Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu...

Aller à la page : Précédent  1, 2
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Lun 8 Sep 2014 - 13:15
Il n'avait pas très bien compris ce qu'il venait de se passer, tout ce qu'il savait, c'était que la jeune fille de le mettre à terre tout en essayant de le bloquer, en commençant par les ailes, puis par le bras. Chose qu'elle avait réussi à faire, elle voulait sans aucun le calmer et non lui faire du mal, sinon elle lui déjà brisé le bras depuis longtemps, sauf que Yan n'était pas en état de réfléchir.

- Yan ! Reprends-toi bon dieu ! Disait-elle, à la limite du supplice dans les oreilles de Yan. Calme-toi ou… je serai obligée de te casser le bras !

Des menaces il en a déjà eu, et même si cette menace était fausse il ne se laisserait pas faire, après tout, elle était peut-être de pair avec Ritsu qui n'avait rien d'un dieu... non... il était plus un démon, pire que les renégats, voilà ce que se disait le jeune apprentis-dieu à la chevelure orange. C'est alors que la main de son agresseuse vain se poser sur son front, qu'est-ce qu'elle préparait ? Un mauvais tour sans doute ? Peut-être...

- Tu es tombé sur la tête mais tout va bien… je t'en prie…

Tombé sur la tête ? Disait-elle ça car il avait l'intention de tuer Ritsu de ses propres mains ? De son autre bras il le tendis sur l'herbe, il y avait de l'énergie... une énergie qui lui était familière. Il souleva près de 50 kilos de terre par sa force mental, eux au-dessus accessoirement, et maintenant qu'ils était à trois bon mètre il fit chavirer cette plateforme de terre pour pouvoir se libérer de l'emprise physique de la jeune fille.

- Pourquoi protèges-tu ce démon ? Qui es-tu ?! Rien ne m'empêchera de mettre fin à ses jours. Aboya-t-il.

Il commença à recouvrir ses mains et ses avant de bras de terre qu'il durcissait par la même occasion, ce qui faisait environ 25 kilos sur chaque bras environ et commença à se diriger vers celle qu'il considéré comme un danger potentiel désormais. Il commença par donner un coup de poing en sautant dans sa direction, seulement même si c'était par sa force mental qu'il portait cette terre, ses attaques n'étaient en rien plus rapide, bien au contraire, elles étaient plus lente même. Son ennemie pouvait esquiver aisément ses attaques. Mais il vallait mieux pas se faire toucher, le coup de poing qui avait atterrit à terre avait laissé une bonne marque. Puis ils furent interrompu par d'autres personnes.

- Les mains en l'air, ou nous feront feu sur vous !

Il s'agissait de la police locale. Ceci n'avait eu pour effet que de le mettre un peu plus en colère et en panique, comment voulez-vous être résonné dans cette situation là ? Il mit ses ailes devant lui et commença a avancer rapidement vers la première voiture de police, il n'en fallut pas plus pour que les policiers face feu à volonté sur leur assaillant. Il ne fallut pas plus d'un coup de poing pour faire reculer la voiture de deux mètres environ, lui laissant une bonne marque au passage, par sur que la portière puisse s'ouvrir de nouveau. Ses dégâts il les devait uniquement grâce à sa force mentale et non physique. Il devait coordonner son propre coup de poing avec la terre qu'il soulevait, ce qui avait pour effet de faire quelques dégâts.

Bien que nombreux, leur balles n'étaient pas assez puissante pour traverses les ailes, heureusement, mais pour combien de temps ? Ses ailes ne resteront pas indéfiniment, autant en profiter pour les mettre hors d'état de nuire le plus rapidement possible, à tel point qu'il en avait quasiment oublié son adversaire d'avant.




Veux-tu connaître mon histoire ?
♣ Veux-tu voir mon journal ? ♣
Code couleur ~ #EC9D01
♥ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 830

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Mar 9 Sep 2014 - 22:19
En y repensant, c'était complètement idiot : Maya n'aurait pas dû essayer de le paralyser... ça ne pouvait en aucun cas calmer sa fureur et sa folie. Mais il faut avouer qu'elle ne pouvait pas non plus se permettre de le refrapper sur la tête... on n'est pas censé combattre le mal par le mal, ce n'est pas comme ça que ça marche. Au bout du compte, Yan a pu utiliser son pouvoir et s'extirper de la prise de Maya, puis la frapper sans qu'elle ne parvienne à esquiver. Pour ce dernier point, c'était un problème de mental, elle ne voulait pas se retrouver face à lui dans un véritable combat. Il y a « chamailleries » et il y a « véritable combat »... et la déesse n'a pu se résoudre à considérer l'assaut de son camarade comme une attaque réelle. Sans doute imaginait-elle qu'il retiendrait son coup à la dernière seconde…

- De quoi parl...

Ses ailes ont finalement tout encaissé et elles n'ont pas fait long feu.
Démon ? Mettre fin à ses jours ? Elle ne comprend rien. Est-ce une sorte de trouble de la personnalité multiple ? Cela signifierait que ce n'est pas Yan qui se trouve actuellement en face d'elle, mais une seconde personnalité beaucoup moins inoffensive et sympathique ? Le « Qui es-tu ? » est presque l'aveu qui met la puce à l'oreille. Et que faut-il faire face à ce genre de phénomène ?

