Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

genre...genre je dois apprendre des trucs à des gosses...j'suis un chef de guerre moi ! [PV Lya Baskerville]

Invité
avatar
Invité
genre...genre je dois apprendre des trucs à des gosses...j'suis un chef de guerre moi ! [PV Lya Baskerville] - Dim 1 Juin 2014 - 19:21
Les dernières images que Goliath avait à peu près pu discerner alors qu'il était sonné montraient très clairement que David l'avait tué. En tout cas, il l'avait vu lui voler son épée et effectuer un grand geste, maladroit, mais efficace étant donné qu'il était au sol. Après ça, c'était le noir total, il n'avait plus aucun souvenir de quoi que ce soit, si ce n'est qu'il faisait froid et qu'il n'y avait que le néant autour de lui.

Pendant cette dérive qui fut interminable, il se sentait faible, incapable de bouger et il ne ressentait rien à part ses émotions, il n'arrivait même pas à distinguer le haut du bas. Sa seule distraction était de se souvenir, encore et encore de sa vie, de revoir sa famille, ses amis et son roi ainsi que toutes les personnes avec qui il avait noué des liens dans sa vie. Si le guerrier avait pu, il aurait pleuré toutes les larmes de son corps juste pour se soulager rien qu'un peu.
Mais au bout d'un certain temps dans cette obscurité, il sentit une puissance incomparable émaner tout autour de lui. Goliath sentit de nouveau son corps et lorsqu'il se retourna, il crut voir une silhouette ailée se dirigée vers une source de lumière, une lumière plus pure que tout ce qu'il avait pu voir dans sa vie. Le "géant" se rua vers cette lumière, à une vitesse qu'il n'imaginait pas être possible d'atteindre, même malgré le fait qu'il sentait son corps s'alourdir, et soudain, il eut chaud, pour être exact, il eut plus chaud que ces...1900 années et des poussières ?

S'habituant petit à petit à la brise fraîche du matin, il fut d'abord légèrement euphorique d'être encore en vie. Puis se dit qu'il ne pouvait pas avoir ressucité, on ne voit ça que dans les contes pour enfants. S'il était réellement encore vivant, David devait l'être aussi, et il se ferait une joie de se venger. Un hurlement de rage parcourut alors tout le temple où il venait d'apparaître et il attrapa une massue sans faire attention à comment elle était apparue et à où il se trouvait et l'abattit contre une statue qui fut arrachée de son socle et brisée en deux.

-DAAAAVIIIIIIID !!!!!!!!

Il ne se rendait alors pas compte que quelqu'un l'observait.
Invité
avatar
Invité
Re: genre...genre je dois apprendre des trucs à des gosses...j'suis un chef de guerre moi ! [PV Lya Baskerville] - Mer 11 Juin 2014 - 19:59

Stop yelling you're pissing me of


 
Il fait chaud. Bien trop chaud. Malgré l'ombre des abricotiers, le temps est bien désagréable. Je ne suis pas vraiment encore habituée aux températures chaudes, aussi. Je lâche un grand soupir, en laissant ma tête tomber en arrière contre le tronc large de l'arbre me servant de dossier. Après quelques minutes à fixer le ciel bleu au dessus de moi, je corne la page de mon livre, et le referme. J'attrape un élastique et attache mes cheveux en queue de cheval. C'est bien beau les cheveux long, mais ça tiens chaud. Je me lève, et époussette mon jean. J'aurais du songer à mettre une tenue plus légère ce matin. Je garde mon livre à la main, et commence à déambuler, cherchant un coin ombré, ou plus frais.

Je relève la tête, et remarque que le décor à changé, sans que je m'en rende compte. Me voilà devant le temple. Eh bien, je vais pas me plaindre tiens ! Je me hâte d'y rentrer, et soupire de soulagement en sentant le changement de température radical. Je m'asseois aux pieds d'une statue en marbre, appréciant la froideur du gros cailloux. Silence. Juste du silence. Pas même le bruit de la brise du vent. Un silence lourd, mais léger à la fois.Je m'adosse à la colone, et rouvre mon bouquin.

DAAAAVIIIIIIID !!!!!!!!

