de danger. Je veux du SOLEIL.

    J’ouvre enfin la porte vers le toit. Oui j’ai choisi un toit qui n’en ai pas un. Une sorte de plateforme de béton de trois mètre sur trois qui sert aux cours d’astronomie je suppose. Enfin, pas un truc super gigantesque quoi. Donc normalement il devrait y avoir peu de gens. Paris gagné. Je suis seule. Je lance ma serviette sur le sol avant de rouler ma chemise en boule pour m’en faire un oreiller. Je me tartinerais de crème dans quelques minutes, pour le moment je soupire d’aise et m’étends au soleil !

    NYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

    Que c'est bon ! C'est presque mieux que de s'envoyer en l'air. Ce qui me fait penser que ça va faire longtemps que j'ai arrêté les galipettes. Enfin, faut me comprendre aussi. Ici mes élèves sont parfois plus âgés que moi. Ce qui est franchement saoulant. avant je savais qu'en tapant dans les trentenaires et plus j'avais aucune chance de me taper un de mes élèves. Maintenant c'est juste... Trop compliqué. Donc je ronge mon frein.

    Je me relève et commence à tartiner de la crème solaire sur ma peau qui avait déjà foncé sans qu'elle soit directement exposée au soleil. Du coins de l'oeil elle voit quelqu'un. Elle sait que si ce sont des embrouilles elle y aura quand même droit alors tant qu'à y être...

    "Excuse moi, tu pourrais m'aider à m'en mettre dans l'dos ?"


    Dit-elle en désignant le pot.

Invité
avatar
Invité
Re: Faire bronzette. - Ven 6 Juin 2014 - 12:59

 

 
Faire bronzette.




             Il fait sacrément beau aujourd’hui! Le soleil est au rendez-vous sans oublier cette chaleur. Cela va faire du bien à nos os qui n’attendaient que çà depuis perpette.
 
             J’enfile mon maillot de bain, une petite robe, des talons compensés ouverts, fourre une serviette dans mon sac, et hop ! C’est parti ! Direction bronzage parti.
 
             Je vais donc me poster sur un toit pour pouvoir bronzer sans être mater par des vicieux. Le toit où a lieu l’option astronomie doit être vide à cette heure ci. De plus il n’est pas très connu. Je m’y rends donc. En y arrivant, je peux contempler le soleil sur toute l’académie, rien auparavant n’était aussi beau. A part, peut être ce fameux soir qui m’a couté mon arrivée ici.

”Excuse moi, tu pourrais m’aider à m’en mettre dans l’dos?”
 
             Hein? Quoi? Je ne suis pas seule ? Je me retourne, et je m’aperçois qu’il y a une dame qui se tartine de crème solaire. Si elle ne m’aurait pas vu j’aurai bien fait demi-tour pour me trouver un autre toit. Mais je me suis fait cramée, c’est sûrement une mère ou une prof pour m’avoir repérer.
 
« Je gagne quoi en échange ? »
 
        
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
3/30  (3/30)
Expériences :
2750/1000  (2750/1000)
Votre domaine: La Maternité
avatar
Professeur de Physique/Chimie
Professeur de Physique/Chimie
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Faire bronzette. - Jeu 11 Juin 2015 - 2:21

« Rien, c’est tout bénef pour moi. »


Désolée gamine mais j’paie pas en nature, et justement tu fais trop petiote pour que j’envisage de fricoter avec toi. T’es mignonne je ne dis pas, mais genre mignonne dans le genre petit chiot que t’as envie de câliner mais pas de ramener à la maison de peur qu’il retapisse l’intérieur de ta paire de baskets préférées. Le genre de bestiole qui aboie un peu trop fort pour faire véritablement mal. Je souris cependant, amusée et ce malgré l’image peu sympathique que je viens d’avoir de la jeune fille. Je n’y peux rien si être une garce est dans mes gènes.

Comment j’entends se murmurer salope au fond de la salle de classe ? Mais voyez-vous donc. Vous croyez que salope est une insulte ? Non désolée, être une femme libre et qui s’assume comme telle est vachement chouette. Alors appelez-moi comme bon vous semble, car il ne semble jamais mieux que ce qu’il n’est. Ah ? C’était le terme d’hypocrite que vous cherchiez ? Comment dire… J’assume ? Je dirais même que c’est de la politesse, j’vais pas lui dire cash : t’es mignonne comme un petit chien que je souhaiterais écraser parce que sa mignonnitude fait de l’ombre à la mienne.
J’aime bien être le centre des regards, cherche pas je suis une femme, parait que ça explique bien ce pan de ma personnalité. Même si personnellement je ne pense pas, j’aurais été un homme que le résultat aurait été similaire non ? J’ai des formes qui attirent l’œil, alors j’avais le choix entre me cacher et devenir une pouffe à vos yeux. J’ai choisi d’être une catin. Haïssable sans nul doute, mais quel choix m’avez-vous laissé dans ce monde misogyne pour trouver ma place ? Je subis et ferme ma gueule ?
Sans façon, comprenez par-là que je suis qui j’ai envie d’être sans vous demander la moindre autorisation. Vos insultes suivent ma féline démarche. Elles marquent ma liberté et votre déchéance. Même si en l’occurrence je ne suis pas debout, je vais être claire. Pas envie de passer l’aprem avec une élève. Encore si elle avait accepté d’me passer d’la crème solaire sans rechigner, peut-être qu’on aurait pu sympathiser, et même s’entendre soyons folles. Cependant là j’ai juste pas envie de me faire chier avec une merdeuse pendant l’un de mes jours de congés. Je crois que je préfère encore me barrer corriger mes copies.

« Allez bonne aprem blondinette. »

Je me lève dans un bringuebalement de poitrine, je renfile ma chemise par-dessus mon maillot de bain. Mes seins cherchent à s’échapper repoussant la boutonnière. Je ferme mes yeux, je me passerais bien de la dite chemise, j’ai chaud mais décidément plus aucune envie de rester ici. Alors je pars et rejoins à nouveau l’ombre salvatrice des professeures de physique en détresse.

Je sens que la journée va être longue.

Faire bronzette.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [TUTO] Faire des socles
» Faire des arbres?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» [Tutoriel] Une gourde sympa à faire.
» Faire disparaitre des traces de feutre permanent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Sur les toits-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page