Quand les policiers arrivent, Maya a posé genou à terre, prête à recevoir un nouveau coup en pleine poire… sans doute le dernier qu'elle pourra encaisser. Sauvée par la sirène, sauvée par les humains. Remarquez, ceux-ci sont là pour ça : sauver des vies mises en péril par de dangereux individus. Et c'est ce que Yan est, qu'il soit conscient ou non de ce qu'il est en train de faire. D'ailleurs, quand elle le voit aller de l'avant pour affronter les forces de l'ordre, Maya comprend qu'il ne ressemble pas du tout à l'image qu'elle s'était faite de lui. Sa vision, sa douceur, tous ses sens l'ont trahie : cet homme qu'elle a considéré comme bon et sympathique n'est en réalité qu'un… renégat. Qui qu'il soit… qu'il sache ce qu'il fait ou non.

- Il ne faut p…

Des balles perdues fusent dans sa direction et sifflent en frôlant ses oreilles. Ne pouvant pas rematérialiser ses ailes avant un moment, la jeune déesse n'a pas d'autre choix que de se coucher sur le sol et se faire la plus petite possible. Elle entend des craquements, des coups de feu, des explosions… mais jamais ça ne semble vouloir s'arrêter.

Maya crie, essaye de stopper cette mascarade par des plaintes, des questions ou des explications, mais tous les sons qui sortent de sa bouche sont couverts par le vacarme ambiant incessant. D'autres voitures de police arrivent, les types sont de mieux en mieux armés… la situation en devient très critique. La déesse remarque d'ailleurs que certains d'entre eux ne sont plus équipés de pistolets classiques, mais de Tasers. Oui, le Taser est sans doute la seule qui peut venir à bout de la folie de Yan. Qu'il tente de se protéger avec ses ailes ou son pouvoir divin, ça ne changera rien pour l'électricité : elle s'infiltrera dans ses muscles et son système nerveux, provoquant sa paralysie… et sa capture. Et du côté de Maya, ce sera bien évidement moins dangereux… moins que les balles en tout cas.

Le massacre continue… et, sans y prendre attention, Yan vient de bondir tout près de Maya. C'est l'occasion rêvée pour mettre fin à cette bêtise. Prenant son courage à deux mains, la déesse roule sur le côté, tend les bras et attrape la cheville du véritable Démon. Elle tire pour lui faire perdre l'équilibre, puis se relève, grimpe dans son dos et sur ses épaules puis serre ses jambes autour de son cou. La prise de soumission, elle a déjà donné… alors, elle préférera cette fois-ci une prise acrobatique : elle roule autour de son cou, se laisse tomber en arrière en gardant sa prise, puis éjecte Yan vers les policiers… avant d'elle-même recevoir un tir de Taser dans le dos. Plus le moyen de bouger, plus le moyen de parler… c'est alors beaucoup plus simple pour deux policiers de se jeter sur elle pour lui passer les menottes aux poignets. À croire qu'ils se méprennent totalement sur les rôles des deux individus.

- Yan… fait Maya tout bas, espérant que l'intéressé l'entende. Laisse-toi faire, il faut qu'on parle… Je suis Maya… je suis ton amie… Il faut que tu te reprennes pour qu'on… mette les choses au clair !

Elle est sûre que c'est une erreur… elle en est sûre à 100 %. C'est facile de dire ce genre de choses après avoir riposté et s'être fait prendre. C'est facile de demander de l'aide quand tout est perdu. Remarquez… rien n'est perdu pour un dieu, ce ne sont pas de simples menottes qui pourront les arrêter.
Et si Yan est effectivement un renégat… alors mieux vaut qu'il ne parle pas.
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Ven 3 Oct 2014 - 15:39
Yan ne faisait qu'empirer les choses à taper sur tout ce qui bougeait, seulement en avait-il conscience ? Bien évidemment que non, à l'heure actuelle il était beaucoup plus pris par la panique et la colère que par la sagesse et le calme. Et il y avait pour l'instant aucun autre moyen que de le calmer par la force, mais que pouvait bien faire des humains contre un semi-dieux ? Surtout en si petit nombre, réponse ? Rien du tout. En tout cas c'est ce qu'il se disait dans sa tête, que ce n'était que des humains qui n'ont aucune connaissance sur la puissance des dieux. Seulement plus il se battait et plus les forces de police arrivaient en nombre et mieux armés. Il commençait à avoir du mal à les repousser, pire, il était entrain de crouler sous le feu ennemis. Jusqu'à recevoir des coup de taser, et quand bien même le premier était partis sur son avant bras recouvert d'une grosse couche de terre, la seconde se logea au niveau de ses ailes, la décharge eu raison de sa colère sur le coup, jusqu'à ce que celle qu'il avait délaissée lui tire le tibia pour le déstabiliser.

C'est à ce moment là qu'il fut maîtrisé comme il se devait avant de se faire éjecter tout simplement vers les policiers, ce qui eu pour effet d'en assommer deux vu qu'ils s'étaient chacun les 25 kilos de terre sur la poire... forcément, ça fait pas du bien. C'est alors qu'une partie des policiers s'étaient jeté sur elle, alors que d'un certains points de vu, elle les avait sauvé en quelque sorte, mais non... il a fallut qu'ils se jettent sur cette jeune fille et l’immobilise. C'est à ce moment là qu'il vit dans son regard qu'elle voulait de l'aide, de l'aide de la part de quelqu'un de proche... de la part d'un... ami ? Non, il n'a plus d'ami, pas depuis ce qu'il a vécu, il ne pouvait plus avoir confiance en qui que ce soit, il se refusait de l'aider, pourtant, une voix au fond de lui criait pour qu'il aille l'aider, qu'il n'avait pas le droit de la laisser tomber.

