Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu...

Aller à la page : 1, 2  Suivant
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 830

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Dim 25 Mai 2014 - 18:49
La neige au mois de mai… ça pourrait être cool si elle était encore bonne, fraîche et agréable à sillonner. Malheureusement, et à cause d'un temps trop clément ces derniers jours, celle-ci est devenue humide et poudreuse ; y faire quelques pas devient une galère indescriptible. Et bien entendu, c'est la pas bien grande Maya qui s'y colle.

À chaque pas, ce sont 40 à 50 centimètres de ses jambes qui s'enfoncent et disparaissent dans cette neige froide et mouillée. Notre déesse est-elle au moins bien préparée pour faire face à cet environnement ? Si l'on en croit cette jupette bleue et ces collants noirs, la réponse est définitivement non. Mais au vu de son visage, son expression, la demoiselle a plutôt l'air ravie. Elle ne s'obligerait pas à le faire en tous les cas : elle est libre, et ce n'est pas pour rien.
Elle gambade donc dans la neige, se frayant un chemin dans les vallées des montagnes environnantes, là où rugissaient encore les avalanches quelques heures plus tôt. À la vitesse supersonique de 1km/h, elle est en quête de cette légende, ces ragots entendus sur beaucoup de sites d'informations : on aurait aperçu une forme de vie nouvelle, une espèce soupçonnée d'exister mais jamais observée, croisement entre un être humanoïde et un primate… le Bigfoot. Il y a grandes chances que, comme toujours, ce soit une fausse information, une ombre, un déguisement, voire un effet visuel… mais la curiosité l'emporte sur tout. Après tout, pourquoi pas ? Il suffit de penser à tous ces monstres que l'on trouve à l'académie et dans ses environs pour se convaincre que oui, une telle créature pourrait exister sur Terre sans que personne ne l'ait encore jamais repérée.

Alors que la journée était radieuse, voilà que le temps se gâte : en l'espace de quelques minutes, un épais brouillard s'est levé et on ne distingue bientôt plus rien passé les 5 mètres. Un vent glacial de nord se met à souffler, soulevant et entraînant des flocons de neige dans sa course. C'est le moment idéal choisi par le dea'portable pour se mettre à vibrer.

- Réseau inexistant.
- Huuum… mon dieu, c'est trop horrible.

Peut-être qu'un jour, elle se décidera à déployer ses ailes divines pour parcourir les montagnes plus rapidement ou pour retourner au village le plus proche… mais il faut croire que ce n'est pas du tout dans ses intentions pour le moment. Elle a le temps, chose qui d'habitude, manque à tout le monde. Et ce temps, elle va l'utiliser afin de marcher, s'amuser dans la neige et… attraper un bon coup de froid avant la chaleur étouffante de l'été.

Enfin, à une dizaine de mètres - ou serait-ce moins ? - une ombre se dessine dans le brouillard, puis disparaît. Maya cligne des yeux, se demandant si sa vision ne lui joue pas des tours, puis elle sautille en avant pour tenter de se rapprocher. L'ombre se dessine à nouveau, mais cette fois, elle ne bouge pas. Alors, imitant ce comportement, Maya s'arrête. Elle espère que ce n'est pas le bruit de ses pas s'enfonçant dans la neige qui dérange la… chose qui se tient droit devant elle. Doucement, après avoir repris confiance, Maya s'approche, non plus en levant les jambes comme une forcenée, mais en creusant un sillon dans la neige à l'aide de ses genoux. Après cinq minutes d'effort… elle se retrouve devant un rocher haut d'au moins 3 mètres… et un précipice qu'elle ne remarque que trop tard. La déesse glisse et se retient de justesse au bord de la falaise. Sans perdre son sang-froid, elle remonte après avoir soupiré de soulagement, puis elle s'adosse au rocher pour se protéger un peu du vent et souffler.
Bruit sourd dans la direction du précipice, suivi d'un tremblement de terre. Déséquilibrée, Maya effectue nombre de gestes ridicules pour ne pas tomber, puis s'accroche fermement au rocher. Une fois le séisme calmé, elle se demande sérieusement si elle a bien fait de venir. Jamais elle n'a signé pour rencontrer Godzilla…

La déesse se relève et se met en tête de désormais suivre le précipice, voir où il pourrait la mener. La neige ne s'est pas trop accumulée à cet endroit, ce qui rend la marche beaucoup plus aisée… mais à peine 100 mètres plus loin, voilà qu'une nouvelle ombre pointe le bout de son nez. Ça commence à bien faire… oui, déjà. Alors, la déesse avance vers l'ombre de manière désinvolte, sans même prendre garde. Le contour de celle-ci se fait de plus en plus précis, on distingue un corps, un cou, un visage, des couleurs… et finalement, une personne.

- … bah… ?

Exactement : une personne, ici… de la même façon qu'elle.
Et en plus, elle le reconnaît… sans pouvoir mettre un nom sur son visage.
Pas de doute pourtant : c'est un apprenti dieu.

- Qu'est-ce que tu fais ici ?
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Lun 26 Mai 2014 - 0:39
Voilà quelques semaines que Yan n'avait pas bougé, restant dans sa chambre à se morfondre sur lui-même... il ne vallait pas mieux qu'un renégat au fond, il avait tué de sang froid une personne, quand bien même c'était un meurtrier, il s'était abaissé à son niveau au final. Que faire ? Il ne savait pas lui-même... allé voir Rain ? Sûrement pas, il risquerait de prendre la plus grosse déculotté de sa deuxième vie, affronter un dragon serait équivalent à une partie de pétanque à côté de ce qui pouvait l'attendre si jamais il avouait à son maître tout ce qu'il s'était passé.
Il se souvenait encore de son petit périple, et surtout de ses montagnes, au fond, ses montagnes lui avait vidé l'esprit, peut-être serait-il bon d'y retourner ? Peut-être que ce paysage était le remède contre sa négativité d'aujourd'hui et d'hier.

C'était donc décidé, il allait partir de nouveau pour cette montagne pour "prendre l'air", peu importe les retombés, à l'heure actuelle c'était vraiment la dernière chose dont il pouvait se soucier, il se demandait plus s'il n'allait pas sombrer dans la folie plutôt qu'autre chose, que ce soit maintenant ou bien plus tard, jamais il n'aurait cru un jour que cette pensée lui viendrait à l'esprit "Suis-un apprentis-dieu... ou bien...", pitoyable, ridicule... c'est ce qu'il pensait après coup, mais au final il était bel et bien mitigé, il était au beau milieu d'un pont et devait choisir l'un des deux rivages qui s'offraient à lui.

Même s'il partait juste pour faire une sorte de petite randonnée, pas question de partir sans son arme qu'il rangea bien soigneusement le long de son dos. Le voilà partit maintenant pour ses même montagnes, juste le temps d'aller au port des deux dimensions et de prendre une embarcation. Le voyage ne sera pas long, mais, suffisamment quand même pour apprécier "la ballade".
Bien que court, le trajet lui avait fait du bien. C'était le même rivage, les mêmes reliefs... pas de toute, c'était bien ici qu'il avait "atterrit" par hasard il n'y avait pas si longtemps que ça. Il entama donc sa marche, le décors avait bien changé. Quand bien même c'était un moi où il était supposé faire chaud, il y avait de la neige un peu partout, mais pas la neige blanche que tout le monde voit dès que cette dernière tombe émerveillant de multiples yeux, non... ici c'est une neige  mélangé à la terre, cette neige ne datait pas vraiment d'aujourd'hui mais elle tenait le choc. Cependant, plus il avançait et plus la neige devenait blanche, et avant même qu'il s'en aperçoive, le brouillard était tombé. un brouillard assez épais en sois, et pas moyen d'utiliser ses ailes, ce serait trop dangereux par ce temps, il n'avait pas encore assez d'expérience et d'heures de vol pour naviguer comme il le souhaitait.

Après quelques heures de marches, ou minutes ? Aucune idée en réalité, quelques temps nous diront. Une légère secousse avait son apparition. Il ne manquerait plus ce séisme soit plus fort et il aurait gagné le pompon, pour une balade qu'il pensait calme c'était déjà bien mal partis.

- … bah… ?

Yan se retourna brusquement, que faisait une jeune fille par ce temps dans un endroit comme celui-ci ?? Il n'eût même pas le temps de poser la question que cette dernière posa elle même cette question.

- Qu'est-ce que tu fais ici ?

Il la regarda de haut en bas, et inversement... il était sûr et certain de l'avoir déjà vu quelque part. Sûrement pas lors de sa première vie... ça voulait donc dire que c'était une déesse, oui... mais, qui ? Question pour le moins classique et pourtant on se la posait quand même !

- Sûrement pas la même chose que toi visiblement... Fit-il en croisant les bras.

Cette jeune fille qui devait sans doute approximativement avoir son âge, n'avait rien d'une personne faisant de la randonnée, quelle idée de venir par ce temps en jupe et collant ? Elle devait sûrement avoir froid, mais ça n'avait pas l'air de la gênée plus que ça, pire, on aurait pu croire qu'elle était perdue mais même pas en fait... elle ne donnait pas du tout l'impression de s'être égarée ou quoique ce soit. Sinon sa première question aurait été de demander le chemin non ? Ou pas ? Bon, il allait tout de même lui poser la question pour être sûr...