Un bruit sourd de quelque chose qui se casse retentit. Je sursaute et lâche mon livre. Je me retourne, posant ma main sur ma hanche, là ou mon arme est cachée. Un homme imposant vient de démolir l'une des statues à coup de massue. J'ai eu l'impression que c'était juste à côté. Il vient surement de "renaître". Je me souviens que c'est un moment assez troublant. Il a l'air plutôt énervé. Une mort pas du tout plaisante ? Oh, comme je comprend. Je sors de ma "cachette" et lâche, d'un ton calme.

Calmez vous, s'il vous plaît.

Il est assez effrayant, ce nouveau venu. Il n'a pas l'air très commode non plus, d'ailleurs. Les muscles tendus, je m'attends à une éventuelle attaque, mais espère que tout se passera bien.

.

HRP: C'est ultra nul, désolée :u -et le codage bug en bas zwrxdtcfvgbh- 




© Great Thief sur Epicode
Invité
avatar
Invité
Re: genre...genre je dois apprendre des trucs à des gosses...j'suis un chef de guerre moi ! [PV Lya Baskerville] - Mar 15 Juil 2014 - 15:31
[HRP : désolé pour le retard d'environ... un mois ? roooh merci ma flemme !]

Sa rage s'estompa l'espace d'un instant pour laisser place à la curiosité lorsqu'il entendit une voix féminine lui demander de se calmer. Il se retourna et aperçut une jeune femme, à qui il ne donnait pas plus de 20 ans. Arthur trouvait son style vestimentaire assez spécial, se demandant s'il ne s'agissait pas d'une étrangère à son pays, en tout cas, il se demandait ce qu'elle faisait là, d'autant qu'il ne la connaissait même pas...

-Qui es-tu ? demanda-t-il froidement

Puis soudain, il comprit l'origine du poids supplémentaire, du moins indirectement. Car, en effet, le fait de se calmer lui avait permis de se concentrer sur son environnement, et sa vision était un peu limitée, par ce qui s'était révélé être un casque en acier, qu'il enleva, laissant paraître son visage qui affichait très clairement qu'il était en train de réfléchir. Comment s'était-il retrouvé dans une armure de plaques comme celle-là, alors qu'il avait affronté David avec une simple cotte de mailles, qui plus est, la masse qu'il avait lâché pour retirer son casque semblait "assortie" à l'armure, dans le sens où les gravures qui parsemaient l'arme et les protections se ressemblaient.
Arthur lança alors un regard désespéré à l'inconnue et fondit en larmes en tombant à genoux, laissant tomber le casque à terre.

-Qu'est-ce qui s'est passé ? Où suis-je ? Et...surtout... pourquoi je suis encore vivant alors qu'il m'a tranché la tête avec ma propre épée ? Je suis complètement perdu...aide moi s'il te plaît...

Le guerrier se rendit alors compte qu'il venait de demander de l'aide à quelqu'un, et ce, pour la première fois de son existence, ce sentiment de détresse l'insupportait au plus haut point mais en même temps, il avait l'impression qu'il avait trouvé ce qu'il cherchait depuis tout ce temps : le besoin de se confier à quelqu'un. Car, même en temps de guerre, lorsque le roi ordonnait l'exécution d'un innocent pour menacer le peuple, Goliath restait là, à regarder, car il avait entièrement confiance en son souverain et n'aurait voulu discuter de ses états d'âme avec quelqu'un pour rien au monde.
Son attention se reporta sur le casque, car lors de sa chute, il avait laissé tomber quelque chose, une feuille de papier, que Goliath s'empressa de déplier, elle contenait les informations suivantes :
"Arthur Firewitch, Dieu du Purgatoire, a été amené à la Deus Academia pour enseigner l'art de la guerre.", jusque là Arthur ne comprenait rien de ce qui était écrit mais un passage en hébreu, qu'il arrivait à lire vu que s'était sa langue maternelle, l'intrigua :
"À partir d'aujourd'hui, tu n'es plus Goliath le géant, alors tu dois adopter l'identité qu'il t'a été donné, et laisser le passé derrière toi." Après qu'il eut fini de lire, la phrase en hébreu disparut, et il essaya de déchiffrer les informations dans la langue étrangère.