C'est alors qu'il eu comme un flou, il se voyait dans les montagnes avec elle, entrain de marcher tout simplement, sur un chemin offrant un paysage magnifique. Il sépara ses blocs de terre pour les envoyer sur les policiers tout autour de lui et d'elle. Prenant ainsi son envol et la prenant par le bras pour pouvoir s'enfuir loin d'ici. Des coups de feu qui retentissent dans un même temps, décidément ils ne lâchaient pas prise. Il pris son envol vers une forêt qui n'était pas loin, en bas d'un col de montagne, il s'y dirigea et commença à descendre en altitude, avant de la lâcher à environ 2 mètres du sol, pour finir par s'écraser sur le sol en faisant quelques tonneaux.

Tandis qu'ils tentaient de s'échapper, Yan avait reçu une balle à l'épaule, et une autre à la hanche. Inutile de dire que ça faisait un mal de chien et qu'il était dans un état assez pitoyable pour le coup. Il ne savait toujours pas pourquoi il l'avait sauvé dans cet élan de folie, mais le fait est que maintenant il est blessé, épuisé, et à la merci de cette fille qui pourrait très bien être un ennemi, et pourtant au fond de lui il se disait que c'était quelqu'un d'amical. Qu'est-ce qu'il se passait dans sa pauvre tête ? Tout était flou, il se souvenait à peine des événements passé, et pour le peu qu'ils se souvenaient, tout était mélangé dans sa tête... il commençait à comprendre qu'il s'éloigné peu à peu de la réalité, de ce qu'il avait vécu, qu'il manquait beaucoup de parties de son histoire. Seulement il n'avait ni la force de se relever, ou même de pouvoir réfléchir à son passé. Tout était comme sa vision, trouble et sombre.




Veux-tu connaître mon histoire ?
♣ Veux-tu voir mon journal ? ♣
Code couleur ~ #EC9D01
♥ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 830

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Sam 4 Oct 2014 - 18:53
Ce voyage dans les airs n'est pas sans rappeler celui qu'elle a fait pour l'amener à l'hôpital après sa lourde chute, survenue un peu plus tôt dans la matinée. Les muscles de Maya ne répondent toujours pas correctement après la décharge électrique reçue, mais contrairement à Yan, la jeune femme n'a été traversée par aucune balle : elle est donc saine et sauve. Cependant, l'atterrissage n'est pas si doux et princier qu'elle aurait pu l'espérer… et comme Yan qui glisse sur plusieurs mètres, Maya roule et termine dans une sorte de boue vaseuse, près d'un gros rocher.

En rampant, elle parvient rapidement à se dégager de cette terre humide qui colle à ses vêtements et à sa peau, puis elle se redresse et s'assoit contre un arbre. Mis à part un mal de dos, tout va bien.

Première étape : commencer par se débarrasser de ces menottes. Les mains dans le dos, Maya ne voit absolument pas ce qu'elle fait… par contre, elle comprend très rapidement que ses efforts resteront sans doute vains. Elle a beau essayer de tirer sur les chaînes pour les briser ou tenter de glisser ses poignets hors des anneaux, c'est impossible… quand bien même ses mains et ses poignets sont très fins par rapport à une personne adulte normalement constituée. Elle finit par grimacer, pester et se débattre violemment pour se défouler sur ces fichues chaînes, espérant un miracle qui n'arrivera pas.
Désormais agenouillée, elle finit par se calmer et soupire. À 20 mètres d'elle, Yan, blessé, perd beaucoup de sang… mais elle ne peut rien faire pour lui. Il ne la laisserait pas l'approcher de toute façon, et honnêtement, seul lui sait pourquoi.

Maya lève les bras, imaginant les passer par-dessus sa tête. Elle a beau être souple, ça ne passe pas dans ce sens-là… mais dans l'autre ? Elle glisse facilement ses mains menottées sous ses fesses, puis plie les genoux et passe ses poignets l'un après l'autre… c'est finalement très facile. Testé et approuvé.

Les deux mains devant elle, il lui est désormais possible de voir ce qu'elle fait… et d'aider Yan, qu'importe les menottes ou les refus du bonhomme à être secouru. Elle parcourt doucement et silencieusement les 20 mètres qui les séparent… puis elle s'accroupit. Pas tout à fait à côté de lui dans un premier temps, vérifiant son comportement à son approche. Rien. Il est soit groggy, soit dans les vapes… ou alors, il accepte qu'elle approche sans ronchonner. Alors elle se relève et, sur la pointe des pieds, approche encore… puis tente d'évaluer les dégâts.

- Soit zen, il n'y a pas de danger. Il n'y a que moi dans les parages et je suis menottée… fait-elle en levant ses poignets pour bien montrer les liens et en faisant tinter le métal. … alors, si tu veux me maîtriser, ce sera facile, je ne me défendrais même pas. Pour tes blessures… ça doit faire mal… mais je pense que ce n'est pas trop grave. Ce sera réparé rapidement par les guérisseurs de l'académie.

Est-ce qu'il entend ce qu'elle lui dit ? Les expressions de son visage ne sont pas très orthodoxes, Maya ne parvient pas à deviner. Et ça, c'est qu'il y a de pire pour elle…

- Par contre, pour notre chasse au Bigfoot, je crois que c'est malheureusement terminé.