- Je te retourne la question... que fais-tu ici ? Te serais-tu perdue ?




♣️ Veux-tu connaître mon histoire ? ♣️
♣️ Veux-tu voir mon journal ? ♣️
Code couleur ~ #EC9D01
♥️ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥️
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 830

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Mar 27 Mai 2014 - 18:17
Pas moyen de s'en rappeler. Il lui semble pourtant que c'était un nom simple, en une ou deux syllabes… ou plus. D'ailleurs, Maya serait bien incapable de dire où elle l'a rencontré. Peut-être se sont-ils aperçus pendant un cours, peut-être a-t-elle entendu son nom et vu son visage durant un appel… qui sait. Ils n'ont pas dû discuter ensemble, ce qui fatalement a réduit à néant leur chance de s'intéresser l'un à l'autre.
Surtout à elle de s'intéresser à lui, pour ne pas extrapoler sur le cas du garçon.

C'est amusant de constater que plus tard, ils se retrouvent finalement côte à côte, au milieu de nulle part.
Le monde des dieux est petit… et plutôt bien fichu, il faut l'avouer.

- Je serais perdue si j'avais une destination précise en tête… mais non, pas vraiment, j'y vais plutôt… hum… je n'en ai aucune idée ! termine-t-elle finalement, souriante et contente.

Quand on explore un large territoire et qu'en plus, le brouillard nous aveugle… pas facile de se fixer un objectif clair ou une stratégie de recherche. Mais au bout du compte, Maya n'est pas perdue tant qu'elle reste dans la montagne : elle le sera quand elle aura envie de rentrer et qu'elle ne saura plus dans quelle direction se diriger. Qu'il repose la question plus tard, la réponse aura sans doute changé.

Une puissante rafale de vent vient perturber les deux protagonistes dans leur échange. Les cheveux volent, les jupes aussi, quand bien même les apprentis parviennent à rester debout sur leurs deux jambes. Puis, la montagne s'apaise à nouveau, comme si de rien n'était. L'environnement joue contre eux, il faut croire qu'il ne leur veut pas nécessairement du bien.

Maya soupire, puis, regardant Yan exactement comme il l'a regardée quelques secondes plus tôt, elle croise les bras. Elle a déjà noté des choses sur lui, comme le fait qu'il n'aime probablement pas parler de lui. Quand on retourne une question sans y avoir préalablement répondu - ou si mal - c'est qu'on ne souhaite pas répondre. Pire : c'est sous-entendre que cela ne regarde pas Maya. Par contre, lui se donne le droit de poser cette même question, ce qui pourrait vouloir dire qu'il se sent au-dessus. C'est lui le boss et c'est à elle de répondre la première. Oui, rien que ça.
Du côté de la demoiselle, cela ne la gêne pas. Il pourrait lui poser autant de questions qu'il le souhaite, sur tout et n'importe quoi, elle accepterait volontiers de répondre et de se plier au statut qu'il aurait choisi pour elle. Question d'attitude et d'habitude envers les rencontres qu'elle considère comme amicales. Elle sait pertinemment qu'il n'y a aucune animosité derrière, elle parle juste à des gens maladroits.

- Je cherche le Bigfoot qu'on a vu aux infos. fait-elle en décroisant les bras et en regardant autour d'eux. Oui, je sais, c'est ridicule, je perds mon temps, je pourrais faire des choses cent fois plus utiles et mille fois plus importantes… mais je ne sais pas pourquoi, j'ai imaginé que cette créature pourrait être… dangereuse. Voilà...

Par rapport à lui, à sa propre raison d'être ici, elle a de quoi se sentir pas bien maligne.
Voilà ce que cela fait de devoir répondre en premier…

Maya frissonne. Non pas qu'elle regrette d'être si légèrement habillée, mais rester statique, comme ça, dans la neige et les courants d'air, ce n'est pas forcément très recommandé par les magazines de survie en milieu hostile.

- Si ça ne te dérange pas, on va marcher. Tu viens ou… ?

Elle n'attend pas son consentement et repart lentement dans la direction qu'elle empruntait avant de tomber sur lui, tout en tournant timidement la tête pour voir s'il la suit ou non. Il y a de grandes chances qu'en vérité, Yan préfère rester seul.
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Mer 28 Mai 2014 - 0:19
- Je serais perdue si j'avais une destination précise en tête… mais non, pas vraiment, j'y vais plutôt… hum… je n'en ai aucune idée ! termine-t-elle finalement, souriante et contente.

Voilà une bien étrange fille qui se tenait en face de lui, mais elle avait le mérite d'avoir le coeur chaud et le sourire aux lèvres contrairement à lui qui sombrait peu à peu. Elle n'avait pas froid aux yeux en tout cas, se balader sans savoir vraiment ou aller, sans avoir à se sentir perdu... décidément, même dans la mort il trouvait encore de quoi s'étonner. Puis le vent vint se mêler à la conversation, une chose dont Yan se serait bien passé, il mit sa main devant ses yeux pour les protéger de ce vent glacial, un vent aussi violent que court, quelques secondes s'étaient écoulées, assez pour faire soulever la jupe de la demoiselle... prévisible ? Aucune idée, mais Yan ne put faire autrement que détourné la tête et devenir rouge dans son petit coin. Lui pensait avoir perdu son côté timide, réservé, gêné... enfin bref, tout les mots dans le même genre qui pourrait vous passer par la tête... et bien visiblement pas !

L'instant d'après Maya le regarda de haut en bas de la même manière que lui l'avait fait, elle devait sans doute se faire quelques idées à son sujet, quoi exactement ? Aucune idée, et ça ne le regardait pas, enfin... il n'avait pas à savoir surtout. De plus, il n'était pas du genre indiscret, ou dans la limite du raisonnable en tout cas. Finalement la jeune fille au cheveux aussi clair que la neige pris la parole.

- Je cherche le Bigfoot qu'on a vu aux infos.... Oui, je sais, c'est ridicule, je perds mon temps, je pourrais faire des choses cent fois plus utiles et mille fois plus importantes… mais je ne sais pas pourquoi, j'ai imaginé que cette créature pourrait être… dangereuse. Voilà...

Il ne savait pas dans quelle sens il devait qualifier sa recherche de ridicule ? Chercher le bigfoot était une chose... après tout la Deus Academia était une pile d'information mystérieuse que les simples mortels ne pourraient même pas imaginer dans leur rêve les plus fous... en revanche... le chercher car c'était une créature potentiellement dangereuse... soit cette fille est inconsciente, soit elle aime le danger et l'excitation de ce dernier qui va avec... mais en soit ça revenait à de l'inconscience. La petite demoiselle avait un certain courage, ou une certaine folie pour vouloir rencontrer cette bête que tout les humains prenaient pour une légende.

- Si ça ne te dérange pas, on va marcher. Tu viens ou… ?

Sans même attendre de réponse elle avait déjà entamé sa marche. Peut-être qu'elle n'espérait même pas qu'il le suive compte tenu de sa froideur. Un froid encore plus dur que le vent de ces montagnes... il serait bien partit, mais il ne pouvait la laisser seule pour autant non ? Bon... outre le préjugé de la petite fille faible et fragile, qui n'était sans doute qu'un préjugé et rien de plus, car elle savait sans doute très bien se défendre, mieux que lui qui ça se trouvait.
Il avait envie de la suivre, peut-être que cette histoire de bigfoot lui fera penser à autre chose que l'obscurité dans un endroit ou la lumière trônait sur celle-ci. Ou était-ce simplement une excuse pour ne pas être seul ?

La solitude... une chose qui lui tendait les bras tout les jours, et qu'il essayait de fuir en même temps. Il ne savait pas lui-même où il en était, il redoutait de suivre le même chemin que Ritsu. En général quand on a un mauvais exemple en face de soit, on sait ce qu'il faut ou ne pas faire et pourtant, il commet certaines erreurs que Ritsu a lui-même fait par le passé.
Il suivit du regards la jeune fille, qui avait semblé le regarder du coin de l'oeil assez brièvement. Que devait-il faire ? La suivre ? Il lui tourna le dos, ne sachant trop que faire. Après une poignées de secondes qui semblait durer quelques minutes, il décida de se retourner à nouveau pour aller la rejoindre. Il n'allait pas la laisser toute seule, et il n'allait pas prendre la solitude dans ses bras cette fois-ci. Une fois après l'avoir rattrapée, et s'être mis à sa hauteur, il ralentis le pas pour être à la même vitesse qu'elle pour accorder un sourire sans la regarder, qui était juste plus de la timidité ou de la gêne qu'autre chose.

- Allons donc partir à la recherche de ce bigfoot.

De cette manière il espérait lui faire comprendre qu'il ne la prends pour une idiote ou une timbrée, ou quelque chose du genre.