-Euh...je suis censé comprendre ce qui est écrit ? Connais-tu cette langue étrange ? Il lui tendit le papier.
Et il s'interrogea sur cette phrase qui s'était envolée.

*Qu'est-ce qui se passe ici ? pourquoi devrais-je renoncer à mon identité ?*
Invité
avatar
Invité
Re: genre...genre je dois apprendre des trucs à des gosses...j'suis un chef de guerre moi ! [PV Lya Baskerville] - Jeu 14 Aoû 2014 - 17:03

and now youre crying ? pff.


 
Le bonhomme sembla très surpris lorsqu'il entendit ma voix. Il en chercha la provenance pendant quelques secondes, avant de poser le regard sur moi, curieux, et pris au dépourvu.

Qui es-tu ?

Je continuais de l'observer, sans dire un mot. Une armure gigantesque et lourde me sembla t-elle le couvrait, il devait venir d'une époque antérieure à la mienne. Encore un des mystères de l'académie à résoudre. Il à vécu sans doutes bien des siècles avant moi, mais est arrivé après. Décidément, c'est plutôt sans logique tout ça. Il retira son casque, dévoilant son visage. Oulah, c'est moi ou ses cheveux sont plus longs que les miens ? Passons, passons ce détail. Il n'a rien de bien extraordinaire dans son visage, il est même pas très attirant, avec toutes ces cicatrices, ce qui prouve bien qu'il n'a pas eu la vie facile auparavant. Par contre, il est étonnement grand. Après l'avoir rapidement examiné, je me reconcentre sur son visage, qui me regarde maintenant avec un regard désepéré, et en étant au bord des larmes. Ah non, en fait il pleure pour de bon. Il tomba à genoux.

Qu'est-ce qui s'est passé ? Où suis-je ? Et...surtout... pourquoi je suis encore vivant alors qu'il m'a tranché la tête avec ma propre épée ? Je suis complètement perdu...aide moi s'il te plaît...

Je le regarde en haussant un sourcil. Et c'est ça, un chevalier ? Il est émotif c'lui là on dirait. Il me ferait presque pitié. Et pourquoi il pleure d'abord ? Il devrait être content de pas être mort, non ? Je lâche un bruyant soupir, avant de venir m'accroupir à environ un mètre du géant en crise.

Oh allez, c'est pas bientôt fini de pleurer comme une fillette ? Estime toi heureux d'être vivant, non ?, je me relève en croisant les bras, Je suis Lya baskerville, et tu es ici à l'Académie des Dieux mon grand. Tu es vivant parce que Deus t'as choisis pour devenir un Dieu. 

Il regarda son casque qu'il avait fait tomber, d'où un papier était sorti. Sans nul doutes le papier avec écrit le rang qu'il occupera ici et son domaine divinatoire.

Euh...je suis censé comprendre ce qui est écrit ? Connais-tu cette langue étrange ? 

Il me tendit le papier, que je pris aussitôt.  Je pu y lire qu'il s'appelait Arthur Firewith, qu'il était le dieu du purgatoire, et qu'il devait enseigner l'art de la guerre. L'art de la Guerre ? Un fragile comme lui ? Bon d'accord, j'arrête ce genre de réflexions. C'est pas facile, la transition entre la mort et la vie. Je lui jeta un regard.


Etrange que tu ne puisse pas lire cette langue, marmonais-je, il me semble pourtant que c'est une langue universelle... je rajouta à voix haute, il est écrit que tu t'appelle Arthur Firewith, que ton domaine divinatoire est le purgatoire, et que tu vas être un professeur qui enseignera l'art de la guerre.


.

HRP: // 




© Great Thief sur Epicode
Contenu sponsorisé
Re: genre...genre je dois apprendre des trucs à des gosses...j'suis un chef de guerre moi ! [PV Lya Baskerville] -
genre...genre je dois apprendre des trucs à des gosses...j'suis un chef de guerre moi ! [PV Lya Baskerville]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Génial. J'ai toujours aimé apprendre des trucs par coeur. [Edward Seven]
» Jessie - Si je dois mourir, je préfère rester comme je suis...
» Je dois te parler pour savoir ce que je suis réellement [PV Niall Horan]
» Quel(s) est (sont) le(s) genre(s) de films que vous préférez ?
» echange en tout genre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page