C'est là qu'interviennent le ton, la voix et le contrôle de soi : Yan n'a pas à deviner ses sentiments vis-à-vis de ce sujet quand elle prononce cette phrase… alors elle l'en empêche. Plaisanterie ? Déception ? Autre chose ? En le laissant éventuellement trop cogiter, elle risque de le laisser s'imaginer mille et une choses… alors, elle reprend avec beaucoup plus de tonus.

- Tous ces policiers, n'empêche… ! Tu as un pouvoir incroyable ! Réussir à mettre K.O. toute cette bande d'adultes entraînés, c'est vraiment digne d'un dieu. Je crois bien que tu vas réussir, Yan. Et après, tu pourras aider et protéger qui tu voudras !

Elle lui donne une tape amicale avec ses deux mains sur son épaule valide, tout en lui lançant un sourire et un clin d'œil amusés. S'il n'a rien entendu, alors au moins, il sentira ce geste d'affection. Seulement, il ne faut pas non plus croire qu'elle rit de sa situation. Il est blessé, elle sourit… mieux vaut ça que de s'inquiéter inutilement.

- Je te ramène chez toi ou tu préfères te reposer un peu avant ?

Peu importe sa réponse : Maya ne peut pas encore déployer ses ailes… il leur faudra patienter au moins quelques minutes. D'ici là...
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Dim 5 Oct 2014 - 16:24
Son corps était lourd, si lourd qu'il pouvait à peine bouger, ses ailes disparurent dans un éclat de lumière, et s'aida de toute ses forces pour essayer de se relever, les bras devant, mais rien n'y faisait... il était fatigué et surtout gravement blessé. Petit à petit tout ses souvenirs se remboîtaient les uns les autres, pour former à nouveau la réalité. Il en choppa d'ailleurs une migraine affreuse qui le fit tourner sur le dos, tout devenait un peu plus claire désormais. Il venait de se souvenir de tout ce qu'il avait vécu avec... Maya. Même de sa chute, de Rain blessée, et l'annonce de la mort de Ritsu. Il était mort, c'est vrai... Il venait d'utiliser ses pouvoirs contre Maya, il aurait voulu crier de rage et se frapper lui-même mais le mal était déjà fait, et de toute manière il en était incapable.

Il tourna la tête péniblement vers Maya qui tentait de se défaire de ses liens, mais c'était impossible, même pour un dieu les menottes sont une plaie, surtout quand le dieu en question à toujours une force humaine en soit. Néanmoins elle réussi à passer ses de son dos à l'avant, comme ça elle pourrait avoir un peu plus d'équilibre et pouvait s'aider plus facilement à se relever. Dans un premier elle vint ramper jusqu'à lui, elle devait être terrifiée de lui, elle n'avait aucune confiance à lui accorder d'ailleurs après ce qu'il s'était passé. Il la comprendrait d'ailleurs.

- Soit zen, il n'y a pas de danger. Il n'y a que moi dans les parages et je suis menottée… fait-elle en levant ses poignets, montrant par la même occasion les menottes dont elle n'arrivait pas à se défaire. … alors, si tu veux me maîtriser, ce sera facile, je ne me défendrais même pas. Pour tes blessures… ça doit faire mal… mais je pense que ce n'est pas trop grave. Ce sera réparé rapidement par les guérisseurs de l'académie.

L'académie ? Non... non... il n'avait pas le droit d'y retourner, pas après ce qu'il s'était passé, pas après ce qu'il avait infligé à Maya. Pas après l'acte qu'il avait commis quelques jours auparavant lorsqu'il y a eu ces incidents à l'académie qui était devenu une histoire personnelle... Il resta silencieux, ne préférant pas répondre pour le moment, ou plutôt, il ne savait pas quoi dire surtout.

- Par contre, pour notre chasse au Bigfoot, je crois que c'est malheureusement terminé.

Il rigola péniblement, malgré tout ça elle réussi à lui faire retrouver un peu le sourire tout de même, mais rigoler lui faisait un mal de chien. De son bras valide il vint poser la main sur son épaule. oui c'est vrai, leur petite "balade" était bel et bien finit, finalement tout ceci n'aura pas duré bien longtemps, à croire qu'il attirait le malheur sur lui, comme si le destin était contre lui.

- Tous ces policiers, n'empêche… ! Tu as un pouvoir incroyable ! Réussir à mettre K.O. toute cette bande d'adultes entraînés, c'est vraiment digne d'un dieu. Je crois bien que tu vas réussir, Yan. Et après, tu pourras aider et protéger qui tu voudras !

Son sourire disparue, "protéger", voilà bien la dernière chose qu'il savait faire... il n'a pas pu protéger Ritsu, ni Kate, ces deux là sont mort, d'autres élèves ont également succombé à certains combats, Rain fut grièvement blessée, la maison de ses parents et de sa soeur fut complètement détruite, et voilà maintenant qu'il venait de blesser Maya, non, définitivement protéger ne faisait pas partis de son vocabulaire... Et lui qui voulait utiliser son pouvoir pour ça, c'est pour ça et uniquement qu'il s'était durement entraîné, qu'il avait subit tout ça avec son maître et voilà où il en est désormais.

- Je te ramène chez toi ou tu préfères te reposer un peu avant ?