[color=#EC9D01]- Je me nomme Yan. Re-enchanté, car il me semble t'avoir déjà rencontré mais...[color] fit-il en marquant une pause ou on voyait bien qu'il se sentait gêné. Je ne me souviens plus de ton nom...

Il se gratta machinalement la tête, une sorte de geste pour évacuer le stress qu'il avait en lui. Oui, il était stressé, il n'arrivait toujours pas à se faire à la compagnie, non pas que c'était dérangeant, mais plutôt qu'il s'y prenait mal pour aborder n'importe quel sujet.




♣️ Veux-tu connaître mon histoire ? ♣️
♣️ Veux-tu voir mon journal ? ♣️
Code couleur ~ #EC9D01
♥️ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥️
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 830

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Jeu 29 Mai 2014 - 23:34
Yan ! Exactement ! Elle ne s'en serait jamais rappelé… D'ailleurs, elle doute même de l'avoir entendu ne serait-ce qu'une fois maintenant. Yin, Yan, Yang… il aurait été facile d'utiliser une méthode mnémotechnique pour s'en souvenir, et ce serait surprenant qu'elle n'y ait pas pensé sur l'occasion. Peut-être était-elle obnubilée par quelque chose ou quelqu'un d'autre à ce moment-là. Remarquez, d'après ce qu'il vient de dire, Yan non plus ne semble pas sûr d'avoir bien rencontré Maya…
Quoi qu'il en soit, Yan Yan Yan, elle s'en souviendra désormais.

- Yan. Très bien. Moi, c'est Maya. fait-elle en s'arrêtant et en lui adressant un signe amical de la tête qui fait voltiger ses longs cheveux. Déesse de la matérialisation par le dessin.

RAS : rien à cacher, tout à révéler. Elle ne veut pas le mettre mal à l'aise à nouveau… d'autant qu'elle non plus ne se souvenait plus de son nom. La différence, c'est qu'elle ne lui aurait jamais posé la question, de peur d'avoir l'air malpolie. Comment est-ce que cela se serait passé ? Comment se seraient-ils appelés ? Trop tard, ce sont des questions dans le vent que Maya n'a même plus besoin de se poser. Que c'est bon de ne pas avoir à se prendre la tête, sans pour autant d'avoir l'air idiots...
En tout cas, ils se sont dits à peu près tout ce qu'ils avaient besoin de savoir d'essentiel l'un sur l'autre… tout le reste ne sera que du bonus. Et, pour autant qu'ils le sachent, aucune demande future ne sera source de gêne : ils ne savent rien, ils ne sont rien censés savoir.


Les deux jeunes adultes marchent, alors qu'on entend un bruit sourd et continu au loin. Il ne faut pas être devin pour deviner qu'il s'agit d'une avalanche, mais qu'ils sont tous les deux en sécurité puisque le terrain qu'ils pratiquent n'est ni ascendant, ni descendant. Une plaine au bord d'une falaise, la neige ne glisserait pas jusque-là. Après, qui sait ce qui se passe autour d'eux ?

L'un des deux protagonistes n'en a bizarrement que faire.

Yan n'a pas dit ce qu'il venait faire ici, même pas après que Maya ait elle-même répondu à la question. Pourquoi ? Sans doute parce que c'est top secret, parce que ça ne la regarde vraiment pas ou alors parce qu'il ne connaît lui-même pas la réponse à cette interrogation. Aucune raison d'être en montagne, aucune raison d'être ici, même aucune raison de suivre sa camarade… en 2 possibilités : soit il s'ennuie à mourir, soit… il n'a pas compris ce qu'était un Bigfoot et se méprend totalement sur les intentions de la demoiselle.

Alors que Yan semble persister à regarder droit devant lui, Maya n'hésite pas à observer longuement son visage, quasiment sans arrêt à vrai dire. Elle reste volontairement en retrait d'un demi-pas, afin que son accompagnateur soit la plupart du temps devant elle, mais qu'elle puisse choisir au besoin de la direction à prendre. Il ne faut pas qu'il comprenne ou qu'il s'imagine des choses, juste qu'il croit qu'elle éprouve plus de difficulté à avancer que lui. Dans le brouillard, vous me direz, peu importe qu'ils se dirigent tout droit ou qu'ils tournent de quelques degrés… mais au cas où, elle sait qu'ils longent une falaise et qu'il vaut mieux ne plus trop s'en approcher pour éviter les accidents.

- Dis Yan… je suis trop curieuse, mais qu'est-ce que… est-ce que tu sais ce qu'est un Bigfoot ? reprend-elle. Enfin, ce que c'est censé être ? Ce serait juste un animal d'une espèce encore inconnue, une sorte de croisement entre un singe, ou plutôt un gorille, avec un ours brun. Peut-être qu'il saurait communiquer ? T'imagine ? Parler avec un être intelligent d'une autre espèce ! Ça n'aurait sûrement absolument aucun intérêt, mais qu'est-ce que ça pourrait être amusant !

Comme on dit souvent avec Maya, pas besoin d'être deux pour faire la conversation. Qu'il sache à quoi s'en tenir ou non, ça se passera certainement de la même façon. Par contre, dans de nombreux cas, beaucoup de gens victimes de la machine à parler se sont sûrement déjà dits : "Mais Maya… à mon avis, c'est plutôt toi, l'être d'une autre espèce."

- Ou alors, peut-être qu'il serait plus proche d'une sale bestiole qui voudrait nous manger ! pouffe-t-elle.

Ça manque cruellement de sérieux et de discernement tout ça… et soit, Maya n'est pas la femme la plus facile à comprendre. Elle a déjà vu les entrailles d'une Bulette vivante, a déjà vécu cette situation insolite de se faire avaler tout cru… et malgré tout, aujourd'hui, elle est capable d'en rire sans avoir de sueurs froides.

Peut-être est-elle simplement devenue folle… ou peut-être que son caractère est désormais aussi dur et inattaquable que l'acier trempé. Dans les deux cas, l'inconscience n'est jamais loin.
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Ven 6 Juin 2014 - 23:30
Elle s'appelait donc Maya, il avait du la rencontrer une fois car sa tête lui disait bien quelque chose mais impossible de se souvenir où et quand exactement, enfin bref... cela n'a pas d'importance pour le moment. Par contre il ne voyait pas ce qu'elle voulait dire par la déesse de la matérialisation, elle pouvait créer n'importe quel objet ? Peut-être qui sait, il lui demandera sans doute plus tard pour lui faire une petite démonstration, si jamais elle était d'accord.

Après quelques instant de marche, un bruit que Yan n'avait encore jamais entendu parvint aux oreilles de ce dernier, mais ce n'était pas pour autant qu'il n'en devinait pas la cause, une avalanche venait de se déclencher quelques part autour d'eux, il n'y avait peut-être rien à craindre mais il valait mieux resté prudent, Yan était près à s'envoler en cas de pépin...

Après quelques instant le bruit sourd semblait avoir cessé, il pouvait donc relâcher un peu la pression, à priori il se faisait du souci pour rien, l'avalanche n'était du tout parvenu jusqu'à eux, une bonne nouvelle en soit. Il était venu pour faire une balade, pas pour servir de garde manger à la montagne. Il continuait donc à marcher, sans savoir vraiment ou aller, quand bien même il semblait être en tête, il avait plus l'impression de se faire guider par Maya, étrange non ?

- Dis Yan… je suis trop curieuse, mais qu'est-ce que… est-ce que tu sais ce qu'est un Bigfoot ? reprend-elle. Enfin, ce que c'est censé être ? Ce serait juste un animal d'une espèce encore inconnue, une sorte de croisement entre un singe, ou plutôt un gorille, avec un ours brun. Peut-être qu'il saurait communiquer ? T'imagine ? Parler avec un être intelligent d'une autre espèce ! Ça n'aurait sûrement absolument aucun intérêt, mais qu'est-ce que ça pourrait être amusant !

Qu'est-ce qu'un bigfoot ?? Pour le coup il ne savait pas trop quoi répondre, surtout qu'elle avait déjà dit un bon nombre de possibilités parmi tant d'autres... Il essayait de chercher dans sa tête mais avec Maya qui parlait constamment ce n'était pas trop possible, mais, ça ne le dérangeait pas au fond, au contraire, ça l'amusait presque, elle avait l'air d'être joyeuse, insouciante... bref... la belle vie quoi, comme si elle appréciait beaucoup cette nouvelle vie qui lui avait été offerte et qu'elle en profitait pleinement.

- Ou alors, peut-être qu'il serait plus proche d'une sale bestiole qui voudrait nous manger ! pouffe-t-elle.

Yan se mit à sourire, voilà bien longtemps qu'il n'avait pas eu ce genre d'expression aussi sincèrement. En fait, ça l'amusait beaucoup qu'elle prenne ça à la légère, ou du moins, c'est ce qu'elle faisait paraître en tout cas, oui... oui... l'inconscience... il l'a déjà été, inconscient, mais c'était pour une toute autre histoire, y repenser lui fit perdre son sourire pour le coup, préférant regarder ainsi devant lui plutôt que de casser l'ambiance on va dire.

Le jour s'éteignait petit à petit, dans pas très longtemps il allait faire nuit, et il serait peut-être plus sage de ne pas continuer à marcher la nuit. Ils avaient encore du temps, mais certainement pas pour rentrer au village le plus proche. Tout juste de quoi trouer un abris quelques part, mais avec ce brouillard épais ça n'allait pas être une partir de plaisir.

- Je te propose qu'on trouve un petit coin où s'abriter avant que la nuit tombe, ça me laissera sûrement le temps de réfléchir à la question... Fit-il d'un rire nerveux et un peu forcé pour ne pas montrer sa peine lorsqu'il pensait à Ritsu, encore... il allait devoir tourner cette page un jour ou un autre. Il n'avait pas d'autres choix.

Après environ une heure de marche, ils avaient enfin trouvé un petit coin ou s'abriter, c'était comme une semi grotte, à l'abris du vent et des intempéries, mais avec une potentielle belle vue si jamais il n'y avait pas se brouillard. Yan posa son sac à dos à terre et en sortis une couverture avant de la passer à Maya.

- Tiens, ça pourra sûrement te servir pour cette nuit. Fit-il alors qu'il s'installa lui aussi de son côté. Après s'être bien enroulé dans sa couverture, Yan se gratta la tête... et réfléchit à la question de tout à l'heure et la seule chose que lui sortit de la tête fut :[color=#EC9D01] "Si ce bigfoot n'est pas amical, j'espère qu'il ne viendra pas nous inviter à rentrer dans son gosier cette nuit..."

Se rendant compte de l'énormité qu'il venait de dire de la manière la plus naturelle du monde, et il cacha à moitié son visage sous la couverture pour ne pas montrer ses joues rouges, qu'est-ce qu'il venait encore de raconter comme bêtises ? Enfin... encore... même pas ! Ce n'était pas du tout dans ses habitudes de dire ce genre de chose ! Peut-être que c'était à cause de Maya ? Non... quand même, c'était trop facile de dire que c'était la faute des autres, il ne savait pas pourquoi il avait sortis ça, et maintenant il en a presque honte. Bravo Callaghan !




♣️ Veux-tu connaître mon histoire ? ♣️
♣️ Veux-tu voir mon journal ? ♣️
Code couleur ~ #EC9D01
♥️ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥️
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 830

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Dim 8 Juin 2014 - 23:28
La tombée de la nuit en montagne n'a apparemment rien à envier à une fin de journée classique. Cela survient plus rapidement, plus brusquement, comme par à-coups : l'espace d'un clignement d'yeux semble suffisant pour faire diminuer la luminosité de moitié… À croire que Yan fait bien de les presser tous les deux, afin qu'ils atteignent rapidement un abri. Mieux vaut ne pas trop se frotter aux températures glaciales de la nuit… et c'est d'autant plus vrai que certains sont très mal équipés.

Durant le trajet éprouvant pour les mollets, la femme du groupe ne cesse de parler et poser des questions, tous ses commentaires n'étant cependant pas audibles par Yan. Il est question de créatures divines, d'aventures à dormir debout qu'aurait vécu Maya… le tout sans jamais trop rentrer dans des détails personnels, ni sans jamais conter d'exploit. Pas de victoire, pas de fin heureuse, rien de tragique non plus… des choses très difficiles à comprendre et à retenir, tant elles sont différentes d'histoires classiques.
Une Bulette, un dieu voleur de pouvoir, une rencontre avec des humains… somme toute rien d'intéressant, mais des informations, par-ci par-là. Quand elle s'imagine raconter cette anecdote avec un Bigfoot, Maya rayonne sans pourtant briller personnellement par ses actes. Elle n'est pas l'héroïne de ses histoires, seuls ses accompagnateurs le sont. Ils sont tous braves, elle n'est que témoin de leurs aventures.

Enfin, les deux apprentis arrivent à trouver une petite grotte dans laquelle ils pourront sûrement passer la nuit en sécurité. Yan passe le premier, tandis que Maya regarde un peu aux alentours pour vérifier si l'environnement les laisseront effectivement en paix durant ces 10 heures d'obscurité d'affilés qu'ils devront vivre dans cet espace sombre et restreint. Elle s'abrite à son tour, puis vient se rapprocher et s'asseoir à côté de son compagnon de voyage.
Dans un premier temps, elle va grimacer, se plaindre et se masser les muscles des jambes, endoloris par cette journée de marche très éprouvante. Elle remercie Yan pour la couverture qu'il lui tend, sans lui avouer qu'elle pourrait en créer une à partir de rien, ici et maintenant. Elle garde l'idée en tête au cas où l'un ou l'autre venait à avoir froid cette nuit.

Cependant, à la remarque du garçon et sa gêne qui s'ensuit, elle ne peut rester de marbre. S'il a bien peur comme elle le pense, mieux vaut lui remonter le moral, sinon...

- Mais, Yan, ne t'inquiète pas : s'il nous bouffe… au pire, la mort, c'est pas si terrible.

À aucun moment elle n'imagine que, contrairement à elle, Yan pourrait éventuellement avoir des proches qui pleureraient son décès. Sa seconde mort. Définitive. De la part de la jeune fille, ce n'est plus de l'insouciance ni de l'inconscience, c'est carrément un fatalisme morbide. Mais si cela lui permet de pouvoir sourire plutôt que trembler...

- Et puis, on est deux, ce qui nous donne plus de chance de nous enfuir ou de lui faire peur. Deus m'a confié le pouvoir des ailes divines, je pourrais aussi m'en servir : aucune chance qu'une créature nous atteigne ainsi. Tu veux ?

Et, mêlant ses dires avec ses actes, elle déploie ses ailes. Chacune d'elle est grande, blanche, semble lumineuse, douce, chaude… confortable peut-être, qui sait. Maya s'allonge sur le côté et en propose une à Yan. Exactement comme lui a proposé une couverture. Pour se protéger et se sentir en sécurité, il n'y a sûrement pas mieux… le seul soucis, petite problématique, c'est que les ailes sont le prolongement du corps. Alors oui… niveau sensation, c'est la même chose qu'un bras ou une jambe. Sachant cela, la proposition devient un peu plus… osée. Indécente ?

- Je précise que… tu as le droit de dire non. Et que je ne vais pas te… te sauter dessus ou en profiter, ce n'est pas du tout mon genre... Et puis, je ne veux même pas, ça ne m'intéresse pas… Et, laisse tomber, arrête de me faire dire ce genre d'âneries… Non stop, on ne parle pas de ça et on n'y pense même pas... ! J'ai rien dit du tout…

Chacun sa petite façon de se rassurer… ou pas.
Tout ça pour qu'à son tour, elle se recouvre la tête et tout le corps de la couverture et tourne le dos à Yan pour qu'il ne voit rien de… curieux. Elle utilise l'une de ses ailes comme oreiller… et laisse l'autre vagabonder sur le sol. Au cas où quelqu'un serait intéressé par… ce « rien du tout ».
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Lun 9 Juin 2014 - 23:00
- Mais, Yan, ne t'inquiète pas : s'il nous bouffe… au pire, la mort, c'est pas si terrible.

En fait il n'avait pas trop de quoi avoir honte car elle n'était pas mieux que lui en terme de bêtise finalement, il souriant sous sa couverture, ça le rassurait dans un sens qu'elle ne le prenne pour un moins que rien. Il se souvenait de son arrivé à l'académie, pire qu'un froussard, il fuyait tout ce qu'il pouvait, pas une seule once de courage dans les veines, mais il y a bien eu des fois où il avait bien dû se faire violence pour avancer quand même.

- Et puis, on est deux, ce qui nous donne plus de chance de nous enfuir ou de lui faire peur. Deus m'a confié le pouvoir des ailes divines, je pourrais aussi m'en servir : aucune chance qu'une créature nous atteigne ainsi. Tu veux ?

C'est alors qu'il vit deux grande ailes aussi blanche que sa chevelure ou encore la neige... ses ailes étaient magnifique, il ne pouvait le nier. Peut-être aussi belle qu'elle après tout ? Quoi ? Ce 'est pas parce-que Yan était avec quelqu'un qui n'avait pas le droit de regarder quelqu'un d'autre non ? Hein ? Bon... bref... C'est alors qu'elle lui proposa même une aile pour s'en servir comme d'un oreiller ou autre, mais ayant lui aussi des ailes, il connait les sensations que cela produit, elle lui aurait tendu un bras que ça aurait été la même chose en terme d'intention.

- Je précise que… tu as le droit de dire non. Et que je ne vais pas te… te sauter dessus ou en profiter, ce n'est pas du tout mon genre... Et puis, je ne veux même pas, ça ne m'intéresse pas… Et, laisse tomber, arrête de me faire dire ce genre d'âneries… Non stop, on ne parle pas de ça et on n'y pense même pas... ! J'ai rien dit du tout…

Yan n'avait pas vraiment eu le temps de réagir, à peine eut-elle le temps de finir sa phrase qu'elle lui tourna le dos avant de se terrer dans sa couverture, utilisant ainsi l'une de ses ailes comme oreiller, l'autre étant sur le sol. Yan fit de même et s'allongea, dos à elle, pour commencer à s'endormir... c'est alors qu'il sortis lui aussi ses ailes, moins blanches que les siennes sans doute, et la copia, une aile servant d'oreiller, l'autre, quand à elle, vint se poser délicatement sur celle de Maya, sans un mot ou autre. Il ne connaissait guère les raisons de son gestes, peut-être parce-que ça faisait longtemps qu'il n'avait pas eu de telle compagnie en des heures si sombre, du moins, pour sa part.