- Non... rentre... à l'académie. Dit-il péniblement. Il voyait bien que Maya avait peur d'avoir mal compris dans ses paroles, mais il lui avait bel et bien dit de rentrer à l'académie, seule, sans lui. Laisse- moi ici. Je ne mérite pas... de retourner là-bas.

Devait-il lui expliquer pourquoi elle devait le laisser ? Peut-être, au moins comme ça elle pourra l'abandonner sans regret.

- Tu ne comprends pas... je t'ai fais du mal, et j'ai collaboré... avec un renégat pour tuer l'un des leur... il était une menace pour, l'académie... mais j'ai été aidé par l'un d'eux... Il finit sa phrase en toussant. Il n'allait pas mourir, mais il était mal en point, et il préférait rester sur terre pour ça. Fuir l'académie, fuir les renégats, voilà ce qu'il devait faire, fuir... c'est tout ce dont il a été capable de faire et c'est tout ce qu'il sera capable de faire à jamais.

On aura fait une belle petite balade quand même... Dit-il avec un léger sourire en coin.

Avec ça peut-être qu'elle se décidera à partir, il ne voulait pas de son aide, mais surtout il ne la méritait pas. Il n'avait plus qu'à affronter son propre destin, et repartir d'un autre pied, qu'il soit bon ou mauvais. Maintenant le problème c'était de savoir si elle allait accepter ça, que ce soit son histoire ou le fait de le laisser seul ici.




Veux-tu connaître mon histoire ?
♣ Veux-tu voir mon journal ? ♣
Code couleur ~ #EC9D01
♥ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 830

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Mar 7 Oct 2014 - 22:39
Moment de flottement…
… puis Maya pouffe de rire.

- Ah, ce que tu es bête Yan… fait-elle en se fichant de lui. Tu sais qui je suis ? Tu ne te rappelles plus ? Maya Tensho. Tensho, tu sais, la fille du type qui a foutu une belle pagaye à l'Académie en créant un groupe… les renégats je crois.

Quand quelqu'un qui a des pouvoirs et des capacités telles que Yan se rabaisse ou se dénigre, Maya l'a mauvaise. Elle sourit et paraît amusée, mais au fond, elle est dégoûtée de ce comportement insupportable. Ce comportement qui d'habitude, bizarrement, est le sien…

- Si tu veux que je te fasse du mal en retour, pour qu'on soit à égalité, ça peut très bien se faire aussi.

Et elle pose ses mains sur l'épaule blessée de son acolyte, sans aucune hésitation. Quand on parle et qu'on demande des choses, il ne faut pas le prendre à la légère… et Yan va regretter de s'être laissé aller de la sorte. Non seulement, Maya va toucher sa blessure, mais va ensuite commencer à presser ses doigts autour de la plaie… puis carrément insérer le bout de son index directement dans la chair. Monsieur peut gueuler, se débattre, tout ce qu'il voudra : elle ne lui fera pas le plaisir de s'arrêter.

Est-ce équivalent à ce qu'il lui a fait ? Est-ce qu'elle lui rend la monnaie de sa pièce ? Pas du tout… puisque du point de vue de l'adolescente, elle n'a pas été blessée plus que de raison et elle ne lui en veut pas. Ou plutôt, elle ne lui en veut déjà plus. Par contre, en se plaçant du point de vue de Yan… lui pense sûrement que ça ne suffit même pas. La douleur qu'il lui a infligée est impardonnable et ce que Maya fait… ce n'est rien à côté. Une punition méritée, tout au plus.
Entre blessure physique et blessure psychologique, il a raison : il y a un gouffre énorme… mais qui est-ce qui doit souffrir pour remettre Yan dans le droit chemin ? Qui est-ce qui doit prendre sur elle pour faire un truc ignoble contre nature afin que l'autre revienne à la raison ?

Maya finit par s'arrêter, puis pose ses doigts ensanglantés sur la joue du garçon, pour y répandre un peu de sang.

- Voilà, j'espère que tu es content. Moi, pas tellement, ça ne m'amuse pas… mais soit, si c'est ce que tu attendais et que ça nous permet d'être à nouveau sur un pied d'égalité, c'est cool. Maintenant, je peux te reposer la question : est-ce que je te ramène chez toi maintenant ou plus tard ?

La jeune femme s'est relevée et lui a tendu la main, tout sourire.
Maya joue la dure, elle veut le faire réagir… mais il est vrai que ses actes sont peut-être disproportionnés. Elle le torture pour se rabaisser dans son estime, pour qu'il se sente moins abattu, moins coupable… moins méchant que ce qu'il croit être. Dans le monde, il y a pire que lui… et ce pire est tout de même en course pour devenir un dieu, alors, pourquoi pas lui ? Pour lui imposer ce genre d'argument, l'apprentie déesse ne pouvait pas simplement lui parler et le convaincre avec des mots. Mieux valait agir… et même, continuer d'agir en méchante.