- Bonne nuit Maya... Fit-il, un sourire aux lèvres, exténué par cette journée les yeux fermés, et s'endormant donc dans un profond sommeil.

Aussi bizarre que cela puisse paraître, son sommeil fut réparateur pour une fois, voilà bien longtemps qu'il ne s'était pas senti aussi bien après dormis, bien qu'il avait un peu mal aux cervicales à son réveil, il regarda derrière lui, Maya semblait dormir encore à poing fermé, leurs ailes se touchaient encore à son réveil, ils n'auraient donc pas bougé d'un cil pendant leur sommeil ? Il en souriait presque, mais il était gêné aussi d'un autre côté. Il s'adossa contre le mur, silencieux, n'osant même pas la réveiller... l'aube pointait à peine le bout de nez, la nuit n'était pas encore totalement partie, comme si elle voulait rester pour que Maya dorme encore un petit moment. Absurde... le temps ne pouvait pas penser comme ça, juste quelqu'un qui aime dormir le pouvait, un peu comme lui quoi.

Il fit disparaître ses ailes et pris délicatement son sac et regarda à l'intérieur, il y avait donc du pain, du fromage, du saucisson... les deux dernières garnitures n'étaient peut-être pas des plus commode pour un petit déjeuné... ah ! De la confiture, c'est peut-être mieux déjà. Oui Yan avait tout prévu, enfin, pas pour deux mais il avait prévu pour deux à quatre jours quand même, ça incluait donc vêtement de rechange et... savon... oui bon, se laver en pleine nature n'était pas des plus agréable mais bon, voyageait ne signifiait pas être sale pour autant ! Bref... il sortis donc pain et confiture, avant de commencer à manger, il avait mis une part pour Maya juste à côté dès qu'elle se réveillera, c'est qu'on ne peut pas marcher le ventre vide tout de même.




♣️ Veux-tu connaître mon histoire ? ♣️
♣️ Veux-tu voir mon journal ? ♣️
Code couleur ~ #EC9D01
♥️ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥️
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 830

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Jeu 12 Juin 2014 - 21:45
4 heures : c'est le temps qu'a mis Maya pour s'endormir. À cause du froid notamment, mais également à cause de plein d'autres paramètres divers et variés. Même la fatigue n'est pas parvenue à la mettre K.O. d'entrée de jeu.

Au petit matin, elle grelotte. Elle entrouvre la bouche pour inspirer de l'air et, contrairement à ce qu'on pourrait croire, expire très peu de vapeur d'eau. Son corps est froid, sa gorge est sèche et douloureuse... mais la demoiselle n'est pas malade, c'est certain. Pour avoir eu une santé fragile dans sa vie antérieure, elle sait reconnaître des symptômes d'une maladie quand ils apparaissent. Cette fois, c'est juste de la soif, ça ira mieux après s'être correctement réhydratée.
Elle ouvre les yeux, se redresse doucement et récupère une bouteille d'eau qu'elle porte à ses lèvres. Toute l'eau se déverse dans sa bouche, sur ses lèvres, coule le long de ses joues et sur son menton... elle s'en fout partout, mais le besoin de boire est beaucoup trop fort et elle ne peut se contrôler correctement. Ce n'est qu'une fois la bouteille de 50 cL vidée qu'elle s'autorise à soupirer et à respirer à nouveau. L'instant suivant, elle baisse la tête et semble repartie pour somnoler... impression renforcée par ses cheveux mal coiffés qui masquent une partie de son visage, ainsi que par les cernes qui persistent sous ses yeux. La connaissant, elle n'est pas prête d'émerger.

2 minutes plus tard, elle relève les yeux et cherche quelque chose.
Elle s'arrête net sur Yan.

- Bonjour. dit-elle alors qu'une goutte d'eau s'écoule de son menton.

Sans un sourire, sans rien... mais l'intention est là. Malhabilement, elle écarte la couverture et se lève, tel un zombie stupide qui se prendrait les pieds dans ses propres ailes.

- Tu m'excuses, je sors une minute.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Dehors, plus une trace de brouillard : un beau ciel bleu, un paysage magnifique... mais non, pas de quoi la réveiller ou l'émerveiller à outrance, même si elle reste bien droite quelques instants, les yeux fermés et les bras écartés, pour profiter de la luminosité et de la micro chaleur que le soleil lui transmet. Presque le rêve...

Elle avance, contourne la grotte, puis grimpe une dizaine de mètres sur la colline surplombant l'abri où les deux camarades ont dormi cette nuit. Elle s'arrête près d'un gros rocher et s'agenouille dans la neige. Munie de sa bouteille vide, elle récupère de cette masse froide et blanche en y plongeant le morceau de plastique et en s'aidant de sa main pour bien tasser et remplir le contenu à raz bord.
Une fois le récipient plein, la déesse referme le bouchon. Elle n'aura plus qu'à fourrer la bouteille dans son sac, attendre que la neige fonde et elle aura à nouveau de l'eau potable pour se ressourcer. C'est beau la nature... tout autant que les émissions de télévision où l'on apprend ces techniques, faut pas faire attention.

Alors que madame se relève, son attention tilte sur le rocher. Il est grand, bien taillé, reste insouillé par la neige... et semble avoir été posé ici de manière quasi irréelle. Maya s'approche pour le toucher, comme s'il allait lui parler et lui expliquer ce qu'il fait là. Dormeuse elle est, rêveuse elle reste. Puis, elle observe ce bloc de pierre et le suit du regard dans son prolongement. Il s'étend sur 10, 20, 30... plus de 100 mètres, puis bifurque sur la gauche et s'élargit largement. Montée de tension chez Maya. Elle déglutit. Elle suit du regard le rocher qui s'amincit en montant en altitude, puis qui s'élargit à nouveau en formant... une boule. Une tête. Une tête dont les yeux sont exactement dirigés vers elle.


Surprise, elle émet un cri bref et très aigu, tout en effectuant un pas en arrière, en s'emmêlant les jambes et en tombant sur les fesses. Elle regarde la chose, épouvantée. Un colosse de pierre ? Un montre de... de plus de 500 mètres de haut ? Elle ne voit que le torse et la tête dépasser, tout le reste étant masqué par... un précipice, celui dans lequel la déesse a failli tomber la veille. Désormais que le brouillard n'est plus, la vérité est révélée... mais quelle vérité.

Son cœur bat à mille à l'heure, et pourtant, il ne se passe rien. Le monstre de roche ne bouge pas. Maya non plus d'ailleurs. Ce qu'elle a pris pour une roche était en fait un poignet. Plus loin, il y a la main, et de l'autre côté, le corps entier... et cette tête tout à fait effrayante. Trop hideuse pour être réelle à vrai dire, et c'est à partir de ce moment que Maya a un doute.
N'est-elle pas elle-même capable de dessiner un monstre pareil ?
Des humains ne seraient-ils pas capables de construire des statues de cette taille ?
Les statues ne sont-elles pas des représentations de divinités, leur taille influent sur les faveurs que celles-ci pourraient leur rendre ?

Se calmant légèrement, Maya essuie avec sa manche les quelques gouttes de transpiration qui coulent sur son front... et dit en passant, celles-ci étaient toutes proches de geler.

- Ce que je peux détester l'art humain démesuré... Il faut être complètement fou pour construire des choses pareilles !

Il n'y a pas à dire : celui ou celle qui a imaginé ça est... totalement fou.
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Ven 13 Juin 2014 - 17:23
Maya s'était réveillée, Yan pointa son regard dans sa direction et elle n'avait pas l'air très bien réveillée, une mauvaise nuit ? Peut-être, après tout, ça pouvait arriver de mal dormir, même pour des dieux, hélas... le repos était primordial pour bien continuer à avancer. Elle attrapa une bouteille d'eau qui était juste à côté d'elle et d'un seul trait, tout le liquide avait pris le chemin de sa gorge, en mettant quelques gouttes à côté, y compris son visage. Puis seulement, et seulement à ce moment là, elle tourna la tête vers Yan et lança un "Bonjour" comme si elle avait été zombifiée... Elle n'avait pas le réveil facile on dirait.

- Tu m'excuses, je sors une minute.

Yan acquiesça d'un signe de tête et la laissa donc sortir tandis que lui mangeait toujours son petit morceaux de pain. Il se demandait combien elle comptait marcher dans ses montagnes pour y chercher le bigfoot qu'elle espérait tant voir. En tout cas il espérait qu'ils ne le rencontreraient pas, il aimerait bien passer quelques heures tranquille en fait, il s'est déjà assez battus comme ça pour sa part. Enfin, c'est ce qu'il aimerait mais il n'est pas maître de son propre destin quand bien même il était un "dieux", entre guillemets, car oui... il ne se considérait pas du tout comme un dieux, ou alors la moitié d'un, et encore. C'est alors qu'il entendit un cri fort et aigu en provenance de l'extérieur...

- Qu'est-ce que... Maya !

Yan se leva en trombe et déploya ses ailes arrivé à la sortie pour aller au-dessus de la petite grotte dans laquelle ils avaient logé, il pris sont bâton qu'il avait pris soin de ranger avant de s'endormir et atterrit tout près d'elle, prêt à se battre... seul problème... il ne vit que Maya et personne d'autre. Il la regarda, elle était statique, comme si elle avait vu un fantôme, mais il ne voyait pas en quoi ce genre de "monstre" pourrait bien lui faire peur car dans un sens ils le sont aussi, des fantômes... pas des monstres.

- Ce que je peux détester l'art humain démesuré... Il faut être complètement fou pour construire des choses pareilles !

Yan se posa un instant la question "de quoi parle-t-elle ?", il regarda un peu aux alentours avant de fixer ce qu'elle regardait... et il compris un peu mieux le pourquoi du comment de sa réaction quelque peu démesurée. Il souffla un instant car pour le coup il avait eu peur qu'il lui soit arrivé quelque chose de grave...

- Allons... tu veux voir le bigfoot mais tu prends peur devant une statue ? Fit-il en souriant, pas pour se moquer, mais plus pour la détendre un peu.

Il resta une instant, observant cette gigantesque statue, qui avait bien pu construire ça ? Il fallait être fou ou vraiment obsédée par les statue pour avoir fait ça. Si ça se trouve plusieurs centaines d'années ont dû être nécessaire à la construction de ce machin. Puis fit demi-tour avant de faire disparaître ses ailes à nouveau, il n'avait pas vraiment l'habitude de les "porter" constamment, il rentra de nouveau dans la grotte pour ranger les affaires qu'il avait sortit, ils n'allaient sans doute pas tarder à repartir, si jamais elle voulait le trouver, il ne fallait pas traîner, et puis ce sera peut-être un peu plus simple qu'hier vu qu'il n'y a plus de brouillard. Il n'attendait plus que Maya pour partir, c'est elle qui avait les rênes de ce voyage après tout, il ne faisait que la suivre, rien de plus, tel une personne égaré qui servait de compagnon.

[HRP : Désolé... c'est "un peu" (beaucoup) court :/]




♣️ Veux-tu connaître mon histoire ? ♣️
♣️ Veux-tu voir mon journal ? ♣️
Code couleur ~ #EC9D01
♥️ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥️
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 830

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Sam 21 Juin 2014 - 11:10
- Mais... fait-elle, un soupçon de reproche dans la voix. Ce n'est pas de la peur, c'est de la surprise... Je n'y peux rien si ça me fait quelque chose de voir une statue si grande tournée vers moi... surtout que je ne m'y attendais pas ! Il y a de quoi flipper, non ?

Trop tard, Yan s'est déjà éloigné. Il faut dire qu'elle n'a pas été très spontanée, choisissant ses mots pour ne pas avoir l'air ridicule... ou pour faire bonne figure, même si l'un comme l'autre, encore une fois, c'est raté. « Comment perdre toute crédibilité en une leçon ? ». Mais il ne faut pas s'inquiéter pour si peu : la demoiselle va faire pire d'ici quelques instants.

Oh que non, elle n'a pas peur... et elle va le lui prouver.

Après s'être péniblement relevé et avoir tapoté sur ses vêtements pour en retirer toute la neige, la déesse se met à fixer le bras immense de la statue. Le poignet fait quoi... 20 ou 30 mètres de haut ? Avec des ailes, ce serait un jeu d'enfant de l'atteindre, mais elle va se les interdire. Elle remonte ses manches, se met sur la pointe des pieds et lève ses bras au-dessus de sa tête pour s'échauffer et faire craquer ses articulations... puis avance et se colle à la roche. Elle va pour lever sa jambe, mais se stoppe brusquement pour regarder vers la gauche... vers la tête de cette statue qui la dévisage.

Non, elle n'a pas peur ! D'ailleurs, ça ne lui fait rien du tout, même pas mal à l'aise, rien.
Très motivée, elle entame donc l'ascension du poignet en escaladant à la mano. Il y a peu de prises, ses chaussures glissent sans arrêt à cause de la neige collée sous ses semelles, elle n'est pas experte en escalade, mais avec un peu de bonne volonté, elle monte et atteint le sommet avant le retour de Yan. De là-haut, elle s'assoit et lui adresse un petit coucou de la main, un sourire victorieux affiché sur ses lèvres... même si à cette distance, il ne le remarque sûrement pas.

- T'as vu ? fait-elle en haussant le volume de sa voix pour que Yan entende, 30 mètres plus bas. Je suis là-haut ! Je vais faire un petit tour !

Un petit tour ? On peut se demander ce qui lui prend, tout d'un coup, de vouloir visiter une statue. Ce n'est pas un lieu commun, c'est sûr... mais en l'occurrence, peut-être que son intérêt est au-delà de la visite en elle-même.
Concernant ce que doit faire Yan, elle n'a bien évidemment rien dit, même si elle suppose qu'il voudra la suivre. Qu'il voudra ou qu'il se sentira obligé, peu importe. Non, en vérité, elle aimerait qu'il la suive maintenant. C'est pour cette raison que même après avoir commencé à joyeusement sautiller en direction du corps de la statue, quelques 300 mètres plus loin en remontant le bras, elle jette toujours un coup d'œil en bas pour vérifier où en est Yan. Maya lance des regards très furtifs pour ne pas qu'il remarque, contrairement à la veille où elle l'observait carrément. Son comportement change, tout autant que son but...

Et puis finalement, elle se met à sprinter vers la statue. Désormais, elle se trouve sur la partie du bras qui flotte littéralement dans le vide. 400 mètres du chute si elle tombe. Heureusement, elle n'a pas du tout le vertige et il lui plairait même de sauter pour s'amuser. Quand on est déesse et que l'on a les ailes divines, on peut se permettre ce genre de folie.

- Yaaaan ? crie-t-elle pendant sa course, sa voix résonnant grâce à l'écho de la montagne. Tu as... vraiment cru... que j'avais peur ? C'est toi... le peureux !

En ado/adulte qu'elle est, la voilà partie pour jouer.
Adversaire : Yan.
Lieu : une statue immense.
But : montrer qu'elle n'a peur de rien.
Quand on est humain, c'est le type de jeu qui nous fait bêtement prendre des risques inconsidérés. Oui, je sais grimper aux arbres, oui, je peux sauter dans l'eau depuis un pont très élevé... Et dans sa version divine, qu'est-ce que ça peut bien donner ? Pire encore ? Maya est contente de pouvoir prouver qu'elle n'a pas froid aux yeux, et elle est capable d'aller très loin dans sa bêtise pour que son compagnon de route ait une meilleure opinion d'elle.
Et le bigfoot dans cette histoire ? Elle l'a complètement zappé.
Lui n'est pas là, devant elle, contrairement à Yan Lando.

HRP:
 
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Ven 15 Aoû 2014 - 11:49
Alors que le corps de Yan rangeait ses affaires, son esprit, lui, était ailleurs, il était loin de c'est montagne enneigée. Comme s'il n'était pas déjà assez haut comme cela. Il n'arrivait pas à se détacher de son poids qu'est son passé, il lui est arrivé tellement de chose. Tout avait commencé avec ça propre famille qu'il avait mis en danger en retournant vers eux, et depuis, tout n'a fait que s'enchaîner pour aller de mal en pis. Enfin, il pouvait voir un peu de positif et se dire que rien ne pourra être pire que ce qu'il a vécu jusque là... quoique...

Enfin bon, il se secoua la tête pour penser à autre et finir de ranger ce sac un peu plus rapidement afin de pouvoir rejoindre Maya. Une fois sortis de ce petit refuge de fortune, il monta la petite bute à mains nues qu'il avait montée par la voie des airs auparavant. Seulement il y avait un truc qui n'allait, quelque chose qui clochait... un truc qui aurait dû être là, sous ses yeux, mais qui ne l'est pas...

- T'as vu ? fait-elle en haussant le volume de sa voix pour que Yan entende, 30 mètres plus bas. Je suis là-haut ! Je vais faire un petit tour !

Il ne put s'empêcher de mettre sa main au visage en se demandant à quoi pouvait-elle bien jouer. Peut-être qu'elle en avait tout simplement envie ? Elle commença à sautiller sur ce bras qui était assez long, avant de se mettre à courir. Pendant ce temps-là, notre protagoniste se demandait comment il allait bien escalader ça, pourquoi ne pas le faire par la voie des airs tout simplement ?

- Yaaaan ? crie-t-elle pendant sa course, sa voix résonnant grâce à l'écho de la montagne. Tu as... vraiment cru... que j'avais peur ? C'est toi... le peureux !