Le fait est qu'elle joue aussi à la gentille… souriant et proposant de le ramener parmi les siens : c'est le double jeu. Plus méchante que lui, mais pourtant si…

- Indice : la réponse ne peut pas être « oui » ni « non »…

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Maya ne se sent pas… géniale. Elle se sent bête, immonde… pire que tout. Elle saura se punir comme il se doit plus tard, quand elle aura emmené Yan à l'infirmerie et qu'elle se retrouvera seule dans sa chambre. Jusque-là, il lui reste à le convaincre, ce qui passe nécessairement par des questions ou de la violence en cas de refus. Peu importe qu'elle ne soit plus son « amie » ensuite, pourvu qu'il soit sauf et qu'il continue dans la bonne directement. Les relations amicales unidirectionnelles, Maya connaît et maîtrise, pas de soucis là-dessus. Elle saura se montrer bonne envers lui, qu'importe ses émotions ou sentiments envers elle.
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Sam 11 Oct 2014 - 6:06
Au début elle commença par rire, Yan ne savait vraiment pas pourquoi, est-ce qu'il avait dit quelque chose de drôle dans ses propos ? Aucune idée, son esprit étant encore assez flou il et ne pouvait même pas se rappeler de ce qu'il venait de dire à l'instant même, c'est alors qu'elle pris la parole, et qu'il ne s'attendait pas à ce qui allait suivre?

- Ah, ce que tu es bête Yan… fait-elle en se fichant de lui. Tu sais qui je suis ? Tu ne te rappelles plus ? Maya Tensho. Tensho, tu sais, la fille du type qui a foutu une belle pagaye à l'Académie en créant un groupe… les renégats je crois.

Tensho... Tensho... il mis un petit temps de réaction avant de comprendre et de remettre petit à petit ses souvenirs en place, oui, il avait déjà entendu parler de lui, c'était à un moment où il n'était pas encore arrivé à l'académie, mais il eu quelques retour de ce qu'il avait fait et crée. Qui aurait cru que l'un des directeurs de cette académie soit à l'origine de la guilde noire actuelle ? Personne n'aurait pu le prédire. Pas même le plus grand des visionnaires.

- Si tu veux que je te fasse du mal en retour, pour qu'on soit à égalité, ça peut très bien se faire aussi.

Yan était stupéfait par les paroles qu'elle venait de dire, au début il n'y croyait pas, il pensait à une boutade, une farce de mauvais goût, mais il fallait bien croire que non, elle vint appliquer sa main contre son épaule blessée, l'effet se fit ressentir immédiatement, une vive douleur se faisait soudainement ressentir et parcourra le long de son corps, atteignant irrémédiablement l'autre blessure. Yan serra les dents à tel point qu'il pensait qu'elles se briseraient à force, mais c'était le seul moyen de ne pousser des gueulantes qui pourrait être entendu depuis tout le pays.
Elle continua à lui faire mal et poussa même un peu plus le vice, en y insérant son index, cette fois là Yan ne pu s'empêcher d'arracher un cri de douleur faisait trembler la terre autour d'eux, son esprit tourmenté par la douleur ne contrôlant donc plus son pouvoir. De son vivant il y avait une expression qui disait "Vaincre le mal par le mal", c'était peut-être vrai et pour le coup, il était d'accord avec cette dernière, mais est-ce que ça avait réparé ses actions ? Ou du moins les avait effacé ? Pas tellement.

- Voilà, j'espère que tu es content. Moi, pas tellement, ça ne m'amuse pas… mais soit, si c'est ce que tu attendais et que ça nous permet d'être à nouveau sur un pied d'égalité, c'est cool. Maintenant, je peux te reposer la question : est-ce que je te ramène chez toi maintenant ou plus tard ?

En tout cas Yan retiendra sa franchise et surtout son tempérament. Là il ne pouvait pas dire qu'il était tombé sur une enfant de coeur, mais au moins ça lui avait remis quelques idées en place, c'était peut-être toujours ça de gagné. C'est alors qu'elle se releva pour de nouveau lui demander si elle voulait l'aider à se relever, pour le coup il ne savait plus ce qu'elle faisait, quel était le message qu'elle voulait faire passer dans ses actes et ses paroles ? Il fallait dire que son esprit n'était pas très clair non plus, mais aurait-il quand même compris sans ces blessures ? Pas sur non plus... que devait-il faire ? Se relever pour avancer, ou bien rester couché pour se reposer un peu, car il en avait un peu besoin, même si ce n'était ni le moment ni le lieu.

- Indice : la réponse ne peut pas être « oui » ni « non »…

Et bien, ça ne faisait pas énormément de choix, mais il allait devoir se décider, car le temps n'était clairement pas en leur faveur, alors que le ciel était juste un peu nuageux, mais des nuage couleur crème, ou chantilly, c'est comme vous voulez, le voilà maintenant devenu menaçant, gris, presque noir en plus d'entendre maintenant quelques grondements au loin. Sans mot, il pris la main de Maya pour se relever, il n'y avait plus que ça à faire, mais la tâche se révéla beaucoup plus compliquée que prévue, à peine remis sur pied qu'il posa les deux genoux à terre après seulement deux malheureux pas... il n'allait pas aller bien loin de cette manière, mais il devait se faire violence lui-même un peu et marcher, marcher, marcher...
Pour ça il essayait de penser à autre chose qu'à ces blessures, comme les paroles de Maya, Maya Tensho. Bien que beaucou de monde ne retienne en général que le nom, c'était bien Isanagi Tensho et non Maya Tensho qui était à l'origine de la création de cette guilde noire, comment une fille comme elle pouvait être directement lié ? Elle avait une certaine joie de vivre, limite enfantine, c'est ce qu'il avait constaté lors de cette petite balade. S'il était encore là c'était grâce à elle, elle lui avait foutu une bonne claque dans la tronche, il la considérait comme proche, mais quand était-il maintenant après tout ça ? Après quelques minutes de marche il n'y avait eu aucune paroles échangées, le temps se faisait froid en plus de l'ambiance, mais ça c'était entièrement la faute de Yan, après avoir agit comme un idiot il en payait les conséquences, c'est alors qu'il pris la parole, un peu avec souffrance, il fallait l'admettre, ne serait-ce que pour mettre les choses au clair de ce qu'il pensait d'elle et qu'elle ne se fasse pas de fausse idées.

- Tensho... j'ai déjà entendu ce nom là. Mais je ne connais pas Maya Tensho, je connais juste, Maya. Finit-il avec un léger sourire en coin.

Il avait honte de lui et il voulait au moins dire ça, seulement il fallait croire que son esprit et son corps étaient à leur limite. Juste après ça il s'effondra inlassablement sur le sol, incapable de bouger ne serait-ce que le petit doigt, à demi-conscient, il ne réagit même pas aux quelques gouttes qui venaient de tomber sur lui. La pluie s'annonçait, elle arrivait et lui ne pouvait rien faire, il était arrivé aux limites de son corps, comme quoi, même les demi-dieux avaient leur propre limite. Est-ce que Maya allait l'emmener directement en le portant ou bien trouver un abri, pour trouver le temps de se reposer ? Il ne savait pas, il ne savait pas si elle lui parlait, ni s'il y avait quelqu'un à proximité, ou même ne serait-ce qu'un animal. Il pourrait y avoir un ours qu'il ne pourrait même pas bouger. Il était plus devenu un poids mort qu'un compagnon de route désormais.

HRP:
 




Veux-tu connaître mon histoire ?
♣ Veux-tu voir mon journal ? ♣
Code couleur ~ #EC9D01
♥ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 830

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Sam 18 Oct 2014 - 12:16
Quand elle l'a aidé à se relever, elle était contente, joyeuse qu'il montre de la bonne volonté. Quand elle l'a vu marcher sans l'aide de personne, elle était encore plus ravie de constater qu'il n'abandonnait pas, même face à la plus terrible des douleurs. Et quand elle le voit chuter lourdement... elle se dit qu'elle aurait mieux fait de lui servir d'appui plutôt que de le regarder tituber sans rien faire.
D'un coup, elle se rend compte... et se maudit d'être si peu attentionnée.

Maya se précipite au côté de Yan, l'allonge correctement sur le côté et tente de l'appeler. Les yeux du jeune homme sont dans le vide et il ne bouge pas d'un pouce... mauvais signe. Elle approche son oreille de sa bouche pour entendre ou sentir son éventuelle respiration. Il souffle ; elle soupire puis sourit en se redressant, rassurée. Puis, elle le regarde. Elle rabat doucement ses paupières pour fermer ses yeux, puis observe à nouveau son air endormi détendu… techniquement adorable. Adorable ? Amusant, oui ! Elle le prendrait bien en photo avec son téléphone, juste pour pouvoir lui remettre ça sous les yeux plus tard… rien que pour le chambrer.
Le temps se couvre davantage et les premières gouttes de pluie commencent à tomber, interrompant Maya dans son entreprise malhonnête. Levant la tête, l'apprentie déesse constate que le ciel est triste… noir, menaçant, en colère. Avant qu'un véritable déluge ne s'abatte sur eux, il faudra trouver un abri et y transporter le corps inanimé de Yan… parce que non, ils ne partiront pas tout de suite. Trop dangereux. Voler par ce temps, qu'on soit humain ou dieu, c'est aller au-devant de risques inconsidérés… et bien que Maya adorerait sans doute virevolter entre les éclairs grâce à ses ailes divines, elle ne pourrait pas se le permettre en transportant Yan avec elle. Il faut être un minimum responsable et lucide… malheureusement.

Elle relève son camarade, le serre fort contre elle et le traîne jusque sous un arbre très large.
Là, elle s'assoit contre le tronc, puis pose la tête de Yan contre elle, espérant qu'il sera ainsi confortablement installé… ou du moins, mieux qu'à même le sol.


Quelques secondes plus tard, c'est une véritable trombe d'eau qui s'abat dans les environs. Maya et Yan patientent, à l'abri sous des branches et des feuillent formant un parapluie naturel parfait. L'orage gronde et se rapproche, mais les deux apprentis ne risquent pas de se faire foudroyer : il y a, dans cette zone, bon nombre d'arbres ou d'éléments naturels bien plus hauts que l'espace d'où ils se protègent de la pluie actuellement. Des rochers, la montagne… ce ne serait vraiment pas de bol si les éclairs les prenaient soudainement pour cible. Et quand on parle de malchance et d'un membre de la famille Tensho dans la même phrase… mieux vaut se méfier : le pire a de grandes chances d'arriver. Dans ce cas, Maya est prête : si les nuages et les éclairs approchent trop… elle déploiera ses ailes et s'en servira pour les abriter tous les deux. Des ailes divines, ça doit pouvoir encaisser ce genre de choc électrique… pas vrai ?

Pour prendre son mal en patience, Maya fredonne une mélodie plutôt calme et douce. L'état de Yan ne l'inquiète pas plus que ça, surtout depuis qu'elle a inspecté ses blessures et remarqué qu'elles ne saignaient déjà pratiquement plus. Il est simplement épuisé, vidé, complètement terrassé par la fatigue. Ce qu'elle note aussi, pour son propre compte et sa satisfaction personnelle, c'est qu'il… ce serait difficile à expliquer, mais elle imagine que s'il s'est ainsi « laissé aller », c'est parce qu'il se sentait dans une zone de confiance. Il savait qu'elle veillerait sur lui en cas de danger. Bon… d'un sens, c'est peut-être un soupçon présomptueux… mais pourquoi est-ce que, pour une fois, elle n'aurait pas le droit de se sentir… limite… importante ? Utile ? Bonne à quelque chose ?