Ou alors elle avait mal pris sa petite remarque de tout à l'heure... c'est la seule chose qui lui traversa l'esprit avec un petit sourire en coin. La prochaine fois il évitera de dire quelque chose. Maintenant il e retrouvait face à un cruel dilemme, jouer le jeu, ou bien faire le feignant et se faire passer pour une poule mouiller. Il croisa les bras un instant et pris part au jeu en commençant par escalader cette parois. Il s'avérait que les entraînements intensif de son maître portaient leur fruit, il fût un temps il n'aurait même pas fait 5 mètres... il serait encore un moins que rien s'il n'avait pas rencontré le professeur Rain.

Une fois arrivé au bords, il pu enfin s’étirer, et pas qu'un peu. Objectif... rattraper Maya, et ça n'allait pas être chose facile, elle avait déjà pris une sacrée avance, peut-être même un peu trop à son goût, il commença donc à courir sur ce long bras. Quitte à s'amuser, autant le faire à fond, il regarda aux alentours, jetant juste un petit coup d'oeil, le ciel était magnifiquement bleu... on ne pouvait offrir une plus belle vue, il ralentit la cadence et s'arrêta même, regardant au loin, il pouvait imaginer de multiples visages qu'il a connu, des visages qu'il ne reverrait sans doute jamais, mais s'ils étaient dans un endroit comme celui-ci, ils devaient sans doute reposer en paix. Un sourire en coin puis il continua de nouveau sa course, c'est alors qu'il sentit son pied glisser puis il commença à tomber dans le vide. Fichu glace, il n'avait qu'à déployer ses ailes pour revenir sur le bras et faire plus attention, sauf qu'au moment du déploiement de ses ailes, l'une d'elles étaient bloquée dans une sangle de son sac, il fut pris de panique en plus de pousser un cri de terreur, tentant de dégager son ailes, mais trop tard, le sol était déjà proche, il battait avec son autre ailes du mieux qu'il pouvait, ne serait-ce que pour ralentir sa chute...

Puis ce fut le noir complet...

HRP:
 




♣️ Veux-tu connaître mon histoire ? ♣️
♣️ Veux-tu voir mon journal ? ♣️
Code couleur ~ #EC9D01
♥️ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥️
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 830

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Sam 16 Aoû 2014 - 23:00
Un furieux écho l'arrête net, alors qu'elle arrivait quasiment au niveau de l'épaule de la statue. Maya se retourne, ne comprenant pas vraiment ce qu'elle vient d'entendre. Elle cligne des yeux à plusieurs reprises, cherchant au loin si un Bigfoot ne serait pas, par hasard, de sortie. À première vue, il n'y a rien... rien qui ait pu provoquer un râle pareil. À moins que ce ne soit une tactique de Yan pour... qu'elle s'arrête et qu'il la double ?!
Elle se retourne et recommence à courir du plus vite qu'elle le peut. Non, ça ne se passera pas comme ça ! Maya fuse, fonce et passe la ligne d'arrivée imaginaire en se jetant en avant, comme le ferait une sprinteuse du 100 mètres. Derrière la ligne, il y a le vide… mais le plus important, c'est que Maya soit première, qu'elle ait battu Yan même si celui-ci n'a pas participé à l'épreuve. Un peu d'estime et de satisfaction, ce n'est pas du luxe en ces temps sombres...

D'un simple coup d'ailes, la déesse est remontée plus haut que le crâne de la statue. Elle atterrit sur le front, s'assoit en tailleur, sourit et ferme les yeux pour profiter de ce vent froid qui signe sa victoire. Un instant plus tard, elle rouvre les yeux et cherche son compagnon de route, prête à le chambrer d'une façon très taquine.

- Yaaaaan ?

L'écho fait résonner sa voix loin, loin… mais pas de réponses. Monsieur sera resté au chaud dans sa grotte, attendant que madame ait terminé ses gamineries. Bah… Oui, c'est exactement ce qu'elle se dit sur le moment : « Bah ». Dans le sens « Dommage ». Chacun son truc. Chacun ses envies, chacun son état d'esprit, chacun sa façon de s'amuser… ou de ne pas s'amuser pour certains. Du coup, cela signifie que Maya s'amuse pensant entraîner l'autre dans son jeu alors que l'autre se contente de la regarder s'amuser. Pourquoi pas.
Il est extrêmement compliqué de comprendre ce que ressent la jeune femme sur le coup, mais résumé en un mot, ce serait déception. Déçue de l'entièreté de la situation. Comme si elle avait dépensé une dose de bonheur pour rien… et Dieu sait que de joie naturelle, elle n'en déborde pas malheureusement.

Elle se relève et saute directement sur l'épaule de la statue géante, pensant faire marche arrière et revenir sur ses pas en marchant tranquillement. Et c'est ce qu'elle va faire, très lentement, en prenant son temps et en observant le paysage. Non… en réalité, cela signifie qu'elle va réfléchir, se parler, se remettre en question et ne rien comprendre à cette vie, comme toujours.
Arrivée au bout de la main, elle saute les 30 mètres qui la séparent du sol sans problème, même si l'atterrissage est légèrement... « profond ». Elle s'extirpe rapidement de la neige et retourne vers la grotte, tout en baissant la tête et en prenant une mine abattue de circonstance.

- Je suis désolée... c'est bon, j'ai fini mes enfantillages... on peut repartir. Yan ?

Nope, il n'est pas là non plus. Bizarrement, il n'y a plus aucune trace de leur passage, plus un bagage, plus rien. Mais où est-ce qu'il est passé ?
Elle ressort et se met à chercher, inquiète. Commencer par les empreintes qu'il aura laissées dans la neige en partant. Maya distingue rapidement les empreintes qui doivent correspondre à ses chaussures, plus grandes que les siennes. Il y a plusieurs séries de traces, mais toutes vont dans la même direction et s'arrêtent au niveau du bras de la statue. Elle l'a escaladé… aurait-il fait la même chose ? La déesse aurait mieux fait de tourner la tête pour vérifier qu'il la suivait à ce moment-là. Qu'a-t-il pu arriver ?

Maya déploie ses ailes et remonte sur la statue. À partir de là, impossible de suivre des quelconques traces… il n'y a pas de neige, seulement du gel et de la glace. Elle répète pour la troisième fois le trajet qui va la mener jusqu'à l'épaule de la statue. Alors qu'elle est à mi-chemin, elle s'allonge sur le ventre et tente de distinguer ce qu'il y a en bas, sous elle et sous le bras de la statue qui s'étend au-dessus du vide. Mis à part un brouillard épais qui empêche de distinguer le sol, il n'y a pas grand-chose à voir… il faut avouer que là où elle se trouve, Maya est très haute par rapport au sol. À vue de nez, plus de 400 mètres. Ce qui ne l'empêche pas de se jeter dans l'inconnu encore une fois.

300 mètres… 200 mètres… brouillard…
Maya se stabilise, se concentre et bat des ailes tellement fort que le brouillard s'écarte et se dissipe sur 20 mètres à la ronde. Elle n'a plus qu'à se poser et, par chance, trouver ce corps allongé dans la neige à quelques mètres d'elle. La déesse s'approche et, en lui touchant le front… elle le chambre.

- Alors comme ça, on n'a pas d'équilibre ? On ne peut pas faire cent m...

… elle aurait bien continué si elle n'avait pas remarqué le sang gelé sur son front, signe qu'il ne fait pas semblant d'être tombé directement sur la tête. Et sa peau est froide, comme s'il…
Sans perdre une seconde, instinctivement, elle l'attrape et le serre contre elle pour le réchauffer. Son corps est froid et malheureusement, Maya n'est pas beaucoup plus chaude que lui, habillée comme elle l'est. Reste que contre lui, elle peut sentir son pouls, ce qui s'avère être une bonne nouvelle même si ça pourrait ne pas durer. Que faut-il faire ? L'emmener à l'infirmerie de l'académie serait une bonne idée… puisqu'en définitive, ce Bigfoot n'est pas si important que ça.
Mais l'académie…
Ils pourraient tout autant se rendre dans un hôpital humain, personne ne remarquerait rien. Ou alors, rester ici et se soigner avec les moyens du bord. Dans tous les cas, il ne faut pas perdre trop de temps à réfléchir. La responsable de l'accident serre donc encore mieux contre elle le corps inanimé de Yan, puis décolle et vole pour descendre cette montagne au plus vite et retrouver des températures plus abordables.

HRP:
 
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Dim 7 Sep 2014 - 0:08
Yan ne savait pas très bien où il était, il se sentait flotter dans les airs à un moment donné, comme s'il était par quelque chose, ou quelqu'un... il ne put qu'entre-ouvrir les yeux pour essayer d'apercevoir le visage de la personne qui le portait, un mouvement bien futile car il ne put que se résigner à les fermer. Le trajet semblait interminable, sa tête résonnait comme si des cloches n'arrêtaient pas de sonner. Il essayait de se remémorer ses derniers instants mais impossible de savoir ce qu'il venait de se passer. Puis l'obscurité vint de nouveau s'emparer de ses yeux avant de sombrer complètement dans l'inconscience.