Persuadée qu'il n'entend rien ou que son cerveau ne pourra traiter l'information, elle lui raconte une histoire… son histoire. Qui est Maya, qui était Maya Su Lin, l'humaine Coréenne qui n'a jamais connu son père, qui est Maya maintenant, celle qu'il a rencontrée il y a peu. Elle condense les informations, y ajoute des touches d'humour et des passages tristes… sans jamais aller trop loin dans l'explication du malheur. Chacun ses petits soucis après tout, inutile de les partager juste pour partager.

- … et si je l'avais suivi, j'aurais peut-être été ton ennemie aujourd'hui, qui sait… Mais non ! Impossible, je ne suis l'ennemie de personne, je suis prête à aimer tout le monde. Reste que quand 95 % des gens ne sont pas prêts à t'aimer toi ou ne veulent même pas essayer de te connaître, tu te poses des questions. Elle pouffe de rire. C'est comme toi, Yan, regarde : il t'a suffi de tomber sur la tête pour m'oublier. Et boum, tu as voulu m'attaquer ! Je ne sais même pas si j'ai été surprise au final. Oui, peut-être sur le moment… mais avec le recul, je dois avoir une tête qui inspire la méfiance, la malhonnêteté peut-être même, alors c'était une réaction normale. Tu sais quoi ? Je crois que tu vas te réveiller à l'infirmerie de l'académie et tu vas te demander si toute cette histoire était réelle ou non. Tu me verras en cours, mais tu ne viendras pas vers moi… comme pris d'un doute. J'aurais beau tourner la tête vers toi et sourire, tu ne sauras pas si ce signe t'est destiné ou non. Et au bout d'un moment, tu m'oublieras effectivement… au moins, ce sera ça de gagné pour toi !

Il pleut toujours, mais ce doit faire maintenant 10 bonnes minutes qu'il n'y a pas eu d'éclair ni de tonnerre. S'il y a une accalmie temporaire, il doit être temps de partir, pas vrai ?

- Ça aurait pu se passer autrement, je regrette d'être Maya Tensho, et pas juste Maya. dit-elle tout sourire en se relevant.

Pour la deuxième fois qu'elle va transporter Yan aujourd'hui, elle va le garder bien contre elle, poser sa tête contre son épaule pour éviter qu'il ne la gêne, puis déployer ses ailes et s'envoler. Direction les montagnes, pour retrouver le moyen de transport qui les renverra tous les deux à l'académie.
Sur le chemin, la pluie se transforme petit à petit en neige, au fur et à mesure qu'ils montent en altitude et traversent le massif montagneux. Maya profite pour regarder le paysage enchanteur qui se présente sous ses yeux, quand la brume n'est pas là pour gâcher la vue. Elle retrouve la statue géante à l'air menaçant, qui semble être dans une position différente… Combien de choses pareilles ont été construites dans ces montagnes ? C'est fou. Et bientôt, voyant des traces étranges dans la neige, elle ralentit et se stabilise dans les airs. Des traces alors qu'il neige : ce sont des traces fraîches qui datent de quelques minutes tout au plus. Elle observe et suit les marques des yeux comme pour remonter la piste… qui termine sur une forme vivante. Un être vivant.

Maya le regarde, les yeux grands ouverts, surprise… puis elle éclate de rire de bon cœur. Les vibrations de son rire doivent se transmettre et raisonner dans le corps de Yan, qui doit pouvoir comprendre ce qui se passe, même endormi.
Après s'être calmé et avoir fait un signe de la main à la créature, elle reprend la route.
Une traque au Bigfoot, hein ?
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 2912

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Sam 22 Nov 2014 - 18:43
Haaaaan ! Il était là ! x) Ces statues m'ont intriguée en tout cas, faudrait en faire quelque chose à l'avenir x) J'vois pas trop comment des blessures par balles peuvent ne pas être trop graves, surtout avec le peu de distance à laquelle elles ont été tirées mais bon... En tout cas, vous ne passez pas inaperçus tous les deux, le conseil va avoir du boulot !

Comme je l'ai dit je ne sais combien de fois, il serait particulièrement utile de te relire Yan, les textes à trous ça rend la lecture périlleuse x) J'aime particulièrement le premier paragraphe de la deuxième page "la jeune fille de le mettre à terre"...."elle voulait sans aucun le calmer"..."sinon elle lui déjà brisé le bras" qui finit par "sauf que Yan n'était pas en état de réfléchir" x) Ce ne peut qu'être un signe =P

Mis à part ça, vous faites un joli duo ^^ Et j'aime toujours autant te lire, Maya ♥

Maya Tensho : 985 xps
Yan Lando : 880 xps

Xps attribués : Yep



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥ Présidente du Maid Café Club ♥

Spoiler:
 
Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu...
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu...
» Qui a crée ces monstres? Les gnbistes/ lavalas ou les deux !
» modification de certain monstres
» Tour des âmes=> monstres
» voili mes monstres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Hors de la ville :: Montagnes et forêts-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page