Un vague flou lumineux vint agresser ses yeux alors qu'il tentait d'ouvrir ces derniers, il ne put s'empêcher de mettre son avant bras au niveau des yeux pour empêcher cette lumière de venir agresser un peu plus ses yeux qui ne demandaient pas ce genre de torture. Seulement il n'y avait pas que les yeux qui lui faisait mal, il y avait aussi sa tête, il était pris de violente migraine à tel point que ça le lui faisait tourner son crâne assez endommagé pour le coup. Ses pupilles s'étaient maintenant assez habituées à la lumière pour pouvoir entre-voir l'endroit où il était... en tout cas il n'avait pas eu besoin de sa vue pour comprendre qu'il était dans un lit, oui... mais lequel de lit ? Le lit d'une connaissance, de ses parents ? Peu probable cela dit... d'un bûcheron ? Puis il compris qu'il était dans un hôpital finalement. La seule question qu'il se posa sur le coup c'était, pourquoi était-il dans un hôpital ? Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre que c'était suite à une blessure étant donné le bandage qu'il avait sur la tête.

Il ne cessait de se demander d'où pouvait bien venir ses multiples blessures... c'est alors qu'il eut comme un flash aussi soudain que violent qui lui valut une migraine atroce, d'une personne qu'il connaissait bien, même un peu trop... un combat dans une ruelle où une pluie diluvienne ne cessait de s'abattre, il lui ressemblait drôle d'ailleurs, du moins dans ses souvenirs les plus profonds, mais celui-là, il ressemblait plus à un monstre qu'autre chose... c'est à ce moment qu'il entendit une personne lui parlait mais il ne comprit pas ce qu'elle dit, il tourna la tête et vit une jeune fille... qui était-elle ? - Qui êtes vous ?! Aucune idée, tout ce qu'il savait c'est qu'il avait une migraine d'enfer et qu'il en tomba du lit en criant de douleur, si violent qu'il en repoussa la jeune fille grâce à ses... ailes ? Qu'est-ce que c'était que ce bazar encore ?! Il fut pris de panique en voyant ça décida de s'échapper de l'hôpital, ne contrôlant absolument pas ses choses qui lui semblaient étrange.

Il traverse le couloir en titubant sous les yeux effrayé des autres personnes, quelques fois il tomba et se rattrapa vite fais pour continuer à courir de nouveau. C'est alors qu'un nouveau souvenir lui vint à nouveau, celle d'une autre jeune femme, blessée... il tenait à elle mais il ne savait pas pourquoi, c'est alors qu'une partis de ses souvenirs revint... Ritsu... Rain... il avait osé la blesser. Comment avait-il pu faire ça ? Sa douleur à la tête ne faisait qu'empirer, il était incapable de penser convenablement, dans son esprit, son maître avait été grièvement blessé par celui qu'il considérait comme un frère. Il voulait partir à sa recherche et la venger...

- Ritsu ! Où es-tu ! Montres-toi ! Criait-il alors qu'il venait de pousser les portes de l'hôpital donnant à l'extérieur.

Sauf que notre personnage qui n'avait plus les souvenirs au bon endroit, et en plus il lui en manquait une partie... ce qui avait pour conséquence que Yan passait à côté d'un léger détail... Ritsu était mort, des mains de Rain.




♣️ Veux-tu connaître mon histoire ? ♣️
♣️ Veux-tu voir mon journal ? ♣️
Code couleur ~ #EC9D01
♥️ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥️
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 830

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu... - Dim 7 Sep 2014 - 21:32
Alors qu'elle l'a amené à l'hôpital et qu'elle a veillé sur lui une bonne demi-heure, pendant que des médecins vérifiaient que tout allait bien pour sa tête et qu'il était hors de danger, Maya se fait jeter de manière monumentale dès que Yan sort de son état d'inconscience. On ne parle pas d'une petite bousculade mais bien d'une mise à l'écart violente qui envoie valdinguer la petite déesse sur une table où trônait un vase avec un magnifique bouquet de fleurs. La table bascule, le vase tombe et se brise, déversant fleurs et eau sur le sol.

Au milieu des morceaux de verre, Maya se relève, miraculeusement indemne. Balayant la pièce du regard, elle remarque que Yan est déjà parti. À l'entrée de la chambre, un médecin regarde Maya, bouche bée. Il ne vient pas l'aider à se relever, ne lui demande pas si elle va bien… il reste juste bêtement là, à regarder. Quoi ? Oui, elle aussi a déployé ses ailes… c'est un réflexe qui est devenu naturel quand elle est attaquée et qu'elle doit se protéger. La vision d'un Ange au milieu d'une chambre d'hôpital est-elle si… étonnant… ?
Elle se précipite sur lui, le tire dans la chambre et ferme la porte.

- Oubliez tout ce que vous venez de voir !

Et, avant même qu'il n'ait pu prononcer le moindre mot, elle lui assène un violent coup dans la nuque pour le mettre KO. Maya n'a pas le choix : il faut préserver l'anonymat de Yan, ce qui revient à frapper ou à tuer tous ceux qui l'auront vu avec des ailes dans le dos. Quant à savoir si cette logique est morale ou non, la question se posera plus tard... ou ne se posera pas du tout. Personne n'a besoin d'être mis au courant.

La jeune femme attrape le corps inanimé et le déplace pour le cacher derrière le lit. Le pauvre type se réveillera avec une bonne migraine, mais sans grands dommages... alors, elle peut s'autoriser à le laisser seul ainsi. Sans perdre une seconde de plus, elle rouvre la porte et sort dans le couloir. Vers la gauche ? Vers la droite ? Par où Yan est-il passé ? Comment le retrouver ? Des cris interpellent alors Maya : elle tourne la tête, pleine d'espoir, pour finalement s'apercevoir que c'est elle que l'on désigne du doigt. La différence fondamentale entre elle et Yan, c'est qu'il n'y a personne pour protéger les arrières de Maya, et qu'à l'évidence, elle se fiche qu'on la voie, elle, des ailes dans le dos. Mais pour Yan, personne ne doit savoir, c'est une obligation.
On assiste alors à une scène insolite : une déesse ailée court dans les couloirs. Sur son passage, elle scrute les visages des personnes qu'elle croise… et s'ils ne font pas assez attention à elle, mais que leur expression retranscrit tout de même la surprise ou la peur, c'est qu'ils ont vu passer Yan. Ces gens-là, elle les assomme d'un coup sec à la nuque. Bien assez fort pour qu'ils perdent connaissance, mais pas trop fort pour ne pas avoir l'air d'une mauvaise personne devant ceux qui la regardent faire, effarés. Les dieux restent des dieux, des gens qui doivent être naturellement bons envers les humains… espèce dont ils sont issus. Maya n'est en aucun cas une renégate, bien qu'elle pourrait se faire passer pour l'une d'entre eux, ici et maintenant.

Lorsqu'elle arrive à l'accueil, elle s'arrête pour souffler quelques secondes. Toujours aucune trace de celui qu'elle poursuit. Maya jette un coup d'œil à l'hôte d'accueil, en train de passer un coup de téléphone, horrifié. Ça ne s'arrange pas quand il aperçoit Maya. S'il a appelé les autorités, c'est fichu… mais c'est également bon signe : Yan est sûrement passé par ici. Il serait sorti de l'hôpital ? Elle sort à son tour, et son hypothèse se trouve immédiatement confirmée par un cri. Le jeune dieu est là, sous ses yeux. Mais il a l'air… incontrôlable…

Pas le temps de réfléchir ou de tergiverser. Maya court et lui saute dessus par-derrière pour le plaquer au sol, dans un carré d'herbe qui pousse devant l'hôpital. En faisant ainsi, elle lui bloque les ailes et l'empêche de se mouvoir… enfin, tant que l'effet de surprise l'affaiblit. Pour bien faire, elle attrape son bras droit, le passe entre ses jambes et le bloque dans ce qui ressemble à une prise de soumission. Dans un même temps, son genou maintient son épaule à terre pour l'empêcher de se relever.

- Yan ! Reprends-toi bon dieu ! lui supplie-t-elle. Calme-toi ou… je serai obligée de te casser le bras !

Ça ne marchera pas… ça n'a aucune chance de marcher. Maya tord son bras un peu plus entre ses jambes pour montrer qu'elle est très sérieuse… mais aussi très hésitante. Il peut ne pas se laisser faire et dans ce cas… il y a de grandes chances qu'elle lâche la prise, incapable de maintenir la soumission en place. Elle n'est pas combattante… elle n'a jamais appris à faire ça.
Et la gaffe arrive tout de suite alors qu'elle tente un geste affectif en posant sa main sur le front de son camarade… quand bien même ce dernier n'a pas abandonné.

- Tu es tombé sur la tête mais tout va bien… je t'en prie…
Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu...
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Yéti ? Bigfoot ? Monstres, et pas qu'un peu...
» Qui a crée ces monstres? Les gnbistes/ lavalas ou les deux !
» modification de certain monstres
» Tour des âmes=> monstres
» voili mes monstres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Hors de la ville :: Montagnes et forêts-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page